π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2020
May (3)
April (8)
March (3)

News 2019
August (1)
July (3)
June (3)
May (5)
April (1)
March (2)

News 2018
August (4)
July (1)
June (5)
May (9)
April (13)
March (5)

News 2017
August (4)

Offre NumWorks d'aide à l'équipement - rentrée 2020

New postby critor » 28 May 2020, 13:05

Enseignant ? C'est au tour de
NumWorks
de lancer aujourd'hui officiellement son offre d'aide à l'équipement.

Pour toute commande groupée via son site d'au moins 20 calculatrices,
NumWorks
te propose un tarif préférentiel à
-10%
: seulement
71,99€
pièce au lieu de
79,99€
et ce pour l'ensemble de ta commande ! :bj:

Mais ce n'est pas tout, pour chaque tranche de 30 calculatrices commandées,
NumWorks
offre à ton établissement scolaire 1 calculatrice gratuite ! :D

Des calculatrices en prime qui pourront donc être conservées de façon mutualisée pour être utilisées par les enseignants, prêtées ponctuellement à des élèves ayant cassé/perdu leur machine, des élèves dans le besoin ou encore pour des projets d'élèves, données en récompense à des élèves méritants
(s'étant illustrés lors de concours, olympiades, rallyes ou tout simplement dans leur investissement scolaire)
... les possibilités ne manquent pas ! :D

Et cerise sur le gâteau, aucune obligation d'engager l'ensemble des collègues dans une recommandation exclusive du même constructeur pour pouvoir en bénéficier, une offre donc en toute liberté ! :)

Lien
:
https://workshop.numworks.com/community/discounts

Formation vidéo NumWorks matplotlib.pyplot

New postby critor » 07 May 2020, 08:59

12392La mise à jour
13.2
pour ta
NumWorks
t'a apporté une formidable nouveauté en
Python
, la bibliothèque
matplotlib.pyplot
.

Cette bibliothèque permet aux scripts
Python
de réaliser des tracés dans un repère orthogonal, avec nombres d'applications en Mathématiques et Physique-Chimie. :bj:

Elle a de plus l'énorme avantage d'être compatible avec le standard
matplotlib.pyplot
mis en avant auprès des futurs enseignants aux concours de recrutement et utilisé dans les manuels scolaires. :D

Afin de faciliter la prise en main de
matplotlib.pyplot
,
NumWorks
te propose dès maintenant une formation dédiée à cette nouvelle bibliothèque : :bj:
Link to topic: Formation vidéo NumWorks matplotlib.pyplot (Comments: 0)

Helmet CN-07, jeu Nintendo Game & Watch sur NumWorks

New postby critor » 01 May 2020, 13:50

6594Avant l'avènement des calculatrices graphiques, c'est
Nintendo
qui lança le tout premier jeu électronique de poche muni d'un écran LCD
(cristaux liquides)
exploitant les deux dimensions,
Ball
en avril 1980. Comme indiqué par sa référence
AC-01
, c'était le premier né de la gamme
Game & Watch
, largement imitée au siècle dernier par d'autres constructeurs asiatiques pour le meilleur et pour le pire. Au lieu de simples points, les pixels ici allumés à l'écran ont des formes représentant des éléments du jeu.

En 2016, avait déjà rendu un bel hommage à ces produits avec une adaptation pour ta
Graph 35/75+E
de
Helmet
, sorti en février 1981 sous la référence
CN-07
, soit le 7ème jeu de la gamme. Il est à noter que le jeu fut renommé
Headache
pour sa commercialisation dans plusieurs zones d'Europe, le mot anglais
Helmet
(casque)
se retrouvant sous à l'identique en allemand et renvoyant donc aux heures sombres de l'Europe.

Dans ce jeu te voici ouvrier sur un chantier de construction, et tu te dois de traverser la cour pour atteindre la cabane à outils pendant que l'on t'en maintient la porte ouverte. Et cela bien sûr en évitant les divers outils qui tombent du ciel sur ce genre de chantier. :p

12492Comme il l'avait déjà fait avec le jeu
Fire FR-27
sorti dans la même gamme en décembre 1981, te propose aujourd'hui une adaptation sous le nom de
Météorites
pour ta
NumWorks
, une adaptation de
Helmet / Headache CN-07
exploitant à nouveau les formidables possibilités écran et clavier maintenant offertes en
Python
par l'usage des modules
kandinsky
et
ion
combinés. :bj:

La
NumWorks
ne disposant contrairement à la concurrence pas encore de fonctions
Python
optimisées pour l'affichage de
sprites
, ces derniers seront tout sauf instantanés si effectués pixel par pixel, ce qui impactera négativement le
gameplay
.

C'est pour cela que
Schraf
te remplace les différents
sprites
par des caractères, la fonction
draw_String()
étant bien optimisée.

Schraf
te met maintenant au défi de t'inspirer de son code pour adapter
Parachute
, jeu de référence
PR-21
sorti dans la même gamme en juin 1981. ;)

Petit
playthrough
pour t'y aider, fais-nous du beau : ;)

Installation
:
https://workshop.numworks.com/python/schraf/meteorites

Crédits images
:


Carré magique de Merlin adapté pour ta NumWorks en Python

New postby critor » 30 Apr 2020, 13:08

Le jeu électronique
Merlin
sorti en 1978 chez
Parker Brothers
(
Miro Meccano
en France)
, peut être considéré mine de rien comme l'une des premières consoles de jeux portables. Il dispose en effet :
  • de 11 pixels, dont 9 pixels organisés en un écran 3×3 pixels
  • un écran qui de plus est tactile près de 30 ans avant la démocratisation de cette technologie, avec une zone tactile pour chacun des pixels ainsi numérotés en conséquence de 0 à 10
  • d'une sortie sonore
  • de pas moins de 6 jeux différents intégrés :
    1. Morpion / Tic-tac-toe
    2. Composition musicale
    3. L'écho
    4. Black jack
    5. Carré magique
    6. Jeu de code

Aujourd'hui, te sort un nouveau tuto-vidéo d'adaptation pas à pas de jeu pour ta
NumWorks
, exploitant à nouveau les formidables possibilités écran et clavier maintenant offertes en
Python
par les modules respectifs
kandinsky
et
ion
combinés.

Et c'est justement le
Carré magique
de
Merlin
qu'il t'a choisi :
A partir d'un motif de départ aléatoire ton but est de dessiner un carré, c'est-à-dire d'allumer 8 pixels et pas un de plus
(n° 1, 2, 3, 4, 6, 7, 8 et 9)
. Chaque touche te permet d'inverser les états de certains pixels c'est-à-dire selon le cas de les allumer ou les éteindre, toujours les mêmes pour chaque touche. À toi de retrouver la combinaison magique qui te permettra d'allumer le carré.


12490Sauf que
Schraf
en a profité pour t'étendre un petit peu le jeu :
  • L'appel par défaut go(1) te permettra bien de jouer au jeu original, avec donc un carré à dessiner. :)
  • go(0) quant à lui choisira le motif à dessiner aléatoirement parmi les 29=512 combinaisons différentes que permettent les 9 pixels centraux, le motif exigé étant indiqué en haut à droite de l'écran. ;)


Installation
:
https://workshop.numworks.com/python/sc ... re_magique

Crédits images
:

Fire FR-27, le jeu Nintendo Game & Watch adapté sur NumWorks

New postby critor » 26 Apr 2020, 12:49

6594Avant l'avènement des calculatrices graphiques, c'est
Nintendo
qui lança le tout premier jeu électronique de poche muni d'un écran LCD
(cristaux liquides)
exploitant les deux dimensions,
Ball
en avril 1980. Comme indiqué par sa référence
AC-01
, c'était le premier né de la gamme
Game & Watch
, largement imitée au siècle dernier par d'autres constructeurs asiatiques pour le meilleur et pour le pire. Au lieu de simples points, les pixels ici allumés à l'écran ont des formes représentant des éléments du jeu.

En 2016, avait déjà rendu un bel hommage à ces produits avec une adaptation pour ta
Graph 35/75+E
de
Helmet
, sorti en février 1981 sous la référence
CN-07
, soit le 7ème jeu de la gamme. Il est à noter que le jeu fut renommé
Headache
pour sa commercialisation dans plusieurs zones d'Europe, le mot anglais
Helmet
(casque)
se retrouvant sous à l'identique en allemand et renvoyant donc aux heures sombres de l'Europe.

Jouer à des jeux pour t'occuper en confinement c'est bien, mais les créer c'est encore mieux non ? ;)

Et bien justement se propose aujourd'hui de t'accompagner pas à pas dans l'adaptation d'un autre titre de la mythique gamme
Game & Watch
,
Fire
, mais pour ta
NumWorks
en tirant profit du nouveau module
ion
permettant enfin de détecter les appuis clavier ! :bj:

Le jeu est initialement sorti en juillet 1980 en tant que 4ème jeu de la gamme sous la dénomination
RC-04
.
Mais à l'époque, les décors de couleur
(éléments graphiques fixes)
devaient soit être de gros pixels allumés en permanence et donc consommateurs d'énergie, soit être imprimés directement sur l'écran soit au premier plan. Tu comprendras donc aisément pourquoi ils n'étaient présents qu'avec parcimonie. :p

A compter de 1981,
Nintendo
commence à intégrer des décors directement à l'intérieur de l'écran soit à l'arrière plan, et
Fire
bénéficie à cette occasion d'une réédition en décembre 1981 sous la référence
FR-27
.

C'est sur cette dernière édition que
Schraf
te propose de travailler.

A l'aide, l'immeuble est en flammes et les habitants se jettent dans le vide. Afin qu'ils ne se blessent pas tu dois amortir leur chute. Pour cela tu contrôles donc une paire de pompiers et devrais faire rebondir les sinistrés jusque dans l'ambulance.

Bien évidemment la difficulté augmentera progressivement, avec des habitants qui seront de plus en plus nombreux à sauter simultanément. ;)

La
NumWorks
ne disposant hélas pas encore de fonctions
Python
dédiées à l'affichage de
sprites
, ces derniers seront tout sauf instantanés si effectués pixel par pixel, ce qui impactera négativement le
gameplay
.

12485En attendant mieux,
Schraf
se propose de contourner ce problème en remplaçant les
sprites
par des caractères, à la différence affichables instantanément grâce à la fonction dédiée
kandinsky.draw_string()
. :bj:

C'est parti :

As-tu bien compris ?

Alors
Schraf
te met maintenant au défi d'adapter toi-même
Parachute
, jeu de référence
PR-21
sorti dans la même gamme en juin 1981. ;)

Petit
playthrough
pour t'y aider, fais-nous du beau : ;)

Installation
:
https://workshop.numworks.com/python/schraf/firegw

Crédits images
:


Le simulateur NumWorks porté sur Nintendo 3DS !

New postby critor » 19 Apr 2020, 15:14

«L'urgent est déjà fait, l'impossible est en train de se faire, pour les miracles nous demandons 48 heures.»


Voilà qui résume bien la vie fertile de en période de confinement.

Ce dernier vient en effet de porter en seulement deux jours le simulateur
NumWorks
pour la console de jeux portable
Nintendo 3DS
.

Il utilise l'écran supérieur pour l'affichage et l'écran tactile inférieur pour les touches clavier, réorganisées à cette fin.


Grâce à , tu vas donc enfin pouvoir jouer à la
NumWorks
sur ta
Nintendo 3DS
! :D




Téléchargement
:
archives_voir.php?id=2619353

Code source
:
https://github.com/numworks/epsilon/pull/1528

Source
:
viewtopic.php?f=102&t=23726&p=252521#p252521

Démineur, Snake, et interface lancement jeux Python

New postby critor » 19 Apr 2020, 11:27

Les capacités
Python
de ta calculatrice
NumWorks
ont été fortement étendues dernièrement. :D

D'une part, la version
13.1.0
a introduit en
Python
un nouveau module
ion
permettant de tester les appuis de touches.
Cela devrait t'être fort utile pour coder tes jeux et interfaces de menus ! :bj:

12385D'autre part, le
MicroPython
de ta calculatrice utilise 3 types de mémoire avec les rôles suivants :
  • la mémoire de stockage qui accueille et conserve tes scripts
    Python
  • le
    stack (pile)
    qui, à l'exécution, accueille les références vers les objets
    Python
    créés
  • le
    heap (tas)
    qui, à l'exécution, accueille les valeurs de ces objets
    Python
En gros le
stack / pile
limite donc le nombre d'objets différents pouvant exister simultanément en mémoire, alors que le
heap / tas
limite la taille globale occupée par ces objets.
A moins d'avoir de gros besoins en terme de récursivité, le facteur limitant pour tes projets
Python
sur calculatrice est habituellement le
heap / tas
.
Or depuis la version
13.2.0
, le
heap / tas
Python
de ta
NumWorks
a doublé, passant de
16K
à
32K
. :bj:

Dans un article précédent, et ses disciples se proposaient de t'illustrer ces nouvelles possibilités dans le cadre du développement de jeux
Python
, avec :
  • des graphismes que l'on peut désormais prendre le temps de soigner au pixel près sans craindre l'erreur de mémoire
  • et une bibliothèque offrant une interface de menu de lancement contrôlée intuitivement à l'aide des touches fléchées
Cette dernière bibliothèque est de plus réutilisable pour tes propres projets de jeu
Python
sur
NumWorks
, elle se charge d'absolument tout ce qui précède le lancement de ta partie. Il te suffit d'un simple appel à la fonction
menu()
en lui fournissant dans l'ordre :
  • titre du jeu
  • texte du bouton de lancement
  • des listes comportant un nom suivi de une ou plusieurs valeurs qui te permettent astucieusement de traiter par exemple :
    • aussi bien les choix disponibles pour une ou plusieurs options
      (difficulté, niveau de départ, ...)
    • que l'affichage d'une ligne d'aide avec les différentes touches de contrôle, défilables de la même façon qu'une option avec les touches fléchées
    • ou encore l'affichage des différents auteurs, là encore défilables de la même façon
La fonction te retourne alors automatiquement les valeurs choisies par l'utilisateur pour chaque option, tu n'as rien d'autre à faire ! :bj:

Voici par exemple la simple ligne d'appel qui produit l'interface ci-dessus :
Code: Select all
mode, dif, bor = menu("SNAKE",
                      "Lancer la partie",
                      ["Mode", "Classique", "Dingue"],
                      ["Difficulté", "Moyen", "Difficile", " Extrême",
                        "Facile"],
                      ["Bordures", "Mortelles", "Téléportation"],
                      ["Commandes", " Nav: Flèches", "Menu: HOME",
                        "Rejouer: OK"],
                      ["Crédits","Arthur J.","Vincent R."])

12378Aujourd'hui, revient à son tout premier jeu
NumWorks
exploitant le nouveau module
ion
, le jeu du
Démineur
.

te met donc justement à jour ce
Démineur
avec cette nouvelle interface de lancement, te donnant ainsi accès beaucoup plus intuitivement à toute la richesse de
gameplay
offerte par les options !

Voici la ligne d'appel correspondante, regarde comme c'est simple : :)
Code: Select all
mines, triche, graphisme, com, cre = menu("Démineur",
                                          "Lancer la partie [OK]",
                                          ["Mines", 16, 19, 22, 25, 28,
                                            31, 33, 36, 39, 42, 7, 10, 13],
                                          ["Mode Triche", "1 fois", "non",
                                            "oui"],
                                          ["Graphisme", "sobre", "classique"],
                                          ["Commandes", "Nav: Flèches",
                                            "Déminer: OK", "Drapeau: Retour",
                                            "Rejouer: Maison", "Triche: shift"],
                                          ["Crédits", "Site web$nsi.xyz/demine",
                                            "Auteur$Vincent Robert",
                                            "Contributeur$Bisam tiplanet.org",
                                            "Contributeur$Critor tiplanet.org",
                                            "Contributeur$Arthur Jacquin"])

Liens
:


Téléchargements
:


Snake, calcul mental, et interface lancement jeux Python

New postby critor » 19 Apr 2020, 00:10

12385Cela t'a peut-être échappé, mais les capacités
Python
de ta
NumWorks
ont été fortement étendues dernièrement. :D

D'une part, le
MicroPython
de ta calculatrice utilise 3 types de mémoire avec les rôles suivants :
  • la mémoire de stockage qui accueille et conserve tes scripts
    Python
  • le
    stack (pile)
    qui, à l'exécution, accueille les références vers les objets
    Python
    créés
  • le
    heap (tas)
    qui, à l'exécution, accueille les valeurs de ces objets
    Python
En gros le
stack / pile
limite donc le nombre d'objets différents pouvant exister simultanément en mémoire, alors que le
heap / tas
limite la taille globale occupée par ces objets.
A moins d'avoir de gros besoins en terme de données ou de récursivité, le facteur limitant pour tes projets
Python
sur calculatrice est habituellement le
heap / tas
.
Or depuis la version
13.2.0
, le
heap / tas
Python
de ta
NumWorks
a doublé, passant de
16K
à
32K
. :bj:

D'autre part, la version
13.1.0
a introduit en
Python
un nouveau module
ion
permettant de tester les appuis de touches.
Cela devrait t'être fort utile pour coder tes jeux et interfaces de menus ! :bj:

Mais jeux et interfaces de menus, les deux choses sont liées.

C'est quoi un jeu ? Algorithmiquement, on peut le définir en tant que boucle qui répère 3 choses à l'infini :
  • lecture des entrées
    (clavier, souris, joystick, tactile, réseau...)
  • traitement avec mise à jour des variables codant l'état du jeu
  • mise à jour de l'affichage
Mais ça c'est en cours de partie. Avant le démarrage de la partie, un jeu c'est aussi justement un menu permettant de choisir nombre d'options
(difficulté, niveau de démarrage, options d'affichage, ...)
.

et ses disciples et se proposent justement ce soir de t'illustrer les formidables nouvelles capacités de la
NumWorks
, à la fois en terme de jeux et d'interfaces de menus, au pluriel note-le bien. ;)

Grand fan du
Python
, a poussé à nous commencer bien évidemment par un
Snake
, le jeu du serpent, dont voici ci-contre l'interface de lancement.
Grâce au nouveau module
ion
, les touches fléchées te permettent intuitivement de sélectionner et modifer les différentes options, et on apprécie également l'affichage d'une aide avec les touches à utiliser ainsi que du nom du jeu et de l'auteur. :)

12472Comme tu le vois maintenant en cours de partie et comme déjà montré, le nouveau
tas / heap
de
32K
permet beaucoup plus de libertés et désormais le travail des graphismes au pixel près, sans avoir à craindre l'erreur de mémoire ! :D

Et voici maintenant comme promis un 2ème jeu, cette fois-ci du calcul mental par , une fois de plus aux graphismes remarquablement soignés. :)

Mais voyons un petit peu l'interface de lancement de ce 2ème, car peut-être n'as-tu pas percuté plus haut. Elle est très similaire à celle du
Snake
, non ? Avec juste les noms et valeurs qui changent... ;)
Car en effet, c'est littéralement une bibliothèque très complète d'interface de lancement de jeu que et t'ont développée, et que tu peux réutiliser clé en main pour tes propres jeux ! :bj:
Il te suffit de lui fournir dans l'ordre :
  • titre du jeu
  • texte du bouton de lancement
  • des listes comportant un nom suivi de une ou plusieurs valeurs qui te permettent astucieusement de traiter par exemple :
    • aussi bien les choix disponibles pour une ou plusieurs options
    • que l'affichage des différentes touches de contrôle, défilable de la même façon qu'une option avec les touches fléchées
    • ou encore l'affichage des différents auteurs, là encore défilable de la même façon

Rien de compliqué, un simple appel de fonction et la bibliothèque se charge de tout ! :D
Par exemple, voici l'appel correspondant au jeu
Snake
:
Code: Select all
mode, dif, bor = menu("SNAKE",
                      "Lancer la partie",
                      ["Mode", "Classique", "Dingue"],
                      ["Difficulté", "Moyen", "Difficile", " Extrême",
                        "Facile"],
                      ["Bordures", "Mortelles", "Téléportation"],
                      ["Commandes", " Nav: Flèches", "Menu: HOME",
                        "Rejouer: OK"],
                      ["Crédits","Arthur J.","Vincent R."])

Mais pas de défilement vertical par contre à ce jour si on spécifie plus de 5 listes nom+valeurs. Peut-être pour une prochaine fois ? ;)

Et voici celui correspondant au jeu de calcul mental :
Code: Select all
mode, ope, dif, rep = menu("Automatismes en calcul mental",
                            "Calculer [OK]",
                            ["Mode", "Classique", "Rapide"],
                            ["Opération(s)", "+", "-", "x", "/", "+ -",
                              " x / ", "+ - x", "+ - x /"],
                            ["Difficulté", "  modéré", "difficile",
                              "expert", "facile"],
                            ["Répétition", 42, 50, 100, 120, 20],
                            ["Crédits", "Site web$nsi.xyz/calcul",
                              "Auteur$Kevin Fedyna",
                              "Contributeur$Vincent ROBERT"])

12473Enfantin, n'est-ce pas ? ;)

N'hésite pas à aller consulter ci-dessous les pages de ces 3 projets, débordantes de détails passionnants à dévorer.

Et en attendant ta prochaine création, jusqu'à combien arrives-tu à faire grandir ton serpent ? :troll:




Liens
:


Téléchargements
:


-
Search
-
Featured topics
L'OS 5.5 de la TI-83 Premium CE / 84 Plus CE supprime l'assembleur - la plupart des jeux et certains programme ne fonctionneront plus
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
895 utilisateurs:
>882 invités
>9 membres
>4 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)