π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-Nspire Sortie/test TI-Nspire CX II 5.2 Python + QCC 2020 épilogue

New postby critor » 09 Sep 2020, 18:05

12980
Texas Instruments
nous sort enfin aujourd'hui sa tant attendue mise à jour de rentrée
TI-Nspire CX II
, la version
5.2
. :D

Il s'agit plus précisément d'une version
5.2.0.771
compilée le
15 août 2020
à
4h52
.

Cette mise à jour apporte une grande nouveauté, une application
Python
, que nous allons nous empresser de découvrir avec toi, et qui reste entièrement accessible en mode examen. :bj:


Sommaire :





1) Editeur et modèles de script :

Go to top

Sur
TI-Nspire CX II
, le
Python
n'est pas une application ayant l'honneur d'être directement disponible à l'écran d'accueil de la calculatrice. Il te faut créér un document et ensuite le
Python
sera listé en tant que 10ème type d'application rajoutable sur chaque page. L'application peut de plus être rajoutée sous deux formes différentes dont on nous propose le choix :
  • éditeur de script
    (nouveau ou ouvrir)
  • console
    (shell)

Commençons donc par l'éditeur avec un nouveau script. Afin de pouvoir démarrer très vite dans nombre de situations au lycée,
Texas Instruments
t'a conçu sur-mesure pas moins de 9 modèles de scripts prédéfinis :
Code: Select all
# Math Calculations
#================================
from math import *
#================================
Code: Select all
# Random Simulations
#================================
from math import *
from random import *
#================================
Code: Select all
# Geometry Graphics
#================================
from ti_draw import *
#================================
Code: Select all
# Image Processing
#================================
from ti_image import *
from ti_draw import get_screen_dim
#================================
Code: Select all
# Plotting (x,y) & Text
#================================
import ti_plotlib as plt
#================================
plt.window(,,,)
plt.grid(1,1,"dotted")
plt.axes("on")
Code: Select all
# Data Sharing
#================================
from ti_system import *
#================================
Code: Select all
# Hub Project
#================================
from ti_hub import *
from math import *
from time import sleep
from ti_plotlib import text_at,cls
from ti_system import get_key
#================================
Code: Select all
# Rover Coding
#================================
import ti_rover as rv
from math import *
import ti_plotlib as plt
from ti_system import *
from time import *
#================================


Nous accédons donc à un très bel éditeur. Notons en passant que
TI
a même pensé à nous rajouter une petite icône
Python
dans l'interface en question, histoire qu'on ne la confonde avec celle de l'éditeur de programmes.

Il bénéficie de la coloration syntaxique, de l'indentation automatique, peut afficher simultanément jusqu'à 11 lignes, et le numéro de la ligne courante étant reporté en haut à droite, fort utile pour corriger les éventuelles erreurs d'exécution.

Un éditeur très complet, on peut y réaliser des sélections en maintenant enfoncée la touche
shift
comme sur ordinateur, couper-copier-coller-effacer la sélection courante à l'aide des racourcis
ctrl
X
,
ctrl
C
,
ctrl
V
et
del
. La touche
menu
donnera accès à d'autres fonctionnalités tout en en rappelant les raccourcis clavier : aller en début/fin de ligne, en début/fin de script, aller à un numéro de ligne, rechercher, remplacer. :)

Gros avantage par rapport à la concurrence, on y trouve également un vérificateur syntaxique qui te permettra de gagner du temps en anticipant nombre d'erreurs qui t'auraient embêté(e) à l'exécution. En prime contrairement aux erreurs d'exécution dans la console
Python
qui habituellement n'indiquent qu'un numéro de ligne, la vérification syntaxique depuis l'éditeur t'amènera directement sur la ou les lignes à corriger ! :bj:




2) 1er script et console - nombres flottants et complexes :

Go to top

Bon, maintenant que nous savons utiliser l'éditeur, tentons de premiers tests simples histoire de se mettre en jambe. Etudions un petit peu le moteur de calcul numérique du
Python
en question.

Commençons par les nombres en virgule flottante dits flottants. Ce type de donnée utile pour les nombres non entiers sous la forme
$mathjax$M\times 2^{E-E_{min}}$mathjax$
, avec :
  • M
    , un nombre entier relatif dit mantisse
  • Emin
    , nombre entier négatif indique l'exposant minimal pouvant être codé
  • E
    , nombre entier naturel codant l'exposant

Voici donc nos toutes premières fonctions
Python
sur
TI-Nspire CX II
:
Code: Select all
def precm(b):
  k,b=0,float(b)
  while 1+b**-k-1>0:
    k+=1
  return k

def prece():
  a=-1
  while 2.**a>0:
    a*=2
  while 2.**a==0:
    a+=1
  b=1
  while str(2.**b)[0:3]!='inf':
    b*=2
  while str(2.**b)[0:3]=='inf':
    b-=1
  return [a,b]


Pour exécuter tout ça on peut certes recommencer comme plus haut et insérer une application
Python
cette fois-ci format console
(shell)
sur une nouvelle page, console dans laquelle il faudra donc importer manuellement notre script.

Mais on peut également utiliser la touche
menu
pour demander directement l'exécution du script depuis l'éditeur, auquel cas ce dernier sera importé automatiquement.

Notons la touche
var
qui te permet de lister et saisir rapidement les noms de fonctions et variables globales définies dans le script.

L'appel precm(2) nous répond que le moteur travaille en virgule flottante avec des mantisses dont la précision est codée sur
53
bits, permettant environ
16
chiffres significatifs en écriture décimale
(precm(10))
, et auxquels il faut bien évidemment rajouter 1 bit de signe.
L'appel prece() nous indique pour sa part que les valeurs codables pour les exposants dans la formule vont de
-1075
à
+1023
.
Il s'agit du standard double précison du
Python
, un excellent choix pour le contexte scientifique du lycée, et à ce jour toutes les calculatrices concurrentes disposant d'une véritable implémentation
Python
répondent la même chose.

Notons au passage avec la saisie 1j la gestion des nombres complexes dits imaginaires
(Option Maths Expertes + série STI2D)
.




3) Modules importables et modules standard :

Go to top

Tentons maintenant de réaliser ensemble une première esquisse de l'étendue de la solution
Python
TI-Nspire CX II
, avec l'éventail de modules disponibles.

Pour explorer, nous allons commencer par aller dans la console, ici encore flanquée du logo
Python
histoire qu'on ne le confonde pas avec l'application calculs.

La touche
menu
nous donne alors un accès très rapide à une sélection de différentes fonctions
Python
classées par catégories correspondant justement à des modules.

Outre le module
builtins
(intégrés)
, nous notons donc la disponibilité des modules :
  • math
  • random
    pour les fonctions aléatoires
  • ti_plotlib
    , module de tracé par coordonnées
  • ti_hub
    pour les projets d'objets connectés avec l'interface
    TI-Innovator Hub
  • ti_rover
    pour les projets de robotique avec le robot
    TI-Innovator Rover


Une sélection complémentaire de modules est également accessible via un sous-menu :
  • cmath
    pour les fonctions relatives aux nombres imaginaires/complexes
    (Option Maths Expertes + série STI2D)
  • time
  • ti_system
  • ti_draw
    , module de tracé par pixels
  • ti_image
    , autre module de tracé par pixels


Mais nous savons par expérience que tous les modules disponibles ne sont pas forcément au menu. Tentons donc d'en demander une liste via la fonction
help()
, et plus précisément help('modules').

Nous obtenons alors une liste qui n'est pas complète, reprenant certains des modules précédents mais pas tous. Par contre, elle nous en annonce d'autres que voici :
  • array
  • binascii
  • collections
  • ctypes
  • errno
  • gc
  • hashlib
  • heapq
  • micropython
  • re
  • sys
  • ti_picture
  • ti_st

Commençons par traiter les modules
Python
standard. Nous indiquerons en rouge les modules qui ne sont utilisables qu'hors examen.

La solution
Python
de la
TI-Nspire CX II
semble être excellente niveau standard avec pas moins de
16
modules, de loin la meilleure sélection officielle sur ce critère, aussi bien en examen qu'en classe ! :bj:
TI-
83PCE
TI-
Python
TI-
83PCE
Edition
Python
TI-
84+CE-T
Python
Edition
TI-
Nspire
CX II
Casio
Graph
90+E
35+E II
Num
Works
HP
Prime

α
TI-
83PCE
TI-
Python

tiers
TI-
Nspire
CX


Casio
Graph
35/75+E
35+E II

Num
Works

Num
Works


builtins
array
(u)binascii
board
cmath
(u)collections
(u)ctypes
(u)errno
gc
(u)hashlib
(u)heapq
(u)io
(u)json
linalg
math
matplotlib
.pyplot
micropython
numpy
os
(u)random
(u)re
storage
(u)struct
sys
time
(u)timeq
turtle
(u)zlib
TOTAL


.
.
.

.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.


.
.
.
8


.
.
.

.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.


.
.
.
8


.
.
.

.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.


.
.
.
8



.







.
.
.

.
.

.
.


.
.


.
.
.
16

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.

.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
3-
5

.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.




.
.

.
.
.
.

.

.
9


.
.

.
.


.
.
.
.
.

.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
8


.



.
.

.
.
.
.
.

.
.

.


.

.


.
.
.
13


.
.

.
.
.

.
.
.
.
.

.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
7

.

.











.






.


.
.


23


.
.

.
.
.

.
.
.
.
.

.
.

.
.

.
.
.

.
.
.
.
8

.
.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.




.


.
.
.
.

.

.
10

.

.



.







.






.


.



23


Passons maintenant aux modules propriétaires lorsque disponibles :
TI-
83PCE
Edition
Python
TI-
84+CE-T
Python
Edition
TI-
Nspire
CX II
Casio
Graph
90+E
35+E II
Num
Works
HP
Prime

α
TI-
Nspire
CX


Num
Works

Num
Works


analogin
analogout
bbport
brightns
ce_box
ce_chart
ce_quivr
ce_turtl

color
colorinp
conservo
dht
digital
led
light
lightlvl
loudness
magnetic
mb_butns
mb_disp
mb_grove
mb_music
mb_neopx
mb_pins
mb_radio
mb_sensr
microbit

moisture
potentio
power
ranger
relay
rgb
rgb_arr
sound
squarewv
temperat
thermist
ti_graphics
ti_hub
ti_plotlib
ti_rover
ti_system
speaker
timer
vernier
vibmotor
analogin
analogout
bbport
brightns
ce_box
ce_chart
ce_quivr
ce_turtl
color
colorinp
conservo
dht
digital
led
light
lightlvl
loudness
magnetic
mb_butns
mb_disp
mb_grove
mb_music
mb_neopx
mb_pins
mb_radio
mb_sensr
microbit
moisture
potentio
power
ranger
relay
rgb
rgb_arr
sound
squarewv
temperat
thermist
ti_graphics
ti_hub
ti_plotlib
ti_rover
ti_system
speaker
timer
vernier
vibmotor
ti_draw
ti_hub
ti_image
ti_innovator
ti_picture
ti_plotlib
ti_rover
ti_st
ti_system
casioplot
ion
kandinsky
prime
nsp
arit
cas
graphic
nsp
ion
kandinsky
arit
cas
graphic
nsp
34-
47
47
9
1
2
1
1
4
2
4


Il ne nous semble pas pertinent de baser un classement comparatif sur les modules propriétaires, un unique module sur un modèle haut de gamme pouvant apparemment être éclaté en plein de petits modules différents sur un modèle disposant de moins de mémoire. Il faudrait en fait regarder le contenu, ce que nous ferons plus loin. En attendant, voici donc un classement donnant la priorité aux modules standard :
  1. 16
    modules standard +
    9
    modules propriétaires
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 9
    modules standard +
    2
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
  3. 8
    modules standard +
    34
    modules propriétaires
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  4. 8
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  5. 3
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  1. 23
    modules standard +
    4
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  2. 16
    modules standard +
    9
    modules propriétaires
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 10
    modules standard +
    2
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
    (firmware Omega)
  4. 9
    modules standard +
    2
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
  5. 8
    modules standard +
    34
    modules propriétaires
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  6. 8
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  7. 3
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  1. 16
    modules standard +
    9
    modules propriétaires
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 9
    modules standard +
    2
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
  3. 8
    modules standard +
    47
    modules propriétaires
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  4. 8
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  5. 8
    modules standard :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  6. 5
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  1. 23
    modules standard +
    4
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
    +
    TI-Nspire CX
  2. 16
    modules standard +
    9
    modules propriétaires
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 13
    modules standard :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  4. 10
    modules standard +
    2
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
    (firmware Omega)
  5. 9
    modules standard +
    2
    modules propriétaires
    :
    NumWorks
  6. 8
    modules standard +
    47
    modules propriétaires
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  7. 8
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  8. 8
    modules standard :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
    +
    Casio Graph 35/75+E
    (appli CasioPython)
  9. 7
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    TI-Nspire
  10. 5
    modules standard +
    1
    module propriétaire
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II




4) Saisie et assistant d'aide à la saisie :

Go to top

Exclusivité de la solution
Python
TI-Nspire CX II
à ce jour, nous y disposons d'un formidable assistant d'aide à la saisie, à un niveau jusqu'à présent jamais vu.

L'assistant est fonctionnel aussi bien dans l'éditeur que dans la console, dans le contexte des saisies effectuées via un menu.

Par exemple ci-contre avec l'insertion via le menu de blocs d'instructions
if
et
for
.

Les différents éléments que tu te dois de compléter dans la saisie te sont notés en gris clair, avec même une inscription indicative. C'est un peu comme un texte à trous. :)

Si ton curseur se trouve dans l'une des zones en question son affichage passe en inversé. Pas besoin non plus de t'acharner sur les touches fléchées pour aller rejoindre les différents bouts à compléter, tu peux passer instantanément au prochain élément à compléter à l'aide de la touche
tab
! :bj:

Cette formidable assistance à la saisie marche de façon similaire avec les paramètres d'appels de fonction insérés via les menus ! :bj:

D'ailleurs sur certaines fonctions, l'activation d'un des paramètres à compléter pourra même t'afficher des explications ou indications complémentaires sur la saisie attendue ! :bj:


Sur d'autres paramètres ne pouvant prendre qu'un nombre fini de valeurs, l'activation de leur zone de saisie affichera automatiquement un menu contextuel à partir duquel tu pourras saisir instantanément l'une des valeurs autorisées ! :bj:

Dans le cas où les valeurs autorisées sont trop nombreuses, tu pourras à la place obtenir ici encore une indication fort utile sous forme d'info bulle.

Enfin, précisons que la saisie d'un point à la suite d'un objet de type prédéfini proposant des méthodes ou sous objets, pourra t'afficher automatiquement un menu contextuel avec les choix en question, et que tu bénéficieras encore dans ce contexte de toutes les fonctionnalités de l'assistant ! :bj:

Cet assistant d'aide à la saisie
TI-Nspire CX II
est véritablement exceptionnel et va te permettre d'être encore plus efficace et autonome, minimisant les besoins d'aller recourir à une quelconque documentation ! :favorite:




5) Mémoire pile/stack :

Go to top

Les interpréteurs
MicroPython
ou similaires qui tournent sur calculatrices font appel à différents types de mémoires. La pile
(stack)
référence, à l'exécution, les objets
Python
créés. Sa capacité limite donc le nombre d'objets
Python
pouvant coexister simultanément en mémoire.

Tentons donc de déclencher une consommation massive de
stack
, afin de pouvoir comparer et voir comment s'en sortent la
TI-Nspire CX II
et les autres. Une situation très simple qui peut être grand consommatrice de stack c'est la récursivité, soit les fonctions qui se rappellent elles-mêmes. Prenons le script suivant, issu du
QCC 2020
:
Code: Select all
def compte_r(n):
  return n>0 and 1 + compte_r(n-1)

def test(f):
  n = 0
  try:
    while 1:
      n = f(n) + 1
  except Exception as e:
    print(e)
  return n

Nous atteignons donc sur
TI-Nspire CX II
un maximum de
202
niveaux de récursion avant erreur. C'est extraordinaire, à la fois le record de toutes les solutions officielles, et le record de toutes les solutions compatibles avec une utilisation mode examen ! :bj:

D'où le classement des solutions
Python
niveau
stack
:
  1. 202
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 129
    :
    NumWorks
  3. 82
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  4. 77
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  5. 28
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  1. 202
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 129
    :
    NumWorks
  3. 126
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  4. 82
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  5. 77
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  6. 28
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  1. 202
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 129
    :
    NumWorks
  3. 82
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  4. 77
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  5. 28
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Edition Python
  6. 20
    (
    45,74%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  1. 5362
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (appli CasioPython)
  2. 655
    :
    Casio Graph 35+E II
    (appli CasioPython)
  3. 202
    :
    TI-Nspire CX II
  4. 155
    :
    TI-Nspire CX
  5. 130
    :
    TI-Nspire
  6. 129
    :
    NumWorks
  7. 126
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  8. 82
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  9. 77
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  10. 28
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Edition Python
  11. 20
    :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  12. 15
    :
    TI-83 Premium CE + TI-Python



6) Mémoire tas/heap :

Go to top

Les interpréteurs
MicroPython
ou similaires qui tournent sur calculatrices font appel à différents types de mémoires. Le tas
(heap)
stocke, à l'exécution, le contenu des objets
Python
créés. Il limite donc la taille globale utilisée pour les données de ces différents objets.

Nous avons justement la chance ici de disposer du module
gc
, avec plusieurs fonctions bien utiles :
  • gc.collect() pour nettoyer le
    heap
    en supprimant les valeurs d'objets
    Python
    qui ne sont plus référencées
  • gc.mem_alloc() pour connaître la consommation du
    heap
    en octets
  • gc.mem_free() pour connaître l'espace
    heap
    disponible en octets
Appelons donc le petit script suivant afin d'enfin découvrir la tant attendue taille de
heap
Python
TI-Nspire CX II
:
Code: Select all
import gc
a, f = mem_alloc(), mem_free()
(a, f, a + g)

Nous disposons donc ici d'un
heap
d'une capacité impressionnante, la plus grand actuellement parmi toutes les solutions concurrentes officielles,
2,073 Mo
, de quoi a priori te lancer dans des projets
Python
très ambitieux ! :#tritop#:
Plus précisément nous avons ici
2,072 Mo
de libres, mais auxquels il faut ajouter la taille consommée par l'importation du module
gc
.

Toutefois, toutes les calculatrices
Python
ne disposent pas du module
gc
. Afin de pouvoir faire des comparaisons équitables, nous allons construire notre propre script de test d'estimation de la capacité
heap
à partir des informations suivantes sur les tailles des objets
Python
, du moins sur les plateformes 32 bits que sont à ce jour nos calculatrices :
  • pour un entier nul :
    24
    octets déjà...
  • pour un entier court non nul
    (codable sur 31 bits + 1 bit de signe)
    :
    28
    octets
  • pour un entier long :
    • 28
      octets
    • +
      4
      octets pour chaque groupe de 30 bits utilisé par son écriture binaire au-delà des 31 bits précédents
  • pour une chaîne :
    • 49
      octets
    • +
      1
      octet par caractère
  • pour une liste :
    • 64
      octets
    • +
      8
      octets par élément
    • + les tailles de chaque élément
Nous allons donc tenter de remplir le
heap
avec plusieurs objets que nous allons faire grandir chacun son tour jusqu'à déclenchement d'une erreur, et retourner la capacité maximale que nous avons réussi à consommer.
Nous récupérerons de plus la plus grand taille d'objet que nous avons réussi à utiliser lors de ce test, on t'explique de suite.

Voici donc le script, toujours issu du
QCC 2020
:
Code: Select all
def size(o):
  t = type(o)
  s = t == str and 49 + len(o)
  if t == int:
    s = 24
    while o:
      s += 4
      o >>= 30
  elif t == list:
    s = 64 + 8*len(o)
    for so in o:
      s += size(so)
  return s

def mem(v=1):
  try:
    l=[]
    try:
      l.append(0)
      l.append(0)
      l.append("")
      l[2] += "x"
      l.append(0)
      l.append(0)
      while 1:
        try:
          l[2] += l[2][l[1]:]
        except:
          if l[1] < len(l[2]) - 1:
            l[1] = len(l[2]) - 1
          else:
            raise(Exception)
    except:
      if v:
        print("+", size(l))
      try:
        l[0] += size(l)
      except:
        pass
      try:
        l[3], l[4] = mem(v)
      except:
        pass
      return l[0] + l[3], max(l[0], l[4])
  except:
    return 0, 0

def testmem():
  m1, m2 = 0, 0
  while 1:
    t1, t2 = mem(0)
    if t1 > m1 or t2 > m2:
      m1 = max(t1, m1)
      m2 = max(t2, m2)
      input(str((m1,m2)))

On trouve bien sur
TI-Nspire CX II
une capacité
heap
de
2,067 Mo
proche de la mesure précédente, à laquelle bien sûr il faut rajouter la consommation du script que nous estimons à 1,056 Ko.
Nous avons ici en prime une autre valeur de
683,256 Ko
, correspondant à la taille du plus gros objet qui a pu être créé au cours du test et donc au plus grand espace libre disponible de façon contiguë dans le
heap
.

D'où le classement des solutions
Python
niveau
heap
:
  1. 2,068 Mo
    (
    33,36%
    contigu)
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 1,033 Mo
    (
    38,18%
    contigu)
    :
    Casio Graph 90+E
  3. 1,014 Mo
    (
    38,91%
    contigu)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 101,262 Ko
    (
    41,74%
    contigu)
    :
    Casio Graph 35+E II
  5. 33,545 Ko
    (
    40,58%
    contigu)
    :
    NumWorks
  6. 18,354 Ko
    (
    40,70%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  1. 2,068 Mo
    (
    33,36%
    contigu)
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 1,033 Mo
    (
    38,18%
    contigu)
    :
    Casio Graph 90+E
  3. 1,014 Mo
    (
    38,91%
    contigu)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 101,262 Ko
    (
    41,74%
    contigu)
    :
    Casio Graph 35+E II
  5. 64,954 Ko
    (
    33,69%
    contigu)
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  6. 33,545 Ko
    (
    40,58%
    contigu)
    :
    NumWorks
  7. 18,354 Ko
    (
    40,70%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  1. 2,068 Mo
    (
    33,36%
    contigu)
    :
    TI-Nspire CX II
  2. 1,033 Mo
    (
    38,18%
    contigu)
    :
    Casio Graph 90+E
  3. 1,014 Mo
    (
    38,91%
    contigu)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 101,262 Ko
    (
    41,74%
    contigu)
    :
    Casio Graph 35+E II
  5. 33,545 Ko
    (
    40,58%
    contigu)
    :
    NumWorks
  6. 20,839 Ko
    (
    45,74%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  7. 18,354 Ko
    (
    40,70%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Edition Python
  1. 4,100 Mo
    (
    38,40%
    contigu)
    :
    TI-Nspire CX
  2. 2,068 Mo
    (
    33,36%
    contigu)
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 2,050 Mo
    (
    32,35%
    contigu)
    :
    TI-Nspire
  4. 1,033 Mo
    (
    38,18%
    contigu)
    :
    Casio Graph 90+E
  5. 1,014 Mo
    (
    38,91%
    contigu)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  6. 258,766 Ko
    (
    38,51%
    contigu)
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (appli CasioPython)
  7. 101,262 Ko
    (
    41,74%
    contigu)
    :
    Casio Graph 35+E II
  8. 64,954 Ko
    (
    33,69%
    contigu)
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  9. 33,545 Ko
    (
    40,58%
    contigu)
    :
    NumWorks
  10. 32,648 Ko
    (
    41,70%
    contigu)
    :
    Casio Graph 35+E II
    (appli CasioPython)
  11. 23,685 Ko
    (
    40,24%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  12. 20,839 Ko
    (
    45,74%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  13. 18,354 Ko
    (
    40,70%
    contigu)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Edition Python

En examen ou parmi les solutions officielles, la
TI-Nspire CX II
est la meilleure niveau
heap
! :bj:




7) Module sys - implémentation et entiers :

Go to top

Un module très intéressant à explorer pour découvrir des choses, c'est le module standard
sys
. Il n'est certes pas au menu, mais on peut quand même obtenir la liste des différents éléments qu'il permet d'appeler via un simple dir(sys).

sys.platform == 'TI-Nspire' sera par exemple une astuce de test bien utile pour tes scripts en ayant besoin d'identifier la plateforme sur laquelle ils tournent.

Comme on pouvait s'en douter sys.implementation nous confirme que nous sommes sur un
Micropython
, en précisant qu'il s'agit d'une version
1.11.0
, et implémentant lui-même le
Python 3.4.0
comme l'indique sys.version.

sys.maxsize pour sa part indique le plus grand entier pouvant être codé nativement sur la plateforme utilisée, avec ici une organisation
little endian
comme l'indique sys.byteorder. sys.maxsize détermine la taille maximale de nombre de structures telles les listes. Les variables peuvent quand même prendre des valeurs entières supérieures qui sont alors gérées logiciellement en tant qu'entiers longs.

Sur toute la concurrence nous avions jusqu'à présent sys.maxsize == 2**31 -1, valeur habituelle pour les plateformes 32 bits, 1 bit étant réservé pour le signe.

Ici, on a bizarrement 2**63-1 sur le logiciel ordinateur et 32767 sur calculatrice, ce qui n'est pourtant clairement pas le maximum




8) Module ti_system - intégration, clavier et souris :

Go to top

Tentons maintenant d'en apprendre davantage sur la valeur ajoutée apportée par
Texas Instruments
à la solution
Python
de la
TI-Nspire CX II
. Nous allons pour cela explorer les modules propriétaires ; commençons par regarder du côté du module système de
Texas Instruments
, le
ti_system
, et nous évoquerons le module du même nom sur
TI-83 Premium CE Edition Python
.

Chez la concurrence à ce jour, l'application
Python
a le défaut de tourner en vase clos dans son coin. Elle ne permet pas de partager des données avec le reste des applications de la calculatrice, et ne s'intègre donc pas naturellement dans la démarche de résolution d'un problème.

Texas Instruments
avait déjà proposé un début d'intégration du
Python
à l'environnement mathématique de la calculatrice avec le module de la
TI-83 Premium CE Edition Python
. Au menu la possibilité de faire rentrer et sortir des données de l'application
Python
:
  • importation dans l'application
    Python
    de variables de type liste existant dans l'environnement de la calculatrice
  • exportation depuis l'application
    Python
    de variables de type liste vers l'environnement de la calculatrice
Listes de nombres réels uniquement, les nombres complexes étant exclus. Les mêmes données devenaient ainsi traitables sous différentes applications pour une bien meilleure recherche et résolution de problème, faisant intervenir diverses représentations et compétences.

Une fonctionnalité toujours exclusive à
Texas Instruments
à ce jour et que nous avons le grand plaisir de retrouver ici avec les fonctions
store_list()
et
recall_list()
. :bj:

Texas Instruments
en profite même pour étendre la chose.
store_value()
et
recall_value()
te permettront la même chose mais cette fois-ci avec des variables numériques
(réelles)
.

Texas Instruments
va même beaucoup plus loin que ça avec
eval_function()
. Cette fonction permet à tes scripts
Python
de faire appel à une fonction définie dans ton classeur courant, fonctions à une variable uniquement mais c'est déjà un très bon début ! :bj:

Autre bonne nouvelle, nous avons de quoi tester la pression sur les touches clavier. Non pas une fonction
wait_key()
blocante ne permettant pas de coder autre chose que des menus et jeux tour par tour comme sur
TI-83 Premium CE
, mais un véritable
get_key()
non blocant qui te donnera une totale liberté pour tes projets d'interfaces et jeux ! :bj:
La fonction
get_key()
renvoie une chaîne de caractères, identifiant la touche ou combinaison de touches pressée, et en voici une petite carte afin de t'y retrouver :
esc
up
home
scratchpad
left
center
right
doc
tab
down
menu
var
del

=
trig
7
8
9
template
cat
^
square
4
5
6
*
/
exp
10power
1
2
3
+
-
(
)
0
.
enter

E
A/a
B/b
C/c
D/d
E/e
F/f
G/g
?!
pi
H/h
I/i
J/j
K/k
L/l
M/m
N/n
,
O/o
P/p
Q/q
R/r
S/s
T/t
U/u
return
V/v
W/w
X/x
Y/y
Z/z
/_


Enfin tu vas ici pouvoir donner une toute nouvelle dimension à tes projets d'interfaces en
Python
, car tu disposes même d'une fonction
get_mouse()
pour tester la position du pointeur souris ! :bj:




9) Module de tracé par pixels ti_draw :

Go to top

ti_draw
est donc le module de tracé par pixels de la
TI-Nspire CX II
. Avec un nom différant du
ti_graphics
de la
TI-83 Premium CE Edition Python
nous ne nous attendons certes pas à de la compatibilité, mais également pas au même fonctionnement.

Déjà à la différence de ce dernier, nous notons ici la possibilité d'utiliser du
double-buffering
.

get_screen_dim()
nous apprend que la zone graphique que l'on contrôle fait
318×212
pixels, comme pour les scripts
Lua
supportés depuis la version
3.0
.
A la différence près que pour les scripts
Lua
la zone graphique était liée aux dimensions de l'application concernée. Ici cela semble être indépendant. L'affichage graphique ne semble pas être redimensionnable et se fait toujours sur une fenêtre
popup
plein écran offrant donc
318×212
pixels.

set_pen("épaisseur", "style") permet de régler la plume du stylo. La fonction accepte les paramètres listés ci-contre par l'assistant de saisie, mais également des numéros selon les équivalences suivantes :
  • 0 = thin
  • 1 = medium
  • 2 = thick
  • 0 = solid
  • 1 = dotted
  • 2 = dashed

Nous allons t'illustrer de suite ce que les différentes combinaisons de réglages signifient :
Code: Select all
import ti_draw as scr

sw, sh = scr.get_screen_dim()
tw, th = 8, 15
xmin, xmax, ymin, ymax = tw, sw - 1, th, sh - 1

nta, nty = 3, 3
lx = [xmin + k*(xmax-xmin)/(2*nta+1) for k in range(1, 2*nta+1)]
ly = [ymin + k*(ymax-ymin)/(2*nty+1) for k in range(1, 2*nty+1)]
l = (xmax-xmin+1) / (2*nta+1)

for i in range(nty):
  scr.draw_text(xmin-tw, ly[i*2], str(i))
  for j in range(nta):
    scr.draw_text(lx[j*2], ymin+th, str(j))
    scr.set_pen(j, i)
    scr.draw_line(lx[j*2], ly[i*2], lx[j*2 + 1], ly[i*2])


Nous notons donc diverses fonctions de tracé de primitives :
  • draw_line(x1, y1, x2, y2) : segment
  • draw_rect(x, y, largeur, hauteur) : rectangle
  • fill_rect(x, y, largeur, hauteur) : rectangle plein
  • draw_circle(x, y, rayon) : cercle
  • draw_arc(x, y, largeur, hauteur, angle_initial, angle_de_l_arc) : arc d'ellipse
  • fill_arc(x, y, largeur, hauteur, angle_initial, angle_de_l_arc) : secteur d'ellipse
  • draw_poly(x_liste, y_liste) : polygone
  • fill_poly(x_liste, y_liste) : polygone plein
  • plot_xy(x, y, figure)
  • draw_text(x, y, ...)

La fonction
draw_poly()
permet donc de tracer une ligne brisée.
La fonction
fill_poly()
permet quant à elle de colorier le polygone obtenu en fermant cette ligne brisée.
Code: Select all
import ti_draw as scr

sw, sh = scr.get_screen_dim()
tw, th = 8, 15
xmin, xmax, ymin, ymax = tw, sw - 1, th, sh - 1

nta, nty = 3, 3
lx = [xmin + k*(xmax-xmin)/(2*nta+1) for k in range(1, 2*nta+1)]
ly = [ymin + k*(ymax-ymin)/(2*nty+1) for k in range(1, 2*nty+1)]
l = (xmax-xmin+1) / (2*nta+1)

for i in range(nty):
  scr.draw_text(xmin-tw, ly[i*2], str(i))
  for j in range(nta):
    scr.draw_text(lx[j*2], ymin+th, str(j))
    scr.set_pen(j, i)
    scr.set_color((255,0,0))
    scr.fill_poly([lx[j*2], lx[j*2 + 1], lx[j * 2], lx[j*2 + 1]], [ly[i*2], ly[i*2], ly[i*2+1], ly[i*2+1]])
    scr.set_color((0,0,0))
    scr.draw_poly([lx[j*2], lx[j*2 + 1], lx[j * 2], lx[j*2 + 1]], [ly[i*2], ly[i*2], ly[i*2+1], ly[i*2+1]])


drawRect(x, y, w, h) permet donc de tracer un rectangle :
  • de dimensions
    w
    et
    h
    données en pixels
  • aux côtés parallèles aux bords de l'écran
  • et en utilisant le point de coordonnées
    (x, y)
    comme sommet supérieur gauche
La fonction
fillRect()
quant à elle permet de colorier le rectangle en question.
Code: Select all
import ti_draw as scr

sw, sh = scr.get_screen_dim()
tw, th = 8, 15
xmin, xmax, ymin, ymax = tw, sw - 1, th, sh - 1

nta, nty = 3, 3
lx = [xmin + k*(xmax-xmin)/(2*nta+1) for k in range(1, 2*nta+1)]
ly = [ymin + k*(ymax-ymin)/(2*nty+1) for k in range(1, 2*nty+1)]
l = (xmax-xmin+1) / (2*nta+1)

for i in range(nty):
  scr.draw_text(xmin-tw, ly[i*2], str(i))
  for j in range(nta):
    scr.draw_text(lx[j*2], ymin+th, str(j))
    scr.set_pen(j, i)
    scr.set_color((255,0,0))
    scr.fill_rect(lx[j*2], ly[i*2], lx[j*2+1]-lx[j*2], ly[i*2+1]-ly[i*2])
    scr.set_color((0,0,0))
    scr.draw_rect(lx[j*2], ly[i*2], lx[j*2+1]-lx[j*2], ly[i*2+1]-ly[i*2])


Voici maintenant du lourd avec drawArc(x, y, w, h, t1, t2) et fillArc(x, y, w, h, t1, t2) :
Code: Select all
import ti_draw as scr

sw, sh = scr.get_screen_dim()
tw, th = 8, 15
xmin, xmax, ymin, ymax = tw, sw - 1, th, sh - 1

nta, nty = 3, 3
lx = [xmin + k*(xmax-xmin)/(2*nta+1) for k in range(1, 2*nta+1)]
ly = [ymin + k*(ymax-ymin)/(2*nty+1) for k in range(1, 2*nty+1)]
l = (xmax-xmin+1) / (2*nta+1)

for i in range(nty):
  scr.draw_text(xmin-tw, ly[i*2], str(i))
  for j in range(nta):
    scr.draw_text(lx[j*2], ymin+th, str(j))
    scr.set_pen(j, i)
    scr.set_color((255,0,0))
    scr.fill_arc(lx[j*2], ly[i*2], lx[j*2+1]-lx[j*2], ly[i*2+1]-ly[i*2], 0, 315)
    scr.set_color((0,0,0))
    scr.draw_arc(lx[j*2], ly[i*2], lx[j*2+1]-lx[j*2], ly[i*2+1]-ly[i*2], 0, 315)

La fonction drawArc(x, y, dx, dy, t1, t2) permet donc de tracer un arc d'une ellipse elle-même inscrite dans un rectangle :
  • de dimensions
    w
    et
    h
    données en pixels
  • aux côtés parallèles aux bords de l'écran
  • et en utilisant le point de coordonnées
    (x, y)
    comme sommet supérieur gauche
t1
et
t2
sont les angles au centre orientés délimitant l'arc en question, exprimés en degrés.

Et la fonction
fillArc()
permet quant à elle de colorier le secteur d'ellipse obtenu par balayage de l'arc en question.

draw_text(x, y, 'texte') écrit bien évidemment du texte en prenant les coordonnées spécifiées comme coin supérieur gauche :
Code: Select all
import ti_draw as scr

sw, sh = scr.get_screen_dim()
tw = 10
s = 'Thank you TI'
xmin, xmax, ymin, ymax = 0, sw - 1, 0, sh - 1
x, y, dx, dy = xmin, ymin, 1, 9

while x <= xmax - tw*len(s):
  scr.draw_text(x, y, s)
  y += dy
  x += dx
  dx += 1


Enfin,
plot_xy(x, y, style)
te permet d'allumer un point, et selon pas moins de 13 formes prédéfinies selon l'assistant de saisie ! :o

Tentons donc de découvrir tout cela :
Code: Select all
import ti_draw as scr

sw, sh = scr.get_screen_dim()
tw, th = 8, 15
xmin, xmax, ymin, ymax = tw, sw - 1, th, sh - 1

n = 13
lx = [xmin + k*(xmax-xmin)/(2*n+1) for k in range(1, 2*n+1)]
y = ymin + (ymax-ymin)/2
l = (xmax-xmin+1) / (2*n+1)

for j in range(n):
  scr.draw_text(lx[j*2], ymin+th, str(j + 1))
  scr.plot_xy(lx[j*2+1], y ,j + 1)

Si l'on souhaite allumer un simple pixel, c'est donc la forme numéro 7.

Petit classement déjà en terme de zone graphique :
  1. 320×240
    =
    76800
    pixels :
    HP Prime
    (version alpha)
  2. 384×192
    =
    73728
    pixels :
    Casio Graph 90+E
  3. 320×222
    =
    71040
    pixels :
    NumWorks
  4. 318×212
    =
    67416
    pixels :
    TI-Nspire CX II
  5. 320×210
    =
    67200
    pixels :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  6. 128×64
    =
    8192
    pixels :
    Casio Graph 35+E II
  1. 320×240
    =
    76800
    pixels :
    HP Prime
    (version alpha)
  2. 384×192
    =
    73728
    pixels :
    Casio Graph 90+E
  3. 320×222
    =
    71040
    pixels :
    NumWorks
  4. 318×212
    =
    67416
    pixels :
    TI-Nspire CX II
  5. 320×210
    =
    67200
    pixels :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  6. 128×64
    =
    8192
    pixels :
    Casio Graph 35+E II
  1. 320×240
    =
    76800
    pixels :
    HP Prime
    (version alpha)
  2. 384×192
    =
    73728
    pixels :
    Casio Graph 90+E
  3. 320×222
    =
    71040
    pixels :
    NumWorks
  4. 318×212
    =
    67416
    pixels :
    TI-Nspire CX II
  5. 320×210
    =
    67200
    pixels :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  6. 128×64
    =
    8192
    pixels :
    Casio Graph 35+E II
  1. 320×240
    =
    76800
    pixels :
    TI-Nspire
    +
    HP Prime
    (version alpha)
  2. 384×192
    =
    73728
    pixels :
    Casio Graph 90+E
  3. 320×222
    =
    71040
    pixels :
    NumWorks
    +
    TI-Nspire CX
  4. 318×212
    =
    67416
    pixels :
    TI-Nspire CX II
  5. 320×210
    =
    67200
    pixels :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  6. 128×64
    =
    8192
    pixels :
    Casio Graph 35+E II


Mais si donc nous venons de terminer avec une fonction permettant d'allumer un pixel, nous n'avons pas vu de trace de fonction permettant de tester l'état d'un pixel.
C'est en fait que nous n'en avons pas terminé avec les modules de tracé par pixels... ;)




10) Module de tracé par pixels ti_image :

Go to top

ti_image
est donc un module de tracé par pixels complémentaire du précédent, avec a priori pas beaucoup de fonctions.

Comme son nom l'indique, il permet de charger et afficher des images. Il s'agit ici d'images insérées en tant que ressources dans ton classeur, il te faudra pour cela utiliser le logiciel
TI-Nspire
et l'éditeur de script
Lua
.

L'objet image
Python
correspondant est ensuite créé d'un simple img = load_image(n), mais pas affiché.

En fait c'est l'objet image ainsi créé qui apporte les fonctions utiles, dont ici le img.show_image(x, y).

Une gestion des images qui a ici le gros avantage de ne nécessiter que 2 lignes de code en
Python
, de ne pas inclure les données des images dans ton script
Python
, et donc d'économiser grandement la consommation du
heap
! :bj:

Par contre, il n'y aurait pas comme un petit
bug
, non ?

Le module
ti_image
semble afficher les ressources images du classeur à l'envers... alors que l'image en question avait un aperçu correct dans l'éditeur montré précédemment, et que la même ressource est visiblement affichée correctement ci-contre par un script
Lua
.
Code: Select all
img = image.new(_R.IMG.g200)

function on.paint(gc)
  gc:drawImage(img, 0, 0)
end


Mais
ti_image
est très loin de ne servir qu'aux images... ;)

En réalité il s'agit d'un module qui permet en fait de travailler en pixels sur des calques hors écran, autant de calques que tu veux. Un calque se crée dans la couleur que tu souhaites d'un simple layer = new_image(w, h, (r, g, b)), et tu disposes ensuite de méthodes
set_pixel()
et enfin
get_pixel()
pour faire tout ce que tu veux avec ! :bj:

Très pratique ces deux dernières fonctions également pour faire du traitement d'image en SNT. ;)




11) Module de tracé par pixels ti_picture :

Go to top

ti_picture
est donc quant à lui un module de tracé par pixels secret, puisque n'étant pas au menu.

On peut l'interroger sur son contenu d'un dir(ti_picture).

Il semble bizarrement offrir quasiment les mêmes possibités que le module
ti_image
précédent...

A une petite différence près, c'est qu'ici les données des calques sont stockés sous le type standard
bytearray
au format
RGB
24 bits.

Selon comment tu souhaites travailler sur tes calques et images
(par pixels ou par octets)
, ainsi que le degré de compatibilité que tu souhaites te laisser avec d'autres plateformes,
ti_picture
pourra donc parfois être un meilleur choix que
ti_image
.




13) Bilan modules :

Go to top

Plus haut nous avions donc évalué la richesse de la plateforme en nous basant sur le nombre de modules standard disponibles. Nous avions exclu les modules propriétaires du classement, car cela n'avait pas de sens : un gros module propriétaire sur
TI-Nspire CX II
se voit découpé en plein de petits modules propriétaires sur
TI-83 Premium CE Edition Python
.

Tentons une autre approche incluant cette fois-ci les modules propriétaires avec le script suivant, initialement conçu pour notre classement
QCC 2020
. Et comme nous n'avions justement pas traité ce point publiquement dans ce contexte, c'est maintenant l'occasion :
Code: Select all
from autopfrm import *

pf = get_pf()
sh_inf = shell_infos(pf)

unsafe = ()
if pf == 4: #HP Prime
  unsafe = ('count','encode','endswith','find','format','index','islower','lstrip','replace','rfind','rindex','rsplit','rstrip','split','splitlines','startswith','strip','from_bytes','to_bytes','fromkeys','get','pop','setdefault','update','values','sort','__enter__','__exit__','read','readinto','readline','seek','write')
if pf == 5 or pf == 7 or pf == 9: #CasioPython / Nspire+NumWorks KhiCAS MicroPython
  unsafe = ('sys.argv', 'sys.path')

if pf >= 0:
  curline=0
  _p = print
  def print(*ls):
    global curline
    st=""
    for s in ls:
      if not(isinstance(s,str)):
        s=str(s)
      st=st+s
    stlines=1
    if sh_inf[1]:
        stlines += sh_inf[2]*int(len(st)/sh_inf[1])
    if curline+stlines>=sh_inf[0]:
      input("Input to continue:")
      curline=0
    _p(st)
    curline+=stlines

def sstr(obj):
  try:
    s=obj.__name__
  except:
    s=str(obj)
    a=s.find("'")
    b=s.rfind("'")
    if a>=0 and b!=a:
      s=s[a+1:b]
  return s

def isExplorable(obj):
  if str(obj).startswith("<module"): return False
  l = ()
  try: l = dir(obj)
  except: pass
  return len(l)

def explmodr(pitm, pitm_name_l=[], pitm_str_l=[], pitm_val_l=[], reset=True):
  global curline, found
  pitm_name=sstr(pitm)
  if(reset):
    curline=0
    found = []
    pitm_name_l=[pitm_name]
    pitm_str_l=[str(pitm)]
    pitm_val_l=[pitm]
  hd="."*(len(pitm_name_l)-1)
  c = 0
  l = sorted(dir(pitm))
  for i in range(len(l)):
    l[i] = (l[i], getattr(pitm, l[i]), str(l[i]))
  try:
    if not isinstanceof(pitm, str):
      for i in range(len(pitm)):
        l.append((pitm_name+'['+str(i)+']',pitm[i],str(pitm[i])))
  except: pass
  for itm in l:
    isFound = itm[0] in found
    c += not isFound
    isUnsafe = '.'.join(pitm_name_l + [itm[0]]) in unsafe or itm[0] in unsafe
    try:
      if isUnsafe: raise Exception
      print(hd+itm[0]+"="+str(itm[1]))
    except:
      print(hd+itm[0])
    if not isFound:
      found.append(itm[0])
    if not isUnsafe and isExplorable(itm[1]) and itm[1] not in pitm_val_l and itm[2] not in pitm_str_l:
      pitm_name_l2, pitm_val_l2, pitm_str_l2 = pitm_name_l.copy(), pitm_val_l.copy(), pitm_str_l.copy()
      pitm_name_l2.append(itm[0])
      pitm_val_l2.append(itm[1])
      pitm_str_l2.append(itm[2])
      c += explmodr(itm[1], pitm_name_l2, pitm_str_l2, pitm_val_l2, False)
  return c

def explmod(s):
  global found
  module = __import__(s)
  found = []
  return explmodr(module)
Code: Select all
# detects calculator Python platform
def get_pf():
  c256 = True
  try:
    if chr(256)==chr(0):
      # Xcas/KhiCAS Python compatibility
      if "HP" in version():
        return 13 # HP Prime
      else:
        if not white:
          return 12 # Graph 35+E II
        elif "Numworks" in version():
          return 10 # NumWorks
        elif "Nspire" in version():
          return 8 # Nspire
        else: # Graph 90+E
          return 11
  except:
    c256 = False
  try:
    import sys
    try:
      if sys.platform == "nspire":
        try: # Nspire Ndless
          import graphic
          return 7 # KhiCAS Micropython
        except: # MicroPython
          return 6
      elif sys.platform == "TI-Nspire":
        return 3 # Nspire CX II
      elif sys.platform == "numworks":
        return 9 # NumWorks KhiCAS Micropython
      elif sys.platform.startswith('TI-Python'):
        return 2 # 83P/84+ CE
    except: # Graph 35+E/USB / 75/85/95
      return 5
  except:
    pass
  if not c256:
    return 1 # Graph 90/35+E II
  try:
    import kandinsky
    return 0 # NumWorks
  except:
    try: # HP Prime
      import hpprime
      return 4
    except:
      pass
  return -1

#return get_pixel and set_pixel functions for the platform
gp_prime = lambda x, y: GETPIX_P(x, y)
sp_prime = lambda x, y, c: PIXON_P(x, y, c)
def get_pixel_functions(pf):
  gp, sp = lambda: None, lambda: None
  if pf == 0: # NumWorks
    import kandinsky
    gp, sp = kandinsky.get_pixel, kandinsky.set_pixel
  elif pf == 1: # Graph 90/35+E II
    import casioplot
    gp, sp = casioplot.get_pixel, casioplot.set_pixel
  elif pf == 2: # 83P/84+ CE
    import ti_graphics
    gp, sp = ti_graphics.getPixel, ti_graphics.setPixel
  elif pf == 3: # Nspire CX II
    pass
  elif pf == 4: # HP Prime
    import hpprime
    sp = hpprime.pixon
  elif pf == 6: # Nspire: Ndless MicroPython
    from nsp import Texture
    canvas = Texture(320, 240, 0)
    gp, sp = canvas.getPx, canvas.setPx
  elif pf == 7 or pf == 9: # Nspire/NumWorks: KhiCAS-MicroPython
    import graphic
    gp, sp = graphic.get_pixel, graphic.set_pixel
  elif pf == 13: # HP Prime
    gp, sp = gp_prime, sp_prime
  return gp, sp

#returns platform shell infos : visible lines, visible columns, if larger strings are displayed on several lines or not
def shell_infos(pf):
  #NW small: [00] 12.5x30 -> 16   x 42
  #HP small: [03] 11.5x39 -> 15.5 x 45 [12] 14  x39 -> 18.5 x 45
  #HP big  : [03] 11.5x39 -> 09   x 35 [12] 14  x39 -> 11   x 35
  #                                       uPy     uPy
  #               G352            CPy uPy KhiCAS--------------->  CAS
  #           NW  G90 CE  CX2 HP  GXX NS  NS  NS  NW  NW  G90 G352HP
  l_vlines = (12, 07, 11, 11, 12, 09, 29, 11, 11, 11, 11, 09, 07, 14)
  l_vcols =  (30, 21, 32, 00, 39, 32, 53, 32, 32, 29, 29, 30, 19, 39)
  b_vcr = 0b1111100
  if pf >= 0:
    return l_vlines[pf], l_vcols[pf], b_vcr // 2**pf % 2
  else:
    return max(l_vlines), max(l_vcols), 1


L'appel explmod('nom_module') explore le module en question et en compte les différents éléments internes, en évitant les doublons :
TI-
83PCE
TI-
Python
TI-
83PCE
Edition
Python
TI-
84+CE-T
Python
Edition
TI-
Nspire
CX II
Casio
Graph
90+E
35+E II
Num
Works
HP
Prime

α
TI-
83PCE
TI-
Python

tiers
TI-
Nspire
CX


Casio
Graph
35/75+E
35+E II

Num
Works

Num
Works


builtins
array
(u)binascii
board
cmath
(u)collections
(u)ctypes
(u)errno
gc
(u)hashlib
(u)heapq
(u)io
(u)json
linalg
math
matplotlib
.pyplot
micropython
numpy
os
(u)random
(u)re
storage
(u)struct
sys
time
(u)timeq
turtle
(u)zlib
TOTAL
152
26
.
.
.
24
.
.
29
.
.
.
.
.
50
.
.
.
.
.
30
.
.
.
68
26
.
.
.
405
153
26
.
.
.
24
.
.
29
.
.
.
.
.
50
.
.
.
.
.
30
.
.
.
68
26
.
.
.
406
153
26
.
.
.
24
.
.
29
.
.
.
.
.
50
.
.
.
.
.
30
.
.
.
68
28
.
.
.
406
166
33
33
.
40
48
60
68
36
32
32
.
.
.
69
.
.
41
.
.
36
35
.
.
80
40
.
.
.
849
141
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
47
.
58

.
.
.
30
.
.
.
.
.
.
112

.
218-
388
146
.
.
.
34
.
.
.
.
.
.
.
.
.
63
25
22
29
.
.
31
.
.
.
.
25
.
62
.
437
165
32
.
.
40
.
.
68
36
.
.
.
.
.
69
.
.
37
.
.
.
.
.
.
80
.
.
.
.
527
154
27
.
22
35
25
.
.
30
.
.
.
.
.
64
.
.
29
.
38
31
.
45
.
71
31
.
.
.
602
160
30
.
.
38
.
.
.
33
.
.
.
.
.
67
.
.
29
.
.
.
.
.
.
62
.
.
.
.
419
165
.
31
.
38
46
66
66
34
30
30
45
31
67
69
.
44
34
81
28
34
34
.
32
73
.
.
82
32
1192
155
30
.
.
38
.
.
.
33
.
.
.
.
.
67
.
.
32
.
.
34
.
.
.
55
.
.
.
.
444
146
.
.
.
34
.
.
.
.
.
.
.
.
.
63
25
22
29
.
27
31
.
.
.
.
25
.
62
.
472
168
.
34
.
41
49
69
.
37
30
33
48
34
70
72
.
47
38
46
31
37
37
.
35
77
.
34
85
35
1187


Passons maintenant aux modules propriétaires lorsque disponibles :
TI-
83PCE
Edition
Python
TI-
84+CE-T
Python
Edition
TI-
Nspire
CX II
Casio
Graph
90+E
35+E II
Num
Works
HP
Prime

α
TI-
Nspire
CX


Num
Works

Num
Works


analogin:44
analogout:46
bbport:40
brightns:29
ce_box:32
ce_chart:58
ce_quivr:41
ce_turtl:65

color:30
colorinp:39
conservo:45
dht:45
digital:46
led:45
light:30
lightlvl:44
loudness:44
magnetic:46
mb_butns:38
mb_disp:40
mb_grove:51
mb_music:37
mb_neopx:54
mb_pins:48
mb_radio:40
mb_sensr:54
microbit:28

moisture:44
potentio:44
power:45
ranger:43
relay:45
rgb:45
rgb_arr:51
sound:29
squarewv:44
temperat:43
thermist:44
ti_graphics:67
ti_hub:42
ti_plotlib:78
ti_rover:79
ti_system:34
speaker:35
timer:35
vernier:44
vibmotor:45
analogin:44
analogout:46
bbport:40
brightns:29
ce_box:32
ce_chart:58
ce_quivr:41
ce_turtl:65
color:30
colorinp:39
conservo:45
dht:45
digital:46
led:45
light:30
lightlvl:44
loudness:44
magnetic:46
mb_butns:38
mb_disp:40
mb_grove:51
mb_music:37
mb_neopx:54
mb_pins:48
mb_radio:40
mb_sensr:54
microbit:28
moisture:44
potentio:44
power:45
ranger:43
relay:45
rgb:45
rgb_arr:51
sound:29
squarewv:44
temperat:43
thermist:44
ti_graphics:67
ti_hub:42
ti_plotlib:78
ti_rover:79
ti_system:34
speaker:35
timer:35
vernier:44
vibmotor:45
ti_draw:54
ti_hub:193
ti_image:53
ti_innovator:48
ti_picture:35
ti_plotlib:90
ti_rover:142
ti_st:41
ti_system:83
casioplot
ion:72
kandinsky:28
prime:30
nsp:10
arit:38
cas:28
graphic:55
nsp:37
ion:72
kandinsky:28
arit:41
cas:31
graphic:58
nsp:32
1509-
2095
2095
739
28
100
30
10
158
100
162


En comptant donc les modules non standard la
TI-Nspire CX II
reste parmi les meilleures solutions
Python
et c'est toujours
Texas Instruments
qui majore la promotion : :bj:

  1. 1915
    éléments +
    (dont
    406
    éléments standard)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  2. 1588
    éléments +
    (dont
    849
    éléments standard)
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 557
    éléments +
    (dont
    527
    éléments standard)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 537
    éléments +
    (dont
    437
    éléments standard)
    :
    NumWorks
  5. 246
    éléments +
    (dont
    218
    éléments standard)
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  1. 1915
    éléments +
    (dont
    406
    éléments standard)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  2. 1588
    éléments +
    (dont
    849
    éléments standard)
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 1349
    éléments +
    (dont
    1187
    éléments standard)
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  4. 578
    éléments +
    (dont
    472
    éléments standard)
    :
    NumWorks
    (firmware Omega)
  5. 557
    éléments +
    (dont
    527
    éléments standard)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  6. 537
    éléments +
    (dont
    437
    éléments standard)
    :
    NumWorks
  7. 246
    éléments +
    (dont
    218
    éléments standard)
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  1. 2501
    éléments +
    (dont
    406
    éléments standard)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  2. 1588
    éléments +
    (dont
    849
    éléments standard)
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 557
    éléments +
    (dont
    527
    éléments standard)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 537
    éléments +
    (dont
    437
    éléments standard)
    :
    NumWorks
  5. 405
    éléments :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  6. 416
    éléments +
    (dont
    388
    éléments standard)
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  1. 2501
    éléments +
    (dont
    406
    éléments standard)
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  2. 1588
    éléments +
    (dont
    849
    éléments standard)
    :
    TI-Nspire CX II
  3. 1350
    éléments +
    (dont
    1192
    éléments standard)
    :
    TI-Nspire CX
  4. 1349
    éléments +
    (dont
    1187
    éléments standard)
    :
    NumWorks
    (firmware Omega + appli KhiCAS)
  5. 602
    éléments :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
  6. 578
    éléments +
    (dont
    472
    éléments standard)
    :
    NumWorks
    (firmware Omega)
  7. 557
    éléments +
    (dont
    527
    éléments standard)
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  8. 537
    éléments +
    (dont
    437
    éléments standard)
    :
    NumWorks
  9. 429
    éléments +
    (dont
    419
    éléments standard)
    :
    TI-Nspire
  10. 416
    éléments +
    (dont
    388
    éléments standard)
    :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
  11. 405
    éléments :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
    +
    Casio Graph 35/75+E
    (appli CasioPython)




14) Performances en virgule flottante :

Go to top

Autre point très attendu, les performances du
Python
TI-Nspire CX II
. ;)

Commençons par les évaluer dans le contexte des calculs en virgule flottante à l'aide du script suivant, développé et utilisé pour le même si nous n'avons pas eu le temps de faire un compte-rendu public des résultats. Petit algorithme de seuil dans le contexte d'une suite récurrente, niveau Première :
Code: Select all
try:
  from time import *
except:
  pass

def hastime():
  try:
    monotonic()
    return True
  except:
    return False

def seuil(d):
  timed,n=hastime(),0
  start,u=0 or timed and monotonic(),2.
  d=d**2
  while (u-1)**2>=d:
    u=1+1/((1-u)*(n+1))
    n=n+1
  return [(timed and monotonic() or 1)-start,n,u]

Pour un appel de seuil(0.008), la
TI-Nspire CX II
te répond au quart de tour en seulement
0,24s
! :bj:

La
TI-Nspire CX II
est vraiment extraordinaire en calcul flottant
Python
écrasant toute concurrence de sa toute puissance, même en comptant les solutions
Python
tierces, et même en dopant la concurrence avec un
overclocking
au max ! :#tritop#:
  1. 0,24s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,325s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  3. 0,376s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    compatibilité
    Python
    )
  4. 0,498s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  5. 0,785s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  6. 1,61s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    compatibilité
    Python
    )
  7. 3,27s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  8. 3,93s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  9. 9,21s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  1. 0,24s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,325s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  3. 0,376s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    compatibilité
    Python
    )
  4. 0,498s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  5. 0,785s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  6. 1,61s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    compatibilité
    Python
    )
  7. 3,27s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  8. 3,93s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  9. 6,69s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS compatibilité
    Python
    )
  10. 9,21s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  11. 33,41s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS
    Micropython
    )
  1. 0,24s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,325s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  3. 0,376s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    compatibilité
    Python
    )
  4. 0,498s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  5. 0,785s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  6. 1,61s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    compatibilité
    Python
    )
  7. 3,27s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  8. 3,73s
    :
    TI-83 Premium CE
    +
    TI-Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  9. 3,93s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  10. 9,21s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  1. 0,24s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,27s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @132MHz overclocké @
    222MHz
    Nover - + MicroPython)
  3. 0,325s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  4. 0,376s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    compatibilité
    Python
    )
  5. 0,38s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 overclocké @120MHz @
    150MHz
    Nover - + MicroPython)
  6. 0,396s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @132MHz overclocké @
    222MHz
    Nover - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  7. 0,47s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    120MHz
    - + MicroPython)
  8. 0,48s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    - + MicroPython)
  9. 0,498s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  10. 0,53s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @156MHz overclocké @
    216MHz
    Nover - + MicroPython)
  11. 0,59s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @29,49MHz overclocké @
    267,78MHz
    Ftune2 - CasioPython)
  12. 0,609s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  13. 0,65s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @156MHz overclocké @
    216MHz
    Nover - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  14. 0,68s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    - + MicroPython)
  15. 0,785s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  16. 0,79s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @58,98MHz overclocké @
    274,91MHz
    Ftune3 - CasioPython)
  17. 0,868s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  18. 1,61s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    compatibilité
    Python
    )
  19. 1,86s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @58,98MHz overclocké @
    274,91MHz
    Ftune3)
  20. 2,15s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @117,96MHz overclocké @
    270,77MHz
    Ptune3)
  21. 2,96s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @58,98MHz overclocké @
    274,91MHz
    Ftune3 - KhiCAS)
  22. 3,27s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  23. 3,65s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @117,96MHz overclocké @
    270,77MHz
    Ptune3 - KhiCAS)
  24. 3,73s
    :
    TI-83 Premium CE
    +
    TI-Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  25. 3,9s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98
    - CasioPython)
  26. 3,93s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  27. 4s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @
    29,49MHz
    - CasioPython)
  28. 4,13s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @132MHz overclocké @
    222MHz
    Nover - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  29. 4,4s
    :
    TI-83 Premium CE
    +
    TI-Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    CircuitPython)
  30. 5,45s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  31. 5,48s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    - KhiCAS)
  32. 6,69s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS compatibilité
    Python
    )
  33. 7,19s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @156MHz overclocké @
    216MHz
    Nover - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  34. 7,63s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  35. 9,21s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  36. 13,93s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    - KhiCAS)
  37. 33,41s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS
    Micropython
    )




15) Performances en calcul entier :

Go to top

Mais contrairement aux langages historiques de nos calculatrices, le
Python
distingue les nombres entiers des nombres flottants.

Pousuivons donc les tests de performances dans le contexte des nombres entiers, afin de voir si la
TI-Nspire CX II
s'en sort toujours aussi bien. Voici donc un script réalisant un test de primalité :
Code: Select all
try:from time import monotonic
except:pass

def hastime():
  try:
    monotonic()
    return True
  except:return False

def nodivisorin(n,l):
  for k in l:
    if n//k*k==n:
      return False
  return True

def isprimep(n):
  t=hastime()
  s,l,k=0 or t and monotonic(),[3],7
  if n==2 or n==5:return True
  if int(n)!=n or n//2*2==n or n//5*5==5:
    return False
  if n<k:return n in l
  while k*k<n:
    if nodivisorin(k,l):l.append(k)
    k+=2+2*((k+2)//5*5==k+2)
  r=nodivisorin(n,l)
  return (t and monotonic() or 1)-s,r


La
TI-Nspire CX II
répond ici à l'appel isprimep(10000019) en
0,56s
! :bj:


  1. 0,56s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,581s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  3. 0,974s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  4. 1,17s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  5. 1,58s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  6. 4,39s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  7. 4,42s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    )
  8. 9s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  9. 16,05s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  1. 0,56s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,581s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  3. 0,974s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  4. 1,17s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  5. 1,58s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  6. 4,39s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  7. 4,42s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    )
  8. 9s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  9. 16,05s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  10. 33,41s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS
    Micropython
    )
  11. 42,75s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS compatibilité
    Python
    )
  1. 0,56s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  2. 0,581s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  3. 0,974s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  4. 1,17s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  5. 1,58s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  6. 4,39s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  7. 4,42s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    )
  8. 9s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  9. 11,26s
    :
    TI-83 Premium CE
    +
    TI-Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    CircuitPython)
  10. 16,05s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  1. 0,42s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @132MHz overclocké @
    222MHz
    Nover - + MicroPython)
  2. 0,511s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @132MHz overclocké @
    222MHz
    Nover - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  3. 0,56s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  4. 0,57s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 overclocké @120MHz @
    150MHz
    Nover - + MicroPython)
  5. 0,58s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @29,49MHz overclocké @
    267,78MHz
    Ftune2 - CasioPython)
  6. 0,581s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  7. 0,59s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @58,98MHz overclocké @
    274,91MHz
    Ftune3 - CasioPython)
  8. 0,62s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    - + MicroPython)
  9. 0,63s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @156MHz overclocké @
    216MHz
    Nover - + MicroPython)
  10. 0,67s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    120MHz
    - + MicroPython)
  11. 0,794s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  12. 0,86s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @58,98MHz overclocké @
    274,91MHz
    Ftune3)
  13. 0,821s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @156MHz overclocké @
    216MHz
    Nover - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  14. 0,974s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    alpha)
  15. 0,99s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    - + MicroPython)
  16. 1,08s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @117,96MHz overclocké @
    270,77MHz
    Ptune3)
  17. 1,17s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  18. 1,18s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    - + KhiCAS CX
    Micropython
    )
  19. 1,58s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  20. 3,02s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98
    - CasioPython)
  21. 4,39s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  22. 4,42s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    )
  23. 4,98s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @
    29,49MHz
    - CasioPython)
  24. 8,1s
    :
    TI-83 Premium CE
    +
    TI-Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  25. 9s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    )
  26. 11,26s
    :
    TI-83 Premium CE
    +
    TI-Python
    (8 + 32 bits : eZ80 @
    48MHz
    + Cortex-M0+/ARMv6 @
    48MHz
    CircuitPython)
  27. 16,05s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  28. 19,06s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @58,98MHz overclocké @
    274,91MHz
    Ftune3 - KhiCAS)
  29. 22,77s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @117,96MHz overclocké @
    270,77MHz
    Ptune3 - KhiCAS)
  30. 29,20s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @132MHz overclocké @
    222MHz
    Nover - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  31. 32,76s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    - KhiCAS)
  32. 33,41s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS
    Micropython
    )
  33. 36,26s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  34. 42,75s
    :
    NumWorks N0110
    (Omega + KhiCAS compatibilité
    Python
    )
  35. 45,34s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @156MHz overclocké @
    216MHz
    Nover - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  36. 53,24s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    - + KhiCAS CX compatibilité
    Python
    )
  37. 91,71s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    - KhiCAS)




16) Conclusion :

Go to top

Last but not least...
Texas Instruments
ne publie habituellement qu'1 à 2 mises à jour par an, mais alors quelle mise à jour cette fois-ci ! :#roll#:
"Gute Dinge brauchen Zeit..."
comme dit le proverbe allemand,
"... and better things even longer"
complète-t-on sans doute à Dallas. ;)

Cela valait vraiment le coup d'attendre le
Python
TI-Nspire CX II
, une solution supérieure sur nombre de points à tout ce qui a pu se faire sur calculatrices concurrentes jusqu'à présent ! :bj:

Texas Instruments
semble avoir fait appel à des experts en
Python
et en pédagogie, l'assistant d'aide à la saisie, à ce jour une exclusivité à un tel niveau, est un fidèle compagnon qui devrait permettre de commencer à coder très rapidement et en grande autonomie, ravissant petits et grands, lycéens comme enseignants ! :favorite:

Texas Instruments
semble également avoir été présent sur tous les fronts, on retient :
  • la meilleure implémentation
    Python
    officielle pour le nombre de modules standard disponibles :bj:
  • une capacité de
    tas / heap
    offert à la hauteur des grandes capacités de la machine, le plus grand
    tas / heap
    en mode examen, ce qui te permettra d'aborder sans contrainte des projets conséquents
    (interfaces, jeux, ...)
    :bj:
  • également la plus grande capacité de
    stack / pile
    en mode examen :bj:
  • de loin la plus grande bibliothèque de fonctions de tracé à ce jour, que ce soit par pixels ou par coordonnées, quoi que tu veuilles tracer il y a une solution ! :bj:
  • cerise sur le gâteau la gestion fort bienvenue dans ce contexte du
    double buffering
    , des calques hors écran, ainsi que des images
  • des images pour ceux qui le veulent affichables sans effort et quasiment sans consommation mémoire d'une simple ligne, permettant à ceux qui le souhaitent de choisir d'avancer sur les graphismes d'un projet sans se casser la tête à coder des fonctions annexes - bref plusieurs niveaux d'entrée matière à différenciation pédagogique, mettant la réalisation de chefs-d'oeuvre à la portée de chacun et œuvrant pour la réussite de tous, de grands pédagogues chez TI ;)
  • la solution
    Python
    la plus performante en mode examen, une fois encore à la mesure du matériel offert :bj:
Tout petit bémol, en espérant être entendu, nous regrettons par contre le non respect d'un standard comme
matplotlib.pyplot
pour le module de tracé dans un repère.
C'est la bibliothèque mise en avant aux concours de recrutement des enseignants ; nous craignons que peu d'enseignants se lancent dans l'utilisation d'un
ti_plotlib
propriétaire qui sera incompatible avec les scripts des livres ainsi qu'avec la solution
Python
tournant en classe sur la tablette ou l'ordi, nuisant ainsi à l'interopérabilité.
Autant sur le matériel limité de la
TI-83 Premium CE Edition Python
on pouvait comprendre ce choix, autant ici ce n'est pas le cas.

Il n'empêche que c'est une très belle mise à jour, le fruit doré d'un immense travail construit méticuleusement dès le départ autour des besoins des enseignants et des élèves, merci
TI
! :favorite:




Téléchargements
:


TI-z80 Cauldron Boot patcher: contrôle définitif OS 83PCE/84+CE A-L

New postby critor » 08 Sep 2020, 14:43

Un petit peu d'historique...

  • Rentrée 1992,
    Texas Instruments
    sort la , sa 2nde calculatrice graphique avec laquelle j'entretiens un lien affectif tout particulier puisqu'il s'agit de ma première calculatrice graphique, initialement programmable en langage interprété dit
    TI-Basic
    .
  • Novembre 1994, , et entrent dans l'Histoire en tant que pionniers en sortant , un outil qui permettait :
    1. sur ton ordinateur de programmer en langage assembleur pour le processeur
      z80
      de la
      TI-85
    2. de compiler le code en question en langage machine
    3. d'encapsuler le code machine obtenu dans un format de variable transférable sur
      TI-85
      , ici des chaînes de caractères
    4. et enfin d'exécuter les variables en question une fois transférées sur la
      TI-85
    Contrairement au langage interprété assez limité de la
    TI-85
    , le langage assembleur permettait d'exploiter le plein potentiel du matériel de la calculatrice, ouvrant ainsi la voie à nombre de créations d'un tout autre niveau. En seulement quelques mois sont sortis des 10aines de formidables jeux et outils révolutionnaires à l'époque
    (affichage d'images, sortie audio sur le port série mini-Jack 2.5 de la calculatrice, ...)
    : https://www.ticalc.org/pub/85/asm/
  • Rentrée 1996,
    Texas Instruments
    sort la , dont le matériel et le logiciel seront repris après mise à jour pour les futurs modèles d'entrée de gamme
    TI-82 STATS
    (2004)
    ,
    TI-82 Stats.fr
    (2006)
    et
    TI-76.fr
    (2009)
    . Impressionné de tout ce que la communauté avait pu réaliser sur la
    TI-85
    (et ensuite
    TI-92
    )
    , l'ingénieur ayant codé le logiciel en question avait réussi à faire accepter à des fins de tests l'intégration d'une commande cachée Send(9prgm... permettant de lancer des programmes écrits en langage machine improprement appelés assembleur ou ASM à partir de cette époque.
  • Rentrée 1997,
    Texas Instruments
    sort la . Le constructeur étant satisfait de l'expérimentation précédente, avait cette fois-ci réussi à faire passer l'idée d'une commande parfaitement officielle, le Asm(prgm listé au catalogue que nous connaissions jusqu'à nos jours.
  • Rentrée 2015,
    Texas Instruments
    lance ses formidables
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
    , des calculatrices graphiques couleur de milieu de gamme munies du mode examen et toujours de la commande magique Asm(prgm. Un véritable coup de foudre pour nombre d'utilisateurs, de développeurs et pour nous-mêmes.
    Suite aux travaux de , , , et notamment avec son , il n'y avait plus besoin de connaître le langage assembleur
    eZ80
    pour réaliser de grands projets. Les programmes en langage machine pouvaient également être compilés à partir de code source écrit en langage
    C
    ou même
    C++
    . Une démocratisation du développement qui a attiré un nouveau genre de développeurs. La communauté de développement ainsi réunie autour du projet hautement formateur de tester, expérimenter, créer et repousser les limites a atteint un tout autre niveau de développement jamais vu jusqu'alors, avec des réalisations de qualité professionnelle dépassant de loin en quantité et en téléchargements tout ce qui avait pu être réalisé pour les anciens modèles.
    Une activité que nous mettions en avant dans un but pédagogique, incitant fortement et avec succès à partager également le code source des projets afin que chacun puisse l'étudier, le réutiliser, s'en inspirer et apprendre. Combien d'étudiants ou même ingénieurs aujourd'hui ont fait leurs premiers pas sur
    TI-83 Premium CE
    ? ;)
    Texas Instruments
    et sa communauté de développeurs ont ainsi cheminé ensemble main dans la main pendant 5 ans, unis autour de la mise en avant des formidables
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
    et de la promotion des carrières en informatique et développement à travers de premiers pas sur les modèles en question. :favorite:
    On peut citer nombre de projets fantastiques : le
    mario-like
    , , , , l'émulateur Nintendo Game Boy , et bien d'autres... tous avec code source.
  • Et le 28 juin 2016,
    Texas Instruments
    signe sa mise à jour
    5.2.0
    , remplaçant l'effacement des programmes personnels en mode examen par un simple verrouillage, les programmes pouvant donc être récupérés après l'épreuve, une fois le mode examen désactivé.
Sauf que la chose en question avait été mal codée par
Texas Instruments
. Le menu programmes disposait d'un bug permettant d'accéder en mode examen à l'ensemble des programmes préchargés censés être verrouillés, bug qui a donc persisté de la version
5.2.0
à la version
5.3.0
. Nous signalons le bug auprès de
Texas Instruments
après l'avoir effectivement découvert, le 4 février 2018.

Conscient de la mise en danger des examens,
Texas Instruments
développe et sort alors en vitesse la mise à jour
5.3.1
, datée du même mois, 22 février 2018, et bien évidemment interdisant tout retour à une version inférieure. Le problème était réglé.

Hélas le 12 février 2020, un enseignant-vidéaste français très populaire, a l'idée étrange de sortir sur sa chaîne grand public à l'attention des élèves/candidats, une vidéo publique montrant en détails la réalisation de la manipulation permettant d'accéder à ses programmes en mode examen. La calculatrice ainsi filmée faisait tourner la version
5.2.2
lourdement obsolète, sans préciser la chose, et sans indiquer non plus que le problème était réglé depuis longtemps, qu'il suffisait juste de mettre à jour, et que la version en question était déjà en voie de disparition.

Nous pensions initialement de façon bien naïve à une simple maladresse, sous le coup de l'émotion de la découverte de la chose...

Donc une vidéo déséquilibrée qui par défaut d'information sur le contexte et la portée de la chose devenait anxiogène. La communauté dont nous-mêmes ne manquons pas de lui apporter des précisions en réponse à la vidéo et ses divers tweets liés, sans le moindre retour de sa part.
Pire, le 17 février, le même enseignant persiste et signe la même communication non corrigée dans l'Alsace.
Aucune inflexion du discours donc, malgré les précisions apportées. Le but était-il vraiment d'informer ou bien plutôt de désinformer, générer de la peur et faire le buzz, dans un engagement certes respectable contre la réforme du lycée ? La popularité sur YouTube ferait-elle perdre tout sens des réalités ?

En tous cas cela n'a pas manqué, 100000 vues en deux jours, 170000 vues à la fin de la semaine en plein congés d'Hiver, 240000 vues aujourd'hui... Une vidéo sans doute visionnée jusqu'au plus haut sommet de l'Etat ainsi que par une part très significative de candidats au Baccalauréat 2020, ce qui a relancé l'intérêt pour les anciennes versions et les outils permettant de les installer, pas toujours avec succès certes. C'est triste à dire mais les examens 2020 ont été mis en très grave danger, dans un sens heureusement que le confinement et l'annulation des épreuves ont brutalement mis fin à l'escalade...
Texas Instruments
, alerté par nos soins le jour même de la sortie de la vidéo dans l'espoir d'en minimiser les conséquences désagréables pour les utilisateurs, n'a pas tardé à réagir, ne manquant pas de prendre la pire décision possible pour ces mêmes utilisateurs, interdisant l'utilisation de programmes ASM :
  • à compter de la mise à jour
    5.5.1
    du 12 mai 2020 sur
    TI-83 Premium CE
  • à compter de la mise à jour
    5.6.0
    du 30 juillet 2020 sur
    TI-84 Plus CE
Des mises à jour interdisant bien évidemment tout retour à une version inférieure, le constructeur plaçait ainsi le développement tiers en voie d'extinction. Comme quoi c'était bien la peine que l'on se dépêche de signaler, la prochaine fois nous irons nous promener...

Un coup dur pour la communauté, 5 années de fichiers servis gratuitement sur Internet désormais totalement inutilisables. Des 100aines de jeux et programmes cumulant plusieurs 100aines de milliers de téléchargements rien que chez nous jetés aux oubliettes de l'Histoire, des 10aines de niveaux perso bons pour la poubelle, des 1000iers d'heures de travail passionné parties en fumée... ce que l'on peut opposer à
NumWorks
qui cible d'une attaque hostile envers son mode examen courant 2019-2020, attaque sur laquelle une certaine personne n'est heureusement pas tombée, a au moins fait semblant de prendre l'avis de sa communauté et nous t'en dirons davantage en temps voulu.

Mais quel est le rapport entre les programmes ASM contribués par des tiers et un bug de codage introduit par le constructeur dans un menu parfaitement officiel ? Ben aucun, nous sommes incapables de saisir le lien logique, le bug était déjà corrigé depuis 2018, il suffisait déjà d'installer l'une des nombreuses mise à jour
5.3.1
à
5.4.0
disponibles... Si certains examens exigent l'installation d'une version spécifique et bien souvent la dernière
(Baccalauréat International, Pays-Bas...)
, ce n'est pas le cas en France et les mises à jour
5.5.1
et supérieures n'y changent rien.

La communauté, particulièrement celle des développeurs anglophones, était déjà extrêmement remontée contre cette action des plus injustes, sans la moindre volonté de rechercher le compromis puisque sans le moindre échange préalable.

Texas Instruments
a fait ensuite preuve d'une communication très étrange qui n'a fait que jeter de l'huile sur le feu pendant toute la période estivale, à un point tel que l'on se demande a posteriori si c'était possible sans le faire exprès.
A l'exception du dernier, tous les points suivants ont été relevés sur
Cemetech
, le lieu communautaire où il y a eu le plus de virulence de la part des membres, du moins en public :
  • Promotion de la mise à jour
    5.5
    sans avertir les utilisateurs qu'il s'agissait d'une régression en fonctionnalités sans possibilité de retour en arrière, fonctionnalité de plus à l'époque toujours annoncée sur les pages officielles du produit. Volonté de prendre au piège les utilisateurs ?
  • La communication officielle d'abord partagée de façon informelle parlait de
    "prioriser l'apprentissage" (prioritize learning)
    , des mots perçus comme particulièrement insultants et méprisants envers le travail bénévole et passionné accompli en ce sens au sein de la communauté pendant 5 ans. Parce que des choses sont codées dans un langage autre que le
    Python
    choisi entre temps au lycée français elles n'auraient soudainement plus aucun intérêt pédagogique, scolaire ou formateur ? :#roll#:
    TI-France wrote:Chez TI, nous travaillons constamment sur des moyens d'améliorer nos produits pour donner aux étudiants plus d'occasions d'apprendre, d'explorer et d'étudier les mathématiques et les sciences. Après un examen attentif, nous avons pris la décision de supprimer la fonctionnalité ASM dans notre dernière mise à jour du système d'exploitation pour prioriser l'apprentissage et minimiser les risques de sécurité. Nous pensons que cela aidera également les élèves à se concentrer sur l'apprentissage des mathématiques et des sciences. Une fois que vous aurez mis à jour la version 5.5 du système d'exploitation pour la TI-83 Premium CE, vous ne pourrez pas passer à une version antérieure.

    TI-Dallas wrote:At TI, we’re constantly working on ways to improve our products to give students more opportunities to learn, explore and study math and science. After careful consideration, we’ve made the decision to remove ASM functionality in our latest OS update to prioritize learning and minimize security risks. We believe it will also help students focus on learning math and science. After you update the operating system version to 5.6 on the TI-84 Plus CE graphing calculator, you will not be able to downgrade.

  • Des utilisateurs contactant le support technique au sujet de leurs jeux qui ne marchaient plus se sont fait répondre que de toutes façons l'utilisation de jeux annulait la garantie de la calculatrice.
  • Une communication informelle a proposé de sortir une
    TI-84 Plus CE Developer Edition
    bien évidemment interdite aux examens... Décidément
    Texas Instruments
    semble ne pas comprendre sa communauté malgré une décennie d'échanges...
    L'intérêt de développer pour
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
    était justement de pouvoir partager ses créations auprès de la formidable base d'utilisateurs scolaires tout autour de la planète - quel intérêt à développer pour une machine interdite aux examens, machine que les scolaires n'achèteront donc pas, créant ainsi des programmes ASM qui ne fonctionneront pas sur les
    TI-84 Plus CE
    normales ? Une
    Developer Edition
    ne serait a priori achetée que par une petite niche de développeurs qui ne pourront donc que se partager des choses entre eux dans le plus total anonymat et l'indifférence générale, rien à voir avec ce qu'a été l'esprit de la communauté pendant des décennies... :#roll#:
  • La même communication informelle conseillait de passer au
    Python
    pour poursuivre nos superbes créations - était-ce se moquer du monde ? :#roll#:
    Le
    Python
    de la
    TI-83 Premium CE
    ne dispose pas d'une fonction pour tester l'appui sur une touche, mais d'une fonction
    wait_key()
    bloquante. Autrement dit, à chaque fois qu'un jeu
    Python
    par exemple sera en train de tester une touche son affichage sera figé. Cela réduit déjà le champ des possibles aux seuls jeux pouvant se ramener à du tour par tour, extrêmement rares sur calculatrices où l'on ne joue pas souvent à plusieurs. :mj:
    A croire que
    Texas Instruments
    ne connaît même pas les réalisations de sa propre communauté... :#roll#:
  • Enfin lors de ses formations en ligne en ce moment à l'attention des enseignants dont la toute dernière à ce jour, nous avons pu constater une communication spontanée assez étrange à ce sujet... ce n'est pas au mot près car l'enregistrement de la session en question n'est pas encore disponible, mais ça donnait à peu près ça :
    TI-France wrote:suite à une vidéo d'alerte, la mise à jour
    5.5
    supprime l'ASM et donc toute faille possible

    Euh pardon ? Faille et bug ce n'est déjà pas la même chose... Mais en établissement un lien logique avec l'ASM et donc les développements tiers dans l'histoire, le constructeur ne serait-il pas en train de tenter de faire passer auprès des enseignants, qui pour la plupart ne s'y connaissent pas, sa propre erreur qu'il a lui-même introduite dans un de ses menus officiels en tant que faille forcée par des tiers ? C'est-à-dire de préserver son image en rejetant la faute sur sa communauté ?
    La communauté a bon dos... Il nous semble qu'après des années de dévouement bénévole, elle mériterait mieux que ça. Nous comprenons parfaitement la situation critique, elle n'est toutefois en rien une raison valable pour jeter en pâture auprès du corps enseignant des tiers de bonne volonté parfaitement innocents et étrangers à l'histoire en question.
    L'union fait pourtant la force, particulièrement dans la tourmente...

La vengeance est un plat qui se mange froid et hier sortait
arTIfiCE
, un outil visiblement ruminé discrètement, soigneusement et méticuleusement pendant toute la période estivale.

Partagé anonymement par un certain ,
arTIfiCE
, qui peut être vu comme le
Ndless
des
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
, te permet de lancer tes programmes ASM, en exploitant un bug dans l'application intégrée
CabriJr
.

Tu récupères ainsi une fonctionnalité légitime pour laquelle tu avais payé lors de l'achat de ta calculatrice.

Avec le degré de ressentiment et même de haine que les actions et communications de
Texas Instruments
ont allumé et attisé au sein de sa communauté de développement, pour nous c'était très loin d'être la fin de l'histoire... Nous craignions en conséquence des attaques contre le mode examen, mais plus tard dans l'année scolaire... Nous étions loin de nous douter que cela continuerait dès aujourd'hui.

Certains objectaient notamment que
arTIfiCE
ne serait qu'un feu de paille, que
Texas Instruments
allait rapidement sortir une mise à jour... ce denier point est sans doute vrai, même si nous pouvons objecter à notre tour :
  • que c'est en période de rentrée que les utilisateurs sont le plus vulnérables
  • que les mises à jour publiées en cours d'année scolaire ont beaucoup moins de succès, surtout quand elles n'apportent rien d'utile, les utilisateurs n'étant pas autant à l'affût des dernières nouveautés qu'en période de rentrée et donc de découverte de leur nouveau joujou
  • que les stocks de machines préchargées avec la nouvelle version n'arriveront pas avant de longs mois, sans doute lors de l'approvisionnement pour la rentrée 2021 au printemps
Donc en gros, les utilisateurs sont à peu près tranquilles pour toute l'année scolaire 2020-2021 selon nous.

Bref, dès ce matin donc suite surprise et inattendue de l'histoire, nouvelle attaque contre
Texas Instruments
, parmi les plus graves qu'il n'y ait jamais eu, il nous faut revenir une décennie en arrière à l'époque de
Brandon Wilson
pour trouver des choses comparables.

Texas Instruments
est donc dès maintenant assiégé avec
Cauldron
, une publication tout aussi anonyme de cette fois-ci.

Cauldron
ne s'attaque finalement pas au mode examen comme nous le prédisions hier, mais porte un coup d'estoc d'une rare violence à la sécurité codée par
Texas Instruments
sur ses
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
.

634243534946En effet
Cauldron
patche le code amorce
(
Boot
)
des calculatrices, que nous pensions pourtant non reprogrammable sur les modèles de production, qui selon le menu de diagnostic ont leurs premiers secteurs de la
Flash
protégés contre l'écriture contrairement aux prototypes de 2014-2015. :o

Visiblement,
Texas Instruments
a raté quelque chose ici aussi...


Le
Boot
est le code lancé au démarrage de la machine, s'occupant de lancer le système d'exploitation, et ayant également la charge d'en installer les éventuelles mises à jour. Dans ce contexte il effectue nombre de vérifications :
  • depuis le début, vérification d'une signature électronique de 2048 bits à chaque installation de mise à jour, afin d'interdire l'installation d'un système modifié
  • depuis la version , inscription et vérification d'un numéro de version minimale autorisée dans une zone de la mémoire
    Flash
    ne pouvant être réinitialisée par aucun menu officiel
  • depuis la version sur calculatrice physique
    (et
    5.3.0
    sur l'émulateur
    TI-SmartView CE
    )
    , vérification d'une signature électronique de 1024 bits à chaque redémarrage de la calculatrice, afin d'interdire l'utilisation d'un système qui aurait été modifié après installation sur la calculatrice, ce qui te rajoute quelques secondes au démarrage avec le message
Bien évidemment à chaque cas, en cas d'échec du test le système en question est refusé et/ou détruit.

Tu peux vérifier ta version en tapant
mode
alpha
S
.

Et bien
Cauldron
modifie le
Boot
afin d'altérer définitivement deux de ces sécurités si présentes :
  • Boot 5.3.1
    : la vérification de la signature 1024 bits au démarrage est désactivée, ce qui permettra à ta calculatrice de démarrer plus rapidement, et te permettra désormais d'utiliser librement des systèmes modifiés
  • Boot 5.1.5
    et
    5.3.1
    : l'inscription du numéro de version minimale autorisée est bloqué en dur sur
    5.3.1
    , ce qui te permettra à tout moment de pouvoir réinstaller une ancienne version jusqu'à
    5.3.1
    , et donc de retrouver la gestion des programmes ASM
Malgré le contexte, louons sur ce cernier point la responsabilité et la modération de l'attaquant, les versions
5.3.0
et inférieures souffrant du mode examen défectueux restent dans tous les cas interdites. Simple volonté donc de récupérer ce qui est légitime, et absolument pas de frauder.
Si seulement
Texas Instruments
pouvait en tenir compte...

Cauldron
exploite donc une ancienne faille matérielle déjà corrigée, et ne cible que les révisions matérielles
L
et inférieures, assemblées jusqu'en
Mai 2019
. C'est-à-dire que :
  • sont exclues l'intégralité des
    TI-83 Premium CE Edition Python
    :#non#:
  • sont gérées l'intégralité des simples
    TI-83 Premium CE
  • sont exclues l'intégralité des
    TI-84 Plus CE-T Python Edition
    :#non#:
  • sont exclues les simples
    TI-84 Plus CE
    et
    TI-84 Plus CE-T
    en révision matérielle
    M
    à
    O
    , assemblées de
    Mai 2019
    à
    Mai 2020
    :#non#:
  • sont gérées les simples
    TI-84 Plus CE
    et
    TI-84 Plus CE-T
    en révision matérielle
    L
    et inférieure, assemblées jusqu'en
    Mai 2019

Si tu es donc muni(e) d'une machine compatible avec
Cauldron
tu en prends ainsi le contrôle total et possiblement pour toujours ; tu n'auras plus à craindre les mises à jour de
Texas Instruments
. Tu pourras
patcher
le système comme tu voudras, mettre à jour et tant que tu le voudras toujours revenir à une version inférieure supportant l'ASM d'origine ! :bj:
En théorie, il serait possible qu'une mise à jour système future de
Texas Instruments
s'occupe de réparer le
Boot
. En pratique cela nous semble extrêmement difficile, coûteux et donc peu probable :
  • Déjà le
    Boot
    n'est pas censé être réinscriptible, et il y a sans doute nombre de contraintes...
  • Contrairement aux
    TI-Nspire
    , les
    Boot
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
    n'ont pas été conçus pour pouvoir être mis à jour - ils sont liés à des révisions matérielles spécifiques, une version plus récente risque tout simplement de ne pas marcher et donc bloquer définitivement la machine en question
  • Le moindre incident lors de la programmation du nouveau
    Boot
    ou de son exécution, et la machine concernée sera définitivement morte, et c'est déjà arrivé lors de mises à jour
    TI-Nspire
    - mais après, possible que
    Texas Instruments
    juge le remplacement des machines accidentellement détruites par une telle mise à jour moins coûteux que le risque de perdre le maché français des calculatrices graphiques, le 2ème ou 3ème au monde à notre connaissance en terme de volume

Avec la possibilité désormais de modifier le système comme on veut sur toutes les
TI-83 Premium CE
assemblées jusqu'en
mai 2019
, la tenue apaisée des examens 2021 avec calculatrice nous semble aujourd'hui fortement compromise, à peine une semaine après la rentrée.

Ce n'est certes pas une possibilité exceptionnelle ni scandaleuse. Modifier le système d'exploitation de sa calculatrice :
  • était déjà faisable sur les calculatrices
    Casio Graph 35+E / 35+E II / 75+E / 90+E
    et
    fx-CP400+E
    bien que la manipulation soit technique et pas vraiment documentée publiquement
  • était déjà réalisable chez
    NumWorks
    de façon officielle et bien plus accessible
Quelle différence alors ? Nous y venons de suite en conclusion.

Texas Instruments
avait la chance exclusive contrairement aux autres constructeurs de disposer d'une communauté non enseignante interconnectée tout autour de la planète, avec une communication régulière contre les attaques ciblant la sécurité ou pire le mode examen, mettant en avant l'argument que tout-le-monde serait puni en cas de sortie d'un outil en ce genre. La communauté faisait elle-même sa propre police, tapant sur les doigts de ceux qui se permettaient des écarts, et avec efficacité puisque depuis l'annonce du mode examen en 2015 ce dernier n'avait fait l'objet d'aucune attaque sur les calculatrices
Texas Instruments
. On ne peut pas en dire autant de la concurrence particulièrement en 2019-2020, même si une certaine personne n'est heureusement pas tombée dessus pour en faire une vidéo publicitaire, conduisant à la disparition naturelle des outils hostiles en question.

L'argument que nous avions coutume d'opposer n'est donc plus valable aujourd'hui, nous avons tous déjà été punis pour ce que nous n'avons même pas fait. :mj:

Texas Instruments
a tout gâché en seulement quelques mois, arrivant à écœurer nombre de fans
'bricoleurs'
qu'une certaine concurrence accueille à bras ouverts, et si des attaques contre le mode examen doivent sortir il nous semble aujourd'hui hautement plus probable que ce soit chez
Texas Instruments
que chez la concurrence. Que ce soit en exploitant
arTIfiCE
,
Cauldron
, ou même autre chose.

Nous déplorons la situation, mais au vu des éléments précédents nous ne pouvons pas rejeter le fait que
Texas Instruments
a lourdement cherché la chose.

Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Peut-être y a-t-il eu chez
Texas Instruments
un excès de confiance suite à l'apparente éradication de
Ndless
... Le constructeur devrait au minimum revoir sa communication pour être davantage compatible/inclusive, et envoyer un signal fort d'apaisement...
Sinon, avec des attaques aussi graves publiées dès la rentrée, où en serons-nous d'ici les examens 2021 avec la poursuite d'une telle escalade ?...

C'est quoi qui va sortir demain maintenant ?...

En aucun cas un outil de fraude ne sera hébergé chez nous ni n'y fera l'objet d'une quelconque aide, car nous protégeons les candidats qui en seraient les premières victimes si jamais ils se faisaient attraper, y compris contre eux-mêmes. :#non#:

D'ailleurs rien à voir avec la fraude, mais dans l'immédiat nous te déconseillons l'utilisation de
Cauldron
. /!
L'outil nous semble avoir été codé rapidement de façon assez brouillon, ne dispose même pas d'interface aidant à son utilisation, et n'a fait l'objet que de peu de tests pour le moment.
La reprogrammation du
Boot
est une opération extrêmement dangereuse, toute erreur pendant une reprogrammation rendra ta calculatrice définitivement inutilisable.
Nous ignorons pour le moment le comportement de
Cauldron
dans nombre de cas particuliers : batterie déchargée, version
Boot
inconnue, version
Boot
déjà patchée...


Téléchargements
:

  • Cauldron
    (publication initiale, semble désormais indisponible)
  • Cauldron
    (fork en cours d'amélioration par
    TheMachine02
    )

Sources
:

  1. https://www.cemetech.net/forum/viewtopic.php?p=287750#287750
  2. https://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?t=23858&p=255666#p255666

TI-z80 arTIfiCE jailbreak: ASM sur TI-83 Premium CE 5.5 / 84+CE 5.6

New postby critor » 06 Sep 2020, 23:31

Dans une actualité précédente, nous t'informions que
Texas Instruments
avait décidé de mettre fin au support des programmes dits
ASM
sur ses célèbres calculatrices
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
. Les mises à jour
5.5.1
(et ultérieures)
interdisaient ainsi le lancement des programmes compilés ou assemblés en langage machine à partir d'un code écrit en langage assembleur, C, ou autres, une fonctionnalité historique présente depuis 1996 sur les calculatrices de la marque, véritable signature du constructeur. :'(

Un coup dur pour la communauté avec une grande part des fichiers servis gratuitement sur Internet désormais totalement inutilisables. Des 100aines de jeux et programmes cumulant plusieurs 100aines de milliers de téléchargements rien que chez nous jetés aux oubliettes de l'Histoire, des 10aines de niveaux perso bons pour la poubelle, des 1000iers d'heures de travail passionné parties en fumée, le tout bien évidemment sans aucune discussion préalable ! :mj:

On peut citer le
mario-like
, , , , l'émulateur Nintendo Game Boy , et bien d'autres...

Selon l'assemblage des éléments que nous avons cette décision découle d'une bêtise monumentale d'un certaine personne que nous appellerons Yvan, enseignant-vidéaste français très populaire, qui a publié le 12 février 2020 une vidéo montrant pas à pas en direct comment exploiter un bug sur
TI-83 Premium CE
en version
5.2.2
à des fins de fraude, bien que prétendant paradoxalement le contraire en introduction.

La méthode illustrée exploitait un très vieux bug présent dans des mises à jour
TI-83 Premium CE
, les versions
5.2.0
à
5.3.0
sorties entre
juin 2016
et
juillet 2017
, versions obsolètes qui étaient depuis longtemps en voie de disparition, information qu'elle ne précisait pas.
Ce bug concernant un menu permettait de continuer à accéder à ses programmes une fois passé en mode examen, avait été signalé à
Texas Instruments
par nos soins à l’époque, et corrigé dans la mise à jour suivante
5.3.1
de
février 2018
soit il y a déjà bien longtemps, information également omise dans le vidéo, induisant le spectateur institutionnel en erreur.

Une vidéo ainsi déséquilibrée, trop complète sur certaines choses qu'il n'était absolument pas nécessaire de montrer et très incomplète sur le reste, était hautement anxiogène, semblant conçue exprès pour désinformer, pour faire peur, pour faire le buzz, ce qui d'ailleurs n'a pas manqué avec des 10aines de milliers de vues engrangées jour après jour malgré les congés d'hiver.

Sur une chaîne grand public
(et non en privé auprès du constructeur concerné ou par la voie hiérarchique)
et seulement quelques semaines avant les examens, cette vidéo irresponsable ne contribuait qu'à une seule chose, informer les candidats sur la façon de frauder.

Conservée chez nous à de simples fins historiques d'archivage tout comme les versions remontant au siècle dernier, l'antique version
5.2.2
n'intéressait quasiment plus personne de par ses faibles fonctionnalités. Et bien justement, les téléchargements en ont bondi dans les jours qui ont suivi avec un double pic.
Dans un certain sens, heureusement que les épreuves d'examen 2020 ont été annulées...


La vidéo liait également chez nous une page avec un outil permettant de réinstaller d'anciennes versions, outil subissant donc le même double pic. Ici encore sans préciser que l'outil en question ne marchait absolument pas sur les nouvelles
TI-83 Premium CE Edition Python
, ce qui est toujours le cas à ce jour. Il ne marche d'ailleurs actuellement pas davantage sur les nouvelles versions
5.5
, même si visiblement on peut constater que les nouveaux utilisateurs découvrant la mauvaise surprise en cette période de rentrée tentent quand même leur chance.

Dans tous les cas nous avons mis en place des "garde-fous" et avertissements divers sur les pages des fichiers concernés
(et juste avant de lancer le téléchargement)
, notamment rappelant les dangers de la fraude.

Avec a posteriori des 100aines de milliers de vues passé les 3 zones de congés d'hiver soit une part très significative des candidats au Baccalauréat, la vidéo, très probablement visionnée jusqu'au plus haut sommet des instances de l'E.N. et peut-être même de l’Etat, a sans doute mis
Texas Instruments
dans une situation hautement inconfortable, et le constructeur a cru
(voire s'est vu obligé de...)
devoir envoyer un signal fort.

Le constructeur communique d'ailleurs en ce sens en ce moment dans ses formations de rentrée :
la mise à jour
5.5
bloque l’asm et donc tout faille possible
.

Le rapport entre tout ça et l'interdiction des programmes ASM contribués bénévolement par des tiers ? Ben justement c'est là le problème : aucun. Il s'agissait d'un erreur de codage de TI dans un menu des plus officiels, rien à voir avec l'installation de programmes tiers sur la calculatrice. Ce n'est pas l'interdiction des programmes ASM qui va réellement améliorer la sécurité des calculatrices.

La décision a été perçue par les membres de la communauté, ainsi que par nous-mêmes, comme extrêmement injuste. :mj:

Surtout dans un contexte où cela fait des années que nous cherchons et reportons bénévolement chaque bug trouvé aux différents constructeurs, particulièrement dans le contexte du mode examen, et signalons au plus tôt tout incident hors de notre contrôle, afin justement d’en minimiser les conséquences dans l’intérêt de l’ensemble des utilisateurs. La vidéo problématique a été signalée auprès de
Texas Instruments
le jour même de sa sortie, on pouvait difficilement faire mieux, et ce dernier nous remercie visiblement avec la pire décision possible.


Et bien surprise
(ou pas ?)
, aujourd'hui c’est un autre Yvan,
(Serait-ce pour "Yvan The Terrible" ? :p)
qui vient réparer les dégâts et tous nous sauver. YvanTT vient d'écrire un post ici et sur d'autres sites communautaires, qui mentionne la sortie de son "jailbreak" pour calculatrices CE, nommé "
arTIfiCE
".

arTIfiCE
dispose d'une page web avec téléchargement et instructions d'utilisation. D'après son tutoriel, son utilisation est très simple. L’outil exploite un bug dans l'application
Cabri Jr.
de ta calculatrice. Il te suffira juste de transférer le fichier
arTIfiCE.8xv
fourni et de l’ouvrir dans
Cabri Jr.
exactement comme si c’était une simple sauvegarde de figure géométrique. Tu accèderas ainsi immédiatement à un
"shell"
te listant les programmes ASM disponibles sur ta calculatrice, il n'y aura plus qu’à choisir celui que tu souhaites lancer ! :bj:

Certes, les manipulations avec le passage par
Cabri Jr
et ses menus sont un peu longues, surtout si tu dois faire ça pour chaque lancement d’un programme ASM. Aussi petite astuce complémentaire, maintenant que tu peux de nouveau lancer des programmes ASM, il te suffira juste d’installer
Cesium
(la toute dernière version est requise, tout spécialement mise à jour pour les OS
5.5
et
5.6
)
, qui à son tour te permettra un lancement bien plus rapide, notamment grâce au raccourci
on
+
prgm
. ;)

Selon les tests que nous nous sommes empressés de faire,
arTIfiCE
est bel et bien compatible avec toutes les versions
5.5.1
à
5.6.0
, aussi bien sur
TI-83 Premium CE
, que
TI-83 Premium CE Edition Python
,
TI-84 Plus CE
,
TI-84 Plus CE-T
ou bien
TI-84 Plus CE-T Python Edition
.


Texas Instruments
avait la chance exclusive de bénéficier d'une communauté francophone et anglophone particulièrement responsable, soudée et unie. Malgré l'opposition générale au mode examen aucune attaque n'était sortie depuis son annonce en 2015, et nous y avons particulièrement veillé.

D'autres constructeurs n'ont pas cette chance, avec des communautés bien plus éclatées où chacun suit davantage ses propres intérêts, pouvant aller à l'encontre de l'intérêt général. Il y a eu à la différence de véritables attaques contre les modes examen de
Casio
et
NumWorks
en 2019-2020, avec ici publication d'outils tiers destinés à altérer le bon fonctionnement du mode examen. Nous n'en avons pas parlé car :
  • leur publication est resté relativement anonyme et n'a à notre connaissance pas fait l'actualité nulle-part
  • dans le cas spécifique des outils en question nous n'avions pas de parade collective et simple à proposer aux surveillants d'épreuves, la vérification individuelle systématique de chaque calculatrice n'étant bien évidemment pas envisageable
Heureusement cette fois-ci que quelqu'un n'est pas tombé dessus pour en faire une vidéo publicitaire... Nous avons remonté et/ou suivi la chose en privé auprès des constructeurs concernés, visiblement de façon bien plus efficace, les éléments en question ayant fini par disparaître dans l'anonymat le plus total et l'indifférence générale, situation idéale donc pour les épreuves de remplacement du BAC 2020 imminentes.

Bref,
Texas Instruments
bénéficiait donc d'une situation exceptionnellement privilégiée et a tout gâché. :mj:

Le constructeur croyait donc sa
TI-83 Premium CE
en danger pour l'autorisation aux examens. Eh bien, ironiquement, le véritable danger c'est maintenant. TI n'a jamais été aussi en danger que maintenant, ce n'est pas un rembobinage vers la situation de l'année dernière : l'ASM est de retour, mais à la différence avec un ressentiment énorme que le constructeur a lui-même généré au sein de sa propre communauté. Nombre de personnes estimant qu'elles n'ont de toutes façons plus rien à perdre, et ayant parfaitement compris qu'elles n'étaient visiblement pour le constructeur que la cinquième roue du carrosse, il ne serait pas surprenant que des attaques contre le mode examen se mettent à sortir pour de vrai cette année.

En tous cas comme nous l'avons déjà dit, aucun outil de fraude si il en sort effectivement cette année ne sera hébergé chez nous ni fera l'objet d'une quelconque aide à l'utilisation. :#non#:
Ce serait irresponsable de notre part, nos lecteurs en étant les premières victimes si jamais ils se font attraper. Cependant, bien entendu, nous ne pouvons empêcher l'hébergement de tels outils et de documentations correspondantes à des endroits que nous ne contrôlons pas.


Téléchargements
:


Lien
:
page du projet
arTIfiCE


Références
:


Sources
:

  1. https://www.cemetech.net/forum/viewtopic.php?p=287720#287720
  2. https://tiplanet.org/forum/viewtopic.php?p=255618#p255618
  3. https://codewalr.us/index.php?msg=62051
  4. https://www.ticalc.org/archives/news/articles/14/149/149342.html

Divers Bilan QCC 2020 : Quelles Calculatrices + python Choisir ?

New postby critor » 05 Sep 2020, 13:35

Quelles Calculatrices + python Choisir (2020-2021)


5409Ca y est, tu as vu tes profs de Maths et sciences, il est donc grand temps de choisir ta calculatrice graphique. La calculatrice graphique c'est comme ton smartphone. C'est ton outil numérique personnel polyvalent, de recherche, divertissement, de travail et de réussite, qui à la différence t'accompagnera jusque sur ta table d'examen.

Le choix de ta calculatrice graphique est très important. Ton intérêt est de t'équiper au plus tôt afin de commencer à prendre en main ta calculatrice et la connaître sur le bout des doigts le jour de tes épreuves, et également d'ici là réussir au mieux tes diverses évaluations.

Précisions que de plus cette année, il y a le mode examen. Les situations niveau mode examen des calculatrices sont très diverses d'un cursus à un autre, avec :
  • ceux qui préparent un examen technologique ou professionnel de l'Enseignement Agricole
    (BAC STAV, BAC Pro agricole, BTSA...)
    et n'ont pas à activer le mode examen ; note de service DGER/SDPFE/2019-210 du 13 mars 2019
  • ceux qui préparent un autre
    BAC
    technologique ou professionnel, ainsi que le
    BAC
    général même spécialité agricole, avec ici encore deux cas de figure :
    • les enseignements soumis à des épreuves
      (épreuves terminales, épreuves anticipées, épreuves en cours de formation)
      où il faudra activer le mode examen, et où l'enseignant devrait logiquement imposer la même chose toute l'année pour ses évaluations censées préparer à ces épreuves ; circulaire n°2015-178 du 1er octobre 2015
    • les enseignements non validés par ce genre d'épreuves
      (options)
      mais par les seules évaluations de l'enseignant, où ce dernier pourra faire comme il voudra
  • ceux qui préparent un autre diplôme délivré par l'Etat
    (DNB, BTS, DCG, DSCG, DEC, ...)
    et devront activer le mode examen ; circulaire n°2015-178 du 1er octobre 2015
  • ceux qui préparent un autre diplôme non délivré par l'Etat
    (Licence, Master, DUT, ...)
    et qui sont soumis à la réglementation de leur établissement de formation
    (qui peut très bien reprendre une des réglementations précédentes)
C'est quoi le mode examen ? C'est un mode de fonctionnement spécial de ta calculatrice, activé en début d'épreuve, et qui officiellement doit empêcher l'accès aux données personnelles que tu as pu rajouter
(formulaires, antisèches, documents, corrections d'exercices ou de sujets...)
.

Précisons de plus que tu dois te présenter à chaque épreuve concernée avec une calculatrice dont le mode examen n'est pas actif. /!
Un mode examen déjà activé ne signifie en effet pas que la mémoire est vide de données, mais qu'elle a été nettoyée il y a un certain temps, méthode de fraude très connue.

Bref premier écueil, tu te dois opter pour un modèle qui t'accompagnera dans tes futurs choix d'orientation, et bien évidemment sans connaître le programme en question dans les détails. Tous les modèles ne se valent pas, et payer plus cher n'est de façon générale pas une garantie d'obtenir mieux.

Si tu es concerné·e par le mode examen, il te faut d'une part faire attention à certains pièges. Tous les constructeurs n'ont pas implémenté le mode examen de la même façon, et sur certains modèles plusieurs des fonctionnalités officielles annoncées sur l'emballage seront inutilisables en mode examen.

D'autre part, bien qu'il ne s'agisse pas de données personnelles, la puplart des modes examen une fois activés bloqueront également toute fonctionnalité non officielle apportée par des programmes ou applications que tu peux télécharger gratuitement chez nous ou sur Internet. Contrairement à tes prédécesseurs tu ne pourras donc plus rajouter gratuitement des fonctionnalités qui te manquent après achat. Tu te dois donc de faire dès maintenant le bon choix, afin d'éviter d'avoir à repayer plus tard pour une deuxième calculatrice.

Nous sommes là pour t'aider avec tout ça.

Nous avons quelques jours de retard et nous te prions de bien vouloir nous en excuser. Nous avons souhaité te présenter un classement aussi à jour et durable que possible, ayant contacté
Texas Instruments
et
Hewlett Packard
au sujet des nouveautés majeures à venir, pour certaines imminentes. Dans le contexte épidémique actuel qui a induit divers retards, la récupération d'une préversion incluant les nouveautés en question a parfois pris beaucoup de temps. Mais nous voici, juste à temps pour la première grande vague d'achats.

Nous allons donc te présenter les avantages et inconvénients de chaque modèle conforme ou se disant conforme pour les examens, aussi bien en neuf qu'en occasion, les meilleurs outils permettant de les améliorer lorsque existants, et te faire part de ce que serait notre choix pour chaque cursus au lycée.

N'étant pas vendeurs et comme de plus nous aidons toute l'année scolaire à l'utilisation, la résolution de problèmes, la mise à jour, l'amélioration et la création toutes marques confondues
(à deux exceptions près car nous sommes bien incapables et que tu vas découvrir très vite :troll:)
, nous n'avons aucun intérêt à t'induire en erreur. ;)




Voici donc notre classement
QCC2020
; toutes les infos détaillées ci-après consultables d'un coup d'oeil sur un unique diagramme, avec ce que chaque modèle :
  • offrait de base en mode examen à la rentrée 2019
  • a rajoutées en mode examen pour cette rentrée 2020
  • permet de rajouter en mode examen via les divers tutoriels que nous allons te lier
  • permet d'utiliser hors mode examen
  • permet de rajouter de notable hors mode examen






1)
Classement et avis
:
Go to top


26ème
20-25€
0,89/20
25,15€/pt
11403Introduite à la rentrée 2019 en exclusivité du réseau des magasins
E.Leclerc
, l'
Esquisse GCEXFR
est un monstrueux hybride avec un écran graphique qu'un savant fou ou génie du mal semble avoir greffé de force sur une technologie préhistorique de calculatrice scientifique des années 1980.
L'écran n'est même pas vraiment graphique mais lui aussi hybride. La zone graphique matricielle est limitée à un timbre poste dans un coin, inférieur à ce qu'offrait l'entrée de gamme
TI-80
de 1995... :mj:
Tu n'auras quasiment aucune indication à l'écran, chaque fonctionnalité étant accessible par une combinaison de touches dédiée que tu devras connaître par coeur.
Rappelons en effet que tu n'auras pas le droit au manuel aux examens !
:#non#:
Le clavier est surchargé de fonctions alphabétiques, secondaires et même tertiaires, avec un code couleur dont la logique n'est même pas respectée et présente diverses exceptions...

La calculatrice est limitée à un point tellement inimaginable qu'elle sera incapable d'afficher plusieurs nombres réels à la fois. Oublie toute possibilité d'avoir une vue d'ensemble
(historique de calculs, tableau de valeurs d'une fonction, table des données statistiques...)
. :(
Si bien que même pour obtenir quelque chose de simple comme les deux coordonnées d'un point dans un repère, tu te devras basculer manuellement entre abscisse et ordonnée à l'aide d'une combinaison de touches tout sauf intuitive. :o
De même les résultats complexes
(BAC général option Maths Expertes, BAC STI2D)
n'afficheront par défaut et sans aucun avertissement que la partie réelle, ce qui sera faux si recopié tel quel. Une autre combinaison tout aussi peu intuitive sera nécessaire pour basculer vers la partie imaginaire. :mj:
Ce n'est pas la seule situation où les faibles capacités de la calculatrice t'induiront en erreur. Pour les graphiques, elle sera incapable de travailler sur autre chose que les pixels affichés, et pourra donc te retourner des coordonnées de points d'intersection tellement approximatives qu'elles seront considérées comme complètement fausses par ton correcteur. :mj:

Le modèle n'arrive même pas à être conforme, ne serait-ce qu'aux programmes scolaires du collège français, les résultats fractionnaires n'utilisant pas l'écriture française, et il te faudra encore taper une combinaison spéciale et ici à chaque résultat pour corriger et ne pas recopier n'importe quoi. :mj:
Au lycée cette chose ne connaît même pas les quartiles, ni même les suites ou lois de probabilités, thèmes pourtant communs aux différents parcours mathématiques, des incontournables tombant chaque année de façon quasi systématique. :mj:
Coincé dans le siècle dernier ce modèle ne parle bien évidemment pas
Python
, ni autre chose d'ailleurs car malgré ce que son clavier tente de te faire croire il n'est même pas programmable. :mj:

Précisons que malgré la dénomination
GCEXFR
, ce déchet ne parle pas français non plus, la totalité des fonctionnalités étant en anglais, affichées de plus de par la petitesse de l'écran avec des abréviations et sigles loin d'être toujours très heureux.
Il n'y a que 2 seuls et uniques messages en français dans tout le système : pour entrer et sortir du mode examen.

Rajoutons que le mode examen n'est pas conforme pour la France, car expirant automatiquement après 12 heures ce qui est strictement interdit. :#non#:
Contrairement à ce qu'affirme l'emballage l'utilisation d'une
Esquisse GCEXFR
est donc strictement interdite aux épreuves exigeant le mode examen. Le surveillant sera légitimement en droit de te dire de ranger ta calculatrice, de te la confisquer, ou pire d'effectuer un signalement de tentative de fraude, surtout si tu exploites les possibilités ouvertes par cette faille. :warning:

Ce modèle de premier prix donne l'illusion d'être une bonne affaire à parfois moins de 25€... mais en pratique il n'en est rien puisque son rapport fonctions/prix est l'un des pires ! :#non#:
Loin de démocratiser l'usage de la calculatrice graphique il te la fera détester ainsi que tout enseignement qui va avec. :mj:
Points forts :bj:

  • légèreté
Points faibles :mj:

  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • contraste écran
  • contraste écran non réglable
  • encombrement
  • complexité d'utilisation
  • pas d'aide
  • pas d'indications
  • tout en anglais abrégé
  • technologie préhistorique
  • résultats faux
  • non programmable
  • rapport fonctions/prix
  • évolutivité
  • mode examen non conforme interdit en France
  • clignotement mode examen défectueux
  • mode examen impossible à désactiver
  • connectivité
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail

Tu devrais pouvoir trouver ton
Esquisse GCEXFR
facilement en neuf dans les
20-25€
dans ton magasin
E.Leclerc
.
Un des pires rapports fonctions/prix ! :mj:

La calculatrice interdite des perdants ! :mj:

Le bon plan TI-Planet :

En étais-tu à considérer l'achat de ce...
truc
? :#roll#:
Si c'est une question d'argent, nous pouvons comprendre en cette période difficile. Mais dans ce cas il vaut largement mieux te prendre la qui arrive de suite au classement ; elle vaut bien mieux que ça pour moins cher. :D
Et si tu as déjà une encore mieux, ça ne te coûtera pas un centime ! :bj:



25ème
30-45€
0,90/20
41,44€/pt
8493Niveau fonctionnalités, la
Lexibook GC3000FR
est absolument identique à l' précédente que nous t'invitons donc à aller consulter pour plus de détails. Elle partage avec elle les mêmes titanesques défauts tout en étant presque deux fois plus chère, quelle arnaque ! :mj:

Seule et unique différence, le mode examen est ici davantage conforme à la réglementation française. Mais cela ne veut absolument pas dire qu'il est sans défauts.

Déjà, ce matériel du siècle dernier est visiblement incapable de gérer correctement un simple clignotement de diode. Le clignotement de ta diode examen sera interrompu à chaque fois que ta calculatrice sera occupée
(tracé de graphique par exemple)
si bien que ton surveillant pourra te soupçonner de fraude car pensant que ton mode examen n'est plus actif, avec tous les désagréaments potentiels que cela implique... :mj:

Rajoutons également que le modèle n'a pas de connectivité ordinateur, et qu'il y aura donc obligatoirement besoin d'une 2ème machine identique pour désactiver le mode examen entre deux épreuves.
Sauf que problème, la 2ème machine ne devra pas être elle aussi en mode examen sinon ça ne marchera pas. Or les éventuels camarades candidats que tu trouveras munis de ce même modèle en fin de ton épreuve auront forcément leur machine elle aussi en mode examen. Aucun d'entre vous ne sera donc capable de désactiver le mode examen de l'autre. :mj:
En pratique le mode examen est donc impossible à désactiver à moins d'acheter deux machines, et de ne jamais activer le mode examen sur l'une des deux. :#non#:
Il s'agit ainsi de la première calculatrice graphique jetable au monde ; tu actives le mode examen une fois pour un devoir ou une épreuve, puis tu dois racheter une autre calculatrice pour ton épreuve suivante. :#roll#:

Ce modèle pouvait donner l'illusion d'être une bonne affaire à parfois moins de 40€... mais en réalité il n'en est rien
(et surtout si il faut en prime en acheter deux)
! :#non#:
Points forts :bj:

  • légèreté
Points faibles :mj:

  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • contraste écran
  • contraste écran non réglable
  • encombrement
  • complexité d'utilisation
  • pas d'aide
  • pas d'indications
  • tout en anglais abrégé
  • technologie préhistorique
  • résultats faux
  • non programmable
  • rapport fonctions/prix
  • évolutivité
  • clignotement mode examen défectueux
  • mode examen impossible à désactiver
  • connectivité
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail

Tu devrais pouvoir trouver ta
Lexibook GC3000FR
facilement en neuf dans les
30-45€
.
Le pire rapport fonctions/prix ! :mj:

La calculatrice jetable des pigeons ! :mj:

Le bon plan TI-Planet :

En étais-tu à envisager l'achat de cette...
chose
? :#roll#:
Si c'était une question d'argent, nous pouvons comprendre en cette rentrée difficile. Mais dans ce cas il vaut largement mieux te prendre la qui arrive de suite au classement ; elle vaut bien mieux que ça pour beaucoup moins cher. :D
Et si tu as déjà une encore mieux, ça ne te coûtera pas un centime ! :bj:



24ème
Casio fx-92+ Spéciale Collège
15-30€

5,45/20
4,14€/pt

3,58€/pt
9363La
Casio fx-92+ Spéciale Collège
n'est pas une calculatrice graphique, bien que dotée d'un écran matriciel supérieur à celui de la plupart des graphiques monochromes.

Il n'empêche que puisque très supérieure aux modèles précédents, elle a parfaitement sa place dans ce classement.

Un très beau modèle dont la finesse de pixel lui permet le luxe d'utiliser une police de caractères spécialement écrite pour les Mathématiques.

Son affichage mixte saisie + résultat couplé à une saisie naturelle des calculs et accompagné de résultats naturels exacts est ce qu'il y a de mieux pour la compréhension des nombres et calculs.

Plus précisément, le moteur de calcul exact rentre dans la famille des
QPiRac
et gère les 2 familles de nombres suivantes :
  • multiples rationnels de π :
    $mathjax$\pm\frac{a\pi}{b}$mathjax$
    pour la trigonométrie
  • binômes de rationnels et/ou radicaux :
    $mathjax$\frac{\pm a\sqrt{b} \pm c\sqrt{d}}{f}$mathjax$
Les calculatrices
QPiRac
couvraient jusqu'à l'année dernière l'essentiel des besoins en calculs jusqu'au niveau Première inclus. Toutefois notons ce n'est plus vrai désormais, puisque cela laisse de côté les exponentielles qui sont maintenant descendues au niveau Première.

Particulièrement remarquable sur un tel modèle et à un tel prix, on notera la présence :
  • d'une application tableur pour travailler les feuilles de calcul :bj:
  • d'une application algorithmique pour la programmation dans un langage orienté tracés à la Scratch/Logo :bj:

Car oui, contrairement aux modèles précédents la
Casio fx-92+ Spéciale Collège
est une calculatrice programmable, au sens des programmes scolaires.
Toutefois elle n'est pas programmable au sens de la réglementation
(et donc des examens interdisant la calculatrice programmable)
:
  • Déjà aucun éditeur de texte permettant d'effectuer une saisie alphanumérique, les instructions des programmes se choisissent uniquement dans des menus.
  • De plus le stockage est volatile, et c'est d'ailleurs un défaut.

En effet sur ce dernier point, notons que contrairement aux autres modèles programmables :
  • il n'y a pas ou peu de possibilités de saisie de données alphanumériques en tant que programme
    (clavier alphabétique très limité + saisie non libre via des menus)
  • le programme saisi sera perdu à l'activation d'une autre application
    (Tableur, Calcul, ...)
    :(
  • et sinon le programme saisi sera perdu à l'extinction de la calculatrice, ce qui malheureusement arrivera automatiquement après 10 à 60 minutes d'inutilisation selon le réglage :(
La
Casio fx-92+ Spéciale Collège
ainsi tristement bridée, est donc autorisée sans besoin d'un mode examen.
Points forts :bj:

  • légèreté
  • faible encombrement
  • autonomie
  • écran contrasté
  • écriture naturelle intuitive
  • calcul exact
    QPiRac
  • tableur
  • programmation orientée tracés
  • rapport fonctions/prix
Points faibles :mj:

  • pas de suites numériques
  • pas de calcul vectoriel
  • pas de lois de probabilités
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • Physique-Chimie
  • pas de conversion de bases
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • programmation non orientée fonctions
  • technologie dépassée
  • évolutivité
  • taille mémoire
  • connectivité
  • données perdues sur changement d'application
  • données perdues à chaque extinction

Tu devrais pouvoir trouver ta
Casio fx-92+ Spéciale Collège
facilement en neuf dans les
15-30€
.
Le meilleur rapport fonctions/prix toutes calculatrices confondues ! :bj:

La perle parmi les calculatrices scolaires non graphiques, certes très insuffisante pour le lycée, nous ne te le cachons pas, mais si tu en étais à considérer l'achat d'une des bouses précédentes ce sera un moindre mal.

Le bon plan TI-Planet :

En prime, pour tout achat à neuf jusqu'au
30 septembre 2020
,
Casio
te rembourse
3€
! :bj:



23ème

(version
2.09
)
35-60€
5,68/20
8,38€/pt
5181Pour une calculatrice graphique cette fois-ci, la
Casio Graph 25+E
est encore un mauvais choix même si comme nous l'avons vu il y a bien pire.

La mention
convient aux séries non scientifiques
sur l'emballage est à prendre dans un sens très large.
Ce modèle reste incapable d'aborder un nombre très important de thèmes enseignés dans les séries générale et technologiques du lycée comme visible dans les adéquations ci-contre.
Il est incapable de traiter de matrices, vecteurs ou encore de thèmes concernant l'ensemble des parcours mathématiques de voie générale et technologique comme les suites et probabilités ! :mj:

De plus, son langage non-
Python
ne permet pas de programmer des fonctions ce qui n'est pas en adéquation avec les programmes. Dans bien des cas il te sera tout bonnement impossible d'adapter un script
Python
pour le langage de ta calculatrice, en pratique ce sera comme si elle n'était pas programmable ! :mj:

Si tu as été habitué·e à une , ce sera ici pour un véritable et désagréable retour en arrière, puisque le moteur de calcul exact n'est ici pas
QPiRac
mais limité aux seules fractions
(
Q
)
! :mj:

N'espère pas de mise à jour améliorant cela, puisque d'une part le modèle ne dispose pas de port USB pour connexion directe à un ordinateur. Il faudra faire l'acquisition séparée d'une interface... :mj:
Et de toutes façons d'autre part, bien que ce soit techniquement possible, le constructeur n'a jamais publié aucune mise à jour pour cette lignée de modèles depuis son lancement à la rentrée 2010 ! :mj:

Rajoutons enfin que le modèle n'ayant pas de connectivité
USB
, sans l'interface précédente tu auras obligatoirement besoin d'une 2ème
Casio Graph
pour désactiver le mode examen entre deux épreuves.
Sauf que problème, la 2ème machine ne devra pas être elle aussi en mode examen. En situation réelle il te sera donc impossible de trouver une telle chose auprès de tes camarades candidats en fin d'épreuve.
En pratique il faudra donc impérativement te présenter suffisamment à l'avance à l'épreuve suivante, y repérer un·e candidat·e muni·e d'un modèle
Casio Graph USB
compatible qui à la différence aura pu désactiver entre temps son mode examen grâce à sa connectivité ordinateur, pour lui demander de désactiver à son tour ton mode examen, en espérant qu'au moins l'un d'entre vous ait bien pensé à apporter le câble nécessaire à cette fin. /!
Attention en cas d'oubli, selon l'application à la lettre des textes tu devras composer sans calculatrice ! :#non#:
Points forts :bj:

  • autonomie
Points faibles :mj:

  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • contraste écran
  • encombrement
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • menus de bas d'écran en anglais abrégé
  • programmation non fonctionnelle
  • évolutivité
  • mode examen difficile à désactiver
  • connectivité

La
Casio Graph 25+E
est remplacée pour cette rentrée 2020 par la nouvelle qui suit. Mais tu devrais quand même pouvoir encore en trouver dans les stocks des magasins, dans les
35-60€
.
Pour le mode examen, attention à bien choisir la
Graph 25+E
conforme 2021, et pas un ancien modèle
Graph 25+Pro
,
Graph 25+
ou
Graph 25
strictement interdit. :#non#:

Ce modèle donne l'illusion de ne pas être cher à parfois moins de 40€, mais il faudra garder en tête ses possibilités extrêmement limitées pour ne pas risquer de regretter son choix une fois arrivé à l'examen parfois plusieurs années plus tard ! :#non#:

Une régression en calcul fort désagréable si tu avais une , à éviter dans la mesure du possible. :mj:

Le bon plan TI-Planet :

Même si ton prof te conseille malgré tout une
Graph 25+E
, tu devrais considérer la présente un peu plus bas dans ce classement avec de bien meilleures fonctionnalités.
Elle utilise en effet exactement le même clavier et offre quasiment les mêmes interfaces et menus. :)
Avec en prime les formidables promotions que
Casio
t'a concoctées pour cette rentrée, elle te reviendra peut-être même moins cher ! :D
Tu n'auras strictement aucune difficulté en classe pour suivre sur ta les instructions données par ton prof pour la
Graph 25+E
. :bj:
L'astuce TI-Planet en examen :

Il existe un menu caché te permettant d'activer gratuitement l'écriture naturelle, et ce de façon définitive. Le changement persistera même après activation du mode examen ! :#tritop#:
Mais tu n'obtiendras pas pour autant les mêmes fonctionnalités que sur le modèle supérieur ou que sur ta . :#non#:
D'une part, l'écriture naturelle ne sera disponible que dans la seule application de calculs.
D'autre part, les résultats exacts qui en découlent resteront limités aux seules fractions.
5,96/20



22ème
35-60€
5,86/20
8,36€/pt
12581Fonctionnellement, la
Casio Graph 25+E II
est absolument identique à la précédente que nous t'invitons donc à aller consulter pour plus de détails.

Les seules différences sont matérielles :
  • un meilleur écran, un peu plus grand et surtout troquant enfin les cristaux liquides bleus mal contrastés contre des cristaux liquides noirs
  • la
    Graph 25+E II
    est, comme son nom l'indique, deux fois plus rapide
Et aussi il n'y a hélas ici plus aucun moyen connu d'activer l'écriture naturelle,
Casio
ayant bloqué le menu en question, un gros handicap par rapport à ta . :'(
Points forts :bj:

  • autonomie
  • performances
Points faibles :mj:

  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • encombrement
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • menus de bas d'écran en anglais abrégé
  • programmation non fonctionnelle
  • évolutivité
  • mode examen difficile à désactiver
  • connectivité

Tu devrais pouvoir trouver facilement ta
Casio Graph 25+E II
en neuf dans les
35-60€
.
Pour le mode examen, attention à bien choisir la
Casio Graph 25+E II
conforme 2021, et pas un ancien modèle
Graph 25+Pro
,
Graph 25+
ou
Graph 25
strictement interdit. :#non#:

Ce modèle donne l'illusion de ne pas être cher à parfois moins de 40€, mais il faudra ici aussi garder en tête ses possibilités très limitées pour ne pas avoir à te racheter une seconde calculatrice d'ici quelques années ! :#non#:

Une régression en calcul fort désagréable si tu avais une , à éviter dans la mesure du possible. :mj:

Le bon plan TI-Planet :

Même si ton prof t'a conseillé une
Graph 25+E II
, tu devrais considérer la présente un peu plus bas dans ce classement avec des fonctionnalités nettement supérieures.
Elle utilise exactement le même clavier et offre quasiment les mêmes interfaces et menus. :)
Le mieux c'est qu'avec en prime les promotions exceptionnelles que
Casio
t'a concoctées pour cette rentrée, elle te coûtera peut-être même moins cher ! :D
Tu n'auras strictement aucune difficulté en classe pour suivre sur ta les instructions données par ton prof pour la
Graph 25+E II
. :bj:




21ème
95-140€
en examen
5,90/20
19,87€/pt
hors examen
9,99/20
11,77€/pt
6832La
TI-84 Plus T
est un modèle conforme pour le mode examen français, mais distribué aux Pays-Bas. Il nous semble important de le situer pour les candidats concernés :
  • qui l'ont rapporté des Pays-Bas
  • qui sont scolarisés dans des lycées français aux Pays-Bas

En terme de positionnement dans la gamme ce modèle est comparable à la qui arrive sous peu, mais avec un mode examen beaucoup plus sévère qui bride nombre de fonctionnalités intégrées non interdites en France. Le score de la
TI-84 Plus T
varie donc selon qu'on la considère en mode examen ou hors mode examen.
Même si on apprécie cette fois-ci la saisie intuitive des expressions en écriture naturelle, l'absence de calcul exact autre que pour les fractions déçoit par rapport à une . :mj:
Le blocage en mode examen de la plupart des applications intégrées officielles plombe la calculatrice non seulement pour les Mathématiques
(tableur)
mais également pour la Physique-Chimie
(tableau périodique, convertisseur d'unités, ...)
. :mj:

On regrettera aussi des calculs de quartiles faux pour le lycée français, ou encore l'impossibilité de définir les suites récurrentes sous la forme de l'énoncé. :mj:

Son langage de programmation non-
Python
n'est pas orienté fonctions, et de toutes façons sera bloqué en mode examen ! :mj:

Aucune amélioration n'est à espérer puisque, bien que ce soit techniquement possible, le constructeur n'a publié aucune mise à jour depuis le lancement à la rentrée 2016. :mj:
Points forts :bj:

  • écran contrasté
  • écriture naturelle intuitive
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • encombrement
  • calcul exact Q uniquement
  • calcul vectoriel interdit
  • définition suites récurrentes
  • quartiles faux
  • probabilités inverses
  • tableur interdit
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • Physique-Chimie
  • pas de conversion de bases
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • plusieurs interfaces en anglais
  • technologie dépassée
  • programmation interdite
  • rapport fonctions/prix

Tu devrais pouvoir trouver ta
TI-84 Plus T
en neuf sur les boutiques en ligne dans les
95-140€
.
Pour le mode examen, attention à bien choisir la
TI-84 Plus T
conforme 2021, et pas un ancien modèle
TI-84 Plus CE
,
TI-84 Plus C Silver Edition
,
TI-84 Plus Silver Edition
,
TI-84 Plus Pocket SE
ou
TI-84 Plus
désormais interdit aux examens. :#non#:

Un très mauvais rapport fonctions/prix ! :mj:

Un modèle peu pertinent par rapport à nos programmes et à la réglementation.
Ciblant les Pays-Bas et non distribué en France, il n'a pas la concurrence des modèles formels supérieurs qui y sont interdits, et peut donc s'y permettre d'être fort cher malgré ses faibles capacités.
Une régression fort désagréable par rapport aux habitudes que tu as pu prendre sur , à éviter ! :mj:

Le bon plan TI-Planet :

Si tu es aux Pays-Bas tu devrais préférer à l'achat local d'une
TI-84 Plus T
l'achat en import d'un modèle français comparable comme la ou supérieur, bien plus pertinente par rapport aux programmes et à la réglementation, et surtout nettement moins chère ! ;)
Ton enseignant ou ton établissement forcément au courant du problème devraient logiquement t'organiser un achat groupé en ce sens, nous te conseillons fortement d'y participer, si bien sûr le prix ressemble à ce que l'on vient de te dire. Sinon tu peux toujours la commander en ligne, voir plus loin.



20ème
120-170€
en examen
7,92/20
18,28€/pt
hors examen
11,91/20
12,18€/pt
5570La
TI-84 Plus CE-T
est un modèle certes conforme pour le mode examen français mais distribué dans les pays européens non francophones. Il est important de le situer pour les personnes concernées :
  • qui l'ont rapporté d'autres pays en Europe
  • qui sont scolarisées dans des lycées français dans d'autres pays d'Europe

Nous avons donc ici un écran couleur et donc un bien meilleur matériel, comparable à celui de la présente plus loin.

Mais hélas ce matériel n'est que fort peu exploité. En effet le comportement logiciel est similaire à la avec à nouveau un mode examen très sévère qui bride nombre de fonctionnalités intégrées non interdites en France. Le score de la
TI-84 Plus CE-T
varie donc selon qu'on la considère en mode examen ou hors mode examen.
On bénéficie certes d'une saisie intuitive des expressions en écriture naturelle, mais l'absence de calcul exact autre que pour les fractions est ici encore un gros handicap par rapport à la . :mj:
Le blocage en mode examen de la plupart des applications intégrées officielles plombe la calculatrice pour les Mathématiques
(tableur)
mais également pour la Physique-Chimie
(tableau périodique, convertisseur d'unités, ...)
. :mj:

On regrettera aussi des calculs de quartiles faux pour la France. :mj:
Le langage de programmation non-
Python
n'est pas orienté fonctions, et sera de toutes façons interdit d'accès en mode examen ! :mj:

Le modèle est évolutif, et bénéficie de mises à jour annuelles gratuites. Toutefois depuis la version
5.3
les mises à jour s'enchaînent tout en améliorant de moins en moins de choses sur ce modèle, comme cela se voit
(ou plutôt ne se voit pas)
sur le diagramme ci-contre.
Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • légèreté
  • épaisseur
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul exact Q uniquement
  • quartiles faux
  • calcul vectoriel interdit
  • tableur interdit
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • Physique-Chimie
  • pas de conversion de bases
  • programmation interdite
  • aide sommaire
  • délai activation mode examen
  • rapport fonctions/prix

Cette rentrée 2020, la
TI-84 Plus CE-T
est remplacée par la nouvelle qui suit. Mais tu devrais quand même pouvoir la trouver à neuf dans les
120-170€
.
Pour le mode examen attention à bien choisir la
TI-84 Plus CE-T
conforme 2021, et pas la
TI-84 Plus CE
non conforme, ou encore les anciennes
TI-84 Plus C Silver Edition
,
TI-84 Plus Silver Edition
,
TI-84 Plus Pocket SE
ou
TI-84 Plus
interdites. :#non#:

Un très mauvais rapport fonctions/prix ! :mj:

Un modèle ciblant l'Europe non francophone et non distribué en France, peu pertinent par rapport à nos programmes et réglementations, et en prime très cher car souvent distribué dans des pays où les modèles supérieurs exacts et formels sont interdits.
Une régression fort dangereuse en calcul par rapport à la , à éviter ! :mj:

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux nettement étendre les capacités de ta calculatrice à l'aide des outils tiers suivants :
  • arTIfiCE
    pour profiter des outils suivants sur une calculatrice en version
    5.5
    ou
    5.6
  • PineappleCAS
    te permettra de bénéficier gratuitement de quelques fonctionnalités de calcul littéral
    (dérivation pour la Première ainsi que développement)
    . :bj:
  • ScratchCE
    t'offrira un environnement de développement à la
    Scratch
    , le temps de franchir le pas vers le
    Python
Par contre ces outils ne seront pas utilisables en mode examen. :#non#:
12,19/20


L'info occasion TI-Planet :

Pour économiser un petit peu, tu peux chercher ta
TI-84 Plus CE-T
d'occasion.
Tu risques alors de tomber sur une ancienne révision matérielle
A-L
(information précisée au dos, dernière lettre du code à droite du numéro de série)
. Tu y bénéficieras exactement des mêmes fonctionnalités, juste avec des performances moindres.
Tu pourras toutefois compenser en améliorant légèrement les performances générales de ta
TI-84 Plus CE-T
révision matérielle
A-L
à l'aide de l'outil
AWSC
. :)
Entre ça et le fait qu'il s'agit désormais en prime d'un ancien modèle puisque remplacé par la , les prix devraient baisser, faut-il encore que le vendeur soit au courant et accepte le fait que sa machine ne vaut plus grand chose.
12,19/20


Le bon plan TI-Planet :

Si tu es donc en Europe non francophone, tu devrais préférer à cet achat local d'une
TI-84 Plus CE-T
l'achat en import d'un modèle français comparable comme la ou supérieur, hautement plus pertinent au niveau des programmes et de la réglementation, et surtout nettement moins cher. :D
Ton enseignant ou ton établissement sont forcément au courant du problème et devraient logiquement t'organiser un achat groupé en ce sens, nous te suggérons fortement d'y participer si le prix est conforme. A défaut tu peux toujours l'acheter en ligne, voir plus loin.



19ème
120-170€
en examen
7,94/20
18,23€/pt
hors examen
15,58/20
9,32€/pt
11325Modèle ciblant les pays européens non francophones, la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
remplace pour cette rentrée 2020 l'ancienne
TI-84 Plus CE-T
. Il en reprend toutes les fonctionnalités que nous t'invitons à aller consulter.

De façon similaire à la , nous bénéficions d'une refonte matérielle majeure plus rapide, avec des performances usuellement améliorées d'un facteur compris entre 2 et 3.
La nouveauté logicielle quant à elle est l'ajout de la programmation en
Python
avec des larges possibilités :
  • pas moins de
    42
    modules importables dont
    array
    ,
    collection
    ,
    gc
    ,
    math
    ,
    random
    ,
    sys
    ,
    time
  • dont un module de tracé par pixels
    ti_graphics
    gérant même son propre format d'image super simple à utiliser et évitant une lourde consommation de la mémoire de travail, une exclusivité à ce jour ! :bj:
  • dont
    ti_system
    , un module offrant un début d'interconnexion du
    Python
    au reste de l'environnement de la calculatrice avec la possibilité d'importer et exporter des variables, une exclusivité à ce jour ! :bj:
  • dont un module de tracé par coordonnées
    ti_plotlib
    (nuages de points et diagrammes en ligne brisée)
    , hélas ne respectant aucun standard :(
  • dont le module
    cmath
    et bien sûr gestion des calculs complexes
    (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
  • dont 31 modules pour tes projets de robotique et objets connectés avec la technologie
    TI-Innovator
    (
    ti_hub
    ,
    ti_rover
    , ...)
  • le tout offrant
    1509
    fonctions

Texas Instruments
fournit de plus séparément des modules complémentaires mais hélas bloqués en mode examen :
  • 2 modules de tracé par coordonnées :
    ce_chart
    (histogrammes)
    ,
    ce_quivr
    (vecteurs)
    et
    ce_boxplot
    (diagrammes en boîte)
    , ne respectant aucun standard
  • un module de tracé à la tortue
    ce_turtl
    , ne respectant aucun standard
  • 9 modules de compatibilité avec la carte
    BBC micro:bit
Hélas ces derniers modules seront bloqués en mode examen. :'(

Avec
17,298 Ko
de mémoire de travail à vide seulement
(dont un plus grand bloc de
7,470 Ko
pour le stockage de données contiguës)
c'est déjà hautement problématique. Une fois certains modules précédents importés il ne te restera quasiment plus rien pour coder... :mj:
En effet, après importation des modules les plus gros et nettoyage :
  • le module de tracé à la tortue consomme
    31,31%
    de la mémoire de travail :(
  • le module de tracé par pixels consomme
    34,45%
    de la mémoire de travail :(
  • les modules de tracé par coordonnées ne rentrent même pas tous ensemble, consommant
    132,51%
    de la mémoire de travail :mj:
Mais à la différence de la , ici la programmation
Python
sera strictement interdite en mode examen, et c'est donc comme si elle n'existait pas. Nous trouvons cela assez choquant pour une fonctionnalité clairement mise en avant dans le nom du modèle. :mj:

Egalement, ce modèle vient obligatoirement préchargé d'une version
5.5.5
ou supérieure, et à la différence du précédent n'acceptera aucun outil tiers,
Texas Instruments
ayant décidé de mettre fin au développement tiers. :'(

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • légèreté
  • épaisseur
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul exact
    Q
    uniquement
  • quartiles faux
  • calcul vectoriel interdit
  • tableur interdit
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • Physique-Chimie
  • pas de conversion de bases
  • programmation
    Python
    interdite
  • modules de tracé par coordonnées
    Python
    non standard
  • modules de tracé à la tortue
    Python
    non standard
  • mémoire de travail
    Python
  • aide sommaire
  • délai activation mode examen
  • rapport fonctions/prix

Tu devrais pouvoir trouver ta
TI-84 Plus CE-T Python Edition
en neuf dans les
120-170€
.
Pour le mode examen attention à bien choisir la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
conforme 2021, et pas la
TI-84 Plus CE
non conforme, ou encore les anciennes
TI-84 Plus C Silver Edition
,
TI-84 Plus Silver Edition
,
TI-84 Plus Pocket SE
ou
TI-84 Plus
tout aussi interdites. :#non#:

Attention aussi à ne pas confondre avec la
TI-84 Plus CE-T
inférieure. :warning:
Un très mauvais rapport fonctions/prix ! :mj:

Un modèle ciblant l'Europe non francophone et non distribué en France, peu pertinent par rapport à nos programmes et réglementations, et en prime très cher car distribué dans des pays où les modèles supérieurs exacts et formels sont bien souvent interdits. Comme il n'y a rien au-dessus, ce modèle de milieu de gamme se permet bien souvent le prix du haut de gamme ! :mj:
En calcul une régression fort dangereuse par rapport à la , à éviter ! :mj:

Le bon plan TI-Planet :

Si tu es donc en Europe non francophone, tu devrais préférer à cet achat local de
TI-84 Plus CE-T Python Edition
l'achat en import d'un modèle français comparable comme la , bien plus pertinente au niveau des programmes et de la réglementation, et surtout nettement moins cher. :D
Ton enseignant ou ton établissement sont forcément au courant du problème et devraient logiquement t'organiser un achat groupé en ce sens, nous te suggérons fortement d'y participer, si bien sûr le prix correspond. Au pire tu peux toujours la commander en ligne, voir plus loin.



18ème
45-60€
9,04/20
5,81€/pt
5599La
TI-82 Advanced
offre elle aussi une saisie intuitive des expressions en écriture naturelle, mais l'absence de calcul exact autre que pour les fractions est là encore décevant par rapport à la - un retour en arrière désagréable et possiblement déstabilisant pour ses acheteurs. :mj:

Ici par contre, les applications intégrées
(tableau périodique, tableur, ...)
ont enfin la bonne idée de rester disponibles en mode examen ! :bj:

Un modèle plus décevant en Physique, puisque n'incluant pas l'application de conversion d'unités, et il n'est officiellement pas possible de rajouter des applications.
On regrettera également des calculs de quartiles faux pour la France, ou encore l'impossibilité de définir les suites récurrentes sous la forme de l'énoncé. :mj:

Le langage de programmation non-
Python
est utilisable en mode examen, mais n'est pas orienté fonctions. En pratique il sera bien souvent impossible d'y transcrire tes scripts scolaires.

Dans l'ensemble cela reste toutefois un modèle passable qui traite un peu de tout comme visible sur les adéquations ci-contre, mais fort timidement. :(

N'espère aucune amélioration, puisque bien que ce soit techniquement possible, le constructeur n'a publié aucune mise à jour depuis sa sortie à la rentrée 2015 ! :mj:
Points forts :bj:

  • écran contrasté
  • écriture naturelle intuitive
  • tableur
  • tableau périodique
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • encombrement
  • calcul exact Q uniquement
  • pas de calcul vectoriel
  • définition suites récurrentes
  • quartiles faux
  • probabilités inverses
  • pas d'aide
  • Physique
  • programmation non fonctionnelle
  • pas de conversion de bases
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • plusieurs interfaces en anglais
  • technologie dépassée

Tu devrais pouvoir trouver ta
TI-82 Advanced
facilement en neuf dans les
45-60€
.
Attention, ce modèle est populaire malgré tout, et certaines boutiques gonflent les prix ! :warning:
Pour le mode examen, attention aussi à bien choisir la
TI-82 Advanced
conforme 2021, et pas un ancien modèle
TI-82 Plus
,
TI-82 Stats.fr
,
TI-82 STATS
ou
TI-82
. :warning:

Un bon rapport fonctions/prix. :)

Un modèle qui fait un peu de tout mais fort timidement, et donc médiocre dans l'ensemble.
De plus une régression en calcul fort déroutante par rapport à ce à quoi tu as été habitué(e) sur , à éviter ! :mj:

L'astuce TI-Planet en examen :

Bien que ce soit impossible selon le constructeur, en pratique il t'est possible d'améliorer ta
TI-82 Advanced
en lui rajoutant des applications, à condition qu'elles n'occupent qu'une page mémoire chacune
(moins de 16Kio)
. Ces applications resteront même disponibles après activation du mode examen ! :#tritop#:
Le couple
Symbolic
+
Pretty Print
constitue une très belle extension autour de la dérivation littérale
(Première)
et de son affichage naturel. :bj:
Omnicalc pour sa part te rajoutera une bibliothèque de constantes physiques. :bj:
9,16/20

Le bon plan TI-Planet :

Même si ton prof t'a conseillé ou demandé une
TI-82 Advanced
, avant d'acheter tu devrais considérer la présente un peu plus loin dans ce classement.
Elle présente en effet quasiment les mêmes claviers et écrans, et est parfaitement compatible pour la programmation d'algorithmes.
A notre avis, tu n'auras aucune difficulté en classe pour suivre sur ta les instructions données par ton prof pour les
TI-82 Advanced
.



17ème
TI-Nspire

(version )
occasion
11,51/20
La
TI-Nspire
est un modèle qui a cessé d'être fabriqué pour la rentrée 2010. Il n'en est pas moins fort intéressant puisque muni d'un véritable logiciel de Mathématiques intégré, le logiciel
TI-Nspire
, issu d'une fusion des logiciels
Derive
pour l'aspect cacul et
Cabri
pour l'aspect géométrie. Le logiciel permet d'unifier les différentes branches des Mathématiques grâce à ses applications capables de partager des données de façon interactive.

Précisons que nous retombons ici sur un moteur de calcul exact très basique ne gérant que les fractions.
Très décevant en Physique-Chimie. :(

Le langage de programmation utilisable en mode examen n'est pas du
Python
, mais il n'en permet pas moins de programmer des fonctions conformément aux nouveaux programmes de Mathématiques en Seconde et Première. Il est donc parfaitement utilisable à un effort de traduction près. :)
Par contre, il ne dispose pas de fonctions graphiques. :(

Bien qu'évolutif ce modèle n'est plus mis à jour par le constructeur, la dernière version datant de la rentrée 2014. :(
Points forts :bj:

  • grand écran contrasté
  • clavier alphabétique séparé
  • autonomie
  • performances
  • écriture naturelle intuitive
  • programmation fonctionnelle
  • tableur
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul exact Q uniquement
  • définition suites récurrentes
  • quartiles faux
  • probabilités inverses
  • programmation non
    Python
  • programmation non graphique
  • Physique-Chimie
  • aide sommaire
  • délai activation/désactivation mode examen

Un outil qui malgré ses hautes qualités a quand même un énorme défaut pour une aventure mathématique, son moteur de calcul exact inférieur à celui de la . Un retour en arrière générateur potentiel d'erreurs.
A éviter si tu ne te sens pas d'effectuer les manipulations qui suivent...

L'astuce TI-Planet en examen :

Si tu optes pour la
TI-Nspire
, sache que tu peux la transformer en
TI-Nspire CAS
, et cela gratuitement sans aucun bricolage ! :bj:
Le modèle continuera à être utilisable de la même façon, et tu y bénéficieras alors en prime et même en mode examen d'un moteur de calcul formel et d'une bibliothèque de constantes physiques avec conversion d'unités ! :#tritop#:
14,10/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux maintenant étendre nettement les capacités de ta
TI-Nspire
en lui installant gratuitement des programmes non officiels mais de qualité professionnelle :
  • qui est un interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés comme
    Scratch
    :bj:
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
  • qui est nécessaire pour les ajouts qui vont suivre :)
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    , portage de
    MicroPython 1.4.6
    , avec entre autres :
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont un module de tracé par pixels
      nsp
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      429
      fonctions
    • 2,049 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts
      (dont un plus grand bloc de
      663,289 Ko
      pour le stockage de données contiguës)
      , c'est un vrai bonheur ! :#tritop#:
      Par exemple, après importation et nettoyage, le module de tracé par pixels
      nsp
      ne consommera plus que
      0,10%
      de la mémoire de travail ! :bj:
  • et/ou comme éditeur
    Python
    pour aller avec :)
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui est un logiciel de calcul formel et ici en écriture naturelle, utilisant un portage du moteur de calcul
    GIAC
    utilisé dans le célèbre logiciel de Mathématiques intégré
    Xcas
    . En prime il t'ajoute lui aussi constantes physiques, conversions d'unités et même conversions de bases. :D
  • qui te permettra d'améliorer les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, tous ces programmes ajoutés ne fonctionneront pas en mode examen. :#non#:
17,72/20



16ème
TI-Nspire TouchPad

(version )
occasion
11,59/20
La
TI-Nspire TouchPad
est pour sa part un autre modèle muni du logiciel de Mathématiques intégré
TI-Nspire
, ayant évolué à partir d'une fusion des logiciels de calcul et géométrie
Derive
et
Cabri
pour ordinateur. Le logiciel permet d'unifier les différentes branches des Mathématiques grâce à ses applications capables de partager des données de façon interactive.
Sa fabrication a cessé pour la rentrée 2011 et tu ne le trouveras plus qu'en occasion.

La
TI-Nspire TouchPad
reprend toutes les fonctionnalités de la précédente que tu peux donc retourner consulter.

La seule différence ici est une meilleure accessibilité grâce à la présence d'un pavé tactile sous l'écran.
Points forts :bj:

  • grand écran contrasté
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • autonomie
  • performances
  • écriture naturelle intuitive
  • programmation fonctionnelle
  • tableur
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul exact Q uniquement
  • définition suites récurrentes
  • quartiles faux
  • probabilités inverses
  • programmation non
    Python
  • programmation non graphique
  • Physique-Chimie
  • aide sommaire
  • délai activation/désactivation mode examen

Un outil qui aurait là encore pu être un bon choix pour une aventure mathématique, mais il pèche par son moteur de calcul exact inférieur à celui de la qui risque de te faire commettre nombre d'erreurs.
A éviter si tu ne te sens pas d'effectuer les manipulations qui suivent...

L'astuce TI-Planet en examen :

Si tu optes pour la
TI-Nspire TouchPad
, sache tu peux la transformer gratuitement , et cela sans aucun bricolage ! :bj:
Tu y bénéficieras en prime et même en mode examen d'un moteur de calcul formel et d'une bibliothèque de constantes physiques avec conversion d'unités ! :#tritop#:
14,18/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux de plus étendre sensiblement les capacités de ta
TI-Nspire TouchPad
en installant gratuitement des programmes non officiels mais de qualité professionnelle :
  • qui est un interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés comme
    Scratch
    :bj:
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
  • qui est nécessaire pour les ajouts qui vont suivre :)
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    , portage de
    MicroPython 1.4.6
    , avec en prime un module de tracé :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont un module de tracé par pixels
      nsp
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      429
      fonctions
    • 2,049 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts
      (dont un plus grand bloc de
      663,289 Ko
      pour le stockage de données contiguës)
      , un vrai bonheur ! :#tritop#:
      Par exemple, après importation et nettoyage, le module de tracé par pixels
      nsp
      ne consommera plus que
      0,10%
      de la mémoire de travail ! :bj:
  • et/ou comme éditeur
    Python
    pour aller avec :)
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui est un logiciel de calcul formel et ici en écriture naturelle, utilisant un portage du moteur de calcul
    GIAC
    utilisé dans le célèbre logiciel de Mathématiques intégré
    Xcas
    . En prime il t'ajoute lui aussi constantes physiques, conversions d'unités et même conversions de bases. :D
  • qui te permettra d'améliorer les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, tous ces programmes rajoutés ne fonctionneront pas en mode examen. :#non#:
17,82/20



15ème
occasion


11,75/20
8402La
Casio Graph 35+E
, numéro un des ventes au lycée jusqu'en 2018
(parts de marché plus récentes non connues à ce jour)
est bien évidemment un superbe modèle, très agréable à utiliser et assez bien doté en fonctionnalités comme visible dans les adéquations ci-contre. :)
Nous retrouvons cette fois-ci un moteur de calcul exact
QPiRac
.
On apprécie de pouvoir définir les suites numériques récurrentes
(Première)
sous la forme exacte de l'énoncé au rang n+1 ou n+2, et les possibilités de conversion d'unités utilisables en Physique-Chimie sont également fort bienvenues. :bj:

Le langage de programmation, bien que restant utilisable en mode examen, n'est pas du
Python
et ne permet même pas de programmer des fonctions. Il ne convient donc pas. :mj:

La dernière version
2.10
sortie pour la rentrée 2017 intègre de plus un tableur. :bj:
Le constructeur n'a jamais publié aucune mise à jour pour cette lignée de modèles depuis son lancement à la rentrée 2009. Officiellement, pour bénéficier d'une version plus récente il faut se racheter une calculatrice.
En pratique toutefois, des outils non officiels existent pour installer de nouvelles versions ; voir ci-après. :)
Points forts :bj:

  • écran contrasté
  • autonomie
  • écriture naturelle intuitive
  • performances
  • calcul exact
    QPiRac
  • suites
  • tableur
  • conversions d'unités
  • rapport fonctions/prix
Points faibles :mj:

  • pas de calcul vectoriel
  • pas de constantes physiques
  • pas de tableau périodique
  • programmation non fonctionnelle
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • menus de bas d'écran en anglais abrégé
  • technologie dépassée

Depuis la rentrée 2019, la
Casio Graph 35+E
est remplacée par la nouvelle . Il reste toutefois encore possible de le trouver dans les
50-85€
.
Pour le mode examen, attention à bien choisir la
Casio Graph 35+E
conforme 2021, et pas un ancien modèle
Graph 35+USB
,
Graph 35+
ou
Graph 35
strictement interdit. :#non#:

Un très bon rapport fonctions/prix. :)

Un modèle très complet ; un très bon choix. :)

Le bon plan TI-Planet :

Précisons que cet ancien modèle est accepté dans le cadre de l'offre de remboursement de
10€
, pour tout achat jusqu'au
30 septembre 2020
. ! :bj:
Toutefois pour en bénéficier, il te faudra arriver à la trouver neuve ou comme neuve auprès d'un professionnel ; tu devras en effet fournir le code barre découpé sur l'emballage, ainsi que le ticket de caisse ou facture original.
Si en prime tu renvoies
(gratuit, port payé)
ton ancienne
Casio fx-92
, le remboursement passe à
18€
! :#tritop#:
L'astuce TI-Planet en examen :

Sache que tu peux très bien choisir une
Casio Graph 35+E
, et la transformer en , cela gratuitement et sans aucun besoin de bricoler ! :bj:
Tu conserveras toutes les fonctionnalités d'origine et y disposeras des mêmes clavier et menus. Aucun dépaysement donc, tout en bénéficiant d'autre part de quelques fonctionnalités supplémentaires comme le tableur si tu ne l'avais pas déjà ainsi que le calcul vectoriel ! :#tritop#:
Cette transformation est donc intéressante même si ton prof t'a spécifiquement recommandé une
Casio Graph 35+E
! ;)
12,32/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Une fois la transformation précédente effectuée, tu peux maintenant étendre démesurément les capacités de ta
Casio Graph 35+E
en installant gratuitement nombre d'applications certes non officielles mais de qualité professionnelle :
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    portage de
    MicroPython 1.9.4
    et accompagné d'un éditeur :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      random
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      444
      fonctions
    • 257,7 Ko
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts
      (dont un plus grand bloc de
      99,643 Ko
      pour le stockage de données contiguës)
      :bj:
  • qui est un interpréteur compatible avec le langage de programmation interprété historique de ta calculatrice, mais en beaucoup plus rapide, et bien évidemment accompagné lui aussi d'un éditeur :bj:
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel en écriture naturelle, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui te permettra d'améliorer significativement les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, toutes ces applications rajoutées ne fonctionneront pas en mode examen. :#non#:

Le bon plan TI-Planet :

Si tu as notamment besoin du
Python
en mode examen, tu devrais plutôt regarder du côté du nouveau modèle présent plus loin au classement.
Le mieux étant que bien que supérieur, il reste dans le même ordre de prix ! :bj:
16,13/20



14ème
occasion
en examen
11,81/20
hors examen
12,38/20
4954La
Casio Graph 75+E
est un autre très beau modèle, très agréable à utiliser avec son grand écran éclairé ! :bj:
A part ça, il ne rajoute quasiment aucune fonctionnalité utilisable en mode examen par rapport à la précédente, ce qui ne justifiait pas la différence de prix.
Sans grand intérêt scolaire par rapport à son prix supérieur à neuf, sa production a justement cessé pour la rentrée 2017. Tu ne le trouveras plus que d'occasion.

Nous conservons donc un beau moteur de calcul exact
QPiRac
, l'application tableur, ainsi que la possibilité de convertir des unités pour la Physique-Chimie ou encore de définir des suites récurrentes comme dans l'énoncé. :bj:

Le langage de programmation intégré et utilisable en mode examen n'est pas du
Python
et ne permet pas non plus de programmer des fonctions. Il ne sera donc que peu utile avec les nouveaux progammes de Seconde et Première. :mj:

La dernière mise à jour
2.09
date de la rentrée 2016. Par rapport à la version précédente il s'agissait d'une régression, supprimant le calcul vectoriel en mode examen. :mj:
Le modèle est certes officiellement évolutif, mais nous n'avons plus eu de mise à jour depuis la rentrée 2016, et maintenant qu'il n'est plus produit il est probable qu'il n'y en ait plus. :(
Points forts :bj:

  • grand écran contrasté éclairé
  • autonomie
  • écriture naturelle intuitive
  • calcul exact
    QPiRac
  • performances
  • tableur
  • suites
  • conversions d'unités
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul vectoriel interdit
  • constantes physiques interdites
  • tableau périodique interdit
  • programmation non fonctionnelle
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • menus de bas d'écran en anglais abrégé
  • technologie dépassée

Pour le mode examen attention à bien choisir la
Casio Graph 75+E
conforme 2021, et pas un ancien modèle
Graph 75+
ou
Graph 75
interdit. :#non#:


Un modèle très complet et agréable à utiliser ; un bon choix. :)

L'astuce TI-Planet en examen :

Sache toutefois qu'en suivant le même tutoriel que pour le modèle précédent, tu peux
désévoluer
ta
Casio Graph 75+E
vers sa version
2.05
qui autorisait le calcul vectoriel en mode examen. :bj:
12,16/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux étendre très significativement les capacités de ta
Casio Graph 75+E
en installant gratuitement nombre d'applications certes non officielles mais de qualité professionnelle :
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    portage de
    MicroPython 1.9.4
    et accompagné d'un éditeur :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      random
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      444
      fonctions
    • 257,7 Ko
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts
      (dont un plus grand bloc de
      99,643 Ko
      pour le stockage de données contiguës)
      :bj:
  • qui est un interpréteur compatible avec le langage de programmation interprété historique de ta calculatrice, mais en beaucoup plus rapide, et bien évidemment accompagné lui aussi d'un éditeur :bj:
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel en écriture naturelle, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui te permettra d'accélérer significativement les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, toutes ces applications rajoutées ne fonctionneront pas en mode examen. :#non#:

Le bon plan TI-Planet :

Si tu as besoin du
Python
en mode examen, tu devrais plutôt regarder le nouveau modèle de la rentrée 2019 présent plus loin au classement.
N'aie pas peur de sa dénomination inférieure, car elle n'indique que son positionnement dans la gamme actuelle et suggère ainsi des prix inférieurs aux divers distributeurs ou revendeurs. Mais matériellement la se base sur la
Graph 75+E
dont elle reprend ou étend toutes les fonctionnalités ! :bj:
16,19/20






13ème
TI-83 Premium CE
+
TI-Python

(version )
occasion
en examen
12,89/20
hors examen
15,89/20
5462La
TI-83 Premium CE
est un modèle dont la fabrication a cessé pour la rentrée 2019, mais que tu pourras encore trouver en magasin.

Un très bon modèle pour la Physique-Chimie grâce à diverses applications officielles préchargées
(tableau périodique, convertisseur d'unités, ...)
restant disponibles en mode examen ! :bj:
On y retrouve à nouveau un moteur de calcul exact
QPiRac
, qui offrira donc des résultats mathématiquement justes dans nombres de situations, ainsi qu'un tableur également disponible en mode examen. :bj:

Le modèle est évolutif et bénéficie de mises à jour annuelles, mais comme tu le vois ci-contre la dernière n'apporte rien de significatif.

La mise à jour
5.4
précédente rajoute certes la possibilité d'éditer des scripts
Python
avec coloration syntaxique mais ne suffira pas seule à permettre leur exécution. Il te faudra faire l'acquisition d'un module externe
TI-Python
, très abordable.
Comme son nom l'indique, le module externe
TI-Python
lorsque connecté à ta
TI-83 Premium CE
la rendra capable en prime d'exécuter des scripts
Python
. :bj:
L'implémentation
Python
est ici basée sur
CircuitPython 3.0
.
Les menus ne listent a priori que les modules
math
et
random
, mais bien d'autres modules sont quand même importables et utilisables :
array
,
collections
,
gc
,
sys
et
time
pour un total de
8
modules donnant accès à
405
fonctions. :)
On regrettera par contre l'absence d'un module de tracé, ainsi que l'absence de gestion des nombres complexes pour la série STI2D et l'option Mathématiques Expertes. :(
La mémoire de travail à vide pour l'exécution des scripts
Python
est de
19,783 Ko
(dont un plus grand bloc de
9,532 Ko
pour le stockage de données contiguës)
, ce qui n'est pas beaucoup et va te contraindre à conserver une taille raisonnable pour chacun de tes scripts. :(
Attention, bien que fonctionnel en mode examen, en tant que module externe le
TI-Python
est strictement interdit d'utilisation aux examens en France ! :#non#:
Nous n'avons donc compté les capacités y étant liées que hors examen.
Suite à cette interdiction, le
TI-Python
n'a plus été amélioré par les dernières mises à jour, et il est fort à craindre qui ne le sera plus. :'(

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • légèreté
  • épaisseur
  • calcul exact
    QPiRac
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • tableur
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • tableau périodique
  • règle des chiffres significatifs
  • rapport fonctions/prix
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • pas de calcul vectoriel en dimension 3 ou plus
  • pas de conversion de bases
  • programmation
    Python
    interdite
  • pas de module de tracé
    Python
  • pas de complexes
    Python
  • mémoire de travail
    Python
  • aide sommaire
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • délai activation mode examen sans indication progression

Bien que remplacée par la nouvelle , tu devrais pouvoir encore pouvoir trouver la
TI-83 Premium CE
en stock dans certaines boutiques, ainsi qu'assez facilement le module externe
TI-Python
dans les
10-25€
.

Attention aussi à ne pas confondre avec la
TI-83 Premium CE
inférieure. :warning:
Attention, certaines boutiques gonflent les prix sur le modèle populaire ! :warning:
Autre avertissement, l'utilisation de câbles et modules externes, et ce que ces derniers soient avec câble comme ici ou enfichables, est strictement interdite aux examens technologiques et professionnels de l'Enseignement Agricole (BAC STAV, BAC Pro, BTSA...) selon la note de service DGER/SDPFE/2019-210 du 13 mars 2019, et également aux examens de l'Education Nationale. Tu ne peux donc pas y utiliser le module externe
TI-Python
. :#non#:


La mise à niveau
TI-Python
à moindre coût aurait pu être une excellente solution pour ceux disposant déjà de la
TI-83 Premium CE
, si elle n'avait pas été frappée d'interdiction entre temps. :'(


L'info occasion TI-Planet :

Pour économiser un petit peu, tu peux chercher ta
TI-83 Premium CE
d'occasion.
Le bon plan TI-Planet hors exam :

A la place du module externe
TI-Python
, tu peux très bien utiliser des cartes tierces compatibles :
Il te suffira de transformer la carte en question en module externe
TI-Python
grâce aux firmwares dédiés à cette fin pour
Adagruit Trinket M0
et pour
Arduino Zero
. La carte sera ensuite reconnue et automatiquement mise à jour par ta ! :bj:
D'autres appareils tiers compatibles existent également :
Toutefois ici ce n'est pas automatique, il te faudra extraire le firmware
TI-Python
officiel
et l'installer toi-même sur l'appareil en question.
Note qu'il te faudra un câble USB spécial pour pouvoir connecter et faire fonctionner ces périphériques micro-USB sur ta calculatrice mini-USB, un
micro-B ↔ mini-A
ou un
micro-B ↔ mini-OTG
.
Cette astuce n'est toutefois pertinente que si tu disposes déjà de l'une de ces cartes ou sais où la récupérer pour pas cher. Car contrairement au module externe
TI-Python
, tu risques d'avoir bien du mal pour les trouver à moins de 13€ tout compris. :#non#:

Il existe un firmware tiers que tu peux installer sur ton module externe
TI-Python
ou ta carte
Adafruit Trinket M0
et utiliser, même en mode examen. Lui aussi basé sur
CircuitPython
, il rajoute en prime la gestion des nombres complexes
(BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
et le module
cmath
pour les fonctions complexes qui vont avec. :bj:
D'autres modules sont également rajoutés pour un total de
13
comme
board
,
micropython
,
os
et
storage
, pour un total de
602
fonctions.
En plus, les modules
builtins
et
math
sont sensiblement étendus avec davantage de fonctions.
En prime il te passera la mémoire de travail
Python
à
22,6 Ko
(dont un plus grand bloc de
9,530 Ko
pour le stockage de données contiguës)
, ce qui n'est pas de refus même si toujours insuffisant.
Il te faudra dabord installer un firmware désactivant les mises à jour de
Texas Instruments
, puis ensuite tu pourras installer le firmware tiers en question.
Par contre, pour pouvoir l'utiliser avec ta il te faudra la redescendre en version
5.3.5
, puisque
Texas Instruments
s'est dépêché de bloquer cette possibilité salvatrice dès la version
5.3.6
. :mj:
Toutefois ce changement de version ne te fera perdre strictement aucune fonctionnalité, puisque les versions
5.3.6
jusqu'à
5.5
n'ont pas apporté de nouveautés visible depuis. Les seules nouveautés concernent les applications que tu peux parfaitement installer séparément.
16,02/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux nettement étendre les capacités de ta calculatrice à l'aide des outils tiers suivants :
  • arTIfiCE
    pour profiter des outils suivants sur une calculatrice en version
    5.5
    ou
    5.6
  • PineappleCAS
    te permettra de bénéficier gratuitement de quelques fonctionnalités de calcul littéral
    (dérivation pour la Première ainsi que développement)
    . :bj:
  • ScratchCE
    t'offrira un environnement de développement à la
    Scratch
    , le temps de franchir le pas vers le
    Python
Tu peux également améliorer légèrement les performances générales de ta à l'aide de l'outil
AWSC
. :)
Par contre ces outils ne seront pas utilisables en mode examen. :#non#:
16,32/20


Le bon plan TI-Planet en exam :

Franchement, l'acquisition simultanée d'une
TI-83 Premium CE
et du module externe
TI-Python
ne vaut pas le coût, tu vas payer plus cher qu'une , pour des capacités moindres qu'en prime tu ne pourras même pas utiliser en examen. :mj:
Prends-toi donc plutôt une que tu pourras trouver en neuf à peu près aux mêmes prix que l'ancienne
TI-83 Premium CE
seule.



12ème
TI-Nspire CX

(version révision )
occasion
13,63/20
La
TI-Nspire CX
est un autre modèle muni du logiciel de Mathématiques intégré
TI-Nspire
héritant de la fusion des logiciels de calcul
Derive
(
Texas Instruments
)
et
Cabri
, et lui offre une toute nouvelle dimension avec son écran couleur. Le gros avantage de ce logiciel sur calculatrice est d'offrir une totale liberté d'approche des problèmes Mathématiques, grâce à ses applications capables de partager des données de façon interactive. De quoi bien travailler la compétence
Représenter
.
Même si sa fabrication a cessé pour la rentrée 2019, tu devrais encore pouvoir le trouver en magasin.

La
TI-Nspire CX
ou
TI-Nspire CX-C
dans sa version chinoise, reprend toutes les fonctionnalités de la précédente, pavé tactile inclus.
Nous retombons donc sur un moteur de calcul exact très limité ne gérant que les fractions. :(

Evolutive, la
TI-Nspire CX
a pu à la différence de sa prédécesseure continuer à évoluer depuis la rentrée 2011 via des mises à jour annuelles.
On peut citer des améliorations niveau probabilités
(fonctions inverses)
et suites numériques récurrentes
(saisie des définitions au rang n+k comme dans les énoncés)
en Mathématiques, mais également en Physique-Chimie avec l'ajout d'une bibliothèque de constantes physiques ainsi que d'un convertisseur d'unités.

Toutefois, maintenant que le modèle est arrêté il n'y a apparemment plus que des mises à jour de maintenance n'apportant strictement rien d'utile.

Le langage de programmation utilisable en mode examen n'est pas du
Python
, mais permet toutefois de programmer des fonctions conformément aux textes. Son utilisation au lycée est donc envisageable, sans besoin de faire de lourds efforts de finesse dans la traduction.

Un modèle aux fonctionnalités mathématiques et physiques correctes, mais plus décevant en Chimie. :(
Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • performances
  • légèreté
  • épaisseur
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • programmation fonctionnelle
  • tableur
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul exact Q uniquement
  • quartiles faux
  • programmation non
    Python
  • programmation non graphique
  • pas de tableau périodique
  • délai activation/désactivation mode examen

La
TI-Nspire CX
a été arrêtée pour la rentrée 2019, remplacée en Europe par la . Tu ne la trouveras quasiment plus qu'en occasion.

Un compagnon qui aurait pu être pertinent pour ton aventure mathématique et scientifique, mais le moteur de calcul exact inférieur à celui de la est un énorme défaut qui va te forcer à refaire à la main nombre de choses que tu ne faisais plus, avec les risques que cela comporte.
Un modèle qui cible les pays interdisant le calcul formel à leurs examens et non distribué en France, qui n'a donc pas ou peu à subir la concurrence des modèles exactes et formels.
Là où il est distribué il a donc souvent pu se permettre d'être fort cher par rapport à ses fonctionnalités pourtant un bon cran en-dessous de celles de son supérieur .
L'achat d'une
TI-Nspire CX
donc en import est généralement fort peu avantageux, car presque aussi cher si ce n'est davantage que l'achat local d'un modèle supérieure.
Dans tous les cas, à éviter si tu ne te sens pas d'effectuer les manipulations qui suivent...

L'info occasion TI-Planet :

Pour un achat en neuf cela ne devrait pas être le cas, mais sur le marché de l'occasion il y a de très fortes chances que tu récupères une
TI-Nspire CX
mise à jour sans précautions en version
4.5.1
ou supérieure.
Si tu n'arrives pas à trouver ta
TI-Nspire CX
en neuf, il te faudra systématiquement demander la version avant tout achat en occasion.
Avec la mise à jour
4.5.1
Texas Instruments
a fait le choix de bloquer
Ndless
et l'équipe en question n'a toujours pas réagi depuis des mois contrairement à son habitude. :'(
Les possibilités d'améliorations intéressantes de ta calculatrice sont en conséquence quasiment nulles. :mj:
Nous ne pouvons te conseiller que :
  • , l'interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés à la
    Scratch
    .
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
13,77/20

Supposons maintenant que tu réussisses à récupérer une
TI-Nspire CX
non mise à jour en version
4.5.1
ou supérieure.
Deux cas de figure peuvent se présenter :
  • il s'agit d'une génération
    CR4+
    (révision matérielle
    W
    ou supérieure inscrite au dos)
  • il s'agit d'une génération
    CR3-
    (révision matérielle
    V
    ou inférieure inscrite au dos)
Il y a une très légère différence de puissance entre les deux, même si en pratique ça se compense avec des performances générales supérieures sur
CR4+
mais en contrepartie des programmes
Ndless
tournant plus lentement.
Sache que tu peux dans les deux cas transformer ta
TI-Nspire CX
en , gratuitement et sans bricolage, en suivant ce tutoriel pour les
CR3-
ou celui-ci pour les
CR4+
.
Dans le cas d'une
CR3-
ainsi transformée, tu peux même effectuer alors une mise à jour
4.5.1
qui ne bloque pas
Ndless
! :bj:
Ce n'est par contre pas possible à ce jour avec une
CR4+
transformée. :#non#:
15,65/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Si tu as donc récupéré une
TI-Nspire CX
initialement non mise à jour en version
4.5.1
, tu peux étendre nettement ses capacités en installant gratuitement les programmes non officiels mais de qualité professionnelle suivants :
  • qui est nécessaire pour les ajouts qui vont suivre :)
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    , portage de
    MicroPython 1.4.6
    , avec en prime un module de tracé :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont un module de tracé
      nsp
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      429
      fonctions
    • 2,049 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts
      (dont un plus grand bloc de
      663,289 Ko
      pour le stockage de données contiguës)
      , un vrai bonheur ! :#tritop#:
      Par exemple, après importation et nettoyage, le module de tracé par pixels
      nsp
      ne consommera plus que
      0,10%
      de la mémoire de travail ! :bj:
  • et/ou comme éditeur
    Python
    pour aller avec, avec coloration syntaxique en prime :bj:
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui te permettra d'améliorer les performances générales de ta calculatrice :bj:
  • qui est une édition beaucoup plus complète que la version liée pour les modèles monochromes, adaptant ici de façon bien plus profonde le logiciel de Mathématiques intégré
    Xcas
    . Un véritable environnement mathématique intégré en parallèle de celui fourni par
    Texas Instruments
    :
    • calcul exact, littéral et formel avec le moteur
      GIAC
    • édition / visualisation des expressions saisies ou retournées en écriture naturelle
    • applications intégrées : tableau périodique des éléments chimiques, tableur, ...
    • bibliothèque de constantes physiques
    • conversion d'unités
    Le tout est en prime programmable dans différents langages conformes aux programmes :
    • le langage de programmation dédié historique de
      Xcas
    • un langage permettant un appel des mêmes fonctions du langage
      Xcas
      mais avec une écriture syntaxique proche du
      Python
      (dit mode de compatibilité
      Python
      )
    • et un véritable interpréteur
      Micropython
      intégré
    Basé sur
    Micropython 1.12
    , ce dernier est hautement plus complet que l'implémentation précédente :
    • pas moins de
      28
      modules importables dont
      array
      ,
      ubinascii
      ,
      ucollection
      ,
      uctypes
      ,
      uerrno
      ,
      gc
      ,
      uhashlib
      ,
      uheapq
      ,
      linalg
      ,
      math
      ,
      numpy
      ,
      urandom
      ,
      ure
      ,
      sys
      ,
      uio
      ,
      ujson
      ,
      ustruct
      ,
      uzlib
      ,
      micropython
      ,
      _os
      ,
      arit
      ,
      cas
      et
      nsp
    • dont un module de tracé par pixels
      graphic
      :bj:
    • dont un module de tracé par coordonnées
      matplotl
      :bj:
    • dont un module de tracé à la tortue
      turtle
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      1380
      fonctions
    • jusqu'à
      4,10 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts, dont un plus grand bloc de
      1,574 Mo
      pour le stockage de données contiguës ! :#tritop#:
    Par exemple après importation des modules les plus gros et nettoyage :
    • le module de tracé à la tortue ne consomme que
      0,05%
      de la mémoire de travail
    • le module de tracé par coordonnées ne consomme que
      0,05%
      de la mémoire de travail
    • le module de tracé par pixels ne consomme que
      0,10%
      de la mémoire de travail
    Tout ça dans un tout petit fichier de seulement
    4,4 Mo
    qui rentrera sans problème dans ta mémoire de stockage de
    100 Mo
    , non franchement si tu n'avais qu'à une seule extension le choix nous semble évident ;
    KhiCAS CX
    ; de quoi faire crever le plafond à ta calculatrice comme le montre la note ci-contre ! :bj:
Toutefois hélas, tous ces programmes rajoutés ne fonctionneront pas en mode examen. :'(
19,78/20



11ème
TI-Nspire CAS TouchPad

(version )
occasion
14,18/20
La
TI-Nspire CAS TouchPad
est quant à elle un autre modèle muni du logiciel de Mathématiques intégré
TI-Nspire
, évolution d'une fusion des logiciels de calcul et géométrie
Derive
(appartenant à
Texas Instruments
)
et
Cabri
. Les diverses applications intégrées sont capables de partager des données de façon interactive, ce qui permet d'aborder la résolution d'un problème avec une totale liberté. :bj:
Sa fabrication a cessé pour la rentrée 2011 et tu ne le trouveras plus qu'en occasion.

La
TI-Nspire CAS TouchPad
reprend toutes les fonctionnalités précédente et que nous t'invitons donc à aller consulter.

Les seules différences sont les ajouts :
  • d'un moteur de calcul formel, une très bonne chose pour les Mathématiques puisque cela permettra déjà entre autres, à la différence des modèles précédents, de couvrir tous les besoins de calcul exact dès la Première avec les exponentielles ! :bj:
  • d'une bibliothèque de constantes physiques avec conversions d'unités :bj:
Cela reste toutefois encore modeste pour la Chimie. :(

Bien qu'évolutif ce modèle n'est plus mis à jour par le constructeur, la dernière version datant de la rentrée 2014. :(
Points forts :bj:

  • grand écran contrasté
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • autonomie
  • performances
  • calcul formel
  • écriture naturelle intuitive
  • programmation fonctionnelle
  • tableur
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • définition suites récurrentes
  • quartiles faux
  • probabilités inverses
  • programmation non
    Python
  • programmation non graphique
  • pas de tableau périodique
  • délai activation/désactivation mode examen

Un très bon choix pour une aventure mathématique et scientifique à travers le lycée et au-delà ! :)

Le bon plan TI-Planet :

L'ancien modèle
TI-Nspire CAS
disposait déjà d'un circuit examen, mais avec des composants électroniques manquants, dont la diode.
Si tu es bricoleur et peux récupérer d'occasion ce modèle non conforme 2021 pour pas cher, il est possible de le rendre conforme pour moins de quelques euros ! :bj:
14,10/20

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux maintenant étendre nettement les capacités de ta
TI-Nspire CAS TouchPad
ou
TI-Nspire CAS
selon le cas, en lui installant gratuitement des programmes non officiels mais de qualité professionnelle :
  • qui est un interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés comme
    Scratch
    :bj:
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
  • qui est nécessaire pour les ajouts qui vont suivre :)
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    , portage de
    MicroPython 1.4.6
    , avec en prime un module de tracé :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont un module de tracé
      nsp
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      429
      fonctions
    • 2,049 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts, dont un plus grand bloc de
      663,289 Ko
      pour le stockage de données contiguës :#tritop#:
  • et/ou comme éditeur
    Python
    pour aller avec :)
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • , le logiciel de calcul formel plus complet ici en écriture naturelle, utilisant un portage du moteur
    GIAC
    du logiciel
    Xcas
    . Apporte également bibliothèque de constantes physiques et conversions d'unités.
  • qui te permettra d'améliorer les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, tous ces programmes ajoutés ne fonctionneront pas en mode examen. :#non#:
17,82/20



10ème
en examen
14,26/20
12,44€/pt

10,69€/pt
hors examen
14,49/20
7184La
Casio fx-CP400+E
est un modèle fort bien doté mathématiquement parlant, avec entre autres un moteur de calcul formel. :bj:
Son écran tactile grand format est un vrai bonheur, permettant une saisie ultra-rapide des programmes en cliquant sur les noms de commandes disponibles dans les menus. :bj:
Le langage de programmation qui reste utilisable en mode examen te permettra de programmer des fonctions comme c'est le cas maintenant en Seconde et Première, mais note bien que ce n'est pas du
Python
et qu'il y aura donc un léger travail de traduction à faire.

On apprécie l'application tableur, ou encore la possibilité de définir directement les suites récurrentes au rang n+k comme dans les énoncés de Première.
C'est également l'un des très rares modèles à être capable de donner des tableaux d'étude de fonction qui plus est en mode examen, même si la fiabilité en est très discutable.

On regrettera par contre la lenteur extrême du moteur de calcul. Bien qu'utilisant le même processeur que la plus loin, la
fx-CP400+
est à la traîne , même en mode décimal, lorsque qu'elle part dans certaines séries conséquentes de calculs.
Le tracé d'un graphe, l'étude d'une fonction et l'exécution d'un programme pourront aisément prendre plusieurs dizaines de secondes dès que ça se complexifiera un tout petit peu, et même facilement plusieurs minutes dans certains cas déjà tombés au BAC... :mj:
Casio
semble au courant du problème puisqu'ayant fortement allégé la charge de travail du moteur en question, ce dernier ne travaillant que sur 31 bits de précision contre au moins 40 bits chez presque tous les autres modèles ici classés.

Précisons que, bien que mis en avant au dos de l'emballage, il sera impossible en mode examen d'accéder au superbe tableau périodique des éléments intégré ou à la bibliothèque de constantes physiques. :mj:
Egalement dépourvu de la possibilité de convertir des unités, c'est un modèle très décevant en Physique-Chimie. :'(

Le langage de programmation n'est pas du
Python
mais a l'avantage de permettre de programmer des fonctions. Il ne sera donc pas totalement inutile au lycée, à un effort de traduction près.

Le modèle est certes évolutif avec des mises à jour annuelles, mais depuis plusieurs années elles ne semblent rien apporter de bien utile/visible.
Points forts :bj:

  • écran tactile couleur éclairé
  • clavier virtuel à disposition azerty/qwerty
  • calcul formel
  • écriture naturelle intuitive
  • tableau d'étude de fonction
  • programmation fonctionnelle
  • tableur
  • suites récurrentes
  • statistiques
  • probabilités inverses
Points faibles :mj:

  • lenteur de calcul
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • fiabilité tableau d'étude de fonction
  • programmation non
    Python
  • pas de conversion d'unités
  • pas de constantes physiques
  • pas de tableau périodique
  • pas d'aide

Tu devrais pouvoir trouver ta
Casio fx-CP400+E
facilement en neuf dans les .
Attention, certaines boutiques confondent écran et fonctionnalités et perdent la raison devant ce grand écran tactile, pratiquant des prix absolument délirants. :warning:

Un rapport fonctions/prix très moyen.

Un modèle qui te permet littéralement de toucher les Maths pour une meilleure compréhension ! :bj:

Le bon plan TI-Planet :

Jusqu'au
31 octobre 2020
Casio
te rembourse
25€
, ce qui arrange un peu le rapport fonctions/prix. :)

Aussi, l'ancien modèle
Casio fx-CP400
disposait déjà d'un circuit examen, mais avec des composants électroniques manquants, dont la diode.
Si tu es bricoleur et peux récupérer d'occasion ce modèle non conforme pour pas cher, il est possible de le rendre conforme pour les examens 2020 pour moins d'1€ ! :bj:
Toutefois contrairement à la
Casio fx-CP400+E
, la création de programmes sera bloquée en mode examen sur les
Casio fx-CP400
ainsi transformées.
14,49/20



9ème
en examen
15,35/20
4,48-4,73€/pt

3,98-4,13€/pt

3,37-3,56€/pt
hors examen
16,19/20

La
Casio Graph 35+E II
est un très beau modèle, non seulement au sens figuré mais également au sens propre avec son empreinte façon taille de pierre précieuse à table octogonale et couronne de 24 facettes sur son pavé directionnel, ainsi que la superbe rosace gravée au dos. De quoi alimenter nombre de discussions et recherches en classe si ton prof de Maths est branché arts et géométrie. ;)
Plus concrètement, ce nouveau modèle remplaçant la depuis la rentrée 2019 est en réalité une évolution du modèle supérieur dont il reprend toutes les fonctionnalités mis à part l'éclairage de l'écran. :)

On retrouve donc tout ce qui faisait la force de ces modèles, dont l'excellent moteur de calcul exact
QPiRac
, la définition des suites numériques récurrentes comme dans l'énoncé au rang n+k, le tableur et les possibilités de conversion d'unités utilisables en Physique-Chimie. :bj:

Mais nous avons également une nouveauté essentielle, l'ajout de la programmation
Python
conformément aux programmes du lycée, basée sur un portage de
MicroPython 1.9.4
! :bj:
Nous y disposons de
3
modules intégrés restant utilisables en mode examen :
math
,
random
et nouveauté de cette rentrée suite à la dernière mise à jour gratuite, le module de tracé par pixels
casioplot
! :bj:
Le tout pour un total de
218
fonctions.

Casio
fournit 2 autres modules de tracé fort intéressants :
  • pour le tracé par coordonnées, respectant le standard
    matplotlib.pyplot
    :bj:
  • pour le tracé à la tortue, respectant le standard du même nom :bj:
Hélas ces deux derniers modules seront inutilisables en mode examen. :'(

Malgré l'absence du module
cmath
, on apprécie la gestion des nombres complexes pour la série STI2D et l'option Mathématiques Expertes. :)

Avec
100,206 Ko
de mémoire de travail dédiée au
Python
(dont un plus grand bloc de
42,270 Ko
pour le stockage de données contiguës)
, tu pourrais a priori penser faire tourner des scripts bien plus conséquents que chez plusieurs modèles concurrents.
En pratique toutefois il n'en est rien, il se trouve que les modules de tracé sont particulièrement gourmands sur ce modèle. Après importation et nettoyage :
  • le module de tracé par pixels consomme
    12,84%
    de la mémoire de travail
  • le module de tracé à la tortue consomme
    39,15%
    de la mémoire de travail :(
  • le module de tracé par coordonnées consomme
    61,86%
    de la mémoire de travail :mj:

Notons par contre que le mode examen est très facile à désactiver de façon nomade et autonome en fin d'épreuve, la calculatrice se comportant une fois connectée comme une simple clé sur laquelle il suffira de réaliser n'importe quelle manipulation en faisant varier l'espace libre.
Une simple tablette tactile ou smartphone OTG pourront donc suffire sans aucun besoin d'installer quoi que ce soit ! :bj:
Par contre, précisons que la connectique pour tablettes et smartphones n'est pas incluse. Les adaptateur ou câble
mini-USB ↔ micro-USB
seront à acheter séparément.

Points forts :bj:

  • écran contrasté
  • autonomie
  • écriture naturelle intuitive
  • calcul exact
    QPiRac
  • performances
  • tableur
  • suites
  • conversions d'unités
  • programmation
    Python
  • mémoire de travail
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • connectivité standard comme clé USB
  • facilité désactivation mode examen en fin d'épreuve
Points faibles :mj:

  • calcul vectoriel interdit
  • constantes physiques interdites
  • tableau périodique interdit
  • module de tracé par coordonnées
    Python
    interdit
  • module de tracé à la tortue
    Python
    interdit
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • menus de bas d'écran en anglais abrégé
  • pas de module de tracé
    Python

Tu devrais pouvoir trouver ta
Casio Graph 35+E II
facilement en neuf dans les
55-90€
.
Attention, ce modèle est populaire et certaines boutiques gonflent les prix ! :warning:
Pour le mode examen, attention à bien choisir la
Casio Graph 35+E II
conforme 2021, et pas un ancien modèle
Graph 35+USB
,
Graph 35+
ou
Graph 35
strictement interdit. :#non#:
Attention aussi à ne pas confondre avec la
Casio Graph 35+E
inférieure. :warning:

Un très bon rapport fonctions/prix, et en prime pour tout achat jusqu'au
30 septembre 2020
Casio
te rembourse
10€
! :bj:

Un modèle très complet et agréable à utiliser, la solution
Python
compatible mode examen la plus abordable, un excellent choix ! :bj:

Le bon plan TI-Planet :

Pour tout achat à neuf d'ici le
30 septembre 2020
,
Casio
te remboursement de
10€
! :bj:
Si en prime tu renvoies
(gratuit, port payé)
ton ancienne
Casio fx-92
quasiment invendable, le remboursement passe à
18€
! :#tritop#:
De quoi la trouver pour moins cher que nombre de modèles précédents pourtant inférieurs, une promotion exceptionnelle jamais vue, et en conséquence le meilleur rapport prix/fonctionnalités ! :D
L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux étendre très significativement les capacités de ta
Casio Graph 35+E II
en installant gratuitement nombre d'applications certes non officielles mais de qualité professionnelle :
  • qui est un autre interpréteur
    Python
    portage de
    MicroPython 1.9.4
    et accompagné d'un éditeur :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      random
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • mais hélas un très insuffisant
      32 Ko
      de mémoire de travail ici pour l'exécution de tes scripts, l'application souffrant d'un bug hélas toujours pas corrigé depuis des mois, identifiant à tort la calculatrice comme un ancien modèle :'(
  • qui est un interpréteur compatible avec le langage de programmation interprété historique de ta calculatrice, mais en beaucoup plus rapide, et bien évidemment accompagné lui aussi d'un éditeur :bj:
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel en écriture naturelle, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui est un logiciel de calcul formel utilisant un portage du moteur
    GIAC
    du logiciel
    Xcas
    . :bj:
    Beaucoup plus complet que le précédent, il gère l'affichage naturel et est même programmable selon une syntaxe Python ! :o
    Les scripts
    Python
    pourront ici bénéficier d'un bien meilleur moteur de calcul et ainsi exploiter ou retourner des résultats exacts ou même littéraux ! :#tritop#:
    L'éditeur de programmes se donne même la peine sur cet écran monochrome de remplacer la coloration syntaxique par de l'enrichissement syntaxique ! :)
    De plus, des fonctions de tracé à la
    Logo/Scratch
    y sont disponibles, ainsi qu'une bibliothèque de constantes physiques et les conversions d'unités.
  • qui te permettra d'accélérer significativement les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, toutes ces géniales applications rajoutées ne seront hélas pas fonctionnelles en mode examen. :#non#:
17,02/20



8ème
en examen
15,36/20
5,38€/pt
hors examen
16,41/20
5,03€/pt
9668Encore un très beau modèle, la
Graph 90+E
est originellement basée sur la , mais lui rajoute un écran couleur et d'excellente qualité d'ailleurs ! :bj:
Aujourd'hui on peut la considérer comme une version couleur de la . Passer de l'une à l'autre est très facile avec un clavier identique et des interfaces de menu similaires.
Il n'empêche que la place supplémentaire apportée par l'écran est mise à profit avec des interfaces complètement redessinées et même décorées, ainsi qu'avec le rempalcement de certaines abréviations dans les menus de bas d'écran. :)
Toutefois, les menus de bas d'écran restent en anglais. :(

Le modèle est évolutif et bénéficie de mises à jour annuelles.

Comme sur , on retrouve donc avec grand plaisir l'excellent moteur de calcul exact
QPiRac
, l'application tableur, ainsi que la possibilité de définir des suites récurrentes comme dans l'énoncé. :bj:
Petite différence notable toutefois, sur
Casio Graph 90+E
les conversions d'unités ne fonctionneront pas en mode examen, ce qui s'ajoute au blocage du tableau périodique des éléments et rend ce modèle moins intéressant pour la Physique-Chimie, du moins en mode examen. :warning:

Le dos de l'emballage met avant une application 3D très pertinente au niveau pour les Mathématiques de Terminale... mais elle sera de toutes façons elle aussi bloquée en mode examen... :'(

On retrouve également sur ce modèle les améliorations apportées sur avec une application de programmation
Python
restant accessible en mode examen, basée sur un portage de
MicroPython 1.9.4
! :bj:
Nous y disposons donc de
3
modules intégrés restant utilisables en mode examen :
math
,
random
et nouveauté de cette rentrée suite à la dernière mise à jour le module de tracé par pixels
casioplot
! :bj:
On apprécie la gestion des nombres complexes pour la série STI2D et l'option Mathématiques Expertes. :)

Casio
fournit également 2 autres modules de tracé fort intéressants :
  • pour le tracé par coordonnées, respectant le standard
    matplotlib.pyplot
    :bj:
  • pour le tracé à la tortue, respectant le standard du même nom :bj:
Hélas ces deux derniers modules seront inutilisables en mode examen. :'(

Avec
1,032 Mo
de mémoire de travail dédiée à la console
Python
(dont un plus grand bloc de
394,542 Ko
pour le stockage de données contiguës)
, tu vas pouvoir réliser et faire tourner des scripts hautement conséquents pour tes projets, un véritable bonheur ! :bj:
A nuancer toutefois, car il se trouve que les modules de tracé sont ici encore anormalement gourmands sur ce modèle. Après importation et nettoyage :
  • le module de tracé par pixels consomme
    32,35%
    de la mémoire de travail :mj:
  • le module de tracé à la tortue consomme
    2,72%
    de la mémoire de travail
  • le module de tracé par coordonnées consomme
    4,12%
    de la mémoire de travail

Notons que le mode examen est très facile à désactiver de façon nomade et autonome en fin d'épreuve, la calculatrice se comportant une fois connectée comme une simple clé sur laquelle il suffira de réaliser n'importe quelle manipulation en faisant varier l'espace libre.
Une simple tablette tactile ou smartphone OTG pourront donc suffire sans aucun besoin d'installer quoi que ce soit ! :bj:
Par contre, précisons que la connectique pour tablettes et smartphones n'est pas incluse. Les adaptateur ou câble
mini-USB ↔ micro-USB
seront à acheter séparément.

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • calcul exact
    QPiRac
  • performances
  • tableur
  • suites
  • programmation
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • mémoire de travail
    Python
  • connectivité standard comme clé USB
  • facilité désactivation mode examen en fin d'épreuve
  • rapport fonctions/prix
Points faibles :mj:

  • calcul vectoriel interdit
  • graphes 3D interdit
  • constantes physiques interdites
  • conversions d'unités interdites
  • tableau périodique interdit
  • module de tracé par coordonnées
    Python
    interdit
  • module de tracé à la tortue
    Python
    interdit
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • pas d'aide
  • peu d'indications
  • menus de bas d'écran en anglais

Tu devrais pouvoir trouver ta
Casio Graph 90+E
en neuf dans les .
Attention, quand elles ont vu arriver ce nouveau modèle à écran couleur pour la rentrée 2017, nombre de boutiques ont spéculé et pratiqué des prix absolument délirants ; semblant confondre écran et fonctionnalités, les fonctionnalités en mode examen étant à l'époque comparables à celles d'une .
Normalement les prix sont maintenant davantage sous contrôle, mais fais quand même attention car certaines boutiques persistent avec leurs anciens prix. :warning:

Un très bon rapport fonctions/prix. :bj:

Un très beau modèle très complet et des plus agréables à utiliser, un excellent choix ! :bj:

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux étendre très significativement les capacités de ta
Casio Graph 90+E
en installant gratuitement nombre d'applications certes non officielles mais de qualité professionnelle :
  • qui est un interpréteur compatible avec le langage de programmation interprété historique de ta calculatrice, mais en beaucoup plus rapide, et bien évidemment accompagné lui aussi d'un éditeur :bj:
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel en écriture naturelle, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui est un logiciel de calcul formel utilisant un portage du moteur
    GIAC
    du logiciel
    Xcas
    . :bj:
    Beaucoup plus complet que le précédent, il gère l'affichage naturel, est même programmable selon une syntaxe
    Python
    et bien évidemment accompagné d'un éditeur avec coloration syntaxique ! :o
    Les scripts
    Python
    pourront ici bénéficier d'un bien meilleur moteur de calcul et ainsi exploiter ou retourner des résultats exacts ou même littéraux ! :#tritop#:
    De plus, des fonctions de tracé à la
    Logo/Scratch
    y sont disponibles, ainsi qu'une bibliothèques de constantes physiques ainsi que les conversions d'unités ! :D
  • qui te permettra d'accélérer significativement les performances générales de ta calculatrice :bj:
Toutefois, toutes ces géniales applications rajoutées ne seront hélas pas fonctionnelles en mode examen. :#non#:
17,02/20



7ème
TI-Nspire CX CAS

(version révision )
occasion
15,65/20
La
TI-Nspire CX CAS
est une unité nomade munie du logiciel de Mathématiques intégré
TI-Nspire
, lui offrant en prime son écran couleur. Issu d'une fusion entre les logiciels de calcul
Derive
(par
Texas Instruments
)
et
Cabri
, ce logiciel t'offre une totale liberté d'approche des problèmes Mathématiques, grâce à ses applications capables de partager des données de façon interactive et entre lesquelles tu pourras basculer, travaillant ainsi la compétence
Représenter
.
Même si sa fabrication a cessé pour la rentrée 2019, tu devrais encore pouvoir la trouver en magasin.

La
TI-Nspire CX CAS
ou
TI-Nspire CX-C CAS
dans sa version chinoise, reprend toutes les fonctionnalités de la précédente, pavé tactile inclus.

Nous retrouvons donc avec grand plaisir le moteur de calcul formel, la définition naturelle des suites au rang n+k, ou encore en Physiqe le convertisseur d'unités et la bibliothèque de constantes physiques. :)

Evolutive, la
TI-Nspire CX CAS
a pu à la différence de sa prédécesseure continuer à évoluer depuis la rentrée 2011 via des mises à jour annuelles.
On peut citer des améliorations niveau probabilités
(fonctions inverses)
et suites numériques récurrentes
(saisie des définitions au rang n+k comme dans les énoncés)
en Mathématiques, mais également en Physique-Chimie avec l'ajout d'une bibliothèque de constantes physiques ainsi que d'un convertisseur d'unités.
Toutefois, maintenant que le modèle est arrêté il n'y aura probablement plus de mise à jour.

Le langage de programmation utilisable en mode examen n'est pas du
Python
, mais permet toutefois de programmer des fonctions conformément aux textes. Son utilisation au lycée est donc possible sans besoin de faire preuve d'artifice dans la traduction.

Un modèle aux fonctionnalités mathématiques et physiques correctes, mais plus décevant en Chimie. :(
Points forts :bj:

  • calcul exact, littéral et formel
  • écran couleur éclairé
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • performances
  • légèreté
  • épaisseur
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • programmation fonctionnelle
  • tableur
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • quartiles faux
  • programmation non
    Python
  • programmation non graphique
  • pas de tableau périodique
  • délai activation/désactivation mode examen

Tu devrais pouvoir trouver ta
TI-Nspire CX CAS
en neuf sur les boutiques en ligne dans les
125-160€
.
Attention, ce modèle est populaire et certaines boutiques gonflent les prix ! :warning:
Attention aussi à ne pas confondre avec les , ou
TI-Nspire CAS
inférieures. :warning:

Un rapport fonctions/prix assez moyen. :(

Un très beau modèle, fidèle compagnon de ton aventure mathématique et scientifique au lycée et même au-delà. :bj:

L'astuce TI-Planet hors examen :

Pour un achat en neuf cela ne devrait pas être le cas, mais sur le marché de l'occasion il y a de très fortes chances que tu récupères une
TI-Nspire CX CAS
mise à jour sans précautions en version
4.5.1
.
Si tu n'arrives pas à trouver ta
TI-Nspire CX CAS
en neuf, il te faudra systématiquement demander la version avant tout achat en occasion.
Or catastrophe pour la rentrée 2019, avec la mise à jour
4.5.1
Texas Instruments
a fort regrettablement bloqué
Ndless
et l'équipe en question n'a toujours pas réagi depuis des mois contrairement à son habitude. :'(
Les possibilités d'améliorations intéressantes de ta calculatrice sont en conséquence quasiment nulles contrairement à un achat à la même époque l'année dernière. :mj:
Nous ne pouvons te conseiller que :
  • , l'interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés à la
    Scratch
    .
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
15,78/20

Supposons maintenant que tu réussisses à récupérer une
TI-Nspire CX CAS
non mise à jour en version
4.5.1
.
Tu peux alors étendre démesurément ses capacités en installant gratuitement les programmes non officiels mais de qualité professionnelle suivants :
  • qui est nécessaire pour les ajouts qui vont suivre :)
  • qui est un véritable interpréteur
    Python
    , portage de
    MicroPython 1.4.6
    , avec en prime un module de tracé :bj:
    • 8
      modules importables dont
      array
      ,
      gc
      ,
      math
      ,
      sys
      et
      micropython
    • dont un module de tracé
      nsp
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • 2,049 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts, dont un plus grand bloc de
      663,289 Ko
      pour le stockage de données contiguës :#tritop#:
  • et/ou comme éditeur
    Python
    pour aller avec, avec coloration syntaxique en prime :bj:
  • qui apporte des fonctionnalités de calcul formel, portage du logiciel
    EigenMath
    :bj:
  • qui te permettra d'améliorer les performances générales de ta calculatrice :bj:
  • qui est une édition beaucoup plus complète que la version liée pour les modèles monochromes, adaptant ici de façon bien plus profonde le logiciel de Mathématiques intégré
    Xcas
    . Un véritable environnement mathématique intégré en parallèle de celui fourni par
    Texas Instruments
    :
    • calcul exact, littéral et formel avec le moteur
      GIAC
    • édition / visualisation des expressions saisies ou retournées en écriture naturelle
    • applications intégrées : tableau périodique des éléments chimiques, tableur, ...
    • bibliothèque de constantes physiques
    • conversion d'unités
    Le tout est en prime programmable dans différents langages conformes aux programmes :
    • le langage de programmation dédié historique de
      Xcas
    • un langage permettant un appel des mêmes fonctions du langage
      Xcas
      mais avec une écriture syntaxique proche du
      Python
      (dit mode de compatibilité
      Python
      )
    • et un véritable interpréteur
      Micropython
      intégré
    Basé sur
    Micropython 1.12
    , ce dernier est hautement plus complet que l'implémentation ci-dessus :
    • pas moins de
      28
      modules importables dont
      array
      ,
      ubinascii
      ,
      ucollection
      ,
      uctypes
      ,
      uerrno
      ,
      gc
      ,
      uhashlib
      ,
      uheapq
      ,
      linalg
      ,
      math
      ,
      numpy
      ,
      urandom
      ,
      ure
      ,
      sys
      ,
      uio
      ,
      ujson
      ,
      ustruct
      ,
      uzlib
      ,
      micropython
      ,
      _os
      ,
      arit
      ,
      cas
      et
      nsp
    • dont un module de tracé par pixels
      graphic
      :bj:
    • dont un module de tracé par coordonnées
      matplotl
      :bj:
    • dont un module de tracé à la tortue
      turtle
      :bj:
    • dont le module
      cmath
      et bien sûr gestion des calculs complexes
      (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
    • le tout donnant accès à
      1380
      fonctions
    • jusqu'à
      4,10 Mo
      de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts, dont un plus grand bloc de
      1,574 Mo
      pour le stockage de données contiguës :#tritop#:
    Par exemple après importation des modules les plus gros et nettoyage :
    • le module de tracé à la tortue ne consomme que
      0,05%
      de la mémoire de travail
    • le module de tracé par coordonnées ne consomme que
      0,05%
      de la mémoire de travail
    • le module de tracé par pixels ne consomme que
      0,10%
      de la mémoire de travail
    Tout ça dans un tout petit fichier de seulement
    4,4 Mo
    qui rentrera sans problème dans ta mémoire de stockage de
    100 Mo
    , non franchement si tu n'avais qu'à une seule extension le choix nous semble évident ;
    KhiCAS CX
    ; de quoi faire crever le plafond à ta calculatrice comme le montre la note ci-contre ! :bj:
Toutefois, tous ces programmes rajoutés ne fonctionneront pas en mode examen. :#non#:
19,71/20



6ème
16,66/20
4,80€/pt
11325La
TI-83 Premium CE Edition Python
remplace la
TI-83 Premium CE
depuis la rentrée 2019.

Elle hérite de son prédécesseur tout ce qui a fait son excellence en Physique-Chimie, avec ses diverses applications officielles préchargées restant disponibles en mode examen
(tableau périodique, convertisseur d'unités, ...)
! :bj:
On y retrouve le moteur de calcul exact
QPiRac
, ainsi que l'application tableur. :bj:

La
TI-83 Premium CE Edition Python
bénéficie d'une refonte matérielle majeure plus rapide, avec des performances usuellement améliorées d'un facteur compris entre 2 et 3, et en prime intègre en interne le matériel du module externe
TI-Python
, lui permettant ainsi enfin d'exécuter des scripts de façon autonome ! :bj:
C'est donc la même implémentation
Python
que celle du module externe
TI-Python
, basée sur
CircuitPython 3.0
.

Mais les mises à jour
5.5
sorties depuis en étendent très significativement les capacités :
  • pas moins de
    42
    modules importables dont
    array
    ,
    collection
    ,
    gc
    ,
    math
    ,
    random
    ,
    sys
    ,
    time
  • dont un module de tracé par pixels
    ti_graphics
    gérant même son propre format d'image super simple à utiliser et évitant une lourde consommation de la mémoire de travail, une exclusivité à ce jour ! :bj:
  • dont
    ti_system
    , un module offrant un début d'interconnexion du
    Python
    au reste de l'environnement de la calculatrice avec la possibilité d'importer et exporter des variables, une exclusivité à ce jour ! :bj:
  • dont un module de tracé par coordonnées
    ti_plotlib
    (nuages de points et diagrammes en ligne brisée)
    , hélas ne respectant aucun standard :(
  • dont le module
    cmath
    et bien sûr gestion des calculs complexes
    (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
  • dont 31 modules pour tes projets de robotique et objets connectés avec la technologie
    TI-Innovator
    (
    ti_hub
    ,
    ti_rover
    , ...)
  • le tout offrant
    1509
    fonctions

Texas Instruments
fournit de plus séparément des modules complémentaires mais hélas bloqués en mode examen :
  • 2 modules de tracé par coordonnées :
    ce_chart
    (histogrammes)
    ,
    ce_quivr
    (vecteurs)
    et
    ce_boxplot
    (diagrammes en boîte)
    , ne respectant aucun standard
  • un module de tracé à la tortue
    ce_turtl
    , ne respectant aucun standard
  • 9 modules de compatibilité avec la carte
    BBC micro:bit
Hélas ces derniers modules seront bloqués en mode examen. :'(

Avec
17,298 Ko
de mémoire de travail à vide seulement
(dont un plus grand bloc de
7,470 Ko
pour le stockage de données contiguës)
c'est déjà hautement problématique. Une fois certains modules précédents importés il ne te restera quasiment plus rien pour coder... :mj:
En effet, après importation des modules les plus gros et nettoyage :
  • le module de tracé à la tortue consomme
    31,31%
    de la mémoire de travail :(
  • le module de tracé par pixels consomme
    34,45%
    de la mémoire de travail :(
  • les modules de tracé par coordonnées ne rentrent même pas tous ensemble, consommant
    132,51%
    de la mémoire de travail :mj:
Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • légèreté
  • épaisseur
  • calcul exact
    QPiRac
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • tableur
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • tableau périodique
  • règle des chiffres significatifs
  • programmation
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • module de tracé par coordonnées
    Python
  • intégration
    Python
  • gestion d'image
    Python
  • projets de robotique et objets connectés
    Python
  • rapport fonctions/prix
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • pas de calcul vectoriel en dimension 3 ou plus
  • pas de conversion de bases
  • aide sommaire
  • intégration variable calcul exact selon applications
  • intégration variable écriture naturelle selon applications
  • modules de tracé par coordonnées
    Python
    non standard ou interdits
  • modules de tracé à la tortue
    Python
    non standard et interdit
  • mémoire de travail
    Python
  • délai activation mode examen

Tu devrais pouvoir trouver ta
TI-83 Premium CE Edition Python
facilement en neuf dans les
60-100€
.
Attention, ce modèle est populaire et certaines boutiques gonflent donc les prix en conséquence ! :warning:
Pour le mode examen attention aussi à bien choisir la
TI-83 Premium CE Edition Python
conforme 2021, et pas un ancien modèle
TI-83 Plus Silver Edition
,
TI-83 Plus.fr
,
TI-83 Plus
ou
TI-83
désormais interdit aux examens. :#non#:
Attention aussi à ne pas confondre avec la
TI-83 Premium CE
inférieure. :warning:

Un très bon rapport fonctions/prix. :bj:

Sympathique en Mathématiques, la meilleure solution compatible mode examen pour la Physique-Chimie, avec le Python en prime ; un modèle qui sera de la partie sur tous les fronts et donc un autre excellent choix ! :D

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux nettement étendre les capacités de ta calculatrice à l'aide des outils tiers suivants :
  • arTIfiCE
    pour profiter des outils suivants sur une calculatrice en version
    5.5
    ou
    5.6
  • PineappleCAS
    te permettra de bénéficier gratuitement de quelques fonctionnalités de calcul littéral
    (dérivation pour la Première ainsi que développement)
    . :bj:
  • ScratchCE
    t'offrira un environnement de développement à la
    Scratch
    , le temps de franchir le pas vers le
    Python
... mais pas en mode examen. :#non#:
17,05/20



5ème

(version - révision )
16,67/20
4,65€/pt
La
NumWorks
est de milieu de gamme un modèle aux fonctionnalités remarquables. On peut citer entre autres :
  • un moteur de calcul exact non pas
    QPiRac
    mais complet, gérant l'ensemble des formes pouvant être saisies et donc entre autres les exponentielles qui sont maintenant en Première, une exclusivité hors du haut de gamme ! :bj:
  • une application de probabilités avec une interface qui parle le langage des énoncés et donc par extension le tien ! :bj:
Dans le même esprit l'application suites numériques te permettra de recopier directement les définitions récurrentes de l'énoncé au rang n+k sans besoin de transformations risquées. :)
De façon générale les interfaces sont soignées et réservent suffisamment de place pour pouvoir afficher des notations mathématiques correctes. :bj:

Là où la concurrence n'offre habituellement au mieux qu'une mise à jour par an, et pas toujours avec des nouveautés bien utiles / visibles, le constructeur
NumWorks
est très productif et réactif. Pas moins de 6 mises à jour en 2019-2020, et ici toutes utiles et bénéfiques ! :bj:
Des progrès fulgurants qui lui permettent de monter dans les classements chez nous année après année, 13ème à son lancement en 2017, 7ème en 2018 et 2019, et maintenant 5ème en 2020 devant plusieurs modèles haut de gamme pourtant bien plus chers ! :#tritop#:

Le langage de programmation est le
Python
conformément aux programmes, avec un interpréteur qui depuis l'année dernière passe au
MicroPython 1.12
et c'est très loin d'être la seule nouveauté dans ce thème. :bj:
Mine de rien, il s'agit d'une implémentation
Python
très riche et soucieux du respect du standard. Nous avons désormais :
  • 11
    modules importables dont
    math
    ,
    random
    ,
    time
    et
    micropython
  • dont un module de tracé par pixels
    kandinsky
    :bj:
  • dont 2 modules de tracé par coordonnées
    matplotl
    et
    matplotl.pyplot
    , respectant le standard du même nom :bj:
  • dont un module de tracé à la tortue
    turtle
    , respectant le standard du même nom :bj:
  • dont le module
    cmath
    et bien sûr gestion des calculs complexes
    (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
  • le tout donnant accès à
    537
    fonctions

Toutefois, avec seulement
32,589 Ko
de mémoire de travail à vide dont un plus grand bloc de
13,614 Ko
pour le stockage de données contiguës, tu risques de ne pas pouvoir aller très loin dans tes projets malgré les larges possibilités. C'est extrêmement dommage. :'(
En effet, après importation des modules les plus gros et nettoyage :
  • le module de tracé à la tortue consomme
    4,77%
    de la mémoire de travail
  • le module de tracé par pixels consomme
    4,56%
    de la mémoire de travail
  • les modules de tracé par coordonnées consommant
    10,96%
    de la mémoire de travail
Bien que très préoccupant, au moins c'est loin d'être aussi grave que sur d'autres modèles, on peut importer tous les modules de tracé et encore coder avec les 4/5 de mémoire de travail restante.

Notons que le mode examen est très facile à désactiver de façon nomade et autonome en fin d'épreuve, ne nécessitant qu'une simple alimentation USB.
Rien de plus simple, une connexion à ta tablette ou ton smartphone OTG suffira sans aucun besoin d'installer quoi que ce soit ! :bj:
Ou même pour encore moins cher à ta batterie USB ou ton adaptateur secteur USB ! :bj:
Par contre, précisons que la connectique pour tablettes et smartphones n'est pas incluse. Les câbles ou adaptateurs
micro-USB ↔ micro-USB
seront à acheter séparément.

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • légèreté
  • épaisseur
  • autonomie
  • calcul exact complet
  • écriture naturelle intuitive
  • intuitivité interfaces
  • correction notations
  • indications
  • performances
  • suites
  • statistiques
  • probabilités
  • échantillonnage
  • conversion de bases
  • programmation
    Python
  • autocomplétion
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • module de tracé par coordonnées
    Python
    standard
  • module de tracé à la tortue
    Python
    standard
  • facilité désactivation mode examen en fin d'épreuve
  • rapport fonctions/prix
Points faibles :mj:

  • pas de calcul vectoriel
  • Physique-Chimie
  • pas de tableur
  • mémoire de travail
    Python
  • mémoire de stockage

Un modèle qui à la différence de la concurrence est commercialisé directement par le constructeur, sur
Amazon
et dans sa boutique dédiée ; ce qui contrairement aux autres limite les surenchères de certains intermédiaires et permet de garder les prix sous contrôle. Tu dois pouvoir trouver la calculatrice en neuf dans les .
Attention, ce modèle est tellement extraordinaire par rapport à son prix que d'autres boutiques en ligne pas forcément professionnelles en achètent juste pour le revendre plus cher. Ne l'achète pas à neuf en dehors des deux liens ci-dessus ! :warning:

Une aubaine par rapport aux fonctionnalités, un très bon rapport fonctions/prix ! :bj:

Un modèle très intuitif et donc simple à utiliser qui casse les codes, des fonctionnalités haut de gamme au prix du milieu de gamme, un excellent choix ! :bj:

L'info occasion TI-Planet :

Pour économiser un petit peu, tu peux chercher ta
NumWorks
d'occasion.
Tu risques alors de tomber sur l'ancienne révision matérielle
NumWorks N0100
, légèrement moins performante.

Le problème est surtout que suite aux nombreuses mises à jour sa mémoire
Flash
de seulement
1 Mio
(contre
8 Mio
pour la
NumWorks N0110
)
est quasiment pleine.
Nous craignons fortement qu'elle ne puisse bientôt plus bénéficier de l'intégralité des nouveautés apportées par les mises à jour.

Soit les mises à jour
NumWorks N0100
vont cesser...
Soit les mises à jour
NumWorks N0100
seront allégées de certaines fonctionnalités...
Soit l'utilisateur aura une façon de choisir les applications qu'il souhaite intégré.

Mais dans tous les cas ce n'est plus tenable, la
NumWorks N0100
fonce dans le mur, la
NumWorks N0100
est en fin de vie... :'(
15,40/20

L'astuce TI-Planet en examen :

Contrairement à d'autres,
NumWorks
est ouvert aux développeurs tiers.
Tu peux par exemple installer très facilement le
firmware
Omega
.

Basé sur le code source officiel et donc conforme pour les examens dont il suit les évolutions de façon très réactive, il apporte diverses améliorations fort bienvenues et qui restent disponibles en mode examen :
  • calcul littéral directement intégré à l'application de calcul :#tritop#:
  • application de classification périodique des éléments :)
  • une bibliothèque de constantes physiques :)
  • davantage d'unités :)
16,83/20


Si tu disposes bien de la dernière révision matérielle
NumWorks N0110
,
Omega
t'apportera en prime la gestion des applications tierces.

Tu peux notamment installer
KhiCAS
et continuer à profiter en mode examen de ses ajouts colossaux ! :#tritop#:
KhiCAS
adapte ici de façon très profonde le logiciel de Mathématiques intégré
Xcas
. Un véritable environnement mathématique intégré en parallèle de celui fourni par
NumWorks
:
  • calcul exact, littéral et formel avec le moteur
    GIAC
  • édition / visualisation des expressions saisies ou retournées en écriture naturelle
  • applications intégrées : tableau périodique des éléments chimiques, tableur, ...
  • bibliothèque de constantes physiques
  • conversion d'unités
Le tout est en prime programmable dans différents langages conformes aux programmes :
  • le langage de programmation dédié historique de
    Xcas
  • un langage permettant un appel des mêmes fonctions du langage
    Xcas
    mais avec une écriture syntaxique proche du
    Python
    (dit mode de compatibilité
    Python
    )
  • et un véritable interpréteur
    Micropython
    intégré
Basé sur
Micropython 1.12
, ce dernier est hautement plus complet que l'implémentation de
NumWorks
:
  • pas moins de
    30
    modules importables dont
    ubinascii
    ,
    ucollection
    ,
    uctypes
    ,
    uerrno
    ,
    gc
    ,
    uhashlib
    ,
    uheapq
    ,
    linalg
    ,
    math
    ,
    numpy
    ,
    urandom
    ,
    ure
    ,
    sys
    ,
    time
    ,
    uio
    ,
    ujson
    ,
    ustruct
    ,
    utimeq
    ,
    uzlib
    ,
    micropython
    ,
    _os
    ,
    arit
    ,
    cas
    et
    nsp
  • dont un module de tracé par pixels
    graphic
    :bj:
  • dont un module de tracé par coordonnées
    matplotl
    :bj:
  • dont un module de tracé à la tortue
    turtle
    :bj:
  • dont le module
    cmath
    et bien sûr gestion des calculs complexes
    (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
  • le tout donnant accès à
    1475
    fonctions
  • jusqu'à
    64,898 Ko
    de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts, dont un plus grand bloc de
    21,886 Mo
    pour le stockage de données contiguës ! :)
Par exemple après importation des modules les plus gros et nettoyage :
  • le module de tracé à la tortue consomme
    2,04%
    de la mémoire de travail
  • le module de tracé par coordonnées consomme
    52,62%
    de la mémoire de travail :(
  • le module de tracé par pixels consomme
    4,26%
    de la mémoire de travail
17,37/20



4ème
TI-Nspire CX II

(version )
115-155€
17,82/20
7,89€/pt
Mise à jour
5.2
majeure à découvrir par ici...

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • performances
  • légèreté
  • épaisseur
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • tableur
  • programmation
    Python
  • assistant de saisie
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • module de tracé par coordonnées
    Python
  • intégration
    Python
  • gestion calques et images
    Python
  • projets de robotique et objets connectés
    Python
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • calcul exact uniquement fractionnaire
  • quartiles faux
  • pas de tableau périodique
  • modules de tracé par coordonnées
    Python
    non standard
  • pas de module de tracé à la tortue
    Python
  • délai activation/désactivation mode examen

Le bon plan TI-Planet :

Si tu es en Amérique du Nord tu devrais préférer à l'achat local d'une
TI-Nspire CX II
l'achat en import du modèle européen comparable , hautement plus convenable en calcul.
L'astuce TI-Planet hors examen :

Comme amélioration tu peux installer :
  • qui est un interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés à la
    Scratch
    . :)
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
Toutefois, ces programmes rajoutés seront indisponibles en mode examen. :#non#:
17,95/20



3ème
TI-Nspire CX II-T

(version )
18,63/20
7,68€/pt
11506Mise à jour
5.2
majeure à découvrir par ici...

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • performances
  • légèreté
  • épaisseur
  • calcul exact complet
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • programmation fonctionnelle
  • programmation graphique
  • tableur
  • programmation
    Python
  • assistant de saisie
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • module de tracé par coordonnées
    Python
  • intégration
    Python
  • gestion calques et images
    Python
  • projets de robotique et objets connectés
    Python
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • quartiles faux
  • pas de tableau périodique
  • modules de tracé par coordonnées
    Python
    non standard
  • pas de module de tracé à la tortue
    Python
  • délai activation/désactivation mode examen

L'astuce TI-Planet hors examen :

Comme amélioration tu peux installer :
  • qui est un interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés à la
    Scratch
    .
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
Toutefois, ces programmes rajoutés seront indisponibles en mode examen. :#non#:
18,76/20



Nous avons pu ici aussi avoir accès à une version de développement
HP Prime
récente rajoutant une véritable application
Python
.

Son
Python
a été testé aussi méticuleusement que celui des autres calculatrices, et nous avons plein d'informations desssus:
  • implémentation utilisée
  • performances
  • mémoires de travail
    heap
    et
    stack
  • modules de tracé importables avec leur contenu, leur conformité au standard, et leur consommation mémoire
  • autres modules importables avec leur contenu et leur consommation mémoire
  • ...
Nous n'avons hélas pas le droit de te faire de nouvelles révélations à son sujet. :'(
Mais surtout à la différence ici, nous n'avons pas pu obtenir l'autorisation de te partager le score global résumant l'ensemble de ces tests. :'(
Par conséquent :
  • nous allons te donner score avec
    Python
    basé sur la version très préliminaire publiée par erreur en octobre 2019, en faisant abstraction de ses nombreux inconvénients qui devraient disparaître dans la version finale
    (instabilité, pertes de données, éditeur qui plante la calculatrice, impossibilité de définir plusieurs fonctions multilignes dans la console...)
  • comme il n'y a à notre connaissance aucune sortie imminente, que la seule version avec
    Python
    à ta disposition n'est installable que sur les anciennes
    HP Prime G1
    et apporte nombre d'inconvénients, le classement qui suit reste basé sur la dernière version sortie, sans
    Python
    donc

2nde
HP Prime

(version révisions )
18,77/20
8,66€/pt
5841La
HP Prime
est un très bon et très beau modèle pour les mathématiques, comme en témoignent les adéquations ci-contre. :bj:
Chaque application offre jusqu'à 3 vues entre lesquelles on peut basculer via les touches dédiées :
  • Symbolique
  • Graphique
  • Numérique
De quoi donc visualiser la même situation mathématique sous différentes formes et bien acquérir la compétence
Représenter
. :bj:
On apprécie le calcul formel utilisant un portage du moteur GIAC du logiciel Xcas, le tableur, l'application de géométrie dynamique, le grapheur 3D, le solutionneur de problèmes géométriques autour du triangle ou encore la remarquable application d'exploration de la notion d'échantillonnage. :bj:
Plus décevant hélas pour la Chimie, même si on appréciera les constantes physiques et possibilités de conversion d'unités intégrées ne disparaissant pas en mode examen. :)
Notons que le mode examen est très facile à désactiver de façon nomade et autonome en fin d'épreuve, ne nécessitant qu'un simple branchement sur un hôte USB non-passif ! :bj:
Une simple connexion à ta tablette ou ton smartphone OTG sans avoir besoin d'installer quoi que ce soit suffira ! :bj:
Et en prime, le câble
micro-USB ↔ micro-USB
pour branchement sur tablettes et smartphones est inclus ! :bj:
Afin de ne pas t'induire en erreur, précisons toutefois que techniquement il n'y a pas d'évaluateur
Python
dans la machine. C'est juste l'évaluateur de son langage historique qui gère une écriture à la
Python
. :warning:
C'est sympathique pour des scripts relativement simples qui, contrairement à la concurrence, pourront même bénéficier en mode examen du calcul exact et formel ! :bj:
Toutefois, il y a encore beaucoup de situations où le script
Python
saisi ne sera pas évalué correctement. Et sans une connaissance relativement profonde du fonctionnement interne d'un évaluateur
Python
standard et du langage historique de la
HP Prime
, il te sera difficile de comprendre quels sont les petits détails à changer pour que ça marche. :(
Le modèle est évolutif et les mises à jour sont habituellement annuelles. Rien de notable dans les dernières mises à jour, la dernière est une simple mise à jour mineure n'apportant rien de bien utile, mais c'est parce que quelque chose d'énorme est en préparation... ;)
Points forts :bj:

  • écran tactile couleur éclairé
  • légèreté
  • épaisseur
  • performances
  • calcul formel
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • échantillonnage
  • programmation fonctionnelle
  • syntaxe proche du
    Python
  • tableur
  • solutionneur trigonométrique
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • conversion de bases dynamique
  • aide exhaustive
  • facilité désactivation mode examen en fin d'épreuve
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • quartiles faux
  • probabilités inverses
  • Python
    non standard
  • interface et aide non adaptées au
    Python
  • intégration variable calcul formel selon applications
  • pas de tableau périodique

Tu devrais pouvoir trouver la calculatrice facilement en neuf dans les .
Le rapport fonctions/prix est moyen.

L'astuce TI-Planet hors examen :

Tu peux installer un tableau périodique, mais hors mode examen uniquement. :#non#:
18,87/20

Les prédictions TI-Planet :

Si tu as l'ancien modèle
HP Prime G1
tu peux donc installer une version très préliminaire incluant une application
Python
, publiée par erreur en octobre 2019 et basée sur
Micropython 1.9.4
. Tu peux ainsi avoir un aperçu de ce qui sera offert lorsque la future version publique avec
Python
sortira enfin. Tu peux t'attendre selon nos tests au moins aux spécifications suivantes :
  • au moins
    9
    modules importables dont
    array
    ,
    uerrno
    ,
    gc
    ,
    math
    ,
    sys
    et
    micropython
  • dont un module de tracé à la fois par pixels et coordonnées
    prime
    , ne respectant aucun standard
  • dont le module
    cmath
    et bien sûr gestion des calculs complexes
    (BAC général option Maths Expertes + BAC STI2D)
  • le tout donnant accès à
    557
    fonctions
  • 1,013 Mo
    de mémoire de travail pour l'exécution de tes scripts :#tritop#:
Mais n'installe pas la version en question, surtout si tu as des évaluations.

Elle se bloque ou plante très facilement particulièrement dans le contexte de l'application
Python
. A chaque fois la calculatrice redémarre 2 fois de suite en effaçant l'intégralité des données :#non#:
19,73/20




1ère
TI-Nspire CX II-T CAS

(version )
19,84/20
7,97€/pt
Mise à jour
5.2
majeure à découvrir par ici...

Points forts :bj:

  • écran couleur éclairé
  • pavé tactile
  • clavier alphabétique séparé
  • performances
  • légèreté
  • épaisseur
  • calcul formel
  • écriture naturelle intuitive
  • suites
  • programmation fonctionnelle
  • programmation graphique
  • tableur
  • programmation
    Python
  • assistant de saisie
    Python
  • module de tracé par pixels
    Python
  • module de tracé par coordonnées
    Python
  • intégration
    Python
  • gestion calques et images
    Python
  • projets de robotique et objets connectés
    Python
  • conversion d'unités
  • constantes physiques
  • mémoire de stockage
  • mémoire de travail
  • évolutivité
Points faibles :mj:

  • quartiles faux
  • pas de tableau périodique
  • modules de tracé par coordonnées
    Python
    non standard
  • pas de module de tracé à la tortue
    Python
  • délai activation/désactivation mode examen

L'astuce TI-Planet hors examen :

Comme améliorations tu peux installer :
  • qui est un interpréteur de
    Logo
    , langage orienté tracés à la
    Scratch
    .
  • qui est un tableau périodique des éléments :)
Toutefois, ces programmes rajoutés seront indisponibles en mode examen. :#non#:
19,97/20




Un très excellent cru de contributions logicielles pour cette rentrée 2020, nous tenons à remercier chaleureusement :
  • tous les constructeurs qui ont fait l'effort de nous fournir des échantillons matériels et/ou logiciels, nous facilitant ainsi les tests de leurs nouveautés
  • tous les constructeurs qui ont fait un fantastique effort d'innovation pour offrir les produits les plus pertinents aux lycéens expérimentant les nouveaux programmes
Soit par ordre alphabétique
Casio
,
Hewlett-Packard
,
NumWorks
et
Texas Instruments
.

Nous tenons à remercier également tous les tiers qui oeuvrent la plupart du temps bénévolement aux fantastiques améliorations que nous avons listées et qui contribuent à la non moins fantastique richesse exceptionnelle de l'offre pour cette rentrée 2019 :
  • avec
    Algebra-EigenMath
    pour
    Casio Graph 35/75+E
  • avec
    C.Basic
    et
    Ftune/Ptune
    pour
    Casio Graph 35/75/90+E
  • avec son impressionnant pour
    Casio Graph 35/75+E
  • de l'
    Université de Grenoble
    pour son inestimable contribution avec :
    • EigenMath
      pour
      Casio Graph 90+E
    • les inénarables
      KhiCAS
      et
      KhiCAS CX
      pour
      TI-Nspire
      ,
      Casio Graph 35+E II
      ,
      Graph 90+E
      et
      NumWorks
  • toute l'équipe autour de
    Omega
    pour
    NumWorks
    : avec ses illustres collaborateurs
    Sandra Simmons
    alias ,
    Joachim Le Fournis
    alias , ,
    Maxime Friess
    alias
    David
    alias ,
    Damien Nicolet
    alias ,
    Evann Dreumont
    ,
    Szabó Levente
    ,
    Venceslas Duet
    ,
    Charlotte Thomas
    alias et
    Antonin L.
  • avec
    Ndless
    ,
    MicroPython
    et
    pyWrite
    pour
    TI-Nspire
  • avec
    LogoMagic
    pour
    TI-Nspire
  • avec
    NoteWriter
    pour
    TI-Nspire
  • avec
    PineappleCAS
    pour
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
  • Alvajoy123
    avec
    ScratchCE
    pour
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
  • avec
    AWSC
    pour
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
  • l'ensemble de la formidable communauté qui a catalysé et aidé pour une bonne partie de ces projets
  • l'ensemble de nos membres non moins formidables





Te voilà maintenant averti(e) ; tu ne pourras donc pas te tromper. Tu peux donc dès ce week-end aller acheter ta nouvelle calculatrice, que tu rentres en Seconde, Première, Terminale ou au-delà. :bj:
Le choix t'appartient bien évidemment, mais pour résumer voici notre petite synthèse suite aux motivations du classement ci-dessus.

Il n'y a pas de modèle qui soit indiscutablement le meilleur choix. Ils ont chacun des défauts et qualités, aussi tout dépend des matières auxquelles tu attaches le plus d'importance dans ton projet d'orientation.
Au lycée général c'est très simple, il te suffit de regarder l'intersection entre les colonnes correspondant à tes 3 choix de Spécialité pour la Première, ou encore mieux directement les 2 choix de la Terminale. ;)

Les bons choix :

Maths
et Python
lycée
Physique-Chimie
et Python
lycée
Numérique
et Python
lycée
Maths
enseignement
supérieur
Casio Graph 35+E II

(avec mise-à-jour )


Casio Graph 90+E

(avec mise-à-jour )


NumWorks

(avec +
KhiCAS
)


TI-Nspire CX II-T

TI-Nspire CX II

(avec mise-à-jour
5.2
)


TI-Nspire CX II-T CAS
TI-Nspire CX II-C CAS
TI-Nspire CX II CAS

(avec mise-à-jour
5.2
)
Casio fx-CP400+E


Casio fx-CP400



HP Prime


NumWorks

(avec +
KhiCAS
)


TI-Nspire CX II-T CAS
TI-Nspire CX II-C CAS
TI-Nspire CX II CAS


TI-Nspire CX-C CAS

TI-Nspire CX CAS


TI-Nspire CX-C

TI-Nspire CX

(avec système
CAS
)


TI-Nspire CAS TouchPad


TI-Nspire TouchPad

(avec système
CAS
)


TI-Nspire

(avec système
CAS
)


TI-Nspire CAS


TI-Nspire Mise à jour TI-Nspire CX 4.5.3 de rentrée 2020

New postby critor » 03 Sep 2020, 11:08

Grosse surprise aujourd'hui,
Texas Instruments
nous offre une mise à jour de rentrée inespérée pour ses calculatrices
TI-Nspire CX
de première génération
(hors
TI-Nspire CX II
donc)
.

Le système
TI-Nspire CX
passe donc de la version
4.5.2
à la version
4.5.3
, plus précisément
4.5.3.14
compilée le
30 avril 2020
à
11h35min52s
.

Nous ignorons à ce jour tout des nouveautés, en tous cas après exploration rapide pas de
Python
contrairement à la mise à jour à venir d'ici quelques jours pour
TI-Nspire CX II
.

Attention, cette mise à jour une fois effectuée interdira tout retour à une version inférieure à
4.5.3.14
.
Si ta calculatrice dispose actuellement d'une version
4.5.0
ou inférieure, en installant une version
4.5.1
ou supérieure
de façon normale
tu renonces à ce jour définitivement à
Ndless
. /!

De plus, le chargeur de démarrage tiers
ControlX
pour
nBoot
n'est pour le moment pas à jour avec la gestion de la version
4.5.3
.
Pour le chargeur de démarrage tiers
nLoader
c'est bien pire, il n'est même pas à jour avec la gestion des versions
4.5.1
et supérieures.
N'effectue pas la mise à jour si tu fais tourner un de ces chargeurs sur ta machine. :#non#:



Tutoriels
:



Téléchargements
:


Divers [Rentrée 2020] Achetez votre calculatrice au meilleur prix !

New postby Adriweb » 03 Sep 2020, 03:18

Comme pour chaque rentrée scolaire, sur TI-Planet, on vous propose des comparatifs de prix chez différentes enseignes, en ligne ou non, pour acheter votre calculatrice au plus bas prix :)

Cette semaine, les prix pour les calculatrices les plus populaires ont été mis à jour sur des dizaines de magasins/sites, et les voici donc disponibles sur les liens ci dessous:




Vous voici donc parés pour acheter la
TI-83 Premium CE Edition Python
, les
TI-Nspire CX II-T (CAS)
, la
NumWorks
, la
Casio Graph 35+E II ou 90+E
, ou la
HP Prime G2
!

Tout ça sera mis à jour régulièrement tout au long de l'été jusqu’à octobre environ :)

Par ailleurs,
critor
vous a préparé notre guide ultime
QCC 2020
(édition 2019 ici) afin de pouvoir faire le meilleur choix ;)

NumWorks Tirage au sort NumWorks: 10 couvercles collectors à gagner

New postby M4x1m3 » 01 Sep 2020, 09:16

1179611794Hier, critor te présentait le tirage au sort de rentrée de NumWorks, qui se déroule sur Twitter, te permettant de gagner des goodies à l'effigie de la marque, et un couvercle collector. Malheuresement, ce concours était réservé aux enseignants.
11663116521166211661

12972Aujourd'hui, NumWorks remet ça et ce n'est plus un, mais
dix couvercles collectors
qui sont à gagner :#tritop#:
Seul accessoire officiel à ce jour, ce couvercle reprend un dessin assez connu,
Beautiful Dance Moves
, avec quelques modifications : de quoi habiller ta NumWorks toute neuve tout en montrant ton amour des mathématiques :bj:
11795Le couvercle est compatible avec les deux révisions matérielles, la
N0100
et la
N0110
mais utilise le format N0110, plus rigide et de qualité supérieure. Il n'est pas disponible à la vente, c'est donc une occasion pour toi de rendre ta calculatrice encore plus unique.

Le concours est ouvert à tous, enseignants et élèves. Pour participer, il te suffit de t'abonner au compte instagram de NumWorks. 10 gagnants seront sélectionnés parmi les nouveaux abonnés,
le 30 septembre
.

TI-z80 Modules Python de compatibilité micro:bit TI-83 Premium CE

New postby critor » 01 Sep 2020, 01:57

12212Depuis déjà quelques années,
Texas Instruments
a réalisé de gros efforts pour rendre la programmation de ses calculatrices accessible à tous. Le constructeur a prêté une attention toute particulière aux plus jeunes et non initiés, souhaitant permettre de créer rapidement les projets qu'ils imaginent sans buter sur des difficultés annexes. :)

Nous pouvons bien évidemment citer le
Python
, langage pour lequel
Texas Instruments
a méticuleusement conçu et enrichi des environnements de développement dédiées pour sa calculatrice
TI-83 Premium CE Edition Python
(ou
TI-84 Plus CE-T Python Edition
pour l'Europe non francophone)
notamment avec sa dernière mise à jour
5.5
, ainsi que pour ses calculatrices
TI-Nspire CX II
avec la mise à jour
5.2
qui devrait arriver d'ici quelques jours. ;)

Mais ce n'est pas tout. Précurseur d'une inflexion générale dans les programmes scolaires
(programmation en connexion avec le monde réel dans la lignée des problèmes issus de situations concrètes)
,
Texas Instruments
a également fait le choix de donner du sens aux algorithmes et programmes auprès de ses utilisateurs, leur offrant la possibilité de coder facilement des projets en lien avec le monde réel, autour des domaines de la robotique et des objets connectés.
TI-83 Premium CE
et
TI-Nspire CX
peuvent en effet exploiter la technologique
TI-Innovator
, lancée en 2016 et aujourd'hui composée des éléments suivants :
  • interface qui vient rappelons-le avec :
    • connectique : 3 entrées pour capteurs
      Grove
      , 3 sorties pour actionneurs
      Grove
      , connecteur 20 broches pour platine d'essais, port
      I²C
      , port
      mini-USB
      pour connexion calculatrice directement avec le câble d'échange de données d'origine, port
      micro-USB
      pour alimentation externe optionnelle
    • capteur de luminosité intégré
    • actionneurs intégrés : diode rouge, diode
      RVB
      , haut-parleur
  • robot pilotable et qui lui non plus ne vient pas tout seul :
    • capteurs intégrés : distance à l'avant, couleur sur le dessous
    • diode
      RVB
      sur le dessus
  • grille programmable offrant 2×8= 16 diodes
    RVB
    adressables
  • TI-SensorLink
    : adaptateur
    Grove
    pour capteurs analogiques
    Vernier
Tous ces éléments ont de plus l'avantage d'être utilisables directement avec le langage
Python
des calculatrices concernées, faisant de la solution
Texas Instruments
le seul
Python
connecté ! :bj:

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée surtout maintenant que tous les enseignants parlent le même langage de programmation, notamment en
SNT
, spécialité
NSI
et
Physique-Chimie
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les programmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes pourront donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :D

Mais voilà, si effectivement chaque lycéen arrive en classe avec sa caculatrice
Texas Instruments
personnelle, l'équipement en éléments
TI-Innovator
était lui de la responsabilité de l'enseignant.

Or nombre d'enseignants issus de matières expérimentales, technologiques et industrielles étaient potentiellement déjà équipés d'autres technologies depuis des années.

Outre le coût, épouser les avantages exclusifs de la solution nomade
Texas Instruments
nécessitait donc du courage, celui de renoncer à son propre confort, aux habitudes prises sur des technologie concurrentes, aux documents déjà rédigés, au code déjà écrit...

129591295812957Mais
Texas Instruments
n'est pas sectaire. Grande nouvelle et révolution aujourd'hui, tu n'as plus besoin de t'équiper en
TI-Innovator
pour bénéficier des formidables avantages de la solution
Texas Instruments
.

En effet, la
TI-83 Premium CE Edition Python
gère dès maintenant le nanoordinateur dont tu étais peut-être déjà équipé·e ! :bj:
Dans ce cas il devient enfin possible de réaliser la transition sans avoir à renoncer à tes documents et codes déjà écrits ! :D

La carte
micro:bit
est initialement un projet lancé par la
BBC
(
B
ritish
B
roadcasting
C
orporation)
, le groupe audiovisuel public britannique, accompagné de nombre de partenaires dont
ARM
,
Microsoft
et
Samsung
. Elle fut distribuée gratuitement à un million d'élèves britanniques de 11 et 12 ans.

Le nom rend hommage au précédent succès du groupe dans ce domaine, le microordinateur à vocation pédagogique
BBC Micro
des années 1980, l'équivalent britannique de par son adoption à nos microordinateurs
Thomson MO5
et
TO7
inondant écoles, collèges et lycées à la fin de cette décennie dans le cadre du plan
IPT
(
I
nformatique
P
our
T
ous)
.

129621296112960La carte
micro:bit
inclut :
  • un afficheur, grille programmable de 5×5= 25 diodes rouges adressables, bien adapté pour l'affichage de motifs éventuellement animés ou encore de texte défilant
  • nombre de capteurs intégrés :
    • capteur de luminosité
      (lié aux diodes)
    • capteur de température
      (sur le processeur)
    • 2 boutons poussoirs
      A
      et
      B
      programmables de part et d'autre, comme sur les premières manettes et consoles de jeux portables de chez
      Nintendo
    • accéléromètre 3D, permettant de détecter les variations d'accélération et par conséquence diverses actions : secouer, pencher, chute libre, ...
    • boussole magnétique 3D, pour détecter cette fois-ci les champs magnétiques
  • connectivité
    Bluetooth 4.0
    basse énergie 2,4 GHz maître/esclave

12971Nous allons maintenant voir avec toi comment configurer la carte
micro:bit
et la calculatrice
TI-83 Premium CE Edition Python
pour travailler ensemble, comment les connecter, puis traiter de premiers petits exemples histoire de te mettre en jambes. ;)

Première chose absolument indispensable à faire, tu dois reprogrammer ta carte
micro:bit
avec le
firmware
fourni par
Texas Instruments
.

Ce
firmware
rajoute à ta carte
micro:bit
la capacité de communiquer via son port
micro-USB
avec ta calculatrice
TI-83 Premium CE Edition Python
ou
TI-84 Plus CE-T Python Edition
.

Mais rien de bien compliqué, il te suffit juste de connecter ta carte à un ordinateur pour y copier le fichier en question et puis c'est tout, la carte redémarrant automatiquement en fin de copie du fichier.

Et si tu as déjà tout un stock de cartes
micro:bit
à gérer
Texas Instruments
a pensé à toi, tu pourras aisément distinguer celles qui font tourner le
firmware
avec compatibilité
TI
des autres, grâce au logo
Texas Instruments
pixellisé qui s'affiche à l'allumage dans le premier cas ! :bj:

12277Parlons maintenant connectique, car la carte
micro:bit
utilise du
micro-USB
et ta calculatrice du
mini-USB
.

Une solution est d'adjoindre un adaptateur au choix au câble
micro-USB
venant avec ta carte
micro:bit
, testée avec succès : :)

12964Pour moins d'encombrement, tu as aussi la solution d'utiliser un câble direct, répondant exactement à l'une des spécifications suivantes :
  • USB micro-B
    mâle ↔
    USB mini-B OTG
    mâle
  • USB micro-B
    mâle ↔
    USB mini-A
    mâle

En pratique les annonces en ligne sont rarement aussi précises, et tu risques donc de tomber sur des câbles qui ressemblent mais qui ne marcheront pas.

12965Par exemple, bien que ressemblant à la première spécification le câble
StarTech
que nous te recommandions pour connecter tes cartes
Python
Adafruit Trinket
ou compatibles aux anciennes
TI-83 Premium CE
refuse ici d'allumer la carte
micro:bit
. :#non#:
Peut-être l'
OTG
n'est-il tout simplement pas positionné du bon côté, ce que les annonces ne précisent pas.

Pour ne pas prendre de risques il suffit de chercher la deuxième spécification qui elle est sans ambiguïté possible. Voici par exemple un câble
Lindy
qui marche parfaitement ! :bj:

Pour détecter correctement la carte
micro-bit
connectée, ta calculatrice
TI-83 Premium CE Edition Python
ou
TI-84 Plus CE Python Edition
doit être mise à jour en version
5.5.1
ou supérieure.

La carte
micro:bit
ne fonctionnera pas correctement avec une calculatrice en version
5.5.0
ou inférieure. :#non#:

Pour pouvoir contrôler ta carte
micro:bit
à partir de tes scripts, il te faut maintenant installer des modules
Python
complémentaires sur ta calculatrice.
Texas Instruments
en met 9 à ta disposition, actuellement en version
3.4
.

A noter que ces modules complémentaires ne seront pas utilisables en mode examen. :#non#:

Le module complémentaire
MICROBIT
est essentiel, c'est lui qui s'occupe de la gestion générale de la carte
micro:bit
.
Rien de compliqué, il suffit juste de transférer son fichier à la calculatrice.

Tout script
micro:bit
devra donc comporter une ligne from microbit import * ou équivalente.

Chaque nouvel appel d'un de ces modules active un menu correspondant, très complet et explicite, qui te permettra de le prendre en main très rapidement.

12970Le reste des modules complémentaires
micro:bit
est maintenant au choix, en fonction de tes besoins, ou plus précisément des éléments de la carte
micro:bit
avec lesquels tu souhaites interagir.
Tu peux bien évidemment tous les installer, si tu as suffisamment de place.

Le module complémentaire
MB_DISP
par exemple, s'occupe de l'afficheur à 25 diodes.

Il te permettra bien évidemment de prendre le contrôle au pixel près si cela te dit, mais ici encore
Texas Instruments
continue à prévoir de quoi permettre à tout-le-monde d'en profiter, peu importe le niveau de chacun. En effet, pas moins de
35
motifs prédéfinis sont inclus au menu et affichables d'une seule ligne.

Belle matière à de la différenciation pédagogique, de quoi offrir à tous les élèves peu importe leur niveau la possibilité d'exercer leur créativité dans le cadre d'un projet, de quoi tous les conduire vers la réussite ! :bj:


D'inspirations très diverses, on y note même un
Pacman
, sans doute une référence à
Pacman CE
, 1er jeu le plus populaire pour
TI-83 Premium CE
, et également 1er fichier le plus téléchargé pour calculatrices chez nous. ;)


D'ailleurs, voici justement un petit script afin de te présenter l'ensemble des motifs prédéfinis :
Code: Select all
from ti_system import *
from microbit import *
from mb_disp import *
from mb_butns import *
imgnames = ['ANGRY', 'ASLEEP', 'CHESSBOARD', 'CONFUSED', 'COW', 'DIAMOND', 'DIAMOND_SMALL', 'DUCK', 'FABULOUS', 'HAPPY', 'HEART', 'HEART_SMALL', 'HOUSE', 'MEH', 'MUSIC_CROTCHET', 'MUSIC_QUAVER', 'MUSIC_QUAVERS', 'NO', 'PACMAN', 'PITCHFORK', 'RABBIT', 'ROLLERSKATE', 'SAD', 'SILLY', 'SMILE', 'SQUARE', 'SQUARE_SMALL', 'SURPRISED', 'TARGET', 'TORTOISE', 'TRIANGLE', 'TRIANGLE_LEFT', 'TSHIRT', 'XMAS', 'YES']
n=len(imgnames)
i = -1

while not escape():
  i = (i + 1) % n
  s = imgnames[i]
  display.clear()
  print(s)
  display.show('Image.' + s, delay=1400)

Un défaut actuel de la solution
Python
de la
TI-83 Premium CE Edition Python
est qu'elle ne permet pas de tester si une touche clavier est pressée.

En effet, l'appel ti_system.wait_key() est bloquant, c'est-à-dire qu'il attend la pression d'une touche avant de retourner le code correspondant, ce qui ne répond pas à la même question.

La seule et unique touche que tu peux tester de façon non bloquante c'est
annul
, via l'appel ti_system.escape().

Mais bref avec une seule et unique touche non bloquante, tu ne peux pas aller bien loin. Nombre d'interfaces et jeux sont ainsi impossibles à coder pour ta calculatrice. :'(

Avec la compatibilité
micro:bit
,
Texas Instruments
nous apporte une solution à ce problème. En effet ici le module
MB_BUTNS
nous apporte à la différence de quoi interroger les boutons
A
et
B
de la carte
micro:bit
de façon non bloquante ! :bj:

Il te suffit donc juste d'adjoindre la carte
micro:bit
à ta calculatrice pour passer à 3 touches interrogeables de façon non bloquante en
Python
, l'occasion enfin de concevoir et utiliser des jeux et interfaces de menus dans lesquelles naviguer ! :D

D'ailleurs inaugurons la chose, voici la toute première interface au monde pour carte
micro:bit
sur
TI-83 Premium CE
, permettant de sélectionner l'un des motifs prédéfinis : ;)
  • touches
    B
    /
    A
    de la carte
    micro:bit
    pour passer au motif suivant/précédent
  • touche
    annul
    de la calculatrice pour valider le choix
Code: Select all
from ti_system import *
from microbit import *
from mb_disp import *
from mb_butns import *
imgnames = ['ANGRY', 'ASLEEP', 'CHESSBOARD', 'CONFUSED', 'COW', 'DIAMOND', 'DIAMOND_SMALL', 'DUCK', 'FABULOUS', 'HAPPY', 'HEART', 'HEART_SMALL', 'HOUSE', 'MEH', 'MUSIC_CROTCHET', 'MUSIC_QUAVER', 'MUSIC_QUAVERS', 'NO', 'PACMAN', 'PITCHFORK', 'RABBIT', 'ROLLERSKATE', 'SAD', 'SILLY', 'SMILE', 'SQUARE', 'SQUARE_SMALL', 'SURPRISED', 'TARGET', 'TORTOISE', 'TRIANGLE', 'TRIANGLE_LEFT', 'TSHIRT', 'XMAS', 'YES']
n=len(imgnames)
i=0

while not escape():
  s = imgnames[i]
  display.clear()
  disp_at(1, s, 'left')
  display.show('Image.' + s)
  k = i
  while k == i and not escape():
    k += button_b.is_pressed() - button_a.is_pressed()
  i = k % n

MB_GROVE
pour sa part permet à tes scripts
Python
de gérer via la carte
micro:bit
des capteurs et actionneurs
Grove
, comme avec la solution
TI-Innovator
.

A la différence ici que la carte
micro:bit
ne dispose pas de connecteurs
Grove
, il te faudra lui adjoindre une carte d'extension comme la , qui hélas ne nous a pas été livrée à temps.

7576Ceci étant fait on peut maintenant connecter plein de modules
Grove
, dont le haut-parleur qui dispose de tout un module spécifique,
MB_MUSIC
.

Ici encore
Texas Instruments
continue à faire le maximum pour rendre la solution accessible à toutes et tous, tu pourras aussi bien composer tes propres mélodies que puiser parmi pas moins de
21
mélodies prédéfinies ! :bj:

12210Comme avec la technologie
TI-Innovator
,
MB_NEOPX
te permettra ici tout autant de contrôler les rubans de diodes
RVB
adressables
Neopixel
, mais à travers ta carte
micro:bit
.

Citons également :
  • MB_SENSR
    pour permettre à tes scripts
    Python
    d'interroger les capteurs intégrés de ta carte
    micro:bit
  • MB_PINS
    pour travailler directement au niveau des broches d'entrée/sortie de ta carte
    micro:bit
  • et
    MB_RADIO
    pour la communication sans-fil





Que ce soit à travers la brique
TI-Innovator
ou la carte
micro:bit
, une fois de plus
Texas Instruments
apporte au langage
Python
de ta
TI-83 Premium CE Edition Python
une solution de développement d'excellente facture pour tes projets de robotique et objets connectés !

Tout a été pensé dans le moindre détail, les menus accompagnants sont très complets et détaillés, faciles à utiliser même sans connaissance a priori des modules concernés. Une solution de plus hautement pertinente sur le plan pédagogique avec ses divers points d'entrée adaptés à différents niveaux et contextes
(motif à concevoir ou motif prédéfini, mélodie à composer ou mélodie prédéfinie...)
,
Texas Instruments
nous signe là un véritable chef d'oeuvre.

TI-83 Premium CE Edition Python
, la solution
Python
connectée au monde réel ! :bj:



Téléchargements
:


Ressource
:
activités vidéo
micro:bit
pour
TI-83 Premimum CE


Source
:
https://education.ti.com/fr/ressources- ... s/microbit

Crédits images
:


-
Search
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
531 utilisateurs:
>521 invités
>5 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)