π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2019
July (16)
June (28)
May (31)
April (25)
March (39)
January (37)

News 2018
October (13)
August (32)
July (23)
June (64)
May (63)
April (45)
March (43)
January (45)

News 2017
October (26)
August (39)
July (52)
June (88)
May (51)
April (43)
March (37)
January (33)

News 2016
October (25)
August (42)
July (34)
June (109)
May (55)
April (34)
March (37)
January (24)

News 2015
October (22)
August (56)
July (22)
June (94)
May (56)
April (32)
March (40)
January (21)

News 2014
October (26)
August (18)
July (23)
June (101)
May (57)
April (59)
March (54)
January (31)

News 2013
October (67)
August (50)
July (43)
June (193)
May (93)
April (102)
March (45)
January (50)

News 2012
October (64)
August (63)
July (53)
June (132)
May (88)
April (73)
March (57)
January (58)

News 2011
October (56)
August (31)
July (27)
June (71)
May (61)
April (32)
March (36)
January (24)

News 2010
October (11)
August (8)
July (14)
June (10)
May (3)
April (3)
March (1)

News 2009
August (3)
July (1)
June (2)
May (1)
April (2)
March (1)

Des Nspire personnalisées!

New postby critor » 03 Sep 2010, 18:34

Texas Instruments est notamment connu pour ses calculatrices colorées: bleues pour les garçons, roses pour les filles.

Il était déjà possible d'acheter pour sa calculatrice des couvercles de remplacement dans de nombreuses teintes différentes:
Image


Les TI-84+SE permettaient même de remplacer la coque du clavier pour obtenir un ensemble plus assorti:
Image


Hélas, avec les TI-Nspire ces options de personnalisations avaient entièrement disparu... jusqu'à aujourd'hui!


En avant première mondiale
(TI n'en parle même pas encore sur son site officiel)
, TI-Bank vous annonce l'arrivée prochaine d'accessoires similaires pour les TI-Nspire.

L'accessoire coloré est semblable aux housses caoutchoutées de protection pour télécommandes. Il est décliné en 5 couleurs pour le moment: bleu, vert, rose, violet, gris.


Image

Image



TI-Nspire: un peu de couleur dans un monde de brutes!
Link to topic: Des Nspire personnalisées! (Comments: 0)

Le jailbreak reconnu légal aux USA

New postby critor » 09 Sep 2010, 23:45

Sony, Apple, TI... quel est le point commun?

Ces dernières années, plusieurs grands fabricants de matériel portable hi-tech ont adopté une politique commerciale assez spéciale.
Parmi eux, on peut citer les Sony PSP/PS3, les Apple iPod/iPhone/iPad, et les Texas Instruments TI-Nspire.

Le but est de créer un marché fermé dont l'utilisateur se retrouve entièrement prisonnier et dépendant à la fois. D'un côté l'utilisateur ne peut sortir du marché sans perdre divers droits d'utilisation, et d'un autre côté l'utilisateur doit payer sans arrêt des montants négligeables pour de petites opérations quotidiennes banales, montants qui tous additionnés représentent toutefois un pactole colossal pour le fabricant.


Le système installé sur le matériel en question prive son propriétaire de nombreuses libertés.

Tous les matériels ci-dessus interdisent par exemple le
homebrew
. Qu'est-ce que c'est? Vous en avez peut-être déjà fait sans le savoir... Il s'agit de logiciels/programmes/applications développés par un amateur
(non professionnel)
. Comment le matériel fait-il la différence? Les logiciels professionnels disposent d'une signature électronique. Si cette signature est absente ou non reconnue, le matériel refuse de lancer le logiciel. Pour obtenir cette signature, un développeur devra payer
(c'est assez dissuasif quand on développe bénévolement un logiciel gratuit)
ou encore passer par un processus de validation
(une équipe officielle qui doit tester le logiciel)
, voire les deux à la fois. D'après les fabricants, c'est pour notre bien: il est donc impossible selon eux d'endommager le matériel en y exécutant du logiciel malveillant
(virus, chevaux de Troie...)
ou buggué. En pratique, ce sont d'autres buts bien moins honorables qui sont visés par le fabricant. Il garde en effet ainsi un contrôle total sur l'offre logicielle disponible pour son matériel. Il peut donc librement décider des usages permis ou pas sur ce même matériel, et refuser de valider certains logiciels qui n'ont rien de malveillant. Accessoirement, il engrange aussi des revenus via le paiement des frais de signature/validation. Enfin, en interdisant certains usages, le fabricant pousse ainsi à l'achat d'un autre matériel pas forcément très différent électroniquement, mais qui lui autorisera ces usages.
Par exemple, les Sony PSP sont capables de surfer sur Internet, mais pas de lire les documents PDF pourtant très fréquents sur divers sites de nos jours. L'application homebrew le faisant existe depuis longtemps, mais Sony en interdit l'exécution.
Texas Instruments avait également lancé un système similaire pour ses calculatrices au début des années 2000: les applications disponibles aujourd'hui sur leur site étaient toutes payantes, et ceux qui voulaient en développer devaient également payer le logiciel de développement (SDK).
Sony encore, a bloqué la commercialisation d'un micro-clavier pour la PSP. Cela l'aurait sans doute rendu trop semblable à un pocket-PC.


Mais il ne faut pas non plus que l'utilisateur se retrouvant forcé d'acheter un autre matériel aille voire chez la concurrence... Pour cela, le fabricant se montre malin. Il autorise certains usages transversaux sur l'ensemble de sa gamme, afin de donner l'illusion d'une compatibilité, de donner une valeur ajoutée au fait de posséder une gamme/collection de matériels de la même marque. Mais d'un autre côté, il introduit dans son matériel des déviances par rapport aux standards internationaux, des verrous qui ne disent pas leur nom mais introduisent une incompatibilité totale avec le matériel de la concurrence.
L'on peut par exemple citer ici Sony, dont certaines œuvres MP3 ne peuvent/pouvaient pas être jouées sur du matériel concurrent.


Et évidemment, le système qui inclut ces verrous est très protégé. Des mises-à-jour, parfois automatiques/invisibles, viennent en corriger les failles, voire même en modifier le comportement en interdisant de nouveaux usages. Il est parfois impossible de le désinstaller, d'installer un système tiers
(Linux pas exemple)
, ou de "downgrader"
(revenir à une version antérieure à laquelle on était habituée ou qui marchait mieux)
.
L'on peut ici citer Texas Instruments, qui a interdit le downgrade sur son dernier système Nspire 2.1, empêchant ainsi l'exécution de homebrew que permet le système 1.1.



De nos jours, tous ces matériels portables hi-tech contiennent des processeurs tout à fait standards. Ce sont donc de véritables ordinateurs, mais dont l'usage est bridé par le fabricant. Imaginez donc que vous deviez acheter un ordinateur pour faire de la bureautique, un ordinateur pour surfer sur Internet, un ordinateur pour jouer, un ordinateur pour créer des sites Internet, un ordinateur pour téléphoner... Imaginez aussi que vous deviez acheter une télé pour regarder TF1, une télé pour regarder les chaînes de France Télévision, une télé pour regarder Canal+... C'est ridicule? Inimaginable? C'est pourtant ce qui se passe depuis des années avec le matériel portable hi-tech.

Il faut:
- payer le matériel
- payer à la demande pour certains usages
- payer pour développer
- repayer un autre matériel
(pourtant intérieurement très similaire)
si jamais nos usages sortent d'un ensemble défini unilatéralement par le fabricant...

Sous le prétexte de la lutte contre le piratage, ce sont de véritables prisons électroniques qui se sont constituées, payantes de plus, punissant non pas les pirates, mais principalement les utilisateurs de bonne foie, condamnés à toujours payer et repayer sans pouvoir aller voir ailleurs.

Des années de combat et de travail acharné et d'évolution en informatique vers la compatibilité et l'interopérabilité, notamment via la définition de standards internationaux, sont entièrement bafouées par ces fabricants.


Une pratique s'est donc développée sur les matériels concernés, celle du "jailbreak"
(littéralement, "évasion de prison" et c'est le cas de le dire...)
. Il s'agit de passer outre les protections du fabricant, afin de permettre notamment l'exécution de logiciels
homebrew
. La mise-en-place est très variable selon le matériel concerné. Parfois, il suffit d'une simple combinaison de touches... Parfois, il faut des outils coûteux! Le
jailbreak
utilise des failles du matériel ou du système, afin de passer outre ses verrous, de les désactiver de façon temporaire ou définitive, voire de désinstaller le système
(et donc les verrous)
au complet.
L'on peut citer ici Ndless qui permet d'exécuter des homebrew sur les TI-Nspire munies du système 1.1, ou Nleash qui rend possible le downgrade à partir du dernier système 2.1.

Image


Cette pratique est jugée illégale par les fabricants.


Pourtant, si le matériel nous appartient, ne peut on pas en faire ce que l'on veut?


Hélas, certaines lois qui sont passées ou ont essayé de passer ces dernières années en France, se mettaient clairement du côté des fabricants, interdisant de passer outre leurs verrous. Quelques amendements concernant la compatibilité ou l'interopérabilité sont passés, mais sont tristement qualifiés d'exceptions et non de droits.
Aberrant au pays de la liberté et des droits de l'homme, non?


Paradoxalement, c'est des États-Unis que nous est parvenu un signal fort en juillet dernier.
Le
jailbreak
des téléphones portables
(notamment l'iPhone)
a en effet été reconnu comme légal. Les utilisateurs ont donc désormais le droit de casser les verrous des fabricants afin de lancer des
homebrew
sur leur téléphone, voire de remplacer complètement son système.

De là à ce que cela concerne nos calculatrices, il n'y a qu'un pas!

Il faut espérer que cette décision sera suivi d'une législation similaire en Europe, et que les fabricants tels TI, cesseront alors de perdre du temps à développer des verrous limitant les libertés de l'utilisateur, et profiteront alors de ce temps gagné pour améliorer les fonctionnalités de leur système, élargissant ainsi les libertés de ces mêmes utilisateurs.
Il faut prier, pour que la Nspire soit un jour libérée. C'est en effet paradoxalement et ridiculement la calculatrice la plus puissante de toute la gamme, mais aussi celle avec laquelle on peut faire le moins de choses!
Link to topic: Le jailbreak reconnu légal aux USA (Comments: 0)

La TI-84+ cracke la Sony PS3!

New postby critor » 10 Sep 2010, 02:48

La console de jeux Sony PS3 a été très protégée par le constructeur, à l'instar de la TI-Nspire.
Elle interdit notamment l'exécution de
homebrew
ou l'installation d'OS-tiers.


Or, une faille a été trouvée sur l'OS 3.41. Si juste après la mise sous tension, on appuie sur le bouton
eject
, la console qui n'a pas encore activé ses mesures de sécurité, recherche un périphérique USB externe pour en exécuter le logiciel. Peut-être une
backdoor
pour faire des mises-à-jour ou des diagnostics dans les centres de maintenance...
Quoi qu'il en soit, un
jailbreak
(voir encore la news précédente)
exploitant cette faille est alors sorti le 19 août dernier.
Sony a immédiatement sorti un OS 3.42 qui corrige cette faille: j'espère que vous n'avez pas encore mis-à-jour...

Image




Toutefois, il ne suffisait pas d'un simple ordinateur: l'ordinateur
(hôte/maître)
ne peut pas en effet être détecté comme un périphérique USB. L'exploitation de la faille nécessite un véritable périphérique USB.

De tels périphériques déjà programmés pour modifier la PS3 ont été annoncés en ligne à des prix avoisinant 130€.
Image


Pour économiser, il est aussi possible de réaliser son propre périphérique. Oh, ne nous effrayons pas: pas besoin de fer à souder. Il suffit de se procurer une carte de développement USB, de la programmer en la reliant à un ordinateur, puis de la brancher sur la PS3.
Image

Ce style de carte revient aux environs de 30€.

Toutefois, c'est du matériel ultra-spécialisé que l'on ne trouve pas n'importe-où... Certaines boutiques spécialisées en ligne sont déjà en rupture de stock!
Et bien la solution pour la communauté PS3 est venue de là où on ne l'attendait pas: de la communauté TI!


La TI-84+ est effectivement un périphérique USB...
Son contrôleur USB est entièrement documenté...
Nous avons accès à l'assembleur et pouvons faire tout ce que nous voulons avec...

Vous me suivez?


Et oui! Brandon Wilson a développé une application TI-84+ qui permet de jailbreaker les Sony PS3.
Plus besoin de débourser un seul centime: il suffit de prendre sa propre TI-84+ ou celle du voisin de table, et de la brancher sur sa PS3 avec un câble USB.:bj:

C'est fou tout ce que l'on peut faire avec une TI-84+! Ce n'est pas la Nspire qui jouirait d'une telle polyvalence...
La scène est tout de même cocasse: la petite TI-84+ avec son processeur 15 MHz et ses 48Ko de RAM qui triomphe de la grosse PS3 avec son processeur 3.2Ghz octocoeurs et ses 256Mo de RAM. C'est digne de David contre Goliath!

Image


Avec une TI-84+ on peut dominer le monde!!!
:king:

Souhaitons que de l'union des communautés TI et Sony PSP/PS3, naissent encore de grandes choses!
Et si en retour c'était la PS3 qui nous craquait la Nspire?...



Lien:

http://tiplanet.org/index.php?mod=archives&ac=voir&id=1949
Link to topic: La TI-84+ cracke la Sony PS3! (Comments: 0)

Les batteries TouchPad arrivent en France!

New postby critor » 10 Sep 2010, 12:03

Dans une news précédente, nous vous parlions des batteries rechargeables qui permettent de porter l'autonomie des nouvelles TI-Nspire TouchPad à près de 100 heures selon le site officiel.

Image
Image


Nous déplorions également le fait qu'elles ne soient pas incluses dans les packs disponibles en grande surface ou magasin spécialisé, et qu'elles ne soient commercialisées non plus par des boutiques en ligne européennes.

La seule façon de s'en procurer jusqu'à présent, était de contacter des boutiques en ligne nord-américaines qui les propose pour 15$ hors livraison, et de négocier avec eux une livraison internationale
(si ils acceptent, et si vous êtes bon en anglais...)
.


Et bien les batteries TouchPad sont désormais disponibles en France! L'un des distributeurs officiels de TI, TS Promotion, commercialise désormais en exclusivité la batterie en France, au prix de 21.50€ tous frais inclus.

Le prix peut certes paraître excessif par rapport aux 15$ d'outre Atlantique. Si de plus vous venez d'acheter une TI-Nspire TouchPad neuve, vous trouverez certainement que c'en est trop...

Toutefois, la livraison est incluse. A vous de voir! Vous pouvez toujours tenter de voir ce que donnent les livraisons internationales des batteries à 15$, ou attendre que les prix baissent peut-être légèrement lorsque TSP aura de la concurrence.

Une autre solution est de consulter les offres de packs batterie+chargeur ou calculatrice+batterie proposés par TSP, qui semblent parfois même plus intéressantes qu'en magasin.

Lien:

http://www.boutique-calculatrice-ti.com/
Link to topic: Les batteries TouchPad arrivent en France! (Comments: 0)

Offre d'équipement exceptionnelle pour les enseignants!

New postby critor » 15 Sep 2010, 19:15

Enseignants ou futurs enseignants de mathématiques et de sciences, jusqu'au 31 octobre 2010 Texas Instruments France vous réserve une offre d'équipement exceptionnelle.


Bénéficiez d'un matériel exclusif quasiment introuvable dans le commerce traditionnel...


-> ... pour faire des vidéoprojections ou rétroprojections dynamiques afin de guider une classe par étapes:

* Des émulateurs avec licence
(TI-Collège Plus, TI-30XB MultiView, TI-83+/84+)

* Des tablettes de rétroprojection
(TI-82/82Stats/83/83+/84+, TI-89/89Titanium/92/92+/Voyage200, TI-Nspire/Nspire CAS)

* Des calculatrices avec le connecteur pour la tablette
(TI-84+SE, TI-89Titanium, TI-Voyage200)

* Des calculatrices en plastique transparent directement rétroprojetables
(TI-Collège Plus, TI-30XB MultiView)



-> ... pour construire un réseau de TI-Nspire pour vos activités ou TPs:

* TI-Connect to Class




Equipez-vous en calculatrices et logiciels Nspire à des prix défiant toute concurrence, 3 à 4 fois moins cher que dans le commerce!:bj: :bj: :bj:
* TI-Nspire CAS TouchPad + son logiciel avec licence
(seulement 60€)

* TI-Nspire basique TouchPad + son logiciel avec licence
(seulement 55€)


Les licences des émulateurs ou logiciels sont perpétuelles et n'expirent jamais.


Si vous n'êtes pas intéressé personnellement, pensez peut-être à jouer les intermédiaires en commandant pour vos élèves...


Lien:

Bons de commande
Inclut le bon de commande disponible sur le site de TI, et également en exclusivité un bon de commande officiel non disponible en ligne qui permet de se faire livrer directement à son domicile (si la livraison à l'établissement vous pose problème pour quelque raison que ce soit)
.

Ndless: de 1.0 à 1.7 et l'aventure continue !

New postby critor » 16 Sep 2010, 23:19

En février 2010 sortait la 1ère version de Ndless, utilitaire permettant d'exécuter des programmes en assembleur sur les TI-Nspire en exploitant une faille de l'OS 1.1:


Des programmes extraordinaires accompagnèrent rapidement sa sortie:

* un émulateur de Game Boy et Game Boy Color:


* un moteur de jeux 3D temps réel basé sur un algorithme de type raycasting poussé à l'extrême limite:


Cette première version de Ndless nécessitait un installateur à exécuter depuis un ordinateur, et dont la fiabilité était faible
(plus de 50% des tentatives échouaient, pour des raisons très diverses)
. Mais une fois que c'était fait, c'était fini.

Elle n'était compatible qu'avec le premier OS Nspire, la version 1.1, qui ne disposait pas de toutes les fonctionnalités mathématiques de ses successeurs, ni de la possibilité de programmer.

En gros, à moins de pouvoir s'acheter 2 TI-Nspire, il fallait choisir: installer l'OS 1.1 pour jouer, ou installer les OS 1.4 et ultérieurs pour travailler. Car les OS ne se changeaient pas comme ça, en claquant des doigts...


En avril 2010, soit 2 mois après, Texas Instruments déclare la guerre, et somme de retirer l'OS 1.1 du serveur, invoquant le
"copy-right"
. Comme c'est le seul OS cité, il s'agissait clairement d'une attaque contre Ndless... Texas Instruments ne voulait plus que l'on joue sur les Nspire, Texas Instruments sonnait la fin de la récré...



Les utilisateurs de TI-Nspire se sont toutefois organisés pour se passer l'OS 1.1 via des méthodes moins publiques.


C'en était sans doute trop pour Texas Instruments. Le 14 juillet 2010, Texas Instruments sort alors un nouvel OS 2.1. Par rapport aux versions précédentes, cet OS a bénéficié d'une publicité énorme et anormale sur tous les sites plus ou moins contrôlés par TI
(site de TI Education, pages FaceBook de TI, forum Nspire officiel, newsgroups officiels...)
. Cet OS n'incluait pourtant aucune nouveauté visible pour l'utilisateur, et faisait quand même 1Mo de plus... Que se passait-il? Et bien cet OS contenait une protection anti-downgrade: il empêchait de revenir à une version de l'OS antérieure à l'OS 1.7. Cet OS contenait donc un cheval de Troie, ce qui s'apparente à un virus...


Annoncée en primeur, cette information est relayée en quelques jours sur de très nombreux sites francophones et anglophones internationaux, malgré la période estivale! Quelques sites de presse spécialisée en ont même fait mention...

Alors que l'équipe Ndless se modérait en évitant d'inclure un programme de dual-boot qui aurait permis d'installer un OS CAS sur une calculatrice non-CAS et risquait donc de faire perdre des marchés d'examens en Amérique du Nord et par conséquent de l'argent à Texas Instruments, ces derniers dépassaient très largement les bornes sans aucune mesure. Ce fut le grand réveil de la communauté.



# Contre-attaque n°1: Moins de 2 semaines après, l'équipe Ndless sort une nouveauté, Nleash, qui permet de désinstaller l'OS 2.1 tout en virant la protection anti-downgrade. Nleash prend la forme d'un classeur truqué, dont l'ouverture exécute du code machine via une faille présente sur tous les OS depuis la version 1.3.


# Contre-attaque n°2: En août 2010, l'équipe Ndless sort une nouvelle version: Ndless 1.1. L'installateur a bénéficié de nombreuses corrections de bugs, et est désormais beaucoup plus fiable.


Parallèlement, le jailbreaking des téléphones portables est reconnu légal aux USA, et ce que fait Ndless sur les TI-Nspire s'apparente à du jailbreaking.



# Contre-attaque n°3: L'été est fini, la rentrée est passée, mais entre temps l'équipe Ndless n'a pas chômé! Le 15 septembre 2010, l'équipe Ndless vient de diffuser publiquement une version de développement de Ndless 1.7 à des fins de test.

TI doit s'en mordre les doigts à l'heure qu'il est... Leur obstination, leur manque d'écoute et de communication sont en train de leur faire perdre totalement le contrôle des systèmes Nspire, après les avoir totalement verrouillés pendant 3 ans.



Le nouvelle version 1.7 de Ndless présente de nombreux avantages:

- Elle est compatible avec l'OS 1.7 ->
Plus besoin de choisir! Vous pouvez donc installer l'OS 1.7 pour jouer et travailler tout la fois!


- Plus besoin d'un installateur sur l'ordinateur. La faille utilisée est la même que pour Nleash: il y a un simple classeur à envoyer sur la calculatrice et à ouvrir pour installer Ndless.

- Des possibilités/facilités de programmation accrues pour les développeurs, que je ne détaillerai pas ici.


Quelques petits inconvénients pour le moment, ce qui est normal pour une version de développement:

- La version actuelle est instable, et redémarre de temps en temps la calculatrice.

- L'installation n'est plus permanente pour le moment: il faut relancer le classeur d'installation après tout redémarrage de la calculatrice.

- Les programmes disponibles sur notre portail pour Ndless 1.0/1.1 ne fonctionneront pas avec Ndless 1.7. Toutefois cela peut se corriger très rapidement: leurs auteurs doivent effectuer une simple recompilation. Le moteur 3D cité plus haut notamment, vient d'être recompilé pour Ndless 1.7


La question maintenant est de savoir si TI va encore contre-attaquer et essayer de nous mettre des bâtons dans les roues ou pas.

Que peuvent-ils faire?

- Sortir un nouvel OS avec plein de saletés dedans...
Si un nouvel OS sort, nous serons au rendez-vous, l'examinera sous toutes ses coutures des sa sortie, et vous informera ici-même!


- Ordonner de retirer l'OS 1.7 de son serveur.
Aussi, en prévision de la sortie de Ndless 1.7 et de la réaction de TI, je vous conseille très fortement de télécharger rapidement l'OS 1.7, et de le conserver à l'abri dans un coin de votre disque dur.





Ndless 1.7: très bientôt sur vos écrans!
L'équipe Ndless et leurs contributeurs/testeurs méritent toute notre reconnaissance et notre respect!




Liens:

* OS 1.7.2741 pour TI-Nspire basique
* OS 1.7.2741 pour TI-Nspire CAS
* Ndless 1.1
* Nleash 1.0
* Moteur 3D RayCasting pour Ndless 1.0/1.1
* Moteur 3D RayCasting pour Ndless 1.7
* Emulateur Nintendo Game Boy / Game Boy Color pour Ndless 1.0/1.1
Link to topic: Ndless: de 1.0 à 1.7 et l'aventure continue ! (Comments: 0)

Test boutique enseignants TI France

New postby critor » 17 Sep 2010, 18:47

Dans une news précédente, je vous parlais de l'offre exceptionnelle de la boutique officielle
"TI Education France"
pour l'équipement des enseignants ou futurs enseignants de mathématiques ou de science en cette rentrée 2010.

Je me propose donc aujourd'hui de vous publier un test de cette boutique.


1/)
L'offre :


J'ai effectué 4 commandes au cours de l'année scolaire passée, ce qui commence à être un bon échantillon pour se faire une idée.

Commande 1 - octobre 2009:
* TI-Collège Plus rétroprojetable
* TI-30XB rétroprojetable
* émulateur TI-Collège Plus
* émulateur TI-83+/84+

Commande 2 - octobre 2009:
* logiciel TI-Nspire CAS édition enseignant
* logiciel TI-Nspire basique édition enseignant

Commande 3 - février 2010:
* TI-84+ rétroprojetable
* tablette de rétroprojection TI-82/82Stats/83/83+/84+

Commande 4 - avril 2010:
* TI-Nspire basique TouchPad
* TI-Nspire CAS Touch
* TI-Connect to Class

Le matériel proposé est souvent exclusif et totalement indisponible dans les boutiques traditionnelles ou en ligne, même spécialisées! Une aubaine donc de pouvoir se procurer de telles raretés! :bj:

Pour le matériel disponible dans les circuits de commercialisation habituels, il est proposé à des offres défiant toute concurrence, 3 à 4 fois moins cher! :bj:
Retenons les TI-Nspire TouchPad neuves et leur logiciel à moins de 60€, licence perpétuelle pour le logiciel incluse!



2/)
La commande :


Première impression: archaïque! Si vous êtes habitué aux boutiques en ligne vous aurez l'impression d'avoir fait un saut en arrière dans le temps. Quel que soit le moyen de paiement choisi, la commande est en effet un simple papier à envoyer par la poste accompagné de votre règlement
(chèque ou numéro et date d'expiration de la carte de crédit)
, avec les risques que cela comporte. Cela peut toutefois s'expliquer par le fait que le papier doit être visé par le chef d'établissement attestant que vous exercez bien en tant que professeur de mathématiques ou de sciences pour l'année scolaire en cours, ce qui serait difficile à faire en ligne. Si vous commandez plusieurs articles, vous devrez sortir votre calculatrice TI, et faire vous-même sans erreur l'addition, comme au bon vieux temps! :mj:

Aucune information temps-réel n'est disponible en ligne concernant les stocks des divers produits. L'on commande donc à l'aveugle et l'on n'est pas à l'abri de mauvaises surprises... :mj:

Le bon de commande ne permet que de se faire livrer à une adresse professionnelle
(celle de l'établissement dans lequel vous exercez)
, ce qui rajoute donc un ou plusieurs intermédiaires lors de la livraison et peut créer divers embêtements. :mj:

Toutefois, il n'y a pas de frais de livraison! Pas besoin donc de s'embêter à calculer un poids limite ou ce genre de chose! :bj:

En 2009
(commandes 1 et 2)
, il fallait affranchir avec un timbre international, puisque les commandes françaises étaient traitées en Belgique. Mais en 2010
(commandes 3 et 4)
, bonne surprise! TI a ouvert un centre de gestion en France. Affranchissement normal, donc! :bj:


3/)
Le suivi et les délais :


Bien que l'on écrive son email sur le bon de commande, l'on ne reçoit aucune information... :mj:

Les commandes 1 et 2 ont été reçues moins d'1 semaine après l'envoi du bon de commande, ce qui est très raisonnable vu toutes les étapes intermédiaires: envoi postal de la commande, traitement et envoi postal du colis vers mon établissement, mot dans mon casier m'invitant à retirer le colis à l'accueil... :bj:

Pour les commandes 3 et 4, je n'avais toujours rien reçu après 1 mois.
Appelant au téléphone pour la commande 3, je suis pris en charge presque immédiatement mais la personnes étaient absolument incapable de me dire si la commande avait été traitée ou non, et encore moins de me donner un numéro de suivi. Elle me dit d'attendre 1 semaine de plus, et de refaire une commande si je n'avais toujours rien reçu... :mj:

Je n'ai toutefois rien contre ces personnes, qui sont polies et aimables au téléphone: c'est TI qui ne met pas entre leurs mains les moyens informatiques logiciels pour gérer correctement les clients.


Finalement, le retard n'était pas de leur fait: c'est mon établissement qui avait mis mes colis dans un coin (ça ne rentrait pas dans le casier) et avait omis de m'avertir. Quoique, il faut dire après coup aussi que curieusement mon nom n'apparaissait pas sur la boîte de la commande 3: il fallait l'ouvrir pour trouver mon nom sur la facture. :mj:


4/)
La réception :


Image


L'on reçoit un très grand carton par TNT, dont le volume est bien supérieur à celui du contenu. A l'intérieur, au milieu des papiers-bulle on trouve les produits commandés. Chacun est inclus dans une boîte imprimée avec des compartiments carton en renforçant la solidité. :bj:

Pour ma 3ème commande, j'ai trouvé en plus une sacoche Texas Instruments dans le carton! Pour ma 4ème commande, j'ai même eu la surprise de trouver en plus une batterie rechargeable TI-Nspire dans la boîte, alors qu'elle ne faisait pas partie du pack. Sympa les cadeaux! :bj:


5/)
Conclusion :


Bien qu'excellent sur certains points
(emballage et délai de traitement/livraison)
, le gros point faible est clairement le suivi de la commande, et la quasi-impossibilité d'obtenir des informations fiables/précises au téléphone.

Si il n'y a pas de problème exceptionnel, tout se passera sans doute très bien.

Mais si il y a un quelconque ennui
(rupture de stock, adresse trop longue pour le système informatique, absence lors de la livraison...)
, le délai de livraison risque d'augmenter fortement, vu la difficulté de communiquer.


Intérêt de l'offre:
5/5
Image :bj:
Facilité de la commande:
2/5
Image :mj:
SAV, communication et suivi:
1/5
Image :mj:
Délais de traitement et de livraison:
4/5
Image :bj:
Emballage:
5/5
Image :bj:
Conformité avec ce qui est commandé:
5/5
Image :bj:


Malgré ses défauts, les prix proposés ainsi que les produits exclusifs, font de la boutique officielle "TI Education France", un incontournable. :bj: :bj: :bj:




Lien:

Bons de commande enseignant pour la rentrée 2010
Inclut le bon de commande disponible sur le site de TI, et également en exclusivité un bon de commande officiel non disponible en ligne qui permet de se faire livrer directement à son domicile (si la livraison à l'établissement vous pose problème pour quelque raison que ce soit).
Link to topic: Test boutique enseignants TI France (Comments: 0)

-
Search
-
Featured topics
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
374 utilisateurs:
>358 invités
>11 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)