π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-z80 Holyxe World, monde perso à sensations Oiram CE !

Nouveau messagede critor » Aujourd’hui, 13:16

7698Pour te détendre en ce week-end très jaune, pourquoi ne pas essayer
Holyxe World
, le monde perso à sensations pour
Oiram CE
, le moteur de jeu
Mario-like
pour ta
TI-83 Premium CE
? :)

Son créateur nous démontre une fois de plus toute l'étendue de sa créativité et de son talent. Prépare-toi à affronter à travers 7 niveaux les plus hautes tours et plus profonds abysses :


Pour fonctionner correctement,
Oiram CE
a obligatoirement besoin des bibliothèques C téléchargeables ci-dessous. Mais rien de bien compliqué, il suffit juste de les transférer.


Téléchargements
:
Lien vers le sujet sur le forum: Holyxe World, monde perso à sensations Oiram CE ! (Commentaires: 1)

Divers Don de calculatrices par darthvader

Nouveau messagede critor » 15 Nov 2018, 22:58

Crois-le ou pas, malgré la travail colossal que nous abattons chaque année, il est extrêmement rare que des membres nous proposent leurs calculatrices fonctionnelles une fois qu'ils n'en ont plus besoin. Et pourtant, même de simples modèles d'entrée de gamme nous feraient très plaisir, car bien pratiques pour divers tests et développements.

Il y a eu qui avait donné deux
TI-81
en 2009 soit avant le renommage de la communauté en
TI-Planet
, calculatrices qui avaient l'avantage de disposer de versions ROM non dumpées à l'époque, ce que nous nous sommes empressés de faire.
Puis il y a eu qui avait donné une
Casio fx-85GT PLUS
en 2016.

10023Nous sommes donc aujourd'hui transposés de joie à la réception d'un don de , et pas des moindres : :~o
  • sa
    TI-Nspire CX CAS
    en révision matérielle
    C
    :D
    fait donc partie des versions les plus sympas pour les bricoleurs
  • sa
    TI-84 Plus CE-T
    en révision matérielle
    C
    :bj:
    modèle très rare en France et qu'ils nous a ici ramené d'Allemagne; le modèle qui remplace notre
    TI-83 Premium CE
    française chez nos voisins européens, mais en nettement plus cher et sans le calcul exact
Données pour aider, je cite, aux
"cadeaux de concours"
. ;)

Merci donc ; la communauté
TI-Planet
éternellement reconnaissante. :favorite:
Lien vers le sujet sur le forum: Don de calculatrices par darthvader (Commentaires: 2)

Divers Educatec/tice 2018 Paris: rencontre Casio et A4 Technologie

Nouveau messagede critor » 14 Nov 2018, 18:33

Tu as raté l'occasion ces dernières semaines d'aller voir
Casio
,
Hewlett Packard
,
NumWorks
et
Texas Instruments
aux journées
APMEP
ou au congrès
UdPPC
à Bordeaux ?

Et bien bonne nouvelle, ultime chance de l'année la semaine prochaine avec le salon
Educatec-Educatice
à
Paris Porte de Versailles
, les
mercredi 21
et
jeudi 22
de 9h à 18h, et le
vendredi 23
de 9h à 17h.

9384Tu pourras y rencontrer
Casio
et découvrir ou redécouvrir sa solution
Python
pour
Graph 90+E
.

Hewlett Packard
sera certes également présent, mais à la différence sans sa branche
HP Calculatrices
selon la description des exposants sur le site de l'événement.


Par contre tu pourras faire un tour chez
A4 Technologie
qui distribue l'ensemble de la gamme
TI-Innovator
, et conçoit en prime des accessoires dédiés.
A quand un pilotage du robot
TI-Innovator Rover
en
Python
?... ;)



Source
:
http://www.educatec-educatice.com
Lien vers le sujet sur le forum: Educatec/tice 2018 Paris: rencontre Casio et A4 Technologie (Commentaires: 8)

TI-z80 Test module TI-Python (versions .0006, prototype DVT)

Nouveau messagede critor » 12 Nov 2018, 16:51

La série d’articles ici initiée au sujet du module
TI-Python
n’a malheureusement pas pu être réalisée dans des conditions optimales. En effet, nous n'avons pas pour le moment d’échantillon de ce produit, donc ils sont rédigés à posteriori et illustrés avec permission à l’aide des photos de tests prises et réalisés sur le stand de
Texas Instruments
aux journées APMEP 2018 et congrès UdPPC 2018.

Il est possible que certaines informations soient/deviennent erronées ou obsolètes.

Il peut arriver que d’autres points ne soient pas illustrés ou le soient avec une photo ne correspondant pas exactement à ce qui est décrit, soit parce que la photo n’avait pas été prise mais que le résultat avait bien été noté, soit parce que la photo était floue, soit parce que nous avons depuis recoupé plusieurs résultats, réfléchi et décidé de présenter la chose différemment.

Dans tous les cas, notez que ces tests ont été réalisés sur un prototype non final, certes de niveau
DVT
et donc habituellement proche du produit final qui sera livré dans quelques mois. Mais il reste quand même possible que des choses évoquées changent d’ici-là, en bien ou en mal d’ailleurs.

En vous priant donc de bien vouloir excuser toute imprécision ou inexactitude qui serait éventuellement restée malgré nos efforts, et en vous souhaitant bonne lecture et bonne découverte.


Sommaire
:

  1. Premier coup d’oeil module TI-Python
  2. Système TI-83 Premium CE 5.3.5 et application PyAdaptr
  3. Editeur de scripts Python et menus
  4. Bibliothèque native Python et menus
  5. Modules Python et menus
  6. Connexion module TI-Python et mise à jour
  7. Console Python et menus
  8. Stockage des scripts Python et mode examen
  9. Matériel module TI-Pyhon
  10. Conclusion





1) Premier coup d'oeil module TI-Python :
Go to top

100101000910011Deux modules
TI-Python
étaient manipulables sur le stand
Texas Instruments
aux journées APMEP 2018 et congrès UdPPC 2018. Ils se présentent sous la forme d'un petit boîtier cubique très léger. Comme indiqué au dos par les inscriptions
L-DVT-077
,
L-DVT-153
et
NOT FOR SALE
, il s'agit de prototypes de niveau
DVT
assemblés dans l'usine de code
L
aux Philippines. On note de plus au dos la présence d’un bouton
reset
spécifique, confortant l’hypothèse que le module fait tourner son propre
firmware (microgiciel)
.





2) Système TI-83 Premium CE 5.3.5 et application PyAdaptr :
Go to top

99069904Pour pouvoir exploiter le module
TI-Python
, il nous faut l'une des
TI-83 Premium CE
du stand. Identifiées au dos par une étiquette manuscrite
Marketing Python
, elles sont munies du futur système
5.3.5
, plus précisément de la version
5.3.5.0006
.

991799619903Nous trouvons rapidement ce qu'il y a de nouveau sur ces machines, une application supplémentaire
PyAdaptr
(sans doute pour Python Adapter)
. L’écran de lancement de l’application nous apprend qu’elle est elle aussi en version
5.3.5.0006
. Un petit tour par le menu mémoire nous le confirme, et nous fait en prime remarquer qu’elle est tout bonnement énorme. Avec
306,210 Ko
c'est la plus grosse application jamais fournie par
Texas Instruments
pour cette calculatrice ! Mais que renferme-t-elle ?...





3) Editeur de scripts Python et menus :
Go to top

9912L’application
PyAdaptr
nous offre un éditeur de scripts
Python
. Il utilise une petite police à largeur fixe permettant de rentrer dans l’écran 11 lignes sur 32 colonnes
(contre 9 lignes sur 26 colonnes pour l’éditeur de programmes pour le langage historique)
, gère la coloration syntaxique, l’indentation automatique et, comme sur
Casio Graph 90+E
, indique dans la barre de titre le numéro de la ligne sur laquelle se situe le curseur de saisie.

Notons qu’en cas de dépassement du bord droit de l’écran, l’éditeur retourne automatiquement à la ligne. Afin de distinguer ces retours à la ligne intermédiaires des indentations de nouvelles lignes, ces dernières sont préfixées par des points gris clair.

99489960Le menu de bas d’écran
Outils
correspondant à la touche
f3
offre également la possibilité d’indenter ou désindenter manuellement, d’aller au numéro de ligne de son choix comme sur
Graph 90+E
, et même de couper/copier/coller. Notons toutefois que contrairement à la
Graph 90+E
ces dernières opérations ne sont pas réalisables librement, ne s’appliquant pas à une sélection de caractères mais à une ligne entière, une seule à la fois.

Le menu de bas d’écran
Gérer
correspondant à la touche
f5
permet quant à lui de renommer ou supprimer les scripts.





4) Bibliothèque native Python et menus :
Go to top

Toujours comme sur
Graph 90+E
, le catalogue alphabétique accessible via
2nde
0
a été entièrement adapté pour lister les commandes, fonctions, opérateurs et constantes utilisables dans le contexte
Python
, avec même des légendes pour certaines entrées.
99139935993699399938
9940994499379945


Depuis l’éditeur, le menu de bas d’écran
Fns
(peut-être pour Fonctionnalités)
correspondant à la touche
f1
permet également d’accéder plus rapidement par onglets à un sous-ensemble du catalogue, une sorte de sélection de ce qui a été jugé le plus utile selon le constructeur :
  • I/O
    pour entrées/sorties
    (Input/Output)
  • Type
  • Ctl
    pour les commandes de boucles et instructions conditionnelles, confortablement déclinées sous différentes formes
  • Ops
    pour les opérateurs de tests et constantes associées
    (la liste ci-dessous se poursuit sur un 2nd écran avec
    A:True
    et
    B:False
    , photo manquante)
  • Fonc
    pour ce qui est relatif aux fonctions définies dans le script
  • List
    pour tout ce qui concerne les listes
    (ou tableaux)
    , conformément au nouveau programme de Première de la rentrée 2019
  • Modul
    pour les modules
    Python
    disponibles
99219923992299289919
9924993199239945


99269929Notons que la combinaison
2nde
maths
permettant historiquement d’accéder au menu de tests a été adaptée dans le contexte
Python
agissant en tant que raccourci vers la catégorie
Ops
.





5) Modules Python et menus :
Go to top

9933La touche
maths
agit quant à elle comme raccourci vers la catégorie
Modul
. Les modules
Python
sont donc à ce jour apparemment au nombre de deux, exactement comme sur
Graph 90+E
:
math
et
random
(photo manquante pour le contenu de ce dernier, mais nous le traiterons différemment dans un prochain article)
.

Concernant le module
math
, notons qu’il s’agit donc du seul modèle à nous scinder son contenu, le répartissant sur 3 onglets :
  • Math
  • Const
    pour les constantes
  • Trig
    pour trigonométrie
9927993299349930






6) Connexion module TI-Python et mise à jour :
Go to top

99621001310008La connexion du module
TI-Python
à la calculatrice
TI-83 Premium CE
n’est requise que pour l’accès à la console
Python
et l’exécution des scripts. Comme le
TI-Innovator Hub
ces modules sont dotés d'un port
USB mini-B
, et se relient donc tout simplement à la calculatrice avec le câble de transfert
mini-USB
fourni avec celle-ci. :bj:

Du côté module, la bonne connexion est indiquée par la diode
D1
verte. Du côté calculatrice, la bonne connexion est indiquée par un carré vert à droite dans la barre de titre.

Pas de photo ici, mais notons que lors de la 1ère connexion d’un des deux modules du stand, nous avons obtenu dans l’application
PyAdaptr
une barre de progression peu bavarde
(aucun texte)
qui a mis pas mal de temps à passer de 0 à 100%. Nous n’avons plus jamais obtenu cette barre sur les 3 journées de tests. Cela ressemble énormément à une mise à jour du
firmware
du module
TI-Python
par l’application. Si donc l’application
PyAdaptr
embarque directement le
firmware
du module, cela explique sa taille aussi énorme.

9902Le menu de bas d’écran
Gérer
accessible via
f5
permet alors de découvrir enfin la version
firmware
du module
TI-Python
, ici
3.0.0.0006
.





7) Console Python et menus :
Go to top

1000499149911Avec le module
TI-Python
maintenant connecté, nous avons accès à la console
(menu de bas d’écran
Shell
)
pour l’exécution des scripts et commandes saisies.

Le démarrage de la console semble bizarrement précharger systématiquement tous les scripts présents en mémoire, ce qui peut prendre un moment. Espérons donc que la mémoire du module
TI-Python
sera suffisamment généreuse.

En tous cas cela semble bien être une véritable implémentation
Python
comme sur
Graph 90+E
et
NumWorks
, toutes les commandes que nous avons pu saisir ont été correctement reconnues. :bj:

9915Le catalogue fonctionne toujours pour saisir des commandes ici dans la console, mais un gros avantage c’est que comme chez
NumWorks
la touche
vars
est ici fonctionnelle et permettra de lister non seulement les fonctions définies dans l’environnement courant, que ce soit via les scripts chargés ou en ligne de commande, mais également les variables globales ! :bj:

Notons que comme dans
KhiCAS
pour
Graph 90+E
, et contrairement donc au
Python
officiel de cette machine et à la
NumWorks
, la touche
ne permet pas de faire défiler l’écran pour parcourir l’historique des affichages/résultats de la console, juste de récupérer les dernières commandes saisies.





8) Stockage des scripts Python et mode examen :
Go to top

9918Les scripts
Python
créés sont stockés en mémoire sous la forme de variables d’application
(AppVars)
, et le menu mémoire se donne la peine de les identifier de façon spécifique par un suffixe
PY
de couleur bleue.

Mais c’est peut-être le point que
Texas Instruments
a le moins eu le temps de travailler. Ces scripts doivent obligatoirement rester en mémoire principale
(RAM)
. Un script mis en mémoire d’archive
(Flash)
ne sera listé ni par l’éditeur de l’application
PyAdaptr
, ni même par sa console pour une simple exécution en lecture seule. :(
Cela a l’inconvénient de nous inciter à nous contenter des 150K et quelques de la mémoire principale plutôt que des 3Mio de la mémoire d’archive, mais aussi de nous faire risquer la perte intégrale et définitive de tous les scripts Python de la machine au moindre plantage ou redémarrage. :mj:

On pouvait supposer que le suffixe
PY
était significatif d’un traitement spécifique de ces variables, peut-être pour le mode examen. Et bien non, l’activation du mode examen du système
5.3.5.0006
, en plus d’être toujours aussi lente, continue à effacer définitivement toutes les variables d’applications présentes en mémoire, archivées ou non, scripts
Python
inclus donc. :mj:





9) Matériel module TI-Python :
Go to top

10016Hors de question de démonter le module sur le stand pour lui arracher ses derniers secrets, mais puisqu’il dispose d’une coque transparente on peut se débrouiller autrement.

Il s’articule autour d’une unique puce
ATSAMD21
de chez
Atmel
, embarquant donc :
  • un processeur
    Cortex-M0+
    (ARMv6, Thumb)
    cadencé à
    48 MHz
  • une mémoire
    Flash
    de
    256Mio
    , donc compatible avec la taille observée de l’application
  • une mémoire
    SRAM
    de
    32Kio

Une petite recherche au sujet de cette puce nous apprend son utilisation dans la console de jeux portable française, éducative et rétro , ou encore pour les cartes de développement
Arduino
et Zero.

Mais de façon encore plus intéressante, c’est également la puce utilisée dans les
PyBoards
(cartes de développement
Python
)
Trinket M0
et
Feather M0
de chez
AdaFruit
. :o
Outre une possible compatibilité des
firmwares
, cela voudra peut-être dire que la base du code logiciel est commune. Auquel cas l’implémentation
Python
serait du
CircuitPython
, un dérivé du
MicroPython
utilisé sur la
Graph 90+E
et la
Numworks
, ce qui expliquerait l’excellente compatibilité.





Conclusion :
Go to top

Enfin,
last but not least
, à quelques mois de sa sortie la solution
TI-Python
de
Texas Instruments
est déjà très aboutie sur nombre de points. Elle est comparable à la concurrence, empruntant selon le cas qualités ou défauts à l’un ou à l’autre, et parfois même supérieure sur certains points. :bj:

Pour les défauts essentiels, nous retiendrons à ce jour :
  • l’extrême volatilité des scripts
    Python
    , comme chez
    NumWorks
    , avec l’absence de gestion des scripts
    Python
    en mémoire
    Flash
    et leur destruction définitive par l'entrée en mode examen
  • l’absence de module graphique, comme sur
    Graph 90+E
    , dans l’optique du nouveau programme de
    Physique-Chimie Seconde
    à la rentrée 2019
  • le choix d’un module externe, totalement interdit aux examens en France

Quoi qu’il en soit,
Texas Instruments
ne fait visiblement pas les choses à moitié, le travail est d’excellente facture. Pour un module externe inutilisable aux examens et dont l’utilisation en classe ne sera pas sans diverses contraintes matérielles et logistiques absentes chez la concurrence, c’est même paradoxal de se donner autant de mal… à moins que ce ne soit qu’un travail préparatoire pour autre chose qui va suivre ?... ;)
Lien vers le sujet sur le forum: Test module TI-Python (versions .0006, prototype DVT) (Commentaires: 12)

TI-z80 Oiram CE : Hardcore, un patchwork de défis !

Nouveau messagede critor » 10 Nov 2018, 22:45

7698Ta rentrée s'est bien passée ? Pour te changer les idées, a pensé à toi et te propose
Hardcore
, un niveau perso de son invention pour
Oiram CE
, le moteur de jeu
Mario-like
pour ta
TI-83 Premium CE
. :)

Ce niveau unique prend en fait la forme d'un
patchwork
avec plein de mini-défis à enchaîner et qui te feront passer par tous les environnements gérés.

Ah et j'oubliais... le pack de niveaux porte bien son nom. Bon courage ! :bat:


Pour fonctionner correctement,
Oiram CE
a obligatoirement besoin des bibliothèques C téléchargeables ci-dessous. Mais rien de bien compliqué, il suffit juste de les transférer.


Téléchargements
:
Lien vers le sujet sur le forum: Oiram CE : Hardcore, un patchwork de défis ! (Commentaires: 0)

NumWorks Firmware NumWorks 1.8.0 bêta; 16K de stockage !

Nouveau messagede critor » 10 Nov 2018, 17:09

NumWorks
travaille actuellement sur la prochaine mise à jour
1.8.0
de sa calculatrice. Celle-ci est déjà disponible en version bêta, à condition de la compiler à partir du code source officiel.

Mais cette fois-ci, une version compilée de la
1.8.0 bêta
vient d'être diffusée par dans le contexte de son module
Python turtle
. Profitons-en donc pour découvrir les nouveautés à venir. ;)

La mise à jour de la calculatrice
NumWorks
était jusqu'à présent assez contraignante :
  • il fallait mettre la calculatrice en mode mise à jour à l'aide du bouton reset
    (et donc avoir un critérium sous la main)
  • le processus prenait pas mal de temps, par exemple
    1min37
    pour la version
    1.7.1
    dont
    15.03s
    pour l'effacement de la mémoire
    Flash
  • et en plus si l'on changeait d'onglet dans le navigateur le processus était suspendu
Une plaie pour les enseignants souhaitant mettre à jour les machines de leurs élèves...

Et bien fini les ennuis,
NumWorks
déploie un nouveau protocole de mise à jour énormément plus rapide. L'installation de la version
1.7.1
ne met plus que
14.4s
, dont
6.86s
pour l'effacement de la mémoire
Flash
! :bj:

Un autre défaut de la calculatrice
NumWorks
, c'était son espace de stockage ridicule pour les scripts
Python
,
2.946Ko
, extensible jusqu'à
4,094Ko
en supprimant les scripts d'exemple préchargés.

Déjà insuffisant rien que pour faire tenir simultanément en mémoire les deux scripts
Python
de notre concours de rentrée.


Avec la version
1.8.0
tu ne seras plus à l'étroit, l'espace de stockage passe à
15.234Ko
extensible jusqu'à
16.382Ko
; enfin quelque chose de comparable à la concurrence d'entrée de gamme ! :bj:

Notons également qu'il s'agit de la toute première version firmware où l'on ne fonce plus dans le mur des
1024Kio
de la mémoire
Flash
. Des optimisations ont enfin permis d'en diminuer la taille, libérant ainsi pas moins de
82Kio
d'espace en mémoire
Flash
pour coder de futures améliorations ! :bj:

Attention le firmware
1.8.0
téléchargeable ci-dessous est donc en version bêta non finale. Des problèmes peuvent apparaître même en dehors des points évoqués; il t'est déconseillé de l'installer si tu as de prochains rendez-vous importants
(DS, examens, concours...)
. :#non#:


Téléchargement
:
firmware
1.8.0 bêta
(installable facilement via web-dfu-util )
Lien vers le sujet sur le forum: Firmware NumWorks 1.8.0 bêta; 16K de stockage ! (Commentaires: 7)

NumWorks Firmware 1.8 tiers améliorant Python (turtle/time/kandinsky)

Nouveau messagede critor » 10 Nov 2018, 14:39

Pour la rentrée 2019, selon le nouveau programme de
Physique-Chimie
de la
Seconde Générale et Technologique
, il faudra programmer des tracés en langage
Python
:
  • mouvement plan d'un objet ponctuel
  • nuage de points
  • vecteurs vitesse et variations

9889Afin de mieux répondre à la problématique du tracé de vecteurs dans la continuité des acquis de collège,
a sorti un module
Python turtle
pour ta calculatrice.

diffuse aujourd'hui une deuxième version de son module
Python turtle
pour calculatrice
NumWorks
.

Dans la première version, le module avait été implémenté en
C++
. Cette fois-ci, Jean-Baptise implémente la tortue directement en
Python
.

98949893Amélioration fort appréciable, cette nouvelle version permet à la différence d'interrompre à tout moment le tracé avec la touche d'annulation.
Finis les resets te faisant perdre le contenu mémoire face à une boucle qui ne se terminait pas !
:bj:

Mais ce qu'il y a de bien avec cette nouvelle version, c'est que les améliorations ne se limitent pas à la sphère
turtle
. ;)
Cette dernière fonctionnalité justement a nécessité l'inclusion du module
time
par , et que tu es donc parfaitement libre de réutiliser pour autre chose ! :bj:

9895Enfin, notons également une amélioration du module graphique
kandinsky
, avec l'ajout des fonctions draw_line(x1,y1,x2,y2,color) et fill_rect(x,y,w,h,color) pour faciliter grandement les tracés de lignes surtout dans les cas non horizontaux/verticaux et tracés de rectangles pleins sans avoir à se taper de boucles à chaque fois ! :bj:

Attention au fait que le firmware diffusé par Jean-Baptiste dans ce contexte est basé sur l'état actuel du code source public de la calculatrice
NumWorks
, et que celui-ci est actuellement en phase bêta de la future version
1.8.0
. Des problèmes peuvent donc apparaître même en dehors des points évoqués; il t'est déconseillé de l'installer si tu as de prochains rendez-vous importants
(DS, examens, concours...)
. :#non#:


Téléchargement
:
firmware
1.8.0 bêta
précompilé avec ces améliorations
(installable facilement via web-dfu-util )
Lien vers le sujet sur le forum: Firmware 1.8 tiers améliorant Python (turtle/time/kandinsky) (Commentaires: 10)

Divers Triconcours de rentrée 2018 - résultats défi de Sagesse

Nouveau messagede critor » 10 Nov 2018, 13:24

9798Voici les résultats du défi de Sagesse de notre Triconcours de rentrée 2018. Vous avez été pas moins de 16 à produire 94 participations.

Il s'agissait de faire pousser des fleurs sur
Casio fx-92+ Spéciale Collège
en s'inspirant de la version ci-contre mal optimisée.

Commençons par les mentions honorables hors classement :

sur
fx-92+ Spéciale Collège
avait commencé un travail intéressant en décentrant la tige et juxtaposant toutes les feuilles d'un même côté pour augmenter leur taille.


encore sur
fx-92+ Spéciale Collège
avaient pour sa part eu la jolie idée de mettre plusieurs fleurs avec des feuilles généreuses, une création prometteuse qui s'éloignait de l'exemple proposé pour démarrer.


toujours sur
fx-92+ Spéciale Collège
avait quant à lui tenté de changer à la fois les formes des pétales et des feuilles, et exploitait ainsi toute la surface de l'écran.


sur
Scratch
nous invite en ce qui le concerne au voyage avec une fleur exotique en misant tout sur les pétales.


Voici maintenant le classement ! :)

à nouveau sur
fx-92+ Spéciale Collège
nous arrive
10ème
avec un intéressant changement de forme des feuilles évalué à
745
points. Assez peu ont tenté de dessiner des feuilles avec des contours identiques pour les imbriquer. :)
Auparavant il avait fait deux tentatives de changements de forme des pétales.


sur
fx-92+ Spéciale Collège
pointe
9ème
avec une jolie violette évaluée à
857.25
points. :)


sur
Scratch
termine
8ème
avec une version élégamment agrandie et aux pétales redisposés de la fleur d'origine, évaluée à
944
points. :)
Il avait dabord tenté un champ de fleurs ; quel bonheur pour les fourmis ! ;)


sur
fx-92+ Spéciale Collège
se classe
7ème
avec une autre version agrandie aux pétales redisposés de la fleur d'origine, évaluée à
977
points. :)
Il avait commencé par une forme de feuille différente et intéressante, avec une fleur asymétrique à tige recourbée, un motif unique dans ce concours !


sur
fx-92+ Spéciale Collège
se place
6ème
après avoir tenté une belle optimisation avec une forme identique pour les feuilles et pétales, évaluée à
1552
points. :D L'optimisation est toutefois limitée par le fait que la
fx-92+ Spéciale Collège
ne supporte que jusqu'à 3 niveaux d'imbrication d'instructions, empêchant ainsi de fusionner en pratique le code des deux tracés.
Avant cela il avait tenté d'orienter les feuilles perpendiculairement à la tige.


sur
fx-92+ Spéciale Collège
en
5ème
, arrive pour le coup à fusionner les codes de tracé des pétales et feuilles, pour
1787.25
points. :D Pour cela il a simplifié la forme utilisée, permettant ainsi d'économiser l'imbrication de boucle manquante.
Avant il avait lui aussi tenté des feuilles perpendiculaires à la tige.


Et maintenant les grands gagnants :
sur
fx-92+ Spéciale Collège
, arrive
4ème
après avoir tenté lui aussi une forme identique pour les feuilles et pétales, évaluée à
1791.75
points. :D Notons une belle astuce d'optimisation en supprimant dans l'adresse qu'il nous a communiquée le F901F903
(nouvelle ligne vide)
automatiquement inséré par la calculatrice en fin de script.
Il avait lui aussi tenté de façon similaire deux autres formes.
Il avait également tenté une super-fleur aux pétales très généreux.


, s'aidant de sa
fx-92+ Spéciale Collège
, arrive
3ème
avec une fleur exotique réussie à
2335.5
points. :bj: Notons là encore l'optimisation par suppression du F901F903 final.
Avant cela il avait tenté une autre fleur exotique ainsi que là encore une version asymétrique de la fleur d'origine.
Juste avant il avait fait deux tentatives en prenant la séparation d'avec la zone d'entrées/sorties textuelles comme support de la tige, pemettant ainsi aux feuilles de pousser sur toute la hauteur de l'écran. Mais c'est alors plus embêtant pour caser les pétales.
Ses participations précédentes proposaient des feuilles imbriquables qui minimisent l'espace perdu entre les feuilles consécutives.


ou sur
fx-92+ Spéciale Collège
, arrive
2nd
avec son , une superbe création à
2579.5
points ! :#tritop#:
Mais avant d'y parvenir, il nous avait emmener visiter tout un jardin botanique avec entre autres son et son .
Citons également son et son
Perce Neige au printemps pleinement sorti de terre
.


sur
fx-92+ Spéciale Collège
arrive
1er
avec une super-fleur dans le genre chardon cette fois réussie à
2744
points. :#tritop#:
Il avait au préalable tenté deux autres super-fleurs, possiblement plus jolies mais aussi plus régulières.
Avant cela il avait fait deux
tentatives en changeant la forme des pétales puis des feuilles.
Notons également sa tentative remarquable avec des feuilles alternes.

Merci à pour la corédaction de cette annonce et merci à tous pour votre intérêt et vos efforts; on se retrouve en commentaires pour le choix des lots; et à bientôt pour les résultats des deux autres défis. :)


Référence
:
https://www.planet-casio.com/Fr/forums/ ... 455&page=1
Lien vers le sujet sur le forum: Triconcours de rentrée 2018 - résultats défi de Sagesse (Commentaires: 35)

-
Rechercher
-
Sujets à la une
Triconcours universel de la rentrée - 2000 euro de prix !
"NumWorks++": Challenge de modification matérielle pour rajouter une puce de mémoire Flash !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
123456
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
498 utilisateurs:
>472 invités
>20 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)