π
<-
Chat plein-écran
[^]

NumWorks, 1ère graphique française programmable en Python

En ligne

NumWorks, 1ère graphique française programmable en Python

Message non lude critor » 28 Aoû 2017, 23:01



Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Trois décennies de calculatrices graphiques, la critique
  3. La réponse, le projet NumWorks
  4. La calculatrice NumWorks
  5. Programmation


1) Introduction :
Go to top

Lors de la sortie de la réglementation sur le mode examen en avril 2015, plusieurs intervenants sur le
(défunt)
forum APMEP avaient regretté que ce texte ne profite qu'à des constructeurs américains ou japonais, argumentant qu'il y avait pourtant en France toutes les compétences requises pour un modèle bien français.
Interventions qui ont été entendues, la start-up
NumWorks
fondée le 25 février 2016 et basée à Paris te sortant aujourd'hui sa calculatrice graphique avec mode examen.

Il s'agit donc de notre 4ème nouveau modèle pour cette rentrée 2017, après :
Un effervescence exceptionnelle, qu'on ne retrouve pas sans remonter à la rentrée 2015 ! :bj:
Certains pensaient que le mode examen signifiait la fin des calculatrices graphiques, c'est visiblement tout le contraire. ;)
La réforme conforte la calculatrice graphique en tant que machine autorisée aux examens, et il s'agit juste de s'adapter.


La
Lexibook GC3000FR
s'étant disqualifiée après ouverture puisqu'utilisant une carte mère conçue par un taïwanais, la calculatrice
NumWorks
est donc à notre connaissance la toute première calculatrice graphique purement française ! :bj:




2) Trois décennies de calculatrices graphiques, la critique :
Go to top

Donc qu'est-ce que la calculatrice
NumWorks
?
Commençons donc par découvrir ci-contre l'esprit du projet, soutenu par la , le projet ayant justement été lauréat de son Concours d'innovation numérique lors de sa 5ème édition
(novembre 2016)
.

Pour construire son projet, la société
NumWorks
commence par critiquer les calculatrices graphiques actuelles :
  • "pratiquement les mêmes modèles qu'il y a 20 ans"
  • "des modèles qui n'évoluent pratiquement pas"
  • "interface vétuste très difficilement compréhensible nécessitant des manuels d'une longueur désespérante (souvent plus de 500 pages)"

Si l'on se cantonne à l'entrée et au milieu de la gamme, c'est à peu près vrai à quelques exagérations près. ;)

Nous n'irons pas jusqu'à dire que ce sont les mêmes modèles qu'il y a 20 ans, mais la critique est quand même légitime :
  • La
    TI-82 Advanced
    est à la diode près technologiquement identique à une
    TI-84 Plus
    , modèle de 2004.
  • Et si l'on remonte juste avant 2015, ce n'était pas mieux avec la
    TI-82 Stats.fr
    basée sur la technologie
    TI-83
    de 1998 !
  • Les
    Casio Graph 25+E/35+E/75+E
    sont de même calquées sur les
    Graph 35+USB
    et
    Graph 75
    de 2009 ou
    Graph 25+Pro
    de 2010, étant elles-mêmes des déclinaisons inférieures ou égales de la technologie de la
    Graph 85
    de 2005.
  • La
    Casio Graph 90+E
    est elle aussi basée sur la technologie de la
    fx-CG20
    de 2011, avec juste un processeur accéléré et davantage de mémoire vive.

Concernant l'évolution, nombre d'entre vous trouvaient effectivement qu'une mise à jour par an, ce n'était pas beaucoup face aux besoins et aux bugs.
Mais pour l'entrée de gamme c'est bien pire :
  • La
    TI-82 Stats.fr
    n'a jamais bénéficié de nouvelle version malgré nombre de bugs.
  • La
    TI-82 Advanced
    n'a jamais bénéficié d'aucune mise à jour, et ce depuis sa sortie à la rentrée 2015.
  • Bien que techniquement possible,
    Casio
    ne diffuse aucun logiciel de mise à jour pour les
    Casio Graph 25+E/35+E
    .
Possiblement une même stratégie commerciale destinée à appauvrir l'entrée de gamme pour pousser à la montée en gamme.

Concernant l'interface, à part pour les
TI-Nspire
et
Casio fx-CP400+E
qui n'ont pas d'équivalent, il est exact que c'est à peu de chose près ce qui se faisait déjà sur les modèles similaires des années 90.
La
HP Prime
elle aussi nous rappelle par bien des aspects l'interface de la gamme
HP 48
de 1990.
Quant aux autres modèles à écran couleur
TI-83 Premium CE
et
Casio Graph 90+E
, ils ne bénéficient pas d'une nouvelle interface, mais d'une interface adaptée au nouvel écran, nuance. C'est-à-dire en gros d'une colorisation et/ou d'un grossissement de l'interface de l'écran monochrome plus petit.



3) La réponse, le projet NumWorks :
Go to top

Quelles réponses
NumWorks
s'est-elle proposée d'apporter face à tout ça ?
  • un effort sur le prix :)
  • un matériel remis au goût du jour, tout comme
    "en 20 ans les téléphones mobiles qui ont vu leurs capacités multipliées d'un facteur 10000"
    :)
  • la construction d'une interface adaptée basée sur des standards modernes et permettant une utilisation sans aucun besoin de manuel, comme pour les smartphones ! :bj:
  • un projet collaboratif, le code du logiciel de la calculatrice se devant être librement accessible afin que chaque utilisateur puisse contribuer avec des améliorations ! :bj:



Les constructeurs de calculatrices historiques ont bien souvent été méfiants face à leurs communautés de programmeurs passionnés, possiblement à cause de considérations sécuritaires/commerciales entrant en opposition avec l'esprit communautaire de tirer le meilleur de chaque calculatrice, ce qui pouvait également donner une mauvaise image auprès de certaines institutions.
NumWorks
fait donc le pari contraire, celui d'ouvrir dès la départ la porte à toutes et à tous ! :bj:
Cet état d'esprit se ressent d'ailleurs clairement sur leur site Internet, n'ayant rien à voir avec celui des constructeurs historiques.
On y trouve certes les sections usuelles :
  • une présentation légère/esthétique ciblant logiquement davantage les nouveaux lycéens
  • une présentation plus détaillée des fonctionnalités ciblant plutôt les enseignants ou lycéens/étudiants déjà formés
Mais on y trouve aussi d'autres sections mises en avant de façon similaire :
  • une section pour les
    makers
    avec la possibilité de télécharger plans et ressources pour imprimer/assembler soi-même sa calculatrice ! :bj:

  • une section pour les développeurs, avec toutes les ressources pour modifier les applications officielles ou même coder et compiler ses propres applications... :D
  • ... et même son propre firmware ! :bj:
  • un simulateur en ligne complet et totalement gratuit, permettant à tout enseignant de mutualiser l'usage de la calculatrice en classe, et à tous de travailler/tester en toute situation ! :bj:
  • de quoi accueillir à bras ouverts la communauté à venir dans toute sa diversité
    (forum, blog...)
    :)



4) La calculatrice NumWorks :
Go to top

Finalement, la calculatrice
NumWorks
présente :
  • un écran couleur 320x240 pixels non tactile 18-bits
    (218=262144 couleurs)
  • un processeur ARMv7 32-bits basé sur un coeur Cortex-M4 cadencé à 100MHz
  • 1M de mémoire Flash
  • 256K de mémoire SRAM
  • une interface où il n'y a aucun secret, tout étant indiqué de façon visuelle, avec une navigation par onglets à l'aide des touches fléchées, et les menus sont régulièrement agrémentés de remarques fort pertinentes à l'attention de l'utilisateur comme par exemple pour les intervalles de fluctuation ! :bj:




Niveau fonctionnalités, la calculatrice
NumWorks
ne se positionne pas à ce jour sur du haut de gamme, étant notamment dépourvue d'un moteur de calcul formel.
Elle cible plutôt le milieu de gamme, ce que confirme son prix de
79,99€
, et quand on voit le succès phénoménal de la
TI-83 Premium CE
ou de la
Casio Graph 35+E
, on ne peut qualifier cela de mauvais choix. :)
Nous verrons en détails les fonctionnalités dans un test plus poussé à venir.



5) Programmation :
Go to top

Abordons toutefois rapidement une fonctionnalité remarquable, la programmation.
Le programme de Seconde de cette rentrée 2017 modifie la façon d'enseigner l'algorithmique et la pogrammation.
Un algorithme est désormais considéré comme une fonction, et il faut donc un langage de programmation fonctionnel, les documents ressources poussant fortement au Python.

La communauté sentait le vent tourner depuis des années, et avait pris l'initiative de porter un interpréteur Python
(
MicroPython
)
pour les calculatrices TI-Nspire dès 2014. :bj:
Hélas, le constructeur n'a jamais souhaiter officialiser cette application, et la bloque bêtement en mode examen. :mj:

Pour la rentrée 2017 en Seconde, la situation était donc très préoccupante :
  • les calculatrices d'entrée et milieu de gamme ne sont pas conformes aux nouveautés du programme :mj:
  • pour bénéficier d'un langage de programmation orienté fonctions, il fallait obligatoirement opter pour un modèle haut de gamme avec un prix à 3 chiffres :
    TI-Nspire
    ,
    HP Prime
    ou
    Casio fx-CP400+E
    :mj:
L'enseignant conserve certes la possibilité d'aller en salle informatique, mais c'est une façon de faire totalement artificielle, l'idée d'utiliser l'outil numérique étant alors induite dans l'esprit des élèves par le changement de salle, et non par la recherche du problème du jour ! :mj:

Nous avons visiblement là encore été écoutés, la calculatrice
NumWorks
étant programmable en Python - la rentrée 2017 est sauvée ! :bj:
Selon le code source, remarquons qu'il s'agit là encore de
MicroPython
. ;)

La calculatrice
NumWorks
est donc la toute première calculatrice graphique à intégrer officiellement le langage Python, et également la toute première calculatrice graphique non formelle à offrir un langage de programmation fonctionnel ! :bj:
Grâce à la calculatrice
NumWorks
, bénéficie à tout moment du Python sur le coin de ta table, même au BAC 2020 avec les nouvelles questions de pogrammation fonctionnelle à venir ! :bj:

Code: Tout sélectionner
import kandinsky
N_iteration = 10
for x in range(320):
   for y in range(240):
      z_r = 0
      z_i = 0
      c_r = 2.7*x/319-2.1
      c_i = -1.87*y/221+0.935
      i = 0
      while (i < N_iteration) and ((z_r * z_r) + (z_i * z_i) < 4):
         i = i + 1
         stock = z_r
         z_r = z_r * z_r - z_i * z_i + c_r
         z_i = 2 * stock * z_i + c_i
      rgb = int(255*i/N_iteration)
      col = kandinsky.color(int(rgb),int(rgb*0.75),int(rgb*0.25))
      kandinsky.set_pixel(x,y,col)





Avec une politique de dévoloppement ouvert à la communauté à l'opposé de ce que l'on a pu voir auprès des constructeurs historiques, nous avons hâte de voir ce que va donner l'évolution de la calculatrice
NumWorks
. ;)


Image


Source
:
http://www.numworks.com/

Liens
:

Image
Avatar de l’utilisateur
critorAdmin.
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Prochain niv.: 62.1%
 
Messages: 27279
Images: 6349
Inscription: 25 Oct 2008, 00:00
Localisation: Aix-Marseille
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: Lycée
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti

Re: NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pytho

Message non lude IAMISSAM » 28 Aoû 2017, 23:02

Elle est belle
Avatar de l’utilisateur
IAMISSAMProg.
Niveau 14: CI (Calculateur de l'Infini)
Niveau 14: CI (Calculateur de l'Infini)
Prochain niv.: 55.7%
 
Messages: 43
Inscription: 11 Sep 2015, 21:56
Genre: Non spécifié
Calculatrice(s):
Classe: Terminale S SI

Re: NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pytho

Message non lude Orian » 28 Aoû 2017, 23:06

Je la veux *.*
Avatar de l’utilisateur
OrianPremium
Niveau 12: CP (Calculatrice sur Pattes)
Niveau 12: CP (Calculatrice sur Pattes)
Prochain niv.: 41.5%
 
Messages: 55
Inscription: 05 Juil 2015, 15:35
Localisation: TOP 6 en prépa
Genre: Non spécifié
Calculatrice(s):
Classe: PC

Re: @NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pyth

Message non lude Tugdual » 28 Aoû 2017, 23:37

maintenant, espérons qu'elle fasse ses preuves dans le QCC 2017!!
Après le calcul formel, c'est quoi la suite? L'avenir des calculatrices est à jouer!!
Avatar de l’utilisateur
TugdualPremium
Niveau 8: ER (Espèce Rare: nerd)
Niveau 8: ER (Espèce Rare: nerd)
Prochain niv.: 28.9%
 
Messages: 53
Inscription: 23 Mai 2017, 12:34
Localisation: Plabennec
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: Prépa - MPSI
YouTube: Tugdual Le Nir
Twitter: Tugduworks
Facebook: Tugdual Le Nir
GitHub: Tugduworks

En ligne

Re: @NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pyth

Message non lude Zezombye » 29 Aoû 2017, 02:42

Est ce que le fait d'être open source et constructible soi même ne nullifie justement pas le mode examen, qui a été le coup de grâce pour Librecalc ?

Qu'est ce qui m'empêche de reprogrammer le firmware pour mettre un mode examen frauduleux puis de le mettre sur la calto que j'ai construite moi même (ou directement sur celle que j'ai achetée, si c'est possible) ?

Sinon ben ça fait plaisir de voir enfin une calto qui date pas d'il y a 30 ans, si le mode examen est obligatoire en BTS je l'achèterai. J'espère juste qu'elle sera pas interdite à cause de la facilité de reprogrammation :/

Je pense qu'avec sa philosophie de "on accepte du code venant des utilisateurs" qui lui est malheureusement unique, il y a moyen de faire un port d'Eigenmath, d'application de tracé graphique, etc qui sont spécifiques au haut de gamme, et ainsi concurrencer le haut de gamme à 50-60€ de moins :D
Avatar de l’utilisateur
ZezombyePremium
Niveau 9: IC (Compteur Infatigable)
Niveau 9: IC (Compteur Infatigable)
Prochain niv.: 97.7%
 
Messages: 41
Inscription: 30 Sep 2016, 15:14
Genre: Non spécifié

Re: @NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pyth

Message non lude Cakeisalie5 » 29 Aoû 2017, 03:25

Mince alors, t'as fini par me transmettre ton enthousiasme.
Et puis, des gens ouverts à la bidouille à ce point-là quoi. *-*
Avatar de l’utilisateur
Cakeisalie5Partner
Niveau 12: CP (Calculatrice sur Pattes)
Niveau 12: CP (Calculatrice sur Pattes)
Prochain niv.: 56.1%
 
Messages: 45
Inscription: 18 Juin 2016, 17:56
Localisation: France
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: Politique
Twitter: thecakefive

Re: NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pytho

Message non lude Lionel Debroux » 29 Aoû 2017, 05:31

Saluons tout d'abord cet assez gros travail sur le matériel et le logiciel, tous les deux ouverts - ce genre d'arrivées sur le marché est à ma connaissance rarissime :)
On peut
espérer
que de nouveaux arrivants fassent bouger le marché fermé du matériel éducatif électronique.

Quelques notes rapides avant de partir au boulot:
  • la licence du firmware, de famille CC, est surprenante. D'autres licences dédiées au logiciel sont beaucoup plus répandues;
  • EDIT: le CLA, c'est assez courant maintenant, mais mal accepté de certains développeurs doués, donc c'est surtout un frein aux contributions;
  • c'est
    vraiment
    bien d'avoir mis une app Python. Ca fait des années qu'on le réclame aux fabricants habituels et que rien d'officiel ne vient, alors que c'est pourtant indispensable pour maximiser l'utilité de l'apprentissage;
  • bon point également pour le simulateur en ligne basé sur Emscripten;
  • le firmware semble full custom, par opposition à basé sur un RTOS existant. Cela se comprend avec la quantité de RAM et de Flash disponibles, mais ça augmente la charge de développement :)
  • la famille STM32F413VH fournit moitié plus de Flash et un peu plus de RAM que la famille STM32F412VG, avec quelques périphériques supplémentaires mineurs; les seules caractéristiques de capacité en feraient un upgrade très intéressant, mais il faut voir précisément la compatibilité matérielle (au-delà du boîtier LQFP 100...) et logicielle. Vu que ST sort sans cesse de nouveaux modèles, peut-être que cette famille n'existait tout simplement pas quand le design du matériel a été réalisé...
  • je ne vois hélas aucun STM32F4 fournissant 512 KB de RAM et 2 MB de Flash - le minimum pour se démarquer des TI-92+ d'1998 et des TI-83PCE/84+CE de 2015 (ces dernières ayant 4 MB de Flash, comme les TI-89T de 2004). Ca existe en STM32F7 dans des boîtiers LQFP100 - par exemple STM32F777VI, STM32F765VI et STM32F767VI - mais c'est une autre classe de machines (216 MHz, contrôleur Ethernet, HDMI CEC, etc.);
  • la famille STM32F412VG disposant d'un contrôleur USB... comment la communication avec un ordinateur est-elle réalisée ? Est-ce que des classes USB standard, comme DFU, CDC, HID ou bien sûr MSD (aucune de ces classes uniques n'étant vraiment adaptée à tout ce qu'on peut faire avec les calculatrices commerciales habituelles, sans recourir à des contorsions ou s'exposer à des problèmes de compatibilité / débit / etc.) sont utilisées ?

Dans tous les cas, nous ne pouvons que les encourager à continuer sur cette voie, et leur souhaiter bonne chance - j'espère qu'ils trouveront leur public ;)
Membre de la TI-Chess Team.
Co-mainteneur de GCC4TI (documentation en ligne de GCC4TI), TIEmu et TILP.
Avatar de l’utilisateur
Lionel DebrouxModo.G
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Prochain niv.: 93.9%
 
Messages: 5813
Inscription: 23 Déc 2009, 00:00
Localisation: France
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: -

En ligne

Re: @NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pyth

Message non lude critor » 29 Aoû 2017, 08:30

Image
Avatar de l’utilisateur
critorAdmin.
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Prochain niv.: 62.1%
 
Messages: 27279
Images: 6349
Inscription: 25 Oct 2008, 00:00
Localisation: Aix-Marseille
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: Lycée
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti

En ligne

Re: @NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pyth

Message non lude critor » 29 Aoû 2017, 10:22

Image
Avatar de l’utilisateur
critorAdmin.
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Prochain niv.: 62.1%
 
Messages: 27279
Images: 6349
Inscription: 25 Oct 2008, 00:00
Localisation: Aix-Marseille
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: Lycée
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti

En ligne

Re: @NumWorks, 1ère graphique française programmable en Pyth

Message non lude critor » 29 Aoû 2017, 11:59

Image
Avatar de l’utilisateur
critorAdmin.
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Niveau 18: DC (Deus ex Calculatorum)
Prochain niv.: 62.1%
 
Messages: 27279
Images: 6349
Inscription: 25 Oct 2008, 00:00
Localisation: Aix-Marseille
Genre: Homme
Calculatrice(s):
Classe: Lycée
YouTube: critor3000
Twitter: critor2000
Facebook: critor.ti

Suivante

Retourner vers News NumWorks

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

-
Rechercher
-
Sujets à la une
"NumWorks++": Challenge de modification matérielle pour rajouter une puce de mémoire Flash !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
12345
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
590 utilisateurs:
>481 invités
>104 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)