π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2024

News 2023
July (1)
May (2)

News 2022

News 2021

News 2020

News 2019
May (1)

News 2018
August (1)
July (1)

News 2017

News 2016

News 2015
August (1)
June (1)
May (1)

News 2014
April (1)

News 2013
August (2)
June (1)
May (1)
April (1)
March (1)

News 2012
June (2)
May (4)

News 2011
August (3)
July (2)
June (1)
April (1)

News 2010

Mise à jour 2.1.1 logiciel d'émulation TI-MathPrint

New postby critor » 14 Feb 2024, 11:44

16916Les TI-MathPrint constituent la dernière génération de calculatrices scientifiques par Texas Instruments. Lancées pour la rentrée 2018, cette génération comprend les :
  • TI-30X Pro MathPrint (rentrée 2018)
  • TI-30X Plus MathPrint (rentrée 2018)
  • TI-30X Prio MathPrint (rentrée 2023)

Cette génération remplace les TI-MultiView de rentrée 2007 et présente des avancées matérielles majeures, avec notamment :
  • passage du processeur 4 bits T4X au processeur 16 bits nX-U16/100
  • mémoire RAM à 16 Kio
  • doublement de la capacité mémoire ROM, passant de 128 Kio à 260 Kio
  • technologie Flash permettant la reprogrammation de la ROM (en théorie)
  • quadruplement de la définition écran, passant de 96×31 à 192×63 pixels

Cette génération n'est hélas distribuée que chez certains de nos voisins européens, initialement les pays germanophones (Allemagne, Autriche, Suisse) et plus récemment l'Italie.

Elle est toujours inédite dans le reste du monde notamment en France et en Amérique du Nord, ces derniers restant sur l'ancienne génération TI-MultiView de rentrée 2007, avec pour la France la TI-Collège Plus.

18979Pour découvrir ou utiliser les calculatrices scientifiques TI-MathPrint, Texas Instruments fournit un très beau logiciel d'émulation, le TI-SmartView MathPrint, taillé sur mesures pour la mutualisation via une vidéoprojection en classe.

Aujourd'hui Texas Instruments nous publie une mise à jour de son logiciel d'émulation dédié TI-SmartView MathPrint. Nous passons de la version 2.1.0.183 à la version 2.1.1.344.




Téléchargements : TI-SmartView MathPrint 2.1.1 Windows Mac
Attention, les émulateurs précédents nécessitent une licence payante, et n'offrent plus de période d'essai depuis leur version 2.

Pour bénéficier d'une période d'essai gratuite de 90 jours, il te faut installer et utiliser une ancienne version :
TI-SmartView MathPrint 1.2 pour Windows Mac

1er émulateur tiers TI-MathPrint grâce compatibilité Casio

New postby critor » 10 Jan 2024, 18:20

18521Niveau calculatrices scientifiques en France, Texas Instruments ne nous offre que la TI-Collège Plus Solaire avec son écran en 96×31 pixels. Cette machine sortie pour la rentrée 2013 appartient à la génération TI-MultiView et réutilise en fait à l'identique les matériel et logiciel de la TI-Collège Plus de rentrée 2008, lui rajoutant juste une cellule solaire.

Une machine très en retard donc par rapport aux Casio EX Classwiz de rentrée 2015 (fx-92 Spéciale Collège) avec leur écran en 192×63 pixels, renouvelées de plus avec les CW Classwiz pour la rentrée 2023 (fx-92 Collège Classwiz) à l'écran passant en 4 niveaux de gris.

16916C'est moins connu dans l'hexagone mais il y avait bien eu une nouvelle génération TI-MathPrint passant à un écran 192×63 pixels. Elle comprenait pour nos voisins germanophones dès la rentrée 2018, soit à l'époque avec juste trois ans de retard sur Casio, les TI-30X Plus MathPrint et TI-30X Pro MathPrint. Elles furent rejointes pour la rentrée 2023 par la TI-30X Prio MathPrint dont nous t'avons publié un test. Malheureusement la génération TI-MathPrint n'a jusqu'à ce jour jamais été déclinée pour la France.

Dans une actualité précédente, nous t'annoncions que les calculatrices TI-MathPrint utilisaient un microcontrôleur ML620Q418A, intégrant un processeur 16 bits nX-U16/100.

Une référence de processeur curieusement extrêmement proche du 8 bits nX-U8/100 utilisé par Casio dans ses calculatrices scientifiques depuis la génération ES de rentrée 2004 (soit en France depuis la fx-92 Collège 2D de rentrée 2005)...
Et bien EnderFire09, auteur de BeuCalc, émulateur universel de calculatrices Casio à processeur nX-U8/100, s'est penché sur la question.

Le microcontrôleur ML620Q418A ayant l'avantage d'être publiquement documenté, EnderFire09 a pu avancer rapidement et découvrir que le processeur nX-U16/100 était directement compatible au niveau du langage machine avec le processeur nX-U8/100 des calculatrices Casio scientifiques, la principale différence étant que certaines instructions ont besoin de moins de cycles d'exécution sur le nX-U16/100.

En un temps record, EnderFire09 a pu nous réaliser un fork de son BeuCalc, nous inventant ainsi le tout premier émulateur non officiel de calculatrices scientifiques TI-MathPrint : 👍
187081870918707
168941871016881


Source : http://discord.gg/QjGpH6rSQQ

Découvre la TI-Collège Plus édition spéciale l'Yonne !

New postby critor » 04 Jan 2024, 22:45

Nombre de collégiens et collégiennes en France ont accès à diverses offres d'achats groupés de fournitures scolaires via leur association de parents d'élèves, leur municipalité ou encore leur département.

L'offre en question peut inclure une calculatrice scientifique dédiée au collège, notamment pour la rentrée en Sixième parfois anticipée dès l'année de CM2.

Dans ce cadre, il n'est pas rare de voir les collégiens et collégiennes équipés d'une TI-Collège Plus Solaire. Ce modèle sorti pour la rentrée 2013 est en effet sensiblement moins cher que la concurrence et donc privilégié par certains appels d'offres, ceux se contentant d'émettre un critère de prix. Malgré son âge et son prix, la TI-Collège Plus conserve encore aujourd'hui quelques avantages sur la concurrence, comme :
  • la possibilité d'avoir plusieurs couples calcul-résultat affichés simultanément à l'écran, jusqu'à quatre au maximum selon la place occupée, offrant ainsi une vision plus globale du problème en cours d'étude
  • la conservation de l'intégralité des données saisies lorsque l'on éteint la calculatrice
Lorsque le volume est important, il n'est pas rare que la collectivité ait accès à des possibilités de personnalisation, faisant de la calculatrice en question une édition spéciale, avec une inscription parfois accompagnée d'un logo.

18341Il peut s'agir d'une simple inscription. Voici par exemple ci-contre, la TI-Collège Plus édition Ville de Marseille, avec une inscription sur le boîtier de la calculatrice.

Mais il peut aussi s'agir d'un logo. Voici plusieurs autres éditions spéciales TI-Collège Plus Solaire, avec le logo du département sur la coque de la calculatrice :
  • TI-Collège Plus édition Tarn Le Département
  • TI-Collège Plus édition La Creuse Le Département
  • TI-Collège Plus édition 62 Pas·de·Calais Mon Département
183401833918338
186641866318665


Ces éditions spéciales TI-Collège Plus Solaire ont toutes été produites par Calcuso, ce distributeur ayant conservé un exemplaire de chaque et nous ayant amené et montré ce petit échantillon de sa belle collection à l'occasion du salon Educ@tech 2023.

Ces éditions spéciales ont certes une valeur sentimentale pour les élèves ayant adoré leur ville, leur département ou leurs années Collège, et également de la valeur pour les collectionneurs.

Toutefois elles n'ont techniquement rien de particuler, dans le sens où ce sont des TI-Collège Plus Solaire tout à fait normales, ayant suivi exactement la même chaîne d'assemblage que toutes les autres calculatrices.

La seule différence est post assemblage une fois arrivées chez le distributeur Calculso, où ce dernier les fait passer sous un graveur laser.

18659Et bien aujourd'hui comme souvent sur TI-Planet, nous allons te présenter un objet insolite. Nous avons entre nos mains la TI-Collège Plus édition spéciale l'Yonne Conseil Général.

Ce modèle de rentrée 2008 a précédé la TI-Collège Plus Solaire mais lui est entièrement identique en fonctionnalités, allant même jusqu'à utiliser le même micrologiciel en mémoire ROM. Outre la couleur, la seule et unique différence est la cellule solaire, ici absente sur la TI-Collège Plus originelle.

Logo polychromatique sur la coque, cela s'éloignerait à première vue d'une gravure laser pour se rapprocher de ce que serait capable de produire un imprimeur.

Mais attends un peu car tu n'es pas au bout de tes surprises.

1866118657Regarde un peu, le logo est également présent à l'identique sur le boîtier de la calculatrice, et cette fois-ci cela n'a clairement pas pu être fait après l'assemblage.

En effet, si tu compares à une TI-Collège Plus normale, tu remarqueras que les inscriptions du nom de modèle "TI-Collège Plus" et de la marque "Texas Instruments" sont alignées à droite au lieu d'être centrées. Tu peux même noter que l'inscription "TI-Collège Plus" est un peu plus petite.

18658Au dos, nous notons la présence du bouton réinit pour redémarrer la calculatrice, ce qui efface tout le contenu mémoire. Rappelons que ce bouton a été supprimé à l'occasion d'une révision matérielle de la calculatrice en 2010 ou 2011, au profit de la seule combinaison de redémarrage logicielle
on
annul
également inscrite au dos.

Mais surtout nous y avons une information importante qui va nous permettre d'en apprendre davantage, le timbre à date, ici N-0609D.

C'est-à-dire que l'édition spéciale l'Yonne Conseil Général de la TI-Collège Plus a été assemblée dans l'usine de code N que nous situons en Chine, usine qui à l'époque produisait également les TI-Collège Plus normales.

Il s'agit de plus de la révision matérielle D (soit 5e version matérielle) produite par cette usine.

Et le reste du code nous indique la date d'assemblage, Juin 2009. C'est donc apparemment pour la rentrée 2009 que le département de l'Yonne a effectué une grosse commande groupée de calculatrices TI-Collège Plus, et a dans ce cas bénéficié d'une personnalisation remarquable, à un niveau que nous n'avons jamais revu jusqu'à ce jour.

Découverte processeur scientifiques TI-MathPrint

New postby critor » 26 Dec 2023, 11:05

18521Niveau calculatrices scientifiques en France, Texas Instruments ne nous offre que la TI-Collège Plus Solaire avec son écran en 96×31 pixels. Cette machine sortie pour la rentrée 2013 appartient à la génération TI-MultiView et réutilise en fait à l'identique les matériel et logiciel de la TI-Collège Plus de rentrée 2008, lui rajoutant juste une cellule solaire.

Une machine très en retard donc par rapport aux Casio EX Classwiz de rentrée 2015 (fx-92 Spéciale Collège) avec leur écran en 192×63 pixels, renouvelées de plus avec les CW Classwiz pour la rentrée 2023 (fx-92 Collège Classwiz) à l'écran passant en 4 niveaux de gris.

16916C'est moins connu dans l'hexagone mais il y avait bien eu une nouvelle génération TI-MathPrint passant à un écran 192×63 pixels. Elle comprenait pour nos voisins germanophones dès la rentrée 2018, soit à l'époque avec juste trois ans de retard sur Casio, les TI-30X Plus MathPrint et TI-30X Pro MathPrint. Elles furent rejointes pour la rentrée 2023 par la TI-30X Prio MathPrint dont nous t'avons publié un test.

Si les efforts consentis sur le matériel étaient louables, hélas l'investissement dans le logiciel fut minimal. Nous avons testé et comparé en détails les modèles haut de gamme d'ancienne génération (TI-30X Pro MultiView ou TI-36X Pro) et nouvelle génération (TI-30X Pro MathPrint) et n'avions trouvé quasiment aucune amélioration (2 formes de régression supplémentaires, et dimension maximale des listes étendue de 42 à 50). Aucune valeur ajoutée ou même reprise des innovations EX Classwiz logicielles de rentrée 2015 (pas de possibilité d'étudier simultanément 2 fonctions, de remplir des feuilles de calcul ou piloter des tracés à la tortue...) et en conséquence une inadéquation aux dernières évolutions de programme du Collège français. Suite à ce choix regrettable, les collégiens et collégiennes de nos jours ne connaissent quasiment plus que Casio.

Cela fait des années que nous réclamons en vain une évolution logicielle à la hauteur du matériel, dans le cadre d'un futur modèle qui pourrait s'appeler par exemple TI-Collège Premium.

À une époque où la réforme du lycée, de l'orientation et du Baccalauréat fait que l'équipement en calculatrices des lycéens et lycéennes est de plus en plus souvent déterminé par ce qu'ils avaient au Collège, il serait peut-être grand temps de se remettre à miser sur le Collège, comme Casio qui semble amplifier ses efforts pour la rentrée 2024 et NumWorks qui pour sa part semble vouloir s'y mettre même si nous n'avons pas de date arrêtée à ce jour. Se faire connaître dès le Collège avec un bon produit, serait le moyen donner envie aux futurs lycéens et lycéennes de renouveler leur équipement chez la même marque.

Mais ce n'est pas le sujet aujourd'hui.

18522Aujourd'hui nous allons plutôt nous attaquer à l'un des plus grands mystères de la dernière génération TI-MathPrint, le processeur.

La génération précédente TI-MultiView avec les TI-Collège Plus exploitait un processeur 4 bits Toshiba T4x.

Mais les TI-MathPrint utilisaient clairement autre chose. En témoignait notre test de la signature trigonométrique. Il s'agit d'effectuer en mode degrés le calcul suivant :
$mathjax$Arcsin\left(Arccos\left(Arctan\left(tan\left(cos\left(sin\left(9\right)\right)\right)\right)\right)\right)$mathjax$

Le résultat théorique est de 9, mais en pratique les moteurs de calcul en virgule flottante de nos calculatrices répondent une valeur approchante. En regroupant alors les calculatrices par résultat, l'on peut identifier celles utilisant le même cœur de calcul et donc des processeurs similaires.

16919Là où les TI-MultiView sortaient 9.000001077372, les TI-MathPrint répondaient 8.99999960032.

Processeur différent donc, mais hélas le blob d'epoxy sur la carte masquait toute référence intéressante.

Et bien grande découverte, la puce microcontrôleur utilisé par les TI-MathPrint est en fait le ML620Q418A de chez Lapis, référence présente en clair dans les scripts de l'émulateur officiel TI-SmartView MathPrint.

Les spécifications sont publiques. Ce microcontrôleur interconnecte :
  • 16 Kio de mémoire SRAM
  • 260 Kio de mémoire Flash (découverte inattendue en passant), scindés en 256 Kio dédiés au code et 4 Kio de données
  • et celui que nous attendions tant, un processeur 16 bits RISC, le nX-U16/100
Remarquons que le processeur des TI-MathPrint est la version 16 bits du nX-U8/100 équipant les scientifiques Casio depuis la génération ES de rentrée 2004 (fx-92 Collège 2D en France).

Sur le cadençage du processeur, les spécifications énumèrent 2 configurations opposées :
  • un mode basse vitesse à 32,768 KHz
  • un mode haute vitesse à 16 MHz
Nous avions déjà effectué un test de performances, basé sur le temps de calcul en mode degrés d'une somme développée par pier4r sur HP Museum :
$mathjax$\sum\limits_{x=1}^{1000}{\sqrt[3]{e^{sin\left(Arctan\left(x\right)\right)}}}$mathjax$

Quelques mesures :
  1. 60.3s : Casio EX Classwiz (2023) (fx-92 Collège en France) avec processeur nX-U8/100 @5MHz 8-bits
  2. 106s : TI-MathPrint (2018) avec processeur nX-U16/100 16-bits
  3. 109s : Casio EX Classwiz (2015) (fx-92 Spéciale Collège en France) avec processeur nX-U8/100 @2,5MHz 8-bits
  4. 265s : TI-MultiView (2007) (TI-Collège Plus en France) avec processeur T4x 4-bits
  5. 522s : Casio ES Plus (2009) (fx-92 Collège 2D+ en France) avec processeur nX-U8/100 @0,5MHz 8-bits
On trouve donc pour la génération TI-MathPrint de 2018, des performances extrêmement similaires à celles des Casio EX Classwiz de rentrée 2015, confortant l'hypothèse d'une évolution matérielle réalisée en réponse à ces dernières (avec une omission regrettable de réponse logicielle comme déjà évoqué).

Mais ces dernières utilisant un processeur cadencé à 2,5 MHz, les deux configurations énumérées par Lapis nous semblent bien extrêmes pour de telles performances. À moins que Texas Instruments ait pu utiliser une configuration intermédiaire...

Découverte écran de diagnostic TI-30X Plus MultiView

New postby critor » 09 Nov 2023, 21:37

16165Pour la rentrée 2007, Texas Instruments lançait sa génération de calculatrices scientifiques TI-MultiView.

Cette évolution majeure des calculatrices scientifiques TI apportait nombre d'innovations :
  • un écran matriciel en 96×31 pixels
  • un moteur de calcul exact QPiRac
  • un affichage en écriture naturelle

Voici l'ensemble des modèles TI-MultiView disponibles de par le monde :
  • TI-30XB MultiView (2007)
  • TI-30XS MultiView (2007)
  • TI-Collège Plus (2008) puis TI-Collège Plus Solaire (2011)
  • TI-34 MultiView (2008)
  • TI-30X Pro MultiView (2010)
  • TI-36X Pro (2011)
  • TI-30X Plus MultiView (2015)
161661617816172Dans une actualité précédente, nous découvrions enfin la mystérieuse combinaison d'accès à l'écran d'auto-diagnostic des calculatrices de la génération TI-MultiView et donc entre autres des TI-Collège Plus françaises.

Il fallait pour cela dans l'ordre :
  1. allumer la calculatrice
  2. taper
    2nde
    0
    sur les claviers en Français (ou
    2nd
    0
    sur les autres)
  3. taper
    2nde
    suppr
    sur les claviers en Français (ou
    2nd
    delete
    sur les autres)
  4. taper
    on

Nous étions alors accueillis par une ligne informative :
  • sur les TI-30XB/XS MultiView : "JT6F54-003 11/07" (microcontrôleur JT6F54, firmware de Novembre 2007)
  • sur les TI-Collège Plus : "JT6F54-202 09/07" (microcontrôleur JT6F54, firmware de Septembre 2007)
  • sur TI-34 MultiView : "JT6F54-102 11/07" (microcontrôleur JT6F54, firmware de Novembre 2007)
  • sur les TI-30X Pro MultiView et TI-36X Pro : "JT5CW8-001 04/10" ou "JT5CW8-002 11/10" (microcontrôleur JT5CW8, firmware d'Avril 2010 pour la première version défectueuse qui calculait faux dans certains cas, ou sinon Novembre 2010)
Restait encore une inconnue si tu as bien compté, la TI-30X Plus MultiView sortie pour la rentrée 2015, modèle dont nous ne disposions pas.

Rappelons que la TI-30X Plus MultiView de rentrée 2015 est une version allégée de la TI-30X Pro MultiView de rentrée 2010, dans le contexte de nouvelles interdictions de fonctionnalités en Allemagne à l'examen de l'Abitur, annoncées en 2014 pour une mise en place à compter de la session 2017.
18309Et bien la réponse à l'ultime question TI-MultiView, c'est ce soir.

Lukflug vient fort aimablement de nous partager ce qu'affiche l'écran d'auto-diagnostic de sa propre TI-30X Plus MultiView : "JT5CW8-003 07/14"
Comme on pouvait s'y attendre cela nous indique donc l'utilisation du même microcontrôleur JT5CW8 que sur la TI-30X Pro MultiView, mais avec la précision supplémentaire que le firmware allégé utilisé a donc été compilé en Juillet 2014.

Découvre les TI-Collège Plus Solaire révisions F et G

New postby critor » 29 Jul 2023, 21:02

1705817070Fin 2012, nous te testions la nouvelle TI-Collège Plus Solaire de rentrée 2013, la calculatrice écologique superbement revêtue de son bleu de travail.

Ce modèle succédait à l'ancienne TI-Collège Plus orange de rentrée 2008, lui rajoutant justement la cellule solaire permettant de prolonger la durée de vie de la pile bouton CR2032.

Ces deux modèles appartiennent à une même génération technologique de calculatrices scientifiques développée par Texas Instruments, les TI-MultiView, dont font également partie les modèles suivants :
  • TI-30XB MultiView (2007)
  • TI-30XS MultiView (2007)
  • TI-34 MultiView (2008)
  • TI-30X Pro MultiView (2010)
  • TI-36X Pro (2011)
  • TI-30X Plus MultiView (2015)

1705Les échantillons TI-Collège Plus Solaire que nous avions eu à tester pour la rentrée 2013 portaient au dos des numéros de série commençant par K-DVT, le sigle DVT indiquant qu'il s'agissait encore de prototypes. Rappelons en effet qu'avant de lancer la production de masse, la conception d'un nouvelle calculatrice chez Texas Instruments peut passer par jusqu'à 4 phases préliminaires différentes, avec chacune un sigle associé :
  1. PROTO : Prototype
  2. EVT : Engineering Validation Test
  3. DVT : Design Validation Test
  4. PVT : Production Validation Test
  5. MP : Mass Production
En pratique la phase PVT est optionnelle et les prototypes issus de la phase DVT sont la plupart du temps extrêmement similaires aux calculatrices finalisées.

17059Niveau logiciel, rappelons que les TI-MultiView disposent d'un mode d'auto-diagnostic affichant entre autres une référence à son écran d'accueil. Pour y accéder il faut :
  1. allumer la calculatrice
  2. taper
    2nde
    0
    sur les TI-Collège Plus ou
    2nd
    0
    sur les autres modèles
  3. taper
    2nde
    suppr
    sur les TI-Collège Plus ou
    2nd
    delete
    sur les autres modèles
  4. taper
    on
Les prototypes DVT des TI-Collège Plus Solaire de rentrée 2013 n'indiquaient aucun changement de ce côté, la référence "JT6F54+202 09/07" restant identique à celle des anciens modèles TI-Collège Plus. Cette référence indique ici :
  • l'utilisation du même microcontrôleur JT6F54
  • faisant tourner le même firmware compilé ou assemblé en Septembre 2007

1706117077Matériellement, quelques différences toutefois, vu l'ajout de la cellule solaire. En fait le circuit dédié à cette alimentation hybride était déjà présent sur les anciennes TI-Collège Plus, vu que la carte électronique est commune avec d'autres modèles intégrant la cellule solaire. Par contre le circuit en question n'était pas peuplé. Les prototypes DVT des TI-Collège Plus Solaire continuaient à utiliser très exactement les mêmes cartes électroniques, mais cette fois-ci avec les composants nécessaires au fonctionnement de l'alimentation hybride bien présents, dont pour le plus remarquable la diode D1, mais également plusieurs composants adjacents (diode D3, résistances R2 et R4).


Dans les deux cas, même carte clavier de référence SR34P-21. Par contre attardons-nous sur la référence de la carte mère. En fait elle se compose de deux parties :
  • Une première partie est la référence du modèle ciblé par le firmware avec lequel le microcontrôleur soudé a été programmé. En fait toutes les références de modèles sont inscrites sur la carte, et celles ne la concernant plus après soudure du microcontrôleur sont barrées au feutre. Les différentes possibilités sont :
    • SR21 pour TI-30XS MultiView
    • SR21B pour TI-30XB MultiView
    • SR21P pour TI-30X Pro MultiView ou TI-36X Pro (c'est la même calculatrice mais commercialisée sous deux noms de modèles différents selon les pays)
    • SR34 pour TI-34 MultiView
    • SR34P pour TI-Collège Plus
  • Une deuxième partie prend la forme d'un numéro indiquant la révision de la carte.
Pour les anciennes TI-Collège Plus et prototypes DVT des TI-Collège Plus Solaire, il s'agissait donc de la même carte en révision 14, et également de la même référence se lisant après correction en SR34P-14.

Anciennes TI-Collège Plus et prototypes DVT des TI-Collège Plus Solaire partageaient donc le même identifiant SR34P alors qu'il s'agit de modèles différents, ce n'était pas normal, et sans doute explicable par le caractère non final des prototypes.

17071Cela fait donc 10 ans que nous n'avions plus ouvert de calculatrice TI-Collège Plus Solaire. Aujourd'hui nous avons la chance de disposer non pas d'une mais de deux TI-Collège Plus Solaire de production, qui plus est dans des révisions matérielles différentes. Nous allons donc nous faire le plaisir de les ouvrir devant toi afin de vérifier si un identifiant spécifique a bien été attribué à la TI-Collège Plus Solaire depuis, et également découvrir les éventuelles évolutions du matériel.

Premier candidat au test, une TI-Collège Plus Solaire portant au dos le timbre à date L-0222F, indiquant un assemblage :
  • dans l'usine de code L (Kinpo Philippines), et non plus K (Kinpo Chine) comme pour les prototypes DVT
  • en Février 2022
  • avec la révision matérielle F

1706417061Et bien, plusieurs choses intéressantes à l'intérieur. Déjà, nouvelle carte clavier avec la référence passant de SR34P-20-2 à SR34P-21, même si nous ne voyons pas ce qui a bien pu changer.

Mais surtout, nous découvrons l'utilisation d'une toute nouvelle carte mère en révision 17, ce qui indique que nous avons donc raté deux autres cartes intermédiaires au cours de la décennie écoulée depuis la révision 14. Cette carte en révision 17 porte le timbre à date 2146, indiquant donc une production la 46è semaine de l'année 2021 (novembre 2021).

Niveau références, Texas Instruments ne barre plus les mauvaises références mais marque la bonne. Deux nouvelles références sont justement présentes :
  • SR21P1 pour la TI-30X Plus MultiView sortie entre temps
  • et SR34PS qui est ici cochée, et est donc la références choisie pour les TI-Collège Plus Solaire
Niveau différences nous notons le remplacement des composants les plus imposants par un format différent permettant leur miniaturisation. Cela concerne la diode D1 ainsi que le condensateur C10, et leurs contacts sont donc modifiés sur la carte en conséquence.

17072Passons donc maintenant à la deuxième TI-Collège Plus Solaire, portant le dos le timbre à date L-0522G, indiquant un assemblage :
  • toujours dans l'usine de code L
  • mais en Mai 2022
  • et cette fois-ci avec la révision matérielle G

1706717064Et bien bonne nouvelle de nouveau, décidément nous sommes chanceux aujourd'hui, nouvelle carte mère en révision 18. Le timbre à date 2203 indique ici une production de la carte la 3è semaine de 2022, soit en janvier 2022.

Par contre, bien que le changement de révision de la carte indique forcément une modification électrique ou électronique quelque part, nous n'arrivons pas à trouver ce qui a bien pu changer.

Remerciements :
  • Texas Instruments pour la TI-Collège Plus en révision matérielle G
  • Adriweb pour les versions superposables des photos de cartes

Test comparatif TI-30X Prio MathPrint pour l'Abitur 2030

New postby critor » 30 May 2023, 09:27

16916
Sommaire :



A) Enseignement secondaire allemand


L'Allemagne est une République Fédérale. Chacun des états fédérés (Länder) est compétent et souverain en terme d'éducation.

La scolarité secondaire au Gymnasium (équivalent à la fois du Collège et du Lycée français) dure 8 à 9 ans selon les Länder et est sanctionnée par l'Abitur (équivalent du Baccalauréat français).

Un cadre national existe toutefois pour réduire les disparités et lisser la valeur de l'Abitur. On peut citer :




B1) Réforme de l'Abitur 2017


La réforme de l'Abitur 2017 a introduit une banque nationale d'exercices, publiée chaque année sur le site de l'IQB. Elle concerne les épreuves d'Allemand, Anglais, Français et Mathématiques. Pour organiser ces épreuves depuis la session 2017, chacun des Länder puise ainsi librement dans cette banque.

En Mathématiques, les exercices de la banque peuvent y être de 3 types selon le type d'outil numérique autorisé :
  • aucun outil numérique
  • autorisant les seules calculatrices scientifiques (wissenschaftlicher Taschenrechner ou WTR)
  • autorisant les calculatrices graphiques haut de gamme munies d'un moteur de calcul formel (CAS)
Chacun des Länder choisissait ainsi les exercices en fonction de sa réglementation locale.

Et les calculatrices graphiques non formelles d'entrée et milieu de gamme dans tout ça ? Et bien justement, jusqu'à présent cela dépendait :
  • certains Länder considéraient que les candidats pouvaient utiliser n'importe quelle calculatrice graphique (grafikfähige Taschenrechner ou GTR) pour les exercices autorisant l'outil numérique CAS
  • d'autres Länder avaient acté une interdiction des calculatrices graphiques non formelles
  • et d'autres étaient allés encore plus loin en interdisant toute calculatrice graphique (et s'interdisant donc le choix de tout exercice CAS)
Pour la session 2023, la situation est actuellement la suivante :
















LandRang
/ population
WTRGTRCAS
Nordrhein-Westfalen
1er
Bayern
2è
Baden-Württemberg
3è
Niedersachsen
4è
Hessen
5è
Sachsen
6è
Rheinland-Pfalz
7è
Berlin
8è
Schleswig-Holstein
9è
Brandenburg
10è
Sachsen-Anhalt
11è
Thüringen
12è
Hamburg
13è
Mecklenburg-Vorpommern
14è
Saarland
15è
Bremen
16è
Pour rajouter aux inégalités entre Länder, la formulation des règles prises localement pour interdire les calculatrices graphiques à la session 2017, excluait parfois également les calculatrices scientifiques haut de gamme.

Voici par exemple la liste des fonctionnalités interdites pour passer l'Abitur dans le Baden-Württemberg :
  • représentation d'objets géométriques
  • représentation graphique de fonctions
  • calcul matriciel
  • calcul vectoriel
  • évaluation d'expressions
  • dérivation (même numérique)
  • intégration (même numérique)
  • résolution d'équations (même numérique)
  • zéros d'une fonction (même numérique)
  • paramètres d'une distribution probabiliste
  • longueur d'une chaîne de Bernoulli
  • tests de décision




B2) Situation chez Casio pré-promotion 2017


La scolarité au Gymnasium durant 8 à 9 ans, c'est donc en gros 10 ans avant que se décident et s'annoncent les réformes de l'Abitur. Remontons donc dans le temps, jusqu'en 2007.

Chez Casio niveau calculatrices scientifiques, nous tombons alors à peu près à la transition entre sa génération ES de 2004 (dont est issue la fx-92 Collège 2D française de 2007) et la nouvelle génération ES Plus (dont est issue la fx-92 Collège 2D+ française de 2008).

Casio proposait alors en Allemagne :
  • fx-82ES, fx-85ES et fx-350ES (2004) : modèles d'entrée de gamme absolument identiques en fonctionnalités, ne différent que par leur alimentation (type de piles utilisées, et présence ou pas d'une cellule solaire)
  • fx-991ES (2004) : modèle haut de gamme
Seuls les modèles d'entrée de gamme fx-82/85/350ES pouvaient donc être utilisés à l'Abitur 2017 dans l'ensemble des Länder autorisant la calculatrice scientifique. C'était problématique...




B3) Situation chez Texas Instruments pré-promotion 2017


En face chez Texas Instruments à la rentrée 2007, les calculatrices scientifiques étaient tout juste en train de migrer vers la nouvelle génération TI-MultiView (dont est issue la TI-Collège Plus française de 2008).

La génération TI-MultiView apportait avec 3 ans de retard des innovations comparables à la génération Casio ES de 2004, notamment :
  • le passage à un écran pleinement matriciel, reprenant à l'identique la définition de Casio (96×31 pixels)
  • moteur de calcul exact QPiRac
  • saisie des calculs et affichage des résultats en écriture naturelle

N'étaient initialement proposés que des modèles d'entrée de gamme, les TI-30XB MultiView, TI-30XS MultiView et TI-34 MultiView, modèles équivalents différant ici aussi par leur alimentation (présence ou absence de la cellule solaire), utilisables à l'Abitur 2017 dans tous les Länder autorisant la calculatrice scientifique.

Ici pas de problème de conformité, mais une gamme réduite à un seul modèle (aux variations de nom près), c'était également problématique...




B4) Réaction de Casio pour l'Abitur 2017


Casio sut réagir très rapidement.

Dès la rentrée 2008, Casio sort en priorité un modèle intermédiaire dédié à l'Allemagne, la fx-86DE Plus de nouvelle génération ES Plus. Par rapport au haut de gamme, ce modèle de milieu de gamme perd nombre de fonctionnalités :
  • calcul matriciel et vectoriel
  • solveurs d'équations, systèmes et polynômes
  • dérivation/intégration numérique
Ces sacrifices permettent son utilisation à l'Abitur 2017 dans l'ensemble des Länder autorisant la calculatrice scientifique.

Rentrée 2011, Casio remplace le reste de ses calculatrices graphiques distribuées en Allemagne par des modèles dédiés de génération ES Plus : fx-82/85DE Plus et fx-991DE Plus.

Parmi les nouveautés de la génération ES Plus on compte deux nouveaux modes, ici initialement inclus sur le seul modèle haut de gamme fx-991DE Plus :
  • Distrib, dédié aux distributions de lois de probabilités
  • Ineq, dédié à la résolution d'inéquations

Enfin rentrée 2014, Casio remplace son modèle intermédiaire fx-86DE Plus par la fx-87DE Plus, lui rajoutant le mode Distrib.





B5) Réaction de Texas Instruments pour l'Abitur 2017


Rentrée 2010, avec 6 ans de retard sur la Casio fx-991ES, Texas Instruments complète enfin sa nouvelle génération d'un modèle haut de gamme, la TI-30X Pro MultiView (déclinée avec les mêmes logiciel et fonctionnalités sous le nom de TI-36X Pro dans d'autres pays, notamment en Amérique du Nord), modèle donc utilisable à l'Abitur 2017 dans seulement une partie des Länder autorisant la calculatrice scientifique.

Rentrée 2015, avec maintenant 7 ans de retard sur la Casio fx-86DE Plus, Texas Instruments complète à son tour sa dernière génération d'un modèle de milieu de gamme, la TI-30X Plus MultiView, correspondant ici aussi à un allègement en fonctionnalités du modèle haut de gamme, et cette fois-ci utilisable à l'Abitur 2017 dans l'ensemble des Länder autorisant la calculatrice scientifique.






C1) Réforme de l'Abitur 2030


Une nouvelle réforme a été annoncée en Allemagne à la rentrée 2021, visant à harmoniser les règles d'autorisation de l'outil numérique à l'Abitur entre les différents Länder. Initialement prévue pour être appliquée à la session 2029, la mise en place vient d'être repoussée à la session 2030.

D'une part nous avons la rédéfinition de l'outil CAS, renommé pour l'occasion MMS (modulares Mathematiksystem), avec des fonctionnalités obligatoires (calcul formel, tableur, ...). Voici en résumé ce que cela change :
  • interdiction désormais des calculatrices graphiques non formelles d'entrée et milieu de gamme qui étaient encore utilisées dans certains Länder
  • les calculatrices graphiques formelles haut de gamme restent autorisées
  • mais ces dernières sont désormais mises en concurrence avec des logiciels/applications tournant sur ordinateur/tablette, ces outils devenant utilisables lors de l'Abitur

D'autre part, l'outil calculatrice scientifique récolte toute une série d'interdictions de fonctionnalités :
  • représentation d'objets géométriques
  • représentation graphique de fonctions
  • représentation graphique de données (diagrammes)
  • calcul matriciel
  • calcul vectoriel
  • évaluation d'expressions
  • dérivation (même numérique)
  • intégration (même numérique)
  • résolution d'équations (même numérique)
  • résolution de systèmes d'équations (même numérique)
  • toute fonctionnalité spécifique à une formule ou définition mathématique du programme (zéros d'un polynôme du 2nd degré, équation d'un plan à partir des coordonnées de trois points, angle entre deux vecteurs, conversions, …)
Une véritable hécatombe de fonctionnalités, avec le problème que le dernier point nous semblait extrêmement vague et donc sujet à interprétation.




C2) Situation chez Casio pré-promotion 2030


Chez Casio à la rentrée 2021, nous tombons juste avant la transition entre sa génération EX Classwiz de 2014 (dont sont issues les fx-92 Spéciale Collège françaises à partir de 2015) et la nouvelle génération CW Classwiz (dont est issue la fx-92 Collège Classwiz française de 2023).

15823Casio proposait alors en Allemagne :
  • fx-82DE X et fx-85DE X (2015): modèles d'entrée de gamme identiques en fonctionnalités, ne différent que par leur alimentation (type de piles utilisées)
  • fx-87DE X (2015): modèle de milieu de gamme
  • fx-991DE X (2015) : modèle haut de gamme


Ici par contre c'était absolument dramatique, tous les modèles du constructeur devenaient interdits pour l'Abitur 2030 selon les nouvelles règles.




C3) Situation chez Texas Instruments pré-promotion 2030


16899Chez Texas Instruments à la rentrée 2021, les calculatrices scientifiques en étaient aux TI-MathPrint, une nouvelle génération lancée en 2018 dans un premier temps exclusivement en Allemagne et dans les pays germanophones voisins (Autriche, Belgique, Suisse), le reste du monde conservant les anciens modèles de génération TI-MultiView. Depuis la diffusion de la génération TI-MathPrint a été un peu élargie (Royaume-Uni, Italie) mais la France en est toujours exclue à ce jour.

La génération TI-MathPrint apportait avec 4 ans de retard des innovations matérielles comparables à la génération Casio EX Classwiz de 2014, notamment :
  • l'amélioration de la définition de l'écran, passant de 96×31 à 192×63 pixels, exactement comme chez Casio
  • un changement majeur de microcontrôleur, abandonnant le processeur 4 bits Toshiba T4x pour un Lapis NXU16 que l'on suppose être en 16 bits

1688216896






















TI-30X Pro MathPrint
TI-30X Plus MathPrint
Génération
MathPrint
MathPrint
Sortie
2018
2018
Matrices
Vecteurs
Complexes
Solveur équations
Solveur inéquations
Solveur système
Solveur polynômes
Dérivation numérique
Intégration numérique
Conversion de bases
Conversion d'unités
Conversion de coordonnées
Constantes physiques
Lois probabilités
pgcd/ppcm
Facteurs premiers
Conforme Abitur 2030

Situation ici encore dramatique, tous les modèles de la gamme devenaient interdits à l'horizon de l'Abitur 2030.




C4) Réaction de Casio pour l'Abitur 2030


15590Comme lors de la réforme précédente, Casio a donné la priorité à l'Allemagne. Le tout premier modèle de nouvelle génération CW Classwiz au monde fut la fx-800DE CW dès la rentrée 2022, que nous étions justement partis te tester en Allemagne au salon Didacta à Köln en juin 2022.

Pour la retnrée 2023 Casio renouvelle le reste de sa gamme allemande avec les fx-82/85/87DE CW.

Parmi les nouveautés de la génération CW Classwiz, on peut citer :
  • un nouveal écran en 4 niveaux de gris
  • un simulateur d'expériences aléatoires
  • la résolution graphique de systèmes d'inéquations sur la droite des réels
  • un cercle trigonométrique interactif

La fx-800DE CW à la différence était le modèle censé être conforme pour l'Abitur 2030, subissant une véritable purge de fonctionnalités. Des fonctionnalités jusqu'ici présentes même sur les modèles d'entrée de gamme ont été supprimées. Référons-nous au modèle fx-87DE Plus qui avait été taillé sur-mesures pour l'Abitur 2017. Parmi les suppressions, nous pouvons citer :
  • bien évidemment tout ce qui est conversions (d'unités, de bases, ou de coordonnées)
  • la bibliothèque de constantes physiques
  • les lois de probabilités
  • le calcul du nombre de permutations (le nombre de combinaisons étant pour sa part conservé)
  • le calcul des pgcd/ppcm
  • la décomposition en facteurs premiers
  • et même l'application de statistiques qui disparaît dans son intégralité

Sauf que problème, malgré les gros sacrifices de fonctionnalités consentis par Casio, l'Allemagne a jugé la fx-800DE CW non conforme pour une utilisation à l'Abitur 2030. Il doit encore y avoir encore au moins une ou plusieurs fonctionnalités en trop, même si savoir lesquelles ne nous semble pas évident à partir des règles énoncées plus haut. Casio est censé remplacer la fx-800DE CW pour un nouveau modèle fx-810DE CW cette fois-ci conforme.





C5) Réaction de Texas Instruments pour l'Abitur 2030


Suite donc au faux départ de Casio faisant que la fx-800DE CW ne compte pas, c'est pour une fois sans retard que Texas Instruments s'apprête à lancer un nouveau modèle conforme Abitur 2030 pour cette rentrée 2023, la TI-30X Prio MathPrint.

Nous avons le plaisir aujourd'hui d'en disposer d'un exemplaire, et allons donc pouvoir le tester devant toi.

Attention, vu le contexte très particulier ici, il va plutôt s'agir d'un test différentiel. C'est-à-dire que nous allons chercher non pas les nouveautés (a priori inexistantes), mais ce qui a été supprimé, et on espère à partir de cela pouvoir enfin déduire et comprendre où est-ce que Casio a commis une erreur avec la fx-800DE CW.

C'est parti !




D1) Emballage et contenu


168771687616878Nos TI-30X Pro/Plus MathPrint nous étaient venues dans des emballages à blister rigide, choses dont on ne sait plus trop quoi faire une fois ouvertes. Impossibles à refermer correctement, difficiles à ranger, et surtout risque de se blesser... l'emballage n'avant bien souvent comme seule et unique destination possible que la mise immédiate à la poubelle.

Notons que l'emballage TI-30X Pro MathPrint est bilingue Allemand-Français et que l'on y trouve donc les deux manuels correspondants, ce qui n'est pas surprenant puisque le Français est également langue officielle en Belgique et Suisse, pays ciblés dès la diffusion initiale.

1688416883Remarquons sur l'emballage TI-30X Plus MathPrint le sceau Comenius EduMedia, prestigieuse récompense que Texas Instruments avait décrochée pour ce modèle en 2018.

Ici nous avons même droit à un emballage trilingue Allemand-Français-Italien, avec les trois manuels correspondants.

Et voici donc la nouvelle TI-30X Prio MathPrint bénéficiant pour sa part d'un tout nouvel emballage carton réduit, réutilisable et donc écologique !
1688916891168901689116892

L'emballage nous annonce fièrement une conformité pour Abitur 2029 (même si la mise en place du changement a été repoussée depuis à la session 2030).

Une seule et unique langue ici, seule l'Allemagne semble donc ciblée à ce-jour, ce qui nous paraît logique pour un modèle dont les fonctionnalités auraient été choisies sur-mesures pour l'Abitur allemand.




D2) Alimentation et révision matérielle


1690716901Retournons nos calculatrices TI-30X Pro/Plus MathPrint. Elles indiquent être alimentées par pas moins de 2 piles bouton CR2032, de quoi largement tenir toute une scolarité.

Nous y trouvons de plus un même timbre à date L-0918, indiquant un assemblage :
  • dans l'usine de code L (Philippines)
  • en septembre 2018

16913Pour notre TI-30X Prio MathPrint le timbre à date N-0423A indique un assemblage :
  • cette fois-ci dans l'usine de code N (Chine)
  • en avril 2023 (soit il y a moins de 2 mois, nous avons rarement récupéré de calculatrice aussi jeune)
  • et un passage à la révision matérielle A (ou 2è version du matériel), c'est-à-dire que l'on peut s'attendre à trouver des changements à l'intérieur




D3) Clavier et fonctionnalités supprimées


168931690416880Contrairement aux calculatrices Casio Classwiz, les TI-MathPrint ne répartissement par leurs fonctionnalités entre diverses applications et ne disposent pas non plus de catalogue de l'ensemble des fonctions intégrées.

C'est-à-dire qu'une grande partie des fonctionnalités sont directement mises en avant sur le clavier. Nul besoin d'allumer, nous pouvons déjà commencer par comparer les inscriptions clavier.

Regardons donc les claviers de haut en bas. Par rapport à la TI-30X Plus MathPrint de l'Abitur 2017, la TI-30X Prio MathPrint perd déjà :
  • les régressions/ajustements de séries statistiques à 2 variables (les autres fonctionnalités de statistiques à 1 ou 2 variables sont donc conservées, contrairement à la fx-800DE CW)
  • le calcul du nombre de permutations (comme la fx-800DE CW)
  • l'opérateur postfixé de pourcentage
  • la notation anglosaxone spécifique aux fractions impropre
  • les conversions d'unités (comme la fx-800DE CW)
  • les conversions de bases (comme la fx-800DE CW)
A priori, au moins une des erreurs de Casio avec la fx-800DE CW semble être d'avoir conservé l'opérateur de pourcentage, et par conséquent la possibilité de convertir une notation en pourcentage vers une écriture décimale ou exacte.

Remarquons au passage que d'après le clavier, le menu de réinitialisation mémoire accessible via
2nde
0
disparaît... Nous pouvons déjà te confirmer que ce menu n'existe plus, le raccourci en question ne déclenchant plus rien. Fort bizarre, et promis nous allons y revenir.




D4) Version, auto-diagnostic et écran


1688816881La version du logiciel que fait tourner une calculatrice de génération TI-MathPrint pouvait jusqu'ici être obtenue de 2 façons :
  • en réinitialisation la mémoire via
    2nde
    0
    2
    , raccourci qui ne marche plus sur TI-30X Prio MathPrint
  • en lançant l'auto-diagnostic de la machine via
    2nde
    0
    2nde
    delete
    on
    , raccourci qui fonctionne toujours
Nous connaissions jusqu'à présent les versions suivantes :
  • 1.0.0.15 pour la TI-30X Pro MathPrint
  • 1.0.1.21 pour la TI-30X Plus MathPrint
168951689616882La TI-30X Prio MathPrint nous surprend avec une incrémentation majeure du numéro de version en 2.1.0.72, comme déjà annoncé.

Pour un modèle qui a priori ne consisterait qu'en des suppressions de fonctionnalités, c'est beaucoup... À moins que la révision matérielle A apporte des changements significatifs au fonctionnement interne, ou encore que la suppression de certaines fonctionnalités ait nécessité de recoder certaines parties du logiciel.

En attendant, l'auto-diagnostic est l'occasion d'admirer une fois de plus la formidable finesse de l'écran matriciel en 192×63 pixels des calculatrices de génération TI-MathPrint, les différents motifs de test pouvant alors y être défilés avec la touche
sto→
.
168971690316909
168981690416910
168991690516911
169001690616912


Vivement que Texas Instruments migre enfin la TI-Collège française sur la nouvelle génération TI-MathPrint surtout maintenant que le reste de l'Europe de l'Ouest y a droit, déjà 5 ans que nous attendons cela avec beaucoup d'enthousiasme...




D5) Menus et fonctionnalités supprimées


Regardons maintenant du côté des fonctionnalités TI-MathPrint qui ne sont ni directement accessibles ni même indiquées au clavier, mais nécessitent d'ouvrir le menu
math
.

Sur TI-30X Pro MathPrint, voici l'illustration du contenu de ses 4 onglets :








Et maintenant, voici sur TI-30X Plus MathPrint :







Toujours en comparant avec la TI-30X Plus MathPrint, nous constatons d'autres changements sur la TI-30X Prio MathPrint. Nous avons diverses suppressions :
  • sous l'onglet MATH :
    • des fonctions lcm( et gcd( qui permettaient de calculer les ppcm ou pgcd (comme sur fx-800DE CW)
    • de ►Pfactor qui permettait d'obtenir la décomposition en facteurs premiers (comme sur fx-800DE CW)
    • sous l'onglet NUM des fonctions min( et max( qui permettaient d'obtenir le minimum ou maximum entre deux nombres (sauf erreur, n'existent pas chez Casio)
    • de l'onglet DMS qui permettait les conversions de mesures d'angles (comme sur fx-800DE CW)
    • et enfin de l'onglet R↔P au complet, qui permettait de convertir des coordonnées entre leurs écritures cartésienne et polaire (comme sur fx-800DE CW)
    1692616927
    16928


    Jetons maintenant un coup d'œil aux fonctions de lois de probabilités, onglet DISTR du menu obtenu via
    2nde
    data
    .

    Sur TI-30X Pro/Plus MathPrint, nous avons de quoi travailler avec les lois Normale, binomiale et de Poisson :


    1693016929Sur la TI-30X Prio MathPrint, deux entrées concernant la loi Normale disparaissent :
    • Normalpdf pour la fonction de répartition
    • invNormal pour la probabilité inverse




D6) Mémoire


16894Changement majeur niveau mémoire avec la TI-30X Prio MathPrint.

Contrairement à ses prédécesseures TI-30X Pro/Plus MathPrint et comme chez Casio, Texas Instruments a bridé la mémoire persistante.

À chaque fois que tu éteins la TI-30X Prio MathPrint, l'intégralité de ce que tu as pu saisir est perdu. Au rallumage, la calculatrice effectuera automatiquement une réinitialisation de la mémoire, affichant l'écran indiquant que la mémoire a été effacée avec le nom du modèle et le numéro de version.

Il ne faut pas s'attendre à ce que l'on dise du bien de ce changement, nous détestons cela sur les calculatrices Casio et ne le détestons pas moins ici. Aussi géniale que puisse être la calculatrice, il y a de quoi écœurer les utilisateurs et utilisatrices, les poussant vers d'autres plateformes numériques moins limitées et plus fiables pour leurs explorations et divertissements, comme si ils en avaient besoin.

Sauf que précisons que la calculatrice s'éteint aussi automatiquement après un certains temps d'inutilisation, ici 3 minutes, et que dans ce cas le contenu mémoire sera préservé.

Si Texas Instruments a fait seulement le choix d'abandonner la mémoire persistante comme Casio, c'est probablement qu'ils n'ont pas eu d'autre choix, que c'est la faute de l'Allemagne, qui n'en est d'ailleurs comme nous avons pu voir pas à son coup d'essai à forcer les constructeurs à dégrader leurs propres produits comme si ils faisaient un bon en arrière dans le temps...




D7) Matériel


Il est enfin temps de voir ce que nos TI-MathPrint ont dans le ventre.

Nos TI-30X Pro/Plus MathPrint munies de la version matérielle initiale partagent une même carte électronique de référence SR36/SR36P-10-2, référence que l'on peut découvrir en retirant l'adhésif protégeant le connecteur de l'écran :
1691816921
1691916922

Sur la TI-30X Pro MathPrint assemblée en septembre 2018, un timbre à date est également présent sur la carte, 1833, indiquant une gravure du circuit la 33è semaine de 2018 (soit en août 2018), juste avant l'assemblage, ce qui est donc cohérent.

Ce timbre à date n'est pas présent sur la carte de la TI-30X Plus MathPrint, ou du moins pas du côté visible.

Par rapport à une calculatrice d'ancienne génération TI-MultiView (par exemple TI-Collège Plus), le microcontrôleur ici noyé sous un blob d'epoxy solide présente diverses améliorations :
  • processeur : passage du Toshiba T4x en 4 bits au Lapis NXU16 en 16 bits
  • mémoire ROM : doublement de la capacité, de 128 Kio à 256 Kio

16924Notre TI-30X Prio MathPrint assemblée en avril 2023 présente une carte électronique très différente, ce à quoi on pouvait s'attendre vu la passage en révision matérielle A.

Sa référence est ici lisible dans le coin supérieur gauche en bougent les fils de l'alimentation, TI30X-PLUS-220407. Ceci nous indique une conception de la carte le 7 avril 2022, et suggère que les TI-30X Plus MathPrint et TI-30X Prio MathPrint partagent la même carte.

Un timbre à date est ici présent sur la carte 2306, indiquant une production la 6è semaine de 2023 (soit en février 2023).

Même si ils changent de position on retrouve les gros emplacements pour les diodes D4 et D5, alors que bizarrement non peuplés ici. Ce serait amusant qu'il suffise de souder ces deux diodes manquantes pour réactiver la mémoire persistante sur la TI-30X Prio MathPrint... ;)





Bilan


Maintenant que la TI-30X Prio MathPrint conforme pour l'Abitur 2030 nous a permis de mieux comprendre les nouvelles règles, complétons nos comparatifs avec ces dernières.

Voici les derniers modèles de Casio et Texas Instruments pour l'Allemagne :



Quel dommage que l'Allemagne inverse l'ordre des choses, la course étant maintenant non plus à celui qui fait le plus ou le mieux, mais à celui qui fait le moins...




Téléchargements


Toi aussi tu veux découvrir les formidables possibilités de la nouvelle génération de scientifiques Texas Instruments TI-MathPrint ? N'hésite pas à tester les émulateurs.

Téléchargements :
  • TI-SmartView MathPrint 1.2 Windows Mac
    (TI-30X Pro/Plus MathPrint - période d'essai gratuite et sans engagement de 90 jours)
  • TI-SmartView MathPrint 2.1 Windows Mac
    (TI-30X Pro/Plus/Prio MathPrint - licence obligatoire)

Découverte version ROM TI-30X Prio MathPrint

New postby critor » 01 May 2023, 09:42

En Allemagne la réforme de l'Abitur, l'examen de fin d'études secondaires équivalent au Baccalauréat, instaure de nouvelles interdictions de fonctionnalités sur les calculatrices scientifiques :
  • transformations d'expressions littérales
  • représentation graphique de fonctions
  • représentation graphique d'objets géométriques
  • représentation graphique de données (diagrammes)
  • dérivation de fonctions (aussi bien littérale que numérique)
  • intégration de fonctions (aussi bien littérale que numérique)
  • calcul matriciel
  • calcul vectoriel
  • résolution d'équations ou systèmes d'équations
  • toute fonctionnalité spécifique à une formule ou définition mathématique du programme (zéros d'un polynôme du 2nd degré, équation d'un plan à partir des coordonnées de trois points, angle entre deux vecteurs, …)
Devant initialement entrer en vigueur à compter de la session 2029 de l'Abitur, la chose vient tout juste d'être repoussée à la session 2030.
1582515823Rappelons que la gamme allemande de calculatrices scientifiques Casio se composait jusqu'à la rentrée 2022 de 4 modèles, de l'entrée au haut de gamme :
  • fx-82DE X
  • fx-85DE X
  • fx-87DE X
  • fx-991DE X, superbe machine qui a fait l'objet d'un test dédié chez nous
15824Et bien justement, les dernières interdictions en rouge condamnent les modèles de milieu et haut de gamme, les rendant inutilisables à compter de la session 2030 de l'Abitur et, la scolarité secondaire durant 8 à 9 ans selon les Länder, déjà invendables auprès des nouveaux entrants au Gymnasium :
  • fx-87DE X (conversion d'unités, ...)
  • fx-991DE X (conversion d'unités, dérivation numérique, intégration numérique, calcul matriciel, calcul vectoriel, résolution de systèmes d'équations, zéros de polynômes, ...)

1558515757Casio a su faire en sorte d'être au rendez-vous dès la rentrée 2022 avec la fx-800DE CW, nouveau modèle haut de gamme remplaçant les précédents en Allemagne que nous étions allés te tester au salon Didacta 2022 à Köln.

Un modèle qui comme l'indique sa numérotation inférieure, est dépourvu des capacités de conversion d'unités, dérivation numérique, intégration numérique, calcul matriciel, calcul vectoriel, résolution de systèmes d'équations, zéros de polynômes, ... et donc prêt à l'emploi pour l'Abitur 2029.

Mais malgré ce contexte bridant lourdement le logiciel, Casio a contre vents et marées su créer la surprise sur le matériel et le logiciel. La fx-800DE CW bénéficie d'un matériel et d'un logiciel très significativement améliorés par rapport à la génération Classwiz EX de 2014 dont étaient issus les modèles précédents, dont en France les fx-92 Spéciale Collège.

Niveau matériel, nous pouvons citer :
  • microcontrôleur nX-U8/100 une nouvelle fois accéléré (performances améliorées d'un facteur d'environ 1,8 selon nos mesures)
  • précision en virgule flottante passant de 40 bits à 60 bits
  • mémoire ROM passant de 256 Kioà 512 Kio
  • mémoire RAM passant de 8 Kio à 24 Kio
  • nouvel écran avec toujours 192x63 pixels mais cette fois-ci en 4 niveaux de gris

Et niveau logiciel, nous avons :
  • transversalité des variables et fonctions aux différentes applications
  • pour aller avec, refonte majeure du clavier dont l'organisation n'avait plus changé depuis des décennies sur les Casio scientifiques
  • valeurs de variables et expressions de fonctions conservées lors des changement d'applications ou extinction+rallumage de la calculatrice

La fx-800DE CW était en effet le premier modèle issu d'une nouvelle génération Classwiz CW, qui arrive également en France pour la rentrée 2023 avec la nouvelle fx-92 Collège Classwiz.
Toutefois, nous avons noté une série d'anomalies de mise en avant depuis :
  • début octobre 2022, Casio avait ajouté la fx-800DE CW à l'offre d'émulation sur sa plateforme en ligne ClassPad.net
  • début novembre 2022, la fx-800DE CW fut retirée de l'offre d'émulation de ClassPad.net - une interruption de la mise en avant de ce modèle extrêmement intrigante
  • à l'inverse de tous les autres modèles de même génération CW-Classwiz, la fx-800DE CW est actuellement en rupture de stock ou quasiment dans nombre de boutiques (Galaxus, Conrad, Amazon, ...)
  • de façon encore plus flagrante, Calcuso a même supprimé sa page fx-800DE CW
  • contrairement à l'année dernière, Casio n'a pas fait le déplacement pour présenter sa nouvelle fx-800DE CW au salon Didacta 2023 à Stuttgart
  • si la page produit fx-800DE CW officielle existe encore, le site allemand de Casio Education ne référence plus ce modèle aux menus
Et effectivement, nous avions découvert qu'un nouveau modèle conforme pour l'Abitur 2030 arrivait déjà en remplacement pour la rentrée 2023, la fx-810DE CW.

La fx-800DE CW a tout simplement été jugée non conforme par les institutions allemandes, par contre le pourquoi n'a pas été communiqué.

Cela ne nous fait strictement aucun plaisir, bien au contraire. En regard des formidables efforts déployés par Casio pour l'Allemagne nous sommes très peinés par ce faux départ.

Rappelons que Casio vient de lancer de nouveaux modèles allemands en remplacement des anciens fx-82/85/87/991DE X, les fx-82/85/87/991DE CW, à la différence non conformes pour l'Abitur 2030.


16803Vu que même le modèle d'entrée de gamme fx-82DE CW disposant du minimum de fonctionnalités est non conforme pour l'Abitur 2030, il ne nous reste que peu de choix pour la fonctionnalité problématique partagée avec la fx-800DE CW. Nous pensons à quelque chose de profondément ancré dans le moteur de calcul commun à l'ensemble de ces modèles et hérité des modèles de génération précédente, comme peut-être les basculements manuels ou même automatiques entre différents formats de résultats, et qui pourraient être considérées comme des conversions déjà interdites.

16315Passons maintenant à la gamme allemande de calculatrices scientifiques Texas Instruments. Elle se composait jusqu'à présent de 2 modèles :
  • TI-30X Plus MathPrint
  • TI-30X Pro MathPrint
Ces modèles commercialisés exclusivement dans les pays germanophones (Allemagne, Autriche, Suisse) appartiennent à une nouvelle génération TI-MathPrint sortie en 2018, et très supérieure à l'ancienne génération TI-MultiView de 2007 dont est issue l'antique TI-Collège Plus à laquelle nous avons encore droit en France :
  • microcontrôleur abandonnant enfin le 4 bits (Toshiba T4x) pour du 8 bits (Lapix NXU16)
  • précision en virgule flottante passant de 32 bits à 37 bits
  • mémoire ROM passant de 128 Kio à 256 Kio
  • écran passant de 96x31 pixels à 192x63 pixels
Et ici c'était bien plus grave que chez Casio, l'ensemble de la gamme Texas Instruments allemande devenant interdite pour l'Abitur 2030 :
  • TI-30X Plus MathPrint (conversion d'unités, ...)
  • TI-30X Pro MathPrint (conversion d'unités, dérivation numérique, intégration numérique, calcul matriciel, calcul vectoriel, résolution numérique d'équations à une inconnue, résolution de systèmes d'équations, zéros de polynômes, ...)
Mais bonne nouvelle, comme nous te l'avions déjà annoncé, Texas Instruments sera bien à son tour au rendez-vous pour la rentrée 2023 avec un nouveau modèle conforme pour l'Abitur 2030, la TI-30X Prio MathPrint ! :bj:

Une particularité des TI-MathPrint est que l'intégralité des fonctionnalités sont directement accessibles au clavier. Comme on pouvait s'y attendre nous pouvons noter la disparition de nombre de fonctionnalités :
  • conversion d'unités
  • dérivation numérique
  • intégration numérique
  • calcul matriciel
  • calcul vectoriel
  • bases non décimales
  • résolution numérique d'équations à une inconnue
  • résolution de systèmes d'équations
  • zéros de polynômes
Aujourd'hui le distributeur allemand Dynatech vient tout juste de publier une vidéo de présentation de la TI-30X Prio MathPrint, et sur l'un des visuels on aperçoit la version du système présent en ROM.

Nous avons donc :
  • TI-30X Pro MathPrint : version 1.0.0.15
  • TI-30X Plus MathPrint : version 1.0.1.21
  • TI-30X Prio MathPrint : version 2.1.0.72
Une incrémentation majeure du numéro de version, indiquant donc des modifications significatives apportées au logiciel (ajouts ou suppressions). Peut-être a-t-il fallu, comme Casio avec les fx-800/810DE CW, aller jusqu'à revoir le fonctionnement interne du moteur de calcul afin d'en retirer certaines fonctionnalités.

Source : https://www.youtube.com/watch?v=Mj91bXpgvko
Link to topic: Découverte version ROM TI-30X Prio MathPrint (Comments: 0)

-
Search
-
Social TI-Planet
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Aidez la communauté à documenter les révisions matérielles en listant vos calculatrices graphiques !
Phi NumWorks jailbreak
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
631 utilisateurs:
>622 invités
>5 membres
>4 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)