π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2022

News 2021
March (1)

News 2020
May (1)
April (2)
March (4)

News 2019
July (4)
June (9)
May (2)
April (3)

News 2018
July (3)
June (30)
May (21)
April (2)
March (3)
January (12)

News 2017
July (8)
June (70)
May (20)
April (6)
March (2)

News 2016
July (6)
June (87)
May (24)
April (7)
March (5)

News 2015
July (2)
June (70)
May (16)
April (7)
March (3)

News 2014
July (3)
June (71)
May (24)
April (31)
March (15)

News 2013
October (12)
August (2)
July (4)
June (145)
May (43)
April (33)

News 2012
July (4)
June (82)
May (10)
April (10)

News 2011

Logiciels oral CAPES Maths 2022: suppression TI-83 + Xcas

New postby critor » 10 Jan 2022, 16:42

Aux épreuves orales du concours de recrutement des enseignants de Mathématiques
(
CAPES
)
, la forme adoptée pour l'évaluation des compétences numériques a déjà subi plusieurs évolutions techniques majeures en ce siècle.

On peut découper la chose en 3 phases :
  1. Jusqu'à la session
    2010
    incluse, les candidats souhaitant exposer leurs compétences numériques dans le cadre du sujet, le faisaient sur calculatrices graphiques. La calculatrice personnelle n'était pas autorisée, mais différents modèles de calculatrices étaient mis à disposition des candidats dans la salle de préparation, et des tablettes de rétropojection adaptées à chaque modèle étaient disponibles dans la salle du jury. Les grands constructeurs de calculatrices graphiques faisaient livrer gracieusement le matériel
    (calculatrices et tablettes)
    par camions entiers sur le site des épreuves, de façon très assidue chaque année dans le cas de
    Casio
    et
    Texas Instruments
    , de façon plus épisodique concernant
    Hewlett Packard
    .
  2. À compter de la session
    2011
    , plus de calculatrice graphique. Les candidats disposaient directement d'un ordinateur sous
    Windows
    dans la salle de préparation, avec un ensemble de logiciels préinstallés. Un ordinateur disposant du même ensemble de logiciels et connecté à un vidéoprojecteur était disponible dans la salle du jury, et les fichiers conçus par le candidat y étaient transférées par le réseau en fin de préparation.
  3. Nouveau gros changement à partir de la session
    2018
    , les candidats ne travaillent plus sous
    Windows
    mais sur
    CAPESOS
    , un système d'exploitation
    Linux
    embarqué sur clé
    USB
    , clé
    USB
    que les candidats recevaient en début de préparation et emportaient eux-mêmes dans la salle du jury.

Les modèles de calculatrices puis logiciels mis à la disposition des candidats ont varié avec les années, et sont résumés ci-contre depuis la session 2004.

Il est toutefois à noter que, dans un premier temps, les calculatrices n'ont pas disparu suite à la session
2011
. En effet les logiciels d'émulation de calculatrices des différents constructeurs ont pris le relais et étaient installés sur chaque ordinateur.

Suite à la session 2016, le site du jury s'est mis à afficher une information fort étrange à la fin de la liste des logiciels :
NB : algobox et les émulateurs de calculatrices ne seront plus proposés à partir de la session 2018


2018
c'était certes la première session à se passer sous
Linux
avec
CAPESOS
, mais ce n'était pas un obstacle technique suffisant pour expliquer cette suppression :
  • Algobox
    est un logiciel multiplateforme et est donc entre autres parfaitement disponible sous
    Linux
  • l'émulateur
    HP Prime
    est disponible pour
    Linux
  • et
    Texas Instruments
    avait déjà fourni des versions
    Linux
    de ses logiciels dans le cadre de l'
    Agrégation de Mathématiques

Non, le jury du
CAPES de Mathématiques
semblait tout simplement vouloir faire le ménage, et retirer des logiciels pour forcer les candidats à en utiliser d'autres. Pourquoi pas, nous n'avons pas à juger.

Cela n'a absolument pas été présenté en ce sens, mais après coup on peut se dire que la suppression d'
Algobox
semblait répondre à la volonté de n'offrir que
Scratch
et
Python
comme langages de programmation, conformément aux nouveaux programmes du lycée. À l'époque les modèles de calculatrices avaient également le défaut chacun de n'être programmable que dans un langage
Basic
spécifique au constructeur.

Rentrée 2017, est publiée une première version de la liste de logiciels pour la session
2018
. Elle s'accompagne à la fin d'une mention :
NB : algobox et les émulateurs de calculatrices ne sont plus proposés.


Mais fort bizarrement, le jury allait bien au-delà de ce qu'il avait annoncé dans sa purge. En effet le logiciel
TI-Nspire CAS
avait été supprimé de la liste lui aussi. Or, il ne s'agit absolument pas d'un émulateur de calculatrice, mais d'un véritable logiciel intégré de Mathématiques, issu historiquement d'une fusion du logiciel de calcul formel
Derive
et du logiciel de géométrie dynamique
Cabri
. Le seul rapport avec la calculatrice est que le logiciel permet entre autres de choisir d'afficher les documents au format calculatrice
(notamment pour prendre des captures d'écran comme sur calculatrice sans avoir à connecter cette dernière)
, et également entre autres l'enregistrement des documents dans un format pouvant etre ouvert sur calculatrice.

Par contre quand on annonce des critères et va jusqu'à se montrer extrêmement pointilleux dans leur application avec certains, faut-il encore savoir se montrer cohérent, constant et équitable.

Dans le contexte précédent quelle ne fut pas notre indignation de découvrir dès décembre 2017 une mise à jour de la liste rajoutant l'émulateur de calculatrice
NumWorks
.

La mention de fin de liste indiquant qu'il n'y avait plus d'émulateur de calcultarice avait comme par hasard été retirée lors de cet ajout. Cela empêchait certes la page de se contredire elle-même dans l'instant, mais pas de se contredire dans le temps puisque nous disposons de toutes les sauvegardes et te les lions à chaque fois.

Etait-ce tout simplement parce que la
NumWorks
était programmable en
Python
, contrairement à toutes ses concurrentes à l'époque ?

Quoi qu'il en soit, nous étions également fort surpris niveau pertinence de cet ajout. L'émulateur
NumWorks
a l'énorme défaut de ne pas retenir la saisie : tout ce que le candidat y saisit pendant son temps de préparation sera perdu lors de sa fermeture, notamment lors de l'extinction du système pour se rendre dans la salle du jury. Il n'y a aucune possibilité d'en sauvegarder ou recharger un état, et c'est même un piège pour les candidats qui ne seraient pas au courant. À quoi cet émulateur pouvait-il donc bien servir ?...

Nous comprenions parfaitement que le constructeur bride cet émulateur par rapport à la calculatrice physique, c'est totalement légitime. Sinon les élèves utiliseraient directement cet émulateur gratuit sur leur tablette/smartphone sans jamais avoir à acheter de calculatrice.

Mais maintenant que la licence
NumWorks
a changé et n'autorise plus la redistribution par des tiers du code compilé, il serait peut-être grand temps de reconsidérer la question.

Juillet 2019, une mise à jour de la liste annonce la suppression de
Xcas
pour la session 2020.

C'est fort étrange, une fois de plus.
Xcas
est un logiciel de mathématiques intégré par , enseignant-chercheur à l'Université de Grenoble, comportant entre bien d'autres choses un moteur de calcul formel, et programmable dans une syntaxe
Python
.

Des éditions sont de plus disponibles pour différents modèles de calculatrices , permettant ainsi de réunir les utilisateurs devant une interface unique et des fonctionnalités haut de gamme communes, peu importe le prix d'achat de leur machine. :bj:

À la rigueur pourrait-on reprocher à
Xcas
de n'être pas véritablement programmable en
Python
mais juste dans une syntaxe proche du
Python
. Le code
Python
devait être adapté dans nombre de cas. Mais ce serait ici encore une application bien extrême des règles que nous supposons... avec certains.

Xcas
fut finalement réintégré à la liste dès la session
2020
suite aux protestations.

Sessions
2018
,
2019
et
2020
donc, l'émulateur
NumWorks
est ainsi le seul émulateur de calculatrice graphique utilisable par les candidats aux épreuves orales du
CAPES de Mathématiques
.

Nous doutons que beaucoup de candidats aient fait appel à cet émulateur lors de leur oral suite au gros problème évoqué plus haut, les derniers rapports du jury ne faisant d'ailleurs strictement aucune mention au sujet de cet outil.

Par contre il n'en offrait pas moins une mise en avant exclusive de la seule calculatrice
NumWorks
auprès des futurs enseignants.

Nous étions tout heureux suite à cela de t'annoncer enfin le retour de l'émulateur
TI-83
pour la session
2021
après 4 ans d'absence,
Texas Instruments
en ayant en effet développé une version compatible
Linux
acceptée dans la liste, cette fois-ci dans son édition couleur
TI-83 Premium CE
.

Un gros avantage par rapport à l'émulateur
NumWorks
était ici la possibilité sur demande de sauvegarder et recharger l'état de l'émulateur !
Toutefois petit problème, ce logiciel n'émulait que l'ancien modèle
TI-83 Premium CE
, et pas la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
.

Cet émulateur n'était donc pas programmable en
Python
mais uniquement dans le langage
Basic
propriétaire de
Texas Instruments
, critère qui semblait avoir suffi à exclure bien d'autres logiciels avant lui.

Et nous y sommes, la liste des logiciels offerts lors des épreuves orales du
CAPES de Mathématiques
vient d'être mise à jour pour la session
2022
. Au menu, une nouvelle purge :
  • Geogebra
  • LibreOffice
  • émulateur
    NumWorks
  • Python
    (bibliothèques
    matplotlib
    ,
    numpy
    et
    scipy
    )
    via
    Pyzo
  • Scratch
  • émulateur TI-83 Premium CE
  • Xcas
  • Jupyter
Une nouvelle fois, le jury du
CAPES de Mathématiques
annonce la suppression de
Xcas
, alors que ce logiciel est presque programmable en
Python
. Décidément, ils y tiennent dur comme fer.

Ou bien le but serait-il d'empêcher les candidats d'avoir accès à un moteur de calcul formel ? Dans ce cas, nous signalons que pour être cohérent, il faudrait également supprimer
Geogebra
qui en intègre un, même si à la différence ce n'est pas mis en avant dans le nom du logiciel.

Et également, nous apprenons avec stupeur la disparition pour la session
2022
de l'émulateur
TI-83 Premium CE
, et ce alors que l'émulateur
NumWorks
est pour sa part conservé.

Est-ce parce que ce premier n'est pas programmable en
Python
?

Malgré des membres de jury de plus en plus compétents dans le domaine numérique, l'offre logicielle au
CAPES de Mathématiques
est en plein effondrement. Plus que 5 éléments quand elle a pu en compter jusqu'à 13, on peut la résumer à la suite bureautique,
Geogebra
, et pour la programmation
Scratch
ou
Python
selon le niveau sur lequel le candidat est interrogé, à croire qu'il n'existe qu'une seule bonne façon de faire du numérique en Mathématiques.

Le jury n'a bien évidemment absolument pas à se justifier et nul doute qu'il agit pour le plus grand bien des futurs enseignants et de leurs futurs élèves, mais il n'empêche que la logique selon laquelle les logiciels rentrent et sortent de la liste nous est totalement inaccessible, et qu'en l'absence d'explication logique la seule alternative pour l'observateur extérieur est le pire.

Source
:
https://capes-math.org/index.php?id=epreuves-orales

Liste calculatrices Australie SACE 2022: éviction HP+Sharp

New postby critor » 06 Jan 2022, 14:24

Le mode examen des calculatrices graphiques désormais en application en France est un véritable scandale.

Avant tu pouvais améliorer gratuitement les capacités de n'importe quel modèle de calculatrice, même de milieu ou d'entrée de gamme, en lui rajoutant des programmes ou applications téléchargés chez nous ou ailleurs. Nous y avons toujours veillé, peu importe la marque, le modèle ou son prix.

Nous n'allons pas retracer ici plusieurs décennies de création bénévole dont 10 ans pour nous, bien souvent avec code source ouvert et libre, et très souvent pour les modèles de milieu de gamme afin de leur permettre d'approcher ou égaler le haut de gamme. On peut citer parmi les pépites les plus récentes
KhiCAS
, logiciel intégré de Mathématiques permettant d'unifier les différents modèles car disponible pour , , , et .

Maintenant tu ne peux plus, car le mode examen tous constructeurs confondus va bien au-delà du seul blocage des documents ou informations demandé par les spécifications officielles, et bloque également toutes les fonctionnalités rajoutées ! :mj:

Seules les fonctionnalités officielles du constructeur de la machine sont donc utilisables en examen et l'unique façon d'en avoir davantage si jamais tu trouves qu'il te manque quelque chose est de payer, payer pour le modèle plus cher. :'(
C'est très choquant de confier ainsi à des acteurs lucratifs étrangers les pleins pouvoirs de décider ce que les candidats auront le droit d'utiliser ou pas comme fonctionnalités aux examens français, fonctionnalités désormais entièrement déterminées par le seul prix d'achat initial.

Une grave atteinte aux droits des utilisateurs et des développeurs, mais également à l'égalité des candidats devant l'examen contrairement à ce qu'affirme la communication officielle. :mj:

Curieuse chose que de vouloir ainsi tout contrôler et interdire au pays de la liberté et de l'égalité, surtout lorsque la réglementation en question génère encore plus d'inégalités... :#roll#:

Dans l'État d'Australie-Méridionale
(SA - South Australia)
, l'institution scolaire s'est déjà penchée sur la question des données dans les calculatrices, et a montré que la réponse pouvait être autre chose qu'un mode examen punissant tout-le-monde et particulièrement les moins aisés.

La réglementation du certificat d'éducation de l'Australie du Sud
(SACE - South Australian Certificate of Education)
qui est même suivie par d'autres états australiens ainsi que des écoles dans d'autres pays, n'autorise que certains modèles de calculatrices graphiques, reproduits ci-contre depuis la session 2011.

Les calculatrices autorisées y sont choisies selon plusieurs critères, entre autres :
  • pas de capacités de calcul formel
    (
    CAS - Computer Algebra System
    )
  • pas de connecteur dédié à la connexion d'une mémoire externe
    (lecteur de carte
    SD
    )
Mais surtout, tu peux remarquer que les modèles
Casio
autorisés aujourd'hui sont spécifiques à l'Australie.

La
fx-9860G AU
sortie en 2006 est comparable au modèle international
fx-9860G
de 2005
(
Graph 85
en France)
.
Seule différence, sa mémoire de stockage en Flash n'a pas
1,5 Mio
de capacité mais seulement
800 Kio
.

En effet, la réglementation du
SACE
autorise parfaitement l'utilisation de la mémoire de la calculatrice par les candidats. Mais afin de gommer les inégalités, elle fixe une capacité maximale.
La limite se situant visiblement à l'époque entre
800 Kio
et
1,5 Mio
,
Casio
a donc sorti pour l'Australie la
fx-9860G AU
avec ainsi une mémoire de stockage de capacité réduite.

Tous les candidats disposent de la sorte du même espace mémoire qu'il leur appartient de remplir comme bon leur semble. A eux de décider si il vaut mieux y mettre des programmes et applications rajoutant des fonctionnalités, ou bien des formulaires et documents PDF. Une façon très saine de les responsabiliser.


Cette limite a depuis été revue à la hausse pour passer à
5 Mio
.

Casio
en profite donc pour sortir en 2009 la
fx-9860G AU Plus
, cette fois-ci offrant bien
1,5 Mio
de capacité de mémoire de stockage comme le modèle international
fx-9860GII
(
Graph 75
en France)
.

En 2016,
Casio
sort la
fx-CG20AU
. Ici le modèle international
fx-CG20
offre
16 Mio
de capacité de stockage. C'est donc ce point qui diffère sur la
fx-CG20 AU
, avec seulement
4,5 Mio
.

En 2018,
Casio
sort la
fx-CG50AU
. Même différence ici avec le modèle international
fx-CG50
(
Graph 90+E
en France)
, on passe de
16 Mio
à
4,5 Mio
d'espace de stockage.

Aujourd'hui le
SACE
met à jour la liste des modèles de calculatrices autorisés à compter de la session 2022.

Au menu non pas des nouveautés, mais des suppressions des modèles les plus anciens. Sont dès maintenant interdits d'utilisation aux examens, les modèles suivants :
  • TI-83 Plus
    (1999)
  • Casio fx-9860G AU
    (2006)
  • HP 39GS
    (2006)
  • Sharp EL-9900
    (2001)
Pour
Casio
et
Texas Instruments
rien de grave, il s'agit juste du retrait des seuls modèles les plus anciens. Pour
Casio
la fabrication et la commercialisation ont même cessé depuis longtemps, la
fx-9860G AU
ayant été remplacée dès 2009 par la
fx-9860G AU+
restant à ce jour autorisée.

Pour
HP
et
Sharp
par contre, suite aux suppressions il n'y a plus aucun modèle autorisé. Leurs technologies sont désormais strictement interdites d'utilisation en Australie. C'est un camouflet supplémentaire à ajouter à la formidable collection que ces entreprises se complaisent tristement à alimenter ces dernières années avec un talent remarquable.

Rappelons en effet que
HP
et
Sharp
ont toutes deux commis l'erreur monumentale de se séparer totalement de leur branche calculatrices/éducation, en la confiant à des acteurs externes ne semblant être que des commerciaux animés de simples vues à court terme et sans volonté/capacité d'investir :
  • pour
    Sharp
    depuis 2015, les calculatrices sont entièrement développées et gérées par
    (Europe)
    et
    (Amérique)
  • pour
    HP
    de façon progressive et désormais totale depuis 2021, les calculatrices sont entièrement développées et gérées par
    (Europe)
    et
    (Amérique)
Avec la perte aujourd'hui du marché continental de l'Australie, nous avons une fois de plus l'illustration du travail absolument lamentable effectué par ces acteurs. :mj:

Source
:
https://www.sace.sa.edu.au/coordinating ... -sheets/49

Liste mode examen Portugal 2021 + camouflet NumWorks

New postby critor » 25 Mar 2021, 11:26

Aux examens de l'enseignement secondaire français, la calculatrice graphique doit être mise en mode examen, un mode qui selon les modèles efface ou verrouille les données, et parfois même certaines fonctionnalités.

La France n'est pas le seul pays à avoir ainsi institutionnalisé le mode examen. C'est également le cas, entre autres :

Au Portugal notamment, le mode examen est appliqué depuis la session 2019, mais uniquement pour l'épreuve de Physique-Chimie.

Une liste nationale de modèles conformes aux exigences est mise à jour et diffusée chaque année.

Toutefois, cette liste se veut non exhaustive. Un candidat peut très bien passer l'examen avec un modèle non listé, mais à condition de faire approuver sa conformité par son centre local d'examen avant le 31 Mai de chaque année. Parmi les exigences figure l'absence de toute fonctionnalité de calcul formel.

13017Rentrée 2020, plusieurs articles enthousiastes dans la presse portugaise annonçaient que la
NumWorks
venait d'être examinée et approuvée par le
JNE
(Jury National des Examens)
, et serait donc incluse dans la version 2021 de la liste.

NumWorks
s'était même donné la peine pour l'occasion de traduire intégralement son
firmware
en Portugais.

Surprise, un document officiel tout récent du 26 février 2021 annonce l'élargissement dès cette année de l'utilisation du mode examen au Portugal.

Le mode examen ne concerne plus seulement l'épreuve de Physique-Chimie, mais également celle de Mathématiques.

Bizarre d'imposer un tel changement aussi tardivement dans l'année... Mais sans doute les candidats sont-ils déjà équipés vu qu'il y avait déjà l'épreuve de Physique-Chimie, et de plus il est bien précisé qu'en cas de non disponibilité du mode examen il sera possible de procéder sous la supervision du surveillant à un effacement du contenu mémoire
(reset)
.

Voici donc ci-contre la frise chronologique complétée avec les modèles approuvés pour la session 2021.

Une très grande partie des modèles n'offrant pas le mode examen disparaissent donc de la liste accompagnant le document cette année. Il n'en subsiste que quelques-uns parmi les plus récents, sans doute problématiques à ne plus valider dès cette année alors que les candidats sont déjà équipés, et autorisés à la seule épreuve de MASS
(Mathématiques Appliquées aux Sciences Sociales)
:
  • TI-82 Stats
  • Casio fx-9750GII
    (comparable à la française)
  • HP 39gii

Inversement on note plusieurs entrées dans la liste pour cette session 2021 :

Les
Casio fx-9860GII
et
fx-9860GII SD
(équivalents respectifs des
Graph 75+E/75+/75
et
Graph 95
françaises)
ont existé sous le même nom dans le cadre de deux générations matérielles très différentes :
  • à partir de la rentrée 2009 les
    USB Power Graphic
    , équipées d'un processeur
    SH3
  • à partir de la rentrée 2011 les
    USB Power Graphic 2
    , équipées d'un processeur
    SH4
Seules les
USB Power Graphic 2
restent approuvées pour 2021, heureusement la génération étant clairement inscrite sous l'écran. En effet, seules les
USB Power Graphic 2
peuvent être mises à jour avec le mode examen.
Et surtout, comme tu peux le constater, la
NumWorks
n'a finalement pas été rajoutée, l'approbation nationale lui ayant donc été refusée contre toute attente. Mais que s'est-il donc passé ?... :#roll#:

Le problème justifiant le passage en urgence au mode examen dès cette année pour les Mathématiques est expliqué dans le document :
Contudo, aquando da apreciação de novos modelos de calculadoras gráficas, passíveis de integrar a lista exemplificativa de marcas e modelos de calculadoras gráficas autorizados nos exames, fomos confrontados com a atual possibilidade de instalação da funcionalidade Cálculo Algébrico Simbólico (CAS), nestes novos modelos assim como em vários modelos já autorizados em anos anteriores, funcionalidade não autorizada em contexto de avaliação, nomeadamente externa, sendo a mesma bloqueada quando ativada a funcionalidade modo de exame da calculadora ou quando se desinstala a funcionalidade (CAS) em todos os modelos de máquina.


Comme dit plus haut le Portugal interdit toute fonctionnalité
CAS
(calcul littéral et formel)
à ses examens. Et dans le cadre de l'examen des nouveaux modèles à approuver pour 2021
(donc
Casio fx-9860GIII
,
TI-84 Plus CE-T Python Edition
et
NumWorks
)
, le jury national a été préoccupé par la possibilité d'installer des fonctionnalités
CAS
:
  • sur certains nouveaux modèles
  • ainsi que sur des modèles plus anciens déjà approuvés

Effectivement, sur les
Casio fx-9860GII
il y a l'appli , sur les
fx-9860GIII
en prime , sur les
fx-CG20/50
à la fois et .

Sur les
TI-Nspire
il y a les programmes
Ndless
et .

Sur les
TI-84 Plus CE
il y a le programme
ASM
qui, bien que très limité en comparaison, doit en faire déjà trop selon le point de vue du Portugal.

Mais voilà, tous ces programmes et applications disparaissent une fois le mode examen activé. Et le jury national a décidé que l'activation du mode examen était finalement beaucoup moins lourde et contraignante pour les candidats et surveillants, que la désinstallation des fonctionnalités
CAS
.

1202413614Et la
NumWorks
dans tous ça, pourquoi n'a-t-elle pas été autorisée comme les autres ?

La
NumWorks
permet de disposer de fonctionnalités
CAS
:
  • un moteur de calcul littéral si l'on installe une ancienne version
    1.2
    à
    10
    (anciens modèles
    N0100
    uniquement)
    , fonctionnalité désactivée à partir de la version
    11
    - ce n'est absolument pas du
    CAS
    selon nous, mais c'est sans doute déjà trop du point de vue du Portugal
  • le même moteur de calcul littéral réactivé si l'on installe le
    firmware
    tiers , déjà bien plus limite puisque étendu avec de la dérivation depuis la version
    1.22
  • toujours avec le
    firmware
    tiers , la possibilité d'installer l'application
    KhiCAS

Quelle différence avec les modèles précédents qui sont restés autorisés malgré tout ? C'est simple, à la différence sur la
NumWorks
ces fonctionnalités interdites au Portugal restent accessibles en mode examen.

De façon bien évidemment non intentionnelle et non malveillante, la communauté des développeurs tiers
NumWorks
vient donc de faire perdre au constructeur le marché du Portugal.

Certes la
NumWorks
n'y est juste pas approuvée nationalement, ce qui n'est absolument pas une interdiction.

Mais le jury national n'en renvoie pas moins un très mauvais signal aux décideurs des centres d'examen locaux qui auront à autoriser ou pas les modèles non listés, ainsi qu'aux familles des lycéens qui auront légitiment des réticences à acheter un modèle sans avoir la garantie de pouvoir l'utiliser aux épreuves terminales.

NumWorks
vient donc de perdre un des marchés les plus importants en Europe surtout maintenant que le marché français est en recul suite à la réforme du lycée, un manque à gagner énorme...

Et encore en espérant que les conséquences n'aillent pas plus loin, et n'entrainent pas un retrait de la validation aux Pays-Bas où il y a la même problématique d'interdiction de tout ce qui peut s'apparenter à des fonctionnalités
CAS
.

Après un tel camouflet, nous voyons difficilement comment
NumWorks
pourrait espérer revenir sur le marché portugais... à moins d'un coup à la
TI
comme on dit désormais, c'est-à-dire d'un terrible serrage de vis contre les développements tiers ?... :#roll#:

Mises à jour rajoutant le mode examen sur les anciens modèles :


Sources
:
http://www.esfundao.pt/images/Documento ... %A1rio.pdf et http://www.esfundao.pt/images/Documento ... lcular.pdf via http://www.esfundao.pt/index.php/avalia ... /infexames

Calculatrices 2023 Pays-Bas + OS Nspire CX 4.5.4 anti-Ndless

New postby critor » 09 Feb 2021, 00:49

Aux Pays-Bas, les examens de l'enseignement secondaire passés par les lycéens sont le
HAVO
pour le cursus de 5 ans ou le
VWO
pour le cursus de 6 ans. Les seules calculatrices graphiques autorisées aux examens y font l'objet d'une liste officielle mise à jour chaque année.

Le mode examen des calculatrices a été introduit progressivement à compter de la session 2016 :
  • 2016 : passage en mode examen ou si non disponible effacement de la mémoire
  • 2018 : mode examen obligatoire
    (
    HAVO
    uniquement)
  • 2019 : mode examen obligatoire
    (
    HAVO
    et
    VWO
    )

Contrairement à la France, les constructeurs historiques de calculatrices graphiques ont étrangement fait le choix unanime de ne pas proposer de solution compatible avec le mode examen sur leurs modèles d'entrée de gamme :
  • finie donc l'entrée de gamme
    Casio fx-9750GII
    , obligation d'acheter au minimum le modèle supérieur de milieu de gamme
    fx-9860GII
    bien évidemment nettement plus cher
  • finies les
    HP 39
    d'entrée de gamme, obligation de se prendre le haut de gamme
    HP Prime
  • finies les
    TI-83
    d'entrée de gamme, obligation de se prendre au minimum le milieu de gamme
    TI-84 Plus T
    , certes comparable à la
    TI-82 Advanced
    française mais vendue à la différence au prix des
    TI-84
    de milieu de gamme comme son nom l'indique
Réduisant l'offre ainsi que la concurrence, la réforme du mode examen aux Pays-Bas a permis à l'oligopole des constructeurs historiques de calculatrices graphiques de nettement augmenter le prix d'accès à leur technologie aux examens. Même les modèles monochromes
Casio fx-9860GII
(
Graph 35+E
)
et
TI-84 Plus T
(
TI-82 Advanced
)
, ne compte pas pouvoir les trouver en neuf à moins de 100€, barre psychologique que nombre de familles refusent de franchir en France.
Heureusement que nous n'avons pas eu droit à ces dérives autour du mode examen en France, les constructeurs ayant visiblement tenu compte de notre niveau de vie inférieur à celui de l'Europe du Nord.

Les modèles français ne sont pas utilisables aux Pays-Bas. Ils ne sont pas dans la liste, et ils n'auraient aucune raison d'y figurer car ils ne sont tout simplement pas conformes. En effet la réglementation des examens y est beaucoup plus sévère, interdisant non seulement le contenu mémoire, mais également tout accès à un éditeur de texte. En conséquence et à la différence de la France, les modèles autorisés se doivent de bloquer l'accès à l'éditeur de programmes. Il t'est donc impossible en examen de créer un programme pour vérifier tes réponses.

Dans deux actualités précédentes nous t'informions des changements apportés par la liste de modèles autorisés couvrant les sessions d'examen 2022
(
HAVO
et
VWO
)
et 2023
(
VWO
)
:
  • interdiction de l'ancienne
    Casio fx-CG20
    à compter de 2023, il faudra donc se prendre la nouvelle
    fx-CG50
    plus chère...
  • interdiction de la
    TI-84 Plus T
    à compter de 2023, il faudra donc passer au modèle couleur
    TI-84 Plus CE-T
    encore plus cher
  • obligation de mettre à jour la
    TI-Nspire CX
    au minimum en version
    4.5.2
  • obligation de mettre à jour les
    TI-Nspire CX II-T
    au minimum en version
    5.1.3
  • autorisation de la
    NumWorks
    , enfin un modèle à moins de 100€, à condition de le mettre à jour pour les épreuves vers la dernière version disponible et d'activer le seul mode examen néerlandais, celui qui bloque donc l'application
    Python
  • autorisation de la
    TI-84 Plus CE-T Python Edition

Aujourd'hui nous sort la liste de modèles autorisés couvrant les sessions d'examen 2023
(
HAVO
et
VWO
)
et 2024
(
VWO
)
.

Cette liste est habituellement très intéressante. Publiée plus de 2 ans avant le déroulement des examens en question, elle révèle régulièrement plusieurs semaines ou mois à l'avance des nouveautés logicielles ou matérielles non encore annoncées publiquement par les constructeurs ; alors scrutons-la très attentivement. ;)

Commençons par les suppressions.

Comme annoncé l'année dernière, la
Casio fx-CG20
(modèle couleur ayant précédé la
Graph 90+E
)
devient interdite à compter de 2023.

Comme également annoncé, la
TI-84 Plus T
(modèle monochrome comparable à la
TI-82 Advanced
française)
devient également interdite à compter de 2023.
Nous nous demandions si
Texas Instruments
avait justement prévu de la remplacer par un nouveau modèle comme une
TI-84 Plus T Python Edition
, répondant ainsi à la nouvelle
Casio fx-9860GIII
de la rentrée 2020
(modèle monochrome programmable en
Python
comparable à la
Graph 35+E II
française de la rentrée 2019)
, mais apparemment non.

Ne restent donc plus autorisées que les :
  • Casio fx-9860GII
    (modèle monochrome comparable à l'ancienne
    Graph 75+E
    française, prédécesseur de la
    Graph 35+E II
    de la rentrée 2019)
    .
  • Casio fx-9860GII SD
    (modèle monochrome comparable à l'ancienne
    Graph 95
    française)
  • Casio fx-CG50
    (modèle couleur programmable en
    Python
    comparable à la
    Graph 90+E
    française)
  • HP Prime
  • NumWorks
  • TI-84 Plus CE
    (modèle couleur comparable à la
    TI-83 Premium CE
    française)
  • TI-84 Plus CE Python Edition
    (modèle couleur comparable à la
    TI-83 Premium CE Edition Python
    française de la rentrée 2019)
  • TI-Nspire CX
  • TI-Nspire CX II-T
  • TI-Nspire CX II-T CAS

La liste précise habituellement diverses restrictions selon les modèles, notamment pour les versions. Et là nous sommes gâtés si on peut dire, avec plein de nouvelles restrictions.



Les
TI-84 Plus CE
et
TI-84 Plus CE-T Python Edition
(modèles couleur comparables aux
TI-83 Premium CE
et
TI-83 Premium CE Edition Python
françaises)
, devaient depuis des années être mises à jour au minimum en version
5.1.5
. Et bien sérieux tour de vis très soudain dans la nouvelle liste, à compter de 2023 une version
5.6.0
ou supérieure est désormais exigée !
(sûrement parce que cette version supprime le support des programmes
ASM
)

En réalité la liste exige une version minimale
5.16.0
, mais je n'arrive pas à y croire. Sûrement une erreur de typographie, nous considérerons que c'est
5.6.0
jusqu'à preuve du contraire.




La
Casio fx-CG50
était jusqu'à présent autorisée sans condition. A compter de 2023 elle devra au minimum être mise à jour en version
3.50
.
Historiquement
Casio
ne disposait que de 2 modes examen aux restrictions différentes : un pour la France, et un pour le reste du monde.
Avec la mise à jour
fx-CG50
3.30
,
Casio
avait commencé à rajouter un 3ème mode examen.
La mise à jour
fx-CG50
3.50
apporte effectivement des améliorations majeures au mode examen. Déjà le nombre de modes examen différents est porté à 6, clairement identifiés :
  • France
  • Baccalauréat international
  • Pays-Bas
  • Royaume-Uni
  • Texas
Et comme tu le constates la mise à jour
3.50
inclut désormais un mode examen spécifique pour les Pays-Bas, évitant donc d'imposer leurs restrictions au reste du monde.

Ce mode examen néerlandais est identifié par un drapeau
N
clignotant en haut à droite de l'écran
(au lieu d'un
R
)
, ainsi que par une bordure d'écran jaune
(au lieu de verte)
.

Ce n'est pas tout, avec cette mise à jour
3.50
Casio
a également pensé aux surveillants qui aux Pays-Bas doivent justement vérifier les versions des calculatrices. La version est donc désormais affichée à l'écran d'activation du mode examen.

La version installée se retrouve également affichée à l'écran de vérification justement accessible rapidement à tout moment aux surveillants via le raccourci
ALPHA
(-)
.



Les
fx-9860GII
devaient jusqu'à présent faire tourner une version
2.07
ou supérieure. Et bien de façon similaire, ces modèles devront à compter de 2023 être en version
2.11
ou supérieure, la mise à jour
2.11
apportant en effet sur les modèles monochromes toutes les nouveautés du mode examen
Casio
que nous venons de citer.

La purge des anciens modèles va visiblement se poursuivre ; la liste nous indique également que les
fx-9860GII
seront autorisées pour la dernière fois pour la session d'examens 2025, et donc interdites à compter de 2026.

Nous étions déjà un peu surpris que le modèle successeur
fx-9860GIII
de la rentrée 2020 n'ait pas été inclus dans la liste l'année dernière, mais pensions à un possible retard en période épidémique… Nous ne comprenons pas qu'il ne soit toujours pas autorisé dans la liste de cette année ; là ce n'est plus excusable.
Soit il y a une nouveauté sur la
fx-9860GIII
qui dérange l'institution néerlandaise, et franchement nous ne voyons pas ce que cela pourrait être, le
Python
étant tout autant présent et inaccessible en mode examen sur la
fx-CG50

Soit l'institution en question a décidé d'évacuer tous les modèles monochromes, peut-être moins aisés à contrôler par les surveillants puisque non pourvus d'un écran couleur rétroéclairé.



Les
TI-Nspire CX II-T
pour leur part devaient selon la liste de l'année dernière être au minimum en version
5.1.3
. Désormais à compter de 2023, la nouvelle liste exige au moins la version
5.3.0
.

Et nous en arrivons à la grande nouvelle que nous allons te révéler en exclusivité. Les anciennes
TI-Nspire CX
devaient jusqu'à présent être au minimum en version
4.5.2
. À compter de 2023 la nouvelle liste se montre ici encore plus restrictive. Toutefois grosse surprise, elle n'exige pas la dernière version
4.5.3
, mais une version
4.5.4
encore inconnue jusqu'à ce jour. :o

Texas Instruments
a donc promis aux institutions néerlandaises la sortie prochaine d'une mise à jour
TI-Nspire CX 4.5.4
, probablement d'ici quelques semaines ou mois.
Texas Instruments
ne rajoutant plus rien d'utile à ses anciennes
TI-Nspire CX
depuis la version
4.5.0
, réservant l'exclusivité de ses nouveautés aux
TI-Nspire CX II
, on peut parier que ce sera à nouveau le cas de cette future version
4.5.4
. La seule et unique donc anti-nouveauté sera très certainement le blocage de la faille de la version
4.5.3
qui permettait l'installation de
Ndless
.

Très probablement que la même chose est également prévue pour les
TI-Nspire CX II
.

Et oui, à peine arrivé
Ndless
n'aura cette fois-ci même pas tenu une année, qui plus est une année blanche avec selon les pays établissements scolaires fermés ou examens annulés.
Ndless
déjà sur le point de disparaître, alors que nous n'avons même pas encore eu le temps de relever tous les défis que posent les nouveaux matériel et logiciel
TI-Nspire CX II
pour le développement d'utilitaires
Ndless
ou d'un émulateur
TI-Nspire CX II
. :'(

Si rien ne t'y oblige réfléchis donc à deux fois avant de mettre bientôt à jour ta
TI-Nspire CX
en
4.5.4
ou ta
TI-Nspire CX II
en l'on ne sait pas quoi encore,
Ndless
deviendra complètement inutilisable sans aucune possibilité de revenir en arrière, et cela pour une période indéterminée qui pourra très bien aller de quelques jours dans le meilleur des cas
(peu probable)
à quelques années… :#non#:

Source
:
https://www.examenblad.nl/nieuws/202102 ... eling/2023

Retour émulateur TI-83 Premium CE CAPES avec CAPESOS 2021a

New postby critor » 01 Feb 2021, 22:18

Pour la session 2018, les épreuves orales du
CAPES
de
Mathématiques
, concours de recrutement d'enseignants, changeaient d'organisation. Fini le transfert par le réseau des fichiers du candidat entre la salle de préparation et la salle du jury.

Désormais chaque candidat invité aux épreuves orales se voyait remettre une clé
USB
en salle de préparation pour enregistrer les fichiers conçus, clé qu'il lui suffisait ensuite d'apporter dans la salle de son jury et de connecter à l'ordinateur de présentation.

La clé
USB
en question faisait tourner
CAPESOS
, un système d'exploitation
Linux
embarqué.

Depuis,
CAPESOS
est également utilisé aux épreuves orales du
CAPES
de
NSI
.

Une transition technologique qui a eu un gros effet pervers.

En effet, jusqu'à la session 2017, les candidats étaient sur des postes
Windows
et pouvaient utiliser les logiciels des constructeurs historiques de calculatrices graphiques qui y étaient donc préinstallés :
  • logiciel
    TI-Nspire CX CAS
  • logiciel d'émulation
    TI-SmartView 83 Premium CE
  • logiciel d'émulation
    Casio Classpad fx-CP400 Manager
  • logiciel d'émulation
    HP Prime

A compter de la session 2018 plus rien de tout cela sur la clé
USB
CAPESOS
, uniquement la version
web
du simulateur
NumWorks
. Utilisant en effet
JavaScript
, elle a effectivement le gros avantage d'être compatible avec tous les systèmes d'exploitation dont
Linux
.

Mais quel message faisait-on passer aux futurs enseignants à ne leur donner qu'un seul choix de support calculatrice pour la présentation de leurs activités, et cela pendant pas moins de 3 années ? :#roll#:

Aujourd'hui,
CAPESOS
est mis à jour en version
2021a
dans son édition pour le
CAPES
de
Maths
, et nous allons donc voir ce que ça donne.

Nous retrouvons nombre de logiciels déjà présents pour la session 2020 :
  • LibreOffice qui passe de la version
    6.2.8.2
    à la version
    6.4.6.2
  • qui passe de la version
    5.0.564.0-d
    à la version
    5.0.620-d
  • Python
    qui passe de la version
    3.6.8
    à la version
    3.7.8
    , accompagné des bibliothèques numpy, scipy et matplotlib, et utilisable via l'éditeur qui reste pour sa part en version
    4.9.0
  • qui reste en version
    3.0
  • qui reste en version
    1.5.0
  • qui reste en version
    0.5.3
  • qui reste en version
    0.6.1

Nous notons la disparition de .

Sont également disponibles pour la préparation de l'oral :
  • Chromium
    qui passe de la version
    79.0.3945.88
    à la version
    83.0.4103.116
  • Atril Document Viewer
    qui passe de la version
    1.22.1
    à la version
    1.24.0
  • Calculatrice Gnome
    qui passe de la version
    3.32.2
    à la version
    3.38.2

La calculatrice
NumWorks
, peut être très pertinente pour la deuxième épreuve orale, l'épreuve sur dossier. C'est l'occasion de présenter par exemple quelque chose du point de vue élève / utilisation en classe, notamment dans le cadre de ses superbes applications de
Probabilités
et
Calculs
qui respectent le langage et les notations mathématiques ! :bj:

Le simulateur
NumWorks
inclus sur la clé
USB CAPESOS
passe cette année de la version
12.2
à la version
14.4
dont nous t'invitons à aller consulter les nouveautés.

Pour préparer au mieux tes épreuves orales, il serait pertinent de disposer de ta propre calculatrice
NumWorks
, non ? ;)
Exerces-tu dans un collège ou lycée cette année ?
(remplacements, stage, ...)
Si oui, tu peux te créer un compte sur le site
NumWorks
et tu pourras y bénéficier de quelques avantages intéressants :
  • prêt gratuit d'une calculatrice
    NumWorks
    :bj:
  • achat d'une calculatrice
    NumWorks
    à tarif préférentiel de
    49,99€
    au lieu de
    79,99€
    :bj:

Pour t'aider dans tous les cas au mieux à te préparer au plus proche des conditions de l'épreuve, nous te rassemblons en fin d'annonce l'ensemble des simulateurs en version
14.4
, ainsi que de quoi mettre à jour ta calculatrice vers cette version.
Mais fais bien attention avec le simulateur
NumWorks
car il n'y a aucun moyen de sauvegarder son état. :mj:

Si tu y saisis des choses dont des scripts
Python
conséquents pendant ta préparation, tout sera perdu lorsque tu fermeras le simulateur pour emporter ta clé
USB
devant le jury. :#non#:

Et voilà, après 3 ans d'exil
Texas Instruments
est enfin de retour cette année, avec un émulateur de
TI-83 Premium CE
en version
5.4.1
! :D

Comme tu peux le voir ci-contre il adopte de plus un format optimal pour une vidéoprojection, avec un double affichage de l'écran de la calculatrice, l'un des deux en version agrandie ! :bj:

Attention toutefois à ne pas confondre, le logiciel émule ici l'ancienne
TI-83 Premium CE
, et pas la
TI-83 Premium CE Edition Python
disponible depuis la rentrée 2019. /!

L'application
Python
est donc ici manquante.


Très rapidement, comment ont-ils fait chez
TI
? Est-ce ici aussi du
JavaScript
?
Etrangement, la version
5.4.1
jamais distribuée en mise à jour de calculatrice physique, nous renvoie à l'émulateur de
TI-84 Plus CE
, le modèle équivalent dans la gamme internationale, mais sur
ChromeOS
. Il y a même des mentions de
chrome
dans les fichiers de l'émulateur que l'on trouve dans
/usr/bin/ti83pce/
.

Le sous-dossier
resources
qui dans les versions pour
Windows
et
Mac
contient nombre d'éléments intéressants utilisés par l'émulateur
(images des touches,
ROM
au format
JavaScript
...)
ne présente ici que 2 fichiers
.asar
. L'émulateur semble donc ici adopter la forme d'une application
Linux Electron
.


Il serait bien pratique ici aussi de disposer de ta propre calculatrice
TI-83 Premium CE
pour préparer au mieux tes épreuves, non ? ;)
Texas Instruments
offre tout un éventail de tarifs préférentiels, avec entre autres la
TI-83 Premium CE Edition Python
à seulement
59€
! :bj:
Cette offre a de plus l'intérêt d'être ouverte aussi bien aux enseignants en exercice qu'aux futurs enseignants en formation ! :bj:

Pour t'aider ici encore à te préparer au plus proche des conditions de l'épreuve, nous te rassemblons en fin d'annonce l'ensemble des ressources liées à cette version.

Attention, comme le précédent l'émulateur
TI-83 Premium CE
ne sauvegarde pas son état lorsque tu le fermes. /!

Mais grosse différence, l'émulateur te permet ici grâce aux boutons de sa barre d'outils d'exporter et importer manuellement un fichier état
.e83
.
Gros avantage exclusif ici, ce que tu saisis dans le temps de préparation ne sera cette fois-ci pas en pure perte. Il te suffira de sauvegarder le fichier d'état sur ta clé
USB
avant d'arrêter le système, puis de charger ce même fichier lorsque tu relanceras l'émulateur devant le jury ! :bj:

Liens
:


Téléchargements
:


BAC 2020 : oral Français annulé + rectificatif modalités

New postby critor » 30 May 2020, 08:33

Il y a bientôt 2 mois, nous te communiquions les modalités spéciales du BAC 2020.

Les lycées sont sur le point de rouvrir, et il y a quelques changements.

Pour le
BAC
des lycéens de
Première
:
  • La 2ème session d'
    E3C
    (l'
    E3C2
    )
    est annulée avec les modalités de remplacement suivantes :
    • pour les épreuves communes
      (
      Histoire-Géographie
      ,
      LVA/LVB
      ,
      Maths
      en série technologique)
      , la note sera la moyenne entre celle obtenue à l'
      E3C1
      il y a quelques semaines en
      Première
      et celle obtenue à l'
      E3C3
      en
      Terminale
      au
      printemps 2021
      .
    • pour l'épreuve de
      Sciences
      (série générale)
      et l'épreuve de
      Spécialité
      abandonnée, la note retenue est basée sur le contrôle continu
      (moyenne des notes obtenues cette année dans cette matière au lycée)
      .
  • En
    Français
    : La note de l'épreuve écrite est également calculée à partir du contrôle continu.
Nouveautés :
  • L'épreuve orale de
    Français
    est maintenant à son tour annulée, remplacée elle aussi par du contrôle continu.
  • Tes notes calculées à partir du contrôle continu ne prennent finalement en compte que les notes obtenues aux 1er et 2ème trimestres, avant la période de confinement.
  • Les moyennes ainsi calculées seront arrondies au point supérieur.

Voilà donc qui met apparemment fin à ton année scolaire.

Pour le
BAC
des lycéens de
Terminale
série générale ou technologique.
  • Les mentions sont maintenues.
  • Les notes des épreuves écrites sont remplacées par du contrôle continu
    (moyenne des notes obtenues cette année dans cette matière au lycée)
    .
Nouveauté :
  • Tes notes calculées à partir du contrôle continu ne prennent finalement en compte que les notes obtenues aux 1er et 2ème trimestres, avant la période de confinement.
  • Les moyennes ainsi calculées seront arrondies au point supérieur.

Ton année scolaire semble donc terminée; tu peux donc dès maintenant aller calculer si tu as ton
BAC 2020
.

Si tu as plus de
10/20
de moyenne avec les coefficients, félicitations et bonnes vacances. :bj:
Mais attention toutefois à ne pas partir trop vite ni trop loin, officiellement tu te dois de répondre aux éventuels rendez-vous en présentiel ou à distance fixés par tes enseignants ou ton lycée, le jury décidant de la délivrance de ton diplôme étant censé tenir compte de ton assiduité à compter de la réouverture imminente des lycées.


Si tu as entre
08/20
et
10/20
de moyenne, tu passeras les épreuves orales de rattrapage qui pour l'instant sont maintenues début
juillet 2020
. Retour donc au lycée dès que possible pour les préparer dans les deux matières de ton choix.
Attention toutefois à bien choisir ces deux matières, la meilleure stratégie n'étant pas les plus faibles mais celles où tu as la meilleure marge de progrès, sous réserve que leurs coefficients soient suffisant pour te permettre d'atteindre le 10/20. Ici encore, n'hésite pas à aller simuler.


Si tu as moins de
08/20
de moyenne, tu pourras exceptionnellement être autorisé(e) par le jury à passer les épreuves écrites de remplacement en
septembre 2020
. Le jury prend en compte pour cela ton assiduité à compter de la réouverture imminente des lycées, donc veille bien à honorer tous les rendez-vous en présentiel ou à distance fixés par tes enseignants ou ton lycée à compter de maintenant.

Dans ces derniers cas nous restons à ta disposition tout le mois de juin et tout l'été. :)

Source
:
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... rieLien=id

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Concours de dessin de Noël 2021 Jusqu'au 31 janvier 2022 inclus par Casio. Dessine ta liste au Père Noël sur calculatrice/émulateur Graph 90/35+E II en Python ou fx-92+ Spéciale Collège. Ouvert aux élèves et enseignants, classement séparé. À gagner 2 consoles Nintendo Switch pour les élèves, 2 trottinettes électriques pour les enseignants, 10 calculatrices Graph 90/35+E II au choix, 72 montres Casio G-Shock ou Vintage. Pas de perdant, goodies Casio pour tous les autres !
Coque NumWorks édition limitée Janvier 2022 à gagner.
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
515 utilisateurs:
>497 invités
>13 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)