π
<-
Chat plein-écran
[^]

NumWorks Vœux de NumWorks aux enseignants, édition 2022

New postby critor » 05 Jan 2022, 09:48

Bonne nouvelle, les vœux 2022 de
NumWorks
viennent d'être adressés aux enseignants. Si tu disposes d'un compte correctement configuré sur https://my.numworks.com/ , alors tu devrais les recevoir ces jours-ci dans ton casier. ;)

L'envoi comprend plusieurs éléments:
  • La traditionnelle carte de voeux
  • Le visuel de la coque
    collector
    macarémaths
    sous la forme de 2 autocollants.
  • Et un poster sur lequel nous allons nous attarder.
11796
Si tu n'as toujours pas réussi à récupérer / gagner la coque
macarémaths
, alors tu vas enfin pouvoir te la fabriquer toi-même en collant un de ces autocollants sur ta coque actuelle ! :D



Le poster quant à lui représente donc une calculatrice
NumWorks
traçant une superbe tête de loup dans son application
Fonctions
, apparemment entièrement constituée de morceaux de fonctions affines ! :favorite:

Peut-être que cela te fait penser à notre cher
Vincent Robert
alias , enseignant au lycée privé catholique
Louis Pasteur
à
Avignon
, qui offre justement chaque année à ses élèves de Seconde la possibilité d'illustrer leur créativité et leur talent dans le cadre du
DM n°21
"Les mathématiques sont belles"
, en réalisant donc un dessin de leur choix sur leur calculatrice
NumWorks
.

Mais nous ne trouvons pas cette œuvre dans ses fichiers, et il faut savoir que son initiative a fait bien des émules. On peut également citer :

Et bien justement la clé du mystère se trouve dans la carte de vœux. Cette tête de loup rentre donc dans ce dernier point : il s'agit d'une création de
Claire C.
, brillante élève de Seconde au lycée
Stanislas
cette année.

N'oublie pas de lui envoyer un petit mot en retour... ;)


Source
:
https://twitter.com/nsi_xyz/status/1478282550397358081

TI-z80 Menus BBC micro:bit français v2.1 pour TI-83 Premium CE

New postby critor » 04 Jan 2022, 15:31

12212Depuis des années maintenant,
Texas Instruments
réalise de gros efforts pour rendre la programmation de ses calculatrices accessible à tous et toutes. Le constructeur a prêté une attention toute particulière aux plus jeunes et non initiés, souhaitant leur permettre de créer tous les projets imaginables sans avoir à se concentrer sur des difficultés annexes. :)

Nous pouvions déjà citer l'interface , le robot pilotable , la grille programmable ou encore l'adaptateur
TI-SensorLink
pour capteurs analogiques
Vernier
.
Tous ces éléments ont de plus l'avantage d'être utilisables directement avec le langage
Python
des calculatrices concernées, faisant de l'écosystème
Texas Instruments
le seul
Python
connecté ! :bj:

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée surtout maintenant que tous partagent le même langage de programmation, notamment en
SNT
, spécialité
NSI
,
SI
et
Physique-Chimie
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les programmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes pourront donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :D

129591295812957Et depuis la rentrée 2020 dernière grande révolution en date, plus besoin de t'équiper en
TI-Innovator
pour bénéficier de ces formidables avantages. En effet, la
TI-83 Premium CE Edition Python
française s'est vu rajouter la gestion du nanoordinateur programmable en
Python
dont tu étais peut-être déjà équipé·e ! :bj:

La carte
micro:bit
est initialement un projet lancé par la
BBC
(
B
ritish
B
roadcasting
C
orporation)
, le groupe audiovisuel public britannique, accompagné de nombre de partenaires dont
ARM
,
Microsoft
et
Samsung
. Elle fut distribuée gratuitement à un million d'élèves britanniques de 11 et 12 ans.

Le nom rend hommage au précédent succès du groupe dans ce domaine, le microordinateur à vocation pédagogique
BBC Micro
des années 1980, l'équivalent britannique de par son adoption à nos microordinateurs
Thomson MO5
et
TO7
inondant écoles, collèges et lycées à la fin de cette décennie dans le cadre du plan
IPT
(
I
nformatique
P
our
T
ous)
.
12277Les cartes
micro:bit
utilisent un connecteur
micro-USB
et ta calculatrice un
mini-USB
.

Pour relier les deux une solution est d'adjoindre un adaptateur
mini-USB
.

1296512964Pour moins d'encombrement, tu as aussi la solution d'utiliser un câble direct, au choix :
  • USB micro-B
    mâle ↔
    USB mini-A
    mâle
  • USB micro-B
    mâle ↔
    USB mini-B OTG
    mâle

1296212961La carte
micro:bit
dans ses versions 1 est programmable en
Python
et présentait initialement les caractéristiques et capacités suivantes :
  • processeur
    32 bits ARM Cortex-M0
    cadencé à
    16 MHz
  • mémoire de stockage
    Flash
    d'une capacité de
    256 Kio
  • mémoire de travail
    RAM
    d'une capacité de
    16 Kio
    permettant un
    heap (tas)
    Python
    de
    10,048 Ko
  • un afficheur, grille programmable de 5×5= 25 diodes rouges adressables, bien adapté pour l'affichage de motifs éventuellement animés ou encore de texte défilant
  • nombre de capteurs intégrés :
    • capteur de luminosité
      (lié aux diodes)
    • capteur de température
      (sur le processeur)
    • 2 boutons poussoirs
      A
      et
      B
      programmables de part et d'autre, comme sur les premières manettes et consoles de jeux portables de chez
      Nintendo
    • accéléromètre 3D, permettant de détecter les variations d'accélération et par conséquence diverses actions : secouer, pencher, chute libre, ...
    • boussole magnétique 3D, pour détecter cette fois-ci les champs magnétiques
  • connectivité
    Bluetooth 4.0
    basse énergie 2,4 GHz maître/esclave

134501296113451Depuis début 2021 est disponible la nouvelle carte
micro:bit v2
.

Elle utilise un tout nouveau microcontrôleur, le
nRF52833
, toujours de chez
Nordic Semiconductor
. Cette fois-ci nous avons des spécifications qui devraient nous permettre de respirer :
  • processeur
    32 bits ARM Cortex-M0
    cadencé à
    64 MHz
    au lieu de
    16 MHz
    soit 4 fois plus rapide ! :bj:
  • mémoire de stockage
    Flash
    d'une capacité de
    512 Kio
    au lieu de
    256 Kio
    soit 2 fois plus grande ! :bj:
  • mémoire de travail
    RAM
    d'une capacité de
    128 Kio
    au lieu de
    16 Kio
    soit 8 fois plus grande, permettant un
    heap (tas)
    Python
    de
    64,512 Ko
    ! :bj:

Elle apporte sur cette même face plusieurs nouveautés ou changements :
  • ajout d'un haut-parleur
  • ajout d'un microphone MEMs
  • bouton poussoir qui ne sert plus seulement à la réinitialisation
    (reset)
    , mais permet désormais également d'éteindre la carte
    (appui long)
    et de la rallumer
    (appui court)
  • l'antenne
    Bluetooth
    qui devient compatible
    BLE Bluetooth 5.0
    , contre seulement
    4.0
    auparavant
1344912962D'autres nouveautés ou changements sont également présents sur l'autre face :
  • ajout d'une diode DEL indiquant l'état du microphone
  • ajout d'un bouton tactile sur le logo
    micro:bit
    , voici pourquoi il perd sa couleur au profit de contacts métalliques

13453Expliquons brièvement la composition de la solution de connectivité
BBC micro:bit
de
Texas Instruments
, ainsi que son fonctionnement.

Le solution se compose d'une part d'un fichier
TI-Runtime
unique à copier sur la carte
micro:bit
v1
ou
v2
et qui lui permet d'être pilotée par la calculatrice. La bonne installation du fichier est aisément vérifiable, puisque faisant afficher à la carte le logo
Texas Instruments
.

La solution a un principe de fonctionnement très simple, mais non moins ingénieux pour autant. La carte
micro:bit
étant justement programmable en
Python
, une fois le
TI-Runtime
installé elle se met alors à écouter les commandes
Python
envoyées depuis la calculatrice et à les exécuter.

Depuis ta calculatrice, tu peux envoyer n'importe quelle commande
Python
à ta carte
micro:bit
et profiter pleinement de ses capacités grâce à la fonction
ti_hub.send()
, à condition d'encadrer la commande des bons caractères de contrôle. Voici une fonction
mb_run()
en ce sens :

14956
Code: Select all
from ti_hub import *

def mb_run(code):
  send('\x05') # enter paste mode (Ctrl-E)
  send(code)
  send('\x04') # exit paste mode (Ctrl-D)

Pour afficher par exemple
Pac-Man
, il te suffit d'appeler mb_run("display.show(Image.PACMAN)"), conformément à la documentation du .

Toutefois en pratique dans le contexte scolaire, cette façon de faire n'était pas idéale. Elle rajoutait un niveau d'imbrication : tu devais produire du code
Python
qui lui-même devait construire le code
Python
à envoyer et exécuter par la carte
micro:bit
, une marche sans doute un peu haute pour bien des élèves débutants.


Et bien justement,
Texas Instruments
est loin de s'être arrêté là. Sa solution de connectivité comporte également des bibliothèques
Python
additionnelles à charger sur ta calculatrice, au choix en Français ou Anglais, et rajoutant alors des menus permettant de faire appel plus simplement aux éléments correspondants sur la carte
micro:bit
. 9 bibliothèques étaient initialement disponibles, facilitant ainsi l'utilisation de certaines bibliothèques du :
  • microbit
    (générale, permet d'accéder aux menus des autres bibliothèques)
  • mb_butns
    (boutons
    A
    et
    B
    intégrés - importée/accessible via le menu
    Buttons
    ou
    Boutons
    )
  • mb_disp
    (afficheur à 5×5=25 LEDs rouges intégré - importée/accessible via le menu
    Display
    ou
    Affichage
    )
  • mb_grove
    (capteurs et actionneurs
    Grove
    à rajouter - importée/accessible via le menu
    Grove
    )
  • mb_music
    (haut-parleur à rajouter sur
    micro:bit v1
    ou intégré sur
    micro:bit v2
    - importée/accessible via le menu
    Music
    ou
    Musique
    )
  • mb_neopx
    (rubans de LEDs programmables à rajouter - importée/accessible via le menu
    NeoPixel
    )
  • mb_pins
    (contacts programmables intégrés - importée/accessible via le menu
    Input/output pins
    ou
    Broches entrée/sortie
    )
  • mb_radio
    (communication radio intégrée - importée/accessible via le menu
    Radio
    )
  • mb_sensr
    (capteurs intégrés : boussole, accéléromètre, température - importée/accessible via le menu
    Sensors
    ou
    Capteurs
    )

La mise à jour
2.4
du
TI-Runtime
avait rajouté la compatibilité avec la nouvelle carte
micro:bit v2
, mais hélas rien concernant ses nouvelles capacités.

On pouvait juste noter que le code écrit avec la bibliothèque
mb_music
et ciblant donc initialement un haut-parleur externe connecté sur
micro:bit v1
, marchait sans le moindre changement directement avec le haut-parleur interne de la
micro:bit v2
.

Mais mis à part cela, tous les autres nouveaux éléments de la
micro:bit v2
t'étaient inaccessibles, du moins via les menus de la calculatrice.

Il y a quelques semaines,
Texas Instruments
nous sortait une mise à jour majeure de sa solution de connectivité
micro:bit
pour
TI-83 Premium CE Edition Python
,
TI-84 Plus CE-T Python Edition
et
TI-84 Plus CE Python
, en double version
1.0
et
2.1
.

La publication comprenait les éléments suivants :
  • TI-Runtime 2.1.0
    pour les
    micro:bit v2
  • TI-Runtime 1.0.0
    pour les
    micro:bit v1
  • menus anglais
    2.1.0
    avec une
    micro:bit v2
  • menus anglais
    1.0.0
    avec une
    micro:bit v1
    (menus allégés ne comprenant pas les éléments spécifiques aux
    micro:bit v2
    )

Aujourd'hui
Texas Instruments
commence enfin à diffuser une version française de ces nouveaux menus. Découvrons donc les nouveautés par rapport aux menus français précédents.








A) Eléments et versions

Go to top

Texas Instruments
a donc fait le choix de scinder sa solution de connectivité
micro:bit
en deux. En effet à compter d'aujourd'hui tu devras choisir entre 2 packs de fichiers différents selon la carte
micro:bit
que tu utilises :
  • un pack avec des fichiers en version
    1
    pour une
    micro:bit v1
  • un pack avec des fichiers en version
    2
    pour une
    micro:bit v2
La numérotation est donc sans lien logique avec les versions déjà diffusées.

Les packs français d'aujourd'hui comportent les éléments suivants :
  • TI-Runtime 1.0.0
    pour les
    micro:bit v1
  • TI-Runtime 2.0.0
    pour les
    micro:bit v2
    (oui, version bizarrement inférieure à celle du pack anglais)
  • menus français
    2.1.0
    avec une
    micro:bit v2
Contrairement aux packs anglais, ici donc pas de menus allégés si tu utilises une
micro:bit v1
. Peut-être s'agit-il d'une erreur de publication, en fait les fichiers de menus du pack spécifique à la
micro:bit v1
sont bizarrement identiques à ceux du pack pour
microl:bit v2
. Mais ce n'est pas bien grave, tu peux quand même les utiliser dans tous les cas, il te suffira juste d'ignorer les menus concernant des spécificités de la
micro:bit v2
.
Attention, les nouvelles nouvelles bibliothèques
Python
ne fonctionneront pas correctement avec les cartes
micro:bit
munies d'une ancienne version du
TI-Runtime
.

Dans ce cas tu obtiendras une erreur de connexion dès l'importation de la bibliothèque.

Chose très pénible avec les bibliothèques
microbit
des versions précédentes pour ta calculatrice, elles n'étaient pas par défaut au menu.

Elles n'étaient présentes au menu que lorsque tu éditais un script contenant une ligne les important, par exemple from microbit import *. Et donc pour un nouveau script, tu devrais saisir cette ligne intégralement à la main, caractère par caractère, au clavier de ta calculatrice, opération très fastidieuse... :mj:

Et bien excellente chose, les nouvelles bibliothèques codées par
TI
ont cette fois-ci été converties en fichiers pour ta calculatrice avec le tout dernier
py2appvar 1.2.1
, et peuvent ainsi être reconnues en tant que bibliothèques complémentaires par la dernière version
5.7
de l'application
Python
de ta calculatrice
(nécessitant elle-même la mise à jour système
5.7
)
.

C'est justement le cas de la bibliothèque
micropython
. À partir de la liste des bibliothèques intégrées, l'onglet de bas d'écran
Compl.
lié à la touche
F4
te permet de saisir le from microbit import * d'une seule touche pour activer le menu
microbit
! :bj:




B) Nouveautés toutes BBC micro:bit

Go to top

Commençons par les nouveautés communes à toutes les cartes
micro:bit
.

Le menu disponible suite à l'importation de la bibliothèque
microbit
fait apparaître non plus 8 mais 11 bibliothèques, dont 9 utilisables à la fois avec les
micro:bit v1
et
v2
.

La nouveauté est
Enregistrement de données
à la bibliothèque
mb_log
.

Il y a également une autre nouvelle bibliothèque. Le choix
Music
(Musique)
importe désormais non seulement la bibliothèque
mb_music
, mais également une nouvelle bibliothèque
mb_notes
.

Nouveauté également au menu, un nouvel onglet
Commands
(
Commandes
)
.

Il nous permet d'avoir directement sous la main différentes méthodes bien utiles en provenance d'autres bibliothèques :
  • sleep()
    pour patienter
    (
    builtins
    )
  • escape()
    pour attendre l'appui sur la touche
    annul
    ou
    clear
    (
    ti_system
    )
  • disp_clr()
    pour effacer l'écran
    (
    ti_system
    )
  • store_list()
    pour enregistrer une liste de nombres dans l'environnement de la calculatrice
    (
    ti_system
    )
  • et bizarrement
    temperature()
temperature() était jusqu'à présent fourni par la bibliothèque
mb_sensr
dédié à l'interrogation des capteurs intégrés à la
micro:bit
, et c'est ainsi curieux qu'il se retrouve tout seul ici. Mais c'est un capteur à part, puisque c'est le seul qui n'effectue par une mesure externe mais interne. En effet ce n'est pas la température de l'environnement qu'il retourne, mais la températeur du processeur de la
micro:bit
.

Nous regarderons les nouvelles bibliothèques plus loin, commençons pour le moment par les changements apportés aux bibliothèques par rapport à la version précédente.








B1) Changements mb_disp

Go to top

Le choix
Affichage
permet d'importer la bibliothèque
mb_disp
et activer son menu. Cette bibliothèque te permet de contrôler facilement la grille de diodes adressables.

Tu pouvais au choix :
  • afficher des images prédéfinies
  • créer tes propres images à afficher au format
    micro:bit
  • contrôler individuellement chaque pixel
12970Pour afficher par exemple
Pac-man
, le menu te permettait de construire facilement l'appel display.show("Image.PACMAN").

35 noms d'images prédéfinies pouvaient être saisis très facilement grâce à l'onglet
Images


Toutefois la carte
micro:bit
connaît bien davantage d'images que ça. Il nous manquait :
  • 12 images d'horloge
    CLOCK
  • 8 images de flèches
    ARROW
  • BUTTERFLY
    ,
    STICKFIGURE
    ,
    GHOST
    ,
    SWORD
    ,
    GIRAFFE
    ,
    SKULL
    ,
    UMBRELLA
    et
    SNAKE

13176Pourquoi ?
Texas Instruments
limite volontairement à 36 le nombre d'éléments dans les menus, afin qu'ils soient tous accessibles via un raccourci clavier à 1 touche. Or, nous ne disposons que de 10 chiffres et 26 lettres.

Tu pouvais parfaitement utiliser les images non listées au menu, mais il te fallait en connaître le nom et le saisir manuellement.

Pour afficher le papillon par exemple, tu devais donc saisir ou corriger ta saisie en display.show("Image.BUTTERFLY").
Nouveauté donc,
Texas Instruments
nous déplace la commande permettant de créer tes propres images de l'onglet
Images
vers l'onglet
Display
(Affichage)
.

À la place,
Texas Instruments
te rajoute un 36ème nom d'image prédéfinie dans l'onglet
Images
, justement le
BUTTEFLY
(papillon)
! :bj:

Code: Select all
from microbit import *
from mb_disp import *

boat = Image("05050:""05050:""05050:""99999:""09990")

spin1 = Image("00900:""00900:""00900:""00900:""00900")
spin2 = Image("00090:""00000:""00900:""00000:""09000")
spin3 = Image("00009:""00090:""00900:""09000:""90000")
spin4 = Image("00000:""00009:""00900:""90000:""00000")
spin5 = Image("00000:""00000:""99999:""00000:""00000")
spin6 = Image("00000:""90000:""00900:""00009:""00000")
spin7 = Image("90000:""09000:""00900:""00090:""00009")
spin8 = Image("09000:""00000:""00900:""00000:""00090")
spinner=[spin1,spin2,spin3,spin4,spin5,spin6,spin7,spin8]

flash = [Image().invert(i) for i in range(9, -1, -1)]

disp_clr()
print("Display and Image Test")
print("display.clr")
display.clear()
print("display.show('Image.HEART, delay = 3000, wait = True')")
display.show("Image.HEART",delay=3000, wait = True)
print("display.show(1.4142)")
display.show(1.4142)
print("brightness =",display.read_light_level())
print("display.scroll('Fast as a Fox', delay = 50)")
display.scroll("Fast as a Fox",delay=50,wait=True)
print("display.scroll('Slow as Molasses', delay = 200)")
display.scroll("Slow as Molasses",delay=200,wait=True)
print("display.set_pixel(x,y,i)")
display.set_pixel(1,0,9)
display.set_pixel(3,0,9)
display.set_pixel(0,1,9)
display.set_pixel(2,1,9)
display.set_pixel(4,1,9)
display.set_pixel(1,2,9)
display.set_pixel(3,2,9)
display.set_pixel(0,3,9)
display.set_pixel(2,3,9)
display.set_pixel(4,3,9)
display.set_pixel(1,4,9)
display.set_pixel(3,4,9)
sleep(2000)
print ("display.show(boat, delay = 3000)")
display.show(boat,delay=3000)
print ("display.show(spinner, delay = 50)")
for i in range(5):
  display.show(spinner,delay=50)
print ("display.show(flash, delay = 100)")
for i in range (5):
  display.show(flash, delay=100)




B2) Changements mb_grove

Go to top

Le choix
Grove
est renommé
Grove Devices
. Il permet toujours d'importer les bibliothèques
mb_grove
et
mb_pins
, et d'activer leurs menus respectifs :
grove
et
broches entrée/sortie
.

Nous nous concentrerons ici sur la seule bibliothèque
mb_grove
. Elle permet pour sa part de contrôler des capteurs et actionneurs
Grove
connectés à ta carte
micro:bit
.

Son menu subit ici une régression par rapport à la version précédente : les broches
pin14
et
pin15
y sont faussement intitulées
pin16
, bien que la saisie reste correcte.

C'est pourtant un bug que nous avions déjà signalé sur une version anglaise précédente, et qui avait été corrigé.

Puisque le bug revient à l'identique, il faut croire que
Texas Instruments
maintient en parallèle différentes branches des fichiers source, et s'est ici mélangé...

Dans l'onglet
Sortie
, nous remarquons la disparition du commentaire indiquant que le besoin d'une alimentation externe.

Code: Select all
from microbit import *
from mb_grove import *
from mb_pins import *

disp_clr()

while not escape():
  T = grove.read_temperature(pin0)
  print("Temperature = %.1f\u00b0C"%round(T,1))
  p = 50
  print("Pump On at %.1f"%round(p,1)+"% power")
  grove.power(pin8,p)
  sleep(2000)
  p = 0
  print("Pump On at %.1f"%round(p,1)+" % power")
  grove.power(pin8,p)
  disp_clr()
grove.power(pin8,0)




B3) Changements mb_neopx

Go to top

Le choix
NeoPixel
est renommé
NeoPixel et Couleur
. Il permet d'importer la bibliothèque
mb_neopx
et d'activer son menu.

Cette bibliothèque permet de piloter les rubans de diodes adressables à connecter à ta carte
micro:bit
.

On peut noter justement l'ajout au menu d'un nouvel onglet
Color
, histoire que tu aies directement sous la main de quoi manipuler les couleurs.

Regardons dans l'onglet
setup
, désormais correctement traduit en
Configuration
. Nous remarquons la disparition du commentaire indiquant que le rubans ont besoin d'une alimentation externe.

Nous notons également la disparition de l'onglets
pins
, le renommage de l'onglet
setup
en
Configuration
semblant ne plus laisser suffisamment de place pour cet onglet.
Code: Select all
from microbit import *
from mb_neopx import *
from random import *

np = NeoPixel(pin0, 16)

while not escape():
  for id in range(len(np)):
    red = randint(0,255)
    green =randint(0,255)
    blue =randint(0,255)
    np[id]=(red, green, blue)
    np.show()
    sleep(100)
np.clear()




B4) Changements mb_pins

Go to top

Le choix
Broches entrée/sortie
permet d'importer la bibliothèque
mb_pins
et d'activer son menu.

Cette bibliothèque permet de contrôler les broches programmables de ta carte
micro:bit
, aussi bien en entrée qu'en sortie, et aussi bien en analogique qu'en digital.

Regardons dans l'onglet
pins
maintenant correctement traduit en
Broches
. Nous notons l'ajout de nouvelles broches au menu :
  • pin13
  • pin_speaker
Code: Select all
from microbit import *
from mb_pins import *

while not escape():
  disp_clr()
  print("Analog/Digital Input")
  print("digital0.read =",pin0.read_digital())
  print("digital1.read =",pin1.read_digital())
  print("digital2.read =",pin2.read_digital())
 
  print("analog0.read =",pin0.read_analog())
  print("analog1.read =",pin1.read_analog())
  print("analog2.read =",pin2.read_analog())
 
  sleep(3000)
  disp_clr()
  print("Analog/Digital Output Test")
  print("digital0.write(1)",pin0.write_digital(1))
  sleep(1000)
  print("digital0.write(0)",pin0.write_digital(0))
  sleep(1000) 
  print("digital1.write(1)",pin1.write_digital(1))
  sleep(1000)
  print("digital1.write(0)",pin1.write_digital(0))
  sleep(1000)
  print("digital2.write(1)",pin2.write_digital(1))
  sleep(1000)
  print("digital2.write(0)",pin2.write_digital(0))
  sleep(1000)
  print("analog0.write(50)",pin0.write_analog(50))
  sleep(1000)
  print("analog0.write(0)",pin0.write_analog(0))
  sleep(1000)
  print("analog1.write(50)",pin1.write_analog(50))
  sleep(1000)
  print("analog1.write(0)",pin1.write_analog(0))
  sleep(1000)
  print("analog2.write(50)",pin2.write_analog(50))
  sleep(1000)
  print("analog2.write(0)",pin2.write_analog(0))
  sleep (1000)




B5) Changements mb_sensr

Go to top

Le choix
capteurs
est renommé
Capteurs et gestes
. Il permet d'importer la bibliothèque
mb_sensr
et d'activer son menu, affiché par erreur en tant que
capteurs et estes
(sic)
.

Cette bibliothèque permet d'interroger les capteurs intégrés à ta carte
micro:bit
.

L'onglet
tempé
disparaît, mais à la place un nouvel onglet
Geste
nous permet enfin d'interroger directement et facilement les accéléromètre et boussole de la carte au sujet de différents types de mouvements : :bj:

7 types de mouvements/positions sont ici directement au menu :
  • up
  • down
  • left
  • right
  • face up
  • face down
  • shake

D'autres mouvements sont également reconnues pas la carte
micro:bit
, et tu devras ici corriger les saisies au clavier alphabétique pour y accéder :
  • freefall
  • 3g
  • 6g
  • 8g

Voici par exemple de quoi interroger et afficher les mouvements en boucle :
Code: Select all
from microbit import *
from mb_sensr import *

while not escape():
  print(accelerometer.current_gesture())
  #print(accelerometer.is_gesture('face up'))
  #print(accelerometer.was_gesture("face down"))


Nous perdons l'onglet
tempé
. Ce n'est pas grave, puisque nous avons vu plus haut que l'appel temperature() était désormais directement disponible au menu de la bibliothèque
microbit
. Et comme déjà dit, c'est peut-être plus logique ainsi, puisque le capteur de température de la
micro:bit
est lié au processeur, effectuant donc contrairement à tous les autres une mesure interne et non une mesure de l'environnement.

Mais que bien que n'étant plus mis en avant au menu, remarquons que
Texas Instruments
a pris le soin de laisser l'appel mb_sensr.temperature() fonctionnel. Ceci garantit ainsi malgré le changement la compatibilité avec les scripts déjà produits ! :bj:




B6) Nouveau mb_log

Go to top

Le choix
Enregistrement de données
permet d'importer la bibliothèque
mb_log
et d'activer son menu.

Cette bibliothèque permet de représenter en direct sous la forme d'un diagramme en ligne brisée, les valeurs retournées par le capteur
micro:bit
de ton choix, ou plus généralement par n'importe quel appel
Python
.

Voici de suite un exemple interrogeant et traçant en boucle la composante
X
de l'accéléromètre :
Code: Select all
from microbit import *
from mb_log import *
from mb_sensr import *

data_log.set_duration(10)
data_log.set_sensor('accelerometer.get_x()')
data_log.set_range(-1200,1200)
data_log.start()




B7) Nouveau mb_notes

Go to top

Le choix
Music
(
Musique
)
permet d'importer les bibliothèques
mb_music
et également désormais
mb_notes
, et d'activer leurs menus respectifs :
music
(
musique
)
et
notes
.

Nous nous concentrerons ici sur la nouveauté : la bibliothèque
mb_notes
. Elle permet d'accélérer la saisie de notes au format
micro:bit
, pour tes mélodies à jour avec la bibliothèque
mb_music
. La saisie clavier te sera ainsi beaucoup plus aisée et rapide ! :bj:

Les 7 notes de la gamme ainsi que le silence te sont directement accessibles sur les octaves n°1 à 6
(la
micro:bit
reconnaissant les octaves n°0 à 8)
, avec par défaut une durée de 4.

Rappelons que notre outil en ligne te permet de convertir tes mélodies au format
MIDI
en scripts
Python
à jouer avec ta calculatrice sur
micro:bit
ou
TI-Innovator Hub
.
Code: Select all
from microbit import *
from mb_music import *

notes = ['c4:1', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5','c4', 'd', 'a', 'd5', 'f5', 'a4', 'd5', 'f5', 'c4', 'd', 'a', 'd5', 'f5', 'a4', 'd5', 'f5','b3', 'd4', 'g', 'd5', 'f5', 'g4', 'd5', 'f5', 'b3', 'd4', 'g', 'd5', 'f5', 'g4', 'd5', 'f5','c4', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5','c4', 'e', 'a', 'e5', 'a5', 'a4', 'e5', 'a5', 'c4', 'e', 'a', 'e5', 'a5', 'a4', 'e5', 'a5','c4', 'd', 'f#', 'a', 'd5', 'f#4', 'a', 'd5', 'c4', 'd', 'f#', 'a', 'd5', 'f#4', 'a', 'd5','b3', 'd4', 'g', 'd5', 'g5', 'g4', 'd5', 'g5', 'b3', 'd4', 'g', 'd5', 'g5', 'g4', 'd5', 'g5','b3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5', 'b3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5','a3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5', 'a3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5','d3', 'a', 'd4', 'f#', 'c5', 'd4', 'f#', 'c5', 'd3', 'a', 'd4', 'f#', 'c5']

disp_clr()
print("Music and Tone Test")

print("music.play('A4:8')")
music.play('A4:8')

print("music.set_tempo(4,120)")
music.set_tempo(4,120)

print("music.play(music.ODE)")
music.play('music.ODE', wait=True)

print("music.set_tempo(8,360)")
music.set_tempo(8,360)

print("music.play(music.ODE)")
music.play('music.ODE', wait=True)

print("music.pitch(261,1000,wait=True)")
music.pitch(261,1000,wait=True)

print("Play an octave")
for i in range (13):
  note = int(440*2**(i/12))
  print('note = ',note)
  music.pitch(note,500,wait=True)

print("music.set_tempo(4,200)")
music.set_tempo(4,200)

print("music.play(notes)")
music.play(notes, wait=True)

music.set_tempo(4,120)
print("music.play('music.POWER_DOWN')")
music.play('music.POWER_DOWN')




C) Nouveautés BBC micro:bit v2

Go to top

Nous arrivons enfin aux nouveautés concernant la carte
micro:bit v2
.

2 choix supplémentaires spécifiques sont ici au menu de la bibliothèque
microbit
:
Audio
et
Microphone
.

Nous les regarderons bien évidemment plus loin, mais commençons pour le moment par les ajouts apportés aux bibliothèques déjà existantes.








C1) Ajouts mb_butns

Go to top

Le choix
Boutons
est renommé ici
Boutons et Logo
. Il permet d'importer la bibliothèques
mb_butns
et d'activer son menu.

Cette bibliothèque se spécialise dans l'interrogation des boutons présents sur la carte
micro:bit
:
  • bouton
    A
  • bouton
    B
  • et justement, spécificité de la
    micro:bit v2
    , bouton tactile sur le logo de la carte

Nous avons donc ici un onglet supplémentaire dédié au bouton tactile.
Code: Select all
from microbit import *
from mb_butns import *

while not escape():
  disp_clr()
  print ("Buttons A and B Test")
  print("A.is_pressed",button_a.is_pressed())
  print("A.was_pressed",button_a.was_pressed())
  print("A.get_presses",button_a.get_presses())
  print("B.is_pressed",button_b.is_pressed())
  print("B.was_pressed",button_b.was_pressed())
  print("b.get_presses",button_b.get_presses())
  print("pin_logo.is_touched",pin_logo.is_touched())
  sleep(2000)




C2) Ajouts mb_grove

Go to top

Le choix
Grove Devices
permet toujours d'importer les bibliothèques
mb_grove
et
mb_pins
, et d'activer leurs menus respectifs :
grove
et
broches entrée/sortie
.

Nous nous concentrerons ici sur la seule bibliothèque
mb_grove
. Elle permet pour sa part de contrôler des capteurs et actionneurs
Grove
connectés à ta carte
micro:bit
.

Une fonction additionnelle
read_bme280()
nous permet ici de récupérer d'un seul coup les 3 mesures retournées par un capteur
BME280
, capteur
Grove
de pression barométrique, température et humidité.




C3) Ajouts mb_music

Go to top

Le choix
Musique
permet toujours d'importer les bibliothèques
mb_music
et
mb_notes
, et d'activer leurs menus respectifs :
musique
et
notes
.

Nous nous concentrerons sur la bibliothèque
mb_music
. Elle permet de jouer des notes et donc par extension mélodies, sur le haut parleur directement intégré à la carte
micro:bit v2
.

Spécificité donc ici de la
micro:bit v2
, nous avons ici au menu une nouvelle fonction
set_volume()
permettant de régler le volume de la sortie audio sur une valeur allant de 0 à 255.
Code: Select all
from microbit import *
from mb_music import *

notes = ['c4:1', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5','c4', 'd', 'a', 'd5', 'f5', 'a4', 'd5', 'f5', 'c4', 'd', 'a', 'd5', 'f5', 'a4', 'd5', 'f5','b3', 'd4', 'g', 'd5', 'f5', 'g4', 'd5', 'f5', 'b3', 'd4', 'g', 'd5', 'f5', 'g4', 'd5', 'f5','c4', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e5', 'g4', 'c5', 'e5','c4', 'e', 'a', 'e5', 'a5', 'a4', 'e5', 'a5', 'c4', 'e', 'a', 'e5', 'a5', 'a4', 'e5', 'a5','c4', 'd', 'f#', 'a', 'd5', 'f#4', 'a', 'd5', 'c4', 'd', 'f#', 'a', 'd5', 'f#4', 'a', 'd5','b3', 'd4', 'g', 'd5', 'g5', 'g4', 'd5', 'g5', 'b3', 'd4', 'g', 'd5', 'g5', 'g4', 'd5', 'g5','b3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5', 'b3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5','a3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5', 'a3', 'c4', 'e', 'g', 'c5', 'e4', 'g', 'c5','d3', 'a', 'd4', 'f#', 'c5', 'd4', 'f#', 'c5', 'd3', 'a', 'd4', 'f#', 'c5', 'd4', 'f#', 'c5','g3', 'b', 'd4', 'g']

disp_clr()
print("Music and Tone Test")

print("music.play('A4:8')")
music.play('A4:8')

print("music.set_tempo(4,120)")
music.set_tempo(4,120)

print("music.play(music.ODE)")
music.play('music.ODE', wait=True)

print("music.set_tempo(8,360)")
music.set_tempo(8,360)

print("music.play(music.ODE)")
music.play('music.ODE', wait=True)

print("music.pitch(261,1000,wait=True)")
music.pitch(261,1000,wait=True)

print("Play an octave")
for i in range (13):
  note = int(440*2**(i/12))
  print('note = ',note)
  music.pitch(note,500,wait=True)

print("music.set_tempo(4,200)")
music.set_tempo(4,200)

print("music.play(notes)")
music.play(notes, wait=True)

print("Testing volume")

for n in range (0,250,25):
  music.set_volume(n)
  print (n)
  music.pitch(440,500,wait=True)
for n in range (250,0,-25):
  music.set_volume(n)
  print (n)
  music.pitch(440,500,wait=True)

music.set_volume(255)
music.set_tempo(4,120)
print("music.play('music.POWER_DOWN')")
music.play('music.POWER_DOWN')




C4) Nouveau mb_audio

Go to top

Le choix
Audio
permet d'importer la nouvelle bibliothèque
mb_audio
et d'activer son menu.

Cette bibliothèque te permet d'exploiter les nouvelles possibilités de synthèse sonore de la carte
micro:bit v2
. En effet cette dernière peut gère bien davantage que de simples notes, tu peux lui faire produire des effets sonores ou même la faire parler.

L'onglet
Sons
te donne accès à 10 effets sonores prédéfinis.
Code: Select all
from microbit import *
from mb_audio import *

disp_clr()
print("GIGGLE")
audio.play("Sound.GIGGLE",wait=True,)
sleep(1000)

print("HAPPY")
audio.play("Sound.HAPPY",wait=True,)
sleep(1000)

print("HELLO")
audio.play("Sound.HELLO",wait=True,)
sleep(1000)

print("MYSTERIOUS")
audio.play("Sound.MYSTERIOUS",wait=True,)
sleep(1000)

print("SAD")
audio.play("Sound.SAD",wait=True,)
sleep(1000)

print("SLIDE")
audio.play("Sound.SLIDE",wait=True,)
sleep(1000)

print("SOARING")
audio.play("Sound.SOARING",wait=True,)
sleep(1000)

print("SPRING")
audio.play("Sound.SPRING",wait=True,)
sleep(1000)

print("TWINKLE")
audio.play("Sound.TWINKLE",wait=True,)
sleep(1000)

print("YAWN")
audio.play("Sound.YAWN",wait=True,)
sleep(1000)




C5) Nouveau mb_mic

Go to top

Enfin, le choix
Microphone
permet d'importer la nouvelle bibliothèque
mb_micro
et d'activer son menu.

Cette bibliothèque te permet d'accéder au microphone intégré à la carte
micro:bit v2
.


Code: Select all
from microbit import *
from mb_mic import *

microphone.set_threshold(SoundEvent.LOUD,200)
while not escape():
  print(microphone.sound_level())
  print(microphone.current_event())
 
  print(microphone.is_event(SoundEvent.LOUD))
  print(microphone.was_event(SoundEvent.LOUD))




D) Téléchargements

Go to top

  • TI-Runtime
    :
    • 2.1.0
      pour
      BBC microbit v2
    • 2.0.0
      pour
      BBC microbit v2
    • 1.0.0
      pour
      BBC microbit v1
  • bibliothèques
    Python
    complémentaires :
    • 2.1.0 Français
      pour
      TI-83 Premium CE Edition Python
      ,
      TI-84 Plus CE-T Python Edition
      ou
      TI-84 Plus CE Python
      avec
      BBC microbit v1/v2
    • 2.1.0 English
      pour
      TI-83 Premium CE Edition Python
      ,
      TI-84 Plus CE-T Python Edition
      ou
      TI-84 Plus CE Python
      avec
      BBC microbit v2
    • 1.0.0 English
      pour
      TI-83 Premium CE Edition Python
      ,
      TI-84 Plus CE-T Python Edition
      ou
      TI-84 Plus CE Python
      avec
      BBC microbit v1
    • 2.34
      Français
      English
      pour
      TI-Nspire CX II
      avec
      BBC microbit v1/v2

Source
:
https://resources.t3france.fr/t3france?resource_id=3086

TI-Nspire Lib nSpireLTE (LiTe Engine) pour faciliter le dév natif

New postby SlyVTT » 03 Jan 2022, 13:30

Développer sur calculatrice est une activité passionnante et permet à de nombreux étudiants de mettre un pied dans le monde de la programmation. Très souvent le premier contact est réalisé via des langages de haut niveau directement intégrés aux machines, historiquement basés sur le langage BASIC, mais désormais très souvent via le langage PYTHON qui est intégré aux dernières générations de calculatrice de manière native.

Ces langages interprétés à l'exécution offrent comme principal avantage d'être relativement simples à approcher et ont souvent une courbe d'apprentissage adaptée aux débutants. Ils sont donc parfaits pour de la programmation simple dans le cadre scolaire ou pour développer de petits programmes rapidement. Un second avantage de ces langages est la mise à disposition d'un certain nombre de routines adaptées à la machine hôte afin de réaliser les opérations classiques dans un programme (vérifier si une touche est appuyée, créer un fichier et écrire dedans, lire les coordonnées de la souris ou du curseur, ...). Hélas, très souvent cette simplicité va de pair avec une relative lenteur du langage (car interprété, par opposition à compilé) et une certaine limitation dans les fonctions disponibles ou dans leur comportement. Apparaît donc très rapidement pour les plus passionnés une envie de plus d'ouverture pour des projets plus ambitieux tels que des jeux.

Une possibilité offerte sur un grand nombre de machines est de passer à la programmation dite "native", de plus bas niveau en langages compilés/assemblés tels que l'Assembleur (ou ASM) ou le C/C++. Ces langages offrent pour principaux avantages d'être particulièrement bien adaptés pour parler directement au matériel en présence. A cela s'ajouter qu'ils sont compilés, c'est à dire traduits directement en code interprétable par le processeur, sans de multiples couches logicielles intermédiaires, donnant très souvent un code nettement plus rapide et permettant de programmer à peu près tout ce que l'on veut, du moment que le matériel suit.


Malheureusement, ces langages ont un côté rebutant pour la simple et bonne raison que pour réaliser les opérations simples décrites précédemment, il n'y a généralement rien de prévu (ou le strict minimum), et il faut donc développer tout un panel de "fonctions de base" pour créer un programme utilisable. C'est très souvent ce point qui limite la percée de ces langages très puissants. Bien entendu, une fois ces fonctions disponibles, elles seront réutilisables dans le futur dans d'autres programmes, mais l'effort initial à fournir est considéré comme conséquent et en décourage plus d'un.


Heureusement, il existe des bibliothèques de fonctions développées par des passionnés qui permettent de créer beaucoup plus rapidement de beaux programmes en s'affranchissant de la partie "mains dans le cambouis". Nous pouvons par exemple citer la bibliothèque SDL supportée par de nombreuses architectures (PC/MAC/PS3/TI nSpire ...) et dont le but est d'offrir un panel de fonctions permettant de créer des jeux et/ou des programmes divers et variés.


SDL est une magnifique librairie, permettant de faire de nombreuses choses, mais est parfois un peu vécue comme le marteau pour tuer la mouche. Avoir à disposition un panel réduit de fonctions permettant de réaliser seulement quelques opérations simples nécessaires à tout programme qui se respecte, sans fioritures, permettrait de combiner la simplicité d’un langage de plus haut niveau sans alourdir inutilement le poids de l’exécutable généré en incorporant tout un lot de fonctions dont seulement 1 ou 2% seront utilisées par le programme en cours de développement.


Posons-nous quelques instants et soyons plein de compassion pour ce jeune développeur voulant mettre à profit sa belle calculatrice flambant neuve et ne sachant que faire. Quelle solution pour lui ?

Et bien, jeune (ou moins jeune d’ailleurs) possesseur de TI nSpire, sache qu’en lisant les lignes suivantes, ton avenir de développeur en langage natif va se dégager de ces gros nuages noirs et que le soleil rayonnera rapidement sur toi …

En effet, dans le cadre du développement de la bibliothèque GUI Toolkit NF pour TI nSpire, un certain nombre de ces fonctions de base ont été codées afin de créer les fondations du Toolkit (NF signifiant d’ailleurs au passage « New Foundation »). Ces fonctions sont intégrées dans l’ensemble de la bibliothèque mais peuvent être utilisées indépendamment du GUI Toolkit NF.

Il a donc été choisi de créer une variante légère de cette bibliothèque (appelée nSpireLTE avec LTE pour LiTe Engine) et offrant les fonctions de base pour créer des petits programmes en C++.

Cette bibliothèque LTE se compose de 4 modules :
-
KeyManagerLTE
: contenant les fonctions de bas niveau permettant de lire l’état du clavier de la TI nSpire
-
MouseManagerLTE
: contenant les fonctions de bas niveau permettant de lire l’état du touchpad de la TI nSpire (mouvement du curseur, click central et gestion des flèches)
-
TimeManagerLTE
: permettant de gérer les fonctions liées au temps sur la nSpire (timer, sleep, heure actuelle)
-
DebuggerLTE
: permettant de debugger des programmes en offrant un panel de fonctions pour réaliser des sorties de logs dans un fichier et tracker impitoyablement les bugs et plantages.



1) Installation :



L’installation et l’utilisation est on ne peut plus simple, il suffit de télécharger l’archive et de décompresser le fichier nSpireLTE.zip dans votre projet de manière à avoir un répertoire nSpireLTE dans l’arborescence de votre projet de développement.

Ensuite, il suffit d’inclure la librairie dans votre fichier contenant la fonction main() via une directive :

Code: Select all
#include "./nSpireLTE/nSpireLTE.hpp"
et le tour est joué. Piece of Cake !! Comme dirait nos amis outre Manche :-)


2) Les modules :



Comme précédemment annoncé, la nSpireLTE est composée de 4 modules dont le rôle est de couvrir 4 besoins très classiques en programmation. Chacun des modules sera détaillé par la suite.

Tous les modules fonctionnent de la même manière, on commence par les initialiser :
Code: Select all
   ...
    Module::Initialize();
   ...

puis on peut ensuite accéder à ses fonctions via :
Code: Select all
   ...
    Module::Fonction( parametres_fonctions ... );
   ...

Une fois l'utilisation du module terminée (généralement en fin de programme), on clos le module via:
Code: Select all
   ...
    Module::Close();
   ...

Vraiment facile à utiliser.


A) KeyManager


La gestion des événements liés au clavier est présent dans tous les programmes (ou presque) sur la TI nSpire. Il faut dire qu'avec toutes ces touches disponibles, il serait dommage de ne pas les utiliser.

Chaque touche possède un keycode selon l'image suivante Image

Le module KeyManager reprend à son compte la gestion de toutes les touches avec un marquage rouge. La nSpire étant une machine complexe, le module MouseManager (que nous détaillerons dans le prochain paragraphe) s'occupera quant à lui des touches marquées en bleu et en vert, toutes en rapport avec la zone du TouchPad.


Chaque touche possède 3 fonctions dédiées (par exemple pour la touche kbESC):
- KeyManager::kbESC() vaudra true (=1) si la touche est appuyée et false (=0) sinon.
- KeyManager::kbESC_Press_Event() vaudra true (=1) si la touche a été pressée depuis le dernier tour de KeyManager::Logic() et false (=0) sinon.
- KeyManager::kbESC_Release_Event() vaudra true (=1) si la touche a été relâchée depuis le dernier tour de KeyManager::Logic() et false (=0) sinon.

L'état du clavier est mis à jour via la fonction KeyManager::Logic() qu'il convient d'inclure dans la boucle de gestion des évènements.

A ces fonctions individuelles se rajoutent des fonctions plus globales :
- KeyManager::IsKeyPressEvent() vaudra true (=1) si une touche du clavier a été pressée depuis le dernier tour de KeyManager::Logic() et false (=0) sinon.
- KeyManager::IsAnyKeyPressed() vaudra true (=1) si une touche du clavier est pressée et false (=0) sinon.

Il est possible de réinitialiser l'état du driver avec un appel à KeyManager::ResetState();

Voici un exemple simple d'utilisation.

Code: Select all
#include <stdlib.h>
#include "./nSpireLTE/nSpireLTE.hpp"

int main(int argc, char **argv)
{
    KeyManager::Initialize();

   bool done = false;
   
   while (!done)
   {
      KeyManager::Logic();
      
      if (KeyManager::kbCTRL() && KeyManager::kbESC())
      {
         done = true;
      }
      
      if (KeyManager::kb8_Press_Event())
        {
            printf( " La touche [8] a ete pressee.\n" );
        }

        if (KeyManager::kb8_Release_Event())
        {
            printf( " La touche [8] a ete relachee.\n" );
        }
      
      if (KeyManager::kbDOT_Press_Event())
        {
            printf( " La touche [.] a ete pressee.\n" );
        }

        if (KeyManager::kbDOT_Release_Event())
        {
            printf( " La touche [.] a ete relachee.\n" );
        }
   }

    KeyManager::Close();

    return 0;
}



B) MouseManager


Le module MouseManager est très similaire au module KeyManager.

Pour les touches avec les keycodes "bleus", l'utilisation est strictement identique, seul l'appel se fait via MouseManager::kb.. au lieu de KeyManager::kb..

Les événements sont du même type, par exemple pour la touche flèche droite :
- MouseManager::kbRIGHT() vaudra true (=1) si la touche est appuyée et false (=0) sinon.
- MouseManager::kbRIGHT_Press_Event() vaudra true (=1) si la touche a été pressée depuis le dernier tour de MouseManager::Logic() et false (=0) sinon.
- MouseManager::kbRIGHT_Release_Event() vaudra true (=1) si la touche a été relâchée depuis le dernier tour de MouseManager::Logic() et false (=0) sinon.

Mais le rôle de MouseManager est aussi de gérer le TouchPad lorsque il est utilisé comme une souris (c'est à dire en passant le doigt dessus et en cliquant la partie centrale) :
- MouseManager::GetX() retourne la position X du curseur de souris (sans gestion de sa représentation graphique, valeur entre 0 et 320 pixels)
- MouseManager::GetY() retourne la position Y du curseur de souris (sans gestion de sa représentation graphique, valeur entre 0 et 240 pixels)
- MouseManager::GetB() retourne l'état du bouton de souris (true si cliqué et false sinon)

Il est possible de gérer la sensibilité du TouchPad via la fonction MouseManager::SetSensibility( valeur ) avec
valeur
comprise entre entre 0.1 et 10.
10 étant très (très) rapide et 0.1 très (très) lent. 3 est une bonne valeur a priori.

Encore une fois rien de mieux qu'un exemple simple.

Code: Select all
#include <stdlib.h>
#include "./nSpireLTE/nSpireLTE.hpp"

int main(int argc, char **argv)
{
    KeyManager::Initialize();
    MouseManager::Initialize();

   bool done = false;
   unsigned int MX;
   unsigned int MY;
   bool MB;
   
   MouseManager::SetSensibility( 3 );
   
   
   while (!done)
   {
      KeyManager::Logic();
      MouseManager::Logic();
      
      if (KeyManager::kbCTRL() && KeyManager::kbESC())
      {
         done = true;
      }
      
      MX = MouseManager::GetX();
      MY = MouseManager::GetY();
      MB = MouseManager::GetB();
      
      if (MB)
      {
         printf( " Mouse position is (%d, %d) - Button Clicked.\n", MX, MY );
      }
      else
      {
         printf( " Mouse position is (%d, %d).\n", MX, MY );
      }         
      
   }

    KeyManager::Close();
    MouseManager::Close();
   
    return 0;
}



C) TimeManager


TimeManager est le module responsable de la gestion des timers et du temps.

Si vous voulez bloquer le programme, TimeManager::Delay( valeur ) vous permettra de bloquer durant
valeur
millisecondes.
Si vous voulez avoir l'heure courante, TimeManager::GetCurrentTime( ) vous donnera toutes les informations nécessaires.

Il est à noter que le module TimeManager ne demande pas d'appel cyclique à une fonction Logic() pour fonctionner.

Code: Select all
#include <stdlib.h>
#include "./nSpireLTE/nSpireLTE.hpp"

int main(int argc, char **argv)
{
    KeyManager::Initialize();
    MouseManager::Initialize();
   TimeManager::Initialize();

   bool done = false;
   
   int Heure, Minute, Seconde;
   
   while (!done)
   {
      KeyManager::Logic();
      MouseManager::Logic();
      
      if (KeyManager::kbCTRL() && KeyManager::kbESC())
      {
         done = true;
      }
      
      TimeManager::GetCurrentTime( &Heure, &Minute, &Seconde );
      
      if (KeyManager::IsKeyPressEvent() || MouseManager::IsKeyArrowPressEvent())
      {
         printf( " [Pause for the next 5s]\n" );
         TimeManager::Delay( 5000 );
         printf( " [OK, Done end of the 5s]\n" );
      }
      
      printf( " Hello : current time is %d:%d:%d\n", Heure, Minute, Seconde );
   }

    KeyManager::Close();
    MouseManager::Close();
   TimeManager::Close();
   
    return 0;
}



D) Debugger


Le module Debugger est un peu particulier, mais tellement nécessaire. Programmer revient toujours à un moment où à un autre à chercher désespérément un bug et à essayer de comprendre pourquoi telle ou telle partie du code ne fonctionne pas comme prévu ou pis, fait crasher la machine.

Le module Debugger vise à proposer quelques routines pour aider à la résolution de ces soucis.

Le module Debugger permet de créer des fichiers dits de "Logs" afin de tracer les fonctions. Il est intimement lié au module TimeManager vu précédemment.

Par exemple, afin de savoir si un plantage se produit avant ou après une fonction, il suffit d'ajouter dans le code source :
Code: Select all
   ...
    Debugger::Log( "J'arrive juste avant la fonction à tester\n" );
   
   fonction_a_tester();
   
   Debugger::Log( "Je suis juste après la fonction à tester\n" );
   ...


Si dans le fichier de log vous avez bien les deux lignes inscrites, alors cette fonction n'est pas incriminée dans le plantage, sinon, il vous faudra analyser cette fonction plus finement, par exemple en y incorporant des lignes de logs supplémentaires, possiblement en y incluant des valeurs utiles.

Le module contient deux familles de fonctions:
- Debugger::Log( ...) : les fonctions de log sans horodatage
- Debugger::TimerLog( ...) : les fonctions de log avec horodatage permettant de garder une trace du temps écoulé depuis l'initialisation du module

Les fonctions se rapprochent des classiques "printf()" du C et permettent de multiples sorties de valeurs via les traditionnels "%d", "%l", "%s" et toutes les options de formatage de chaines.

Par défaut, le fichier log se nomme "DebugDefOut.txt.tns" et est situé à la racine de la nSpire, mais ce fichier peut être changé via un appel à la fonction : Debugger::SetDebuggerFile( nomdufichier )

Voici un exemple simple d'utilisation.

Code: Select all
#include <stdlib.h>
#include "./nSpireLTE/nSpireLTE.hpp"

int main(int argc, char **argv)
{
    KeyManager::Initialize();
   TimeManager::Initialize();
   Debugger::Initialize();

   bool done = false;
   
   int Heure, Minute, Seconde;
   
   MouseManager::SetSensibility( 3 );
   
   Debugger::Log( "Hello Dear Programmer\n" );   
   Debugger::TimerLog( "We will enter the Main Loop\n" );
   Debugger::TimerLog( "and start logging the actions.\n" );   
   
   while (!done)
   {
      KeyManager::Logic();
      MouseManager::Logic();
      
      if (KeyManager::kbCTRL() && KeyManager::kbESC())
      {
         done = true;
         Debugger::TimerLog( "CTRL+ESC pressed : ask for closure\n" );   
      }
      
      if (KeyManager::kb7_Press_Event())
      {
         Debugger::TimerLog( "[7] pressed\n" );
      }
      if (KeyManager::kb8_Press_Event())
      {
         Debugger::TimerLog( "[8] pressed\n" );
      }
      if (KeyManager::kb9_Press_Event())
      {
         Debugger::TimerLog( "[9] pressed\n" );
      }
      
      if (KeyManager::kb7_Release_Event())
      {
         Debugger::TimerLog( "[7] released\n" );
      }
      if (KeyManager::kb8_Release_Event())
      {
         Debugger::TimerLog( "[8] released\n" );
      }
      if (KeyManager::kb9_Release_Event())
      {
         Debugger::TimerLog( "[9] released\n" );
      }
   }

   Debugger::TimerLog( "We quit the Main Loop\n" );
   Debugger::TimerLog( "and will return to the OS.\n" );
   Debugger::Log( "Bye bye, and see you soon\n" );   

    KeyManager::Close();
   TimeManager::Close();
   Debugger::Close();
   
    return 0;
}



3) Conclusion :



La librairie nSpireLTE vise à offrir les fonctions de base nécessaires à l'écriture et au débogage de programmes pour la nSpire. Ce court article vise à expliquer les grandes lignes d'utilisation de chacun des 4 modules de la librairie, mais n'est aucunement exhaustif. Chacun des modules contient des fonctionnalités supplémentaires. Nous ne pouvons que vous inviter à regarder dans les fichiers
.hpp
si vous êtes intéressés et à découvrir l'ensemble des fonctions de chacun des modules.

En vous souhaitant un bon code et plein de beaux programmes pour la nSpire.

TI-z80 Découverte matériel TI-82 Advanced révision B

New postby critor » 03 Jan 2022, 12:24

46234626Pour la rentrée 2015 sortait la , l'entrée de gamme monochrome par
Texas Instruments
dans le contexte de la réforme du mode examen tout juste annoncée.

La carte électronique avait pour référence
SG82F-10-1
.

Le matériel de ce modèle d'entrée de gamme reprenait celui de l'ancien modèle de milieu de gamme
TI-84 Plus
:
  • écran monochrome
    96×32
    pixels
  • processeur
    z80
    cadencé à
    15 MHz
    (ou
    6 MHz
    pour le mode de compatibilité
    TI-83 Plus
    )
  • mémoire
    RAM
    de
    48 Kio
    de capacité
  • mémoire
    Flash
    de
    1 Mio
    de capacité, dont
    480 Kio
    d'espace de stockage
La seule différence concerne le port de communication
mini-Jack 2.5mm
historique qui disparaît ici, son circuit étant réutilisé pour la diode examen.


15067Or,
Texas Instruments
effectue régulièrement des révisions du matériel de ses calculatrices. Cela permet de s'adapter à la disponibilité des composants électroniques, de réduire les coûts de fabrication, et parfois même d'améliorer les performances ou capacités.

Nous avions omis de t'en parler, mais les
TI-82 Advanced
assemblées à partir de
Juin 2017
ont bénéficier d'une première révision du matériel, la révision
A
.

La référence de la carte change et surtout se complexifie, devenant
SG82F/T-14
. Il s'agit en fait d'une référence hybride. En effet afin d'optimiser les coûts de production,
Texas Instruments
a eu l'idée de mutualiser la chaîne de production de la carte pour 2 modèles différents à diode examen :
  • la
    TI-82 Advanced
    pour la France, basée sur le matériel
    TI-84 Plus
  • la
    TI-84 Plus T
    pour les Pays-Bas, basée sur le matériel
    TI-84 Plus Silver Edition

Les cartes bifurquent ainsi en aval de la chaîne :
  • TI-82 Advanced
    : on soude sur la carte une puce
    Flash
    de
    1 Mio
    , et alors on barre le
    T
    pour donner
    SG82F-14
  • TI-84 Plus T
    : on soude sur la carte une puce
    Flash
    de
    2 Mio
    , et alors on barre le
    F
    pour donner
    SG82T-14
Rappelons au passage que les examens néerlandais utilisent une liste officielle de modèles autorisés mise à jour chaque année, et qu'il a déjà été annoncé que la
TI-84 Plus T
en serait retirée après la session d'examens 2022. La production de ce modèle a donc peut-être déjà cessé.

Au-delà de ce changement de référence, on note :
  • un changement du format des 2 gros condensateurs, qui deviennent plus compacts et peuvent ainsi être soudés sans avoir besoin d'être couchés
  • un changement du format de l'oscillateur quartz
    X02D
    , qui devient également beaucoup plus compact
  • des modifications sur le circuit du contrôleur écran qui amènent nombre de petits composants à bouger

15068Ce week-end nous permettait de découvrir l'existence d'une nouvelle révision matérielle
B
, concernant les
TI-82 Advanced
assemblées depuis
Juillet 2018
.

La révision
B
utilise à nouveau une nouvelle carte électronique de référence hybride
SG82F/T-15
.

Rien de gros cette fois-ci, mais on note une fois encore une fois des changements de circuits :
  • des modifications sur le circuit du port
    mini-USB
    qui amènent plusieurs composants à bouger
  • des modifications sur le circuit d'alimentation amenant ici encore plusieurs composants à bouger
  • des modifications sur le circuit de la diode examen, amenant plusieurs composants à changer d'orientation

Voilà, les modifications sont cette fois-ci moins flagrantes, mais peut-être bien plus majeures car générales.

Crédits images
:


NumWorks Coque NumWorks édition limitée Janvier 2022 à gagner

New postby critor » 03 Jan 2022, 08:55

13036Pour la rentrée
2019
,
NumWorks
te sortait une coque
collector
en édition limitée pour ta calculatrice, la
Macaremaths
, illustrée tout en humour et talent sur le thème des Mathématiques. :bj:

Dans le même genre
NumWorks
a renouvelé l'expérience en mieux avec une coque en édition limitée chaque mois depuis la rentrée
2020
, initiant toute une gamme d'accessoires en édition limitée à collectionner. Tu as déjà eu nombre d'occasions d'habiller ta calculatrice de façon unique au monde :
1323013229 14802 135731480014799 14801

14786Vu le succès de son calendrier, pour ce mois de
Janvier 2022
NumWorks
t'a préparé une coque toute spéciale, fêtant le passage à la nouvelle année 2022. Il s'agit d'une coque calendrier qui pourra t'être fort utile tout au long de l'année 2022 puisque tu pourras la mettre sur ta calculatrice et ainsi l'avoir toujours sous la main ! :favorite:

Tu peux dès maintenant tenter de gagner la coque sur les différents comptes sociaux du constructeur :

Pour participer et peut-être gagner, c'est très simple. Il te suffit d'ici le
31 Janvier
au plus tard, de :
  1. suivre, aimer ou t'abonner au compte du constructeur
  2. taguer ou identifier un ami ou une amie

N'hésite pas à participer sur les différents comptes sociaux, afin de maximiser tes chances. ;)

TI-z80 Nouvel emballage carton (2021) TI-82 Advanced + révision B

New postby critor » 01 Jan 2022, 14:06

14115Comme nous te l'avons déjà annoncé pour cette année scolaire 2021-2022, l'ensemble de la gamme
Texas Instruments
passe progressivement aux emballages carton. Fini les emballages historiques à coque blister rigide très difficiles à ouvrir proprement, quasiment impossibles à réutiliser une fois ouverts, pénibles et encombrants à ranger, et n'ayant donc dans la plupart des cas que la poubelle comme seule destination possible après ouverture ! :bj:

À ce sujet nous t'avons déjà présenté les nouveaux emballages :
1399414124

1412014117Pour cette année 2021-2022 tu peux donc encore te retrouver en rayon avec un même modèle de calculatrice à la fois sous emballage carton et blister, exactement au même prix puisque utilisant le même code barre.

Rappelons que pour les
TI-83 Premium CE Edition Python
il est dans ton intérêt de choisir l'emballage carton, et pas seulement pour l'écologie et la planète.

Choisir le tout nouvel emballage carton c'est certes également la garantie d'avoir une machine assemblée ces derniers mois, alors qu'un emballage
blister
peut avoir traîné dans le stock de ton magasin pendant des années.

Mais surtout, grande nouveauté de la rentrée 2021, pour le même prix le nouvel emballage carton a l'avantage exclusif d'intégrer également le logiciel d'émulation sous la forme d'une licence d'utilisation de 3 ans, ce qui n'est pas le cas des anciens emballages
blister
. :#non#:

150611506015059Aujourd'hui, vient enfin de nous trouver et acheter une
TI-82 Advanced
sous le nouvel emballage carton.
On peut voir sur sa tranche qu'il est daté du 2 février 2021.

Comme les autres nouveaux emballages carton français du constructeur, il est très sobre sur sa face avant.

C'est au dos que les fonctionnalités sont mises en avant : mode examen, calcul exact sur les fractions, application
PolySimult
pour la recherche des racines de polynômes et la résolution de systèmes d'équations linéaires, ...

C'est l'occasion pour nous de récupérer une
TI-82 Advanced
parmi les plus récentes, et de découvrir qu'il s'est passé des choses.

Sortie pour la rentrée 2015, la
TI-82 Advanced
avait bénéficié d'une révision matérielle
A
pour les machines assemblées à partir de
Juin 2017
.

Ici grâce au timbre à date au dos de la calculatrice, nous notons que cette machine assemblée en
Juillet 2018
présente à son tour une nouvelle révision matérielle
B
inconnue jusqu'à ce jour.

Reste encore à la démonter pour peut-être découvrir ce que
Texas Insruments
a bien pu changer. À bientôt... ;)

Crédits images
:
TI-82 Advanced
-
Adriweb

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Concours de dessin de Noël 2021 Jusqu'au 31 janvier 2022 inclus par Casio. Dessine ta liste au Père Noël sur calculatrice/émulateur Graph 90/35+E II en Python ou fx-92+ Spéciale Collège. Ouvert aux élèves et enseignants, classement séparé. À gagner 2 consoles Nintendo Switch pour les élèves, 2 trottinettes électriques pour les enseignants, 10 calculatrices Graph 90/35+E II au choix, 72 montres Casio G-Shock ou Vintage. Pas de perdant, goodies Casio pour tous les autres !
Coque NumWorks édition limitée Janvier 2022 à gagner.
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
502 utilisateurs:
>482 invités
>14 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)