π
<-
Chat plein-écran
[^]

Divers Offres enseignants Texas Instruments rentrée 2019

New postby critor » 02 Jul 2019, 14:04

La
TI-83 Premium CE Edition Python
étant enfin disponible,
Texas Instruments
vient de compléter ses offres réservées aux enseignants pour la rentrée 2019.

Les enseignants peuvent dès maintenant bénéficier de commandes à tarif préférentiel. Sont proposés au choix :
  • 1 calculatrice
    TI-83 Premium CE Edition Python
    + son émulateur pour
    59€
    seulement ! :bj:
    (contre ~75-85€ la machine seule dans le commerce)
  • 1 calculatrice
    TI-Nspire CX II-T
    + son logiciel pour
    69€
    seulement ! :bj:
    (contre ~120€ dans le commerce)
  • 1 calculatrice
    TI-Nspire CX II-T CAS
    + son logiciel pour
    79€
    seulement ! :bj:
    (contre ~140€ dans le commerce)
  • 1 module externe
    TI-Python
    pour
    TI-83 Premium CE
    pour
    7,80€
    seulement ! :bj:
    (contre ~12€ dans le commerce)
  • 1 interface
    TI-Innovator Hub
    pour
    62€
    seulement ! :bj:
    (contre ~80€ dans le commerce)
  • 1 charriot programmable
    TI-Innovator Rover
    pour
    119€
    seulement ! :bj:
    (contre ~140€ dans le commerce)
  • 1 licence perpétuelle logiciel enseignant
    TI-Nspire CX Premium
    pour
    20€
    ! :bj:
    (contre ~90€ rien que pour la licence du logiciel étudiant)

Les prix sont valides pour la commande d'un exemplaire maximum par référence.

Lien
:
https://epsstore.ti.com/OA_HTML/ibeCZzp ... 1&cntry=FR

Divers Connexion Vernier EasyLink sans calculatrice + exploration

New postby critor » 02 Jul 2019, 08:40

1136411360Le est un périphérique dédié aux calculatrices graphiques
USB
de
Texas Instruments
, sur lesquelles il se branche directement grâce à son connecteur
mini-USB
.

Sur la
TI-83 Premium CE
, sa connexion lance directement l'application
EasyData
si présente en mémoire
Flash
, application qui le détecte alors en tant que
Link ver(1.643)
.

1136311362Le
Vernier EasyLink
est en fait une interface permettant de connecter et utiliser sur la calculatrices des capteurs
Vernier
. L'application
EasyData
te permettra aussi bien d'afficher les variations de la mesure en temps réel, que de réaliser une acquisition temporelle dont les données seront enregistrées puis accessibles via des variables de type liste.

Plus précisément, on peut connecteur les capteurs
Vernier
analogiques, c'est-à-dire ceux utilisant le connecteur analogique de
British Telecom
. Illustrés ci-contre microphone, capteur de courant
(intensité)
et capteur de tension.

Attention, cette interface-ci n'est pas compatible avec les capteurs
Vernier
numériques, utilisant pour leur part le connecteur numérique de
British Telecom
, image du connecteur précédent dans un miroir ne pouvant donc pas être inséré dans le réceptacle.

Nous te proposons aujourd'hui d'en apprendre davantage sur ce périphérique bien sympathique mais surtout méconnu. Pour cela, tentons de le brancher sur un ordinateur, où nous disposerons à la différence de nombre d'outils d'analyse des périphériques
USB
.

11305Le
Vernier EasyLink
utilise un connecteur
mini-USB
pour pouvoir être relié sans adaptateur à la calculatrice. Dans le cas d'un branchement sur ordinateur, il nous faut donc un adaptateur.

Et nous voilà face à une difficulté de taille, il ne s'agit pas d'un connecteur
USB mini-B
mais d'un
USB mini-A
, connecteur déjà très difficile à trouver dans le commerce.

La quasi totalité de ce que tu pourras trouver comme connectique au format
mini-USB
sera du
USB mini-B
, de forme différente, ça ne rentre pas.

Mais nous cherchons donc non pas un connecteur
USB mini-A
, mais un réceptable
USB mini-A
. Et c'est pire, quasiment impossible à trouver.

Nous n'en avons trouvé justement que chez
Vernier
, bien évidemment hors de prix pour ce que c'est
(coûte preque autant qu'un deuxième
Vernier EasyLink
neuf)
.

1136111304Bon ce n'est pas très élégant, mais pour une fois allons-y méthode bourrin. Prenons donc un adaptateur avec réceptable
USB mini-B
, et forçons-y l'insertion du connecteur
USB mini-A
.

Il suffit d'insérer le connecteur de façon légèrement inclinée en commençant par sa partie la plus large qui elle est aux bonnes dimensions, puis de forcer l'insertion du reste pour modifier progressivement le cadre métallique. Nous voici donc maintenant avec un adaptateur
mini-USB
USB A
qui acceptera aussi bien les connecteurs
USB mini-B
que
USB mini-A
, et qui ne nous a rien coûté ! :bj:

11365Et ça marche, le
Vernier EasyLink
est maintenant directement utilisable depuis les émulateurs
TI-SmartView
, où il suffira tout simplement de lancer l'application
EasyData
! :o

Avec le gros avantage par rapport à la calculatrice que l'on peut ici prendre des captures d'écran de l'expérience, chose impossible avec calculatrice puisque le port
USB
reste occupé pendant l'expérience ! :bj:

Puisque nous sommes donc sur ordinateur, profitons-en pour récupérer les descripteurs
USB
utilisés au branchement du
Vernier EasyLink
:
Code: Select all
Information for device Go! Link ver 1.64 (VID=0x08F7 PID=0x0003):

Connection Information:
------------------------------
Device current bus speed: LowSpeed
Device supports USB 1.1 specification
Device supports USB 2.0 specification
Device address: 0x0004
Current configuration value: 0x00
Number of open pipes: 0

Device Descriptor:
------------------------------
0x12   bLength
0x01   bDescriptorType
0x0110   bcdUSB
0x00   bDeviceClass     
0x00   bDeviceSubClass   
0x00   bDeviceProtocol   
0x08   bMaxPacketSize0   (8 bytes)
0x08F7   idVendor
0x0003   idProduct
0x0164   bcdDevice
0x01   iManufacturer
0x02   iProduct
0x03   iSerialNumber
0x01   bNumConfigurations

Configuration Descriptor:
------------------------------
0x09   bLength
0x02   bDescriptorType
0x0022   wTotalLength   (34 bytes)
0x01   bNumInterfaces
0x01   bConfigurationValue
0x00   iConfiguration
0x80   bmAttributes   (Bus-powered Device)
0x32   bMaxPower      (100 mA)

Interface Descriptor:
------------------------------
0x09   bLength
0x04   bDescriptorType
0x00   bInterfaceNumber
0x00   bAlternateSetting
0x01   bNumEndPoints
0x03   bInterfaceClass      (Human Interface Device Class)
0x00   bInterfaceSubClass   
0x00   bInterfaceProtocol   
0x00   iInterface

HID Descriptor:
------------------------------
0x09   bLength
0x21   bDescriptorType
0x0110   bcdHID
0x00   bCountryCode
0x01   bNumDescriptors
0x22   bDescriptorType   (Report descriptor)
0x0032   bDescriptorLength

Endpoint Descriptor:
------------------------------
0x07   bLength
0x05   bDescriptorType
0x81   bEndpointAddress  (IN endpoint 1)
0x03   bmAttributes      (Transfer: Interrupt / Synch: None / Usage: Data)
0x0008   wMaxPacketSize    (1 x 8 bytes)
0x0A   bInterval         (10 frames)

Microsoft OS Descriptor is not available. Error code: 0x0000001F

String Descriptor Table
--------------------------------
Index  LANGID  String
0x00   0x0000 
0x01   0x0000  Request failed with 0x00000002
0x02   0x0000  Request failed with 0x00000002
0x03   0x0000  Request failed with 0x00000002

------------------------------

Connection path for device:
Contrôleur d’hôte compatible xHCI USB
Root Hub
Go! Link ver 1.64 (VID=0x08F7 PID=0x0003) Port: 1

Running on: Windows 10 or greater

Brought to you by TDD v2.11.0, Mar 26 2018, 09:54:50


Le
Vernier EasyLink
utilise donc :
  • l'identifiant vendeur
    0x8F7
    , ce qui correspond bien à
    Vernier
  • l'identifiant produit
    0x003
Il fait apparaître deux périphériques d'interface utilisateur.

Mais surtout, notons que bizarrement il ne fournit pas comme nom
EasyLink
, mais
Go! Link ver 1.64
. :#roll#:

Nous découvrons en fait rapidement que le
Go! Link
est une autre interface de chez
Vernier
, mais muni d'un connecteur
USB A
, et donc destinée cette fois-ci à se brancher directement sur un ordinateur.

Voici donc enfin découvert et révélé l'ultime secret du
Vernier EasyLink
, le
Vernier EasyLink
est en fait une version modifiée du
Vernier Go! Link
, avec remplacement de son connecteur par de l'
USB mini-A
pour connexion directe sur les calculatrices
Texas Instruments USB
.

TI-z80 Test TI-83 Premium CE Edition Python 5.3.6

New postby critor » 29 Jun 2019, 13:33

1132411325Pour la rentrée 2019,
Texas Instruments
te sort une nouvelle édition de sa
TI-83 Premium CE
, modèle de référence au lycée : la
TI-83 Premium CE Edition Python
. :bj:

Fin juin, c'est l'été, la voici enfin dans les magasins près de chez toi, notamment chez ,
Cultura
, etc.

Faisons donc connaissance avec ta
TI-83 Premium CE Edition Python
.


Sommaire :




1) Faisons connaissance :

Go to top

113261135711356La
TI-83 Premium CE Edition Python
utilise le même format de boîtier que l'ancien modèle, avec comme seule différence le nom de modèle en haut d'écran. Toutefois elle est un peu plus lourde, d'environ une 10aine de grammes.

Le timbre à date
L-0419M
au dos du boîtier nous indique :
  • un assemblage dans l'usine de code
    L
  • en
    avril 2019
  • et une révision matérielle
    M
    , révision matérielle qui continue donc à être numérotée dans la suite de la dernière révision
    L
    de la
    TI-83 Premium CE

L'écran
A propos
nous présente cette
TI-83 Premium CE Edition Python
comme une
TI-83 Premium CE
, munie de la version système
5.3.6.0018
, soit plus récente que la version
5.3.6.0009
présentée à l'
Orme
.

Le menu d'auto-test accessible via
mode
alpha
ln
nous précise de plus qu'elle dispose d'une version
Boot 5.3.6.0017
, là encore plus récente que celle de l'
Orme
.

Enfin, une fois l'auto-test lancé, l'écran d'information nous annonce une version Python
1.11
, là par contre bizarrement inférieure à la version
3.00
de l'
Orme
.

11350Notre programme
CERMASTR
nous permet d'explorer le certficat présent en mémoire
Flash
:
  • Le champ
    0x042
    continue à utiliser et donc faire afficher le même nom de modèle comme vu plus haut,
    TI-83 Premium CE
    .
  • Le champ
    0x037
    interdit par défaut l'installation de toute version système inférieure à
    5.3.6
    .
  • On remarqua l'ajout d'un nouveau champ
    0x043
    , contenant 1 seul octet dont la valeur correspond au caractère
    P
    . Peut-être est-ce lui qui permettra aux applications de détecter si elles tournent sur une ancienne
    TI-83 Premium CE
    ou nouvelle
    TI-83 Premium CE Edition Python
    .

A priori par contre, pas d'amélioration de la capacité mémoire.




2) Applications :

Go to top

Les applications préchargées comportent comme nouveautés en version
5.3.6.0018
les langues, ainsi que l'application
Python
.

L'application
Python
est anormalement petite par rapport à celle présentée à l'
Orme
, seulement
13901
octets au lieu de
329125
. Et effectivement l'application préchargée n'est pas fonctionnelle, disant juste de téléchargement la dernière version. Il s'agit donc juste d'un
placeholder
.

Quant à l'application
PyAdaptr
, elle refuse de se lancer sur ce modèle, donc pas d'utilisation du module externe
TI-Python
non plus.

Bref, pas de test des fonctionnalités
Python
pour le moment
(Pour ça, il faut l'OS+Bundle 5.4 avec la vraie app Python, sorti le 27 Juin)




3) Performances :

Go to top

Par rapport aux anciennes
TI-83 Premium CE
, la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
a l'air nettement plus rapide.

Voici la transcription en
Python
pour lisibilité d'un programme codé dans le langage historique
TI-Basic
que nous allons utiliser pour chiffrer les performances :
Code: Select all
try:
  from time import *
except:
  pass

def hastime():
  try:
    monotonic()
    return True
  except:
    return False

def seuil(d):
  timed,n=hastime(),0
  start,u=0 or timed and monotonic(),2.
  d=d**2
  while (u-1)**2>=d:
    u=1+1/((1-u)*(n+1))
    n=n+1
  return [(timed and monotonic() or 1)-start,n,u]


Voici le classement des calculatrices graphiques ou programmables à ce jour conformes 2020, pour un appel seuil(0.008) :
  1. 0,688s
    :
    HP Prime G2
    (32 bits : Cortex/ARMv7 @
    528MHz
    )
  2. 0,785s
    :
    NumWorks
    (32 bits : Cortex/ARMv7 @
    100MHz
    )
  3. 2,414s
    :
    HP Prime G1
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    400MHz
    )
  4. 8,93s
    :
    TI-Nspire CX II
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    396MHz
    )
  5. 12,24s
    :
    TI-Nspire
    (32 bits : ARM9/ARMv5 @
    120MHz
    )
  6. 18,67s
    :
    TI-Nspire CX révisions W+/CR4+
    (ARM9/ARMv5 @
    156MHz
    )
  7. 20,92s
    :
    TI-Nspire CX révisions A-V
    (ARM9/ARMv5 @
    132MHz
    )
  8. 50,77s
    :
    Casio Graph 90+E
    (32 bits : SH4 @
    118MHz
    )
  9. 81,03s
    :
    Casio Graph 35+E II
    (32 bits : SH4 @
    59MHz
    )
  10. 101,1s
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (32 bits : SH4 @
    29,5MHz
    )
  11. 117,29s
    :
    Casio Graph 25+E
    :
    (32 bits : SH4 @
    29,5MHz
    )
  12. 120,51s
    :
    TI-83 Premium CE Edition Python
    : ?
  13. 198,53s
    :
    TI-83 Premium CE
    /
    TI-84 Plus CE-T
    (8 bits : eZ80 @
    48MHz
    )
  14. 260,41s
    :
    TI-82 Advanced
    /
    TI-84 Plus T
    (8 bits : z80 @
    15MHz
    )
  15. 607,91s
    :
    Casio fx-CP400+E
    :
    (32 bits : SH4 @
    118MHz
    )
  16. 672,65s
    :
    Casio fx-92+ Spéciale Collège
    (8 bits : nX-U8/100 >
    1,5MHz
    - spécifications ancien modèle fx-92 Collège 2D+, non confirmées sur le nouveau)
  17. >
    738,75s
    :
    Lexibook GC3000FR
    (non programmable, estimation la plus favorable relativement aux performances en tracer de graphes des autres modèles monochromes d'entrée de gamme et de leur largeur en pixels de zone graphique)


Des performances de calcul nettement améliorées pour la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
, ce qui permet enfin de commencer à rattraper le retard par rapport aux
Casio Graph
monochromes à processeur
SH4 32 bits
! :bj:

Mais qu'est-ce que cela implique ? La
TI-83 Premium CE Edition Python
bénéficie-t-elle pour cela d'un processeur de fréquence supérieure ?
A priori, si l'on reste sur un
eZ80 8 bits
c'est impossible dans ces proportions-là. L'ancienne
TI-83 Premium CE
tourne déjà à
48 MHz
, et la fréquence maximale dans laquelle le
eZ80
est commercialisée est de
50 MHz
.

Mais on peut remarque par exemple que le défilement de la liste des applications en mémoire
Flash
, avec à chaque fois récupération et affichage d'informations dans la barre de statut, est beaucoup plus rapide.

Même si cela n'exclut pas des améliorations internes à la puce
ASIC
, il semblerait donc que ce soit déjà la mémoire
Flash
qui ait été accélérée et explique donc au moins pour partie l'amélioration des performances en
TI-Basic
.




4) Mode examen:

Go to top

Un problème depuis la version système
5.3.1
, c'était que l'activation du mode examen revalidait toutes les applications présentes en mémoire, ce qui prenait près d'1min30, le délai le plus long tous modèles confondus pendant lequel la calculatrice était inutilisable. :mj:


Une conséquence de la probablement nouvelle puce
Flash
, c'est que ce délai est maintenant réduit à une 30aine de secondes, soit moins que ce que nécessitent les
TI-Nspire CX
! :bj:




5) Matériel :

Go to top

11355Tentons donc de résoudre les derniers mystères de la
TI-83 Premium CE Edition Python
en observant son matériel.

Mazette... ils ont tout changé ! :#roll#:

Sur cette nouvelle carte
SG95/F/T-10-2(2L)
, nous notons :
  • une toute nouvelle puce ASIC
    JB-007-01 S7TM2-010
    , bizarrement beaucoup plus imposante et n'est même plus estampillée
    Texas Instruments
    , qui renferme donc toujours le processeur
    eZ80
    habituel :o
  • une toute nouvelle puce
    Flash Winbond 25Q32JVSIQ
    , qui effectivement reste à
    4 Mio
    de capacité, mais bien plus rapide. [Datasheet]
  • et un microcontrôleur
    Atmel ATSAMD21E18A-U
    , le même que dans le module externe
    TI-Python
    , apportant donc
    256 Kio
    de mémoire
    Flash
    interne et un processeur
    ARM Cortex-M0+ 32 bits
    à
    48 MHz
    . [Datasheet]




6) Dumping :

Go to top

Les nouveaux éléments préchargés dans la
TI-83 Premium CE Edition Python
ont été récupérés, notamment l'application
Python 5.3.6
et la version système
5.3.6
, toutes deux disponibles ci-après.

Elles restent compatibles avec les anciennes
TI-83 Premium CE
.




Un superbe rafraîchissement du matériel, de quoi repartir pour des années de nouvelles aventures ! :bj:




Téléchargements
:

Link to topic: Test TI-83 Premium CE Edition Python 5.3.6 (Comments: 7)

NumWorks Mise à jour NumWorks 11.2.0

New postby critor » 26 Jun 2019, 16:26

11315La nouvelle version
NumWorks 11.2.0
est maintenant disponible.

Les changements sont pour la plupart ou transversaux ou spécifiques à l'application
Calculs
, donc nous n'allons par forcément les couvrir par application.



11316Jusqu'à présent la calculatrice
NumWorks
ne gérait pas les lettres accentuées, avec une lecture parfois pénible ou ambiguë selon le contexte.

Au menu des nouveautés la calculatrice gère maintenant non seulement les lettres accentuées du Français, mais également les lettres accentués et caractères spéciaux spécifiques aux autres langues : Allemand, Espagnol et Portugais ! :bj:

Après avoir soigné la correction du langage mathématique,
NumWorks
s'occupe donc maintenant même de la correction du Français utilisé dans ce contexte ! :bj:

11317L'ensemble des interfaces des applications en bénéficient, y compris pour l'application
Python
. Toutefois, on ne peut pas à ce jour profiter des caractères supplémentaires dans le contexte de l'exécution de scripts
Python
. D'une part l'interface web interdit à ce jour l'envoi de tout script contenant de tels caractères. Et d'autre part, ils n'apparaissent visiblement pas dans la table des 256 caractères accessibles aux scripts
Python
via leur code ASCII. C'est dommage.


1132211321Parlant
Python
justement, le module graphique
kandinsky
se voit rajouter une fonction fill_rect(x,y,width,height,color) pour remplir un rectangle. Excellente chose pour les tracés de diagrammes dans le nouveau programme de Physique-Chimie 2nde de rentrée 2019, notamment diagrammes en barres et histogrammes ! :bj:

La fonction draw_string(string,x,y,color1,color2) se voit rajouter deux arguments supplémentaires, permettant enfin de choisir la couleur du texte, et même la couleur du fond ! :bj:

Plus que 2 lignes de scripts pour l'affichage ci-contre, quelle simplification ! :bj:

11323Changement d'importance également, la couleur d'un pixel renvoyée et acceptée comme argument n'est plus réprésentée par un nombre mais par un tuple. De quoi en extraire plus facilement les différentes composantes. :)
Peut-être devras-tu mettre à jour tes scripts selon comment tu faisais.




11245Sur la vue graphique de l'application
Fonctions
, tu peux maintenant parcourir un graphe en saisissant directement une valeur de
x
au clavier plus besoin de passer par le menu contextuel, et pareil dans le contexte d'une tangente à un des ces graphes ! :bj:

Et parlant de menu, tu peux désormais rechercher un antécédent. :)




11239Application
Calculs
, lorsque tu utilises le séparateur décimal dans la saisie d'un calcul, la calculatrice
NumWorks
te communique automatiquement le résultat en écriture décimale, éventuellement approchée.
Même si cette adaptation à la forme de la saisie est cohérente, parfois, tu peux souhaiter pouvoir repasser d'un résultat en écriture décimale approchée à un résultat exact, ce qui n'était donc pas possible.

Récupérer la forme exacte d'une écriture décimale devient enfin possible, il te suffira juste de remonter dans l'historique de calculs pour la voir s'afficher à côté de chaque résultat sélectionné. :bj:
1124011241


11318Autre nouveauté dans cette application, une flèche invite maintenant de façon intuitive à faire défiler les résultats débordant de l'écran. :)




11247Enfin, nous nous devons de couvrir une première régression, et de taille.

L'une des fonctionnalités les plus révolutionnaires selon nous de la
NumWorks
, le calcul littéral, jusqu'alors jamais intégré sur une calculatrice de milieu de gamme
(ce qu'est la
NumWorks
de par son prix)
, nous quitte.

11248Fini la possibilité pour les plus malins de demander au moteur de calcul littéral de leur rappeler des formules du cours, même en mode examen.

C'est extrêmement dommage puisque cela permettait aux élèves les plus intéressés par leur calculatrice de jouer avec le moteur de calcul et découvrir et comprendre par eux-même nombre de notions mathématiques bien avant qu'elles ne soient abordées en cours.

11246Notons par contre que tu conserves toujours la possibilité de faire du calcul numérique exact.

Le but est clair, permettre la vente chez nos voisins européens qui interdisent toute forme de calcul littéral aux examens de l'enseignement secondaire, notamment Italie, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni.
C'est aussi dommage pour la France qui souffre ainsi d'une interdiction qui ne la concerne absolument pas. Mais à un moment où l'Institution semble remettre en cause l'autorisation de la calculatrice graphique dans le contexte du
BAC 2021
, difficile de demander maintenant un traitement spécifique à la France qui n'a pas été jugé nécessaire alors que le contexte était meilleur...



Si tu tiens au calcul littéral, dont le besoin au lycée reste quand même limité, tu conserves certes la possibilité de réinstaller la dernière version précédente,
10.1.0
, via notre outil en ligne, du moins tant qu'il n'y aura pas incompatibilité matérielle comme cela arrive régulièrement avec d'autres constructeurs.
Toutefois tu renonces dans ce cas à toutes les nouveautés actuelles et à venir.

Tu as aussi la possibilité de recompiler le code source avec toutes les dernières nouveautés tout en en retirant la modification ayant désactivé le calcul littéral, mais rien ne prouve que cela restera simple à l'avenir.

Toutefois, merci à
NumWorks
d'avoir bien voulu attendre la fin des examens avant de diffuser la mise à jour supprimant cette fonctionnalité, c'était sympa. :)


Enfin, précisons que la taille du
firmware
repasse clairement à la hausse, avec
801 Kio
.



Liens
:
Link to topic: Mise à jour NumWorks 11.2.0 (Comments: 25)

Examens DNB / Brevet 2019: sujets & corrigés Asie, Antilles-Guyane

New postby critor » 26 Jun 2019, 15:07

Après l'
Amérique du Nord
et les
Centres Etrangers du groupe 1
(Europe, Afrique, Moyen-Orient)
, le
DNB 2019
se poursuit cette semaine avec les candidats des collèges français de la zone
Asie-Pacifique
.

Le tout dernier sujet de
Mathématiques
est déjà disponibles, et même corrigé.
L'Histoire-Géographie également.
La suite arrive dès que possible.

Une superbe occasion de prendre le temps de t'entraîner en conditions d'examen sur les dernières tendances de l'épreuve, et à l'ombre. ;)


Liens
:
Sujets + corrigés
DNB 2019
Général
/
Professionnel

Examens BAC 2021, mode examen remplacé par calculatrice collège ?

New postby critor » 26 Jun 2019, 09:18

Pour le
BAC 2021
il y avait déjà des rumeurs d'interdiction de la calculatrice graphique sur les comptes sociaux de certains enseignants, mais d'autorisation de la calculatrice collège.

Rumeurs confirmées depuis dans le sujet zéro de
Mathématiques
du
BAC Technologique
, qui interdit la calculatrice dans sa première partie
(Automatismes)
puis autorise la seule calculatrice collège dans sa deuxième partie :

L'
APMEP
vient de publier le compte rendu de son audition par la
DGESCO
le mardi 18 juin dernier. L'autorisation de la calculatrice aux nouvelles épreuves du BAC 2021 y est abordée :
Point 2 - l’organisation des évaluations et du bac nouvelle mouture


  • Qu’en est-il de l’usage de la calculatrice avec mode examen ?

Réponse
: Le mode examen est trop contraignant à valider dans les salles d’examen avec de nombreux candidats. Il est possible d’autoriser au cas par cas l’usage des calculatrices mais le stockage possible en mémoire des sujets issus des banques publiques, et de leurs corrigés, pose problème. Une calculatrice de type collège peut être envisagée pour une partie de ces épreuves.


Nous mettons en évidence le coût de l’équipement si les élèves doivent avoir deux calculatrices. Nous pouvons comprendre que la calculatrice de type lycée puisse être un outil de formation en cours d’apprentissage et qu’elle ne soit pas autorisée pour l’examen, mais cela oblige à penser l’examen différemment, sans application numérique. Dans tous les cas il faut que cette question soit tranchée.

11284La réponse nous annonce donc le probable abandon prochain du mode examen, et l'éventualité d'une autorisation de la seule calculatrice collège
(calculatrice sans mémoire)
.

Précisons que cela n'a strictement rien à voir avec les fuites du
BAC 2019
, l'échange en question étant antérieur aux épreuves concernées. Mais si l'Institution est encore en train de réfléchir à la question, il est clair que l'actualité conforte énormément cette option.

C'est juste que la problématique change avec le
BAC 2021
, puisqu'il est question de publier les sujets avant l'épreuve. Ce qui ouvre donc la possibilité aux surhommes de tous les corriger puis de mettre tout ça dans la mémoire de leur calculatrice.


L'APMEP évoque une éventuelle survie de la calculatrice graphique en classe.

Mais à notre sens, à partir du moment où la calculatrice graphique ne sera plus autorisée aux examens, il ne sera plus pertinent de passer beaucoup de temps dessus en classe. Dans leur propre intérêt, autant que les élèves cherchent les problèmes directement avec l'outil dont ils disposeront aux épreuves, c'est-à-dire la calculatrice collège.

Nous pouvons certes comprendre l'intérêt d'un outil numérique individuel en classe.

Mais il est déjà difficile de faire acheter une calculatrice graphique dans le contexte de certains lycées, si de plus elle n'aide plus à réussir l'examen les familles rechigneront encore davantage, estimant que c'est au lycée
(assistante sociale)
de fournir ce genre d'outil.

De plus, à notre sens, il est peu crédible que la calculatrice graphique survive ainsi. Certains lycées vont certes opter pour la calculatrice graphique comme outil numérique individuel, probablement là où il y a des fans
NumWorks
ou des formateurs
TI/Casio
, certes... Mais à notre avis, la génération montante d'enseignants va rapidement pousser pour autre chose : smartphone, tablette ou ordinateur portable, surtout si fourni par la Région. Plus aucun problème avec leurs possibilités de connectivité puisque les examens ne rentreraient plus dans l'équation.
Pas forcément un bon choix dans le contexte scolaire hostile, ces outils n'ayant pas la robustesse d'une calculatrice graphique, ni son autonomie d'ailleurs, tenir toute une journée de cours risque de nécessiter une alimentation électrique... mais chacun est libre.


La France ne sera donc bientôt plus le 2ème marché au monde pour les calculatrices graphiques, malgré les formidables investissements des constructeurs qui nous ont quasiment tous sorti une
"2ème édition"
avec des évolutions plus que significatives en 2018-2019, un travail très conséquent de développement pour apparemment rien.
Dans le contexte du fiasco actuel qui me touche énormément je vais avoir la décence, de ne faire aucun autre commentaire, et laisser certains à leur triomphe. Advienne que pourra...


Source
:
https://www.apmep.fr/Compte-rendu-de-notre-audition-par

TI-z80 CEmu v1.3 - Emulateur TI-84 Plus CE / TI-83 Premium CE

New postby Adriweb » 22 Jun 2019, 16:56

La version 1.3 de CEmu est sortie !


Image


Après la version 1.2 d'il y a quelques mois, c'est au tour de CEmu
v1.3
d'être disponible, et comme à chaque fois, on y retrouvera multiples améliorations, corrections de bugs, et quelques nouveautés - tout ceci à la fois dans le cœur mais aussi côté interface.
Cette fois-ci, c'est bien la dernière version de la lignée "v1" - la prochaine sera une mise-à-jour majeure, avec un passage en v2.0 comprenant le débug au niveau source (C et TI-Basic). (je rappelle que le planning "macro" est visible ici).

Bref, voici le changelog :D

Here's the long-awaited release, filled with new somewhat-minor features, improvements, and bugfixes!
Fun fact: did you know that we recently went over 211 commits? 🤓

Note that v1.3 should be last release before any new major one
(planned to be v2.0 with source-level debugging, for C and TI-Basic code, no kidding!)


Additions


  • New "natural" keymap (accents, symbols etc. from your computer)
  • Custom keymap support (choose your own keybindings)
  • New simple and light GUI in SDL
  • New core "run API" making deterministic execution possible
  • New grid option and config GUI for memory visualizers (#308)
  • Visual indicator of console/dock output (#313)
  • New command-line options:
    • Full-screen modes (--fullscreen)
    • Program to launch (--launch)
Image

GUI and core improvements


  • The core loop is now faster
  • Better Flash emulation (more modes handled, improved protections)
  • Allow changing of clock rate
  • Table widgets are now draggable
  • Reset the calc if the flash wait states are 0
  • Better LCD state saving and restoring and improved event handling
  • Cleaned-up core codestyle and made it C89-compatible
  • Improved recent variables view
  • Overhauled break/watch/port (reordering, ranges support...)
Image

Other improvements


  • Autotester inside the emu thread and deterministic (#178)
  • Various performance and stability improvements
  • Use the new value for the maximum appvar size in the dumper
  • On MacBook Pro machines with Touch Bar, display some shortcuts
  • Updated tivars_lib from upstream:
    • Code cleanup and potential crash fixes
    • More format checks
    • Only reindent tokenized variables
    • Fix appvar preview in hex (#312)
    • Support Python AppVars format
Image Image

Bug fixes


  • Fix held keys detection on boot
  • Fix actual FPS display
  • Fix drawing of off LCD
  • Fix screen breakage when resetting calculator
  • Fix address clicking in memory visualizers (#308)
  • Fix breakage caused by showing too many errors simultaneously (#317)
  • Hack around a libpng-apng bug (1-row frames)
  • Disable launch button while an autotest is running
  • Fix forgotten prettification of protected-programs in the viewer
  • Avoid creating useless temp files when clicking the screen

Build-related improvements


  • Qt version updated (5.12, 5.13)
  • Fix some missing icon resources
  • Fix Emscripten build and runtime
  • More travis cleanup and minor improvements
  • Linux builds on OBS are now available for even more distributions and versions!
    (Note that this will be the last release supporting versions having "old" Qt)


CEmu Download
(Windows, macOS, et Linux) : (via GitHub) - ()

As for the source code (but also feedback and bug reporting), it's right here
.

Happy emulating :)
Téléchargement de CEmu
(Windows, macOS, et Linux) : (via GitHub) - ()

Pour le code source (et feedback, bug report...), ça se passe par ici
.

Bonne émulation :)

-
Search
-
Featured topics
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
340 utilisateurs:
>314 invités
>21 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)