π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2019
August (18)
July (23)
June (28)
May (31)
April (25)
March (39)
January (37)

News 2018
October (13)
August (32)
July (23)
June (64)
May (63)
April (45)
March (43)
January (45)

News 2017
October (26)
August (39)
July (52)
June (88)
May (51)
April (43)
March (37)
January (33)

News 2016
October (25)
August (42)
July (34)
June (109)
May (55)
April (34)
March (37)
January (24)

News 2015
October (22)
August (56)
July (22)
June (94)
May (56)
April (32)
March (40)
January (21)

News 2014
October (26)
August (18)
July (23)
June (101)
May (57)
April (59)
March (54)
January (31)

News 2013
October (67)
August (50)
July (43)
June (193)
May (93)
April (102)
March (45)
January (50)

News 2012
October (64)
August (63)
July (53)
June (132)
May (88)
April (73)
March (57)
January (58)

News 2011
October (56)
August (31)
July (27)
June (71)
May (61)
April (32)
March (36)
January (24)

News 2010
October (11)
August (8)
July (14)
June (10)
May (3)
April (3)
March (1)

News 2009
August (3)
July (1)
June (2)
May (1)
April (2)
March (1)

Comparaison calculatrices graphiques TI/Casio rentrée 2014

New postby critor » 02 Sep 2014, 14:07

Comparaison matérielle des capacités matérielles et logicielles des calculatrices graphiques TI/Casio de la rentrée 2014



Salut à tous et bonne rentrée ! :D

Suite au renouvellement de la gamme par Texas Instruments, vous trouverez ci-dessous une comparaison, la plus neutre possible, des capacités logicielles et matérielles des calculatrices TI et Casio pour cette rentrée 2014, l'édition précédente de ce document datant de 2012.

Chacun est donc libre d'en arriver à ses propres conclusions - si vous voulez avoir notre avis pour une entrée en Seconde et nos astuces pour un achat malin, consultez l'article précédent.
;)

Nouveauté cette année, le document est fourni à la fois au format PDF, et au format original OpenOffice modifiable, vous permettant par exemple une présentation en classe ! :bj:

Bonne lecture !

Comparaison des calculatrices graphiques TI/Casio rentrée 2014

Le Python et la Nspire enfin réunis grâce à "Micro Python" !

New postby Lionel Debroux » 02 Sep 2014, 21:00



TL;DR : Initial TI-Nspire port of Micro Python now available !

Download / Téléchargement : here / ici.

Image


Un peu d'histoire
History

Depuis avril 2011 avec l’OS 3.0.1.1753, en plus de son habituel langage BASIC spécifique, la série TI-Nspire a inclus une implémentation d’un langage de programmation adapté aux plates-formes mobiles de par sa légèreté et ses performances raisonnables (pour un langage interprété) : Lua.
Since OS 3.0.1.1753 in April 2011, in addition to the usual platform-specific BASIC language, the Nspire series has provided an implementation of an established programming language originally made for other platforms and well-suited to embedded platforms due to its relatively limited footprint and reasonable execution efficiency (for an interpreted language), namely Lua.

Même si l’implémentation du Lua sur TI-Nspire est amputée par la suppression des bibliothèques standard ‘io’ et ‘os’ (rendant impossible la lecture/écriture de fichiers, entre autres), elle devint rapidement un outil de développement populaire pour TI-Nspire : contrairement au BASIC qui est également beaucoup plus lent, le Lua permet de dessiner des pixels individuels sur l’écran et de lire l’état des touches clavier :)
Even if the Nspire’s Lua implementation is crippled by the removal of standard io and os packages (making it unable to e.g. read and write files on the FS), it immediately became a popular development option for the Nspire: the Nspire’s Lua can draw single pixels to the screen and read from the keyboard, unlike the BASIC (which is much slower too) :)

Avançons de trois ans. Lua est toujours léger, il est un choix de développement populaire pour plusieurs types de programmes (notamment l’IA et les couches supérieures des moteurs de jeux vidéo), et il y a même LuaJIT pour faire tourner les programmes plus vite.
Toutefois, au sein de la sphère des développeurs il est facile de trouver des classements de langages par popularité (entre autres http://blog.codeeval.com/codeevalblog/2014 , http://www.tiobe.com/index.php/content/ ... index.html , http://spectrum.ieee.org/static/interac ... -languages ); qui montrent que le Lua est (beaucoup) moins populaire que nombre d’autres langages de script bien connus, tout particulièrement Javascript, Perl, PHP, Python, Ruby (par ordre alphabétique).
Fast forward three years. Lua keeps being lightweight, it remains a popular development option for several classes of programs (e.g. the AI and suchlike higher-level functionality of game engines), and there’s LuaJIT for making programs run faster.
However, in the general developer population, it’s easy to find language popularity contests (e.g. http://blog.codeeval.com/codeevalblog/2014 , http://www.tiobe.com/index.php/content/ ... index.html , http://spectrum.ieee.org/static/interac ... -languages ) which concur that Lua is (much) less popular than multiple other well-known scripting-type languages, especially Javascript, Perl, PHP, Python, Ruby (in alphabetical order).



Motivations


Compte tenu de tout ceci, il est assez naturel de vouloir [essayer de] porter d’autres langages de script comme le Javascript, Perl, PHP, Python, Ruby… sur calculatrice - d'une part
parce que l'on peut le faire
, et d'autre part car une partie des utilisateurs de calculatrices qui deviendront développeurs professionnels un jour peuvent avoir envie d'apprendre des langages populaires en premier :)
Avant même de commencer ceci, on sait que réussir à faire tenir/fonctionner des environnements d'exécutions de ces langages (programmés en C ou C++), même sur les calculatrices les plus puissantes (TI-Nspire, HP Prime), est un défi en soi, car :
  • La puissance brute du CPU, les quantités de RAM et d'espace de stockage sont généralement bien en-dessous des standards modernes du marché ;
  • La Nspire est une plateforme hostile au développement natif, même si cela a été amélioré dernièrement grâce aux efforts pour mettre en place le C++ et newlib (Vogtinator, Ikj…) pour le SDK - déjà utilisé pour le portage de giac/xcas (cf. KhiCAS). La HP Prime est une plateforme ouverte et a un CPU plus puissant et plus de Flash (mais moins de RAM) que la TI-Nspire CX, mais son logiciel n’est pas documenté à l'heure de ce post, et la plateforme n'est pas vraiment populaire parmi les utilisateurs.
Based on the above, it makes lots of sense to (try and) port other established scripting languages among Javascript, Perl, PHP, Python, Ruby to calculators - just
because we can
, and also because the subset of calculator users who will become professional software developers one day might want to learn popular languages first :)
Before even starting the process, we know that fitting the execution environments (written in C or C++) for these languages, on even the most powerful calculators (TI Nspire, HP Prime), is a challenge due to:
  • the raw CPU power, amount of RAM and amount of persistent storage of calculators being generally highly sub-par by modern market standards;
  • the TI Nspire being a hostile platform for developing native code programs, even if this improved recently with the expanded Ndless SDK featuring C++ support and newlib (Vogtinator, lkj et al.), already used for porting giac/xcas to the Nspire (cf. KhiCAS). The HP Prime is an open platform, it has a faster CPU and more Flash (althrough less RAM) than the Nspire CX, but its software is undocumented at the time of this writing, and the platform is not really popular among users.


Ainsi, nous (admins de TI-Planet) avons initié le projet de port d'un interpréteur Python pour la TI-Nspire. Le Python est clairement le choix le plus populaire parmi les 5 listés plus haut, et il est devenu le langage le plus populaire à des fins éducatives d'après un récent sondage :
Therefore, we (TI-Planet staff) sparked the port of some Python flavor to the Nspire. Python is clearly the most popular choice among the 5 ones listed above, and it has become the most popular language for learning purposes, according to a recent survey:
http://www.pcworld.com/article/2451880/ ... guage.html .


Le portage
Porting process

En gros, la totalité du travail a été faite par Fabian “Vogtinator” Vogt, bien connu dans la communauté pour des réalisations dont nous nous sommes faits l’echo par le passé, comme :
* contributions au portage Nspire de Linux et au système de build automatisé ( http://tiplanet.org/nspire-linux-builds/ )
* contributions à la librairie de base et à la toolchain Ndless, ayant notamment permis KhiCAS sus-mentionné;
* lecteur de fichiers WAV sur Nspire;
* Crafti, un Minecraft-like en code natif, démonstration du moteur 3D nGL qu’il a également programmé

  • Portage de CPython + libs : il n’a pas été réalisé, car cela prendrait un temps considérable et poserait vraisemblablement d’importants défis de portabilité. Il est probablement mieux de s'attaquer à quelque chose de plus simple en premier lieu :)
  • Portage de python-on-a-chip, a.k.a “p14p” (que Lionel Debroux avait d'ailleurs déjà partiellement porté pour la plateforme TI-68k/AMS) : portage effectué, et rapidement. Cependant, il ne pouvait qu'exécuter du bytecode généré par une version spécifique de CPython et non du code source Python directement ; p14p est assez limité au niveau des fonctions disponibles et des types de données. On note aussi qu'il y a eu assez peu de changements dans la base de code au cours des trois dernières années.
  • Portage de MicroPython (un projet Kickstarter qui a réussi) : portage effectué aussi, et tout aussi rapidement. MicroPython supporte une version plus récente de Python que p14p, a plus de fonctionnalités et sa base de code est encore active actuellement.
    Sa performance sur un calcul de Fibonacci était correcte, mais néanmoins inférieure au Nspire Lua.
    Afin d'augmenter la vitesse, Fabian s'est mis à écrire un émetteur de code ARM natif, qu'il a d'ailleurs contribué à l'upstream de Micro Python (rapidement intégré) :)
    Des premiers tests sur une version de développement montrent qu'avec ce "JIT", le Lua est alors dépassé par le Python.
Pretty much all of the work was done by the well-known Fabian “Vogtinator” Vogt, famous for multiple pieces of work that we mentioned in the past, such as:
* contributions to the Nspire port of Linux and the automated build system ( http://tiplanet.org/nspire-linux-builds );
* contributions to the base library and toolchain of Ndless, which made it possible to port the powerful Giac/Xcas engine to the Nspire, mentioned above;
* Nspire WAV file player;
* Crafti, a native code Minecraft-like program, showcasing the nGL 3D engine that he programmed as well.

  • porting full-blown CPython + libs: it was not done, as it would be (much ?) more work and pose interesting portability challenges. It’s probably better trying something simpler first :)
  • porting python-on-a-chip, known as “p14p” (which Lionel Debroux had already partially ported to the TI-68k/AMS platform) : the port is done and it was pretty quick. However, it could only execute bytecode generated by a specific version of CPython and not python source; it was quite limited in available functions and data-types; fairly few code changes have been performed over the past three years.
  • porting MicroPython (a successful Kickstarter project): that, too, was a quick success. Micro Python supports a newer version of Python than p14p does, it’s more featureful than p14p is, and it’s still under active development.
    Performance on the Fibonacci test was decent, though lower than Nspire Lua. In order to improve speed, Fabian set to write a native ARM code emitter, which he contributed to upstream micropython; it was quickly integrated :)
    Some tests on developement versions show that Micro Python is then faster than Lua when using the "JIT".


(zoom = click)



Bien que la taille du code (quelques centaines de Ko sur la Nspire) et la consommation de RAM de Micro Python soient ridiculement minuscules selon les normes modernes, elles dépassent les capacités de la plupart des modèles de calculatrices sur le marché ... Seule la famille TI Nspire et la HP Prime peuvent exécuter facilement Micro Python ; peut-être aussi la Casio fx-CP400, qui a des caractéristiques moindres (en particulier la quantité de RAM), qui est encore plus chère, et qui est une plate-forme fermée sur laquelle personne n'a encore exécuté de code natif arbitraire. Cependant, certainement pas la série des TI-Z80, presque certainement pas la série TI-68k (même en utilisant l'exécution depuis la Flash, les programmes complexes poseraient probablement problème), et d'autres non plus, comme les Casio fx-98*, Prizm, ou les HP-49G + / 50G pour la même raison: elles n'ont que trop peu de RAM (disponible).
While the code size (several hundreds of KBs on the Nspire) and RAM consumption of Micro Python are laughably tiny by modern standards, they’re above the specs of most calculator models on the marketplace... Only the Nspire family, the Prime can easily run Micro Python; maybe the Casio fx-CP400, which has lower specs (especially the amount of RAM), is even more expensive, and is a closed platform on which nobody has yet executed arbitrary native code, could do it too. However, definitely not the TI-Z80 series, almost certainly not the TI-68k series (even when executing from Flash, complex programs would probably be troublesome), and AFAICT not Casio fx-98*, Prizm or HP-49G+/50G for the same reason: too little (available) RAM.



Liens :

- MicroPython pour TI-Nspire
- Code source du fork pour Nspire : sur GitHub
Links :

- MicroPython for the TI-Nspire
- Source code of the Nspire fork : on GitHub



(News article by Lionel Debroux, Adriweb and Critor; A less technical article, more on an educational level, about Python is available here)
(Article par Lionel Debroux, Adriweb et Critor. Une autre news d'un point de vue moins technique et plus éducatif est disponible ici)



Image

Vidéo de démo de Spot (PLT-SHH1)

New postby critor » 06 Sep 2014, 12:18

Après nos grandes avancées dans l'étude du prototype de calculatrice Texas Instruments tactile couleur PLT-SU1
(alias Toto)
, la communauté chinoise sCalc avance à son tour avec le prototype de calculatrice tactile PLT-SHH1
(alias Spot)
.

Nothern_snow s'est en effet donné la peine de recopier le 1er écran affiché
(chargeur de démarrage)
:
1851
Code: Select all
VNH Monitor (1015455530)
NAND storage detected
ftl: partition at 0x00000000, length 0x00800000, eshift 16
FTL initialised
Part: 925 rev 0
Architecture: v4T
Implementer: T
I Cache: line size(16) associativity(2-way) size(16384)
D Cache: line size(16) associativity(2-way) size(8192)
Cache architecture: Harvard
ramsize 0x0100000
clkref 12000000
flash> Autoloading from FLASH....
unsqueezing...
text 881848 data 428280 entry 0x10010000

Contrairement à Toto, Spot n'utilise clairement pas un chargeur U-Boot.
Mais plus embêtant que cela ces chaînes semblent totalement inconnues de Google, ce qui pourrait vouloir dire qu'il s'agit d'un chargeur propriétaire développé par Texas Instruments. Il se pourrait donc que les commandes et périphériques gérés soient beaucoup plus restreints qu'avec U-Boot, ce qui risquerait de compliquer notre tâche de sauvegarde.


Loin de s'arrêter là, Nothern_snow a aussi pris soin de recopier le 2ème écran correspondant au démarrage de Linux :
Code: Select all
wl1: au80211: 10Mbps port 0x300 irq 0: 000000000000
Inferno Operating System

Third Edition (20020606)-spot(1024605322)

JIT Compilation Mode = 1
Clock Speed 60000000Hz,
Dis "/osinit.dis"
Initialising...
init: can't bind #1 on /net: no free devices
Set flash translation of #F1/flash1 at offset ?1 (-1 bytes)
ftl:partition at 0x00000000,
length 0x00800000, eshift 16
dossrv : mounted /dev/ftldos at /n/local
Flash disk mounted as root
Running startup script

Contrairement à Toto qui utilisait un MontaVista Linux, Spot utilise donc lui un Linux Inferno.

Pour finir, Nothern_snow nous réalise même une petite démo en vidéo:


L'application calculatrice semble disposer du calcul formel et de nombre de commandes des TI-89/92/Voyage200. Il pourrait donc s'agir d'un portage rapide du logiciel Derive.


Source
:
http://scalc.org/forum.php?mod=viewthre ... a=page%3D1
Link to topic: Vidéo de démo de Spot (PLT-SHH1) (Comments: 1)

Swing Copters atterrit sur TI-Nspire

New postby critor » 06 Sep 2014, 14:59

Vous vous rappelez sûrement de Flappy Bird, le
"moineau égaré dans le royaume champignon de Mario et Peach"
.
Ce jeu sorti en mai 2013 pour iOS et Android disparut hélas aussi vite qu'il fut connu.

Il eut toutefois droit à plusieurs adaptations sur TI-Nspire, par Pierrotdu18, Adriweb et LDStudios :


Le 21 août dernier son créateur Nguyen Ha Dong du studio Gears, revenait enfin parmi nous avec un nouveau jeu pour iOS et Android, Swing Copters.

Dès le 30 août, Sarasinna de la communauté chinoise sCalc.org nous offrait une adaptation pour TI-Nspire ! :bj:

Nous en apprécierons la fluidité, mais regretterons un important problème de collision sur les marteaux suspendus.
Il semble en effet y avoir un gros décalage entre le moteur graphique et physique dans ce contexte, puisque l'on arrive à traverser les marteaux dans certaines conditions, et que dans d'autres ils nous tuent sans même nous effleurer.

Nous admettrons volontiers que c'est un problème complexe de trigonométrie et que de petites approximations sont tolérables pour ne pas trop ralentir le jeu, mais dans le cas présent ce n'est plus de l'approximation...



Cela n'enlève rien au fait que l'initiative est louable en l'attente d'une mise à jour, et que le jeu est addictif. :bj:


Téléchargement
:
archives_voir.php?id=88925
Source
:
http://www.scalc.org/forum.php?mod=viewthread&tid=98

Link to topic: Swing Copters atterrit sur TI-Nspire (Comments: 5)

Premiers exercices TI-Primaire Plus

New postby critor » 07 Sep 2014, 15:37

33193285Pour cette rentrée 2014, Texas Instruments innove courageusement sur le marché des calculatrices pour l'enseignement primaire, marché qui était technologiquement figé depuis des décennies, avec deux modèles aux fonctionnalités inédites :
  • la TI-106II qui, du CP au CM2, construira une représentation bien plus exacte dans l'esprit des élèves avec l'affichage simultané du calcul et de son résultat, tout en respectant les priorités opératoires et autorisant les parenthèses ! :bj:
  • la TI-Primaire Plus qui, du CM1 à la Cinquième, invitera les élèves à résoudre des problèmes dans le cadre d'un dialogue interactif : :bj:
    • l’élève saisit son problème
    • la calculatrice lui indique le nombre de solutions
    • l'élève propose une solution
    • la calculatrice lui indique si elle est bonne, et à défaut lui explique même pourquoi

3342334733413340Bien qu'enthousiasmés dans les deux cas, nous émettions une réserve dans le cadre de notre test de la TI-Primaire Plus, en objectant que l'élève lambda n'allait sûrement pas découvrir tout seul l'assistant interactif de résolution de problèmes, qu'il ne lirait probablement pas d'avantage le manuel, et qu'il fallait donc que cette découverte soit intégrée aux enseignements
(professeur compétent et/ou livre adapté pour ce modèle)
.

Quelle ne fut donc pas notre surprise et notre joie lorsque nous découvrimes quelques semaines plus tard que tout avait été prévu, puisque Hatier lançait un cahier d'activités adapté à la TI-Primaire Plus.

Découvrons enfin aujourd'hui de premiers exercices adaptés à l'assistant interactif de résolution de problèmes de la TI-Primaire Plus, posés dans le contexte d'une expérimentation pour les colloques de Montpellier et Mont de Marsan.
Conformément à la règlementation en vigueur, les travaux d'élèves ont été anonymisés.

Image


3343Notons que chaque exercice précise en haut à droite dans quel contexte le problème est posé, ici celui des entiers naturels
N
.
En effet, l'assistant interactif de résolution de problèmes de la TI-Primaire Plus peut travailler sur trois ensembles de nombres:
  • N
    , les entiers naturels
  • Z
    , les entiers relatifs
  • Q+
    , les entiers rationnels positifs
Loin d'être de simples exercices à trous, chaque énoncé invite l'élève à rendre compte de sa démarche avec ses essais et erreurs au lieu de se limiter au simple résultat, consigne hélas rarement respectée dans l'échantillon ci-dessous.
Link to topic: Premiers exercices TI-Primaire Plus (Comments: 0)

Réalise des tableaux de valeurs de fonctions sur TI-82 Plus

New postby critor » 10 Sep 2014, 19:59

Salut à toi. Si tu viens de débarquer en Seconde, et as probablement commencé le programme par les fonctions, voici un petit tutoriel vidéo pour apprendre à réaliser des tableaux de valeurs sur ta calculatrice TI-82 Plus ou compatible.


Retrouve également si tu préfères ci-dessous une fiche technique hybride TI / Casio.

Téléchargement
:
Fiche technique TI / Casio - Tableau de valeurs d'une fonction
(pour TI-82/83/84 et Casio Graph 25/35/75/85/95)

La TI-Primaire Plus "approuvée par les familles" 2015

New postby critor » 10 Sep 2014, 20:12

3319
La TI-Primaire Plus, modèle révolutionnaire de Texas Instruments en cette rentrée 2014 pour l'enseignement primaire, décroche le label "Approuvé par les familles" 2015 ! :bj:

Ce label décerné par des parents pour les parents est la plus belle récompense que pouvaient recevoir les gros efforts d'innovations pédagogiques et didactiques apportées dans le cadre de ce modèle.



Source
:
http://www.nosjuniors.com/conso-mode/le ... tree-2014/
Lien
:
http://education.ti.com/fr/france/produ ... s/overview

-
Search
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
1
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
382 utilisateurs:
>351 invités
>25 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)