π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2021
March (4)
January (34)

News 2020
October (17)
August (43)
July (43)
June (45)
May (60)
April (78)
March (36)
January (39)

News 2019
October (13)
August (18)
July (23)
June (28)
May (31)
April (25)
March (39)
January (37)

News 2018
October (13)
August (32)
July (23)
June (64)
May (63)
April (45)
March (43)
January (45)

News 2017
October (26)
August (39)
July (52)
June (88)
May (51)
April (43)
March (37)
January (33)

News 2016
October (25)
August (42)
July (34)
June (109)
May (55)
April (34)
March (37)
January (24)

News 2015
October (22)
August (56)
July (22)
June (94)
May (56)
April (32)
March (40)
January (21)

News 2014
October (26)
August (18)
July (23)
June (101)
May (57)
April (59)
March (54)
January (31)

News 2013
October (67)
August (50)
July (43)
June (193)
May (93)
April (102)
March (45)
January (50)

News 2012
October (64)
August (63)
July (53)
June (132)
May (88)
April (73)
March (57)
January (58)

News 2011
October (56)
August (31)
July (27)
June (71)
May (61)
April (32)
March (36)
January (24)

News 2010
October (11)
August (8)
July (14)
June (10)
May (3)
April (3)
March (1)

News 2009
August (3)
July (1)
June (2)
May (1)
April (2)
March (1)

3 coques NumWorks édition limitée Décembre 2020 à gagner

New postby critor » 01 Dec 2020, 12:14

13036Pour la
rentrée
2019
,
NumWorks
te sortait un couvercle
collector
en édition limitée pour sa calculatrice, le
Macaremaths
, illustré tout en humour et talent sur le thème des Mathématiques. :bj:
Nous t'en faisons actuellement gagner quelques derniers exemplaires à notre concours de rentrée 2020. ;)

Dans le même genre
NumWorks
renouvelle l'expérience en mieux cette année. Tu as déjà eu plusieurs occasions d'habiller ta calculatrice de façon quasiment unique au monde ; tu as déjà eu à gagner 12 exemplaires du couvercle en édition limitée d'
Octobre 2020
(roi et reine de cœur)
, ainsi que 12 autres dans son édition limitée de
Novembre 2020
.

Toujours pas gagné ? Voici aujourd'hui à l'heure l'édition limitée de
Décembre 2020
, pavée de pas moins de 4×3=
12
dessins de flocons richement travaillés et tous différents ! :favorite:

Nouvelle chance pour toi avec cette fois-ci
3
exemplaires de cette édition ultra-limitée à gagner dès maintenant sur les comptes sociaux du constructeur : :D
Tirage au sort à la rentrée le
lundi 4 janvier 2021
.

Pour participer et gagner c'est très simple, il te suffit juste selon le réseau :
  1. de suivre, aimer ou t'abonner au compte en question
  2. de taguer ou identifier un·e ami·e

N'hésite pas à participer sur chacun des réseaux sociaux pour maximiser tes chances ! :bj:

En attendant, et si tu tentais de tracer ces flocons en
Python turtle
avec le minimum de lignes possible ? ;)

Lancement officiel du Discord TI-Planet!

New postby Wistaro » 01 Dec 2020, 21:37

Coucou !

Après plusieurs mois de lancement en
bêta-test
, il est temps de lancer officiellement notre serveur Discord !


Discord, c'est quoi ?


C'est un logiciel cross-plateforme de communication écrite et orale, pensé pour rassembler des communautés.
Organisé sous forme de serveurs, il possède de nombreux avantages :
  • Possibilité de
    créer des channels écrits et vocaux
    rassemblés par thématique pour une organisation optimale ;
  • Possibilité de
    partager son écran
    (même sur mobile)
    ou sa webcam à plusieurs personnes, très simplement ;
  • Synchronisation sur toutes les plateformes
    (Windows, Android, Linux, MacOS, iOS...) ;
  • Possibilité d'inviter des
    bots tiers
    permettant d'ajouter de très nombreuses fonctionnalités.


Pourquoi un serveur Discord TI-Planet ?


Discord possède de
nombreux avantages
que le
forum et le tchat de TI-Planet
n'ont pas forcément. De plus, une grande partie des visiteurs utilisent quotidiennement Discord: c'est un réseau très prisé par la majorité des visiteurs de notre site.
Le but de ce serveur Discord n'est pas de
remplacer le forum ou la shoutbox
, mais simplement d'ajouter un espace de discussion alternatif et instantané pour que la communauté TI-Planet puisse échanger de manière moins formelle sur des sujets plus libres.


Que retrouve-t-on sur ce Discord ?

Grâce au travail d'Adriweb et de moi-même, le serveur Discord est étroitement lié au forum de TI-Planet pour que les deux ne forment qu'une seule entité.

Vous y retrouverez donc :

  • un channel qui poste
    toutes les news postées sur TI-Planet
    . De plus, vous pouvez aussi
    "suivre"
    ce channel, c'est à dire recevoir l'annonce des news sur votre propre serveur Discord. :bj:
    Libre à vous également d'activer les notifications sur ce canal pour être informés dès la sortie d'un nouvel article :p
    ;


    Image


  • de la même manière que pour les nouveaux articles, un channel envoie une
    notification pour tous les nouveaux messages postés
    sur le forum ;


    Image

  • un channel spécial est
    lié à la fois au tchat de TI-Planet et au canal irc #tiplanet.
    Tous les messages postés sur Discord, sur le tchat ou sur IRC
    sont synchronisés et affichés simultanément
    sur les trois plateformes.
    C'est plutôt pratique, si vous êtes plutôt adepte d'un moyen de discussion particulier et que vous ne souhaitez rater aucun message posté ailleurs !


    Image
    Image

  • des salons de discussions
    écrits et vocaux
    où vous pouvez parler de
    tout et n'importe quoi
    , tant que ça reste "sfw"
    (non sexuellement explicite)
    et dans le respect des règles ;


    Image

  • un espace dédié aux
    jeux vidéos
    , pour celles et ceux qui souhaitent discuter et jouer avec les autres à leur jeu favori ; :bj:


    Image

  • d'autres salons existent, je vous laisse les découvrir. :p


Comment le rejoindre ?

C'est très simple : il suffit de cliquer sur CE LIEN, que vous soyez sur pc ou sur mobile! Sur ordinateur, il n'est pas obligatoire de télécharger le logiciel : il fonctionne également via votre navigateur web. :bj:

N'hésitez pas à me faire part de vos suggestions pour améliorer le Discord ! :)


Bonne visite du serveur !
Link to topic: Lancement officiel du Discord TI-Planet! (Comments: 5)

Cahier gratuit 14 projets Python TI-83 Premium CE en SNT

New postby critor » 02 Dec 2020, 13:14

11325129129577Pour cette année 2020-2021,
Laurent Didier
et
Florent Girod
, enseignants et formateurs
T3
pour
Texas Instruments
, t'offrent un cahier de projets
Python
pour l'enseignement de
SNT
en classe de
Seconde
.

Les projets prennent appui sur la technologie de
Texas Instruments
, à savoir la
TI-83 Premium CE
et ses périphériques
TI-Innovator Hub
et
TI-Innovator Rover
.

Au menu une carte gargantuesque et ô combien savoureuse de pas moins de
14
activités : :D
  1. Allumer une lampe à distance
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    brightns
    /
    TI-Innovator Hub
    + sonar)
  2. Actionner une LED de couleurs
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    color
    +
    ranger
    /
    TI-Innovator Hub
    + 2 sonars)
  3. Simuler le fonctionnement d'une lampe frontale
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    color
    +
    ranger
    /
    TI-Innovator Hub
    + sonar)
  4. Simuler un radar de recul
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    light
    +
    ranger
    +
    sound
    /
    TI-Innovator Hub
    + sonar)
  5. Simuler un radar pédagogique
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    color
    +
    ranger
    +
    sound
    /
    TI-Innovator Hub
    + sonar)
  6. Créer un ventilateur autonome
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    conservo
    +
    magnetic
    +
    temperat
    /
    TI-Innovator Hub
    + capteur température + servomoteur)
  7. Créer une alarme pour sauver des vies
    (import
    time
    +
    ti_system
    +
    conservo
    +
    magnetic
    +
    led
    +
    sound
    +
    temperat
    /
    TI-Innovator Hub
    + capteur effet Hall + 2 capteurs température + 2 LEDs + servomoteur)
  8. Tracer un polygone régulier
    (import
    time
    +
    ti_plotlib
    +
    ti_rover
    +
    ti_system
    /
    TI-Innovator Hub
    +
    TI-Innovator Rover
    )
  9. Réaliser une alarme de voiture
    (import
    time
    +
    led
    +
    sound
    /
    TI-Innovator Hub
    + 2 LEDs)
  10. Reproduire un park assist
    (import
    time
    +
    ti_rover
    +
    ti_system
    +
    ranger
    /
    TI-Innovator Hub
    +
    TI-Innovator Rover
    + sonar)
  11. Simuler une voiture autonome
    (import
    time
    +
    ti_rover
    +
    ti_system
    /
    TI-Innovator Hub
    +
    TI-Innovator Rover
    )
  12. Calculer la popularité d'une page web
    (import
    random
    )
  13. Exploiter la trame NMEA issue d'un GPS
  14. Modifier une image couleur en noir et blanc
    (import
    ti_graphics
    +
    ti_plotlib
    )

On saluera la diversité matérielle des activités. Certaines ne nécessiteront que la
TI-83 Premium CE
seule, d'autres l'accompagneront du périphérique
TI-Innovator Hub
et parfois du
TI-Innovator Rover
ou autres capteurs et actionneurs. Chacun devrait donc pouvoir y trouver des projets à mettre en œuvre, peu importe son équipement ! :bj:

Notons au passage l'activité n°14, traitant de l'affichage et de la retouche d'images en
Python
, une possibilité passionnante de la
TI-83 Premium CE Edition Python
une fois mise à jour en version
5.5.1
. En effet exclusivité à ce jour de la solution
Python
de
Texas Instruments
, il suffit d'1 seule ligne de code pour afficher des images - de quoi permettre d'aborder très rapidement dès la Seconde la création de projets ambitieux
(interfaces graphiques, jeux...)
sans avoir à traiter au préalable des formats d'images ! :D

Le cahier est disponible gratuitement ci-dessous en édition numérique. :bj:

Envie d'en recevoir une édition papier ? C'est également possible ; elle te sera envoyée tout aussi gratuitement si tu participes à la formation en ligne de
SNT
par
Laurent
ce
2 Décembre 2020
de
18h30
à
20h
! :D

Liens
:


Télécharger
:


Symbolibre 0.2 : sources, nouvelles applis, début de doc

New postby Lephe » 06 Dec 2020, 23:25

Je suis super excité d'annoncer aujourd'hui une update importante de Symbolibre, avec les sources sous licence libre GPLv3 (github.com/symbolibre), plein de nouveautés sur les applications, et un nouveau site web avec de la documentation (symbolibre.org). Ça reste une release alpha, mais les progrès sont considérables. :D

Image

Pour replacer rapidement le contexte : le but de Symbolibre est de concevoir une calculatrice graphique à assembler et installer à la main, tournant entièrement sur des logiciels libres et avec un système logiciel moderne. C'est un projet Do-It-Yourself qui veut vous inviter à découvrir quelques concepts d'électronique, de systèmes d'exploitation, ou d'informatique en général à travers un objet courant du lycée. ^^

On a déjà eu l'occasion de parler du projet (sur TI-Planet comme sur Planète Casio) quand on l'a commencé il y a deux ans comme projet de Master. Après la fin de l'année on n'en a plus discuté publiquement, parce qu'on n'a avancé que doucement (avec principalement deux contributeurs, Nicolas — qui n'a pas encore de compte ici mais ça finira bien par arriver — et moi). On a fini les demandes pour pouvoir publier les sources en Septembre cette année, et voici donc notre première release officielle du logiciel. :)

Pas mal de choses ont changé depuis, et on a plusieurs articles à publier sur notre site pour raconter le processus de conception, de la structure des applications en applets QML au système mathématique en passant par l'interface utilisateur. Je publierai sans doute d'autre choses ici... mais je ne veux pas inonder, donc avec modération.

Vous pouvez déjà lire l'article de publication sur notre site web. (Il y a même un flux Atom - lien direct.)


Interface utilisateur unifiée



Cette release comporte trois applications qu'on avait déjà pu présenter : l'interprète de calculs, un traceur de fonctions, et un petit IDE pour programmer (pour l'instant) en Python.

Le gros changement dans cette release, en plus de l'ajout de pas mal de fonctionnalités de base dans ces applications, c'est que les outils internes et les interfaces graphiques ont été unifiées (les applications étaient développées quasi-indépendamment pendant le projet de Master). ;)

Sur l'interface utilisateur, on a beaucoup remanié les applications pour intégrer une « barre de fonctions » en bas, dont on peut activer les fonctions avec 5 touches F1...F5. C'est clairement inspiré de Casio.

Image

À l'origine on espérait garder un clavier le plus direct possible avec des labels les plus clairs possibles, mais les actions disponibles dans chaque application étaient trop variées et aucun schéma de nommage des touches ne permettait de les décrire de façon convaincante — on terminait avec des menus un peu partout, et donc des pressions de touches en plus.

Les touches de fonctions F1...F5 sont essentiellement des touches « à label variable », ce qui donne de la liberté pour assigner les fonctions de chaque application. Mais ce n'est pas sans défaut, parce qu'on a vite fait de mélanger plein de choses dans ce concept très large, et il faut explicitement ajouter de la structure pour que ça reste intuitif.

On a pas mal d'idées pour rendre cette interface progressivement plus intuitive, et on compte bien implémenter tout ça dans les prochaines versions. ^^


Systèmes internes : gestion des applications, mathématiques



On a aussi tranché plusieurs questions architecturales délicates. Une d'entre elles concerne le format des applications, avec plusieurs options entre des exécutables indépendants et un seul programme monolithique. Nos applications sont écrites avec le langage QML du framework Qt et leur chargement n'est pas immédiat (ce qui avantage le monolithique en performance), mais on veut aussi supporter des applications externes (ce qui nécessite de pouvoir travailler avec des exécutables indépendants).

On a décidé d'implémenter nos applications comme des applets QML ; essentiellement elles sont installées séparément mais chargées dans le même processus. Des applications externes écrites comme des applets QML peuvent profiter de la bibliothèque Symbolibre, mais d'autres exécutables Qt, SDL ou autres seront aussi supportés (ce qui sera intégré dans l'image OS de base n'est pas encore décidé, mais c'est le plan). ;)

Une autre question délicate concerne le système mathématique. On avait assez vite décidé d'utiliser Giac, mais on n'était pas certains de vouloir l'exposer de façon brute, et on a envisagé d'avoir un langage intermédiaire. On a fini par trancher pour exposer Giac directement, parce que les deux options nécessitent d'utiliser Giac comme une boîte blanche, et l'étape intermédiaire avait trop de complexité ajoutée. Je pense qu'on aura l'occasion d'en reparler !


Traduction des applications



On a intégré le système de traduction au projet, et tout est traduit en français et en anglais.

Image

Voilà de ce côté-là c'est tout. :p


Catalogues de saisie mathématique et Python



On a commencé à intégrer des catalogues de fonctions pour faciliter la saisie. Je ne vous présente pas le concept (y'a rien de nouveau ici), mais on s'attache à le faire soigneusement parce qu'une fonction nommée de façon peu intuitive et sans description n'est jamais facile à utiliser.

Image

La classification des fonctions est arborescente même si idéalement on voudrait éviter d'imbriquer les niveaux là où ce n'est pas intuitif. Pour chaque entrée, on a une description traduite et quelques exemples ; l'équivalent de ce que donne l'add-in HELP sur Casio (soit plus que le catalogue intégré, qui ne donne que les noms, quasiment tous obscurs).

Il y a actuellement deux catalogues de ce type : un pour la saisie des expressions mathématiques, et un pour les fichiers Python dans l'éditeur de code.

Image


Tester sur PC



Vous pouvez tester les applications sur un PC en les compilant depuis le dépôt, il y a des instructions dans le README. On a récemment migré vers CMake au lieu de l'ancien QMake, ce qui a beaucoup simplifié le procédé. Il y a un clavier intégré (en plus des touches de votre clavier physique, qui marchent tout aussi bien).

Image

Pour que ce soit plus facile à tester pour vous, on souhaite compiler une version web du logiciel à la façon de l'émulateur Numworks. C'est loin d'être évident, notamment avec Giac et Qt Quick, mais je promets de tester !


Concernant le montage matériel de la calculatrice



Pour tout ce qui est matériel, on est restés avec le prototype qu'on a construit en Master (ci-dessous). Nicolas et moi n'étions pas les soudeurs de l'équipe, donc je reprends progressivement les informations (et le coup de main au fer à souder) pour concevoir un deuxième prototype.

Image

Le défaut majeur du premier prototype était dans le montage, avec pas mal de fils encore volants dans le boîtier, et des contacts pas assez francs au niveau de l'écran. L'objectif pour le second est de tout router sur le PCB en connectant les composants avec des pin headers, ce qui donne un seul « format » à souder (du THT normalement accessible au plus grand nombre), peut-être évitable avec des pin headers sans soudure, et un minimum de risque de mauvais contacts. :)

On a aussi commandé des écrans plus grands, puisqu'on nous avait fait remarquer (à juste titre) que l'écran original était vraiment petit. L'écran n'effleurera probablement jamais le boîtier d'une façon super design à cause de subtilités de montage, mais ça devrait être un peu plus stylé !


Nouveau site web et documentation



Enfin, on a refait notre site web symbolibre.org ; le nouveau système ressemble au Wordpress qui était avant, à ceci près que si vous étiez abonné·e au flux RSS vous avez certainement re-reçu vos notifications avec le changement.

Quelque chose de vraiment nouveau est la documentation qu'on a commencé à pousser ; rien de transcendant encore, mais des bonnes bases pour le futur du projet. :)

Il y a notamment des notes sur la façon dont on génère des images OS Raspbian pour le Pi Zero, ce qui permettra à terme de créer des images OS personnalisées avec les paquets de votre choix. (Comme le Pi Zero n'a pas de réseau, le plus direct est de générer les images sur le PC puis de les installer ensuite.)


Conclusion et liens



Même si tout s'est produit un peu dans l'arrière-boutique, cette publication contient de l'ordre de 400 commits sur 18 mois, avec une bonne dose d'expérimentations sur le matériel et beaucoup de questions de conception, qu'on est très enthousiastes à l'idée de vous partager. :D

  • Vous pouvez lire et tester nos applications sur le dépôt Github github.com/symbolibre.
  • Vous pouvez lire nos articles et la documentation sur notre site web symbolibre.org.
  • Vous pouvez être notifiés des prochains articles en vous abonnant au flux Atom (celui-ci est en français) avec votre client préféré.

Ce projet a été très bien accueilli par la communauté précédemment, et j'espère vous rendre une partie de cet intérêt avec cette release. Merci à tous ! o/

1ère ouverture fx-CG50AU, la capacité Flash enfin connue

New postby critor » 08 Dec 2020, 00:00

Le mode examen des calculatrices graphiques désormais en application en France est un véritable scandale.
Avant tu pouvais améliorer gratuitement les capacités de n'importe quel modèle de calculatrice, même de milieu ou d'entrée de gamme, en lui rajoutant des programmes ou applications téléchargés chez nous ou ailleurs.
Nous n'allons pas retracer ici plusieurs décennies de création bénévole bien souvent avec code source ouvert et libre, mais on peut citer parmi les dernières pépites
KhiCAS
pour , , et .
Maintenant seules les fonctionnalités du constructeur de la machine sont utilisables en examen et l'unique façon d'en avoir davantage si tu trouves qu'il te manque quelque chose est de payer, payer pour le modèle plus cher. :'(
Une grave atteinte aux droits des utilisateurs et des développeurs, mais également à l'égalité des candidats devant l'examen. :mj:
Curieuse chose que de vouloir ainsi tout contrôler et interdire au pays de la liberté et de l'égalité, surtout lorsque la réglementation en question génère encore plus d'inégalités... :#roll#:



Dans l'État d'Australie-Méridionale
(SA - South Australia)
, l'institution scolaire s'est déjà penchée sur la question des données dans les calculatrices, et a montré que la réponse pouvait être autre chose qu'un mode examen punissant tout-le-monde.
La réglementation du certificat d'éducation de l'Australie du Sud
(SACE - South Australian Certificate of Education)
qui est même suivie par d'autres états australiens ainsi que des écoles dans d'autres pays, n'autorise que certains modèles de calculatrices graphiques, reproduits ci-contre depuis la session 2011.

Les calculatrices autorisées y sont choisies selon plusieurs critères, entre autres :
  • pas de capacités de calcul formel
    (
    CAS - Computer Algebra System
    )
  • pas de connecteur dédié à la connexion d'une mémoire externe
    (lecteur de carte
    SD
    )
Mais surtout, tu peux remarquer que les modèles
Casio
autorisés aujourd'hui sont spécifiques à l'Australie.



La
fx-9860G AU
sortie en 2006 est comparable au modèle international
fx-9860G
de 2005
(
Graph 85
en France)
.
Seule différence, sa mémoire de stockage en Flash n'a pas
1,5 Mio
de capacité mais seulement
800 Kio
.

En effet, la réglementation du
SACE
autorise parfaitement l'utilisation de la mémoire de la calculatrice par les candidats. Mais afin de gommer les inégalités, elle fixe une capacité maximale.
La limite se situant visiblement à l'époque entre
800 Kio
et
1,5 Mio
,
Casio
a donc sorti pour l'Australie la
fx-9860G AU
avec ainsi une mémoire de stockage de capacité réduite.

Tous les candidats disposent de la sorte du même espace mémoire qu'il leur appartient de remplir comme bon leur semble. A eux de décider si il vaut mieux y mettre des programmes et applications rajoutant des fonctionnalités, ou bien des formulaires et documents PDF. Une façon très saine de les responsabiliser.


Cette limite a depuis été revue à la hausse pour passer à
5 Mio
.

Casio
en profite donc pour sortir en 2006 la
fx-9860G AU Plus
, cette fois-ci offrant bien
1,5 Mio
de capacité de mémoire de stockage comme le modèle international
fx-9860GII
(
Graph 75
en France)
.

En 2016,
Casio
sort la
fx-CG20AU
. Ici le modèle international
fx-CG20
offre
16 Mio
de capacité de stockage. C'est donc ce point qui diffère sur la
fx-CG20 AU
, avec seulement
4,5 Mio
.

En 2018,
Casio
sort la
fx-CG50AU
. Même différence ici avec le modèle international
fx-CG50
(
Graph 90+E
en France)
, on passe de
16 Mio
à
4,5 Mio
d'espace de stockage.

8283Mais pourquoi
Casio
s'est-il contenté d'offrir
4,5 Mio
d'espace de stockage sur sa
fx-CG50 AU
et non le maximum autorisé de
5 Mio
?

Nous avions déjà vu que les et utilisaient une puce
S99-50272
de chez
Spansion
offrant une mémoire
Flash
de
32 Mio
.

Sur cette
Flash
nous avions donc 2 partitions :
  • une de
    16 Mio
    pour l'espace de stockage
  • et une de
    16 Mio
    réservée au système d'exploitation ainsi qu'à son code amorce

Or, les images de mise à jour contenant le système d'exploitation et le code amorce envoyées à la calculatrice, ne font que
11,3 Mio
une fois décompressées.
Et
11,3+4,5 = 15,8 Mio
, soit un peu moins de
16 Mio
, alors que
11,3+5 = 16,3 Mio
.

Nous pensions donc que
Casio
avait souhaité que l'ensemble puisse tenir dans une puce
Flash
de
16 Mio
de capacité, afin d'économiser un petit peu sur l'assemblage des
fx-CG50 AU
.

MajesticFalcon35
a creusé la question avec sa
fx-CG50 AU
.

Grosse surprise, un logiciel de partitionnement détecte
11,5 Mio
d'espace inutilisé et autorise le redimensionnement l'espace de stockage de
4,5 Mio
à
16 Mio
de capacité.

En pratique tricher avec la réglementation australienne n'est bien évidemment pas aussi simple, la calculatrice signalant après l'opération une erreur de système de fichier et réinitialisant le tout aux capacités d'origine.

Mais le fait que l'opération soit détectée comme réalisable semble indiquer que la
fx-CG50AU
utilise finalement une puce
Flash
de
32 Mio
, exactement comme les
fx-CG50
et
Graph 90+E
.

Nous en aurons le coeur net, nous avons demandé à
MajesticFalcon35
d'ouvrir sa calculatrice. Et effectivement, on y trouve bien la même puce
Spansion S99-50272
de
32 Mio
de capacité ! :bj:

La
fx-CG50AU
dispose finalement donc de
32 Mio
de mémoire
Flash
, et est donc matériellement parlant elle aussi parfaitement capable d'exploiter un espace de stockage de
16 Mio
. C'est un autre verrou logiciel ou matériel qui bride artificiellement sa capacité à
4,5 Mio
.

Source
:
https://www.casiopeia.net/forum/viewtop ... 140#p21116

Dumpe ta TI-Nspire CX II avec le nouveau polyDumper

New postby critor » 08 Dec 2020, 11:51

TI-Nspire CX
et
TI-Nspire CX II
commencent leur amorçage en exécutant une zone de
128 Kio
programmée dans leur puce
ASIC
: le
Boot1
sur les
TI-Nspire CX
, renommé
BootROM
sur les
TI-Nspire CX II
.

La calculatrice décompresse et exécute ensuite une ou plusieurs images programmées dans sa mémoire
Flash NAND
. Cette dernière est découpée en pages de
2 Kio
, elles-mêmes réparties en blocs de
64
pages.

Sur les
TI-Nspire CX
, la mémoire
Flash NAND
de
128 Mio
était découpée en diverses partitions. Plus précisément, la 1ère partition comportait une table de partitions, que l'on pouvait modifier avec le programme .

Voici la table de partitions telle qu'écrite en usine, avec dans l'ordre :
  1. Manuf
    (
    1
    bloc /
    64
    pages /
    128 Kio
    )
    avec des données matérielles
  2. Boot2
    (
    21
    blocs /
    1344
    pages /
    2,625 Mio
    )
    avec le
    Boot2
    précédé sur les dernières versions d'un
    Boot1.5
  3. BootData
    (
    3
    blocs /
    192
    pages /
    384 Kio
    )
    avec des données de démarrage
    (contraste, mode examen, ...)
  4. Diags
    (
    7
    blocs /
    448
    pages /
    896 Kio
    )
  5. FileSystem
    (
    992
    blocs /
    63488
    pages /
    124 Mio
    )
    avec le système de fichiers
Pour utiliser un émulateur de
TI-Nspire CX
comme il était nécessaire de récupérer plusieurs de ces éléments, ce que permettait le programme
polyDumper
.

polyDumper
n'était hélas jusqu'à présent pas adapté aux
TI-Nspire CX II
.

En effet, à notre connaissance les
TI-Nspire CX II
n'ont plus de table de partitions. :o

Les positions et tailles des partitions sont codées en dur et dupliquées dans chaque élément en ayant besoin, c'est très sale...

Notons que cela rend quasiment impossible la réalisation d'un outil comme
nsPartManagic
permettant de déplacer et redimensionner les partitions. On peut donc supposer que
Texas Instruments
a fait exprès, même si nous ne voyons pas trop en quoi la liberté d'élargir ou réduire les différentes partitions et donc le système de fichiers serait problématique.

Sur
TI-Nspire CX II
, nous avons donc dans l'ordre telles qu'actuellement connues et documentées :
  1. Manuf
    (
    1
    bloc /
    64
    pages /
    128 Kio
    )
  2. BootLoader
    (
    4
    blocs /
    256
    pages /
    512 Kio
    )
    avec l'équivalent du
    Boot1.5
  3. PTTData
    (
    1
    bloc /
    64
    pages /
    128 Kio
    )
    avec les données du mode examen
  4. ?
    (
    1
    bloc /
    64
    pages /
    128 Kio
    )
  5. DevCert
    (
    1
    bloc /
    64
    pages /
    128 Kio
    )
    avec l'éventuel certificat permettant d'installer et lancer des versions du système signées avec les clés de développement
  6. OSLoader
    (
    2
    blocs /
    128
    pages /
    256 Kio
    )
    avec l'équivalent du
    Boot2
  7. Installer
    (
    8
    blocs /
    512
    pages /
    1 Mio
    )
    lancé pour l'installation d'un OS nouvellement transféré
  8. OtherInstaller
    (
    8
    blocs /
    512
    pages /
    1 Mio
    )
  9. OSData
    (
    2
    blocs /
    128
    pages /
    256 Kio
    )
  10. Diags
    (
    5
    blocs /
    320
    pages /
    640 Kio
    )
  11. ?
    (
    85
    blocs /
    5440
    pages /
    10,625 Mio
    )
  12. Logging
    (
    87
    bloc /
    5568
    pages /
    10,875 Mio
    )
  13. FileSystem
    (
    818
    blocs /
    52352
    pages /
    102,25 Mio
    )
Les
Boot1.5
et
Boot2
qui coexistaient dans la même partition
Boot2
sur les
TI-Nspire CX
sont ici bien scindés dans 2 partitions dédiées
BootLoader
et
OSLoader
.

Plus généralement, on constate que les partitions
BootLoader
et
OSLoader
sont beaucoup plus petites que ce qu'était la partition
Boot2
.
Son équivalent ici est en fait découpé en plein de petites partitions distinctes, notamment une partition
Installer
pour l'installation d'un OS nouvellement reçu sur la calculatrice.

Avec toutes ces nouvelles partitions et la puce
NAND Flash
qui reste avec
128 Mio
de capacité, les
TI-Nspire CX II
t'offrent nettement moins d'espace de stockage que leurs prédécesseures. Le système de fichiers n'a plus une capacité de
124 Mio
mais seulement de
102,25 Mio
, soit une perte de 20%.

13227Aujourd'hui,
polyDumper
est enfin mis à jour dans une version gérant les
TI-Nspire CX II
! :bj:

Pendant que tu disposes de
Ndless
profites-en vite pour récupérer les images qui te seront utiles pour émuler un jour ta
TI-Nspire CX II
, lorsque
Firebird
sera prêt. ;)

Téléchargements
:


Concours dessine Noël sur ta Casio Graph Python ou fx-92+SC

New postby critor » 09 Dec 2020, 03:16

Enseignant de matière scientifique en collège ou lycée,
Casio
t'a préparé un superbe concours pour fêter malgré tout
Noël 2020
.

Il te suffit de réaliser un superbe dessin de
Noël
sur ta calculatrice
Casio
ou son émulateur associé que nous remettons si besoin à ta disposition en fin d'annonce.

Tu peux participer au choix dans les 2 catégories suivantes :
  • fx-92+ Spéciale Collège
    avec son application
    Algorithmique
    t'offrant un langage de tracé à la
    Scratch/Logo
  • Casio Graph 35+E II
    ou
    Graph 90+E
    avec son application
    Python

Attention pour pouvoir bénéficier des tracés en
Python
(module
casioplot
)
, ta calculatrice doit faire tourner une version suffisamment récente :
  • Graph 35+E II
    versions
    3.30+
  • Graph 90+E
    versions
    3.40+
Si ce n'est pas le cas nous te remettons de quoi mettre à jour gratuitement dans nos ressources en fin d'annonce. :)

9668Dans chacune des 2 catégories, le meilleur dessin gagne le superbe lot suivant d'une valeur d'environ
180€
: :bj:
1
disque dur externe
SSD
de
1 To
de capacité
+ 1
calculatrice graphique
Casio
au choix

Le 2ème meilleur dessin gagne pour sa part le non moins superbe lot suivant d'une valeur d'environ
150€
: :D
1
enceinte
bluetooth
+ 1
calculatrice graphique
Casio
au choix

La calculatrice graphique au choix pourra être une
Graph 35+E II
ou
Graph 90+E
.

129871302313021Mais ce n'est pas tout, avec
Casio
pas de perdant. Tous les autres participants recevront un lot de participation : :favorite:
1
batterie externe
+ 1
clé
USB

Tu as jusqu'au
mardi 15 décembre
inclus pour envoyer par courriel à
education-france@casio.fr
:
  • la capture d'écran de ton dessin
  • ainsi que le script associé
Tu peux participer en ton nom, ou soumettre le sujet à ta classe et envoyer ensuite la production que tu estimes être la meilleure.

Et si tu sièges du mauvais coté du bureau en classe, rien ne t'empêche de créer ton dessin de
Noël
de ton côté, puis de demander à ton prof d'envoyer ta participation. ;)

Tu manques d'inspiration ? Tu ne connais pas assez la calculatrice ?
Casio
se propose même de t'aider à gagner en t'accompagnant ce
mercredi 9 décembre
au cours de 2 ateliers en ligne au choix tout spécialement dédiés aux dessins de
Noël
sur ses calculatrices :
  • 14h-14h45 :
    appli
    Algorithmique
    sur
    fx-92+ Spéciale Collège
  • 15h-15h45 :
    appli
    Python
    sur
    Graph 35+E II
    et
    Graph 90+E
Ils correspondant donc bien aux 2 catégories de participations, et en voici même un petit aperçu : ;)

Peut-être te demandes-tu en passant comment joindre le script de ta
fx-92+ Spéciale Collège
alors que la machine ne dispose pas de port de communication ?... mais en fait rien de plus simple ! :bj:

Que tu utilises la calculatrice ou son émulateur il te suffira juste d'en exporter le contenu à l'aide d'un
QR Code
:
98039804
  1. obtenir la sauvegarde du contenu sous forme de
    QR Code
    en tapant
    SECONDE
    OPTN
  2. flasher le
    QR Code
    alors obtenu :
    • sur émulateur, il te suffit juste de cliquer le
      QR Code
      dans la fenêtre
      popup
      qui apparaît
    • sur calculatrice, si celle-ci génère 1 seul
      QR Code
      , il te suffit de le flasher avec l'outil de ton choix
    • sur calculatrice, si celle-ci génère une série de plusieurs
      QR Codes
      (au-delà d'une certaine taille de script)
      , il te faudra les flasher avec l'appli
      Casio Edu+
  3. dans la page web qui s'ouvre, de cliquer sur l'icône d'envoi par courriel
Si besoin des tutoriels plus détaillés traitant séparément des 3 situations ici évoquées sont disponibles dans les ressources en fin d'annonce.



Lien
:
inscription ateliers

Ressources
:

Mise à jour calculatrice
:


Émulateurs
:

  • Graph 90+E / fx-CG50
    version
    3.50
    à installer sur
    Windows
    /
    Mac

    (période d'essai gratuite sans engagement de 90 jours, prolongeable gratuitement si besoin jusqu'au
    31 décembre 2020
    si déjà entamée)
  • Graph 90+E
    version
    3.50
    pour clé
    USB
    d'émulation officielle

Transfert de données
:

Mise à jour calculatrice
:


Émulateurs
:


Transfert de données
:



Sources
:
https://www.casio-education.fr/actualit ... noel-2020/ + https://twitter.com/CasioFrance/status/ ... 6127195142

Bêta-test public nouvelle version NumWorks 15.1

New postby critor » 10 Dec 2020, 16:03

13232Le mois dernier,
NumWorks
lançait le bêta-test public de la prochaine version
15
de sa calculatrice, alors en version
15.0.0
.

Aujourd'hui nous avons droit à une nouvelle version bêta
15.1.0
.

Tu peux donc si tu le souhaites dès maintenant mettre à jour ta calculatrice en version
15.1.0
, et profiter gratuitement en avant-première de toutes les formidables nouveautés de la prochaine version
15
que nous te rappelons ci-dessous : :bj:
ImageImageImageImageImageImageImage




1) Application Paramètres

Go to top

1319513194Et voici déjà une première nouveauté qui nous saute littéralement aux yeux.

En fin de mise à jour la calculatrice redémarre et nous demande notre langue, comme d'habitude, et puis surprise elle veut également connaître notre pays. :o

Nous allons avoir tout le loisir de nous pencher là-dessus puisque ce même nouveau réglage est également disponible dans l'application
Paramètres
, avec au choix :
  • Allemagne
  • Canada
  • Espagne
  • Etats-Unis
  • France
  • International
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Portugal
  • Royaume-Uni


En effet jusqu'à présent, certaines fonctionnalités de la calculatrice étaient impactées par le choix de la langue. On peut citer le mode examen néerlandais interdisant l'application
Python
(pour les
Pays-Bas
dont la réglementation interdit l'accès à tout éditeur de texte)
qui n'était disponible qu'en langues anglaises ou néerlandaise.

On pouvait aussi reprocher hors de nos frontières une méthode de calcul des quartiles utilisant une définition spécifique à la France.

Bref, des désagréments d'utilisation dans un contexte international, lier des fonctionnalités à la langue n'était pas une bonne chose, pour les élèves des lycées français à l'étranger, ou plus généralement toute personne préférant utiliser une autre langue que la langue officielle du pays réglementant sa scolarité.

Désormais fini les problèmes, l'option langue ne contrôle comme son nom l'indique que la langue des messages affichés.

C'est le seul choix du pays, comme sur ordinateur, qui influe sur le fonctionnement, avec entre autres :
  • le mode examen néerlandais qui n'est disponible que si on choisit les
    Pays-Bas
  • le calcul des quartiles dans l'application
    Statistiques
    qui utilise la méthode française si l'on choisit la
    France
    , et sinon désormais la méthode internationale pour tout autre choix de pays
  • pour les calculs avec unités dans l'application
    Calculs
    , les conversions d'unités automatiques qui dans le cas des
    Etats-Unis
    privilégieront les unités du système impérial, et les mettront également en avant dans les résultats additionnels


  • et enfin l'organisation des applications à l'écran d'accueil, qui dans le cas des
    Etats-Unis
    ne met plus en avant l'application
    Python
    :


La
NumWorks
a dorénavant de quoi s'adapter non seulement aux réglementations et usages de chaque pays, mais également aux besoins et préférences de chaque utilisateur dans un contexte de mobilités internationales,
une calculatrice pour les gouverner toutes
! :bj:

Peut-être que cette option serait justement l'occasion de réactiver le formidable moteur de calcul littéral qui avait été supprimé à compter de la version
11.2
, justement à cause de réglementations d'examens interdisant cette fonctionnalité au-delà des frontières françaises, et de recommencer à le faire évoluer... une calculatrice littérale à seulement
80€
ce serait fantastique, n'est-ce pas ? :D




2) Application Calculs et boîte à outils

Go to top

Ici dans l'application
Calculs
nous sommes littéralement gâtés, c'est
Noël
avant l'heure.

Comme nous l'avons déjà abordé dans la partie précédente, une nouveauté déjà est l'ajout de la gestion des unités du système impérial. Tu les retrouveras dans la boîte à outils avec les autres unités : :)
  • directement dans la catégorie
    Superficie
    (
    acre
    )
  • dans les catégories
    Distance
    ,
    Volume
    et
    Masse
    , en 1er ou 2ème niveau selon ton choix de pays :
    • Distance
      :
      • in
        (pouce)
      • ft
        (pied)
      • yd
        (yard)
      • mi
        (mile)
    • Volume
      :
      • tsp
        (cuillère à café)
      • tbsp
        (cuillère à soupe)
      • floz
        (once fluide)
      • cup
        (tasse)
      • pt
        (pinte)
      • qt
        (quart)
      • gal
        (gallon)
    • Masse
      :
      • oz
        (once)
      • lb
        (livre)
      • shtn
        (tonne courte)
      • lgtn
        (tonne longue)

      De nouvelles unités de température bien plus usuelles que le
      Kelvin
      sont également rajoutées, les degrés
      Celsius
      et
      Fahrenheit
      . :bj:

      Une petite nouveauté non négligeable est que tu ne perds plus le calcul en cours de saisie si tu sors de l'application
      Calculs
      , par exemple pour aller copier-coller une donnée présente dans une autre application, très pratique ! :bj:

      Grande nouveauté, la calculatrice gère maintenant le calcul vectoriel. Une nouvelle entrée est disponible en ce sens dans la boîte à outils avec les fonctions dédiées : :bj:
      • dot(,)
        (produit scalaire)
      • cross(,)
        (produit vectoriel)
      • norm()
        (norme)
      Attention, ne sont reconnues en tant que vecteurs et donc acceptées par ces fonctions que les seules matrices colonne, pas les matrices ligne. C'est d'ailleurs dommage pour l'intuitivité.

      Le calcul matriciel bénéficie quant à lui de deux nouvelles fonctions :
      • ref()
        (forme échelonnée)
      • rref()
        (forme échelonnée réduite)
      Précisions que les résultats matriciels bénéficient à leur tour de résultats additionnels calculés automatiquement :
      • déterminant
      • inverse
      • forme échelonnée
      • forme échelonnée réduite
      • trace

      Les fonctions
      gcd(,)
      et
      lcm(,)
      te permettaient jusqu'à présent de calculer les
      PGCD
      et
      PPCM
      de seulement 2 nombres. Au-delà, tu devais imbriquer plusieurs appels.

      Désormais les fonctions
      gcd()
      et
      lcm()
      acceptent autant de paramètres que tu veux ! :bj:




3) Application Fonctions

Go to top

Un objectif clairement affiché de la calculatrice
NumWorks
c'est l'intuitivité. Par exemple dans l'application
Fonctions
:
  • tu bénéficiais d'un réglage automatique des bornes verticales de la fenêtre
  • dans le cas de fonctions trigonométriques, tu bénéficiais même en prime d'un réglage automatique des bornes horizontales
L'objectif visé était de te garantir une bonne visibilité graphique de tous les éléments pertinents à étudier, sans que tu aies à régler toi-même les bornes de la fenêtre.

Mais voilà, cela ne produisait pas tout-le-temps des résultats optimaux. Notamment en dehors des fonctions trigonométriques l'intervalle sur lequel la fonction était représentée restait par défaut figé sur [-10;10], ce qui pouvait écraser, déformer, ou même rejeter hors fenêtre plusieurs éléments remarquables.

Désormais l'onglet
Graphique
dispose d'une toute nouvelle barre de menu, avec par défaut une option
Auto
qui tentera d'ajuster au mieux aussi bien les bornes horizontales que verticales de la fenêtre ! :bj:
Fantastique, on pourrait commencer à se permettre de parler d'intelligence artificielle, et tout ça dans une calculatrice. :o


Si tu souhaites corriger d'éventuelles distortions, tu pourras également choisir d'orthonormer le repère d'une seule touche via ce même menu. :)


Jusqu'à présent, tes possibilités de naviguer rapidement dans la représentation graphique d'une fonction étaient peu intuitives et donc en pratique assez contraintes.

Outre le réglage manuel d'une nouvelle fenêtre, la méthode la plus évidente était de faire suivre la courbe par le curseur, et la fenêtre s'adaptait alors automatiquement lorsque ce dernier en sortait.
Le parcours de la courbe prenait donc du temps, et tes possibilités de navigation étaient contraintes par la sortie du curseur de la fenêtre, ce qui n'était pas toujours possible verticalement.

Tu avais mieux mais dans la fort mal nommée option
Zoom
.

Plus besoin de réglage fastidieux de la fenêtre ni de curseur pour explorer la représentation graphique désormais, de façon maintenant évidente l'option
Zoom
est renommée
Naviguer
.

Tu pourras ici immédiatement faire défiler la fenêtre horizontalement ou verticalement à l'aide des touches fléchées, et toujours zoomer avec les touches
+
et
-
. :bj:




4) Application Suites

Go to top

L'application
Suites
bénéficie déjà des nouvelles possibilités de fenêtrage automatique décrites précédemment dans la partie
Fonctions
.

Grande nouveauté, comme cela avait déjà été fait avec les fonctions, les suites définies dans l'application
Suites
sont maintenant accessibles et utilisables depuis les autres applications. :bj:

Tu pourras les consulter et saisir en écriture naturelle via la touche
var
, ou encore y faire appel directement sous l'écriture parenthésée.
Une belle intégration multipliant les libertés de recherche et résolution de problèmes. :D

Lorsque tu saisissais les expressions pour définir une suite, il t'était possible de faire référence au terme de rang
n
ou
n+1
de la même suite ou d'une autre suite.

Toutefois la vérification syntaxique était très stricte, et t'empêchait d'utiliser un terme utilisant un autre rang de
n
(
n+2
, ...)
et même pire un terme de rang fixe, particulièrement embêtant dans l'initialisation de certaines suites récurrentes.

La vérification syntaxique a été corrigée, tu as maintenant toute liberté d'utilisation de terme de suites dans tes définitions de suites. :bj:




5) Application Statistiques

Go to top

L'application
Statistiques
bénéficie elle aussi sur son onglet
Graphique
des nouvelles possibilités de fenêtrage automatique de l'application
Fonctions
.

Dans l'application
Statistiques
, il t'est désormais possible de trier les colonnes de valeurs ou effectifs dans l'ordre croissant. :)

Pour cela il te suffit juste de sélectionner le nom de la colonne avec les touches fléchées, puis de taper
OK
pour accéder au menu contextuel.




6) Application Régressions

Go to top

L'application
Régressions
bénéficie également de la nouvelle possibilité de trier les colonnes, ainsi que des nouvelles possibilités de fenêtrage automatique. Mais ce n'est pas tout.

Quand tu réalisais une régression linéaire, tu avais droit au calcul du coefficient de détermination
te permettant de juger de l'adéquation au modèle de régression en question.

Toutefois, le coefficient
n'était pas calculé lorsque l'on choisissait un modèle de régression autre que linéaire.

Désormais, le coefficient
est bien calculé pour l'ensemble des modèles de régression gérés. :)




7) Application Python

Go to top

Comme sur d'autres modèles, l'application
Python
était un peu à part dans le système de la calculatrice. Elle utilise par définition même un système de notation différent de toutes les autres et ne permettait que peu le partage de données, gênant ainsi le processus de recherche et résolution d'un problème, particulièrement dans le cadre des tâches complexes mobilisant diverses compétences et faisant appel à différentes applications.

Pour importer des données dans ton application
Python
, tu avais la possibilité de copier-coller.

Mais voilà, avec les différences de notation, tu pouvais obtenir des erreurs de syntaxe ou pire des résultats complètement différents et donc faux. :mj:

Et bien bonne nouvelle, cet écueil a été corrigé. :bj:

Les différences de notation sont maintenant corrigées de façon totalement automatique et transparente lors de l'opération de collé
(symboles de multiplication, puissance, racine, ...)
.


Inversement, si tu souhaitais exporter les données de ton application
Python
par copié-collé, tu rencontrais le même genre de difficultés. :mj:

Et ici encore bonne nouvelle, la transcription automatique est également gérée dans ce sens-là désormais ! :bj:




Une fois de plus
NumWorks
nous signe là une superbe mise à jour, améliorant encore et toujours gratuitement les possibilités de ta calculatrice favorite, félicitations ! :bj:

Nous en profitons pour remercier les contributeurs bénévoles ayant aidé à l'élaboration de cette mise à jour :

Lien
:
Mise à jour
(demander l'installation de la version bêta, puis suivre les instructions)

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
551 utilisateurs:
>523 invités
>21 membres
>7 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)