π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-z80 Pack 11 niveaux persos à la Minecraft pour CMonster

Nouveau messagede critor » 04 Fév 2018, 11:56

6568Nous t'avions déjà parlé de
CMonster
, le jeu de casse-briques par
Patrick Davidson
pour ta superbe
TI-83 Premium CE
, puis de son éditeur de niveaux.

As-tu déjà terminé les 28 niveaux intégrés du jeu, ainsi que les 8 niveaux additionnels publiés avec l'éditeur ?

Si oui voici du nouveau déjà pour toi, avec un nouveau pack de 11 niveaux perso inspirés de l'univers
Minecraft
par
mets11rap
.
Seras-tu capable de nous miner tout ça ? ;)



Téléchargement
:
archives_voir.php?id=1356338
Lien vers le sujet sur le forum: Pack 11 niveaux persos à la Minecraft pour CMonster (Commentaires: 2)

NumWorks Nouvelle mise-à-jour NumWorks 1.3.0

Nouveau messagede critor » 01 Fév 2018, 14:42

Depuis sa sortie pour la rentrée 2017, le développement de la calculatrice
NumWorks
s’était concentré sur des fonctionnalités novatrices encore jamais vues sur un modèle de milieu de gamme, et parfois même révolutionnaires tout court :
  • une application de probabilités polyvalente et très intuitive car parlant le langage des élèves :bj:
  • un environnement complet de développement Python :bj:
  • un moteur de calcul littéral :bj:
  • basé sur le précédent, un moteur de calcul exact complet, car non limité à un petit nombre prédéfini de formes remarquables contrairement aux autres modèles de milieu de gamme :bj:
Mais comme nous l’avions vu dans notre classement de rentrée
QCC 2017
, sur l’ensemble d’autres critères moins poussés la
NumWorks
était plus décevante, se comparant plutôt à l’entrée de gamme.

La nouvelle version
1.3.0
du firmware
NumWorks
sortant ce jour s’attaque à ce dernier point, et améliore de façon transversale nombre de fonctionnalités.
Voyons ensemble ce que ça donne pour chaque application :
Image Image Image Image Image Image Image Image




Application Calculs numérique, exact et littéral
:
Go to top

Du côté du moteur de calcul littéral et exact de l’application
Calculs
, nous bénéficions d’une meilleure simplification des logarithmes en base quelconque, et enfin du développement automatique des puissances de sommes ou différences. De plus, la touche
Ans
permettant de réutiliser le dernier résultat dans la saisie d’un calcul devient enfin fonctionnelle dans le contexte de résultats exacts et littéraux, ce qui facilitera nombre de manipulations.

Du côté du moteur d’affichage naturel, nous notons une amélioration en lisibilité de l’écriture des puissances qui était jusqu’alors assez contrastée avec celle des indices.

On apprécie l’arrivée de nouvelles fonctions dans la boîte à outils, dont enfin deux fonction de simulation :
  • random()
    qui renvoie un nombre aléatoire sur l’intervalle [0;1[
  • randint(a,b)
    qui renvoie un nombre entier aléatoire sur l’intervalle [a;b]
  • factor(n)
    qui effectue la décomposition d’un entier en facteurs premiers

De façon très pertinente depuis la dernière version, la réponse à un calcul pouvait être fournie sous forme d’une paire de résultats, l’un en écriture exacte et l’autre en écriture décimale. De quoi faire progresser l’utilisateur sur sa compétence
Représenter
, en mettant ainsi en évidence le lien qui les unit au lieu qu’il doive basculer manuellement de l’un à l’autre, et de façon pas toujours intuitive comme sur d’autres modèles. Toutefois, un problème était que ces deux résultats étaient systématiquement liés par le symbole environ, ce qui n’était pas toujours une notation correcte.
Désormais dans la nouvelle version, les paires de résultats utilisent le symbole environ ou égal adéquat. C’est bien mieux pour l’utilisateur, lui permettant non seulement de recopier sans crainte des réponses qui seront bien considérées comme exactes selon tous les critères de compétences, mais également sa leur propre compréhension du langage mathématique et sa compétence
Communiquer
qui va avec. :bj:

Niveau corrections de bugs, on peut citer la fonction
inverse()
qui certes fonctionnait quand on lui donnait une matrice, mais donnait une réponse assez originale quand on lui fournissait un nombre, multipliant l’inverse attendu par
undef×i
. Problème désormais corrigé.

Il y a aussi la fonction de calcul du nombre dérivé
diff()
qui dans certains cas renvoyait n’importe quoi pour la fonction valeur absolue, chose désormais corrigée.

D’ailleurs à ce sujet, l’algorithme interne de calcul du nombre dérivé semble avoir été profondément modifié, résistant dans la majorité des cas beaucoup mieux lorsque l’on tente de le piéger.

Enfin, comme
Calculs
devrait être l’application la plus utilisée, notons qu’il est maintenant possible d’y revenir très rapidement depuis une autre application grâce à un nouveau raccourci. Il suffit pour cela de taper
Maison
2 fois de suite puis de valider.



Application Fonctions
:
Go to top

Dans l’applications
Fonctions
, nous notons déjà un affinage des axes sur la vue graphique, ainsi qu’un tout nouveau curseur, et un décalage sur la gauche des valeurs affichées lorsque le nombre dérivé est activé, évitant ainsi de tronquer la valeur de ce dernier dans certains cas.

On voit de plus que l’affichage du nombre dérivé pour la fonction valeur absolue bénéficie de la même correction déjà abordée pour l’application
Calculs
.

Rappelons que lorsque le curseur est activé sur cette vue la calculatrice nous invite à taper
OK
pour accéder à un menu contextuel.

Et bien il y a du nouveau dans ce menu contextuel, avec un nouveau sous-menu
Calculer
permettant de :
  • Rechercher et afficher des points remarquables
    (minimum local, maximum local, point d’intersection entre deux courbes, zéro soit point d’intersection avec l’axe des abscisses)
    . Notons que contrairement à d’autres modèles, quand il existe plusieurs points répondant au critère sélectionné, l’on peut passer intuitivement de l’un à l’autre avec les flèches sans aucun besoin de reproduire toute la manipulation.
    On comprend d’ailleurs maintenant la raison d’être du nouveau curseur, sans lequel les points correspondant aux zéros auraient été fort mal mis en évidence.
  • Tracer et déterminer l’équation d’une tangente. On apprécie le rappel de la forme de l’équation accompagnant les valeurs de
    a
    et
    b
    , contrairement à d’autres modèles. :bj:
  • Calculer et représenter graphiquement la valeur d’une intégrale. On apprécie d’ailleurs dans ce cas le fait d’être guidé en direct lors de la sélection des bornes, par une indication textuelle en français, par la représentation graphique de l’aire correspondante, et aussi par une représentation en écriture naturelle de l’intégrale en bas à gauche pouvant permettre de vérifier si l’on est bien en train de spécifier ce que l’on pense. Un choix très pertinent qui tout en aidant l’utilisateur permettra de perfectionner sa compétence
    Représenter
    . :bj:




Application Suites
:
Go to top

Dans l’application
Suites
, quand on accède aux propriétés en sélectionnant son nom et faisant
OK
, on a désormais accès à une nouvelle option librement modifiable : l’indice du premier terme. De quoi s’adapter d’une part aux quelques exercices qui nous proposeront de temps en temps des suites ne démarrant pas au rang 0. Mais cela va bien plus loin que ça, car c’est aussi d’autre part une façon pour la calculatrice de s’adapter aux usages de différents pays. En effet, si la plupart des suites démarreront au rang 0 chez nous, en Amérique du Nord ce sera au rang 1.

Enorme nouveauté, il devient enfin possible de travailler sur des suites auxiliaires, c’est-à-dire des suites définies en fonction d’une autre, situation qui tombe quasiment chaque année au BAC. Avec cette amélioration tant attendue, on peut enfin qualifier la calculatrice
NumWorks
de conforme aux programmes de Première et Terminale, et la recommander sans réserve.

L’application
Suites
bénéficie de plus dans sa vue graphique de l’affinage des axes décrit plus haut pour l’application
Fonctions
.




Application Paramètres
:
Go to top

Il y avait un petit problème événementiel dans l’application
Paramètres
. Lorsque l’on validait un nouveau choix de nombre de chiffres significatifs, il n’était plus possible de changer d’avis et de valider les choix
Automatique
ou
Scientifique
. Du moins pas sans quitter puis revenir à cet écran. Problème désormais corrigé.




Applications Statistiques et Régressions
:
Go to top

Les application
Statistiques
et
Régressions
bénéficient elles aussi dans leurs vues graphiques de l’affinage des axes décrit plus haut pour l’application
Fonctions
.




Application Probabilités
:
Go to top

Un problème avec l’application Probabilités évoqué par certains enseignants aux journées APMEP, était la précision des résultats, limités à 3 décimales et non 3 chiffres significatifs. C’était embêtant dans le cas de probabilités très faibles, la calculatrice pouvant même retourner à tort une probabilité nulle. La nouvelle version corrige ce problème, la précision ayant été doublée avec dorénavant jusqu’à 6 décimales.

En conséquence de la taille d’affichage pouvant donc être accrue, les différents champs numériques permettant de saisir les données ou afficher les résultats ont désormais une taille variable, s’adaptant automatiquement à leur contenu. Fort appréciable dans le cas des intervalles, la relation de probabilité affichée contenant alors 3 champs numériques au lieu de 2.

Sur la relation de probabilité affichée, l’utilisateur avait le plus souvent le choix entre :
  • sélectionner et saisir la ou les bornes de la variable aléatoire X pour obtenir la probabilité
  • sélectionner et saisir la probabilité pour obtenir la ou les bornes de la variable aléatoire X
Notons que le 2ème choix n’est pas toujours offert dans le cas de relations du type
P(?≤X≤?)=?
, car il y a parfois plusieurs solutions et pas de critère permettant d’en privilégier une. La calculatrice permet par exemple d’obtenir les 2 bornes d’un intervalle à partir d’une probabilité dans le cas de la loi normale. Mais elle ne le permet pas dans le cas des lois binomiale, uniforme, exponentielle et de Poisson.
Même remarque pour les relations du type
P(X=?)=?
dans le cas des lois discrètes
(binomiale et de Poisson)
.

Ce n’est pas un problème en soi, mais cela avait une conséquence assez embêtante. Nombre d’utilisateurs ont pris l’habitude d’utiliser
shift
copy
pour copier les valeurs numériques puis
shift
paste
pour les coller dans une autre application,
Calculs
par exemple, afin de pouvoir continuer à travailler dessus pour la suite de leur exercice.

Or, dans les situations où la calculatrice ne permettait pas la saisie de la probabilité, il était tout simplement impossible de sélectionner sa valeur pour la copier, obligeant donc à la retenir de tête ou à la copier temporairement sur un bout de papier, le temps de changer d’application.

Ce problème est désormais résolu lui aussi. Tous les champs numériques des relations, même ceux non modifiables, peuvent dorénavant être sélectionnés et copiés.

Enfin, comme visible ci-dessus, l’application
Probabilités
bénéficie elle aussi pour son interprétation graphique de l’affinage des axes décrit plus haut pour l’application
Fonctions
.




Application Python
:
Go to top

Comme l’application
Fonctions
et conformément aux programmes scolaires de l’enseignement secondaire, l’application
Python
permet désormais d’effectuer des simulations, grâce à l’ajout d’un tout nouveau module à importer,
random
.

En plus des guillemets, les chaînes de caractères deviennent délimitables avec des apostrophes suite à l’ajout de ce caractère dans le catalogue. Il sera est donc maintenant possible d’alterner entre les délimiteurs selon le contenu de la chaîne, afin d’éviter ou limiter le besoin de faire appel au caractère d’échappement.

Dans le contexte des listes, le caractère
‘:’
permettant de référencer une suite d’éléments de positions consécutives est maintenant reconnu et parfaitement fonctionnel.

Les fonctions
min()
et
max()
déjà listées au catalogue deviennent également fonctionnelles dans le contexte de listes.

Et puis nous avons une toute nouvelle instruction d'entrée,
input()
, permettant d'inviter avec le message de son choix l'utilisateur à saisir une donnée en cours d'exécution d'un programme.

Enfin, parlons performances. Cela ne concerne pas que l’application
Python
mais c’est celle où peut aisément mettre en évidence les différences. La
NumWorks
était déjà dans sa version
1.2.0
précédente la calculatrice graphique la plus performante à ce jour. Il n’empêche que comme déjà annoncé, les performances de la calculatrice ont été en prime améliorées de façon significative depuis la version précédente, suite à l’acceptation de deux contributions au code source officiel :
Voici ci-dessous en vidéo ce que donne le tracer d’un même programme de fractale avec l’ancienne version
1.2.0
et la nouvelle version :
Code: Tout sélectionner
from kandinsky import set_pixel
def mandelbrot(W,H,N) :
w=2.7/(W-1)
h=1.87/(H-1)
n=255.0/N
for x in range(W):
  for y in range(H):
   z=complex(0,0)
   c=complex(w*x-2.1,.935-h*y)
   for j in range(N):
    z=z*z+c
    if abs(z)>2:
     break
   set_pixel(x,y,255*65792*j+256)


L’ancienne version mettait donc
1min14s
quand la nouvelle ne met plus que
54 secondes
, une progression extraordinaire ! :bj:




En conclusion, la nouvelle version
NumWorks
ratisse large et apporte du bon biscuit à tout-le-monde. Avec notamment la gestion des suites auxiliaires, nous n’aurions plus aucune objection ou mise en garde à formuler auprès d’élèves de Première ou Terminale envisageant de s’équiper de ce modèle. La
NumWorks
est désormais en adéquation globale avec l’ensemble du programme scolaire du lycée français, félicitations ! :bj:




Liens
:
Lien vers le sujet sur le forum: Nouvelle mise-à-jour NumWorks 1.3.0 (Commentaires: 19)

Examens Dates BAC, DNB et ECE 2018 Métropole enfin officialisées

Nouveau messagede critor » 01 Fév 2018, 10:00

Le
Calendrier 2018 de l'orientation et de l'affectation des élèves, du diplôme national du brevet, des baccalauréats, des certificats d'aptitude professionnelle, des brevets d'études professionnelles et des brevets de technicien
vient tout juste d'être publié ce jeudi matin au
Bulletin Officiel n°5
du
1er février 2018
.


Il confirme pour la Métropole les dates d'épreuves écrites déjà annoncées pour le
BAC 2018
et pour le
DNB 2018
, ainsi que pour les épreuves pratiques d'
ECE
du
BAC S 2018
en
Physique-Chimie
et
SVT
.





Source
:
http://www.education.gouv.fr/pid285/bul ... _bo=125163
(avec les dates des épreuves d'
ECE
du
BAC S 2018
)
Lien vers le sujet sur le forum: Dates BAC, DNB et ECE 2018 Métropole enfin officialisées (Commentaires: 5)

Examens Mode examen: le cahier des charges exigeait-il l'inégalité?

Nouveau messagede critor » 31 Jan 2018, 22:19

Depuis avril 2015, nous n'avons eu de cesse de dénoncer la mise en place du mode examen sur les calculatrices graphiques :
  • Parce qu'en pratique il s'agit de rajouter une diode à la sécurité non fiable à des systèmes dont la sécurité ne l'est pas davatange.
  • Parce que conserver intact le contenu de la mémoire avec une diode qui clignote est enfantin sur certains modèles, et loin d'être impossible sur les autres.
    C'était donc l'Institution et à travers elle tous les français qui étaient en train de se faire avoir, à payer pour une sécurité imaginaire.
  • Parce qu'il donne le contrôle exclusif des données et fonctionnalités utilisables aux examens français à un oligopole d'entreprises américaines et japonaise
    (
    NumWorks
    n'existant pas encore à l'époque, mais c'est un détail)
    .
  • Parce que tous les modèles ne se valent pas, et qu'en vidant complètement la mémoire le mode examen crée d'énormes inégalités entre candidats, supprimant des fonctionnalités rajoutées parfaitement légitimes sur les modèles d'entrée et milieu de gamme, alors que d'autres candidats équipés de modèles de milieu ou haut de gamme continueront à en disposer.
    Problème particulièrement remarquable dans le cas des constructeurs commercialisant plusieurs modèles à des prix distincts, et qui donc contrairement à d'autres ne donnent pas le meilleur à chaque modèle - voir notre série Inexamens 2018 pour plus d'informations à ce sujet.

Mais depuis quelques semaines, nous disposons du cahier des charges du mode examen, avec les critères que doivent respecter les constructeurs de calculatrices graphiques.

Alors que dit-il ? Exigeait-il vraiment noir sur blanc l'inégalité entre candidats ou est-ce les constructeurs qui ont mal compris ou fait au plus simple ? Voyons cela ensemble.



Après avoir abordé les possibilités d'échange de données avec ou sans fil dans 1er point, le cahier des charges aborde son 2ème point :
"Le blocage de l’accès de l’utilisateur à toute information stockée dans l’appareil avant l’épreuve"
.


Notons bien le terme d'
information
qui pour nous renvoie au blocage de textes, documents et images statiques, et pas à celui de fonctionnalités mathématiques ou scientifiques programmées.

Précisons que nous n'avons strictement rien contre le blocage de vulgaires informations en mémoire.
Nous ne comprenons absolument pas l'apparente obsession de certains enseignants/surveillants pour le contenu mémoire des calculatrices. A notre sens il est impossible de réussir l'actuelle épreuve de Mathématiques ou Physique-Chimie du BAC par exemple, en consultant et/ou recopiant des informations préalablement stockées en mémoire. Les sujets qui tombent en sciences sont tous inédits. Même si cela peut changer à l'avenir, les sujets actuels n'exigent pas du bête par cœur, mais une mise en application intelligente des savoirs, savoir-faire, connaissances, capacités et compétences afin de résoudre un problème. Ceux qui peuvent réussir de telles épreuves en utilisant des documents seront ceux capables non pas de les recopier, mais de les comprendre et adapter afin de les transposer dans le contexte du problème. C'est-à-dire finalement ceux qui en auront le moins besoin.
Comme donc en pratique selon nous les informations en mémoire ne servent au mieux qu'à déstresser les candidats ayant développé des capacités d'adaptation et à rien pour les autres, nous n'avons jusqu'ici rien à objecter au cahier des charges.



Dans un 1er paragraphe introductif, le cahier des charges semble tout d'abord continuer dans le sens du ciblage des seules informations. C'est juste l'utilisation de la mémoire à des fins de permettre la
"consultation d’informations (texte ou image) enregistrées avant l’épreuve"
qui est à proscrire.




Dans un premier temps, le 2ème paragraphe continue certes en ce sens, en exigeant le
"blocage de l’accès par l’utilisateur aux informations personnelles stockées au préalable"
.

Mais il se sent alors le besoin d'expliquer comment faire et c'est là que tout déraille puisque la suite du paragraphe exige littéralement le blocage de toutes les :
  • applications personnelles
  • remarques
  • données "scratchpad"
  • programmes de l'utilisateurs
  • classeurs
  • dossiers personnels

Or dossiers, applications, classeurs et programmes ne contiennent pas forcément des informations, et peuvent contenir de simples fonctionnalités programmées, qui plus est potentiellement présentes d'origine sur d'autres modèles pourtant également conformes, et donc parfaitement légitimes.

Il y avait pourtant bien des façons possibles pour discriminer les informations au profit des fonctionnalités, comme :
  • Limiter la taille mémoire utilisable en mode examen.
    En effet, les candidats mettant des informations privilégiant souvent la quantité, et les informations avec des textes ou pire des images nécessitent énormément de place, contrairement aux fonctionnalités programmées.
  • Interdire l'édition pour les programmes présents en mémoire avant l'activation du mode examen, et contenant peut-être des textes ou commentaires.
    Interdire l'exécution des instructions d'affichage sur écran pour les programmes et applications présents en mémoire avant l'activation du mode examen.
    Interdire l'utilisation des variables chaînes de caractères pour les programmes et applications présents en mémoire avant l'activation du mode examen.
    En effet, le but d'une information c'est d'être affichable. Alors que le but d'une fonctionnalité programmée est de retourner un résultat.
  • Donner une certification aux programmes et applications ne contenant pas d'information, qu'ils proviennent du constructeur ou de tiers, et leur apposer une signature électronique interdisant leur effacement en mode examen.
  • ...

Dommage que des échanges en ce sens n'aient visiblement pas été abordés, car nous aurions bien volontiers accepté et même défendu et protégé une réforme juste.



Bref, les constructeurs appliquent, certes plus ou moins bien selon les modèles, ce que dit le cahier des charges. Cela ne les absout toutefois pas forcément de cette inégalité, puisque le cahier des charges a probablement été rédigé après consultation des constructeurs, histoire de savoir ce qu'ils pouvaient accepter de développer ou pas.

Même si nous sommes contre ce mode examen, nous n'avons jamais publié aucun outil permettant de s'en affranchir. Il y a quand même énormément de failles logicielles exploitables certes variant d'un modèle à un autre, mais les candidats seraient les premières victimes de tels outils, avec des sanctions très graves à la clé pouvant mettre une bonne partie de leur vie entre parenthèses. Cela ne veut toutefois pas dire que d'autres que nous n'ont pas les compétences pour comprendre comment fonctionne le mode examen et ne franchiront pas le pas. En effet la réforme est injuste et inégalitaire, et donc non respectable. Advienne que pourra.
Lien vers le sujet sur le forum: Mode examen: le cahier des charges exigeait-il l'inégalité? (Commentaires: 23)

Casio Emulateur Graph 90+E / fx-CG 3.10 enfin pour Mac

Nouveau messagede critor » 31 Jan 2018, 17:49

Dans la foulée de la sortie de la mise à jour système
3.10.1
pour sa superbe
Graph 90+E
et ses anciens modèles
fx-CG10/20
,
Casio
avait également republié en version
3.10
son logiciel d'émulation
fx-CG Manager Plus
pour les utilisateurs de
Windows
.
Rappelons en passant que ces logiciels sont fournis avec une période d'essai gratuite de 90 jours.

Hélas, rien d'équivalent pour les utilisateurs de
Mac
qui devaient donc se contenter de rester avec la version précédente
3.00
, et ne béficiaient donc pas de toutes les dernières améliorations.

Mais aujourd'hui l'attente est enfin terminée.
Casio
vient tout juste de nous mettre à disposition ce jour la version
3.10
de son logiciel d'émulation pour
Mac
. :bj:

Téléchargements
:

Source
:
http://edu.casio.com/softwarelicense/index.php
Lien vers le sujet sur le forum: Emulateur Graph 90+E / fx-CG 3.10 enfin pour Mac (Commentaires: 0)

Examens Mode examen déjà expérimenté concours DGFiP 2017

Nouveau messagede critor » 31 Jan 2018, 16:46

Nous avions été très surpris en décembre dernier, du rétropédalage sans préavis avec l'abandon du mode examen aux concours de recrutement enseignant 2018. Cela alors que certains jurys en étaient encore jusqu'à la semaine d'avant à plancher sur les consignes en découlant, et que d'autres comme celui de l'Agrégation de SES en étaient déjà arrivés à la publication d'un protocole final.

4366Toutefois sache que pour les concours externes et internes de la
DGFiP
(
D
irection
G
énérale des
Fi
nances
P
ubliques)
, on n'a pas attendu le 1er janvier 2018, le mode examen ayant été expérimenté dès l'année dernière.

Se pourrait-il que les vérifications des candidats s'étant présentés avec une calculatrice graphique aient été plus complexes que prévu ? :#roll#:
Mystère même si ce ne serait absolument pas étonnant. Mais en tous cas ce n'est sûrement rien à côté des centaines de milliers de candidats qui vont passer les BAC et BTS 2018.

Mais bref, voilà quand même pour toi un petit aperçu de ce que pourront donner les nouvelles consignes en page de garde de tes sujets d'examens 2018.


Source sujets
:
https://www.economie.gouv.fr/recrutemen ... c-concours
Lien vers le sujet sur le forum: Mode examen déjà expérimenté concours DGFiP 2017 (Commentaires: 0)

HP Méga mise à jour HP Prime 13333: 3D Python étude fonction...

Nouveau messagede critor » 31 Jan 2018, 01:30

Hewlett Packard
nous sort ce soir de nouvelles versions pour l'ensemble de sa suite logicielle
HP Prime
, versions
13333
datées du 24 janvier 2018 :
  • logiciel de communication
    HP Connectivity Kit
    pour
    Windows
    et
    Mac
  • logiciel d'émulation
    HP Prime Virtual Calculator
    pour
    Windows
    et
    Mac
  • firmware
    HP Prime

Ces nouvelles versions reprennent les nouveautés déjà égrainées au cours de trois versions beta publiées sur une période allant de novembre à décembre, et que nous allons bien évidemment énumérer.

Précisons déjà que niveau logiciel d'émulation, il y a utilisation d'un tout nouveau
skin
aux graphismes bien plus travaillés.



Sommaire
:

  1. Application Graphique 3D
  2. Application Explorateur de fonctions
  3. Application Finance
  4. Calendrier perpétuel intégré
  5. Affichage étendu 16M couleurs 32-bits
  6. Catalogues intuitifs fonctions et variables
  7. Mode CAS - ensemble de définition
  8. Mode CAS - tableau d'étude de fonction
  9. Mode CAS - nouveautés écriture naturelle calcul formel
  10. Mode CAS - autres nouveautés
  11. Mise à jour constantes physiques
  12. Mode numérique - calcul exact sur demande
  13. Programmation CAS - langage pseudo-Python
  14. Programmation CAS/Python - exécution pas à pas et erreurs
  15. Programmation - autres nouveautés
  16. Changelog officiel
  17. Bilan
  18. Téléchargements


1) Application Graphique 3D :
Go to top

Pour la première fois depuis sa sortie pour la rentrée 2013, la calculatrice
HP Prime
bénéficie d'une nouvelle application, une application
Graphique 3D
. Une très belle application offrant la possibilité de tracer jusqu'à 10 surfaces d'équation
z=f(x,y)
, et même de leur rajouter une image de fond d'écran. La puissance de la machine ainsi que l'écran tactile sont ici un véritable atout, permettant dans ce dernier cas d'orienter très rapidement et intuitivement la boîte 3D. :bj:
Mais notons bien qu'il s'agit donc d'une application orienté
Analyse 3D
, ce qui n'est pas conforme aux programmes du lycée concernés
(Terminales S et STD2A)
qui sont orientés
Géométrie 3D
. A part pour faire joujou, précisons donc qu'en pratique l'application sera en conséquence très peu utile à ce niveau, ne permettant de traiter que très partiellement quelques rares exercices. :mj:
Nulle intention de jeter la pierre particulièrement à
Hewlett Packard
, c'est exactement le même problème avec les
TI-Nspire
et
Casio fx-CP400
. Seul
Casio
semble avoir compris fort récemment la nuance, la sortie pour cette rentrée 2017 venant avec une application 3D préchargée fort pertinente par rapport aux programmes de l'enseignement secondaire français... mais pour finalement se tirer une balle dans le pied en la bloquant à la différence en mode examen... :#roll#:




2) Application Explorateur de fonctions :
Go to top

La
HP Prime
venait jusqu'à présent avec 3 applications d'exploration de fonctions intégrées :
  • Explorateur Trinôme
  • Explorateur Trigo
  • Explorateur Affine
Ces applications rappelaient la forme générale, puis permettaient via une interface dédiée d'effectuer des transformations de la courbe à l'aide des flèches du clavier ou de l'écran tactile et d'en observer les effets sur l'équation de la courbe.

Désormais dans la version
13333
ces 3 applications sont fusionnées en une seule,
Explorer
. La nouvelle application a d'une part l'avantage de gérer davantage de formes, rajoutant le troisième degré ainsi que les logarithmes et exponentielles de Terminale. D'autre part elle a celui de reprendre pour la zone graphique l'interface de l'application
Fonction
.

Si c'est certes un progrès niveau intégration et homogénéité de l'interface graphique, on pourra regretter qu'il n'y ait aucun progrès au niveau de l'intégration du moteur de calcul littéral, la nouvelle application continuant à sortir uniquement des valeurs décimales approchées au lieu de valeurs exactes. :(
Mais plus grave, comme on peut le constater la fusion ne s'est pas faite sans perte. La nouvelle application ne rappelle plus la forme générale des équations gérées, ce qui était pourtant un bel aide-mémoire au niveau Seconde... Et surtout la formule du discriminant pourtant très chère aux élèves de Première disparaît également. :mj:

Notons par rapport à cela qu'il est apparemment possible de sauvegarder les trois anciennes applications d'exploration avant mise à jour avec le logiciel de transfert, puis de les recharger après la mise à jour. Même si ces applications seront alors fonctionnelles, ce n'est pas une solution puisqu'elles ne seront plus considérées comme des applications intégrées et seront donc bloquées en mode examen. :(




3) Application Finance :
Go to top

La
HP Prime
dispose d'une application
Finance
. Si cette application apportait certes nombre de commandes dédiées utilisables dans une vue calculs, niveau interfaces aidant à la résolution de problèmes ou questions types elle était toutefois moins bien dotée que nombre de modèles concurrents, n'offrant qu'une unique interface pour la valeur temps de l'argent
(TVM pour Time Value of Money)
.

Désormais l'interface TVM permettra les représentations graphiques, et il faudra en prime compter avec 8 à 14 interfaces supplémentaires facilitant grandement l'utilisation en toute situation ! :bj:




4) Calendrier perpétuel intégré :
Go to top

Dans le contexte de certaines des nouvelles interfaces de l'application
Finance
, nous disposons d'un nouvel objet graphique, un calendrier perpétuel permettant de sélectionner une date, objet également repris pour la configuration de la date dans les
Paramètres d'accueil
. :)
Dommage toutefois dans ce dernier cas que la calculatrice ne tienne aucun compte du jour de la semaine pourtant connu par le calendrier, et continue à imposer un réglage manuel distinct pour celui-ci. :(



5) Affichage étendu 16M couleurs 32-bits :
Go to top

89968995Jusqu'à présent, la calculatrice travaillait avec une profondeur d'affichage de 16-bits. C'est-à-dire qu'elle ne pouvait afficher au mieux que 216=65536 couleurs différentes. Ce n'est pas si énorme que ça, et cela se remarquait notamment avec des dégradés de couleurs saccadés comme celui produit par le programme ci-dessous.

Cela ne se remarque pas sur de simples captures d'écran probablement parce que le protocole de communication avec le
HP Connectivity Kit
continue à utiliser du 16-bits, mais comme montré sur les photos ci-contre après mise à jour le même programme ne produit plus aucune saccade visible ! :bj:
Le changelog officiel reproduit plus bas parle d'un affichage 32-bits, mais techniquement il n'y a probablement que 24 bits utilisés pour la couleur, et donc 8 bits réservés pour les niveaux de transparence. Ce qui porterait donc le nombre de couleurs différentes affichables à 224=16777216.

Code: Tout sélectionner
EXPORT rainbow()
BEGIN
W:=320;
H:=240;
FOR Y FROM 0 TO H-1 DO
  FOR X FROM 0 TO W-1 DO
   R:=IP(255*(1-Y/H));
   R:=IP(R*(1-X/W));
   B:=IP(255*Y/H);
   B:=IP(B*X/W);
   G:=IP(255*(1-ABS(Y-H/2)*2/H));
   G:=IP(G*(1-ABS(X-W/2)*2/W));
   PIXON_P(G0,X,Y,RGB(R,G,B));
  END;
END;
FREEZE;
WAIT(0)
END;




6) Catalogues intuitifs fonctions et variables :
Go to top

Plusieurs améliorations sont destinées à faciliter l'utilisation des catalogues de fonctions accessibles via la touche boîte à outils. Dans la liste classée par applications d'une part, chaque entrée se voit adjoindre une miniature de l'icône de l'application correspondante ce qui permettra une identification bien plus immédiate sans aucun besoin de lire. Dans le catalogue alphabétique d'autre part, un bouton d'information est rajouté en haut à droite. L'on pouvait jusqu'à présent effectuer une recherche de fonction en tapant ses premières lettres exactement comme sur
Casio Graph 90+E
, mais il n'y avait aucun retour visuel ce qui était gênant au-delà de la première lettre. C'est désormais corrigé. :bj:

Ces améliorations sont également reprises de façon similaire dans un nouveau catalogue de variables accessible via la touche
Vars
. :bj:



7) Mode CAS - ensemble de définition :
Go to top

La
TI-Nspire CAS
était jusqu'à présent le seul modèle permettant d'obtenir l'ensemble de définition d'une fonction
(avec une commande officielle restant donc disponible en mode examen, cela s'entend)
. Désormais il faudra compter aussi sur la
HP Prime
avec sa nouvelle fonction
domain()
disponible dans le contexte
CAS
. :bj:
On regrettera dans les deux cas des notations pas toujours correctes. Mais pour la
HP Prime
particulièrement, l'ambiguïté entre le 'et' et le 'ou', ce dernier étant visiblement omis à la différence du premier, en prime avec une notation supposant que le lecteur considère le 'et' comme prioritaire sur le 'ou', ce qui n'est pas au programme du lycée. :(




8) Mode CAS - tableau d'étude de fonction :
Go to top

La
Casio fx-CP400
était jusqu'à présent le seul modèle permettant d'obtenir des
tableaux d'étude de fonction
si on peut dire
(sens de variation de la fonction + signe de la dérivée + sur demande signe de la dérivée seconde)
.
Une fonctionnalité en passant fort mal programmée, retournant très facilement des erreurs ou informations fausses et ne tirant même pas profit des moteurs de calcul littéral et affichage naturel de la machine. :mj:


Et bien bonne nouvelle, la
fx-CP400
n'est plus toute seule et va devoir faire face à la nouvelle fonction
tabvar()
de la
HP Prime
.
Peut-être que cela poussera
Casio
à corriger sa fonctionnalité. ;)

Une fonctionnalité qui cette fois-ci s'appuie sur le moteur formel de la machine, ce qui lui autorise tout ce que le modèle précédent n'offrait pas :
  • inclusion des valeurs exactes prêtes à être recopiées :bj:
  • cas des limites :bj:
  • étude correcte même en présence de points particuliers
    (points anguleux, points de rebroussement, prolongements par continuité, discontinuité, point d'inflexion...)
    :bj:
La fonctionnalité
HP Prime
n'est toutefois sûrement pas parfaite elle non plus, et l'on pourra regretter ci-contre la duplication inutile des bornes réelles de l'ensemble de définition, mais difficile de faire pire sans le vouloir et pas d'erreur manifeste ici.
Niveau interface, le tableau est ici retourné sous forme matricielle, ce qui lui permet en prime de bénéficier facilement de l'affichage en écriture naturelle très clair. :bj:
Il précise de plus les expressions des dérivées première et seconde. De plus, l'exécution de toute commande
tabvar()
produit sur la vue du terminal un texte décrivant le déroulement de l'étude de fonction et justifiant donc le tableau final, avec la parité, les asymptotes... une bonne base pour la rédaction de la réponse ! :bj:

On regrettera toutefois que cette justification ne soit affichée qu'en anglais alors que notre machine est bien réglée en français, et puisse de plus paraître assez indigeste pour les études non triviales à cause de l'absence d'affichage naturel. :mj:
D'autre part, quelques libertés de notation maladroites prises sur la ligne de la dérivée seconde risquent d'induire quelque confusion dans l'esprits de certains utilisateurs, au lycée élèves de série ES et élèves de série L ayant choisi la spécialité Mathématique, les amenant à parler de la concavité ou convexité de la dérivée seconde alors que ce caractère qualifie la fonction, ce qui pourra être sanctionné. :(




9) Mode CAS - nouveautés écriture naturelle calcul formel :
Go to top

Notons quelques améliorations sur le calcul formel en mode
CAS
, avec :
  • les saisies de dérivation avec la commande
    diff()
    étant automatiquement traduites dans l'historique de calcul en écriture naturelle, selon la notation de Lagrange du lycée :)
  • un meilleur parenthésage lorsque l'on met à la puissance une écriture naturelle incluant un opérateur
    CAS
    (dérivée, intégrale, limite, somme, produit...)
    , évitant ainsi nombre de confusions :bj:



10) Mode CAS - autres nouveautés :
Go to top

Outre les fonctions et , le contexte
CAS
bénéficie de nombre d'autres nouvelles fonctions.

En effet, le moteur de calcul littéral de la
HP Prime
est en fait issu du moteur
GIAC
développé en parallèle pour le logiciel
Xcas
. Toutefois, de la version
Xcas
à la version
HP Prime
du moteur, nombre de commandes étaient désactivés et disparaissaient.

La version
13333
nous rajoute enfin une tripotée de 41 commandes
GIAC
, dont les deux perles précédentes :
  • adjoint_matrix
  • bernoulli
  • blockmatrix
  • c1oc2
  • c1op2
  • changebase
  • chisquaret
  • colspace
  • count_eq
  • count_inf
  • count_sup
  • cycle2perm
  • cycleinv
  • cycles2permu
  • dfc
  • dfc2f
  • domain
  • evalb
  • groupermu
  • insert
  • is_cycle
  • is_permu
  • kolmogorovd
  • kolmogorovt
  • lll_reduce
  • multinomial
  • nop
  • p1oc2
  • p1op2
  • perminv
  • permu2cycles
  • permu2mat
  • permuorder
  • randvector
  • rowspace
  • simplex_reduce
  • tabvar
  • tcoeff
  • wilcoxonp
  • wilcoxons
  • wilcoxont




11) Mise à jour constantes physiques :
Go to top

HP
effectue aussi une veille institutionnelle internationale. Les constantes de Physique-Chimie incluses dans la calculatrice ont presque toutes été mises à jour, conformément aux nouvelles règles adoptées lors du
NIST 2014
. De quoi obtenir des résultats bien plus précis pour les applications professionnelles/sensibles. :bj:



12) Mode numérique - calcul exact sur demande :
Go to top

Les calculatrices collège et graphiques de milieu de gamme actuelles peuvent toutes retourner au choix des résultats :
  • en écriture décimale éventuellement approchée
  • en écriture exacte, et ce même sur des modèles ne disposant pas d'un moteur de calcul littéral
Pour les écriture exactes deux familles de formes sont gérées, aussi bien chez
TI
que chez
Casio
:
  • $mathjax$\frac{\pm a\sqrt{b} \pm c\sqrt{d}}{f}$mathjax$
    qui est une famille de nombres avec des propriétés aisément vérifiables par les processeurs légers
  • $mathjax$\pm\frac{a\pi}{b}$mathjax$
    pour la trigonométrie
Quant à la calculatrice
NumWorks
, c'est le seul modèle de milieu de gamme à bénéficier d'un moteur de calcul littéral, et elle n'est donc à la différence pas limitée sur les formes exactes gérées.

Sur
TI
et
Casio
, il peut arriver que l'on obtienne parfois une écriture décimale alors que l'on attendait une écriture exacte, si cette dernière est désactivée ou mal gérée par l'une des fonctions utilisées lors du calcul. Il reste alors possible de demander manuellement à la calculatrice de récupérer une forme exacte, mais la machine ne recherchera alors que des formes fractionnaires en
$mathjax$\pm\frac{a}{b}$mathjax$
, ce qui fait que la forme exacte pourra ne pas être trouvée ou être fausse.


La
HP Prime
quant à elle dispose de deux modes de calcul directement accessibles au clavier :
  • le mode numérique avec la touche
    Maison
  • le mode littéral avec la touche
    CAS
Si l'on souhaite obtenir des résultats en écriture exacte, l'on doit utiliser le mode de calcul littéral qui n'est pas celui mis en avant par défaut.
Notons donc que c'est le seul modèle à ne pas mettre en avant ses possibilités de calcul exact, et ce alors que les Mathématiques au lycée français ne demandent quasiment jamais de résultat sous forme décimale approchée.

Pour ceux qui préfèrent utiliser l'application de calcul numérique, il était toutefois possible ici aussi de faire appel à une fonctionnalité de récupération de forme exacte, en sélectionnant un résultat en écriture décimale puis tapant
ab/c
. Mais comme sur les modèles évoqués ci-dessus, le code sous-jacent ne gérait que les écritures fractionnaires en
$mathjax$\pm\frac{a}{b}$mathjax$
. C'est bien, même si cela a quand même le défaut de ne pas être du tout intuitif. Qui va deviner qu'il faut taper sur cette touche ?...

D'une part, le nouveau firmware
13333
étend et multiplie les formes gérées par cette fonctionnalité de récupération, et entre lesquelles on pourra basculer avec la touche
ab/c
, la plus pertinente étant fournie en premier : :bj:
  • $mathjax$\pm\frac{a\sqrt{c}}{b}$mathjax$
  • $mathjax$\pm\frac{a\pi}{b}$mathjax$
  • $mathjax$ln\left(\frac{a}{b}\right)$mathjax$
  • $mathjax$e^{\frac{a}{b}}$mathjax$
Image Image Image Image

Comme sur la
NumWorks
et contrairement aux
TI
et
Casio
, on apprécie de pouvoir obtenir des résultats exacts dans le contexte des calculs logarithmiques et exponentiels de Terminale ! :bj:
Statistiquement, il sera donc désormais beaucoup plus fréquent de pouvoir récupérer une forme exacte juste à partir d'un résultat en écriture décimale ! :bj:

D'autre part, le nouveau firmware
13333
fait un effort sur l'accessibilité de cette fonctionnalité, qui devient associée à une nouvelle fonction
QPI()
listée au catalogue, même si documentée uniquement en anglais à ce jour.
On apprécie que cela marche même dans le cadre de nombre complexes. :)
Dommage par contre que l'écriture matricielle soit perdue. :(



13) Programmation CAS - langage pseudo-Python :
Go to top

Officiellement, le nouveau programme de Seconde de la rentrée 2017 exige un langage de programmation fonctionnel. Seuls quelques rares modèles, souvent hauts de gamme et donc chers, en sont à ce jour dotés officiellement, c'est-à-dire d'une façon qui conserve la fonctionnalité en mode examen :
  • TI-Nspire
  • Casio fx-CP400
  • HP Prime
  • NumWorks
Officieusement toutefois, la quasi totalité des documents ressources et formations qui en découlent utilisent le langage
Python
, et nous n'avons donc qu'un seul et unique modèle conforme dans les faits, la
NumWorks
.


Mais nous avons dans notre dernière version
HP Prime
une nouveauté géniale et fort bienvenue qui descend de
Xcas
, la gestion de la syntaxe
Python
dans l'éditeur de programmes en mode
CAS
! :bj:
Même si c'est bien évidemment très apprécié et un signe très encourageant pour la suite, nous nous devons de préciser qu'il ne s'agit "que" d'une gestion de la syntaxe
Python
et pas de son vocabulaire (ce n'est pas un port de MicroPython, par exemple). Pour le vocabulaire, il peut y avoir illusion grâce aux mots anglais pouvant être associés aux mêmes fonctionnalités dans les langages
Python
et
HP Prime
, mais cela ne marche pas dans tous les cas loin de là. Ce n'est pas du
Python
et il suffira de taper int(2.4) pour s'en convaincre. La
HP Prime
retournera 2.4*x même au sein d'un programme utilisant la syntaxe
Python
, alors que le
Python
aurait dû retourner 2. Même dans un tel programme, c'est donc le nommage des fonctions spécifique à la
HP Prime
qu'il faudra privilégier, avec ici IP(2.4) comme dans le programme ci-dessous.

Code: Tout sélectionner
#cas
def fractale(X,Y,N) :
local x,y,z,c,j,t
for x in range(X):
  for y in range(Y):
   z=0
   c=2.7x/X-2.1-i*(1.87y/Y-.935)
   j=-1
   while((j=j+1)<N) and (abs(z)<=2):
    z=z*z+c
   t=255j/N
   PIXON_P(x,y,RGB(IP(t),IP(3t/4),IP(t/4)))
FREEZE
WAIT(0)
#end

La syntaxe
Python
sur
HP Prime
c'est très bien pour nous dépanner cette année, et il est possible que la nuance ne prête pas à conséquence à un niveau Seconde où il s'agit de découvrir le langage. Mais il est probable que la différence se fasse rapidement sentir à compter de la Première. Espérons donc qu'il pourra y avoir mieux à l'avenir, et que
TI
et
Casio
finiront à leur tour par se mettre en conformité avec les usages. Il est d'ailleurs cocasse de voir que ce sont les constructeurs les plus plébiscités par les acheteurs qui mettent le plus de temps à faire quelque chose, avec déjà 2 mois et demi de retard depuis la rentrée et la mise en application des nouveaux programmes.




14) Programmation CAS/Python - exécution pas à pas et erreurs:
Go to top

Dans le cadre de la programmation en mode
CAS
, il y a d'autres avancées significatives que le .

D'une part, après nous avois laissés corriger à l'aveuglette pendant des années, les erreurs déclenchées par des programmes en mode
CAS
précisent enfin le numéro de ligne en étant à l'origine, ce qui aidera beaucoup à la correction. :bj:

D'autre part, il y avait déjà d'autres choses remarquables niveau programmation sur la
HP Prime
. C'est le seul modèle à ce jour à disposer d'un débogueur intégré. Accessible avec le bouton tactile
Debog
sous la liste des programmes ou via la commande
DEBUG()
, il permet d'accéder à une interface exécutant le programme pas à pas tout en suivant l'évolution des variables que l'on souhaite. De quoi non seulement comprendre le fonctionnement en phase de découverte, mais aussi mieux détecter certaines erreurs, et même obtenir la réponse avec justification directement recopiable d'un bon 90% des questions d'algorithmique au BAC ! :bj:


Toutefois, cela ne fonctionnait que dans le mode numérique. Non disponible donc en mode
CAS
, et même pire la saisie manuelle de l'instruction
DEBUG()
en mode
CAS
déclenchait un redémarrage de la calculatrice. :'(
Précision de plus que le langage
Python
qui vient d'être rajouté nécessite également le mode
CAS
. Ce serait dommage qu'il ne bénéficie pas du débogueur...

La version
13333
fait enfin fonctionner correctement la commande
DEBUG()
en mode
CAS
. Il devient donc enfin possible d'y dérouler pas à pas l'exécution de fonctions de programmes nécessitant ce mode. :bj:

Mais cela implique aussi autre chose d'extraordinaire et d'exclusif à ce jour, c'est que les programmes
Python
, langage ne fonctionnant que dans le mode
CAS
, pourront eux aussi être déroulés pas à pas ! :bj:

On regrettera toutefois plusieurs choses pour le débogueur
CAS
:
  • uniquement en anglais
  • remplacement de l'interface du débogueur numérique par une interface texte
  • impossibilité de choisir les variables à surveiller, ce qui pourra être embêtant quand il y en aura beaucoup
  • le détail des lignes en cours d'exécution est affiché non pas comme saisies dans l'éditeur
    (c'est-à-dire en
    HPPPL
    ou
    Python
    )
    mais avec une notation fonctionnelle qui ne correspond à aucun de ces deux langages
Dommage particulièrement avec ce dernier point qui pourra dérouter les utilisateurs les moins experts, ceux-ci ayant besoin de connaître 3 langages différents pour pouvoir dérouler pas à pas un programme
Python
sur leur
HP Prime
:
  • le langage
    Python
    bien évidemment
  • le langage
    HPPPL
    propre à la
    HP Prime
    pour pouvoir adapter le code
    Python
    lorsque faisant appel à des commandes ou fonctions absentes ou nommées autrement sur cette calculatrice
  • le langage fonctionnel propre au débogueur
    CAS
    HP Prime



15) Programmation - autres nouveautés :
Go to top

Outre le et les améliorations niveau débogueur et erreurs en mode
CAS
, les créateurs bénéficient d'autres noveautés :
  • amélioration de la fonction
    rotate()
    permettant désormais d'effectuer des rotations d'objets graphiques en plus des chaînes :bj:
  • amélioration de la fonction
    suppress()
    permettant désormais de supprimer des valeurs dans des chaînes, vecteurs ou matrices en plus des listes :bj:
  • nouvelle fonction
    insert()
    permettant d'insérer des valeurs dans des chaînes, listes, vecteurs ou matrices :bj:
  • fonction
    cellhasdata()
    pour savoir si une cellule contient des données ou pas dans le tableur :bj:
  • nouvelle possibilité de créer une application vide directement depuis la calculatrice, au lieu d'avoir à cloner une application existante pour ensuite la nettoyer/vider du contenu inutile :bj:
  • on apprécie également que WAIT(0) qui est censé attendre indéfiniment l'appui sur une touche, s'interrompe respecte désormais le délai d'extinction automatique de la machine tel que réglé à l'écran de configuration, au lieu d'abandonner automatiquement après 60 secondes, se comportant donc jusqu'à présent de façon paradoxale comme un WAIT(60)



16) Changelog officiel :
Go to top

Changelog
officiel complet
(anglais)
:
HP Prime – Release Notes
-------------------------

Date Released: 2018/01/24

Internal Versions
-----------------
Firmware Version: 2018 01 24 (13333)
Virtual Calculator Version: 2017 01 24 (13333)
Connectivity Kit: 2017 01 24 (13333)

Description
-----------
This release of the Prime Calculator firmware and associated PC software delivers significant new features and fixes outstanding issues. This document is not a complete list of all changes, but highlights specific items. All users of the HP Prime calculator are encouraged to upgrade for the best possible experience.

Please back up your calculator before the update. Any existing data on the device may be wiped during the update process.

Primary focus in this release is new apps and app enhancement.

Graph 3D:
1. Symbolic view:
a. Enter up to 10 definitions for Z as a function of X and Y
2. Plot view:
a. Use touch screen to view plots from different positions
b. Plot multiple surfaces simultaneously to see how they relate to each other
c. Choose surface coloring options to bring out features of plots
i. Top / Bottom: allows shading to communicate shape without distraction
ii. Checkerboard: emphasizes connection between surface shape and X / Y coordinates
iii. Elevation: emphasizes Z connection between surface shape and Z coordinate.
iv. Slope: reveals X / Y partial derivative features of surface - such as minima, maxima, and saddle points
d. Surface coloring options can be controlled via Plot Setup and, for quick changes, via the Plot view's contextual menu
e. Change function definitions while in the plot view to see how surfaces depend on constants
3. Plot Setup
a. Change grid size to trade off calculation speed against quality of visual results

Finance App:
1. New Financial Calculations supported:
a. Interest Conversion
b. Date Calculations
c. Cash flow calculations
d. Depreciation calculations
e. Break-even calculations
f. Percent change calculations
g. Bond calculations
h. Black-Scholes calculations
2. Plot views for TVM and Cashflows
3. Table based depreciation and cashflow calculations

Explorer app:
1. Replaces existing 3 explorer apps
2. Allows exploration of:
a. Linear
b. Quadratic
c. Cubics
d. Exponential
e. Logarithmic
f. Trigonometric
3. Explore using a familiar interface shared with the Function app
a. Touch and manipulate graphs directly
b. View tables of values
c. Directly edit expressions and see changes.
d. Calculate table of variations directly


New Functionality (Connectivity Kit)
---------------------------------------
1. Improved color pickers using a system default window

New Functionality (Calculator Software)
---------------------------------------
1. New Graph 3D app
2. New unified Explorer app
3. Extensive enhancements to Finance app
4. Improved graphics and interface for PC version of the HP Prime. Better color contrast, hover, and key clicked images.
a. User created skins may now be installed in "<Documents>/HP Prime/Skins" directory
5. Upgraded CAS to latest version. Also turned on many new CAS commands:
a. adjoint_matrix
b. bernoulli
c. blockmatrix
d. c1oc2
e. c1op2
f. changebase
g. colspace
h. count_eq
i. count_inf
j. count_sup
k. cycle2perm
l. cycleinv
m. cycles2permu
n. dfc
o. dfc2f
p. domain
q. evalb
r. groupermu
s. is_cycle
t. is_permu
u. lll_reduce
v. nop
w. p1oc2
x. p1op2
y. perminv
z. permu2cycles
A. permu2mat
B. permuorder
C. rowspace
D. simplex_reduce
E. tabvar
F. tcoeff
G. chisquaret
H. kolmogorovd
I. kolmogorovt
J. multinomial
K. randvector
L. wilcoxonp
M. wilcoxons
N. wilcoxont
M. insert

6. User key defines have been repositioned in the key handling process. They now will be done FIRST before anything else
a. Now all keys can be defined except SHIFT button, OFF and USER key.
b. Returning -1 will do NO operation in user key definition.
c. Returning -2 or less will perform default key behavior.
d. Be careful with your key definitions or you may hide some system functionality unintentionally

7. Internal color has been reworked to use 32 bit color. This means images as backgrounds will look nicer and gradients will look nicer. Programmer will appreciated the rework to make sure all ALPHA information for drawing commands behaves consistently.
8. ROTATE command upgraded to allow rotation of GROB objects.
9. Added the ability for small plots in Home/CAS history to display fullscreen using the "Show" menu key
10. Added useful information from AProgram and Programs variables to provide information on compilation failures to programmer if needed
11. Greatly enhanced toolbox catalog
a. Catalog now adds user items, CAS functions, and app functions
b. Search indicator highlights search capability better
c. Info icon allows viewing of total number of defined functions and useful information
d. App functions are visible with application icon in choose next to function name

12. Added a variable catalog that lists all system variables. Look and feel similar to new function catalog.
13. Removed Finance function "DoFinance( )" as it was no longer useful. Other similar functions in other apps (such as DoInference, Do1VStats, LinSolve) are scheduled for deprecation in a future release
14. Improved help for programming and drawing commands by creating example programs showing utilization. These may also be used as a template for new programs created through the program catalog
15. New "Empty" application.
a. This is meant to be for programmers to make stand alone applications that do not reuse any existing app views
b. HP recommends using this app type if you are creating a brand new app
c. Access the "Empty" app by saving a copy of the existing app, and picking "None" as your base app type

16. Added support for more standard derivative form in Function app
17. Improved graphing of continuous functions in the Function app to improve graphing of vertical asymptotes
18. Added ability to do multiple implicit differentiation - ex: implicit_diff(x^2+y^2-5,x,y,2)
19. Added SUPPRESS and INSERT commands for list/matrix/vect/string. Also added new CAS "insert" command
20. Added a new date picker through system in places where dates are asked as input. Added CHOOSEDATE user command to get date input in HPPPL.
21. Added two new spreadsheet app functions - ClearCell and CellHasData
22. CAS random number generator changed to use meserene twister
23. Added →Qπ function and modified the [a b/c] key in Home to cycle through this value first, then PDQ fraction, then mixed fraction, then back to decimal.
24. Modifed WAIT(0) to not time out at 60s, but timeout 100ms before TOff auto power off time.
25. Added a new command QPI and bound to the home [a b/c] key. Allows finding rational ratios of a/b, c/d*sqrt(a/b), a/b*pi, etc.

Resolved issues and changes excluding CAS
-----------------------------------------
1. Resolved issue with digit grouping in User function define box
2. Resolved issue with allocation of too much memory on a string program call
3. Resolved issue with the ESC key in the program editor not exiting the copy menu like the rest of the system
4. Resolved issue with BINOMIAL_CDF losing precision at extreme values
5. Resolved issue with slant on ' " characters used in DM'S" angles in monospaced and bold fonts
6. Resolved issue with Android version losing first character when calling UPPER or LOWER on a string
7. Resolved issue with longer variable names in Solve app being hidden with ...
8. Resolved issue where logistic fit performed strangely with out of order data points
9. Resolved issue with using a list directly in Stat 1/2 Var app for columns on subsequent calculations
10. Resolved several issues with graphical drawing command consistency and ALPHA values
11. Resolved issue with "Info( )" and "Reset( )" functions in custom app programs not working as described
12. Resolved issue with INPUT when choose list field was defined as null
13. Resolved issue with INPUT not accepting/converting fields that are specified as Real/Int to expected values - auto converts if possible now
14. Resolved issue allowing HVars to define user defined functions (similar to define box) with a more compact sytax - HVars("foo",{"A","B"}):='A*SIN(B)'
15. Resolved issue with PRINT to ensure last printed item is shown on the screen instead of top of terminal
16. Resolved issue where a vector*matrix could sometimes return extra invalid numbers in resultant vector
17. Resolved issue with "order_size(n)" returned as part of taylor polynomial preventing graphing in function app
18. Resolved issue with derivatives of inverse trig functions in Degrees or Gradians using home numerical deriv
19. Resolved issue with [i, -i] .^ -1
20. Resolved issue with the negative sign being hard to read sometimes, especially on fractions
21. Resolved issue with ADDCOL transforming matrices to complex matrices internally
22. Resolved issues with too long names being accepted - EXPORT thisismyreallylongname12345678901234567890( ) accepted and would cause many issues
23. Updated constants to used NIST 2014 values.
24. Resolved issue with parenthesis being needed for limit, sum, product, diff, int followed by a power for clarity
25. Resolved issue with FREEZE functionality not behaving as expected
26. Changed WAIT(0) to time out roughly 100ms before auto-power off happens rather then 60s.
27. Resolved issue with line plot in stat 1 var ignoring frequencies.


Resolved issues and changes in CAS
----------------------------------
1. Resolved issue with e^(1+i) dropping parenthesis on copy
2. Resolved issue with int((((144)+((((981/100))^(2))*((x)^(2))))-((((24)*((981/100)))*(x))*(sin((40)*(pi/180)))))^((5/10)),x,0,181/100)
3. Resolved issue with int(exp(-x),x,inf,-inf)
4. Resolved issue with diff(Beta(3, 4, x, 1))
5. Resolved issue with fPart not appearing in catalog
6. Improved printing of (x^2)' or similar will now print using ' instead of diff(x^2)
7. Resolved issue with simplify(atan(3^(1/3)/sqrt(7))+5)
8. Add horner(P,x,newton) for Newton iteration on polynomials
9. Resolve issue with sum(1/X^2,X,1,inf)
10. Resolve issue with lu([1,2,3])
11. Resolve issue with pmin for nilpotent matrices (when proba_epsilon==0)
12. Resolved issue with limit(x^2*sec((1/x)),x,0)
13. Resolved issue with solve(solve([v10^2+v9^2-1,v10*v9^2-v10*v9+v9^2-v9,v9^3-2*v10*v9-v9^2+2*v10-2*v9+2],[v10,v9]))
14. Resolved issue with solve([y-u1+u2=0,x-2*u1*y+u3=0,u1*(2-x-y^2)=0,u2*x=0,u3*y=0],[x,y,u1,u2,u3])
15. Resolved issue with row reduction with parameters when det==0
16. Resolved issue with printing NOT (NOT (x>5) OR x>3 | x=1)
17. Improved solve for quadratic equations like csolve(x^2-(1+sqrt(3))*x+2) or csolve(i*x^2+x+1)
18. Resolved issue with series(Si(u), u=0, 7)
19. Resolved issue with cos/sin(2*pi/6-pi/3)
20. Resolved issue with derivative of Beta function
21. Auto-extend the field for eigenstuff, auto-extend the field for + - * / if arguments belong to a different finite field with same characteristic
22. Resolved issue with solve(4≥(y^2+1),y^2)
23. Resolved issue with $ with step if variable is affected (like in k:=3; [(k^2)$(k=2..11,3)])
24. Resolved issue with fix for upper incomplete gamma function with negative second argument, int(exp(x^3),x,0,6) is now working
25. Resolved issue with idivis of integers >= 231
26. Resolved issue with Psi(x,0)
27. Resolved issue with desolve(diff(y)=a*cos(y)-b,y)
28. Resolved issue with zeros(x^4 - 3x^3 - 2.75x² + 12x - 5)




17) Bilan :
Go to top

Nous ne pouvons qu'être ravis de ces très grandes avancées en terme de programmation et donc de conformité aux actuels et futurs programmes du lycée français. :bj:
Surtout quand c'est innovant/exclusif, d'autres constructeurs pourtant bien plus populaires n'ayant toujours pas fourni de solution alors que les nouveaux programmes sont en application depuis déjà 6 mois.

Nous doutons toutefois que le fonctionnement assez complexe choisi sur
HP Prime
, à savoir l'obligation du contexte
CAS
pour le
Python
qui n'a pourtant rien d'une fonctionnalité liée au calcul formel ou même littéral, avec en prime un débogueur distinct qui n'a pas du tout le même degré de finition que le débogueur de l'environnement numérique, et la nécessiter de jongler entre 3 langages de programmation, puisse véritablement faciliter la vie du lycéen moyen qui, rappelons-le, est censé débuter avec son premier langage de programmation textuel en Seconde. Si les habitués/experts l'enjamberont sans problème, la marche nous semble bien haute pour les débutants de Seconde voir même au-delà, qui auront probablement un enseignant ne connaissant pas ce rare modèle, et qui ne feront certainement pas tous le choix de se perfectionner avec les option ICN et/ou spécialité ISN.

Quoi qu'il en soit,
Hewlett Packard
nous signe ici une mise à jour historique, la plus belle progression en fonctionnalités encore jamais vue sur ce modèle depuis la sortie du modèle pour la rentrée 2013. Même si bien évidemment imparfaite, elle n'en reste pas moins extrêmement pertinente sur nombre de points dans le cadre récent du lycée français. :bj:
Dans le contexte du mode examen, on apprécie également que nombre de fonctionnalités pointues qui pouvaient être rajoutées via des programmes ou applications, soient désormais intégrées au système et ne disparaîtront donc pas en mode examen cette année. :bj:
Espérons que le développement de la
HP Prime
pourra continuer dans cette voie. ;)




18) Téléchargements :
Go to top

Lien vers le sujet sur le forum: Méga mise à jour HP Prime 13333: 3D Python étude fonction... (Commentaires: 20)

Examens Inexamens 2018, épisode 4 : lois de probabilité

Nouveau messagede critor » 30 Jan 2018, 17:21

Inexamens 2018, épisode 4 : lois de probabilité

la série qui tire
toutes
les conséquences du mode examen
histoire de savoir à quelle sauce tu vas te faire manger


Les lois de probabilité, notamment binomiale et normale, c'est super important dans les programmes actuels du lycée et il est impossible de faire l'impasse dessus. Comme les suites dans l'épisode précédent, ça tombe au BAC quasiment chaque année pour les séries générales et technologiques.

Notons que dans leur dernière version, les programmes scolaires mettent de moins en moins l'accent sur les formules à appliquer, donnant la priorité aux manipulations sur calculatrice. Dans certaines séries, les formules peuvent même être incomplètes ou totalement absentes.

Heureusement, sur la plupart des modèles tu disposes de fonctions qui te permettront de répondre directement à un nombre plus ou moins important de questions types, dont au moins les
P(X=...)=?
et
P(X≤...)=?
.

Hélas, si tu as opté pour la
Lexibook GC3000FR
, tu peux commencer à prier la divinité de ton choix. La calculatrice ignore totalement ce que sont les lois de probabilité binomiale, normale, exponentielle et uniforme.

Si tu as choisi la
Casio Graph 25+E
, pas de chance non plus. La calculatrice ignore elle aussi ce que peuvent être les lois de probabilité binomiale, exponentielle ou uniforme.
Niveau loi normale elle ne gère qu'un unique cas bien particulier, celui de la loi normale centrée réduite
(paramètres µ=0 et σ=1)
. En pratique ce n'est toutefois jamais le cas qui tombe dans les problèmes. Si tant est que tu connaisses la méthode, il est certes possible de traduire les questions de ton exercice pour la loi normale centrée réduite, et inversement de convertir les résultats de ta calculatrice pour la loi normale quelconque de l'exercice. Mais cela n'en rajoute pas moins nombre de manipulations et donc de possibilités d'erreurs qu'il n'y a pas sur les autres modèles.

Bien conscients de ce problème, nombre d'enseignants à l'éthique professionnelle remarquable, et de toute évidence non consultés dans le cadre de la réforme du mode examen, avaient pris l'habitude jusqu'en 2017 de passer des programmes à leurs malheureux élèves équipés de ce dernier modèle, les remettant ainsi à égalité avec les autres sur ce critère.

Mais hélas, cette année ces programmes parfaitement légitimes seront verrouillés à l'activation du mode examen, outil qui en pratique discrimine donc les candidats les moins aisés. :mj:
Après la sélection sur dossier, bienvenue dans l'ère de la sélection sociale au BAC et au-delà.
Lien vers le sujet sur le forum: Inexamens 2018, épisode 4 : lois de probabilité (Commentaires: 0)

-
Rechercher
-
Sujets à la une
"NumWorks++": Challenge de modification matérielle pour rajouter une puce de mémoire Flash !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
12345
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
274 utilisateurs:
>260 invités
>8 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)