π
<-
Chat plein-écran
[^]

Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby critor » 27 Mar 2022, 18:42

Pour la rentrée 2017 sortait la
NumWorks N0100
. Commercialisée à
80€
et se situant donc dans le milieu de gamme, cette calculatrice graphique se distinguait de l'ensemble de la concurrence par un modèle collaboratif : le code source de son
firmware
Epsilon
étant disponible publiquement, et n'importe qui pouvant y soumettre des contributions.

Elle bénéficiait de plusieurs avantages tous exclusifs au départ :
  • première calculatrice à être officiellement programmable en
    Python
    dès sa sortie à la rentrée 2017, soit juste à temps pour les nouveaux programmes du lycée contrairement à l'ensemble de la concurrence :bj:
  • dès décembre 2017 avec la mise à jour
    1.2
    , un moteur de calcul exact très supérieur aux moteurs
    QPiRac
    de la concurrence, permettant également du calcul littéral, du jamais vu à ce tarif-là ; une fonctionnalité déclenchant toutefois l'hostilité de certains enseignants car peut-être trop en avance sur son temps, et hélas désactivée à partir de la mise à jour en version
    11
    en juin 2019.
  • une application de
    Probabilités
    munie d'une interface universelle parfaitement intuitive, parlant en effet directement le langage des énoncés :favorite:

Rentrée 2018
NumWorks
allait encore plus loin dans l'ouverture, passant de la licence
Creative Commons
à la . C'est-à-dire que tu gagnais enfin le droit de distribuer toi-même tes modifications ou ajouts au
firmware
officiel
Epsilon
. Pour la rentrée 2019 arrivait de plus le modèle successeur
NumWorks N0110
, passant la capacité de la mémoire
Flash
de
1 Mio
à
8 Mio
.

Tout ceci enflamma littéralement la communauté de développement
NumWorks
, propulsant le développement tiers à un niveau jamais atteint sur la concurrence, et permettant l'émergence d'un projet formidable,
Omega
par et ses non moins illustres collaborateurs.

Il s'agissait d'un
firmware
alternatif pour ta calculatrice
NumWorks
. Basé sur le code source d'
Epsilon
comme la licence libre l'y autorisait,
Omega
avait pour but de regrouper et mettre en avant les meilleures contributions au code d'
Epsilon
, en incluant cette fois-ci celles laissées de côté par le constructeur.

Difficile de tout citer ici mais voici déjà par exemple un des fantastiques ajouts d'
Omega
. La
NumWorks
travaille en interne sur des arbres de calcul, mais les bridait donc artificiellement pour n'accepter que des valeurs numériques.
Omega
ré-autorisait à nouveau ces arbres à utiliser des lettres / inconnues, ce qui nous redonnait ainsi un moteur de calcul littéral. De quoi même dériver, du jamais vu à seulement
80€
! :bj:
Citons aussi un tableau périodique des éléments, ou encore la possibilité d'avoir une bibliothèque de constantes physiques avec unités bien avant que ce ne soit disponible dans le
firmware
officiel.

12024Outre ce qu'il intégrait,
Omega
offrait également l'avantage de pouvoir installer à chaud des applications, fonctionnalité jusqu'alors absente du
firmware
officiel
Epsilon
. Plusieurs applications de très haute facture furent développées, on peut citer entre autres : :D
  • , une formidable application intégrée de Mathématiques et de Sciences par , enseignant-chercheur à l'Université de Grenoble, qui étendait gratuitement les capacités de ta calculatrice au niveau d'une
    HP Prime
    . L'application intégrait le moteur de calcul formel
    GIAC
    développé pour le logiciel
    Xcas
    du même auteur pour des possibilités en calcul encore plus étendues. Étaient également inclus un tableur, une bibliothèque de constantes physiques, un convertisseur d'unités, un tableau périodique des éléments et bien d'autres choses encore. Le tout était en prime programmable en
    Python
    , avec une collection de modules importables bien plus étoffée que celle de l'application
    Python
    officielle, et surtout ici de façon intégrée, tes scripts
    Python
    pouvant en effet faire appel au moteur de calcul formel
    GIAC
    par l'intermédiaire du module
    cas
    .
  • , un émulateur de console de jeux
    Nintendo NES
    par
  • , un émulateur de console de jeux
    Nintendo GameBoy
    par
  • , un tableau périodique des éléments par
Un gros avantage de plus était ici que
KhiCAS
et l'ensemble des fonctionnalités rajoutées restaient accessibles en mode examen, de façon parfaitement légale et légitime en France, puisque ces fonctionnalités venaient directement intégrées à des modèles concurrents haut de gamme parfaitement autorisés. :bj:

Réveil douloureux à la rentrée 2021,
NumWorks
sortait avec la mise à jour
16.3
de son
firmware
officiel
Epsilon
un verrouillage féroce de sa calculatrice
N0110
, empêchant entre autres désormais toute installation d'un
firmware
non officiel, comme
Omega
.

NumWorks
n'a bien évidemment pas effectué ce retournement de veste à 180° par pur plaisir. La chose s'inscrivait à l'époque dans le cadre de difficultés concernant la validation de la
N0110
pour les examens des Pays-Bas ainsi que du Portugal, deux pays mettant à jour chaque année une liste de modèles approuvés pour les examens, utilisant le mode examen, et interdisant les capacités de calcul formel ou même littéral.

Aux Pays-Bas, c'est dès février 2020 que la calculatrice
NumWorks
avait été annoncée comme autorisée à compte de la session d'examens 2022, tout semblait être en bonne voie. Sauf que
Maurits
, étudiant néerlandais en économie, a été profondément scandalisé contre cette autorisation. Dès avril 2020 il a publié une véritable diatribe contre
NumWorks
et les projets
open-source
en général, se devant selon lui d'être interdits d'utilisation en examen car facilitant la triche. Bien loin de s'arrêter là,
Maurits
a modifié le code source du
firmware
NumWorks
officiel pour empêcher l'effacement à l'activation du mode examen des données préchargées, a installé ce
firmware
modifié sur sa calculatrice, a filmé la chose, publié la vidéo, et est allé jusqu'à envoyer le tout à https://www.examenblad.nl, l'autorité responsable de l'organisation des examens aux Pays-Bas.

Au Portugal, dès la rentrée 2020, la presse annonçait l'arrivée prochaine de
NumWorks
dans la liste de modèles approuvés pour la session d'examens 2021. Sauf que véritable camouflet, lors de la publication de la liste en question en mars 2021, la
NumWorks
était absente de la liste. Les motivations accompagnant la publication de la liste ne nommaient pas NumWorks, mais incriminaient clairement la possibilité d'installer des fonctionnalités de calcul formel sur de nouveaux modèles examinés dans le cadre de l'élaboration de cette liste. La
NumWorks
étant alors le seul modèle récent absent de la liste, aucun doute possible sur qui était visé. Non approuvées, les calculatrices
NumWorks
ont même fait l'objet à l'occasion d'une interdiction nationale pour la session 2021
(plusieurs documents sorties suite à cette mise à jour annonçant l'interdiction de toute calculatrice "open source")
, un traitement auquel aucun concurrent n'avais jamais eu droit jusqu'alors.

Afin de pouvoir rester autorisé aux Pays-Bas et autorisé avec son nouveau modèle
N0120
pour la session d'examens 2022 au Portugal,
NumWorks
a donc dû donner des garanties aux institutions concernées, peut-être malheureusement trop.

14500Techniquement la mise à jour injectait un
bootloader
(chargeur de démarrage)
n'acceptant plus d'installer et lancer que des
firmwares
officiels, et interceptant de plus le raccourci
reset
+
6
qui donnait accès jusqu'alors à un mode de récupération permettant de re-programmer librement l'intégralité de la mémoire
Flash
.

Un support des applications tierces était certes rajouté en contrepartie mais avec de lourdes limitations
(popup d'avertissement à fermer à chaque allumage, effacement définitif à chaque plantage, redémarrage, panne d'alimentation ou entrée/sortie du mode examen, ...)
, injustifiables pour la communauté car cette combinaison de restrictions est absente des modèles concurrents et ne serait donc logiquement pas exigée par les institutions réglementant les examens.

Au vue de ces contraintes non viables pour les développeurs, il était en effet impensable pour ces derniers d'espérer pouvoir fidéliser des utilisateurs si ces derniers devaient sans arrêt réinstaller leurs applications. Et d'ailleurs, de façon absolument pas surprenante, strictement aucune application tierce n'est sortie pour ce nouveau système jusqu'à ce jour, à ce qu'on sache.

Au même moment,
NumWorks
a révoqué sa licence libre, coupant ainsi les sources aux
firmwares
tiers comme comme
Omega
, qui reprenaient régulièrement les améliorations du
firmware
officiel
Epsilon
lors de leurs propres mises à jour.

NumWorks
faisait donc un choix clair, ferme, et dur. Mais le problème est que cela intervenait après des mois d'échanges privés au sujet de ces problèmes avec la communauté de développement
Omega
, échanges pour lesquels la communauté avait imaginé et proposé d'autres solutions davantage gagnant-gagnant, et au cours desquels cet extrême n'avait jamais été annoncé. Ce choix inattendu, au bout de presque une année d'échanges, généra donc un très lourd ressentiment au sein de la communauté de développement
Omega
, contrainte suite à cet échec de communication/entente et à la révocation de la licence, d'annoncer la mort dans l'âme l'abandon du projet et la dissolution de l'équipe à la rentrée 2021.

Les pages de mise à jour n'ont jamais averti les utilisateurs de ces changements, ni ne leur ont donné la possibilité de les accepter ou refuser. Nombre d'utilisateurs se sont ainsi retrouvé "piégés" à la rentrée 2021 malgré nos efforts d'information, n'arrivant plus à rajouter des fonctionnalités légitimes qu'ils désiraient après avoir mis à jour leur calculatrice sans se méfier.

Il y avait pourtant eu un précédent dont
NumWorks
aurait dû être au courant et se méfier. Au printemps 2020,
Texas Instruments
avait commencé à diffuser des mises à jour supprimant la capacité des
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
à lancer des programmes écrits en langage machine, un point absolument majeur pour les communautés de développeurs et utilisateurs. Non sans raisons mais ce n'est pas le sujet aujourd'hui, sans avoir tenu compte de l'avis de sa communauté
(non demandé)
, sans retour possible à une version précédente une fois la mise à jour effectuée. La seule différence était que les pages officielles de mise à jour informaient les utilisateurs du changement, du moins ceux qui se donnaient la peine de lire.

Cela avait également généré un ressentiment énorme au sein de la communauté et déclenché pour la rentrée 2020 une vague d'attaques sans précédent contre le modèle de sécurité de
Texas Instruments
:
  • pour rouvrir la possibilité de lancer des programmes en langage machine
  • puis 2 attaques d'une violence extrême jamais vue dans toute l'histoire de la communauté
    TI
    , et , permettant de reprogrammer le
    Boot
    code pour faire sauter toutes les sécurités, ouvrant la voie à l'installation de systèmes non autorisés, modifiés ou tiers

Sauf que l'équipe de développement
Omega
s'est visiblement reformée récemment, et depuis hier nous balance une série d'éléments fort mystérieux, annonçant pour aujourd'hui 2 sorties conjointes que nous allons couvrir:
  • Omega 2.0
    ,
    par l'équipe Omega

  • Phi
    ,
    par M4x1m3
Un mise à jour
Omega
certes, mais si plus grand monde ne pouvait l'installer quel intérêt ?... Le mystère fort inhabituel entretenu autour de ces éléments nous faisait anticiper quelque chose de majeur... Et nous y sommes, c'est le grand jour de la libération des calculatrices
NumWorks N0110
! :o

Les mêmes causes produisant les mêmes effets...
Phi
est une attaque d'une violence inouïe contre le nouveau modèle de sécurité de
NumWorks
, comparable au de la communauté
TI
.
Phi
est un
bootloader
destiné à écraser celui injecté par
NumWorks
lors du verrouillage, c'est-à-dire à déverrouiller ta calculatrice pour permettre par la suite entre autres l'installation d'
Omega 2.0
.

Nous traiterons pour le moment le cas d'une machine déjà verrouillée sur un
firmware
Epsilon
en version
16
ou supérieure. Mais il est également possible et intéressant d'installer
Phi
sur une machine non verrouillée comme nous verrons plus loin.

À partir d'une machine déjà verrouillée donc, l'installation de
Phi
est possible très simplement via une application, s'appuyant donc sur les nouvelles possibilités de gestion des applications introduite avec la version
16
du
firmware
officiel
Epsilon
, un comble...

Une fois installée l'application d'installation de
Phi
via le lien en fin d'article, il te suffit de la lancer et d'effectuer dans l'ordre les 4 manipulations qu'elle te propose au menu :
  1. Unlock internal flash
    : déverrouillage de la flash interne au microcontrôleur, celle contenant le
    bootloader
    nous mettant en prison
  2. Erase bootloader
    : effacement du chargeur de démarrage, ce qui aurait dû être impossible et doit on suppose exploiter une faille
  3. Install custom bootloader
    : programmation du chargeur de démarrage
    Phi
    , alternative donc au
    bootloader
    de
    NumWorks
  4. Reset
    : redémarrage pour activer
    Phi
    , sans avoir à aller chercher un outil ce qui est bien pratique

Ta calculatrice redémarre maintenant sur son même
firmware
officiel
Epsilon
,
Phi
supportant en effet entre autres l'amorçage des
Epsilon
en version
16
ou supérieure. Rien n'a changé penses-tu ? Oh que si !

Il t'est maintenant possible via le raccourci
reset
+
6
de passer la machine dans le mode de récupération non bridé :
  • avec un porte-mine ou autre outil pointu, enfonce et maintiens le bouton
    reset
    au dos de ta calculatrice
  • sans le relâcher, maintiens enfoncée la touche
    6
  • relâche en premier le bouton
    reset
14500Si tout s'est bien passé, cette manipulation doit te donner un écran complètement noir
(avec la diode examen allumée de couleur rouge)
, et non pas l'écran ci-contre caractériques des
N0110
verrouillées.

Si c'est le cas, tu peux de suite installer ou un de ses dérivés ! :bj:
Il te suffit juste d'utiliser sur les pages en question le bouton d'installation spécifique aux calculatrices qui sont en mode de récupération.

Sauf que suite au déverrouillage, tu es maintenant face à un cruel dilemme, non ?
  • soit tu optes pour un
    firmware
    Omega
    et renonces alors à toutes les superbes nouveautés apportées par
    NumWorks
    avec les versions , et ...
  • soit tu optes pour le
    firmware
    officiel
    Epsilon
    et renonces alors à tous les ajouts apportés par
    Omega
    et autres
    (calcul littéral, tableau périodique des éléments, calcul formel avec
    KhiCAS
    , émulateurs
    Nintendo
    NES
    et
    Game Boy
    , ...)

Et c'est là que l'équipe
Omega
s'est montré absolument géniale, car le problème a bel et bien été pris en compte. Dans le cadre de son verrouillage,
NumWorks
a réorganisé l'utilisation de la mémoire
Flash
de sa calculatrice
N0110
. La mise à jour en version
16
ou supérieure inscrit en mémoire
Flash
2 copies du
firmware
à des emplacements que nous appellerons
slots
A
et
B
, l'une des deux étant censée être inaltérable pour les examens, et la calculatrice re-basculant sur cette dernière lors de l'activation du mode examen ou de l'utilisation du bouton
reset
au dos.

Phi
t'active un nouveau raccourci,
reset
+
4
, permettant de consulter l'état de la mémoire
Flash
et de mettre la calculatrice en mode de mise à jour.

Si tu calculatrice est à jour, tu obtiendras à ce jour comme ci-contre un écran t'indiquant 2 copies du
firmware
Epsilon 18.2
.

Et bien justement, le nouvel
Omega 2.0
apporte 2 avancées majeures dans ce cadre :
  • il est compatible avec le chargeur de démarrage
    Phi
    , c'est-à-dire amorçable par ce dernier
  • si installé depuis le site
    Omega
    , il s'inscrit dans le
    slot
    A
    sans écraser le contenu du
    slot
    B
C'est-à-dire que si tu installes maintenant
Omega
sur une calculatrice dans l'état précédent, tu obtiens 2
firmwares
différents en mémoire
Flash
:
  • Omega 2.0
    dans le
    slot
    A
  • Epsilon 18.2
    dans le
    slot
    B
De quoi profiter simultanément du meilleur des deux mondes ! :favorite:

Phi
gère en effet le
multiboot
, et il t'est maintenant super facile de basculer à tout moment d'un
firmware
à l'autre grâce aux raccourcis
reset
+
1
et
reset
+
2
.

Espérons que les
firmwares
dérivés ou pourront rapidement être mis à jour pour être compatibles avec cette formidable possibilité.

Répondre parfaitement au dilemme en réutilisant différemment le modèle sécuritaire de
NumWorks
afin entre autres de conserver la compatibilité, c'est un bel exploit que nous ne pouvons que saluer ! :D

Une configuration qui devient ainsi intéressante même pour les calculatrices qui ne sont pas encore verrouillées.
Attention, justement. Rappelons que suite à la révocation de la licence libre d'
Epsilon
, toute diffusion de ce
firmware
officiel est strictement interdite.

Si tu souhaites donc disposer sur une
N0110
non encore verrouillée du
multiboot
avec un
firmware
Epsilon
à jour en version
18.2
, ta seule possibilité d'installation est de passer par le site officiel.

Tu dois donc commencer par verrouiller ta machine avec la dernière mise à jour
18.2.0
, pour ensuite immédiatement installer
Phi
avec le lien en fin d'article.

Or, il ne fait aucun doute que
NumWorks
va se hâter de corriger la faille, et combattre l'installation de
Phi
. Tu as donc à notre avis une petite fenêtre de seulement quelques jours ou au mieux quelques semaines pour obtenir cette configuration. Si tu veux l'installer il y a donc urgence, tu dois te dépêcher, d'ici peu tu n'auras plus cette possibilité.
Edit : Attention, une mise à jour
Epsilon 18.2.3
vient de sortir à J+1. La manipulation en l'état est fortement déconseillée.

Aller consulter ce que cela implique dans le nouvel article, ou se référer au tutoriel d'installation lié en fin d'article qui sera pour sa part régulièrement mis à jour concernant les possibilités et limitations.

Phi
constitue ainsi une attaque extrêmement violente contre
NumWorks
. Qu'on la juge méritée ou pas, le constructeur n'en a pas moins fait le lit avec des échanges visiblement manquant de transparence ou de franchise, aboutissant à une solution de verrouillage extrême finalement non gagnant-gagnant.

Mais mettons-nous toutefois maintenant du point de vue de
NumWorks
. Qu'on la juge légitime ou non, cette attaque ne sera pas appréciée et sera probablement perçue comme malveillante. En effet, elle sort juste avant les épreuves d'examens au mois de mai...
- Pour la France, à priori pas de problème
- Pour le Portugal non plus puisque
Phi
et
Omega
et les autres
firmwares
associés ne sont pas
(encore ?)
compatibles avec le seul nouveau modèle
N0120
autorisé cette année.
- Par contre, reste le problème des Pays-Bas. Ce n'était peut-être pas l'objectif, mais
Phi
ouvre à nouveau la voie au calcul littéral et formel strictement interdit aux examens Néerlandais, et constitue donc dans ce pays un outil de fraude aux examens. Après le grave incident de
Maurits
en 2020, pas sûr que l'institution accepter à nouveau de donner une nouvelle chance à
NumWorks
. L'exclusion de
NumWorks
du marché néerlandais deviendrait une perte financière notoire, que la communauté ne sera à notre avis jamais capable de compenser.

Nous ne pourrons pas leur en vouloir dans ce contexte si jamais ce n'était pas le cas, mais espérons que
NumWorks
choisira la voie de la communication avec une transparence totale.

Tutoriels d'installation
:


Installation
:

  1. Phi
  2. ou
    Omega
Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 29.4%
 
Posts: 39726
Images: 11909
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby critor » 27 Mar 2022, 19:18

Un petit message sympa de avec ses motivations :
M4x1m3 wrote:Bonjour @everyone !

Aujourd’hui est un grand jour pour la communauté Numworks ! Depuis plusieurs mois maintenant, Numworks bloque via un kernel toute installation de logiciels tiers tels qu’Omega, Upsilon ou autres. Ce kernel était jusqu’à présent impossible à supprimer sans modifications matérielles.

Nous avons le plaisir de vous annoncer, en ce dimanche 26 mars 2022, et après des dizaines de milliers de Numworks bloquées par les dernières versions d’Epsilon (16/17/18), que je viens de rendre disponible mon tout premier outil de déblocage logiciel pour Numworks ! Celui-ci supprimera toute trace de blocage et permet de vous rendre la liberté de votre matériel.

Lien Phi : https://phi.getomega.dev/
Lien du guide de Phi : https://guide.getomega.dev/


Ainsi que de l'équipe
Omega
:
Bonjour @everyone !

Suite à la sortie de Phi (présenté dans l’annonce ci-dessus, et permettant le déblocage des Numworks sous Epsilon 16/17/18), nous sommes au plaisir de vous dévoiler Omega 2.0 !

Omega 2.0, en plus de supporter Phi, ajoute le Dual boot ! Vous pouvez donc booter 2 de vos OS favoris en parallèle (Epsilon, Omega, Upsilon et très bientôt peut-être Khi). Le Workshop de Numworks reste compatible avec cette fonctionnalité.

Lien Omega : https://getomega.dev/

Bon amusement,
Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 29.4%
 
Posts: 39726
Images: 11909
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby Lionel Debroux » 27 Mar 2022, 19:20

Je peux être d'accord avec un certain nombre de choses, notamment la volonté de déverrouiller le matériel anciennement ouvert et verrouillé à cause des faiseurs d'examen, ou encore le "Numworks didn't have to implement software lock the way they did.", même si on ne sait pas exactement ce que les faiseurs d'examens ont exigé de NumWorks - possiblement davantage que des constructeurs purement propriétaires, si l'on considère par exemple que le Portugal avait mis une condition discriminatoire "non open source", qui est techniquement débile puisqu'il faut alors interdire également toute la famille Nspire et toute la famille Prime, a minima. Il n'y a virtuellement plus aucun logiciel moderne non trivial qui ne soit pas au moins partiellement open source au sens large.

Mais il y reste un gros problème de timing et de contenu, comme je l'ai écrit à https://ti-pla.net/p267197 ... et a priori également un problème d'attitude.

Je ne vois pas grand chose de bon sortir de Phi, au-delà d'une victoire à la Pyrrhus sur le déverrouillage à très court terme, disons d'ici mai 2022. Le fort verrouillage maintenant certain des N0120 EX de production (alors qu'il n'était a priori pas encore acquis, même si je n'ai pas d'info sur le sujet) est un plus gros désavantage qu'une ouverture à court terme. [EDIT: je souhaite néanmoins avoir tort.]
Je ne m'attendais pas à être aussi négatif à propos d'un jailbreak pour calculatrice graphique... comme quoi, tout arrive.

Globalement, quel gâchis... et encore une fois, la cause racine est ceux qui commettent les réglementations d'examens déconnectés du monde réel, dont le niveau ne fait que de baisser.

[EDIT: je ne compte pas épiloguer sur le sujet... maintenant, wait and see, et le bilan sera fait plus tard, probablement d'ici la fin de l'année 2022 :)
Si les N0120 EX de production ne sont pas fortement verrouillées, j'en serai le premier content. Mais c'est peu probable, maintenant.]
Membre de la TI-Chess Team.
Co-mainteneur de GCC4TI (documentation en ligne de GCC4TI), TIEmu et TILP.
User avatar
Lionel DebrouxSuper Modo
Niveau 14: CI (Calculateur de l'Infini)
Niveau 14: CI (Calculateur de l'Infini)
Level up: 10.9%
 
Posts: 6829
Joined: 23 Dec 2009, 00:00
Location: France
Gender: Male
Calculator(s):
Class: -
GitHub: debrouxl

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby Bobb » 27 Mar 2022, 19:27

Ce que tu dis me rappelle à la mi-2021 quand on ne voulait pas rendre publiques les failles trouvées sur l'OS 5.5 de la Ti-83 Premium CE avant que TI sorte l'os 5.6 pour les Ti-84 Plus CE afin d'être sûr que TI n'en comble pas les failles.

Tous mes programmes sont disponibles
ici

↳ Testez mon simulateur Android sur Ti-83 Premium CE et / ou Édition Python

Mon comte Instagram :
raphael.lp_


Image
User avatar
BobbProgrammeur
Niveau 10: GR (Guide de Référence)
Niveau 10: GR (Guide de Référence)
Level up: 80.6%
 
Posts: 253
Joined: 19 Apr 2020, 12:37
Location: Morbihan
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Terminale Générale

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby critor » 27 Mar 2022, 19:34

Attention, les applications
KhiCAS
(et
BadApple
)
sont à ce jour incompatibles avec la fonctionnalité de
multiboot
de
Phi
.
Leur installation sera fonctionnelle, mais beaucoup trop grosses elles vont corrompre le
firmware
présent dans le
slot
B
et le rendre ainsi inutilisable.

Espérons que va pouvoir nous proposer une solution.
Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 29.4%
 
Posts: 39726
Images: 11909
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby Lionel Debroux » 27 Mar 2022, 19:37

Techniquement, la solution la plus évidente pour rentrer dans les slots serait de tailler dans les fonctionnalités de KhiCAS, mais cela serait regrettable.
Si seulement on pouvait repartitionner, comme sur certaines Nspire avec certaines versions de l'OS ?
Membre de la TI-Chess Team.
Co-mainteneur de GCC4TI (documentation en ligne de GCC4TI), TIEmu et TILP.
User avatar
Lionel DebrouxSuper Modo
Niveau 14: CI (Calculateur de l'Infini)
Niveau 14: CI (Calculateur de l'Infini)
Level up: 10.9%
 
Posts: 6829
Joined: 23 Dec 2009, 00:00
Location: France
Gender: Male
Calculator(s):
Class: -
GitHub: debrouxl

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby jean-baptiste boric » 27 Mar 2022, 19:37

critor wrote:Si tu souhaites donc disposer sur une
N0110
non encore verrouillée du
multiboot
avec un
firmware
Epsilon
à jour en version
18.2
, ta seule possibilité d'installation est de passer par le site officiel.

Tu dois donc commencer par verrouiller ta machine avec la dernière mise à jour
18.2
, pour ensuite immédiatement installer
Phi
avec le lien en fin d'article.

Je ne vois aucune raison technique qui nécessiterait d'installer Epsilon 18.2 avant d'installer Phi vu qu'une N0110 non verrouillée n'a aucun mécanisme de protection à contourner avant d'installer Phi. Le fait qu'il n'y a pas de méthode publié pour le faire est un autre sujet.
User avatar
jean-baptiste boricPremium
Niveau 10: GR (Guide de Référence)
Niveau 10: GR (Guide de Référence)
Level up: 2.5%
 
Posts: 364
Joined: 21 Dec 2015, 22:22
Gender: Not specified
GitHub: boricj

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby critor » 27 Mar 2022, 19:39

Donne-nous une autre façon de mettre Epsilon v16/17/18 dans le slot B et ainsi avoir le
dualboot
. :)
Je mettrai à jour l'annonce.
Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 29.4%
 
Posts: 39726
Images: 11909
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby jean-baptiste boric » 27 Mar 2022, 19:48

critor wrote:Donne-nous une autre façon de mettre Epsilon v16/17/18 dans le slot B et ainsi avoir le
dualboot
. :)
Je mettrai à jour l'annonce.

J'ai juste dit qu'il n'y a pas de raison
technique
qui l'empêcherait. Pour le reste je ne me prononce pas, je me contente d'observer le feu d'artifice en mangeant du pop-corn comme tout le monde.
User avatar
jean-baptiste boricPremium
Niveau 10: GR (Guide de Référence)
Niveau 10: GR (Guide de Référence)
Level up: 2.5%
 
Posts: 364
Joined: 21 Dec 2015, 22:22
Gender: Not specified
GitHub: boricj

Re: Phi pour N0110: déverrouillage + multiboot Omega 2.0

Unread postby critor » 27 Mar 2022, 19:49

De raison technique, en effet non.
Mais de raison légale, là c'est différent...
Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 29.4%
 
Posts: 39726
Images: 11909
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor

Next

Return to News NumWorks

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests

-
Search
-
Social
-
Featured topics
14€ remboursés par Casio sur l'achat de ta calculatrice Graph 35 d'ici le 30 Octobre 2022
Reprise de ton ancienne fx-92 Collège ou Graph 25/35/90 à 5€. Même non fonctionnelle ou ancien modèle. Etiquette de retour fournie, pas de frais de port à payer.
3€ remboursés par Casio sur l'achat de ta calculatrice fx-92 Collège d'ici le 30 Septembre 2022
Programme d'aide à l'équipement des établissements rentrée 2022. Pour tout achat groupé ou recommandation exclusive de calculatrices TI, 1 produit TI offert pour chaque tranche de 30 élèves concernés !
Programme d'aide à l'équipement des établissements rentrée 2022. Pour tout achat groupé ou recommandation même non exclusive de calculatrices Casio, des produits offerts pour chaque classe concernée !
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
123456
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
192 utilisateurs:
>157 invités
>30 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)