π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2019
July (1)
June (4)
May (11)
April (7)
March (19)
January (14)

News 2018
August (5)
July (1)
June (9)
May (10)
April (2)
March (14)
January (12)

News 2017
August (10)
July (14)
June (14)
May (11)
April (9)
March (12)
January (11)

News 2016
October (10)
August (8)
July (4)
June (8)
May (14)
April (9)
March (13)
January (11)

News 2015
October (15)
August (11)
July (4)
June (7)
May (12)
April (6)
March (11)

News 2014
August (2)
July (4)
June (2)
May (5)
April (4)
March (5)

News 2013
August (6)
July (6)
June (8)
May (14)
April (24)
March (16)
January (10)

News 2012
October (11)
August (6)
July (7)
June (8)
May (16)
April (16)
March (6)

News 2011
August (4)
July (4)
June (11)
May (5)
April (2)
March (6)

News 2010
July (1)
June (1)
May (2)
April (1)

News 2009
August (2)
April (1)

Accélère aussi la Flash de ton ancienne TI-83 Premium CE

New postby critor » 12 Jul 2019, 10:52

Dans un article précédent, nous avions vu que la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
de la rentrée 2019 était de façon générale nettement plus rapide que les anciennes
TI-83 Premium CE
.

La
TI-83 Premium CE Edition Python
dispose pourtant a priori du même processeur, et les programmes assembleur n'y sont donc pas plus rapides.

Par contre la
TI-83 Premium CE Edition Python
utilise une toute nouvelle puce
Flash
.

Il s'en suit que toutes les opérations faisant appel à la mémoire
Flash
sont beaucoup plus rapides. Et notamment tout ce qui est relatif le système d'exploitation
(présent en mémoire
Flash
)
, dont entre autres l'exécution de programmes écrits dans le langage historique
TI-Basic
.

Malheureusement, ton ancienne
TI-83 Premium CE
ne dispose pas d'outil d'
overclocking
lui permettant de rattraper son énorme retard.

11389Toutefois, dans une certaine mesure, il t'est possible d'accélérer ton ancienne
TI-83 Premium CE
. Nous n'avons pas à ce jour d'outil d'
overclocking
, mais il existe
Advanced Wait State Changer
par
TheLastMillennial
, qui permet justement de toucher à la configuration de la mémoire
Flash
.

Les
Wait State
correspondent en fait au nombre de cycles que le processeur attend après avoir effectué une opération en mémoire
Flash
, cette dernière étant en effet plus lente.

Texas Instruments
par sécurité se prend une bonne marge et règle cette valeur à 4, mais il est usuellement possible de la descendre sans danger jusqu'à 1. Une valeur de 0 est également possible mais non recommandée.

TheLastMillenial
annonce des performances pouvant être améliorées jusqu'à 30%, voyons cela.

Parcourons les applications présentes en mémoire
Flash
en prenant de gauche à droite :
  • une ancienne
    TI-83 Premium CE
    avec les Wait States par défaut
    (4)
  • une ancienne
    TI-83 Premium CE
    avec les Wait States réglés à 1
  • une nouvelle
    TI-83 Premium CE Edition Python


On remarque bien une légère amélioration des performances sur la
TI-83 Premium CE
du milieu, mais elle est franchement très en-dessous des 30% mis en avant et même négligeable.



Voyons maintenant ce que cela donne en
TI-Basic
. Prenons le script
Python
suivant :
Code: Select all
try:
  from time import *
except:
  pass

def hastime():
  try:
    monotonic()
    return True
  except:
    return False

def seuil(d):
  timed,n=hastime(),0
  start,u=0 or timed and monotonic(),2.
  d=d**2
  while (u-1)**2>=d:
    u=1+1/((1-u)*(n+1))
    n=n+1
  return [(timed and monotonic() or 1)-start,n,u]


Une fois traduit dans le langage interprété historique de chaque calculatrice graphique ou programmable conforme 2020, voici le classement par performances pour l'appel seuil(0.008) :
  1. 0,688s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex/ARMv7 @
    528MHz
    )
  2. 0,785s
    :
    NumWorks
    (32 bits : Cortex/ARMv7 @
    100MHz
    )
  3. 2,414s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  4. 8,93s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  5. 12,24s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    120MHz
    )
  6. 18,67s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    )
  7. 20,92s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    )
  8. 32,16s
    :
    Casio Graph 35+E II
    overclockée
    (32 bits : SH4 @
    58,98 MHz
    274,91MHz
    )
  9. 50,77s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  10. 81,03s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  11. 101,1s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @
    29,49MHz
    )
  12. 117,29s
    :
    Casio Graph 25+E
    (32 bits : SH4 @
    29,49MHz
    )
  13. 120,51s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    )
  14. 170,93s
    :
    TI-83 Premium CE
    /
    TI-84 Plus CE-T
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    Flash Wait State = 1
    )
  15. 196,79s
    :
    TI-83 Premium CE
    /
    TI-84 Plus CE-T
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    )
  16. 260,41s
    :
    TI-82 Advanced
    /
    TI-84 Plus T
    (8 bits : z80 @
    15MHz
    )
  17. 607,91s
    :
    Casio fx-CP400+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  18. 672,65s
    :
    Casio fx-92+ Spéciale Collège
    (8 bits : nX-U8/100 >
    1,5MHz
    - spécifications ancien modèle fx-92 Collège 2D+, non confirmées sur le nouveau)
  19. 738,75s
    :
    Lexibook GC3000FR
    (non programmable, estimation relative par comparaison des performances en tracé de graphes avec le modèle le plus proche technologiquement, la
    TI-82 Advanced
    )


La
TI-83 Premium CE
ainsi modifiée est effectivement un peu plus rapide, terminant le programme en
2min 50,93s
au lieu de
3min 16,79s
. Soit une amélioration qui serait plutôt de l'ordre de ~15%.

Attention toutefois, les réglages effectués avec
Advanced Wait States Changer
ne sont pas persistents; il seront perdus dès la prochaine extinction de la calculatrice.

En plus donc d'être assez en-dessous des 30% annoncés, l'outil devra donc être relancé manuellement à chaque rallumage de la calculatrice.

Téléchargement
:
Advanced Wait State Changer
(non compatible
TI-83 Premium CE Edition Python
)


Détails techniques
: http://wikiti.brandonw.net/index.php?ti ... Ports:1005

Test TI-83 Premium CE Edition Python 5.3.6

New postby critor » 29 Jun 2019, 13:33

1132411325Pour la rentrée 2019,
Texas Instruments
te sort une nouvelle édition de sa
TI-83 Premium CE
, modèle de référence au lycée : la
TI-83 Premium CE Edition Python
. :bj:

Fin juin, c'est l'été, la voici enfin dans les magasins près de chez toi, notamment chez ,
Cultura
, etc.

Faisons donc connaissance avec ta
TI-83 Premium CE Edition Python
.


Sommaire :




1) Faisons connaissance :

Go to top

113261135711356La
TI-83 Premium CE Edition Python
utilise le même format de boîtier que l'ancien modèle, avec comme seule différence le nom de modèle en haut d'écran. Toutefois elle est un peu plus lourde, d'environ une 10aine de grammes.

Le timbre à date
L-0419M
au dos du boîtier nous indique :
  • un assemblage dans l'usine de code
    L
  • en
    avril 2019
  • et une révision matérielle
    M
    , révision matérielle qui continue donc à être numérotée dans la suite de la dernière révision
    L
    de la
    TI-83 Premium CE

L'écran
A propos
nous présente cette
TI-83 Premium CE Edition Python
comme une
TI-83 Premium CE
, munie de la version système
5.3.6.0018
, soit plus récente que la version
5.3.6.0009
présentée à l'
Orme
.

Le menu d'auto-test accessible via
mode
alpha
ln
nous précise de plus qu'elle dispose d'une version
Boot 5.3.6.0017
, là encore plus récente que celle de l'
Orme
.

Enfin, une fois l'auto-test lancé, l'écran d'information nous annonce une version Python
1.11
, là par contre bizarrement inférieure à la version
3.00
de l'
Orme
.

11350Notre programme
CERMASTR
nous permet d'explorer le certficat présent en mémoire
Flash
:
  • Le champ
    0x042
    continue à utiliser et donc faire afficher le même nom de modèle comme vu plus haut,
    TI-83 Premium CE
    .
  • Le champ
    0x037
    interdit par défaut l'installation de toute version système inférieure à
    5.3.6
    .
  • On remarqua l'ajout d'un nouveau champ
    0x043
    , contenant 1 seul octet dont la valeur correspond au caractère
    P
    . Peut-être est-ce lui qui permettra aux applications de détecter si elles tournent sur une ancienne
    TI-83 Premium CE
    ou nouvelle
    TI-83 Premium CE Edition Python
    .

A priori par contre, pas d'amélioration de la capacité mémoire.




2) Applications :

Go to top

Les applications préchargées comportent comme nouveautés en version
5.3.6.0018
les langues, ainsi que l'application
Python
.

L'application
Python
est anormalement petite par rapport à celle présentée à l'
Orme
, seulement
13901
octets au lieu de
329125
. Et effectivement l'application préchargée n'est pas fonctionnelle, disant juste de téléchargement la dernière version. Il s'agit donc juste d'un
placeholder
.

Quant à l'application
PyAdaptr
, elle refuse de se lancer sur ce modèle, donc pas d'utilisation du module externe
TI-Python
non plus.

Bref, pas de test des fonctionnalités
Python
pour le moment
(Pour ça, il faut l'OS+Bundle 5.4 avec la vraie app Python, sorti le 27 Juin)




3) Performances :

Go to top

Par rapport aux anciennes
TI-83 Premium CE
, la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
a l'air nettement plus rapide.

Voici la transcription en
Python
pour lisibilité d'un programme codé dans le langage historique
TI-Basic
que nous allons utiliser pour chiffrer les performances :
Code: Select all
try:
  from time import *
except:
  pass

def hastime():
  try:
    monotonic()
    return True
  except:
    return False

def seuil(d):
  timed,n=hastime(),0
  start,u=0 or timed and monotonic(),2.
  d=d**2
  while (u-1)**2>=d:
    u=1+1/((1-u)*(n+1))
    n=n+1
  return [(timed and monotonic() or 1)-start,n,u]


Voici le classement des calculatrices graphiques ou programmables à ce jour conformes 2020, pour un appel seuil(0.008) :
  1. 0,688s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex/ARMv7 @
    528MHz
    )
  2. 0,785s
    :
    NumWorks
    (32 bits : Cortex/ARMv7 @
    100MHz
    )
  3. 2,414s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  4. 8,93s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  5. 12,24s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    120MHz
    )
  6. 18,67s
    :
    TI-Nspire CX révisions W+/CR4+
    (ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    )
  7. 20,92s
    :
    TI-Nspire CX révisions A-V
    (ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    )
  8. 50,77s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    118MHz
    )
  9. 81,03s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    59MHz
    )
  10. 101,1s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @
    29,5MHz
    )
  11. 117,29s
    :
    Casio Graph 25+E
    :
    (32 bits : SH4 @
    29,5MHz
    )
  12. 120,51s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    : ?
  13. 198,53s
    :
    TI-83 Premium CE
    /
    TI-84 Plus CE-T
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    )
  14. 260,41s
    :
    TI-82 Advanced
    /
    TI-84 Plus T
    (8 bits : z80 @
    15MHz
    )
  15. 607,91s
    :
    Casio fx-CP400+E
    :
    (32 bits : SH4 @
    118MHz
    )
  16. 672,65s
    :
    Casio fx-92+ Spéciale Collège
    (8 bits : nX-U8/100 >
    1,5MHz
    - spécifications ancien modèle fx-92 Collège 2D+, non confirmées sur le nouveau)
  17. >
    738,75s
    :
    Lexibook GC3000FR
    (non programmable, estimation la plus favorable relativement aux performances en tracer de graphes des autres modèles monochromes d'entrée de gamme et de leur largeur en pixels de zone graphique)


Des performances de calcul nettement améliorées pour la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
, ce qui permet enfin de commencer à rattraper le retard par rapport aux
Casio Graph
monochromes à processeur
SH4 32 bits
! :bj:

Mais qu'est-ce que cela implique ? La
TI-83 Premium CE Edition Python
bénéficie-t-elle pour cela d'un processeur de fréquence supérieure ?
A priori, si l'on reste sur un
eZ80 8 bits
c'est impossible dans ces proportions-là. L'ancienne
TI-83 Premium CE
tourne déjà à
48 MHz
, et la fréquence maximale dans laquelle le
eZ80
est commercialisée est de
50 MHz
.

Mais on peut remarque par exemple que le défilement de la liste des applications en mémoire
Flash
, avec à chaque fois récupération et affichage d'informations dans la barre de statut, est beaucoup plus rapide.

Même si cela n'exclut pas des améliorations internes à la puce
ASIC
, il semblerait donc que ce soit déjà la mémoire
Flash
qui ait été accélérée et explique donc au moins pour partie l'amélioration des performances en
TI-Basic
.




4) Mode examen:

Go to top

Un problème depuis la version système
5.3.1
, c'était que l'activation du mode examen revalidait toutes les applications présentes en mémoire, ce qui prenait près d'1min30, le délai le plus long tous modèles confondus pendant lequel la calculatrice était inutilisable. :mj:


Une conséquence de la probablement nouvelle puce
Flash
, c'est que ce délai est maintenant réduit à une 30aine de secondes, soit moins que ce que nécessitent les
TI-Nspire CX
! :bj:




5) Matériel :

Go to top

11355Tentons donc de résoudre les derniers mystères de la
TI-83 Premium CE Edition Python
en observant son matériel.

Mazette... ils ont tout changé ! :#roll#:

Sur cette nouvelle carte
SG95/F/T-10-2(2L)
, nous notons :
  • une toute nouvelle puce ASIC
    JB-007-01 S7TM2-010
    , bizarrement beaucoup plus imposante et n'est même plus estampillée
    Texas Instruments
    , qui renferme donc toujours le processeur
    eZ80
    habituel :o
  • une toute nouvelle puce
    Flash Winbond 25Q32JVSIQ
    , qui effectivement reste à
    4 Mio
    de capacité, mais bien plus rapide. [Datasheet]
  • et un microcontrôleur
    Atmel ATSAMD21E18A-U
    , le même que dans le module externe
    TI-Python
    , apportant donc
    256 Kio
    de mémoire
    Flash
    interne et un processeur
    ARM Cortex-M0+ 32 bits
    à
    48 MHz
    . [Datasheet]




6) Dumping :

Go to top

Les nouveaux éléments préchargés dans la
TI-83 Premium CE Edition Python
ont été récupérés, notamment l'application
Python 5.3.6
et la version système
5.3.6
, toutes deux disponibles ci-après.

Elles restent compatibles avec les anciennes
TI-83 Premium CE
.




Un superbe rafraîchissement du matériel, de quoi repartir pour des années de nouvelles aventures ! :bj:




Téléchargements
:

Link to topic: Test TI-83 Premium CE Edition Python 5.3.6 (Comments: 7)

CEmu v1.3 - Emulateur TI-84 Plus CE / TI-83 Premium CE

New postby Adriweb » 22 Jun 2019, 16:56

La version 1.3 de CEmu est sortie !


Image


Après la version 1.2 d'il y a quelques mois, c'est au tour de CEmu
v1.3
d'être disponible, et comme à chaque fois, on y retrouvera multiples améliorations, corrections de bugs, et quelques nouveautés - tout ceci à la fois dans le cœur mais aussi côté interface.
Cette fois-ci, c'est bien la dernière version de la lignée "v1" - la prochaine sera une mise-à-jour majeure, avec un passage en v2.0 comprenant le débug au niveau source (C et TI-Basic). (je rappelle que le planning "macro" est visible ici).

Bref, voici le changelog :D

Here's the long-awaited release, filled with new somewhat-minor features, improvements, and bugfixes!
Fun fact: did you know that we recently went over 211 commits? 🤓

Note that v1.3 should be last release before any new major one
(planned to be v2.0 with source-level debugging, for C and TI-Basic code, no kidding!)


Additions


  • New "natural" keymap (accents, symbols etc. from your computer)
  • Custom keymap support (choose your own keybindings)
  • New simple and light GUI in SDL
  • New core "run API" making deterministic execution possible
  • New grid option and config GUI for memory visualizers (#308)
  • Visual indicator of console/dock output (#313)
  • New command-line options:
    • Full-screen modes (--fullscreen)
    • Program to launch (--launch)
Image

GUI and core improvements


  • The core loop is now faster
  • Better Flash emulation (more modes handled, improved protections)
  • Allow changing of clock rate
  • Table widgets are now draggable
  • Reset the calc if the flash wait states are 0
  • Better LCD state saving and restoring and improved event handling
  • Cleaned-up core codestyle and made it C89-compatible
  • Improved recent variables view
  • Overhauled break/watch/port (reordering, ranges support...)
Image

Other improvements


  • Autotester inside the emu thread and deterministic (#178)
  • Various performance and stability improvements
  • Use the new value for the maximum appvar size in the dumper
  • On MacBook Pro machines with Touch Bar, display some shortcuts
  • Updated tivars_lib from upstream:
    • Code cleanup and potential crash fixes
    • More format checks
    • Only reindent tokenized variables
    • Fix appvar preview in hex (#312)
    • Support Python AppVars format
Image Image

Bug fixes


  • Fix held keys detection on boot
  • Fix actual FPS display
  • Fix drawing of off LCD
  • Fix screen breakage when resetting calculator
  • Fix address clicking in memory visualizers (#308)
  • Fix breakage caused by showing too many errors simultaneously (#317)
  • Hack around a libpng-apng bug (1-row frames)
  • Disable launch button while an autotest is running
  • Fix forgotten prettification of protected-programs in the viewer
  • Avoid creating useless temp files when clicking the screen

Build-related improvements


  • Qt version updated (5.12, 5.13)
  • Fix some missing icon resources
  • Fix Emscripten build and runtime
  • More travis cleanup and minor improvements
  • Linux builds on OBS are now available for even more distributions and versions!
    (Note that this will be the last release supporting versions having "old" Qt)


CEmu Download
(Windows, macOS, et Linux) : (via GitHub) - ()

As for the source code (but also feedback and bug reporting), it's right here
.

Happy emulating :)
Téléchargement de CEmu
(Windows, macOS, et Linux) : (via GitHub) - ()

Pour le code source (et feedback, bug report...), ça se passe par ici
.

Bonne émulation :)

BAC S 2019 : mets un tableur dans ta calculatrice !

New postby critor » 20 Jun 2019, 19:43

Depuis la session 2013, l'épreuve de
Mathématiques
du
DNB
a adopté une nouvelle forme, avec entre autres l'arrivée quasi incontournable de questions évaluant les compétences en feuilles de calcul
(ou encore tableur)
. Au
BAC
, elles étaient jusqu'alors réservées à la seule série technologique
STMG
.

Mais les choses changent, et des questions de feuilles de calcul sont ces dernières années apparues et devenues de moins en moins rares dans les sujets de
Mathématiques
du
BAC S
:

Jusqu'à présent aucune question de ce type dans les 5 sujets 2019 tombés dans les centres d'examen français outre-mer et à l'étranger, mais ça ne prouve encore rien car suite à des changements de calendriers et redécoupages de zones, nous n'avons pu récupérer que nettement moins de sujets inédits cette année.

Mais autant prendre ses précautions pour l'éventuelle exception qui confirme la règle.

Même si tu n'as plus touché à une feuille de calculs depuis la Troisième, pas de panique ! :#non#:

Une astuce est de t'appuyer sur l'application tableur de ta calculatrice graphique pour construire et vérifier tes réponses :
  • Nombre de modèles disposent en effet d'une application tableur intégrée au système :
    TI-Nspire
    ,
    TI-82 Advanced
    ,
    Casio Graph 75/90/95
    ,
    Casio Classpad
    ,
    Casio fx-CG10/20/50/500
    ,
    Casio fx-CP400
    et
    HP Prime
    .
  • Sur d'autres modèles, l'application tableur est préchargée et donc effaçable :
    TI-82 Plus
    ,
    TI-83 Plus
    ,
    TI-83 Premium CE
    ,
    TI-84
    ,
    TI-89
    ,
    TI-92 Plus
    et
    TI-Voyage 200
    .
    Si jamais tu l'as effacée, il te suffit juste de la retélécharger gratuitement et de la retransférer. :)
  • Enfin, sur certains autres modèles où ce n'est pas prévu officiellement, il est quand même possible de rajouter une telle application tableur :
    Casio Graph 35+USB/E
    en version inférieure à 2.10 et
    Casio Graph 85
    .

Pour ces deux derniers points, va vite voir le détail des modèles concernés dans notre tutoriel, avec instructions et liens gratuits pour rajouter l'application tableur ! :bj:

Bon courage et force à toi ! ;)

Le module externe TI-Python est-il autorisé au BAC ?

New postby critor » 20 Jun 2019, 14:14

10901Le module externe
TI-Python
rajoute à ta calculatrice
TI-83 Premium CE
la possibilité d'exécuter des scripts
Python
.

Le module externe
TI-Python
peut être très utile à l'épreuve de Mathématiques du BAC :
  • Peut être es-tu tombé(e) sur des enseignants qui ont fait le choix du
    Python
    comme support à leurs activités d'algorithmique.
    Avec comme effet pervers pour l'examen, le fait que tu es maintenant beaucoup moins à l'aise dans le langage de programmation historique de ta TI-83 Premium CE.
    :mj:
  • Aussi, comme nous l'avons vu très récemment, l'Institution pousse actuellement tellement au Python, que des auteurs de sujets en arrivent à vérifier la faisabilité de leurs questions d'algorithmique directement en Python sur leur ordi, et font l'économie de vérifications sur calculatrice. Très grave erreur quand il se trouve que le sujet est alors infaisable pour les candidats qui n'ont pas ou n'utilisent pas le
    Python
    . :mj:

Il convient donc de se demander si tu as le droit d'avoir le module externe
TI-Python
sur ta table de BAC.

La circulaire de 1999 relative à l'utilisation des calculatrices aux examens les autorise
"à condition que leur fonctionnement soit autonome"
. Dans les consignes de surveillance qui interprètent/clarifient les textes officiels, nous avions le paragraphe suivant :
Calculatrices (dans le cas où la calculatrice est autorisée par le sujet) :
Conformément à la circulaire du 16 novembre 1999, le matériel autorisé comprend toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmable, alphanumériques, ou à écran graphique à condition que leur fonctionnement soit autonome et qu'il ne soit pas fait usage d'une imprimante, ni de modules ou de disquettes enfichables.

Le
"fonctionnement autonome"
était donc interprété en tant qu'interdiction des modules externes au sens large : aussi bien appareils à relier par un câble
(imprimante, module...)
, que disquettes, ce dernier étant à comprendre au sens large en tant que tout support de données enfichable. Certains modèles d'avant 2015 et l'annonce du mode examen étaient en effet munis d'un lecteur de carte mémoire
(
Casio Graph 95 / 85 SD
,
HP 48SX / 48GX / 49G+ / 50G
)
.

On pourrait donc croire que le module externe
TI-Python
est interdit.

Sauf que depuis plusieurs années déjà, ce paragraphe ne figure plus dans les consignes de surveillance. La version 2019 des consignes de surveillance reproduite ci-contre ne cite même plus les mots
'module'
,
'imprimante'
ou
'disquette'
.

Certes, en l'absence d'interprétation contraire du
"fonctionnement autonome"
, cela ne veut absolument pas dire que l'ancienne interprétation ne vaut plus et que les modules externes sont autorisés. :#non#:



Toutefois comme tu le sais, nous disposons depuis d'une nouvelle réglementation plus restrictive abrogeant la précédente, introduisant le mode examen et n'autorisant que les appareils où un
"signal lumineux clignotant"
indique son bon fonctionnement. Or il se trouve que le module externe
TI-Python
clignote lorsqu'utilisé en mode examen.

Pas de mode examen cette année certes, mais le module externe
TI-Python
serait donc autorisé sous la nouvelle circulaire relative au mode examen, et il ne serait donc pas logique qu'il soit interdit sous l'ancienne circulaire moins restrictive.



On peut rajouter que les surveillants ont pour mission de garantir l'égalité des candidats face à l'examen national. Il serait injuste de confisquer
(ou pire)
le module externe
TI-Python
à un candidat souhaitant chercher/vérifier ses questions d'algorithmique en
Python
, alors que nombre de candidats équipés d'autres modèles ne seront pas embêtés dans leur utilisation du
Python
:
  • Casio Graph 90+E
  • Casio Graph 35+E II
  • application pour
    Casio Graph 35+E/75/85/95
  • application pour
    TI-Nspire
  • HP Prime



Notre interprétation est, nous l'avouons volontiers, loin d'être indiscutable. Surtout que nous ne savons même pas quelle circulaire est légalement en vigueur cette année, peut-être aucune des deux. Il est fort regrettable que les consignes de surveillance 2019 n'aient pas abordé cette problématique.





Pour éviter tout embêtement, nous te conseillons fortement de demander avant l'épreuve à ton surveillant si il voit un problème à l'utilisation du module externe
TI-Python
. Il serait anormal de te le retirer après t'avoir dit oui, et même si cela arrive le surveillant ne devrait pas établir de rapport de fraude puisque ce sera lui qui t'aura dit de le garder.

Peut-être préféreras-tu ne pas demander. Pour ne pas te faire remarquer, ou pour ne pas attirer à tort l'attention sur un module dont l'usage n'a justement rien de scandaleux. Aussi, le surveillant stressé en début d'épreuve risque de répondre systématiquement non à toute demande.

Dans ce dernier cas, pour éviter au maximum les embêtements, nous te conseillons de sortir et connecter le module externe
TI-Python
à ta
TI-83 Premium CE
dès ton arrivée à ta place, et de le laisser bien en évidence sur ta table - ne te cache surtout pas. Tu verras bien si le surveillant te fait une réflexion lors de son passage pour la distribution des sujets et pour le contrôle des pièces d'identité.
Si le surveillant te fait ranger le module externe
TI-Python
tant pis, mais comme c'est avant ou en tout début d'épreuve il ne devrait pas y avoir de rapport de fraude. Et si il ne te dit rien, là encore comme tu ne t'es pas caché(e), il aurait une part de responsabilité si il venait à changer d'avis plus tard, avec donc de moindres chances qu'il établisse un rapport de fraude qui le mettrait en cause.

Feuillette cahier activités Python 83 Premium CE Maths 2nde

New postby critor » 31 May 2019, 15:30

1122611209Depuis 2017,
Texas Instruments
et les éditions
Eyrolles
nous abreuvent chaque année d'un livret d'activités exploitant les dernières possibilités en programmation de la calculatrice
TI-83 Premium CE
:

Pour cette rentré 2019,
Jean-Baptiste Civet
et
Boris Hanuš
ne dérogent pas à la règle et sont de retour avec un nouveau livret d'activités autour des dernières nouveautés de la
TI-83 Premium CE
,
Algorithme et programmation en Python
cette fois-ci pour les Maths en 2nde.

Le livret est organisé en 4 parties :
  1. Premiers pas en Python :
    Traite des deux modèles permettant la programmation
    Python
    ,
    TI-83 Premium CE
    avec module externe
    TI-Python
    et
    TI-83 Premium CE Edition Python
    , avec les mise à jour ou connectique nécessaires selon le cas. Aborde également le fonctionnement de l'application
    Pyadaptr
    ou
    Python
    dédiée, et guide pas à pas dans l'écriture de sa première fonction.
  2. Les bases de Python :
    Présente ici le langage
    Python
    avec ses principales instructions au programme du lycée
    (conditionnelles, boucles, listes...)
    à chaque fois accompagnées d'exemples ainsi que son écriture en indentation.
  3. Algorithmes classiques :
    Aborde ici la programmation d'algorithmes classiques.
  4. Aller plus loin avec l'algorithmique :
    Propose de sortir des sentiers battus autour de trois projets.
Une sélection reprenant les premières pages de chaque partie était déjà disponible sur le stand de
Texas Instruments
aux journées de l'
Orme
2019
à Marseille.

11225Le livret étant maintenant sorti, une sélection plus importante et complémentaire est feuilletable en ligne.

Dans la partie
Algorithmes classiques
, nous retrouvons donc nombres premiers, PGCD, PPCM, racines d'un polynôme, longueur d'une courbe, dichotomie, longueurs et nature d'un triangle, et indicateur statistiques.

Au niveau des trois projets proposés pour
Aller plus loin avec l'algorithmique
, nous avons cryptographie affine, solveur de sudoku, et fractions égyptiennes.

Rappelons que ce cahier d'activité fera partie des récompenses gratuites disponibles au choix pour les établissements participant au programme d'aide à l'équipement de
Texas Instruments
.

Liens
:


Rajoute MicroPython + WiFi sur TI-Python pour 83 Premium CE

New postby critor » 26 May 2019, 21:35

10901
Le module externe
TI-Python
permet à ta
TI-83 Premium CE
d'exécuter des scripts
Python
.

Nous avions déjà vu que le module externe
TI-Python
pour ta
TI-83 Premium CE
:
  • était bien modeste en capacités, et utilisait en conséquence une implémentation
    Python
    assez légère,
    CircuitPython
    d'
    Adafruit
  • qu'il était possible de recompiler une version un peu plus étoffée de
    CircuitPython
    , notamment avec la gestion des nombres complexes et le module
    cmath
    associé, mais que c'est difficile à maintenir ou faire évoluer tellement on se retrouve à la limite des capacités matérielles
  • que l'utilisation de tels
    firmwares
    non officiels n'était pas sans inconvénients, puisque l'application
    PyAdaptr
    côté calculatrice vérifie le
    firmware
    du module externe, et le remplace si il ne lui plaît pas

10213Ce week-end, nouveau triple exploit de le magicien.

Il a eu l'idée de rajouter dans son module externe
TI-Python
une
pyboard
ESP8266
, carte de développement
Python
qui d'origine fait tourner une implémentation
MicroPython
beaucoup plus complète. Le
TI-Python
quant à lui est reprogrammé avec un
firmware
le faisant se comporter comme un pont série, relayant alors différents messages
UART
entre la
TI-83 Premium CE
et la carte
ESP8266
. :bj:
Techniquement, ce sont les points de tests
TP5
et
TP6
au dos de la carte du
TI-Python
qui sont mis à contribution en tant respectivement que
RX
(réception)
et
TX
(émission)
.

Plus précisément, le
firmware
officiel du
TI-Python
n'est ici pas remplacé. Le
firmware
alternatif est en fait programmé et amorcé dans la zone de stockage de données qui est de toutes façons inutile dans cette configuration, puisque c'est la carte
ESP8266
qui fait tout le travail. Donc quand l'application
PyAdaptr
de la
TI-83 Premium CE
tente de vérifier le
firmware
dans la mémoire
Flash
du
TI-Python
elle le trouve et n'y voit que du feu, ne comprenant pas que ce
firmware
qui reste bel et bien présent en mémoire aux mêmes adresses n'est pas celui qui est amorcé. :P

Mais ce n'est pas tout. Suivant le chemin des cartes de développement, de plus en plus de
Pyboards
disposent d'une antenne sans-fil exploitable en
WiFi
et/ou
Bluetooth
, et c'est le cas de l'
ESP8266
. Comme démontré dans la vidéo qui suit, depuis un ordinateur tu peux donc te connecter en
WiFi
sur l'
ESP8266
, et ainsi par extension envoyer des données sans fil sur ta
TI-83 Premium CE
, même en mode examen : :o

Source
:
https://zardam.github.io/post/ti83-python-2/ via viewtopic.php?f=10&t=22632&p=242477#p242477
Code source
:
https://github.com/zardam/tipythonserial

-
Search
-
Featured topics
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
421 utilisateurs:
>390 invités
>26 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)