π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-z80 Stereo Madness, niveau 1 Geometry Dash revisité par Shadow17

New postby critor » 03 Jun 2021, 10:00

Ta
TI-83 Premium CE
bénéficie d'une superbe adaptation de
Geometry Dash
par aidé d'. :favorite:

La version téléchargeable du jeu inclut actuellement des adaptations de six des 21 niveaux accompagnant la version complète du jeu mobile :

Mais bien d'autres choses sont possibles car tu peux très facilement créer et charger tes propres niveaux. :bj:

Un éditeur intégré à
Geometry Dash
est accessible avec la touche
+
, rien de plus simple pour rajouter un niveau. ;)

Si tu préfères bénéficier d'un écran plus grand pour une meilleure vue d'ensemble, la conception peut également se faire sur ordinateur avec le logiciel
Tiled
où il suffira d'utiliser le
tileset
de
Geometry Dash
, puis d'en exporter une version
.csv
avant de la convertir en ligne.

13966Aujourd'hui te revisite
Stereo Madness
, le niveau 1 de
Geometry Dash
.

Sa version améliorée téléchargeable séparément a le gros avantage de comporter les caches secrètes et d'être synchronisée à la musique ! :D

De quoi te permettre plus facilement de réaliser une course parfaite si tu as déjà développé les bons réflexes sur l'original ? ;)

Attention,
Geometry Dash
rentre dans la catégorie des programmes en langage machine dits
ASM
.
Suite à un acte irresponsable d'un enseignant de Mathématiques français avec ses gesticulations aveugles dans le contexte de la réforme du lycée et des examens,
Texas Instruments
a réagi en supprimant la gestion de tels programmes depuis la mise à jour
5.5.1
.

Si tu es sur une des versions ainsi bridées, tu peux quand même profiter de
Geometry Dash
. Il te faut :
  1. installer
    arTIfiCE
    pour remettre la possibilité de lancer des programmes
    ASM
  2. ensuite de préférence installer
    Cesium
    pour pouvoir lancer les programmes
    ASM
    plus facilement, ou même
    AsmHook
    pour pouvoir les lancer comme avant

Téléchargements
:


Liens
:


TI-Nspire Module Python afficheur 7 segments TM1637 TI-Nspire CX II

New postby critor » 02 Jun 2021, 10:27

12212
Texas Instruments
fait de gros efforts pour rendre la programmation de ses calculatrices accessible à tous et toutes. Le constructeur a prêté une attention toute particulière aux plus jeunes et non initiés, souhaitant leur permettre de créer tous les projets imaginables sans avoir à se concentrer sur des difficultés annexes. :)

Sur les calculatrices
TI-Nspire CX
,
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
, il était possible de connecter l'interface , le robot pilotable , la grille programmable ou encore l'adaptateur
TI-SensorLink
pour capteurs analogiques
Vernier
.
Tous ces éléments ont de plus le gros avantage d'être utilisables directement avec le langage
Python
des derniers modèles
TI-Nspire CX II
,
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE Python
, faisant de l'écosystème
Texas Instruments
le seul
Python
connecté ! :bj:

Un superbe support pour les enseignements scientifiques au lycée maintenant qu'ils partagent le même langage de programmation, notamment en
SNT
, spécialité
NSI
,
SI
et
Physique-Chimie
, avec le gros avantage de la mobilité. En effet, les programmes produits et données collectées restent présents dans la calculatrice apportée par chaque élève à chaque cours, ce qui allège la charge logistique de l'enseignant. Données et algorithmes peuvent donc être traités / travaillés à la prochaine séance, en devoir à la maison ou même de façon transdisciplinaire en collaboration avec un autre enseignant ! :D

7757Le
TI-Innovator Hub
dispose de plusieurs actionneurs intégrés :
  • LIGHT : diode rouge
  • COLOR : diode RGB
  • SOUND : haut-parleur

En plus de ceci, le
TI-Innovator Hub
te permet de connecter des actionneurs externes :
  • soit sur ses ports
    OUT 1
    ,
    OUT 2
    et
    OUT 3
    des actionneurs
    Grove
  • soit sur son port
    breadboard
    à 10 broches programmables

Nombre d'actionneurs différents sont gérés et contrôlables directement d'une simple ligne.

Commençons déjà par les actionneurs les plus simples supportés aussi bien au format
Grove
que
breadboard
:
  • LED : diode
  • SPEAKER : haut-parleur
  • DCMOTOR : moteur à courant continu
  • BUZZER : buzzer
  • RELAY : relais
  • SQUAREWAVE : générateur de signal rectangulaire
7591139557517


D'autres actionneurs plus évolués sont supportés uniquement au format
Grove
:
  • POWER : transistor de puissance
  • VIB.MOTOR : moteur à vibrations
  • SERVO : servomoteur
    (uniquement sur le port
    OUT3
    dédié à l'alimentation en 5 Volts)
75897588


Et d'autres uniquement au format
breadboard
:
  • RGB : diode RGB
  • SERVO.CONTINUOUS

Le
TI-Innovator Hub
te permet également d'utiliser des actionneurs non supportés, aussi bien analogiques
(ANALOG.OUT)
que numériques
(DIGITAL.OUT)
.

Pour les plus simples une connexion
Grove
peut suffire, tu auras juste à calculer correctement la valeur à écrire.

Pour les actionneurs les plus complexes il faut écrire un véritable pilote.

Parmi ce large éventail d'actionneurs directement gérés par le
TI-Innovator Hub
, on pouvait regretter l'absence d'afficheurs à segments.

D'autant plus dommage qu'il existe des afficheurs à segments utilisant le format
Grove
et donc déjà connectables directement...

7601Les afficheurs à segments sont constitués de cellules permettant chacune d'afficher un chiffre ou une lettre. On distingue :
  • les cellules numériques : dédiées à l'affichage de chiffres, elles sont constituées de 7 ou 8 segments
    (selon si le chiffre peut être accompagné du séparateur décimal)
  • les cellules alphanumériques : pouvant afficher à la fois des chiffres et des lettres, elles sont constituées de 14 segments

Aujourd'hui nous allons nous intéresser plus particulièrement aux afficheurs numériques à 4 cellules.

On pourrait imaginer relier directement les différentes broches de l'afficheur au port
breadboard
du
TI-Innovator Hub
, puis ensuite coder un pilote comme évoqué.

C'est certes envisageable, mais c'est une solution très lourde dans le sens où les afficheurs bruts nécessitent un grand nombre de broches, 12 pour celui ci-contre.

Outre la lourde connectique que l'utilisateur aura alors à gérer
(de préférence sans se tromper)
, cela occuperait de plus entièrement le port
breadboard
du
TI-Innovator Hub
, empêchant ainsi l'utilisateur de brancher autre chose.


1396213963Il existe toutefois des interfaces permettant de réduire le nombre de broches pour l'utilisateur, comme par exemple le contrôleur
TM1637
. Il permet de réduire le nombre de broches de contrôle à seulement 2,
DIO
et
CLK
.

En rajoutant bien évidemment l'alimentation et la masse, cela ne fait malgré tout que 4 broches, soit une utilisation très légère et raisonnable du connecteur
breadboard
de ton
TI-Innovator Hub
.

1395613957Double avantage, ce brochage est également compatible avec le format
Grove
. :bj:

On trouve ainsi des afficheurs munis du contrôleur
TM1637
aussi bien au format
Grove
qu'au format
breadboard
.

Les spécifications du
TM1637
sont disponibles publiquement, et il existe déjà un pilote écrit en langage
C++
pour cartes
Arduino
.
Toutefois les
TI-Nspire CX II
ne gèrent hélas pas le langage
C++
, du moins pas officiellement...

Et bien justement
Hans-Martin Hilbig
, formateur
T3
pour
Texas Instruments
, vient de nous réaliser un nouvel exploit : une réécriture intégrale du pilote
C++
du
TM1637
mais cette fois-ci dans le langage
Python
officiellement supporté sur les
TI-Nspire CX II
! :D

Voici donc
M1637driver1.py
, un module
Python
additionnel rajoutant à ta
TI-Nspire CX II
le support des afficheurs numériques à contrôleur
TM1637
! :bj:

Le module est à installer de préférence dans le dossier
/PyLib/
de ta calculatrice. Il est alors rajouté au menu des modules
Python
et ainsi directement importable pour tes projets.

13958Nous allons te guider rapidement dans la prise en main de l'afficheur
TM1637
et de son pilote.

Si tu utilises la version
Grove
de l'afficheur, tu peux la connecter aux ports
OUT 1
ou
OUT 2
du
TI-Innovator Hub
.
Attention, la mise à jour
TI-Innovator Hub 1.5
est nécessaire au bon fonctionnement du
TM1637
en format
Grove
.


Si tu utilises la version
breadboard
, il te faudra réaliser les connexions suivantes :
  • BB1
    :
    clk
  • BB2
    :
    dio
Note que dans les deux cas l'afficheur
TM1637
génère une consommation importante. Pour en garantir le bon fonctionnement tu devras connecter ton
TI-Innovator Hub
à une source d'alimentation
USB
externe via son port
micro-USB
, batterie ou secteur.

M1637driver1.tns
n'utilise visiblement pas les nouvelles possibilités de l'OS
5.3
permettant de lister ses fonctions au menu, alors nous allons te les expliquer rapidement.

Tout d'abord il te faut construire un objet
Python
pour pouvoir ensuite contrôler ton afficheur. Au choix selon la connexion que tu as réalisée :
  • mydis = TM1637display('OUT 1')
  • mydis = TM1637display('OUT 2')
  • mydis = TM1637display('BB')
L'objet alors obtenu te fournit différentes méthodes pour piloter ton afficheur.

Mais première chose à faire obligatoirement, régler la luminosité de l'afficheur avec la méthode .setBrightness(niveau).
niveau
peut aller ici de 0 à 6, et pour la luminosité maximale nous appellerons donc myset.setBrightness(6).

L'affichage se passe via la méthode .setSegments(données).
données
est ici une liste de 4 nombres entiers, un par cellule donc.

Dans un premier temps, commençons par afficher des chiffres. Il n'y a ici pas encore besoin de comprendre le format de la liste, car nous avons une méthode .encodeDigit(chiffre) permettant d'en générer automatiquement le contenu.

13960On peut par exemple s'en servir pour construire une fonction rudimentaire permettant d'afficher un nombre :
Code: Select all
def showNumber(num, dis):
  l = []
  while num:
    l.append(dis.encodeDigit(num % 10)
    num //= 10
  l.reverse()
  dis.setSegments(l)

Et voilà donc ci-contre par exemple le résultat de l'appel showNumber(1637, mydis).

Tentons maintenant d'aller plus loin et de contrôler directement les segments pour afficher librement tout ce que l'on veut, et entre autres des lettres.

Les 4 nombres de la liste passée à
.setSegments()
indiquent en binaire les segments à allumer, selon la numérotation ci-contre.

Voilà pourquoi par exemple l'appel .encodeDigit(1) nous retourne 6, c'est-à-dire en binaire
0b00000110
avec les bits 1 et 2 armés pour allumer les 2 segments permettant d'afficher le chiffre 1.

Petit cas particulier, le bit 7 si armé est pris en compte uniquement pour le 2ème nombre de la liste, et permet alors d'allumer le séparateur horaire : au centre de l'afficheur.

13959Maintenant que nous avons donc compris le format, nous ne sommes plus limités aux simples chiffres et pouvons enfin nous amuser à afficher librement tout ce que nous voulons, comme par exemple le mot
done
:
Code: Select all
l = [
  0b01011110, #d
  0b00111111, #O
  0b01010100, #n
  0b01111001, #E
]

mydis.setSegments(l)

Ta
TI-Nspire CX II
peut donc enfin exploiter pleinement en
Python
un afficheur 4 chiffres à 7 segments, de tout nouveaux horizons pour tes projets ! :D


Téléchargements
:


Source
:
https://resources.t3europe.eu/t3europe- ... 86f390a4a7

TI-z80 Geometry Dash: niveau Troll pour TI-83 Premium CE & TI-84+CE

New postby critor » 02 Jun 2021, 08:42

Ta
TI-83 Premium CE
bénéficie d'une superbe adaptation de
Geometry Dash
par aidé d'. :favorite:

La version téléchargeable du jeu inclut actuellement des adaptations de six des 21 niveaux accompagnant la version complète du jeu mobile :

Mais bien d'autres choses sont possibles car tu peux très facilement créer et charger tes propres niveaux. :bj:

Un éditeur intégré à
Geometry Dash
est accessible avec la touche
+
, rien de plus simple pour rajouter un niveau. ;)

Si tu préfères bénéficier d'un écran plus grand pour une meilleure vue d'ensemble, la conception peut également se faire sur ordinateur avec le logiciel
Tiled
où il suffira d'utiliser le
tileset
de
Geometry Dash
, puis d'en exporter une version
.csv
avant de la convertir en ligne.

13961Pensais-tu avoir développé tous les bons réflexes ?

Aujourd'hui voici
Troll
par . Un niveau qui va t'amener à te remettre en question... :troll:

Attention,
Geometry Dash
rentre dans la catégorie des programmes en langage machine dits
ASM
.
Suite à un acte irresponsable d'un enseignant de Mathématiques français avec ses gesticulations aveugles dans le contexte de la réforme du lycée et des examens,
Texas Instruments
a réagi en supprimant la gestion de tels programmes depuis la mise à jour
5.5.1
.

Si tu es sur une des versions ainsi bridées, tu peux quand même profiter de
Geometry Dash
. Il te faut :
  1. installer
    arTIfiCE
    pour remettre la possibilité de lancer des programmes
    ASM
  2. ensuite de préférence installer
    Cesium
    pour pouvoir lancer les programmes
    ASM
    plus facilement, ou même
    AsmHook
    pour pouvoir les lancer comme avant

Téléchargements
:


Liens
:


NumWorks Coques NumWorks édition limitée Juin 2021 à gagner

New postby critor » 01 Jun 2021, 16:51

13036Pour la
rentrée
2019
,
NumWorks
te sortait une coque
collector
en édition limitée pour sa calculatrice, la
Macaremaths
, illustrée tout en humour et talent sur le thème des Mathématiques. :bj:

Dans le même genre
NumWorks
renouvelle l'expérience en mieux cette année scolaire 2020-2021. Tu as déjà eu plusieurs opportunités d'habiller ta calculatrice de façon unique au monde ; tu as déjà eu l'occasion de gagner les coques édition limitée de :
1323013229

Aujourd'hui
NumWorks
te souhaite d'avance une bonne fête de la musique. Voici donc à gagner pour l'occasion sa nouvelle coque en édition limitée de
Juin 2021
. :favorite:

Nouvelle chance pour toi de compléter ta collection sur les différents comptes sociaux du constructeur : :D

Pour participer et peut-être gagner c'est très simple, il te suffit d'ici le
30 juin 2021
de :
  1. suivre, aimer ou t'abonner au compte du constructeur
  2. taguer ou identifier un ami ou une amie

Divers midi2calc: conversion musique → Python pour BBC micro:bit

New postby critor » 01 Jun 2021, 11:13

1395013949Dans une actualité précédente nous lancions
midi2calc
, notre service en ligne de conversion de fichiers de partitions
MIDI
en scripts
Python
pour ta calculatrice.

midi2calc
te permettait de donner une toute nouvelle dimension à tes jeux et projets sur ta calculatrice en lui permettant de jouer du son sur un périphérique à connecter, initialement le
TI-Innovator Hub
. :D

Une possibilité offerte à ce jour sur les éditions
Python
des
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
, ainsi que sur les
TI-Nspire CX II
.

Mais ce n'était encore que l'apéritif de la semaine... ;)

1395413953Rentrons aujourd'hui dans le cœur du sujet avec une mise à jour majeure de
midi2calc
. Tu as désormais le support d'un autre périphérique sonore ayant l'avantage d'être bien plus répandu et abordable, la carte
BBC micro:bit
! :favorite:

Le code produit est compatible aussi bien avec :
  • la
    micro:bit v2
    qui dispose directement d'un haut-parleur intégré
  • ou la
    micro:bit v1
    à condition de lui connecter un haut-parleur sur le contact 0 comme d'ailleurs illustré en bandeau de l'outil

midi2calc
t'offre ici la possibilité de générer ton script pour 2 modules
Python
différents au choix :
  • soit
    microbit
  • soit
    ti_innovator (micro:bit)
    pour les
    TI-Nspire CX II
    ou
    ti_hub (micro:bit)
    pour la plateforme
    CE
La différence est très simple. Les modules
microbit
sont à installer sur ta calculatrice, liens de téléchargements disponibles en fin d'article. Sans ces modules, le script généré ne fonctionnera pas.

Si par contre tu choisis
ti_innovator (micro:bit)
ou
ti_hub (micro:bit)
, ici tu n'as rien à installer puisque ces modules sont directement intégrés à la calculatrice ! :bj:
L'astuce mise en œuvre est d'utiliser leur méthode
send()
afin de définir notre propre fonction permettant d'envoyer directement à la carte
micro:bit
le code
Python
que l'on souhaite lui faire exécuter :
Code: Select all
def send_microbit(cmd):
  send("\x04")
  send(cmd)
  send("\x05")








1) La musique : de la vibration à la partition

Go to top

Mais commençons rapidement par expliquer tout cela. Au tout début, le son est une vibration mécanique. On appelle fréquence le nombre de vibrations par seconde, que l'on exprime en Hertz
(symbole
Hz
)
. Les fréquences audibles par l'oreille humaine vont en gros de
20 Hz
à
20000 Hz
.

Bien évidemment, les limites de fréquences audibles varient d'une personne à une autre. Donc laissons de côté ces extrêmes, et prenons comme référence une vibration intermédiaire de
440 Hz
. Et bien voilà donc notre première note de musique : le
la3
en notation française, ou
A4
en notation anglo-allemande.

Le numéro en suffixe indique l'octave. Un octave est un intervalle de fréquences
$mathjax$\left[f_1,f_2\right[$mathjax$
, où
$mathjax$f_2=2\times f_1$mathjax$
. Ce qui nous permet déjà d'encadrer notre note de référence en passant aux octaves supérieurs
(plus aigus)
ou inférieurs
(plus graves)
:
  • la8
    ou
    A9
    ou
    A8
    : 14080 Hz
  • la7
    ou
    A8
    ou
    A7
    : 7040 Hz
  • la6
    ou
    A7
    ou
    A6
    : 3520 Hz
  • la5
    ou
    A6
    ou
    A5
    : 1760 Hz
  • la4
    ou
    A5
    ou
    A4
    : 880 Hz
  • la3
    ou
    A4
    ou
    A3
    : 440 Hz
  • la2
    ou
    A3
    ou
    A2
    : 220 Hz
  • la1
    ou
    A2
    ou
    A1
    : 110 Hz
  • la-1
    ou
    la0
    ou
    A1
    ou
    A0
    : 55 Hz
  • la-2
    ou
    la-1
    ou
    A0
    ou
    A-1
    : 27,5 Hz
  • la-3
    ou
    la-2
    ou
    A-1
    ou
    A-2
    : 13,75 Hz
Comme tu vois, la numérotation des octaves, c'est compliqué... Il existe diverses numérotations différentes de par le monde. Ci-dessus tu as donc :
  • jusqu'à 2 versions de la numérotation latine :
    • l'historique, qui n'a pas d'octave de numéro 0, et passe donc directement de l'octave 1 à l'octave -1
    • et une où l'octave 0 a été rajouté par soucis de logique
  • la numérotation anglo-allemande
  • la numérotation de certains instruments compatibles avec la norme
    MIDI
Sans une connaissance pointue du contexte dans lequel il est énoncé, un numéro d'octave est donc hautement imprécis. Nous éviterons donc soigneusement de faire appel aux numéros d'octaves dans le code qui va suivre.

Séparons chaque octave en 12 sous-intervalles de même longueur que nous appellerons demi-tons. Pour cela nous avons besoin de 11 notes de musique, que voici :
  • en notation latine :
    Do
    ,
    Do# ou Ré♭
    ,
    ,
    Ré# ou Mi♭
    ,
    Mi
    ,
    Fa
    ,
    Fa# ou Sol♭
    ,
    Sol
    ,
    Sol# ou La♭
    ,
    La
    ,
    Si
  • en notation anglo-saxone :
    C
    ,
    C# ou D♭
    ,
    D
    ,
    D# ou E♭
    ,
    E
    ,
    F
    ,
    F# ou G♭
    ,
    G
    ,
    G# ou A♭
    ,
    A
    ,
    B
  • en notation germanique :
    C
    ,
    C# ou D♭
    ,
    D
    ,
    D# ou E♭
    ,
    E
    ,
    F
    ,
    F# ou G♭
    ,
    G
    ,
    G# ou A♭
    ,
    A
    ,
    H
C'est la gamme chromatique. Le rapport entre les fréquences de 2 notes consécutives dans cette gamme est alors de
$mathjax$\sqrt[12]2$mathjax$
.




2) Codage MIDI d'une partition

Go to top

Maintenant que nous avons les bases, nous pouvons passer aux fichiers
MIDI
. Il s'agit d'une version informatisée d'une partition de musique. Elle comprend une ou plusieurs pistes de notes, à jouer chacune par un instrument.

Chaque piste comprend donc des notes à jouer. Chaque note à jouer est décrite par plusieurs caractéristiques, dont entre autres 2 qui vont nous intéresser ici :
  • sa hauteur, valeur qui détermine sa fréquence
  • sa durée
Le format
MIDI
code les hauteurs de notes sur 7 bits, ce qui autorise 27=128 notes différentes :
  • La note de numéro
    0
    est la plus grave : selon le contexte le
    do-3
    ou
    do-2
    ou
    C-1
    ou
    C-2
    .
  • La note de numéro
    69
    est notre fameux
    la3
    ou
    A4
    ou
    A3
    .
  • La note de numéro
    127
    est la plus aiguë : selon le contexte le
    sol8
    ou
    G9
    ou
    G8
    .

Ayant récupéré le numéro
n
d'une note
MIDI
à jouer, il nous est donc très facile de calculer sa fréquence :
$mathjax$440\times {\sqrt[12]2}^{n-69}$mathjax$
.




3) De la partition à la mélodie, une affaire de choix

Go to top

Les fichiers
MIDI
ont donc été conçus pour gérer plusieurs instruments, et comportent pour cela plusieurs pistes. Il ne sera donc pas rare de rencontrer plusieurs notes devant être jouées en même temps.
Or problème ici, nous contrôlons la
BBC micro:bit
qui ne peut se comporter que comme 1 seul instrument. Il lui est ainsi impossible de jouer plusieurs notes à la fois.

Nous t'avons justement conçu sur-mesures une interface permettant de résoudre facilement cette difficulté.

Lorsque tu auras fourni ton fichier
MIDI
ses différentes pistes te seront listées, chacune avec sa description ainsi que son nombre de notes.

Il te suffit alors de désactiver les pistes correspondant aux instruments d'accompagnement, et de ne garder que la ou les pistes des instruments principaux. :)

Mais comment donc distinguer les pistes principales ? Une difficulté est qu'il n'y a pas de règle absolu :
  • Tu peux regarder les descriptions des pistes : le caractère principal ou accompagnant de la piste sera parfois indiqué, mais pas toujours.
  • Tu peux regarder l'ordre des pistes : la ou les pistes principales seront parfois les premières ou les dernières, mais encore une fois pas systématiquement.
  • Tu peux regarder le nombre de notes des pistes : un nombre nettement supérieur à ceux des autres pistes peut être un indice, mais il n'est absolument pas infaillible.

Mais justement, ça aussi nous l'avons prévu. Tu trouveras sous la liste des pistes un bouton de lecture, qui te permettra de jouer directement dans ton navigateur ta sélection actuelle de pistes, et ce avec un seul instrument histoire de te donner un aperçu aussi fiable que possible de ce que cela donnera une fois passé sur ta calculatrice.

Tu peux donc immédiatement savoir à l'oreille si tu effectué une bonne sélection de pistes ou pas ! :bj:

Tu restes bien sûr libre de conserver plusieurs pistes, et tester l'effet que ça donne. Puisque le cas n'est donc pas à exclure il nous faut faire un choix : en cas de notes devant être jouées en même temps, nous ne conserverons que la plus aiguë sur l'intervalle de temps concerné.

Si les cas où sur un même intervalle de temps une note de piste d'accompagnement est plus aiguë qu'une note de piste principale sont rares, cela pourra donner un bon effet, plus de richesse à ta mélodie.

Notons que si tu disposes de plusieurs
BBC micro:bit
, tu peux convertir les pistes séparément et tenter de les jouer simultanément.




4) Fonctions Python disponibles pour jouer du son sur BBC micro:bit

Go to top

Nous en arrivons donc enfin à la question de la
BBC micro:bit
. Comment lui faire jouer un son ?

La méthode music.pitch(fréquence, durée) permet justement de jouer une fréquence pendant une durée exprimée en millisecondes.
Par exemple pour jouer notre
la3
ou
A4
pendant 1 seconde, on peut appeler music.pitch(440, 1000).

Précision de plus que cette méthode
music.pitch()
accepte un paramètre nommé optionnel
wait
, avec 2 valeurs au choix :
  • true
    : l'appel attendra la fin de la notre de musique avant de rendre la main
  • false
    : l'appel rendra immédiatement la main, et ce sera donc à notre code d'attendre le délai nécessaire avant d'envoyer la note suivante

Mais contrairement au
TI-Innovator Hub
, la
BBC micro:bit
a l'avantage de gérer directement son propre format de mélodie dans le cadre de la méthode
music.play()
, ainsi documenté :
Code: Select all
tune = ["C4:4", "D4:4", "E4:4", "C4:4", "C4:4", "D4:4", "E4:4", "C4:4", "E4:4", "F4:4", "G4:8", "E4:4", "F4:4", "G4:8"]
music.play(tune)

Une liste de chaînes de caractères, c'est bien embêtant niveau consommation de mémoire
heap
Python
surtout si l'on souhaite jouer de longues mélodies, aussi bien sur calculatrice que sur
micro:bit
d'ailleurs.
Nous calculons ici
56+14×(8+49+4)= 910
octets de
heap
consommés aussi bien sur la calculatrice que sur la
micro:bit
, et tout cela rien que pour les 14 premières notes de
Frère Jacques
.

Selon nos tests, on peut toutefois utiliser un tuple à la place d'une liste, et ainsi économiser un petit peu :
Code: Select all
tune = ("C4:4", "D4:4", "E4:4", "C4:4", "C4:4", "D4:4", "E4:4", "C4:4", "E4:4", "F4:4", "G4:8", "E4:4", "F4:4", "G4:8")
music.play(tune)

On descend à
40+14×(8+49+4)= 894
octets de
heap
.

Encore mieux, on peut utiliser des tableaux d'octets
(bytes)
au lieu des chaînes pour un gain très significatif :
Code: Select all
tune = (b"C4:4", b"D4:4", b"E4:4", b"C4:4", b"C4:4", b"D4:4", b"E4:4", b"C4:4", b"E4:4", b"F4:4", b"G4:8", b"E4:4", b"F4:4", b"G4:8")
music.play(tune)

Fantastique, plus que
40+14×(8+33+4)= 670
octets de
heap
.

On peut de plus raccourcir encore la chose en ne reprécisant pas les octaves et durées en l'absence de changement :
Code: Select all
tune = (b"C4:4", b"D", b"E", b"C", b"C", b"D", b"E", b"C", b"E", b"F", b"G:8", b"E:4", b"F", b"G:8")
music.play(tune)

Extraordinaire, plus que
40+14×(8+33)+10×1+3×3+1×4= 637
octets de
heap
. Nous avons donc une bonne marge pour limiter la casse induite par ce choix de format pas très malin.

En prime, on pourrait passer la paramètre nommé
wait=false
. Cela permettrait ici à notre script de reprendre la main immédiatement après l'envoi de la mélodie, avec donc la possibilité de poursuivre l'exécution de ton jeu ou projet pendant qu'elle joue ! :favorite:

Ce serait vraiment la solution idéale, non ?...

Et bien non, malheureusement nous n'utiliserons pas
music.play()
.

Ce format nous impose en effet d'envoyer de longues lignes de code
Python
, et il semble y avoir un problème avec le protocole de communication entre la calculatrice et la
micro:bit
: au-delà des 900 caractères et quelques, les lignes
Python
ne semblent pas exécutées par la
micro:bit
.

Malheureusement la limite n'est pas fixe. Envoyer 2 lignes légèrement plus courtes génère le même problème, comme si le problème n'était pas la taille de la ligne, mais celle d'un
buffer
quelque part...

En attendant de mieux comprendre le problème afin de le contourner, ou d'avoir une mise à jour de
Texas Instruments
le corrigeant, nous nous devons donc à grand regret de laisser ce format de côté. :'(


Nous allons utiliser
music.pitch()
pour le moment.

Notons que le
TI-Innovator Hub
n'intégrait qu'un
buzzer piézoélectrique
pas très harmonieux dans les fréquences très graves ou aigües. La
micro:bit v2
fait bien mieux avec son véritable haut-parleur.

Malgré tout, nous te laissons la possibilité de corriger la hauteur de ta mélodie. Une fois ta sélection de pistes effectuée, l'intervalle de notes utilisées t'est indiqué en numérotation
MIDI
. Tu peux alors décaler tout le morceau de musique vers le haut ou vers le bas d'autant de demi-tons que tu voudras.




5) Notre codage Python d'une mélodie

Go to top

Nous souhaitons te permettre de stocker et jouer de longues mélodies
Python
sur ta calculatrice, et ainsi organiser de véritables concerts pour tes jeux ou projets
Python
.

Il nous faut minimiser la consommation de mémoire
heap
. Comme déjà expliqué, nous te proposons un format de données compacté sous forme de tableau d'octets
(type bytes)
. Une note sera codés sur 2 octets :
  • 1 octet avec les bits 0 à 6
    (7 bits donc)
    pour indiquer le numéro de note, et le bit 7 pour indiquer un silence
  • 2 octets pour indiquer la durée en millisecondes




6) Notre fonction Python pour jouer une mélodie

Go to top

Et voilà donc notre fonction jouant la musique, ici dans sa version
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
: :D
Code: Select all
#the melody playing function
#- mus : melody data
#- durat_bytes : number of bytes encoding each note duration
def play_melody_on_microbit(mus, durat_bytes):
  r = 2 ** (1 / 12)
  t2, durat, i = monotonic(), 0, 0
  t1 = t2
  while i < len(mus):
    t1, t2 = t2, monotonic()
    deltat = max(0, (t2 - t1) / 1000 - durat)
    note = mus[i]
    i += note < 0x80
    durat = mus[i] & ((note ^ 0x80) | 0x7F)
    i += 1
    if durat_bytes > 1:
      durat |= int.from_bytes(mus[i:i + durat_bytes - 1],'little') << (8 - (note >= 0x80))
      i += durat_bytes - 1
    durat = max(1, durat) / 1000
    music.pitch(round((note < 0x80) and 440 * r**(note - 57)), int(durat*1000), wait=False)
    sleep(max(0, durat - deltat))

Chaque appel music.pitch(note, durée) est ici suivi d'un appel time.sleep(durée) afin d'attendre avant de jouer la note suivante.

Toutefois pour enchaîner correctement les notes de musique et tenir le rythme, il nous faut tenir compte du temps de latence dû au fait que l'appel
sound.tone()
est ici converti en une commande envoyée à la
micro:bit
par le port
USB
de la calculatrice, ainsi que du temps d'exécution que nécessite tout le reste du corps de la boucle.

Et bien c'est prévu, la méthode
time.monotonic()
ou
time.ticks_ms()
est utilisée pour mesurer la durée d'exécution d'une itération, prise en compte pour corriger l'appel
time.sleep()
de l'itération suivante. :D

Une fois ta conversion validée, tu obtiens ton script
Python
converti sous deux formes différentes :
  • un fichier
    .py
    téléchargeable
  • un code en coloration syntaxique que tu peux directement sélectionner et copier-coller




7) Exemples de mélodies

Go to top

Voyons tout-de-suite ce que ça donne. Nous t'avions promis de quoi jouer des mélodies ambitieuses pour tes jeux ou projets, voici par exemple de quoi te montrer que ça tient bien le rythme, avec l'air de la chevauchée des Walkyries par
Richard Wagner
, 1856 : :favorite:


De plus nous t'avons donc dit plus haut que le haut-parleur de la
micro:bit v2
se comportait bien mieux que le
buzzer
du
TI-Innovator Hub
, notamment dans les aigus. Voici de quoi t'en convaincre avec rien de moins que l'un des airs les plus virtuoses de l'art lyrique culminant au
Fa5
ou
F6
, l'air de la Reine de la nuit dans
La Flûte enchantée
de
Wolfgang Amadeus Mozart
, 1791 : :#tritop#:




8) Téléchargements et liens d'accès

Go to top

Modules micro:bit
:


midi2calc
est un service en ligne entièrement gratuit, ne nécessitant de plus aucune inscription. :D

Pour accéder à
midi2calc
dès maintenant, c'est très simple. Tu as 2 liens directs courts :
  • pour lancer l'outil de façon intégrée à l'interface de
    TI-Planet
    , soit entre autres avec le
    chat
    sous la main pour demander de l'aide ou faire des suggestions :)
  • dédié à un usage pédagogique en classe. Les divers éléments de
    TI-Planet
    (chat d'entraide, etc.)
    ne sont ici pas affichés, ne générant donc aucun bruit ou distraction lors de ta présentation.
En retour, nous aurons grand plaisir à prendre connaissance de tes projets. ;)

TI-z80 5 nouveaux labyrinthes Geometry Dash pour TI-83 Premium CE /

New postby critor » 01 Jun 2021, 09:46

Ta
TI-83 Premium CE
bénéficie d'une superbe adaptation de
Geometry Dash
par aidé d'. :favorite:

La version téléchargeable du jeu inclut actuellement des adaptations de six des 21 niveaux accompagnant la version complète du jeu mobile :

Mais bien d'autres choses sont possibles car tu peux très facilement créer et charger tes propres niveaux. :bj:

Un éditeur intégré à
Geometry Dash
est accessible avec la touche
+
, rien de plus simple pour rajouter un niveau. ;)

Si tu préfères bénéficier d'un écran plus grand pour une meilleure vue d'ensemble, la conception peut également se faire sur ordinateur avec le logiciel
Tiled
où il suffira d'utiliser le
tileset
de
Geometry Dash
, puis d'en exporter une version
.csv
avant de la convertir en ligne.

13952Aujourd'hui, voici non pas un mais 5 labyrinthes par notre cher :
Laby I
,
Laby II
,
Laby III
,
Laby IV
et
Laby V
.

En mode vaisseau, il te faudra faire le bon choix parmi les corridors qui te sont offerts sur 5 étages ; un mauvais choix te conduisant à t'écraser au fond d'une impasse.

La difficulté augmente avec la numérotation des labyrinthes. Plus exactement ce n'est pas la difficulté technique qui progresse ainsi, mais la difficulté logique : les impasses seront plus fréquentes à te barrer la route.

Sauras-tu donc résoudre ces 5 énigmes
Geometry Dash
? ;)

Attention,
Geometry Dash
rentre dans la catégorie des programmes en langage machine dits
ASM
.
Suite à un acte irresponsable d'un enseignant de Mathématiques français avec ses gesticulations aveugles dans le contexte de la réforme du lycée et des examens,
Texas Instruments
a réagi en supprimant la gestion de tels programmes depuis la mise à jour
5.5.1
.

Si tu es sur une des versions ainsi bridées, tu peux quand même profiter de
Geometry Dash
. Il te faut :
  1. installer
    arTIfiCE
    pour remettre la possibilité de lancer des programmes
    ASM
  2. ensuite de préférence installer
    Cesium
    pour pouvoir lancer les programmes
    ASM
    plus facilement, ou même
    AsmHook
    pour pouvoir les lancer comme avant

Téléchargements
:


Liens
:


-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
685 utilisateurs:
>653 invités
>27 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)