π
<-
Chat plein-écran
[^]

NumWorks Jetpack Bird, le Flappy Bird à réaction pour ta NumWorks !

New postby critor » Today, 14:59

C'est un peu raté pour aller voir les oiseaux ce week-end, non ? :P

Mais heureusement, ta
NumWorks
est là pour ça ! ;)

13718Voici aujourd'hui
Jetpack Bird
, un nouveau jeu
Python
pour ta
NumWorks
par
Fime
.

Ton volatile favori
Flappy Bird
est de retour, mais a cette fois-ci emprunté quelque chose à
Barry
de
Jetpack Joyride
... et oui, tu contrôles désormais un oiseau à réaction ! :bj:

Ce nouvel équipement te permettra-t-il cette fois-ci de conduire sain et sauf au bout de la forêt de tuyaux ? ;)



Installation
:
https://workshop.numworks.com/python/fime/jetpack_bird

TI-z80 Tiny Jumper, jeu de plateformes+speedrun TI-83 Premium CE

New postby critor » Today, 13:48

13716
Week-end
pluvieux ? Heureusement ta
TI-83 Premium CE
est là pour toi. ;)

Pourquoi ne pas t'amuser avec
Tiny Jumper
, le dernier jeu de
RoccoLox Programs
pour ta calculatrice ?

Tiny Jumper
est un jeu de plateformes orienté
speedrun
, te proposant pas moins de 15 niveaux différents. Dans chacun d'entre eux il te faudra enchaîner les sauts tout en faisant avec la riche collection de bonus et malus venant épicer ton parcours :
  • pics aux pointes acérées
  • lacs ou murs de lave en fusion
  • champs d'inversion de la gravité
  • tampolines
Tiny Jumper
se permettra même une touche d'humour noir dans les divers messages de
game over
accompagnant la série des tes funestes échecs, une vraie pépite ! :P

Le jeu est réactif, très fluide, et tu peux même contrôler librement ta direction pendant les sauts ; heureusement d'ailleurs que le jeu prend cette liberté par rapport aux lois de la Physique, parce que sans ça je ne te dis pas... :#roll#:

Chaque niveau t'offre la possibilité d'obtenir une médaille d'or si tu bats le record de temps qui t'est indiqué. Rassembler plusieurs médailles te permettra de changer la couleur de ton avantar, et rafler les 15 médailles te réservera une surprise. ;)

Un jeu très riche, addictif et donc réussi, bravo ! :bj:

Attention,
Tiny Jumper
rentre dans la catégorie des programmes en langage machine dits
ASM
.

Or, suite à un acte irresponsable d'un enseignant de Mathématiques français avec ses gesticulations aveugles dans le contexte de la réforme du lycée,
Texas Instruments
a réagi en supprimant la gestion de tels programmes depuis la mise à jour
5.5.1
.

Si tu es sur une des versions ainsi bridées, tu peux quand même jouer sans trop d'efforts. Il te faut :
  1. installer
    arTIfiCE
    pour remettre la possibilité de lancer des programmes
    ASM
  2. ensuite de préférence installer
    Cesium
    pour pouvoir lancer les programmes
    ASM
    plus facilement, ou même
    AsmHook
    pour pouvoir les lancer comme avant

Téléchargements
:


NumWorks Découvre le connecteur J2 de debug NumWorks N0110

New postby critor » Today, 12:02

Rentrée 2019, nous te présentions le matériel de la nouvelle
NumWorks N0110
.

Dans un article précédent, nous te présentions le banc de test permettant de tester le matériel grâce aux points de contacts
RX
et
TX
situés au-dessus du microcontrôleur
STM32F730
(processeur
Arm Cortex-M7
)
.

Mais si tu regardes tout en bas à gauche, tu peux également noter un emplacement estampillé
J4
à 2×5=10 contacts.

À quoi sert-il pour sa part ?

Chez un autre constructeur ce serait sûrement un secret défense, mais chez
NumWorks
on n'est pas cachotier. ;)

Ces contacts servent à souder un connecteur qui permet alors de relier le circuit de la calculatrice à un ordinateur via une interface, peut-être du
JTAG ARM 10-pin
.

Cela permet ici aux développeurs
NumWorks
de
debugger
le logiciel, c'est-à-dire de voir en temps réel ce qui se passe dans le processeur.

Source
:
https://twitter.com/NumWorksFR/status/1 ... 5493538823

TI-z80 Mise à jour module Python ce_chart v1.00 TI-83 Premium CE

New postby critor » Today, 10:38

Pour tes scripts
Python
, ta
TI-83 Premium CE Edition Python
dispose d'un module intégré .

Il s'agit d'une bibliothèque offrant des possibilités de tracé dans un repère orthogonal, conformément aux programmes de
Mathématiques
et
Physique-Chimie
. Au menu nous avons les types de diagrammes suivants :
  • nuage de points
  • diagramme en ligne brisée
  • droite de régression linéaire

Contrairement à
matplotlib.pyplot
, le module intégré
ti_plotlib
ne permet donc pas de tracer des histogrammes ou diagrammes en bandes.

13714Heureusement
Texas Instruments
a publié une solution l'année dernière,
ce_chart
.

ce_chart
est un module
Python
additionnel à charger sur ta calculatrice, permettant entre autres le tracé des diagrammes en bandes.

Code: Select all
from random import *
from ce_chart import *
n = 5
cx = [randint(0, n ** 2) for i in range(n + 1)]
connex = [("Me", cx[1] / n), ("Li", cx[2] / n), ("Si", cx[3] / n, ("Ja", cx[4] / n), ("Ck", cx[5] / n)]
cht = chart()
cht.data(connex)
cht.title("Lorem ipsum")
cht.frequencies(2)
cht.show()


Mais ce n'est pas tout,
Texas Instruments
a également eu la bonne idée d'exposer la fonction interne de tracé de rectangle servant pour les barres d'histogramme dans un 2nd onglet de menu.
Contrairement à la fonction
drawRect()
du module intégré
ti_graphics
, ici cela permet de travailler non pas en comptant les pixels, mais directement avec les coordonnées dans le repère du diagramme ! :bj:

Une application par exemple en Mathématiques, c'est l'approche de l'aire entre deux courbes par la méthode des rectangles. Et la fonction
draw_fx()
est justement là pour compléter le tracé avec la ligne brisée correspondant à la courbe en question.
Code: Select all
from ce_chart import *
import ti_plotlib as plt
from math import *

cht = chart()
plt.cls()
plt.window(-pi, pi, -1.1, 1.4)
plt.grid(.6, .40, "solid")
plt.color(0,0,0)
plt.axes()

f = lambda x:sin(x)

def calc_area(n, min, max, fx):
  sum = 0
  dx = (max - min) / n
  for i in range(0, n)
    a_rectangle = rectangle(min, 0, dx, fx(min + dx/2), 'b')
    sum += a_ractangle.area
    a_rectangle.draw()
    min += dx
  return sum

draw_fx(-pi, pi, f, 40, "g")
the_area = calc_area(50, -pi, pi, f)
plt.title("Somme des Aires = " + str(round(the_area, 4)))
plt.show_plot()

Aujourd'hui
Texas Instruments
nous publie sur son portail de ressources
T3 France
une mise à jour de
ce_chart
.

La publication initiale était en version
1.0
même si ce numéro n'était pas affiché, juste indiqué en interne dans le fichier. La nouvelle version rajoute un onglet
ver
permettant de récupérer les informations du module sous la forme d'une ligne de commentaire
Python
indiquant cette fois-ci une version
1.00
:
#ce_chart module version 1.00

Nous notons dans l'onglet
ce_chart
plusieurs corrections de coloration, les éléments à compléter par l'utilisateur dans les formes proposées étant usuelle indiqués en bleu.

Dans l'onglet
Rectangle
nous trouvons des corrections de coloration similaires, mais également d'autres changements.

Peut-être une petite confusion entre le développement de la version française de
ce_chart
et d'une éventuelle version anglaise de ce même module, la forme proposée pour la fonction
rectangle()
voit son paramètre de largeur
l
soudainement renommé
w
, pour
w
idth
en Anglais.

La forme proposée au menu pour le calcul d'aire via la méthode
var.area()
devient maintenant une affectation, ce qui t'épargnera la saisie systématique de l'opérateur d'affectation à chacune de ses utilisations.

La variable contenant la fonction est n'est plus nommée
f1
au menu mais
f
, ce qui permet de gagner de la place et enfin d'avoir une forme complète affichée au menu pour la fonction
draw_fx()
.

Enfin, il y avait un problème avec la version précédente de
ce_chart
.

La spécification de la fonction
draw_fx()
est la suivante :
Code: Select all
draw_fx(x_min, x_max, fonction)
draw_fx(x_min, x_max, fonction, nombre_de_points)
draw_fx(x_min, x_max, fonction, nombre_de_points, couleur)

En l'absence du paramètre
nombre_de_points
,
draw_fx()
trace la courbe correspondante en qualité maximale.

Or le menu te proposait la forme suivante :
draw_fx(x_min, x_max, couleur, f1)

Ce qui était complètement faux. Si tu respectais la forme du menu, te te retrouvais donc à mettre la couleur à la place de la fonction, et la fonction à la place du nombre de points, et donc avec une erreur.

Et tu étais bien invité·e à respecter cette mauvaise forme, la forme saisie à compléter étant draw_fx(,,,"",f1). Ton script ne pouvait donc fonctionner en l'état. :mj:

Plus de problème avec la nouvelle version, la forme
draw_fx()
affichée au menu ainsi que celle à compléter saisie ont toutes deux été corrigées conformément à la spécification ! :bj:

Source
:
https://resources.t3france.fr/t3france

Téléchargements
:


TI-z80 Mise à jour module Python ce_box TI-83 Premium CE

New postby critor » Yesterday, 22:15

Pour tes scripts
Python
, ta
TI-83 Premium CE Edition Python
dispose d'un module intégré .

Il s'agit d'une bibliothèque offrant des possibilités de tracé dans un repère orthogonal, conformément aux programmes de
Mathématiques
et
Physique-Chimie
. Au menu nous avons les types de diagrammes suivants :
  • nuage de points
  • diagramme en ligne brisée
  • droite de régression linéaire

Contrairement à
matplotlib.pyplot
, le module intégré
ti_plotlib
ne permet donc pas de tracer des diagrammes en boîte dits à moustaches.

13714Heureusement
Texas Instruments
a publié une solution l'année dernière,
ce_box
.

ce_box
est un module
Python
additionnel à charger sur ta calculatrice, dédié au tracé des diagrammes en boîte, et respectant en prime la définition des quartiles dite
à la française
au programme du lycée :
Code: Select all
from ce_box import *
d = (2, 3, 5, 7, 11)
b = box(d)
b.show()

Aujourd'hui
Texas Instruments
nous publie sur son portail de ressources
T3 France
une mise à jour de
ce_box
.

La publication initiale était en version
1.0
même si ce numéro n'était pas affiché, juste indiqué en interne dans le fichier.

La nouvelle version rajoute un onglet
ver
permettant de récupérer les informations du module sous la forme d'une ligne de commentaire
Python
:
#ce_box module version 1.00

Source
:
https://resources.t3france.fr/t3france

Téléchargements
:


TI-z80 Mise à jour module Python ce_quivr TI-83 Premium CE

New postby critor » Yesterday, 20:59

Pour tes scripts
Python
, ta
TI-83 Premium CE Edition Python
dispose d'un module intégré .

Il s'agit d'une bibliothèque offrant des possibilités de tracé dans un repère orthogonal, conformément aux programmes de
Mathématiques
et
Physique-Chimie
. Au menu nous avons les types de diagrammes suivants :
  • nuage de points
  • diagramme en ligne brisée
  • droite de régression linéaire

ti_plotlib
te permet de plus d'enrichir ces diagrammes en y traçant des segments ou vecteurs. Cela se passe avec la fonction line(x1,x2,y1,y2,"mode").

On peut éventuellement faire précéder son appel d'un réglage du stylo.

Voici illustrées ci-contre par le code ci-dessous l'ensemble des possibilités que permet la combinaison de ces deux fonctions.
Code: Select all
from ti_system import *
import ti_plotlib as plt

lta = ('thin', 'medium', 'thick')
lty = ('solid', 'dot', 'dash')
lmo = ('default', 'arrow')
nta, nty = len(lta), len(lty)
lx = [plt.xmin + k*(plt.xmax-plt.xmin)/(2*nta+1) for k in range(1, 2*nta+1)]
ly = [plt.ymin + k*(plt.ymax-plt.ymin)/(2*nty+1) for k in range(1, 2*nty+1)]
l = (plt.xmax-plt.xmin) / (2*nta+1)

plt.cls()
disp_at(1, ' '*4 + (' '*4).join(lta), 'left')
for i in range(len(lty)):
  disp_at(10 - 4*i, lty[i], 'left')
  for j in range(len(lta)):
    plt.pen(lta[j], lty[i])
    for k in range(len(lmo)):
      plt.line(lx[j*2], ly[i*2 + k], lx[j*2 + 1], ly[i*2 + k], lmo[k])
plt.show_plot()


Cela peut notamment servir à tracer des champs de vecteurs en
Physique-Chimie
.

Mais dans un contexte scolaire, line(x1,x2,y1,y2,"arrow") n'est pas quelque chose de pratique. On ne dispose usuellement pas de ces données, mais des coordonnées du point d'origine et des coordonnées du vecteur.

Si il n'est certes pas bien difficile de les calculer, ce serait quand même lourd d'avoir à le faire systématiquement à chaque fois.

13713Heureusement
Texas Instruments
a publié une solution l'année dernière,
ce_quivr
.

ce_quivr
est un module
Python
additionnel à charger sur ta calculatrice, et offrant une fonction un peu plus usuelle de tracé de vecteur dans un repère.

quiver()
dont le nommage est justement l'abréviation de
quick vector
, a en effet la spécification suivante à 6 paramètres obligatoires : quiver(x,y,dx,dy,échelle,"couleur").

Aujourd'hui
Texas Instruments
nous publie sur son portail de ressources
T3 France
une mise à jour de
ce_quivr
.

La publication initiale était en version
1.0
même si ce numéro n'était pas affiché, juste indiqué en interne dans le fichier.

La nouvelle version rajoute un onglet
ver
permettant de récupérer les informations du module sous la forme d'une ligne de commentaire
Python
:
#ce_quivr module version 1.00

Au menu nous notons hélas ce qui semble être une régression.

Dans la version originelle le menu était intégralement en Français, ici il s'agit bizarrement d'un mélange de Français et d'Anglais, puisque
couleur
devient
color
.

Le paramètre de couleur est de plus suivi ici de points de suspension, comme si un 7ème paramètre supplémentaire avait été rajouté.

Tentons donc de saisir un appel à la fonction via le menu. Ah ici des choses ont changé :
Code: Select all
#spécification connue :
quiver(x,y,dx,dy,échelle,"color")
#forme saisie via menu ancienne version :
quiver(,,,,,)
#forme saisie via menu nouvelle version :
quiver(,,,,"blk","vector")


Nous notons que la forme à compléter est mieux remplie avec la nouvelle version, le paramètre de couleur étant prérempli avec
"blk"
pour du noir.

On note effectivement un 7ème paramètre supplémentaire prérempli avec
"vector"
. Il s'agit selon nos tests d'un paramètre optionnel, mais nous n'en avons pas compris le fonctionnement. En changer la valeur ou même le supprimer semble être sans effet.

Par contre il y a un problème avec cette nouvelle version, que tu viens peut-être de remarquer.

Malgré la présence du nouveau paramètre, la forme saisie via le menu ne compte que 6 paramètres, et est donc en décalage par rapport à la spécification :
Code: Select all
#spécification connue :
quiver(x,y,dx,dy,échelle,"color")
quiver(x,y,dx,dy,échelle,"color","?")
#forme saisie erronée :
quiver(,,,,"blk","vector")
#forme corrigée :
quiver(,,,,,"blk","vector")


Si tu complètes la forme saisie, tu vas mettre la couleur à la place de l'échelle, et
"vector"
à la place de la couleur, ce qui bien évidemment générera une erreur.

Nous te conseillons donc de continuer à utiliser l'ancienne version
1.0
toujours liée ci-dessous plutôt que la nouvelle version
1.00
, mais c'était quand même l'occasion de te reparler de cette belle solution.

Source
:
https://resources.t3france.fr/t3france

Téléchargements
:


TI-z80 Mise à jour modules Python anglais v3.5 micro:bit TI-84+CE

New postby critor » Yesterday, 16:43

12212
Texas Instruments
fait de gros efforts pour rendre la programmation de ses calculatrices accessible à tous et toutes. Le constructeur a prêté une attention toute particulière aux plus jeunes et non initiés, souhaitant leur permettre de créer tous les projets imaginables sans avoir à se concentrer sur des difficultés annexes. :)

Sur les calculatrices
TI-Nspire CX
,
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
, il était possible de connecter l'interface , le robot pilotable , la grille programmable ou encore l'adaptateur
TI-SensorLink
pour capteurs analogiques
Vernier
.
Tous ces éléments ont de plus le gros avantage d'être utilisables directement avec le langage
Python
des derniers modèles
TI-Nspire CX II
,
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE Python Edition
, faisant de l'écosystème
Texas Instruments
le seul
Python
connecté ! :bj:

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée maintenant qu'ils partagent le même langage de programmation, notamment en
SNT
, spécialité
NSI
,
SI
et
Physique-Chimie
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les programmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes peuvent donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :D

129591295812957Révolution pour la rentrée 2020, plus besoin de t'équiper en périphériques
TI-Innovator
pour bénéficier de ces formidables avantages. En effet, les
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE Python Edition
se sont vu rajouter la gestion du nanoordinateur programmable en
Python
dont tu étais peut-être déjà équipé·e ! :bj:

La carte
micro:bit
est initialement un projet lancé par la
BBC
(
B
ritish
B
roadcasting
C
orporation)
, le groupe audiovisuel public britannique, accompagné de nombre de partenaires dont
ARM
,
Microsoft
et
Samsung
. Elle fut distribuée gratuitement à un million d'élèves britanniques de 11 et 12 ans.

Le nom rend hommage au précédent succès du groupe dans ce domaine, le microordinateur à vocation pédagogique
BBC Micro
des années 1980, l'équivalent britannique de par son adoption à nos microordinateurs
Thomson MO5
et
TO7
inondant écoles, collèges et lycées à la fin de cette décennie dans le cadre du plan
IPT
(
I
nformatique
P
our
T
ous)
.

12277Les cartes
micro:bit
utilisent un connecteur
micro-USB
et ta calculatrice un
mini-USB
.

Pour relier les deux une solution est d'adjoindre un adaptateur
USB A
femelle ↔
USB mini-B OTG
mâle
au câble
micro-USB
venant avec ta carte
micro:bit
, testée avec succès.

1296512964Pour moins d'encombrement, tu as aussi la solution d'utiliser un câble direct, un
USB micro-B
mâle ↔
USB mini-A
mâle, disponible par exemple chez
Lindy
et que nous avons également testé avec succès.

1296212961La carte
micro:bit
dans sa version 1 présente les caractéristiques et capacités suivantes :
  • processeur
    32 bits ARM Cortex-M0
    cadencé à
    16 MHz
  • mémoire de stockage
    Flash
    d'une capacité de
    256 Kio
  • mémoire de travail
    RAM
    d'une capacité de
    16 Kio
    permettant un
    heap (tas)
    Python
    de
    8,24 Ko
  • un afficheur, grille programmable de 5×5= 25 diodes rouges adressables, bien adapté pour l'affichage de motifs éventuellement animés ou encore de texte défilant
  • nombre de capteurs intégrés :
    • capteur de luminosité
      (lié aux diodes)
    • capteur de température
      (sur le processeur)
    • 2 boutons poussoirs
      A
      et
      B
      programmables de part et d'autre, comme sur les premières manettes et consoles de jeux portables de chez
      Nintendo
    • accéléromètre 3D, permettant de détecter les variations d'accélération et par conséquence diverses actions : secouer, pencher, chute libre, ...
    • boussole magnétique 3D, pour détecter cette fois-ci les champs magnétiques
  • connectivité
    Bluetooth 4.0
    basse énergie 2,4 GHz maître/esclave

134501296113451Depuis début 2021 est disponible la nouvelle carte
micro:bit v2
.

Elle utilise un tout nouveau microcontrôleur, le
nRF52833
, toujours de chez
Nordic Semiconductor
. Cette fois-ci nous avons des spécifications qui devraient nous permettre de respirer :
  • processeur
    32 bits ARM Cortex-M0
    cadencé à
    64 MHz
    au lieu de
    16 MHz
    soit 4 fois plus rapide ! :bj:
  • mémoire de stockage
    Flash
    d'une capacité de
    512 Kio
    au lieu de
    256 Kio
    soit 2 fois plus grande ! :bj:
  • mémoire de travail
    RAM
    d'une capacité de
    128 Kio
    au lieu de
    16 Kio
    soit 8 fois plus grande :bj:

Elle apporte sur cette meme face plusieurs nouveautés ou changements :
  • ajout d'un haut-parleur
  • ajout d'un microphone MEMs
  • bouton poussoir qui ne sert plus seulement à la réinitialisation
    (reset)
    , mais permet désormais également d'éteindre la carte
    (appui long)
    et de la rallumer
    (appui court)
  • l'antenne
    Bluetooth
    qui devient compatible
    BLE Bluetooth 5.0
    , contre seulement
    4.0
    auparavant
1344912962D'autre nouveautés ou changements sont également présents sur l'autre face :
  • ajout d'une diode DEL indiquant l'état du microphone
  • ajout d'un bouton tactile sur le logo
    micro:bit
    , voici pourquoi il perd sa couleur au profit de contacts métalliques

La solution
micro:bit
de
Texas Instruments
se compose :
  • d'un fichier
    Runtime
    à copier sur la carte
    micro:bit
    et qui lui permet d'être pilotée par la calculatrice
  • de 9 modules
    Python
    additionnels à charger sur ta calculatrice, et te permettant chacun d'accéder à tout ou partie des modules ou classes correspondants dans le , modules en version
    3.4
    dans leur publication française :
    • microbit
      (général)
    • mb_butns
      microbit.buttons
      (boutons
      A
      et
      B
      intégrés)
    • mb_disp
      microbit.display
      (afficheur à 5×5=25 LEDs rouges intégré)
    • mb_grove
      (capteurs et actionneurs
      Grove
      à rajouter)
    • mb_music
      music
      (haut-parleur à rajouter sur
      micro:bit v1
      ou intégré sur
      micro:bit v2
      )
    • mb_neopx
      neopixel
      (rubans de LEDs programmables à rajouter)
    • mb_pins
      (contacts programmables intégrés)
    • mb_radio
      radio
      (communication radio intégrée)
    • mb_sensr
      (capteurs intégrés : boussole, accéléromètre, température)

Ces modules
Pyton
ont d'abord été publiés en Français et donc plutôt pour les utilisateurs de la
TI-83 Premium CE Edition Python
, puis en Mars 2021 dans une déclinaison anglaise ciblant enfin les utilisateurs des
TI-84 Plus CE Python Edition
. Précisons que cette publication initiales des modules
Python
anglais était en version
2.00
.

La semaine dernière
Texas Instruments
diffusaient une nouvelle version anglaise des modules
Python
BBC micro:bit
.

Bizarrement le numéro de version était en
1.0
et donc inférieur, et il y avait plusieurs régressions d'interface ou de fonctionnalités dans les menus.

C'était visiblement une toute petite erreur, voici aujourd'hui la toute dernière version
3.5
de la version anglaise des modules
Python
BBC micro:bit
, et que nous allons découvrir ensemble. :bj:

  • On commence doucement avec un changement de casse dans le menu listant les modules, le module général
    microbit
    n'étant plus nommé
    Micro:bit
    mais
    micro:bit
    .

  • Concernant le module
    mb_butns
    , petit changement aux onglets
    button A
    et
    button B
    . La méthode
    .get_presses()
    est maintenant automatiquement saisie dans une affectation dont il te restera juste à préciser la variable.

  • Du nouveau dans le module
    mb_grove
    . Dans l'onglet
    input
    tu as maintenant une nouvelle fonction
    calibrate_pressure(m,b)
    pour calibrer un capteur de pression
    Grove
    .

    Toujours dans ce même module mais dans l'onglet
    output
    , nouvelle fonction pour piloter un servomoteur
    Grove
    ! :bj:

    Toujours dans ce même module, l'onglet
    pins
    te permet de contrôler davantage de contacts, rajoutant
    pin14
    et
    pin15
    .

  • Dans le module
    mb_neopx
    maintenant, on note l'ajout d'un avertissement précisant bien que l'utilisation des rubans de LEDs adressables nécessite une alimentation externe.

  • Enfin, dans le module
    mb_pins
    , en mode analogique
    (onglet
    analog
    )
    nous avons maintenant la méthode
    .set_analog_period(val)
    pour régler la période.

    Toujours dans ce même module mais sous l'onglet
    pins
    , nous avons de quoi utiliser 2 contacts supplémentaires :
    pin14
    et
    pin15
    .

    Et surtout, nous avons une nouvelle fonction
    pin(num)
    qui permettra de sélectionner le ou les contacts utilisés non plus seulement en dur, mais également de façon dynamique directement dans le code ! :bj:


Téléchargements
:


Ressources
:


TI-z80 Parcours Python différencié Maths-Physique TI-83 Avril 2021

New postby critor » Yesterday, 14:24

Le
Python
est désormais le langage de programmation universel au lycée, commun en effet à l'ensembles des matières scientifiques.

12481Enseignant ? Pourquoi ne pas occuper agréablement ce mois de confinement dans ton disque de 10 kilomètres de rayon, afin d'améliorer ta maitrise des capacités
Python
intégrées à la
TI-83 Premium CE Edition Python
de tes élèves ?

Du
9 avril
au
26 avril
,
Texas Instruments
te propose un formidable parcours
Python
différencié de pas moins de 6 sessions en ligne d'une heure chacune :
  • les 2 premières sessions sont communes, consacrées à la prise en main de la calculatrice, à sa mise à jour, et à la découverte de l'application
    Python
  • les 4 sessions suivantes seront différenciées entre les enseignants de
    Mathématiques
    et de
    Physique-Chimie
1308713079Rendez-vous dès ce soir, ton hôte sera
Jérôme Lenoir
, enseignant en Mathématiques-Physique-Chimie, formateur
T3
pour
Texas Instruments
, et justement auteur d'ouvrages traitant du
Python
sur
TI-83 Premium CE Edition Python
dans la collection
Eyrolles
.



Inscription
:
https://www.ti-education-news.com/newsl ... 82401.html

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
468 utilisateurs:
>453 invités
>10 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)