π
<-
Chat plein-écran
[^]

NumWorks NuuM 2D : retour labyrinthes Halloween en 2D sur ta NumWorks

New postby critor » 22 Feb 2021, 15:08

A l'occasion d'
Halloween 2020
NumWorks
te sortait
NuuM
, un jeu
Python
en
3D
utilisant la technique du
raycasting
(lancé de rayons)
.

Bien que la typographie du titre empruntait à la licence
DOOM
lancée en 1993, en réalité rien à voir. Ici pas de plateformes ni d'étages, le monde simulé est intégralement plat. Il s'agit en fait d'un labyrinthe 2D affiché en relief, on devrait plutôt parler de 2.5D ou de pseudo-3D.

Pour donner une référence vidéoludique en restant chez l'éditeur
id Software
, le jeu est ici plutôt comparable au titre précédent,
Wolfenstein 3D
de 1992.


Le script n'en reste pas moins très ambitieux avec plus de 10 Ko de code, aux limites actuelles de la calculatrice, ne compte pas pouvoir y faire des ajouts. ;)

13192

NumWorks
te met donc au défi de traverser 4 labyrinthes successifs de 17×17 cases chacun. Tu dois à chaque fois trouver la clé afin de pouvoir accéder au labyrinthe suivant. 5 citrouilles purement décoratives seront également disposées dans chaque labyrinthe, cette fois-ci de façon aléatoire.

Alors, as-tu réussi à gagner depuis maintenant près de 4 mois ?

C'est vrai qu'être dans un labyrinthe, ce n'est pas pareil qu'en être au-dessus. ;)

Si ce n'est toujours pas le cas, on te propose aujourd'hui de
hacker
le jeu. :bat:

On trouve rapidement dans le code la définition des 4 labyrinthes :
Code: Select all
MAZE_SIZE = 17
MAZES = [
    994639892451692017993627844655427188346119489096700102527510313302320457573868616417279,
    994639136329297165277925056994599494901591635504316814914476715640179960969549973159935,
    994638899191857351225063837897269868434453723710226411561032419934171038551468501237759,
    994638903127657620198142832056217335350998827328484167051085993695318850524015157706751,
        ]


Le codage utilisé n'est certes pas précisé.

Mais aucun problème, car
NumWorks
a déjà codé une fonction wall(mapId, x, y) nous permettant de tester la case de coordonnées
(x, y)
du labyrinthe numéro
mapId
.
Elle peut retourner différentes constantes définies dans le script :
  • WALL_EMPTY
    (si c'est une case libre par laquelle on peut donc passer)
  • WALL_FANCY
  • WALL_SPECIAL_A
  • WALL_SPECIAL_B
  • WALL_SPECIAL_C
4 types de murs sont donc prévus, mais en pratique seule la couleur change comme tu as déjà pu voir plus haut. Le couleur d'affichage de chacun de ces murs est obtenue grâce à la fonction color(wallId).

13606Et bien voilà donc suffisamment d'informations pour
hacker
le script de
NumWorks
. Remplaçons simplement le code de la fonction
drawSurfacesAndSprites()
par une simple double boucle d'affichage de grille 2D :
Code: Select all
def drawSurfacesAndSprites(xp, yp, mapId):
  fill_rect(0, 0, SCREEN_WIDTH, SCREEN_HEIGHT, color(CEILING))
  for y in range(MAZE_SIZE):
    for x in range(MAZE_SIZE):
      w = wall(mapId, x, y)
      if w != WALL_EMPTY:
        fill_rect(T_SIZE*x, T_SIZE*y, T_SIZE,T_SIZE,color(w))
  fill_rect(int(xp) * T_SIZE, int(yp) * T_SIZE, T_SIZE, T_SIZE, color(WALL_EMPTY))
  for sprite in SPRITES:
    sprite[1][0](int(sprite[0][0])*T_SIZE,int(sprite[0][1])*T_SIZE)


Rajoutons également de quoi afficher les
sprites
ainsi que la position du joueur, et voilà, la carte secrète intégrale du 1er labyrinthe de
NumWorks
se révèle enfin à nous ! :D

Tu peux donc dès maintenant t'y référer pour ne plus te perdre dans le labyrinthe 3D. ;)

13607Et tant que nous y sommes remplaçons également la fonction
handleKeys()
, comme ça si tu préfères tu pourras également jouer en 2D et découvrir encore plus rapidement les labyrinthes suivants ! ;)

Code source + installation
:
(pour
NumWorks
)


Téléchargement
:


TI-z80 X-Wing III, space shooter Star Wars pour TI-83 Premium CE

New postby critor » 21 Feb 2021, 12:52

En 1993, le regretté studio de jeux vidéo
LucasArts
(ou plus anciennement
Lucasfilm Games
)
, aujourd'hui racheté et démantelé par
Disney
, sortait
Star Wars: X-Wing
, un jeu rentrant dans la famille des
space fighter
(combat spatial)
.

Le jeu a eu plusieurs suites :
  • 1994 :
    Star Wars: TIE Fighter
  • 1997 :
    Star Wars: X-Wing vs. TIE Fighter
  • 1999 :
    Star Wars: X-Wing Alliance

En 1999
Scott Westenhaver
rendait hommage à cette licence en sortant
X-Wing 2.0
, un jeu adaptant le combat spatial sur
TI-83
(et donc en France sur les
TI-82 STATS
équivalentes)
, après de longs mois de développement qui avaient démarré en décembre 1998.
Un jeu ambitieux nécessitant le développement d'un moteur 3D, aux graphismes d'une richesse et fluidité impressionnantes quand on sait qu'il est entièrement écrit dans le langage
Basic
interprété de la calculatrice. :o

En avril 2004,
Chris Tandiono
ressort
X-Wing 2.0
dans une version adaptée pour
TI-83 Plus
, et par conséquent également compatible
TI-82 Plus
,
TI-82 Advanced
et
TI-84 Plus
.

En janvier 2021,
oxiti8
rescussite enfin la licence en publiant et maintenant une version mise à jour
X-Wing 2.1 Revival
, aujourd'hui en version
2.1.2
.

13597Salut à toi jeune Jedi. Aujourd'hui,
X-Wing
le jeu débarque enfin en version couleur pour ta
TI-83 Premium CE
ou
TI-84 Plus CE
.

Cette création de
HacksAndSlash
est nommée
X-Wing III
en hommage aux titres précédents.

Tu es certes toujours aux commandes de ton mythique chasseur stellaire
X-Wing
(ou
Aile X
pour les anglophobes)
, qui se doit d'affronter une armada de vaisseaux
TIE
(Twin Ion Engines - moteurs ioniques doubles)
, les chasseurs de l'Empire.

Mais petit changement de genre ici, il ne s'agit plus d'un
space fighter
mais d'un
space shooter
. La différence est visuelle, tu n'es pas dans le
cockpit
mais au-dessus de la scène de combat.

Mais ne crois surtout pas que cela rend le jeu plus fade,
HacksAndSlash
a pris la peine de remplacer la dimension supprimée par quelque chose d'équivalent. Le système de visée reste donc malgré tout à 2 dimensions : en contrepartie tu devras gérer la distance.

Plusieurs niveaux de difficulté sont au choix, sous des noms faisant référence à l'univers de
Star Wars
:
  • Baby's First Plasma Rifle
  • Mars Vacation
  • Now This Is Podracing
  • Beat Me Up Scotty
  • et pour les plus grands des Jedi si tu te sens concerné·e et si tu en as le courage,
    Order 66

Bien évidemment comme les classiques du genre, quelques bonus et
boosters
divers surgiront de temps en temps du néant intersidéral, et il te suffira de leur tirer dessus pour en bénéficier. ;)

Que la Force soit avec toi ! :bj:

Attention, à la différence des éditions précédentes
X-Wing III
rentre donc dans la catégorie des programmes en langage machine dit
ASM
, et le code source est d'ailleurs inclus. :bj:

Mais en conséquence, si ta calculatrice fait tourner une version système
5.5.1
ou supérieure c'est compliqué ;
Texas Instruments
combattant farouchement l'exécution de code tiers sur la
TI-83 Premium CE
depuis un acte absolument irresponsable d'un enseignant de Mathématiques français avec ses gesticulations aveugles dans le contexte de la réforme du lycée. :mj:

Il te faut :
  1. installer
    arTIfiCE
    pour remettre la possibilité de lancer des programmes
    ASM
  2. de préférence installer
    Cesium
    pour pouvoir lancer les programmes
    ASM
    facilement, ou même
    AsmHook
    pour pouvoir les lancer comme avant

Téléchargements
:


TI-68k Dumping ROM TI-92 1.2, enfin !

New postby critor » 21 Feb 2021, 11:11

Sur
TI-Planet
nous œuvrons entre autres à la préservation du patrimoine éducatif développé par
Texas Instruments
, qu'il soit logiciel ou matériel.

Pour le logiciel :
  • concernant les calculatrices à mémoire
    Flash
    réinscriptible et donc pouvant être mises à jour, cela passe par la récupération des images d'OS d'une façon ou d'une autre selon qu'il s'agit d'images publiées sur le site de
    TI
    , d'images préinstallées en usine sans publication, ou d'images de développement
  • concernant les calculatrices de technologie plus ancienne à mémoire
    ROM
    non réinscriptible logiciellement, cela passe par le
    dumping
    du contenu
    ROM
    , et il est très important de le faire aussi tôt que possible pendant que les calculatrices concernées fonctionnent encore

Les images d'
OS
ainsi récupérées sont toutes mises à disposition en téléchargement sur notre site.

Pour les images
ROM
nous ne pouvons hélas pas te les partager à ce jour,
Texas Instruments
combattant la diffusion de telles images.
En effet à la différence des précédentes, les images
ROM
sont directement amorçables sur des émulateurs, dont il existe plein de versions sur
smartphones
.
Leur diffusion dispense alors de s'acheter une calculatrice
TI
pour aller en classe, voir même de toute la scolarité car certains pays commencent à autoriser smartphones, tablettes et ordinateurs personnels aux examens.
Nous te les conservons toutefois en lieu sûr, en attendant des temps plus propices.

Les
TI-92
et
TI-92 II
sorties pour les rentrées 1995 et 1996 ne bénéficient pas de la technologie
Flash
, contrairement au modèle successeur
TI-92 Plus
de la rentrée 1998.

Par rapport aux différentes versions
ROM
connues
, la
TI-92
est de loin le modèle sur lequel nous en avions récupéré la plus faible proportion :
  • TI-92
    :
    0.5d23
    -
    16/01/1995
    :)
  • TI-92
    :
    0.6a19
    -
    31/05/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.0b1
    -
    13/09/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.0
    -
    19/09/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.2
    -
    11/10/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.3
    -
    20/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.4
    -
    17/11/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.5
    -
    02/01/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.7
    -
    18/01/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.8
    -
    28/02/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    20/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    26/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.11
    -
    11/04/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.12
    -
    08/05/1996
    :)
  • TI-92 II
    :
    2.1
    -
    19/08/1996
    :)

Aujourd'hui
Frédéric Desautels
alias
Mr Womp Womp
fait avancer ce travail d'archivage. Il a récupéré et
dumpé
à l'aide de
TiLP
une
TI-92
munie d'une
ROM
en version
1.2
.

Avec le logiciel contenu compilé le 11 octobre 1995, c'est désormais la plus ancienne
ROM
TI-92
de production à notre disposition, merci ! :bj:

  • TI-92
    :
    0.5d23
    -
    16/01/1995
    :)
  • TI-92
    :
    0.6a19
    -
    31/05/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.0b1
    -
    13/09/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.0
    -
    19/09/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.2
    -
    11/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.3
    -
    20/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.4
    -
    17/11/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.5
    -
    02/01/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.7
    -
    18/01/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.8
    -
    28/02/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    20/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    26/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.11
    -
    11/04/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.12
    -
    08/05/1996
    :)
  • TI-92 II
    :
    2.1
    -
    19/08/1996
    :)
A bientôt, on espère... ;)
Link to topic: Dumping ROM TI-92 1.2, enfin ! (Comments: 0)

TI-68k Test prototype TI-92 Juin 1995: version 0.6a19, module Zebra

New postby critor » 20 Feb 2021, 13:53

13568Dans plusieurs articles précédents nous t'avions annoncé, testé et dumpé un prototype de la légendaire
TI-92
sortie pour la rentrée 1995.

13543Le prototype comportait un numéro de série indiquant un assemblage en
Mai 1995
et présentait :
  • une
    ROM
    interne en version
    0.5d23
    compilée le
    16 janvier 1995
  • un module
    ROM
    amovible muni d'une connectique
    Zebra
    incompatible avec les
    TI-92
    de production et incluant de la mémoire
    Flash
    réinscriptible, mais déjà mis à jour avec la dernière version de production
    1.12
    compilée le
    8 mai 1996
13555135421354113540135381353713536


C'est toutefois cette
ROM
externe
1.12
qui nous a permis de
dumper
la
ROM
interne
0.5d23
.

En effet, lorsqu'une
TI-92
comporte simultanément une
ROM
interne et un module
ROM
amovible, c'est ce dernier qui a la priorité et est amorcé.
Le prototype démarre alors en version
1.12
sur laquelle on peut rajouter la gestion des programmes en langage machine en installant
Fargo
, et nous avons alors constaté que le
mapping
mémoire était par chance le suivant :
  • 0x200000 :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x300000 :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x400000 :
    ROM
    externe
    (
    2 Mio
    )
Ce n'était pas exactement ce que nous annonçait la documentation de
Fargo
pour cette configuration, cette dernière ne nous laissant a priori que peu d'espoir. Mais peut-être que ce prototype se comportait par chance différemment, ou peut-être tout simplement que la documentation en question est fausse, les premières
TI-92
de production n'ayant pas comporté de
ROM
interne. La
ROM
interne n'est revenue que très tardivement sur la fin de vie des
TI-92
, à partir des calculatrices équipées de la version
1.11
compilée le
11 avril 1996
.

Et puis nous t'annoncions l'arrivée prochaine d'une 2nd prototype. ;)

1359013568Aujourd'hui ce 2nd prototype
TI-92
est entre nos mains. :D

Cette fois-ci le couvercle semble bien être coulé dans le moule final, les nom et logo
Texas Instruments
adoptant leur forme définitive.

De face, on reconnaît toutefois encore une fois qu'il s'agit d'un prototype au clavier, avec la touche de verrouillage présentant une main sous un visuel non final, sans manche ni poignet.
Au moins 3 visuels différents avaient été envisagés par
TI
pour cette touche selon les illustrations qui ont varié dans les diverses communications promotionnelles de l'époque :


13588Sur la tranche supérieure, les inscriptions accompagnant les différents éléments ne semblent pas encore aussi grandes que sur les modèles de production, mais n'en restent pas moins beaucoup moins écrasées que sur le prototype précédent.

1358713565Le prototype précédent comportait un numéro de série
01182 0595
indiquant un assemblage en
Mai 1995
.

Ici le numéro de série
0695 11045
prend le format inversé qui persistera avec les premiers modèles de production, et nous indique donc un assemblage en
Juin 1995
.

On note une étiquette imprimée
Engineering Sample Not for Sale
, ainsi qu'un étiquette manuscrite
Proto 2
.

13592Il est donc grand temps d'allumer notre prototype
TI-92
et de composer la combinaison secrète
F5
(
pour en connaître la version logicielle.

Et bien de façon assez décevante, cette
TI-92
fait tourner la version
0.5d23
du
16 janvier 1995
, c'est-à-dire exactement celle que nous avions déjà
dumpée
sur la
ROM
interne du prototype précédent. :o

1358513586C'est assez curieux vu l'écart avec la date d'assemblage de ce prototype. Retirons le compartiment arrière afin d'en apprendre davantage.

Sur la face arrière interne, on note toujours l'absence d'un timbre à date gravé, ainsi que l'absence de gravure des spécifications de l'alimentation dans les rectangles prévus à cet effet.

Le prototype comporte bien un module
ROM
amovible mais on se rend vite compte du problème, le module n'était tout simplement pas inséré à fond.

On devine de suite aux verrous latéraux qu'il s'agit toujours d'un module à connecteurs
Zebra
physiquement incompatibles avec les
TI-92
de production. Nous avions quelque méfiance envers la fiabilité de ces connecteurs, hélas l'expérience nous donne raison.

Avant donc de bien renfoncer ce module jetons-y un petit coup d'œil, il semble absolument identique à celui du prototype précédent, même référence
1113530-0001
, et même utilisation de
2 Mio
de mémoire
Flash
réinscriptible avec 2 puces
Intel E28F008SA-120
:
135811358013579135781357713576

13593Rallumons donc avec le module bien enfoncé et accédons donc à l'écran de diagnostics.

Et bingo, cette fois-ci le module
Zebra
n'a pas été mis à jour, nous obtenons une version
0.6a19
inconnue jusqu'à ce jour, et apparemment compilée le
31 mai 1995
.

Profitons-en donc au passage pour compléter la chronologie des versions
TI-92
:
  • TI-92
    :
    0.5d23
    -
    16/01/1995
    :)
  • TI-92
    :
    0.6a19
    -
    31/05/1995
    -
    à dumper...
  • TI-92
    :
    1.0b1
    -
    13/09/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.2
    -
    11/10/1995
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.3
    -
    20/10/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.4
    -
    17/11/1995
    :)
  • TI-92
    :
    1.5
    -
    02/01/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.7
    -
    18/01/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.8
    -
    28/02/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    20/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.10
    -
    26/03/1996
    -
    à trouver et dumper...
  • TI-92
    :
    1.11
    -
    11/04/1996
    :)
  • TI-92
    :
    1.12
    -
    08/05/1996
    :)
  • TI-92 II
    :
    2.1
    -
    19/08/1996
    :)

Nous t'avions déjà comparé la version
0.5a23
du
16 janvier 1995
avec la version la plus ancienne dont nous disposions jusqu'alors, la
1.3
du
20 octobre 1995
.

Malgré les 9 mois les séparant, la version
0.5a23
était déjà très similaire à cette dernière en apparence et fonctionnalités, on pourrait même la qualifier de forme quasiment finale. Visiblement
Texas Instruments
était déjà sur le développement de la
TI-92
depuis des années.

Nous avions beaucoup cherché pour ne trouver que quelques rares différences bien mineures dans la version
0.5a23
:
  • des éléments aux positions différentes dans certaines boîtes de dialogue
  • un menu manquant
  • des options dans un ordre différent dans certains menus, ou parfois dans des sous-menus différents
  • des fonctions avec des noms différents
  • un bug d'interface pour l'instruction
    ZoomInt
  • le caractère
    ©
    non encore fonctionnel pour préfixer les commentaires dans les programmes
  • et pour le plus excitant la présence alors d'un élément
    Icon
    pour les boîtes de dialogue personnalisées, mais non fonctionnel et supprimé depuis

Ici avec la version
0.6a19
nous sommes donc 4 mois plus tard, à seulement 5 mois de la version
1.3
.

Sans surprise, la quasi totalité de ces différences ont été corrigées, la version
0.6a19
est quasiment identique à la version
1.3
.

13593Pour les très rares différences encore persistantes, on peut citer :
  • Le caractère
    ©
    est maintenant fonctionnel et présent dans les menus de l'éditeur de programme, mais pas encore au catalogue accessible via
    2nd
    2
    , seule et unique différence au catalogue d'ailleurs
  • L'écran de diagnostics qui adopte encore la forme de développement avec le détail des tailles mémoire et
    stack

    13594
  • Le menu de diagnostics accessible depuis cet écran avec la touche
    cos
    , qui présente toujours les options pour tester le clavier, ainsi que
    PEEK
    et
    POKE
    pour lire ou écrire des octets en mémoire.
    On note par contre l'ajout d'une option pour quitter ce menu absente de la version précédente, ce qui était bien embêtant. En l'absence de bouton
    reset
    sur les
    TI-92
    , il fallait retirer une pile et attendre que les condensateurs préservant l'état
    RAM
    se déchargent.

1358213583Enfin on peut jeter un petit coup d'œil au matériel.

Mais rien à dire de particulier c'est la même carte déjà analysée sur le prototype précédent.

La seule différence déjà annoncée plus haut est l'absence ici du port de rétroprojection
ViewScreen
et donc de quelques composants avoisinants.
En effet, les premières
TI-92
de production ne venaient pas par défaut avec ce port, les enseignants en ayant besoin devaient passer par un circuit spécifique.

Texas Instruments
changera de politique par la suite en intégrant systématiquement le port
ViewScreen
aux dernières
TI-92
produites, ainsi qu'aux deux modèles successeurs
TI-92 Plus
et
TI-Voyage 200
.

Vu le nombre de chiffres des numéros de série, il semblerait donc que
Texas Instruments
ait fait produire en masse au premier semestre 1995 des prototypes
TI-92
munis d'une
ROM
interne qui est restée avec la même version
0.5d23
au cours de la phase de production.

On peut s'interroger sur leur caractère visiblement confidentiel jusqu'à ce jour ; peut-être que vu le caractère innovant de la
TI-92
,
Texas Instruments
avait à l'époque déployé bien plus d'efforts pour les récupérer et détruire qu'il ne l'a fait avec d'autres modèles.

Quelques semaines avant le lancement, ces prototypes comme tous ceux produits en masse étaient destinés à être présentés aux enseignants par les commerciaux de chez
TI
, et également testés et pris en main par quelques enseignants choisis.

Par contre pour palier le caractère de plus en plus obsolète de la version
0.5d23
, il y avait les modules
ROM Flash
amovibles
Zebra
, qui ont eux intégré des versions bien plus contemporaines des dates d'assemblage.

Nous ignorons si
Texas Instruments
avait prévu de quoi permettre aux enseignants/commerciaux de mettre à jour ces modules par la suite, soit directement dans la calcualtrice via un écran/menu que nous n'avons jusqu'à présent pas trouvé, soit via une connexion plus directe du module à un ordinateur via une interface dédiée.
Ou si tout simplement, les enseignants/commerciaux ayant besoin d'une version plus récente ne recevaient pas directement un nouveau module déjà préprogrammé avec la nouvelle version.

Le
dumping
de cette version
0.6a19
va être a priori beaucoup plus compliqué.

En effet en tant que version inconnue elle n'est pas supportée par
Fargo
, et ne permet donc pas d'exécuter de programmes en langage machine.

Comme elle est cette fois-ci présente dans le module externe, il ne nous est pas possible d'exécuter une version
1.12
par-dessus, juste de la remplacer.

1357513576On pourrait également penser à un
dumping
matériel via un programmateur de puce gérant les
Intel E28F008SA-120
, la carte du module exposant des connexions qui ne devraient pas être bien difficiles à documenter et exploiter.

Toutefois ici il y a 2 puces, et sauf erreur il semble que certaines pistes relient ces puces entre elles, sur des broches qui ne concernent ni l'alimentation ni la masse. Cela pourrait interférer avec le bon fonctionnement du programmateur...

Si tu as des pistes, n'hésite pas à les partager. :)

TI-68k Dumping prototype TI-92 version 0.5d23 Janvier 1995 !

New postby critor » 18 Feb 2021, 15:13

1356813558Nous t'avions déjà présenté et testé différents prototypes de calculatrices
Texas Instruments
. Mais jusqu'à cette année nous n'avions jamais eu ni même vu passer le moindre prototype de
TI-92
, la calculatrice haut de gamme innovante sortie par
Texas Instruments
pour la rentrée 1995.

Grâce à pour qui nous l'avons acheté, dans une actualité précédente nous te présentions une formidable découverte, tout premier prototype connu au monde des
TI-92
sorties pour la rentrée 1995 ! :bj:

Sur la seule photo de face alors présentée par l'annonce,
Frédéric
- œil de lynx
l'a reconnu grâce à la touche de verrouillage avec la main présentant un visuel différent de celui des modèles de production, sans manche ni poignet, comme on pouvait déjà remarquer sur les premiers visuels de la communication de l'époque :
Au moins 3 visuels différents avaient été envisagés par
TI
pour cette touche selon les illustrations qui ont varié dans les communications promotionnelles de l'époque :


13541Le prototype présente un module
ROM
amovible muni de la version finale
1.12
du
8 Mai 1996
, et utilisant des connecteurs
Zebra
, physiquement incompatibles avec les modèles de production.

13543Mais contrairement aux premiers modèles de production, ce prototype présentait également une
ROM
interne, pour sa part munie d'une version
0.5d23
jamais vue compilée le
16 Janvier 1995
! :o

L'urgence pour nous était donc de
dumper
cette version historique pendant que le prototype fonctionnait encore, un véritable trésor pour en apprendre davantage sur l'histoire du développement de la
TI-92
.

Problème, contrairement aux
TI-92 Plus
, les
TI-92
n'ont pas la fonction
Asm()
pour exécuter du code en langage machine.

Il est certes possible de la rajouter avec le
shell
, mais ce dernier utilise des fichiers d'installation spécifiques pour chaque version
TI-92
connue, et n'a donc aucune chance de fonctionner sur la version
0.5d23
ici inconnue jusqu'à cette semaine.

Lorsqu'une
TI-92
présente à la fois une
ROM
interne et le module
ROM
externe amovible, c'est le module externe qui est prioritaire pour l'amorçage.

Et dans cette configuration, le prototype
TI-92
démarre donc sur la version
1.12
sur laquelle on peut installer
Mallard
.

135281352913533Selon la documentation communautaire, la
ROM
utilisée est
mappée
en mémoire à la fois aux adresses
0x200000
et
0x400000
.

Mais bizarrement ici, l'option
PEEK
de l'écran de diagnostics en version
0.5d23
présentait des valeurs différentes aux adresses
0x200000
et
0x400000
.

Peut-être que la documentation est fausse, peut-être n'a-t-elle vérifié ce qui se passait dans le cas d'une
ROM
interne, configuration qui n'a concerné que les toutes dernières
TI-92
à partir de la version
1.11
, ou peut-être tout simplement que ce prototype se comporte différemment.

Bref, et si on en tentait alors d'amorcer notre prototype sur la
ROM
externe
1.12
, d'y installer
Mallard
puis de
dumper
non pas à l'adresse
0x400000
les
1 Mio
de la version
1.12
dont nous disposons déjà, mais un éventail bien plus large de
4 Mio
à partir de l'adresse
0x200000
? ;)

C'est maintenant fait avec un
TiLP
modifié grâce à l'aide exhaustive de , et bingo, même quand on amorce sur le module
ROM
externe, la
ROM
interne semble quand même
mappée
en mémoire, plutôt deux fois qu'une d'ailleurs : :D
  • 0x200000
    :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x300000
    :
    ROM
    interne
    (
    1 Mio
    )
  • 0x400000
    :
    ROM
    externe
    (
    1 Mio
    )

La version
0.5d23
s'amorce alors sans problème sur un émulateur
TI-92
compatible comme ! :bj:
(pas trop de choix en fait, on trouve beaucoup d'émulateurs de
TI-92 Plus
mais très peu d'émulateurs de
TI-92
, pour la plupart en version bêta ou même alpha très inachevée, pour des systèmes d'exploitation désuets comme
Windows 95
ou même
MS-DOS
, ou encore ne fonctionnant pas correctement avec cette version)
.

Avec cette version
0.5d23
du
16 Janvier 1995
nous sommes donc en gros 6 mois avant le lancement de la
TI-92
. Pour d'autres modèles, il nous est déjà arrivé de trouver des traces de développement logiciel ou matériel allant jusqu'à 1 an avant la sortie.

Comparons avec la version supérieure la plus proche dont nous disposons, la
1.3
du
20 octobre 1995
, soit 9 mois plus tard.

En cherchant bien on arrive à trouver quelques différences dans l'organisation des éléments de l'interface utilisateur, mais en gros l'interface semblait déjà finalisée, quasiment identique à ce que nous avons eu. Depuis combien de mois années
Texas Instruments
développait-il la
TI-92
? :#roll#:

On peut également trouver quelques renommages, plusieurs des fonctions de
zoom
adoptant pour préfixe
Z
et pas encore
Zoom
.

Quelque chose qui semble bien plus pratique sur la version
0.5d23
, c'est la gestion des erreurs de saisie. Sur les versions de production, tout ce que tu obtiens en cas de saisie incorrecte, c'est une
popup
d'erreur bloquante indiquant la plupart du temps un bête
"Syntax"
et à fermer avec la touche
Esc
.
Ici tu obtiens un avertissement non bloquant en bas d'écran t'indiquant exactement ce que le vérificateur syntaxique attendait à la position du curseur, et peux immédiatement corriger ! :favorite:

Pourquoi avoir abandonné ça ? :#roll#:


Comportement similaire si l'on saisit par exemple un nom de variable de plus de 8 caractères.

Jetons un coup d'œil à la boîte à caractères accessible via
2nd
+
. On y trouve déjà de façon évidente un sous-menu
Contrôle
supplémentaire avec plein de caractères ne pouvant être saisis sur les versions de production ! :bj:

Des différences également dans les autres sous-menu. Dans
Greek
par exemple, manquent les 2 caractères grecs
θ
et
π
car pouvant être saisis au clavier.

Pour le reste, il s'agit de déplacements :
  • les caractères
    «
    et
    »
    étaient bizarrement dans
    Math
    et pas encore dans
    Punctuation
  • les caractères
    a
    et
    o
    n'étaient pas encore dans les déclinaisons internationales du
    a
    et du
    o
    , mais dans
    Punctuation

Tentons maintenant de comparer les versions en terme de fonctionnalités. On peut par exemple accéder à l'éditeur de programme et vérifier ce qu'il a au menu.

On remarque l'absence de l'onglet
F6
avec les différents paramètres et valeurs de la fonction
setMode()
, ainsi que l'absence des délimiteurs de bloc
Custom
dans l'onglet
F2
.
En pratique toutefois ces différents
tokens (jetons)
semblent bien connus de la version
0.5d23
, ils ne sont juste pas au menu et doivent donc être saisis caractères par caractère.

La caractère
©
servant de préfixe identifiant les commentaires est également absent de ce même onglet ainsi que du catalogue. On peut toutefois le saisir via la boîte à caractères, mais il n'est pas reconnu en tant que tel et génère une erreur de syntaxe.

Dans l'onglet
F3
on note que les boîtes de dialogue construites par les programmes étaient initialement prévues pour comporter des icônes, même si le
token
icon
était non reconnu si saisi à la main.

On y note également que la version
0.5d23
disposait d'une instruction supplémentaire
Show
à utiliser sous la forme Show "string" selon le catalogue.
En pratique toutefois
Show
ne marche pas, ce mot n'étant pas reconnu en tant qu'instruction. Peut-être s'agit-il juste d'un ancien nom pour l'instruction
Text
permettant d'afficher une boîte avec un message.

Les fonctions de connectivité du sous-menu
Link
sont ici non exposées, mais bien reconnues si saisies manuellement au clavier.

Nous l'avons déjà évoqué plusieurs fois, alors passons au catalogue accessible via
2nd
2
pour terminer la comparaison.

Plusieurs fonctions sont absentes du catalogue en version
0.5d23
, mais bel et bien reconnues si saisies à la main. On peut citer :
  • ClrErr
  • DispG
  • DispTbl
  • EndPrgm
  • DelFold()
  • getFold()
  • setFold()

getFold(
semble avoir toutefois un petit problème, acceptant ici anormalement un paramètre optionnel et affichant alors un message d'erreur signalant un
bug
:
"BUG: Illegal data tag"
.

La version
0.5d23
présentait bizarrement 2 fonctions différentes pour retourner les dimensions de variables :
  • dim()
    comme sur les versions de production mais uniquement pour les listes, vecteurs et matrices
  • et une fonction supplémentaire
    length()
    dédiée aux seules chaînes de caractères
Les versions de production ont donc réuni par la suite ces deux fonctionnalités sous un seul appel de fonction,
dim()
.

On note également qu'en version
0.5d23
l'instruction
DrawSlp
pour tracer une droite connaissant les coordonnées d'un de ses points et sa pente, s'appellait alors
SlpLine
.

La
TI-92
simplifie automatiquement les résultats littéraux au maximum, ce qui ne permet pas d'obtenir des étapes des calculs contrairement à d'autres modèles.
Peut-être que sur cette version
0.5d23
ça ne marchait pas encore bien dans certains cas, car 2 fonctions explicites de simplification étaient encore présentes :
  • cExpand()
    dans le contexte des nombres imaginaires ou complexes
  • simplify()
    dans le seul contexte des nombres réels

Enfin, les fonctions de
zoom
adoptent ici le préfixe
Z
et pas encore
Zoom
comme déjà vu plus haut. À la différence qu'ici ces fonctions ne sont pas fonctionnelles si appelées en l'état,
TI
devait être en plein renommage.
En pratique il faut remplacer le préfixe
Z
par
Zoom
dans la saisie afin que ça marche.

On remarque en passant que l'instruction
ZoomInt
est absente du catalogue en version
0.5d23
.
Elle est bien reconnue si saisie à la main, mais son interface souffre alors d'un bug d'affichage.

Comme déjà dit, il ne nous est pas possible à ce jour de publier l'image
ROM
0.5d23
.

En effet
Texas Instruments
combat farouchement la diffusion d'images
ROM
de ses calculatrices car, contrairement aux images d'OS qui n'ont pas le code amorce, elles sont directement utilisables pour faire fonctionner des émulateurs non officiels, notamment sur smartphones et tablettes, ce qui dans certains pays autorisant ces appareils aux examens évite ainsi d'avoir à s'acheter une calculatrice.

Toutefois, l'image
0.5d23
récupérée est désormais dans les mains des quelques personnes qui ont aidé directement ou indirectement à sa sauvegarde, et qui sauront on espère la conserver en privé en lieu sûr jusqu'à des temps plus propices.

TI-68k Découverte nouveau prototype TI-92 Juin 1995

New postby critor » 16 Feb 2021, 14:41

1356513568Dans un article précédent, nous te présentions et testions devant toi le formidable prototype
TI-92
de , une pièce historique exceptionnelle avec nombre de différences par rapport aux modèles de production.

Le prototype présentait entre autres :
  • une version logicielle
    0.5d23
    datée de
    Janvier 1995
  • un numéro de série
    01182 0595
    indiquant un assemblage en
    Mai 1995
  • un module
    ROM
    à connecteurs
    Zebra
    totalement incompatibles avec les modèles de production
135341355813541

En provenance du même vendeur voici maintenant un deuxième et dernier prototype
TI-92
, cette fois-ci il est pour nous, et par conséquent pour toi. ;)

Sur la face arrière on retrouve l'étiquette imprimée
Engineering Sample Not for Sale
, ainsi qu'une étiquette manuscrite
Proto2
, semblant indiquer qu'il est plus récent.

Le numéro de série ne nous est pas clairement lisible, mais semble cette fois-ci adopter le format inversé des premiers modèles de production assemblés en Italie, c'est-à-dire commençant par le timbre à date, ici
0595
.

Sur la face avant le prototype est ici encore identifiable au visuel non encore final de la touche de verrouillage avec la main, dépourvue de poignet et de manchette :


À bientôt... ;)
Link to topic: Découverte nouveau prototype TI-92 Juin 1995 (Comments: 1)

NumWorks Coque Num32 + sticker des meilleurs contributeurs NumWorks

New postby critor » 15 Feb 2021, 13:51

En août 2017 sortait la
NumWorks
, 1ère calculatrice graphique à la fois française, programmable en
Python
, et au code source ouvert. Cela fait donc ces jours-ci très exactement 42 mois. ;)

Nous te révélions dans un article précédent que
NumWorks
avait prévu pour l'occasion de récompenser ses 32 meilleurs contributeurs d'une coque commémorative, la
Num32
, un
goodie
exclusif et donc ultra-
collector
! :bj:

12 de ces 32 heureux élus nous sont connus :

Les coques
Num32
ont maintenant été expédiées, et dans une actualité précédente nous te confirmions les premières réceptions par et . :bj:

1357313570Aujourd'hui c'est à notre tour de recevoir la
Num32
, merci ! :D

1357213569Note également que l'enveloppe est scellée par un tout nouvel autocollant
NumWorks
. Nous en profitons pour te le récupérer et le remettre sur un support, histoire de bien te le conserver pour un événement futur. A bientôt. ;)

NumWorks Mise à jour application NumWorks Android v. 15.3.2

New postby critor » 15 Feb 2021, 11:06

Le mois dernier sortait enfin la mise à jour
NumWorks
15.3
.

Dans ce cadre l'application
Android
était pour sa part mise à jour en version
15.3.1
.

Pas de problème chez nous lors des tests pour l'annonce sinon nous t'en aurions averti, mais de très nombreux utilisateurs
Android
ont déversé tout un flot d'avis négatifs suite à cette mise à jour, allant même jusqu'à faire tomber l'application en-dessous des 4 étoiles.

Les problèmes signalés incluaient :
  • blocage ou plantage de l'application après un délai assez court, de quelques 10aines de secondes à quelques minutes :mj:
  • et possiblement caractéristique des plateformes concernées, vibrations impossibles à désactiver à chaque pression de touche


Heureusement
NumWorks
a rapidement indiqué se saisir du problème.

Aujourd'hui l'application
NumWorks
pour
Android
est mise à jour en version
15.3.2
. Et selon les premiers retours, le dysfonctionnement semble corrigé ! :bj:

Liens
:

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
484 utilisateurs:
>474 invités
>4 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)