π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2021

News 2020
August (1)
June (2)

News 2019
July (1)

News 2018

News 2017

News 2016
April (1)

News 2014
March (1)

News 2013
August (3)
July (5)
June (1)
May (1)

News 2012
August (2)
July (2)
June (5)
May (1)
April (3)
March (1)

News 2011
June (1)
May (1)

News 2010
July (1)

Dumping ROM TI-92 1.2, enfin !

New postby critor » 21 Feb 2021, 11:11

Sur
TI-Planet
nous œuvrons entre autres à la préservation du patrimoine éducatif développé par
Texas Instruments
, qu'il soit logiciel ou matériel.

Pour le logiciel :
  • concernant les calculatrices à mémoire
    Flash
    réinscriptible et donc pouvant être mises à jour, cela passe par la récupération des images d'OS d'une façon ou d'une autre selon qu'il s'agit d'images publiées sur le site de
    TI
    , d'images préinstallées en usine sans publication, ou d'images de développement
  • concernant les calculatrices de technologie plus ancienne à mémoire
    ROM
    non réinscriptible logiciellement, cela passe par le
    dumping
    du contenu
    ROM
    , et il est très important de le faire aussi tôt que possible pendant que les calculatrices concernées fonctionnent encore

Les images d'
OS
ainsi récupérées sont toutes mises à disposition en téléchargement sur notre site.

Pour les images
ROM
nous ne pouvons hélas pas te les partager à ce jour,
Texas Instruments
combattant la diffusion de telles images.
En effet à la différence des précédentes, les images
ROM
sont directement amorçables sur des émulateurs, dont il existe plein de versions sur
smartphones
.
Leur diffusion dispense alors de s'acheter une calculatrice
TI
pour aller en classe, voir même de toute la scolarité car certains pays commencent à autoriser smartphones, tablettes et ordinateurs personnels aux examens.
Nous te les conservons toutefois en lieu sûr, en attendant des temps plus propices.

Les
TI-92
et
TI-92 II
sorties pour les rentrées 1995 et 1996 ne bénéficient pas de la technologie
Flash
, contrairement au modèle successeur
TI-92 Plus
de la rentrée 1998.

Par rapport aux différentes versions
ROM
connues
, la
TI-92
est de loin le modèle sur lequel nous en avions récupéré la plus faible proportion :
  • TI-92
    :
    0.5d23
    -
    16/01/1995
    :)
  • TI-92
    :
    0.6a19
    -
    31/05/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.0b1
    -
    13/09/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.0
    -
    19/09/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.2
    -
    11/10/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.3
    -
    20/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.4
    -
    17/11/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.5
    -
    02/01/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.7
    -
    18/01/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.8
    -
    28/02/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    20/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    26/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.11
    -
    11/04/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.12
    -
    08/05/1996
    :)
  • TI-92 II
    :
    2.1
    -
    19/08/1996
    :)

Aujourd'hui
Frédéric Desautels
alias
Mr Womp Womp
fait avancer ce travail d'archivage. Il a récupéré et
dumpé
à l'aide de
TiLP
une
TI-92
munie d'une
ROM
en version
1.2
.

Avec le logiciel contenu compilé le 11 octobre 1995, c'est désormais la plus ancienne
ROM
TI-92
de production à notre disposition, merci ! :bj:

  • TI-92
    :
    0.5d23
    -
    16/01/1995
    :)
  • TI-92
    :
    0.6a19
    -
    31/05/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.0b1
    -
    13/09/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.0
    -
    19/09/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.2
    -
    11/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.3
    -
    20/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.4
    -
    17/11/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.5
    -
    02/01/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.7
    -
    18/01/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.8
    -
    28/02/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    20/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    26/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.11
    -
    11/04/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.12
    -
    08/05/1996
    :)
  • TI-92 II
    :
    2.1
    -
    19/08/1996
    :)
A bientôt, on espère... ;)
Link to topic: Dumping ROM TI-92 1.2, enfin ! (Comments: 0)

Test prototype TI-92 Juin 1995: version 0.6a19, module Zebra

New postby critor » 20 Feb 2021, 13:53

13568Dans plusieurs articles précédents nous t'avions annoncé, testé et dumpé un prototype de la légendaire
TI-92
sortie pour la rentrée 1995.

13543Le prototype comportait un numéro de série indiquant un assemblage en
Mai 1995
et présentait :
  • une
    ROM
    interne en version
    0.5d23
    compilée le
    16 janvier 1995
  • un module
    ROM
    amovible muni d'une connectique
    Zebra
    incompatible avec les
    TI-92
    de production et incluant de la mémoire
    Flash
    réinscriptible, mais déjà mis à jour avec la dernière version de production
    1.12
    compilée le
    8 mai 1996
13555135421354113540135381353713536


C'est toutefois cette
ROM
externe
1.12
qui nous a permis de
dumper
la
ROM
interne
0.5d23
.

En effet, lorsqu'une
TI-92
comporte simultanément une
ROM
interne et un module
ROM
amovible, c'est ce dernier qui a la priorité et est amorcé.
Le prototype démarre alors en version
1.12
sur laquelle on peut rajouter la gestion des programmes en langage machine en installant
Fargo
, et nous avons alors constaté que le
mapping
mémoire était par chance le suivant :
  • 0x200000 :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x300000 :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x400000 :
    ROM
    externe
    (
    2 Mio
    )
Ce n'était pas exactement ce que nous annonçait la documentation de
Fargo
pour cette configuration, cette dernière ne nous laissant a priori que peu d'espoir. Mais peut-être que ce prototype se comportait par chance différemment, ou peut-être tout simplement que la documentation en question est fausse, les premières
TI-92
de production n'ayant pas comporté de
ROM
interne. La
ROM
interne n'est revenue que très tardivement sur la fin de vie des
TI-92
, à partir des calculatrices équipées de la version
1.11
compilée le
11 avril 1996
.

Et puis nous t'annoncions l'arrivée prochaine d'une 2nd prototype. ;)

1359013568Aujourd'hui ce 2nd prototype
TI-92
est entre nos mains. :D

Cette fois-ci le couvercle semble bien être coulé dans le moule final, les nom et logo
Texas Instruments
adoptant leur forme définitive.

De face, on reconnaît toutefois encore une fois qu'il s'agit d'un prototype au clavier, avec la touche de verrouillage présentant une main sous un visuel non final, sans manche ni poignet.
Au moins 3 visuels différents avaient été envisagés par
TI
pour cette touche selon les illustrations qui ont varié dans les diverses communications promotionnelles de l'époque :


13588Sur la tranche supérieure, les inscriptions accompagnant les différents éléments ne semblent pas encore aussi grandes que sur les modèles de production, mais n'en restent pas moins beaucoup moins écrasées que sur le prototype précédent.

1358713565Le prototype précédent comportait un numéro de série
01182 0595
indiquant un assemblage en
Mai 1995
.

Ici le numéro de série
0695 11045
prend le format inversé qui persistera avec les premiers modèles de production, et nous indique donc un assemblage en
Juin 1995
.

On note une étiquette imprimée
Engineering Sample Not for Sale
, ainsi qu'un étiquette manuscrite
Proto 2
.

13592Il est donc grand temps d'allumer notre prototype
TI-92
et de composer la combinaison secrète
F5
(
pour en connaître la version logicielle.

Et bien de façon assez décevante, cette
TI-92
fait tourner la version
0.5d23
du
16 janvier 1995
, c'est-à-dire exactement celle que nous avions déjà
dumpée
sur la
ROM
interne du prototype précédent. :o

1358513586C'est assez curieux vu l'écart avec la date d'assemblage de ce prototype. Retirons le compartiment arrière afin d'en apprendre davantage.

Sur la face arrière interne, on note toujours l'absence d'un timbre à date gravé, ainsi que l'absence de gravure des spécifications de l'alimentation dans les rectangles prévus à cet effet.

Le prototype comporte bien un module
ROM
amovible mais on se rend vite compte du problème, le module n'était tout simplement pas inséré à fond.

On devine de suite aux verrous latéraux qu'il s'agit toujours d'un module à connecteurs
Zebra
physiquement incompatibles avec les
TI-92
de production. Nous avions quelque méfiance envers la fiabilité de ces connecteurs, hélas l'expérience nous donne raison.

Avant donc de bien renfoncer ce module jetons-y un petit coup d'œil, il semble absolument identique à celui du prototype précédent, même référence
1113530-0001
, et même utilisation de
2 Mio
de mémoire
Flash
réinscriptible avec 2 puces
Intel E28F008SA-120
:
135811358013579135781357713576

13593Rallumons donc avec le module bien enfoncé et accédons donc à l'écran de diagnostics.

Et bingo, cette fois-ci le module
Zebra
n'a pas été mis à jour, nous obtenons une version
0.6a19
inconnue jusqu'à ce jour, et apparemment compilée le
31 mai 1995
.

Profitons-en donc au passage pour compléter la chronologie des versions
TI-92
:
  • TI-92
    :
    0.5d23
    -
    16/01/1995
    :)
  • TI-92
    :
    0.6a19
    -
    31/05/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.0b1
    -
    13/09/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.2
    -
    11/10/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.3
    -
    20/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.4
    -
    17/11/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.5
    -
    02/01/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.7
    -
    18/01/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.8
    -
    28/02/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    20/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    26/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.11
    -
    11/04/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.12
    -
    08/05/1996
    :)
  • TI-92 II
    :
    2.1
    -
    19/08/1996
    :)

Nous t'avions déjà comparé la version
0.5a23
du
16 janvier 1995
avec la version la plus ancienne dont nous disposions jusqu'alors, la
1.3
du
20 octobre 1995
.

Malgré les 9 mois les séparant, la version
0.5a23
était déjà très similaire à cette dernière en apparence et fonctionnalités, on pourrait même la qualifier de forme quasiment finale. Visiblement
Texas Instruments
était déjà sur le développement de la
TI-92
depuis des années.

Nous avions beaucoup cherché pour ne trouver que quelques rares différences bien mineures dans la version
0.5a23
:
  • des éléments aux positions différentes dans certaines boîtes de dialogue
  • un menu manquant
  • des options dans un ordre différent dans certains menus, ou parfois dans des sous-menus différents
  • des fonctions avec des noms différents
  • un bug d'interface pour l'instruction
    ZoomInt
  • le caractère
    ©
    non encore fonctionnel pour préfixer les commentaires dans les programmes
  • et pour le plus excitant la présence alors d'un élément
    Icon
    pour les boîtes de dialogue personnalisées, mais non fonctionnel et supprimé depuis

Ici avec la version
0.6a19
nous sommes donc 4 mois plus tard, à seulement 5 mois de la version
1.3
.

Sans surprise, la quasi totalité de ces différences ont été corrigées, la version
0.6a19
est quasiment identique à la version
1.3
.

13593Pour les très rares différences encore persistantes, on peut citer :
  • Le caractère
    ©
    est maintenant fonctionnel et présent dans les menus de l'éditeur de programme, mais pas encore au catalogue accessible via
    2nd
    2
    , seule et unique différence au catalogue d'ailleurs
  • L'écran de diagnostics qui adopte encore la forme de développement avec le détail des tailles mémoire et
    stack

    13594
  • Le menu de diagnostics accessible depuis cet écran avec la touche
    cos
    , qui présente toujours les options pour tester le clavier, ainsi que
    PEEK
    et
    POKE
    pour lire ou écrire des octets en mémoire.
    On note par contre l'ajout d'une option pour quitter ce menu absente de la version précédente, ce qui était bien embêtant. En l'absence de bouton
    reset
    sur les
    TI-92
    , il fallait retirer une pile et attendre que les condensateurs préservant l'état
    RAM
    se déchargent.

1358213583Enfin on peut jeter un petit coup d'œil au matériel.

Mais rien à dire de particulier c'est la même carte déjà analysée sur le prototype précédent.

La seule différence déjà annoncée plus haut est l'absence ici du port de rétroprojection
ViewScreen
et donc de quelques composants avoisinants.
En effet, les premières
TI-92
de production ne venaient pas par défaut avec ce port, les enseignants en ayant besoin devaient passer par un circuit spécifique.

Texas Instruments
changera de politique par la suite en intégrant systématiquement le port
ViewScreen
aux dernières
TI-92
produites, ainsi qu'aux deux modèles successeurs
TI-92 Plus
et
TI-Voyage 200
.

Vu le nombre de chiffres des numéros de série, il semblerait donc que
Texas Instruments
ait fait produire en masse au premier semestre 1995 des prototypes
TI-92
munis d'une
ROM
interne qui est restée avec la même version
0.5d23
au cours de la phase de production.

On peut s'interroger sur leur caractère visiblement confidentiel jusqu'à ce jour ; peut-être que vu le caractère innovant de la
TI-92
,
Texas Instruments
avait à l'époque déployé bien plus d'efforts pour les récupérer et détruire qu'il ne l'a fait avec d'autres modèles.

Quelques semaines avant le lancement, ces prototypes comme tous ceux produits en masse étaient destinés à être présentés aux enseignants par les commerciaux de chez
TI
, et également testés et pris en main par quelques enseignants choisis.

Par contre pour palier le caractère de plus en plus obsolète de la version
0.5d23
, il y avait les modules
ROM Flash
amovibles
Zebra
, qui ont eux intégré des versions bien plus contemporaines des dates d'assemblage.

Nous ignorons si
Texas Instruments
avait prévu de quoi permettre aux enseignants/commerciaux de mettre à jour ces modules par la suite, soit directement dans la calcualtrice via un écran/menu que nous n'avons jusqu'à présent pas trouvé, soit via une connexion plus directe du module à un ordinateur via une interface dédiée.
Ou si tout simplement, les enseignants/commerciaux ayant besoin d'une version plus récente ne recevaient pas directement un nouveau module déjà préprogrammé avec la nouvelle version.

Le
dumping
de cette version
0.6a19
va être a priori beaucoup plus compliqué.

En effet en tant que version inconnue elle n'est pas supportée par
Fargo
, et ne permet donc pas d'exécuter de programmes en langage machine.

Comme elle est cette fois-ci présente dans le module externe, il ne nous est pas possible d'exécuter une version
1.12
par-dessus, juste de la remplacer.

1357513576On pourrait également penser à un
dumping
matériel via un programmateur de puce gérant les
Intel E28F008SA-120
, la carte du module exposant des connexions qui ne devraient pas être bien difficiles à documenter et exploiter.

Toutefois ici il y a 2 puces, et sauf erreur il semble que certaines pistes relient ces puces entre elles, sur des broches qui ne concernent ni l'alimentation ni la masse. Cela pourrait interférer avec le bon fonctionnement du programmateur...

Si tu as des pistes, n'hésite pas à les partager. :)

Dumping prototype TI-92 version 0.5d23 Janvier 1995 !

New postby critor » 18 Feb 2021, 15:13

1356813558Nous t'avions déjà présenté et testé différents prototypes de calculatrices
Texas Instruments
. Mais jusqu'à cette année nous n'avions jamais eu ni même vu passer le moindre prototype de
TI-92
, la calculatrice haut de gamme innovante sortie par
Texas Instruments
pour la rentrée 1995.

Grâce à pour qui nous l'avons acheté, dans une actualité précédente nous te présentions une formidable découverte, tout premier prototype connu au monde des
TI-92
sorties pour la rentrée 1995 ! :bj:

Sur la seule photo de face alors présentée par l'annonce,
Frédéric
- œil de lynx
l'a reconnu grâce à la touche de verrouillage avec la main présentant un visuel différent de celui des modèles de production, sans manche ni poignet, comme on pouvait déjà remarquer sur les premiers visuels de la communication de l'époque :
Au moins 3 visuels différents avaient été envisagés par
TI
pour cette touche selon les illustrations qui ont varié dans les communications promotionnelles de l'époque :


13541Le prototype présente un module
ROM
amovible muni de la version finale
1.12
du
8 Mai 1996
, et utilisant des connecteurs
Zebra
, physiquement incompatibles avec les modèles de production.

13543Mais contrairement aux premiers modèles de production, ce prototype présentait également une
ROM
interne, pour sa part munie d'une version
0.5d23
jamais vue compilée le
16 Janvier 1995
! :o

L'urgence pour nous était donc de
dumper
cette version historique pendant que le prototype fonctionnait encore, un véritable trésor pour en apprendre davantage sur l'histoire du développement de la
TI-92
.

Problème, contrairement aux
TI-92 Plus
, les
TI-92
n'ont pas la fonction
Asm()
pour exécuter du code en langage machine.

Il est certes possible de la rajouter avec le
shell
, mais ce dernier utilise des fichiers d'installation spécifiques pour chaque version
TI-92
connue, et n'a donc aucune chance de fonctionner sur la version
0.5d23
ici inconnue jusqu'à cette semaine.

Lorsqu'une
TI-92
présente à la fois une
ROM
interne et le module
ROM
externe amovible, c'est le module externe qui est prioritaire pour l'amorçage.

Et dans cette configuration, le prototype
TI-92
démarre donc sur la version
1.12
sur laquelle on peut installer
Mallard
.

135281352913533Selon la documentation communautaire, la
ROM
utilisée est
mappée
en mémoire à la fois aux adresses
0x200000
et
0x400000
.

Mais bizarrement ici, l'option
PEEK
de l'écran de diagnostics en version
0.5d23
présentait des valeurs différentes aux adresses
0x200000
et
0x400000
.

Peut-être que la documentation est fausse, peut-être n'a-t-elle vérifié ce qui se passait dans le cas d'une
ROM
interne, configuration qui n'a concerné que les toutes dernières
TI-92
à partir de la version
1.11
, ou peut-être tout simplement que ce prototype se comporte différemment.

Bref, et si on en tentait alors d'amorcer notre prototype sur la
ROM
externe
1.12
, d'y installer
Mallard
puis de
dumper
non pas à l'adresse
0x400000
les
1 Mio
de la version
1.12
dont nous disposons déjà, mais un éventail bien plus large de
4 Mio
à partir de l'adresse
0x200000
? ;)

C'est maintenant fait avec un
TiLP
modifié grâce à l'aide exhaustive de , et bingo, même quand on amorce sur le module
ROM
externe, la
ROM
interne semble quand même
mappée
en mémoire, plutôt deux fois qu'une d'ailleurs : :D
  • 0x200000
    :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x300000
    :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x400000
    :
    ROM
    externe
    (
    1 Mio
    )

La version
0.5d23
s'amorce alors sans problème sur un émulateur
TI-92
compatible comme ! :bj:
(pas trop de choix en fait, on trouve beaucoup d'émulateurs de
TI-92 Plus
mais très peu d'émulateurs de
TI-92
, pour la plupart en version bêta ou même alpha très inachevée, pour des systèmes d'exploitation désuets comme
Windows 95
ou même
MS-DOS
, ou encore ne fonctionnant pas correctement avec cette version)
.

Avec cette version
0.5d23
du
16 Janvier 1995
nous sommes donc en gros 6 mois avant le lancement de la
TI-92
. Pour d'autres modèles, il nous est déjà arrivé de trouver des traces de développement logiciel ou matériel allant jusqu'à 1 an avant la sortie.

Comparons avec la version supérieure la plus proche dont nous disposons, la
1.3
du
20 octobre 1995
, soit 9 mois plus tard.

En cherchant bien on arrive à trouver quelques différences dans l'organisation des éléments de l'interface utilisateur, mais en gros l'interface semblait déjà finalisée, quasiment identique à ce que nous avons eu. Depuis combien de mois années
Texas Instruments
développait-il la
TI-92
? :#roll#:

On peut également trouver quelques renommages, plusieurs des fonctions de
zoom
adoptant pour préfixe
Z
et pas encore
Zoom
.

Quelque chose qui semble bien plus pratique sur la version
0.5d23
, c'est la gestion des erreurs de saisie. Sur les versions de production, tout ce que tu obtiens en cas de saisie incorrecte, c'est une
popup
d'erreur bloquante indiquant la plupart du temps un bête
"Syntax"
et à fermer avec la touche
Esc
.
Ici tu obtiens un avertissement non bloquant en bas d'écran t'indiquant exactement ce que le vérificateur syntaxique attendait à la position du curseur, et peux immédiatement corriger ! :favorite:

Pourquoi avoir abandonné ça ? :#roll#:


Comportement similaire si l'on saisit par exemple un nom de variable de plus de 8 caractères.

Jetons un coup d'œil à la boîte à caractères accessible via
2nd
+
. On y trouve déjà de façon évidente un sous-menu
Contrôle
supplémentaire avec plein de caractères ne pouvant être saisis sur les versions de production ! :bj:

Des différences également dans les autres sous-menu. Dans
Greek
par exemple, manquent les 2 caractères grecs
θ
et
π
car pouvant être saisis au clavier.

Pour le reste, il s'agit de déplacements :
  • les caractères
    «
    et
    »
    étaient bizarrement dans
    Math
    et pas encore dans
    Punctuation
  • les caractères
    a
    et
    o
    n'étaient pas encore dans les déclinaisons internationales du
    a
    et du
    o
    , mais dans
    Punctuation

Tentons maintenant de comparer les versions en terme de fonctionnalités. On peut par exemple accéder à l'éditeur de programme et vérifier ce qu'il a au menu.

On remarque l'absence de l'onglet
F6
avec les différents paramètres et valeurs de la fonction
setMode()
, ainsi que l'absence des délimiteurs de bloc
Custom
dans l'onglet
F2
.
En pratique toutefois ces différents
tokens (jetons)
semblent bien connus de la version
0.5d23
, ils ne sont juste pas au menu et doivent donc être saisis caractères par caractère.

La caractère
©
servant de préfixe identifiant les commentaires est également absent de ce même onglet ainsi que du catalogue. On peut toutefois le saisir via la boîte à caractères, mais il n'est pas reconnu en tant que tel et génère une erreur de syntaxe.

Dans l'onglet
F3
on note que les boîtes de dialogue construites par les programmes étaient initialement prévues pour comporter des icônes, même si le
token
icon
était non reconnu si saisi à la main.

On y note également que la version
0.5d23
disposait d'une instruction supplémentaire
Show
à utiliser sous la forme Show "string" selon le catalogue.
En pratique toutefois
Show
ne marche pas, ce mot n'étant pas reconnu en tant qu'instruction. Peut-être s'agit-il juste d'un ancien nom pour l'instruction
Text
permettant d'afficher une boîte avec un message.

Les fonctions de connectivité du sous-menu
Link
sont ici non exposées, mais bien reconnues si saisies manuellement au clavier.

Nous l'avons déjà évoqué plusieurs fois, alors passons au catalogue accessible via
2nd
2
pour terminer la comparaison.

Plusieurs fonctions sont absentes du catalogue en version
0.5d23
, mais bel et bien reconnues si saisies à la main. On peut citer :
  • ClrErr
  • DispG
  • DispTbl
  • EndPrgm
  • DelFold()
  • getFold()
  • setFold()

getFold(
semble avoir toutefois un petit problème, acceptant ici anormalement un paramètre optionnel et affichant alors un message d'erreur signalant un
bug
:
"BUG: Illegal data tag"
.

La version
0.5d23
présentait bizarrement 2 fonctions différentes pour retourner les dimensions de variables :
  • dim()
    comme sur les versions de production mais uniquement pour les listes, vecteurs et matrices
  • et une fonction supplémentaire
    length()
    dédiée aux seules chaînes de caractères
Les versions de production ont donc réuni par la suite ces deux fonctionnalités sous un seul appel de fonction,
dim()
.

On note également qu'en version
0.5d23
l'instruction
DrawSlp
pour tracer une droite connaissant les coordonnées d'un de ses points et sa pente, s'appellait alors
SlpLine
.

La
TI-92
simplifie automatiquement les résultats littéraux au maximum, ce qui ne permet pas d'obtenir des étapes des calculs contrairement à d'autres modèles.
Peut-être que sur cette version
0.5d23
ça ne marchait pas encore bien dans certains cas, car 2 fonctions explicites de simplification étaient encore présentes :
  • cExpand()
    dans le contexte des nombres imaginaires ou complexes
  • simplify()
    dans le seul contexte des nombres réels

Enfin, les fonctions de
zoom
adoptent ici le préfixe
Z
et pas encore
Zoom
comme déjà vu plus haut. À la différence qu'ici ces fonctions ne sont pas fonctionnelles si appelées en l'état,
TI
devait être en plein renommage.
En pratique il faut remplacer le préfixe
Z
par
Zoom
dans la saisie afin que ça marche.

On remarque en passant que l'instruction
ZoomInt
est absente du catalogue en version
0.5d23
.
Elle est bien reconnue si saisie à la main, mais son interface souffre alors d'un bug d'affichage.

Comme déjà dit, il ne nous est pas possible à ce jour de publier l'image
ROM
0.5d23
.

En effet
Texas Instruments
combat farouchement la diffusion d'images
ROM
de ses calculatrices car, contrairement aux images d'OS qui n'ont pas le code amorce, elles sont directement utilisables pour faire fonctionner des émulateurs non officiels, notamment sur smartphones et tablettes, ce qui dans certains pays autorisant ces appareils aux examens évite ainsi d'avoir à s'acheter une calculatrice.

Toutefois, l'image
0.5d23
récupérée est désormais dans les mains des quelques personnes qui ont aidé directement ou indirectement à sa sauvegarde, et qui sauront on espère la conserver en privé en lieu sûr jusqu'à des temps plus propices.

Découverte nouveau prototype TI-92 Juin 1995

New postby critor » 16 Feb 2021, 14:41

1356513568Dans un article précédent, nous te présentions et testions devant toi le formidable prototype
TI-92
de , une pièce historique exceptionnelle avec nombre de différences par rapport aux modèles de production.

Le prototype présentait entre autres :
  • une version logicielle
    0.5d23
    datée de
    Janvier 1995
  • un numéro de série
    01182 0595
    indiquant un assemblage en
    Mai 1995
  • un module
    ROM
    à connecteurs
    Zebra
    totalement incompatibles avec les modèles de production
135341355813541

En provenance du même vendeur voici maintenant un deuxième et dernier prototype
TI-92
, cette fois-ci il est pour nous, et par conséquent pour toi. ;)

Sur la face arrière on retrouve l'étiquette imprimée
Engineering Sample Not for Sale
, ainsi qu'une étiquette manuscrite
Proto2
, semblant indiquer qu'il est plus récent.

Le numéro de série ne nous est pas clairement lisible, mais semble cette fois-ci adopter le format inversé des premiers modèles de production assemblés en Italie, c'est-à-dire commençant par le timbre à date, ici
0595
.

Sur la face avant le prototype est ici encore identifiable au visuel non encore final de la touche de verrouillage avec la main, dépourvue de poignet et de manchette :


À bientôt... ;)
Link to topic: Découverte nouveau prototype TI-92 Juin 1995 (Comments: 1)

Test prototype TI-92 Mai 1995: version 0.5d23 + module Zebra

New postby critor » 14 Feb 2021, 19:06

13568Nous t'annoncions son arrivée dans un article précédent, le voici enfin en exclusivité mondiale, le prototype de la
TI-92
sortie pour la rentrée 1995 ! :D

Selon son vendeur ce prototype a été utilisé dans le contexte du développement de la
TI-92
, plus précisément dans le cadre des tests et retours d'enseignants.

Les signes distinctifs sont légers, heureusement que a de bons yeux.

Par rapport à une
TI-92
de production, on peut noter :
  • Sur le couvercle, le relief avec les nom et logo de
    Texas Instruments
    présente ici un cadre rectangulaire.
  • Sur la face avant, la touche de verrouillage avec la main présente un visuel différent, sans manche ni poignet.
    Au moins 3 visuels différents avaient été envisagés par
    TI
    pour cette touche selon les illustrations qui ont varié dans les communications promotionnelles de l'époque :

    13564
  • Sur la tranche supérieure, les inscriptions accompagnant les différents éléments semblent écrasées verticalement.

Notons que le prototype
TI-92
est ici muni du port
ViewScreen
pour tablette de rétroprojection, ce qui n'était initialement pas la norme dans cette gamme. Les enseignants devaient se commander des modèles spécifiques dotés de ce port.

13565Au dos nous avons une étiquette imprimée
Engineering Sample Not for Sale
ainsi qu'une étiquette manuscrite
Prototype
.

Comme les premières
TI-92
de production, nous apprenons que ce prototype a été assemblé en Italie. Un numéro de série est également présent mais sous un format inversé par rapport à celui des modèles de production italiens,
01182 0595
, indiquant donc ici un assemblage en
Mai 1995
.

On peut noter également que le marquage
CE
ainsi que l'emplacement dégagé pour la zone de texte l'accompagnant sont ici absents.

13563Il est donc grand temps d'allumer notre prototype
TI-92
, et de composer la combinaison secrète
F5
(
pour en connaître la version logicielle.

Et bien curieux, cette
TI-92
, la plus ancienne connue à ce jour, fait tourner la version
1.12
du
8 Mai 1996
, c'est-à-dire la dernière. :o

Quelle déception... :'(
Mais aussi quel paradoxe, puisque la
TI-92
n'utilise pas de mémoire
Flash
et ne peut donc pas être mise à jour ? :#roll#:

13559Mais ne nous décourageons pas pour le moment, poursuivons l'exploration et retirons le capot arrière, ce qui permet entre autres d'accéder aux piles.

On peut ici encore comparer à un modèle de production. Les cadres prévu pour indiquer les spécifications des piles sont ici vierges. On note également ici l'absence du timbre à date gravé.

En réalité, il est possible de mettre à jour une
TI-92
car elle dispose d'un emplacement pour un module
ROM
amovible.

Sur le plan commercial cette possibilité n'a été que partiellement exploitée par
Texas Instruments
. Pendant toute la durée de vie de la
TI-92
il n'était pas possible d'acheter un module de mise à jour de la calculatrice. Ce n'est qu'après l'arrêt de la
TI-92
que
Texas Instruments
a commercialisé des modules pour la mettre au niveau des modèles successeurs :
  • module
    TI-92 E
    pour transformer une
    TI-92
    en
    TI-92 II
  • module
    TI-92 Plus
    pour transformer une
    TI-92
    ou
    TI-92 II
    en
    TI-92 Plus

13558Ouvrons donc le compartiment en question et ô surprise... :o

Le module
ROM
dispose d'un format visiblement complètement différent de ceux équipant les modèles de production avec des verrous sur les côtés, mais quelle trouvaille exceptionnelle ! :bj:

13555Une étiquette nous indique un numéro
0118?1
comparable au numéro de série
01182 0595
vu au dos plus haut.

En fait il semble y avoir 2 étiquettes collées l'une sur l'autre, alors profitons-en pour réorganiser cela. L'étiquette masquée nous indique pour sa part
0508
.

13542On peut se féliciter que
Texas Instruments
n'ait pas conservé ce format, car le module est très difficile à retirer. Une fois ses attaches latérales déverrouillées il ne sort pas tout seul, et il n'y a quasiment aucun espace libre autour pour faire levier avec quelque chose.

13541Le voilà donc enfin et ô surprise, la connectique n'a absolument rien à voir avec celle des modules ciblant les modèles de production, décidément un des prototypes les plus intéressants à passer entre nos mains ! :bj:

Ici donc pas de brochage, mais des connecteurs
Zebra
, bandes de caoutchouc multi-conducteurs très utilisées sur les calculatrices scientifiques pour relier la carte électronique et l'écran. Sûrement que
Texas Instruments
en avait plein sous la main.

Par expérience ces connecteurs sont aussi très fragiles et sujets à faux contacts au moindre décalage, ce qui explique le compartiment complètement étriqué ici. Même si ils semblent ici toujours fonctionner correctement après plus de 25 ans, cette calculatrice n'a pas dû souffrir d'une lourde utilisation depuis. Avec le changement de connectique nous avons peut-êtré échappé au pire.

135403660On trouve une référence sur la carte du module,
1113530-0001
, n'ayant absolument rien à voir avec celles des modules de production.

135363659Sont utilisées ici 2 puces
ROM
de chez
Intel
, des
E28F008SA-120
, ce qui est déjà une petite anomalie.

En effet sur les modèles de production la capacité totale des puces
ROM
TI-92
fait
1 Mio
. Ici c'est chaque puce qui fait
1 Mio
pour une capacité totale donc de
2 Mio
. Mais après dans ce sens, cela n'empêche pas le fonctionnement.

Autre différence notable, contrairement aux modules équipant les
TI-92
de production et
TI-92 II
, il n'y a pas utilisation de puces
EPROM
mais
Flash ROM
! :o

C'est-à-dire qu'en théorie, le module
ROM
de ce prototype était reprogrammable logiciellement. Après, nous ignorons si cette possibilité a été utilisée en pratique. Et si cela fut le cas, nous ignorons si c'était possible directement depuis la calculatrice en question sans doute connectée à un ordinateur envoyant les données à inscrire, ou si il fallait connecter directement le module via une interface dédiée.

Bref, voilà pourquoi ce prototype
TI-92
fait tourner la dernière version
1.12
, afin que les représentants de
TI
puissent continuer à faire des démos optimales auprès des enseignants, le module
ROM
a probablement été soit mis à jour, soit remplacé.

13543Mais attends visiblement nous n'avons pas encore terminé l'exploration logicielle... Que voit-on là au fond du compartiment
ROM
? Une puce
ROM
interne ! :bj:

Les
TI-92
peuvent en effet utiliser à la fois :
  • une
    ROM
    interne
  • une
    ROM
    externe, celle du module enfichable

Si les deux
ROMs
sont présentes simultanément, c'est la
ROM
externe qui a la priorité d'amorçage.

Les premières
TI-92
de production n'avaient pas de
ROM
interne. C'est-à-dire que si l'on retirait le module
ROM
, la calculatrice ne pouvait plus fonctionner.

Ce n'est que très tardivement avec les dernières versions
1.11
et
1.12
que certaines
TI-92
sont venues équipées d'une
ROM
interne.

13535Et bien rallumons donc ce prototype
TI-92
sans son module
ROM
... bingo, il marche ! :bj:

Et cette fois-ci nous sommes donc sur la
ROM
interne
LH538500CN
d'une capacité de
1 Mio
et qui n'utilise pas de technologie
Flash
.

Nous ne sommes donc sûrement plus en version
1.12
mais sur la version d'origine en développement à date de l'assemblage du prototype...

13534Et double bingo, la combinaison
F5
(
nous révèle une version absolument inconnue,
0.5d23
datant du
16 Janvier 1995
, avec même un
copyright
de 1994 ! :bj:
De très loin la plus ancienne version
TI-92
jamais vue, et sans doute sera-t-elle très enrichissante à explorer ! :D

En tous cas l'écran de diagnostics que l'on atteint alors est beaucoup plus bavard que celui des versions de production. Il indique l'état des
stacks
, ainsi que la mémoire
RAM
libre
(d'une capacité de
128 Kio
sur les modèles de production)
.

Une mission très importante pour nous sera donc de
dumper
cette version
0.5d23
pendant que la calculatrice fonctionne encore.

Et nous allons sans doute avoir besoin d'aide. Contrairement à la
TI-92 Plus
, la
TI-92
n'avait pas d'instruction
Asm()
pour exécuter du code machine.

Le
shell
Fargo
permettant de rajouter une gestion des programmes en langage machine s'installe en envoyant un fichier
backup
taillé sur-mesures pour chaque version
TI-92
connue de son développeur.
Il est donc a priori strictement impossible d'installer
Fargo
sur une version
TI-92
inconnue... :'(


1352913533Le menu de diagnostics auquel on accède par la suite est également plus complet que celui des versions de production. Il offrait encore des options visiblement retirées par la suite :
  • PEEK
    pour lire un octet à n'importe quelle adresse
    (mais bon ce n'est hélas pas envisageable de dumper le contenu
    ROM
    juste avec ça, la manipulation d'accès à l'option et de saisie de l'adresse sur 6 chiffres hexadécimaux devant être réalisée un million de fois...)
  • et
    POKE
    qui permet à la différence d'écrire un octet

13531On obtient également le
CRC
de la
ROM
contenant la version
0.5d23
,
6675FA9A
.

13526Le matériel confirme ici encore le caractère hautement intéressant de ce très jeune prototype.

Le carte mère est très différente de celle des premiers modèles de production :
  • on retrouve les 5 puces
    Toshiba
    faisant office de contrôleurs d'écran
    (2 puces
    T6A40
    et 3 puces
    T6A39
    )
    , mais dans une organisation spatiale différente
  • on retrouve la
    RAM
    de
    128 Kio
    TC551001
    de chez
    Toshiba
    , mais dans un format de puce complètement différent
    (
    DIP SOP
    )
  • et bien évidemment on retrouve le processeur
    SC414181FG16
    de chez
    Motorola

La carte du prototype semble être prévue pour une alimentation externe, peut-être pour éviter d'avoir à s'embêter avec des piles lors de la phase de développement. En effet 2 contacts estampillés
VCC
et
GND
(masse)
sont présents dans un rectangle marqué
TEST
sur la droite, contacts retirés sur les cartes des modèles de production.

Pas de référence de ce côté-ci, juste une inscription
SMAP COMP
sur le bord droit.

13525Sur la carte du prototype c'est de l'autre côté que l'on trouve la référence,
1113501-0001
. Une référence ici encore au format complètement différent des modèles de production, mais similaire à la référence
1113530-0001
trouvé plus haut dans le module
ROM
.

À bientôt on espère, ancien acteur de la communauté
TI-68k
ou nouveau venu, n'hésite pas à nous apporter ton aide.

Malgré son intérêt historique essentiel il ne nous sera pas possible de publier l'image
ROM
1.5d23
si jamais nous arrivons à la dumper.
En effet
Texas Instruments
combat farouchement la diffusion d'images
ROM
de ses calculatrices, car elles sont directement utilisables pour faire fonctionner des émulateurs non officiels, notamment sur smartphones et tablettes, ce qui évite ainsi d'avoir à acheter une calculatrice.

Toutefois, nous sommes prêts à partager l'image
ROM
en privé, auprès de toutes les personnes qui auront contribué à son extraction et donc sa sauvegarde.

Crédits images
:
musée
Datamath
(pour plusieurs comparaisons avec les premiers modèles de production)

Découverte prototype TI-92

New postby critor » 13 Feb 2021, 14:04

3446
Première moitié des années 1990, les calculatrices graphiques haut de gamme
HP 48SX
puis
HP 48GX
de chez
Hewlett Packard
étaient la référence pour les ingénieurs, écoles d'ingénieur et classes préparatoires scientifiques.

Elles permettaient le calcul littéral, mais également tels des ordinateurs, ces calculatrices graphiques offraient de larges possibilités d'extensions :
  • connectivité série ou infrarouge pour ordinateur et périphériques
    (imprimante, lecteur de disquettes)
  • ports d'extension mémoire RAM et ROM, avec pour cette dernière nombre de logiciels très poussés conçus par des éditeurs professionnels

Et puis, rentrée 1995
Texas Instruments
sortait la
TI-92
, première née de la gamme
TI-68k
remplacée aujourd'hui par la gamme
TI-Nspire
. Une calculatrice très supérieure du point de vue académique puisque intégrant un véritable moteur de calcul formel issu du logiciel
Derive
, et également un logiciel de géométrie dynamique dérivé de
Cabri
même si personnellement je n'en ai jamais été fan sur les plateformes non tactiles.

Hewlett Packard
mettra pas moins de 4 ans à répondre avec la
HP 49G
pour la rentrée 1999, un modèle très décevant dans le sens où les innovations matérielles et logicielles n'étaient absolument pas à la hauteur de ce qu'avait été la gamme
HP 48
.

Jusqu'à ce jour,
Hewlett Packard
ne s'en est jamais relevé. Plusieurs erreurs ont certainement été commises. On peut citer le démantellement de son centre de développement de calculatrices
ACO
en Australie en 2001
(avec possiblement des effets qui ont pesé sur le développement avant cette date)
, et des réorganisations néfastes qui se poursuivent encore aujourd'hui.

1255812559Mais l'erreur la plus grave a sûrement été de sous-estimer
Texas Instruments
comme le révèle
Jean-Michel Ferrard
, auteur de nombreux livres d'aide à l'utilisation et création de programmes pour la gamme
HP 48
, en introduction de son livre
TI-92 les programmes
chez
Dunod
:
Jean-Michel Ferrard wrote:La première personne qui m'a parlé de la TI-92 travaillait comme on dit, «pour une chaîne concurrente», et ne semblait pas préoccupée par l'arrivée d'un modèle de calculatrice qui lui apparaissait comme une chimère lointaine.

Tout cela pour dire que la
TI-92
fut un développement majeur chez
Texas Instruments
, une pièce historique.


alias
Mr Womp Womp
vient tout juste de trouver et acheter une pièce exceptionnelle, ce qui semble être un prototype de
TI-92
! :o

Si si, regarde attentivement ci-contre, la touche avec la main en haut à gauche de l'écran a un visuel différent, la main étant dépourvue de ses poignet et manchette ! :D

Nous t'avons déjà présenté des prototypes de
TI-Nspire
(rentrée 2007)
,
TI-Nspire+
(rentrée 2006)
,
(rentrée 1999)
et
(rentrée 1998)
.

Mais nous n'avions jamais trouvé de prototype
TI-92
, c'est ici nettement plus ancien puisque le modèle est sorti pour la rentrée 1995.
Un prototype d'un modèle aussi historique que la
TI-92
, tout premier membre de la gamme
TI-68k
, il est possible que nous découvrions nombre de choses intéressantes dessus.

Alors à très bientôt, car
Frédéric
a accepté de faire passer le prototype par chez nous, il arrive... ;)
Link to topic: Découverte prototype TI-92 (Comments: 7)

Découvre la carte TI-89 Titanium révision R (2016-2019)

New postby critor » 29 Dec 2020, 11:33

Cet article fait partie de notre série
un-boxing week 2020
. Toute la semaine et tous les jours, découvre des articles exclusifs sortant des sentiers battus, traitant en effet de modèles de calculatrices dont nous parlons peu ou pas d'habitude. Tests, démontage, hacking... achevons
2020
et commençons
2021
en beauté ! ;)

  • Rentrée 1995
    Texas Instruments
    nous sort la
    TI-92
    , première née des calculatrices
    Texas Instruments
    à processeur 16 bits
    Motorora 68000
    dites
    TI-68k
    . Elle offrait un écran 240×128 pixels ainsi que 128 Kio de RAM.
    Alors révolutionnaire, la calculatrice intègre sous licence une version allégée du logiciel de calcul formel
    Derive
    initialement développé par
    Soft Warehouse
    , et ayant l'avantage d'être fort peu gourmand en mémoire.
    Elle intègre également une version dédiée du logiciel de géométrie dynamique
    Cabri Géomètre
    .
  • Rentrée 1996, c'est la
    TI-92II
    qui double la capacité RAM à 256 Kio et rajoute la gestion des langues avec désormais 5 langues au choix.
  • Rentrée 1998 :
    • Sort la
      TI-89
      , une sorte de version de poche des
      TI-92
      avec un écran de définition inférieure 160×100 pixels, une ROM Flash réinscriptible de 2 Mio, la gestion des applications ainsi que des programmes assembleur.
      Cela permet notamment la mise à jour du logiciel d'exploitation nommé
      AMS
      (pour
      Advanced Mathematics Software
      )
      , à des fins d'améliorations ou corrections de bugs, ainsi que l'utilisation d'un espace de stockage persistant.
    • Un module
      TI-92 Plus
      sort également pour rajouter une mémoire
      Flash
      et donc l'ensemble de ces fonctionnalités et possibilités aux anciennes
      TI-92
      et
      TI-92II
      , ainsi que les 256 Kio de RAM aux anciennes
      TI-92
      .
  • Rentrée 1999 :
    • Sort la
      TI-92 Plus
      intégrant tout ça d'origine.
    • C'est aussi là que
      Texas Instruments
      fait le choix de racheter
      Soft Warehouse
      .
      Texas Instruments
      a désormais la main sur le moteur de calcul formel
      Derive
      utilisé, un gros avantage sur la concurrence.
  • Rentrée 2002 sort la
    TI-Voyage 200
    , succédant à la
    TI-92 Plus
    . Elle double la capacité Flash à 4 Mio.
  • Rentrée 2004 :
    • sort la
      TI-89 Titanium
      , succédant à la
      TI-89
      . Elle double ici encore la capacité Flash à 4 Mio, mais surtout apporte une nouveauté qu'il n'y avait pas sur la
      TI-Voyage 200
      , une connectivité par port USB !
    • C'est également à ce moment que sort la dernière mise à jour du logiciel
      Derive
      pour ordinateur, la version
      6.10
      .
  • Rentrée 2005 sortent les dernières mises à jour
    TI-Voyage 200
    et
    TI-89 Titanium
    , les versions
    3.10
    .
  • Rentrée 2007 :
    • sort la
      TI-Nspire CAS
      qui remplace la
      TI-Voyage 200
      , reprenant ses principales fonctionnalités
      (
      Derive
      ,
      Cabri
      ...)
    • C'est également là que
      Texas Instruments
      annonce officiellement la fin du développement du logiciel
      Derive
      pour ordinateur, même si déjà effective depuis 3 ans. Désormais, la seule façon de bénéficier d'un
      Derive
      à jour sur son ordinateur sera de passer par le logiciel
      TI-Nspire
      .

Comme tu le vois de 2004 à 2007 presque tout a été fait pour ne pas faire d'ombre au lancement des
TI-Nspire
: arrêt des mises à jour
TI-89 Titanium
et
TI-Voyage 200
, arrêt des mises à jour du logiciel
Derive
, fin de production des
TI-Voyage 200
.

594Exception qui confirme la règle la
TI-89 Titanium
est toujours fabriquée et commercialisée à ce jour. Alors qu'elle aurait dû logiquement être remplacée par la
TI-Nspire CAS
, surtout lorsque cette dernière en plus de lui être très supérieure, en reprend non seulement l'ensemble des fonctionnalités mais également le format de poche ainsi que la connectivité USB.

Les prix à neuf sont d'ailleurs une véritable folie pour une machine aussi anachronique qui n'est plus mise à jour depuis 15 ans, près de 200€ et parfois même bien davantage, soit bien plus cher que les
TI-Nspire
hautement supérieures. :#roll#:

Mais si les distributeurs se permettent des prix aussi délirants, c'est qu'il y a des gens qui acceptent bizarrement de les payer.

Même si la
TI-89 Titanium
n'est plus mise à jour logiciellement, elle l'est toujours matériellement.

Plus exactement, à compter donc de 2005 le matériel de la
TI-89 Titanium
est entré en phase
CR
(Cost Reduction)
comme nouvellement indiqué dans la référence de sa carte. C'est-à-dire que les changements effectués n'ont plus pour but d'apporter des améliorations, mais de réduire les coûts de fabrication ou de remplacer des composants qui ne seraient plus fabriqués.

Nous t'avions documenté cela de 2005 à 2009 :
  • révision matérielle
    F
    : carte
    KOMODOCRAMB-4421
    (août 2005 - février 2007)
    (ou
    KOMODOCRAMB-4420
    pour le modèle enseignant rétroprojetable
    TI-89 Titanium VSC
    )
  • révision matérielle
    G
    : carte
    KOMODOCRIIAMB-4421
    (février 2007 - mars 2007)
  • révision matérielle
    H
    : carte
    KOMODOCRIIIAMB-4412
    (avril 2007 - octobre 2007)
  • révision matérielle
    J
    : carte
    KOMODOCRIIIAMB-4442
    (mars 2008 - août 2009)
    (ou
    KOMODOCRIIIAMB-4440
    pour le modèle enseignant
    TI-89 Titanium VSC
    )


Comme tu peux le voir la
TI-89 Titanium
a même eu une 2nde phase majeure de réduction de coût
CR2
en 2007 avec la révision matérielle
G
, ainsi qu'une 3ème
CR3
avec la révision matérielle
H
.

Mais voilà, cela faisait donc plus de 10 ans que nous ne te documentions plus l'évolution matérielle de la
TI-89 Titanium
.

Parce qu'il faut régulièrement acheter des machines récentes, parce qu'elles sont extrêmement chères, et parce que nous n'en avons pas l'utilité puisqu'il n'y a aucune mise à jour à traiter dans notre flux d'actualités...

Mais aujourd'hui pour marquer la décennie, a pu nous obtenir une
TI-89 Titanium
neuve :)

La calculatrice présente au dos un timbre à date
M-1119R
, ce qui indique :
  • un assemblage dans l'usine de code
    M
  • un assemblage relativement récent en
    novembre 2019
  • une révision matérielle
    R

En pratique toutefois, les
TI-89 Titanium
en révision matérielle
R
ont commencé à être assemblées en
juillet 2016
.

13307Il s'est donc passé des choses depuis 2009, pas moins de 8 révisions matérielles ont défilé de
J
à
R
.

Pas de changement majeur sur la carte, nous sommes toujours en phase
CR3
. Par contre, on note que l'on passe d'une référence
KOMODOCRIIIAMB-4442
à
KOMODOCRIIIAMB-4444
, quelques ajustements mineurs donc.
On notera que la fabrication de la carte mère en elle même date de fin Octobre 2019 d'après le code 1943 présent dessus.

Merci ! :favorite:


Crédits images tierces
:
http://www.datamath.org/Graphing/JPEG_TI-89T-VSC.htm

1ère photo prototype TI-89 Titanium par Patrick Verstrepen

New postby critor » 07 Aug 2020, 13:02

1108Sortie pour la rentrée 2004, la
TI-89 Titanium
est une calculatrice graphique formelle toujours assemblée et commercialisée à ce jour.
La
TI-89 Titanium
est aussi l'un des quelques modèles pour lesquels nous n'avions jusqu'à présent jamais vu le moindre prototype.

Patrick Verstrepen
dont nous te parlions déjà en 2012, était la seule personne disposant à notre connaissance d'un prototype de
TI-89 Titanium
.

En effet,
Patrick
a été superviseur technique pour
Texas Instruments
de 2001 à 2010, en charge de tester les nouveaux produits et de former les équipes du support technique
TI-Cares Europe
.
De ce passage
Patrick
conserve une collection d'une 30aine de prototypes qu'il avait listés sur son site aujourd'hui défunt, mais sans images.

Aujourd'hui enfin après plus de 8 ans, alias
mr womp womp
a réussi à convaincre
Patrick
de partager avec la communauté quelques photos de ses reliques.

Voici donc ci-contre enfin révélé au grand jour l'unique prototype de
TI-89 Titanium
connu à ce jour ! :bj:

La seule différence au niveau du boîtier est l'absence du nom de modèle, possiblement pas encore choisi définitivement lors de son assemblage.

Source
:
https://www.cemetech.net/forum/viewtopi ... 063#287063

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
499 utilisateurs:
>486 invités
>5 membres
>8 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)