π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2021
June (3)
May (7)
April (6)
March (4)
January (10)

News 2020
August (6)
July (14)
June (11)
May (8)
April (19)
March (4)

News 2019
August (2)
July (3)
June (4)
May (8)
April (3)
March (5)

News 2018
August (7)
June (11)
May (5)
April (13)
March (12)

News 2017
August (5)
July (6)
June (3)
May (3)
April (20)
March (11)
January (10)

News 2016
August (5)
July (5)
June (4)
May (3)
April (6)
March (2)

News 2015
August (6)
July (6)
June (5)
May (4)
April (12)
March (8)

News 2014
August (6)
July (7)
June (3)
May (1)
April (2)
March (6)

News 2013
August (6)
July (14)
June (1)
May (5)
April (1)
March (1)

News 2012
August (3)
July (3)
June (3)
April (2)
March (3)

News 2011

Bad Apple, la démo sur Casio scientifique Classwiz fx-87DE X

New postby critor » 12 Jun 2021, 22:58

La
Touhou Bad Apple Demo
est un phénomène mondial depuis le début des années 2010 :
  • Tout commence en 1996 au Japon sur le microordinateur
    Nec PC-98
    avec
    Touhou Project
    , une série de jeux vidéo
    shoot 'em up
    extrêmes. En effet il s'agit d'un sous-genre particulièrement difficile, le
    manic shooter
    , où la globalité de l'écran est souvent littéralement tapissée de projectiles. La difficulté infernale n'empêche pas des qualités qui feront son énorme succès : un
    gameplay
    addictif, des visuels colorés, des personnages récurrents très typés
    mangas
    .
  • En 1998 sort le 4ème jeu de la série, , pour le moment toujours sur
    PC-98
    .
  • En 2007 la musique de fond de son 3ème niveau est remixée dans une version étendue par
    Masayoshi Minoshima
    , avec ajout de la voix de la chanteuse
    J-Pop Nomico
    .
  • En 2008,
    Nico Nico Douga
    publie un scénarimage d'une séquence animée mettant en jeu les personnages du monde
    Touhou
    et se voulant accompagner le remix.
En 2009 un groupe collaboratif conduit par
Anira
termine de mettre la chose en images. La séquence anime de façon extrêmement lisse des silhouettes en noir et blanc avec une esthétique
manga-magical-girl
. Le succès est immédiat et mondial.

Mais la séquence intéresse particulièrement la sphère des
demo makers
, la
Touhou Bad Apple Demo
était née. Les communautés de programmeurs rivalisent d'ingéniosité pour porter aussi fidèlement que possible la
Bad Apple Demo
sur nombre d'anciennes machines que l'on pensait incapables de jouer des vidéos.

L'affichage en noir et blanc rend en effet le défi hautement intéressant, permettant ici un bel éventail d'astuces techniques allégeant la complexité des algorithmes. Il n'y a que 2 couleurs, cela se prête a priori bien à une compression de chaque image en
RLE 1 bit
, mais en prime d'une image à la suivante il n'y a la plupart du temps qu'une large minorité de pixels qui changent de couleur, ce qui ouvre également la voie à des compressions au niveau de la vidéo.

C'est donc à qui combinera les meilleures astuces en fonction de la plateforme ciblée. On peut citer nombre d'exploits avec des portages :
  • pour microordinateurs remontant jusqu'au début des années 1980 :
    IBM 5150
    (1981)
    ,
    Commodore 64
    (1982)
    ,
    Atari STE
    (1985)
    , ...
  • pour consoles de jeux jusqu'à la fin des années 1970 :
    Atari 2600
    (1977)
    ,
    Vectrex
    (1982)
    ,
    Nintendo NES
    (1988)
    ,
    Sega Master System
    (1985)
    ,
    Sega Megadrive / Genesis
    (1988)
    , ...
Dans les communautés de calculatrices, nous n'avons pas échappé au phénomène. Et quoi de mieux à l'époque qu'une calculatrice graphique pour jouer une animation monochrome ? ;)
Nous ne retiendrons pour la suite que les démos
Bad Apple
effectivement
codées
sur-mesures pour les calculatrices sur lesquelles elles tournent.

C'est-à-dire que nous excluons d'autres façons de faire, comme :
  • les vidéos
    Bad Apple
    lues via un lecteur de vidéo
  • les
    homebrew
    Bad Apple
    jouées via un émulateur de console de jeux

C'est en
décembre 2013
que
fb39ca4
sort la première véritable démo
Bad Apple
du monde des calculatrices
Texas Instruments
, prenant la forme d'une application
.8xk
de
1,4 Mo
pour
TI-83 Plus
et
TI-84 Plus
monochromes.

Précisons qu'avec une telle taille, elle ne peut être installée que sur les modèles supérieurs offrant
1,5 Mo
de mémoire d'archive :
TI-83 Plus Silver Edition
,
TI-83 Plus.fr USB
,
TI-84 Plus Silver Edition
et
TI-84 Plus Pocket SE
.

Codée en langage assembleur
z80
, la démo jouée en plein écran
96×64
pixels impressionne de part sa fluidité et surtout inclut cette fois-ci enfin le son ! :favorite:

Le son est produit sur le port
mini-Jack 2.5
supprimé des modèles plus récents, et nécessite donc un adaptateur
mini-Jack 2.5
mâle ↔
mini-Jack 3.5
femelle.

À noter qu'il ne s'agit pas de la version originale mais, comme tu pourras vérifier sur la vidéo ci-dessous, d'un réarrangement instrumental
(style musique électronique MIDI)
adapté aux capacités de la machine et particulièrement au fait que nous n'avons maintenant quasiment plus de place en mémoire :

En 2015 c'est maintenant
ac100v
qui reprend le flambeau, mais cette fois-ci sur la scène
Casio
, avec ici encore une démo
Bad Apple
avec son et image ! :D

Elle prend la forme d'une application
.g1a
qui n'est pas compatible avec les dernières calculatrices de génération
USB Power Graphic 3
(
Graph 35+E II
et
fx-9750/9860GIII
)
, mais seulement avec les :
  • USB Power Graphic
    (processeur
    SH3
    -
    Graph 35+USB
    Graph 75/85/95
    fx-9750GII
    /
    fx-9860G/GII
    )
  • USB Power Graphic 2
    (processeur
    SH4
    -
    Graph 35+E/USB
    Graph 75/95
    fx-9750/9860GII
    )
L'application ne fait que 6 Ko mais va en fait chercher ses données dans 2 fichiers externes à transférer :
  • un fichier
    .vid
    de 535 Ko pour l'animation
  • et un fichier
    .aud
    de 770 Ko pour le son
Taille totale comparable de
1,27 Mo
ce qui occupe à nouveau une très grande partie de la mémoire de stockage.

L'écran est ici plus large que le format d'affichage de la démo, puisque faisant
128×64
pixels. La démo, ici codée en langage
C
, est en fait jouée en
85×64
pixels, laissant des bandes noires latérales n'ayant pas besoin d'être rafraichies, ce qui est justement une astuce d'optimisation.

Mais énorme surprise, ici nous avons droit à la piste audio originale grâce au même adaptateur ! :favorite:

En avril dernier, nous partageait enfin la première démo
Bad Apple
sur calculatrice graphique à écran couleur ! :bj:

Il s'agissait ici d'une application
.g3a
dédiée à la
Casio Graph 90+E
ainsi qu'aux modèles internationaux ou plus anciens
fx-CG10/20/50
.

La démo est ici encore codée en langage
C
sur
64×56
pixels, puis affichée avec un grossissement de 4 sur
256×224
pixels, laissant donc ici une bande blanche à droite.

Ce dernier exploit a motivé à sortir rapidement la démo
Bad Apple
pour une autre calculatrice couleur, la vénérable
NumWorks
! :D

Plus exactement elle prend la forme d'une application pour le
firmware
tiers
Omega
, et n'est donc installable que sur
NumWorks N0110
.
Attention l'application est de grande taille, tu ne peux plus faire rentrer toutes les autres applications disponibles.

C'est d'ailleurs bien dommage que la page
Omega
d'installation d'applications n'affiche pas les tailles à ce jour, ce serait désormais une information essentielle pour effectuer son choix.


La démo est jouée en
320×240
pixels. Toutefois, pas de son sortant de la calculatrice pour le moment. Espérons que cela arrive un jour... courage ! ;)

13649Pour la rentrée 2014,
Casio
commençait à renouveler sa gamme de calculatrices scientifiques de par le monde, remplaçant l'ancienne génération
ES Plus
par la nouvelle génération
Classwiz
.

En France dans ce contexte, l'ancienne
fx-92 Collège 2D+
a été remplacée par le
fx-92 Spéciale Collège
pour la rentrée 2015, puis par la
fx-92+ Spéciale Collège
pour la rentrée 2018.

Dans le cadre de cette évolution matérielle, le processeur restait certes un
8 bits RISC nX-U8/100
, mais l'écran pour sa part était très fortement amélioré, passant de
96×31
pixels à
192×63
pixels, une définition exceptionnelle dans le sens où elle est supérieure à celle de certains modèles de calculatrices graphiques monochromes ! :favorite:

En réalité le matériel gère
192×64
pixels, et la ligne manquante est ici remplacée par une série de 20 drapeaux allumables en haut de l'écran.

Face à l'écran aussi extraordinaire de la
fx-92+ Spéciale Collège
, n'as-tu donc jamais rêvé de la démo
Bad Apple
? ;)

Un défi ici non seulement logiciel mais également matériel, le logiciel de la calculatrice ne permettant pas à ce jour l'exécution de code machine tiers, et le processeur étant sans doute bien peu puissant.

10409Et bien ton rêve devient aujourd'hui réalité grâce à
DSchndr
.

Il utilise ici le modèle allemand similaire
fx-87DE X
.

Pour la partie matérielle du défi,
DSchndr
se propose de greffer à la calculatrice un nano-ordinateur
ESP32
et de l'interfacer directement avec le bus de l'écran, court-circuitant ainsi le matériel de
Casio
, ainsi qu'un
I2C port expander
pour le clavier.

Plus exactement il s'agit ici d'un nano-ordinateur
ESP-WROOM-32
.

Et voici sans plus attendre le résultat, utilisant ici l'intégralité des
192×63
pixels et jouant même avec la ligne de drapeaux afin d'appuyer les différents effets : :D

Téléchargements
:


Geometry Dash adapté en Basic pour Casio Graph 90+E fx-CG50

New postby critor » 04 Jun 2021, 11:59

13969Grand événement vidéoludique, pour la première fois voici aujourd'hui
Geometry Dash
adapté par
en langage [b]Basic
pour la
Casio Graph 90+E
couleur ! :D

Cette réalisation phénoménale de
fXXa
, qui s'était déjà illustré sur ce même modèle avec un
Pacman
, est également compatible avec le modèle international couleur équivalent
Casio fx-CG50
ainsi qu'avec anciens modèles couleur
Casio fx-CG10/20
) ! :D

Les menus sont sélectionnables à l'aide des touches fléchées
, et validables avec
EXE
. Ils t'offrent 2 modes de jeux au choix :
  • le mode sans fin
    (endless)
  • le mode par niveaux
    (level)

Dans le mode sans fin, tu dois survivre le plus longtemps possible dans un enchaînement sans fin de tunnels hérissés pics supérieurs ou inférieurs, des pics générés automatiquement.

Tu contrôles ici la position haute ou basse de ton avatar avec la touche
que tu peux même maintenir.

Dans le mode par niveaux, tu peux jouer 4 niveaux au choix :
  • 3 niveaux prédéfinis : 1, 2 et 3
  • et un niveau que tu peux librement éditer via l'éditeur disponible au menu principal
Une formidable création qui tombe juste à point pour
_Orlando
. ;)

Pour installer le jeu sur ta calculatrice, c'est ici super facile, pas de logiciel à installer. Une fois la calculatrice connectée en
USB
, il te suffit de taper
F1
sur la fenêtre
popup
qui apparaît afin de dire à ta calculatrice de se comporter en tant que clé
USB
.

Le fichier
.g3m
du jeu est alors tout simplement à copier dans le dossier
@MainMem/PROGRAM
.

Téléchargement
:
archives_voir.php?id=2756337

_Orlando_ gagne une Graph 90+E aux Olympiades Maths 4ème !

New postby critor » 03 Jun 2021, 11:24

Toutes nos félicitations à notre membre qui gagne une superbe
Casio Graph 90+E
couleur à l'édition
2021
du ! :D Nous sommes très fiers de toi ! :bj:

Ce concours également connu sous le nom d'
Olympiades de mathématiques de 4ème
était organisé conjointement cette année par un petit tiers des académies :
Amiens
,
Besançon
,
Caen
,
Corse
,
Grenoble
,
Lyon
,
Nancy-Metz
,
Orléans-Tours
,
Paris
,
Rouen
et
Versailles
. Dans le cas d'
_Orlando_
c'était donc
Grenoble
.

Et bien évidemment nos plus sincères remerciements à
Casio
pour avoir une fois de plus généreusement doté cet événement. :favorite:

Bon, maintenant il ne manque plus qu'à coder un
Geometry Dash
potable pour
Graph 90+E
... N'est-ce pas
_Orlando_
? ;)

Appli Probas Graph 90/35+E II de rentrée 2021 et loi Normale

New postby critor » 26 May 2021, 17:22

Ta calculatrice
Casio Graph 35/75/90+E
gère d'origine pas moins de 8 lois de probabilités différentes :
  • 4
    lois de probabilités discrètes : binomiale, de Poisson, géométrique, et hypergéométrique
  • 4
    lois de probabilités continues : normale, du χ², de Student, et de Fisher

Pour évaluer les capacités des fonctions concernant les lois de probabilités sur ta
Casio Graph
ainsi que sur ses concurrentes, on peut comptabiliser le nombre de familles différentes de questions auxquelles elles permettent de répondre directement. Nous utiliserons donc la grille suivante, ici remplie pour les
Graph 35/75/90+E
:
Binomiale
Poisson
géométrique
hypergéométrique
Normale
Normale
centrée
réduite
χ²
Student
Fisher
Uniforme
Exponentielle
densité
ou
P(X=…)=
?
P(X≤…)=
?
P(X≥…)=
?
P(…≤X≤…)=
?
P(X≥… ∪ X≤…)=
?
P(X≤
?
)=…
P(X≥
?
)=…
bornes liées ou
P(-
?
≤X≤
?
)=…
P(…≤X≤
?
)=…
P(
?
≤X≤…)=…
bornes liées ou
P(X≥-
?
∪ X≤
?
)=…
P(X≥… ∪ X≤
?
)=…
P(X≥
?
∪ X≤…)=…
TOTAL
4
4
4
4
5
7
3
3
3
0
0

Sur ici
8
lois gérées, nous obtenons donc une moyenne honorable au lycée de
3,875
. On peut noter justement que
Casio
semble avoir soigné les lois Normales davantage que les autres.

On peut réaliser les mêmes tests sur les modèles concurrents et comparer :


Concernant les fonctions utilisables à l'écran de calcul ou dans les programmes donc, les
Casio Graph 35/75/90+E
:
  • constituent avec 8 lois la meilleure solution en terme d'éventail de lois de probabilités gérées :bj:
  • et comptent clairement parmi les meilleures solutions en terme de questions directement résolvables sur chacune de ces lois :bj:

Mais voilà, malgré ses hautes capacités, résoudre des problèmes de loi de probabilités sur ta calculatrice
Casio Graph 35/75/90+E
, jusqu'à présent c'était compliqué.

Tu devais justement faire le bon choix parmi tout un éventail de 27 fonctions bien cachées, historiquement accessibles via la touche
OPTN
puis les menus de bas d'écran
STAT
et
DIST
:
  • loi binomiale :
    BinomialPD()
    ,
    BinomialCD()
    , ou
    InvBinomialCD()
  • loi de Poisson :
    PoissonPD()
    ,
    PoissonCD()
    , ou
    InvPoissonCD()
  • loi géométrique :
    GeoPD()
    ,
    GeoCD()
    , ou
    InvGeoCD()
  • loi hypergéométrique :
    HypergeoPD()
    ,
    HypergeoCD()
    , ou
    InvHypergeoCD()
  • loi Normale :
    NormPD()
    ,
    NormCD()
    , ou
    InvNormCD()
  • loi Normale centrée réduite :
    P()
    ,
    Q()
    , ou
    R()
  • loi du χ² :
    ChiPD()
    ,
    ChiCD()
    , ou
    InvChiCD()
  • loi de Student :
    tPD()
    ,
    tCD()
    , ou
    InvTCD()
  • loi de Fisher :
    FPD()
    ,
    FCD()
    , ou
    InvFCD()

En effet, tu avais donc :
  • des fonctions différentes pour chaque type de loi de probabilités
  • et en prime pour chaque loi, une fonction différente pour chacune des familles de questions à résoudre :
    • fonctions suffixées en
      pd
      : calcul de densité pour les lois continues ou de la probabilité
      P(X=…)=
      ?
      pour les lois discrètes
    • fonctions suffixées en
      cd
      : calcul de la probabilité
      P(X≤…)=
      ?
    • fonctions préfixées en
      Inv
      : connaissant la probabilité, calcul des bornes
      P(X≤
      ?
      )=…
Ce n'est pas un problème de fonctionnalités puisque nous avons vu plus haut que calculatrice comptait clairement parmi les meilleures solutions, mais bien d'interface : cela manquait cruellement d'intégration.

Ce n'était pas le seul défaut. Les menus de bas d'écran avaient certes l'avantage de l'intuitivité, activables chacun avec la touche
F1
à
F6
située juste en-dessous, mais on y perdait en lisibilité. Le peu de place disponible obligeait en effet à abréger les inscriptions et utiliser des suffixes anglophones bien obscurs pour les élèves :
pd
pour
p
robability
d
ensity
et
cd
=
c
umulative
d
ensity
. Un inconvénient que l'on pouvait toutefois déjà reprocher aux calculatrices concurrentes
Hewlett Packard
et
Texas Instruments
, toujours d'actualité pour ces dernières.

Nous n'étions pas encore sortis de l'auberge, restait encore à savoir quels paramètres communiquer à ces fonctions et surtout dans quel ordre, ce dernier différant de la concurrence. Il fallait ici procéder par essais/erreurs ou alors lire le manuel. La logique est ici de communiquer en premier les bornes ou la probabilité imposées par la question, puis les paramètres spécifiques à la loi choisie :

  • pour les densités ou probabilités
    P(X=
    x
    )=
    ?
    :
    …PD(
    x
    ,…)
  • pour les probabilités
    P(
    x₁
    ≤X≤
    x₂
    )=
    ?
    :
    …CD(
    x₁
    ,
    x₂
    ,…)

    Q(
    x₁
    ,
    x₂
    )
    (cas particulier de la loi Normale centrée réduite)
  • pour les probabilités
    P(X≤
    x
    )=
    ?
    , gérées uniquement pour les lois discrètes et la loi Normale centrée réduite :
    …CD(
    x
    ,…)

    P(
    x
    )
    (loi Normale centrée réduite)
  • pour les probabilités
    P(X≥
    x
    )=
    ?
    , gérées uniquement pour la loi Normale centrée réduite :
    R(
    x
    )
    (loi Normale centrée réduite)
  • pour la borne
    P(X≤
    ?
    )=
    P
    :
    …CD(
    P
    ,…)

    InvNormCD(
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD(-1,
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD("L",
    P
    ,σ,μ)
  • pour les bornes
    P(-
    ?
    ≤X≤
    ?
    )=
    P
    , gérées uniquement pour la loi Normale :
    InvNormCD(0,
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD("C",
    P
    ,σ,μ)
  • pour la borne
    P(X≥
    ?
    )=
    P
    , gérées uniquement pour la loi Normale :
    InvNormCD(1,
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD("R",
    P
    ,σ,μ)

Casio
est conscient de la haute complexité de tout ceci, et avait déjà fait des efforts significatifs.

Sur les derniers modèles
Graph 35+E II
et
Graph 90+E
, le catalogue de fonctions accessible via
SHIFT
4
est triable par catégories. Si l'on va dans
Statistiques
puis
Distribution
, on retrouve ces fonctions avec cette fois-ci une description bien plus complète.

Le menu de bas d'écran
QR
te permettait de plus d'afficher un
QR Code
, et d'accéder alors via ton
smartphone
à la page du manuel concernant la fonction sélectionnée afin d'en spécifier correctement les paramètres.

Mais cet écran plein à craquer de texte est peut-être justement un peu indigeste à lire, nuisant bien avant cela au ciblage de la bonne fonction.


Dans l'application
Statistique
, en suivant le menu de bas d'écran
DIST
on pouvait accéder à ces mêmes fonctions, mais ici liées à des boîtes de dialogue, une par fonction, facilitant au moins la saisie correcte des paramètres. Certaines boîtes de dialogue une fois validées accompagnaient même le résultat d'une représentation graphique.

On pouvait par contre reprocher à ces boîtes de dialogue de s'afficher intégralement en Anglais, peu importe la langue réglée sur la calculatrice.

13794À la rentrée 2017 nous découvrions la calculatrice
NumWorks
et tombions amoureux de son application
Probabilités
, un vrai coup de foudre. :favorite:

Le constructeur inventait en effait une interface unique révolutionnant complètement la façon de traiter des lois de probabilités sur calculatrices.

Nous avions donc un écran clair pour choisir sa loi de probabilités, avec au choix :
  • 3 lois discrètes : binomiale, géométrique, et de Poisson
  • 6 lois continues : uniforme, exponentielle, normale, du χ², de Student, et de Fisher

Une fois passé l'écran demandant les paramètres de la loi choisie, l'application se révélait alors être une véritable merveille. L'interface unique te permettait en effet à la fois :
  • de choisir la forme de la relation sur laquelle tu souhaitais travailler grâce à un menu déroulant à 3 ou 4 icônes parfaitement claires :
    p(X≤…)
    ,
    p(…≤X≤…)
    ,
    p(X≥…)
    , et même
    p(X=…)
    pour les lois discrètes
  • et ensuite il te suffisait de préciser la donnée dont tu disposais dans l'énoncé
    (donc soit la valeur de la probabilité, soit la ou les bornes de la variable aléatoire)
    pour obtenir automatiquement l'information manquante
  • le tout accompagné en direct d'une illustration graphique
Après, toutes les lois ne sont pas aussi abouties. Par exemple il n'y a que la loi Normale qui permet de déterminer les bornes dans le cadre d'une forme
p(…≤X≤…)
.

13042Bref une application de probabilités intuitive et interactive parlant directement le langage des énoncés et donc celui des lycéens,
NumWorks
avait parfaitement bien compris la haute importance des probabilités dans les programmes d'alors au lycée, que demander de mieux ? :D
Il y a tout juste quelques semaines, la dernière mise à jour
HP Prime
rajoutait elle aussi à son tour une interface très similaire.

Cette fois-ci au menu :
  • 1 loi discrète : géométrique
  • 4 lois continues : normale, du χ², de Student, et de Fisher
Ici toutes les lois bénéficient de fonctionnalités équivalentes. L'interface est clairement beaucoup plus aboutie, bien plus professionnelle. :bj:

Déjà, on peut travailler sur davantage de formes :
  • P(X≤…)
  • P(X≥…)
  • P(…≤X≤…)
  • P(X≥… ∪ X≤…)
Mais surtout, on peut ici déterminer les bornes pour chacune de ces formes et ce peu importe la loi ! :D

Pour la détermination des bornes sur les formes
p(…≤X≤…)
et
p(X≥… ∪ X≤…)
, l'interface permet même dans ces cas de choisir entre :
  • déterminer les deux bornes à partir de la probabilité
    (bornes liées, intervalle centré, ...)
    comme ses concurrentes
  • ou bien déterminer une des deux bornes à partir de la probabilité et de la valeur de l'autre borne :bj:

Voici donc selon les mêmes critères la comparaison de ces deux interfaces :

Notons donc sur ces deux modèles que les fonctionnalités de lois de probabilités ne sont pas équivalentes entre :
  • les fonctions de probabilités disponibles pour l'écran de calcul ou les programmes
  • l'interface de probabilités
Sur
NumWorks
, l'interface offre à la fois davantage de lois de probabilités, et davantage de formes.

Sur
HP Prime
, l'interface offre moins de lois de probabilités, mais davantage de formes sur chacune.

Pour une comparaison honnête, on peut faire un bilan combinant l'ensemble des fonctionnalités de lois de probabilités, peu importe qu'elles soient offertes via une fonction ou via l'interface :

Dans une actualité précédente nous t'annoncions une grande nouvelle. Pour la rentrée 2021 c'est enfin au tour de ta
Casio Graph 35+E II
ou
Graph 90+E
de recevoir une interface similaire pour tes problèmes de lois de probabilités ! :D

L'interface prendra la forme d'une nouvelle application
Probabilités
intégrée, c'est-à-dire installable via mise à jour de ta calculatrice et donc restant disponible en mode examen ! :bj:

Ces
jeudi 20 Mai
et
mercredi 26 mai
,
Casio
t'invitait à venir la découvrir lors de formations en ligne.

L'interface s'affiche cette fois-ci bien en Français. Ensuite sur l'éventail de lois de probabilités disponibles, ici pas de mauvaise surprise. Ce sont exactement les mêmes
8
lois déjà utilisables via les fonctions de la calculatrice :
  • 4 lois de probabilités discrètes : binomiale, de Poisson, géométrique, et hypergéométrique
  • 4 lois de probabilités continues : normale, du χ², de Student, et de Fisher
Suite à la formation précédente, nous t'avions déjà détaillé les capacités de cette nouvelle application dans le contexte des lois binomiales.

Lors de la formation d'aujourd'hui les lois Normales ont été davantage abordées, ce qui va justement nous permettre de compléter notre grille.

Une fois la loi Normale choisie, nous accédons alors à un écran permettant de choisir la forme de la relation sur laquelle travailler et saisir les paramètres de la loi. Les formes sont directement listées et même illustrées clairement de petites icônes en menu de bas d'écran, et réglables donc facilement d'une seule pression de touche
F1
à
F4
! :D

Bonne surprise, nous avons un accès direct à pas moins de 4 formes de relations :
  • densité de probabilité
  • P(X≤…)
  • P(…≤X≤…)
  • P(X≥…)

Une fois le tout complété, il suffit de valider à la formidable interface que nous a concoctée
Casio
. Cette interface nous présente :
  • la relation de probabilité sur laquelle on travaille, ci-contre
    P(…≤X≤…)
  • le rappel des paramètres de la loi, très appréciable pour éviter de recopier des bêtises
  • une illustration graphique
Comme dans le reste des applications de
Casio
, si tu le souhaites, tu peux changer la couleur de la représentation graphique via le raccourci clavier
SHIFT
5
.

Mais ce qui fait toute la force de cette interface, c'est que tu peux donc choisir d'y modifier directement la borne ou la probabilité, obtenir immédiatement l'autre donnée et observer en direct la mise à jour de la représentation graphique ! :bj:

Un superbe outil de résolution ou même de découverte pour les élèves qui poursuivront les Mathématiques en Première, et particulièrement ceux qui choisiront l'option Mathématiques complémentaires en Terminale. ;)

Voici donc le tableau complété avec les quelques nouvelles fonctionnalités effectivement observées, ainsi que celles qui sembleraient pouvoir être présentes selon nos observations de la conception de l'interface ainsi que de son comportement :
Binomiale
Poisson
géométrique
hypergéométrique
Normale
Normale
centrée
réduite
χ²
Student
Fisher
Uniforme
Exponentielle
densité

ou
P(X=…)=
?
P(X≤…)=
?
?
?
?
P(X≥…)=
?
?
?
?
?
?
?
P(…≤X≤…)=
?
P(X≥… ∪ X≤…)=
?
P(X≤
?
)=…
P(X≥
?
)=…
?
?
?
?
?
?
?
bornes liées ou
P(-
?
≤X≤
?
)=…
?
?
?
?
?
?
?
P(…≤X≤
?
)=…
P(
?
≤X≤…)=…
bornes liées ou
P(X≥-
?
∪ X≤
?
)=…
P(X≥… ∪ X≤
?
)=…
P(X≥
?
∪ X≤…)=…
TOTAL
5
4
4
4
7
7
3
3
3
0
0


À bientôt on espère pour la confirmation d'un maximum de ces possibilités... ;)

Inscription
:
https://www.casio-education.fr/rencontres-casio/

Découvrons l'appli Probas Graph 90/35+E II de rentrée 2021

New postby critor » 25 May 2021, 11:13

Ta calculatrice
Casio Graph 35/75/90+E
gère d'origine pas moins de 8 lois de probabilités différentes :
  • 4
    lois de probabilités discrètes : binomiale, de Poisson, géométrique, et hypergéométrique
  • 4
    lois de probabilités continues : normale, du χ², de Student, et de Fisher

Pour évaluer les capacités des fonctions concernant les lois de probabilités sur ta
Casio Graph
ainsi que sur ses concurrentes, on peut comptabiliser le nombre de familles différentes de questions auxquelles elles permettent de répondre directement. Nous utiliserons donc la grille suivante, ici remplie pour les
Graph 35/75/90+E
:
Binomiale
Poisson
géométrique
hypergéométrique
Normale
Normale
centrée
réduite
χ²
Student
Fisher
Uniforme
Exponentielle
densité
ou
P(X=…)=
?
P(X≤…)=
?
P(X≥…)=
?
P(…≤X≤…)=
?
P(X≥… ∪ X≤…)=
?
P(X≤
?
)=…
P(X≥
?
)=…
bornes liées ou
P(-
?
≤X≤
?
)=…
P(…≤X≤
?
)=…
P(
?
≤X≤…)=…
bornes liées ou
P(X≥-
?
∪ X≤
?
)=…
P(X≥… ∪ X≤
?
)=…
P(X≥
?
∪ X≤…)=…
TOTAL
4
4
4
4
5
7
3
3
3
0
0

Sur ici
8
lois gérées, nous obtenons donc une moyenne honorable au lycée de
3,875
. On peut noter justement que
Casio
semble avoir soigné les lois Normales davantage que les autres.

On peut réaliser les mêmes tests sur les modèles concurrents et comparer :


Concernant les fonctions utilisables à l'écran de calcul ou dans les programmes donc, les
Casio Graph 35/75/90+E
:
  • constituent avec 8 lois la meilleure solution en terme d'éventail de lois de probabilités gérées :bj:
  • et comptent clairement parmi les meilleures solutions en terme de questions directement résolvables sur chacune de ces lois :bj:

Mais voilà, malgré ses hautes capacités, résoudre des problèmes de loi de probabilités sur ta calculatrice
Casio Graph 35/75/90+E
, jusqu'à présent c'était compliqué.

Tu devais justement faire le bon choix parmi tout un éventail de 27 fonctions bien cachées, historiquement accessibles via la touche
OPTN
puis les menus de bas d'écran
STAT
et
DIST
:
  • loi binomiale :
    BinomialPD()
    ,
    BinomialCD()
    , ou
    InvBinomialCD()
  • loi de Poisson :
    PoissonPD()
    ,
    PoissonCD()
    , ou
    InvPoissonCD()
  • loi géométrique :
    GeoPD()
    ,
    GeoCD()
    , ou
    InvGeoCD()
  • loi hypergéométrique :
    HypergeoPD()
    ,
    HypergeoCD()
    , ou
    InvHypergeoCD()
  • loi Normale :
    NormPD()
    ,
    NormCD()
    , ou
    InvNormCD()
  • loi Normale centrée réduite :
    P()
    ,
    Q()
    , ou
    R()
  • loi du χ² :
    ChiPD()
    ,
    ChiCD()
    , ou
    InvChiCD()
  • loi de Student :
    tPD()
    ,
    tCD()
    , ou
    InvTCD()
  • loi de Fisher :
    FPD()
    ,
    FCD()
    , ou
    InvFCD()

En effet, tu avais donc :
  • des fonctions différentes pour chaque type de loi de probabilités
  • et en prime pour chaque loi, une fonction différente pour chacune des familles de questions à résoudre :
    • fonctions suffixées en
      pd
      : calcul de densité pour les lois continues ou de la probabilité
      P(X=…)=
      ?
      pour les lois discrètes
    • fonctions suffixées en
      cd
      : calcul de la probabilité
      P(X≤…)=
      ?
    • fonctions préfixées en
      Inv
      : connaissant la probabilité, calcul des bornes
      P(X≤
      ?
      )=…
Ce n'est pas un problème de fonctionnalités puisque nous avons vu plus haut que calculatrice comptait clairement parmi les meilleures solutions, mais bien d'interface : cela manquait cruellement d'intégration.

Ce n'était pas le seul défaut. Les menus de bas d'écran avaient certes l'avantage de l'intuitivité, activables chacun avec la touche
F1
à
F6
située juste en-dessous, mais on y perdait en lisibilité. Le peu de place disponible obligeait en effet à abréger les inscriptions et utiliser des suffixes anglophones bien obscurs pour les élèves :
pd
pour
p
robability
d
ensity
et
cd
=
c
umulative
d
ensity
. Un inconvénient que l'on pouvait toutefois déjà reprocher aux calculatrices concurrentes
Hewlett Packard
et
Texas Instruments
, toujours d'actualité pour ces dernières.

Nous n'étions pas encore sortis de l'auberge, restait encore à savoir quels paramètres communiquer à ces fonctions et surtout dans quel ordre, ce dernier différant de la concurrence. Il fallait ici procéder par essais/erreurs ou alors lire le manuel. La logique est ici de communiquer en premier les bornes ou la probabilité imposées par la question, puis les paramètres spécifiques à la loi choisie :

  • pour les densités ou probabilités
    P(X=
    x
    )=
    ?
    :
    …PD(
    x
    ,…)
  • pour les probabilités
    P(
    x₁
    ≤X≤
    x₂
    )=
    ?
    :
    …CD(
    x₁
    ,
    x₂
    ,…)

    Q(
    x₁
    ,
    x₂
    )
    (cas particulier de la loi Normale centrée réduite)
  • pour les probabilités
    P(X≤
    x
    )=
    ?
    , gérées uniquement pour les lois discrètes et la loi Normale centrée réduite :
    …CD(
    x
    ,…)

    P(
    x
    )
    (loi Normale centrée réduite)
  • pour les probabilités
    P(X≥
    x
    )=
    ?
    , gérées uniquement pour la loi Normale centrée réduite :
    R(
    x
    )
    (loi Normale centrée réduite)
  • pour la borne
    P(X≤
    ?
    )=
    P
    :
    …CD(
    P
    ,…)

    InvNormCD(
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD(-1,
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD("L",
    P
    ,σ,μ)
  • pour les bornes
    P(-
    ?
    ≤X≤
    ?
    )=
    P
    , gérées uniquement pour la loi Normale :
    InvNormCD(0,
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD("C",
    P
    ,σ,μ)
  • pour la borne
    P(X≥
    ?
    )=
    P
    , gérées uniquement pour la loi Normale :
    InvNormCD(1,
    P
    ,σ,μ)

    InvNormCD("R",
    P
    ,σ,μ)

Casio
est conscient de la haute complexité de tout ceci, et avait déjà fait des efforts significatifs.

Sur les derniers modèles
Graph 35+E II
et
Graph 90+E
, le catalogue de fonctions accessible via
SHIFT
4
est triable par catégories. Si l'on va dans
Statistiques
puis
Distribution
, on retrouve ces fonctions avec cette fois-ci une description bien plus complète.

Le menu de bas d'écran
QR
te permettait de plus d'afficher un
QR Code
, et d'accéder alors via ton
smartphone
à la page du manuel concernant la fonction sélectionnée afin d'en spécifier correctement les paramètres.

Mais cet écran plein à craquer de texte est peut-être justement un peu indigeste à lire, nuisant bien avant cela au ciblage de la bonne fonction.


Dans l'application
Statistique
, en suivant le menu de bas d'écran
DIST
on pouvait accéder à ces mêmes fonctions, mais ici liées à des boîtes de dialogue, une par fonction, facilitant au moins la saisie correcte des paramètres. Certaines boîtes de dialogue une fois validées accompagnaient même le résultat d'une représentation graphique.

On pouvait par contre reprocher à ces boîtes de dialogue de s'afficher intégralement en Anglais, peu importe la langue réglée sur la calculatrice.

13794À la rentrée 2017 nous découvrions la calculatrice
NumWorks
et tombions amoureux de son application
Probabilités
, un vrai coup de foudre. :favorite:

Le constructeur inventait en effait une interface unique révolutionnant complètement la façon de traiter des lois de probabilités sur calculatrices.

Nous avions donc un écran clair pour choisir sa loi de probabilités, avec au choix :
  • 3 lois discrètes : binomiale, géométrique, et de Poisson
  • 6 lois continues : uniforme, exponentielle, normale, du χ², de Student, et de Fisher

Une fois passé l'écran demandant les paramètres de la loi choisie, l'application se révélait alors être une véritable merveille. L'interface unique te permettait en effet à la fois :
  • de choisir la forme de la relation sur laquelle tu souhaitais travailler grâce à un menu déroulant à 3 ou 4 icônes parfaitement claires :
    p(X≤…)
    ,
    p(…≤X≤…)
    ,
    p(X≥…)
    , et même
    p(X=…)
    pour les lois discrètes
  • et ensuite il te suffisait de préciser la donnée dont tu disposais dans l'énoncé
    (donc soit la valeur de la probabilité, soit la ou les bornes de la variable aléatoire)
    pour obtenir automatiquement l'information manquante
  • le tout accompagné en direct d'une illustration graphique
Après, toutes les lois ne sont pas aussi abouties. Par exemple il n'y a que la loi Normale qui permet de déterminer les bornes dans le cadre d'une forme
p(…≤X≤…)
.

13042Bref une application de probabilités intuitive et interactive parlant directement le langage des énoncés et donc celui des lycéens,
NumWorks
avait parfaitement bien compris la haute importance des probabilités dans les programmes d'alors au lycée, que demander de mieux ? :D
Il y a tout juste quelques semaines, la dernière mise à jour
HP Prime
rajoutait elle aussi à son tour une interface très similaire.

Cette fois-ci au menu :
  • 1 loi discrète : géométrique
  • 4 lois continues : normale, du χ², de Student, et de Fisher
Ici toutes les lois bénéficient de fonctionnalités équivalentes. L'interface est clairement beaucoup plus aboutie, bien plus professionnelle. :bj:

Déjà, on peut travailler sur davantage de formes :
  • P(X≤…)
  • P(X≥…)
  • P(…≤X≤…)
  • P(X≥… ∪ X≤…)
Mais surtout, on peut ici déterminer les bornes pour chacune de ces formes et ce peu importe la loi ! :D

Pour la détermination des bornes sur les formes
p(…≤X≤…)
et
p(X≥… ∪ X≤…)
, l'interface permet même dans ces cas de choisir entre :
  • déterminer les deux bornes à partir de la probabilité
    (bornes liées, intervalle centré, ...)
    comme ses concurrentes
  • ou bien déterminer une des deux bornes à partir de la probabilité et de la valeur de l'autre borne :bj:

Voici donc selon les mêmes critères la comparaison de ces deux interfaces :

Notons donc sur ces deux modèles que les fonctionnalités de lois de probabilités ne sont pas équivalentes entre :
  • les fonctions de probabilités disponibles pour l'écran de calcul ou les programmes
  • l'interface de probabilités
Sur
NumWorks
, l'interface offre à la fois davantage de lois de probabilités, et davantage de formes.

Sur
HP Prime
, l'interface offre moins de lois de probabilités, mais davantage de formes sur chacune.

Pour une comparaison honnête, on peut faire un bilan combinant l'ensemble des fonctionnalités de lois de probabilités, peu importe qu'elles soient offertes via une fonction ou via l'interface :

Dans une actualité précédente nous t'annoncions une grande nouvelle. Pour la rentrée 2021 c'est enfin au tour de ta
Casio Graph 35+E II
ou
Graph 90+E
de recevoir une interface similaire pour tes problèmes de lois de probabilités ! :D

L'interface prendra la forme d'une nouvelle application
Probabilités
intégrée, c'est-à-dire installable via mise à jour de ta calculatrice et donc restant disponible en mode examen ! :bj:

Ce
jeudi 20 Mai
,
Casio
t'invitait à venir la découvrir, et nous allons donc te faire un petit compte-rendu de ce qui a été montré.
N'ayant pas la main sur les manipulations effectuées, nous ne pourrons te parler que de ce que nous avons vu.

Déjà cela saute aux yeux, l'interface s'affiche cette fois-ci bien en Français. Ensuite sur l'éventail de lois de probabilités disponibles, ici pas de mauvaise surprise. Ce sont exactement les mêmes
8
lois déjà utilisables via les fonctions de la calculatrice :
  • 4 lois de probabilités discrètes : binomiale, de Poisson, géométrique, et hypergéométrique
  • 4 lois de probabilités continues : normale, du χ², de Student, et de Fisher

Prenons pour commencer l'exemple d'une loi binomiale.

Nous accédons alors à un écran permettant de choisir la forme de la relation sur laquelle travailler et saisir les paramètres de la loi. Pour la forme de la relation, notons ici que toutes les formes sont directement listées et même illustrées clairement de petites icônes en menu de bas d'écran, et réglables donc facilement d'une seule pression de touche
F1
à
F4
! :D

Cette fois-ci nous avons un accès direct à 4 formes de relations, ce qui est mieux qu'avec les fonctions de probabilités de la calculatrice : :bj:
  • P(X=…)
  • P(X≤…)
  • P(…≤X≤…)
  • P(X≥…)

En cas de difficulté nous avons même accès avec le menu de bas d'écran
DETAIL
à une aide en ligne explicitant les différents champs à saisir.

Une fois le tout complété, il suffit de valider pour accéder au véritable bijou que nous a concocté
Casio
. ;)

Nous obtenons alors la fameuse interface dédiée avec :
  • la relation de probabilité
  • le rappel des paramètres de la loi, très appréciable pour éviter de recopier des bêtises
  • une illustration graphique, ci-contre pour la forme
    p(X≤…)
    .

Tout ce qui fait l'intérêt et la force de cette interface, c'est que tu peux donc choisir d'y modifier directement la borne ou la probabilité, obtenir immédiatement l'autre donnée et observer en direct la mise à jour de la représentation graphique ! :bj:

Voici également ci-contre la même interface mais pour les formes
P(…≤X≤…)
et
P(X=…)
.

Si tu le souhaites, tu peux même changer la couleur de la représentation graphique via le raccourci clavier
SHIFT
5
comme dans le reste des applications.

La couleur ainsi réglée pour la loi est conservée et rappelée à l'avenir sur les menus précédant l'interface :


Enfin, très rapidement puisque la présentatrice ne s'est pas attardée là-dessus, voici ci-contre ce que donne cette même interface avec une loi continue, cette fois-ci sur la loi Normale avec une forme
P(…≤X≤…)
.




Voilà, c'est hélas tout pour aujourd'hui.

L'interface n'en reste pas moins en apparence un véritable chef-d'œuvre d'intuitivité ! :D
Un superbe outil de résolution ou même de découverte pour les élèves qui poursuivront les Mathématiques en Première, et particulièrement ceux qui choisiront l'option Mathématiques complémentaires en Terminale. ;)

Voici donc le tableau complété avec les quelques nouvelles fonctionnalités effectivement observées, ainsi que celles qui sembleraient pouvoir être présentes selon nos observations de la conception de l'interface ainsi que de son comportement :
Binomiale
Poisson
géométrique
hypergéométrique
Normale
Normale
centrée
réduite
χ²
Student
Fisher
Uniforme
Exponentielle
densité

ou
P(X=…)=
?
P(X≤…)=
?
?
?
?
?
P(X≥…)=
?
?
?
?
?
?
?
?
P(…≤X≤…)=
?
P(X≥… ∪ X≤…)=
?
P(X≤
?
)=…
P(X≥
?
)=…
?
?
?
?
?
?
?
bornes liées ou
P(-
?
≤X≤
?
)=…
?
?
?
?
?
?
?
P(…≤X≤
?
)=…
P(
?
≤X≤…)=…
bornes liées ou
P(X≥-
?
∪ X≤
?
)=…
P(X≥… ∪ X≤
?
)=…
P(X≥
?
∪ X≤…)=…
TOTAL
5
4
4
4
5
7
3
3
3
0
0


Quelles seront les possibilités finales effectives de cette très belle interface ? La réponse bientôt, on espère.


En attendant si tu souhaites toi aussi découvrir cette interface en avant-première ou même poser des questions sur ce que nous n'avons pas pu évoquer, dernière chance dans le cadre des rencontres
Casio
ce
Mercredi 26 Mai 15h30
.

Inscription
:
https://www.casio-education.fr/rencontres-casio/

Transforme ta Casio Graph 90+E en montre G-Shock !

New postby critor » 16 May 2021, 18:15

Pas possible de conserver avec toi ta montre connectée ou ton
smartphone
lorsque tu entres dans une salle d'examen. Mais alors comment faire pour avoir l'heure pendant ton épreuve ?

Contrairement à d'autres modèles concurrents, la calculatrice
Casio fx-CG20
sortie pour la rentrée 2011
(ou
fx-CG10
en Amérique du Nord)
n'avait en apparence pas d'horloge : aucun menu système en ce sens.

13920Toutefois la calculatrice n'en était pas moins dotée en interne du cristal permettant de gérer une horloge, et
amazonka
avait ainsi offert à tes prédécesseurs l'application
G-Clock
.

Cette application permettait sur demande d'afficher l'heure et la date, informations que tu avais juste à régler à la première utilisation avec
SHIFT
MENU
.

Bien évidemment une fois réglée, l'heure était conservée et mise à jour même une fois sorti de l'application ou encore calculatrice éteinte.

L'application était justement un formidable clin d'œil à
Casio
, constructeur qui ne fait pas que des calculatrices. Elle reproduit en effet l'un des affichages à cristaux liquides monochromes caractéristiques de la gamme de montres
Casio G-Shock
lancée en 1983. ;)

Puisque nous avons ici un écran rétroéclairé, l'application poussait le soin jusqu'à inclure le drapeau indiquant sur ces montres que l'éclairage était actif. ;)

L'application occupait tout l'écran et se donnait même la peine de remplacer sur son affichage les drapeaux
S
et
A
associés aux pressions des touches
SHIFT
et
ALPHA
par des versions monochromes.

Hélas, le modèle successeur
Graph 90+E
sorti pour la rentrée 2017
(ou
fx-CG50
hors de France)
changeait diverses choses relatives à l'utilisation de l'écran, et la plupart des applications sorties du temps des
fx-CG10/20
ne fonctionnaient plus correctement. :(

G-Clock
pour sa part n'affichait rien d'autre qu'un écran entièrement blanc. :'(

13921Mais aujourd'hui
Computer_Freak_2004
se donne la peine de nous recompiler enfin l'application
G-Clock
avec la compatibilité
Graph 90+E
et
fx-CG50
! :bj:

Computer_Freak_2004
a également pris le soin de remplacer l'icône d'application par une version adaptée au thème ici blanc du menu d'accueil.

Toute petite perte bien mineure au passage, les drapeaux
A
et
S
ne sont plus fonctionnels sur l'affichage de l'application.

Téléchargements
:
G-Clock
pour
Graph 90+E fx-CG50
fx-CG10/20

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
677 utilisateurs:
>656 invités
>16 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)