π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2021
June (1)
May (3)
April (12)
March (4)

News 2020
August (1)
July (3)
June (2)
May (2)
April (7)
March (4)

News 2019
August (1)
June (1)
May (3)
April (7)
March (10)

News 2018
August (3)
July (7)
June (3)
May (8)
April (13)
March (5)

News 2017
August (1)
July (1)
May (10)
April (3)
March (4)

News 2016
August (12)
July (3)
June (8)
May (12)
April (7)
March (9)

News 2015
August (11)
July (7)
June (6)
May (10)
April (2)
March (6)

News 2014
October (12)
August (4)
July (3)
June (13)
May (14)
April (12)
March (15)

News 2013
October (30)
August (14)
July (8)
June (27)
May (12)
April (29)
March (19)
January (27)

News 2012
October (37)
August (40)
July (27)
June (19)
May (35)
April (34)
March (42)
January (46)

News 2011
October (22)
August (23)
July (14)
June (29)
May (44)
April (24)
March (27)

News 2010
August (6)
July (10)
June (4)
May (1)
April (2)
March (1)

News 2009
June (1)

Module Python afficheur 7 segments TM1637 TI-Nspire CX II

New postby critor » 02 Jun 2021, 10:27

12212
Texas Instruments
fait de gros efforts pour rendre la programmation de ses calculatrices accessible à tous et toutes. Le constructeur a prêté une attention toute particulière aux plus jeunes et non initiés, souhaitant leur permettre de créer tous les projets imaginables sans avoir à se concentrer sur des difficultés annexes. :)

Sur les calculatrices
TI-Nspire CX
,
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
, il était possible de connecter l'interface , le robot pilotable , la grille programmable ou encore l'adaptateur
TI-SensorLink
pour capteurs analogiques
Vernier
.
Tous ces éléments ont de plus le gros avantage d'être utilisables directement avec le langage
Python
des derniers modèles
TI-Nspire CX II
,
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE Python
, faisant de l'écosystème
Texas Instruments
le seul
Python
connecté ! :bj:

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée maintenant qu'ils partagent le même langage de programmation, notamment en
SNT
, spécialité
NSI
,
SI
et
Physique-Chimie
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les programmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes peuvent donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :D

7757Le
TI-Innovator Hub
dispose de plusieurs actionneurs intégrés :
  • LIGHT : diode rouge
  • COLOR : diode RGB
  • SOUND : haut-parleur

En plus de ceci, le
TI-Innovator Hub
te permet de connecter des actionneurs externes :
  • soit sur ses ports
    OUT 1
    ,
    OUT 2
    et
    OUT 3
    des actionneurs
    Grove
  • soit sur son port
    breadboard
    à 10 broches programmables

Nombre d'actionneurs différents sont gérés et contrôlables directement d'une simple ligne.

Commençons déjà par les actionneurs les plus simples supportés aussi bien au format
Grove
que
breadboard
:
  • LED : diode
  • SPEAKER : haut-parleur
  • DCMOTOR : moteur à courant continu
  • BUZZER : buzzer
  • RELAY : relais
  • SQUAREWAVE : générateur de signal rectangulaire
7591139557517


D'autres actionneurs plus évolués sont supportés uniquement au format
Grove
:
  • POWER : transistor de puissance
  • VIB.MOTOR : moteur à vibrations
  • SERVO : servomoteur
    (uniquement sur le port
    OUT3
    dédié à l'alimentation en 5 Volts)
75897588


Et d'autres uniquement au format
breadboard
:
  • RGB : diode RGB
  • SERVO.CONTINUOUS

Le
TI-Innovator Hub
te permet également d'utiliser des actionneurs non supportés, aussi bien analogiques
(ANALOG.OUT)
que numériques
(DIGITAL.OUT)
.

Pour les plus simples une connexion
Grove
peut suffire, tu auras juste à calculer correctement la valeur à écrire.

Pour les actionneurs les plus complexes il faut écrire un véritable pilote.

Parmi ce large éventail d'actionneurs directement gérés par le
TI-Innovator Hub
, on pouvait regretter l'absence d'afficheurs à segments.

D'autant plus dommage qu'il existe des afficheurs à segments utilisant le format
Grove
et donc déjà connectables directement...

7601Les afficheurs à segments sont constitués de cellules permettant chacune d'afficher un chiffre ou une lettre. On distingue :
  • les cellules numériques : dédiées à l'affichage de chiffres, elles sont constituées de 7 ou 8 segments
    (selon si le chiffre peut être accompagné du séparateur décimal)
  • les cellules alphanumériques : pouvant afficher à la fois des chiffres et des lettres, elles sont constituées de 14 segments

Aujourd'hui nous allons nous intéresser plus particulièrement aux afficheurs numériques à 4 cellules.

On pourrait imaginer relier directement les différentes broches de l'afficheur au port
breadboard
du
TI-Innovator Hub
, puis ensuite coder un pilote comme évoqué.

C'est certes envisageable, mais c'est une solution très lourde dans le sens où les afficheurs bruts nécessitent un grand nombre de broches, 12 pour celui ci-contre.

Outre la lourde connectique que l'utilisateur aura alors à gérer
(de préférence sans se tromper)
, cela occuperait de plus entièrement le port
breadboard
du
TI-Innovator Hub
, empêchant ainsi l'utilisateur de brancher autre chose.


1396213963Il existe toutefois des interfaces permettant de réduire le nombre de broches pour l'utilisateur, comme par exemple le contrôleur
TM1637
. Il permet de réduire le nombre de broches de contrôle à seulement 2,
DIO
et
CLK
.

En rajoutant bien évidemment l'alimentation et la masse, cela ne fait malgré tout que 4 broches, soit une utilisation très légère et raisonnable du connecteur
breadboard
de ton
TI-Innovator Hub
.

1395613957Double avantage, ce brochage est également compatible avec le format
Grove
. :bj:

On trouve ainsi des afficheurs munis du contrôleur
TM1637
aussi bien au format
Grove
qu'au format
breadboard
.

Les spécifications du
TM1637
sont disponibles publiquement, et il existe déjà un pilote écrit en langage
C++
pour cartes
Arduino
.
Toutefois les
TI-Nspire CX II
ne gèrent hélas pas le langage
C++
, du moins pas officiellement...

Et bien justement
Hans-Martin Hilbig
, formateur
T3
pour
Texas Instruments
, vient de nous réaliser un nouvel exploit : une réécriture intégrale du pilote
C++
du
TM1637
mais cette fois-ci dans le langage
Python
officiellement supporté sur les
TI-Nspire CX II
! :D

Voici donc
M1637driver1.py
, un module
Python
additionnel rajoutant à ta
TI-Nspire CX II
le support des afficheurs numériques à contrôleur
TM1637
! :bj:

Le module est à installer de préférence dans le dossier
/PyLib/
de ta calculatrice. Il est alors rajouté au menu des modules
Python
et ainsi directement importable pour tes projets.

13958Nous allons te guider rapidement dans la prise en main de l'afficheur
TM1637
et de son pilote.

Si tu utilises la version
Grove
de l'afficheur, tu peux la connecter aux ports
OUT 1
ou
OUT 2
du
TI-Innovator Hub
.
Attention, la mise à jour
TI-Innovator Hub 1.5
est nécessaire au bon fonctionnement du
TM1637
en format
Grove
.


Si tu utilises la version
breadboard
, il te faudra réaliser les connexions suivantes :
  • BB1
    :
    clk
  • BB2
    :
    dio
Note que dans les deux cas l'afficheur
TM1637
génère une consommation importante. Pour en garantir le bon fonctionnement tu devras connecter ton
TI-Innovator Hub
à une source d'alimentation
USB
externe via son port
micro-USB
, batterie ou secteur.

M1637driver1.tns
n'utilise visiblement pas les nouvelles possibilités de l'OS
5.3
permettant de lister ses fonctions au menu, alors nous allons te les expliquer rapidement.

Tout d'abord il te faut construire un objet
Python
pour pouvoir ensuite contrôler ton afficheur. Au choix selon la connexion que tu as réalisée :
  • mydis = TM1637display('OUT 1')
  • mydis = TM1637display('OUT 2')
  • mydis = TM1637display('BB')
L'objet alors obtenu te fournit différentes méthodes pour piloter ton afficheur.

Mais première chose à faire obligatoirement, régler la luminosité de l'afficheur avec la méthode .setBrightness(niveau).
niveau
peut aller ici de 0 à 6, et pour la luminosité maximale nous appellerons donc myset.setBrightness(6).

L'affichage se passe via la méthode .setSegments(données).
données
est ici une liste de 4 nombres entiers, un par cellule donc.

Dans un premier temps, commençons par afficher des chiffres. Il n'y a ici pas encore besoin de comprendre le format de la liste, car nous avons une méthode .encodeDigit(chiffre) permettant d'en générer automatiquement le contenu.

13960On peut par exemple s'en servir pour construire une fonction rudimentaire permettant d'afficher un nombre :
Code: Select all
def showNumber(num, dis):
  l = []
  while num:
    l.append(dis.encodeDigit(num % 10)
    num //= 10
  l.reverse()
  dis.setSegments(l)

Et voilà donc ci-contre par exemple le résultat de l'appel showNumber(1637, mydis).

Tentons maintenant d'aller plus loin et de contrôler directement les segments pour afficher librement tout ce que l'on veut, et entre autres des lettres.

Les 4 nombres de la liste passée à
.setSegments()
indiquent en binaire les segments à allumer, selon la numérotation ci-contre.

Voilà pourquoi par exemple l'appel .encodeDigit(1) nous retourne 6, c'est-à-dire en binaire
0b00000110
avec les bits 1 et 2 armés pour allumer les 2 segments permettant d'afficher le chiffre 1.

Petit cas particulier, le bit 7 si armé est pris en compte uniquement pour le 2ème nombre de la liste, et permet alors d'allumer le séparateur horaire : au centre de l'afficheur.

13959Maintenant que nous avons donc compris le format, nous ne sommes plus limités aux simples chiffres et pouvons enfin nous amuser à afficher librement tout ce que nous voulons, comme par exemple le mot
done
:
Code: Select all
l = [
  0b01011110, #d
  0b00111111, #O
  0b01010100, #n
  0b01111001, #E
]

mydis.setSegments(l)

Ta
TI-Nspire CX II
peut donc enfin exploiter pleinement en
Python
un afficheur 4 chiffres à 7 segments, de tout nouveaux horizons pour tes projets ! :D


Téléchargements
:


Source
:
https://resources.t3europe.eu/t3europe- ... 86f390a4a7

Connectivité Nspire CX II dans ton navigateur Chrome OS

New postby critor » 10 May 2021, 10:20

Historiquement, gérer le contenu de ta
TI-Nspire
nécessite l'utilisation d'un logiciel
TI-Nspire
sur ordinateur, au choix :
  • le logiciel de connectivité
    TI-Nspire Computer Link
    - entièrement gratuit
  • les logiciels
    TI-Nspire CX
    ou
    TI-Nspire CX CAS
    complets
    (connectivité + émulateur)
    dans leur édition élève ou enseignant - nécessitent un numéro de licence accompagnant chaque calculatrice achetée et utilisable 1 ou 2 fois

Toutefois ces logiciels n'étaient disponibles que pour les systèmes d'exploitation
Windows
et
macOS
. Et ce alors que de plus en plus d'appareils sont de nos jours munis d'un autre système d'exploitation incompatible, même les ordinateurs portables où il est de moins en moins rare de trouver
Android
ou
Chrome OS
.

Mais les problèmes sont hélas très loin de s'arrêter à l'usage d'un système d'exploitation exotique ; lors de la sortie des
TI-Nspire CX II
Texas Instruments
a cessé de mettre à jour le logiciel
TI-Nspire Computer Link
qui avait l'avantage d'être à la fois gratuit et léger. Ce dernier n'est donc pas compatible avec les
TI-Nspire CX II
. :'(

La communication avec les
TI-Nspire CX II
nécessite donc obligatoirement le lancement d'un des logiciels
TI-Nspire CX
, logiciels très lourds à télécharger
(plusieurs 100aines de Mégaoctets)
et gourmands en ressources, mettant ainsi pas mal de temps à se lancer selon la machine. Il est d'autant plus ridicule d'avoir ainsi à lancer tout le système d'émulation qui va avec si c'est pour un simple transfert de fichier avec ta calculatrice... :mj:

Ce n'est pas le seul problème, puisque le numéro de licence nécessaire à l'utilisation de ces logiciels au-delà d'une période d'essai unique de quelques mois par machine, pénalise :
  • ceux qui pour une raison ou une autre sont amenés à utiliser régulièrement des ordinateurs différents
  • ceux qui changent d'ordinateur en cours de scolarité
  • ceux qui perdent ou se débarrassent de l'emballage sans avoir pris le soin de conserver le numéro de licence
  • ceux qui achètent leur
    TI-Nspire CX II
    d'occasion, avec donc un numéro de licence déjà utilisé

Texas Instruments
nous avait déjà démontré son intérêt envers les ordinateurs
ChromeBook
faisant tourner le système d'exploitation
Chrome OS
, en sortant :

Aujourd'hui
Texas Instruments
lance sa solution de connectivité
TI-Nspire CX II
pour
ChromeOS
.

Mais surprise, il ne s'agit pas cette fois-ci d'une application mais d'un site Internet, , tirant donc profit de la technologie
WebUSB
du navigateur
Chrome
.

Oui oui, fini les logiciels lourds à télécharger, installer et lancer pour un simple transfert de fichier ; tu accèdes en 1 clic à une interface dédiée te permettant de :
  • prendre une capture de l'écran de ta calculatrice
  • lui transférer des fichier
    .tns
  • mettre à jour son système d'exploitation
Pas de numéro de licence à saisir non plus ; enfin une solution de connectivité
TI-Nspire CX II
librement utilisable ! :bj:

En théorie, devrait être utilisable sur tout navigateur
Chrome
ainsi que n'importe quel autre navigateur basé sur le moteur
Chromium
(
Microsoft Edge
,
Opera
, ...)
.

En pratique toutefois,
Texas Instruments
a tristement bridé sa solution. L'interface en ligne refusera de se lancer si elle détecte un système d'exploitation autre que
ChromeOS
sur ton ordinateur. :'(

Si tu n'es pas sous
ChromeOS
, à ce jour donc la connectivité
TI-Nspire CX II
conserve hélas l'intégralité de ses lourds inconvénients... :mj:

Lien
:
https://nspireconnect.ti.com/#/

Dumping OS TI-Nspire CX II CAS 5.0.0.1509

New postby critor » 05 May 2021, 12:50

Pour la rentrée 2019 sortaient les
TI-Nspire CX II
. La toute première mise à jour publiée par
Texas Instruments
fut la version
5.0.0.1683
compilée le
22 Mars 2019
.

Comme tu devines sans doute à la numérotation il y a eu bien des versions avant celles-ci, que nous avions testées et répertoriées pour toi au salon , ainsi qu'à la conférence
T3IC 2019
.

Nous sont connues jusqu'à ce jour :
1062810815104381044010810


Il y a quelques jours était réalisé le tout premier
dumping
d'un
OS TI-Nspire CX II
. Ont ainsi été sauvegardées les versions
5.0.0.1288
, soit les plus anciennes connues jusqu'à ce jour ! :bj:

10895Nos premières
TI-Nspire CX II CAS
et
TI-Nspire CX II-T CAS
(révisions matérielles respectives
AE
et
AF
)
étaient venus préchargés d'une version
5.0.0.1509
, et nous avions justement pris soin de ne pas mettre à jour l'une des deux calculatrices dans l'espoir du jour où le
dumping
deviendrait possible... ;)

Voici donc enfin aujourd'hui le
dumping
de l'
OS TI-Nspire CX II CAS 5.0.0.1509
, autre témoin historique du développement des
TI-Nspire CX II
sauvé de la disparition ! :bj:

Attention toutefois, il ne s'agit que de la version
CAS
, et elle ne sera donc pas installable sur un modèle
TI-Nspire CX II
ou
TI-Nspire CX II-T
.

De plus, si ta calculatrice a déjà été mise à jour en version
5.1
ou supérieure, l'installation de cette ancienne version sera également refusée.

Pour l'explorer, il nous faudrait vraiment un émulateur de
TI-Nspire CX II
, ce manque se fait de plus en plus douloureusement sentir...

Téléchargement
:
OS 5.0.0.1509
pour
TI-Nspire CX II CAS - TI-Nspire CX II-T CAS - TI-Nspire CX II-C CAS
Link to topic: Dumping OS TI-Nspire CX II CAS 5.0.0.1509 (Comments: 3)

Dumping prototypes TI-Nspire CX II DVT2 5.0.0.1288

New postby critor » 02 May 2021, 21:07

Pour la rentrée 2019 sortaient les
TI-Nspire CX II
. La toute première mise à jour publiée par
Texas Instruments
fut la version
5.0.0.1683
compilée le
22 Mars 2019
.

Elle intégrait des images amorçables
(Boot Loader, OS Loader et OS Installer)
en version
5.0.0.100
compilées pour leur part le
16 janvier 2019
.

Comme tu devines sans doute à la numérotation il y a eu bien des versions avant celles-ci, que nous avions testées et répertoriées pour toi au salon , ainsi qu'à la conférence
T3IC 2019
.

Pour les versions système, nous étaient connues jusqu'à cette publication :
1062810815104381044010810


Pour les images amorçables, nous étaient connues jusqu'à la sortie les versions :
104391044110812


Le
Boot ROM
pour sa part a jusqu'à présent toujours été constaté en version
5.0.0.42
compilée le
2 mars 2018
. Oui oui, les
TI-Nspire CX II
étaient déjà en développement plus d'1 an et demi avant leur sortie, alors que nous jouions encore avec nos
TI-Nspire CX
.

10769Bien évidemment, sur les salons on ne fait pas tout ce que l'on veut des machines, et nous n'avions pas pu récupérer ces versions.

Notre plus grand regret était donc ce prototype
DVT2
de
TI-Nspire CX II School Property
présent sur le stand d'un revendeur à la conférence
T3IC 2019
, numéro de série
DVT2000175
.
108101081210832


Il faisait tourner de loin les plus anciennes versions
TI-Nspire CX II
connues à ce jour :
  • 5.0.0.1288
    pour le système
  • 5.0.0.82
    pour les images amorçables
Toutefois nous avions encore moins pu le manipuler que les machines du stand du constructeur, et ignorions donc jusqu'aux dates de compilation de ces versions, nous contentant de les quitter les larmes aux yeux... :'(

1172884664
vient tout juste de récupérer 2 prototypes
DVT2
de
TI-Nspire CX II
et
TI-Nspire CX II CAS
:
  • TI-Nspire CX II CAS
    de numéro de série
    DVT2000362
  • TI-Nspire CX II
    de numéro de série
    DVT2000127

Et miracle, ces deux prototypes sont munis très exactement des versions que nous avions à regret laissées derrière nous ! :bj:

1172884664
s'est même donné la peine de nous les
dumper
, et tu trouveras donc les liens de téléchargement en fin d'article. Une contribution formidable, d'extraordinaires témoins de l'histoire de la conception des
TI-Nspire CX II
! :D

Le système
5.0.0.1288
ainsi que les images amorçables
5.0.0.82
ont donc été compilées le
31 août 2018
.
Toutefois nous ne pouvons hélas à ce jour explorer plus que cela, car nos
TI-Nspire CX II
ont déjà bénéficié de mises à jour qui interdisent le retour à une version
5.0
, et car à notre connaissance il n'existe toujours aucun émulateur
TI-Nspire CX II
utilisable, et sans doute auras-tu les mêmes problèmes que nous.

Note aussi que la version
5.0.0.1288
non-CAS n'est pas installable sur la
TI-Nspire CX II-T
européenne, mais uniquement sur la
TI-Nspire CX II
américaine.

Téléchargements
:

Source
:
https://www.cncalc.org/thread-24886-1-1.html

La démo Touhou Bad Apple maintenant sur TI-Nspire Ndless

New postby critor » 28 Apr 2021, 10:43

La
Touhou Bad Apple Demo
est un phénomène mondial depuis le début des années 2010 :
  • Tout commence en 1996 au Japon sur le microordinateur
    Nec PC-98
    avec
    Touhou Project
    , une série de jeux vidéo
    shoot 'em up
    extrêmes. En effet il s'agit d'un sous-genre particulièrement difficile, le
    manic shooter
    , où la globalité de l'écran est souvent littéralement tapissée de projectiles. La difficulté infernale n'empêche pas des qualités qui feront son énorme succès : un
    gameplay
    addictif, des visuels colorés, des personnages récurrents très typés
    mangas
    .
  • En 1998 sort le 4ème jeu de la série, , pour le moment toujours sur
    PC-98
    .
  • En 2007 la musique de fond de son 3ème niveau est remixée dans une version étendue par
    Masayoshi Minoshima
    , avec ajout de la voix de la chanteuse
    J-Pop Nomico
    .
  • En 2008,
    Nico Nico Douga
    publie un scénarimage d'une séquence animée mettant en jeu les personnages du monde
    Touhou
    et se voulant accompagner le remix.
En 2009 un groupe collaboratif conduit par
Anira
termine de mettre la chose en images. La séquence anime de façon extrêmement lisse des silhouettes en noir et blanc avec une esthétique
manga-magical-girl
. Le succès est immédiat et mondial.

Mais la séquence intéresse particulièrement la sphère des
demo makers
, la
Touhou Bad Apple Demo
était née. Les communautés de programmeurs rivalisent d'ingéniosité pour porter aussi fidèlement que possible la
Bad Apple Demo
sur nombre d'anciennes machines que l'on pensait incapables de jouer des vidéos.

L'affichage en noir et blanc rend en effet le défi hautement intéressant, permettant ici un bel éventail d'astuces techniques allégeant la complexité des algorithmes. Il n'y a que 2 couleurs, cela se prête a priori bien à une compression de chaque image en
RLE 1 bit
, mais en prime d'une image à la suivante il n'y a la plupart du temps qu'une large minorité de pixels qui changent de couleur, ce qui ouvre également la voie à des compressions au niveau de la vidéo.

C'est donc à qui combinera les meilleures astuces en fonction de la plateforme ciblée. On peut citer nombre d'exploits avec des portages :
  • pour microordinateurs remontant jusqu'au début des années 1980 :
    IBM 5150
    (1981)
    ,
    Commodore 64
    (1982)
    ,
    Atari STE
    (1985)
    , ...
  • pour consoles de jeux jusqu'à la fin des années 1970 :
    Atari 2600
    (1977)
    ,
    Vectrex
    (1982)
    ,
    Nintendo NES
    (1988)
    ,
    Sega Master System
    (1985)
    ,
    Sega Megadrive / Genesis
    (1988)
    , ...
Dans les communautés de calculatrices, nous n'avons pas échappé au phénomène. Et quoi de mieux à l'époque qu'une calculatrice graphique pour jouer une animation monochrome ? ;)
Nous ne retiendrons pour la suite que les démos
Bad Apple
effectivement
codées
pour les calculatrices sur lesquelles elles tournent.

C'est-à-dire que nous excluons d'autres façons de faire, comme :
  • les vidéos
    Bad Apple
    lues via un lecteur de vidéo
  • les
    homebrew
    Bad Apple
    jouées via un émulateur

C'est en
décembre 2013
que
fb39ca4
sort la première véritable démo
Bad Apple
du monde des calculatrices
Texas Instruments
, prenant la forme d'une application
.8xk
de
1,4 Mo
pour
TI-83 Plus
et
TI-84 Plus
monochromes.

Précisons qu'avec une telle taille, elle ne peut être installée que sur les modèles supérieurs offrant
1,5 Mo
de mémoire d'archive :
TI-83 Plus Silver Edition
,
TI-83 Plus.fr USB
,
TI-84 Plus Silver Edition
et
TI-84 Plus Pocket SE
.

Codée en langage assembleur
z80
, la démo jouée en plein écran
96×64
pixels impressionne de part sa fluidité et surtout inclut cette fois-ci enfin le son ! :favorite:

Le son est produit sur le port
mini-Jack 2.5
supprimé des modèles plus récents, et nécessite donc un adaptateur
mini-Jack 2.5
mâle ↔
mini-Jack 3.5
femelle.

À noter qu'il ne s'agit pas de la version originale mais, comme tu pourras vérifier sur la vidéo ci-dessous, d'un réarrangement instrumental
(style musique électronique MIDI)
adapté aux capacités de la machine et particulièrement au fait que nous n'avons maintenant quasiment plus de place en mémoire :

En 2015 c'est maintenant
ac100v
qui reprend le flambeau, mais cette fois-ci sur la scène
Casio
, avec ici encore une démo
Bad Apple
avec son et image ! :D

Elle prend la forme d'une application
.g1a
qui n'est pas compatible avec les dernières calculatrices de génération
USB Power Graphic 3
(
Graph 35+E II
et
fx-9750/9860GIII
)
, mais seulement avec les :
  • USB Power Graphic
    (processeur
    SH3
    -
    Graph 35+USB
    Graph 75/85/95
    fx-9750GII
    /
    fx-9860G/GII
    )
  • USB Power Graphic 2
    (processeur
    SH4
    -
    Graph 35+E/USB
    Graph 75/95
    fx-9750/9860GII
    )
L'application ne fait que 6 Ko mais va en fait chercher ses données dans 2 fichiers externes à transférer :
  • un fichier
    .vid
    de 535 Ko pour l'animation
  • et un fichier
    .aud
    de 770 Ko pour le son
Taille totale comparable de
1,27 Mo
ce qui occupe à nouveau une très grande partie de la mémoire de stockage.

L'écran est ici plus large que le format d'affichage de la démo, puisque faisant
128×64
pixels. La démo, ici codée en langage
C
, est en fait jouée en
85×64
pixels, laissant des bandes noires latérales n'ayant pas besoin d'être rafraichies, ce qui est justement une astuce d'optimisation.

Mais énorme surprise, ici nous avons droit à la piste audio originale grâce au même adaptateur ! :favorite:

La semaine dernière, nous sortait enfin la première démo
Bad Apple
sur calculatrice couleur, calculatrices graphiques à écran couleur ! :bj:

Il s'agissait ici d'une application
.g3a
dédiée à la
Casio Graph 90+E
ainsi qu'aux modèles internationaux ou plus anciens
fx-CG10/20/50
.

La démo est ici encore codée en langage
C
sur
64×56
pixels, puis affichée avec un grossissement de 4 sur
256×224
pixels, laissant donc ici une bande blanche à droite.

Cet exploit a remotivé et l'a poussé à enfin publier la démo
Bad Apple
320×240
pixels qu'il avait en développement pour calculatrice
NumWorks
sur la page des applications
Omega
.

En effet ici il y a nécessité d'installer le
firmware
tiers
Omega
, le seul à gérer l'ajout d'applications à ce jour, mais uniquement sur
NumWorks N0110
.

te porte aujourd'hui la démo
Bad Apple
pour les
TI-Nspire
utilisant le
jailbreak
Ndless
. L'écran étant au même format
320×240
pixels, il s'inspire du code
C
de .

Dommage par contre qu'il n'y ait pas le son ; il va falloir que nous rajoute ça : ;)


Téléchargements
:


Module Python accéléromètre ADXL335 pour TI-Nspire CX II

New postby critor » 12 Apr 2021, 20:49

12212
Texas Instruments
fait de gros efforts pour rendre la programmation de ses calculatrices accessible à tous et toutes. Le constructeur a prêté une attention toute particulière aux plus jeunes et non initiés, souhaitant leur permettre de créer tous les projets imaginables sans avoir à se concentrer sur des difficultés annexes. :)

Sur les calculatrices
TI-Nspire CX
,
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
, il était possible de connecter l'interface , le robot pilotable , la grille programmable ou encore l'adaptateur
TI-SensorLink
pour capteurs analogiques
Vernier
.
Tous ces éléments ont de plus le gros avantage d'être utilisables directement avec le langage
Python
des derniers modèles
TI-Nspire CX II
,
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE Python Edition
, faisant de l'écosystème
Texas Instruments
le seul
Python
connecté ! :bj:

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée maintenant qu'ils partagent le même langage de programmation, notamment en
SNT
, spécialité
NSI
,
SI
et
Physique-Chimie
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les programmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes peuvent donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :D

En plus de son capteur de luminosité intégré
(BRIGHTNESS)
, le
TI-Innovator Hub
te permet de connecter des capteurs externes :
  • soit sur ses ports
    IN 1
    ,
    IN 2
    et
    IN 3
    des capteurs
    Grove
  • soit sur son port
    breadboard
    à 10 broches programmables

Nombre de capteurs différents sont gérés et interrogeables directement d'une simple ligne.

Commençons déjà par les capteurs les plus simples supportés aussi bien au format
Grove
que
breadboard
:
  • LIGHTLEVEL : capteur de luminosité
  • MOISTURE : capteur d'humidité
  • MOTION : capteur de mouvement infrarouge
  • POTENTIOMETER : potentiomètre rotatif
  • TEMPERATURE : capteur de température
  • BUTTON : bouton poussoir
  • SWITCH : interrupteur
75187590752075217516


D'autres capteurs plus évolués sont supportés uniquement au format
Grove
:
  • RANGER : capteur de distance à ultrasons
  • LOUDNESS : intensité sonore
  • DHT : capteur numérique d'humidité et température
  • MAGNETIC : capteur de champ magnétique
751275197522

Très joli, mais ne manquerait-il pas encore quelque chose pour des projets
STEM
? Il n'y a pas d'accéléromètre, alors que c'est un capteur très répandu de nos jours
(smartphones, montres connectées notamment pour le fitness, voitures notamment pour les airbags ou encore l'aide à la conduite...)
.

Les accéléromètres sont des micro systèmes électromécaniques
(MEMS)
détectant selon 3 axes l'accélération momentanée de l'objet dont ils font partie. Les mesures brutes superposent les effets de 2 phénomènes physiques, avec :
  • une composante statiques qui est la gravité s'appliquant à tout objet sur Terre
  • et une composante dynamique
    (accélération ou décélération dans le référentiel galiléen)

L'accéléromètre est ainsi un élément clé qui ouvre la porte à nombre de projets concrets.

9349Et bien nous ne t'avions pas encore tout dit. Il y avait déjà une solution même si elle est très loin d'être pleinement satisfaisante.

L'interface
TI-SensorLink
te permet d'adapter les capteurs
Vernier
analogiques au format
Grove
, et donc de les connecter aux ports
IN 1
,
IN 2
ou
IN 3
.

Outre l'ensemble des types de capteurs cités ci-dessus lorsqu'il existe un équivalent dans la gamme
Vernier
, cela permet en prime de profiter de capteurs supplémentaires :
  • ENERGY : capteur d'énergie
    VES-BTA
    (voltage + intensité)
  • LIGHT : capteur de luminosité
    LS-BTA
  • ACCEL : accéléromètre faible G
    LGA-BTA

1640Le problème ? Et bien le
LGA-BTA
est un accéléromètre unidirectionnel, et absolument pas un accéléromètre 3D. C'est-à-dire qu'il ne mesure qu'une seule des 3 composantes 3D.

Ses possibilités et applications sont donc très restreintes, à moins d'en connecter 3 et de les disposer de façon orthogonale, ce qui serait quand même contraignant et cher...


Par contre, le
TI-Innovator Hub
te permet également d'utiliser des capteurs non supportés, aussi bien analogiques
(ANALOG.IN)
que numériques
(DIGITAL.IN)
.

Pour les plus simples une connexion
Grove
peut suffire, tu auras juste à interpréter correctement la valeur brute mesurée.

Pour les plus complexes il faut s'orienter vers le port
breadboard
et gérer chaque contact nécessaire, c'est-à-dire écrire un véritable pilote pour le capteur ciblé.

1374913750Pour rester sur les accéléromètres 3D, on peut citer par exemple l'accéléromètre
ADXL335
, dont les spécifications sont publiques.

Aujourd'hui
Hans-Martin Hilbig
, formateur
T3
pour
Texas Instruments
, s'appuie sur ces spécifications afin de te sortir
ADXL335driver.py
, un module
Python
additionnel pour
TI-Nspire CX II
rajoutant le support de l'accéléromètre
ADXL335
! :bj:

ADXL335driver
est donc à installer dans le dossier
/PyLib/
de ta calculatrice.

Il apparaît alors aux menus
Python
de ta calculatrice, mais n'a visiblement pas été conçu pour y lister ses fonctions. Mais pas grave, nous allons voir cela ensemble.

Donc, premières choses à faire, importer le module et construire la classe qui va nous permettre d'interroger l'accéléromètre. C'est on ne peut plus simple :
Code: Select all
from ADXL335driver import *
myadxl = adxl()

La fonction
adxl()
prend en paramètres optionnels les 3 contacts
breadboard
utilisés pour récupérer les 3 mesures en x, y et z.
Par défaut, l'appel adxl() est équivalent à l'appel adxl("BB5", "BB6", "BB7").

13751Niveau connexions physiques, nous relions :
  • la broche d'alimentation
    VCC
    de l'accéléromètre au
    3.3V
    du
    breadboard
    TI-Innovator Hub
  • la broche de masse
    GND
    de l'accéléromètre à l'une des 8 masses du
    breadboard
    TI-Innovator Hub
  • ici la broche
    X_out
    de l'accéléromètre au
    BB5
    du
    breadboard
    TI-Innovator Hub
  • ici la broche
    Y_out
    de l'accéléromètre au
    BB6
    du
    breadboard
    TI-Innovator Hub
  • ici la broche
    Z_out
    de l'accéléromètre au
    BB7
    du
    breadboard
    TI-Innovator Hub

L'exécution du code précédent te propose déjà une petite procédure de calibrage. Rien de bien complexe, tu devras juste poser l'accéléromètre à plat puis le retourner.

Cela nous sera très utile par la suite afin d'obtenir non plus de simples mesures brutes, mais des mesures directement compréhensibles et réutilisables.

Commençons déjà par les 3 mesures brutes
(entiers de 10 bits)
. Tu peux les récupérer séparément ou ensembles via les méthodes suivantes :
  • myadxl.get_adcx()
  • myadxl.get_adcy()
  • myadxl.get_adcz()
  • myadxl.get_adcxyz()

13752Si tu as calibré correctement l'accéléromètre, les méthodes suivantes vont te permettre d'interpréter les mesures brutes de façon totalement transparente :
  • myadxl.get_gforcexyz()
    pour récupérer en unités
    g
    l'accélération appliquée à ton accéléromètre
    (dont dans tous les cas la gravité, même au repos)
  • myadxl.get_anglexyz()
    pour obtenir, au repos, l'inclinaison de ton accéléromètre dans l'espace, soit en degrés les 3 angles selon x, y et z

Ta
TI-Nspire CX II
peut donc enfin exploiter un accéléromètre 3D en
Python
, de tout nouveaux horizons pour tes projets ! :D


Téléchargement
:


Source
:
https://resources.t3europe.eu/t3europe- ... ce_id=3131

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
666 utilisateurs:
>646 invités
>14 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)