π
<-
Chat plein-écran
[^]

Test-découverte TI-84 Plus CE-T Python Edition, OS 5.5.5

:32ti73: :32ti73e: :32ti73e2: :32ti76f: :32ti80: :32ti81: :32ti82: :32ti85: :32ti86: :32ti82s: :32ti82sf: :32ti82sfn: :32ti83: :32ti83p: :32ti83pb: :32ti83pr: :32ti83pfr: :32ti83pse: :32ti84p: :32ti84pse: :32ti84ppse: :32ti84pfr: :32ti84pcse: :32ti83pfrusb: :32ti82p: :32ti82a: :32ti84pce: :32ti83pce:

Test-découverte TI-84 Plus CE-T Python Edition, OS 5.5.5

Unread postby critor » 30 Jul 2020, 08:57

1132511355Pour la rentrée 2015,
Texas Instruments
révolutionnait ses calculatrices graphiques de milieu de gamme, passant à la couleur avec :
  • la
    TI-83 Premium CE
    pour la France et la Belgique
  • la
    TI-84 Plus CE-T
    pour le reste de l'Europe
  • la
    TI-84 Plus CE
    dans le reste du monde
Ce n'est pas forcément pareil dans d'autres pays où elle peut être davantage concurrencée par le haut de gamme
TI-Nspire
, mais pour la France la
TI-83 Premium CE
devint rapidement la calculatrice la plus
cool
du marché, connue de tous les lycéens grâce à sa formidable bibliothèque de jeux dits assembleurs. :D

Pour la rentrée 2019 suite aux nouveaux programmes du lycée français,
Texas Instruments
rafraichissait son
best-seller
en nous sortant la nouvelle
TI-83 Premium CE Edition Python
capable d'exécuter des scripts écrits en langage de programmation
Python
. Le matériel passait en révision matérielle
M
(soit la 14ème version)
, une évolution matérielle majeure avec une mémoire
Flash
beaucoup plus rapide ainsi qu'un coprocesseur 32 bits dédié au
Python
, faisant de la
TI-83 Premium CE Edition Python
la première et seule calculatrice graphique à exploiter deux processeurs. :bj:

11485Toutefois, bien que passant elles aussi de façon concomitante à la même révision matérielle
M
, les nouvelles
TI-84 Plus CE
de rentrée 2019 n'étaient pas capables d'exécuter des scripts
Python
.

En effet, la puce apportant le coprocesseur dédié n'étant ici pas soudée sur la carte mère.

127001269812699Pour cette rentrée 2020 le reste de l'Europe est sur le point de bénéficier enfin à son tour de cette nouvelle technologie, avec la nouvelle
TI-84 Plus CE-T Python Edition
que nous venons tout juste de recevoir
(merci
TI
)
et allons découvrir et tester devant toi ! :D

La calculatrice vient accompagnée de guides de démarrage en pas moins de 4 langues différentes, Allemand, Néerlandais, Suédois et Anglais, langues également présentes sur l'emballage et qui nous donnent donc une idée des pays européens ciblés, pays dont l'enseignement secondaire a donc embrassé le langage
Python
comme en France.




Sommaire :





1) Versions OS et Boot :

Go to top

A ce jour sur la
TI-83 Premium CE Edition Python
, l'
OS
(système d'exploitation)
en est à la version
5.5.1
dont la mise à jour est sortie il y a à peine quelques semaines.

Commençons donc par consulter la version de système d'exploitation préchargée dans les nouvelles
TI-84 Plus CE-T Python Edition
de rentrée 2020. Tapons pour cela
2nd
+
1
et nous obtenons quelque chose de visiblement plus récent, une version
5.5.5
, plus précisément
5.5.5.0011
.

Regardons maintenant également en prime du côté du
Boot
(code d'amorçage)
. Les
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE
assemblées pour la rentrée 2019 utilisaient un
Boot
en version
5.3.6.0017
.

Et bien la combinaison
mode
alpha
ln
nous indique ici encore quelque chose de tout nouveau sur
TI-84 Plus CE-T Python Edition
, un
Boot
en version
5.5.0.0006
.

Les changements de version de
Boot
ne sont habituellement pas anodins chez
Texas Instruments
qui plus est ici avec un changement du 2ème chiffre. C'est usuellement significatif de nouvelles sécurités ou encore de modifications matérielles majeures, point que nous traiterons plus loin.

On peut également valider sur ce même écran le lancement du logiciel de diagnostic qui nous fournit quelques informations complémentaires.

POB
pour peut-être
Python On Board
nous indique que pour l'instant le microcontrôleur apportant le coprocesseur
Python
est chargé avec un
firmware (microprogramme)
en version
1.11
.

Or, les
firmwares
TI-Python
en sont à la version
3.10
et la puce sera donc mise à jour au premier lancement de l'application
Python
.
Peut-être que la version
1.11
est relative à
firmware
inclus par défaut lors de la fonte de la puce. Il pourrait également s'agir d'un
firmware
de test programmé par
TI
lors de l'assemblage de la calculatrice.


2) Applications et versions :

Go to top

Faisons maintenant un tour du côté des applications avec
apps
. Nous y retrouvons les habituelles applications préchargées des anciennes
TI-84 Plus CE
:
  • CabriJy
    : une version allégée du logiciel de géométrie dynamique
    Cabri
  • CelSheet
    : feuille de calcul / tableur
  • Conics
    : rappel des formules et tracé de courbes coniques
  • EasyData
    : acquisition de données lors des TP via une interface compatible à connecter
  • Hub
    : pour pour réaliser des programmes dans le domaine de la robotique ou des objets connectés à l'aide de l'interface
    TI-Innovator Hub
  • Inequalz
    : représentation graphique d'inéquations
  • Periodic
    : classification périodique des éléments
  • PlySmlt2
    : racines de polynômes et résolution de systèmes d'équations linéaires
  • Prob Sim
    : simulateur d'expériences aléatoires
  • SciTools
    : convertisseur d'unités, bibliothèque de constantes physiques, calcul vectoriel, calcul selon la règle des chiffres significatifs
  • SmartPad
    : pour prise contrôle de l'émulateur officiel
    TI-SmartView CE
    sur ordinateur à l'aide du clavier de la calculatrice connectée en
    USB
  • Transform
    : transformations de courbes
Mais contrairement aux anciennes
TI-84 Plus CE
, la nouvelle
TI-84 Plus CE Python Edition
est préchargée non pas avec
12
mais
13
applications exécutables. En effet, il y a bien évidemment l'application
Python
en prime.

Tentons d'en apprendre un peu plus en listant maintenant les applications via le menu mémoire
2nd
+
2
alpha
math
.

Nous y retrouvons en prime les applications non exécutables de langues :
Deutsch
(Allemand)
,
Español
(Espagnol)
,
Français
,
Nederlan
(Néerlandais)
,
Portug
(Portugais)
et
Svenska
(Suédois)
. La dernière mise à jour
5.4.0.0034
des
TI-84 Plus CE
incluait des versions
5.3.6.0018
de ces applications, version utilisée donc comme sa numérotation l'indique depuis la mise à jour d'
OS
5.3.6
. Notons justement ici qu'avec l'
OS 5.5.5.0011
, ces applications passent enfin à une nouvelle version :
5.5.0.0011
. Il a donc dû y avoir quelque part des affichages de texte rajoutées ou modifiés, reste encore à trouver où...

L'application
Python
n'est quant à elle bizarrement ni dans la version
5.5.0.0038
ayant accompagné la dernière mise à jour d'
OS
5.5.1.0038
de la
TI-83 Premium CE Edition Python
il y a quelques semaines, ni dans la version précédente
5.4.0.0034
. Elle indique une version intermédiaire inédite,
5.4.1.0011
.

Mais rien de bien intéressant en fait, car on se rend compte que l'application ne fait que
14,547 Ko
. Il est donc impossible qu'elle contienne un
firmware
TI-Python
fonctionnel.

Effectivement on note une fois lancée que l'application n'est qu'un simple
placeholder
, elle affiche juste un écran indiquant d'aller télécharger et installer l'application
Python
complète en version
5.5.0
ou supérieure à l’adresse d’ailleurs non encore fonctionnelle à date de publication de cet article
(erreur 404)
.

Par simple curiosité
(notre vilain défaut)
on peut tenter d'installer l'application
Python
dans la version
5.4.0.0034
plus ancienne déjà diffusée pour
TI-83 Premium CE Edition Python
, et effectivement elle ne fonctionne pas, affichant un écran expliquant que la programmation
Python
n'est pas disponible sur les
TI-84 Plus CE
, car ne connaissant sans doute pas encore le nouveau modèle
TI-84 Plus CE-T Python Edition
.

C'est donc obligatoirement une application
Python
en version
5.5.0
ou supérieure qu'il nous faut installer.


3) Installation Python :

Go to top

12719Pour les
TI-84 Plus CE-T Python Edition
assemblées pour cette rentrée 2020, il faut donc installer manuellement une application
Python
en version
5.5.0
ou supérieure.

Prenons la dernière version
5.5.0.0038
déjà diffusée pour
TI-83 Premium CE Edition Python
, elle passe sans aucun problème ! :bj:
Code: Select all
from ti_system import *
from ti_graphics import *
drawImage('Boy150t', 0, 30)
drawImage('Girl150t', 71, 30)
disp_wait()


4) Mémoires de travail et de stockage :

Go to top

Sortie de son emballage, la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
nous indique via
2nd
+
2
dans les
145 Ko
de mémoire
RAM
(mémoire de travail)
disponible, pour une capacité de près de
153 Ko
que l'on peut vérifier en supprimant les variables prédéfinies.

La mémoire
Flash
(mémoire de stockage)
annonce quant à elle
1,850 Mo
de libres, mais attention c'est avec la fausse application
Python
préchargée.

Si l'on installe donc l'application
Python
complète en version
5.5.0.0038
, l'espace de stockage disponible chute à
1,326 Mo
.

Pour référence, la capacité de l'espace de stockage consultable après en avoir supprimé le contenu est de
3,014 Mo
.


5) Mode examen et Python :

Go to top

Comme les anciennes
TI-84 Plus CE
, la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
dispose de 2 modes examen :
  • le mode examen bleu qui s'active en allumant la machine tout en maintenant les touches
  • le mode examen orange qui s'active en allumant la machine tout en maintenant les touches
    +
    enter
Le bon mode examen à activer variera d'un pays à un autre, mais pourra être vérifié lors de la surveillance à l'aide de la couleur de la barre de titre. C'est également vérifiable à distance, puisque le mode examen bleu fera clignoter la diode examen en vert, quand le mode orange la fera clignoter en orange.

L'activation du mode examen qu'il soit orange ou bleu verrouille entre autres tous les programmes présents en mémoire.

Une grosse différence avec le mode examen français de la
TI-83 Premium CE Edition Python
est qu'il sera même ici impossible de créer le moindre programme une fois passé en mode examen, une restriction visant à satisfaire entre autres la réglementation des Pays-Bas qui interdit pendant l'examen l'accès à tout éditeur de texte, et donc entre autres ici l'éditeur de programmes.

Une différence par contre entre les modes examens bleu et orange, c'est au niveau des applications :
  • Le mode examen bleu verrouille toutes les applications, y compris les applications préchargées. Toutes les fonctionnalités apportées via des applications sont donc inutilisables en mode examen. :#non#:
  • Le mode examen orange est moins restrictif; il conserve l'accès à certaines applications, jusqu'à présent
    Conics
    ,
    Inequalz
    et
    PlySmlt2
    .

Visiblement aucun changement dans ce dernier mode, contrairement à la
TI-83 Premium CE Edition Python
française l'application
Python
sur
TI-84 Plus CE Python Edition
est totalement inaccessible en mode examen. Il est donc impossible aussi bien de créer des scripts
Python
que de les exécuter, bien embêtant pour vérifier ses réponses aux questions d'algorithmique. :'(

Nous comprenons la restriction si les Pays-Bas en sont toujours à interdir bêtement l'accès à tout éditeur de texte. Nous ne jetons pas la pierre, la concurrence fait d'ailleurs exactement pareil :
  • Casio
    autorise l'accès à l'application
    Python
    sur le modèle français
    Graph 90+E
    mais pas sur le modèle international
    fx-CG50
  • Casio
    autorise l'accès à l'application
    Python
    sur le modèle français
    Graph 35+E II
    mais pas sur le modèle américain
    fx-9750GIII
    ni international
    fx-9860GIII
  • NumWorks
    offre 2 choix de mode examen lorsque la calculatrice est réglée pour fonctionner en anglais ou néerlandais, l'un des deux étant indiqué comme le mode examen dédié aux Pays-Bas, et interdisant l'accès à l'application
    Python
    contrairement à l'autre

Mais il n'empêche que nous trouvons cela particulièrement choquant ici d'avoir une calculatrice dont le nom met fièrement en avant des possibilités
Python
via le suffixe
Python Edition
, alors que le
Python
est totalement inutilisable une fois la calculatrice passée en mode examen. :mj:


6) Matériel :

Go to top

12712Tentons maintenant de mieux comprendre le fonctionnement de la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
. Elle présente au dos à la suite du numéro de série un timbre à date
L-0520P
. Cela nous donne 3 informations :
  • la calculatrice a été assemblée dans l'usine de code
    L
  • la calculatrice a été assemblée en
    Mai 2020
  • la calculatrice utilise la révision matérielle
    P
    soit 17ème version du matériel

12720Malgré le fait qu'il y ait donc eu 3 nouvelles versions depuis, la
TI-84 Plus CE Python Edition
en révision matérielle
P
de cette rentrée 2020 utilise la même carte mère
SG95/F/T-10-2(2L)
que les
TI-83 Premium CE Edition Python
et
TI-84 Plus CE
en révision matérielle
M
de la rentrée 2019.
Toutefois, cela ne veut absolument pas dire qu'il n'y a rien à dire dessus. ;)

Comparons déjà la carte de la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
en révision matérielle
P
de rentrée 2020, avec celle de la
TI-84 Plus CE
révision matérielle
M
de rentrée 2019 :


Nous notons :
  • l'usage à l'emplacement
    U01A
    de la même puce
    ASIC
    JB-007-00
    , renfermant notamment le processeur 8 bits
    eZ80
    cadencée à
    48 MHz
    ainsi que la
    RAM
    .
  • de même à l'emplacement
    U01B
    la même puce de mémoire
    Flash
    25Q32JVSIQ
    de chez
    Winbond
    avec
    4 Mio
    de capacité, accueillant donc le
    Boot
    , l'
    OS
    , les applications ainsi que toutes les variables dites archivées
  • et surtout autour de l'emplacement
    U01E
    l'ajout de la puce et des composants avoisinants qui était manquants l'année dernière, une puce
    ATSAMD21E18A-U
    de chez
    Atmel
    , apportant le coprocesseur 32 bits
    ARM Cortex-M0+
    cadencé à
    48 MHz
    dédié au
    Python
    , accompagné de
    256 Kio
    de mémoire
    Flash
    ainsi que de
    32 Kio
    de mémoire
    SRAM

Comparons maintenant la carte de la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
en révision matérielle
P
de rentrée 2020, avec celle de la
TI-83 Premium CE Edition Python
révision matérielle
M
de rentrée 2019 :


C'est comme on pouvait s'y attendre bien plus ressemblant, mais il y a quand même de petits détails à signaler :
  • La puce
    ASIC
    a pour référence
    JB-007-01
    sur
    TI-83 Premium CE Edition Python
    et
    JB-007-00
    sur les
    TI-84 Plus CE
    .
    C'est normal, les deux derniers chiffres indiquent en fait la valeur des bits de drapeau programmés de façon définitive en usine à la fonte de la puce. Ils peuvent être interrogés pour déterminer le modèle, et permettent ainsi d'interdire l'installation d'un
    OS
    TI-83 Premium CE
    sur
    TI-84 Plus CE
    et vice-versa. Les modèles étant en effet commercialisés dans des zones géographiques distinctes aux réglementations différentes, notamment pour le mode examen, une hybridation de ce genre eût été bien problématique.
  • La référence commune
    SG95/F/T-10-2(2L)
    fait en fait l'objet d'une correction manuelle avec une lettre rayée :
    • sans le
      T
      elle devient
      SG95/F-10-2
      sur
      TI-83 Premium CE Edition Python
      , le
      F
      restant étant sans doute pour
      F
      rance
    • sans le
      F
      elle devient
      SG95/T-10-2
      sur
      TI-84 Plus CE-T
      , le
      T
      restant étant probablement à relier à celui du nom du modèle


7) Application Python :

Go to top

La seule application
Python
installable et utilisable sur la
TI-84 Plus CE-T Python Edition
est donc à ce jour la
5.5.0.0038
. Rien de neuf pour nous, nous l'avons déjà testée dans tous les sens lors de sa sortie initialement pour
TI-83 Premium CE Edition Python
il y a quelques semaines, nous n'allons pas tout recommencer.
L'on peut toutefois rappeler quelques caractéristiques déterminées à l'occasion.

Les interpréteurs
MicroPython
ou similaires qui tournent sur calculatrices font appel à 3 types de mémoires avec les rôles suivants :
  • la mémoire de stockage qui accueille et conserve tes scripts Python
  • le
    stack (pile)
    qui, à l'exécution, référence les objets
    Python
    créés
  • le
    heap (tas)
    qui, à l'exécution, stocke le contenu de ces objets
    Python

Pour être éditables et exécutables, les scripts
Python
doivent être placés dans la mémoire de travail
(
RAM eZ80
)
de la calculatrice, d'une capacité de près de
153 Ko
comme vu plus haut.

Lorsque tu accèdes à l'environnement
Python
, tous les scripts
Python
présents dans la mémoire
RAM eZ80
sont copiés dans l'espace de stockage du cœur
Atmel
secondaire, d'une capacité de
58,5 Kio
seulement.

En pratique
Texas Instruments
a prévu une petite marge de sécurité, l'application
Python
ne t'acceptera :
  • qu'au plus
    100
    scripts
    Python
    différents
  • pour un total maximal de
    50 Kio

Si le contenu de ta mémoire
RAM eZ80
excède une de ces deux limites, l'application
Python
refusera de démarrer, et t'invitera à
archiver
plusieurs scripts, c'est-à-dire à les déplacer vers la mémoire de stockage
Flash eZ80
où ils seront alors inutilisables et donc ignorés.

Un gros consommateur de
pile / stack
nous permettant de comparer les capacités de cette mémoire, ce sont les séries d'appels récursifs de fonctions :
Code: Select all
def sumr(n):return n>0 and n+sumr(n-1)

def maxr(fct):
  n=0
  try:
    while True:
      fct(n)
      n=n+1
  except Exception as e:print(e)
  return n

Aux examens :
  1. 128
    :
    NumWorks
  2. 82
    :
    Casio Graph 90+E

    Casio Graph 35+E II
  3. 77
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 23

    TI-83 Premium CE Edition Python
En classe :
  1. 5362
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (application CasioPython)
  2. 655
    :
    Casio Graph 35+E II
    (application CasioPython)
  3. 128
    :
    NumWorks
  4. 130
    :
    TI-Nspire
    (application MicroPython)
  5. 82
    :
    Casio Graph 90+E

    Casio Graph 35+E II
  6. 77
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  7. 23

    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  8. 20

    TI-83 Premium CE + TI-Python
  9. 15

    TI-83 Premium CE + TI-Python

Le
heap / tas
est la mémoire la plus importante, les objets
Python
ayant le défaut d'être assez gourmands en mémoire. C'est donc en gros elle qui définit ce que tu seras capable de faire en
Python
.
Code: Select all
from gc import *
a, f = mem_alloc(), mem_free()
(a, f, a+f)

Sur les quelques
32 Kio
de
SRAM
dont bénéficie le coprocesseur
Python
pour travailler,
19,968 Ko
sont initialement alloués au tas.
Toutefois, l'initialisation de l'environnement consomme visiblement
2,912 Ko
sur le tas, ne laissant que
17,056 Ko
de disponibles.

C'est extrêmement faible...
Aux examens :
  1. 1,032942 Mo
    :
    Casio Graph 90+E
  2. 1,022145 Mo
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  3. 100,560 Ko
    :
    Casio Graph 35+E II
  4. 32,339 Ko

    NumWorks
    (firmware Omega)
  5. 31,624 Ko

    NumWorks
  6. 17,056 Ko

    TI-83 Premium CE Edition Python
En classe :
  1. 2,049276 Mo
    :
    TI-Nspire
    (application MicroPython)
  2. 1,032942 Mo
    :
    Casio Graph 90+E
  3. 1,022145 Mo
    :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 257,636 Ko
    :
    Casio Graph 35/75+E
    (application CasioPython)
  5. 100,560 Ko
    :
    Casio Graph 35+E II
  6. 31,899 Ko
    :
    Casio Graph 35+E II
    (application CasioPython)
  7. 32,339 Ko

    NumWorks
    (firmware Omega)
  8. 31,624 Ko

    NumWorks
  9. 22,605 Ko

    TI-83 Premium CE + TI-Python
  10. 19,924 Ko

    TI-83 Premium CE + TI-Python
  11. 17,056 Ko

    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition

Mais la mémoire ne fait pas tout non plus... La
TI-84 Plus CE-T Python Edition
a le gros avantage de disposer de l'une des plus belles collection de modules importables, dont on peut estimer l'importance en comptant les éléments qu'ils fournissent à l'aide du script suivant :
Code: Select all
def getplatform():
  id=-1
  try:
    import sys
    try:
      if sys.platform=='nspire':id=0
      if sys.platform.startswith('TI-Python') or sys.platform=='Atmel SAMD21':id=4
    except:id=3
  except:
    try:
      import kandinsky
      id=1
    except:
      try:
        if chr(256)==chr(0):id=5+(not ("HP" in version()))
      except:
        id=2
  return id

platform=getplatform()
#lines shown on screen
#plines=[29,12,  7, 9,11,0,0]
plines=[29,16,  7, 9,11,0,0]
#max chars per line
#(error or CR if exceeded)
pcols =[53,99,509,32,32,0,0]

unsafe = ((), (), (), ('sys.argv', 'sys.path'), (), (), ())

if platform>=0:
  curline=0
  _p = print
  nlines=plines[platform]
  ncols=pcols[platform]
  def print(*ls):
    global curline
    st=""
    for s in ls:
      if not(isinstance(s,str)):
        s=str(s)
      st=st+s
    stlines=1+int(len(st)/ncols)
    if curline+stlines>=nlines:
      input("Input to continue:")
      curline=0
    _p(st)
    curline+=stlines

def sstr(obj):
  try:
    s=obj.__name__
  except:
    s=str(obj)
    a=s.find("'")
    b=s.rfind("'")
    if a>=0 and b!=a:
      s=s[a+1:b]
  return s

def isExplorable(obj):
  for k in done:
    try:
      if isinstance(obj, eval(k)):
        t, done[k] = done[k], True
        return not t
    except: pass
  if str(obj).startswith("<module"): return False
  l = ()
  try: l = dir(obj)
  except: pass
  return len(l)

done = {'str':False, 'list':False, 'tuple':False, 'dict':False, 'complex':False, 'set':False, 'frozenset': False}

def explmod(pitm, pitmsl=[], reset=True):
  global curline
  spitm=sstr(pitm)
  if(reset):
    curline=0
    pitmsl=[spitm]
    for k in done: done[k] = False
  hd="."*(len(pitmsl)-1)
  c,c2=0,0
  l = sorted(dir(pitm))
  for i in range(len(l)):
    l[i] = (l[i], getattr(pitm, l[i]))
  try:
    if not isinstanceof(pitm, str):
      for i in range(len(pitm)):
        l.append((spitm+'['+str(i)+']',pitm[i]))
  except: pass
  for itm in l:
    c,c2=c+1,c2+1
    isUnsafe = platform >= 0 and '.'.join(pitmsl + [itm[0]]) in unsafe[platform]
    try:
      if isUnsafe: raise Exception
      print(hd+itm[0]+"="+str(itm[1]))
    except:
      print(hd+itm[0])
    if not isUnsafe and isExplorable(itm[1]) and itm[1] != pitm and itm[0] not in pitmsl:
      pitmsl2=pitmsl.copy()
      pitmsl2.append(itm[0])
      c2=c2+explmod(itm[1], pitmsl2, False)[1]
  if c>0 and reset:
    print(hd+"Total: "+str(c)+" 1st level item(s)")
    if c2>0 and c2!=c:
      print(hd+"       "+str(c2)+" item(s)")
  return [c,c2]


Casio Graph
35+E II
90+E
NumWorks
TI-83PCE
Ed. Python
builtins
array
collections
cmath
gc
math
matplotlib
matplotlib.pyplot
micropython
os
random
sys
time
turtle
uerrno
84-197
.
.
.
.
25-47
.
.
.
.
8-30
.
.
.
.
97-1581
3-363
.
13-428
9-404
42-602
.
.
10-410
.
.
17-977
.
.
25-1277
89-211
.
.
12-34
.
41-63
3-25
11-33
7-29
.
9-31
.
3-25
40-62
.
92-211
2-24
2-24
.
7-29
28-50
.
.
.
.
8-30
15-93
4-26
.
.
spécifique
casioplot:6-28prime:3-368ion:48-162
kandinsky:6-28
ti_graphics:30-75
ti_hub:20-42
ti_plotlib:49-84
ti_system:12-34
ti_rover:66-92
analogin:3-46
analgout:3-48
bbport:3-44
brightns:5-29
color:6-30
colorinp:3-39
conservo:3-47
dht:3-25
digital:3-25
led:3-25
light:6-30
lightlvl:3-46
loudness:3-25
magnetic:3-25
moisture:3-25
potentio:3-46
power:3-25
ranger:3-25
relay:3-25
rgb:3-25
rgb_arr:3-52
servo:3-25
sound:5-29
speaker:3-25
squarewv:3-46
temperat:3-45
thermist:3-46
timer:3-35
vernier:3-25
vibmotor:3-47
Modules
4
9
11
43
Eléments
123-302
219-6042
269-703
435-1844

  1. 435-1844
    éléments :
    TI-83 Premium CE Edition Python
  2. 269-703
    éléments :
    NumWorks
  3. 219-6042
    éléments :
    HP Prime
    (version alpha)
  4. 123-302
    éléments :
    Casio Graph 90+E / 35+E II
Casio Graph
35+E II
90+E
CasioPython
Casio Graph
35+E II
35+E/USB
75/85/95
MicroPython
TI-Nspire
TI-Python
TI-83PCE Ed. Python
TI-84+CE Python Ed.
builtins
array
collections
cmath
gc
math
matplotlib
matplotlib.pyplot
micropython
os
random
sys
time
turtle
uerrno
84-197
.
.
.
.
25-47
.
.
.
.
8-30
.
.
69-126
.
91-230
2-28
.
12-38
7-33
41-67
.
.
6-32
.
8-34
12-38
.
.
24-108
93-218
2-28
.
12-38
7-33
41-67
.
.
3-29
.
.
15-86
.
.
.
92-212
2-24
2-24
.
7-29
28-50
.
.
.
.
8-30
15-93
4-26
.
.
93-214
2-25
2-25
12-35
7-30
41-64
.
.
6-29
15-38
8-31
15-99
8-33
.
.
92-211
2-24
2-24
.
7-29
28-50
.
.
.
.
8-30
15-93
4-26
.
.
spécifique
casioplot:6-28
matplotl:25-68
nsp:3-10board:22
storage:7-47
ti_graphics:30-75
ti_hub:20-42
ti_plotlib:49-84
ti_system:12-34
ti_rover:66-92
ce_box:5-32
ce_chart:8-67
ce_quivr:5-41
ce_turtl:9-98
analogin:3-46
analgout:3-48
bbport:3-44
brightns:5-29
color:6-30
colorinp:3-39
conservo:3-47
dht:3-25
digital:3-25
led:3-25
light:6-30
lightlvl:3-46
loudness:3-25
magnetic:3-25
moisture:3-25
potentio:3-46
power:3-25
ranger:3-25
relay:3-25
rgb:3-25
rgb_arr:3-52
servo:3-25
sound:5-29
speaker:3-25
squarewv:3-46
temperat:3-45
thermist:3-46
timer:3-35
vernier:3-25
vibmotor:3-47
Modules
6
9
8
9
13
47
Eléments
217-496
203-608
176-509
158-488
238-692
462-2082

  1. 462-2082
    éléments :
    TI-83 Premium CE Edition Python / TI-84 Plus CE-T Python Edition
  2. 269-703
    éléments :
    NumWorks
  3. 238-692
    éléments :
    TI-83 Premium CE + TI-Python
    (firmware tiers)
  4. 219-6042
    éléments :
    HP Prime
    (version alpha)
  5. 217-496
    éléments :
    Casio Graph 90+E / 35+E II / fx-CG50 / fx-9750/9860GIII
  6. 203-608
    éléments :
    Casio Graph 75/85/95 / 35+E/USB / 35+E II / fx-9750GII/GIII / fx-9860G/GII/GIII
    (appli CasioPython)
  7. 176-509
    éléments :
    TI-Nspire
    (appli MicroPython)
  8. 158-488
    éléments :
    TI-83 Premium CE + TI-Python

Et quels modules...
Texas Instruments
semble s'être donné un mal fou pour te permettre de tirer non plus le meilleur mais l'impossible de ta
TI-84 Plus CE-T Python Edition
, malgré un
tas / heap
de
17K
en théorie assez préoccupant.

On peut citer notamment :

Le module de dessin sur écran a l'avantage exclusif à ce jour d'offrir toute une bibliothèque de fonctions de tracé de primitives : segments, rectangles et rectangles pleins, cercles et arcs de cercle, disques et secteurs de disque, ellipses et arcs d'ellipses, ellipses pleines et secteurs d'ellipse, ...

Ici contrairement à d'autres modèles aucun besoin donc de définir des fonctions et ainsi consommer du
tas / heap
pour le tracé de ces formes élémentaires, une seule ligne d'appel suffira pour une consommation minimale ! :bj:

12719Les choses ne s'arrêtent pas là,
Texas Instruments
a aussi pensé à tes scripts codant des interfaces graphiques ou jeux vidéo. Aux tailles consommées par les objets
Python
inclure des définition d'images /
sprites
dans tes scripts épuiserait très rapidement le
tas / heap
...

Texas Instruments
a donc défini un nouveau format d'image
IM8C
.

Tes images sont stockées en dehors de tes scripts
Python
dans la mémoire
Flash eZ80
de la calculatrice, ne consomment donc absolument rien sur le
tas / heap
Python
, et sont ensuite affichables d'une simple ligne ! Absolument génial, non ? :bj:


8) Programmes assembleur :

Go to top

La dernière mise à jour d'
OS
5.5.1
pour
TI-83 Premium CE Edition Python
avait supprimé le support des programmes en langage machine dits assembleurs, essentiellement des jeux assemblés ou compilés à partir de code source écrit en langage assembleur ou
C
. La mise à jour
5.5.1
plaçait ainsi en voie d'extinction une fonctionnalité officielle historique des calculatrices graphiques
TI
remontant à 1996, et un des principaux arguments de vente des
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
pour les élèves.

Les commandes en question n’étaient plus listées au catalogue, même si il y avait d’autres possibilités pour les saisir. Mais même dans ce cas, toute tentative d’utiliser les commandes en question déclenchait systématiquement une erreur invalide.

Une suppression officiellement pour des raisons de sécurité et donc de mode examen, suite à une bêtise abyssale commise à ce sujet par un enseignant-vidéaste français à la veille de ses vacances le 12 février 2020.

En pratique, cause ou conséquence,
Texas Instruments
tente de caresser dans le sens du poil certains enseignants ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez, en communiquant sur le fait que désormais ses calculatrices privilégient le travail en classe.
C'est faire fi de plusieurs points majeurs :
  • au lycée français il y a de plus en plus de matières traitant spécifiquement des outils numériques
    (
    SNT
    en Seconde, spécialité
    NSI
    à compter de la Première...)
    , et les documents ressources de certaines d'entre elles mentionnent clairement la création de jeux
  • un élève
    "en situation de réussite différée"
    qui joue sur sa calculatrice en classe, il n'y a franchement pas à s'en inquiéter - contrairement à son
    smartphone
    l'environnement est ici sain : pas de pubs, pas d'abonnements, pas de microtransactions
  • au contraire, un tel élève qui joue sur sa calculatrice en classe alors qu'il a un smartphone à portée de main, c'est une chance extraordinaire - la marche pour le faire passer d'utilisateur à créateur est beaucoup moins haute sur calculatrice, il y a donc de quoi le récupérer, l'intéresser et l'amener progressivement vers l’autonomie et la réussite
  • les jeux assembleur diffusés pour
    TI-83 Premium CE
    et
    TI-84 Plus CE
    sont chez nous quasiment tous accompagnés du code source, et donc librement étudiables et modifiables
D’un point de vue éducatif justement,
Texas Instruments
ne nous semble pas cette fois-ci être du bon côté de l'Histoire...

Certains sur
Cemetech
avaient à cette occasion écrit à
Texas Instruments
, et/ou espéré une possibilité de retour en arrière. C'est bien mal connaître l'entreprise en question, hélas...

Non
Texas Intruments
ne revient pas en arrière avec la nouvelle version
5.5.5.0011
de la
TI-84 Plus CE Python Edition
. Le support des programmes assembleur est ainsi désormais placé en voie d'extinction sur les
TI-84 Plus CE
, les derniers modèles de la gamme
Texas Instruments
qui en bénéficiaient encore.

Et bien évidemment, impossible d'installer l'ancien
OS
5.4.0.0034
pour récupérer ces fonctionnalités. :#non#:


9) Dumping OS :

Go to top

Dumper
l'
OS 5.5.5.0011
préchargé dans les nouvelles
TI-84 Plus CE Python Edition
de cette rentrée 2020 n'est désormais pas chose triviale sans pouvoir exécuter le moindre programme assembleur.

La chose nous aura résisté quelque temps mais c'est maintenant chose faite. Nous pouvons même te préciser qu'une fois l'
OS 5.5.5.0011
installé sur une
TI-84 Plus CE
, il inscrit de façon permanente en mémoire
Flash
dans une zone ne pouvant être réinitialisée par l'utilisateur, un numéro de
5.5.5
en tant que version minimale autorisée sur la machine en question. Il te devient alors impossible d'installer une version inférieure à
5.5.5
sur ta calculatrice. :#non#:

Si tu tiens donc à dégrader définitivement les capacités de ton ancienne
TI-84 Plus CE
, tu pourras effectuer la mise à jour via les liens en fin d'article.

Précisons toutefois que la méthode de
dumping
n'a rien de simple, nous avons dû faire transiter via un appareil externe, matériel dont l'utilisateur lambda ne disposera pas.

Rappelons de plus que pour pouvoir émuler une calculatrice il ne suffit pas d'avoir le fichier de de l'
OS
. Il faut en fait une image
ROM
complète, c'est-à-dire incluant notamment les deux éléments suivants :
  • le
    Boot
    (code d'amorçage)
  • l'
    OS
    (système d'exploitation)

Or précisons bien que pour récupérer le
Boot 5.5.0.0006
, il faudrait pouvoir exécuter de l'assembleur... Certes pour l’émulation de l’
OS 5.5.5.0011
, on peut toujours utiliser une ancienne version du
Boot
, ce que nous avons fait ici.

Il n'empêche que l'équipe de développement autour de l'émulateur
CEmu
a donc de grandes questions à résoudre assez rapidement. Sans réaction de leur part et si les sites communautaires
TI
continuent à s'interdire
(pour raisons légales)
de diffuser des images
Boot/ROM
, l'émulation des
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
va devenir de moins en moins accessibles aux nouveaux utilisateurs qui, contrairement à nous, n'aurons pas d'ancienne version du
Boot
sous la main.
Un
Boot
tiers comme dans le temps
BootFree
pour les anciennes
TI-82+/83+/84+
pourrait être une solution avec en prime l’avantage de la pérennité...



Téléchargements
:

Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 6.9%
 
Posts: 35672
Images: 9559
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Lycée
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor

Re: Test-découverte TI-84 Plus CE-T Python Edition, OS 5.5.5

Unread postby Hamza.S » 30 Jul 2020, 10:19

Merci pour cette article.
On sort les même conneries sans aucune amélioration en espérant que les utilisateurs fermeront l'œil.

je croyais que sans ASM le dumping était difficile à réaliser ?
Image
User avatar
Hamza.SAdmin
Niveau 17: GM (Grand Maître des calculatrices)
Niveau 17: GM (Grand Maître des calculatrices)
Level up: 11.5%
 
Posts: 3935
Images: 18
Joined: 07 Nov 2014, 00:43
Gender: Male
Calculator(s):

Re: Test-découverte TI-84 Plus CE-T Python Edition, OS 5.5.5

Unread postby critor » 30 Jul 2020, 10:27

Hamza.S wrote:Merci pour cette article.
On sort les même conneries sans aucune amélioration en espérant que les utilisateurs fermeront l'œil.

je croyais que sans ASM le dumping était difficile à réaliser ?


Le dumping ROM complet, avec le Boot donc, et en effet nous ne l'avons pas.
Or sans possibilité de récupérer le Boot et sans évolution, CEmu est donc condamné à plus ou moins brève échéance.

Pour l'OS seul, il y a d'autres méthodes que l'asm. Sinon nous n'aurions pas plein d'OS de prototypes Nspire notamment, alors que Ndless n'est disponible que pour un nombre très restreint de versions d'OS, et bien évidemment jamais pour les OS alors inconnus avec lesquels viennent les prototoypes.
Image
User avatar
critorAdmin
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Niveau 19: CU (Créateur Universel)
Level up: 6.9%
 
Posts: 35672
Images: 9559
Joined: 25 Oct 2008, 00:00
Location: Montpellier
Gender: Male
Calculator(s):
Class: Lycée
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti
GitHub: critor


Return to News TI-z80 (TI-73, 76, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 18 guests

-
Search
-
Featured topics
L'OS 5.5 de la TI-83 Premium CE / 84 Plus CE supprime l'assembleur - la plupart des jeux et certains programme ne fonctionneront plus
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
433 utilisateurs:
>427 invités
>2 membres
>4 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)