π
<-
Chat plein-écran
[^]

TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Discussions scientifiques et scolaires

TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Admin » 19 May 2016, 11:22

Les examens arrivent à grand pas, et comme chaque année les TPs/ECE se déroulent à compter de fin mai, peu avant les épreuves écrites.
La diffusion des sujets et codes des TPs/ECE de Physique-Chimie des trois dernières années avait eu lieu à la fin de la période des TP, ce qui avait pu avantager ceux qui passaient les épreuves en dernier. Toutefois, la petite "parade" consiste tout simplement à faire tourner les codes des TPs, avec l'intitulé du sujet (dans la mesure du possible) et ce qui est attendu. Cette dernière tactique avait plutôt bien fonctionné l'année dernière, alors nous comptons sur vous cette année! ;)

Nous avons besoin de vous: retenez (au moins) votre titre et votre n° de TP! Venez ensuite le partager ici. ;) Ça ne vous servira peut-être pas directement, mais grâce aux personnes de l'année dernière, vous avez maintenant accès à tout une liste de TPs tombés en 2015, 2014 et 2013. Alors jouez vous aussi le jeu :)



Tableau récapitulatif

Comment lire le tableau:

6
: Cliquez sur les
6
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2016)
5
: Cliquez sur les
5
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2015)
4
: Cliquez sur les
4
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2014)
3
: Cliquez sur les
3
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2013)
Si il y a un
3
/
4
/
5
sans lien, cela veut dire qu'il est tombé en 2013/2014/2015, mais qu'il n'y a pas d'infos associées.

Si le protocole à appliquer est toujours à peu près le même pour un TP donné, les conclusions peuvent être différentes. Par exemple, si on vous demande si une concentration est adaptée pour un certain usage, un lycée peut proposer au candidat une solution trop concentrée qui ne conviendra pas, alors qu'un autre proposera aux candidats une solution de bonne concentration.


Obligatoire/Spécifique:

  • 402:
    Suspension de voiture
    6 6 6 6
  • 405:
    Transmission de musique par fibre optique
    6
  • 411:
    La cinétique de cristallisation
    6 6 6 6 6 5
  • 412:
    Identification d'un diastéréoisomère
    6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6
  • 415:
    Titrage conductimétrique de l'allantoïne
    6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 5 5
  • 416: synthès du DNA 6
  • 417:
    Contrôle qualité de la dibenzalacétone
    6 6 6
  • 418: diffraction, téléscope, tâche d'Airy 6 6 6
  • 420: Interférences et irisation / fentes Young 6 6 6 6 5 5 4 4
  • 427:
    Vol parabolique de l'Airbus A300 Zéro-g
    6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 5
  • 431:
    Bouillie bordelaise dans l'agriculture bio
    6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 5
  • 434:
    mélodie dans un labo
    6 6 6 6
  • 437: Poissons tubés aquarium 6 6 6 6 6 6 6 6
  • 439: Lecteur de code-barres 6 6 6 6 6
  • 440:
    Mécanisme d'une catalyse
    6 6 6
  • 443:
    Acide ascorbique - Vitamine C
    6 6 6 6 6 6 6 6 6
  • 448:
    La balance inertielle
    6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6
Spécialité:

  • 501: Électrolyse de l'acide sulfurique 6
  • 502:
    L'accord presque parfait
    6
  • 504:
    Production de dihydrogène
    6 6 6 6
  • 505:
  • 507:
    Générateur photovoltaïque
    6 6 6 6 6 5 4
  • 511: rejets de nitrate d'une algue 6 6 6 6 6
  • 512:
    Directivité d'un microphone
    6 6 5
  • 517:
    Traitement d’un effluent industriel
    6 6 6 6
    4
    3


Vous pouvez cliquer le logo Image devant chaque témoignage pour trouver sa ou ses source(s). Ainsi, vous pouvez contactez directement l'auteur en cas de problème/question.
Si vous rencontrez le logo Image, ce que la source du témoignage n'est pas/plus disponible.



Sujet 402 - Témoignage a
Image Image
C'était sur les suspensions de voiture, on avait une modélisation avec un ressort de résistance (k=10 N/m) avec au bout une masse 200g, et il fallait d'abord proposer un protocole pour avoir les énergies mécaniques (en gros filmer l'expérience avec une caméra, puis placer origine, repère etc sur un logiciel, placer les points et ça nous donnait "y"). Ensuite il fallait calculer les 3 énergies méca, la formule est donnée donc rien de compliqué, pareil pour l'utilisation du logiciel tout est expliqué en détail, et après 2 questions qui demandaient si il y avait eu dissipation d'énergie (la réponse est oui), et ensuite que faire pour limiter le nombre d'oscillation (augmenter résistance ressort, masse du poids => augmenter les frottements d'air afin d'augmenter la perte d'énergie et donc limiter les oscillations).
Voilà bonne chance !



Sujet 402 - Témoignage b
Image Image
Il s'agissait du sujet "Suspensions de voiture", la modélisation était un objet suspendu (un poids d'une masse m=150 g) au bout d'un ressort (de raideur k=0.15 N/m) suspendu à une potence. On disposait de 2 ou 3 documents. Il fallait écrire un protocole expliquant comment calculer l'énergie mécanique (dont la formule Em=(1/2)*k*y² était donnée) lorsque le ressort était le plus étendu au cours de 3 oscillations. On devait réaliser une capture vidéo à l'aide d'une webcam puis l'importer dans Avimeca (parfois le professeur préférait nous donner la vidéo "officielle"), étalonner (en pensant à placer l'origine avec l'axe y orienté vers le bas sur la position d'équilibre) et pointer la position de l'objet suspendu (seulement sur les images où il était situé au plus bas).
A l'aide des valeurs de la position en y d'Avimeca, il fallait calculer les énergies mécaniques.
On nous demandait si il y avait une dissipation d'énergie, ce qui était effectivement les cas car les 3 énergies mécaniques sont décroissantes.
On nous demandait enfin comment améliorer la modélisation et limiter les oscillations, augmenter la raideur du ressort ou la masse du poids.
Un ECE vraiment simple, et rapide, 50 minutes sont suffisantes et les documents proposés ne sont pas tous utiles, sûrement un des plus faciles !
Bonne chance à ceux qui passent bientôt ! ;)



Sujet 402 - Témoignage c
Image Image
ECE de physique non spé 402 - la voiture en suspension
On nous demande de calculer les energies mecaniques d'un objet suspendu a un ressort au moment où l'objet est le plus bas pour 3 oscillations successives.
On a la formule Em = 1/2.k.y^2 donnee dans l'énoncé.
Protocole :
- accrocher un objet de masse m=200g a un ressort de raideur k=19 N.m^-1 lui meme accroché a une potence (dans mon cas le montage etait realise avant que j'arrive). Sur la potence fixer un repere ( equerre, regle) pour etalonner sur Avimeca.
- filmer quelques oscillations (plus de 3 faites en 5) avec la camera : commencer la video en filmant le ressort et l objet dans sa position d'origine (au repos) puis tendre le ressort pour filmer les oscillations (important d'avoir la position de l'objet au repos pour placer l'axe)
- passer la video sur Avimeca, etalonner avec le repere que vous avez placé sur la video et placer l'axe des y orienté vers le bas avec l'origine du repere au niveau du centre de gravite de l'objet a la position au repos
- pointer le moment ou l'objet est au plus bas lors de 3 oscillations successives
- passer les valeurs dans regressi et calculer l'energie mecanique a l'aide de la formule donnee par l'enoncé Em=1/2.k.y^2
Il y a ensuite un espace sur la feuille de compte rendu pour rentrer les 3 valeurs obtenues de Em.
Questions de conclusion
Y a-t-il dissipation d'energie ? Oui car Em diminue
Comment faire pour limiter les oscillations ? Augmenter la raideur k et la masse m afin d'augmenter les frottements et d'amortir les oscillations
TP super simple et tres rapide a faire si on s'y met vite ( pleins de docs inutiles au debut ne les lisez pas ) j'ai fini en moins de 3/4 d'heure



Sujet 402 - Témoignage d
Image Image
TP Physique (non spé) n°402 (Du moins c'est ce que j'ai lu) :
Il faut mettre en oeuvre un pendule avec ressort et enregistrer l'expérience par webcam, puis en étudiant la vidéo (vous utiliserez une video autre que celle que vous avez fait) réaliser le pointage de l'objet fixé sur Latispro (ou REGRESSI). C'est relativement simple, mais il faut rapidement faire l'expérience pour pouvoir répondre aux questions après à temps.
Protocole : Vous suivez les docs qu'ils vous donneront dans le sujet : tirer l'objet jusqu'au point d'étirement maximal du ressort et le lâcher, le tout etant enregistré par webcam. Après, selon le logiciel de pointage que vous utiliserez, il faudra pointer les 3 points de l'objet où il atteindra l'étirement maximal (point le plus bas) du ressort pendant 3 oscillations.
Après faudra calculer l'énergie mécanique de l'objet de chaque fois qu'il passera par ces trois points (Em = Epe =(1/2)k(ymax)^2, d'toute façon ils vous donnent la formule), ensuite il faudra dire qu'il y a dissipation d'énergie vu que l'énergie mécanique de l'objet fixé diminue.
Enfin vous dites que pour limiter les oscillations, il faudra diminuer la constante de raideur du ressort blablala
Si vous avez des questions n'hésitez pas je serai là en train de réviser mon bac OIB allez ciao



Sujet 405 - Témoignage a
Image Image
Sujet 405 physique : Sur la fibre optique
Il faut montrer que la fibre optique (transmission guidée) est plus efficace qu'une transmission libre pour un son.
En premier il y a un schéma à completer avec le matériel il me semble que ça donnait MP3->Del->Fibre->Photodiode->oscilloscope et au dessus de chaque flèche il fallait dire la nature du signal (électrique, lumineux, sonore).
Ensuite il y a un montage à faire pour brancher à l'ordi et pouvoir utiliser LatisPro et on nous demande de relever la fréquence, la période et l'amplitude.
Et en dernier il y a 4 tests à faire en faisant varier les conditions de l'expérience (distance émetteur/récepteur, transmission libre/guidée...) tout en relevant toujours la fréquence, la période et le temps.
Puis une conclusion sur l'efficacité de la fibre optique par rapport à une transmission libre pour le son.
Tp plutôt simple mais il faut faire attention à ne pas trop perdre de temps dans le montage et les tests



Sujet 411 - Témoignage a
ImageImage Image
nous utilisons seulement l'ordinateur, donc ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas de verrerie ou autre !
Le but de cet ECE est de déterminer l'évolution du rayon d'une cristallisation en fonction du temps !
Au début question simple, avec le logiciel Salsaj déterminer la longueur en mm avec des pixels ! Il faut mesurer puis faire un produit en croix
Ensuite protocole : Besoin des logiciels Avimeca et Regressi (fiches d'utilisation des trois données)
Après l'avoir effectué, choix entre deux fonctions (l'une affine et l'autre avec des puissances) comparer les incertitudes des deux fonctions la réponse est la première la fonction avec une puissance !
ECE plutôt rapide, pas si compliqué que ça, au début vous avez 3/4 documents personnellement ils ne m'ont servi à rien, ne perdez pas de temps là dessus !



Sujet 411 - Témoignage b
Image Image
Nous voilà sur un TP sur ordinateur avec joint des fiches d'utilisation de Excel Gimp et Aviméca
Nous avons également sur l'ordinateur une photo d'un POE ainsi qu'une vidéo du développement du POE
Les questions portent que le champ oculaire de l'image et ensuite sur l'acquisition de données que vous transformerez ensuite en graphique pour en déduire la courbe de tendance
En espérant vous avoir aidé, personnellement j'ai excellemment bien réussi le TP.
Merde à tous



Sujet 411 - Témoignage c
Image Image
Sujet n°411 chimie non spé
Étude de la taille du rayon d'un cristal lors de la cristallisation.
Il faut d'abord déterminer la dimension du champs optique (définition donnée dans le sujet ): Ouvrir la photo donnée avec SalsaJ et mesurer la distance en pixels (Ne surtout pas zoomer!) et faire un produit en croix pour trouver la dimension du champ optique.
Il faut ensuite visualiser l'évolution du rayon du cristal en fonction du temps: Sur avimeca, faire un pointage ( centre du repère: centre du cristal; échelle: longueur de l'image= valeur trouvée à la première question.Vous devez activer le zoom pour plus de précision)
Envoyer ensuite les valeurs sur régressi et tracer f(t)=X
Enfin il faut modéliser les courbes avec les équations données et déterminer laquelle est la plus précise ( on peut déplacer les points de la fonction puissance): il faut juste observer laquelle a le plus petit écart relatif.Pour finir il faut juste donner les valeurs de a et b (écrite à l'écran )
Bonne chance :bj:



Sujet 411 - Témoignage d
Image Image
Sujet 411 en physique obligatoire:La cristallisation au cours du temps.
Logiciel utilisés : Gimp et Latispro
Etape 1:
Dans gimp:
On a une photo d'un cristal qui fait une certaine taille en pixels qui sera donnée, dessus il y à une double flèche qui nous indique combien fait une distance en cm.
Le but est de mesurer cb de pixels fait la longueur de la flèche
(Notez la position de l'axe des x de votre pointeur au deux extrémités de la flèche qui sera indiquée dans une case a gauche, puis faites la soustraction pour trouver le nb de pixels)
Trouver les coordonnées:
http://image.noelshack.com/fichi…/…/21/1464287862-regles.jpg
Bref vous connaissez la largeur totale de la photo et de la flèche en pixels et combien cette dernière représente en cm, vous faites un produit en croix pour savoir la longueur en cm de la largeur de la photo.
Etape 2 + 3
Vidéo à étudier sous Latispro (il faut trouver un moyen d'obtenir la taille du cristal en fonction du temps : Dans le sujet c'est indiqué que la vidéo fait la même largeur que la photo en cm d'où notre calcul en étape 1
A noter qu'il faudra rédiger un protocole à partir de ce que je vais dire
Il faut donc placer l'origine au centre du cristal , l'étalon faut le prendre sur toute la largeur de l'image de la vidéo et indiquer
EN METRES la longueur que vous avez trouvé précédement
Ensuite pour placer les points il faut suivre l'axe des x (horizontal) jusqu'au bout puis vous affichez la courbe de points
(En fait l'étape 3 c'est réaliser le protocole)
Etape 4:
Le sujet vous propose deux formules mathématiques qui correspondent chacune à un modèle de courbe différents
Le premier c'est celui du modèle de la fonction puissance (A x t^B)
et l'autre celui de la fonction affine (A x t+B) il faut trouver lequel des deux est le mieux adapter et justifier pourquoi
Il suffit de calculer les deux modèles de courbes a partir de votre mouvement x que vous faites glisser dans la case pour le calculer
(Je vous conseille d'ouvrir une feuille bloc notre pour copier coller
ce que l'ordi affiche après le calcule du modèle, vous savez la case juste en dessous un truc du genre va apparaître : Mouvement X=Machintruc x temps +BiduleE-8^ )
Une fois les deux modèles calculés et affichés vous pouvez les comparer par rapport a votre courbe de points initiale.
Ici la bonne réponse est le modèle de la courbe de puissance car
il prend bien en compte le point d'origine et le tracé suit mieux la tendance de la courbe..
Il faut maintenant identifier le "A" et la "B" de la formule mathématique dans le truc que vous avez copié/collé dans le bloc note
( Mouvement X=Machintruc x temps +BiduleE-8^)
La c'est juste du bon sens vous êtes obligés d'y arriver, ce sera plus clair avec le sujet sous le syeux
Après vous pouvez vous casser avec la certitude d'avoir une bonne note ;)
Si vous avez des questions...
Image



Sujet 411 - Témoignage e
Image Image
ECE
Cristallisation :
Les documents servent juste à savoir qu'on cherche, dans un premier temps, la taille de l'image :

1) logiciel traitement d'image. On prend 0,1 mm de référence et on cherche la taille de l'image entière en mm sachant qu'elle fait 842 pixel.
Penser à mettre l'origine en bas à gauche de l'écran pour avoir des réponses positives.
On trouve 0,223 mm je crois.

2. Importer la vidéo de cristallisation dans avimeca ( on voit un cristal grandir). On a l'échelle grâce à la question précédente : largeur totale de l'image = 0,223 mm (à mettre en m)
On place le repère au centre du cristal et on fait un pointage.
On obtient ainsi l'évolution du rayon au cours du temps.

3) exporter tout ça sur régressi. Faire un graphique de x (le rayon) en fonction du temps. ( ignorer y)
Ensuite on propose 2 modélisations qu'il faut tester. Une avec la fonction affine, l'autre avec la fonction puissance. L'écart de cette dernière (2,4% pour ma part au lieu de 7,6 % ) est plus petit donc on la choisit.
Lire sur régréssi ( dans l'onglet de gauche ) et rapporter les valeurs de a et b.

Finit !!!
Attention à la première étape qui n'est pas très bien expliquée. J'ai eu aussi un soucis technique avec avimeca ( mais ça on n'y peut rien donc pas pénalisant )
Merde à tous ! :D



Sujet 412 - Témoignage a
Image Image
c'est titrage par ph metre on doit dans le sujet déterminer qu'elle est l'acide que l'on a dans un bêcher. Il faudra donc à l'aide des document (on nous donne deux courbe différentes une avec un saut et l'autre avec deux saut) réussir à y associer chaque acide donc on fais un dosage protocole etc on va sur régressi on trouve la courbe et la dernière question c'est trouver la concentration massique de la solution
Ce tp est relativement simple hormis la dernière question
Mais il faut être rapide car il est assez long

Pour retrouver la concentration massique de la solution, tu trouve le n à l'équivalence avec la formule puis ensuite tu trouve le petit m avec la formule n=m/M (M. Est donner) et tu applique la formule de la concentration massique cm =m*v
Ps :c'est un ami qui m'a donner la réponse je n'ai pas eu le temps de finir la question



Sujet 412 - Témoignage b
Image Image
Un prof a laissé un bêcher de 50ml d'acide fumerique à la fenêtre pendant les vacances et une réaction a peut-être eu lieu qui aurait modifié l'acide fumerique en acide malaïque, un énantiomere.
tbh le seul truc un peu déstabilisant c'est qu'on vous donne deux pKa pour les 2 acides. Mais il y a un document qui vs explique qu'on peut exploiter la différence entre les pKa de chaque acide, je suis pas très claire mais c'est expliqué dans le document. En gros pour l'acide malaïque il y a 2 sauts de pH et un seul pour l'acide fumérique ( je suis plus 100% sûre)
Donc pour les différencier il suffit de faire un titrage pH-métrique avec l'hydroxyde de sodium ([Na+] + [HO-]) et noter le pH au fur et à mesure. Moi j'avais la notice du logiciel Atelier Scientifique pour rentrer les valeurs mesurées mais je pense pas que le logiciel est le même partout. T'obtiens la courbe f (V)=pH et faut regarder s'il y a un saut de pH ou deux et conclure sur la nature de l'acide c'est tout
Après il y a une question sur la concentration massique avant le titrage. On vous indique que la concentration de l'acide à la base est de 6,0 g/L. Mais dans mon lycée on est pas d'accord sur la réponse donc je veux pas induire qqun en erreur.



Sujet 412 - Témoignage c
Image Image
En fait ils donnent deux produits et deux courbes d'équivalen​ce
on fait l'expérienc​e on la met sur regressi
et après on peut deviner laquelle correspond avec les Ph
fin non je me suis trompé
ils donnent deux ph pour chaque produit
et pour l'un ils sont proches donc il y a qu'une seule courbe pour le volume à l'équivalen​ce
et l'autres éloignés donc deux volumes



Sujet 412 - Témoignage d
Image Image
Je suis tombe sur le 412 sur la PH metrie, le TP est assez simple.
Une problematique majeur vous est poser. Il faut que vous analyser l acide Inconnu et determiner si il s agit d un acide f.... ou acide m...
Tout d abord vous devez realiser le protocole il est simple :
Tout d abord prelevez 10ml de la solution inconnu et la mettre dans un becher et rajouter de l eau distille pour que la sonde puisse etre totalement immerge et mettez un agitateur magnetique
Remplissez la burette graduée avec de la soude et versez ml par ml la soude dans la solution relevez a chaque ml le PH
Vous devez normalement observé 2 grand saut. Il vous faudra faire la courbe . Vous devez conclure que cst l acide m... Car il y a 2 saut de PH donc les PKA sont eloigne donc cst l acide m.. a la fin on vous demande de calculer la masse molaire pour cela vous devez trouver n a l equivalence puis utilisez la formule n=m/M donc m=nxM puis apres avoir trouver m vous faites c=m×v Donc voila bonne chance a vous



Sujet 412 - Témoignage e
Image Image
un mec par en vacances et laisse un becher avec de l'acide fumarique dans un becher et il sais que l'acide change avec la lumiere et donne alors de l'acide maleique. il veut savoir si il s'st transformer. grace aux docs on sais que le M(maleique) a 2 pKa eloigné alors que le F(fumarique) a 2 pKa rapprochés. On sais que si les pKa sont eloignes alors la courbe du titrage pH a 2 sauts alors on realise un titrage avec de l'hydroxide de sodium comme solution titrante et on place 10 ml d'acide inconnu dilué dans 1à ml d'eau ( pour que la tete de la sonde soit totalement imergée). ensuite on rentre dans excel ou autre pour ensuite effectuer la courbe. La courbe a 2 saut donc le becher contient du M.
ensuite on nous demande la concentration massique de l'acide dans le becher formule : T=M x C
M est donne (116) et pour avoir C on realise la formule de l'equivalence. ATTENTION n'oublier pas les coeficient stochiometrique car il y en a un ca donne : Ca x 10 = (5,0x10^-2 x Veq) / 2
Veq est de 20,2 si votre experience est parfaitement realisee
Voila normalemnt il y a tout si vous avez des questions n'hésitez pas



Sujet 412 - Témoignage f
Image Image
TP numéro 412 physique.
un mec par en vacances et laisse un becher avec de l'acide fumarique dans un becher et il sais que l'acide change avec la lumiere et donne alors de l'acide maleique. il veut savoir si il s'st transformer. grace aux docs on sais que le M(maleique) a 2 pKa eloigné alors que le F(fumarique) a 2 pKa rapprochés. On sais que si les pKa sont eloignes alors la courbe du titrage pH a 2 sauts alors on realise un titrage avec de l'hydroxide de sodium comme solution titrante et on place 10 ml d'acide inconnu dilué dans 1à ml d'eau ( pour que la tete de la sonde soit totalement imergée). ensuite on rentre dans excel ou autre pour ensuite effectuer la courbe. La courbe a 2 saut donc le becher contient du M.
ensuite on nous demande la concentration massique de l'acide dans le becher formule : T=M x C
M est donne (116) et pour avoir C on realise la formule de l'equivalence. ATTENTION n'oublier pas les coeficient stochiometrique car il y en a un ca donne : Ca x 10 = (5,0x10^-2 x Veq) / 2
Veq est de 20,2 si votre experience est parfaitement realisee
Voila normalemnt il y a tout si vous avez des questions n'hésitez pas



Sujet 412 - Témoignage g
Image Image
A l'équivalence les réactifs sont introduits dans les proportions stoechiométriques, tu peux dire alors que nA=nB. Tu sais que n=C*V Donc tu remplaces: Ca * Va = Cb * Vbe . Tu isoles Ca et c'est bon



Sujet 412 - Témoignage h
Image Image
412 (je crois) : Acide oublié dans un bécher

Un homme part en vacances et oublie un bêcher contenant de l'acide fumarique. Lorsqu'il revient, il s'en rend compte et veut savoir si l'acide fumarique s'est transformé (ou non) en son stéréoisomère qui est l'acide maléique.
=> BUT : trouver si l'acide que vous avez sur la paillasse est de l'acide fumarique ou de l'acide maléique.

Doc 1 - Les deux molécules. On voit que c'est des stéréoisomères. Mais c'est pas très utile pour la suite.

Doc 2 - Les cartes d'identité des 2 molécules : Masse molaire, températures de fusion, … Mais ce qui va être utile dedans, ce sera juste les Pka et la masse molaire. L'acide fumarique a 2 pKa (pka1 = 3,.. et pKa2 = 4,..) et c'est pareil pour l'acide maléique (pKa1 =1,.. et pKa2 = 6,..).
Je sais plus si c'est ici ou ailleurs mais on apprend que c'est 2 diacides.

Doc 3 - Explique que les courbes de titrages pHmétrique des diacides avec 2 Pka peuvent être de 2 formes :
1) si les 2 pKa sont proches (moins de 2 unités de valeur), sur la courbe, on voit qu'un seul saut de pH
2) si les 2 pKa sont éloignés ( + de unités de valeur), on voit 2 sauts de pH. Et pour lire vE, ça correspondra au 2e saut de pH.

C'est pas un TP très compliqué mais il faut juste bien lire les documents au début et s'y mettre tout de suite parce qu'en 1h, ça passe super vite !
Sinon, c'est en 3 parties.
1- 1) Donner la démarche pour trouver s'il s'agit de l'acide fumarique ou maléique.
Il faut utiliser les docs 2 et 3, dire que c'est 2 diacides et qu'ils ont 2 pKa. Ensuite, expliquer que les pKa de l'acide fumarique sont proches (- 2 d'écart) et que ceux de l'acide maléique ne sont pas proches (+ 2 d'écart).
Pour les diacides, on a 2 types de courbes au choix pour le titrage selon que les pKa soient proches ou pas.
Donc si c'est de l'acide fumarique, si on réalise un titrage puis qu'on trace la courbe du pH en fonction du volume, on verra un seul saut de pH. Si c'est l'acide maléique, y'aura 2 sauts de pH.
1- 2) Faire un schéma du titrage.
Ne pas oublier de légender la verrerie, de dire où est le titré/titrant et noter la concentration du titrant et le volume du titré. On titre la solution d'acide inconnu par une solution d'hydroxyde de sodium (qui contient des ions HO- donc).
+ donner le protocole (verrerie utilisée, grandeurs à mesurer, volume prélevé). Sur ma paillasse j'avais une pipette jaugée de 10,0 mL donc j'ai prélevé 10,0 mL, mis dans un bêcher, ajouté le barreau aimanté, versé le titrant dans la burette etc.
J'ai aussi rajouté que je réalisais la courbe présentant le pH en fonction du volume de soude versé sur un logiciel adapté (Atelier Scientifique perso)
Si vous êtes pas trop en retard, ajoutez la soude mL par mL, quand ça augmente plus vite de 0,5 en 0,5 (vers 8 je crois, jusqu'à 12), puis à nouveau mL par mL jusque vers 19/20mL et 0,5 par 0,5 après, quelque chose du genre en tout cas. C'est mieux pour la précision de resserrer les points au niveau des sauts de pH :)

2- La manip. Bien rincer pipette/burette et sécher la sonde du pH-mètre avec du papier joseph avant de la mettre dans le bécher du titrage, la prof qu'on avait a pas trop aimé que certains oublient

3- 1) Exploitation des résultats, en s'aidant des documents (doc 3 surtout) : quel acide on a.
On a 2 sauts de pH sur la courbe => acide maléique.
3- 2) Calcul de la concentration massique de cet acide.
/!\ Equation de la réaction (elle est donnée). H2A (le diacide) + 2 HO- ----> 2 H20 + A-
Ne pas oublier la petite phrase : à l'équivalence, les réactifs ont été introduits dans les proportions stoechiométriques de la réaction de titrage et ont été entièrement consommés.
Donc au final, on se retrouve avec n(H2A) = n(HO-)/2
n = c x V etc => ça donne quelque chose comme c(H2A) = c(HO-) x Ve / 2 x V(H2A)
et Cm(H2A) = c(H2A) x M(H2A)

- Pour trouver Ve, on exploite le doc 3, qui dit que Ve correspond au 2e saut de pH sur la courbe. J'ai pris Ve avec l'outil tangentes pH sur atelier scientifique mais je crois qu'on peut aussi faire avec la dérivée
- M(H2A) est dans le doc 2
J'avais quelque chose dans les 8,..g.l-1 au final, je crois

C'est un TP tout simple, tout est dit dans les docs, il faut juste lire attentivement et ça ira tranquille. J'ai à peu près respecté les temps indiqués et j'étais bien niveau temps :)
Faut juste pas oublier 2/3 minutes à la fin pour la vaisselle, parce que ça fait plein de trucs à laver 8-)



Sujet 412 - Témoignage i
Image Image
En chimie : titrage pH-métrique d'un acide inconnu
En gros t'as le choix entre 2 acides qui ont une différence de pKa petite ou grande (donc 1 saut au 2 de pH lors du titrage)
Faut mettre 10mL de la solution inconnue dans un bêcher, agitation et réactif titrant dans la burette graduée (faut faire le schéma) et pH-mètre dans bêcher
Le titrage c'est assez long (1mL par mL) du coup je vous conseille de pas perdre de temps pour pouvoir faire la courbe sur regressi avec les 2 sauts de pH
On en déduit que c'est l'acide 2 (nom chelou ça commençait par m :D)
Et après faut calculer la concentration massique (j'ai pas eu le temps)
Bref j'espère avoir aidé quelqu'un !
Bonne chance à tous *smack*



Sujet 412 - Témoignage j
Image Image
412 -Témoignage

J'ai tiré le sujet 412 en obligatoire : il s'agit d'un titrage pHmétrique.
1) Tout d'abord, on vous demande de trouver une méthode permettant de déterminer l'acide inconnu de votre solution : il suffit de suivre les documents tout y est ! Vous avez le choix entre l'acide fumarique ou maléique et vous avez toutes les données permettant de conclure sur la marche à suivre.
2) Puis vous devez schématiser votre protocole, l'expérience que vous comptez réaliser : prenez le temps de bien lire la liste du matériel pour établir les volumes et les instruments à utiliser ! C'est un protocole qui a été vu en TP durant l'année, donc pas de panique tout revient vite en mémoire pour à la manipulation (comme compléter le bécher avec de l'eau distiller pour que l'électrode du pHmètre soit immergée par exemple ...) :)
3) Vous réaliser votre protocole, et en même temps vous faites vos relevés de pH dans un graphique.
4) Vous en déduisez l'acide contenu dans la solution en suivant votre méthode 1)
5) Il faut déterminer la concentration massique de l'acide dans la solution : toujours la même méthode : vous trouvez le volume à l'équivalence sur votre courbe (méthode des tangentes par exemple). Puis les réactifs étant introduits dans les proportions stochiométriques, vous pouvez écrire n(initial)/1=n(équivalence)/2 --> N'oubliez pas les coefficients sotchiométriques dans l'équation de la réaction !!!!!!
Vous résolvez l'équation avec C(i)=(C(e)xV(e))/(V(i)x2), vous obtenez la concentration molaire.
Pour passer à la concentration massique, il suffit de faire : Cmolaire x Macide

Voilà, le TP est simple à réaliser ! Il ne faut pas perdre trop de temps aux 1ères étape, 1h ça passe relativement vite quand on est occupé ^^
Bon courage à tous, en espérant vous avoir aidé un peu (j'ai lu tous les témoignages avant de passé mon ECE, ça m'a bien rassuré et je suis arrivée devant le TP en sachant quoi faire, donc merci !)



Sujet 412 - Témoignage k
Image Image
Je suis passer en Chimie sur le titrage ph metrique, un homme laisse une solution d'acide exposer à la lumière pendant son voyage et quand il revient il ne sait pas si sa solution est restée la même ou si elle a changer. On nous donne un tableau avec les caractéristiques de l'acide fumarique et l'acide maleique: l'acide fumarique étant l'acide que l'homme a laisser avant de partir en voyage. On cherche à déterminer si la solution qu'on a est l'acide maleique ou l'acide fumarique. Dans le tableau on nous dis qu'un acide possède 2 pka proches tandis que l'autre possède 2 pka de valeurs éloignés. Dans un second document on apprend que lors d'un dosage soit une courbe normale avec une seule variation soit une autre courbe avec deux variations dans le cas où l'acide possède 2 pka éloigner.
On va alors réaliser un dosage, il faut établir un protocole experimentale et en fonction de la courbe obtenu on déterminera quel acide l'homme trouve lors de son retour de voyage. Puis on nous demande de calculer la concentration massique.
Bonne chance à tous !



Sujet 412 - Témoignage l
Image Image
Physique-chimie pour le n°412, titrage au (Na+ + HO-) de acide fumarique-acide maléique je résume pas d'autres l'ont déjà fait, mais dans les résultats vous devez normalement trouver DEUX sauts de pH, ce qui indique que les 2 pKa du diacide sont éloignés de plus de 2 unités de pKa l'acide présent dans le flacon est donc l'acide maléique



Sujet 415 - Témoignage a
Image Image
on devait préparer une solution d'allantoïne et la titrer pour déterminer la pureté de l'allantoïne.
sujet un peu déstabilisant car la dissolution se fait dans un gros erlenmeyer(300mL) au lieu d'une fiole jaugée
la courbe de la conduction en fonction du volume est étrange mais ça ne change rien il faut tracer les deux droites pour déterminer le volume équivalent. j'ai trouvé un volume équivalent aux alentours de 8mL
avec la formule à l'équivalence ( C(acide) x V (acide) = C (base) x V (base) ) on déduit le n (CxV) et on le multiplie par le M de l'allantoïne donné dans les documents pour obtenir la masse, ainsi : m = M x n.
Étant donné que la solution est faite avec 1g d'allantoïne vous êtes supposés trouver un peu moins et en déduire que l'allantoïne est à X% pure( si vous trouvez 0.95g et bien elle est pure à 95%) et qu'elle ne peut donc être commercialisée car elle supposée être pure à 100%
j'ai essayé de retracer l'allure de la courbe obtenue et les deux droites à tracer.
Sujet simple si vous avez les bons réflexes et n'êtes pas perturbés par tout les petits changements
(petite erreur sur l'allure de la courbe c'est Ve et non Vb au niveau de l'intersection des droites)
Image



Sujet 415 - Témoignage b
Image Image
C'était la conductimétrie
Il fallait schématiser l'expérience que l'on devait réaliser, avec la solution titrante et la solution titrée. Ensuite, on avait de l'allantoïne sous forme brute, il fallait prendre 1g et réaliser une dissolution dans 300ml d'eau distillée chaude. Ensuite on mettait le bécher sous la burette graduée sur l'agitateur magnétique et on l'activait pour faire tourner le barreau aimanté. Dans la burette graduée, on mettait la solution d'hydroxyde de sodium et on réalisait le titrage par la suite.
A la fin de l'expérience, on devait trouver le volume équivalent à partir des tangentes (sur le graphique qui montrait la conductimetrie en fonction du volume ajoutée) et la masse d'allantoïne grâce à cela pour trouver le rendement et savoir si il était pur.
Après, on nous demandait si on pouvait le commercialiser, et sinon comment le purifier si jamais il n'était pas pur à 100%. J'ai trouvé un rendement de 100% (avec un volume equivalent de 13mL) donc l'allantoïne pouvait être commercialisée. (Mais cela change en fonction de vos échantillons et de vos lycées)



Sujet 415 - Témoignage c
Image Image
Je suis passé en Physique sur un sujet non spé. Il fallait déterminer si L'allantoïne utilisée avait un taux de pureté suffisant.
Il faut simplement faire un schéma du dosage par conductimétrie, puis réaliser une dissolution de l'allantoïne dans de l'eau tiède avant de mettre en oeuvre le dosage par de l'hydroxyde de sodium.
Ensuite on utilise la courbe de la conductivité en fonction du volume de HO- versé pour trouver l'équivalence (le point d'intersection des deux droites), j'ai trouvé à peu pres 6.9 mL.
On calcule la Concentration molaire, la concentration massique.
(Cm=C*M), et on en déduit la masse (ce que je n'ai pas fait parce que j'avais oublié la formule m=M*n)
Ensuite je pense qu'il faut calculer le rendement.
Un TP assez facile en soit, bien gérer son temps car le dosage prend assez longtemps sur une heure.
Voilà, si j'ai pu aider !



Sujet 415 - Témoignage d
Image Image
J'ai eu celui-ci ce matin j'ai trouvé Ve = 12,81 mL (environ)

Et à la fin il fallait dire que le produit ne pouvait pas être commercialisé car il n'etait pas assez pure puis expliquer comment faire pour qu'il le soit... ( filtrer, température de fusion... synthétiser ..???)
Ne pas oublier de rincer la BURETTE GRADUEE à l'eau distillée puis avec l'hydroxyde de sodium !
Et sur le schéma du protocole indiquez solution titrée et titrante
Voilaaa



Sujet 415 - Témoignage e
Image Image
Sujet 415: titrage conductimétrique de l'allantoïne
Faire un schéma du titrage(la solution titrante est HO- et la titrée est l'allantoïne)
Réaliser une dillution d'1g d'allantoïne dans 300 mL dans un bécher. On pese 1g d'allantoïne, on le verse dans le becher on ajoute de l'eau distillée chaude jusqu'à la moitié, on remue et on rajoute de l'eau et on remue de nouveau juqu'a dissoution complete. On doit ensuite réaliser le titrage conductimétrique et on reporte les valeurs sur regressi.
on détermine le volume equivalent (intersection de deux droites) puis on calcule la masse: On a CHO-xVeq=CallantoinexVeq
or n=cxV donc n= cHO-xVeq
Ensuite on sait que M=m/n donc m=Mxn
pour la pureté on fait le rapport masse obtenue/ masse dissoute*100. Il faut dire si elle est commercialisable et si non que faire pour la commercialiser.
Il n'y a rien de bien difficile ne vous inquiétez pas
Bon courage et encore merci parce que c'est grace au groupe que je l'ai réussi
Voici un lien du graphe qui ressemble a celui obtenu:
http://www.chimix.com/an15/bac15/image/poly12.jpg
Image
Image



Sujet 415 - Témoignage f
Image Image
Sujet 415 en chimie : titrage de l'allantoïne par conductimétrie.
L'allantoïne est un acide utilisé dans l'industrie pharmaceutique et on doit faite un titrage par conductimetrie pour faire un contrôle de qualité.
Etape 1: on réalise un schéma de notre titrage avec une burette graduée de 25mL avec dedans une solution titrante d'hydroxyde de sodium (Na+;OH-) à une concentration de 0.50mol.L-1. En dessous on a un grand bécher de 300mL dans lequel on a dissout de l'allantoïne solide avec de l'eau distillée chaude à environ 40°C. En dessous on a l'agitateur magnétique. Dans le bécher on a le barreau magnétique et la sonde conductimétrique.
Etape 2 : On réalise le titrage par conductimétrie avec une masse de 1g d'allantoïne qu'on va peser soit même avec un sabot de pesée. On fait dissoudre l'allantoïne dans un bécher de 300mL et on introduit le barreau dans le becher. On active l'agitateur pour faire dissoudre le solide. Pendant ce temps je vous conseille de construire un tableau pour relever les mesures de conductimetrie que vous aller faire. On introduit ensuite la solution titrante mL par mL et on releve à chaque fois la conductimetrie.
Etape 3 : on rentre toute nos valeurs dans le tableur du logiciel latis pro (equivalent a regressi je pense) puis on trace la courbe qui presente l'évolution de la conductimetrie en fonction du volume. On determine ensuite le Veq en modelisant les deux parties de la coubes par des fonctions affines. On a 2 droites qui se croisent et leur intersection est le Veq.
J'ai trouvé 10,9 mL en Veq les autres de la salle avaient à peu près pareil.
Etape 4 : on determine avec le Veq la masse d'allantoïne obtenue a l'equivalence et on determine la pureté de l'allantoïne. À l'equivalence,
n (allantoïne)= n (OH-) donc,
n (allantoïne)= C (OH-)*Veq
Or n=m/M d'où m=n*M avec M=158g.mol-1 je crois et ainsi :
m(allantoïne)=C(OH-)* Veq* M
J'obtiens 0.86 g et comme on avait un solide de 1g j'en deduis que la pureté de l'allantoïne est de 86%.
Voilà j'espère avoir été assez clair pour ce tp ^^. Il est simple c'est un tp bateau qu'on a fait de nombreuses fois dans l'année mais essayer d'aller rapidement lors de la manipulation pour pas trop perdre de temps lors de l'exploitation des reultats ( etapes 3 et 4).
En tout cas bonne chance à ceux qui n'ont pas encore passé leur ece ! ;)



Sujet 415 - Témoignage g
Image Image
Je suis tombé sur un titrage conductimétrique pour 1,0 g d'allantoïne. Nous devons evaluer la pureté de l'allantoïne qui nous est fournie, issue d'une synthèse.
Les documents sont assez peut utiles, attention à regarder la liste du matériel pour reperer la concentration de la solution d'hydroxyde de sodium qui sera importante pour la suite, ainsi que la masse molaire de l'allantoïne.
Dans un premier temps, vous devez schématiser le titrage conductimétrique à réaliser.
Enfin vous realisez le protocole, tout est indiqué pas d'inqiétude.
Vous introduisez ml par ml la solution titrante tout en relevant les valeurs du conductimétre. (Il est deja reglé sur le bon calibre)
Vous rentre vos valeurs en fonction du volume introduit dans un logiciel de mesure (regressi pour moi) et vous modelisez vos courbes. Attention la modélisation des courbes conductimétrique est un peu particulière voici un tutoriel : http://youtu.be/RUREzqzObjw (pour ceux qui utilisent regressi)
Enfin vous calculez la masse d'allantoïne a l'aide de votre volume equivalent classique. Vous devez evaluer la pureté, donc vous calculez ensuite le rendement. (De 77% pour moi car jnai trouvé 0,77g au lieu ded 1g annoncé) Enfin on vous demande de dire comment ameliorer le rendement : vous parlez alors brievement de la purification apres une synthèse, et vous evoquez la recristalisation.
Image



Sujet 415 - Témoignage h
Image Image
J'su tomber sur un tp je n'ai pas vu le numero mais c'etait un dosage titrage conductimetrique concernant l'allantoïne , on doit dissoudre 1,0g d'allantoïne dans un becher de 300 ml puis on devait mettre de l'eau chaude distille , ensuite on devait faire une courbe pour trouver le volume a l'equivalence(a peu pres 10ml) ensuite on devait trouver la concentration en utilisant la formule Ca*Va=Cb*Ve ensuite une fois trouver on doit calculer la masse avec m=n*M puis on devait dire si l'allantoïne était pur ou pas ! Voila bon courage



Sujet 415 - Témoignage i
Image Image
PHYSIQUE - SUJET 415 - ALLANTOÏNE
sujet assez simple mais qui demande cependant d'être rapide .. Il s'agissait de preparer une solution d'allantoïne puis la titrer pour déterminer le degré de pureté de l'allantoïne. C'est à vous de schématiser le protocole avec le matériel à votre disposition, et malheureusement aucun protocole officiel n'est distribué ensuite .. Vous devez diluer 1g d'allantoïne dans un bêcher de 300ml avec de l'eau distillée chaude. Le tout sur un agitateur magnétique avec dans le bêcher avec un barreau magnétique. Dans la burette graduée, vous mettrez la solution titrante : l'hydroxyde de sodium. On active l'agitateur et vous devez pendre des mesures (tableau) pour relever les valeurs de conducimetries que vous allez réaliser. Le logiciel utilise et "latispro" et vous devez y faire un tableur puis tracer la courbe qui montre l'évolution de la conducimetries. Le reste je me souviens plus vraiment et j'étais pas trop dans les temps. Il faut aller vite et ne pas perdre de temps.



Sujet 415 - Témoignage j
Image Image
Sujet 415
Déjà évoqué mais j'apporte des informations qui auraient pu m'aider à mieux réussir mon TP
Titrage par conductimétrie de l'allantoine:
Etape 1:
- La liste de matériel est donnée, il faut réaliser un schéma de l'expérience . En précisant Le nom de la solution titrante et sa concentration ainsi que le nom de de la solution titrée
Etape 2:
On nous demande de
- faire une dissolution
-réaliser le montage précédent
-modéliser sur atelier scientifique.
(cette étape est à réaliser en autonomie, aucun protocole donné, aucun protocole à rédiger)
- PARTIE 1 Il faut réaliser la dissolution d'1 g de solide d'allantoine dans 300 mL d'eau
ATTENTION:
il faut placer le bécher contenant l'eau distillée (300ml) sur la plaque chauffante qui sert en même temps d'agitateur, puis placer le barreau aimanté.
Verser ensuite le solide prélevé dans une coupelle et pesé correctement (sans oublier de TARER la balance)
Laisser sur l'agitateur à haute température, jusqu'à ce que la solution soit à environ 40-45 degrés
Pendant que la solution chauffe, faire un tableau , SUR UNE FEUILLE DE BROUILLON avec d'une part le volume allant de 1 mL à 20 mL (mL par mL.) D'autre part, la conductivité qui sera notée pour chaque valeur de volume introduit par la suite.
-PARTIE 2:
-faire le montage de titrage
-réaliser le titrage en relevant la valeur de la conductivité à chaque mL introduit.
( vous n'aurez pas à noter les valeurs obtenues sur la feuille du compte rendu mais uniquement sur le brouillon)
-PARTIE 3:
-Dans atelier scientifique, entrer les deux grandeur: Volume (unité= mL) et Conductivité (en mS/cm)
-Compléter en reportant les valeurs relevés lors de l'expérience
-Cliquer sur l'onglet graphique puis sur l'icone avec 2 courbes (quand vous passez la souris dessus s'affiche "Modélisation".
-Dans le graphique on repère qu'il y a 2 droites de coeff directeur différent. On repère l'intervalle de la première droite, on la modélise en précisant dans le logiciel qu'on modélise une droite pour les point allant de A à B, appuyer sur modéliser puis sur entrée. Pareil pour l'autre droite.
-Clic gauche puis curseur, on repère à quel volume correspond le point d'intersection. C'est le volume à l'équivalence Vbe
ETAPE 3 :
REDACTION : on nous demande de calculer la masse d'allantoine pure, et d'en déduire si le solide est commerciable, puis de dire comment obtenir un solide plus pur:
-On multiplie ce volume Vbe par la concentration de la solution à titrer Cb donnée dans les docs, on obtient alors n(b).
-Or à l’équivalence, les réactifs sont introduit dans les proportions stœchiométrique de l'éq chimique donc:
-n(a) (=qtité molaire d'allantoline pure) = n(b)
-On trouve la masse par la relation m= n(a)*M (M est donné dans les docs)
-expliquer si le solide initial était de l'allantoine pure: non car la masse d'allantoine pure (0.85g) est inférieure à la masse de solide prélevé (1g)
-expliquer que pour obtenir un solide plus pure, il faudrait recristalliser la solution puis peut être refaire une filtration sous buchner.
Après avoir lu tout ça, vous pouvez être sur d'avoir 4/4 à votre ECE,



Sujet 415 - Témoignage k
Image Image
TP Physiques non spé numéro 415 je crois !
Très simple : vous devez savoir faire un schéma du titrage par conductimetrie. Ensuite vous réaliser le titrage, vous en déduisez le volume à l'équivalence puis facilment vous obtenez m=c*v*M. Ensuite vous avez un calcul de rendement m/m' et vous donnez en pourcentage puis vous proposez une manière de purifier
:warning: ATTENTION : tp à faire avec gants et lunettes !!!! :warning:
Bon courage à vous



Sujet 416 - Témoignage a
Image Image
on doit faire la synthèse du dna, on a un premier document nous expliquant la réaction, puis une vidéo où il va falloir identifier les différentes erreur ( qui sont : il faut utiliser un agitateur magnétique, il faut se chronomètrer, utilisation d'une hotte) ensuite il y a un dernier doc avec notre équipement, on réalise le protocole donnée , puis une dernière question sur une chromatographie sur couche mince ! Ce tp est très facile mais on peux facilement être pris par le temps !



Sujet 417 - Témoignage a
Image Image
Tp 417 de physique. J'avais une vidéo à regardé avec un lycéen qui faisait une filtration sur buchner. Son produit obtenu après filtration était impur. Il fallait améliorer son protocole pour obtenir un produit pur. Après avoir écrit le protocole il fallait le réaliser. Dans ce protocole il faut faire la filtration du produit impur, le rincer à l'ethanol sur buchner. Après on réalise une chromatographie de 4 produits filtré le produit impur, le produit pur, un produit commercial pour comparer et le produit qu'on cherche à éliminer. Ensuite on regarde a la lampe uv et on conclut.
Il y a également une question du type : pourquoi le produit obtenu est coloré ? Mais tout est expliqué dans les doc (c'est grâce aux doubles liaison conjuguées). Le tp est très facile.



Sujet 417 - Témoignage b
Image Image
Physique obligatoire sujet n214
Filtration sur Büchner
Vous regardez une video d'un lycee qui veut isoler de la cinamonne. Il faut corriger les fautes qu'il fait
-il ne s'est pas placé sous la hotte lors du melange des reactifs
-il n'a pas placé de papier filtre lors de la filtration sur Buchner
-il n'a pas rincé son erlenmeyer pour recuperer tout le solide de la solution
-il a melangé avec une simple agitation; il faut utiliser l'agitateur magnetique
-avant d'utiliser le filtrat il faut faire secher le solide
Voila apres on a une CCM
Il faut juste dire que le produit brut obtenue n'est pas pur il y a une autre espece presente
Tp tres facile aucun calcul à faire



Sujet 417 - Témoignage c
Image Image
TP chimie n°414 - Filtration sur Büchner / Synthèse du dbn (je crois)
L
Etape 1 : Regarder une video d'un lycee qui veut isoler de la cinamonne.
Il faut corriger les fautes qu'il fait et proposer un protocole plus complet
Les erreurs sont :
- Il ne s'est pas placé sous la hotte lors du melange des réactifs,
-Il n'a pas placé de papier filtre lors de la filtration sur Buchner
-Il n'a pas rincé son erlenmeyer pour récuperer tout le solide de la solution -
- Il n'a pas mélangé avec l'agitateur magnétique
Etape 2 : Réaliser le protocole avec les valeurs donnés (elles sont dans le tableau du document 1!!) et en allant doucement
Etape 3 :
Document présentant une CCM avec 3 dépots (la CCM est déjà donné il suffit d'analyser le document)
Sur le premier et le second dépot il y'a une tache et sur le 3ème (produit brut) il y'a deux tâches au même niveau que le premier et le second dépot.
Il faut en déduire que le produit brut obtenue contient les deux espèces et qu'il n'est pas pur car il y a une autre espèce presente.
Aucun calcul à faire
C'est un TP très simple si on maitrise la manipulation et si on respecte le temps conseillé proposé pour chacune des trois parties.
Bon courage



Sujet 420 - Témoignage a
Image Image
- A l'aide du matériel proposé réaliser un schéma montrant l'installation nécessaire pour observer et numériser une figure d'interférence
s avec une lumière monochromatique

- mesurer précisement l'interfrange en pixel (réponse entre 7 et 8 pixels) avec un logiciel de traitement d'images

- on vous donne une photo d'une figure d'interférences d'une lumière polychromatique, on vous demande de décomposer l'image polychromatique en rouge, vert, et bleu. On vous demande alors de calculer l'interfrange pour la couleur verte (réponse autour de 300px), celles pour le rouge et le bleu sont déjà données. Attention à ne pas se tromper entre la figure du rouge, du vert et du bleu (elles apparaissent toutes blanches).

- En suite on vous demande de faire une étude graphique, en fait il faut faire un graphique avec interfrange et sur l'autre axe longueur d'onde de chacune des couleurs primaires (fournies dans le doc élève).
Interpreter le graphique

- On vous demande pourquoi la figure d'intérférences polychromatique présente une irisation

Bonne chance!

rien de bien compliqué, tu as un appareil photo à ta disposition ou une webcam reliée à l'ordi, dans ce cas on te demande juste de faire une capture d'écran, tout est expliqué sur les fiches techniques.

Pour décomposer l'image en rouge, vert et bleu par rapport à la figure d'interférence de la lumière polychromatique à analyser, ça se fait en un clique. A partir de la photo de la figure d'intérference polychromatique, ça te créé trois autres photos des figures d'interferences, il faut garder uniquement la photo correspondant à la couleur verte, les interfranges du rouge et du bleu sont données sur l’énoncée.

Pour déterminer les interfranges de chaque couleur en pixel, on va te faire utiliser un logiciel de traitement d'images qui te donne dans un coin la position de ton curseur par rapport au début de la photo (en pixel). Pour avoir la longueur de l'interfrange il faut simplement calculer la différence entre l’abscisse du pixel de fin et l’abscisse du pixel du début de ton interfrange.



Sujet 420 - Témoignage b
Image Image
Fentes d'young
Interfrange et irritations.
Doc 1:
Spectre d'un laser, lumière monochromatique
Spectre lumière blanche, lumière polychromatique (vert,bleu,rouge) et irritations
Doc 2:
Valeur de la distance de l'Interfrange proportionnel à la longueur d'onde
Doc 3:
Tableau des longueurs d'ondes du bleu vert et jaune.
Matériel :
- appareil photo
-EXEL
-logiciel
-laser
-élévateur
-fentes
-écran blanc
1ere application:
Réaliser le schéma pour réaliser une observation du spectre de la lumière monochromatique. (Photo 1)
2eme application:
Exploiter la photo prise lors de l'expérience avec le laser faire apparaître la coupe et calculer la distance de l'Interfrange i=D2-D1=114 je crois
3eme application:
Exploiter le spectre de la lumière blanche du doc 1 à l'aide du logiciel cliquer sur couleur pour séparer vert, bleu et rouge. L'Interfrange du rouge et bleu sont déjà donné trouver pour le vert. Faire apparaître la coupe comme dans la 2eme application et faire ivert= d2-d1: 450 qqc comme ça.
3 ème application:
Réaliser un graphique qui confirme le doc 2 la proportionalité. Il faut utiliser les valeurs des Interfranges du vert, rouge et bleu (appli2)
Et les valeurs de la longueur d'onde vert,bleu,rouge et réaliser un graphique de l'Interfrange en fonction de la longueur d'onde. L'imprimer
Conclure:
Observation du graphique
Et expliquer les irritations de la lumière blanche.
Image



Sujet 420 - Témoignage c
Image Image
TP sur les interférences et l'irisation
Alors en premier il faut schématiser un montage de figure d'interférences pour une source monochromatique rouge: tout simple avec une double fente
Après il faut réaliser le protocole, et prendre en photo avec la webcam la figure obtenue, on la transfère ensuite sur un logiciel où on doit définir l'échelle, et trouver la dimension en pixel de l'interfrange (détaillé sur la fiche technique). le prof m'a dit entre 20 et 30 pixels

Ensuite on calcule également la largeur d'une interfrange pour une source de lumière blanche (polychromatique), celle ci est décomposé en 3 faisceaux de lumières: bleu, vert, et rouge.
On doit également trouvé la largeur de l'interfrange du faisceau vert: environ 400 Pixels
On doit alors comparer les interfranges de la source polychromatique avec un faisceau rouge (largeur donnée dans les docs) et celle de la source monochromatique rouge calculée en premier.

On doit alors construire le graphe des longueurs d'onde (bleu, vert, rouge) en fonction des largeurs des interfranges. On obtient alors une fonction linéaire qui prouve qu'il y a bien une relation de proportionnalités entre i et lambda.
Pour finir il faut conclure sur l'explication du phénomène d'irisation.
Voilà, le temps est trop court, surtout lorsque le logiciel plante, et TP assez technique... Notamment sur le phénomène d'irisation

Le schéma d'interférence d'une source polychromatique est plutôt comme ça :
Image



Sujet 420 - Témoignage d
Image Image
Deux petites précisions sur le tp de physique à propos des fentes d'Young.
La première question du tp qui demande de réalisée un schéma du montage pour visualiser les fentes d'Young, (pour ma part) il fallait prendre une photo à partir d'une webcam située derrière l'écran. Mais ce qu'il faut remarquer c'est que l'on ns propose 2 écran, un blanc et un translucide. Et il faut absolument choisir le translucide sinon la webcam qui est derrière ne peut photographier l'écran.
Je le dis parce que j'ai commencer à schématiser l'écran blanc.
Ensuite, l'avant dernière question du tp qui demande la réalisation d'un graphique à partir de généris, avec i en fonction de lambda.
Une fois la modélisation réalisée (une droite), il est demandé de "démontrer" que i et lambda son proportionnel.
Ainsi par la modélisation on obtient la droite d'équation de la forme y= ax + b. Sachant que b est l'ordonnée à l'origine, il faut qu'il soit égal à 0 afin que la droite passe par l'origine ( et dc i et lambda prop).
Personnellement j'ai eu b=7,3 jcrois, mais comme les valeurs de i sont au-delà de 400 pixels; on en conclut que c'est comme si b était égal à 0. Voilà c'est la question la plus compliquée du tp.
Bonne chance pr les derniers à passer



Sujet 427 - Témoignage a
Image Image
Cela concernait les avions, un airbus qui fait des formes dans le ciel ! On avait une vidéo et le mouvement de l'avion était representer par une balle Il fallait dire pourquoi la vidéo était pas expoitable en entière, puis quelles images exploiter Ensuite faire un protocole pour déterminer les équations horaire



Sujet 427 - Témoignage b
ImageImage
en phisqiue j'ai eu vol 344, équation de trajectoire, pointage, puis rentrer les dérivés, et appliquer leur formule

Derniere page V0 = à la valeur du milieu sur le document 1



Sujet 427 - Témoignage c
Image Image
Ce sujet a déjà été décrit brièvement, j'essaierai d'être le plus exhaustif possible.
Document 1 : courbe montrant l'altitude et la vitesse d'un avion permettant des périodes à 0G.
Document 2 : ce document nous explique que les frottements sont à négliger car compensés par le moteur. On nous donne la valeur de g.
Outil d'analyse : Regressi.
On dispose d'une fiche explicative.
Une vidéo d'une balle lancée est à analyser.
Il y a en fait 2 balles qui partent l'une de gauche et l'autre de droite. Celle de fauche est envoyée par une main et a une trajectoire ample, celle de droite a une trajectoire peu ample et apparait déjà en descente.
Question 1 : pourquoi la video n est pas exploitable entierement
La balle de droite n est pas exploitable car on ne voit pas son depart et trop peu de points sont disponibles avant le rebond.
La balle de gauche n est pas exploitable avant l image 6 (celle ou elle a quitté la main) et apres être tombée plus bas que sa position d origine si on veut faire la meme chose que pour l avion du doc.1
Je ne me rapelle pas des questions suivantes mais elles etaient plutot simples.
On nous demande ensuite un protocole afin de definir les equations horaires du mouvement. Pour ce, on va dans Regressi, grandeurs, ajouter, onglet dérivée, Vx = dx/dt, de meme pour Vy.
Pareil, ax =dVx/dt et ay =dVy/dt.
On nous demande de faire le protocole et donner les equations de ax, ay, Vx, Vy, x et y. Pour ca, modélisation 6 fois.
Ensuite, il faut choisir les bonnes valeurs parmi 3 propositions
La premiere exprime correctement l acceleration :
Ax=0
Ay=-g
Mais la vitesse est erronée :
Vx=v0 * cos (alpha)
Vy= -g*t - v0*sin(alpha)
La balle va vers la droite et en haut donc dans le sens du repère. La vitesse verticale d origine est donc positive : faux.
Proposition 2 : l acceleration est fausse car theoriquement vers le bas
Ax=0
Ay=g
Proposition 3 : tout est correct et classique.
La derniere partie nous donne le temps à 0G qui vaut de memoire 2* v0*sin(alpha)/g (donné fans l énoncé)
Il faut faire une application numerique en prenant v0 la vitesse au milieu sur le doc. 1 (129 m/s je crois).
La derniere question est un calcul d incertitude, on nous dit que ce qu on vient de calculer est Tavion et qu'il faut calculer l'écart entre l attendu et le reel (formule donnée). T réel est donné dans la vidéo mais attention a ne pas prendre la durée de la vidéo mais bien le temps indiqué.
En espérant que j'ai pu vous aider



Sujet 427 - Témoignage d
Image Image
Faut faire une chronophotographie comme en cours. Apres, on transfere les données sur un logiciel d'exploitation(Régressi) et on calcul Vx, Vy, ax et ay. Quand c'est fait, on trace les courbes, on remplace a b et c ds les equations et on fini par un calcul d'ecart (la formule est donnée)



Sujet 427 - Témoignage e
Image Image
C'était de la mécanique, avec un avion zéro-G qui fait un mouvement de chute libre. Pour modéliser, on utilise une vidéo d'une balle lancée que l'on pointe avec Aviméca. On utilise Excel pour avec les vitesses puis accélérations instantanées dont on trouve les formules. Ensuite, il faut trouver la bonne formule qui modélise la chute libre de l'avion (la troisième pour moi), enfin calcul de l'écart relatif de la durée de la chute de l'avion avec la durée calculée avec une formule donnée (les données sont à extraire dans les documents).



Sujet 427 - Témoignage f
Image Image
Bonjour,

Alors je vais essayer d'apporter une petite contribution à ce sujet :

Sujet n°427 - Obligatoire
Titre : VOL PARABOLIQUE DE L'AIRBUS A300 ZERO-G
Contexte : Le début du contexte est inutile, je ne le mets donc pas ici.
Voilà la partie qui est utile pour une des questions :
Pendant le vol de 2H30 au dessus du golfe de Gascogne, une série de paraboles offre environ 5 minutes d'apesanteur au total. Durant chaque manœuvre, l'avion monte puis pique du nez, suivant la courbe de <<chute libre>> d'un objet lancé en l'air : si la trajectoire est précisément suivie, à l'intérieur, tout flotte comme si la pesanteur n'existait plus.

But de l'épreuve : Modéliser la <<chute libre parabolique>> de l'A300 Zéro-G et ...(inutile)
Documents :
1) C'est un schéma un peu spécial, trop dur à re-décrire ici (je m'en souviens parfaitement, j'ai une très bonne mémoire, mais c'est dur de l'expliquer à l'écrit)
Sinon son titre est : Schéma simplifié d'un vol de l'A-300 Zéro-G.

2) <<Chute libre parabolique >> de l'A300 Zéro-G
Pendant la phase de << chute libre parabolique >>, l'avion semble n'être soumis qu'à son propre poids. les actions de l'air qui sont importantes sont compensées par la propulsion produite par les moteurs.
La valeur de l'intensité du champ de pesanteur entre 7600 m et 8500 m est g = 9,8 m.s-2.

========================

TRAVAIL A EFFECTUER :

1) Exploitation des vidéos

Visualiser la vidéo << vol parabolique >>
A l'aide du logiciel de pointage vidéo, visualiser la vidéo << balles >>.

Sur cette dernière vidéo, la << chute libre parabolique >> de l'avion est modélisée par la chute libre d'une balle.
On choisit la balle venant de gauche pour modéliser le mouvement parabolique de l'Airbus A300-Zéro G.

Question 1 : Expliquer pour quelle raison la vidéo de cette balle n'est pas exploitable dans sa totalité ?


Réponse : Parce qu'il faudrait que la balle soit en chute libre, donc qu'elle ne soit pas propulsée par la main. Donc elle n'est exploitable que depuis le moment où la personne lâche la balle et le moment où celle-ci arrive au niveau du sol (on prend l'image juste avant qu'elle ne touche puisque l'image suivante, la balle est déjà en train de remonter.


Question 2 : Indiquer les numéros des images entre lesquelles il est possible d'étudier la vidéo de cette balle.


Réponse : Entre la 5ème et la 26ème image. (Entre le moment où la main ne touche plus la balle, et le moment où la balle arrive au niveau du sol)


Question 3 : Pourquoi aurait-il été moins judicieux d'étudier la balle venant de droite pour conduire cette modélisation ?


Le moment où la balle de droite est en chute libre correspond à environ 13-14 images (5ème à 19ème)
Alors que celle de gauche, 21 images (5ème à 26ème).
En prenant la balle de droite, la modélisation aurait été beaucoup moins précise.


=======================

Autre question :

Dans cette partie, on considère uniquement la balle venant de gauche et les images sélectionnées précédemment

Proposer un protocole expérimental utilisant les logiciels mis à disposition pour obtenir les équations horaires numériques des coordonées (x y) du vecteur position OG, (Vx Vy) du vecteur du vecteur vitesse v, et (Ax, Ay) du vecteur accélération a du centre G de cette balle.



=========================

Autre question :

2 ) Modélisation du mouvement parabolique de la balle

Mettre en œuvre le protocole puis recopier ci-dessous les équations horaires numériques obtenues :

Vecteur accélération :

vecteur accélération a { Ax = / Ay =
vecteur vitesse v {Vx = / Vy =
vecteur position OG {x = / y =


=========================

Autre question :

3) Durée de la <<chute libre parabolique >> de l'Airbus A300 Zéro G

Parmi les trois propositions suivantes, quelle est celle qui modélise le mouvement du centre G de cette balle ?


Réponse : il faut choisir la 3ème proposition.



=======================

Dernière partie :

La proposition retenue précédemment (donc la 3) permet de déterminer l'expression de la durée mise par la balle pour revenir à son altitude initiale, c'est-à-dire la durée nécessaire pour réaliser une chute parabolique :

t(chute balle) = [2v(0)*sin(alpha) ] / g

La << chute libre parabolique >> de l'avion pouvant être modélisée par celle de la balle, la durée d'une <<chute libre parabolique >> de l'Airbus A300 Zéro-G peut se calculer avec la même formule :

t(chute avion) = [2v(0)*sin(alpha) ] / g

Exploiter les documents 1 et 2, afin de calculer la durée approximative t(chute avion).



============

Dernière question :

Calculer l'écart relatif entre cette durée t(chute avion) et la durée réelle t(réelle) annoncée dans la vidéo <<vol parabolique>> en utilisant la relation : écart relatif (en %) = [ (|t(chute avion) - t(réelle)|) / t(réelle) ] * 100.
Commenter le résultat.



=====================================

Voilà, il est possible que ce ne soit pas toujours exactement les questions telles qu'elles ont été posées mais l'idée générale y est.
J'ai passé ce TP il y a à peine 1h00 ^^



Sujet 427 - Témoignage g
Image Image
on a du utiliser regavi puis regressi pour analyser le vol d'un avion qui était parabolique comme la trajectoire d'une balle lancé en l'air.
Il fallait déterminer les équations horaires, puis la vitesse et l'accélération à partir des logiciels regavi et regressi
Conseil il faut bien regarder les 2 vidéos celle sur la balle et celle sur l'avion car la dernière question porte sur les 2



Sujet 427 - Témoignage h
Image Image
Il fallait tout d'abord regarder une vidéo explicative sur la chute libre, on avait à notre disposition une vidéo avec une balle modélisant la chute libre d'un avion.
Il y avait 3 documents qui nous aidaient, le but était de déterminer les coordonnée du vecteur position la vitesse et l'accélération de l'avion.
On devait alors utiliser Avimeca pour effectuer un pointage. On nous demandait de dire pourquoi la vidéo n'était pas exploitable en entier, et qu'elle tranche d'image étudier.
Après avoir pointer avec Avimeca, transférer les donnée sur Excel et calculer la vx vy ax et ay.
On devait alors faire 6 graphiques (f(t)=vx, f(t)=vy, f(t)=ax, f(t)=ay, f(t)=x et f(t)=y))
Établir l'équation de chaques graphique et les écrire sur la feuille.
Ensuite on devait déterminer une dès expression des équations horaire, la proposition 3 est la bonne.
Pour finir il fallait déterminer le temps nécessaire à la chute libre il fallait trouver environ 25s
Et calculer l'écart relatif avec la valeur théorique qu'il nous donnait dans la vidéo soit 22s.
En soit le tp est largement faisable si vous ne perdez pas trop de temps sur les documents et que vous démarrez directement. N'oubliez pas de toujours faire vos graphiques en fonctions du temps.
Voilà bon courage émoticône :)



Sujet 427 - Témoignage i
Image Image
Physique, enseignement spécifique
Sujet 427
Logiciel de pointage: il faut traiter une vidéo d'une balle, à partir du moment où elle est lâchée de la main du figurant jusqu'à l'image où elle touche le sol
Etalonnage: la règle présente dans la vidéo fait 11,4m en réalité
Placement du repère: centre d'inertie de la balle au moment où elle est lâchée de la main
Protocole:
- modéliser chacune des courbes x(t) et y(t) afin d'obtenir leurs équations respectives
- modéliser les dérivées de ces courbes afin d'obtenir les équations de Vx(t) et Vy(t)
- modéliser les dérivées des courbes de Vx et Vy afin d'obtenir les équations de Ax(t) et Ay(t)
Les coefficients numériques de chacune des courbes sont donnés par le logiciel (Atelier Scientifique dans mon cas)
Ensuite, il y a trois propositions: la bonne est la n°3
Justifications:
- 1ère proposition: signe de V0 dans l'expression de Vy
- 2ème proposition: signe de g dans l'expression de Ay
Sur la dernière feuille, on nous demande de calculer le temps t de la chute de l'avion que la balle étant censée modéliser. La formule est donnée donc bon, suffit d'appliquer les valeurs données dans les documents:
V0 = 161m/s
g = 9,8m/s²
angle alpha = 49°
On trouve t = 24.75s, j'ai retenu 24 (chiffres significatifs) mais je pense qu'arrondir à 25 est plus judicieux.
Pour finir, on vous demande de calculer un écart relatif, dont la formule est donnée. A noter que la durée comparée à celle que vous venez de calculer est donnée dans une vidéo à part: 22s
On a donc un écart relatif de 9,0% pour t = 24s et de 13,0% pour t = 25s
Le sujet est vraiment très simple, mis à part le protocole qui peut prendre pas mal de temps si vous n'êtes pas à l'aise avec les équations horaires: c'est principalement une question de dérivation à l'aide du Logiciel, donc ça devrait aller
Voilà, jpense que c'est très complet, surtout que je suis pas le seul témoignage pour ce TP. Notez que les sujets sont visiblement les mêmes pour la France et les Centres Etrangers (où je suis), probablement même pour l'entièreté des écoles à l'étranger, donc passez du temps sur les différents témoignages
Bonne chance!



Sujet 427 - Témoignage j
Image Image
Tp de physique chimie non spé
on devait pointer grâce à un logiciel la trajectoire d'une balle de ping pong ( sélectionné l'origine qui était le centre de la balle avant le lancement ; et sélectionnez l'étalon qui était une barre au milieu d'une valeur de 1.14, c'est donné dans les documents) une fois le pointage fini il y avait des questions : pourquoi lance t on la balle du côté gauche et non du côté droit etc . Ensuite on devait élaboré un protocole en montrant comment trouver les équations horaires de mouvement, le vecteur accélération,le vecteur vitesse et le vecteur OG.
Ensuite suite à la vidéos sur l'avion on devait entourer une des propositions montrant les valeurs de A x et Ay et tout. Tout est donné dans les documents. Et ensuite la dernière partie était de calculé T (chute de l'avion )--> formule qui est donner
Et faire un écart relatif . Tout est donné dans les documents.
Un conseil ne perdez pas de temps car en 1 h c'est vraiment très chaud de tout faire et surtout ne pas stresser en voyant le sujet !
Allez courage



Sujet 427 - Témoignage k
Image Image
Physique, sujet 427 sur la trajectoire de l'Airbus ZeroG. Beaucoup de gens en ont déjà parlé donc si y'a des questions particulières posez-les et j'y réponds. Le tp est simple quand on sait utiliser le logiciel (atelier scientifique pour moi, Latis pour d'autres je crois) et quand on connaît les bases du cours sur la mécanique. Faut éviter de perdre son temps pour avoir le temps de bien tout finir, donc revoyez le cours et l'utilisation des logiciels parce que c'est là qu'on peut perdre du temps. Bonne chance



Sujet 427 - Témoignage l
Image Image
Le mouvement de l'avion sera comparé à celui d'une balle de ping pong tu vas donc devoir aller sur latis pro et enregistrer les positions successives de la balle ( en prenant le milieu de la balle) sur le logiciel (la fiche technique explique absolument tout) et après t'auras les positions tu vas modéliser la courbe (pareil fiche technique) de X et Y et noter leur équation tu fais le calcul de dérivée sur le logiciel pour avoir la dérivée c'est à dire la vitesse de x et y. Pour cela tu modélise avec la courbe de la dérivée et tu notes les équations. Pour finir tu veux l'accélération donc tu dérives de nouveau la dérivée de x et y et tu modélises et t'as les équations.



Sujet 427 - Témoignage m
Image Image
TP sur l'airbus :
Alors globalement les docs ne servent pas à grand chose, ne perdez pas de temps la dessus.
Quelques questions très faciles au début dans la première partie :
Pourquoi la vidéo n'est elle pas exploitable dans sa totalité ? car on veut que la balle soit en chute libre (cad entre image 5 en 26)
Pourquoi la balle venant de droite est moins pertinente ?
trop peu de points pour une modélisation précise + l'on ne voit pas le début de la chute
Protocole pour déterminer les équations horaires : ... utilisation avimeca et excel ou regressi
Après il faut déterminer les équations horaires NUMERIQUES de mouvement, personnellement je l'ai fait sur excel avec les différentes dérivés à partir des différents pointages (en x et en y) obtenus sur avimeca.
On obtient : vx,vy, ax, ay, x, y
Ne perdez pas de temps à faire de beaux graphs, ce n'est pas évalué. Une fois les graphs faits, il faut afficher l'équation de chaque courbe (méthode donnée dans le fiche méthode)
et les reporter sur la feuille de réponse.
Par ailleurs, notamment pour les équations d'accélération, les grahs sont peu précis et ils est pas possible d'obtenir les équations horaires correspondantes. Donc, il faut juste prendre nos équations de vitesse qu'on a trouvé grâce aux graphs et les dériver directement sur la feuille réponse, aucune difficulté (y'a un terme en x^2 et un terme en x au max).
Après, 3 propositions, 1 est vraie, il s'agit de a troisième (cf signes négatif (vitesse initiale) et positif (accélération) respectivement faux sur la 1 et la 2)
On fini le TP sur 2 applications numériques : la durée de l'avion en chute libre (tout les valeurs sont données dans l'énoncé : angle alpha, g et vitesse initiale) on trouve 25s
et écart relatif pareil tout est dans les docs/vidéo on trouve 14%



Sujet 431 - Témoignage a
Image Image
Le problème était de déterminer si la bouillie je sais plus quoi d'un agriculteur était utilisable (un truc comme ça)
On avait plusieurs docs, le premier c'était la courbe d'absorption du cuivre II
Le deuxième c'était l'explication de la résistance,
Le troisième c'était un schéma expliquant un montage pour expliquer comment calculer la résistance d'une solution : on a le laser, qui vise sur une solution et une résistance branché à un voltmètre
Le quatrième document donnait M des ions cuivres II et les conditions pour que le produit soit utilisable : CM doit être compris entre 10 et 20 g/mol
1ère question : quelle couleur utilisé pour le laser du montage ?
C'est rouge grâce à la courbe d'absorbance
Deuxième question : faire une dilution de la solution S5 (il faut faire un calcul pour trouver le volume qu'on doit prélever, j'ai trouvé 10ml) et expliquer le protocole
Troisième question : réaliser le montage du doc 3 et compléter le tableau donné (il faut trouver la résistance de chaque solution) pour tracer une courbe d'étalonnage R en fonction de C (les concentrations sont données dans le tableau)
Quatrième question : expliquer comment on trouve la concentration Sx de l'agriculteur (c'est grâce à la courbe d'étalonnage)
Dernière question : déterminer si l'agriculteur peut utiliser son produit : il faut faire Cm= C x M ( M donné dans doc 4)
Voilà, tp assez simple mais il faut faire vite parce que perso j'ai pas eu le temps de tout faire, et du coup j'ai pas réussi à conclure... Donc perdez pas de temps !



Sujet 431 - Témoignage b
Image Image
C'était sur un truc qu'on utilise dans l'agriculture
Il fallait observer la résistance de plusieurs solutions
Faire une dilution
Faire une courbe sur régression de la résistance sur la concentration
Et savoir trouver la concentration d'une solution inconnu
A la fin il fallait dire si le produit était dans les normes au niveau de sa concentration



Sujet 431 - Témoignage c
Image Image
Il faut trouver si une solution peut être utilisée dans l'agriculture bio, en sachant qu'il faut qu'il y ait entre 10 et 20g de je sais plus quoi. (appelons ça X)
En gros on a un laser (rouge, il le demande), qui passe à travers divers solutions (dont 1 à faire) et frappe qch qui est relié à un appareil et qui donne l'absorbance. On fait un graphique avec, avec la transmission (ou transmittance) en fonction de la concentration en X.
On mesure la transmittance de X, à l'aide du graphique on en déduit la concentration. M est donné, on peut donc écrire : M=m/n
Et on trouve m, qui est plus grande que 20 donc ça ne peut pas être utilisé dans l'agriculture bio""



Sujet 431 - Témoignage d
Image Image
J'ai eu le sujet 431 en physique non spé
Le problème était de déterminer si la bouillie bordelaise d'un agriculteur était bio (un truc comme ça)
On avait plusieurs docs, le premier c'était la courbe d'absorption du cuivre II
Le deuxième c'était l'explication de la résistance,
Le troisième c'était un schéma expliquant un montage pour expliquer comment calculer la résistance d'une solution : on a le laser, qui vise sur une solution et une résistance branché à un voltmètre
Le quatrième document donnait M des ions cuivres II et les conditions pour que le produit soit utilisable : CM doit être compris entre 10 et 20 g/mol
1ère question : quelle couleur utilisé pour le laser du montage ?
C'est rouge grâce à la courbe d'absorbance
Deuxième question : faire une dilution de la solution S5 (il faut faire un calcul pour trouver le volume qu'on doit prélever, j'ai trouvé 10ml) et expliquer le protocole
Troisième question : réaliser le montage du doc 3 et compléter le tableau donné (il faut trouver la résistance de chaque solution) pour tracer une courbe d'étalonnage R en fonction de C (les concentrations sont données dans le tableau)
Quatrième question : expliquer comment on trouve la concentration Sx de l'agriculteur (c'est grâce à la courbe d'étalonnage)
Dernière question : déterminer si l'agriculteur peut utiliser son produit : il faut faire Cm= C x M ( M donné dans doc 4)
Voilà, tp assez simple mais il faut faire vite parce que perso j'ai pas eu le temps de tout faire, et du coup j'ai pas réussi à conclure... Donc perdez pas de temps !



Sujet 431 - Témoignage e
Image Image
Je suis tombé sur le sujet " Bouillie Bordelaise" ( sujet 418 je crois mais pas sur)
1ere question : Quelle couleur de laser faut-il utiliser? Il y a le choix entre rouge vert et bleu. Il y a une courbe d'absorbance c'est la que vous trouvez la réponse. C'est le laser rouge.
Ensuite il faut réaliser une dilution à partir des données et lister la liste de matérielle.
Ensuite vous réaliser la dilution et ensuite à partir d'un schéma montage avec un laser et un multimètre il faut mesurer la résistance de 5 solution plus eau distillé en les mettant dans des petites cuves. Il faut aller assez vite parce que c'est assez long et il faut bien réaliser le montage il faut que le laser reflète dans la pastille sinon ça ne fonctionne pas et les valeurs sont erronées. Il faut parfois surélevé la machine qui à la pastille.
Ensuite on fait les mesures à l'aide du multimètre et après on trace la courbe d’étalonnage.
Dernière partie : Proposer un protocole permettant de connaitre la concentration Cx de la bouillie bordelaise.
Sujet assez simple mais qui demande du temps donc il faut aller assez vite.
Bon courage à tous!!!! :)



Sujet 431 - Témoignage f
Image Image
Sujet 431(j'en suis sur): Bouilli Bordelaise:
Toute d'abord on doit trouver un protocole pour avoir une concentration spécifique:
-Faire une dilution avec 10ml de produit et 40ml d'eau
Ensuite avec le protocole donner trouver la transmittance de 5 solutions. Et grâce à Latis Pro(ou régressi) tracer la courbe avec la concentration en abscisse et la transimittance en ordonnée.
Puis on doit trouvé un protocole pour trouver la concentration d'une solution inconnue. Donc il faut utiliser l'expérience précédente pour trouver la concentration avec la courbe déjà obtenue.
Puis on doit déterminer la concentration massique de cette solution inconnue. Avec Cm=M(valeur donnée) x C (obtenue question précédente)
Personnellement j'ai trouvé 27 g.L donc ce n'est pas compris entre 10 et 20 donc la solution ne peut pas être utilisé dans une agriculture bio.
Voila c'est assez simple et cool à faire



Sujet 431 - Témoignage g
Image Image
Sujet générale pas de spé en physique c'était bouillie bordelaise au début fallait choisir avec quel lumiere éclairé la solution' cu2+ bleu on l'éclaire au rouge psk c la ou son spectre d'absorption est le max ensuite calculer résistance de solutions données tracer courbe sur regrssi de la résistance en fonction de C et trouver la C inconnu en mesurant sa résistance et en reportant sur la courbe et après en déduire la masse dans 1L avec formule m=c*V*M et V=1 donc m=C*M



Sujet 431 - Témoignage h
Image Image
CHIMIE 431 : Bouillie Bordelaise dans l'agriculture Bio
Plusieurs documents, le premier c'était la courbe d'absorption du cuivre II.
Le troisième : schéma de montage pour expliquer comment calculer la résistance d'une solution : avec laser, qui vise sur une solution et une résistance branché à un voltmètre
Le quatrième document donnait M des ions cuivres II + conditions pour que le produit soit utilisable : Cm doit être compris entre 10 et 20 g/mol (pour être utilisable dans le bio)
1ere question : couleur du laser : rouge (cf courbe absorbance)
2eme question : protocole dilution de solution S5 pour un volume total de 50 mL : formule Vf*Cf=Vm*Cm et on trouve un volume de 10 mL à prélever (S5)
3eme question : montage expliqué (conseil : rapprocher le plus possible le laser la cuve avec les différentes solutions et la résistance) ensuite tableau à compléter (donné) ensuite tracer courbe d’étalonnage sur regressi (concentrations données)
4eme question : estimer concentration de la solution Sx (on mesure sa résistance dans le montage et ensuite on déduis la concentration avec la courbe) de mémoire 9 mmol/l
5eme question : dire si la solution est utilisable dans le bio : formule Cm=C*M, j'ai trouvé 14g donc utilisable mais j'ai pas eu le temps d'écrire, on m'a arraché la copie des mains :)

Vraiment pas compliqué mais faut pas traîner



Sujet 431 - Témoignage i
Image Image
Sujet 431 non spé PC:
je reprends l'explication de quelqu'un en modifiant quelques trucs
Des documents nous présentent un montage avec un laser, des cuves, des solutions (s2,s3,s4,s5,sx), un ohmètre et une photorésistance.
Le but est de savoir si nous pouvons utiliser la solution sx pour l'agriculture biologique sachant que pour l'utiliser, il faut que sa concentration massique soit comprise entre 10 et 20g/L.
Il faut donc d'abord répondre a une question: quel laser doit on utiliser entre le rouge, vert et bleu? C'est le rouge ( voir le materiel mis a disposition) car d'apres le doc donné, l'absorbance maximale est pour environ 800nm, soit le rouge étant la couleur complémentaire du cyan qui est la couleur de la solution.
Après si faut préparer la solution s1 a C= 1 mol/L grâce a la solution s5 a 5 mol/ L : il faut donc faire une dilution et mettre 10 mL de solution s5 dans une fiole jaugée et compléter par de l'eau distillée jusqu’à 50 mL.
Une fois que c'est fait, vous verser chacune des solutions dans les cuves et vous regarder avec le ohmètre branché a la photorésistance, quelle valeur vous obtenez. Vous faites cela pour toutes les solutions, même avec l'eau distillée uniquement. Vous faite ensuite un tableau sur regressi avec en abscisses la concentration et en ordonné les ohm. ( expliqué dans le protocole) et vous obtenez une droite avec la modélisation. Grâce a l'outil " réticule" , vous pourrez obtenir la concentration de la solution Sx inconnue pour moi c'était légèrement inférieur à 2 mol.L^-1
Ensuite vous devez dire si on peut l'utiliser pour l'agriculture bio il faut que Cm soit entre 10 et 20 g.L^-1 . On connait la masse molaire M donnée ( 249.68 g/ mol ) et on connait la concentration C donc on peut trouver sa concentration massique Cm= C*M= 49g/L. Comme 49 g/L est supérieur a 20g/L alors on en déduit que cette solution ne peut pas être utilisée par l'agriculture bio.
Bonne chance a tout le monde, j’espère que vous tomberez sur ce TP!



Sujet 431 - Témoignage j
Image Image
Sujet 431 non spé physique:
Des documents nous présentent un montage avec un laser, des petits tubes carrés en plastique dans lesquels on peut mettre des solutions, des solutions (s2,s3,s4,s5,sx), un ohmètre et une photorésistance.
Le but est de savoir si nous pouvons utiliser la solution sx pour l'agriculture biologique sachant que pour l'utiliser, il faut que sa concentration massique soit comprise entre 10 et 20g/L.
Il faut donc d'abord repondre a une question: quel laser doit on utiliser entre le rouge, vert et bleu? C'est le rouge ( voir le materiel mis a disposition) car d'apres le doc donné, la solution absorbe le mieux dans les 800nm, soit le rouge étant la couleur complémentaire du bleu qui est la couleur de la solution.
Apres si faut préparer la solution s1 a C= 1 mol/L grace a la solution s5 a 5 mol/ L : il faut donc faire une dillution et mettre 10 mL de solution s5 dans une fiole jaugée et compléter par de l'eau distillée jusqu'a 50 mL.
Une fois que c'est fait, vous verser chacune des solutions dans les petites cuves en plastique et vous regarder avec le ohmètre branché a la photorésistance, quelle valeur vous obtenez. Vous faites cela pour toutes les solutions, meme avec l'eau distillée uniquement. Vous faite ensuite un tableau sur regressi avec en abscisses la concentration et en ordonné les ohm. ( expliqué dans le protocole) et vous obtenez une doite. Grâce a l'outil " réticule" , vous pourrez obtenir la concentration de la solution sx inconnue. ( je me rapelle plus de ce que j'ai trouvé..)
Ensuite vous devez dire si on peut l'utiliser pour l'agriculture bio. On connait la masse molaire M donnée ( 258,..g/ mol ) et on connait la concentration C donc on peut trouver sa concentration massique Cm= C*M= 0,53 g/L. Comme 0,53 g/L est superieur a 20g/L alors on en déduit que cette solution de bouilli bordelaise ne peut pas etre utilisée par l'agriculture bio.
Le prof m'a dit que c'etait juste donc a vous de trouver pareil :)
Bonne chance et merci à ceux qui avaient mis leurs aides ;)



Sujet 431 - Témoignage k
Image Image
TP 431, Bouillie bordelaise dans l'agriculture Bio
Physique,
-Expliquer le choix du laser (document 1 sur l'absorbance de l'ion qui ne laisse pas passer le bleu et le vert contrairement au rouge qui lui est entre 600 et 700nm).
-Ensuite protocole de dilution, mise en place de l'assemblage qui apparaît dans le document 3.
-Après c'est mettre en application, tester la résistance de 5 solutions, remplir un tableau et faire une droite d'étalonnage (partie assez facile, faut gagner du temps la dessus)
-Ensuite on va poser la question de comment trouver théoriquement la concentration d'une solution Sx (inconnue)
-On demande de mettre en application
-Pour conclure il faudra expliquer si cette solution peut être utilisée dans l'agriculture.



Sujet 431 - Témoignage l
Image Image
TP 431 en chimie :
Donc je suis passée sur le Tp de la bouillie bordelaise qui a déja été détaillé, en soi c'est un Tp vraiment simple, personnellement les seules complications que j'ai eu c'est avec le materiel qui ne marchait pas ( laser), sinon mis à part ça il faut connaitre ses formules de chimie c'est la base de tout le Tp.
Voila je pense que concernant ce Tp tout a été déjà dit, si vous avez des questions plus précises hésitez pas !



Sujet 434 - Témoignage a
Image
Je suis passé sur le sujet n°434 qui est une étude de son avec une flûte de pan.
Des élèves se demandent s'il est possible de reproduire une flûte de pan en laboratoire.
Le document 1 nous montre la note émise par la flûte en fonction de la longueur du tube dans lequel on souffle (16 cm pour Do, etc...).
Le document 2 nous montre comment souffler sur un tube à essai de la même manière que s'il s'agissait d'une flûte de pan.
Le document 3 nous montre les fréquences correspondant aux notes allant de l'octave 1 à 4.
On a ensuite la liste de matériels utilisables et une fiche technique d'Audacity adapté à ce qu'il faut faire.
1) Souffler sur un tube à essai vide et enregistrer le son avec Audacity (tout est expliqué dans la fiche technique)
2) Proposer un protocole permettant de déterminer la fréquence du son par analyse spectrale
Il faut utiliser Audacity et faire une analyse spectrale pour relever la fréquence du fondamental (tout est expliqué dans la fiche technique).
3) Proposer un protocole permettant de déterminer la fréquence du son sans analyse spectrale
Aucune indication sur la fiche technique. Il faut aller sur Audacity, zoomer sur le signal, mesurer la période temporelle puis appliquer la formule f=1/T
4) Réaliser le protocole avec analyse spectrale et déterminer la note jouée
J'ai trouvé 521 Hz, la fréquence à trouver est de 523 Hz (c'est celle du Do de l'octave 4 d'après le document 3)
5) Comparer à la note émise par la flûte de pan pour un tube de même longueur que le tube à essai (16 cm)
D'après le document 1, la noté jouée est Do. On a donc la même note.
6) Proposer un protocole pour construire une flûte de pan jouant la note Mi de l'octave 4.
Il faut préparer un tube à essai de 12,9 cm de profondeur (d'après le document 1). Il faut donc remplir le fond d'un tube à essai de 16 cm avec de l'eau distillée.
7) Réaliser le protocole
8) Réaliser le protocole sans analyse spectrale pour déterminer la fréquence du son émis par ce tube
J'ai trouvé 630 Hz et il fallait trouvé idéalement 659 Hz d'après le document 3.
9) Comparer avec la fréquence attendue et donner des explications pour cet écart
J'ai trouvé un écart relatif de 4,4% ce qui est bien. J'ai dit que le remplissage du tube avec de l'eau distillée manquait de précision et que je n'avais pas bien réussis à souffler sur le tube.
Conclusion: sujet assez simple mais j'ai eu beaucoup de mal à souffler correctement sur le tube pour enregistrer les sons.

Pour plus de précisions, c'est mieux de mesurer pour plusieurs périodes temporelles



Sujet 434 - Témoignage b
Image ImageImage[/url]
Physique obligatoire : Flûte de pan
1) souffler sur un tube à essai vide et enregistrer le signal sonore avec audacity. Faire des zooms et des découpages sur le signal pour ne garder que ce qui nous interresse
2) determiner la frequence du signal avec 2 méhodes :
- analyse spectrale : basculer le fichier son dans regressi et faire une decomposition de fourier. Avec le réticule libre recopier la valeur de la fréquence fondamentale ( 587 hz , c'est ce que j'ai mis mais je ne sais pas si c'est correct!)
-sans analyse spectrale : basculer le signal dans regressi, compter 10 periodes sur le signal, donc 10T =.....s . En deduire la frequence en faisant f=1/T
3) avec les documents, determiner la note jouée , tout est écrit c'est facile
4) fabriquer un tube à essai permetant de jouer la note Mi à octave 4 : protocole validé : remplire un tube à essai d'eau distillée à 3, 1 cm de hauteur pour avoir une hauteur de 12,9 cm d'air vide (on sait ça grâce aux documents, c'est évident vous verrez)
5)enregistrer le son produit par le tube à essai que l'on a préparé, avec la methode ans anayse spectrale, donc avec f =1/T
6) on obtiend une fréquence non attendue, expliquer pourquoi : la précision du souffle sur le tube n'est pas optimale.



Sujet 434 - Témoignage c
Image ImageImage[/url]
Jai eu le sujet sur la flute de pan, un ECE plutot simple mais il faut pas perdre de temps. On en a deja parlé mais si jai un conseil pr ce tp c'est que lors de l'enregistrement il faut souffler fort. Bonne chance ;)



Sujet 434 - Témoignage d
Image ImageImage[/url]
Je suis tombé sur le n°434.
En bref le problème posé est de reproduire les notes d'une flûte de pan avec des tubes à essais,comme quelqu'un la dit précedement

Le document 1 nous montre la note émise par la flûte en fonction de la longueur du tube dans lequel on souffle.
Le document 2 nous montre comment souffler sur un tube à essai de la même manière que s'il s'agissait d'une flûte de pan.
Le document 3 nous montre les fréquences correspondant aux notes allant de l'octave 1 à 4.
On a ensuite la liste de matériels utilisables et une fiche technique d'Audacity adapté à ce qu'il faut faire.

N'oubliez pas, à chaque fois qu'il parlent de hauteur ça équivaut à la fréquence.
*La première étape est l'enregistrement du son produit lorsque l'on souffle sur un tube à essai vide. C'est assez compliquer d'obtenir un bon signal, il faut éviter de souffler directement vers le micro et assez fort pour avoir une bonne amplitude.
*La deuxième étape consiste à proposer un protocole pour déterminer la fréquence du son par analyse spectrale, c'est à dire avec le logiciel Audacity. La fiche technique vous dira comment faire apparaître le spectre en fréquence et il faudra relever la valeur du fondamental.
*La troisième étape est un autre protocole pour analyser la fréquence du son reçu par le micro sans analyse spectrale. J'ai donc zoomer sur le signal (La fiche technique vous décrira comment faire) et ensuite j'ai relevé la durée de 10T pour en déduire T et en suite la fréquence (f=1/T).
*Il faut par la suite réaliser le premier protocole. Je ne me rapelle plus de la valeur trouvée mais ca correspondait à Do de l'octave 4.Il faut bien lire les documents, il y a tout dedant.
*Un troisième protocole vous sera demander afin de jouer la note Mi de l'octave 4. En vous aidant du document sur la profondeur des tubes et la note associée, il faudra rajouter de l'eau distillée pour obtenir la profondeur correspondant au Mi de l'octave 4.
*Alors on réalise le protocole et on enregistre le son émis. (J'ai pris 15 minutes et au final je n'ai pas réussi à obtenir un signal exploitable alors qu'au premier j'avais bien un signal assez sinusoïdal en zoomant bien)
*Il faut en déduire la fréquence en utilisant le second protocole (Avec 10T), j'ai inventé une période proche de celle attendue car aucune période n'était vraiment visible sur Audacity.
*La dernière question demande de comparer la note obtenue avec celle attendue, et d'expliquer au moins une raison pour cette différence.
Il n'y a aucune connaissance requise la seule vraie difficulté c'est l'enregistrement du signal. On est plusieurs dans ma salle à avoir eu des problèmes sur cette partie. Bonne chance!



Sujet 437 - Témoignage a
Image Image
Je vais tenter de vous donner tout ce dont je me rappelle :
–La question est de créer du formol pour soigner des poissons tubés qui se donnent des coups de tête contre l’aquarium.
Pour y arriver, vous avez une multitude de docs :
La première partie est un schéma de Titrage coloré lisez bien les docs, car mon examinateur m’a posé 3 000 000 000 000 de questions.
La deuxième partie vous faites le montage
La troisième partie vous devez calculez la masse molaire de Fe2+
pour trouver celle de Mno4- pour avoir la masse molaire et massique j’ai foiré et on m’a filé la réponse c’était 187 167 ou un truc du genre
Ensuite on se refait un protocole : vous dite que vous faites une dilution par dix que vous prenez une fiole de 50 5 ml de permanganate et on remplie d’eau on secoue...
Ensuite on utilise le spectrophotomètre pour comparer l’absorbance et vérifier que vous êtes bien tombé entre 13 et 18 mg.
Vous concluez.



Sujet 437 - Témoignage b
Image Image
Sujet 437 Obligatoire - Témoignage B:
1) Bon vous allez tout d'abord faire un schéma
Dans la burette graduée : Solution de sel de Mohr (La putain de ses morts)
Dans le bécher: 20 mL de permagente de potassium
C'est quand la solution devient incolore que vous devez arrêter le titrage soit vers 10 mL
2) Vous allez trouver vers 0.16 +/- 2 g.L après calcul
3) Niveau de la dilution vous devez dilluer par 10: soit 5 mL de permagente et 45 ml d'eau distillé dans la fiole de 50 mL
4) Vous aller le spectrophotomètre: mettre la solution dilué dans le petit tube en plastique. Mettez dans l'appareil et vous allez avoir un A, reportez vous au graphique et vous trouverez ~20 g.L
Si je vous ai sauver votre ECE, n'hésitez à me faire un petit cadeau: http://paypal.me/marwanpro/
Bisou, Marwan, votre sauveur <3



Sujet 437 - Témoignage c
Image Image
Sujet sur le poisson :
Q1 ) Déterminez un protocole pour titrer la solution de permanganate de potassium.
Vous faites le schéma, le sel de Mohr dans la burette graduée et permanganate de potassium dans le bêcher. (On en prends 20ml avec pipette jaugée) On appelle cela titrage par colorimétrie.
La couleur doit passer de violet à transparent.
Le volume de sel de Mohr est à peu près 10ml (pour ma part 10,5)
Q2 ) Calculer la concentration massique et molaire.
Les formules vous sont données, mais cela donne :
Ca * Va = 1/5 * Cb * Vb
Donc => Cb = (Ca * Va) / 5 * Vb
=> Cb = (1.0E-2 * 10,5) / 5 * 20
L'autre formule est donnée également : t = C * M
Vous en déduisez que c'est pas cool que ça va pas parce que c'est à peu près 166g.L-1 (les documents disent qu'il faut entre 13 et 18..
Q3 ) comme c'est pas bon on doit faire une dilution par 10 :
Prenez 5ml de permanganate dans une fiole jaugée de 50ml.
Vous mettez la solution dans un spectrophotomètre, vous voyez l'absorbance (0.53 pour moi).
Donc vous regardez sur la courbe donnée dans les documents à combien ça correspond. Pour ma part 40
Faites gaffe aux unités ils sont chiant.
TP hyper facile mais faut se dépêcher. Personnellement j'ai eu un examinateur très méprisant qui était toujours derrière mon dos sans me laisser le temps de réfléchir donc il a mis du rouge partout sans que je lui demande d'aide.
Bon courage !



Sujet 437 - Témoignage d
Image Image
TP n° 437 : les poissons malades
Alors, pour commencer, on vous dit qu'un aquariophile remarque que ses poissons se frottent sur les parois de l'aquarium : il s'agit d'une infection. Pour la traiter, il souhaite effectuer un "bain flash" de ses poissons dans une solution de permanganate de potassium de concentration massique comprise entre 16 et 18 mg/L.
Dans les documents suivants, on vous donne la masse molaire du permanganate, les différentes formules, ainsi qu'une courbe d'étalonnage (vous n'aurez pas à la faire).
On souhaite réaliser le titrage par colorimétrie de 20 mL d'une solution de permanganate de concentration inconnue, par une solution de sels de Mohr de concentration 1.10E-2 mol/L il me semble.
1ère étape : schématiser et légender le montage du titrage. Comment saura-t-on qu'on a atteint l'équivalence?
-> à l'équivalence, il n'y aura plus d'ions permanganate, donc la solution sera transparente.
2ème étape : réaliser le protocole et calculer la concentration massique (en mg/L) du permanganate. Pensez à mettre les lunettes de protection (s'il y en a) ainsi qu'une feuille sous le bûcher pour voir la décoloration. J'ai trouvé un volume à l'équivalence de 10,5 mL. Avec ça, on calcule le nombre de mol de permanganate (la formule est donnée) -> n(MnO4) =(1/5)*Cb*Vb
puis la concentration molaire (C=n/V) puis la concentration massique t=C*M (attention, veillez à noter t et non pas Cm, la notation est donnée dans l'énoncé)
On trouve une concentration massique d'environ 160 mg/L. Donc la solution est inutilisable, sinon, COUIC ! plus de poissons...
3ème étape : donner le protocole pour obtenir une solution qui soit convenable pour les poissons. On dilue donc la solution précédente par 10.
Donner le protocole permettant de trouver la concentration massique du permanganate sans titrage -> à l'aide d'une courbe d'étalonnage, on mesure l'absorbance de la solution inconnue, et on peut connaître sa concentration massique (la courbe est donnée). On trouve environ 17 mg/L. La concentration est bonne pour les poissons, donc on peut l'utiliser pour effectuer un "bain flash".
Voilà, le TP est hyper simple quand vous connaissez la démarche. Je l'ai fait en 30 min ce qui m'a laissé le temps de bien tout nettoyer.
Joyeux Hunger Games à ceux qui n'ont pas encore passé les ECE, et puisse le sort vous être favorable !



Sujet 437 - Témoignage e
Image Image
Bonjour à tous
Tout à d'abord je voudrais remercier les nombreux contributeurs aux témoignages disponibles sur TI planet, c'est uniquement grâce à eux que j'ai pu réviser mes TP, et le tout rapidement et efficacement.
Je suis passée aujourd'hui pour mes ECE, voici mes sujets.
En physique, j'ai eu la solution de permanganate de potassium en bain flash pour les poissons.
TP simple mais long car 3 manips donc ne perdez pas de temps à lire attentivement tous les docs, les informations les plus importantes sont mises en valeur, donc par exemple ne lisez pas forcément le contexte et la liste du matériel à disposition, lisez surtout attentivement le problème, les formules données et les questions posées qui vous guident tout le long.
1) Titrage de la solution de permanganate (KMnO4) mise à disposition pour déterminer sa concentration
Il faut tout d'abord faire un schéma du montage en indiquant la solution titrante (solution de Sel de Mohr : ions Fe2+) et la solution titrée (solution permanganate de potassium) -> très simple. Il faut également indiquer comme sera repéré le volume à l'équivalence -> les ions MnO4- sont violets, seule espèce colorée du système. Comme on peut le voir dans l'équation de la réaction de titrage, les ions MnO4- réagissent avec les ions Fe2+, donc quand tous les ions MnO4- auront réagi (cad quand on aura atteint le volume à l'équivalence), la solution deviendra incolore.
Avec le volume à l'équivalence (j'ai trouvé 9,7 mL), on détermine (à l'aide également des formules données, tout est indiqué c'est simple) la concentration molaire puis massique (+/- 150mg.L-1) de notre solution de permanganate de potassium qu'on vient de titrer.
2) À l'aide de la concentration de la solution titrée, on détermine le facteur dilution à réaliser pour faire la solution nécessaire à l'élaboration de la solution pour les poissons. C'est une dilution par 10, donc on prélève 10mL de solution mère+90mL d'eau distillée.
3) Enfin, pour vérifier que notre manipulation a été bonne, on mesure l'absorbance de notre solution fille grâce à un spectrophotomètre (environ 0,2), on utilise une courbe d'étalonnage (A = k*t avec A l'absorbance, k un réel et t la concentration massique) donnée en document pour retrouver la concentration massique de notre solution fille.
Étapes clés du TP -> rincer la burette à l'eau distillée puis à la solution de sel de mohr, ne pas oublier l'agitateur magnétique lors du titrage, bien repérer le volume à l'équivalence (quand la solution s'éclaircit, ralentir le débit de la burette pour plus de précision, utiliser un papier blanc en fond pour bien observer le changement de couleur et déterminer efficacement à quel moment la solution est totalement incolore), étalonner le spectro si ce n'est pas déjà fait (vérifier qu'avec la cuvette remplie d'eau, il affiche bien 1,000 pour la transmittance et 0 pour l'absorbance), ne pas mettre les doigts sur la cuvette du spectro et la vaisselle à la fin :)



Sujet 437 - Témoignage f
Image Image
Physique
437: Poissons tubés aquarium
En bref : des poissons malades, il faut tout d'abord déterminer la concentration d'une solution de permanganate de potassium par titrage (on obtient l'équivalence quand la solution est incolore car ça veut dire que le permanganate de potassium qui est la seul solution colorée a été totalement consommée). Ensuite il faut pouvoir diminuer la concentration (dilution par 10) de façon a soigner les poissons puis on vérifie cette concentration par spectrophotométrie (on regarde son absorbance et on regarde d' après la graphe A=f(c) a quelle concentration correspond l'absorbance mesuré)
Le truc ou j'ai foiré ? la put** de dilution que l'on fait depuis le collège mddr (j'ai utilisé un erlenmeyer au lieu de fiole jaugée)



Sujet 437 - Témoignage g
Image Image
Ece 437 sur les poissons, plutôt simple, faut faire un titrage colorimétrique du permanganate de potassium avec le sel de Mohr + dilution et mesurer l'absorbance, mais je vous conseil de faire treeeeeees vite, personnellement je l'ai ps fini et c la mm pour les gens de mon lycee, breef en gros ça a déjà été tres bien expliqué mais manque de temps de ouuf donc courage à vous!



Sujet 437 - Témoignage h
Image Image
SUJET ECE CHIMIE n°437: Les poissons tubés aquarium
Aujourd'hui je suis passé sur le TP ECE des poissons, alors déjà quand on découvre il y a plein d'informations superflux, il faut juste garder en tête la masse molaire de KMno4=158g.mol-1 et la relation n(mno4)=1/5*n(fe). Si vous suivez exactement ce que j'ai fais et bien vous aurez 4/4.

Question 1 : Il faut faire le schéma du titrage que l'on va faire avec la potence, l'agitateur magnétique, le barreau aimanté et les solutions qui sont: celle titrante est le sel de mohr et celle titrée est la solution inconnue qui est kMnO4. Après il faut dire comment va passer l'équivalence, c'est simple les ions mno4- sont violets. Dans l'équation du titrage, les ions mno4- vont réagir avec les ions Fe2+, lorsque la totalité des ions MnO4- auront réagi avec les ions Fe2+, on peut dire que lorsque qu'on aura le volume à l'équivalence, et bien la solution titrée deviendra incolore.

Question 2 : Il faut maintenant faire le titrage et donc il faut prendre la solution de MnO4 et versez 20mL dans un bécher de prélèvement. Puis il faut nettoyer avec la solution de sel de mohr la burette graduée, on récupère les impuretés dans un bécher qu'on nettoie après, puis on met le barreau aimanté dans le bécher et on fait le zéro en remplissant de sel de mohr jusqu'en haut. Placer le bécher sur l'agitateur magnétique et commencez à faire tourner à vitesse moyenne. Pour le moment on a la solution titrante et titrée là où il faut et on va devoir observer le passage du violet à l'incolore en relevant le Véq. On verse de 1ml en 1 ml puis vers 8, on observe un léger changement de couleur. Donc on passe de 0.5ml en 0.5ml puis plus on se rapproche on termine en 0.1ml en 0.1ml (limite on veut à la goutte près). J'ai trouvé Véq=9.6mL.
On demande de calculer la concentration molaire de Mno4 et la concentration massique. On a repéré au début la relation n(mno4)=1/5*n(fe), on a donc : n(kmno4)=C1*V1=1/5*C2*V2 (V2 est le volume à l'équivalence). Alors C1=(C2*V2)/(5*V1) <=> C1=(1*10^-2*9.6)/(5*20)=9.8*10^-4 mol.L-1. Et la concentration massique : t=C*M= (9.8*10^-4)*158=0.154 g.L-1 ce qui vaut 154 mg.L-1. On peut interpréter en disant que la solution est inutilisable, c'est trop et les poissons y passeront.

Question 3: On demande un nouveau protocole pour que ça soit meilleur sans titrage.
On va donc réaliser une dilution par 10, on prélève 10ml de KMnO4 dans une fiole jaugée de 100ml. Puis on remplit à l'eau distillé jusqu'au trait de jauge. IMPORTANT: Avant d'atteindre le trait de jauge, on prend une pipette pasteur et on met les dernières gouttes pour avoir un ménisque parfait. On laisse sur la table et on s'abaisse pour voir le niveau, on le tient pas en main.
Après avec cette solution fille, on prépare le spectrophomètre pour mesurer son absorbance car on a un graphe qui est A=f(C). On fait le blanc (avec 540nm j'ai rien touché c'était déjà comme ça). Après on remplace la cuve d'eau distillé avec la cuve de notre solution diluée. On peut remplir la cuve avec une pipette pasteur. J'ai relevé une absorbance de 0.149. On reporte cette valeur sur le graphe avec une règle et on voit en concentration qu'on a 13-14 g.L-1 . On peut conclure que c'est bon car on doit avoir une concentration massique entre 13 et 18 g.L-1. 13<C<18.

On a donc beaucoup de manipulations à faire mais on s'en sort si on est organisé. J'espère que je vous aurais aidé à le réussir :) Si oui, alors dites-le moi, ça me ferait plaisir de savoir que ça aura servi à quelqu'un après moi. :D



Sujet 439b - Témoignage a
ImageImage
les camarades dans ma salle on aussi eu le 439b qui lui est un code barre à lire avec un numéro manquant ( le montage était déjà fait )



Sujet 439 - Témoignage a
Image Image
J'ai eu le tp physique sur le code barre lundi:
Manipulation extrêmement simple, il suffit de brancher le laser, de l'aligner avec la photodiode et de mettre en donnée sur generis 20sec d'acquisition et 5000 point.

Ensuite les questions sont niveau seconde:
1ère: Quel est le chiffre manquant dans ce code barre?
Il suffit de compter 7 barres (attention certaines sont collées à d'autres, si vous avez des problèmes de vue, cela peut être embêtant) et de comparer au tableau donné quel motif correspond à quel chiffre. Le codage du chiffre mystère est collé à celui du chiffre avant (7) donc 2 possibilités: soit vous commencez par la fin en lisant de droite à gauche, soit vous faites comme si il n'y avait pas les 7 premières barres (qui codent le chiffre avant).

2ème question:
Schéma du montage et montage. Il est important de le faire par transmission et non par réflexion comme je l'ai fait moi. L'examinateur m'a dit que ce n'était pas faux mais que c'était trop complexe et donc j'ai du le refaire (de toute façon impossible de le faire par réflexion puisque (dans mon lycée en tout cas) le code barre est transparent)

Après je me rappelle plus de toutes les questions mais en vrac:
Faut il faire passer le code barre rapidement ou lentement?
J'ai mis rapidement mais dans les faits il faut le faire très, très lentement (j'ai demandé à l'examinateur si du coup c'était faux, il m'a dit que c'était une question de point de vue, peut être que les 2 sont bonnes, il suffit juste de bien argumenter?)

Impression de la courbe (oubliez pas, passez lentement le code barre)

Comment différencier une bande noire d'une bande blanche?
Banche=>le laser traverse=> activité de la photodiode=> courant électrique
Noire=>le laser ne traverse pas=>pas d'activité électrique=>u s'approche donc de 0
Les creux correspondent donc aux bandes noires

Annotez sur le graphique:
La première garde
Les 7 premiers chiffres
La garde centrale
Les 7 derniers chiffres
La dernière garde
Plusieurs problèmes ici:
Si vous avez des problèmes de vue cela peut s'avérer complexe de bien différencier
L'explication de ce qu'est une garde est normalement imager en couleur, dans mon lycée le sujet était en noir et blanc mais j'ai malgré tout était capable de distinguer la partie encadrée en vert
Le graphique est très, très approximatif car il est impossible de passer à vitesse constante donc le graphique n'est pas assez fiable pour différencier une bande simple passer lentement de 2 bandes collées passées rapidement. Je vous conseil personnellement de superposer le code barre sur votre graphique. Sur le code barre, les gardes sont très faciles à repérer et avec un peu de tâtonnement vous pourrez les retrouvez sur le graphique.

Vitesse de passage pour les 2 séries de chiffre chiffre: un simple calcul de vitesse=distance/temps
Il y a 2 séries et donc 2 calcul à faire

Enfin la question doit ressemblez à "Est ce la même vitesse? Quel problème cela peut engendrer?" ou quelque chose du genre. Les vitesses pour moi étaient très différentes (30% au moins) et je doute que vous fassiez beaucoup mieux car c'est très dur de passer à la même vitesse. Et puis même si vous avez des vitesses semblables, n'oubliez pas que ce sont 2 moyennes sur la série de chiffres (un chiffre a pu passer plus vite qu'un autre dans une même série donc) et les chiffres sont eux même composés de plusieurs bandes donc je pense (après comme pour tout ce que j'ai dis avant, je peux me tromper) que les erreurs de vitesse peuvent engendrer des erreurs dans la lecture des bandes et donc dans la lecture des chiffres (comme dit précédemment, l'histoire des 2 bandes qui passent rapidement=1 qui passe lentement). Pour la première calcul il faut peut être faire un calcul d'erreur relative? Je ne sais pas.

Niveau temps c'est largement faisable. J'ai tout fait sachant que j'ai eu un problème de matériel non préparé (pas de code barre sur mon plan de travail, pour un tp qui porte la dessus, c'est gênant) et que j'ai du refaire le schéma (ou j'ai perdu un peu plus de 5 minutes)

Voila, j'espère avoir était clair ;)



Sujet 439 - Témoignage c
Image Image
TP code barre,le pire TP qui puisse exister, je vous souhaite vraiment de ne pas de tomber dessus et y avait peu de témoignages dessus alors en espérant que cv vs aider
1) On nous donne un code barre et il manque un chiffre il faut déterminer duquel il s'agit.
Un document nous est donné avec les dispositions en bandes sombres et noirs des 10 chiffres de 0 à 9.
Vous avez un code avec le chiffre 7 et à coté celui qui manque.
Il suffit de comparer avec le document de référence. C'est le chiffre 2.
Attention de bien justifier pourquoi vous avez décidé de choisir le 2 en comparent la largeur des bandes avec celui du 7 collé.Mon examinateur me l'a reproché.
2) Faire le schéma de votre montage : Inspirez vous du montage donné dans le document 2 ou 3 je me souviens plus , rajouter devant la photo résistance le code barre transparent et en face le laser.
N'oubliez pas d'indiquer les bornes de l'interface, mon examinateur me l'a aussi reproché.
On vous demande est ce qu'il faut passer le code barre rapidement ou lentement, il faut que ca ne se fasse ni trop lentement ni trop rapidement
3) Réaliser le protocole et vous avez des réglages à faire sur l'ordi vous devez prendre une petite fréquence pour avoir des périodes espacés je crois je suis pas sure
Mettre en oeuvre le protocole et montrer votre acquisition à votre examinateur il me la faite refaire 5 fois
4) Le prof vs donne une acquisition pr bosser dessus : vs devez placer des trucs sur la courbe et déterminer la vitesse pour deux zones du code barre avec la formule v = D/T vs mesurez la distance ac une règle qu'on vs donne
5) vous concluez si ca c'est vrmt ft a une vitesse constante et quels sont les effet sur l'interprétation du code barre ou je sais pas
Bonne chance pr ceux qui sont pas encore passé et je vous souhaite VRAIMENT de pas tomber dessus. C'était horrible.



Sujet 439 - Témoignage d
Image Image
Ece physique : le Code barre
1) trouver le chiffre manquant à partir du document 1 ( c'est le chiffre 2)
2) faire le schéma du montage en alignant photorésistance en série avec le code barre et le laser
3) Faut-il passer le code barre lentement ou rapidement ? Aucune idée
4) Réaliser le montage et régler les paramètres sur l'ordi. Faut mettre 10000 pour le nombre après la fréquence je sais plus
5) Comment différencier une bande noire d'une bande blanche?
6) Calculer la vitesse de défilement à partir de v =d/t.
7) La vitesse est-elle réellement constante? Que peut-on en conclure sur l'interprétation du code barre
Seul conseil que je peux vous donner c'est de faire vite. L'autre témoignage, que j'avais pas vu avant, explique bien aussi.



Sujet 439 - Témoignage e
Image Image
Bonjour, j'ai passé mon ECE de physique sur le code barre( sujet 439), je vous rassure, le sujet est très simple (et pourtant les TP c'est pas mon fort...)! Je me tiens à disposition s'il y a des éventuelles questions, vous pouvez me contacter par message :) Les témoignages sur tiplanet devraient normalement vous suffir, juste le code barre doit être passé rapidement ( parce que l'acquisition ne dure que 20secondes donc si on le passe trop lentement on a pas les mesures de tout le code barre sur le logiciel ). Les documents sont très faciles à comprendre, pas de gros efforts de compréhension à faire de ce côté mais il faut tout de même bien les lire et comprendre pour pouvoir répondre aux questions. correctement. Sur votre acquisition vous devez obtenir quelque chose d'assez semblable à un spectre d'IR ( logique vu qu'on utilise un laser...! ) et il vous sera demandé de reconnaître les bandes noires et blanches, donc les "pics" vers le bas correspondent aux bandes noires et les phases "planes" aux bandes blanches.

j'ai oublié, pour obtenir qq chose de semblable à un spectre IR il faut effectuer un lissage des mesures mais c'est expliqué sur la fiche technique pour le logiciel ;)



Sujet 440 - Témoignage a
Image Image
Trois documents sur une équation dont un protocole. On applique le protocole donné on obtient une courbe d'absorbance (avec catalyseur) et on on compare avec la courbe sans catalyseur (qu'ils donnent) et on dit que les ions accélèrent donc la réaction. Ensuite on fait 5 petites expériences avec des tubes à essai (on fait réagir différents ions) et en comparant la couleur et en regardant la composition des solutions on répond par vrai ou faux sur les produits de la réaction. Puis on conclut en appliquant le document 3 ça tombe tout seul avec le vrai/faux. Bon courage à tous :)



Sujet 440 - Témoignage b
Image Image
Sujet 440: catalyse e cinetique chimique


ECE très facile oú il n'y a rien a savoir:

Tu as 3 docs:

-le premier nous présente un peu les objectifs du TP
-le 2e est le protocole a mettre en place
-le 3e est un document sur le fonctionnement de la catalyse. Le document est exactement comme ça:
Réaction non catalysée A+B -> C +D
Réaction catalysée:
Étape 1: A + cat --> B + cat'
Étape 2: C+ cat' --> D + cat
Bilan: A + B --> C+ D

On voit donc que le catalyseur (cat) n'intervient pas, il se transforme seulement en cat' pour pouvoir réagir avec l'espèce C. Dans tout l'ece le catalyseur est Fe2+

Les questions:

La
1ere question
demande d'appliquer le protocole présent sur le document 2. Il suffit donc de lire le document 2.

Ensuite vous prélèverez un échantillon d'un réaction catalysée que vous mettrez dans un spectrophotomètre branché à un logiciel. Vous obtiendrez une courbe qu'il faudra comparer à une courbe d'une réaction non catalysée . Il faudra juste dire que pour la réaction non catalysée l'absorbance maximale est atteinte au bout de 2400s alors que pour la R catalysée elle est atteinte au bout de 600s --> Les ions Fe2+ on donc bien réagit en tant que catalyseur.


Question 3:

Observer les 5 tubes a essais préparés et dire s'il y a eu réaction ou pas:
Seuls 2 tubes ont réagis. Le 5 est un témoin

Question 4:


Quatre propositions, dire si elles sont vraies ou fausses. Seules la 1 et la 4 sont vraies
Il faut justifier. Pour cela dire que vous avez observé les tubes à essai et établi les équations des réaction.

Question 5:


Établir le mécanisme de catalyse de cette réaction.

Il faut littéralement copier la structure du doc 3 en remplaçant l’étape 1 de la catalysée par l'équation de la 1ère proposition vraie.
Remplacer aussi l'étape 2 avec l'équation de l’autre proposition vraie.

Ranger.

Voilà de quoi je me souviens. Le pire c'est que le prof il me sors que ce TP est évalué comme étant dur :#roll#:
Tant mieux, ça me fait 4 points déjà en avance :D



Sujet 440 - Témoignage c
Image Image
Sujet 440 physique chimie:
Je suis tombé sur la catalyse et la cinematique d'une reaction d'oxydoréduction. Il fallaiy trouver le bon catalyseur entre le Fe3+ et le Fe2+. On nous demander aussi de representer une courbe avec le dispositif exao. Et de faire plusieur solutions (5 au total) pour trouver les bon reactifs. Les produits etaient du diiode qui etait coloré. Donc le tube coloré contenait les bons reactifs et le bon catalyseur pour que la reaction soit correctement faite. Ensuite on nous demandaient decrire l'equation de la reaction maos on avait un document qui nous aidait.
Petit conseil: lisez bien les enoncé et surtout ne vous melangez pas entre les solutions.
En svt cetait un sujet de spé sur la fermentation des souche de levure. Il fallait montrer que la consommation d'02 se faisait bien dans une certaine partie de la mitochondrie en comparant avec une miochondrie muttante. Voila

Pour choisir la bonne réaction ya deux choses. Deja ils te demande de montrer que le fe2+ agit sur la reaction comme catalyseur ca tu le fais sur exao. Apres ils te donne du peroxy de sodium et du potassium et je sais plus trop quoi il faut melanger les solution et ajouter a chaque fois ou du fe3+ ou du fe2+ et voir ce qui reagit. Si ca reagit il ya production de diiode et donc ya coloration



Sujet 443 - Témoignage a
Image Image
Il s'agit d'un titrage colorimétrie pour déterminer si l'acide de la vitamine C se dégrade.
Il fallait tout d'abord faire une dilution de l'hydroxyde de sodium (5mL puis compléter par de l'eau distillée).
Verser ds la burette graduée, puis placer un bécher en dessous avec de l'acide ascorbique, un barreau aimanté et qq gouttes de rouge de crésol. Verser l'hydroxyde de sodium jusqu'à environ 15mL puis faire goutte à goutte. On obtient le volume à l'équivalence et on nous dmd de déterminer la masse d'acide ascorbique.



Sujet 443 - Témoignage b
Image Image
Il s'agit d'un titrage colorimétrique dans le but de déterminer si la vitamine C se dégrade avec la chaleur.
Doc 1: introduction sur la vitamine C avec des données sur l'acide ascorbique ( celui de la vitamine ) du genre le pka la solubilité , la masse molaire..
Doc 2: tableau avec différents indicateurs colorés avec leur zone de virage couleur initiale..
Le 3 ème doc : parle de deux solutions titrantes possible pour effectuer le titrage. Elles ont des concentrations différentes.
Et le dernier doc c'est une liste du matérielle proposée avec de choses inutiles pour notre tp.
La première question était de déterminer la solution titrante adaptée entre les 2.
La seconde question : faire la liste du matériel indispensable pour préparer la solution mère. Et justifier nos choix.
Troisième question : faire le protocole du titrage. Soit schéma soit explication écrite. ( au choix )
Après tu fais ton titrage et tout.
Puis la prochaine question c'est de déterminer le volume à l'équivalence que tu as trouvé lors du titrage.
Et enfin la dernière question : il faut en conclure si la vitamine c se détériore. Il faut justifier et faire les calculs de la masse de vitamine c dans 1L.
N'hésitez pas si vous avez des questions :)
Ece facile qui a été vu tout au long de l'année. Le plus important c'est de rester concentré et il se fait tout seul. Clairement un des plus basiques et plus faisables de la journée dans mon lycée :D



Sujet 443 - Témoignage c
Image Image
Alors "TITRAGE PAR COLORIMÉTRIE" Savoir si il y a plus de vitamine C dans les aliments crus ou cuits.
Beaucoup de documents explicatifs sur le contexte ect.
1) FAIRE UNE DILUTION: du produit titrant pour avoir la bonne concentration souhaitée.
-Pour la trouver: 2 choix avec deux graphes: Choisir celui ou on voit bien le volume a l'équivalence.
-Puis la valeur du PH correspondant au Volume eq pour savoir quel indicateur coloré ajouter. C'était le rouge de machin car le saut de Ph correspondait bien.
2) FAIRE LE TITRAGE:
Conseil indication sur le graphe de quand est-ce que la couleur va changer avec l’équivalence.. car oui on a déjà le graph de ce que ca va donner puis bon bref voila..
3) CALCULER:
On a les vol éq de la solution 1 (celle fait expérimentalement) (celle pas chauffée) et l'autre S2 (chauffée) qui est dite
Utiliser la formule " a l'équivalence les produits sont introduits en pp "
puis calculer la masse.
Conclusion: S2 contient moins de Vitamine C que dans l'autre donc plus de vitamine quand crus..
Bilan:
En soit le tp n'est pas "dur dur" avec quand même pas mal de calculs mais disons que l'énoncé et la façon de faire est totalement différente et surprenante.



Sujet 443 - Témoignage d
Image Image
Physique-Chimie : TP 443 sur l'acide ascorbique.
C'est du titrage colorimétrique, faites attention on est assez short niveau temps, perso j'ai pas eu le temps de finir. Il faut faire deux protocoles (une dilution, un titrage) en justifiant tout et c'est super long. Ensuite on passe à la pratique, n'oubliez pas les précisions du titrage colorimétrique ! Et on finit avec des calculs de masse, pas très durs, il suffit de jouer avec les propriétés.



Sujet 443 - Témoignage e
Image Image
SUJET PHYSIQUE NON SPECIALITE N°443: titrage colorimétrique acide ascorbique (après dilution)

Le but du TP est de savoir si l'acide ascorbique (vitamine C) se détériore quand on le chauffe.

La première question est de choisir la bonne solution titrante (pour faire un tirage colorimetrique de l'acide ascorbique) et justifier.
On avait deux graphiques avec deux courbes de titrage pH métrique (pH en fonction du volume) de l'acide ascorbique avec une solution titrante d'hydroxyde de sodium de deux concentrations molaires différentes.
Sur le premier graphique la concentration molaire est plus élevé et le saut de pH a lieu quand moins d'1mL de solution titrante et sur le deuxième graphique la concentration molaire est moins élevé (5,00x10^-2) et le saut de pH a lieu quand on a versé 17,6mL de solution titrante.
Du coup j'ai choisis la solution du deuxième graphique car avec celle du premier graphique t'as de grand risque de rater le volume à l'équivalence.

La deuxième question est de dire le matériel à utiliser pour obtenir la solution titrante choisie.
En fait sur ta paillasse t'as 50 mL de solution d'hydroxyde de sodium de concentration molaire de 1,00mol.L^-1 et tu dois faire une solution d'hydroxyde de sodium de concentration molaire de 5,00x10^-2mol.L^-1 (d'après la question précédente). Donc pour cela tu dois dire le matériel nécessaire a une dilution (bécher intermédiaire de ...mL, fiole jaugée de ...mL, pipette jaugée de ...mL, pissette d'eau distillée).

La troisième question est de rédiger un protocole de titrage (colorimetrique) et faire le dessein du montage donc le protocole habituelle. Pour info l'indicateur coloré est le rouge de cresiol (justifier avec zone de virage du doc 3), en verser quelques gouttes (3-5) dans le bécher. Ne pas oublier la feuille en dessous du bécher de la solution titrée pour bien observer le changement de teinte (ça devient violet d'ailleurs).
Apres il faut réaliser la dilution (5mL d'hydroxyde de sodium à compléter avec soude dans la fiole jaugée) + le titrage décrit avant. (Ne pas oublier de mettre vos lunettes)

Dans la quatrième question il faut noter le volume à l'équivalence. (17,6 mL)

Et dans la dernière question il faut conclure que l'acide ascorbique se dégrade après chauffage et il faut calculer la masse d'acide ascorbique pour deux solutions dans 1L.
J'ai pas eu le temps de calculer la masse donc je peux pas vous dire le résultat...

En soit on peut finir le tp dans les temps mais il y a 3 pages de docs donc le temps de tout lire... Il vaut mieux lire en surface.
Si vous avez des questions n'hésitez pas.

Les autres de mon lycée ont eu un tp sur la diffraction (avec le logiciel salsaj, ils ont dû prendre des photos de la diffraction...), chute parabolique avec l'airbus (pointage avimeca puis courbes sur Excel ou Régressi), dosage conductimétrique de l'allantoine (apres dissolution). Des sujets de l'année dernière je crois.



Sujet 443 - Témoignage f
Image Image
TP chimie, je connais pas le numéro.
Dosage par titrage colorimètrique.
Sur la vitamine C.
Déterminer si chaleur affecté la dégradation de la vitamine qui est à comparer avec une autre solution



Sujet 443 - Témoignage g
Image Image
Bonjour,

j'ai eu le sujet 443 avec la degradation de la vitamine C. Faites tout de meme attention a ne pas faire l'erreur que j'ai faite qui est de diluer l'acide ascorbique au lieu de diluer la solution titrante c'est a dire l'hydroxyde de sodium. Faite attention a l'équivalence. Elle sera de 17 lors de votre expérimentation et donc differente de la valeur donner. Mais la conclu: Il y a eu degradation de la vitamine C par chauffage dans notre cas. Retenez la formule n=Cb*volume équivalence.

cordialement



Sujet 443 - Témoignage h
Image Image
J'ai eu la dégradation de la vitamine c en physique. Il fallait choisir une solution titrante d'hydroxyde de sodium entre deux courbes differentes. Il fallait pas trainer dans les premières questions il fallait choisir clle ou on voit le vequ le mieux. Cette solution titrante escer pr laxide ascorbique. De plus il fallait diluer la solution d'hydroxyde avant de titrer puis conlure. Rapelez vs d la formule n=Cb*volume equ



Sujet 443 - Témoignage i
Image Image
TP d'un pote, il est tombé sur le 443

Au début il faut trouver le titrant à utiliser, il y a deux graphiques, celui avec l'Hydroxyde de Sodium (NaOH) à 5x10^-2 mol/l est plus lisible donc il faut l'utiliser, ensuite il faut faire le protocole pour faire la solution à 5x10^-2 mol/l à partir d'une à 1mol/l (donc dilution dans fiole jaugée de 100mL, 5mL de solution à 1mol/l avec pipette graduée ou jaugée selon le matos présent puis 95mL d'eau)

dès qu'on a ça on applique, ensuite on fait le protocole du titrage donc schéma+écrit, 1 bécher on prélève 10mL de la solution 1 à titrer on la met sur un agitateur magnétique avec barreau dans le bécher, le tout sous la burette préalablement rincée et mise en milieu avec le contenu de la fiole jaugée de 100mL d'hydroxyde de sodium à 5x10^-2 mol/L ensuite on regarde le graphique donné à nouveau et on voit que le point d'équivalence se fait autour de pH=8 on choisit donc le rouge de crésol comme indicateur coloré car il va de 7 à 8, on en verse donc quelques gouttes (4-5) avant de commencer à titrer à l'hydroxyde de sodium, on descend jusqu'à 15mL d'ajoutés et après on ajoute mL par mL et lorsque la solution vire au rouge violacé, on a le volume à l'équivalence (environ 18mL dans notre cas), on a enfin la conclusion à faire, on nous donne le volume à l'équivalence de la solution 2 qui a été chauffée à 60°, il est de 12.2mL, le volume à l'équivalence est plus faible, le chauffage à 60° a donc dégradé l'acide ascorbique (vitamine C). Il faut enfin calculer la masse présente dans un litre de solution de vitamine C

n= C x V
n= 5x10^-2 x 18x10^-3 = 9x10^-4 mol

maintenant on calcule
m= n x M
M est donné, c'est 176g/mol
m= 9x10^-4 x 176 = 0.1584 g dans l'échantillon

pour 1L:

1L / 18x10^-3mL = 55.555....
55 x 0.1584g = 8.712g/L

La conclusion est bof avec les calculs, faîtes attention et ne me faîtes pas confiance à 100%



Sujet 448 - Témoignage a
Image Image
Ce sujet consiste en l'étude de l'oscillation d'un pendule. Ce pendule est constitué d'une lame accroché à l'horizontal à un support et d'un poids au bout de la lame.
Dans un premier temps, il faut calculer la période d'oscillation de la lame pour différents paramètres. Pour ce faire, il suffit de prendre un repère visuel (sur une feuille de papier posé sur la paillasse) et décaler la marque jusqu'à ce repère pour observer les oscillation (il faut prendre le repère pour lancer les oscillations du même point à chaque mesure pour pouvoir comparer les résultats). Il suffit ensuite de mesurer le temps mis à la lame pour osciller (on mesure le temps de 10 oscillations puis on divise par 10 pour une plus grande précision). Il faut réaliser la manipulation 4 fois pour les différents paramètres (taille de la lame, poids de l'objet.
Dans un second temps il faut rédiger un protocole pour trouver la masse inconnue de l'objet. Pour ce faire, il faut fixer la longueur de la lame à une valeur précise (plus la longueur sera importante, plus les mesures seront précises) et réaliser l'expérience avec plusieurs masses connues entre 60 et 120g. Il faut ensuite réaliser une courbe d'étalonnage sur une feuille de papier millimétré. Après avoir mesuré la période d'oscillation de l'objet de masse inconnue, il suffit de lire graphiquement le résultat.
Dans un dernier temps, il faut mesurer l'incertitude de la mesure avec une formule donnée et présider que cette méthode est efficace pour déterminer le poids d'un objet de petite masse.

Il n'y a pas de matériel intitule, il faut utiliser tout ce qui est mis à disposition.



Sujet 448 - Témoignage b
Image Image
On a d’abord 2 documents pour découvrir à quoi elle sert (elle permet de mesurer des masses en impesanteur, notamment la masse des astronautes) et comment réaliser un montage de balance inertielle.
Pour le montage j’avais une potence, une lame de scie sur laquelle on accroche des objets de masse différente et qu’on doit faire osciller pour trouver la période T, et un dispositif pour fixer la lame sur la potence.
Dans la première partie du TP, on doit mesurer la période T en faisant varier plusieurs paramètres : la masse de l’objet accroché et la longueur de la lame de scie. On dispose d’un schéma qu’on place sous la lame et qui indique l’angle entre la position d’équilibre et la position où nous devons lâcher la lame.
On doit alors remplir un tableau :
m = 60 g L = 28 cm T = ?
m = 60 g L = 23 cm T = ?
m = 100 g L = 28 cm T = ?
m = 100 g L = 23 cm T = ?
On doit alors tirer des conclusions à partir de nos observations en justifiant : pour ma part, j’ai trouvé que la masse et la longueur était 2 paramètres qui influençaient la mesure étant donné que :
Pour m constant et pour L qui varie, T prend deux valeurs différentes
Pour L constant et pour m qui varie, T prend deux valeurs différentes
Questions possibles :
Quand doit-on commencer à chronométrer la période T ? On positionne la lame, on lâche, on attend que la lame fasse une période, et on lance le chronomètre (éviter de faire deux choses en même temps, ce qui pourrait fausser la mesure)
Comment augmenter la précision de la mesure ? On mesure 10T puis on divise la valeur obtenue par 10 ; on fait plusieurs fois la même mesure et on fait la moyenne..
Je vous conseille d’avoir un chronomètre pour cette étape (heureusement j’avais apporté le mien)
On doit ensuite proposer un protocole qui nous permettrait de trouver la valeur d’une masse m inconnu. Mon protocole qui a été validé :
On fixe la longueur L = 28 cm et on mesure plusieurs périodes avec des masses différentes (entre 60 g et 120g, indiqué dans l’énoncé).
On reporte les valeurs de T en fonction de la masse dans un graphique (on dispose d’une feuille de papier millimétrée). On obtient alors une courbe d’étalonnage.
On mesure la période T de l’objet de masse inconnu et grâce au graphique on trouver la masse m de l’objet.
Il faut faire attention car étant donné qu’il y a des frottements importants, la courbe n’est pas linéaire… J’avais commencé par une courbe linéaire mais les écarts entre mes mesures et la droite étaient trop importants, et avec une droite affine c’était mieux.
On applique notre protocole et j’ai trouvé m = 75g.
On doit ensuite calculer la masse véritable sur une balance, m’, (j’avais m’ = 70g), calculer l’écart relatif |m’-m|/m’. J’ai trouvé 7% et on doit conclure sur l’utilisation d’une balance inertielle pour mesurer des masses.
Je trouvais que l’écart n’étant pas trop important, cette méthode était utilisable.



Sujet 448 - Témoignage c
Image Image
On souhaite trouver la masse d'un objet a l'aide dès périodes oscillatoire
1) le montage est deja fait, on doit relever la valeur
2) on va plusieurs fois la même expérience en changent masse et longueur de la barre
3) on conclu que la masse et la. Longueur influent sur la période
4) protocole pour trouver la masse de l'objet:
Avec une longueur constante on relève les périodes de différente masse on trace la droite et avec la période de l'objet on trouve sa masse
5) on fait le protocole pour des masses entre 60 et 120
6) la masse réelle est 78g
On calcule l'écart relatif (formule donnée) et on conclut



Sujet 448 - Témoignage d
Image Image
calculatrice autorisée
-on suspend différents poids sur une scie a métaux de différentes longueur et on nous demande de mesurer au chrono (chrono de gitan...) la période du mouvement oscillatoire en fonction de la longueur et de la masse.
-Ensuite commenter les résultats:
-
Ensuite rediger un protocole pour mesurer le poids dun objet de masse inconnu qui est sur la paillasse (il faut faire une droite d'etalonnage sur cette droite mettre la masse en abscisse et la durée en ordonnée c'est une donnée (ou pas) et utiliser la longueur maximale soit 28cm pour plus de précision
-appliquer ce protocole
-calculer les ecarts: tres simple la formule est donnée
-conclure
au cause de ce fameux chrono les valeurs de durée sont dépendent totalement de tes capacités a appuyer rapidement ou non sur un chrono, de plus la pate a fixe pour tenir les poids fausse la masse.
-Attention bien fixer les poids avec la pate a fixe pour eviter de les faire voler a l'autre bout de la salle (c'est arrivé)
-Attention a ne pas casser la lame scie a métaux (c'est arrivé)
-Attention a ne pas avoir un chronomètre défectueux (c'est arrivé)
Sinon 5 a avoir le mm sujet la seule difference etant la masse de lobjet a trouver on a trouves 5 écarts differents (de 60% a 0% -_-)
bonne chance!
Image



Sujet 448 - Témoignage e
Image Image
J'ai eu un tp avec le pendule et déterminer la masse d'un poids inconnu tout d'abord il faut trouver la période avec plusieurs poids et longueur et ensuite il faut déterminer la masse d'un poids inconnu avec un graphique et l'expérience précédente



Sujet 448 - Témoignage f
Image Image
J'ai eu un tp avec le pendule et déterminer la masse d'un poids inconnu tout d'abord il faut trouver la période avec plusieurs poids et longueur et ensuite il faut déterminer la masse d'un poids inconnu avec un graphique et l'expérience précédente



Sujet 448 - Témoignage g
Image Image
Bonjour,
je suis tombé sur le sujet numéro 448 en physique.
Le but du TP est que enfaite les astronautes ont un soucis dans l'espace, puisqu'ils perdent de leur masse musculaire et osseuse. Il faut donc trouver un moyen de controler leur masse.
Pour cela, un TP est proposé, il s'agit d'une balance inertielle. En faite, il faut trouver la masse d'un poids inconnu a partir des périodes mesurés avec celui-ci et d'autres poids connu.
Il faut donc réaliser des mesures de périodes sans changer la longueur de la scie mais en changeant la masse au bout. Le meiux est de mettre les résultats dans un tableau. Puis il faut réaliser un graphique a partir de nos mesures, de périodes, en fonction de la masse.
Pour finir, il faut réaliser une courbe de tendance sur le graphique puis mesurer la période avec la masse inconnu et la déterminer, grâçe a la courbe de tendance (pour moi sur le graphique: 94.5g).
Ensuite, il faut peser le poids inconnu (pour moi j'ai eu sur la balance: 96g)et réaliser un écart-type (pour moi: 1.6%).
Puis il faut finir par conclure et interpréter le résultat obtenu.
En espérant vous avoir aidé.



Sujet 448 - Témoignage h
Image Image
Tp physique non spé -
Trouver la masse d'un poids inconnu.
-> prendre diverses masses et calculer leurs périodes
-> faire une courbe d'étalonnage (période en fonction de la masse)
-> faire la période de la masse de poids inconnu et en déduire sont poids grâce à la courbe.



Sujet 448 - Témoignage i
Image Image
Sujet 448 : La balance(je crois) inerte(je crois) ->> sujet facile!!

J'ai vu que ce sujet a été traité par beaucoup d'inscrits ici!j'ai d'ailleurs lu bcp de temoignages sur ce tp la veille et par chance je suis tombée sur celui-la, merci a tous!
J'arrive, il y a un dispositif constitué d'un truc qui tient une lame en metal avec au bout de celle-ci un poids de masse 100g.il y a aussi un objet et un chronometre avec un mètre aussi. On nous parle d'un truc de la nasa bref le document est inutile. Premiere chose a faire : il faut mesurer la periode du poids deja mis en place (100g) avec la lame de metal qui est positionnée à 28cm. C'est clairement indiqué donc pas de panique : on approche la lame de metal vers une plaque en bois puis on relache tout en demarrant le chrono. Conseil : comptez 10 periodes puis divisez le temps par 10 = plus précis, et ca y est vous avez la periode. Ensuite tableau de mesures :

60g et 23cm -> T=? (Environ 0.6s)
60g et 28cm -> T=? (Environ 0.7s)
100g et 23cm -> T=?(environ 0.6s)
100g et 28cm -> T=?(environ 0.8s)

Donc tranquillement vous pouvez faire vos mesures en accrochant a chaque fois le ou les (car 60g c'est 50g +le 10g accroché par en dessous) poids et en bougeant la lame de metal pour avoir 23 ou 28 m : tout est indiqué donc trql !

Ensuite question : Quelles informations pouvez vous tirer des mesures effectuees? J'ai tout simplement expliqué que la masse et la longueur font varier la periode en reprenant mes mesures, puis appel du prof.

Ensuite probleme : on veut trouver la masse dun objet A en utilisant le dispositif, proposez un protocole.
Il faut juste dire quon va mesurer la periode de poids de masses connues pour ensuite tracer une courbe detalonnage (precisez quoi en fonction de quoi (masse pr les abscisses et periode pour les ordonnees donc periode en fonction de la masse) car le prof m'a demandé a loral) pour reporter la periode de l'objet A que vous allez mesurer : vous trouver la masse sur la courbe!

Protocole validé, je fais mes bails et à la fin je trouvais 70g!je montre au prof qui me dit donc daller peser lobjet au bureau oú il y avait une balance : 74g! Ainsi il reste lecart relatif a calculer (la formule est donnee mais attention, l'ecart est demandé en % donc noubliez pas le x100) oú je trouve 5% et derniere question : conclure sur lefficacité du dispositif. J'ai dit que meme si les erreurs etaient faciles a obtenir lecart relatif est bas donc le dispositif me parait efficace avant de ranger ma table et de m'en aller!

TP vraiment pas compliqué, n'oubliez pas : 10 periodes pour diviser ensuite et etre + precis, collez bien la patafix qui fait un peu pitié, attachez bien vos cheveux en chignon de preference car les poids qui saccrochent a la queue de cheval pendant que je baisse la tete pour arranger le dispositif, c le petit flippe! Sinon pas d'autres difficultés :)



Sujet 448 - Témoignage j
Image Image
En physique je suis passée sur l'oscillation d'un objet je vous conseille pour la courbe a réaliser de prendre une grande échelle chose que je n'ai pas faite mon graphique etait trop petit et donc plutot imprécis sinon le tp est relativement facile bonne chance à vous tous



Sujet 448 - Témoignage k
Image Image
Pour ceux qui tomberaient éventuellement sur le TP en Physique Chimie sur la balance inertielle, voici deux vidéos permettant de comprendre un peu mieux le fonctionnement !





Sujet 448 - Témoignage l
Image Image
TP 488 Physique : Balance d'inertie : qui sert à déterminer la masse d'un objet en apesanteur.
Pour commencer on nous demande de réaliser une expérience avec une balance d'inertie, qui consiste à mesurer avec un chronomètre la période d'une oscillation, en modifiant la masse sans changer la longueur puis inversement ( la difficulté est la précision de la période donc pour être le plus précis possible il faut chronométrer le temps de plusieurs oscillation et le diviser par le nombre d’oscillation). Grace à cette étude on en conclu que, avec une longueur constante, plus la masse augmente plus la période d’oscillation augmente elle aussi (de même pour une augmentation de la longueur avec une masse constante ).
Ensuite il faut proposer un protocole pour déterminer une masse inconnu grâce à cette balance. Pour cela il faut tracer un graph (sur un papier millimétré) : la masse en fonction du temps, les masses pour l'axe des ordonnées seront données mais c'est à nous de mesurer le temps pour chacune des masses pour l'axe des abscisses (attention il ne faut pas changer la longueur L sinon les résultats seront faux) , puis mesurer la période de la masse inconnu et lire sur l'axe des ordonnées la masse.
Pour finir il faut calculer l’incertitude et conclure. J'ai trouvé une incertitude de 0.4% et un ami de 12% donc notre conclusion sur l’efficacité de la balance est différente je pense que cet écart vient de la précisons des mesures ou du graph.



Sujet 448 - Témoignage m
Image Image
Tp 448 : balance inertielle
Que 3 questions super facile, le protocole assez simple à réaliser, il fallait juste y penser : le but est de trouvé la masse d'un poids noté A.
Il faut donc réaliser des mesures de périodes avec des poids de masse connue (de 60g à 120g dans mon cas) et en gardant toujours la même longueur de la partie oscillante. (28 cm dans mon cas) Faire pareil avec le poids À. Suite à ça sur papier millimétré placer les points avec en ordonné la période et en abscisse le poids (mon échelle : 10 cm pour 1seconde et 10 carreaux pour 100g donc 10g par carreaux) Une fois les points placés tracer à la règle la courbe de moyenne ( passant par le plus de point où au plus proche) puis se placer au niveau de la valeur de la période de A et venir "taper" la courbe d'étalonnage, puis descendre vers les abscisses pour obtenir la masse. Rien de plus compliqué avant et après.
Pour ceux qui on a un doute le période c'est un aller-retour. Pour avoir une période plus précises il faut laissée par exemple laisser faire 5 aller-retour puis diviser par 5 le temps obtenu sur le chrono.
Chalet.



Sujet 448 - Témoignage n
Image Image
Tp physique non spé sur la balance inertielle
Tu disposes d'un montage avec une lame pendante sur une potence et de plusieurs poids de masses différentes
On te demande dans la question 1 de remplir un tableau ou on te donne la longueur de la lame et la masse à choisir pour chaque expérience
Donc par exemple tu prends un poids de 100g et une lame de 28cm et tu chronomètres le nombre d'oscillations pour trouver une période T (attention aux chiffres significatifs) 1
Tu vas interpréter que la masse et la longueur de la lame augmentent la période d'oscillation
Ensuite ils te demandent un protocole pour trouver une masse m inconnue d'un poids qu'ils te donnent
Tu proposes de faire une courbe d'étalonnage avec les valeurs que tu as trouvé précédemment(periode des oscillations en fonction de la masse)
et ensuite tu prends ce poids de masse inconnue et tu le fais osciller tu trouves sa période et tu fais le lien avec ta courbe d'étalonnage
Tu trouves une certaine masse
Puis dans la dernière question ils te proposent de peser ce poids sur une balance pour trouver sa masse réelle
Puis tu finis par calculer l'écart relatif et selon cet écart tu conclus sur l'efficacité de ce dispositif pour calculer des masses
Si normalement tout s'est bien passé tu devrais avoir un écart relatif inférieur à 5%
Faut pas paniquer c'est relativement faisable



Sujet 448 - Témoignage o
Image Image
Passé sur le no 448

Alors comme l'ont dit les autres, une lame de scie à métaux à deux balles, mesurer 10 Periodes pour plus de précision, après ils demandent de mesurer pour quelques masses et quelques distances du support, après il y a un truc de masse inconnue (70g pour moi) et il faut déterminer sa masse en traçant la courbe de 60 à 120 sur 28cm par exemple (23 ou n'importe quelle autre valeur marche mais peu importe), après il faut comparer les résultats obtenus à ceux donnés par la prof, puis utiliser la formule donnée pour calculer la distance à la valeur visée ((|m'-m|/m') donc valeur absolue (on virre les - si nombre négatif mais dans cette situation peu importe), le tout est à donner en % donc multiplier par 100 le résultat donné par la calto), pour moi ça a été de 4.3%, enfin faut conclure, j'ai dit qu'il faut que l'observateur soit centré et avoir une lame bien rigide afin de garantir des résultats plus précis, donc TP facile mais le matos laissera à désirer donc à partir de 100g ça commence à foirer sur le graphique donc basez vous sur les deux résultats proches du T du poids inconnu et regardez ce que ça donne approximativement ;) à pluche, NazmiFR



Sujet 501a - Témoignage a
Image Image
J'ai eu l'ECE physique-chimie n°501a (Il y avait aussi le n°501b mais je ne sais pas si c'est mon lycée qui à décidé de fonctionner comme ça)
C'était un sujet de spécialité qui consistait en une "Électrolyse de l'acide sulfurique".
Il fallait verser une solution d'acide sulfurique dans un bocal en forme de tulipe ( avec deux petites électrodes aux fonds). Ensuite il faut mettre une éprouvette graduée, qui est remplie d'eau distillée, en face de chaque électrode. Pour cela il faut les retourner en mettant son pouce dessus (sans oublier les gants) et les immerger dans la solution d'acide sulfurique de telle sorte qu'il n'y ait aucune bulle dans les éprouvettes.
Le protocole commence par la réalisation d'un circuit ( qui nous est illustré par un petit dessin). Il faut juste placer un ampèremètre de façon à mesurer l'intensité du courant qui entre dans l'électrolyseur.
Une fois le circuit réalisé et les multimètres réglés, on démarre le chrono en même temps que le générateur et on note le temps qu'a pris la burette graduée de 10mL pour se remplir de dihydrogène.
Les questions nous mènes à calculer le rendement ("r"), qui est égale à la "quantité d'énergie utilisée" (par notre réaction d'électrolyse) sur la "quantité d'énergie produite" (par notre pile). r= Eutilisé / Etotale
-Eutilisé doit être exprimé en fonction du volume molaire de H2 (L/mol) , du volume de H2 (V) et de l'énergie nécessaire pour la production d'une mole de O2 (en kJ/mol)
-Etotale doit être exprimé en fonction du temps, de l'intensité et de la tension.
Enfin, quelques calculs sur les incertitudes du volume et du temps mesurées puis dire quelles sont les autres mesures sources d'erreurs.



Sujet 502 - Témoignage a
Image Image
TP Spé physique 502 je crois :
Fallait réaliser un graphique représentant les fréquences de la guitare et de la GBF (une fréquence de 330 Hz)
Deux protocoles à faire :
Le premier : réaliser "battements" (expliqué sur le doc.) Avec une guitare et le GBF
Le deuxième : configurer le GBF sur l'ordinateur. Grâce à la formule t=1/f donc t=1/330 il faut régler le BGF ( à peu près) pour qu une période fait 3,3 ms
Voilà je me souviens plus trop en faite ^^



Sujet 504 - Témoignage a
Image Image
Il fallait faire une électrolyse de l'eau sauf qu'à la place de l'eau on avait du sulfate de sodium.
Le but était de calculer le rendement de dihydrogène produit. (10mL)
Le schéma et le protocole sont donnés, il faut juste placer sur le schéma un ampèremètre.
Il y a plusieurs questions :
1) formule du rendement (donnée dans le document 1)
2) faire le montage
3) remplir un tableau avec nos différentes valeurs
4) calculer le rendement avec les valeurs rapportées dans le tableau
5) comparer notre résultat à la valeur du rendement de l'industrie (document 2)
6) incertitudes (formules données)
7) qu'elles pourraient être les autres incertitudes données dans la formule du rendement ?
Sujet simple mais il ne faut pas paniquer par les 7 pages données et ne pas s'occuper des formules de rendement qu'on apprend en cours.
Bon courage !

-L'incertitude de ton volume est noté sur l'éprouvette et celle du temps tu dois m'estimer

-La formule du rendement, c'était (énergie utile)/U.I.delta t

-Je trouve un rendement de 13% qui est environ 5 fois plus petit que celui de l'industrie qui a forcément un rendement très élevé d´environ 70% en moyenne, l'examinateur m'a dit que c'était cohérent

-Pour calculer ton énergie utile, il fallait faire un produit en croix pour 10mL de dihydrogene (la formule indique pour 1 L de dihydrogene produit)



Sujet 504 - Témoignage b
Image Image
PC spé sujet 504
Électrolyse de l'eau et sodium
Assez facile on demande d'abord d'exprimer le rendement en fonction de U I dT V Vm et Eh2
De sorte : r=(V/Vm)*Eh2/ U.I.DT
Ensuite on doit placer un ampèremètre sur un schéma faite le montage (récupérer le H2 dans une éprouvette) dans une électrolyse en tulipe
Ensuite on calcule le rendement avec 10ml de h2 (17% pour moi)
Ensuite calcul de l'incertitude absolu du volume et du temps et on demande quelle est la valeur la plus précise
Voilà j'ai finis en 40 minutes



Sujet 504 - Témoignage c
Image Image
Sujet 504- sujet de spécialité physique : électrolyse : la mort je vous assure
1ère partie (20 min)
-1ère question : donner la formule du rendement (Wu/We) en fonction du volume, de l'énergie... Pour l'énergie We, c'est donné dans l'énoncé ( à quoi ça correspond) mais pour Wu faut faire un produit en croix, ça fait un truc du genre : .. x Vm / 24
-2ème question : donner l'appareil de mesure associé à chaque grandeur : pour U c'est le voltmètre, I c'est l'ampèmetre, et V j'ai mis l'éprouvette

2ème partie : la manipulation (20 minutes)
On vous donne le protocole de l'expérience, qu'il suffit de faire, sans se tromper dans les fils de connexions, et aussi n'oubliez pas de régler l'amperemetre et le voltmètre en dcA et dcV
Faut chronométrer jusqu'à quand il a 10ml de H2 formé dans le tube lié à l'anode, et régler I a 0.3 A

-3ème partie (20 min)
Calcul du rendement (jai trouvé 23%) puis le comparer à celui des usines (donné dans l'énoncé, 75%)
Il faut ensuite calculer l'incertitude absolue, puis la relative (formule donnée)
Et dire quelles mesures sont plus précises? Et après quels paramètres pourraient faire varier le rendement
(J'ai dis la tension et l'intensité)

Voila tout, objectivement une fois que c'est expliqué à plat ce tp parait simple mais c'est pas trop le cas, j'espère que mes précisons absolues vous aurons servies.



Sujet 504 - Témoignage a
Image Image
rendement d’une électrolyse produisant du dihydrogène (H2). Sujet globalement assez simple avec une manip pas facile a réalisé. Les documents décrivent comment mettre en place cette électrolyse et comment elle fonctionne.
1) Il faut d’abord trouver la formule du rendement de la réaction grâce au document. J’ai mis un peu de temps pour la trouver mais en m’aidant des unités j’ai fini par la trouver. Elle était du type : Rendement= (V*Energie) /(Vm*t*U*I)
2) Il faut trouver les différentes grandeurs qui influencent le rendement et les appareils de mesure :
I= Intensité (ampèremètre)
U= Tension (voltmètre)
T = temps (chronomètre)
V= Volume de gaz produit (éprouvette)
Vm = Volume massique mais c’est une constante donc pas besoin de le mesurer
3) Réaliser le montage, tout est détaillé pas de panique, (attention à ne pas oublier de brancher l’ampèremètre en série et le voltmètre en dérivation) et récolter le gaz produit dans l’éprouvette. Ça ressemble plus ou moins a la photo

4) Avec les résultats de l’expérience il faut calculer le rendement (il tourne autour de 25%) puis il y a des questions sur l’incertitude.
Globalement Il est facile, il me restait même un peu de temps à la fin mais beaucoup de matériel donc le rangement prend du temps.
Image



Sujet 507 - Témoignage a
Image Image
c'est les cellules photovoltaïques, faut calculer la puissance et, le rendement
Doc 1 un texte sur une centrale solaire en californie, ensuite on nous file un montage a faire avec la cellule 1 ampèremetre, 1 luxmetre 1 voltmetre,
On le fait, on doit ensuite donner E, sachant que P=E.S
Avec S surface en m2 et la cellule fait 7.8.10^-3,
E c'est en lux, faut mesurer avec la lampe, et on nous dit 150 lux = 1W.m^-2,
2) Ensuite faut calculer le rendement de la cellule (Pmax/Plum) c'est donné, interpreter le resultat
3) faut trouver Pmax pour la zone entourée du "champ" de panneaux, au doc 1 t'as une echelle de 0.9 cm = 1km, c'est un carré, tu fais grace a P=E.S le calcul et tu conclus



Sujet 507 - Témoignage b
Image Image
507 : TP spé cellules photovoltaïques
Il fallait dire au début dans l'expérience quel critère est constant ( c'est l'éclairage de la l'ampoule ) et quels critères varient ( la résistance , l'intensité et la tension
Ensuite calcul de l'éclairement en luxmètre et il fallait convertir la mesure obtenue en W.m-2
Ensuite préparation du montage : vous avez à votre disposition une lampe , une cellule photovoltaïque , des fils , un ampèremètre et un voltmètre , un interrupteur et différentes résistances
Le schéma est indiqué sur le TP
Ensuite : courbe des résultats obtenus sur régressi
Calcul du rendement ( formule donnée ) à partir d'une donnée calculée sur régressi ( option réticule )
Dernière question : il fallait calculer sur un document la surface d'un champ ( avec les formules et l'échelle donnée )



Sujet 507 - Témoignage c
Image Image
SUJET 507 - CELLULE PHOTOVOLTAIQUE sujet spé

Alors ici on va vous donner pleins de documents.
Il faudra d'abord déterminer les grandeurs qu'il faut faire varier et ne pas varier afin de pouvoir établir un tableau.
J'ai répondu à ca : - Garder la distance D entre la lampe et la cellule photovoltaique
- Faire varier la résistance en ohm qui fera varier les valeurs de la tension V et de l'intensité A

On procède à la manipulation.
Il faut mesurer E l'éclairement lumineuse avec un luxmètre rien de compliqué après convertir les lux en W/m² facile aussi
Puis faire des mesures pour construire P=f(U)
Pour ca bh on fait le protocole faire varier la résistance relevé les valeurs sur l'amperemètre et le votlmètre ! ERREUR BETE que j'ai fais :'( bien regardé qui est l'amperemètre et le voltmètre.. fin bref normalement ca c'est facile
Après rentrer dans Regressi les valeurs de U et A
Après avoir fais au moins 15 valeurs on fait le graphe puis on rentre comme formule P=U*I
On obtient donc la courbe qu'il faut et le montrer à l'examinateur. Euh pour ma part j'ai du en faire 30 parce que la prof jugeait que javais pas assez de point pcq la courbe sert à determiner Pmax !!
Donc voila après avec Pmax on calcule le rendement (formule donné dans les docs)
Moi j'ai trouvé 6,4% de rendement il fallait commenter j'ai dis : C'est un rendement faible donc cellule photovoltaique pas efficace

Puis dernière partie il fait trouver la valeur Pmax d'une centrale en isolant avec la formule du rendement. Il fallait prendre pour la formule Plum=E*S , S était la surface à calculer à l'aide d'une photo et E on prend la valeur qu'on a trouvé dans notre expérience en considérant qu'on est dans les memes conditions
Et le rendement bh j'ai pris la valeur 0,39% parce que on avait la photo de la centrale qui a ouvert en 2014 et il a été dit dans le texte que le rendement des cellules en 2014 etait de 0,39
Après on isole et on trouve Pmax v

Voila ! Good luck les gars ca va très vite



Sujet 507 - Témoignage d
Image Image
TP 507 : générateur photovoltaïque (Physique spé)
Honnêtement tout est dans les docs, le montage est donné il faut juste le réaliser.
Une seule conversion de lux en W.m² (correspondance donnée), les mesures à faire sont indiquées aussi ainsi que la courbe à tracer etc.
Si vous avez des questions :) le TP est déjà expliqué c'est pour ça que j'ai pas beaucoup détaillé
TP simple et faisable en 1h. Bon courage pour ceux qui sont pas encore passés !



Sujet 507 - Témoignage e
Image Image
TP ???
Physique Spé
On a un montage déjà prêt ralliant une cellule photovoltaïque, 2 multimètres (dont on nous dit que l'un est un Amperemetre et l'autre un Voltmetre), un rhéostat (résistance à tension réglable), un Luxmètre (oui moi non plus, jamais entendu parlé) et une lampe. Tout est normalement déjà branché.
Pour la première question tout est déjà dans le document 1, en gros on demande quel paramètre ne doit on pas faire varier si on veut tracer une courbe tenant compte des variations de P en fonction de U; la réponse c'est l'intensité du courant (car P=U*I), donc l'intensité lumineuse émise par la lampe et surtout la distance séparant la lampe du luxmètre.
Pour la 2nde question, toutes les formules sont aussi données, il s'agit de calculer la Puissance Lumineuse de la lampe a 3cm de la cellule (soyez rigoureux). À noter qu'il faut faire attention car le luxmetre affiche un résultat qu'il faut multiplier par 100 pour avoir des lux (normalement l'ordre de grandeurs et en milliers). Une conversion de cette énergie en Lux en W par m2 a l'aide d'un produit en croix déduit des données et on a E.
Pour la question suivante on trace sur latispro la courbe, je conseille de ne pas prendre plus de 10 mesures, c'est pas nécéssaire de faire plus et c'est de la perte de temps ! Je donne pas de détails quant au protocole désolé x) . On trace donc P en fonction de U.
Pour la question suivante on calcule un rendement n dont on a la formule, c'est Plum sur Pmax Plum=E (trouvé plus tôt)*S (donnée)
Pmax= Umax * Imax (ou alors on lit graphiquement le point le plus haut)
Dernière question: on demande la puissance maximale obtensible dans un champs (dont on trouve la surface a l'aide d'une image et une échelle en début d'énoncé) que l'on va deduire du rendement trouvé plus tôt qui est fixe. Seul S change, donc on a un nv Plum et donc un nv Pmax.
Voilà! Bonne chance à tous et surtout ne stressez pas, c'est vraiment suuuper simple !



Sujet 511 - Témoignage a
Image Image
ça parle des rejets de nitrate d'une algue ou quelque chose comme ça, et de par la forte présence de cette algue l'eau en surface n'est pas apte à la consommation (pour l'homme), ça nous parle aussi de nouvelles normes du taux de nitrate à la suite de cette pollution au nitrate, on nous donne une solution de concentration inconnue et en problématique il faut déterminer si cette eau respecte les normes au niveau de son taux de nitrate. En démarche il suffit de faire un dosage par étalonnage (puis faire dilutions et noter les formules C1*V1=C2*V2...) et passer les solution diluées au spectrophotomètre (on vous fournira l'absorbance). Il ne reste plus qu'a reporter les résultats sur Regressi puis conclure



Sujet 511 - Témoignage b
Image Image
ECE de SPÉ Physique chimie n°511
Fallait déterminer la Concentration Massique de Nitrate dans une eau, pour savoir si elle favorisait la prolifération des algues.
Ducoup fallait faire un dosage par étalonnage, en faisant une courbe d'étalonnage (Absorbance en fonction de la Concentration, à mesurer avec un spectrophotomètre, réglez bien sa longueur d'onde !) avec des solutions de concentrations connues (réaliser des dilutions) pour trouver la concentration de l'eau en Nitrate (en mol.L-1) puis avec la formule donnée dans l'énoncé trouver la concentration massique.
Conclusion, j'ai trouvé une Cm légèrement supérieure à la limite et deux fois plus supérieure que les recommandations.
Donc l'eau favorise la prolifération des algues (ce qu'on voudrait éviter)
TP plutôt simple mais niveau temps faut pas tarder quand même pour tracer la courbe d'étalonnage !



Sujet 511 - Témoignage c
Image Image
Sujet 511:
ON devait calculer la concentration massique en nitrate à l'aide de la concentration molaire d'un autre ion (j'ai oublié le nom).
A partir d'une solution So qu'on dillue afin de créer des solutions filles S1, S2,S3.
ON réalise ensuite un dosage par etallonage par spectrophotométrie. ON obtient alors une courbe (beer lambert) avec en abscisse C (mol.L^-1) et A en ordonnée. ON obtient alors le coefficient k de A=k*C.
On a ensuite par analyse de l'absorbance la concentration de l'echantillon qu'on cherche puis on obtient la concentration massique qu'on critique avec les normes fournis dans les documents.
Tp facile mais il faut pas trainer, et à la fin perso je trouve qu'elle est dans les normes européennes mais elle est superieur aux normes pour limiter l'expansion des algues!



Sujet 511 - Témoignage d
Image Image
Alors, je suis tombé sur le sujet 511 de SPE.
Il fallait calculer la concentration massique d'une solution sur les ions nitrate pour savoir si on est dans les normes données dans les documents a cause des algues ( il ya 3 normes scientifique, européenne et l'autre je m'en souviens plus :D) . Pour cela, il fallait réaliser une courbe d’étalonnage en diluant la solution S0, et donc on a 3 solutions. ( Je vous conseille de faire un tableau avec le volume à prélever Vm, le volume obtenu Vf, les facteurs de dilution, et les concentrations Cf, et l'absorbance c'est plus pratique quand vous écrirez le protocole et pour le graphique qu'on doit tracer au papier millimétré). Une fois le protocole écrit (20min), vous passer a la realisation 30min (faire les dilutions, tracer la courbe et détailler les calcul pour trouver la Cm dont la formule est donner dans les documents). Enfin, critique du resultat (10min), j'ai trouver qu'elle etait dans les normes europeenne mais pas scientifique (inferieur a 10mg/l). voili voilou !!



Sujet 511 - Témoignage e
Image Image
Tp 511 (il me semble) Spécialité
Il s'agissait de l'électrolyse d'une solution dont je ne me rappelle plus le nom; on avait quelques documents présentant l'électrolyse, quelques formules utiles, et la présentation du rendement de l'électrolyse industriel, ainsi que la liste du matériel.
Question 1: exprimer le rendement r en fonction de V (volume de dihydrogène produit par l'électrolyse), Vm le volume molaire (donné dans les documents) et EH2, l'énergie nécessaire à la production d'une mole de H2. Dans les documents on sait que r=énergie utile/énergie traversant la cuve à électrolyse au total (formule donnée dans les documents) donc on a:
r=(VxEH2)/(Vm x U x I x Dt)
Question 2: on vous demande quels sont les appareils de mesure associés aux grandeurs physiques de la question ci dessus.
Ça donne: tension (U)=voltmètre
intensité (I)=ampèremètre
Temps (s)= chronomètre
Volume (V)= par le "transfert de liquide" qui va s'effectuer lors de l'électrolyse: la quantité de gaz produit va augmenter, prendre la place de l'eau et à l'aide de l'éprouvette retournée sur la cuve à électrolyse on peut lire le volume. Je sais qu'il ne s'agit pas d'un appareil de mesure mais plutôt d'une technique, cependant il est important de le préciser...
Enfin, le Volume molaire est donné ainsi que EH2, donc il n'y a pas d'appareil de mesure à préciser.
Question 3: on vous donne le schéma de l'électrolyse; générateur + voltmètre + cuve à électrolyse et vous devez ajouter sur le schéma l'ampèremètre; pour ce dernier attention à bien le brancher en SÉRIE et non pas en dérivation (en soit, sur le schéma, vous ajoutez un petit A dans un rond, sur le trait reliant la cuve au générateur)
Ensuite vous devez effectuer le protocole, pour ça tout est décrit; vous devez appeler le professeur avant de faire la manipulation; ensuite tout est guidé.
Question 4: vous devez remplir un tableau avec les valeurs utilisées lors de l'électrolyse; je m'explique: c'est par exemple la valeur de votre tension, de votre intensité, durée (que vous chronométrez) de l'électrolyse, et le volume (le volume de H2 à atteindre est 10mL, une fois qu'il est atteint il faut arrêter le chrono et arrêter l'électrolyse).
Question5: calcul du rendement (application de la formule de la question 1)
Question 6: il faut comparer ce rendement à celui de l'industrie (33% pour ma part, 2 à 3 fois inférieur à celui de l'industrie)
Question 7: calcul des incertitudes du temos (chronomètre précis au centième de seconde donc 0,005 seconde, et pour les éprouvettes c'est noté dessus, en général 0,5mL)
Question 8: calcul des incertitudes, tout est donné
Question9: donner d'autres sources d'incertitudes



Sujet 512 - Témoignage a
Image Image
Me souviens plus vraiment du titre, ça parlait de son et de la direction d'un microphone.
Le TP s'inscrit dans le cadre d'une petite résolution de problème, deux chanteurs veulent s'enregistrer avec un seul microphone, il faut déterminer quel doit être leur position relative face au microphone.
Quatre documents sont proposés, le premier est un diagramme polaire (un graphique "en cercle") de la tension en fonction de l'angle sur un microphone monodirectionnel. Inutile. Le deuxième explique les trois types de direction que peut avoir un microphone, et montre les formes du diagramme polaire qu'ils ont. Le troisième est une relation liant la tension du microphone et le nombre de décibel électrique. En dernier, la liste du matériel (Regressi, un voltmètre, un microphone avec un disque angulaire, un GBF).
La première question consiste à proposer un protocole afin de déterminer le type de direction du microphone. Pour cela il faut mesurer la tension, grâce au voltmètre lié au microphone, lorsque le microphone reçoit un certain volume de son grâce aux GBF. On recommence en faisant varier légèrement l'angle, grâce au disque angulaire. On réalise ainsi 36 ou 18 mesures (tous les 10 ou 20°, un tour complet), puis on rentre les résultats sur Regressi et on fait en fait un diagramme polaire avec la tension en fonction de l'angle (ce qui est expliqué par la notice et/ou le professeur). On compare la forme du diagramme à celles des différents micros du doc 2, on trouve qu'il est monodirectionnel. Le sujet est plutôt simple, aucun branchement, aucun réglage du GBF n'est à faire.
Après avoir proposer et réaliser le protocole, il faut répondre à un problème, pour délimiter l'angle à partir duquel l'enregistrement est correct. On utilise la formule du doc 3 pour déterminer la limite de U à partir de laquelle L (en dBu) passe sous un certain cap. A noter que L, en décibelle électique (jamais vu ça en cours), peut être négatif. On trouve un U limite, et à partir de nos mesures on détermine à quel angle limite cela correspond.
Et au final, il faut conclure, en disant comment les chanteurs doivent être placé pour que leur enregistrement soit correct, c'est à dire dans l'angle, bien devant le micro...
Sujet relativement simple, avec absolument aucune connaissance à avoir



Sujet 512 - Témoignage b
Image Image
Sujet 512 Spé physique
À première vue le tp peut paraître compliqué juste avec des explications mais une fois qu'on a les documents et le matériel sous les yeux c'est pas très difficile
Le contexte de sujet c'est qu'on doit trouver le type de directivité du micro (unidirectionnel, bidirectionnel ou multidirectionnel) et on doit trouver la position relative de 2 chanteurs qui souhaitent enregistrer leurs voix ensembles grâce au micro
Document 1 c'est un diagramme polaire qui représente la tension U aux bornes du micro en fonction de l'angle d'inclinaison téta du micro
Document 2 c'est l'aspect de diagrammes polaires de micro unidirectionnel, bidirectionnel et multidirectionnel
Document 3 c'est un document qui nous donne la formule pour trouver L (donc L = 20 log(U/Uref) si je me souviens bien) et on nous donne aussi la valeur de Uref
Document 4 c'est une liste du matériel, donc un système GBF relié à un haut parleur et à un ordinateur, 2 logiciels : Régressi qui va servir pour faire le diagramme polaire et Scope pour mesurer la valeur de la tension aux bornes du micro, et le dernier truc c'est un micro posé sur une genre d'assiette graduée comme un rapporteur
Donc pour la première partie du TP (pour déterminer le type de directivité du micro) il faut brancher le haut parleur au générateur, placer le micro en face du haut parleur et faire des mesures de la tension aux bornes du micro en faisant varier l'angle téta et donc moi j'ai pris des mesures tous les 20 degrés jusqu'à 180 degrés d'inclinaison (prendre des mesures jusqu'à 360 degrés serait sans utilité et serait surtout beaucoup trop long)
Ensuite vous rentrer vos valeurs sur Régressi (vous avez une fiche qui vous explique le logiciel) et vous tracez votre diagramme polaire et le comparer à ceux donnés dans le document 2. Moi personnellement mon micro était bidirectionnel
Ensuite la 2ème question du TP je me rappelle plus de l'intitulé mais en gros vous devez trouver à partir de quel valeur de téta les 2 chanteurs ne pourront plus enregistrer leurs voix avec le micro
Il faut tout d'abord chercher la valeur de Lmax avec l'angle téta = 0 degré
Donc moi personnellement pour téta = 0 degré j'avais une tension aux bornes du micro = 5,5 mV
Grace à la formule je trouvais L = -43 dB
Après c'est un truc bizarre mais en gros l'énoncé vous dit que vous devez enlever 3dB à L donc L = -46 db
Et ensuite grâce à cela vous calculez U = Uref x 10^L/20 (formule donné dans les documents) et donc moi j'ai trouvé U = 3,8 mV
Et donc graphiquement vous déterminez l'angle correspondant à cette tension qui sera la valeur demandée
La dernière question il faut conclure en indiquant la directivité de votre micro et en gros interpréter vos résultats
Donc voilà ça peut paraitre compliqué, d'ailleurs j'étais la première à le dire encore ce matin mais je vous assure qu'avec le matériel et les documents sous les yeux c'est vraiment très simple ! Bonne chance à tous



Sujet 517 - Témoignage a
Image Image
En gros vous avez une solution à traiter avec de la poudre et à doit baisser la concentration pour éviter la pollution, après les formules sont donnés



Sujet 517 - Témoignage b
Image Image
SUJET 517 SPE PHYSIQUE:

Je ne me rappelle pas de tout mais je pense pouvoir éclairer comme il faut ;)
Alors la première question on nous demande de faire un protocole sur une réaction par précipitation, on vous dis ce qu'il faut faire dans la question il suffit juste de dire le matériel à utiliser. Il faut aussi remarquer qu'il faut agiter pendant 3 minutes ( à l'aide d'un agitateur si vous en avez un ) puis ne pas oublier de filtrer la solution après l'agitation !
Après avoir fait le protocole vous appelez le prof, il vous confirme vous faite la manipulation.
Sur la table vous avez deux solution, la solution A ( qui vous traiterez par précipitation ) et la solution B qui a déjà été traitée par électrolyse. On va ensuite vous demander de déterminer le pourcentage d'ion cuivre éliminé. La formule est donné dans le document 3 si je ne me trompe pas. Il suffit de bien paramétrer le spectrophotomètre et de faire attention à bien faire la blanc. Là aussi vous devez appeler le prof pour lui montrer vos résultats. Après cette question on vous demande de déterminer la concentration massique des ions Cu2+ dans la solution B. Pour faire ça, il suffit de se servir de l'absorbance mesurée et de la loi de Beer Lambert ( proportionnalité ). Personnellement j'ai trouvé que la concentration massique des ions Cu2+ de la solution B était de 1,5g/L. Et enfin la dernière question, on nous demande de déterminé qu'elle méthode est la plus efficace pour nettoyer le cuivre présent d'ans l'eau. Donc le traitement par précipitation est beaucoup plus efficace, la solution est transparente donc la concentration en ions CU2+ est très très faible ( on ne vous demande pas de la calculer). En revanche la solution B, qui a été traitée par électrolyse laisse des trace de couleurs bleue ( due au cuivre ). Voilà c'est à peu près tout.
J'ai fini le TP en 45 minutes nettoyage compris.
Je pense que c'est vraiment très simple comme TP, il suffit juste de ne pas trop se disperser et ça devrait aller.
Bonne chance à tous !!



Sujet 517 - Témoignage c
Image Image
Nouveau sujet de spe : 517
Déjà nous avons un effluant industriel et on cherche à savoir si on peut jeter la solution dans la rivière des qu'il sort de l'usine
On nous donne deux solutions À (précipitation ) et B(electrolyse ) qui sont deux solutions traités par différente technique (precipitation /électrolyse )
3 documents :
1. Les normes sur le taux de cuivre qui peut être rejeté ou non
2. Principe de la précipitation, énonce partiquement le protocole
3. Sur l absorbance une formule est donnée sur la quantité d'ions de cuivre éliminée ( cinitial-cfinal/cfinal = Ainitial-Afinal/A initial x100)
Donc la première question il faut réalisé un protocole tout est donnée dans le document 2, puis appliquer le protocole
Deuxième question il faut mesurer l absorbance des deux solutions ( sans oublier le blanc) afin de remplacer de la formule du doc 3. On trouve 90%
Troisième question
Calculer la concentration massique avec tjrs la même formule juste isoler la Cfinale pour la calculer.. Moi je trouve 1g/L donc par rapport au doc 1 on ne peut pas la rejeter..
Dernière question comparer les deux techniques et dire laquelle est la mieux (perso j'ai pas le temps de la faire mais c'etait faisaible)



Sujet 517 - Témoignage d
Image Image
J'ai passé mon ECE de physique ce matin, je suis tombée sur un TP de spé il me semble que c'était le 517 mais ce n'était pas dit sur ma feuille.
C'était le : Traitement des effluents industriels contenant des ions cuivre.
Tp super simple très peu de questions et aucune difficultés.
- Tout d'abord bien lire les document pour repérer toutes les informations.
- Première question : établir un protocole pour traiter l'effluent A avec 0.30g de poudre. Il suffit de mettre la bonne quantité d'elluant dans un becher à l'aide d'une éprouvette graduée et ajouter les 0.30g de poudre pesée au préalable.
Mélanger avec un agitateur magnétique (au moins 3min précisé dans les docs). Verser la solution dans un entonnoir munit d'un filtre. (vous pouvez commencer à repondre aux questions en attendant)
- On nous demande de calculer le poucentage d'ions Cu2+ éliminé dans l'effluent B (deuxième flacon) par rapport au A
Il suffit de determiner leur absorbance dans un spectro et de faire le calcul avec la formule qui est donnée.
- Calculer la concentration finale (donc dans l'effluant B), encore une fois on applique juste la formule qu'ils donnent (on extrait Cfinal)
- On nous demande si du coup l'effluant peut être rejeté tel quel, encore une fois les infos sont dans les docs (j'ai trouvé non)
- On nous demande de comparer notre filtrat à celui donné (Effluant B) et dire quelle méthode est la meilleure pour éliminer le cuivre (la réponse dépend de la couleur du filtrat que vous obtenez).
Si vous avez des questions n'hésitez pas mais il est super simple !



Sujet 418 - Témoignage a
Image Image
Le sujet commence par une brève contextualisation : on cherche à comprendre pourquoi on réalise des télescopes aux ouvertures de plus en plus grandes ?
Ensuite quatre documents :
- liste de matériel
- document explicatif sur la tâche d'Airy
- document présentant le chemin (très simplifié) de la lumière depuis l'ouverture du télescope jusqu'à l’œil de l'opérateur
- l'explication du critère de Rayleigh
( https://gyazo.com/0e7684913f51bd961528884e1fb64b4d )

• Première partie - 30 minutes •
Réalisation d'un protocole de diffraction "classique" avec un écran transparent et une caméra comme système d’acquisition
→ Premier appel (vérification du montage)
A l'aide de la caméra prendre une photo de la tache qui apparaît sur l'écran puis avec SalsaJ2 déterminer la largeur de la tache d'Airy (l'échelle est sur l'écran)
→ Deuxième appel (donner ses valeurs pour la fente choisie - mes résultats : 0,49 cm pour une fente de 0,08 cm disposée à 1,5 m de l'écran)
• Deuxième partie - 20 minutes •
Répondre à trois questions qui permettent de relier au sujet du télescope :
- que ce passe-t-il quand l'ouverture est plus grande ? Qu'en conclure ? (des données supplémentaires pour une ouverture plus petite sont données) >> Plus l'ouverture est grande plus la tache d'Airy est petite, donc d'après le doc 4 plus le système est "résolu"
Je ne me souviens plus exactement des deux dernières... --'
Mais pour essayer d'expliquer, on veut nous amener à déduire que plus l'ouverture est grande, plus la tâche d'Airy sera petite et donc plus le motif observé sera net (et ainsi observable). D'où l'utilisation de télescopes larges pour pouvoir distinguer les étoiles doubles et non des "tâches"
→ Dernier appel
• Troisième partie - 10 minutes •
Enregistrer un compte rendu audio avec audacity
-----------------------------------------------------------------------------------
Pour mon point de vue, je dirai que le TP est au fond plutôt simple (presque rien à savoir niveau protocole ect) et une fois que l'on a compris l'objectif tout s’enchaîne facilement.
Attention néanmoins à vite passer à la réalisation du protocole et ne pas passer trop de temps sur la lecture des documents car ça va vite une heure !
L'enregistrement à la fin est ce qui au final dérange le plus comme on se met a tous parler et les micros de labos de physique sont pas réputés pour leur qualité.
N'hésitez pas à poser des questions si vous en avez ! émoticône smile
-----------------------------------------------------------------------------------
Je vous rajoute en plus le petit lien sur lequel j'ai pris l'image du document 4 et qui explique le critère de Rayleigh (il n'y a que l'image qui est présente dans le sujet, l'explication qui l'accompagne n'est pas la même)
https://media4.obspm.fr/public/AMC/page ... ssion.html
Image



Sujet 418 - Témoignage b
Image Image
Physique non spé : n° 417 (pas sûre )
On nous donne 4 documents, le sujet commence par nous expliquer qu'une jeune fille se questionne sur l'utilité des téléscopes avec un diamètre de 35 cm. On doit faire un montage de diffraction , l'ouverture est de 0.4mm. On prend en photo avec Regressi, on utilise Salsa J , on fait attention à bien prendre les deux petites taches noires des deux côtés de la tâche centrale . On mesure la tache centrale , on converti les pixels en cm (produit en croix) , c'est le diamètre de la tâche d'Airy. On en déduit que plus l'ouverture a est grande ( on a un doc avec d'autres mesures) plus d(airy) est petit. On conclut en expliquant pourquoi les téléscopes avec d'aussi grands diamètres sont pratiques parce que le phénomène de diffraction est quasiment absent. On doit aussi dire à l'aide d'un autre document que c'est pratique pour l'observation de doubles étoiles ( un truc du genre ) . Pour finir on enregistre une conclusion sur Audacity. Voilà , merde à tous



Sujet 418 - Témoignage c
Image Image
J'ai eu un TP sur la diffraction. Il fallait mettre en place le montage (le laser, l'ouverture (il faut utiliser celle de 0,40mm), l'écran et une camera derrière l'écran (tout est très bien expliqué)).
Pour déterminer la largeur de la tâche d'Airy il faudra utiliser la photo de la tâche prise par la caméra puis faire une règle de 3 (tout est détaillé sur la fiche méthode du logiciel, c'etait Photo... Je ne me rappelle plus très bien).
Il y a ensuite quelques questions auxquelles il faut répondre à l'aide des différents documents donnés et de l'expérience.
Pour la conclusion il faudra que vous vous enregistrez sur Audacity (je vous conseille de l'écrire et ensuite juste de vous enregistrez entrain de lire, ca sera plus structuré).
Pour ce qui est de la SVT j'ai eu le TP sur les drosophiles et la fréquence des crossing-over.
Si vous avez des questions n'hésitez pas.



Sujet 435? - Témoignage a
Image Image
Image



Sujet 815? - Témoignage a
Image Image
Image



Sujet ??? - Témoignage a
Image Image
Image
 
Ce compte ne reçoit pas de MP / This account does not receive PMs.
User avatar
AdminAdmin.
Niveau 11: LV (Légende Vivante)
Niveau 11: LV (Légende Vivante)
Level up: 62.3%
 
Posts: 123
Images: 1
Joined: 30 Aug 2011, 11:00
Gender: Not specified

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 19 May 2016, 12:14

Afin qu'il soit plus facile de retrouver les topics dédiés aux ECE, des liens raccourcis et intuitifs ont été mis en place:

Retrouvez également les sujets de l'an passé (session 2015):
User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Admin » 22 May 2016, 17:13

Rajouté deux nouveaux "témoignages" de numéros inconnus mis pour l'un sur le forum et Facebook, et pour l'autre seulement sur facebook.
(c'est mieux que rien pour ceux qui passent dès demain)


Niveau témoignages, on va dire qu'on a déjà vu mieux...
Mais si certains candidats n'ont pas vraiment envie d'aider les autres une fois passés, c'est leur droit le plus absolu.
 
Ce compte ne reçoit pas de MP / This account does not receive PMs.
User avatar
AdminAdmin.
Niveau 11: LV (Légende Vivante)
Niveau 11: LV (Légende Vivante)
Level up: 62.3%
 
Posts: 123
Images: 1
Joined: 30 Aug 2011, 11:00
Gender: Not specified

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 12:27

Spécialité:

Cellules photovoltaïques confirmées par un autre témoignage
(rien de plus par rapport au témoignage A)

Spécifique:

- Étude de pendule
- Titrage
- Spectrophotomètre

Sujets à compléter et à confirmer. Pas plus d'informations pour le moment

(Sources: Groupe Facebook)
User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Sanais » 23 May 2016, 13:18

Titrage spectomètrique
User avatar
Sanais
Niveau 0: MI (Membre Inactif)
Niveau 0: MI (Membre Inactif)
Level up: 0%
 
Posts: 6
Joined: 22 May 2016, 22:16
Gender: Not specified
Class: Ts

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 16:06

Témoignage 501a:

J'ai eu l'ECE physique-chimie n°501a (Il y avait aussi le n°501b mais je ne sais pas si c'est mon lycée qui à décidé de fonctionner comme ça)
C'était un sujet de spécialité qui consistait en une "Électrolyse de l'acide sulfurique".
Il fallait verser une solution d'acide sulfurique dans un bocal en forme de tulipe ( avec deux petites électrodes aux fonds). Ensuite il faut mettre une éprouvette graduée, qui est remplie d'eau distillée, en face de chaque électrode. Pour cela il faut les retourner en mettant son pouce dessus (sans oublier les gants) et les immerger dans la solution d'acide sulfurique de telle sorte qu'il n'y ait aucune bulle dans les éprouvettes.
Le protocole commence par la réalisation d'un circuit ( qui nous est illustré par un petit dessin). Il faut juste placer un ampèremètre de façon à mesurer l'intensité du courant qui entre dans l'électrolyseur.
Une fois le circuit réalisé et les multimètres réglés, on démarre le chrono en même temps que le générateur et on note le temps qu'a pris la burette graduée de 10mL pour se remplir de dihydrogène.
Les questions nous mènes à calculer le rendement ("r"), qui est égale à la "quantité d'énergie utilisée" (par notre réaction d'électrolyse) sur la "quantité d'énergie produite" (par notre pile). r= Eutilisé / Etotale
-Eutilisé doit être exprimé en fonction du volume molaire de H2 (L/mol) , du volume de H2 (V) et de l'énergie nécessaire pour la production d'une mole de O2 (en kJ/mol)
-Etotale doit être exprimé en fonction du temps, de l'intensité et de la tension.
Enfin, quelques calculs sur les incertitudes du volume et du temps mesurées puis dire quelles sont les autres mesures sources d'erreurs.
User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 16:10

Témoignage 437:
Sujet (437) : Titrage puis spectroscopie et dilution :
Je vais tenter de vous donner tout ce dont je me rappelle :
–La question est de créer du formol pour soigner des poissons tubés qui se donnent des coups de tête contre l’aquarium.
Pour y arriver, vous avez une multitude de docs :
La première partie est un schéma de Titrage coloré lisez bien les docs, car mon examinateur m’a posé 3 000 000 000 000 de questions.
La deuxième partie vous faites le montage
La troisième partie vous devez calculez la masse molaire de Fe2+
pour trouver celle de Mno4- pour avoir la masse molaire et massique j’ai foiré et on m’a filé la réponse c’était 187 167 ou un truc du genre
Ensuite on se refait un protocole : vous dite que vous faites une dilution par dix que vous prenez une fiole de 50 5 ml de permanganate et on remplie d’eau on secoue...
Ensuite on utilise le spectrophotomètre pour comparer l’absorbance et vérifier que vous êtes bien tombé entre 13 et 18 mg.
Vous concluez.
User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 17:52

Témoignage sujet n°75
Faut retrouver d'où vient une amphore dans un fleuve et c'est grâce aux sédiments qu'il y a dedans que tu fais ça. Fallait comparer différents échantillons par granulométrie, remplir un tableur et comparer les résultats Mais dans le protocole à présenter au prof fallait dire de comparer la taille des sédiments choisis aux différents endroits avec ceux de l'amphore. Et puis apres dire qu'on fait ca en fonction de leur masse etc


:warning:
Témoignage erroné!
:warning:
User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 18:00

Témoignage physique - Sujet n°434 - spécifique
Je suis passé sur le sujet n°434 qui est une étude de son avec une flûte de pan.
Des élèves se demandent s'il est possible de reproduire une flûte de pan en laboratoire.
Le document 1 nous montre la note émise par la flûte en fonction de la longueur du tube dans lequel on souffle (16 cm pour Do, etc...).
Le document 2 nous montre comment souffler sur un tube à essai de la même manière que s'il s'agissait d'une flûte de pan.
Le document 3 nous montre les fréquences correspondant aux notes allant de l'octave 1 à 4.
On a ensuite la liste de matériels utilisables et une fiche technique d'Audacity adapté à ce qu'il faut faire.
1) Souffler sur un tube à essai vide et enregistrer le son avec Audacity (tout est expliqué dans la fiche technique)
2) Proposer un protocole permettant de déterminer la fréquence du son par analyse spectrale
Il faut utiliser Audacity et faire une analyse spectrale pour relever la fréquence du fondamental (tout est expliqué dans la fiche technique).
3) Proposer un protocole permettant de déterminer la fréquence du son sans analyse spectrale
Aucune indication sur la fiche technique. Il faut aller sur Audacity, zoomer sur le signal, mesurer la période temporelle puis appliquer la formule f=1/T
4) Réaliser le protocole avec analyse spectrale et déterminer la note jouée
J'ai trouvé 521 Hz, la fréquence à trouver est de 523 Hz (c'est celle du Do de l'octave 4 d'après le document 3)
5) Comparer à la note émise par la flûte de pan pour un tube de même longueur que le tube à essai (16 cm)
D'après le document 1, la noté jouée est Do. On a donc la même note.
6) Proposer un protocole pour construire une flûte de pan jouant la note Mi de l'octave 4.
Il faut préparer un tube à essai de 12,9 cm de profondeur (d'après le document 1). Il faut donc remplir le fond d'un tube à essai de 16 cm avec de l'eau distillée.
7) Réaliser le protocole
8) Réaliser le protocole sans analyse spectrale pour déterminer la fréquence du son émis par ce tube
J'ai trouvé 630 Hz et il fallait trouvé idéalement 659 Hz d'après le document 3.
9) Comparer avec la fréquence attendue et donner des explications pour cet écart
J'ai trouvé un écart relatif de 4,4% ce qui est bien. J'ai dit que le remplissage du tube avec de l'eau distillée manquait de précision et que je n'avais pas bien réussis à souffler sur le tube.
Conclusion: sujet assez simple mais j'ai eu beaucoup de mal à souffler correctement sur le tube pour enregistrer les sons.

Pour plus de précisions, c'est mieux de mesurer pour plusieurs périodes temporelles

User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 Physique-Chimie: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 18:03

Témoignage sujet n°427 (spécifique)
PHysique : n°427 ( en bas y'a écris les titrages mais 2 personnes sont tombé sur 427 et mon dit ça ( donc y a qql qui se trompe sur le numéro ) CHUTE PARABOLIQUE . Cela concernait les avions, un airbus qui fait des formes dans le ciel ! On avait une vidéo et le mouvement de l'avion était representer par une balle Il fallait dire pourquoi la vidéo était pas expoitable en entière, puis quelles images exploiter Ensuite faire un protocole pour déterminer les équations horaire
User avatar
WistaroModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.4%
 
Posts: 2814
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Etudiant ingénieur (Ex TS - SI)
YouTube: Wistaro
Twitter: @Wistaro
GitHub: Wistaro

Next

Return to Maths, physique, informatique et autre...

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests

-
Search
-
Featured topics
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
254 utilisateurs:
>235 invités
>14 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)