π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2023

News 2022
May (9)

News 2021
March (1)

News 2020
May (1)
April (2)
March (4)

News 2019
July (4)
June (9)
May (2)
April (3)

News 2018
July (3)
June (30)
May (21)
April (2)
March (3)
January (12)

News 2017
July (8)
June (70)
May (20)
April (6)
March (2)

News 2016
July (6)
June (87)
May (24)
April (7)
March (5)

News 2015
July (2)
June (70)
May (16)
April (7)
March (3)

News 2014
July (3)
June (71)
May (24)
April (31)
March (15)

News 2013
October (12)
August (2)
July (4)
June (145)
May (43)
April (33)

News 2012
July (4)
June (82)
May (10)
April (10)

News 2011

NRW, calculatrices graphiques interdites dès l'Abitur 2026

New postby critor » 03 Feb 2023, 09:46

En Allemagne, l'examen de fin d'études secondaires équivalent du Baccalauréat français est l'
Abitur
, après un cursus de 6 à 7 ans selon les Länder au
Gymnasium
, équivalent à la fois du collège et du lycée Français.

Comme tu le vois déjà, il existe des disparités entre les Länder ; l'Allemagne est en effet un Etat fédéral et chacun des 16 Länder est souverain en terme d'éducation.

Un cadre national existe toutefois pour réduire les disparités et lisser la valeur de l'Abitur. On peut citer :
  • pour la partie politique, la Conférence permanente des ministres de l'Éducation des Länder
    (Kultusministerkonferenz ou
    KMK
    )
  • pour la partie pédagogique, l'Institut pour le développement de la qualité dans l'éducation
    (Institut zur Qualitätsentwicklung im Bildungswesen ou
    IQB
    )
    , basé à Berlin

Depuis la session 2017 pour les épreuves de l'Abitur en Allemand, Anglais, Français et Mathématiques, chacun des Länder puise dans une banque nationale d'exercices publiée sur le site de l'
IQB
.

En Mathématiques, les exercices de la banque peuvent y être de 3 types selon le type d'outil numérique autorisé :
  • aucun outil numérique
  • autorisant les seules calculatrices scientifiques
    (wissenschaftlicher Taschenrechner ou
    WTR
    )
  • autorisant les calculatrices graphiques munies d'un moteur de calcul formel
    (
    CAS
    )
    , et jusqu'à présent c'était interprété comme une autorisation entre autres des calculatrices graphiques d'entrée et milieu de gamme non munies d'un tel moteur
    (grafikfähige Taschenrechner ou
    GTR
    )

Si la réglementation locale des Länder ne peut pas passer en autorisant un outil interdit, elle peut toutefois se montrer plus restrictive. Pour référence niveau autorisation des calculatrices pour l'
Abitur
, nous en sommes arrivés aujourd'hui sauf erreur à la situation suivante, par rang de population :
















LandRang/populationWTRGTRCAS
Nordrhein-Westfalen
1er
Bayern
2è
Baden-Württemberg
3è
Niedersachsen
4è
Hessen
5è
Sachsen
6è
Rheinland-Pfalz
7è
Berlin
8è
Schleswig-Holstein
9è
Brandenburg
10è
Sachsen-Anhalt
11è
Thüringen
12è
Hamburg
13è
Mecklenburg-Vorpommern
14è
Saarland
15è
Bremen
16è

Une nouvelle réforme d'uniformisation a été décidée pour une mise en oeuvre à la session 2029 de l'
Abitur
. Elle redéfinit intégralement les outils numériques pouvant être autorisés.

Comme nous te l'annoncions, l'outil
CAS
y est remplacé par l'outil
MMS
(modulares Mathematiksystem)
.

MMS
c'est quoi ? Le nouveau sigle y est défini pour l'occasion. C'est un logiciel intégré de mathématiques devant être obligatoirement capable de fournir entre autres les fonctionnalités suivantes :
  • résolution d'équations et systèmes d'équations
    (numérique et littéral)
  • dérivée et intégration de fonctions
    (numérique et littéral)
  • limites de fonctions
  • représentation graphique de fonctions
    (avec possibilité de faire varier un paramètre, de déterminer numériquement les zéros, les coordonnées d'extrema, les coordonnées de points d'intersection)
  • opérations arithmétiques de base sur les matrices et vecteurs
    (littéral)
  • transformations de matrices
    (opérations sur les lignes par exemple)
  • inversion de matrices
  • calcul de probabilités pour des distributions binomiales et normales
    (fonction de répartition et probabilités cumulées)
  • tableur et feuille de calculs
  • représentation graphique de données par des diagrammes
La simple calculatrice graphique d'entrée ou milieu de gamme que nous connaissons devient donc interdite.

Les calculatrices graphiques haut de gamme peuvent a priori répondre à cette nouvelle définition et donc rester autorisées.
Mais note bien qu'il s'agit désormais d'une définition logicielle. Les calculatrices haut de gamme seront a priori en compétition directe avec des logiciels et applications intégrés de Mathématiques tournant sur
smartphone
, tablette ou ordinateur .

Précisons toutefois qu'à côté de cela sont interdites les fonctionnalités suivantes :
  • représentation graphique d'objets géométriques
  • applications spécifiques de fonctions élémentaires
    (résolution d'équations, fonction dérivée première ou seconde)
    en relation avec des définitions ou formules mathématiques
    (fonctions spécifiques pour déterminer les zéro de certaines fonctions, équations de tangentes à une courbe, longueur d'une courbe, aires et volumes d'objets géométriques, équation d'un plan à partir des coordonnées de trois points, angle entre deux vecteurs, écart type d'une variable aléatoire, détermination de la valeur d'un paramètre d'une distribution aléatoire à partir de données)

En Rhénanie-du-Nord-Westphalie, on a décidé de ne pas attendre 2029. Les calculatrices graphiques d'entrée et de milieu de gamme y seront donc autorisées pour la toute dernière fois à la session 2025.


Les nouvelles règles y seront en effet appliquées dès la session 2026 de l'Abitur.
Pour accompagner ce changement, le simple calculatrice scientifique sera également autorisée.
















Land
Rang/population
WTR
GTR
CAS
Nordrhein-Westfalen
1er

(à partir de 2026)

(jusqu'en 2025)
Bayern
2è
Baden-Württemberg
3è
Niedersachsen
4è
Hessen
5è
Sachsen
6è
Rheinland-Pfalz
7è
Berlin
8è
Schleswig-Holstein
9è
Brandenburg
10è
Sachsen-Anhalt
11è
Thüringen
12è
Hamburg
13è
Mecklenburg-Vorpommern
14è
Saarland
15è
Bremen
16è

Source
:
https://www.schulministerium.nrw/230920 ... -oberstufe

Prépare et réussis l'ECE 2023 Physique-Chimie sur ECEbac.fr

New postby critor » 24 Jan 2023, 11:29

Le 10 janvier dernier, la banque des sujets d'
ECE
du
BAC Général 2023
a été publiée sur le site officiel du Ministère de l'Education Nationale, :
  • 77 sujets en
    Physique-Chimie
    (tous avec calculatrice autorisée en mode examen)
  • 75 sujets en
    SVT
L'épreuve d'
ECE
est notée pour 5 points sur 20 dans ta note de spécialité, très loin d'être négligeable.

L'Institution de donne donc la peine de te publier à l'avance directement les sujets qui vont t'être posés, mettant ainsi tous les candidats à égalité de chances !

Ton académie ou académie de rattachement choisit 25 sujets dans cette banque pour chaque spécialité, puis envoie la liste des sujets retenus à ton lycée le
13 Février
.

Les enseignants de ton lycée doivent alors choisir dans cette dernière liste de 25 sujets lesquels ils organisent pour les épreuves, en fonction bien sûr de l'avancement du programme, des TPs déjà réalisés et du matériel déjà manipulé.

L'épreuve aura ensuite lieu :
  • du
    mardi 7
    au
    vendredi 10 Mars
    en Réunion et Polynésie Française
  • du
    mercredi 22
    au
    vendredi 24 Mars
    pour les centres d'examen français d'Amérique du Nord
  • du
    mardi 28
    au
    vendredi 31 Mars
    pour tout le reste des centres d'examen suivant le calendrier scolaire de l'hémisphère nord
    (Métropole, Corse, Antilles-Guyane, Mayotte, Liban, Asie, Amérique, Europe et Afrique)

La publication officielle des sujets a certes le mérite d'exister, mais n'est toutefois pas sans défauts:
  • pas de vue d'ensemble des sujets puisque répartis par défaut sur 14 pages à charger
    (réductibles à 2 pour ceux qui trouvent l'option)
  • ils prennent de plus chacun la forme d'un fichier
    .zip
    (dossier compressé)
    qui ne sera pas toujours facile à visualiser, notamment sur smartphone !
  • pas de lien de téléchargement global; tu dois donc te taper un par un 152 téléchargements si tu veux tous les sujets !
  • l'ensemble de ces téléchargements fait plusieurs centaines de mégaoctets puisque plusieurs sujets sont accompagnés de vidéos. Cela pourra également être lourd pour repartager la banque entre tes différents appareils pour l'avoir toujours à disposition
    (ordinateur, tablette, smartphone)
    , ainsi que pour la partager avec tes camarades ou collègues.
  • et c'est sans compter tout le travail d'extraction et classification qui en découle car des dizaine de dossiers nommés avec de simples numéros ne vont pas être d'une grande aide niveau accessibilité...

Pour t'aider ou t'accompagner vers la réussite, nous mettons à ta disposition , notre site gratuit de référence pour les épreuves pratiques du
Baccalauréat
.

Conçu dès 2018 en réponse aux problèmes précédents, est à l'attention des candidats et évaluateurs avec les objectifs principaux :
  • d'offrir une vue d'ensemble
  • de permettre de télécharger les fichiers aussi bien individuellement que globalement
  • de permettre de prendre connaissance de chaque contenu aussi facilement et rapidement que possible
  • de fournir un maximum de solutions gratuites dans la mesure du possible
  • de fonctionner aussi bien sur ordinateur que sur smartphone
Le site prend la forme d'annales numériques enrichies par rapport à la version officielle, avec entre autres une dose d'interactivité et de dynamisme.

Il t'est possible d'y basculer entre les différentes banques de sujets
2023
:
  • Physique-Chimie
    (dont nous venons de finaliser la version enrichie ces derniers jours)
  • SVT
    (en cours de traitement)
  • NSI
    (non encore publiée)
Parlons donc
Physique-Chimie
dans ce qui va suivre.

nous permet de mutualiser notre travail titanesque de récupération/extraction/lecture/énumération/classification ces 10 derniers jours.

D'une part, le site te permet d'avoir une vue d'ensemble des sujets, les listant tous sur une même page avec pour chacun :
  • son numéro public dans la banque
    (change complètement chaque année contrairement au numéro privé)
  • la disponibilité d'une ou plusieurs corrections
  • son titre
  • une précision sur sa spécificité lorsque le sujet est décliné en plusieurs versions
  • la partie du programme concernée
  • les tâches expérimentales du sujet
  • les tâches numériques du sujet
Et ce qu'il y a de génial, c'est que cette liste est dynamique :
  • il t'est possible de trier la liste selon chacun de ces critères
    (tu peux par exemple trier les sujets par numéro, par présence ou absence de corrections, par ordre alphabétique, par partie du programme concernée, …)
  • et il t'est également possible de filtrer la liste avec les mots de ton choix
    (tu peux obtenir par exemple la liste de tous les sujets demandant d'effectuer une "dilution", de tous ceux faisant appel au "Python", etc.)

Une fois sur la page dédiée au sujet choisi, tu retrouveras :
  1. un bloc reprenant les informations de la liste avec cette fois-ci l'affichage complet de la matière et de la partie du programme, ainsi que la ou les sources des fichiers disponibles
  2. un bloc listant et identifiant l'ensemble des fichiers du sujet choisi
  3. un bloc listant et liant les corrections disponibles
  4. un bloc listant les logiciels nécessaires pour les tâches numériques du sujet choisi, avec des liens de téléchargement gratuit pour t'entraîner comme à l'examen

Tu as donc le choix de cliquer individuellement sur un fichier pour le télécharger/ouvrir dans ton navigateur, ou bien de récupérer l'archive complète du sujet comme sur le site officiel.

Mais cela va bien au-delà d'un simple téléchargement :
  • les tailles des fichiers sont toutes précisées, que tu saches à quoi t'attendre avant téléchargement, surtout si tu es sur une plateforme nomade avec un forfait
  • les documents bureautiques de la liste sont décrits avec des étiquettes reprenant leurs métadonnées
    (auteurs, nombre de pages, date d'enregistrement...)
  • les durées des fichiers audio/vidéo sont également indiquées

Autre problème avec la publication officielle, les documents vidéo adoptent les formats
.avi
ou
.mov
qui ne sont pas forcément compatibles avec le
streaming
.
Pour palier cela, nous avons converti les vidéos en question dans d'autres formats
(
.mp4
ou
.webm
)
et inclus les fichiers obtenus avec les sujets concernés.

Nouveauté que nous avions mise en place pour la session 2022, aucun besoin de télécharger ces gros fichiers vidéo au complet avant de pouvoir les ouvrir ; il t'est possible de les jouer directement en ligne grâce à notre serveur de
streaming
!

Nous continuons à faire évoluer le site chaque année en ayant à coeur le confort des candidats et évaluateurs, et il est grand temps de te présenter la nouveauté de la session 2023.

Les scripts
Python
peuvent désormais est travaillés directement en ligne : visualisés avec coloration syntaxique, modifiés, lancés et même téléchargés avec les modifications !

Pour la petite histoire nous avions dans un premier opté pour , solution construite sur , pour laquelle nous avions conçu une interface éditeur syntaxique + console sur-mesures, avant de nous rendre compte de plusieurs problèmes :
  • mauvais fonctionnement du
    input()
    que nous avions amélioré partiellement avec un
    patch
  • façon non standard d'afficher les tracés
    matplotlib
    pour laquelle nous avions conçu un
    patch
    automatique des scripts à l'exécution
  • en prime,
    matplotlib
    générait une exception
    Python
    au premier lancement...
Et probablement que si nous avions persisté dans cette voie nous aurions découvert bien d'autres problèmes à résoudre dans d'autres cas.

Sur les conseils avisés de , nous nous sommes alors tournés vers également basé sur mais ayant à la différence déjà traité et résolu les problèmes précédents et probablement bien d'autres. L'intégralité des scripts de la banque ne faisant pas appel à la carte
micro:bit
y tournent !

Tu y bénéficies donc entre autres des bibliothèques
numpy
,
matplotlib
et
turtle
.

est également un moyen pour les candidats qui le souhaitent de mutualiser les informations sur les sujets tombés dans chaque académie pendant les 4 jours d'épreuves, et donc potentiellement de construire la liste finale des 25 sujets choisis par chaque académie avant le dernier jour.

Enfin, parlons corrections.

À ce jour sur les
77
sujets de
Physique-Chimie
2023
:
  • 42
    sujets
    (
    54,4%
    )
    reprennent des sujets
    2022
    à l'identique ou quasiment, et disposent donc directement de corrigés utilisables
  • 3
    sujets
    (
    0,04%
    )
    reprennent des sujets de la banque
    2022
    en les modifiant de façon significative, si bien que les corrigés de l'année dernière devront au minimum être adaptés
  • 9
    sujets
    (
    11,7%
    )
    reprennent des sujets de la banque
    2021
    , année où l'épreuve n'a pas eu lieu et ne bénéficient donc pas encore de corrigés
  • 26
    sujets
    (
    33,8%
    )
    sont des nouveautés et ne bénéficient donc à ce jour pas de corrigés

Candidat ou candidate, attention. Contrairement à l'usage dans d'autres spécialités comme la
NSI
, les enseignants de
Physique-Chimie
n'ont pas l'habitude de partager leurs corrigés de ces sujets. Les corrigés sont conçus et généreusement partagés par des candidats comme toi. C'est donc à toi de concevoir tes propres corrigés pour les sujets qui n'en ont pas, et si tu approuves tout ce que nous faisons pour toi de les envoyer sur le site via les boutons dédiés. Tu seras crédité(e) sous le nom de ton choix, recevoir des retours, et inciter d'autres candidats à partager également leurs corrigés pour d'autres sujets, l'union fait la force ! Si tu t'y mets, nous pouvons arriver à avoir la banque intégralement corrigés d'ici le lancement des épreuves !


Justement, plusieurs nouveautés par rapport aux corrigés. Jusqu'à l'année dernière, les corrigés pouvaient prendre 2 formes :
  • document visualisable
    (.pdf)
  • vidéo
Déjà ces formats différents sont maintenant clairement distingués.

Pour finir, deux nouveautés que nous t'avons développées pour cette session 2023.

Les corrigés adoptant la forme d'un document peuvent désormais être proposés sous deux formats : visualisable
(.pdf)
et modifiable. C'est l'occasion pour toi de reprendre des corrigés 2022 pour les adapter aux sujets 2023, ou encore d'apporter toi-même des améliorations aux corrigés !

Enfin, les corrigés peuvent adopter la forme d'un script
Python
, ouvert sous
basthon
.

Tu pourras alors tester le script corrigé, lui apporter toi-même des modifications, et le télécharger.

Avec nous souhaitons offrir une épreuve préparée dans les meilleures conditions possibles aux évaluateurs, et bien évidemment réussite à tous les candidats !

N'hésite pas à partager, contribuer, et nous effectuer tes retours afin que nous puissions continuer à améliorer le site pour cette année et les prochaines.

Lien
:

Liste calculatrices scientifiques HSC 2023 Australie

New postby critor » 19 Jan 2023, 15:45

En Australie, l'équivalent de l'examen du Baccalauréat français est le
HSC
(Higher School Certificate)
.

L'État de Nouvelle-Galles-du-Sud n'y autorisait que des calculatrices scientifiques non graphiques, faisant de plus l'objet d'une liste officielle de modèles approuvés.
Rappelons que l'Australie est un pays très important pour les calculatrices scientifiques, ayant bénéficié récemment de nouveaux modèles :
  • dans le cadre du passage de
    Casio
    à de la génération
    EX Classwiz
    à la nouvelle génération
    CW Classwiz
    , nouvelle dédiée à l'Australie, remplaçant à la fois les anciens modèles
    fx-82AU X
    et
    fx-100AU X
  • suite à la pénurie de composants permettant l'assemblages des
    HP 10s+
    , passage de
    Moravia
    à une nouvelle qui bien que non spécifique n'est pour le moment n'est distribuée qu'en Australie

La liste officielle vient donc d'être mise à jour pour la session 2023, alors découvrons tout cela ensemble.

Sont toujours autorisées 2 calculatrices
Abacus
:
  • SX-II MATRIX a
  • SX-II MATRIX n

Passons maintenant du côté de
Canon
, dont la
F-717SGA
était autorisée en 2022.

S'y ajoutent pour 2023 les
F-715SG
et
F-730SX
.

Casio
, la référence universelle en terme de calculatrices scientifiques, était déjà fort bien représenté avec les :
  • fx-350MS
  • fx-85MS
  • fx-82AU
  • fx-100AU
  • fx-82AU PLUS
  • fx-82AU PLUS II
  • fx-100AU PLUS
  • fx-82AU PLUS II 2nd Edition
  • fx-100AU PLUS 2nd Edition

Nouveauté, le dernier modèle devient autorisé.

Hewlett Packard
était donc déjà autorisé avec les modèles suivants :
  • HP 10s
  • HP 10s+
  • HP 300s

Changement pour 2023, la toute dernière est autorisée.

Pas de changement du côté
Jastek
, restent donc autorisées les :
  • JasCS1
  • JasCS EVO
  • JasCS2 EVO

Rien ne bouge du côté de
RSB
et
Scholar
, les
FB 350MS
et
SC-250MX
sont reconduites.

Nous arrivons à
Sharp
où la liste de modèles ne varie pas non plus :
  • EL-531TH
  • EL-531VH
  • EL-531WH
  • EL-531X
  • EL-531XH
  • EL-W531HA
  • EL-W532TH
  • EL-W532XH

Du côté de
Texas Instruments
pas de changement non plus :
  • TI-30XB MultiView
  • TI-30X Plus MathPrint

Enfin les candidats malvoyants peuvent utiliser des calculatrices scientifiques leur étant dédiés :
  • Orian TI-30X MultiView
  • sight enhancement systems
    SciPlus 2200
  • sight enhancement systems
    SciPlus 2300
Pour l'anecdote, notons que des calculatrices graphiques, toujours autant axées accessibilité, existent aussi chez
sight enhancement systems
:
Malheureusement la prise en charge au moins partielle par la collectivité de ces équipements pour ceux qui en ont besoin semble paradoxalement pousser les prix à une hausse irraisonnée
(c'est extrêmement cher pour ce que c'est)
, si bien que nous ne sommes pas près de te les tester.

Source
:
https://educationstandards.nsw.edu.au/w ... alculators

Logiciels oral Agrégation Maths 2023: suppression Xcas

New postby critor » 05 Dec 2022, 10:30

En Mathématiques, les épreuves d'amission orales des concours de recrutement de personnels enseignants du
CAPES
et de l'
Agrégation
évaluent entre autres les candidats sur leur capacité à faire appel de façon pertinente aux outils numériques. Chaque année, la liste des logiciels qui seront mis à la disposition des candidats est publiée sur le site du jury concerné.

Pour le
CAPES
, ce format a été mis en place pour la session
2011
. Et l'année dernière, après 10 ans de bons et loyaux services, nous t'annoncions la suppression de
Xcas
de la liste des logiciels du
CAPES
pour la session
2022
.

Mais qu'est-ce que ?
Xcas
est
le
logiciel français de Mathématiques intégré. Véritable
"couteau suisse des Mathématiques"
, il intègre entre bien d'autres choses le moteur de calcul formel
GIAC
.
Xcas
tout comme
GIAC
sont développés intégralement en France à l'
Université de Grenoble
par . De plus, une particularité remarquable de
Xcas
est d'avoir été adapté pour la plupart des calculatrices graphiques actuellement commercialisées, ceci de façon officielle, et de plus d'aller même jusqu'à offrir sur certaines une compatibilité avec le mode examen du constructeur :

La liste des logiciels proposés pour l'épreuve orale de modélisation de l'
Agrégation externe
vient d'être mise à jour pour la session
2023
:
Par rapport à la session
2022
disparaît donc ici aussi
Xcas
.

Pour l'
Agrégation interne
la liste de logiciels gérée par la même équipe mentionne encore
Xcas
mais cela ne devrait malheureusement pas durer. Le rapport du jury
2022
qui vient d'être publié annonce clairement la couleur :
À noter : à partir de la session
2023
, le logiciel
Xcas
ne sera plus disponible sur l’environnement numérique de travail du concours.


Notons dans la liste la persistance d'autres logiciels de Mathématiques intégrés avec calcul formel :
Sagemath
et
Maxima
. C'est donc bien
Xcas
qui est spécifiquement visé par ce
traitement de défaveur
. Qu'est-ce que c'est que ce tir groupé contre
Xcas
depuis l'année dernière ?

Quand on a la chance d'avoir une technologie française à rayonnement mondial, et d'avoir quasiment sous la main le développeur et ainsi pouvoir lui communiquer toutes les questions ou demandes que l'on souhaite... aller jusqu'à défavoriser ce fleuron au profit de technologies américaines nous apparaît comme une erreur stratégique majeure
(mais comme on a déjà su le faire avec bien d'autres technologies françaises ces dernières décennies)
.

Attention comprenons-nous bien ; nous ne demandons pas de traitement de faveur pour
Xcas
, juste l'égalité de traitement : cette technologie française doit continuer à être mise en avant aussi bien que ses alternatives américaines. Merci.

Source
:
https://agreg.org/index.php?id=modelisation + https://media.devenirenseignant.gouv.fr ... 428085.pdf

Abitur 2029 et fin de la calculatrice graphique en Allemagne

New postby critor » 15 May 2022, 11:18

En Allemagne, l'examen de fin d'études secondaires équivalent du Baccalauréat français est l'
Abitur
. Les élèves vont au
Gymnasium
, l'équivalent à la fois du collège et du lycée français. Le
Gymnasium
durait initialement 7 ans. Si l'on se réfère aux âges des élèves, le
Gymnasium
commence en Cinquième et l'on passait donc le diplôme terminal après 7 ans soit la 13ème année de scolarité
(école maternelle exclue)
, soit une année plus tard qu'en France. Une réforme est toutefois en cours pour descendre l'
Abitur
à la 12ème année d'études.

En Mathématiques, chaque exercice posé pour l'
Abitur
peut interdire la calculatrice ou certaines catégories de calculatrices, appelées de façon générique assistants numériques dans les textes officiels. De ce point de vue, nous pouvons regrouper ces exercices en 3 catégories :
  • exercices n'autorisant aucun assistant numérique
  • exercices autorisant les seules calculatrices scientifiques
    (wissenschaftlicher Taschenrechner ou
    WTR
    )
  • exercices autorisant les outils de calcul formel
    (Computeralgebrasystem ou
    CAS
    )
    , c'est-à-dire entre autres les calculatrices graphiques formelles haut de gamme ou leurs logiciels d'émulation/simulation associés

En pratique toutefois, pour cette dernière catégorie d'exercices il restait possible dans certains
Länder
d'utiliser une calculatrice graphique simple, c'est-à-dire non formelle
(grafikfähige Taschenrechner ou
GTR
)
.

En effet l'Allemagne est une République Fédérale. Chacun des 16 états fédérés
(Länder)
la composant est compétent et souverain en terme d'éducation.

Il pouvait donc y avoir d'énormes disparités entre candidats diplômés dans différents
Länder
, ce qui pouvait avoir des inconvénients en terme d'accès à l'enseignement supérieur ou en terme de mobilité :
  • Par exemple, à l'initiative de leurs gouvernements alors écologistes, les deux grands
    Länder
    du sud comptant également parmi les plus peuplés, la Bavière
    (Bayern)
    et le Baden-Württemberg, ont banni la calculatrice graphique de l'
    Abitur
    dès la rentrée 2014. En conséquence dans ces
    Länder
    la calculatrice graphique a disparu des
    Gymnasiums
    et même des magasins, comme nous avons pu le constater lors de notre visite au salon
    Didacta
    en 2017 à Stuttgart
    (Baden-Württemberg)
    .
  • Mais inversement par exemple, dans d'autres
    Länder
    comme la Basse-Saxe
    (Niedersachsen)
    la calculatrice graphique était obligatoire et la calculatrice scientifique interdite.

Pour référence niveau autorisation des calculatrices pour l'
Abitur
, nous en sommes arrivés aujourd'hui sauf erreur à la situation suivante :
















LandWTRGTRCAS
Baden-Württemberg
Bayern
Berlin
Brandenburg
Bremen
Hamburg
Hessen
Mecklenburg-Vorpommern
Niedersachsen
Nordrhein-Westfalen
Rheinland-Pfalz
Saarland
Sachsen
Sachsen-Anhalt
Schleswig-Holstein
Thüringen

Divers cadrages nationaux existent toutefois pour réduire les disparités. On peut citer :
  • Pour la partie politique, la Conférence permanente des ministres de l'Éducation des Länder
    (Kultusministerkonferenz ou
    KMK
    )
  • Pour la partie pédagogique, l'Institut pour le développement de la qualité dans l'éducation
    (Institut zur Qualitätsentwicklung im Bildungswesen ou
    IQB
    )
    , basé à Berlin

Pour la session 2017, le
KMK
a décidé de créer une banque nationale d'exercices susceptibles d'être posés pour l'
Abitur
, pour l'instant uniquement dans les matières Allemand, Anglais, Français et Mathématiques même si une généralisation est prévue. La banque est disponible publiquement sur le site de l'
IQB
et actualisée chaque année.

En Mathématiques, les exercices autorisant la calculatrice y sont clairement identifiés selon le type d'outil autorisé :
  • WTR
    (calculatrice scientifique)
  • CAS
    (calculatrice formelle ou graphique comme déjà expliqué)

Une nouvelle réforme d'uniformisation vient tout juste d'être annoncée par le
KMK
pour une mise en oeuvre à la session 2029 de l'
Abitur
. Elle redéfinit les 2 types d'outils autorisés,
WTR
et
CAS
. Nous nous concentrerons aujourd'hui sur ce dernier.

Déjà, la mention
CAS
est annoncée comme étant à abandonner progressivement. Il faudra désormais lui préférer
MMS
(modulares Mathematiksystem)
, possiblement dans le but de permettre la possibilité de composer entre autres sur
smartphone
, tablette ou ordinateur.

Ensuite, il y a uniformisation niveau calculatrices graphiques hélas vers l'interdiction, les
Länder
du sud ont gagné. À compter de l'
Abitur
2029, la banque nationale ne comprendra plus d'exercices
CAS/MMS
adaptés à l'utilisation d'une simple calculatrice graphique non formelle, il faudra forcément une calculatrice graphique formelle haut de gamme.

Bref, l'Allemagne règle leur compte aux calculatrices graphiques.

Enfin, les capacités nécessaires et interdites sur les outils
CAS/MMS
à compter de la session 2029 sont mises à jour.

Sont nécessaires :
  • résolution d'équations et systèmes d'équations
    (numérique et littéral)
  • dérivée et intégration de fonctions
    (numérique et littéral)
  • limites de fonctions
  • représentation graphique de fonctions
    (avec possibilité de faire varier un paramètre, de déterminer numériquement les zéros, les coordonnées d'extrema, les coordonnées de points d'intersection)
  • opérations arithmétiques de base sur les matrices et vecteurs
    (littéral)
  • transformations de matrices
    (opérations sur les lignes par exemple)
  • inversion de matrices
  • calcul de probabilités pour des distributions binomiales et normales
    (fonction de répartition et probabilités cumulées)
  • tableur et feuille de calculs
  • représentation graphique de données par des diagrammes

Inversement, sont interdites :
  • représentation graphique d'objets géométriques
  • applications spécifiques de fonctions élémentaires
    (résolution d'équations et systèmes, fonction dérivée première ou seconde)
    en relation avec des définitions ou formules mathématiques
    (fonctions spécifiques pour déterminer les zéro de certaines fonctions, équations de tangentes à une courbe, longueur d'une courbe, aires et volumes d'objets géométriques, équation d'un plan à partir des coordonnées de trois points, angle entre deux vecteurs, écart type d'une variable aléatoire, détermination de la valeur d'un paramètre d'une distribution aléatoire à partir de données)

Sans doute que
Casio
avec sa
fx-CP400
et
Texas Instruments
avec sa
TI-Nspire CX II-T CAS
vont pouvoir se maintenir avec leurs calculatrices haut de gamme
CAS
au moins pour un temps. L'Allemagne n'utilisant pas à ce jour de mode examen, peut-être faudra-t-il un modèle spécifique retirant les fonctionnalités interdites, ou alors une mise à jour spécifique pour l'Allemagne. Mais si le projet comme nous le lisons entre les lignes est à terme de permettre l'utilisation de smartphones, tablettes ou ordinateurs, ces calculatrices vont rapidement se retrouver en concurrence avec bien d'autres logiciels ou applications, parfois même bien plus poussés.

Pour la
HP Prime
, c'est moins sûr.
Hewlett Packard
a vendu sa branche calculatrices à la rentrée 2021 à une entreprise tchèque
Moravia
, qui pour l'instant n'a toujours strictement rien fait pour ce modèle malgré la haute instabilité des dernières versions du système et le retard de plus en plus préoccupant qui s'accumule par rapport à la concurrence.

Enfin pour
NumWorks
qui n'a toujours rien fait niveau tableur malgré nos demandes répétées depuis 2017 et a même pris le chemin inverse sur le calcul littéral et formel
(désactivant ce qui avait été développé et oeuvrant à rendre inutilisables les développements tiers similaires pourtant non hostiles)
, c'est la porte de l'énorme marché allemand qui se referme, à moins que les développements très significatifs nécessaires aient été anticipés et juste pas encore sortis.

Sources
:


Le mode examen pas pour tout-le-monde? Remplis bien ta calc

New postby critor » 12 May 2022, 11:22

Nous évoquions déjà l'incident hier. Lors de la première journée d'épreuves, des candidats au
BAC 2022
auraient pu composer sans avoir à activer le mode examen de leur calculatrice.

Cela semblait impensable pour nous à une épreuve nationale d'examen... et pourtant il y a bien eu plusieurs signalements en ce sens :


Mais comme tout-le-monde était persuadé d'avoir droit au mode examen, sans doute que très peu de candidats avaient chargé des données dans la mémoire de leur machine, et peut-être même pas ceux concernés par ces incidents.

Suite à des témoignages de surveillants maintenant, nous avons aujourd'hui une meilleure compréhension du problème :


L'Education Nationale n'a pas fait grand chose pour que le mode examen marche depuis la sortie des textes réglementaires il y a maintenant plus de 7 ans. On ne peut citer que des initiatives locales isolées, comme la proposition d'un protocole hélas défectueux dans l'académie d'Aix-Marseille.

La mission de l'information et de la formation au mode examen semble avoir été entièrement déléguée au secteur privé, c'est-à-dire aux constructeurs de calculatrices.

Or ces derniers ne ciblent et touchent naturellement que les enseignants de matières dont les épreuves terminales autorisent historiquement la calculatrice, soit les Mathématiques et sciences de la matière
(Physique-Chimie)
. De plus concernant les échantillons prêtés ou offerts aux enseignants afin qu'ils puissent s'auto-former au mode examen, certains constructeurs restreignaient même l'offre aux seuls enseignants de sciences.

Mais voilà, comme déjà expliqué suite à la réforme des épreuves du
BAC
, c'est maintenant une majorité d'épreuves de spécialité qui autorisent la calculatrice graphique, et même la totalité dans certaines séries technologiques. Et il est impensable de faire surveiller l'ensemble de ces épreuves par les seuls enseignants de Mathématiques ou sciences.

Tout ceci explique que des surveillants n'étaient hier même pas au courant du fonctionnement du mode examen ou parfois même de son existence, et ont donc laissé les candidats composer sans mode examen.

Candidat d'aujourd'hui, contrairement à hier tu as la chance d'être au courant. Si tu sais que ce genre de surveillants ont sévi dans ton centre d'examens hier, ou bien si tu as le moindre doute sur comment ça s'est passé dans les autres salles que la tienne, il est dans ton intérêt de charger correctement ta calculatrice de tous les programmes autorisés et utiles qui existent sur et . Il est encore temps pour cela, histoire de ne pas avoir de regrets.

Nous ne pouvons que regretter cette gravissime inégalité entre candidats aux épreuves nationales d'un examen, que strictement rien ne pourra réparer.

Epreuves spécialité BAC 2022: conseils du jour 1 au jour 2

New postby critor » 11 May 2022, 20:19

Et voilà, ce
mercredi 11 mai
c'était la première journée d'épreuves de spécialité du
BAC 2022
en Métropole ainsi que dans une partie des centres étrangers du groupe 1.

La totalité des sujets de Métropole sont maintenant en ligne avec corrigés, ainsi qu'une partie des sujets des centres étrangers :


Si tu es en série générale, tu devrais te concentrer intégralement sur ces derniers sujets : question d'égalité entre candidats oblige, ils devraient être extrêmement similaires en forme et difficulté à ce qui tombera ce
jeudi 12 mai
. ;)

8855Si tu as activé le mode examen pour ton épreuve d'aujourd'hui, n'oublie surtout pas de le désactiver pour ne pas avoir de mauvaise surprise demain avec l'état de tes piles ou de ta batterie.

Le problème n'est pas la consommation de la diode. Le problème est que lorsque le mode examen est actif, la calculatrice ne s'éteint jamais véritablement. C'est juste l'écran qui s'éteint, ce n'est pas une veille complète : le processeur reste éveillé pour continuer à faire clignoter la diode de façon régulière.

Si tu as besoin d'aide, nous sommes là pour ça toute la soirée ainsi que demain matin, n'hésite pas à demander.

Enfin il y aurait eu de très graves incidents avec le mode examen aujourd'hui ; certains surveillants ayant refusé de s'en occuper.

C'est difficile à croire qu'ils aient pu faire ça au nez et à la barbe du proviseur qui circule d'une salle à l'autre en début d'épreuve pour remettre les sujets et s'assurer que tout va bien, mais il y a plusieurs témoignages en ce sens.


C'est bien évidemment une rupture d'égalité entre candidats à un examen et une très grave injustice que rien ne pourra réparer.

Si tu sais donc composer dans un centre d'examen où sévissent ces enseignants frondeurs ou si encore tu as le moindre doute sur comment ça s'est passé aujourd'hui dans les autres salles de ton centre d'examen, ne te gêne surtout pas : n'hésite pas à remplir au cas où ta calculatrice de tout ce que tu penseras pouvoir t'être utile.

Kit mode examen tous modèles pour candidats/surveillants

New postby critor » 11 May 2022, 10:07

Dans quelques heures aura lieu la première grande activation nationale du mode examen des calculatrices, supprimant ou verrouillant l'intégralité du contenu mémoire préchargé.

De notre point de vue, le mode examen n'a plus lieu d'être suite à l'abandon du projet d'épreuves d'E3C/EC utilisant une banque de sujets disponibles avant le passage des épreuves en question.
Une épreuve scientifique correctement conçue et proposant jusqu'à présent aux épreuves terminales du BAC toujours des exercices inédits, ne saurait être faussée par la simple présence d'informations préexistantes en mémoire.

Il n'y pour nous strictement rien de choquant moralement à ce que chaque candidat ait la liberté de remplir et utiliser sa mémoire comme bon lui semble. Après c'est à lui de décider :
  • si il la remplit intelligemment par exemple en chargeant des programmes rajoutant des fonctionnalités présentes sur des modèles supérieurs, ou encore des notes qu'il a rédigées lui-même et qu'il saura donc consulter de façon optimale
  • ou si il la remplit bêtement en chargeant des corrections de sujets d'annales qu'il n'a jamais lues, où il ne saura donc pas où chercher la bonne information, et dont la bête recopie ne permettra en aucun cas de résoudre le sujet inédit qui lui est posé, juste au mieux de faire un hors-sujet
Bien que totalement inutile, ce dernier point avait quand même l'avantage de rassurer les candidats, de réduire leur stress.

Nous nous étions toujours battus pour l'égalité entre candidats à l'examen, peu importe le modèle ou la marque de la calculatrice utilisée. Nous hébergeons nombre de programmes gratuits qui permettaient de rajouter sur les modèles d'entrée ou milieu de gamme nombre de fonctionnalités présentes sur des modèles haut de gamme, et donc de rétablir l'égalité entre candidats de différents milieux sociaux.
Le mode examen empêche cet usage légitime et consacre donc l'inégalité entre candidats, et la
DGESCO
a été totalement incapable de nous apporter la moindre réponse à ce sujet depuis maintenant près de 7 ans. Le mode examen est une très mauvaise réforme, mal conçue mais sans surprise puisque seuls les constructeurs ont été invités à son élaboration et aucun représentant des éditeurs de programmes, consacrant ainsi l'inégalité entre candidats ! :mj:


Nous avons parfaitement le droit de ne pas être en accord avec la réforme, mais pour autant nous sommes responsables : nous incitons à respecter la réglementation et non pas à la triche qui mettrait avant tout en danger les candidats concernés. Comme déjà expliqué, aucune méthode ou outil permettant d'altérer ou contourner le bon fonctionnement du mode examen ne sera développée et publiée par nos soins. En tant que site d'information ciblant aussi bien les candidats que les enseignants, nous nous réservons juste le droit de traiter dans notre fil d'actualités de ce qui circulerait déjà publiquement, de façon factuelle, bienveillante et neutre. Pas question donc a priori de communiquer des liens de téléchargement ou rédiger des tutoriels aidant à l'utilisation du contournement en question.

Si on exclut le fait de savoir comment tricher avec le mode examen, nous avons eu extrêmement peu de questions par rapport à l'activation du mode examen ces derniers jours, et les rares que nous avons eues, sans doute par la minorité de candidats les plus intéressés par leur calculatrice, étaient extrêmement basiques
(ne pas savoir quelle touche presser ou où se trouve la diode)
. À croire que leurs enseignants ne leur avaient jamais fait activer le mode examen de toute l'année.

Nous sommes très inquiets, la majorité silencieuse des candidats ne maîtrise probablement pas bien mieux le mode examen et semble à la différence s'en moquer. Soit parce que la calculatrice sans anti-sèches en mémoire n'a plus aucun intérêt pour eux, soit parce qu'ils pensent pouvoir utiliser une calculatrice sans mode examen si ils ne savent pas l'activer.

Rappelons que le mode examen est régi par une circulaire nationale et que laisser un candidat composer sans mode examen sera une grave rupture d'égalité, un incident au retentissement probablement national.

Il est probable qu'une part significative de candidats ne sachent pas activer leur mode examen. Le surveillant aura alors le choix entre :
  • leur interdire l'utilisation de leur calculatrice conformément à la réglementation
  • ou se montrer bienveillant en aidant les candidats concernés à activer le mode examen

13680Nous avons rédigé des tutoriels détaillés et illustrés, traitant de l'activation du mode examen sur l'ensemble des modèles toutes marques confondus.
Issus d'un travail minutieux de veille technologique toute l'année scolaire, nous les avons de plus soigneusement mis à jour ou différenciés en fonction des diverses versions présentes sur chaque calculatrice, les mises à jour apportant en effet parfois des changements significatifs au fonctionnement.

Nous te parlions justement récemment en ce sens de l'activation du mode examen sur les et qui est un véritable piège se refermant sur les candidats si non effectuée correctement, nombre de tutos publiés étant erronés.

Nous avons également des tutoriels :
  • traitant du cas de la réinitialisation du mode examen pour les candidats se présentant avec un mode examen déjà activé, une méthode de fraude bien connue
  • traitant pour les surveillants du protocole de mise en place du mode examen, le premier protocole officiel diffusé par l'académie d'Aix-Marseille réussissant l'exploit d'avoir faille béante dans laquelle des tuto-vidéo de fraude incitent à s'engouffrer

TI-Planet
t'accompagne aujourd'hui jusqu'à la porte de l'examen sur ton
smartphone
ou même jusqu'en salle d'examen sur les tablettes/ordis des surveillants bienveillants, une seule adresse courte pour retrouver l'ensemble des tutos optimisés pour consultation sur plateformes mobiles et tactiles :

Et bon courage à tous, peu importe que vous composiez ou surveilliez ! :favorite:

-
Search
-
Social TI-Planet
-
Featured topics
Concours de dessin de Noël 2022 par Casio jusqu'au 30 janvier 2023 : programme ton menu de Noël sur ta fx-92+ Spéciale Collège ou Graph 90/35+E II
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Aidez la communauté à documenter les révisions matérielles en listant vos calculatrices graphiques !
12345
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
727 utilisateurs:
>710 invités
>11 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)