π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-Nspire Mise à jour 6.0.3 émulateur TI-Nspire CX II en ligne

New postby critor » 23 Feb 2024, 14:42

18998Nous avons le plaisir de t'annoncer aujourd'hui, juste à temps pour le lancement de la conférence T3IC 2024, la mise à jour de l'émulateur TI-Nspire CX II en ligne.
Cet émulateur te permet de retrouver toutes les fonctionnalités de la TI-Nspire CX II numérique.

Nous passons donc de la version 6.0.1.56 à la version 6.0.3.385.

Bonne découverte à toi !



Lien : https://nspirecxii.ti.com/tco/

Casio La Bonne Equation ép 3-4: visuels Graph Light/Math+ & lots

New postby critor » 22 Feb 2024, 11:17

18124Grand événement, pour la rentrée 2024 Casio va lancer non pas une mais deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la graphique d'entrée de gamme Graph 25+E II (rentrée 2020)
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la graphique couleur Graph 90+E (rentrée 2017)
Si tu regardes bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ changent radicalement de clavier par rapport à ce que nous connaissions sur les calculatrices graphiques, en reprenant la nouvelle organisation introduite avec la calculatrice scientifique fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023 dans le cadre de la nouvelle génération de calculatrices scientifiques CW Classwiz de rentrée 2022.

16682Le clavier fx-92 Collège Classwiz est un véritable bijou d'intuitivité, d'autant plus surprenant que son organisation n'avait pourtant que très peu bougé depuis la fx-80 de 1980.

Nous avons d'une part un allègement du clavier avec :
  • suppression du modificateur alphabétique qui en pratique ne servait que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • suppression des fonctions secondaires pour les touches de contrôle situées en partie haute du clavier
En compensation, nous avons une optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches à usage transversal :
  • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
  • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
  • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
  • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
  • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)

Dans deux actualités précédentes, nous t'informions :
  • de la sortie des épisodes 1 et 2 de La Bonne Equation, une délicieuse web-série en 5 épisodes par Casio, te révélant comme jamais vu l'envers du décor dans le cadre de la conception des nouveaux modèles
  • de la publication par Casio de tout premiers visuels propres des nouvelles Graph Light et Graph Math+
Toutefois les visuels en question étaient tronqués et ne montraient que la partie haute des calculatrices allumées sur leur écran d'accueil, pas encore le clavier donc.

Aujourd'hui dans le cadre de la sortie des épisodes 3 et 4 de La Bonne Equation, nous avons l'immense plaisir de découvrir les tout premiers visuels complets des nouvelles Graph Light et Graph Math+, et en prime accompagné de plusieurs captures d'écran !

Découvrons tout cela ensemble, modèle par modèle.

1897418266Commençons par la Graph Light. Elle reprend à l'identique mais dans un format de boîtier un peu plus grand, le matériel des calculatrices scientifiques CW Classwiz, c'est-à-dire :
  • un écran avec une zone matricielle de 192×63 pixels allumables en 4 niveaux de gris
  • un processeur 8 bits nX-U8/100n cadencé à 5 MHz
  • mémoire RAM de 24 Kio
  • mémoire ROM de 512 Kio
Niveau logiciel, la Graph Light est donc comparable à la fx-92 Collège Classwiz, mais avec quelques différences :
  • d'une part, y sont disponibles quelques applications ou fonctionnalités supplémentaires, absentes de la fx-92 Collège Classwiz mais présentes sur des modèles CW Classwiz haut de gamme commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW (Vecteurs, Complexes, Probabilités, convertisseur d'unités), et ici avec leurs menus intégralement traduits en Français !
  • d'autre part, disparition de l'application Algorithmique pour la programmation, la Graph Light étant donc dépourvue de toute mémoire alphanumérique et ainsi autorisée sans mode examen conformément aux textes en vigueur
  • et enfin ajout d'une application inédite Graphe développée exprès pour ce modèle, dédiée au tracé de graphes de fonctions
Amélioration plus transversale par rapport à la fx-92 Collège Classwiz, citons également la disponibilité au
CATALOG
des opérateurs de sommation, dérivation et intégration.

Passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente donc divers avantages très significatifs, la plupart logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • moteur de calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application Probabilités

Mais inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions, la plupart matérielles :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)

Casio nous apprend donc aujourd'hui que la cible de la Graph Light c'est :
  • les cursus non scientifiques (par exemple au lycée la série générale sans spécialité Mathématique)
  • le lycée série technologique
  • le lycée série professionnelle
  • et également le collège, avec donc l'opportunité d'un équipement unique pour toute la scolarité du collège au lycée (nous y mettons toutefois un bémol, avec l'absence sur la Graph Light de l'application Algorithmique essentielle au Collège)

Mais il est maintenant grand temps de te faire découvrir ce qui n'existait sur aucun modèle CW Classwiz jusqu'à ce jour, la nouvelle application Graphique, te permettant de tracer de 1 à 2 graphes de fonctions !

C'est l'occasion pour nous de faire un point sur l'écran. Niveau format, l'écran de la nouvelle Graph Light t'a peut-être paru plus haut que celui de la fx-92 Collège Classwiz, c'est-à-dire moins allongé horizontalement.

Alors il est exact que l'écran de la Graph Light tout comme son boîtier est un peu plus grand, mais la définition de la zone matricielle reste très exactement la même : 192×63 pixels.

Ce qui fait illusion, c'est que les drapeaux en haut d'écran sont différents :
  • réorganisés sur 2 lignes
  • ce qui laisse davantage de place ; par exemple le drapeau du mode degrés passe de D à Deg
  • et nous avons en prime 2 drapeaux supplémentaires f(x) et g(x) qui sont justement utilisés dans le cadre de cette application graphique

L'application Graphe te permet notamment des résolutions graphiques, dont la recherche de point d'intersection entre les deux courbes de fonctions. Tout un riche éventail de fonctionnalités y est disponible : points d'intersection, zéros, ordonnée à l'origine, image, antécédent, nombre dérivé ou pente de la tangente, etc.

18981Jetons maintenant un coup d'œil au tout nouveau visuel intégral, nous permettant enfin de découvrir le clavier.

Le clavier de la Graph Light est donc extrêmement similaire avec celui de la fx-92 Collège Classwiz. Même organisation, même nombre de touches, menus en Français et même inscriptions clavier en Français.

En passant la Graph Light nous semble donc avec tout ceci être un modèle conçu spécifiquement pour la France comme la fx-92 Collège Classwiz, c'est-à-dire sans modèle équivalent hors de nos frontières. Il est donc très possible que la fx-7400GIII, le modèle équivalent à la Graph 25+E II hors de France, ne fasse pas l'objet d'un remplacement similaire.

Nous notons toutefois quelques toutes petites différences au clavier :
  • mise en valeur de la fonction secondaire d'extinction OFF sur la touche
    AC
  • le séparateur décimal passe de la virgule au point, et la touche
    ,
    est donc remplacée par
    .
  • par conséquent le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule
  • la touche
    ;
    n'est donc plus nécessaire et est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
  • la touche
    Rép
    permettant d'invoquer le dernier résultat disparaît, cédant la place à
    ,
    pour le séparateur d'arguments
  • l'invocation du dernier résultat est déplacée en fonction secondaire de la touche
    FORMAT
  • nombre complexe i accessible en fonction secondaire de la touche
    9
Remarquons en passant la conservation de la fonction secondaire QR sur la touche
x
; c'est-à-dire que comme la fx-92 Collège Classwiz, la Graph Light te permettra d'exporter ta saisie via un QR Code à des fins d'affichage et approfondissement sur ton smartphone ou ta tablette ! 👍
Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur un matériel de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéens-lycéennes et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

fx-92 Collège Classwiz et Graph Light partageant quasiment le même clavier, Casio anéantit ainsi toute difficulté de prise en main dans le cadre d'un passage à la Graph Light pour l'entrée en Seconde par exemple !

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des problématiques évoquées.

A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa belle base d'utilisateurs au Collège pour mieux servir le Lycée. À notre avis la Graph Light a tout ce qu'il faut pour cartonner dans les lycées français et devenir une référence, la seule inconnue étant jusqu'à quel point. Car même si Casio précise que ce modèle cible les cursus non scientifiques, il nous semble probable qu'il soit adopté de façon autrement plus large, le caractère scientifique ou pas du cursus ne se décidant qu'en fin de Seconde.

1830718124La Graph Math+ pour sa part nous était jusqu'à présent autrement plus mystérieuse

C'était a priori toute l'interface qui avait été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu. En témoignait déjà l'éditeur Python illustré sur le visuel plus haut avec, hors onglets de bas d'écran et barre de statut, 9 lignes au lieu de 7. Mais tu vas voir, ça ce n'était que l'arbre qui cachait la forêt.

1897518978Première impression que nous avions déjà, par rapport à la Graph 90+E, Casio semblait avoir fait le choix d'un design hautement plus épuré pour l'interface Graph Math+. L'écran d'accueil ci-contre met en effet beaucoup moins en avant les capacités couleur de l'écran, se contentant d'afficher les icônes d'applications en 4 teintes (du noir, du blanc, des variantes de rouge, des variantes de bleu). Cela rappelle d'ailleurs fortement les fx-92 Collège Classwiz et Graph Light, qui utilisaient 4 niveaux de gris pour les icônes d'applications sur ce même écran (noir, blanc, gris clair, gris foncé).

Quelques changements ou ajouts :
  • Sur la Graph 90+E, les représentations graphiques de fonctions et tableaux de valeurs de fonctions étaient disponibles dans 2 applications distinctes, Graphe et Table. Si elles partageaient fort heureusement les mêmes définitions de fonction, il n'en restait pas moins qu'il fallait donc régulièrement changer d'application alors que l'on continuait pourtant à travailler sur les mêmes données.
    Avec la Graph Math+ c'est fini, ces fonctionnalités étant regroupées au sein d'une même application Graph&Table ! 👍
  • La Graph 90+E permettait de faire appel à différentes bases numériques pour tes calculs, mais c'était une fonctionnalité relativement cachée et mal intégrée. Depuis l'application de calcul historique il fallait modifier le paramètre Mode sur une autre valeur que Comp. Le comportement de l'application de calcul changeait alors de façon assez déconcertante, désactivant la saisie naturelle, l'accès à nombre de fonctions scientifiques au clavier, ou encore la possibilité de remonter dans l'historique des calculs.
    Avec la Graph Math+ c'en est fini de tout ça, l'invocation de bases non décimales faisant maintenant l'objet d'une nouvelle application dédiée Base-N ! 👍
  • L'application Système semble pour sa part renommée en Paramètres.
  • Sur la Graph 90+E, l'invocation du mode examen nécessitait d'allumer la calculatrice en maintenant les touches
    7
    et
    COS
    enfoncées. Moyen mnémotechnique, en fonctions alphabétiques ces touches correspondent respectivement à M et E, ce qui donne Mode Examen. Mais cela n'en restait que peu accessible pour qui ne connaissait pas cette astuce, ne réalisait pas cette manipulation assez souvent, et ne lisait pas l'aide en ligne du mode examen disponible dans la calculatrice.
    Avec la Graph Math+ fini les ennuis, Casio a eu l'idée lumineuse de créer une toute nouvelle application Mode examen dédiée ! 👍

Là où la Graph 90+E présente de 19 à 24 applications (selon si l'on compte les applications additionnelles officielles ou pas en plus des applications intégrées), la Graph Math+ ne présenterait que 11 applications à ce jour.

Si la réduction s'explique en partie par des fusions de fonctionnalités comme nous venons de voir, cela fait quand même beaucoup.

Nous nous inquiétons donc également de plusieurs manques. Aucune trace, du moins sur l'écran d'accueil Graph Math+ précédent, de fonctionnalités Graph 90+E plus ou moins importantes.

Déjà il manquerait, a priori, toutes les fonctionnalités offertes sur Graph 90+E via des applications additionnelles officielles préinstallées en usine :
  • application Physium pour le tableau périodique des éléments chimiques et la bibliothèque de constantes physiques
  • application Graphe 3D pour les représentations dans un repère 3D de différents types d'objets (droite, plan, sphère, cylindre, cône)
  • application Sim prob pour le simulateur d'expériences aléatoires
  • application Géométrie pour la géométrie dynamique
  • application Plot Image pour la superposition de tracés de graphes sur une image

Mais nous notons également des absences remarquées par rapport aux applications intégrées sur Graph 90+E :
  • application Tableur pour les feuilles de calcul
  • application Programme pour l'édition et utilisation de programmes dans le langage interprété historique Casio Basic
  • application G-conique pour les représentations graphiques de fonctions coniques
  • application Lien pour le transfert de données entre calculatrices
  • application eActivity pour l'édition de documents scientifiques
  • application E-CON4 pour l'acquisition de mesures physiques
  • application Finance pour les calculs financiers

Nous avons plusieurs hypothèses par rapport à ces manques en apparence, mais ignorons à ce jour laquelle serait à retenir :
  • une intégration bien plus poussée que ce que nous pensions initialement, avec plusieurs des fonctionnalités que l'on pourrait penser absentes disponibles dans certaines des applications présentées, notamment via le menu contextuel de la touche
    OPTION
  • une disponibilité de certaines de ces fonctionnalités de façon transversale via la touche
    CATALOG
  • la Graph Math+ consistant apparemment en une refonte majeure de la façon de rendre les fonctionnalités accessibles, on pourrait tout simplement supposer que le logiciel ne soit pas encore achevé, et que les fonctionnalités qui manqueraient seront rajoutées d'ici la sortie pour la rentrée 2024 ou bien lors de mises à jour faisant suite à la sortie
  • et dernière hypothèse, la suppression volontaire de fonctionnalités ce qui ne serait pas étonnant dans certains cas (on peut citer eActivity qui peut être vu par certains comme un éditeur d'anti-sèches et rencontrer donc une certaine hostilité de la part de profs ne souhaitant pas faire appel systématiquement au mode examen, l'application Programme puisque le langage Casio Basic n'est plus utilisé au lycée français et que de plus son éditeur pouvait être détourné afin de saisir des anti-sèches, l'application Géométrie qui est très peu utilisée au lycée français car les programmes traitent de moins en moins de géométrie pure au profit de la géométrie analytique et qui de plus n'est habituellement pas ce qu'il y a de plus confortable à piloter avec les touches fléchées du clavier)

Il est maintenant grand temps de lever le voile et de découvrir cette nouvelle interface.

Un changement concerne donc les onglets de bas d'écran, avec on dirait toujours 2 onglets affichés même si davantage peuvent être disponibles. Cela permet d'avoir beaucoup plus de place pour les décrire explicitement, plus besoin d'abbréviations !

Mais avant d'aller plus loin nous nous devons de te préciser quelque chose d'essentiel ; ces onglets n'ont apparemment plus rien à voir avec ce que tu as connu sur les graphiques Casio depuis le siècle dernier. Avec la Graph Math+ il y a en effet un radical changement de philosophie à leur sujet.

Sur Graph 90+E, ils servaient à saisir/déclencher des actions, éventuellement en passant par des sous-menus d'onglets. Ici sur Graph Math+ pour ce que nous pouvons voir, ils semblent exclusivement dédiés à basculer entre différentes vues (on pourrait dire aussi écrans ou pages) de l'application courante. Une changement hautement pertinent permettant aux élèves de mieux acquérir la compétence Représenter !

Quant aux actions, puisqu'elles semblent désormais totalement absentes des onglets de bas d'écran il faut bien les mettre quelque part. Nous remarquons apparemment des boutons dédiés aux actions qui apparaissent au sein même des interfaces des différentes vues.

Nous allons te suite t'illustrer des exemples avec plusieurs applications. Et cela va être également l'occasion de voir que Casio est très loin de s'être contenté des ces aspects transversaux, mais a églament fait des choses spécifiques au moins pour certaines applications.

Par exemple donc, commençons par l'application Graphe&Table. Au moins 3 pages y sont accessibles via les onglets de bas d'écran que nous venons d'évoquer : dans l'ordre Fonction, Graphe et Table :

Mais ce n'est pas tout, Casio a fait ici quelque chose de spécial. Avant de pouvoir accéder à la page de la représentation graphique, l'utilisateur est forcé de passer par la configuration de la fenêtre graphique.

Rien de méchant, la configuration en question est préremplie et lui est simplement montrée lorsqu'il tente d'accéder à la représentation graphique ; il peut très bien ne rien y changer. Mais c'est ici encore une nouveauté d'une pertinence remarquable, rien que de voir cette configuration pendant un court instant donnant ainsi davantage de sens à la représentation graphique qui va suivre ! 👍

Notons au passage que la configuration de la fenêtre graphique est présentée à l'utilisateur sous la forme d'une fenêtre popup. Le remplacement lorsque possible de menus ou interfaces plein écran par des fenêtres popup est également une excellente chose dans le contexte scolaire, ayant le très gros avantage de plus couper l'utilisateur du contexte d'appel ! 👍

Nous apprécions au passage une interface très locace, nous faisant presque des phrases, et remarquons l'utilisation de messages d'aide en ligne fort bienvenus dans la barre d'état en haut d'écran.



Passons maintenant dans l'application Python afin de voir ici aussi si Casio nous a inventé quelque chose de spécifique.

Déjà, l'application présente ici au moins 2 pages via les onglets de bas d'écran : Editeur et Shell, et on confirme bien 9 lignes visibles dans l'éditeur comme évoqué plus haut.

Donc, quand on fait du Python en classe, le but est le plus souvent de saisir et tester un petit script, dans la plupart des cas sans volonté de le conserver (on conserve plutôt les scripts de projets, c'est un cas d'utilisation bien moins fréquent et concernant moins d'utilisateurs), et donc la plupart du temps pas d'utiliser quelque chose de déjà existant.

Or jusqu'à présent, les applications Python des calculatrices faisaient démarrer l'utilisateur dans la liste des scripts, parfois même dans un explorateur de fichiers (exception avec la HP Prime qui s'ouvrait directement dans la console Python). Ceci mis à part, l'utilisateur devait donc de façon quasi systématique faire la manipulation permettant de créer un script ou pire fichier après avoir navigué vers le bon dossier, et d'en saisir le nom au clavier alphabétique. Que c'est lourd, long et compliqué... Rajoutons de plus que nous sommes sur des générations d'utilisateurs qui ont de plus en plus de mal à comprendre et distinguer fichiers, dossiers, dossier racine ou encore dossiers compressés (archives), les appareils numériques qu'ils utilisent ayant tendance à leur masquer cet aspect informatique.

Casio ose changer tout ça. Avec la Graph Math+, l'application Python s'ouvre directement sur la page de l'éditeur avec un script vide prénommé module.py, et donc immédiatement prêt à être exécuté sans manipulation supplémentaire après ou avant la saisie du code ! Que de temps gagné !👍
Rassure-toi, l'utilisateur conserve bien évidemment la possibilité de sauvegarder son script après saisie, si il le souhaite.

Concernant maintenant la page Shell donnant accès à la console Python, nous avons l'immense plaisir d'apprendre que Casio a tenu compte d'un de nos retours, permettant à la touche
VARIABLE
si tapée depuis cette page de lister les variables et fonctions définies et permettre leur saisie, génial ! 👍

18981Pour terminer passons donc maintenant au clavier avec le tout nouveau visuel intégral.

Le clavier reprend une fois de plus l'organisation CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec des différences un peu plus poussées que sur la Graph Light précédente.

Déjà, les inscriptions clavier sont ici en Anglais. Cela suggère un remplacement prochain de la fx-CG50, équivalent hors de France à la Graph 90+E, peut-être pour la rentrée 2025.

La touche transversale
f(x)
pour le gestionnaire de définitions de fonctions disparaît ici, au profit du retour du modification
ALPHA
avec un accès intégral à l'alphabet.

Les touches de fonction
F1
à
F6
de la Graph 90+E sont supprimées. 2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées pour les remplacer. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste d'activer l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • déjà comme déjà dit nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses en étiquette de chaque onglet ! 👍
  • mais aussi, les instructions ou tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part donnera ici encore davantage de sens à chaque manipulation, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains de ces onglets ! 👍

Pour le reste :
  • La division euclidienne en fonction secondaire de la touche
    ÷
    disparaît ici
  • Plusieurs fonctions secondaires caractéristiques de la superbe Graph 90+E sont reprises ici sur la rangée inférieure du clavier, mais cette fois-ci indiquées avec des icônes plutôt que des inscriptions : capture d'écran, sélection, copier-coller

La Graph Math+ est visiblement le fruit d'une très riche et mûre réflexion de la part de Casio, la synthèse d'années de retours de la part d'enseignants et utilisateurs.

Le travail effectué par Casio autour de la nouvelle interface de la Graph Math+ depuis deux ans est clairement de très haute facture. Il y a visiblement eu une réflexion très profonde autour de l'intuitivité, la simplicité, l'aide à la compréhension et donc entre autres la pédagogie.

Car si Casio a tout changé dans l'interface, chaque nouveauté a visiblement une excellente raison d'être à l'endroit et sous la forme où nous la trouvons, rien n'a été laissé au hasard !

Nous ne pouvons que nous incliner devant les compétences remarquables dont ont su faire preuve les enseignants partenaires qui ont aidé Casio à imaginer ce nouveau produit :
  • Djelloul Hidra, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Nantes), et justement également consultant formateur pour CASIO France depuis bientôt 12 ans
  • Thomas Lechenne, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Besançon), et également consultant pour CASIO France depuis 16 ans
  • Yves Coudert, professeur agrégé de Mathématiques s'occupant également de la spécialité NSI au Lycée Le Bon Sauveur à Le Vésinet (académie de Versailles), et également consultant pour CASIO France depuis 15 ans et demi
Merci à tous ! 😍

Chaque nouveau visuel Graph Math+ est un véritable trésor de découvertes de nouveautés toutes riches en enseignements. Nous avons bien hâte de pouvoir enfin la toucher et l'allumer...

En attendant, retrouve Casio et bien d'autres explications autour de l'esprit dans lequel ont été conçues les Graph Light et Graph Math+, avec les nouveaux épisodes de La Bonne Equation disponibles ce jeudi 22 février.

Si de plus tu es professeur de sciences (Mathématiques, Physique-Chimie) dans un collège ou lycée n'importe où en France (Corse et DOM-ROM inclus), la consultation de chaque épisode te permettra de t'inscrire pour gagner de superbes cadeaux !
  • épisode 3 « La nouvelle navigation » : Casio te présente ici les nouvelles Graph Light et Graph Math+ avec leurs fonctionnalités clés et évolutions !
    À gagner une trottinette électrique Aovopro (valeur 300€) !
  • épisode 4 « Le design produit » : Casio te révèle ici enfin le visuel intégral propre de chacun des deux nouveaux modèles, et profite de l'occasion pour te parler design !
    À gagner ici une enceinte Marshall (valeur 250€) !

Prochain rendez-vous avec cette délicieuse web-série, le jeudi 7 mars avec l'épisode 5 « La Bonne Equation » : Casio promet ici de te faire découvrir les nouveautés sous tous leurs angles et de te permettre de les tester en avant-première !
Encore plus de visuels au menu ; nous avons très hâte, nous allons certainement nous régaler ! 😉
De plus, à gagner pour cet ultime épisode, un voyage de 7 jours à Tokyo pour toi et la personne de ton choix (valeur 4500€, incluant le vol aller-retour Paris-Tokyo à la date de ton choix en 2024 dans la limite de 3000€ + 6 nuits dans l'hôtel de ton choix dans la limite de 1500€) !

Source : https://www.casio-education.fr/la-bonne-equation/ via https://twitter.com/CasioEduFrance/stat ... 0032687593

Casio Exerciseur ClassPad Learning disponible en Ukrainien

New postby critor » 14 Feb 2024, 23:16

2714Rentrée 2018 Casio te lançait ClassPad.net, une version en ligne du logiciel de Mathématiques intégré équipant ses calculatrices de la série ClassPad, c'est-à-dire les modèles haut de gamme avec moteur de calcul formel et écran tactile dont les derniers modèles sont les fx-CP400+E (France), fx-CG500 (Amérique du Nord) et fx-CG400 (reste du monde).

La plateforme te permet de composer des documents en ajoutant différents objets (en Anglais widgets ou post-its) représentant des données mathématiques, et chose remarquable de les interconnecter visuellement. En effet les modifications que tu effectues sur les données dans l'un des post-its interconnectés sont alors automatiquement répercutées dans les autres, un outil remarquable pour avancer simultanément dans un problème Mathématique sous différentes représentations, ou encore plus généralement travailler la compétence Représenter !

Depuis la rentrée 2022 avec la mise à jour en version 4 de ClassPad.net, la plateforme a évolué pour agréger des versions en ligne de différents produits Casio auxquels tu peux t'abonner de façon indépendante :
  • ClassPad Math Plus, au tarif de 24,95€ par an seulement, est exactement ce que nous venons de te décrire : la version en ligne des calculatrices graphiques haut de gamme ClassPad fx-CP400/CG500
  • ClassPad Math, gratuit pour sa part, est une version allégée de ClassPad Math Plus. Certaines fonctionnalités en sont absentes comme le calcul formel ou le calcul financier, ce qui en fait plutôt une calculatrice graphique de milieu de gamme.
    16681
  • ClassWiz est un émulateur en ligne des calculatrices scientifiques de Casio de génération EX-Classwiz (modèles sortis de 2014 à 2022, dont les fx-92 Spéciale Collège française) et CW Classwiz (modèles sortis depuis 2022, dont la fx-92 Collège Classwiz française).
    10525
  • EX-Word, version en ligne des dictionnaires électroniques produits par Casio sous le même nom
18184En France et en Allemagne nous avons encore mieux que ça, nous avons ClassPad Academy, une plateforme qui nous est dédiée ! Elle reprend les technologies ClassPad Math Plus et Classwiz de ClassPad.net, et leur adjoint ClassPad Learning :
  • une banque d'exercices en ligne ludiques pour les collégiens et collégiennes, dévelopée par le norvégien Kikora, partenaire de la plateforme :
    Image
  • une technologie de gestion de classe, permettant aux enseignants d'attribuer les différents exercices ou devoirs aux élèves de façon groupée ou plus individualisée, offrant entre autres des exercices conçus pour être traités en toute autonomie grâce entre autres à divers indices et surtout évalués automatiquement, avec génération d'un bilan pour chaque élève (réussites, difficultés, recours ou pas aux indices, etc.)
    ImageImage
Tu peux justement trouver des exerciseurs en ligne Kikora.no (en Norvégien) et Kikora.se (en Suédois) à l'interface extrêmement similaire à celle de ClassPad.academy.

ClassPad Learning avec sa riche banque d'exercices était donc jusqu'à présent disponible dans 2 langues, Français et Allemand. Il n'était pas possible de changer la langue d'affichage, cette dernière étant liée à ton choix initial de langue lors de ton inscription à partir de ClassPad Academy.

Tu avais donc :
  • pour une inscription en Français, ClassPad Learning et ses exercices en Français
  • pour une inscription en Allemand, ClassPad Learning et ses exercices en Allemand
18980Aujourd'hui Casio Allemagne nous sort un début de gestion de langue sur Classpad Learning.

Si tu accèdes à ClassPad Learning via un compte ClassPad.Academy allemand, alors tu auras à tout moment le choix entre 2 langues d'affichage.

En plus du Français et de l'Allemand, ClassPad Learning et sa large banque d'exercices ont en effet été traduits intégralement en Ukrainien, en soutien aux réfugiés scolarisés en Allemagne.

Un travail titanesque que nous ne pouvons que saluer ! 👍

Source : https://classpad.academy/news

TI-Scientifiques Mise à jour 2.1.1 logiciel d'émulation TI-MathPrint

New postby critor » 14 Feb 2024, 11:44

16916Les TI-MathPrint constituent la dernière génération de calculatrices scientifiques par Texas Instruments. Lancées pour la rentrée 2018, cette génération comprend les :
  • TI-30X Pro MathPrint (rentrée 2018)
  • TI-30X Plus MathPrint (rentrée 2018)
  • TI-30X Prio MathPrint (rentrée 2023)

Cette génération remplace les TI-MultiView de rentrée 2007 et présente des avancées matérielles majeures, avec notamment :
  • passage du processeur 4 bits T4X au processeur 16 bits nX-U16/100
  • mémoire RAM à 16 Kio
  • doublement de la capacité mémoire ROM, passant de 128 Kio à 260 Kio
  • technologie Flash permettant la reprogrammation de la ROM (en théorie)
  • quadruplement de la définition écran, passant de 96×31 à 192×63 pixels

Cette génération n'est hélas distribuée que chez certains de nos voisins européens, initialement les pays germanophones (Allemagne, Autriche, Suisse) et plus récemment l'Italie.

Elle est toujours inédite dans le reste du monde notamment en France et en Amérique du Nord, ces derniers restant sur l'ancienne génération TI-MultiView de rentrée 2007, avec pour la France la TI-Collège Plus.

18979Pour découvrir ou utiliser les calculatrices scientifiques TI-MathPrint, Texas Instruments fournit un très beau logiciel d'émulation, le TI-SmartView MathPrint, taillé sur mesures pour la mutualisation via une vidéoprojection en classe.

Aujourd'hui Texas Instruments nous publie une mise à jour de son logiciel d'émulation dédié TI-SmartView MathPrint. Nous passons de la version 2.1.0.183 à la version 2.1.1.344.




Téléchargements : TI-SmartView MathPrint 2.1.1 Windows Mac
Attention, les émulateurs précédents nécessitent une licence payante, et n'offrent plus de période d'essai depuis leur version 2.

Pour bénéficier d'une période d'essai gratuite de 90 jours, il te faut installer et utiliser une ancienne version :
TI-SmartView MathPrint 1.2 pour Windows Mac

Casio Premiers visuels Graph Light et Graph Math+ rentrée 2024 !

New postby critor » 13 Feb 2024, 11:46

Grand événement, pour la rentrée 2024 Casio va lancer deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la graphique d'entrée de gamme Graph 25+E II (rentrée 2020)
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la graphique couleur Graph 90+E (rentrée 2017)
16682Pour mieux comprendre ces nouveautés, commençons par planter le décor. Rentrée 2022 Casio avait commencé à lancer une révision majeure de ses calculatrices scientifiques dite CW Classwiz, déclinée en France pour la rentrée 2023 avec la formidablissime fx-92 Collège Classwiz en remplacement de la formidable fx-92+ Spéciale Collège. Au menu :
  • passage de l'écran en 4 niveaux de gris
  • accélération du processeur de 2,5 MHz à 5 MHz
  • définitions de fonctions qui ne sont plus restreintes à la seule application Tableau mais désormais transversales, utilisables par l'ensemble des applications !
  • application Vérification permettant de s'auto-exercer qui de façon similaire se transforme elle aussi en un mode transversal !
  • extension de la RAM de 8 Kio à 24 Kio, permettant enfin la conservation des données saisies lorsque l'on change d'application courante et donc l'avancée dans la résolution d'un problème en parallèle sous différentes représentations !
  • extension de la ROM de 256 Kio à 512 Kio
Mais aussi des changements majeurs visant l'intuitivité au niveau de l'interface et également du clavier dont l'organisation n'avait que fort peu bougé depuis la fx-80 de 1980 :
  • disparition de la numérotation des applications et choix dans les menus, au profit de la seule utilisation des flèches du clavier, avec pour la rendre plus efficace l'ajout de 2 touches fléchées supplémentaires permettant le défilement d'un écran entier vers le haut ou vers le bas
  • allègement du clavier avec la disparition du modificateur alphabétique qui en pratique ne servait que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • en compensation, optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches :
    • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
    • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
    • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
    • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
    • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)
18124Et bien justement, regarde bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ reprennent clairement la nouvelle organisation clavier fx-92 Collège Classwiz, avec quelques petites variations :
  • le séparateur décimal passant de la virgule au point, la touche
    ,
    est remplacé par
    .
  • le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule, la touche
    ;
    est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa prédominance au collège (78,1% de parts de marché valeur en 2021) pour conserver ses utilisateurs lors du passage au lycée avec l'équipement en calculatrice graphique. En effet, leur offrir ainsi le même clavier atténue grandement l'effort de prise en main nécessaire lors du changement de modèle ! :bj:

Les Graph Light et Graph Math+ apportent ainsi une unité de gamme entre les modèles scientifique, graphique d'entrée de gamme et graphique couleur.

Jusqu'ici Casio avait souhaité ne pas tout dévoiler de ses nouveaux modèles. Les photos n'étaient pas autorisées sur les salons lors desquelles ils ont été présentés, et en dehors du visuel précédent tu n'avais eu droit qu'à des vues éloignées difficilement lisibles. Les échantillons y étant présents n'étaient de plus que des mockups ne s'allumant pas (coques de plastique lestées, ne reproduisant que l'aspect extérieur).

18266Et bien grande nouvelle, Casio nous sort enfin aujourd'hui les tout premiers visuels propres de ses nouveaux modèles, qui plus est allumés ! 👍

Commençons par la Graph Light. Ce modèle destiné donc à remplacer la Graph 25+E II, jusqu'ici le modèle d'entrée de gamme graphique, reprend à la différence le matériel et le logiciel des calculatrices scientifiques dans leur dernière génération CW Classwiz. La Graph Light est donc comparable à la fx-92 Collège Classwiz, mais avec quelques différences :
  • format un peu plus grand, aussi bien pour le boîtier que pour l'écran
  • disponibilité de quelques applications ou fonctionnalités supplémentaires, absentes de la fx-92 Collège Classwiz mais présentes sur des modèles scientifiques haut de gamme commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW (Vecteurs, Complexes, Probabilités, convertisseur d'unités)
  • inversement, disparition de l'application Algorithmique pour la programmation
  • et ajout d'une toute nouvelle application dédiée au tracé de graphes de fonctions
Passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente donc bien des avantages significatifs, aussi bien matériels que logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application Probabilités
Inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)
  • suppression du mode examen
Non programmable, la Graph Light en pratique ne dispose donc pas d'une mémoire alphanumérique, et est donc autorisée sans mode examen conformément aux textes en vigueur.

Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur une technologie de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéens-lycéennes et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des nouvelles problématiques.

18974Voici donc maintenant ci-contre le visuel révélé par Casio, avec la Graph Light et son écran d'accueil.

Comme annoncé plus haut, tu peux y confirmer la présence de l'application Probabilités disponible sur d'autres calculatrices scientifiques Classwiz mais non incluse sur la fx-92 Collège Classwiz française.

Et surtout, tu peux y découvrir l'icône de la toute nouvelle application Graphe que Casio a développée exprès pour ce modèle ! 👍

18307La Graph Math+ pour sa part nous est encore bien mystérieuse à ce jour.

Ses touches reprennent une fois de plus l'organisation du clavier CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec plusieurs différences par rapport à la Graph Light précédente.

Déjà le modificateur
alpha
est bien présent, sans nécessiter de touche supplémentaire au clavier (la touche 'Fonctions' semblant ici disparaître pour faire de la place). La plupart des touches disposent donc de fonctions secondaires et alphabétiques, comme ce à quoi nous sommes habitués sur les calculatrices graphiques.

2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées. Elles sont destinées à remplacer les touches de fonction
F1
à
F6
qui permettaient sur Graph 90+E de valider les différents onglets de bas d'écran, et qui ici disparaissent. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste de passer à l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, cette dernière peut désormais être choisie sans contrainte ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses en étiquette de chaque onglet ! :bj:
  • les instructions ou mini tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part fera davantage sens, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains onglets ! :bj:

L'interface de la Graph 90+E n'était qu'une version agrandie (toujours le même nombre de lignes, colonnes ou onglets) de celle de la Graph 35+E II monochrome, juste avec de la coloration et de la décoration (fonds d'écran) en plus. Graph 90+E et Graph 35+E II évoluant en parallèle, cela facilitait sans doute bien des choses lors des mises à jour, avec la possibilité d'avoir une bonne partie du code source en commun.
Sur la Graph Math+ rien à voir, c'est a priori toute l'interface qui aurait été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu. En témoigne déjà l'éditeur Python illustré sur le visuel plus haut avec, hors onglets de bas d'écran et barre de statut, 9 lignes au lieu de 7.

1897518978Nous avions bien hâte d'en découvrir davantage... et c'est donc le grand jour avec le visuel révélé par Casio ci-contre, présentant la Graph Math+ sur son écran d'accueil.

Déjà, petite remarque générale. Par rapport à la Graph 90+E, Casio semble avoir fait le choix d'un design épuré pour la Graph Math+. Cet écran d'accueil met en effet beaucoup moins en avant les capacités couleur de l'écran, se contentant de n'invoquer que 4 teintes (du noir, du blanc, des variantes de rouge, des variantes de bleu). Ici encore une uniformité avec la Graph Light qui n'invoquait plus haut que 4 niveaux de gris (noir, blanc, gris clair, gris foncé).

Regardons maintenant plus en détails, et pas mal de choses semblent en effet avoir changé entre la Graph 90+E et la Graph Math+.

Commençons pas les changements ou ajouts :
  • Sur la Graph 90+E, les représentations graphiques de fonctions et tableaux de valeurs de fonctions étaient disponibles dans 2 applications distinctes, Graphe et Table. Si elles partageaient fort heureusement les mêmes définitions de fonction, il n'en restait pas moins qu'il fallait donc régulièrement changer d'application alors que l'on continuait pourtant à travailler sur les mêmes données.
    Avec la Graph Math+ c'est fini, ces fonctionnalités étant regroupées au sein d'une même application Graph&Table ! 👍
  • La Graph 90+E permettait de faire appel à différentes bases numériques pour tes calculs, mais c'était une fonctionnalité relativement cachée et mal intégrée. Depuis l'application de calcul historique il fallait modifier le paramètre Mode sur une autre valeur que Comp. Le comportement de l'application de calcul changeait alors de façon assez déconcertante, désactivant la saisie naturelle, l'accès à nombre de fonctions scientifiques au clavier, ou encore la possibilité de remonter dans l'historique des calculs.
    Avec la Graph Math+ c'en est fini de tout ça, l'invocation de bases non décimales faisant maintenant l'objet d'une nouvelle application dédiée Base-N ! 👍
  • Sur la Graph 90+E, l'invocation du mode examen nécessitait d'allumer la calculatrice en maintenant les touches
    7
    et
    COS
    enfoncées. Moyen mnémotechnique, en fonctions alphabétiques ces touches correspondent respectivement à M et E, ce qui donne Mode Examen. Mais cela n'en restait que peu accessible pour qui ne connaissait pas cette astuce, ne réalisait pas cette manipulation assez souvent, et ne lisait pas l'aide en ligne du mode examen disponible dans la calculatrice.
    Avec la Graph Math+ fini les ennuis, Casio a eu l'idée lumineuse de créer une toute nouvelle application Mode examen dédiée ! 👍
  • L'application Système semble pour sa part renommée en Paramètres.

Là où la Graph 90+E présente de 19 à 24 applications (selon si l'on compte les applications additionnelles officielles ou pas en plus des applications intégrées), la Graph Math+ ne présenterait que 11 applications.

Si la réduction s'explique en partie par des fusions de fonctionnalités comme nous venons de voir, cela fait quand même beaucoup.

Nous nous inquiétons donc également de plusieurs manques. Aucune trace, du moins sur l'écran d'accueil Graph Math+ précédent, de fonctionnalités Graph 90+E plus ou moins importantes.

Déjà il manquerait, a priori, toutes les fonctionnalités offertes sur Graph 90+E via des applications additionnelles officielles préinstallées en usine :
  • application Physium pour le tableau périodique des éléments chimiques et la bibliothèque de constantes physiques
  • application Graphe 3D pour les représentations dans un repère 3D de différents types d'objets (droite, plan, sphère, cylindre, cône)
  • application Sim prob pour le simulateur d'expériences aléatoires
  • application Géométrie pour la géométrie dynamique
  • application Plot Image pour la superposition de tracés de graphes sur une image

Mais nous notons également des absences remarquées par rapport aux applications intégrées sur Graph 90+E :
  • application Tableur pour les feuilles de calcul
  • application Programme pour l'édition et utilisation de programmes dans le langage interprété historique Casio Basic
  • application G-conique pour les représentations graphiques de fonctions coniques
  • application Lien pour le transfert de données entre calculatrices
  • application eActivity pour l'édition de documents scientifiques
  • application E-CON4 pour l'acquisition de mesures physiques
  • application Finance pour les calculs financiers

Nous avons plusieurs hypothèses par rapport à ces manques en apparence, mais ignorons à ce jour laquelle serait à retenir :
  • une intégration bien plus poussée que ce que nous pensions initialement, avec plusieurs des fonctionnalités que l'on pourrait penser absentes disponibles dans certaines des applications présentées, par exemple via la nouvelle touche OUTILS pour un menu contextuel dédié à chaque application (ou pourrait imaginer les coniques, objets 3D voir même feuilles de calcul accessibles dans la nouvelle appli Graph&Table, le Casio Basic en tant qu'option de langage dans l'application Python, les calculs financiers quelque part dans l'application Calculs... pas impossible même si cela commencerait à faire beaucoup niveau fusions/intégration à côté d'autres choses bénéficiant toujours d'une icône spécifique au menu d'accueil)
  • une disponibilité de certaines de ces fonctionnalités de façon transversale aux différentes application, par exemple via la touche CATALOG, ou via une popup lorsque l'on connecte effectivement une deuxième calculatrice ou station d'acquisition de données
  • la Graph Math+ consistant apparemment en une refonte majeure de la façon de rendre les fonctionnalités accessibles, on pourrait tout simplement supposer que le logiciel ne soit pas encore achevé, et que les fonctionnalités qui manqueraient seront rajoutées d'ici la sortie pour la rentrée 2024 ou bien lors de mises à jour faisant suite à la sortie
  • et dernière hypothèse, qui n'est pas ce que nous souhaitons mais qui n'est pas à exclure pour autant, la suppression volontaire de fonctionnalités ce qui ne serait pas étonnant dans certains cas (on peut citer eActivity qui peut être vu par certains comme un éditeur d'anti-sèches et rencontrer donc une certaine hostilité de la part de profs ne souhaitant pas faire appel systématiquement au mode examen, l'application Programme puisque le langage Casio Basic n'est plus utilisé au lycée français et que de plus son éditeur pouvait être détourné afin de saisir des anti-sèches, l'application Géométrie qui est très peu utilisée au lycée français car les programmes traitent de moins en moins de géométrie pure au profit de la géométrie analytique... la suppression de tout ceci ne serait pas surprenante)
À suivre...

Source : https://www.youtube.com/watch?v=9BTDdfIG4A4 via https://www.casio-education.fr/la-bonne-equation/

Casio 3 fx-991SP CW édition limitée Women In Science à gagner

New postby critor » 12 Feb 2024, 17:52

Aujourd'hui en l'honneur de la journée internationale des femmes et filles de science, Élodie Chabrol, communicatrice et vulgarisatrice scientifique, fondatrice de la branche française du festival Pint Of Science et également directrice internationale de ce dernier, organise aujourd'hui un jeu concours en partenariat avec Casio Espagne et Casio France.

18973Sont à gagner 3 calculatrices fx-991SP CW édition limitée Women In Science. Ces modèles collector présentent sur leur coque une illustration de femme scientifique historique ou contemporaine :
Précisons que ces coques sont entièrement compatibles avec le dernier modèle fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023.

Ces calculatrices seront de plus accompagnées d'autocollants avec des miniatures de l'ensemble de la collection Women In Science de Casio.

1897118972Rappelons que la fx-991SP CW est une calculatrice distribuée par Casio en Espagne et au Portugal. Les menus de la calculatrice ne s'affichent ni en Français ni en Anglais. Toutefois, 5 langues sont disponibles au choix pour les menus :
  • Espagnol / Castillan (par défaut)
  • Catalan
  • Basque
  • Galicien
  • Portugais

Précisons aussi que la fx-991SP CW est un modèle haut de gamme, avec nombre de capacités absentes de la fx-92 Collège Classwiz française :
  • alimentation hybride avec une cellule solaire prolongeant la durée de vie de la pile bouton LR44
  • convertisseur d'unités
  • préfixes SI
  • bibliothèque de constantes physiques
  • solveur de polynômes
  • davantage de régressions statistiques (quadratique, logarithme, puissance, exposant, exponentielle, inverse)
  • lois de probabilités
  • calcul matriciel
  • calcul vectoriel
  • nombres complexes
  • opérateurs de sommation et produit
  • opérateurs de dérivation et intégration
  • fonctions de trigonométrie hyperbolique
Les participations sont ouvertes ce lundi 12 février jusqu'à minuit.

Pour multiplier tes chances de gagner l'une des trois superbes machines mises en jeu, n'hésite pas à participer sur les différents réseaux concernés (1 calculatrice à gagner par réseau)

Casio La Bonne Equation épisodes 1-2: gagne iPhone 12 + TV Samsung

New postby critor » 08 Feb 2024, 10:58

Pour la rentrée 2024, Casio va lancer deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la Graph 25+E II
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la Graph 90+E

16682Pour mieux comprendre ces nouveautés, commençons par planter le contexte. Rentrée 2022 Casio avait commencé à lancer une révision majeure de ses calculatrices scientifiques dite CW Classwiz, déclinée en France pour la rentrée 2023 avec la formidablissime fx-92 Collège Classwiz en remplacement de la formidable fx-92+ Spéciale Collège. Précisons que la fx-92 Collège Classwiz a été conçue par Casio avec des enseignants français, dont entre autres Benoît Truchetet, professeur au collège Sainte Marie des Ursulines à Toulouse, et formateur pour CASIO France depuis 19 ans. Résultat de cette collaboration très féconde :
  • passage de l'écran en 4 niveaux de gris
  • accélération du processeur de 2,5 MHz à 5 MHz
  • définitions de fonctions qui ne sont plus restreintes à la seule application Tableau mais désormais transversales, utilisables par l'ensemble des applications !
  • application Vérification permettant de s'auto-exercer qui de façon similaire se transforme elle aussi en un mode transversal !
  • extension de la RAM de 8 Kio à 24 Kio, permettant enfin la conservation des données saisies lorsque l'on change d'application courante et donc l'avancée dans la résolution d'un problème en parallèle sous différentes représentations !
  • extension de la ROM de 256 Kio à 512 Kio
Mais aussi des changements majeurs visant l'intuitivité au niveau de l'interface et également du clavier dont l'organisation n'avait que fort peu bougé depuis la fx-80 de 1980 :
  • disparition de la numérotation des applications et choix dans les menus, au profit de la seule utilisation des flèches du clavier, avec pour la rendre plus efficace l'ajout de 2 touches fléchées supplémentaires permettant le défilement d'un écran entier vers le haut ou vers le bas
  • allègement du clavier avec la disparition du modificateur alphabétique qui en pratique ne servait que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • en compensation, optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches :
    • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
    • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
    • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
    • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
    • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)
18124Et bien justement regarde bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ reprennent clairement la nouvelle organisation clavier fx-92 Collège Classwiz, avec quelques petites variations :
  • le séparateur décimal passant de la virgule au point, la touche
    ,
    est remplacé par
    .
  • le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule, la touche
    ;
    est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa prédominance au collège (78,1% de parts de marché valeur en 2021) pour conserver ses utilisateurs lors du passage au lycée avec l'équipement en calculatrice graphique. En effet, leur offrir ainsi le même clavier atténue grandement l'effort de prise en main nécessaire lors du changement de modèle ! :bj:

Les Graph Light et Graph Math+ apportent ainsi une unité de gamme, de l'entrée de gamme scientfique du collège jusqu'au haut de gamme couleur du lycée.
18266Regardons maintenant de plus près séparément chacun des deux nouveaux modèles.

La Graph Light, destinée donc à remplacer la Graph 25+E II, jusqu'ici le modèle d'entrée de gamme graphique, reprend à la différence le matériel et le logiciel des calculatrices scientifiques dans leur dernière génération CW Classwiz. La Graph Light est donc comparable à la fx-92 Collège Classwiz, mais avec quelques différences :
  • format un peu plus grand, aussi bien pour le boîtier que pour l'écran
  • disponibilité de quelques applications ou fonctionnalités supplémentaires, absentes de la fx-92 Collège Classwiz mais présentes sur des modèles scientifiques haut de gamme commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW (Vecteurs, Complexes, Probabilités, convertisseur d'unités)
  • inversement, disparition de l'application Algorithmique pour la programmation
  • et ajout d'une toute nouvelle application dédiée au tracé de graphes de fonctions
Passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente donc bien des avantages significatifs, aussi bien matériels que logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application Probabilités
Inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)
  • suppression du mode examen
Non programmable, la Graph Light en pratique ne dispose donc pas d'une mémoire alphanumérique, et est donc autorisée sans mode examen conformément aux textes en vigueur.

Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur une technologie de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéens-lycéeennes et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des nouvelles problématiques.
18307La Graph Math+ pour sa part nous est encore bien mystérieuse à ce jour.


Ses touches reprennent une fois de plus l'organisation du clavier CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec plusieurs différences par rapport à la Graph Light précédente.

Déjà le modificateur
alpha
est bien présent, sans nécessiter de touche supplémentaire au clavier (la touche 'Fonctions' semblant ici disparaître pour faire de la place). La plupart des touches disposent donc de fonctions secondaires et alphabétiques, comme ce à quoi nous sommes habitués sur les calculatrices graphiques.

2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées. Elles sont destinées à remplacer les touches de fonction
F1
à
F6
qui permettaient sur Graph 90+E de valider les différents onglets de bas d'écran, et qui ici disparaissent. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste de passer à l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, cette dernière peut désormais être choisie sans contrainte ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses en étiquette de chaque onglet ! :bj:
  • les instructions ou mini tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part fera davantage sens, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains onglets ! :bj:

L'interface de la Graph 90+E n'était qu'une version agrandie (toujours le même nombre de lignes, colonnes ou onglets) de celle de la Graph 35+E II monochrome, juste avec de la coloration et de la décoration (fonds d'écran) en plus. Graph 90+E et Graph 35+E II évoluant en parallèle, cela facilitait sans doute bien des choses lors des mises à jour, avec la possibilité d'avoir une bonne partie du code source en commun.
Sur la Graph Math+ rien à voir, c'est a priori toute l'interface qui aurait été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu. En témoigne déjà l'éditeur Python illustré sur le visuel plus haut avec, hors onglets de bas d'écran et barre de statut, 9 lignes au lieu de 7.

Nous avions bien hâte d'en découvrir davantage... et surtout de comprendre comment Casio avait pu réussir à concevoir un produit aussi pertinent que la Graph Light.
18970Et bien justement, le grand jour est arrivé. Casio te lance aujourd'hui "La Bonne Equation", une web-série en 5 épisodes dédiée aux nouvelles Graph Light et Graph Math+, et qui va te révéler pour une fois l'envers du décor. Les secrets de la conception des nouveautés sont effectivement au programme, une démarche inédite jamais vue à ce niveau pour les sorties précédentes ! Une belle aventure qui t'emmènera de Paris à Tokyo, et peut-être même littéralement si tu lis jusqu'au bout... 😉

5 épisodes sont au programme. Si de plus tu es professeur de sciences (Mathématiques, Physique-Chimie) dans un collège ou lycée n'importe où en France (Corse et DOM-ROM inclus), la consultation de chaque épisode te permettra de t'inscrire pour gagner de superbes cadeaux, car Casio a vu les choses en très grand pour ces nouveautés!

Disponibles donc dès ce jeudi 8 février :
  • épisode 1 « La genèse » : Casio te partage le point de départ de sa réflexion. Au menu :
    1. un entretien avec Agathe Duca (Directrice Marketing chez CASIO France) pour une réflexion autour des difficultés actuelles de l'éducation en France basé sur les résultats d'études et sur de nombreux échanges avec les acteurs du monde de l'éducation ainsi qu'avec les professeurs du terrain.
    2. le cadre donné par l'enquête PISA 2022
    3. un entretien avec Elodie Ghertman (Coordinatrice Pédagogique CES chez CASIO France et ancienne professeure de Mathématiques), qui relaiera plusieurs témoignages de professeurs
    4. un jeu avec différents nombres mystère au sujet de Casio
    À gagner ici pour les profs de sciences sur inscription après consultation de l'épisode, un Iphone 12 (valeur 650€) !
    18968
  • épisode 2 « Destination Tokyo » : Casio te fait ici découvrir la collaboration entre ses enseignants français et ses équipes de recherche et développement au Japon. À la carte :
    1. La présentation des heureux élus qui ont la chance de partir pour 4 jours Tokyo et être attendus au siège de Casio, ainsi que de leurs hôtes. Nous avons :
      • du côté français, 5 représentants :
        • Agathe Duca (Directrice Marketing chez CASIO France) que nous venons donc de te présenter (certes bien trop brièvement)
        • Camille Margot (Responsable pédagogique et développement chez CASIO France)
        • Djelloul Hidra, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Nantes), et justement également consultant formateur pour CASIO France depuis bientôt 12 ans
        • Thomas Lechenne, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Besançon), et également consultant pour CASIO France depuis 16 ans
        • Yves Coudert, professeur agrégé de Mathématiques s'occupant également de la spécialité NSI au Lycée Le Bon Sauveur à Le Vésinet (académie de Versailles), et également consultant pour CASIO France depuis 15 ans et demi
      • du côté de la réception japonaise, parité avec également 5 hôtes :
        • Imani, ingénieure recherche et développement
        • Fujita, ingénieur recherche et développement
        • Akiko Muraki, ingénieur recherche et développement
        • Saegusa, ingénieur recherche et développement
        • Tomoaki Sato, responsable des équipes recherche et développement
    2. une présentation par Tomoaki Sato et Akiko Muraki du fonctionnement de l'équipe recherche et développement de CASIO ; nous y apprenons entre autres qu'il leur faut habituellement 1 an pour concevoir une calculatrice scientifique, et 2 ans pour une calculatrice graphique - la conception de la Graph Math+ avec sa toute nouvelle interface aurait donc commencé en 2022
      18969
    3. et enfin, plaisir ultime, une visite du Futurérium, le musée des produits installé au sein même des locaux de CASIO à Tokyo !
    À gagner ici pour les enseignants sur inscription après consultation de l'épisode, une TV Samsung (valeur 380€) !


Prochains rendez-vous avec cette délicieuse web-série "La Bonne Equation" :
  • à partir du jeudi 22 février :
    • épisode 3 « La nouvelle navigation » : Casio te présentera enfin ici les nouvelles Graph Light et Graph Math+ avec leurs fonctionnalités clés et évolutions !
      À gagner une trottinette électrique Aovopro (valeur 300€) !
    • épisode 4 « Le design produit » : Casio te révélera enfin le visuel intégral propre de chacun des deux nouveaux modèles, et profitera de l'occasion pour te parler design !
      À gagner ici une enceinte Marshall (valeur 250€) !
  • rendez-vous à partir du jeudi 7 mars : épisode 5 « La Bonne Equation » : Casio promet ici de te faire découvrir les nouveautés sous tous leurs angles et de te permettre de les tester en avant-première !
    À gagner pour cet ultime épisode comme évoqué, un voyage de 7 jours à Tokyo pour toi et la personne de ton choix (valeur 4500€, incluant le vol aller-retour Paris-Tokyo à la date de ton choix en 2024 dans la limite de 3000€ + 6 nuits dans l'hôtel de ton choix dans la limite de 1500€) !

Source : https://www.casio-education.fr/la-bonne-equation/ via https://twitter.com/CasioEduFrance/stat ... 8053166369

NumWorks Coque NumWorks Love Févier 2024 à gagner

New postby Admin » 08 Feb 2024, 01:43

18967Pour la troisième année consécutive, NumWorks te propose de gagner sa coque Love au mois de février.

Si l'édition 2023 avait juste repositionné le visuel, l'édition 2024 change la façon d'écrire la définition associée à la représentation graphique donnant la lettre O, passant curieusement à une écriture sous forme d'équation là où les autres lettres conservent une définition en écriture fonctionnelle :
189641896518966


Voici les liens de participation, n'hésite pas à tenter sur les différents réseaux pour maximiser tes chances :
Link to topic: Coque NumWorks Love Févier 2024 à gagner (Comments: 0)

-
Search
-
Social TI-Planet
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Aidez la communauté à documenter les révisions matérielles en listant vos calculatrices graphiques !
Phi NumWorks jailbreak
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
1527 utilisateurs:
>1510 invités
>13 membres
>4 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)