π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-z80 Prototype TI-86 Flash + écran secret mise à jour système

New postby critor » 30 Aug 2020, 21:48


Pour la rentrée 1998
Texas Instruments
sortait son premier modèle exploitant la technologie
Flash
, la
TI-89
.

Les nouvelles puces
Flash ROM
avaient l'avantage d'être reprogrammables logiciellement, une révolution qui ouvrait la voie à nombre de possibilités jusque-là totalement inédites :
  • mises à jour du système d'exploitation ; plus besoin donc de te racheter une calculatrice pour bénéficier des corrections de
    bugs
    et ajouts ou suppressions de fonctionnalités :bj:
  • stockage de données persistant en cas de retrait des piles et de capacité très supérieure à ce qu'offrait le stockage en
    RAM
    jusque-là :bj:
  • gestion des applications :bj:

Toujours cette même rentrée 1998,
Texas Instruments
sortait parallèlement des modules d'extension
TI-92 Plus
qui permettaient de rajouter la technologie
Flash
aux
TI-92
et
TI-92 II
.

Apparue donc sur le haut de gamme, la technologie
Flash
sera ensuite généralisée à l'ensemble des modèles du constructeur :
  • entrée de gamme
    TI-73
    à la rentrée 1999
  • milieu de gamme
    TI-83 Plus
    à la rentrée 1999
  • milieu de gamme
    TI-84 Plus
    à la rentrée 2004
  • haut de gamme
    TI-Nspire
    à la rentrée 2007

Pour l'entrée de gamme, la
TI-82 Stats.fr
de la rentrée 2006 utilisait une puce
Flash ROM
. Pareil hors de France pour la révision matérielle majeure de la
TI-82 STATS
cette même année.
Toutefois, ces modèles ne permettaient pas à l'utilisateur de profiter des avantages de la technologie
Flash
, n'utilisant cette dernière qu'en lecture seule. Pas d'applications, pas de mémoire de stockage, pas de mise à jour système.
Même remarque d'ailleurs pour la
TI-76.fr
de la rentrée 2009.



125661256312569Bien évidemment, si la technologie
Flash
est donc sortie chez
TI
pour la rentrée 1998, c'est que leurs ingénieurs l'utilisaient déjà en interne auparavant. Et bien ils l'ont utilisé entre autres sur un modèle qui n'est pas parmi les précédents. ;)

La
TI-86
sortie en 1997 utilise une puce
ROM
de
256 Kio
non réinscriptible logiciellement, initialement une
Atmel AT27C020
.

a découvert un prototype
TI-86
dérogeant à cette règle. Il utilise une puce
ROM
qui n'est pas soudée sur la carte mais amovible, emboîtée dans un socle. Jusqu'ici rien de surprenant, il était normal pour les ingénieurs
Texas Instruments
de se donner les moyens de tester facilement leurs modifications apportées au système. Au lieu de remplacer la calculatrice de développement au complet, pour tester une nouvelle version ici il suffisait tout simplement de remplacer la puce
ROM
.

Sauf que ce prototype était loin de nous avoir révélé tous ses secrets. Petite différence niveau référence, la
ROM
n'est pas une
AT27C020
mais une
AT29C020
...

12567Une différence de taille en fait, puisque l'
Atmel AT29C020
exploite la technologie
Flash
et est donc en prime reprogrammable logiciellement ! :bj:

Le prototype fait tourner une version système
1.4001
totalement inconnue jusqu'alors.

Sur les versions équipant les
TI-86
commercialisées
(
1.2
,
1.3
,
1.4
,
1.5
et
1.6
)
, le dernier octet de code système en
ROM
se situe à l'
offset
0x361F0
, laissant un peu plus de 40Ko libres après cela. La taille du système
TI-86
est donc restée extrêmement stable au cours de ses diverses évolutions.

Alors qu'on aurait pu la supposer très similaire à la version
1.4
, la version
1.4001
du prototype déroge à cette règle. A l'
offset
0x361F0
nous n'avons ici qu'une interruption temporaire du code, un autre bloc de code de plus de
3Ko
étant présent plus loin à l'offset
0x3C000
! :o
Pour un système dont la fin n'avait jamais bougé du moindre octet,
3K
c'est énorme... On y trouve plusieurs chaînes en clair :
Waiting
Receiving
Done
ERROR!
RC!

Commences-tu à comprendre ? Il s'agit tout simplement d'un code de mise à jour du système attendant donc la réception du nouveau système à inscrire en mémoire
Flash ROM
.

Avant la
TI-89
haut de gamme de 1998, la
TI-86
de 1997 semble donc être le premier modèle
Texas Instruments
à avoir été conçu pour exploiter la technologie
Flash
à des fins de mise à jour du système, même si en pratique cela n'a été utilisé qu'en interne sur les prototypes et modèles de développement ! :bj:

Et d'ailleurs, une étude du code en question par révèle le raccourci secret qui permet d'accéder à l'écran de mise à jour du système. Proche du
2nd
MORE
ALPHA
S
pour l'auto-diagnostic, c'est
2nd
MORE
ALPHA
F
. L'écran alors obtenu est aisément distinguable de celui de réception des variables et programmes, et finit par retourner une erreur puisque nous n'avons rien à lui envoyer.

Texas Instruments
n'ayant jamais diffusé de fichier de mise à jour pour la
TI-86
, il resterait donc maintenant à reconstruire le format attendu pour ensuite pouvoir en rajouter la gestion dans un logiciel de connectivité utilisable de nos jours, comme
TiLP
. ;)

Divers La technologie TI-Innovator distribuée chez Easytis

New postby critor » 29 Aug 2020, 15:06

12212La technologie
TI-Innovator
permet à ta calculatrice
TI-83 Premium CE
ou
TI-Nspire CX
de piloter des robots ou interagir avec des objets connectés grâce à divers capteurs et actionneurs.

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée, notamment en
SNT
et spécialité
NSI
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les algorithmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes pourront donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :bj:

En plus tous ces éléments sont programmables directement en
Python
depuis ta
TI-83 Premium CE Edition Python
, le langage de programmation universel au lycée, et bientôt également depuis ta
TI-Nspire CX II
avec la mise à jour qui arrive d'ici quelques semaines. :D

Quelques éléments de la solution
TI-Innovator
pouvaient être commandés chez et .

Toutefois l'écosystème
TI-Innovator
est bien plus large que ça, et ces boutiques étaient très loin de lister l'ensemble des éléments ou de rendre honneur aux formidables possibilités.

Simple constat, nous ne jetons pas la pierre, ce n'est pas le domaine d'activité des boutiques en question et nous supposons que les modestes volumes de ventes par leur intermédiaire ne poussaient pas à aller plus loin.

Donc grande nouveauté pour cette rentrée 2020, un éventail bien plus ouvert de la solution
TI-Innovator
est maintenant distribué par un expert du genre,
Easytis
! :bj:

Sont disponibles selon les pages 14-15 du nouveau catalogue 2020-2021 :
  • interface qui vient rappelons-le avec :
    • connectique : 3 entrée pour capteurs
      Grove
      , 3 sorties pour actionneurs
      Grove
      , connecteur 20 broches pour platine d'essais, port
      I²C
      , port
      mini-USB
      pour connexion calculatrice directement avec le câble d'échange de données d'origine, port
      micro-USB
      pour alimentation externe optionnelle
    • capteur de luminosité intégré
    • actionneurs intégrés : diode rouge, diode
      RVB
      , haut-parleur
  • robot pilotable et qui lui non plus ne vient pas tout seul :
    • capteurs intégrés : distance à l'avant, couleur sur le dessous
    • diode
      RVB
      sur le dessus
  • grille programmable offrant 2×8= 16 diodes
    RVB
    adressables
  • capteurs
    Grove
    (distance, luminosité, température, effet de Hall, humidité...)
  • actionneurs
    Grove
    (diodes de différentes couleurs, moteur de vibration, servomoteur, ...)
  • TI-SensorLink
    : adaptateur
    Grove
    pour capteurs analogiques
    Vernier
  • batterie
    micro-USB
    externe
Espérons que ce nouveau distributeur cette fois-ci spécialisé et visiblement motivé, saura catalyser la création de projets
TI-Innovator
! :D


Source
:
https://fr.calameo.com/read/0038585706b723d6bb7b6 via https://www.easytis.com/fr/content/12-d ... catalogues

Divers Housses de protection: nouveaux accessoires tiers Jarrety

New postby critor » 29 Aug 2020, 10:35

Pour tes achats individuels ou commandes groupées de calculatrices scolaires en ligne, en France tu avais historiquement le choix entre les distributeurs scolaires suivants :
Pour cette rentrée 2020 se rajoute également avec sa boutique unifiée
Casio
/
Hewlett Packard
/
NumWorks
/
Sharp
/
Texas Instruments
, agrémentée de toute une offre de services et accessoires ! :bj:

Face à cette concurrence nouvelle,
Jarrety
avait commencé à totalement se réinventer pour cette rentrée 2020, avec tout ce qui n'avait jamais été tenté jusqu'à présent.
D'une part, comme déjà annoncé,
Jarrety
inaugure lui aussi une toute nouvelle offre de services pour ses calculatrices, te proposant dorénavant une extension de garantie
5 ans
en option pour ta
TI-83 Premium CE
à
9,88€
.
D'autre part, comme également annoncé,
Jarrety
se diversifie et distribue désormais également les calculatrices
Casio
et
NumWorks
.
Enfin,
Jarrety
passe aux accessoires tiers, avec une housse de protection molletonnée pour protéger ton précieux écran contre les rayures et chocs.

Jarrety
poursuit aujourd'hui en ce sens, avec désormais une housse rigide en nylon.

De quoi gâter ta fidèle calculatrice ! ;)

Lien
:
https://jarrety.fr/home/71-housse-rigid ... trice.html

Divers QCC 2020 épisode 11 : Ecrans et luminosités

New postby critor » 27 Aug 2020, 22:54

5409
Quelle Calculatrice programmable Choisir 2020


Episode 11 - Ecrans et luminosités

1291412913Sur une suggestion de , nous terminons aujourd'hui l'évaluation des écrans de calculatrices avec un test de luminosité, du moins pour les écrans disposant d'un éclairage.

C'est aujourd'hui la
TI-83 Premium CE Edition Python
qui va travailler pour nous. Nous allons en effet utiliser le
TI-Innovator Hub
, un périphérique pour calculatrices
TI
ayant le gros avantage d'être interrogeable et programmable en
Python
. Les valeurs seront donc certifiées
Texas Instruments
.

Le
TI-Innovator Hub
dispose justement d'un capteur de luminosité intégré, interrogeable via brightns.measurement() et retournant une valeur décimale comprise entre
0
et
100
.

12915Niveau protocole de test nous poserons donc le
TI-Innovator Hub
sur la calculatrice testée comme illustré ci-contre, c'est-à-dire côté capteur de luminosité avec ce dernier centré le plus possible sur l'écran en question, et bien évidemment dans une pièce obscure.

Nous afficherons de plus un écran blanc sur la calculatrice testée.

Voici un script de mesure pour
TI-83 Premium CE Edition Python
:
Code: Select all
from ti_system import *
import brightns

def brightns_measurements():
  l = []
  while not escape():
    l.append(brightns.measurement())
  return l

L'appel brightns_measurements() effectue une série de mesures de luminosité en rafale jusqu'à-ce que l'on tape la touche
annul
, et les retourne sous forme de liste.

On peut alors représenter cette liste sous forme de diagramme, et on se rend compte que les valeurs récupérées pourtant sans rien déplacer pendant la mesure sont tout sauf constantes, avec des pics réguliers loin d'être négligeables.

Que garder dans tout ça ? Nous faisons le choix de retenir la valeur moyenne :
Code: Select all
l = brightns_measurements()
sum(l) / len(l)


Nous effectuerons jusqu'à 4 séries de mesures par calculatrice testée :
  • avec luminosité par défaut
  • avec luminosité réglée au maximum
  • avec luminosité réglée au minimum
  • une fois la calculatrice passée en mode économie d'énergie, c'est-à-dire quand on la laisse allumée sans rien toucher pendant un délai variant de une à plusieurs minutes selon les modèles


12795Commençons par mesurer une autre
TI-83 Premium CE Edition Python
. La luminosité y est réglable au clavier avec
2nde
et
2nde
. Nous obtenons :
  • 0,905
    avec la luminosité par défaut
  • 1,441
    avec la luminosité réglée au maximum
  • 0,421
    avec la luminosité réglée au minimum
  • 0,297
    une fois la calculatrice passée dans le mode d'économie d'énergie, après un délai de
    1min30
    d'inutilisation
Nous retiendrons ces mêmes valeurs pour la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
ainsi que pour les anciennes
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE-T
.


12857Voici maintenant la
TI-Nspire CX II CAS
. La luminosité est ici ajustable au clavier avec
+
et
-
. Nous ignorons hélas la luminosité par défaut car il ne semble pas y avoir de moyen de la réinitialiser, la dernière valeur réglée étant conservée après redémarrage de la calculatrice. Il aurait fallu avoir une machine neuve jamais utilisée sous la main. Sur le reste nous avons donc :
  • 1,708
    avec la luminosité réglée au maximum
  • 0,431
    avec la luminosité réglée au minimum
  • 0,365
    une fois la calculatrice passée en mode d'économie d'énergie, par défaut après un délai de
    5
    minutes également réglable sur
    1
    ,
    3
    ,
    10
    ou encore
    30
    minutes
Globalement c'est donc un peu plus lumineux ici.

Nous retiendrons ces mêmes valeurs pour les autres modèles
TI-Nspire CX II
ainsi que pour les anciennes
TI-Nspire CX
.


La
Casio Graph 75+E
dispose d'un éclairage manuel de l'écran, activable via
SHIFT
OPTN
.

La luminosité n'est ici pas réglable, nous obtenons une unique valeur faiblarde de
0,357
, sans doute suffisante pour un écran monochrome.


12826Voici maintenant la
Casio Graph 90+E
. La luminosité est ici réglable dans l'application
Système
sur des valeurs allant de
1/5
à
5/5
. Nous mesurons :
  • 0,680
    avec la luminosité par défaut
    (
    3/5
    )
  • 1,258
    avec la luminosité réglée au maximum
    (
    5/5
    )
  • 0,403
    avec la luminosité réglée au minimum
    (
    1/5
    )
  • 0,289
    une fois la calculatrice passée en mode économie d'énergie, par défaut après un délai de
    30
    secondes également réglable sur
    1
    ou
    3
    minutes
    (compté en interne comme un réglage de la luminosité à
    0/5
    )

    A noter qu'en mode examen le comportement de ce mode économie d'énergie est différent, réglant la luminosité non pas à
    0/5
    mais
    1/5
    , peut-être pour que l'écran soit davantage visible et donc plus facilement vérifiable pour les surveillants.
Bref, un écran qui malgré ses remarquables qualités
(dimensions, définition, ...)
a le défaut d'être bien peu lumineux, ce que nous avions déjà remarqué avec davantage de difficultés à le prendre correctement en photo pour illustrer nos actualités.


12871Passons à la
Casio fx-CP400+E
. La luminosité est ici ajustable dans l'application
Système
sur des valeurs allant de
1/13
à
13/13
. Nous obtenons :
  • 0,760
    avec la luminosité par défaut
    (
    7/13
    )
  • 1,223
    avec la luminosité réglée au maximum
    (
    13/13
    )
  • 0,404
    avec la luminosité réglée au minimum
    (
    1/13
    )
  • 0,308
    une fois la calculatrice passée en mode économie d'énergie après
    30
    secondes également réglable sur
    1
    ,
    3
    ou même
    10
    minutes
    (compté en interne comme un réglage à
    0/13
    )
C'est donc ici à peu près pareil, malgré ses énormes qualités
(dimensions, définition, tactile, ...)
cet écran n'est franchement pas une lumière.


12882Quant à la
HP Prime
, la luminosité s'y règle au clavier avec
On
+
et
On
-
. Ici à nouveau nous ignorons la valeur par défaut, le redémarrage de la calculatrice conservant la dernière valeur réglée. Nous avons :
  • 1,134
    avec la luminosité réglée au maximum
  • 0,382
    aussi bien avec la luminosité réglée au minimum qu'en mode économie d'énergie, activé après
    30
    secondes
Nous passons ici clairement du côté obscur...


12836Et enfin arrive la
NumWorks
. La luminosité y est ajustable dans l'application
Paramètres
sur
13
valeurs différentes avec le
firmware
officiel. Nous ne sommes pas sûrs de la valeur par défaut, le réglage étant ici encore persistant.

L'ancienne édition matérielle
NumWorks N0100
, nous donne :
  • 3,019
    avec la luminosité réglée au maximum
  • 0,424
    aussi bien avec la luminosité réglée au minimum qu'en mode économie d'énergie, activé après
    30
    secondes
C'est déjà pas mal du tout, le jour après la nuit.

Sur la dernière édition matérielle
NumWorks N0110
, c'est encore plus extraordinaire :
  • 3,900
    avec la luminosité réglée au maximum
  • 0,496
    aussi bien avec la luminosité réglée au minimum qu'en mode économie d'énergie, activé après
    30
    secondes

Précisons qu'avec le
firmware
tiers
Omega
tu auras le choix entre
17
valeurs de réglages, et qu'en prime la luminosité sera réglable à tout moment au clavier via
shift
+
et
shift
-
.


Après, avoir une meilleure luminosité n'est pas forcément qu'un avantage, pouvant avoir des conséquences négatives sur l'autonomie, ce que nous tenterons de voir.


Résumé comparatif des données écrans, avec :
  • en bas les seules capacités officielles d'origine utilisables en mode examen
  • en haut l'ensemble des possibilités

Afin de pouvoir classer les modèles équitablement, nous excluons la luminosité par défaut
(pas toujours mesurée)
, ainsi que la luminosité minimale
(selon les modèles parfois confondue avec le mode économie d'énergie, parfois distincte)
. Nous retenons donc la luminosité maximale.

Link to topic: QCC 2020 épisode 11 : Ecrans et luminosités (Comments: 14)

TI-z80 Tuto mise à jour 5.5+ avec assembleur 83 Premium CE / 84+CE

New postby critor » 27 Aug 2020, 12:41

Sortie pour la rentrée 2015, la formidable
TI-83 Premium CE
(ou
TI-84 Plus CE
sur d'autres rives)
a su s'imposer en tant que référence au lycée français, devenant rapidement la 1ère calculatrice graphique couleur en terme de ventes. :D

Une ascension fulgurante due entre autres et en grande partie à la formidable ludothèque que sa communauté a su lui concocter, exploitant la possibilité de programmer en langage machine dit assembleur, une fonctionnalité historique présente depuis 1996 chez
Texas Instruments
, véritable signature du constructeur ! :bj:

Hélas, il y a eu en février 2020 une communication des plus maladroites par un enseignant-vidéaste français très populaire sur sa chaîne grand public, montrant en détails comment contourner le mode examen sur
TI-83 Premium CE
grâce à un
bug
. Une vidéo induisant ses spectateurs en erreur, car sans préciser que le problème avait déjà été corrigé depuis longtemps, que ce n'était plus fonctionnel que sur les très anciennes versions matérielles et logicielles qu'il utilisait et qui étaient déjà en voie de disparition. :mj:

Un tuto de fraude n'a pourtant strictement rien à faire sur une chaîne grand public. C'est quelque chose qui se discute en petit comité, qui se transmet en privé, que ce soit à ses complices et potentielles futures victimes lorsqu'elles se feront attraper, à ses supérieurs, ou encore directement au constructeur concerné, marque de politesse et de respect. :#non#:

Une vidéo donc qui malgré les vacances d'hiver a
buzzé
au-delà de tout contrôle, enchaînant les centaines de milliers de vues jour après jour, informant donc une part très importante des candidats qui auraient alors pu se mettre à rechercher un ancien modèle d'occasion affecté par le
bug
en question
('heureusement' si on peut dire que les épreuves d'examen 2020 ont finalement été annulées)
.

Sans doute également visionnée au plus haut sommet de l'Etat, c'est une vidéo qui a mis
injustement
Texas Instruments
dans une position très désagréable. Le constructeur a estimé devoir renvoyer un signal très fort en retour, et a tout aussi injustement décidé d'interdire l'exécution des programmes assembleur à compter de la mise à jour
5.5
. Injuste car de notre point de vue le code machine tiers contribué bénévolement depuis des années n'a strictement rien à voir avec un
bug
introduit par le constructeur en personne dans le code machine officiel de son mode examen.

Bref, une dégradation des capacités pourtant présentes à l'achat de ta calculatrice, et ce sans aucun retour possible une fois la mise à jour effectuée, un code étant en effet alors inscrit dans une zone non réinitialisable de la mémoire afin de bloquer toute tentative ultérieure d'installation d'une version inférieure.

Jusqu'à aujourd'hui. Car
Cemetech
, grand site communautaire anglophone popularisant et vulgarisant depuis des années le
hacking
/bidouillage notamment des calculatrices graphiques auprès des jeunes, des passionnés et du grand public, notamment via sa présence chaque année depuis 7 ans au salon
World Maker Faire
, te révèle enfin aujourd'hui une possibilité inespérée de mettre à jour ta calculatrice en version
5.5
ou
5.6
tout en conservant l'accès aux programmes assembleur ! :bj:

Il ne s'agit pas d'une méthode de fraude, il s'agit d'un moyen de récupérer des fonctionnalités légitimes pour lesquelles tu avais payé et, comme
Cemetech
, nous estimons donc ne pas avoir à nous interdire d'en parler publiquement.

t'y révèle donc que c'est très simple, enfantin même. Si tu n'as pas encore mis à jour en version
5.5
ou supérieure, il te suffit tout simplement d'installer
Cesium
, développé par également sur
Cemetech
.

Cesium
est en effet une application de
shell
, c'est-à-dire qu'elle est capable de lancer des programmes assembleur directement sans passer par les commandes bloquées par
Texas Instruments
.

Cesium
étant une application non officielle, tu as besoin de lancer un programme assembleur d'installation, d'où l'impératif de le faire
avant
la mise à jour.
12911Mais une fois
Cesium
installé tu peux alors sans crainte mettre à jour en version
5.5
ou supérieure, les applications sont en effet conservées lors de ce processus ! :bj:

Et voilà, ta
TI-83 Premium CE
,
TI-83 Premium CE Edition Python
ou
TI-84 Plus CE
est maintenant en version
5.5
ou
5.6
, et lorsque tu as besoin de lancer un programme assembleur il te suffira tout simplement d'aller le faire depuis
Cesium
! :D

Attention, cette astuce ne concerne pas les
TI-84 Plus CE-T Python Edition
. Pour cette rentrée ces nouveaux modèles bénéficient en effet d'un stock fraichement assemblé, et déjà préchargé avec une version
5.5.5
. :'(

Tu n'as donc d'origine déjà plus aucun moyen d'y exécuter le moindre programme assembleur, et donc strictement aucune possibilité d'installer
Cesium
. :#non#:




Gros avertissement toutefois, cette astuce, qui a certes le mérite d'exister, est très loin d'être la solution idéale pour tout-le-monde. /!

En effet il y a un moment où les applications présentes en mémoire sont vérifiées et nettoyées, c'est à l'activation du mode examen. Toute activation du mode examen entraînera la suppression définitive de
Cesium
, et ce sans aucun moyen de le réinstaller si tu as mis à jour en version
5.5
ou supérieure entre temps. :#non#:

Pour les possesseurs d'une ancienne
TI-83 Premium CE
, ancienne
TI-84 Plus CE-T
ou
TI-84 Plus CE
ça ne change donc rien, nous te déconseillons toujours fermement toute mise à jour en version
5.5
ou
5.6
. Les rares améliorations que ces mises à jour apportent à ton modèle concernent les applications , et
PolySmlt2
, qui peuvent parfaitement être installés séparément à partir des liens ci-après et à la différence sans aucun inconvénient.

Pour les possesseurs de
TI-83 Premium CE Edition Python
, si il y a besoin des formidables nouvelles possibilités
Python
apportées à compter de la version
5.5
,
Cesium
est ici la seule option te permettant d'en profiter sans dégrader ta machine. En te souhaitant dans ce cas de tomber sur des enseignants qui n'exigeront pas le passage en mode examen pour leurs évaluations, remettant donc la suppression définitive du support des programmes assembleur au jour où tu passeras tes épreuves écrites d'examen. Peut-être y a-t-il moyen de leur expliquer aussi, l'effacement
(et non simple verrouillage)
automatique de certains des fichiers que tu as toi-même chargés dans ta calculatrice lors du passage en mode examen étant tout sauf le fonctionnement attendu.

Téléchargements
:


Source
:
https://www.cemetech.net/forum/viewtopi ... 515#287515
(+ logs
IRC EFNet #cemetech
toute la journée d'hier, tellement cette découverte a réveillé les passions et redonné espoir dans le contexte actuel)


Crédits photos
:

Casio Test-découverte Casio Graph 25+E II version 3.20 rentrée2020

New postby critor » 26 Aug 2020, 14:32

120881208711072Pour cette rentrée 2020
Casio
termine la migration de ses calculatrices graphiques monochromes vers la nouvelle génération technologique
USB Power Graphic 3
.

Au menu un
relooking
complet du boîtier ainsi qu'une refonte majeure du matériel : processeur 2 fois plus rapide passant de
29,5 MHz
à
59 MHz
, doublement de la capacité
Flash
de
4 Mio
à
8 Mio
, ce qui double également la mémoire de stockage de
1,5 Mio
à
3 Mio
, nouveau contrôleur écran, ... mais également des nouveautés logicielles avec une nouvelle application
Python
, l'ajout de l'Italien dans le choix des langues ainsi que des
QR Code
d'aide associés aux commandes listées au catalogue.

Casio
avait offert la primeur de la nouveauté à la France dès la rentrée 2019 avec la
Graph 35+E II
remplaçant les
Graph 35+E
et
Graph 75+E
. Le reste des gammes française et internationale suit donc pour cette rentrée 2020 avec :
  • remplacement de la
    fx-9860GII
    (similaire à l'ancienne
    Graph 75+E
    )
    par la
    fx-9750GIII
    ou
    fx-9860GIII
    selon les pays
  • remplacement de la
    fx-9750GII
    (similaire à l'ancienne
    Graph 35+E
    )
    par la
    fx-9750GIII
    ou
    fx-9860GIII
    selon les pays
  • remplacement de la
    fx-7400GII
    (similaire à la
    Graph 25+E
    )
    par la
    fx-7400GIII
  • remplacement de la
    Graph 25+E
    par la
    Graph 25+E II

Voici une petite table rapide pour y voir plus clair dans les équivalences selon les générations et zones géographiques :
France
Amérique
du Nord
gamme
internationale
USB Power Graphic 2
Graph 25+E

Graph 35+E

Graph 75+E
fx-7400GII

fx-9750GII

fx-9860GII
USB Power Graphic 3
Graph 25+E II

Graph 35+E II
fx-7400GIII

fx-9750GIII
fx-7400GIII

fx-9860GIII

La nouvelle
Graph 25+E II
est donc à son tour le grand événement de cette rentrée 2020 ; voyons donc sans plus attendre ce qu'elle vaut.








1) Déballage :

Go to top

1258012581Voici donc ci-contre la
Graph 25+E II
, la nouveauté de la rentrée 2020.

Comme indiqué il s'agit donc d'un modèle conforme avec le mode examen qui sera
normalement
inauguré à la session d'examens 2021.

1257212575L'emballage contient la calculatrice, son couvercle coulissant, ainsi qu'un pack d'accessoires.

Le pack d'accessoires en question renferme :
  • un guide de prise en main rapide commun aux
    Graph 25+E II
    et
    Graph 35+E II
  • la carte de garantie
  • un câble
    mini-Jack 2.5mm
    pour transfert de données entre calculatrices
  • 4 piles
    AAA
    neuves de chez
    Panasonic

1260612605Revenons donc à la calculatrice
Graph 25+E II
, qui reprend donc le nouveau boîtier
Graph 35+E II
à une différence de coloris près.

Nous bénéficions donc du nouveau couvercle pouvant être glissé sur la calculatrice aussi bien par en haut que par en bas, pour un total de 4 positions possibles.

Le coloris de l'ancienne
Graph 25+E
pouvait être vu comme une inversion des couleurs de la
Graph 35+E
, avec d'une part le couvercle et la face arrière, et d'autre part la face avant. C'est visiblement ce même principe qui est repris et nous donne ici le coloris de la
Graph 25+E II
.

Les modèles d'entrée de gamme
Graph 25
sont historiquement des versions matériellement et logiciellement allégées des
Graph 35
. Nous allons voir de suite si c'est toujours le cas avec la
Graph 25+E II
.

125781257712579Notons la superbe rosace gravée au verso comme sur
Graph 35+E II
, décidément la signature de la génération
USB Power Graphic 3
, l'occasion de belles discussions avec ton enseignant de Mathématiques à la rentrée ! ;)




2) Ecran et connectivité :

Go to top

1258512582Nous disposons donc ici d'écran large de 128×64 pixels, fort agréablement dimensionné. Toutefois, l'ancienne
Graph 25+E
présentait un écran nettement inférieur à celui de la
Graph 35+E
. L'écran était un peu plus petit et de plus utilisait des cristaux liquides bleus au lieu de noirs. Beaucoup moins contrasté, la lisibilité en était donc assez mauvaise.

Et bien excellente nouvelle,
Casio
met fin à cette pratique. Le nouveau modèle d'entrée de gamme
Graph 25+E II
dispose désormais du même superbe écran monochrome que le milieu de gamme
Graph 35+E II
; c'est-à-dire un écran aussi grand et surtout correctement contrasté à la lisibilité donc excellente ! :bj:

1259212603Un autre allègement matériel touchait la connectivité. L'ancienne
Graph 25+E
était dépourvue du port
mini-USB
présent sur le reste de la gamme
USB Power Graphic 2
, et ici c'est par contre toujours le cas sur la
Graph 25+E II
.

D'origine donc, note bien que tu n'auras aucune connexion directe à l'ordinateur. Pour charger tes données il te faudra soit les transférer depuis une autre calculatrice
Casio Graph
, soit les taper à la main.

3718Pour la communication avec un ordinateur il te faudra acquérir séparément une interface ou compatible. L'interface officielle est difficile à trouver en neuf, actuellement en rupture de stock chez le distributeur
TS Promotion
depuis plusieurs années.

Une interface parfaitement compatible est disponible pour un peu moins cher chez le français
Util-Pocket
.

Note bien que dans les deux cas, en additionnant les prix de la
Graph 25+E II
et de l'interface, tu vas atteindre et même dépasser le coût d'une
Graph 35+E II
munie d'origine d'un port mini-USB et ne nécessitant donc aucune interface, sans compter les fonctionnalités bien plus étendues. Donc autant acheter directement une
Graph 35+E II
, non ? ;)

La communication est contrôlée ensuite côté ordinateur via le logiciel
Casio FA-124
.

FA-124
permettait alors de transférer des fichiers, et d'effectuer des captures d'écran.

Pour les captures d'écran à réaliser avec
SHIFT
7
sur les
Casio Graph
, 2 modes sont configurables à l'aide de la touche
F6
dans l'application
Link
:
  • Mémoire
    : La capture d'écran est stockée dans la mémoire de la calculatrice, pour un maximum de 20 captures d'écran. Il faut donc ensuite transférer manuellement le fichier en question avec
    FA-124
    , et le convertir en un format d'image plus standard.
  • ScreenCapture
    : La capture d'écran est envoyée automatiquement vers
    FA-124
    où l'on obtient un affichage qui peut être directement copié-collé.

Ces deux modes de capture d'écran étaient encore disponibles sur l'ancienne
Graph 25+E
. Toutefois, pour une raison que nous ignorons, le mode
ScreenCapture
a été supprimé sur
Graph 25+E II
. Plus rien n'est donc configurable, et exploiter une capture d'écran spécifique à ce modèle va donc être compliqué. :'(




3) Applications intégrées :

Go to top

Le caractère d'entrée de gamme de l'ancienne
Graph 25+E
était très loin de se limiter au matériel. Logiciellement nous n'avions également que 9 applications accessibles au menu principal, nettement moins que sur le reste de la gamme
USB Power Graphic 2
:
Graph 25+E
fx-7400GII
fx-7400GIII
Graph 35+E

(version
2.05-2.09
)

fx-9750GII
Graph 35+E

(version
2.10
)
Graph 75+E
fx-9860GII
Graph 35+E II
fx-9750GIII
fx-9860GIII
RUN

Image
STAT

Image

Image

Image
GRAPH

Image

Image
TABLE

Image

Image

Image
EQUA

Image
PRGM

Image

Image

Image
LINK

Image
MEMORY

Image
SYSTEM

Image

Image
RUN·MAT

Image
STAT

Image

Image

Image
GRAPH

Image
DYNA

Image
TABLE

Image
RECUR

Image
CONICS

Image
EQUA

Image
PRGM

Image
TVM

Image
E·CON2

Image
LINK

Image
MEMORY

Image
SYSTEM

Image

Image
RUN·MAT

Image
STAT

Image

Image
S·SHT

Image
GRAPH

Image
DYNA

Image
TABLE

Image
RECUR

Image
CONICS

Image
EQUA

Image
PRGM

Image
TVM

Image
E·CON2

Image
LINK

Image
MEMORY

Image
SYSTEM

Image

Image
RUN·MAT

Image
STAT

Image
e·ACT

Image
S·SHT

Image
GRAPH

Image
DYNA

Image
TABLE

Image
RECUR

Image
CONICS

Image
EQUA

Image
PRGM

Image
TVM

Image
E·CON3

Image
LINK

Image
MEMORY

Image
SYSTEM

Image

Image
RUN·MAT

Image
STAT

Image
e·ACT

Image
S·SHT

Image
GRAPH

Image
DYNA

Image
TABLE

Image
RECUR

Image
CONICS

Image
EQUA

Image
PRGM

Image
TVM

Image
E·CON3

Image
LINK

Image
MEMORY

Image
SYSTEM

Image
PYTHON

Image
9
apps
14
apps
15
apps
16
apps
17
apps

Aucun progrès sur
Graph 25+E II
, nous continuons à ne bénéficier que de ces mêmes 9 applications :
  1. RUN
  2. STAT
  3. GRAPH
  4. TABLE
  5. EQUA
  6. PRGM
  7. LINK
  8. MEMORY
  9. SYSTEM
Toutefois le caractère d'entrée de gamme de l'ancienne
Graph 25+E
était loin de se limiter au seul nombre d'applications disponibles. Nous allons donc voir si les applications concernées ont été améliorées.




4) Application RUN, calcul et menu TEST MODE :

Go to top

L'application de calcul de l'ancienne
Graph 25+E
s'appelle
RUN
et non pas
RUN·MAT
comme sur les modèles supérieurs. C'est en effet qu'elle ne gère ni les matrices ni les vecteurs.

C'est très loin d'être la seule limitation. Pas de possibilité de remonter dans l'historique de calcul affiché avec
pour réutiliser une saisie ou résultat précédent, nous ne pouvons ici manipuler que le dernier résultat ou saisie.

Pas de calcul exact
QPiRac
, ici seules les fractions sont gérées.

Et aucune saisie ou affichage en écriture naturelle, nous n'avons droit qu'à des affichages en ligne pas toujours agréables à lire, et à des saisies en ligne à parenthéser correctement pour éviter les erreurs.

Toutes ces limitations semblent hélas toujours présentes sur
Graph 25+E II
, et le choix de ce modèle à la rentrée au lycée sera donc un douloureux retour en arrière par rapport à une
TI/Casio Collège
.

86068601Toutefois, sur l'ancien modèle
Graph 25+E
, il existait un menu secret
TEST MODE
appelable de la façon suivante :
  • Eteindre la calculatrice avec
    SHIFT
    AC/ON
    .
  • Maintenir enfoncées simultanément les touches
    OPTN
    x10^x
    .
  • Sans relâcher ces 2 touches, allumer la calculatrice avec
    AC/ON
    .
    On obtient alors une boîte
    DIAGNOSTIC MODE
    .
  • Relâcher toutes les touches.
  • Taper alors successivement le code secret
    5
    9
    6
    3
Dans le menu
TEST MODE
alors obtenu, on pouvait activer la saisie et l'affichage en écriture naturelle et ce de façon persistante, même en mode examen.

12600Hélas,
Casio
semble avoir supprimé cet accès au menu
TEST MODE
sur
Graph 25+E II
. La combinaison
5
9
6
3
ne fait désormais que quitter la boîte
DIAGNOSTIC MODE
, et il n'est donc plus possible d'activer l'écriture naturelle.
Une régression ici majeure de fonctionnalité. :mj:




5) Application STAT, probabilités et échantillonnage :

Go to top

Sur l'ancienne
Graph 25+E
, l'application
STAT
était dépouillée de plusieurs menus de bas d'écran et donc fonctionnalités présentes sur le reste de la gamme
USB Power Graphic 2
:
  • distributions de probabilités
    (lois binomiale, normale, ...)
  • échantillonnage avec tests de prise de décision et intervalles de fluctuation/confiance
Pas d'amélioration ici sur la
Graph 25+E II
.




6) Application MEMORY et mémoire :

Go to top

Contrairement au reste de la gamme
USB Power Graphic 2
, l'application
MEMORY
de l'ancienne
Graph 25+E
ne donnait accès qu'à un seul espace dit
Mémoire principale
. Il s'agit d'un espace de stockage pris sur la mémoire
RAM
, et enregistré en mémoire
Flash
à chaque extinction de la calculatrice.

De plus, la capacité n'en était pas de
62 Ko
mais seulement
20 Ko
, un bridage volontaire puisque le matériel était identique.

Pour le matériel nous verrons plus tard, mais en tous cas pas d'amélioration avec la
Graph 25+E II
qui continue à n'offrir que
20 Ko
d'espace de stockage
RAM
pour les variables.

Aucune trace d'un espace de stockage
Flash
. Sur l'ancienne
Graph 25+E
cela se comprenait, puisque la mémoire
Flash
faisait
2 Mio
et était presque entièrement occupée par le système d'exploitation, ne permettant donc aucun ajout d'application.
Comme ses sœurs de la gamme
USB Power Graphic 3
, la
Graph 25+E II
bénéficie-t-elle d'une puce
Flash
de capacité supérieure qui nous permettrait d'espérer un jour des mises à jour ou astuces intéressantes en ce sens ou pas ? Nous verrons également cela plus loin. ;)




7) Application PRGM, processeur et performances :

Go to top

Traitons maintenant de l'aspect programmable de la machine et surtout de ses performances. A cette fin, prenons le script
Python
qui a servi de support de test au
QCC 2019
:
Code: Select all
try:
  from time import *
except:
  pass

def hastime():
  try:
    monotonic()
    return True
  except:
    return False

def seuil(d):
  timed,n=hastime(),0
  start,u=0 or timed and monotonic(),2.
  d=d**2
  while (u-1)**2>=d:
    u=1+1/((1-u)*(n+1))
    n=n+1
  return [(timed and monotonic() or 1)-start,n,u]


Nous allons ici chronométrer le temps que met un appel seuil(0.008).
Mais, il n'y a pas d'application
Python
comme clairement indiqué au dos de l'emballage. Et vu la haute ressemblance avec la
Graph 35+E II
tu devras donc faire très attention à ne pas te tromper dans ton achat. :#non#:


Traduisons donc dans le langage historique de la machine :
Code: Select all
?→D
0→N
2→U
D^2→D
While (U-1)^2≥D
  1+1÷((1-U)*(N+1))→U
  N+1→N
WhileEnd
{N,U}


Nous chronométrons donc ici avant réponse
1min 13,5s
, soit très légèrement plus rapide que la
Graph 35+E II
.
Mais peut-être que la différence est due ici à l'absence de gestion du calcul exact et nous pouvons donc conjecturer exactement le même processeur 32 bits : un
SH4
cadencé à
58,98 MHz
.

Voici ce que ça donne avec les autres modèles, même programme traduit dans le langage historique de chaque machine et exécuté hors de tout contexte numérique exact ou formel :
  1. 0,498s
    :
    NumWorks N0110
    (32 bits : Cortex-M7/ARMv7 @
    216MHz
    )
  2. 0,688s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex-A7/ARMv7 @
    528MHz
    )
  3. 0,785s
    :
    NumWorks N0100
    (32 bits : Cortex-M4/ARMv7 @
    100MHz
    )
  4. 2,41s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  5. 8,93s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  6. 12,24s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    120MHz
    )
  7. 18,94s
    :
    TI-Nspire CX CR4+
    (révisions W+)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    )
  8. 20,92s
    :
    TI-Nspire CX
    (révisions A-V)
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    )
  9. 50,77s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  10. 73,50s
    :
    Casio Graph 25+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  11. 81,03s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    58,98MHz
    )
  12. 101,1s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @
    29,49MHz
    )
  13. 117,29s
    :
    Casio Graph 25+E
    (32 bits : SH4 @
    29,49MHz
    )
  14. 120,51s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    /
    TI-84 Plus CE-T Python Edition
    /
    TI-84 Plus CE
    (révisions M-O)
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    )
  15. 196,79s
    :
    TI-83 Premium CE
    /
    TI-84 Plus CE
    (révisions A-L)
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    )
  16. 260,41s
    :
    TI-82 Advanced
    /
    TI-84 Plus T
    (8 bits : z80 @
    15MHz
    )
  17. 607,91s
    :
    Casio fx-CP400+E
    (32 bits : SH4 @
    117,96MHz
    )
  18. 672,65s
    :
    Casio fx-92+ Spéciale Collège
    (8 bits : nX-U8/100 >
    1,5MHz
    - spécifications ancien modèle fx-92 Collège 2D+, non confirmées sur le nouveau)
  19. 798,18s
    :
    Esquisse GCEXFR
    /
    Lexibook GC3000FR
    (non programmable, estimation relative par comparaison des performances en tracé de graphes avec le modèle le plus proche technologiquement, la
    TI-82 Advanced
    )

Et si l'on ne retient que les dernières révisions matérielles de chaque modèle, voici les performances proportionnelles de chacun :


Malgré ses caractère et prix d'entrée de gamme la
Graph 25+E II
s'en tire honorablement niveau performances, se classant dans la moitié supérieure ! :bj:




8) Application SYSTEM, versions et langues :

Go to top

12896La
Graph 25+E II
vient donc préchargée d'une version système
3.20
.

Le suffixe
.2700
ne fait pas partie du numéro de version et est purement informatif.

Le chiffre des milliers par exemple est en fait le code de zonage, lu directement en mémoire
Flash
. Pour rappel,
Casio
utilise les valeurs suivantes :
  1. Australie
  2. France
  3. Amérique du Nord
  4. Chine
  5. Singapour
Le zonage détecté affecte plusieurs fonctionnalités. Par exemple le zonage 2
(
fx-CP400+E
)
autorise la création de programmes en mode examen, alors que ce n'est pas le cas pour le reste du monde.

Le chiffre des centaines indique les capacités liées à l'application de calcul
RUN
, et peut ainsi être vérifié par les surveillants dans les pays qui ont des examens interdisant notamment le calcul exact, ce qui n'est pas le cas en France :
  • 2 :
    calcul exact
    QPiRac
    automatique + écriture naturelle
  • 1 / 3 :
    calcul exact
    Q
    automatique + écriture naturelle
  • 7 :
    calcul exact
    Q
    manuel

Notons également les langues qui passent de façon similaire en version
3.20
; il doit donc y avoir de petits changements quelque part. ;)

12895Une grande nouveauté de la génération
USB Power Graphic 3
était l'ajout d'une 6ème langue, l'Italien.

Or nous pouvons remarquer ici que contrairement à ses sœurs dont la
Graph 35+E II
, la
Graph 25+E II
ne bénéficie pas de cette amélioration, restant donc sur les 5 langues historiques :
  • English
    (Anglais)
  • Español
    (Espagnol)
  • Deutsch
    (Allemand)
  • Français
  • Português
    (Portugais)
Assez curieux que nous n'ayons donc pas l'Italien, et en fait c'est un assez mauvais signe. Additionné à l'absence totale d'évolution des applications dénoncée précédemment, se pourrait-il que la
Graph 25+E II
continue à utiliser une puce
Flash
de
2 Mio
? Cela expliquerait tout, l'Italien n'y rentrait tout simplement pas... :#roll#:




9) Mode examen :

Go to top

Avant de répondre aux dernières interrogations que nous avons sur la
Graph 25+E II
, petit détour par son mode examen.

Ah ben voilà, justement, l'aide intégrée au mode examen accessible via
F3
sous l'application
LINK
a fait l'objet de plusieurs reformulations :
129031290412905129061290712908


12595Le mode examen allume donc une diode rouge très lumineuse sur la tranche supérieure de la calculatrice.

Le couvercle de la
Graph 25+E II
a de plus le gros avantage d'être échancré à ses deux extrémités. Plus possible donc de s'en servir pour masquer la diode examen, et donc dissimuler en début d'épreuve le fait qu'une calculatrice est déjà en mode examen donc par extension non vide de données personnelles. :#non#:

Attention toutefois, comme pour l'ancienne
Graph 25+E
le mode examen de la
Graph 25+E II
est extrêmement difficile à désactiver. Or, tu ne pourras pas utiliser ta calculatrice à une épreuve si tu te présentes avec un mode examen déjà activé. :#non#:

Sans l'interface , tu ne pourras pas désactiver le mode examen de ta calculatrice avec un ordinateur.
Ta seule est unique possibilité est donc la désactivation par connexion à une autre calculatrice
Casio Graph
compatible.

Sauf qu'énorme inconvénient chez
Casio
, l'autre calculatrice en question ne doit pas être en mode examen sinon ça ne marchera pas. /!

Et voilà le problème, quand tu sortiras de ton épreuve les
Casio Graph
de tes camarades seront forcément toutes en mode examen, et aucun ne pourra donc t'aider à désactiver ton mode examen. :#non#:
Quand tu rentreras chez toi tu ne pourras pas non plus désactiver le mode examen avec ton ordinateur. :#non#:

Ta seule et unique possibilité sera de demander de l'aide à un camarade équipé d'une
Casio Graph
un autre jour, lors de la prochaine épreuve nécessitant le mode examen. Cela implique donc de ne pas oublier et de t'y présenter suffisamment à l'avance. /!
Attention, les conséquences de tout oubli peuvent être dramatiques, officiellement tu devras composer sans calculatrice si tu arrives à ton épreuve avec un mode examen déjà activé et qu'il t'est impossible de le désactiver ! :mj:




10) Menu de diagnostic et Boot :

Go to top

125931258912588Bon finissons-en, il est temps d'arracher ses derniers secrets à la
Graph 25+E II
. Accédons au menu caché de diagnostic. Il suffit pour cela d'allumer la calculatrice tout en maintenant les touches
OPTN
et
×10^x
, puis de taper
F1
9
.

Nous y découvrons la référence de la
Graph 25+E II
,
CY836A
.

Les
Q-bits
(bits de drapeau)
permettant d'identifier entre autre le zonage de la calculatrice sont ici réglés à
010
, sans surprise comme sur
Graph 35+E II
.

12594Le menu
4.VERSION
nous indique que le système d'exploitation
3.20
préchargé sur la
Graph 25+E II
a été compilé le
7 novembre 2019
à
17h03
.

Nous y apprenons également que le
Boot Code
a pour sa part été compilé le
16 octobre 2018
à
12h01
, exactement comme celui de la
Graph 35+E II
. On pourrait donc se demander légitimement si
Graph 25+E II
et
Graph 35+E II
partageraient le même
Boot Code
.

12597Il semble en fait que non, le menu
+.VER&SUM
nous indique pour le
Boot Code
des sommes de contrôle qui diffèrent entre ces deux modèles.




11) Matériel :

Go to top

1260111096Et enfin, il est grand temps de vérifier ce que la
Graph 25+E II
a dans le ventre :bat: , et de comparer à la
Graph 35+E II
.

Graph 25+E II
et
Graph 35+E II
utilisent les mêmes cartes électroniques :
  • carte d'alimentation
    PWB-CY835-E4
  • carte mère
    PWB-CY835-1

Différence essentielle donc entre
Graph 25+E II
et
Graph 35+E II
, le port
mini-USB
n'est pas soudé sur la carte de la
Graph 25+E II
.
Toutefois l'emplacement est bien présent, et il est donc en théorie possible de le rajouter. Toutefois quelques composants avoisinants sont également manquants, ce qui ne facilite pas la tâche.

Autre différence, il ne semble pas y avoir de mise à la masse pour l'écran de la
Graph 25+E II
. Peut-être l'écran est-il différent même si nous n'avons rien remarqué en ce sens jusqu'à présent, ou peut-être
Casio
a-t-il tout simplement changé ça.

Dernière différence et non des moindres, la puce
Flash
est ici une
EN29LV160C
de chez
Elite
, et comme on pouvait s'en douter ne fait que
2 Mio
de capacité.
Voilà pourquoi il n'y a aucune nouvelle appli ou fonctionnalité sur
Graph 25+E II
, voilà pourquoi l'Italien n'a pas été rajouté, on reste avec la même capacité
Flash
que sur l'ancien modèle
Graph 25+E
et qui était déjà pleine à craquer, rien de plus ne pouvait rentrer. :(
Cela suggère aussi que la
Graph 25+E II
va rester en l'état, le constructeur n'a aucune intention de faire des ajouts ultérieurement via des mises à jour.

126015201Comparons maintenant la
Graph 25+E II
à l'ancienne
Graph 25+E
.

Autre changement d'importance, la diode examen a été sécurisée. :bj:
Elle n'est plus déportée sur une carte fille mais intégrée directement en CMS à la carte mère, les bricoleurs du dimanche auront beaucoup plus de mal à la trafiquer. :#non#:




Conclusion :

Go to top

12909Par rapport à l'ancienne
Graph 25+E
, la
Graph 25+E II
est à notre avis un rafraîchissement réussi de l'entrée de gamme. :bj:

Nous déplorons certes le blocage de l'astuce qui permettait d'activer l'écriture naturelle.
Mais nous pensons que le nouvel écran nettement supérieur ainsi que le processeur deux fois plus rapide profiteront à bien davantage d'utilisateurs.

Il n'en reste pas moins que la
Graph 25+E II
est un modèle d'entrée de gamme extrêmement bridé dont nous déconseillons l'achat :
  • pas de calcul exact ni d'écriture naturelle, c'est un retour en arrière très pénalisant par rapport à ta
    Casio/TI Collège
    :mj:
  • pas de suites récurrentes ou de lois de probabilités, thèmes pourtant essentiels à partir de la Première dans l'ensemble des parcours Mathématiques du lycée :mj:
  • pire pas de
    Python
    , langage transversal à l'ensemble des enseignements scientifiques au lycée :mj:
  • pas de connectivité USB :mj:
  • mode examen très difficile à désactiver :mj:
A notre avis tu ferais largement mieux d'opter pour la
Graph 35+E II
très supérieure. Même si ton enseignant commet l'erreur de recommander la
Graph 25+E II
tu n'auras strictement aucun problème à suivre avec une
Graph 35+E II
, tu y retrouveras exactement les mêmes claviers et menus ! :D
De plus pour cette rentrée 2020 tu pourras peut-être même trouver la
Graph 35+E II
pour moins cher que la
Graph 25+E II
, grâce aux formidables offres de
Casio
:
  • 10€
    remboursés
    pour tout achat à neuf d'ici le
    30 septembre 2020
    :bj:
  • +8€
    si tu renvoies ton ancienne
    fx-92 Collège
    , aux frais du constructeur :bj:
Après nous connaissons le contexte sanitaire et économique difficile, et nous sommes reconnaissants à
Casio
d'opposer une
Graph 25+E II
d'entrée de gamme et donc abordable tout l'année pas si mal que ça, face aux monstruosités disponibles chez et .

Divers QCC 2020 épisode 10 : Modules Python et modules de tracé

New postby critor » 26 Aug 2020, 01:24

5409
Quelle Calculatrice programmable Choisir 2020


Episode 10 - Modules Python et modules de tracé


Dans les programmes actuels du lycée, le langage de programmation
Python
est donc essentiel, transversal à l'ensemble des enseignements scientifiques, qu'ils soient communs, de spécialité ou en option. Mais toutes les implémentations
Python
ne se valent pas pour autant. Aujourd'hui nous allons nous intéresser à l'éventail de modules
Python
offert pas les différentes calculatrices. Nous préciserons de plus leur caractère de standard à propriétaire, ainsi que la présence de modules de tracé
(par pixels, coordonnées ou tortue)
.

Commençons par mettre de côté les modèles n'offrant aucune solution
Python
à ce jour :
  • Esquisse GCEXFR
  • Lexibook GC3000FR
  • Casio fx-92+ Spéciale Collège
  • Casio Graph 25+E
  • Casio Graph 25+E II
  • Casio fx-CP400+E
  • TI-82 Advanced
  • TI-84 Plus T
  • TI-84 Plus CE-T
11403849393635181125817184559968325570


Correctement mise à jour, ta
Casio Graph 90+E
ou
Graph 35+E II
t'offre
4
modules :
  • 3
    modules standard :
    • builtins
    • math
    • random
  • 1
    module propriétaire :
    casioplot
    , module de tracé par pixels
De plus, tu as la possibilité de rajouter
2
modules standard supplémentaires :
Toutefois attention, l'accès à ces modules rajoutés te sera interdit en mode examen. :#non#:

Sur
Graph 35+E II
et
Graph 75+E
, il t'est possible de rajouter l'application
CasioPython
, avec
8
modules :
  • 7
    modules standard :
    • builtins
    • array
    • cmath
    • gc
    • math
    • random
    • sys
  • 1
    module relatif à l'implémentation :
    micropython
Attention, cette application restera hélas inaccessible en mode examen. :#non#:


Les
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE-T Python Edition
si correctement mises à jour, t'offrent pour leur part
42
modules :
  • 8
    modules standard :
    • builtins
    • array
    • collections
    • gc
    • math
    • random
    • sys
    • time
  • 34
    modules propriétaires :
    • analogin
    • analogout
    • bbport
    • brightns
    • color
    • colorinp
    • conservo
    • dht
    • digital
    • led
    • light
    • lightlvl
    • loudness
    • magnetic
    • moisture
    • potentio
    • power
    • ranger
    • relay
    • rgb
    • rgb_arr
    • sound
    • squarewv
    • temperat
    • thermist
    • : module de tracé par pixels
    • ti_hub
    • : module de tracé par coordonnées
    • ti_rover
    • speaker
    • timer
    • vernier
    • vibmotor
    De plus, tu as la possibilité de rajouter
    4
    modules propriétaires supplémentaires :
    • : module de tracé par coordonnées
      (diagrammes en boîte)
    • : module de tracé par coordonnées
      (histogrammes)
    • : module de tracé par coordonnées
      (flèches/vecteurs)
    • : module de tracé à la tortue
    Attention toutefois, l'accès à ces modules rajoutés te sera interdit une fois la calculatrice passée en mode examen. :#non#:

    Si tu disposes d'une ancienne
    TI-83 Premium CE
    , tu as la possibilité de lui rajouter des capacités
    Python
    plus modestes en la connectant au
    TI-Python
    , un module externe lui apportant un coprocesseur 32 bits. Au menu les seuls
    8
    modules standard :
    • builtins
    • array
    • collections
    • gc
    • math
    • random
    • sys
    • time

    Un
    firmware
    tiers
    est également disponible pour ce module externe, et lui rajoutera
    5
    modules importables :
    • 1
      module standard :
      cmath
    • 4
      modules relatifs à l'interpréteur
      Python
      utilisé, ici
      CircuitPython
      :
      • board
      • micropython
      • os
      • storage
    Le
    TI-Python
    reste fonctionnel en mode examen.

    Mais attention toutefois, en France en tant que module externe, l'utilisation de cet appareil est strictement interdite aux épreuves d'examens. :#non#:


Les
TI-Nspire CX II
pourront disposer du par simple installation d'une mise à jour qui sera disponible gratuitement d'ici quelques semaines.

Nous en disposons d'une préversion, mais n'avons hélas pas l'autorisation de te faire des révélations à son sujet. Si l'on s'en tient donc aux informations déjà montrées par
Texas Instruments
sur son site ou lors des formations en ligne, notamment les menus, tu pourras y exploiter au minimum
11
modules :
  • 5+
    modules standard :
    • builtins
    • cmath
    • math
    • random
    • time
    • ...
  • 6+
    modules propriétaires :
    • ti_plotlib
      , module de tracé par coordonnées
    • ti_hub
    • ti_rover
    • ti_system
    • ti_draw
      : module de tracé par pixels
    • ti_image
      : module de tracé par pixels
      (images)
    • ...

    Si tu disposes d'une
    TI-Nspire
    monochrome, il t'est possible d'installer puis . Sont apportés
    8
    modules :
    • 6
      modules standard :
      • builtins
      • array
      • cmath
      • math
      • sys
      • 1
        module spécifique à l'implémentation :
        micropython
      • 1
        module propriétaire :
        nsp
        , module de tracé par pixels entre autres
      Attention, sera inaccessible en mode examen. :#non#:

    Sur les anciennes
    TI-Nspire CX
    , tu ne pourras installer que si ta calculatrice n'a pas été mise à jour, faisant tourner une version
    4.5.0
    ou inférieure. Et dans ce cas tu peux installer beaucoup mieux que . ;)
    , adaptation pour ta calculatrice du logiciel de Mathématiques intégré
    Xcas
    par
    Bernard Parisse
    , enseignant-chercheur à l'Université de Grenoble, a en effet le gros avantage d'être programmable grâce à son interpréteur
    Python
    intégré, un
    MicroPython
    beaucoup plus étendu que le précédent avec pas moins de
    26
    modules : :bj:
    • 20
      modules standard :
      • builtins
      • ubinascii
      • cmath
      • ucollections
      • uctypes
      • uerrno
      • gc
      • uhashlib
      • uheapq
      • linalg
      • math
      • matplotlib.pyplot
        sous le nom
        matplotl
        et les alias
        matplotlib
        ,
        matplotlib_dot_pyplot
        et
        pylab
        : module de tracé par coordonnées
      • random
      • ure
      • sys
      • turtle
        , module de tracé à la tortue
      • uio
      • ujson
      • ustruct
      • uzlib
    • 2
      modules relatifs à l'implémentation :
      • micropython
      • _os
    • 4
      modules propriétaires :
      • arit
      • cas
      • graphic
        également sous les alias
        casioplot
        et
        kandinsky
        : module de tracé par pixels, compatible scripts
        Casio
        et
        NumWorks
      • nsp
        , module de tracé par pixels, compatible scripts précédent
      Attention, sera hélas tout autant inaccessible en mode examen. :'(


Sur
NumWorks
tu profites de
11
modules
Python
:
  • 8
    modules standard :
    • builtins
    • cmath
    • math
    • matplotlib
      , module de tracé par coordonnées
    • matplotlib.pyplot
      , module de tracé par coordonnées
    • random
    • time
    • turtle
      , module de tracé à la tortue
  • 1
    module spécifique à l'implémentation :
    micropython
  • 2
    modules propriétaires :
    • ion
    • kandinsky
      , module de tracé par pixels

Tu as de plus la possibilité d'installer le
firmware
tiers
Omega
et ensuite l'application
KhiCAS
, programmable via un interpréteur
MicroPython
intégré beaucoup plus complet. Au menu
26
modules :
  • 20
    modules standard :
    • builtins
    • ubinascii
    • cmath
    • ucollections
    • uctypes
    • gc
    • uhashlib
    • uheapq
    • linalg
    • math
    • matplotlib.pyplot
      sous le nom
      matplotl
      et les alias
      matplotlib
      et
      pylab
      : module de tracé par coordonnées
    • random
    • ure
    • sys
    • turtle
      , module de tracé à la tortue
    • uio
    • ujson
    • ustruct
    • utimeq
    • uzlib
  • 2
    modules relatifs à l'implémentation :
    • micropython
    • _os
  • 4
    modules propriétaires :
    • arit
    • cas
    • graphic
      également sous les alias
      casioplot
      et
      kandinsky
      : module de tracé par pixels, compatible scripts
      Casio
      et
      NumWorks
    • nsp
      , module de tracé par pixels, compatible scripts pour
      TI-Nspire
      Ndless
Ici tout ceci restera accessible en mode examen ! :bj:


Sur
HP Prime
une mise à jour rajoutant
Python
est en préparation, mais nous ignorons totalement quand est-ce qu'elle sortira. Rien ne semble bouger pour le moment pour cette rentrée 2020.
Une version
alpha
incluant l'application
Python
a été publiée par erreur en octobre 2019.

A titre informatif, nous allons donc te dire à quoi t'attendre au minimum, car bien évidemment la version a dû évoluer depuis.

Dans tous les cas nous te déconseillons très fortement d'installer la version
alpha
si tu dois passer des évaluations ou épreuves. :#non#:

Cette version n'est absolument pas stable, avec des inconvénients qui hélas sortent du cadre de la seule application
Python
. /!

A venir donc au moins
9
modules :
  • 7+
    modules standard :
    • builtins
    • array
    • cmath
    • uerrno
    • gc
    • math
    • sys
  • 1+
    modules relatifs à l'implémentation :
    micropython
  • 1+
    modules propriétaires :
    prime
    , module de tracé par pixels et par coordonnées entre autres




Résumé des données, avec :
  • en bas les seules capacités officielles d'origine utilisables en mode examen et en examen
  • en haut l'ensemble des possibilités

Casio Oiram CE renaît sur Casio Graph 90+E / fx-CG10/20/50

New postby critor » 25 Aug 2020, 11:04

Grâce à la formidable ludothèque que sa communauté a su lui concocter depuis 2015, la
TI-83 Premium CE
est rapidement devenue la calculatrice couleur n°1 au lycée français. Une calculatrice cool et appréciée de ses utilisateurs, tout contents d'avoir à la fois un compagnon de travail, de réussite et de divertissement. :bj:

Avec plus de 108000 téléchargements,
Oiram CE
est chez nous le 2ème jeu le plus populaire pour
TI-83 Premium CE
, et également le 2ème fichier le plus téléchargé pour calculatrices. Publié en
janvier 2017
par , il s'agit d'un moteur de jeu
Mario-like
aux
sprites
et
gameplay
très inspirés de
Super Mario Bros 3
.
De plus
Oiram CE
accepte des packs de niveaux pouvant être créés de façon totalement intuitive grâce à un éditeur, c'est toute une sous-communauté qui s'est formée au sein de la communauté avec à ce jour plus de 80 packs de niveaux perso ! :favorite:

La création de jeux de qualité professionnelle dans le genre d'
Oiram
ne se fait pas en
Python
mais en langage machine vulgairement appelé assembleur dans la communauté, un langage accessible officiellement depuis 1996 sur les calculatrices
Texas Instruments
. Ces jeux sont compilés sur-mesure vers le langage machine de la calculatrice, à partir de code source écrit en langage
C
ou assembleur.

Hélas, avec la mise à jour
5.5
,
Texas Instruments
a brutalement décidé de sonner la fin de la récré. Toute installation d'une version
5.5
ou supérieure bloquera la capacité de la machine à exécuter des programmes en langage machine. Et bien évidemment, une fois une telle version installée c'est définitif, une inscription dans une zone non réinitialisable de ta machine refusera toute installation ultérieure d'une version inférieure.

La gestion des programmes en langage machine sur les calculatrices
Texas Instruments
vient donc d'être placée en voie d'extinction, un coup dur pour la communauté avec une grande part des fichiers servis gratuitement sur Internet désormais inutilisables. Des 100aines de jeux jetés aux oubliettes de l'histoire, des 10aines de niveaux perso bons pour la poubelle, des 1000iers d'heures de travail de passionnés parties en fumée, le tout bien évidemment sans aucune discussion préalable ! :mj:

Il sera désormais énormément plus difficile sinon impossible de concevoir des créations de qualité professionnelle pour
TI-83 Premium CE
, seul le constructeur le pourra, et uniquement quand il en aura envie. :'(

Nous n'avons aucune raison de te cacher la vérité, selon l'assemblage des éléments que nous avons cette décision découle de la lourde irresponsabilité d'un enseignant-vidéaste français très populaire qui, avec une vidéo anxiogène induisant en erreur sur certaines choses et trop complète sur d'autres, a de par sa visibilité gravement mis en danger le déroulement des épreuves d'examens
('heureusement' annulées cette année 2020 vu le contexte sanitaire)
ainsi que l'image de
Texas Instruments
auprès des institutions réglementant ces mêmes examens. Pour le constructeur il s'agissait donc d'envoyer un signal fort aux institutions en question, quitte à taper sur des innocents n'ayant pourtant strictement rien à voir avec l'incident initial. :mj:

La communication du constructeur diffère bien évidemment de cela, car oui pour les utilisateurs qui téléchargent leurs mises à jour sur le site officiel l'information est bel et bien présente au sein d'un paragraphe sur les pages en question, un paragraphe peut-être un peu trop long vu le public ciblé, pouvant de plus être pris de par sa position comme un résumé des contrats de licence de logiciels que pas grand monde ne lit :
TI wrote:Chez TI, nous travaillons constamment sur des moyens d'améliorer nos produits pour donner aux étudiants plus d'occasions d'apprendre, d'explorer et d'étudier les mathématiques et les sciences. Après un examen attentif, nous avons pris la décision de supprimer la fonctionnalité ASM dans notre dernière mise à jour du système d'exploitation pour prioriser l'apprentissage et minimiser les risques de sécurité. Nous pensons que cela aidera également les élèves à se concentrer sur l'apprentissage des mathématiques et des sciences. Une fois que vous aurez mis à jour la version 5.5 du système d'exploitation pour la TI-83 Premium CE, vous ne pourrez pas passer à une version antérieure.


Nous ignorons la part de vérité là-dedans, peut-être s'agit-il juste d'une façon de présenter la chose tout en s'assurant l'approbation et la sympathie de certains enseignants.

Nous ignorons si il y a vraiment des enseignants psychorigides qui ont été capables de se plaindre d'avoir des élèves qui jouent sur leur
TI-83 Premium CE
. Car si c'est le cas, enseignants concernés et constructeurs vont totalement à l'encontre des nouveaux programmes du collège qui préconisent de concevoir des jeux, et donc par extension des nouveaux programmes du lycée. :mj:

De nos jours où le
smartphone
est de plus en plus discret et difficile à interdire, il vaut largement mieux que la soupape de sécurité soit la calculatrice plutôt que le smartphone.

Sur smartphone la gratuité des applis n'est bien souvent qu'apparente, bombardant l'utilisateur de publicités pour l'amener à micro-consommer au sein de l'appli ou même consommer tout court. Et imaginez jusqu'où peuvent aller les responsabilités si une transaction finalement pas si micro que ça est enregistrée sur un horaire de cours...
Sur calculatrices il n'y a rien de tout ça, nous avions un environnement totalement sain. Cela faisait trois décennies que des générations de passionnés se relayaient à partager leurs créations totalement gratuites.

Sur smartphone la quasi totalité des applis enferment l'utilisateur dans son rôle de simple utilisateur ou pire consommateur, aucune possibilité de contribuer.
Sur calculatrices nous nous battions sans relâche et avec succès depuis des années pour que le code source des créations soit disponible sous licence ouverte, permettant à l'utilisateur une fois le jeu pris en main de franchir le pas vers un rôle plus actif de créateur ou développeur, pouvant consulter le code source pour le comprendre, s'en inspirer ou le réutiliser.

A vouloir tout contrôler on finit par ne plus rien contrôler. Et si il est impossible d'interrompre l'écoulement d'une rivière, on peut par contre facilement en dévier le cours. ;)


Il n'y a pas à s'inquiéter d'avoir un élève en situation de réussite différée qui joue sur sa calculatrice. Contrairement au smartphone où la marche à franchir est bien plus haute, il y a, enfin avait, la chance extraordinaire de pouvoir s'appuyer sur son intérêt pour l'amener à comprendre le fonctionnement de son jeu, les algorithmes mathématiques qu'il y a derrière, et l'amener progressivement vers un rôle plus actif de créateur et donc vers la réussite, conformément aux programmes scolaires.
Il y a différentes façons d'arriver à la réussite sinon les marchés du périscolaire et soutien scolaire n'existeraient pas ; nous déplorons que notre valeur ajoutée, contribuée de façon totalement bénévole et désintéressée depuis des années, ait pu être niée à ce point. :'(

Et justement sèche tes larmes, grâce à l'ouverture du code source,
Oiram CE
n'est pas mort.
Thomas Williamson
vient en effet de le porter pour calculatrices
Casio
couleur
Graph 90+E
et
fx-CG10/20/50
, avec l'aide et la bénédiction de ! :bj:

Le temps de te laisser quelques secondes pour assimiler tout ce que cela implique, notons une icône d'application animée avec humour et talent lorsqu'on la sélectionne. ;)

Et ce n'est pas tout car
Thomas
fait rarement les choses à moitié ; les fichiers de niveaux perso sont également gérés, après un tel désespoir nous avons les larmes aux yeux de voir qu'ils vont eux aussi pouvoir survivre ! :#tritop#:

Rien de compliqué, il te suffit de copier directement les fichiers de niveaux
.8xv
de ta
TI-83 Premium CE
sur ta
Casio Graph 90+E
ou compatible, et le nouvel
Oiram
se charge de tout, c'est magique ! ;)

12784C'est même plus qu'un portage, il faudrait plutôt parler d'adaptation, ce qui est loin d'être un défaut. ;)

Ce n'est certes pas ce que l'on retenait, mais pour t'offrir un
gameplay
fluide et dynamique malgré les performances très modestes de la
TI-83 Premium CE
,
Oiram CE
se jouait sur un demi-écran,
320×128
pixels au lieu de
320×240
, soit
53,33%
.

Sur ta superbe
Casio Graph 90+E
ou compatible au matériel très supérieur, l'affichage du niveau en cours remplit bien mieux la hauteur de l'écran avec désormais
320×176
pixels pour une toute nouvelle dimension de jeu ; tu pourras mieux anticiper grâce à une meilleure vision des éléments et notamment bonus présents au-dessus et en-dessous de
Mario
! :D

La communauté
Texas Instruments
aujourd'hui en miettes fait ainsi don de
Oiram CE
, sa plus grande création, à la communauté
Casio
. Qu'elle continue à le faire vivre et évoluer, et tant mieux si il lui apporte succès et prospérité, les milliers d'heures de travail passées là-dessus n'auront alors pas été en vain, que le projet ne soit pas oublié c'est tout ce qui compte.

La
Casio Graph 90+E
est désormais la nouvelle calculatrice la plus cool au lycée, la meilleure plateforme nomade scolaire pour les jeux et le développement de jeux ;
Oiram CE
nous te souhaitons bon voyage et bon vent, nous t'avons tant aimé ! :favorite:


Téléchargements
:


Référence
:
https://www.planet-casio.com/Fr/forums/ ... 412--.html

-
Search
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
506 utilisateurs:
>495 invités
>5 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)