π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2020
May (2)
April (7)
March (4)

News 2019
August (1)
June (1)
May (3)
April (7)
March (10)

News 2018
August (3)
July (7)
June (3)
May (8)
April (13)
March (5)

News 2017
August (1)
July (1)
May (10)
April (3)
March (4)

News 2016
August (12)
July (3)
June (8)
May (12)
April (7)
March (9)

News 2015
August (11)
July (7)
June (6)
May (10)
April (2)
March (6)

News 2014
October (12)
August (4)
July (3)
June (13)
May (14)
April (12)
March (15)

News 2013
October (30)
August (14)
July (8)
June (27)
May (12)
April (29)
March (19)
January (27)

News 2012
October (37)
August (40)
July (27)
June (19)
May (35)
April (34)
March (42)
January (46)

News 2011
October (22)
August (23)
July (14)
June (29)
May (44)
April (24)
March (27)

News 2010
August (6)
July (10)
June (4)
May (1)
April (2)
March (1)

News 2009
June (1)

Découvre le Python haut de gamme des TI-Nspire CX II

New postby critor » 13 May 2020, 04:10

Ce n'est pas prévu avant la rentrée de septembre 2020, mais nous nous proposons de te faire découvrir aujourd'hui en avant-première la prochaine mise à jour qui rajoutera la programmation en
Python
aux
TI-Nspire CX II
.

Sauf surprise il s'agira donc de la première solution
Python
sur calculatrices haut de gamme, et nous allons voir si elle est bien partie pour être à la hauteur. ;)

La fonctionnalité
Python
sera disponible :
  • sur les calculatrices
    TI-Nspire CX II
    , dont entre autres les modèles
    TI-Nspire CX II-T
    et
    TI-Nspire CX II-T CAS
    distribués en Europe :)
  • sur tous les logiciels
    TI-Nspire
    pour ordinateur, aussi bien dans leur version enseignant qu'élève, aussi bien dans leur version
    CAS
    que non-CAS :)


Attention, le
Python
ne sera par contre pas disponible :
  • sur les anciens modèles
    TI-Nspire CX
    et
    TI-Nspire CX CAS
    , qui ne sont plus concernés par les mises à jour depuis la version
    5.0
    :#non#:
  • sur les applications
    TI-Nspire
    pour
    iPad
    :#non#:


La force exclusive des calculatrices
TI-Nspire
, c'est leur logiciel de Mathématique intégré.

Plusieurs applications sont disponibles et rajoutables :
  • sous forme de pages au sein de documents
  • même en plusieurs exemplaires
  • et il est même possible de regrouper jusqu'à 4 applications sur une même page de document, les applications prenant alors la forme de
    widgets
Nous remarquons a priori un bon signe niveau intégration, le
Python
prenant la forme d'une nouvelle application rajoutable aux documents depuis la calculatrice, la 10ème. :)



Sommaire :




1) 1er coup d'oeil éditeur

Go to top

Plus précisément comme tu le vois l'application
Python
peut prendre 2 formes différentes :
  • celle d'un éditeur si tu crées un nouveau script ou ouvres un script existant
  • et celle de la console
    (shell)
    pour importer tes scripts ou taper des commandes
    Python

L'éditeur pour commencer par lui t'indique comme tu le vois en haut à droite des informations essentielles pour quand le
Python
t'indiquera une ligne d'erreur : numéro de ligne sur laquelle se situe actuellement le curseur et nombre total de lignes du script.

Il a également l'avantage de te donner le nom du script en cours d'édition pour t'éviter toute erreur, permet de visualiser simultanément 11 lignes de scripts ce qui est assez confortable pour une vue d'ensemble.

On apprécie la coloration syntaxique, l'indentation automatique, ainsi que la notation spéciale légère mais bien visible pour les espaces d'indentation en début de ligne, comme sur
TI-83 Premium CE
.

Notons qu'il n'y a nul besoin de repasser par le menu d'ajout d'application pour obtenir une console si on a fait le choix de l'éditeur, la simple touche
menu
appelée depuis l'éditeur permettra de vérifier la syntaxe du script saisi et d'accéder à la console
Python
en lançant le script courant automatiquement ou pas. :)




2) Des modèles de scripts

Go to top

Tentons maintenant de créer un nouveau script. Comme dans la mise à jour
5.5
à venir pour
TI-83 Premium CE Edition Python
et qui semble donc développée en parallèle, nous remarquons la possibilité de préciser un type de script :
  • Script Vierge /
    Blank Program
  • Calculs Mathématiques /
    Math Calculations
  • Simulation Aléatoire /
    Random Simulations
  • Image Processing
    (non présent sur
    TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
    )
  • Tracer (x,y) et Texte /
    Plotting (x,y) & Text
  • Partage de Données /
    Data Sharing
  • Projets STEM Hub /
    Hub Project
  • Rover /
    Rover Coding
Remarquons au passage le choix
Image Processing
qui n'était pas proposé sur
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
. ;)

A l'exception du premier choix, les autres nous font démarrer avec des scripts déjà préremplis avec les appels d'importation correspondants, et que voici ci-contre pour
Calculs Mathématiques
et
Projets STEM Hub
.

Une excellente initiative qui permettra aux élèves les plus pressés et passionnés d'aller plus rapidement au coeur du problème, mais également d'aiguiller les plus timides en leur éviter le syndrome de la page blanche ! :bj:




3) Les modules disponibles

Go to top

Mais justement puisque nous parlons d'importation, quels sont les bibliothèques disponibles ? Il nous suffit de taper
menu
. Nous avons donc de listés :
  • 4 modules standard
    • math
    • random
    • cmath
      (non présent sur
      TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
      )
    • time
  • 6 modules spécifiques à
    Texas Instruments
    :
    • ti_plotlib
      (tracés dans un repère orthogonal)
    • ti_hub
      (projets d'objets connectés avec l'interface )
    • ti_rover
      (projets de robotique avec le )
    • ti_system
    • ti_draw
      (non présent sur
      TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
      )
    • ti_image
      (non présent sur
      TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
      )

On apprécie ici la disponibilité de la bibliothèque standard
cmath
pour les fonctions sur les nombres complexes, absente sur
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
, et qui sera fort utile aux élèves choisissant l'option
Mathématiques Expertes
en
Terminale
. :bj:

Du côté des bibliothèques de
Texas Instruments
, on ne retrouve pas la bibliothèque
ti_graphics
de la
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
, peut-être ici remplacée et scindée en deux bibliothèques
ti_draw
et
ti_image
, que nous allons détailler plus loin.
Quelle différence avec
ti_plotlib
?
  • ti_plotlib
    te permet de réaliser des tracés dans un repère orthogonal, des diagrammes notamment, repère dont tu choisis librement les unités sur les deux axes.
  • alors qu'avec
    ti_graphics
    et donc ici ses remplaçants
    ti_draw
    et
    ti_image
    , tu spécifies à la différence des coordonnées en pixels par rapport au coin supérieur gauche de l'écran


En tous cas un changement de nom qui suggérerait a priori que pour les scripts
Python
réalisant des tracés au niveau du pixel, il n'y aurait pas de compatibilité entre les
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
et
TI-Nspire CX II
. :'(




4) Organisation du menu des modules

Go to top

Explorons déjà rapidement quelques-uns des sous-menus associés. Bien loin de lister en vrac le contenu associé aux bibliothèques en question, ils l'organisent et le répartissent en divers catégories pour un accès plus rapide à ce que tu cherches : :bj:
  • le contenu
    builtins
    est par exemple réparti sur 6 catégories, rien que ça : :)
    1. fonctions
    2. contrôles
    3. opérateurs
    4. listes
    5. types
    6. entrées/sorties
  • math
    pour sa part offre la plupart des fonctions au premier niveau, mais également des catégories dédiées aux
    constantes
    et
    trigonométrie




5) L'assistant à la saisie, 1ère rencontre

Go to top


Si tu penses que chaque entrée te menu te saisit une simple ligne à compléter, attends-toi à être surpris(e). ;)

Déjà c'est tout un bloc de lignes qui peut être saisi automatiquement, notamment pour les boucles et instructions conditionnelles.

Mais surtout regarde bien, tu disposes de tout un dispositif d'aide à la saisie à un niveau jusqu'ici jamais atteint ! :o

C'est un peu comme un texte à trous. Les zones de saisie que tu te dois de compléter te sont notées en gris clair, avec même une étiquette indicative au cas où ! :bj:

Si ton curseur se trouve dans l'une des zones en question son affichage passe en inversé. Pas besoin non plus de t'acharner sur les touches fléchées pour aller rejoindre les différents bouts à compléter, tu peux passer instantanément de l'un à l'autre à l'aide de la touche
tab
! :bj:

Il est à noter que cette formidable assistance à la saisie marche de façon similaire avec l'ensemble des fonctions natives ! :bj:

Et tout ceci marche aussi bien dans l'éditeur que dans la console ! :D




6) Autres touches clavier dédiées

Go to top

Poursuivons justement avec d'autres points forts tirant profit de la bonne conception du clavier
TI-Nspire
.

Ici dans la console
Python
, c'est la touche
var
qui permet de liste les variables existant dans le contexte mémoire courant, évitant ainsi d'avoir taper leurs noms. Avec même en prime un visuel différent pour distinguer les fonctions. :)

Mais ce qui est remarquable, c'est que ça marche même de façon similaire dans l'éditeur de script, avec la liste cette fois-ci des variables globales au script en question ! :bj:

Un autre énorme avantage par rapport à la
TI-83 Premium CE Edition Python
, c'est que nous avons ici une touche
shift
, qui permet lorsque maintenue enfoncée de sélectionner librement des zones de texte à des fins de
couper-copier-coller
. Un confort d'utilisation fabuleux ! :bj:

On note au passage un autre avantage à ce jour exclusif sur calculatrices au profit de
Texas Instruments
, la gestion de la saisie d'un bloc d'instructions sur plusieurs lignes dans la console
Python
, comme sur
TI-83 Premium CE Edition Python
et sur ordinateur ! :bj:
Tu vérifieras si ça t'amuse, la concurrence retourne à ce jour une erreur dès la saisie de la première ligne du bloc.




7) Bibliothèque ti_system + davantage d'assistance à la saisie

Go to top

Découvrons maintenant la bibliothèque
ti_system
de la
TI-Nspire CX II
. Selon son menu ci-contre elle a plusieurs rôles comparables à ceux de la bibliothèque de même nom sur
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
:
    faire appel avec eval_function('nom',valeur) à des fonctions existant dans l'environnement
    TI-Nspire
    , a priori utile pour les fonctions justement non fournies dans le contexte
    Python
    comme tout ce qui touche au calcul formel :bj:
  • détecter des appuis de touches avec
    get_key()
    , particulièrement utile pour la conception d'interfaces de menus ou jeux en
    Python
    :bj:
  • exporter des variables
    (store_value('nom',valeur))
    ou listes
    (store_list('nom',list))
    du contexte
    Python
    vers l'environnement
    TI-Nspire
    du document courant :bj:
  • inversement récupérer dans le contexte
    Python
    des variables
    (recall_value('nom'))
    ou listes
    (recall_value('nom'))
    de l'environnement
    TI-Nspire
    du document courant :bj:
Nous anticipions plus haut de l'intégration, et bien avec ces deux derniers points ça n'a pas loupé. Dès sa sortie, le
Python
aura donc un accès intégral à l'environnement
TI-Nspire
. Via les exportations/importations de variables, tu pourras donc l'interfacer avec n'importe quelle autre application présente dans le même document. Ce décloisonnement du
Python
est une formidable opportunité; c'est-à-dire que l'utilisation du
Python
sur
TI-Nspire
pourra ne pas être une fin en soi, mais servir à résoudre un problème ! :bj:

Par exemple avec l'application de géométrie dynamique, pour tester si le triangle qui y est construit est rectangle :

Ici on importe donc les valeurs des variables
TI-Nspire
globales
a
,
b
et
c
associées aux longueurs des 3 côtés du triangle sur la page de l'application de géométrie.

En passant pensais-tu avoir déjà tout vu niveau assistant de saisie
Python
sur
TI-Nspire
? Oh que non, et c'est loin d'être fini tu n'as pas idée. En attendant tu pourras remarquer ici qu'en plus de l'étiquette indicative, la zone à compléter active pourra être accompagnée d'une info-bulle explicative ! :bj:

Autre exemple, on peut également imaginer des échanges bidirectionnels. Par exemple une exportation de liste
Python
vers l'environnement
TI-Nspire
pour traitement, puis sa réimportation après traitement.

Tiens, tu as vu ? Les zones à compléter bénéficiant de l'assistance à la saisie ça marche donc non seulement pour les blocs d'instructions et paramètre de fonctions, mais également variables à affecter ! :bj:




8) Bibliothèque ti_draw + encore plus d'assistance à la saisie

Go to top

Le menu associé à la bibliothèque
ti_draw
est scindé en deux catégories :
formes
et
contrôles
.

Comme deviné il s'agit bien d'une bibliothèque de dessin permettant de travailler au niveau du pixel, et donc comparable au de la
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
.

On y retrouve d'ailleurs quasiment toutes les mêmes fonctions de tracé au menu
formes
:
  • draw_line(x1,y1,x2,y2) : trace un segment entre les pixels
    (x1,y1)
    et
    (x2,y2)
  • draw_poly([(x1,y1),(x2,y2),...]) ou fill_poly([(x1,y1),(x2,y2),...]) : trace une ligne brisée ou remplit un polygone
  • draw_rect(x,y,w,h) ou fill_rect(x,y,w,h) : trace ou remplit un rectangle, de dimensions
    w×h
    pixels, avec le pixel
    (x,y)
    comme coin supérieur gauche
  • draw_circle(x,y,r) ou fill_circle(x,y,r) : trace un cercle ou remplit un disque, de centre le pixel
    (x,y)
    et de rayon
    r
    -
    draw_circle()
    n'est à ce jour pas présent sur
    TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
  • draw_arc(x,y,w,h,t1,t2) ou fill_arc(x,y,w,h,t1,t2) : trace un arc ou remplit un secteur d'ellipse inscrite dans un rectangle de dimensions
    w×h
    pixels, avec le pixel
    (x,y)
    comme coin supérieur gauche, entre les angles au centre orientés
    t1
    et
    t2
    exprimés en dixièmes de degrés
  • draw_text('texte',x,y) : écrit un texte avec le pixel
    (x,y)
    comme coin supérieur gauche
  • et plot_xy(...), ici un ajout par rapport à
    ti_graphics
Notons en passant hélas que l'incompatibilité entre
ti_draw
et
ti_graphics
ne s'arrête pas à une simple histoire de noms de bibliothèques différents se réglant en 4 lignes; bien que de même spécifications, les fonctions ont également toutes des noms légèrement différents. :(

La catégorie
contrôles
nous réserve davantage de surprises.

On y retrouve certes de probables équivalents au reste des fonctions de
ti_graphics
:
set_color()
,
set_pen()
, ainsi que
clear()
pour
cls()
.
Mais bien d'autres surprises sont au menu :
  • clear_rect()
    pour n'effacer qu'une partie de l'écran
  • set_window()
  • get_screen_dim()
    pour obtenir donc les dimensions de la zone graphique, plus besoin de les détecter avec des boucles de
    set_pixel
    et
    get_pixel
    ; particulièrement utile sur
    TI-Nspire
    où comme peuvent coexister jusqu'à 4 applications par page de document, elles n'ont pas forcément accès à une zone graphique maximale :bj:
  • use_buffer()
    et
    paint_buffer()
    , renvoyant à des fonctions de noms similaires introduites avec les capacités graphiques du langage
    TI-Basic
    historique lors de la toute première version
    5.0
    de la
    TI-Nspire CX II
    , et suggérant donc que l'on pourra effectuer des tracés sur un calque initialement invisible, technique du
    double buffer
    permettant d'optimiser les affichages complexes d'interfaces de menus ou jeux :bj:
Tentons un petit exemple pour voir, commençons donc par régler la plume du stylo avec set_pen('taille','type') qui attend dans l'ordre :
  • 'thin' (fin)
    ,
    'medium' (moyen)
    ou
    'thick' (épais)
    pour la taille
  • 'solid' (continu)
    ,
    'dot' (traits de pointillé courts)
    ou
    'dash' (traits de pointillé longs)
    pour le type
Bien évidemment ces quelques seules valeurs autorisées ne se devinent pas, et c'est justement là que l'extraordinaire assistant d'aide à la saisie se rappelle à notre bon souvenir, listant et permettant de sélectionner les valeurs autorisées associées à la zone à compléter active ! :bj:

Choisissons donc setPen('thick','dash') pour un tracé épais en traits de pointillé longs, et terminons avec un draw_line(1,1,120,100).

Cela te donne déjà une idée des dimensions de la zone graphique utilisable lorsque l'application
Python
est en pleine page. ;)




9) Bibliothèque ti_image + dimensions zone graphique maximale + toujours plus d'assistance à la saisie

Go to top

Et enfin dernière inconnue nous avons donc la bibliothèque
ti_image
, fournissant sans doute de par son nom et sa séparation de
ti_draw
de la gestion d'images bien plus étendue que les quelques rudiments trouvés dans le
ti_graphics
de la
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
.

A première vue, pas grand chose au menu :
  • new_image(width,height) pour créer une image de
    width×height
    pixels
  • load_image('name'), suggérant le chargement d'images extérieures au contexte
    Python
    , peut-être :
    • soit rajoutées en tant que ressources du document courant via le logiciel
      TI-Nspire
      comme c'est déjà possible dans le contexte des scripts
      Lua
      depuis la version
      3.0
    • soit provenant d'une banque d'images évoquée très récemment pour
      TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
    • peut-être les deux...
  • copy_image(image) permettant donc un 2ème exemplaire mémoire d'une image déjà créée ou chargée, particulièrement utile à des fins de transformations
    (symétrie, rotations, inversions de couleurs, extraction de composante couleur, passage en niveaux de gris, ...)
    et donc fort pertinent dans le cadre de l'enseignement
    SNT
    de
    Seconde
    :bj:
Allez, maintenant la pratique. Créons donc une image rouge de 50x50 pixels.

Pas question ici pour l'assistant d'aide à la saisie de nous ouvrir une liste de toutes les valeurs autorisées, mais il ne nous laisse pas tomber pour autant et adopte un autre comportement supplémentaire : l'info-bulle associée à la zone à compléter active indique les plages de valeurs autorisées :
  • de 0 à 318 pour la largeur
  • de 0 à 212 pour la hauteur
Ce qui nous donne en passant une belle information; lorsque l'application
Python
occupe seule l'intégralité d'une page de document, elle a accès à une zone graphique maximale de
318×212=67416
pixels
(contre
320×210=67200
pixels sur
TI-83 Premium CE Edition Python 5.5
)
. Ce sont ici la bordure de l'écran et la barre de statut supérieure qui nous interdisent le reste de l'écran 320×240 pixels.
Nous aurions pu le deviner, puisque c'est à cette même zone graphique maximale de
318×212
pixels qu'ont accès les scripts
Lua
depuis la version
3.0
, et
TI-Basic
depuis la version
5.0
.

Bref, terminons donc en précisant la couleur rouge, et ici encore l'assistant d'aide à la saisie nous indique bien gentiment de saisir des codes couleur entre 0 et 255 ! :bj:

Enfin, si il n'y avait pas beaucoup de fonctions au menu de la bibliothèque
ti_image
, c'est parce qu'elles sont en fait associées à l'objet image créé, et l'excellent assistant d'aide à la saisie nous en fournit automatiquement la liste au choix dès que l'on suffixe le nom d'objet créé d'un point.
get_pixel()
et
set_pixel()
sont notamment au menu de ces
fonctions de classe
encore appelées
méthodes
! :bj:




Conclusion

Go to top

Texas Instruments
semble vraiment avoir travaillé très dur; nous ignorons depuis combien de temps ils ont cogité ça, nous en restons presque sans voix...

Ne repartons pas pour un roman, tentons de résumer l'ensemble avec les qualités caractéristiques et à ce jour exclusives de la solution
Python
sur
TI-Nspire CX II
:
  • L'application
    Python
    bénéficie d'une large intégration à l'environnement
    TI-Nspire
    , contrairement à d'autres modèles pas besoin en classe de dissocier les tâches numériques en
    Python
    du reste de la résolution d'un problème ! :bj:
  • L'aide à la saisie disponible aussi bien dans la console que l'éditeur est absolument époustouflante, de par ses différents comportements d'assistance qui varient et s'adaptent d'une zone à compléter à une autre. L'assistant est toujours de bon conseil, répondant par avance à toutes les questions que se poserait un codeur débutant, on le croirait presque pensant ! :bj:
Pour une première solution
Python
sur calculatrice haut de gamme nous trouvons que c'est plus que réussi; c'est sans commune mesure avec ce qui est proposé à ce jour sur les modèles de milieu de gamme,
Texas Instruments
a mis la barre très haut. Ce n'est pas comme si le code
Python
se saisissait tout seul, mais presque ! :D

Envie de te faire ta propre opinion ?

Rendez-vous ce
Mercredi 13 Mai
de
18h30
à
20h
pour une vidéoconférence de présentation de la prochaine mise à jour
Python
pour
TI-Nspire CX II
, avec cette fois-ci des captures d'écran en français et peut-être même quelques nouvelles informations. ;)

Tu pourras notamment y poser toutes les questions de ton choix ! :D

Attention il est obligatoire de t'inscrire, c'est
par ici
.

Présentation vidéo Python TI-Nspire CX II : 13 Mai 18h30

New postby critor » 11 May 2020, 09:20

Texas Instruments
ne travaille pas que sur la
TI-83 Premium CE Edition Python
. Nous en parlons moins car c'est moins imminent, mais pour la rentrée 2020 une mise à jour gratuite rajoutera également le
Python
à la
TI-Nspire CX II
. :D

Cette première solution
Python
sur une calculatrice haut de gamme sera-t-elle justement à la hauteur ? ;)

Texas Instruments
t'invite à venir te faire ta propre idée lors d'une présentation vidéo en avant-première ce
Mercredi 13 Mai
, de
18h30
à
20h
.

Ton hôte sera cette fois-ci
Kacimi Boubakeur
, professeur de mathématiques en Basse-Normandie et également formateur pour l'équipe
T3
de
Texas Instruments
.

Inscription
:
https://tiedtech.webex.com/mw3300/myweb ... &service=6

Prototype TI-Nspire CM-C DVT1 & dumping OS 3.1.0.319

New postby critor » 26 Apr 2020, 10:58

Nous t'avions récemment parlé de , grand collectionneur de calculatrices graphiques.

Frédéric a découvert et acheté un prototye
DVT1
de
TI-Nspire CM-C
, l'éphémère modèle chinois d'entrée de gamme au
design
pourtant fort réussi.

Ce prototype de numéro de série
CM DVT1 NOT FOR SALE 206
est muni d'une version spéciale de l'OS inconnue jusqu'à ce jour,
3.1.0.319
, et donc inférieure à la version finale
3.1.0.392
publiée sur le site de
Texas Instruments
.

Ne l'ayant pas encore reçu, Frédéric n'a pas encore pu nous sauvegardé cet OS.



Et bien il n'aura finalement pas à le faire, et tu n'auras pas à attendre davantage. ;)

Un prototype similaire
CM DVT1 NOT FOR SALE 397
et muni du même OS
3.1.0.319
vient comme par hasard de refaire également surface sur le forum chinois
cnCalc.org
.

Son propriétaire s'est déjà occupé de tout, et l'OS
3.1.0.319
est dès maintenant disponible ci-dessous ! :bj:




Téléchargement
:
archives_voir.php?id=2619758

Source
:
https://www.cncalc.org/forum.php?mod=vi ... #pid241900

Snooker, variante du billard pour toutes TI-Nspire

New postby critor » 25 Apr 2020, 15:55

Te souviens-tu de
PoolNspire
, le jeu de billard pour ta
TI-Nspire
par ?

Programmé en
Lua
, le langage de script choisi par
Texas Instruments
pour les
TI-Nspire
avant l'avènement du
Python
, il reste fort impressionnant aujourd'hui avec une queue contrôlée intuitivement au pavé tactile, ainsi que deux vues de dessus et immersive entre lesquelles on peut basculer avec la touche
tab
! :D

12483 t'en propose aujourd'hui une version modifiée afin de jouer à une variante du billard, le
Snooker
, et toujours avec les mêmes avantages ! :bj:

L'occasion de battre des records en ce nouveau week-end enfermé à l'ombre, non ? ;)

Téléchargements
:


Nekopara extra, le roman vidéoludique pour toute TI-Nspire !

New postby critor » 18 Apr 2020, 13:39

12467Il a traversé la Chine en pousse-pousse pour venir nous voir, il a traversé les mers, il a traversé les montagnes, il a traversé les vallées... non pas ce à quoi tu penses, pas cette saleté de
Covid-19
, mais
Nekopara Extra
, l'une des licences les plus populaires sur
Steam
.

Parfois désigné en temps que jeu vidéo
Nekopara Extra
est en réalité plus proche d'un livre ou d'un film. Il s'agit en fait d'un
roman vidéoludique
ou
roman visuel
(visual novel)
, dans le sens où tu ne fais que lire les lignes de dialogue et visionner les
sprites
des personnages surimprimés sur les images de fond d'écran sans la moindre possibilité d'intervenir.

L'histoire se passe donc dans un monde alternatif, où les humains vivent aux côtés de
Nekos
, des filles dotées d'attributs de chat
(oreilles, queue, ...)
. Tout débuta le 29 décembre 2014 avec le volume 1 de la licence.
Kashou Minaduki
est un jeune pâtissier qui a quitté sa famille pour ouvrir sa propre boutique baptisée
"La Soleil"
sur une inspiration donc franco-germanique
(die Sonne)
. En ouvrant ses cartons, il découvre que deux
Nekos
de sa famille,
Chocola
et
Vanilla
, l'ont suivi en se cachant dedans.

Aujourd'hui grâce à et
MrZ
,
Nekopara Extra
est disponible dans une adaptation pour ta
TI-Nspire
.

Nekopara Extra
est un
préquel
se déroulant à peu près 6 mois avant les événéments du volume 1. Revis ainsi la rencontre de
Kashou
avec
Chocola
et
Vanilla
, et la promesse qu'ils ont partagée.

Ici codé en
Lua
, le langage de script choisi par
Texas Instruments
pour ses
TI-Nspire
avant le triomphe du
Python
,
Nekopara Extra
est compatible avec toutes les calculatrices
TI-Nspire
correctement mises à jour. :)

12468Cela ne marche pas sur les logiciels
TI-Nspire
, mais notons que lorsque exécuté sur une vraie calculatrice
Nekopara Extra
utilise un mode d'affichage plein écran 320×240 pixels recouvrant la barre de titre et te permettant de profiter d'un affichage plus étendu et complet des images de fond d'écran, chose remarquable sans
Ndless
! :o

Décidément, il y a une application pour tout sur
TI-Nspire
, même pour les otakus admirateurs de filles-chat.
TI-Nspire
, la calculatrice pour tous ! ;)


Téléchargement
:
archives_voir.php?id=2618996

TI-Nspire P-HY08S, l'hybride sorti des 2 usines S et P !

New postby critor » 11 Apr 2020, 23:09

12434Voici la dernière acquisition d' sur les conseils de , une
TI-Nspire
monochrome. D'après le boîtier bleu, il s'agit du première modèle sorti pour la rentrée 2007.

On peut noter que la calculatrice est munie du clavier tactile optionnel
TI-Nspire TouchPad
sorti pour la rentrée 2010, qui plus est dans son édition
School Property
commercialisée exclusivement à l'attention des établissements scolaires en Amérique du Nord, et donc associés à la couleur jaune sur ce continent

A priori une calculatrice qui est certes une rareté en Europe, mais absolument pas en Amérique du Nord.

Les versions installées n'ont rien d'inhabituel non plus :
  • le
    Boot1 1.1.8916
    ayant équipé l'ensemble des
    TI-Nspire
    puis
    TI-Nspire TouchPad
  • le
    Boot2 3.0.1.131

Or tu t'en doutes bien, si
Adriweb
le collectionneur nous a sorti sa carte bancaire, c'est qu'il y a quelque chose de spécial. ;)

L'anomalie est ici au verso, dans le timbre à date gravé à droite du numéro de série. Normalement ce timbre indique dans l'ordre :
  1. la lettre codant de l'usine d'assemblage :
    Nous avions noté jusqu'à présent pour les
    TI-Nspire
    :
    • usine
      S
      (Shanghai)
      en Chine en 2007
    • puis la production est passée à une autre usine
      P
      (Pudong)
      toujours en Chine à partir de 2008 qui a même poursuivi avec les modèles suivants
      TI-Nspire TouchPad
    • et quelques modèles assemblés en 2009 proviennent également de l'usine
      K
      (Kinpo Electronics)
      encore une fois en Chine, peut-être pour palier temporairementune production insuffisante
  2. le mois d'assemblage sur 2 chiffres
  3. les 2 derniers chiffres de l'année d'assemblage
  4. l'éventuelle lettre codant la révision matérielle de la calculatrice
    Son absence indique qu'il s'agit de la 1ère version du matériel, un
    A
    indique la 1ère révision et donc 2ème version, un
    B
    indique la 2ème révision et donc 3ème version, etc.
    Les
    TI-Nspire
    sont à notre connaissance allées jusqu'à la lettre
    I
    , soit 9ème révision et donc 10ème version matérielle.

On peut donner comme exemples :
  • pour la
    TI-Npsire
    la plus ancienne connue
    S-0407
    : assemblage dans l'usine
    S
    en
    avril 2007
    en version matérielle initiale
  • et pour la
    TI-Nspire
    la plus récente
    P-1209I
    : assemblage dans l'usine
    P
    en
    décembre 2009
    en révision matérielle
    I

12431Et bien ici quelque chose ne tourne clairement pas rond, avec un timbre à date
P-HY08S
. :o

Qu'est-ce que ce
HY
?
08
c'est le mois ou l'année ? C'est quoi cette révision matérielle
S
, bien au-dessus de la dernière révision connue
I
alors que la production a immédiatement basculé sur les modèles remplaçants
TI-Nspire TouchPad
?
Texas Instruments
aurait-il revisité sa toute première
TI-Nspire
quelques années après l'arrêt de la production ? :#roll#:

12430Pour résoudre ce mystère, a accepté d'ouvrir sa machine.

Cela ne révèle rien d'anormalement récent.

Nous avons une carte mère
N3_MB_MP_4440
qui n'est même pas la plus récente, utilisée à notre connaissance pour les révisions matérielles
E
à
G
.

Ainsi qu'une carte écran
N1/N3_LB_MP_2440
, utilisée à notre connaissance uniquement pour la révision matérielle
E
.

A la lumière de ces dernières informations, voici maintenant les déclics qui s'enchaînent dans nos esprits. :)

Contrairement à ce que pouvait laisser penser le timbre à date au dos, cette calculatrice serait donc une révision matérielle
E
, révision produite à notre connaissance de mai à septembre 2008.
Dans
P-HY08S
la révision matérielle n'est donc pas indiquée, et le
08
est pour l'année et non le mois.

Quant aux
P
et
S
restants, ce sont comme par hasard les codes des deux usines ayant produit la quasi totalité des
TI-Nspire
, et 2008 est comme par hasard l'année du transfert de la production de l'usine
S
à l'usine
P
...

Voici notre hypothèse ultime que tout semble accréditer, cette calculatrice a été assemblée dans les deux usines. Début de l'assemblage dans l'usine
S
avec au moins la fonte de la puce
ASIC
, et fin de l'assemblage dans l'usine
P
une fois le stock acheminé avec la mise dans le boitier. :D

Le
HY
pourrait alors signifier
hybride
. Comme quoi, alors que nos ordis, tablettes et smartphones n'ont plus de secret pour nous, après plus de 10 ans nos chères
TI-Nspire
nous réservent encore des surprises. ;)

Félicitations donc pour l'acquisition de cette pièce extrêmement rare, véritable témoin vivant d'un événement majeur dans la production des
TI-Nspire
, et bien évidemment merci pour ton œil de lynx une fois de plus ! :bj:

Transforme ta Nspire en règle à calcul Flying Fish 1003

New postby critor » 03 Apr 2020, 19:05

4645L'ancêtre technologique de la calculatrice électronique est la calculatrice mécanique. Dans un article précédent nous te la présentions à travers la belle collection que tu peux visiter au lycée
Victor Hugo
à
Carpentras
, avec le mérite de couvrir des années 1930 aux années 1950. :bj:

Mais voilà, la calculatrice mécanique n'est pas l'ancêtre scolaire de la calculatrice électronique. Avec son encombrement même pour les modèles dits portables, son poids ainsi que le bruit produit lors des calculs, elle n'a jamais été autorisée aux examens et concours.

Avant la circulaire
79-318
du
2 octobre 1979
autorisant la calculatrice électronique à compter de la session 1980, c'étaient d'autres outils qui étaient utilisés, les tables de calcul et règles à calcul.


124051240212408Une règle à calcul se compose généralement de deux réglettes fixes entre lesqelles coulisse une réglette mobile. Ces réglettes sont munies de différentes échelles chacune utilisée pour certains types de calculs. Même si on pouvait les retrouver pour les calculs les plus simples, les échelles proposées variaient d'un modèle à un autre.

Voici par exemple ci-contre la règle à calcul modèle
n°1614
brevetée par
Graphoplex
. Commercialisée en
1958
, elle utilise le système dit
Log-Log
. Cela se remarque à la présence d'échelles
LL2
et
LL3
dédiées aux calculs exponentiels.

Tu réglais alors les opérandes de ton calcul en déplaçant la réglette centrale ainsi que le curseur, et ce dernier te permettait alors de lire le résultat sur l'échelle correspondante.

12413Voici par exemple ci-contre la règle positionnée pour effectuer
$mathjax$2,1\times 4=8,4$mathjax$
, avec le résultat lisible sur l'échelle
D
.
Techniquement il y a ici utilisation d'échelles logarithmiques avec la propriété
$mathjax$log(a)+log(b)=log(ab)$mathjax$
le décalage des réglette et curseur permettant justement l'addition en question.

Le mode d'emploi intégral est ici reproduit pour les esprits curieux :
1240612407



Aujourd'hui te propose de faire revivre la règle à calcul grâce à son émulateur pour
TI-Nspire
. :)

Codé de plus en langage
Lua
, il est donc directement compatible aussi bien avec les
TI-Nspire
monochromes que les dernières
TI-Nspire CX II
. :bj:

Ce n'est certes pas la même règle à calcul que celle que nous venons de te présenter, désolé nous n'avions pas plus approchant sous la main vu les prix de ces choses-là. C'est ici un modèle chinois, la
Flying Fish 1003
produit en
1978
par
Shanghai Front Scale
.

Il te suffit de cliquer les différentes éléments au pavé tactile
(réglette mobile, curseur ou même règle au complet)
puis déplacer le pointeur pour les glisser. Avec par rapport à une vraie règle le gros avantage ici que le déplacement du curseur s'accompagne automatiquement d'un affichage des nombres correspondants sur les différentes échelles, te facilitant ainsi la lecture. :D


Téléchargement
:
émulateur
Flying Fish 1003
(pour
TI-Nspire
)


Lien
:
émulateur en ligne
Flying Fish 1003


Crédit image
:
Flying Fish 1003

Proto TI-Nspire CM Chinese Language EVT1 mode développement

New postby critor » 03 Apr 2020, 10:29

26532650Dans un article précédent nous te présentions la
TI-Nspire CM Chinese Language
du musée
Datamath


Sous cette dénomination non finale des
TI-Nspire CM-C
chinoises se cachait un prototype de niveau
EVT1
comme indiqué dans un coin de l'écran de démarrage ainsi qu'au dos par le numéro de série
NONCAS EVT1 NOT FOR SALE 217
.
Un prototype donc assez ancien et matériellement intéressant, ayant atteint la 2ème des 5 phases précédent le lancement d'un nouveau produit chez
TI
:
  1. PROTO
  2. EVT
    (Engineering Validation Test)
  3. DVT
    (Design Validation Test)
  4. PVT
    (Production Validation Test)
  5. MP
    (Mass Production)
Toutefois logicielle son intérêt était moindre, ce prototype étant malgré son âge déjà muni d'un
OS
signé avec les clés de production.

Aujourd'hui,
1172884664
de la communauté chinoise
cnCalc
t'exhibe son propre prototype
TI-Nspire CM Chinese Language EVT1
encore plus ancien, cette fois-ci de numéro de série
NONCAS EVT1 NOT FOR SALE 134
.

Comme tu peux le remarquer, l'écran de démarrage n'est pas exactement identique, avec un carré blanc en haut à gauche.
En réalité ce carré blanc ne fait pas partie du fond d'écran de démarrage, c'est un timbre affiché par le
Boot1
ou
Boot2
, lorsque fonctionnant en mode de développement.

Aucune
TI-Nspire CM
fonctionnant en mode de développement n'avais jamais pu être récupérée et dumpée jusqu'à ce jour ! :o

Il existe en réalité 2 façon de régler le mode de développement :
  • soit matériellement en usine lors de la fonte de l'
    ASIC
    directement au niveau du
    Boot1
    incorporé
    Dans ce cas le
    Boot1
    n'accepte que des
    Boot2
    signés avec les clés de développement, et le
    Boot2
    n'accepte alors que des
    OS
    signés avec les clés de développement, bien évidemment non diffusés sur le site de
    TI
    . Dans ce cas le timbre de développement est affiché au niveau du
    Boot1
    et donc dès le début du démarrage de la calculatrice; impossible sans manipulations logicielles ou matérielles plus ou moins lourde de mettre à jour ces prototypes avec les
    OS
    de production diffusés sur le site de
    TI
    .
  • soit logiciellement par l'écriture d'un certificat dans un dossier
    Developer Unit

    Le système de fichiers n'étant accessible qu'à partir du
    Boot2
    , c'est donc dans cette deuxième phase de démarrage que le timbre est affiché.
    Dans cette configuration ne seront acceptés que les
    OS
    de développement, mais il suffit d'effacer ou renommer le dossier en question pour basculer la machine en mode de production et la mettre à jour avec tout ce que l'on veut.
    A noter que le certificat est spécifique à chaque machine, basé sur son numéro de série interne. Il ne permet pas d'installer des
    OS
    de développement sur une autre machine, et lui-même signé il est bien évidemment impossible de le falsivier.
C'est bien dans ce dernier cas que nous nous situons ici comme le prouve la présence du dossier
Developer Unit
.

Petite particularité sur ce prototype plus ancien, bien qu'ayant son numéro de série interne commençant par
12
, bien qu'étant détecté comme une
TI-Nspire CM
, et bien que faisant clairement tourner un
OS
de
TI-Nspire CM
comme le confirme l'écran d'état qui ne mentionne pas la connectivité réseau, son état à propos le présente comme une
TI-Nspire CX
.

Ce prototype fait donc tourner l'
OS
de développement
3.1.0
, le
Boot2
de production
3.1.0.0
ainsi que le
Boot1
production
3.0.99
, parfaitement banal dans ce dernier cas.

Malheureusement, son précieux contenu n'a pas pu être
dumpé
à ce jour.
La méthode usuelle consistant à envoyer l'
OS
sur une autre machine compatible
Ndlessée
et à récupérer son ficher temporaire avant le refus final lors de la vérification de la signature n'est pas exploitable par
1172884664
. En effet son autre
TI-Nspire CM
fait tourner
Nlaunch
, qui malheureusement a le défaut de refuser toute réception d'
OS
. :'(



Source
:
https://www.cncalc.org/forum.php?mod=vi ... &tid=24585

-
Search
-
Featured topics
L'OS 5.5 de la TI-83 Premium CE / 84 Plus CE supprime l'assembleur - la plupart des jeux et certains programme ne fonctionneront plus
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
894 utilisateurs:
>883 invités
>5 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)