π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2017

News 2016
Juin (87)
Mai (24)
Avril (7)
Mars (5)

News 2015
Juin (70)
Mai (16)
Avril (7)
Mars (3)

News 2014
Juin (71)
Mai (24)
Avril (31)
Mars (15)

News 2013
Octobre (12)
Août (2)
Juin (145)
Mai (43)
Avril (33)

News 2012
Juin (82)
Mai (10)
Avril (10)

News 2011

Dates ECE 2017 Physique-Chimie + SVT anti-échanges... ou pas

Nouveau messagede critor » 09 Jan 2017, 14:43

Les dates des épreuves d'
ECE
de
Physique-Chimie
et
SVT
du
BAC S 2017
sont désormais connues pour la
France métropolitaine
et les centres d'examens français à l'étranger y étant rattachés.
Bulletin Officiel a écrit:B - Épreuves orales et pratiques de la session
Les recteurs d'académie et vice-recteurs concernés arrêteront les dates des épreuves pratiques et orales, à l'exception de l'évaluation des compétences expérimentales de physique-chimie et de sciences et vie de la Terre du baccalauréat général série S qui se déroulera du mardi 6 au vendredi 9 juin 2017.

http://www.education.gouv.fr/pid285/bul ... _bo=110981

Cette année les épreuves se dérouleront donc
sur 4 jours
,
du 6 ou 9 juin 2017
, soit la semaine précédant le début des épreuves écrites.



L'épreuve résumée très rapidement consiste pour chaque matière en un sujet de TP qui, pour chaque candidat, sera tiré au sort parmi 25 sujets nationaux
(ou moins si le candidat n'est pas concerné par le programme de Spécialité)
.

Or originellement, au début des années 2000, chaque lycée avait toute liberté pour son organisation sur un créneau de 3 semaines. En pratique, les candidats qui passaient leur épreuve en début de période pouvaient ensuite en parler sur Internet, si bien que les candidats qui passaient en fin de période avaient alors une connaissance globale des sujets.
Plusieurs sites Internet ont, année après année, hébergé ces échanges :
Hardware.fr
,
Jeuxvideos.com
,
TI-Planet
et dernièrement
Facebook
.
Nous estimons pour notre part que nous n'avons pas à censurer des échanges dans un espace public, tant qu'ils ne présentent pas de caractère délictuel pouvant nuire à leurs auteurs (partage d'un sujet photographié/volé par exemple). Au même titre que des échanges qui pourraient avoir lieu dans l'espace public de la cour du lycée.


Année après année, possiblement pour enrayer ce phénomène, la période d'organisation a été réduite. On est passé progessivement de 3 semaines à 2 semaines complètes pour la session 2016.
Cette année l'Institution met donc un sérieux tour de vis en passant brutalement à moins d'1 semaine
(4 jours)
et en repoussant au mois de juin les épreuves toujours organisées la deuxième quinzaine de Mai auparavant.



Une partie du monde enseignant semble être aux anges et ne plus sentir sa joie, relayant abondamment l'information sur certains forums et réseaux sociaux contrairement à l'année dernière.
Pendant ce temps, l'autre partie se demande sans doute en silence comment réaliser le même travail avec exactement les mêmes moyens mais presque 3 fois moins de temps...



En ce qui nous concerne, si la publication des modalités de l'épreuve à venir au Bulletin Officiel ne change rien d'autre, nous pensons que cette réduction à 4 jours ne change strictement rien à la chose et voici pourquoi :
  • D'une part, certains centres se permettent de toutes façons de ne pas respecter le calendrier, ce qui donne donc des sujets connus de tous avant même le début officiel des épreuves.
  • D'autre part, certes du temps où les échanges d'informations avaient lieu sur les forums il fallait bien laisser passer une 1ère semaine avant d'avoir un échantillon de sujets conséquent/utile.
    Mais l'année dernière les forums n'ont été que la partie visible de l'iceberg, le gros des échanges avec des statistiques absolument astronomiques ayant eu lieu sur un groupe Facebook privé. Et il n'a suffi que de 3 jours à ce groupe pour connaître plus des 3/4 des sujets.
  • Enfin, habituellement les 25 sujets choisis, en
    Physique-Chimie
    et en
    SVT
    , sont les mêmes pour tous les centres d'examens français de l'hémisphère Nord, tous concernés par la session de mai-juin du BAC.
    Et en conséquence de ces modifications, ces derniers organisent leurs épreuves d'ECE bien avant la Métropole :
    • Amérique du Nord : du 15 au 19 mai 2017
      (5 jours)
    • Centres Etrangers du groupe I
      (Europe + Afrique)
      : du 16 au 18 mai 2017
      (3 jours)
    Autant de sources d'échanges supplémentaires cette année.



A moins d'un calendrier de passage contraignant imposant que tel sujet ne soit posé que telle demi-journée partout en France, ainsi que d'un choix pour la Métropole de 25 sujets différents de tous ceux tombés dans les centres étrangers au mois de mai, rien de nouveau sous le soleil - à l'ère de
Facebook
et des échanges instantanés ces modifications ne changeront strictement rien. :#non#:


Par contre, nous sommes heureux de voir que l'Institution consent finalement à se soucier de l'égalité entre candidats. Nous attendons donc de la cohérence, avec dans les meilleurs délais l'ouverture de discussions pour la remise à plat du mode examen 2018+ des calculatrices graphiques, totalement inégalitaire dans sa forme actuelle en plus d'être totalement inefficace face à des machines personnelles et des surveillants non-experts.
Lien vers le sujet sur le forum: Dates ECE 2017 Physique-Chimie + SVT anti-échanges... ou pas (Commentaires: 2)

Dates BAC et DNB 2017 en France métropolitaine

Nouveau messagede critor » 22 Déc 2016, 15:19

Avec 3 semaines de retard, les dates des épreuves du
BAC
et du
DNB 2017
en
France métropolitaine
viennent enfin de paraître ce jeudi matin au Bulletin Officiel de l'Education Nationale.

Que tu sois dans une filière Générale, Technologique ou Professionnelle, tu peux dès maintenant aller les consulter grâce aux liens ci-dessous. :)



Comme l'année dernière, les épreuves du
BAC Général et Technologique
se déroulent sur
8 jours
à cheval sur 2 semaines : du
jeudi 15 juin
pour la
Philosophie
jusqu'au jeudi 22 juin inclus selon les filières.

Les épreuves du BAC auront donc déjà eu lieu la semaine précédente en
Polynésie française
, ce qui pourra donner des informations précieuses sur les dernières évolutions de certaines épreuves, comme pour les problèmes avec documents ayant fait leur apparition à l'épreuve de Mathématiques du BAC S l'année dernière... ;)




Mais avec seulement 2 jours d'épreuves la 1ère semaine
(jeudi et vendredi)
contre 3 l'année dernière, on regrettera l'amplification d'un défaut déjà constaté ces 2 dernières années :
pour les séries Générales et Technologiques, l'essentiel ou même la totalité des épreuves à fort coefficient se passe la 2ème semaine, donc la même demi-semaine sans journée de pause sur 3 à 4 jours consécutifs selon les filières. :#roll#:

Face à des générations de candidats de plus en plus sollicités par des éléments extérieurs
(smartphones, réseaux sociaux...)
et qui bien souvent révisent au dernier moment, cela signifiera en pratique bien souvent de boucler ses révisions de toutes les épreuves importantes en 1 seul week-end. :(
Et accessoirement, cela donne aussi une charge de travail absolument monstrueuse à l'équipe des bénévoles
TI-Planet
qui apportent chaque année leur aide jusqu'à la veille de chaque épreuve, devant concentrer de façon inhumaine sur un seul week-end l'énergie déployée auparavant de façon déjà assez pénible en 2 temps.
:mj:

Si l'on conserve cette organisation sur 2 semaines, il serait grand temps de rééquilibrer enfin la répartition des épreuves, dans l'intérêt de la santé des candidats et de leur réussite.




Lien
:
https://toutmonexam.fr/calendrier.php?m ... id=1&sid=1

Source
:
http://www.education.gouv.fr/pid285/bul ... _bo=110981
Lien vers le sujet sur le forum: Dates BAC et DNB 2017 en France métropolitaine (Commentaires: 11)

Fraude par expiration du mode examen

Nouveau messagede critor » 11 Déc 2016, 19:57

Selon les textes réglementant le mode examen des calculatrices pour 2018+, officiellement sa désactivation doit être impossible sans utilisation d'un élément externe que l'on n'aura pas sur sa table en salle d'examen
(connexion USB physique avec une 2ème calculatrice compatible ou un ordinateur muni des bons pilotes/logiciels)
.
En pratique toutefois, certains modèles permettent de le désactiver par une fonctionnalité officielle rapidement évoquée dans notre article précédent, l'expiration.



Sur la calculatrice
HP Prime
, c'est enfantin car il s'agit d'une fonctionnalité intégrée. A l'écran d'activation du mode examen, il suffit de choisir de le personnaliser
(custom mode)
.
Le candidat peut alors choisir assez librement le délai au bout duquel le mode examen sera automatiquement désactivé : après 15 minutes, 30 minutes, 1 heure, 2 heures... et jusqu'à 8 heures.
C'est donc le délai au bout du quel le candidat pourra à nouveau avoir accès à l'intégralité des fonctionnalités de sa machine et du contenu de sa mémoire.
Programmer l'expiration pour qu'elle tombe pendant la confusion ou le relâchement en fin d'épreuve avec plusieurs candidats occupant les surveillants à rendre leur copie un peu à l'avance peut être une idée...

Notons que le constructeur s'est montré malin, car le clignotement des 3 diodes de la machine indique si le candidat a personnalisé le mode examen ou pas.
Depuis la version système 10077, nous avons :
  • en mode examen de base : clignotement de la seule diode verte centrale
  • en mode examen personnalisé : selon les options choisies, 2 à 3 diodes seront activées et pourront soit rester allumer, soit clignoter
Mais il est encore une fois extrêmement facile d'y remédier. En effet, une même configuration du mode examen produit toujours le même signal.
Il suffit donc d'expérimenter chez soi, et de retenir une configuration de mode examen intéressante : une qui fait clignoter la diode verte centrale.
Si pour la configuration souhaitée ce n'est pas le cas, il suffit par exemple de rajouter des caractères différents dans le champ
mot de passe
jusqu'à obtenir le comportement souhaité.

5326Il ne restera plus qu'à neutraliser les 2 diodes adjacentes rouge et bleue, ce qui peut se faire très facilement avec de la gomme, pour obtenir un motif de clignotement non distingable de celui du mode examen de base.




Cette fonctionnalité existe également de façon moins évoluée dans le contexte des calculatrices
Casio Graph 25+E/35+E/75+E
.
Nous avions vu que la mise à jour système 2.09 pour
Graph 75
incluait 7 images différentes, numérotées de 3080 à 3086 :
  • la 3086 installée sur les
    Graph 75+E
  • la 3082 pour le modèle
    fx-9860GIIs
    de Singapour
  • les 3080, 3081 et 3083 à 3085 apparemment similaire, installées sur les anciennes
    Graph 75
    non conformes et sur les modèles internationaux
    fx-9860GII
Et justement, à part l'image 3086, toutes les autres incluent un délai d'expiration du mode examen de 12 heures. Une fois les 12 heures écoulées, il suffira d'éteindre puis rallumer la machine pour le désactiver.

Il suffit donc déjà de récupérer une image d'OS 2.09 incluant ce délai d'expiration de 12 heures :
  • soit en décryptant les ressources du logiciel de mise à jour 2.09 à l'aide des outils de décryptage publiés sur
    Omnimaga
  • soit en mettant à jour une ancienne
    fx-9860GII
    ou
    Graph 75
    non conforme puis en en dumpant l'image installée avec fxBackup
  • soit en récupérant une nouvelle
    fx-9860GII
    ,
    fx-9750GII
    ou
    fx-7400GII
    et en en dumpant l'image installée avec fxBackup
En théorie, les images récupérées pourront alors fonctionner sur les
Graph 25+E/35+E/75+E
, après programmation avec fx-Remote.
En pratique, la
Graph 25+E
n'est pas encore gérée par l'outil.

Le candidat pourra ensuite activer son mode examen exactement 12 heures avant le moment où il souhaite sa désactivation.
Par exemple il pourra le faire vers 23h45 la veille d'une épreuve de 8 heures à 12 heures, ce qui lui permettra de réaccéder à toutes ses données vers 11h45.

Un défaut de cette méthode est qu'elle oblige à ce jour à mettre à jour en version 2.09, aucune image incluant la fonction d'expiration n'étant disponible en version 2.05. En conséquence, la machine perdra toutes ses capacités de calcul vectoriel.
Un autre défaut est que le délai d'expiration de 12 heures n'est ici pas configurable
(pas sans modification du système en tous cas)
, ce qui impliquera d'activer le mode examen avant son épreuve et donc de duper le surveillant en début d'épreuve, comme pour la fraude par préactivation.



Notons qu'il y a la même fonctionnalité sur le modèle international
Casio fx-CP400
, et pas sur la
fx-CP400+E
française.
Là encore c'est donc possible en théorie mais irréalisable à ce jour en pratique, aucun outil ne permettant la reprogrammation du système sur ces modèles.




En conclusion, la fraude par expiration du mode examen est possible à ce jour :
  • de façon enfantine sur toute calculatrice
    HP Prime
  • de façon plus complexe mais pas inabordable pour autant sur toute
    Casio Graph 35+E
    ou
    Casio Graph 75+E



Que peuvent donc faire les surveillants ?
Pas d'inquiétude, encore une fois les constructeurs ont tout prévu.

Mais une fois de plus, il y a une déviance : les textes initiaux de 2015 présentaient en théorie des consignes globales simples communes à tous les modèles, et donc accessibles à tout surveillant sans formation particulière.
Même si il ne nous appartient pas de décider de la conformité des modèles par rapport à ces textes, il n'empêche que l'on s'en est bien écarté : la simple vérification de la diode ne vaut strictement rien - il faudra en pratique des consignes de vérification spécifiques à chaque modèle, voir même un expert pour chaque modèle dans la salle d'examen.
Soit le cahier des charges n'est pas respecté par certains modèles, soit il a été fort mal écrit de façon bien trop imprécise...

Déjà, pour tous les modèles, vérifier que le clignotement de la diode reste permanent pendant la totalité de la durée de l'épreuve.
Si le clignotement cesse à un moment, c'est que le candidat n'est pas/plus en mode examen.

Pour les candidats équipés de
HP Prime
:
  • Vérifier le motif lumineux produit par les 3 diodes.
    Si la diode centrale verte ne clignote pas ou si une autre diode est activée, le candidat est en mode examen personnalisé, et a peut-être spécifié des options aidant à la fraude.
  • Comme il est facile de falsifer ce motif, dans tous les cas venir vérifier la configuration du mode examen :
    • Calculatrice allumée, maintenir la touche
      Esc
      puis taper
      On
      .
    • La calculatrice précise alors si elle est en mode examen de base, ou en mode examen personnalisé.
    • Si la calculatrice est en mode examen personnalisé, regarder le temps restant et calculer donc si le mode examen va se désactiver avant ou après la fin de l'épreuve.


Pour les candidats équipés de
Casio Graph 35+E
et
Casio Graph 75+E
, là encore le constructeur a pensé à tout. ;)
Suite à l'activation du mode examen, pendant 15 minutes un 'R' clignote rapidement
(période de 1 seconde)
en haut à droite de l'écran.
Au bout de 15 minutes ce signal change :
  • pour un 'R' non clignotant pour un mode examen permanent
  • pour un 'R' clignotant lentement
    (période de 3 secondes)
    pour un mode examen avec expiration
Donc :
  • 15 minutes après l'activation du mode examen, venir allumer la calculatrice du candidat.
  • Si le 'R' ne clignote plus, c'est bon. :)
    7561
  • Si le 'R' clignote lentement
    (période de 3 secondes - voir illustrations animées ci-dessus)
    , le mode examen va expirer - reste à savoir quand, si c'est avant ou après la fin de l'épreuve :
    • Taper
      Alpha
      puis
      (-)
      (la touche de signe tout en bas, et non l'opérateur de soustraction)
      pour afficher brièvement la durée actuelle du mode examen.
    • Soustraire cette durée à 12 heures, et calculer si le mode examen expirera bien après la fin de l'épreuve ou pas.
      Ci-contre par exemple, le mode examen sera désactivable dans
      12h-0h20min54s=11h 39min 6s


Et dans tous les cas, continuez votre veille technologique en prenant connaissance des nombreuses autres méthodes de fraude au mode examen - bon courage !
Lien vers le sujet sur le forum: Fraude par expiration du mode examen (Commentaires: 3)

Fraude mode examen par modification de texte système

Nouveau messagede critor » 30 Nov 2016, 18:19

Découvrons ou redécouvrons aujourd'hui ensemble un autre méthode de fraude au mode examen, la fraude par
modification de texte système
, et les moyens de la détecter.

Comme pour la fraude par modification d'image système, c'est une méthode à laquelle nous n'avions pas pensé initialement mais qui nous a été suggérée par un jeune utilisateur, au départ dans le contexte des calculatrices
Casio Graph 35+E
et
Graph 75+E

Encore une fois, il s'agit d'informer de l'existence du problème bien avant le 3ème trimestre 2017-2018.


Comme déjà expliqué dans l'épisode précédent, on peut en théorie modifier facilement le système d'exploitation des calculatrices
Casio Graph 25+E
,
Graph 35+E
,
Graph 75+E
,
fx-CP400+E
et
HP Prime
.
En pratique, ce n'est à ce jour réalisable que sur
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
(outil fxRemote)
et
HP Prime
.

Sur les modèles
Texas Instruments
, c'est officiellement impossible. L'intégrité du système est validée par une signature 2048-bits qui est absolument impossible à falsifier. Tout système modifié échouera à la vérification de signature et ne sera pas installé/lancé.
En pratique toutefois, rappelons qu'il existe toujours des failles...



Dans l'épisode précédent on se proposait de modifier les images intégrées au système d'exploitation pour y écrire des formules.
En effet, comme ce ne sont pas des données utilisateur mais des données constructeur intégrées au système d'exploitation, elles ne sont pas effacées à l'activation du mode examen.

Mais il y a beaucoup plus simple que les images... il nous suffit de modifier directement les différents textes du système.
Certes, ce n'est pas remplacer un mot par-ci par-là dans un menu qui va faire un formulaire ou un cours... Mais certains modèles ont l'avantage d'afficher de véritables blocs de texte dans certains menus.


Par exemple, tous les modèles
Casio Graph
disposent désormais dans leur application intégrée
LINK
d'un menu
Mode Examen
qui décrit de façon exhaustive avec 3 longs textes défilables comment activer ou désactiver le mode examen ainsi que les restrictions qu'il impose.
En gros avec le mode examen à partir de la version 2.05 du système,
Casio
a littéralement intégré un lecteur de texte très basique avec un défilement de texte très rapide qui n'existait pas jusqu'alors - un comble et une aubaine pour les fraudeurs !
7559Avec un simple éditeur hexadécimal, on retrouve par exemple très facilement dans le fichier système le bloc de texte correspondant à l'aide pour la désactivation du mode examen - ce qui fait déjà pas moins de 672 octets de texte remplaçables par tout ce que l'on veut comme illustré ci-contre !
672 octets c'est déjà bien plus de caractères qu'il n'en rentrait sur les images de l'épisode précédent ! :o
Et si ce n'est pas assez, il pourront être complétés par les 184 et 117 octets des blocs texte aidant à l'activation du mode examen et expliquant ses restrictions, ce qui nous donne déjà 973 octets ! :o :o
Toujours pas assez ? Et bien comme le mode examen autorise gentiment la possibilité de changer de langue, il suffit d'aller également modifier les versions de ces 3 blocs de texte dans les 4 autres langues intégrées à la calculatrice :
Ecran d'aide \ Langue
Français
Anglais
Espagnol
Allemand
Portugais
TOTAL
Démarrage du mode exam
184160169192169
874
Applications en mode exam
117122113127116
595
Sortie du mode exam
672539618732638
3199
TOTAL
973
821
900
1051
923
4668

Nous avons donc 4668 octets pour stoquer tout le texte que l'on souhaite pour le mode examen - ce n'est pas mal du tout et déjà plus que ce qu'offraient certains modèles de calculatrices graphiques des années 90 ! :o :o :o

En pratique, le candidat modifiant ces textes devra toutefois respecter quelques contraintes techniques :
  • Les caractères de retour à la ligne
    (octet nul)
    ne doivent pas être écrasés ou supprimés
    Autrement dit sur les lignes peu utilisées parce que
    Casio
    n'y a mis par exemple qu'un seul mot en tant que titre annonçant le prochain paragraphe, il ne sera pas possible d'y faire rentrer davantage de caractères.
  • Les caractères spéciaux
    (accents, symboles...)
    ne seront souvent pas compris par la calculatrice si tapés directement, et nécessiteront des codes spéciaux sur 2 octets.
    Heureusement, c'est en cours de documentation dans le contexte d'un projet
    Planete Casio
    .
  • Dans le bloc de texte concernant la désactivation du mode examen, à la fin il y a quelques lignes mentionnant une désactivation automatique après expiration d'un délai de 12 heures.
    Ce texte ne sera pas affiché par les modèles français et ne doit donc pas être utilisé.
  • Il faudra de plus corriger la somme de contrôle du système, pour que ce dernier soit accepté par la calculatrice.
    Mais là encore, il existe déjà des outils la recalculant automatiquement.
On pourrait certes imaginer très facilement un outil logiciel à qui on donne le texte à insérer et qui se charge tout seul de respecter tout ça, mais ce n'est absolument pas dans nos projets. :#non#:


Cette manipulation pour
Graph 35+E
et
Graph 75+E
est en théorie réalisable de façon similaire sur
Graph 25+E
et
fx-CP400+E
, mais aucun outil public ne permet à ce jour d'installer un système modifié sur ces calculatrices.
Nous ne manquerons pas d'informer si jamais la situation venait à évoluer.



3054Sur la calculatrice
HP Prime
nous sommes plus que gâtés.
D'une part, la calculatrice offre une aide en ligne extrêmement riche et complète accessible en mode examen, et donc un espace de stockage potentiel absolument phénoménal ! Plusieurs 100aines de fiches défilables sont consultables dans pas moins de 8 langues différentes ! :o :o :o :o :o
D'autre part, nous avons déjà montré qu'il était parfaitement possible d'installer un système avec du texte modifié.

Niveau contrainte technique, il faudra toutefois savoir que la
HP Prime
code ses textes au format UTF-16, et qu'ils ne seront donc pas directement lisibles à l'éditeur hexadécimal.



Sur la
TI-82 Advanced
cela va être rapide. Non seulement le système est protégé contre les modifications par une signature électronique, mais de plus aucun écran/menu n'affiche de bloc de texte et encore moins de bloc de texte défilable. Il n'y a donc de toutes façons rien d'utilisable à modifier par cette méthode.



Sur la
TI-83 Premium CE
, l'Américain
Brandon Wilson
a publié dès avril 2015 une photo prouvant qu'il avait réussi à installer un système modifié sur sa calculatrice et donc à contourner les protections. Toutefois, il n'a par la suite et jusqu'à ce jour jamais partagé publiquement la méthode utilisée.
Et même si cela changeait un jour, comme le modèle précédent aucun écran ne présente de bloc de texte.



Sur les
TI-Nspire
, il y a bien une aide en ligne présentant des blocs de texte défilables, même si elle est beaucoup plus modeste que celle de la
HP Prime
.
Mais deux contraintes techniques empêcheront jusqu'à preuve du contraire toute modification :
  • D'une part le système est protégé contre toute modification par une signature électronique, qu'il est absolument impensable d'espérer pouvoir falsifier à ce jour
  • D'autre part, le système est crypté et aucun texte n'y est donc visible à l'éditeur hexadécimal.
    Celui souhaitant quand même modifier quelque chose devrait donc déjà être capable de décrypter et recrypter - manipulations pour lesquelles il n'existe à ma connaissance aucun outil public fonctionnel.



Pour résumer, la fraude par modification de textes système est donc possible à ce jour :
  • facilement sur toute
    Casio Graph 35/75+E
    avec un espace de stockage conséquent
    (4668 octets)
  • avec un peu plus de recherche / réflexion sur toute
    HP Prime
    et un espace de stockage tellement énorme qu'il est difficile à chiffrer



Bref, comment les surveillants peuvent-ils détecter la fraude par modification de texte système ?
  • Sur les
    Graph 35+E
    et
    Graph 75+E
    c'est possible, mais le problème est que la vérification est très chronophage :
    1. Taper
      MENU
      puis aller dans l'application
      LINK
    2. Taper
      F3
      pour aller dans menu
      Mode Examen
    3. Taper
      F2
      ou
      F3
      ou
      F4
      pour afficher l'un des 3 blocs de texte d'aide du mode examen.
    4. Défiler le texte jusqu'à la fin avec la flèche vers le bas et vérifier qu'il n'y a pas de données anormales.
    5. Sortir de cet écran d'aide avec
      Exit
      puis recommencer en 3) avec le(s) bloc(s) de texte non encore vérifié(s).
    6. Taper
      MENU
      puis aller dans l'application
      SYSTEM
    7. Taper
      F3
      puis choisir une autre langue non encore vérifiée parmi les 5 langues de la calculatrice.
    8. Valider le choix de langue avec
      F1
      puis recommencer en 1), jusqu'à épuisement des langues.
    Et il est bien évidemment impensable de réaliser cette manipulation de façon systématique sur tous les candidats de la salle équipés en
    Casio Graph 35+E
    ou
    Graph 75+E
    , mais je n'ai hélas pas mieux à proposer... :#roll#:
  • Sur la
    HP Prime
    par contre il n'y aura pas ce problème de temps, puisque c'est de toutes façons impossible à vérifier.
    Même sur une épreuve de 4 heures, je doute fortement de la possibilité pour un surveillant prenant la calculatrice de vérifier de façon fiable les 100aines d'écrans d'aide conséquents offerts par la machine, et encore moins dans toutes les langues.
    Si le candidat a mis son cours/formulaire par exemple dans la version portugaise de l'aide de la commande BLIT (défilable sur presque 3 écrans), il peut être quasiment certain qu'aucun surveillant ne trouvera, même en 4 heures de recherches.



Si dans l'épisode précédent nous avons démontré que le mode examen était loin de bloquer toutes les données insérées par les candidats et donc non fiable, nous prouvons hélas aujourd'hui que selon la méthode de contournement utilisée par le candidat il pourra même être impossible pour le surveillant de s'en rendre compte par simple vérification individuelle rapide de la machine, nécessitant donc de garder les yeux en permanence sur l'écran de chaque candidat. :mj:
Si c'était pour au final en arriver à ça, ce n'était pas la peine de forcer toute une génération à renouveler à neuf et à ses frais tout le parc de calculatrices graphiques français... :#roll#:

A bientôt pour la découverte d'autres failles du mode examen 2018+ et des moyens de les détecter, car c'est
hélas
très loin d'être fini...
Lien vers le sujet sur le forum: Fraude mode examen par modification de texte système (Commentaires: 3)

1er calendrier nouveau DNB 2017 - Polynésie française

Nouveau messagede critor » 29 Nov 2016, 00:27

Nous n'avons pas encore les dates des examens 2017 en Métropole, que l'on attend au Bulletin Officiel pour le dernier jeudi de novembre ou premier jeudi de décembre.

Mais par contre nous avons déjà celles de Polynésie française, et elles sont particulièrement intéressantes dans le contexte du nouveau DNB 2017.

L'organisation retenue, probablement similaire à celle de la Métropole, est la suivante :
  • 1 matinée pour la partie
    Analyse et interprétation de textes et de documents, maîtrise des différents langages
    , consistant en gros en du travail sur textes et documents :
    • un
      questionnaire d'Histoire-Géographie
      sur
      50 points
      pendant
      2 heures
    • puis un
      questionnaire de Français
      sur
      20 points
      pendant
      1 heure
  • 1 après-midi pour la partie
    Français, rédaction et maîtrise de la langue
    , avec :
    • une
      dictée + réécriture
      sur
      10 points
      pendant
      30 minutes
    • un
      travail d'écriture
      (rédaction)
      sur
      20 points
      pendant
      1h30
  • 1 dernière demi-journée pour les épreuves scientifiques :
    • Mathématiques
      sur
      50 points
      pendant
      2 heures
    • Sciences
      sur
      50 points
      pendant
      1 heure

      (l'épreuve concerne de façon équilibrée 2 matières à choisir à l'inscription parmi Physique-Chimie, SVT et Technologie)

Source
:
http://www.education.pf/index.php/calen ... sion-2017/

Lien
:
https://toutmonexam.fr/calendrier.php?m ... 1001&xid=2
Lien vers le sujet sur le forum: 1er calendrier nouveau DNB 2017 - Polynésie française (Commentaires: 5)

Fraude mode examen par modification d'image système

Nouveau messagede critor » 23 Nov 2016, 18:49

Découvrons ou redécouvrons aujourd'hui ensemble un autre méthode de fraude au mode examen, la fraude par
modification d'image système
.

Précisons au préalable que la méthode de fraude présentée ici nous a été suggérée par un lycéen, initialement dans le contexte des calculatrices
Casio Graph 35+E
et
Graph 75+E
, et c'est bien volontairement que cet article n'apportera aucune valeur ajoutée à sa mise en application.
C'est donc une des différentes idées qui circulent au sein des lycées, et il nous semblait important que le problème devienne connu avant le 3ème trimestre 2017-2018.



En théorie, on peut modifier facilement le système d'exploitation des calculatrices
Casio Graph 25+E
,
Graph 35+E
,
Graph 75+E
,
fx-CP400+E
et
HP Prime
, car le système n'y est pas suffisamment protégé.
En pratique, les outils et informations disponibles à ce jour ne rendent cette manipulation possible que sur les
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
(outil fxRemote)
et
HP Prime
.

Sur les modèles
Texas Instruments
, c'est officiellement impossible. L'intégrité du système est validée par une signature 2048-bits qui est absolument impossible à falsifier. Tout système modifié échouera à la vérification de signature et ne sera pas installé/lancé.
En pratique toutefois, rappelons qu'il existe toujours des failles...



Bref, que peut-on modifier dans le système d'exploitation de la calculatrice ?
Certes, on pourrait altérer le code gérant le mode examen, pour ne pas effacer la mémoire, ou allumer la diode sans avoir à activer le mode examen.
Cela nécessite toutefois de connaître le langage machine qui de plus est spécifique à chaque gamme de modèles.

Mais si le mode examen efface/verrouille bien toutes les données introduites par l'utilisateur, il ne s'attaque bien évidemment pas aux données du constructeur intégrées au système d'exploitation.
Et ce qui est bien plus abordable pour tous, c'est donc de modifier les données intégrées du système, comme par exemple les images lorsqu'il y en a.



2755Par exemple, tous les modèles
Casio
affichent une image plein écran du logo du constructeur lorsqu'on les éteint.

Pour les modèles
Graph 35+E
et
Graph 75+E
, il existe un petit outil sorti en 2013
(soit bien avant qu'il ne soit question du mode examen)
qui permet de personnaliser ta calculatrice en remplaçant ce logo par l'image de ton choix, outil par la suite amélioré par
Planete Casio
.

7531On peut donc par exemple remplacer ce logo par un petit formulaire qui sera affiché brièvement à chaque extinction de la calculatrice, et ce même après activation du mode examen comme illustré ci-contre.
En écrivant sur son image 128x64 pixels avec une petite police de hauteur 8-9 pixels, il y a de quoi faire rentrer bien des choses utiles... ;)

C'est en théorie réalisable de façon similaire sur
Graph 25+E
et
fx-CP400+E
, mais aucun outil public ne permet à ce jour d'installer un système modifié sur ces calculatrices.
Nous ne manquerons pas d'informer si jamais la situation venait à évoluer.



75337532Sur la calculatrice
HP Prime
nous sommes plus que gâtés. Nous avons :
  • à chaque allumage de la calculatrice, un bref affichage du logo du constructeur
  • à chaque redémarrage de la calculatrice, non seulement un affichage de ce logo, mais de plus une animation avec un fondu vers 2 autres images
Il est donc très facile de modifier ces images pour y écrire une ou plusieurs formules - voir illustrations ci-contre. Nous ne chercherons/préciserons pas la localisation de ces images dans les fichiers système, mais celui qui cherche et trouve aura donc 3 images 320x240 pixels à sa disposition pour écrire bien plus d'informations que sur les modèles précédents, et il lui suffira juste ensuite d'installer son système modifié.



Sur la
TI-82 Advanced
cela va être rapide. Non seulement le système est protégé contre les modifications par une signature électronique, mais de plus aucun écran/menu n'utilise d'image. Il n'y a donc de toutes façons rien à modifier par cette méthode.



7534Sur la
TI-83 Premium CE
, l'Américain
Brandon Wilson
a publié dès avril 2015 une photo prouvant qu'il avait réussi à installer un système modifié sur sa calculatrice et donc à contourner les protections. Toutefois, il n'a par la suite et jusqu'à ce jour jamais partagé publiquement la méthode utilisée.
Contrairement au modèle précédent, la calculatrice comporte bien une image, le logo du constructeur pouvant être affiché à l'allumage. Mais à la différence des modèles étudiés plus haut, cette image n'est pas plein écran, et il ne serait donc pas possible d'y inscrire grand chose.



5180Sur les
TI-Nspire
, il y a 2 possibilités d'affichages d'image plein écran avec le logo du modèle au démarrage de la calculatrice.
Techniquement il n'est pas possible de modifier directement ces images qui disposent là encore d'une signature 2048-bits, mais il est possible d'injecter du code affichant autre chose à la place. Comme ces modèles sont toutefois très bien protégés, précisons que ce n'est réalisable que sur d'anciens modèles en voie de disparition ou qui le seront d'ici 2018 :
    7494
  • Un 1er affichage d'image a lieu au lancement du
    Boot1
    , et peut être altéré par l'utilisation du couple nBoot + ControlX. Ces outils en eux-même n'affichent rien de méchant, mais rien n'empêcherait un utilisateur de modifier le code source pour afficher une autre image, ou même plusieurs...
    Ces outils ne sont utilisables que sur les
    TI-Nspire CX
    produites jusqu'en octobre 2015. La plupart des candidats renouvelant le parc de calculatrices à neuf chaque année, et rares étant ceux qui choisissent le haut de gamme avant la Terminale, les modèles concernés sont déjà en voie de disparition et devraient se faire rares d'ici 2018.
  • L'outil chinois
    Nlaunchy CUS
    permet de réaliser un 2ème affichage d'image au lancement du
    Boot2
    (à environ 50% de la barre de chargement)
    .
    Toutefois, ici c'est encore plus difficile à exploiter. Cet outil n'est utilisable qu'avec les
    TI-Nspire
    produites jusqu'en février 2013, modèles qui sont déjà extrêmement rares à ce jour.



Pour résumer, la fraude par modification d'image système est donc possible à ce jour :
  • facilement sur toute
    Casio Graph 35/75+E
    mais de façon assez limitée
    (128x64 pixels)
  • avec un peu de recherche et de croisement de ressources préexistantes sur toute
    HP Prime
    et bien plus de place
    (3 fois 320x240 pixels)
  • avec de lourdes manipulations sur certains rares modèles
    TI-Nspire
    , sans limitations autres que physiques à condition d'avoir en plus les compétences pour modifier des outils déjà existants car non prévus pour ça
    (1 à plusieurs fois 320x240 pixels selon l'outil utilisé)



Bref, comment les surveillants peuvent-ils détecter facilement la fraude par modification d'image système ? Il leur suffira de déclencher l'affichage de ces différentes images système, et de vérifier qu'elles ne comportent aucune information :
  • sur les
    Graph 35+E
    et
    Graph 75+E
    , venir éteindre la calculatrice du candidat
  • sur la
    HP Prime
    , venir éteindre, rallumer, et enfin redémarrer la calculatrice du candidat
    (enfoncer le bouton 'reset' au dos avec une pointe)
    pour patienter quelques secondes jusqu'à la fin de l'animation
  • sur les
    TI-Nspire
    , venir redémarrer la calculatrice du candidat
    (enfoncer le bouton 'reset' au dos avec une pointe)
    , et patienter quelques secondes jusqu'à-ce que la barre de chargement dépasse les 50%
    (plus aucune nouvelle image ne sera affichée après cela)

C'est certes très rapide, mais cela s'ajoute à la liste de vérifications spécifiques à chaque méthode de fraude et à chaque modèle... Les personnes destinées à surveiller les épreuves avec calculatrices en 2018 ont visiblement un beau travail de veille technologique devant elles...
On commence à toucher à des méthodes de fraude qui seront difficilement détectables par les surveillants non-experts, et c'est très loin d'être terminé - le pire est à venir...



Nous sommes en train de foncer dans un mur, et l'Institution ferait bien mieux d'abroger les textes du mode examen avant de se ridiculiser
(d'autant plus qu'elle a été mise au courant d'une partie de ces problèmes avant même la sortie de la première version du texte en avril 2015 mais n'a pas pris la peine d'ajourner pour creuser la question)
, pour que l'on puisse, tous ensemble, repartir sur la conception d'une nouvelle réglementation qui aura cette fois-ci à coeur à la fois l'égalité et la fiabilité.
Lien vers le sujet sur le forum: Fraude mode examen par modification d'image système (Commentaires: 9)

Revends ta calculatrice non conforme 2018 pour l'IB

Nouveau messagede critor » 05 Nov 2016, 17:22

Dans un article précédent, nous explorions les possibilités de revente des calculatrices graphiques non conformes pour la France aux Pays-Bas.
Le pays a en effet adopté récemment une règlementation imposant l'usage du mode examen, mais sans nécessité de contrôle à distance via une diode.

Les calculatrices
TI-84 Plus
monochromes entre autres y sont donc revendables, mais pas les
Casio Graph
, même pas après avoir été mises à jour vers une version 2.05+ incluant le mode examen.

Le problème est que les Pays-Bas ont une liste de modèles autorisés qui utilise les noms internationaux
fx-7400G
,
fx-9750G
et
fx-9860G
de ces modèles, et non les noms
Graph 25
,
Graph 35
et
Graph 75
spécifiques à la France. :(



Aujourd'hui, étudions la règlementation calculatrices tout récente
(2015)
de l'examen du Baccalauréat international
(IB : International Baccalaureate)
.

Il n'y a pas de liste de modèles autorisés, mais :
  • une liste de modèles conseillés
  • une liste de modèles interdits

Pour les modèles conseillés on remarque même que les noms français et internationaux de chaque modèle Casio y sont présents. :)

La règlementation n'est pas contraignante : les calculatrices doivent être soit mises en mode examen pour les modèles qui le supportent, soit réinitialisées.


Bref il n'y a donc aucun problème : pour revendre ta calculatrice non conforme pour les examens français peu importe son constructeur, tu peux cibler ceux qui passent l'examen du Baccalauréat International en France ou chez nos voisins.



Remarquons toutefois que les modèles haut de gamme
TI-Nspire
et
HP Prime
ont droit à un traitement de faveur : ils doivent obligatoirement être mis à jour avec la dernière version système disponible.
Sans doute considère-t-on qu'il y a moins de failles, ou qu'il y a alors moins de chances qu'elles aient eu le temps d'être exploitées.
Dans le contexte des
TI-Nspire CX
, mettre à jour en verion 4.3 a pour conséquence d'interdire définitivement à ce jour l'installation de
Ndless
. :(



Source
:
http://www.ibo.org/globalassets/jobs-an ... icy-en.pdf
Lien vers le sujet sur le forum: Revends ta calculatrice non conforme 2018 pour l'IB (Commentaires: 0)

La calculatrice graphique à moitié interdite au Portugal

Nouveau messagede critor » 04 Nov 2016, 23:00

En Europe de l'ouest, les règlementations autorisant la calculatrice aux examens de l'enseignement secondaire sont régulièrement mises à jour ces dernières années, et nous constatons deux tendances :

Le Portugal vient de faire son choix qui nous est annoncé par la circulaire
S-DGE/2016/3793
du 10 octobre 2016 dernier.
Il emprunte au final un chemin comparable à celui de l'Allemagne :
  • pour l'épreuve de Physique-Chimie, la calculatrice graphique est interdite dès cette année scolaire 2016-2017, au profit de la seule calculatrice scientifique non programmable
  • pour les Mathématiques, il y aura 2 parties à l'épreuve à compter de l'année scolaire 2017-2018 prochaine :
    • une partie avec calculatrice graphique autorisée
    • et une partie sans calculatrice


Une déconvenue pour les trois constructeurs historiques de calculatrices graphiques qui avaient investi à divers degrés dans le mode examen ces dernières années, et les ventes vont forcément baisser dans cette zone.
Rappelons que
Texas Instruments
venait juste de développer et sortir de 2 tout nouveaux modèles pour l'Europe :
  • la
    TI-84 Plus T
    , comparable à la
    TI-82 Advanced
    française
  • la
    TI-84 Plus CE-T
    , comparable à la
    TI-83 Premium CE
    française
D'ailleurs, on peut en profiter pour regarder les langues disponibles sur les calculatrices
Texas Instruments
:


Modèles
TI-82 Plus
TI-83 Plus
TI-84 Plus
TI-84 Pocket.fr
TI-84 Plus C Silver Edition
TI-83 Premium CE
TI-84 Plus CE
TI-84 Plus T
Sortie
1999-2011
2013
2015
Anglais
X
X
X
Allemand
X
X
X
Danois
X
X
Espagnol
X
X
X
Finnois
X
Français
X
X
X
Italien
X
Néerlandais
X
X
X
Norwégien
X
Portugais
X
X
X
Suédois
X
X
X
TOTAL
11
8
7


Alors que
Texas Instruments
met l'accent sur le fait que ses calculatrices parlent la même langue que toi, on peut remarquer que l'on a perdu énormément de langues ces deux dernières décennies.
Sans doute celles de pays où il y a eu des interdictions, ou dans lesquels le constructeur s'attend à des interdictions.

Outre l'anglais qui est la langue par défaut commune à tous les modèles, il ne reste donc plus que 6 langues optionnelles différentes sur les modèles récents, sans doute celles des pays en lesquels le constructeur avait encore espoir.
Alors certes, même si l'Allemagne et le Portugal n'ont pas pris la voie du mode examen, ces pays n'ont pas non plus prononcé d'interdiction complète.
Mais ce n'en reste pas moins 2 décisions à connotation négative qui impacteront très certainement les ventes à moyen terme, et dont une suite logique pourra être une interdiction totale.
Dans tous les cas, par rapport au peu de langues qui nous restait sur les derniers modèles, ce n'est certainement pas négligeable.



Source
:
http://www.dge.mec.pt/noticias/ensino-s ... ge20163793
Lien vers le sujet sur le forum: La calculatrice graphique à moitié interdite au Portugal (Commentaires: 5)

-
Rechercher
-
Sujets à la une
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
1234
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
96 utilisateurs:
>80 invités
>10 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
4008 utilisateurs (le 30/05/2016)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)