π
<-
Chat plein-écran
[^]

TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Discussions scientifiques et scolaires

TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Admin » 19 May 2016, 15:43

Les examens arrivent à grand pas, et comme chaque année les TPs/ECE se déroulent à compter de fin mai, peu avant les épreuves écrites.
La diffusion des sujets et codes des TPs/ECE de SVT des trois dernières années avait eu lieu à la fin de la période des TP, ce qui avait pu avantager ceux qui passaient les épreuves en dernier. Toutefois, la petite "parade" consiste tout simplement à faire tourner les codes des TPs, avec l'intitulé du sujet (dans la mesure du possible) et ce qui est attendu. Cette dernière tactique avait plutôt bien fonctionné l'année dernière, alors nous comptons sur vous cette année! ;)

Nous avons besoin de vous: retenez (au moins) votre titre et votre n° de TP! Venez ensuite le partager ici. ;) Ça ne vous servira peut-être pas directement, mais grâce aux personnes de l'année dernière, vous avez maintenant accès à tout une liste de TPs tombés en 2015, 2014 et 2013. Alors jouez vous aussi le jeu :)



Tableau récapitulatif

Comment lire le tableau:

6
: Cliquez sur les
6
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2016)
5
: Cliquez sur les
5
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2015)
4
: Cliquez sur les
4
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2014)
3
: Cliquez sur les
3
à côté des titres pour avoir plus d'informations sur le TP en question (Lien vers une source 2013)
Si il y a un
3
/
4
/
5
sans lien, cela veut dire qu'il est tombé en 2013/2014/2015, mais qu'il n'y a pas d'infos associées.

Si le protocole à appliquer est toujours à peu près le même pour un TP donné, les conclusions peuvent être différentes. Par exemple, si on vous demande si une concentration est adaptée pour un certain usage, un lycée peut proposer au candidat une solution trop concentrée qui ne conviendra pas, alors qu'un autre proposera aux candidats une solution de bonne concentration.


Obligatoire/Spécifique:

  • 6: drosophiles et crossing-over 6 6 6 6 6 6 6 5 4 3
  • 17:
  • 20: hybridation entre deux espèces de grenouille
    (audacity - Anagene)
    6 6
  • 22: nouvelle variété de lavande 6 6 6 6 6 6
  • 32:
  • 46:
    régulation de la perte d'eau par les végétaux
    6 6 6 6 6 6
  • 56: racine crustale sous Pyrénées + enfoncement Moho 6 6 6 6 6
  • 60:
    La déshydratation des metagabbros lors de la subduction
    6 6 6 6 6 6
  • 62:
  • 71: une nouvelle île dans la mer rouge 6
  • 75: amphores, sédiments & granulométrie 6 6
  • 80:
    l'origine du potentiel géothermique au Japon
    6 6 6 6
  • 86: caractère "glume réduit" maïs + mutation 6 6 6 6 6 6 6
  • 91: L'immunité inée avec des cellules phagocitaire d'une huitre 6 6
  • 109: Test Elisa et vaccins 6 6 6 6 6 6
  • 110:
    polyarthrite rhumatoïde
    (test Ouchterlony)
    6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6
  • 119: cortex cérébral 6 6 6
  • ???: primates et parenté avec l'homme 6 6 6 6
  • ???: transformations minéralogiques en zone de subduction 6
  • ???: ver plat de Roscoff en symbiose avec algues 6 6
Spécialité :

  • 139: plantes chlorophyliennes, électrons, fluorescence 6 6 6
  • 141:
  • 142: le taux d'alcool dans le vin
    (ExAO)
    6 6
  • 143: mitochondries et respiration 6 6 6
  • 149:
    palynologie et changements climatiques au quaternaire
    6 6 6 6 6 6
  • 151:
    La photosynthèse des cyanobactéries et le fer océanique
    6 6
  • 154:
    intolérance au lactose
    6 6 6 6 6
  • 166: bébé qui digère mal (amylase/maltase) 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6


Vous pouvez cliquer le logo Image devant chaque témoignage pour trouver sa ou ses source(s). Ainsi, vous pouvez contactez directement l'auteur en cas de problème/question.
Si vous rencontrez le logo Image, cela signifie que la source du témoignage n'est pas/plus disponible.



Sujet 6 - Témoignage a
Image Image
j'ai eu les drosophiles, la question c'etait "est ce que la distance entre les genes ont une influence sur la frequence des crossing over"



Sujet 6 - Témoignage b
Image Image
Je ne me souviens plus du numéro mais pour l'svt je suis tombée sur les drosophiles. Il fallait déterminer si la fréquence des crossing over était liée à la distance entre les gènes. Pour cela on avait une plaque de drosophiles issus d'un croisement. Il fallait déterminer les 4 phénotypes et calculer les pourcentages pour chaque phénotype. Pour l'autre plaque les pourcentages étaient donnés, c'est une situation équiprobable. Donc pour conclure il fallait juste comparer nos résultats à ceux donnés pour dire qu'il y a bien un lien entre la fréquence des crossing over et la distance entre les gènes.



Sujet 6 - Témoignage c
Image Image
Sujet 06:
Déterminer si la distance influe sur la fréquence des crossing over.
-> compter les mouches à la lampe binoculaire et les differencier.
-> faire les pourcentage et en déduire proportion equiprobable ou non.
-> confirmer ou non l'hypothèse du lycéen. (La distance influe.. )



Sujet 6 - Témoignage d
Image Image
Sujet numéro 06 en SVT spécifique : LES DROSOPHILES
L'enjeu du truc c'est de montrer qu'il y a un lien entre la distance entre deux gènes et la fréquence des crossing over.
Étape 1 :
On regarde la fréquence de crossing over dans une proportion de drosophiles entre deux gènes que l'on sait éloignés (précisé dans le sujet) puis on compare la fréquence de crossing over dans une autre proportion de drosophiles avec deux autres gènes que l'on sait rapprochés.
Si on observe différentes fréquences d'apparition de drosophiles avec allèles recombinés (≠ des parentaux, ayant donc eu un crossing over) quand les gènes sont rapprochés et quand ils ne le sont pas, alors la distance influe la fréquence des crossing over.
Étape 2 :
Dans mon cas il fallait que je compte les différents phénotypes de drosophiles issues d'un croisement test avec 2 caractères distinctifs donnés par deux gènes proches l'un de l'autre.
On compte les différents phénotypes de drosophiles sur une plaquette, ceux ayant des phénotypes différents des phénotypes parentaux ont des allèles remaniés et ont donc subi un crossing over. Il est utile de s'aider de feutres et d'une loupe.
Une calculette est fournie pour pouvoir donner les résultats sous forme de pourcentage (produit en croix)
Étape 3 :
Les pourcentages trouvés à l'étape 2 permettent de dire qu'une faible proportion (dans mon cas) de drosophiles issues du croisement test ont subi un crossing over
-donner les résultats !!!
Étape 4 :
On a vu dans l'étape 3 que pour les gènes rapprochés, il y avait pas beaucoup de crossing over
Le document fourni indique qu'entre les deux genes éloignés les phénotypes ≠ des parentaux sont + nombreux donc qu'il ya + de crossing over
Lorsque les gènes sont rapprochés il y a moins de crossing over que lorsqu'ils sont éloignés, on en conclut que la distance entre les gènes influe sur la fréquence de crossing over.



Sujet 6 - Témoignage e
Image Image
Je viens de passer mon ece SVT. Je suis tombée sur le sujet avec les drosophiles. Il fallait que je compte le nombre de drosophiles j'en avait 40 et il fallait ensuite que je compte de nombre qui était de couleur jauge aile longues et couleurs noir ailes longues et couleurs jauge aile vestigiale et couleurs noir ailes vestigiale. Bref j'ai fait ça et après j'ai fait un échiquier de croisement et j'ai trouvé qu'il s'agissait d'un brassage intra et la problématique était : est ce que le crossing over a un pourcentage different selon les genes éloignés ou non. Voilà mais je ne sais pas le numéro du sujet.



Sujet 6 - Témoignage f
Image Image
Sujet n°6 Les Drosophiles

Déterminer sil la distance entre les gènes influe sur la fréquence des crossing-over.

Comme protocole il faut juste dire qu'on va calculer le pourcentage de gènes recombinés de l'échantillon "gènes rapprochés" et le comparer au pourcentage dans l’échantillon "gènes distant" pour voir si le pourcentage est supérieur, égal ou inférieur. Et ainsi déterminer si il y a influence ou non.

Après ils nous ont emmené dans une salle où on devait réaliser le comptage d'un échantillon pour déterminer les différents pourcentages (de gènes recombinés par rapport au total des mouches). Pour ma part je devais le faire pour les mouches avec des gènes rapproché mais ça dépend du lycée (la fréquence pour les gènes distant était donnés dans l’énoncé). Au final je suis tombé sur 48% et 46% de gènes parentaux et 2% et 4% de gènes recombinés. *Vous appelez le surveillant pour valider votre réponse*

Ensuite vous devez présenter vos résultats, perso j'ai fait un schéma de crossing-over avec un tableau de fécondation mais c'est comme vous le sentez.

Image Image
*Vous rappelez le surveillant*

Pour finir vous comparez les pourcentages de gènes recombinés pour les gènes distant et pour les gènes rapprochés, vous dites qu'ils sont plus important dans le cas de gènes distant donc vous pouvez conclure que la distance entre les gènes jouent un rôle dans la fréquence des crossing-over.

Voilà, bonne chance à tous ;)



Sujet 6 - Témoignage g
Image Image
Tp sur les drosophiles
problématique: La distance des gènes influe t-elle sur la fréquence des crossing over ?
Protocole: On réalise deux étude de deux plaquetes de drosophiles différentes. Une dont on sait que ses gènes sont éloignés et l'autre dont on sait que ses gènes sont rapprochés. On calcul le pourcentage des différents phénotypes sur chaque plaques, pour pouvoir par la suite les comparer.
Hypothèse si les pourcentages de différence des phénotypes de la plaquette 1 ( génes eloignés) sont plus important pour les gènes recombiné et que les pourcentages de la plaquette 2 ( gènes rapproché) sont quasi pareil alors il y aura moins de phénotypes recombinés et alors moins de crossing over et donc on pourra affirmer que la distance des gènes influe sur la fréquence des crossing over.
il y a un doc complémentaire lors de la manip ce sont des pourcentages deja calculés comme ca vous n'avez plus qu'a réaliser les pourcentages pour une plaquette. Je sais pas si c'est très clair , bon courage à vous!

Tu as une plaquette pour ma part de 36 drosophile avec différents phénotypes (Vg , Vg+ , B , B+ ) par exemple . Tu regardes combien il y en a de chaques et produit en croix, et ensuite tu compare les pourcentages obtenue avec ceux qui te seront donnés



Sujet 60 - Témoignage a
Image Image
Observation de roche au microscope, déterminé si elles sont hydratés ou pas



Sujet 60 - Témoignage b
Image Image
En svt j'ai cherché le numéro mais ne l'ai pas trouvé, il faut montrer que les Roches de la croûte océanique qui sont impliquées dans une subduction subissent une déshydratation . Il faut comparer des roches et donc leur composition en OH en fonction de leur profondeur .



Sujet 60 - Témoignage c
Image Image
Il nous demande d'observer du glaucophane au microscope mais c'est tout après pour savoir si c'est déshydrater ou pas tu regardes avec un logiciel Rastop je crois ou y'a les compositions en OH



Sujet 60 - Témoignage d
Image Image
montrer que le métaggabro de la CO entraînée dans la zone de subduction souffre de déshydratation : logiciel : rastop



Sujet 60 - Témoignage e
Image Image
Étape 1 :
Docs : schéma d'une subduction avec les différents metagabbros de la croûte océanique (plus ou moins le schéma en dessous) ; et une phrase qui précise que les minéraux hydratés ont des groupement OH

La question est de montrer que les roches de la croûte océanique se déshydratent pendant la subduction

Protocole: dire qu'on va comparer l'aspect moléculaire des differents mineraux des différents metagabbros à l'aide du logiciel RasTop. Si on retrouve moins de OH chez la jadéite/grenat que chez le glaucophane, c'est bien qu'il y a déshydratation

Étape 2 :

D'abord va falloir observer un metagabbro à glaucophane, centrer sur un glaucophane, et le montrer à l'examinateur (Je sais pas ce que ça apporte, donc ne pas en parler dans le protocole change rien). Pour trouver le glaucophane vous vous faites pas chier et vous cherchez juste ce qui est bleu: ya juste le glaucophane qui est bleu.

Ensuite c'est RasTop, et la faut comparer une partie de molécule de glaucophane avec un molécule de jadéite. Vous allez voir une boule rouge et blanche sur le glaucophane : c'est l'OH.
Yen a aucun sur la jadéite.
Là vous appelez l'examinateur et vous montrez le OH du glaucophane, et vous dites qu'on en trouve pas sur la jadéite.

Étape 3:

Coloriez tout dans une couleur, sauf le OH que vous mettez dans une autre couleur, mettez le fond blanc, vous screenshotez, word, légende, titre souligné, nom, prénom, imprimer.

Étape 4:

-OH dans le glaucophane
-Pas de OH dans jadéite
-Or glaucophane c'est dans un metagabbro en début de subduction alors que jadéite c'est dans l'éclogite qui est en fin de subduction
-donc il y a eu une déshydratation

Boum 4/4
Image



Sujet 60 - Témoignage f
Image Image
SVT : Je sais pas le numéro du TP, mais c'était de la géologie sur les zones de subduction et les métagabbros. C'était une observation au microscope polarisant, puis sur Rastop, pour justifier la présence de radicaux hydroxyles (OH) dans le glaucophane et pas dans l'éclogite. Il suffit de faire de l'imprim écran, et sur word entourer le groupe, et après compte-rendu simple.



Sujet 91 - Témoignage a
Image Image
L'immunité inée avec des cellules phagocitaire d'une huitre et il fallais presenter quelles mecanismes sont a l origine de l'immunité inée de l'huitre. Les hemocytes.

Etape 2 : -dans la zone palleale de l huitre a l aide d une seringue prelever son liquide et le mettre sur une lame
-attendre 2/3 minutes le temps que les cellules ce place au fond de la lame
-mettre la seconde lame par dessu et observer une hemocyte phagocytant une levure



Sujet 91 - Témoignage b
Image Image
Salam la famille, alors tout d'abord j'ai découvert ce topic y a à peine 1 jour et vous m'avez beaucoup aidé, je trouvais ça normal de vous le rendre!

Donc je suis tombé sur le TP des huîtres super simple !
Enoncé : Un ostréiculteur fait face à une infection chez ses huîtres, donc il va voir des vétos qui lui disent "tkt même pas tes huîtres peuvent développer des mécanismes de l'immunité inée", le but sera donc de prouver cela!
Etape 1 : t'as juste à proposer une expérience réaliste dans laquelle tu dois voir un mécanisme de l'immunité inée qui apparaît (cellules phagocytaires, gonflements etc)
Etape 2 : tout bête, tu prélève l'hémlymphe de l'huître, tu la mets dans une coupe, tu recouvres avec la lamelle puis t'observe au M-O jusqu'à que tu puisses trouver un hémocyte (cellule de forme étoilée phagocytaire)
Etape 3 : Tu situes la cellule phagocytaires
Etape 4 : tu conclues en disant que l'apparition de cellule phagocytaire = mécanisme de l'immunité inné, donc que l'huître en présente!

Tout simple vraiment le 20 est laaaaaaaaaargement atteignable
Bonne chance à tous



Sujet 109 - Témoignage a
Image Image
Question: Déterminer lequel des 2 vaccins déclenche la réaction humorale
Étape 1: Donner le protocole
Expliquer ce qu'est le test d'élisa
Ce que vous attendez comme résultat.
Étape 2: faire le protocole donné
1- verser S1 à S4 individuellement donc 4 puits.
2- laver les puits avec le produit donnée 3x (bien respecter les consignes en bas de la feuille).
3-verser le vaccin individuellement dans chaque puits.
4- relaver de la même façon.
5- verser l'enzyme (S2 et S3 deviennent bleus)
Le prof vous donne les résultats de l'expérience avec l'autre vaccin S2'et plus pâle que S3.
Donc le 1er vaccin est le bon
Étape 3
Je vous conseille de faire un tableau de résultats.
Étape 4
S2 est identique à S3 donc le premier vaccin déclenche la réaction humorale.



Sujet 109 - Témoignage b
Image Image
SVT spécifique : TP 109 :
On a 2 vaccins (l'un compose à partir d'antigènes isolés et l'autre d'antigènes viraux atténués), on souhaite savoir lequel favorise la réponse humorale (avec les anticorps et donc LB, pas les LT8 cytotoxiques). Pour cela on doit d'abord établir un protocole. Personnellement j'ai proposé le test Ouchterlouny: on met le sérum de la souris sur laquelle on étudie l'action des vaccins au centre et de part et d'autre on met les 2 vaccins. Là où se forme un arc il y a formation d'un complexe immun=compatibilité entre les anticorps du sérum et de l'antigène viral, cest dans ce cas que la réaction humorale est favorisée.
Ensuite on passe au Labo et on s'intéresse a seulement un vaccin. On nous demande de réaliser le test ELISA (regardez sur YouTube il y a des vidéos qui l'expliquent très bien). On doit faire des schémas explicatifs et conclure des résultats que c'est bien le vaccin étudié dans le test ELISA qui favorise la réponse humorale. N'oubliez pas de bien ranger votre plan de travail et bonne chance.



Sujet 109 - Témoignage c
Image Image
Tp non spé- Test Elisa
Il fallait savoir lequel des deux vaccins était davantage efficace pour la réaction humorale. (Production d'anticorps par les plasmocytes...)
Donc protocole à faire pour l'étape 1 puis à l'étape 2 fallait réaliser un protocole donné de ce test (pas oublier de prendre les précautions nécessaires : gants et lunettes)
En attendant on nous a donné un doc complémentaire de résultats de test Elisa pour la grippe saisonnière je crois et le sérum avec antigènes viraux isolés était coloré donc test Elisa positif... Puis avec nos résultats sérum 2 et 3 positifs donc sérum avec virus atténués et sérum antigènes viraux isolés.
Étape 3 : j'ai présenté les résultats du doc complémentaire ainsi que mes résultats sous forme de schéma représentant les cuves donc grisée si colorée ou blanche si pas colorée !
Étape 4 : Le plus efficace est le sérum antigènes viraux isolés.
Bon courage à tous !
(Tout n'est pas très clair désolée)



Sujet 109 - Témoignage d
Image Image
Je suis passée sur le test elisa tout est déjà expliqué je vous met juste une vidéo complète qui m'a aidé et vous réexplique tous les détail de ce qu'il se produit




Sujet 109 - Témoignage e
Image Image
attention au test elisa les sérums contiennent des antigènes et les vaccins des anticorps! je viens de le lire dans des commentaires



Sujet 109 - Témoignage f
Image Image
ECE SVT : 109 V2 Vaccination contre grippe saisonnière
Faut comparer 2 vaccins ( antigènes actifs et virus diminués) et dire lequel est plus efficace (réaction humorale)
Nous on a fait avec le vaccin virus diminués (l'autre est donné en doc)
Partie 1 : Test Elisa (et tout le bordel)
Vous verrez aucune modification jusqu'à l'ajout de l'enzyme
Vous remarquerez que S2(puit 2) est presque transparent mais il a des reflets bleu et S3 est lui d'un bleu + foncé.
Partie 2: Dans le doc de l'autre vaccin vous verrez que S2 et S3 sont + bleus que ceux du vaccins virus diminués.
Donc le vaccin à antigènes actifs sera + efficace
(faites attention aux bulles et ils nous ont donné une seringue pour l'enzyme mais inutile et veiller à bien changer de capuchon à chaque ajout de sérum)



Sujet 110 - Témoignage a
Image Image
Test ELISA OU OUCHTERNOULY , avec une -maladie auto-immune! il fallait déterminer quel vaccin était le plus efficace sur un virus entre l'injection de virus atténués ou d'antigènes viraux



Sujet 110 - Témoignage b
Image Image
Maladie auto immune, il fallait determiner si l'infection proposée était responsable de la maladie auto immune. Pour cela il fallait proposer l'expérience d'Ouchterlony, apres c'est assez simple il suffit de réaliser le protocole et d'exploiter les résultats. Bonne chance!



Sujet 110 - Témoignage c
Image Image
est ce que la polyarthrite auto-immune est dû à une infection par la bactérie streptocoque beta ?



Sujet 110 - Témoignage d
Image Image
Le but était de montrer si oui ou non le pathogene "..... beta" (je ne me souviens pas du nom exact ) , etait impliqué dans la réaction auto-immune de cette maladie .
On avait un document nous expliquant ce qu'etait un reaction auto immune et un autre a propos de la reaction inflammatoire du a cette maladie dans le genou .

Pour le protocole : il faut faire un test ELISA , on prend une boite de pétri dans laquelle il ya de la gelose , on fait 5 trou equidistant du trou central . Il faut mettre l'anticorps au centre et les 4 antigenes autour ( le machin beta et les 3 autres sont donnés dans la deuxieme etape ).
On dit que si il ya un arc blanc qui se forme entre l'anticorps et l'antigène c'est qu'il y a eu réaction entre les 2 et que la presence de pathogene peut etre lié a la reaction auto immune . Et inversement si il n y a pas eu d'arc .

Pour l'experience , il faut au préalable preparer de la gelose on nous donne la recette très très simple , on la met dans une boite de petri qu'on donne ensuite au prof . Il nous donne ensuite une boite de pétri avec de la gélose deja refroidie pour poursuivre la manipulation .
On fait donc le test elisa et à la fin , 2 arcs se forment ( pour plusieurs eleves la formation de l'arc prenait plus de temps , les profs ont donc relevé les boites et nous ont donné le resultat final pour quon puisse conclure ) .
Il y a un arc entre l'anticorps et le pathogene que l'on souhaitait tester au depart et le deuxieme est avec la myosine , un des 3 antigènes . On nous explique dans un document le role des 3 autres antigenes .

Pour la conclusion , le pathogene est donc lié à la maladie polyarthrite rhumatoïde et pour l'arc qui s'est produit avec la myosine je ne suis pas du tout sur de l'implication de la myosine pour cette maladie auto-immune , vous pourrez surement le trouver grace au document .

Ce TP est simple , il faut juste ne pas inverser antigene et anticorps dans le protocole et dire qu'on place l'anticorps au centre mais sinon tout se déroule bien .

Bon courage



Sujet 110 - Témoignage e
Image Image
Polyarthrite rhumatoïde maladie immunitaire due à l'infection d'un streptocoque
SVT
montrer que la polyarthrite (maladie auto-immune) peut être due à l'infection de l'organisme par un streptocoque-beta
>faire un test d'Outchernoly : l'anticorps anti streptocoque-beta réagit aussi avec des molécules de l'organisme



Sujet 110 - Témoignage f
Image Image
SVT non spé - Sujet 110
Est ce que la polyarthrite auto-immune est dû à une infection par la bactérie streptocoque beta ?
Pour cela quelques documents étaient donnés mais ils n'étaient pas vraiment nécessaire : on nous explique ce qu'est une maladie auto-immune, le principe de la polyarthrite et un schéma qui montre le genou pour comprendre comment agit cette maladie.
Ce n'était pas compliqué, il fallait proposer un test d'Ouchterlony. Dans le puit central on met une solution d'anticorps anti streptocoque béta et dans les autres puits différents antigènes et cellules du genou ou corps. Le protocole était ensuite très détaillé. En revanche il faut faire soi-même la gélose dans la boite de pétri et ne pas perdre trop de temps là dessus si elle ne prend pas, n'hésitez pas à le faire remarquer normalement vous ne serez pas pénalisé si vous avez correctement réalisé le protocole (dans mon groupe 3 géloses sur 4 n'ont pas fonctionné). Les résultats devraient indiquer que l'anticorps réagi avec l'antigène associé mais aussi avec des cellules du genou (je ne me rappelle plus le nom).
On peut donc en conclure que l'anticorps s'attaque bien à la maladie mais aussi au corps et donc il s'agît bien d'une maladie auto-immune dû à l'infection.
Ce n'est pas compliqué si on sait bien réaliser le protocole! Bonne chance à tous



Sujet 110 - Témoignage g
Image Image
Ne faites pas comme moi, vous êtes sensé travailler avec un streptocoque ( très dangereuse maladie ) mais en vrai il vous font travailler avec de la soude ( ca peut brûler ) donc il faut mettre des gants et des lunettes de protection, ATTENTIONS pas de gants pdnt que vous crepe la gelose avec le feu Ca fond.
Voilà bonne chance à ce qui passe



Sujet 110 - Témoignage h
Image Image
Ece d'svt non spé, numéro inconnu. Sur le test d'ouchterlony à propos d'une maladie de l'articulation ou quelque chose comme ça j'sais plus trop. Il faut faire le gel mais sans "recette".
Pour la réponse, l'anticorps auto-réactif beta là est lié à cette maladie car il y a apparition d'un arc de cercle blanc (et aussi avec une autre molécule appelée genre mylase). Faut juste faire attention à bien mettre l'anticorps dans le puit du milieu et voilà, bonne chance!



Sujet 110 - Témoignage i
Image Image
Protocole de svt (non spé) : Montrer en quoi l'arthrite rhumatoïde peut être liée au streptocoque. Il s'agit de mettre en évidence la présence d'anticorps spécifique dans l'articulation avec le test d'ouchterloumy. Ensuite observation ou non d'arc de précipitation et interprétation. On constate que la solution de myosine réagit avec l'antigène de streptocoque. On peut donc en déduire que cela est bien lié.
Enfin rien de compliqué en tout cas ;)
Bonne chance !



Sujet 110 - Témoignage j
Image Image
SVT sujet non Spé N°110
chapitre: immuno
non du tp : polyarthrite rhumatoide
stratégie: expliquer si une maladie (streptocoque) était une maladie qui crée la polyarthrite rhumatoide .
pour cela on le montre par le test ouchterlony avec des antigènes de la maladie dans différentes parties du corp puis on voit les résultats et on conclut
Pour moi le streptcoque qui crée la polyarthrite et qui se situe sur la myosine une molécule que l'on retrouve dans les muscle des articulations



Sujet 110 - Témoignage k
Image Image
Tp n°110
Ouchterlony, polyarthrite auto-immune
Le TP est très bien expliqué sur le forum et par les autres, attention toutefois ⚠
Pour la gélose : attendre l'ébulition pour être sur que la gelose prenne après quand elle va refroidir.
Pour l'étape 1 : Dire que l'on met l'anticorps au centre, et les Antigènes à l'extérieur (4 puits)
Bon courage à tous ! :bj:



Sujet 46 - Témoignage a
Image Image
Sur les feuilles de laurier rose, il fallait faire un protocole pour mettre en évidence les structures caractéristiques des plantes en milieu sec (climat méditerranéen) qui permettent de limiter la perte d'eau de la plante!
Cela laissait supposer que la plante subit de toute manière des pertes d'eau: par les stomates sur la partie inférieur des feuilles.
Le protocole validé est donc de faire une coupe transversale de feuille de laurier et de l'observer au microscope pour trouver comment l'eau est retenu au niveau de la partie inférieure des feuilles.
Attention à ne pas couper trop épais, c'est un travail minutieux, et je vous conseille de mettre 2 coupes de lauriers sur votre même lame, comme ça si vous ne trouvez rien sur une, regardez sur la 2eme sans forcément refaire une nouvelle lame.
Vous verrez d'un côté que les stomates sont en fait renfoncés dans des sortes de creux remplis de poils: ce sont ces poils qui permettent de limiter la perte d'eau!
Pour exploiter les résultats, au choix schéma, dessin ou photo, et il y a un document pour la légende!
Pour conclure, ce tp est plutôt simple, la coupe est minutieuse mais le reste est bidon! Je n'ai pas trouvé le protocole au départ car avec le stress je n'avais pas bien lu et je ne comprenais pas ce qu'on me demandait (je n'avais pas compris la supposition de depart) mais au final c'est un tp simple et pas trop long, il faut juste faire plusieurs coupes dès le début pour ne pas être pris par le temps s'il faut recommencer une lame si on ne voit rien dessus, et bien sélectionner les plus fines!
Merde à tous!



Sujet 46 - Témoignage b
Image Image
Je suis tombe sur le sujet de la feuille de laurier rose qui est le suivant : (sujet facile, mais apprenez bien la technique de coupe transversale et le microscope optique). Pour l'exploitation vous devez faire un schéma (étape 3) à l'aide du microscope.
"Sur les feuilles de laurier rose, il fallait faire un protocole pour mettre en évidence les structures caractéristiques des plantes en milieu sec (climat méditerranéen) qui permettent de limiter la perte d'eau de la plante! Cela laissait supposer que la plante subit de toute manière des pertes d'eau: par les stomates sur la partie inférieur des feuilles. Le protocole validé est donc de faire une coupe transversale de feuille de laurier et de l'observer au microscope pour trouver comment l'eau est retenu au niveau de la partie inférieure des feuilles. Attention à ne pas couper trop épais, c'est un travail minutieux, et je vous conseille de mettre 2 coupes de lauriers sur votre même lame, comme ça si vous ne trouvez rien sur une, regardez sur la 2eme sans forcément refaire une nouvelle lame. Vous verrez d'un côté que les stomates sont en fait renfoncés dans des sortes de creux remplis de poils: ce sont ces poils qui permettent de limiter la perte d'eau! Pour exploiter les résultats, au choix schéma, dessin ou photo, et il y a un document pour la légende! Pour conclure, ce tp est plutôt simple, la coupe est minutieuse mais le reste est bidon! Je n'ai pas trouvé le protocole au départ car avec le stress je n'avais pas bien lu et je ne comprenais pas ce qu'on me demandait (je n'avais pas compris la supposition de depart) mais au final c'est un tp simple et pas trop long, il faut juste faire plusieurs coupes dès le début pour ne pas être pris par le temps s'il faut recommencer une lame si on ne voit rien dessus, et bien sélectionner les plus fines! Merde à tous!



Sujet 46 - Témoignage c
Image Image
Sujet non spé SVT ' feuille de laurier rose' Le sujet c'etait: quelles sont les structures caractéristiques qui permettent à la feuille de laurier rose de limiter la perte de d'eau?
Protocole: coupe transversale de feuille de laurier rose qu'on observera au microscope.
Vous devez voir un crypte, poil et stomate qui est un renforcement de l’épiderme de la feuille de laurier
Ensuite vous faite capture d’écran, légende, titre etc
Conclusion: crypte permet de limiter la perte d'eau pour le laurier rose



Sujet 46 - Témoignage d
Image Image
Salam tout le monde, SVT ECE 46, l'adaptation foliaire de plantes vivant en milieu pauvre en eau. Alors le TP est simple mis à part, la coupe transversale qu'il faut réaliser, il faut être extrêmement précis... Sinon on voit rien, je conseille d'en faire deux sur la même plaque au cas ou si une des deux est trop épaisse. Et sur cette préparation grâce au microscope vous devez mettre en évidence les cryptes piliferes, et par la suite dire quelles sont les structures caractéristiques permettant à la plante de limiter la perte d'eau. La feuille, est celle d'un laurier rose ;). Voilà sinon niveau time, c'est largement faisable :).



Sujet 46 - Témoignage e
Image Image
J'ai eu le sujet 16 - LA REGULATION DE LA PERTE D'EAU PAR LES VEGETAUX

Il fallait proposer une démarche permettant de montrer le role des stomates dans la limitation de la perte d'eau par le végétal. Pour cela il fallait procéder par une étude au microscope optique. Avant ca, comme protocole on procède à une empreinte de l'épiderme d'une feuille végétale avec du vernis pour ensuite l'étudier au microscope. Il fallait faire deux empreintes ! Une avec une feuille soumise à un stress hydrique c'est à dire qu'on le mettait sous un sèche cheveux avec air chaud pour que les oestioles de la feuille se refermait pour limiter la perte d'eau (c'est ce qu'il fallait dire pour l'étape 4 dans la conclusion) et une autre sans stress hydrique.
On observe donc au microscope pour la feuille ayant subis aucun stress des stomates avec ouverture d'oestiole normal alors que la feuille ayant subi le stress bh on voit que les oestioles sont nettement fermé. Il faut comparer les deux.
Donc on peut dire que pour limiter la perte d'eau c'est les stomates qui jouent le role de la regulation de l'eau au sein du végétal. Or on sait que le role des oestioles est de permettre à la plante de respirer mais par cette respiration il y a des pertes d'eau.

Voila ! J'espère que ca a été un peu près clair et que ca va vous aider les gars !



Sujet 46 - Témoignage f
Image Image
Je viens ajouter ma petite contribution =)

Je suis tombé sur le TP 46, le but de ce TP était de mettre en évidence la structure permettant aux feuilles de laurier rose de limiter ses pertes d'eau.

L'étape 1 il s'agissait d'élaborer un protocole permettant de répondre à la problématique, dans le cas présent il fallait tout simplement dire que vous réaliserez une coupe transversale
fine
de la feuille de Laurier pour ensuite l'observer au microscope et voir au niveau d'une stomate la structure en question (plus tard vous comprendrez qu'il s'agit d'une "crypte pilifère" composée de poil entre autres, qui lui permet de limiter l'évaporation de l'eau quand la feuille ouvre ses stomates)

Etape 2 : suffit "juste" de faire une coupe fine transversale de la feuille de Laurier et de l'observer au microscope pour voir une stomate et sa structure (le juste est entre guillemet car bon courage pour le faire, tous les élèves de ma salle ont raté.... c'est pour ça que si vous n'arrivez pas, ne perdez pas de temps car 1 heure c'est court, n'hésitez pas à demander le doc de secours puisque de toute manière vous avez les réponses ici, vous ne raterez donc que l'étape 2)

Etape 3 : tout simplement schématisez ce que vous voyez. Il faudra donc schématiser la structure de la crypte pilifère (pour la légende ne vous inquiétez pas, elle vous est fournie dans un doc de référence) n'oubliez pas un titre : Dessin d'observation de la crypte pilifère d'une feuille de Laurier rose.

Etape 4 : Vous dîtes que le dessin d'observation met en évidence une crypte pilifère dans laquelle est renfermée une stomate. La stomate est donc protégée par la crypte pilifère (qui par ailleurs contient des poils ce qui limitera la perte d'eau) lorsque la stomate s'ouvrira pour réaliser les échanges gazeux.
phrase de conclusion : L'observation au microscope a donc permis de mettre en évidence une structure permettant de limiter les pertes d'eau de la feuille de laurier rose : il s'agit de la crypte pilifère




Sujet 56 - Témoignage a
Image Image
géologie, fallait calculer la racine crustal sous les pyrénnées, + densité des deux roches : Montrer que la racine crustale est anormalement profonde sous les Pyrénées et montrer que c'est du à la présence d'eclogite+ logiciel : Sismologe pour trouver =/= données (retard d'un type d'onde sur un autre) et Excel pour calculer la profondeur (formule donnée)



Sujet 56 - Témoignage b
Image Image
Il faut montrer que la présence d'eclogite dans la chaîne des Pyrénées est responsable de la racine crustale anormalement élevé
Il y a deux documents :
-un qui explique le fonctionnement des ondes sismiques PmP, P et S
-un document qui explique le fonctionnement de la racine crustale
Dans l'étape 1, il faut dire qu'on calcule la densité du Gneiss et de l'éclogite pour montrer qu'elle est plus dense et dire qu'on calcule le retard des ondes Pmp avec les ondes S
En manipulation il faut peser les deux roches, remplir une éprouvette de la valeur que vous voulez, introduire les roches sans éclabousser et calculer la différence de volume
Pour le retard, on utilise Sismolog et on regarde l'heure d'arrivée des P et Pmp
Attention ! Le schéma est pas très bien fait donc pour trouver les Pmp c'est galère mais je peux vous dire que le retard est entre 3.8 et 4
Ensuite y'a une feuille calcul excel ou on rentre la profondeur et la distance de l'épicentre (noté dans le protocole) ainsi que le retard. Dans mon lycée il fallait trouver entre 40 et 45km de profondeur de moho et 2.6 de densité pour le Gneiss et 3.2 pour l'éclogite ( ça varie selon vos échantillons)
Ensuite étape 4, suffit de répéter et de dire que l'éclogite est bien responsable de l'anormale profondeur du moho



Sujet 56 - Témoignage a
Image Image
montrer que la croûte continentale s'est épaissie et qu'il y a eu un enfoncement du Moho



Sujet 56 - Témoignage d
Image Image
pour le tp d'svt sur la racine crustale, il faut absolument faire un schéma comparatif (valeur attendue et valeur observée), et pas des imprime écran comme écrit ici



Sujet 56 - Témoignage e
Image Image
Je suis tombée sur le sujet 56, Soit le sujet à propos de la racine crustale des Pyrénnées.

"Proposer une démarche montrant que la racine crustale des Pyrénnées est anormalement épaisse et que l'éclogite provoque l'affaissement de la croûte."

Etape 1:
Ce que je fais: Calculer la densité de l'éclogite et du gneiss.
Comment: Mesure avec balance de la masse (g) + mesure volume (mL)
Résultat attendu: L'éclogite est plus dense que le gneiss, ce qui vérifie l'hypothèse (est à l'origine de l'affaissement de la croûte)

Ce que je fais: Mesure du retard des ondes PmP par rapports aux ondes P pour pouvoir calculer la profondeur du Moho. (Formule donnée dans énoncé)
Comment: Sismolog (ondes P et S déjà pointés, suffit de pointer PmP)
Résultat: Grande profondeur du moho car racine crustale très épaisse.

Etape 4:
Il suffit d'exploiter les docs de ressources (surtout le deuxième, avec le schéma) afin d'en déduire l'epaisseur de la racine crustale.
En gros comme on a la profondeur du Moho, on peut à l'aide des docs calculer une valeur théorique de cette hypothèse.
J'ai trouvé la profondeur de 49km pour le moho et ma valeur de racine crustale était entre 6 et 9 km (car dans l'intro des docs on indique l'altitude des Pyrenees environ entre 2000 et 3000m).

Bref, c'est vraiment un tp facil, je suis nulle sur les trucs de site habituellement mais la franchement c'est easy! Bon courage



Sujet 20 - Témoignage a
Image Image
Numéro 20: hybridation entre deux espèces de grenouille : analyse de séquence sur Anagene et analyse de Chants d'oiseaux sur Audacity
Tout est bien expliqué



Sujet 20 - Témoignage b
Image Image
Je suis tombé sur le sujet 20:

Étape 1:
Documents

Nous avons 2 grenouilles d'espèce différente. La problématique est "ces deux grenouilles peuvent-elles se reproduire?".
Pour cela on a des documents qui présentent l'endroit ou vivent les grenouilles, puis un autre donnant les critères de reproduction entre les deux espèces de grenouille. Les critères sont:
-le chant nuptiale doit être le même
-elles doivent vivre au même endroit
-même période de reproduction (ce critère n'est pas utilisé dans le TP)
-proches génétiquement (une correspondance entre les séquences nucléotidiques de gène de plus de 50%)
Pour le protocole il suffit tout simplement de voir si les différents critères sont vérifiés, et dire que si un des critères ne correspond pas, la reproduction est impossible.

Etape 2:
Sur ordinateur, comparer les chants des deux espèces de grenouille sur Audacity, puis comparer les séquences nucléotidiques d'un gène, et les séquences peptidiques d'un autre gène sur Anagène.

Pour Audacity, un document est donné pour bien comprendre le langage des grenouilles. L'enregistrement de la grenouille correspond à une phrase. Dans la phrase se trouve des syllabes espacées, qui sont fait d'une note répétée un certain nombre de fois. Il faut regarder la différence sur le nombre de fois qu'une note est répétée dans une syllabe, puis le nombre de syllabe qu'il y a dans la phrase. Sur l'une des grenouille, une syllabe correspondait à la répétition de 35 notes, et la phrase contenait 6 syllabes au total, tandis que pour l'autre une syllabe correspondait à la répétition de 7 notes, et la phrase contenait 5 syllabes.
On en concluait que leur chant sont différents.

Pour Anagène, on avait la séquence nucléotidique d'un certain gène des deux grenouilles. Il fallait les comparer en regardant leur pourcentage d'identité. Ce gène était à 90,6% identique. On avais aussi la séquence peptidique d'un autre gène, les séquences étaient cette fois identique à 98,7%. Les grenouilles étais donc proche génétiquement.

Etape 3:
Conclusion


Il faut répondre à la question "les deux grenouilles peuvent-elles se reproduire?" On commence par rappeler les critères de reproduction.
On explique ensuite les différentes comparaison faites sur Audacity et Anagène. Les grenouilles sont prochent génétiquement comme leurs séquences sont identique à plus de 50%. Mais leurs chants sont différents.
On en conclut que les grenouilles ne peuvent pas se reproduire.

Attention toutefois, il faut bien se mettre en tête que pour que les grenouilles puissent s'accoupler, les critères doivent tous être vérifiés. Même si elles sont génétiquement proche, se n'est pas possible car elles n'ont pas le même chant, et nous cherchons bien à ce qu'elles se reproduisent naturellement, et non artificiellement.



Sujet 22 - Témoignage a
Image Image
Sujet 2 mais c'est mon lycée qui a choisi de mes numéroter comme ça
C'était sur les plantes domestiques.
On avait des images de plusieurs espèces de lavande et on devait résoudre: c'était un horticulteur qui avait créé une nouvelle variété de lavande et il voulait savoir si il pouvait l'exploiter pour de l'huile essentiel et le vendre à des parfumeries.
Il fallait montrer si la nouvelle variété était une variété de lavande fine pour qu'elle soit exploitable.
Coupe transversale des 2 espèces de lavande et observation au microscope optique.
A la fin j'ai trouvé que ce n'était pas les mêmes donc il ne peux pas l'exploiter pour de l'huile. (Mais l'espèce à déterminer peut être différente en fonction des lycées)



Sujet 22 - Témoignage b
Image Image
Un lavandiculteur a une nouvelle variété de lavande et il veut savoir si il pourra la vendre pour utiliser les huiles essentielles et si elle est cultivable en milieu sec.
Assez déstabilisant car le document ressource ne donne aucune information quant au protocole a imaginer du coup la première étape est assez compliquée.
Il s'agit en fait de réaliser deux coupes transversales de feuilles (une de lavande dont l'espèce est connue et l'autre de la variété que le lavandiculteur a plantée) et de les observer au microscope optique pour regarder les glandes secretrices d'huile essentielle et les "poils" qui indiquent si elle peut etre cultivée en milieu sec ou non.
TP assez simple quand même une fois que le protocole est donné, il faut néanmoins être rapide pour faire les coupes et bien les faire les plus fines possible au risque de ne rien voir d'intéressant au microscope.
Pour l'étape 3 j'ai fait un schéma et j'ai trouvé que le lavandiculteur ne pouvait pas utiliser sa variété pour faire des huiles essentielles car elle avait un faible rendement du fait de son peu de glandes secretrices mais qu'elle pouvait être cultivée en milieu sec car elle possède beaucoup de poils. (Après je pense que ça dépend du poste ou vous êtes, votre lavande à tester n'est pas obligatoirement celle ci a tous les coups)



Sujet 22 - Témoignage c
Image Image
Tp svt 22 sur les lavandes : c'est un cultivateur de lavande qui souhaitesouhaite utiliser une nouvelle variété de lavande pour faire de l'huile essentielle eton cherche à savoir si cette variété peut prosuire bcp d'huile essentielle et si elle peut survivre dans un climat sec comme d autres lavandes
Etape 1: protocole
ce que je propose de faire : comparer les caractéristiques anatomiques de la nouvelle variété de lavande avec d'autres variétés connues et déterminer si la nvelle variété peut elle produire ou non de l'huile essentielle.
Comment le faire : faire des coupes de feuilles de lavande de différentes variété et les observer au microscope.
Ce que je dois obtenir : si la nvelle variété possède des glandes secretrices d'huile alors elle peut être utilisé en parfumerie et si elle possède des poils alors elle peut survivre en milieu sec.
Etape2: manipulation
On fait des coupes transversales de feuilles de 2 variété differentes de lavande (la nouvelle et une autre). ATTENTION : IL FAUT QUE LA COUPE SOIT LA PLUS FINE POSSIBLE ET IL FAUT OBTENIR DE TOUT BOUTS DE FEUILLE !!! on nous a grave mis la pression sur ça en nous disant de relire le protocole donné...
On fait ensuite d'autres simples et on observe au microscope. Normalement on doit voit des poils sur la nouvelle variété mais pas de glandes secretrice d'huile (des petites boules). Alors que sur l'autre on voit des poils ET des boules (glandes).
Etape 3 : exploitation des résultats
J'ai fais deux schémas avec qui representait la feuille de nouvelle variété vue au microscope avec seulement des poils et l'autre variété (lavande fine) avec des poils et des boules.
Etape4 : il y a des poils mais pas de boules sur la nouvelle variété par conséquent comme elle a des poils, cette lavande pourra vivre dans des milieux secs mais comme elle n'a pas de glandes , elle ne produira pas d'huile essentielle et ne pourra donc pas être utilisée en parfumerie.
Voilà pour ce tp de svt. Il est simple sauf la manipulation qui est très longue car on doit préparer deux feuilles et on possède 2 microscopes ! Il faut se dépêcher pour les manipulations ou sinon vous n'aurez jamais le temps de finir !
En tout cas bonnr chance à tous ! ;)



Sujet 22 - Témoignage d
Image Image
il est assez facile, attention à la coupe des feuilles ;), faut être très minutieux !!! Bon courage, à ceux qui ne sont pas encor passé !



Sujet 22 - Témoignage e
Image Image
Précision pour le sujet sur la lavande, le doc fourni présente les caractéristiques de 3 variétés de lavande françaises (Nom, rendement en huile et conditions du milieu nécessaires (milieu sec pour les 3)) pour prouver que la nouvelle variété de lavande peut vivre dans un milieu sec on la compare aux trois variétés proposées mais pour prouver qu'elle ne peut pas être utilisée en parfumerie (conclusion a tirer de la coupe) on ne peu la comparer qu'aux deux premieres variétés car la troisième a un rendement en huile faible.



Sujet 22 - Témoignage f
Image Image
Ece svt non spe : je suis tombe sur les lavandes ( coupe transversale pour detecter les glandes secretrices lies a ses huiles et poils lies au milieu) .
La cle? Ti-planet apprendre par coeur bonne chance!



Sujet 80 - Témoignage a
Image Image
Il fallait identifier dans quel contexte géodynamique le Japon se trouvait (dorsale, point chaud ou subduction).
Logiciel : Tectoglobe (vecteurs GPS, coupe transversales de la zone) et tomographie sismique (vitesse des ondes sismiques).



Sujet 80 - Témoignage b
Image Image
Vous devez identifier le contexte géodynamique à l'origine de la situation géothermique du Japon.
Utiliser Tectoglob pour une coupe du Japon et un autre logiciel pour réaliser la même coupe (le logiciel est détaillé)

Y avait marqué
"Réaliser une coupe au niveau du Japon, on évitera la plaque du sud de l'archipel.
-faire apparaître les points GPS pour situer le Japon dans son contexte géodynamique.
-réaliser la meme coupe avec le logiciel tomo_sismique"
C'est tout après faut parler des séismes des volcans et de la zone de su diction



Sujet 80 - Témoignage c
Image Image
On veut savoir ici quel contexte est propice à une exploitation géothermique au Japon. On dispose d'un doc ressource proposant trois contextes, et il faut par conséquent en identifier un parmi les trois.
Pour ma part, j'ai proposé une utilisation du logiciel Tectoglob mais le protocole recommande une coupe tomographique à l'aide d'une simulation sur Internet en plus de cela.
Il faut bien tracer perpendiculairement le trait de coupe, de préférence légèrement au Nord pout ne pas interférer avec une autre plaque (précisé), et bien annoter les courbes.
Mon professeur référent m'a conseillé aussi de faire une capture d'écran de la carte avec les points GPS pour mettre en évidence une convergence de plaques (ne pas faire comme moi qui ai parlé d'axe de dorsale...)
Bonne chance à tous



Sujet 80 - Témoignage d
Image Image
Je suis tombé sur le sujet 80 :

C'est effectivement un sujet sur le contexte géodynamique au Japon. Je me suis un peu foiré à l'oral mais je pense avoir compris le reste. Le protocole (étape 2) nous demande d'utiliser d'abord Tectoglob puis JAMSTEC.

Sur Tectoglob, il faut bien sélectionner "Affichage -> Séismes" et "Affichage -> Volcans". Puis zoomer en direction du Japon, et utiliser l'outil "Mode -> Tracé d'une coupe". Il suffit ensuite de tracer une coupe perpendiculaire au Japon, en gros comme ceci :

Image


Dans la nouvelle fenêtre qui va s'afficher, pensez à bien mettre un titre à l'aide de l'outil "texte" (bouton Image) et à légender. Utilisez ensuite l'outil "ligne" (bouton Image) pour tracer une ligne qui passe par le plus de foyers sismiques possibles et appelez-la "plan de Wadati-Benioff" grâce à l'outil "texte" de tout à l'heure (ne vous inquiétez pas le nom de Wadati-Benioff sera rappelé dans les documents que l'on vous fournira).

Imprimez puis passez au logiciel suivant, soit JAMSTEC. Double-cliquez en direction du Japon (l'archipel à l'est de l'Asie, je rappelle au cas où...) afin de zoomer, puis tracez une coupe (premier clic = point A de la coupe, second clic = point B de la coupe) comme ceci :

Image


En bas, des infos apparaîtront. Cochez tout sauf "Très haute qualité" ainsi que "Adapter pour impression N&B" si votre lycée dispose d'une imprimante couleurs (si ça n'est pas le cas, cochez et coloriez un peu par-dessus avec vos crayons de couleurs rouge et bleu). Enfin, imprimez.

Image


Dans l'étape 3, il suffira de présenter les docs (dans le premier doc, qui nous montre blablabla... on observe un plan de Wadati-Benioff blablabla... dans le doc 2 de tomographique sismique au Japon, on peut voir que blablabla... là où les foyers sismiques sont majoritairement présents, l'anomalie de vitesse de propagation des ondes est
positive
donc il fait froid, tandis qu'aux alentours dans le manteau il fait chaud puisque l'anomalie est
négative
...). En ce qui concerne l'histoire des anomalies de vitesse de propagation des ondes, ça sera rappelé tout en haut d'un des documents.

Bref, dans l'étape 4 il suffira de dire qu'on a les conséquences observables/propriétés thermographiques d'une zone de subduction, et que donc le contexte géodynamique du Japon est un contexte de "
zone de subduction
" (pour la culture G : sachez que le Japon est situé dans une zone de subduction de 4 plaques tectoniques), ce qui explique pourquoi le pays s'intéresse de plus en plus aux énergies géothermiques.

En espérant vous avoir aidé ! ^^



Sujet 86 - Témoignage a
Image Image
il faillait montrer que le caractère "glume réduit" du maïs était dû à une mutation des protéines, comparation avec anagène , ccl que le fait que l'enveloppe du maïs est fine pcq y a eu une mutation des protéines par rapport à la téosinte



Sujet 86 - Témoignage b
Image Image
sujet sur le mais, un vieux maïs et un nouveau, et il faut comparer leurs gènes avec anagene, il faut d'abord comparer des gènes et ensuite, il me semble, les séquences peptidiques. A la base 18 il y a une différence entre l ancien mais et le nouveau. Et du coup pareil pour les séquences peptidiques. Et il faut dire que c'est ce qui créé la différence (ce qui a évolué) entre les deux mais



Sujet 86 - Témoignage c
Image Image
Tp svt 86 : Caractère "glume réduit" maïs + mutation
Il fallait comparer des séquences nucléiques du gène TGA1 des individus T (ceux du maïs ancien, le téosinte) aux quatre individus M (maïs)
Ensuite il fallait convertir les séquences nucléiques en séquences peptidiques et les comparer
À la fin il fallait dire qu'il y avait eu une mutation qui avait créé le caractère "glumes réduites" chez le maïs
TP assez facile, pas beaucoup de choses à faire, juste bien cerner le rôle du gène qui est expliqué dans les docs pour bien conclure



Sujet 86 - Témoignage d
Image Image
ECE d'SVT NON SPE.
le sujet porte sur la problématique suivante : " on cherche à vérifier si le phénotype "glumes réduit" est bien du à une mutation séléctionée au fil des génération chez tous les mais domestiqués par l'homme" et qui s'opposent alors aux maïs d'espèce téosinthe qui possèdent des glumes solides et gênant la qualité de dégustation du maïs. (en gros)
On vous donnes des informations écrites à bien lire mais les documents explicatifs du phénotype "glumes réduit" et "glumes normaux" ne sont pas vraiment utile.
ETAPE 1: proposer un protocole de comparaison des séquences nucléotidiques de tous les individus "maïs" avec les individus "téosinthe" grâce au logiciel anagène.
Attente de résultats: percevoir une mutation commune à un rang 'x' commune à toutes les espèces "maïs" qui n'existe pas chez les espèces "téosinthe" et ainsi valider l'hypothèse.
ETAPE 2:réaliser le protocle avec anagène qui consiste en:
*d'abord comparer chaque séquence d'individus tééosinthe avec les 4 espèces de maïs (il y a 4 espèces de chaque donc réaliser la manip' 4 fois)
*convertir ensuite chaque séquence nucléotidique en séquence peptidique et les comparer (les chaînes ici en acides aminés) de la même manière que précédemment. Faire bien attention à cocher la petite case à droite quand vous cliquer sur convertir pcq sinon ça marche, il y a tout de même une indication en tout petit en bas du sujet qui précise qu'il faut la cocher mais dans mon groupe personne ne l'avait fait x).
ETAPE 3: communiquer les résultats; je vous conseille de faire un tableau qui précise bien qu'il y a une inversion au rang 18 des bases nucléotidiques: une guanine s'est transformée en une cytosine (jsp plus pour lequel des phénotypes") et du coup la chaîne transcrite en acide aminés posssède un acide-aminé différent (Asn et Lys pour les 3 lettres mais ne me demandez pas ce que c'est ni pour quel phénotype...).
ETAPE 4: Répondre à la problématique en validant l'hypothèse en reprenant votre étape 3 et le petit texte qui est donné en complémentaire qui explique que la mutation a lieu sur un gène précis qui codent pour une protéine qui active un gène dit "effecteur" qui celui-ci code pour une protéine directement à l'origine du phénotype macroscopique lié aux glumes. J'ai donc raconté ma vie après et parlé des notions du chapitre sur les plantes domestiquées et des gènes homéotiques. Je pense que c'est pas forcément nécessaire et que dans le pire des cas ils s'en foutent et dans le meilleur c'est valorisé.
J'ai essayé de vous restituer le TP au mieux, à mon avis il y a encore des points un peu flous donc hésitez pas à commenter si vous avez des questions et merde à tous !



Sujet 86 - Témoignage e
Image Image
j'ai quand meme un témoignage à faire à propos du sujet 86 :
Il s'agit d'une comparaison entre les gènes du maïs domestiqué. Il faut montrer à la fin que le maïs domestiqué à subi une mutation sélectionnée et qui est commune à tous les maïs, par rapport au téosinte (ancien maïs).
Protocole à faire : comparer les séquences d'ADN puis convertir les séquences en peptidiques et les comparer. Cela ce fait avec Anagène et c'est plutôt simple, il suffit de lire calmement la démarche à suivre. Les séquences comprenant des mutations sont les 18 et 220.
Donc on compare, on dit qu'il y a eu une mutation commune à tous les maïs (18 et 220) puis on conclut.
J'espère que ça va vous aider bonne chance !



Sujet 86 - Témoignage f
Image Image
ECE SVT NON SPÉ - Sujet 86 sur les maïs
Le sujet est déjà très bien expliqué sur le forum (d'ailleurs merci, ça m'a bien servi !) j'aimerais juste ajouter que si votre lycée ne dispose pas du logiciel genie genetique sur serez obligé d'utiliser Anagène cependant la fiche technique officielle qu'on vous fourni n'est pas celle d'anagène c'est celle de génie génétique du coup vous embêtez pas à la lire vous n'allez rien comprendre
Donc vous sur Anagène vous faites fichier, ouvrir, vous selectionnez les sequences
Ensuite vous faites une comparaison d'un individu de téosinthe à la fois avec TOUS ceux de maïs
Et vous faites ça pour tous les individus de téosinthe
Vous faites votre capture d'ecran des 4 comparaisons
Ensuite pour convertir en sequences peptidiques vous allez dans "traiter", "convertir" "sequence peptidique" "simple" et vous COCHEZ LA CASE À DROITE
Et là c'est converti et vous refaites les mêmes opérations que précédement
Aussi : perso j'ai trouvé une mutation commune à tous que au rang 18 et non pas 220 comme certains l'ont dit (220 ne marchait pas pour tous les individus téosinthe)
Voila voila
N'hésitez pas à poser des questions !



Sujet 86 - Témoignage g
Image Image
Je suis tombé sur le tp 86 sur le maïs et la téosinte. Etant donné qu'il est bien détaillé je vous donne juste quelques conseils !
-Ne vous faites pas piéger ( comme moi mhn ) avec les comparaisons à effectuer, il faut bien comparer chaque individu téosinte avec les 4 individus maïs, ce qui donne 5 séquences nucléiques à comparer à chaque fois et cela quatre fois ( pour chaque individus téosinte ).
-Pensez à changer l'ordre des séquences dans anagène car elles ne sont pas dans l'ordre ( petit piège ) ! Il faut mettre la séquence servant de comparateur au dessus de celles que l'on compare sinon le résultat obtenu est inutile. Le mieux est simplement de réordonner le fichier en T1,T2,T3,T4,M1,M2,M3,M4 ( au lieu de T1,T2,M1,M2,M3,M4,T3,T4 initialement ).
Bon courage à ceux qui ne sont pas encore passés !



Sujet 119 - Témoignage a
Image Image
Tp SVT non spé sur le cortex cérébral
Monsieur T un écrivain qui est victime d'un AVC
Pourra t'il réécrire après cet AVC ?
Protocole: analyse des IRM et IRMf
Les comparer entre eux grâce à un tableau.
Savoir que l'encéphale gauche pilote la partie droit du corps et inversement ( seul connaissance à avoir pour réaliser ce tp )
Interprétation ( images pas très net mais reste abordable d'interpréter quand même ), insérer des images dans le tableau et légender
Conclusion: monsieur T ne peut pas réécrire mais a toujours la reconnaissance des lettres ainsi que des mots



Sujet 119 - Témoignage b
Image Image
Je suis tombé sur le sujet 119 sur le cortex cérébrale...
Problématique : Monsieur T est un écrivain, gaucher qui a subi un AVC, la question est de savoir si la partie de son cerveau endommagée l'empêchera de lire et écrire..
Étape 1:
-a l'aide d'un logiciel (je sais plus le nom) localiser la lésion de Monsieur T
-localiser ensuite les zones (aires cérébrales) responsables de la reconnaissance des mots (lecture)
-Localiser la zone (aire motrice) responsable du mouvement de la main gauche (écriture par exemple)
-Regarder si les zones correspondent
Étape 2 :
Réaliser le protocole ci dessus sur le logiciel donné.
Étape 3:
- La zone où est situé la lésion est le centre de la partie droite du cerveau.
-la zone où est située l'aire responsable de la lecture est à l'avant de la partie gauche du cerveau.
-La zone responsable du mouvement de la main gauche et donc de l'écriture est située au même endroit que la lésion (au centre de la partie droite du cerveau)
Étape 4:
- conclusion Monsieur T pourra lire mais ne pourra plus écrire ...
PS : La commande de la main gauche se fait par l'hémisphère droit, c'est normal, c'est dans le cours... :):)
Bonne chance à ceux qui ne sont pas encore passé :bj:



Sujet 119 - Témoignage c
Image Image
SUJET 119 - CORTEX CEREBRAL non spé

Alors je repète deja ce qu'il a été dis mais on sait jamais peut être que ca vous aidez !
On chercher à savoir si Monsieur T un écrivain de 58 ans si il est encore capable de faire son métier d'écrivain c'est à dire écrire avec sa main gauche et lire.

PROCEDE : On cherche à savoir si Monsieur T après son AVC pourra encore exercé son métier. Pour cela on étudiera l'impact que cette AVC a eut sur son cerveau.
Pour cela, on utilisera EduAnatomist afin d'étudier l'IRM et l'IRM fonctionnelle. Grâce à l'IRM on pourra identifier où se situe l'AVC et par l'IRM fonctionnelle l'activité du cerveau de Monsieur T selon les actions qu'il fait, que ce soit écrire ou lire. De plus, on choisira une personne témoin n'ayant jamais d'AVC afin de pouvoir comparer.
On s'attend à voir, si Monsieur T est dans l'incapacité de lire ou d'écrire alors des zones de son cerveau dédié à ces actions seront inactives contre celle de la personne saine qui seront active.

Pour l'étape 2 rien de compliquer faire sur l'ordinateur ce qui est demandé tout simple !
En même temps j'ai fais l'étape 3 en faisant mon compte rendu avec chaque image que j'ai capturé et LEGENDE (oui les profs y tiennent beaucoup)

Puis pour l'étape 4 j'ai conclu que :
Entre le cerveau de Monsieur T et une personne saine on voit que l'hémisphère droit de Monsieur T à été lésé par l'AVC et grâce aux IRM fonctionnelles de la personne témoin on voit que l'hémisphère droit est sollicité lors du mouvement de la main gauche pour écrire et l'hémisphère gauche est sollicité lors de la lecture. Donc étant donné que la partie de l'hémisphère droit du cerveau de Monsieur T a été lésé il ne pourra par conséquent, ne plus écrire car on sait que l'hémisphère droit dirige les parties du corps gauche MAIS il sera capable de lire !

Voila ! Bonne chance les gars j'espère que ca n'a pas été trop long



Sujet 142 - Témoignage a
Image Image
Spé SVT (Sujet 142) Le taux d'alcool dans le vin :
Il faut montrer que le taux du sucre dans les grains de raisin influence le taux d'alcool dans le vin.
Dans le protocole, il fallait que je mette 30mL de levures à jeun qui ont été oxygénées pendant 24h et 0,5mL de jus de raisin dans la cuve EXAO. Placer la sonde à éthanol. Laisser homogénéiser la solution pendant 1 min avant de commencer l'enregistrement. Faire les mesures pendant 6 min. Et refaire la même manipulation en remplaçant les 0,5mL de jus de raisin par 0,5mL de jus de raisin enrichi en sucre.
Il fallait seulement la blouse et faire attention à ce qu'il n'y est pas de bulles dans la cuve avant de faire l'enregistrement.
Je suis arrivée à 0,012% d'éthanol dans la 1ere manipulation et à 0,014% pour la deuxième.
Voilà voilà, bonne chance tout le monde :bj:



Sujet 142 - Témoignage b
Image Image
Je suis tombée sur la fermentation des levures en spé svt.
La question était "est ce que le sucre présent dans les grains de raisin a une influence sur le taux d'alcool du vin?"
Protocole: on fait deux expériences
En premier il faut mettre une suspension de levure dans un agitateur et faire une injection de jus de raisin normal. On lance l'acquisition et on remarque que la courbe reste stable: le taux d'éthanol ne varie pas dans cette solution.
On jette la solution levure+jus de raisin normal pour faire une nouvelle!
Pour la deuxième solution on met dans l'agitateur une suspension de levure avec cette fois si un jus de raisin enrichie en sucre et on lance l'acquisition et on remarque que la concentration en éthanol augmente dans cette solution!
Ensuite on compare nos résultats pour les deux solutions différentes et on conclut que plus le jus de raisin est sucré plus le vin sera alcoolisé!



Sujet 143 - Témoignage a
Image Image
Mais en SVT, je suis tombée sur les mitochondries (dc de la spé), en gros montrer à l'aide d'exao que se sont les crêtes mitochondriales qui consomme de l'O2 pour la respiration



Sujet 143 - Témoignage b
Image Image
Sujet 143 SPE SVT (peut etre renommé par le lycée je sais pas)
la respiration cellulaire se fait-elle dans les mitonchondries dans les cretes mitochondruilales
Protocole: On mesure le taux d'O2 d'une espece de levure ayant des mitonchondries normales pendant 4 min et on ajoute du glucose au bout d'1 min. On fait pareil avec des levures avec des mitochondries muté sans cretes mitochondriales. On compare les resultats et on voit que la courbe du taux d'O2 des levures normale diminue alors que le taux d'O2 des levures mutées stagne. Il y a donc respiration que dans les levures normale avec des mitochondries.
Bon ECE a tous :)
(Desole pour les fautes j'ai pas fait S pour rien ;) )



Sujet 143 - Témoignage c
Image Image
Sujet 143 SPE SVT
On cherche a montrer que la respiration cellulaire se fait dans les dans les crêtes mitochondriales.
On a 2 document. Un qui montre comment fonctionne la respiration cellulaire et un document qui montre des mitochondrie d'un organisme type et des mitochondrie d'un organisme mutant: Il n'a pas de crêtes mitochondriales.
Etape 1: Protocole: Dans un montage ExaO, on va tester une solution de levure "type" et des levures "mutantes" et on va s'intéresser a l'evolution du taux d'O2. Résultats attendus: Pour les levures normales: L'O2 doit baisser car il sera consommé. Pour les mutantes, le taux d'O2 restera stable. Pas de consommation d'O2. Il y a un element important a dire que j'ai failli oublier: Pour enclencher la respiration cellulaire, il faut injecter du Glucose!
Etape 2: On fait ce protocole sans problème: Parametrer pour que la durée de chrono dure 4 min. On fait d'abord avec les levures normales puis les mutées: a t= 1min, on met le glucose, puis on attend.
Etape 3: Pour dire les résultats, il suffit simplement d'imprimer les 2 graphiques avec légendes et le moment de l'injection du glucose.
Etape 4:Affirmer notre hypothèse.
Violon, bon courage a tous! :D



Sujet 149 - Témoignage a
Image Image
En gros fallait savoir identifier des pollens au microscope pour montrer qu'il y avait eu un réchauffement climatique durant une certaine période. Après fallait décrire des docs et conclure



Sujet 149 - Témoignage b
Image Image
SVT (spécialité) : LE POLLEN
* PB :
Prouver un réchauffement climatique lors d'un passage d'une époque (-12500ans av JC) à une autre (-7000ans av JC).
* STRATEGIE :
On compare 2 types de pollens (au microscope pour en dégager leurs caractéristiques) des 2 époques différentes, On voit que l'un des deux pollens à besoin d'un climat Froid/Tempéré et l'autre d'un climat plus chaud. On en déduit un réchauffement climatique
* REALISER LE PROTOCOLE :
- On fait une préparation microscopique d'un échantillon de pollens, et on cherche 2 différents pollens (n'importe lesquels) en s'aidant d'une fiche avec 15 pollens schématisés, légendés, et nommés.
On appel le prof pour donner le Nom de 2 pollens trouvés.
- On ouvre 2 documents sur le PC :(DOC1: photo microscopique avec plusieurs pollens) (DOC 2: 5 tableaux dont 1 à compléter avec 6 pollens pour chacune des 2 périodes) : Il faut compter les différents pollens qu'il y a sur la photo (érables, graminées etc ...) et remplir le tableau avec le bon nombre de pollens comptés pour chaque periode.
On appel le professeur pour vérifier si notre comptage est bon.
* COMMUNIQUER LES RESULTATS :
- J'ai fait un schéma des 2 pollens que j'avais observés.
- J'ai imprimé le tableau de comptage ainsi qu'un tableau à sa droite (tableau 5 de pourcentages) déjà remplis.
* EXPLOITATION :
- Les pollens du tableau comptés pour la periodes 1 (-12000) ont besoin d'un climat froid.
- Les pollens du tableau comptés pour la periode 2 (-7000) ont besoin d'un climat chaud
<<< Il y a bien eu un réchauffement climatique >>>
PS : désolé pour les fautes horribles d'orthographes, Mais on s'en fou on est des S !!!!!
BONNE CHANCE !



Sujet 149 - Témoignage c
Image Image
Svt spé : pollens
Il faut valider l'affirmation que le début de l'agriculture coincide avec un réchauffement climatique.
Protocole : realiser une preparation microscopique d'un echantillon de pollens issus d'une periode geologique precedant la periode où l'agriculture a débuté sur Terre , et la comparer à un echantillon de pollens issus de la periode où l'agriculture a commencé.
Avec une clef de determination on sait quels pollens priviligient quels climats (chauds , froids).
Realiser un comptage avec Mesurim, avec excell on remplis un tableau de valeur qui va creer des pourcentages de tels ou tels pollens suivant l'epoque geologique.
Ensuite communiquer les résultats en expliquant pourquoi l'affirmation est vraie .
Tp simple ne stressez pas ;)



Sujet 149 - Témoignage d
Image Image
Spe svt 146
Établir un lien entre l'apparition de l'agriculture et le réchauffement climatique au début de l'ère de l'holocene (entre -12000 av JC et 0)
A l'aide des pollens
-étape 2
Observation au microscope de pollens d'espèces différentes (à l'aide de la clé de détermination = photo de cellule de pollens)
excel pourcentage de pollens présents dans la période holocène
-étape 3
tableau avec pourcentage et exigences climatiques et écologique donnés dans les docs de référence



Sujet 149 - Témoignage e
Image Image
Pour compléter ce qui a déjà été dit :
Au microscope, il faut trouver les grains de pollen de chêne et de noisetier. En effet, ce sont les deux seules espèces qui supportent un climat chaud ! On en retrouve donc dans la période après le réchauffement climatique.
Sur ordi, rien de plus calme, tu repères les pollens à l’œil nu, tu retranscris tes observations dans un tableau déjà fait dans un fichier excel. Mes examinateurs m'ont demandé de rendre le tableau plus lisible, donc en gros tu fais un petit graphique comme ça : deux camemberts (un pour chaque période, m'enfin vous verrez c'est tout bête) ou bien un histogramme (la meilleure option à mon avis, mais faites gaffe, si votre lycée à pas de moyen et fait pas les photocopies couleur tu te retrouves avec un graphique à la fifty shade of grey et tu dégueulasses tout en coloriant à l'arrache -ça sent le vécu-).
Donc tranquillou tu passes à la conclu : donc bon voila, t'as vu dans une période les végétaux résistaient bien au froid et ne supportaient pas la chaleur, alors que dans la période suivante t'as des végétaux qui craignent le froid et kiffent la chaleur. Tu te pètes pas les fesses hein ! Mais oublie pas de bien dire que ça a permis de développer l'agriculture !
Tchuss !



Sujet 149 - Témoignage f
Image Image
Ece svt spé sur le pollen
Etape 1: Alors faut faire un protocole pour montrer qu'il y a eu un rechauffement climatique, donc il faut comparer un échantillon de pollens pendant la pèriode 1 avec un échantillon de pollen pendant la pèriode 2. Et en gros comme il est sensé y avoir un rechauffement climatique entre ses deux pèriode, et bien les échantillon doivent être different, on s'attend à avoir pour la pèriode 1 des pollens issus de vegetaux resistant au froid et en pèriode 2 des pollens resistants à la chaleur.
Étape 2: on observe au microscope un échantillon de pollens et il faut montrer aux profs deux pollens différents en donnant leurs noms (on nous donnes une fiche avec tous les differents noms de pollens)
!attention! Ne faites pas comme moi, n'utilisez pas un grossissement superieur au grossissement jaune histoire de ne pas péter la lamelle!
Ensuite il faut utiliser mesurim pour compter le nombre de pollens sur une image donnée sur l'ordinateur, puis completer un tableau et faire un graphique en barre que l'on imprimera et inserera dans l'étape 3
Étape 4: en gros faut tous résumer, dire ce que j'ai mis comme déduction dans l'étape 1 et blablater un peu et voila le tours est joué!
Bonne chance pour les Ece et le bac!



Sujet 154 - Témoignage a
Image Image
Le sujet est l'intolérance au lactose, je ne connais pas le numéro cependant.
On doit vérifier si l'enfant de Monsieur X est bien intolérant au lactose.
Protocole: On prend 3 tubes à essais, tube 1: suc gastrique de l'enfant, lactose, acide
Tube 2: suc gastrique b, lactose acide
Tube 3(témoin) : Lactose, eau distillé, acide
On effectue un glucotest avant de les mettre au bain marie, et après le bain marie de 10min
Avant: aucun ne réagit
Après: Tube 2 réagit
Conclusion: Suc gastrique nécessaire à la transformation du lactose en lactase et donc présence de sucre. Sachant que le tube 1 n'a pas réagit l'enfant est bien intolérant au lactose.



Sujet 154 - Témoignage b
Image Image
intolerance au lactose il fallait montrer que l'enfant M.X était intolérant au lactose. Pour cela on réalise 3 expérience une avec du lactose et de l'enzyme prélevée chez l'enfant de Monsieur X que l'on fait chauffer au bain marie pendant 10 minutes on fait un test glucose avant et après le bain Marie. Dans un deuxième tube on fait la même expérience que précédemment mais avec une enzymes provenant de quelqu'un de tolérant au lactose. Et un dans un tube 3 on y met juste du lactose et de l'eau distillé il servira de témoin.



Sujet 154 - Témoignage c
Image Image
Le fils de Monsieux X souffre de ballonnements, et autres maux, il s'en va chez un médecin qui pense avoir à faire à une intolérance au lactose. Est joint un schéma des intestins, en légende il nous est dit que les cellules du jéjunum (partie de l'intestin grêle) produisent le lactase, l'enzyme qui permet l'hydrolyse du lactose en glucose et en galactose. En l'absence de cet enzyme, le lactose reste dans l'intestin et provoque ballonnements et diarrhées.
L'étape 1 du TP consistait en expliquant comment faire pour savoir si le fils de Monsieur X est intolérant ou non au lactose.
Mon protocole : 3 Tubes à essai, glucotest , Lactase, Lactose, et prélèvement du suc intestinal du fils de M. X.
Tube 1 : Lactase + Lactose
Tube 2 : Suc intestinal du fils de M.X + Lactose
Tube 3 : Lactose
10 mn au bain marie, puis glucotests pour déterminer la présence de Glucose ou non,[ si il y a présence de Glucose dans le Tube 2, Le fils de Monsieur X. n'est pas intolérant au lactose] -> ce que je n'avais pas dit que la prof a rajouté, s'il y a absence de glucose, pas d'hydrolyse du lactose, donc pas d'enzyme, donc le fils de Monsieur X est intolérant au lactose.
Etape 2
Le protocole officiel :
Tube 1 :1mL de Suc intestinal du fils de M. X + 3mL de Lactose + 1goutte d'acide Chlorhydrique
Tube 2 : 1ml de suc intestinal d'un individu sain + 3mL de Lactose + 1 goutte d'acide Chlorhydrique
Tube 3 : 1mL d'eau distillée + 3mL de Lactose + 1 goutte d'acide chlorhydrique
Un glucotest avant la réaction : Tube 1 : + / Tube 2: + / Tube 3 : négatif
10 mn au bain marie
Un glucotest après les 10 mn : Tube 1 : + / Tube 2: + / Tube 3 : négatif
Etape 3
Présentation des résultats : Il y a du glucose dans les tubes 1 et 2 avant et apres la réaction
Il n'y a pas de glucose dans le Tube 3 avant et après la réaction
Etape 4
Exploitation des résultats :
Les deux sucs intestinaux (fils de monsieur X + individu sain) ont obtenu les mêmes résultats c'est à dire présence de glucose, l'hydrolyse du lactose a bien eu lieu dans les deux cas.
Le tube 3 témoin qui n'avait pas d'enzyme, mais de l'eau distillée, a montré qu'il n'y avait pas de glucose.
Le tube 1 ayant obtenu les mêmes résultats que le tube 2, nous pouvons affirmer que le fls de Monsieur X n'est pas intolérant au lactose.
Fin du TP.
Je suis désolé je n'ai pas été bref, le tp est là en intégralité, avec je pense la manière correcte d'y répondre. Il y a deux tp qui se ressemblent, mais la réponse finale n'est pas la même.
Encore bonne chance pour ceux qui ont encore des ECE !



Sujet 154 - Témoignage d
Image Image
SVT spé
J'ai oublié le numéro (apparement c'est 154)
l'intolérance au lactose
L'enfant de Madame X a des symptômes d'une intolérance au lactose le médecin veut vérifier. On doit établir un protocole à partir des infos des docs fournis.
Je ne me souviens plus exactement mais il y a des cellules dans les intestins qui sont capable de produire du lactase, il faut voir si celles de l'enfant en produit. On prélève des cellules et on les met dans un environnement similaire aux intestins (donc modifier PH et température). On ajoute du lactose dans le milieu. Après le temps nécessaire à la réaction de l'enzyme, on vérifie avec des bandelettes de glucotest si le lactose a été dégradé en sucre par le lactase.
Si le test est négatif, le lactose n'a pas été dégradé, ce qui veut dire que l'enfant ne produit pas de lactase et est donc intolérant au lactose.
Je n'avais pas précisé mais il faut ajouter dans le protocole une comparaison avec un sujet sain et un témoin. :/
Pour la manip, on a les cellules de l'enfant, d'un sujet sain et pour le témoin on met rien pour montrer que le lactase sert à quelque chose et que l'enzyme se dégrade pas toute seule. Tout est décrit sur les docs. On utilise un bain marie avec des tubes, c'est super simple. Faut juste pas oublier de prendre les verreries les plus précises, faire la mesure au niv de l'oeil et prélever dans des béchers et pas direct dans les fioles de produit.
L'avis du médecin est confirmé, les symptômes de l'enfant sont dus à son intolérance au lactose.
Après les glucotests on été positif au début de la manip pour le sujet sain parce que l'enzyme utilisé "est un peu sucrée" d'après la prof. Donc vous inquiétez pas si vous avez un résultat bizarre, il suffit de dire que normalement on devrai pas obtenir ça. :)



Sujet 154 - Témoignage e
Image Image
Sujet 154 (je crois) de svt spé
L'enfant de monsieur X présente des symptômes après avoir mangé des produits laitiers. On nous dit que la digestion du lactose se fait dans l'intestin grâce à une enzyme (la lactase) qui est capable d'engendrer l'hydrolyse du lactose en sucres simples pour le digéré. Chez les personnes intolérante au lactose cette enzyme ne fonctionne pas ou n'est pas prèsente.
Le but est de montrer si oui ou non l'enfant est intolérant.
Le protocole c'est de prendre 3 tubes a essais contenant :
- du lactose + les sucs intestinaux du patient
- du lactose + les sucs d'un individu sain
-du lactose + de l'eau distillée
(J'ai pas vraiment compris l'utilité du dernier tube)
Il faut donc tester chacune de ces solution avec une bandelette de glycémie au début. Elle sont toutes négatives car ne contiennent pas encore de glucose.
Puis il faut placer les tubes 10' au bain Marie (37 degrés) et tester à nouveau pour coir si l'hydrolyse a eu lieue !
Cette fois le tubes qui contenait l'enzyme provenant de la personne saine contient du glucose (bandelette se colore en vert).
Mais comme la solution de l'enfant de monsieur X ne contient pas de glucose on peut dire qu'il est intolérant !
Je crois que c'est tout ! Pour représenter les résultats j'ai fais sous forme d'un tableau personnellement !
Bonne chance



Sujet 166 - Témoignage a
Image Image
Il faut déterminer si c'est l'amylase ou si c'est la maltase du bébé qui ne marche pas. D'après les expériences on en déduis que c'est l'amylase car toute les expériences faites sur l'amylase du bébé sont négatifs.



Sujet 166 - Témoignage b
Image Image
Bébé qui a dû mal à digérer et il faut trouver le problème



Sujet 166 - Témoignage c
/forum/viewtopic.php?f=61&t=18419&start=10#p202516 Image
déterminer pourquoi un bébé à des maux de ventre. À cause de son amylase ou à cause de la maltase. Faire test l'eau iodée pour l'amylase puis prélever le résultat au bout de 10min et faire avec la liqueur de feeling.



Sujet 166 - Témoignage d
Image Image
il avait un test à la liqueur de fehling et à l'eau iodée à faire, c'était sur l'amylase et la maltase. Il fallait déterminer si c'était l'amylase ou la maltase qui ne fonctionnait pas Chea le bébé



Sujet 166 - Témoignage e
Image Image
C'est en réalité 2 amylase, l'amylase salivaire et l'amylase intestinale. On a les résultats de l'amylase intestinale du bébé et elle transforme bien la maltose en glucose, donc elle fonctionne. Il faut faire une expérience a l'eau iodée et à la liqueur de felhing pour l'amylase salivaire du bébé et comparer avec les résultats de l'amylase salivaire témoin. On voit que l'amylase du bébé de transforme pas l'amidon en maltose puisqu'elle réagit positive au test de l'eau iodée et négativement au test de la liqueur de felhing. Conclure en expliquant que c'est l'amylase salivaire du bébé qui ne fonctionne pas.



Sujet 166 - Témoignage f
Image Image
un bébé est victime de diarrhées, de vomissements et le docteur pense que cela est du à un dysfonctionnement de soit l'amylase salivaire, soit de la maltase intestinale. On doit trouver laquelle dysfonctionne. Pour cela on effectue des tests à l'eau iodée et à la liqueur de Fehling.



Sujet 166 - Témoignage g
Image Image
Il faut trouver pourquoi quand un nourrisson X mange des céréales il a des troubles digestif. En sachant que l'amylase salivaire dégrade l'amidon en maltose et que l'enzyme de l'intestin (la malatase je crois) dégrade le maltose en glucose. Il faudra donc déterminer qu'elle enzymes ne fonctionne pas correctement chez ce nourrisson.

Protocole:

Tube 1: alpha amylase fonctionnelle + empois d'amidon
tube 2 :l'alpha amylase du nourrisson + empois d'amidon
A t(0) on les test au lugol et à la liqueur de Fehling -> réactions au lugol mais pas à la liqueur = présence amidon
On met les deux tubes au bain marie pendant 10 min
A t(10) on refait les même testes et on voit que chez le nourrisson il y a encore de l'amidon alors que dans l'autre tube le lugol ne réagit plus et à la liqueur de Fehling, il y a un précipité rouge qui se forme donc il n'y a plus d'amidon mais des sucres réducteurs.
Et d'après les documents complémentaires c'est l'enzyme salivaire qui dysfonctionne



Sujet 166 - Témoignage h
Image Image
Bonjour,
Je suis passé sur le sujet 5 en spé SVT (renommé par le lycée).
C'était un bébé qui présentait des troubles digestifs. Le docteur pense qu'il présente soit un dysfonctionnement de l'amylase ou de la maltase.
Protocole donné :
On numéro 2 tubes : A et B
Tube A : amidon + amylase fonctionnelle
Tube B : amidon + amylase du bébé
On place les deux tubes au bain marie : (37 degré) on effectue des prélèvements à t0 et t10min dans les deux tubes pour effectuer des tests lugol et liqueur de Fehling. (Je me souviens plus des résultats mais on observe que l'amylase présente un dysfonctionnement et que la maltase fonctionne correctement : feuille des résultats donné pour la maltase)
Voilà. Bon courage!



Sujet 166 - Témoignage i
Image Image
Spé SVT, je ne connais pas le numéro du TP
Un nourrisson présentait un dysfonctionnement, on cherchait à savoir si cela était du à son amylase ou bien à sa maltase. Pour y répondre on doit faire 2 tests. Un à l'eau iodée et le second à la liqueur de fehling. On fait alors 2 tubes à essais, un premier avec amidon+amylase fonctionnelle et un second avec amidon+amylase du nourrisson. Pour l'eau iodée on fait deux manips, à t=0s et à t=10min. A t=0s on remarque que les 2 solutions sont mauve (pas d'hydrolyse de l'amidon), et à t=10min seul la solution avec l'amylase fonctionnelle devient couleur ocre (il y a bien eu hydrolyse). Deuxième test, à la liqueur de Fehling, pareil à t=0s et à t=10min. A t=0s elles sont toutes les 2 bleus car pas de réaction tandis qu'à t=10min passé dans un bain-marie à 80°C seul la solution avec l'amylase fonctionnelle devient rouge brique (prouve la présence de sucre réducteur). Ensuite on a un document avec les résultats d'une digestion in vitro par maltase, on remarque que l'individu sain et le nourrisson présente les mêmes résultats. On en conclut que c'est l'amylase qui est la cause de son dysfonctionnement. Voilà :)



Sujet 166 - Témoignage j
Image Image
Sujet Spé Svt : sur l'amylase salivaire qui ne fonctionne pas chez un nourrisson. Vous devez tester une amylase qui fonctionne (témoin) et celle d'un nourrisson avec l'eau iodée et la liqueur de Fehling . Attention pour la liqueur de Fehling faire une observation à t=0 puis et t=3 alors que pour l'eau iodée la deuxième observation et a t=10 (c'est la seule chose qui ne m'a pas semblé claire sur ce sujet)
Voilà bonne chance à ceux qui ne sont pas encore passé !



Sujet 71 - Témoignage a
Image Image
Sujet 71 : Une nouvelle île dans la mer rouge (je crois)
Le tp portait sur le contexte géodynamique de formation de cette nouvelle île. L'île était soit sur un axe dorsale je sais plus quoi, soit sur un point chaud, soit dans une zone de subduction.
Etape 1 : protocole : Il fallait parler de l'observation au microscope (avec lumière polarisée) de l’échantillon de roche prélevé sur l'île. elle permet de determiner grace aux minéraux presents dans la roche quelle roche c’était.
Ensuite il fallait determiner la convergence (ou divergence) des plaques arabique et africaine grace au logiciel Educarte
Etape 2 : Au microscope on constate que l’échantillon est du Basalte donc ca educarte totalement la théorie de la zone de subduction.
Avec le logiciel Educarte on étudie le vecteur-vitesse de la plaque arabique par rapport a la plaque africaine (tout est bien expliqué sur la fiche technique). On remarque que la limite de dorsales entre les 2 plaques est divergente.
Etape 4 : On conclut que le contexte géodynamique de formation de cette nouvelle île est l'axe dorsale je sais plus quoi.
C'est tout ce dont je me souviens, bonne chance. :)



Sujet 75 - Témoignage a
Image Image
Sujet de svt spécifique sur la granulométrie, le problème : transport de sédiments par l'eau. On veut savoir d'où vient une amphore trouvée dans la Loire. Avec les sédiments à l'intérieur il fallait comparer avec d'autres sédiments prélevés à différents endroits.
En pratique il fallait tamiser un échantillon, remplir un tableur, voir le pourcentage que représentait les sédiments tamisés sur l'ensemble de l'échantillon et puis comparer les sédiments des 3 lieux avec ceux de l'amphore pour savoir d'où elle vient



Sujet 75 - Témoignage a
Image Image
Faut retrouver d'où vient une amphore dans un fleuve et c'est grâce aux sédiments qu'il y a dedans que tu fais ça. Fallait comparer différents échantillons par granulométrie, remplir un tableur et comparer les résultats Mais dans le protocole à présenter au prof fallait dire de comparer la taille des sédiments choisis aux différents endroits avec ceux de l'amphore. Et puis apres dire qu'on fait ca en fonction de leur masse etc



Sujet ??? - Témoignage a
Image Image
il fallait dire quel grand singe (chimpanzé,orang-outan,gorille) est le plus proche parent de l'Homme.
Il faut faire une électrophorèse d'ADN et une comparaison les séquences nucléotidiques de chaque singes avec celle de l'Homme, ensuite vous verrez quel singe est le plus proche parent de l'Homme.



Sujet ??? - Témoignage b
Image Image
Ducoup on utilise anagene et en plus on fait une electrophorese
En gros tu dépose une protéine sur une plaque traversée par un champ électrique et la molécule va migrer à une certaine vitesse et tu peux en déduire sa nature ;)
En fait je pense qu' il fallait faire l electriphorese de l ADN de plusieurs individus et dire si c étaient le même ou non et en déduire un arbre philogenetique
Image



Sujet ??? - Témoignage c
Image Image
SVT, sujet numéro 37, non spé :
Problématique : Il fallait dire quel primate parmi l'orang-outan, le chimpanzé, et le gorille était le plus proche parent de l'Homme.
Protocole : D'abord, on réalise une électrophorèse. On dépose délicatement (sans le casser) le gel dans la cuve, puis, dans les puits, verser 20 microlitres, avec une micro-pipette, des fragments d'ADN ce des différents primates. On rajoute la solution tampon, il faut qu'elle recouvre légèrement le gel, mais il faut faire attention de ne pas trop en verser ! (Tout est expliqué sur les feuilles protocoles au pire)
Ensuite, on passe sur Anagène pour comparer le gène DNA (Je crois) entre ces différents primates, et en gros, faut relever le pourcentage d'identité entre l'Homme et les différents primates.
Finalement, dans mon lycée, on a nous a donné un document avec un résultat de l'électrophorèse pour ne pas manquer de temps. Le document est facilement exploitable. On distingue bien que l'Homme se rapproche plus du chimpanzé qu'un autre primate. On en conclut donc qu'il s'agit du chimpanzé, et voilà ^^ (Perso, j'ai fais un tableau récapitulant des résultats d'Anagène, et un schéma du résultat de l’électrophorèse)
Bon courage à tous ;)



Sujet ??? - Témoignage d
Image Image
n°?? c'était numéroté 9 mais les codes utilisés par mon lycée ne sont pas les mêmes apparemment ?
C'était un sujet sur les primates, il s'agissait de trouver quelle espèce de grand singe parmi le gorille, le chimpanzé et l'orang outan était le plus proche de l'Homme. Sachant que dans les docs il était dit que deux espèces de grands singes étaient proches lorsque leurs caractères anatomiques, moléculaires et sociaux étaient semblables.

Une première expérience : électrophorèse de l'ADN de ses 4 grands singes sur gel. on dépose dans 4 puits les ADN grâce à une micropipette et on attend que ça migre. (tout était installé je n'avais qu'à introduire la solution tampon et les ADN dans les puits et fermer la cuve, pas d'inquiétude sur le sens des branchements donc). L'ADN le plus proche de l'Homme sera celui dont la migration aura été la plus semblable (trait de migration à peu près au même niveau que celui de l'homme). Etant donné que l'électrophorèse se fait en 30 minutes, l'examinateur va donner les résultats il ne restera plus qu'à les exploiter.
Deuxième expérience: sur anagène comparaison des séquences de la molécule NAD de ces 4 grands singes, il faut faire une comparaison des séquences avec la séquence de l'homme et déterminer le pourcentage d'identité. Evidemment le pourcentage d'identité le plus grand correspondra à l'espèce la plus proche de l'Homme.

Pour l'étape 3, il suffit de légender, de donner un titre à l'électrophorèse et pour présenter les résultats d'anagène j'ai décidé de faire un tableau de comparaison entre l'homme et les 3 autres grands singes et les pourcentage d'identité.
Et bien sûr l'espèce la plus proche était le chimpanzé suivi du gorille et de l'orang outan qui est donc l'espèce la plus éloignée de l'Homme.

Un tp vraiment pas difficile, tout est dit et donné dans les fiches techniques pour l'utilisation d'anagène bien sûr et le protocole pour l'électrophorèse est bien détaillé.

bonne chance pour ceux qui n'ont pas encore passé les ece :)



Sujet 151 - Témoignage a
Image Image
Svt spe (je sais pas le numero il ne sont pqs marque nous)
Cest sur le degament d O2 dans et ocean et sur le fer Fe2+ present dans les oceans. On savait que le dioxygene pouvait oxide le Fe2+ pour avoir de Fe3+ et precipite en un autre truc.
Le but etait de prouve que le dioxygene degage par les cyanobacteries effectuant la photosynthese etait recupere par le fer oceanique.
Protocole:
Tp exao
-cyanobacterie
+eau distille + agitateur (pas marque dedans cest a toi de prendre l initiative)
-enregistrement dur 10min
2 premiere min - obscutite sans fer
A 2min : lumiere sans sulfate fer
A 5min injection du sulfate de fer toujours a la lumiere



Sujet 151 - Témoignage b
Image Image
Sujet n°151, de spécialité, "La photosynthèse des cyanobactéries et le fer océanique".
L'objectif était de montrer que le dioxygène produit par les cyanobactéries se combinait avec le fer Fe2+ dissous.
Protocole : montage ExAO avec une suspension de cyanobactéries dans l'enceinte. Graphique avec le taux d'O2 par rapport au temps.
Durée totale : 10 minutes.
De T=0 jusque T+2min, laisser les cyanobactéries s'agiter dans l'obscurité.
A T+2min, éclairer les cyanobactéries.
A T+5min, ajouter 1mL de solution de sulfate de fer à l'aide d'une seringue.
La taux de dioxygène va alors diminuer brusquement, avoisinant pour ma part les 9 mg.L-1.
Cela prouve alors que le dioxygène produit par les organismes photosynthétiques (cyanobactéries) se combine avec le Fe2+ étant donné qu'il a été "consommé" avec la solution de sulfate de cuivre (le taux diminue).

TP un peu apeurant quand on a le sujet, mais une fois qu'on a réfléchit 5 min et que le protocole nous est donné, très très facile. Y a plus qu'à lancer l'expérience ExAO, attendre les 10 minutes en rajouter les trucs associés, faire une capture d'écran, montrer les résultats, puis conclure en répondant la question. Vraiment enfantin.

Bonne chance aux derniers qui passeront !



Sujet 139 - Témoignage a
Image Image
Spé SVT numéro inconnu
C'était sur les plantes chlorophyliennes avec les électrons et la fluorescence.
On avait à disposition des feuilles d'épinard qu'il fallait broyer avec du sable et de l'ethanol. Après ça il fallait filtrer la solution et remplir 2 petites cuves avec le filtrat qu'on exposait à une lumière UV.
Dans une des 2 cuves il fallait rajouter une solution contenant un accepteur d'électrons et on remarquait que la fluorescence disparaissait.
Et toutes les explications sur la fluorescence sont dans les documents, voilà :)



Sujet 139 - Témoignage b
Image Image
Sujet 139 (spé svt) Énergie absorbée et fluorescence.
Il fallait montrer que l'énergie absorbée par la chlorophylle était capable d'être transférée dans un accepteur d'électron.
Il y avait un schéma.
Protocole: découper ses feuilles d'épinard, les placer dans un mortier avec du sable et de l'éthanol, broyer, filtrer puis repartir le mélange dans deux cuves, allumer la lampe UV (on voit qu'à la surface les deux liquides sont roses) ensuite ajouter dans l'une, 1ml d'accepter d'électron et dans l'autre 1ml d'eau distilliée. Rallumer et on remarque que la cuve avec l'eau distillée reste rose à la surface tandis que l'autre non.
Conclure!



Sujet 139 - Témoignage c
Image Image
Petit récapitulatif d'un ECE spé sur lequel mon amie est tombée aujourd'hui :

Il s'agit du TP 139 : Le but du TP est de montrer que l'énergie absorbée par la chlorophylle peut être transférée à un accepteur d'éléctron (TP tout simple)

Etape 1 : élaborer un protocole permettant de répondre à cette problématique. Vous devez donc dire que vous allez broyer des feuilles d'épinard avec du sable et de l'éthanol dans un mortier. Vous allez filtrer le broyat et le mettre dans deux récipients différents. A ce moment là vous éclairez les broyats avec une lampe à UV. Ensuite vous ajoutez un accepteur d'électron dans l'un des deux récipients puis de l'eau distillée dans l'autre (il jouera le rôle du témoin) vous éclairez à nouveau.
- Si vous constatez que la fluorescence (révélée par la lampe à UV) a disparu dans le récipient dans lequel vous avez introduit l'accepteur d'électron alors l'energie absorbée par la chlorophylle a bien été transférée à cet accepteur d'électron
-Si vous constatez que la fluorescence n'a pas disparu dans le récipient dans lequel vous avez introduit l'accepteur d'électrons alors l'énergie n'a pas été transférée.

Etape 2 : vous réalisez le protocole en question (ce sera celui que j'ai mis à l'étape 1)

Etape 3 : petit tableau à double entrée (toujours lui pour pas changer hein) vous exposerez vos résultats à savoir qu'avant introduction de l'accepteur vous avez la fluorescence, et qu'après introduction de l'accepteur il n'y a plus de fluorescence

Etape 4 : Y'a aucun mystère. Le tableau nous permet de voir que la fluorescence a disparu après introduction de l'accepteur d'électron. On en conclut donc que l'énergie absorbée par la chlorophylle (sous forme de fluorescence) a été transférée à un accepteur d'éléctrons, ce qui explique donc la disparition de la fluorescence puisqu'elle a donné toute son energie à l'accepteur d'éléctrons.

Voili voilou



Sujet ??? - Témoignage a
Image Image
- les transformations des minéraux en zone de subduction , fallait étudier une roche et parler du % en surface avc mesurim



Sujet ??? - Témoignage a
Image Image
Sujet non spé svt sur le ver plat de Roscoff qui est en symbiose avec des algues vertes.
La problématique était en quoi le ver plat de Roscoff permet la photosynthèse des algues verte.
Pour le protocole il faut simplement dire que nous allons voir si les vers sont responsable de l'augmentation d'O2 et de glucose et nous allons y procéder à l'aide d'EXAO. Nous nous attendons à voir que dans l'obscurité la production d'O2 diminue et inversément quand les vers sont éclairés.
vous faites l'experience vous imprimer votre graphique vous mettez le titre et la légende
puis vous concluez en fonction de ce que vous avez obtenu.
J'ai largement eu le temps de tout faire.
ECE très simple des qu'on a su faire le protocol[code][/code]e.



Sujet ??? - Témoignage b
Image Image
Il faut comparer la plante symbiote et l'autre qui ne l'est pas pour pouvoir montrer le role important que joue la symbiose dans la survie de ces deux etres vivants, si tu compares la meme plante a l'obscurité et à la lumière c'est juste pour montrer que la photosynthèse a lieu tout au long de la journée et non pas le soir. Je pense que c'est ça
 
Ce compte ne reçoit pas de MP / This account does not receive PMs.
User avatar
AdminAdmin
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.6%
 
Posts: 425
Images: 28
Joined: 30 Aug 2011, 11:00
Gender: Not specified
Calculator(s):
MyCalcs profile

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 20 May 2016, 23:47

Afin qu'il soit plus facile de retrouver les topics dédiés aux ECE, des liens raccourcis et intuitifs ont été mis en place:

Retrouvez également les sujets de l'an passé (session 2015):
User avatar
WistaroSuper Modo
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Level up: 86.1%
 
Posts: 3090
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ingénieur en électronique
YouTube: Wistaro
Twitter: Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Admin » 22 May 2016, 17:20

Deux nouveaux "témoignages", un sur le forum et Facebook, et l'autre seulement sur facebook.

L'un confirme les drosophiles sans apporter de précisions complémentaires.
L'autre est un spécialité de numéro inconnu.

Pas génial comme témoignages à date niveau quantité et qualité, surtout si les lycées parisiens sont déjà tous passés.
Mais après chacun est libre d'aider ou pas.
 
Ce compte ne reçoit pas de MP / This account does not receive PMs.
User avatar
AdminAdmin
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.6%
 
Posts: 425
Images: 28
Joined: 30 Aug 2011, 11:00
Gender: Not specified
Calculator(s):
MyCalcs profile

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Sanais » 23 May 2016, 13:27

Ouchternoly
Observation de roche au microscope, déterminé si elles sont hydratés ou pas
User avatar
Sanais
Niveau 0: MI (Membre Inactif)
Niveau 0: MI (Membre Inactif)
Level up: 0%
 
Posts: 6
Joined: 22 May 2016, 22:16
Gender: Not specified
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ts

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 17:11

Témoignage SPÉCIALITÉ - Numéro tp:??
En spé svt je suis tomber sur la sollution de Chlorophylle que vous devrez préparer avec des feuilles, de l'éthanol et du sable, ensuite sous la lampe à UV observer qu'elle devient rouge (phosphorescent) et émet de la chaleur, ensuite la question serra sur la solution + accepteurs d'électron, la solution deviendra moins phosphorescente et émettra tous de même de la chaleur
Nouveau sur le site,
Anonymous
? Avant de poster sur le chat et sur le forum, n'oublie pas de . En cas de problème, tu peux m'envoyer un message, je réponds rapidement.

Liens utiles:

Image
Découvre mes programmes et mon site!
User avatar
WistaroSuper Modo
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Level up: 86.1%
 
Posts: 3090
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ingénieur en électronique
YouTube: Wistaro
Twitter: Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 17:12

Sanais wrote:Ouchternoly
Observation de roche au microscope, déterminé si elles sont hydratés ou pas


Bonsoir, aurait-tu le numéro du TP? Merci. Et s'agit-il d'un sujet de spécialité ou général?
Nouveau sur le site,
Anonymous
? Avant de poster sur le chat et sur le forum, n'oublie pas de . En cas de problème, tu peux m'envoyer un message, je réponds rapidement.

Liens utiles:

Image
Découvre mes programmes et mon site!
User avatar
WistaroSuper Modo
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Level up: 86.1%
 
Posts: 3090
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ingénieur en électronique
YouTube: Wistaro
Twitter: Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 17:56

Témoignage sujet n°??? - Spécifique (en attente d'informations supplémentaires)

En svt j'ai cherché le numéro mais ne l'ai pas trouvé, il faut montrer que les Roches de la croûte océanique qui sont impliquées dans une subduction subissent une déshydratation . Il faut comparer des roches et donc leur composition en OH en fonction de leur profondeur .


Il nous demande d'observer du glaucophane au microscope mais c'est tout après pour savoir si c'est déshydrater ou pas tu regardes avec un logiciel Rastop je crois ou y'a les compositions en OH
Nouveau sur le site,
Anonymous
? Avant de poster sur le chat et sur le forum, n'oublie pas de . En cas de problème, tu peux m'envoyer un message, je réponds rapidement.

Liens utiles:

Image
Découvre mes programmes et mon site!
User avatar
WistaroSuper Modo
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Level up: 86.1%
 
Posts: 3090
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ingénieur en électronique
YouTube: Wistaro
Twitter: Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 20:01

Témoignage sujet n119 (spécifique)

Tp SVT non spé sur le cortex cérébral
Monsieur T un écrivain qui est victime d'un AVC
Pourra t'il réécrire après cet AVC ?
Protocole: analyse des IRM et IRMf
Les comparer entre eux grâce à un tableau.
Savoir que l'encéphale gauche pilote la partie droit du corps et inversement ( seul connaissance à avoir pour réaliser ce tp )
Interprétation ( images pas très net mais reste abordable d'interpréter quand même ), insérer des images dans le tableau et légender
Conclusion: monsieur T ne peut pas réécrire mais a toujours la reconnaissance des lettres ainsi que des mots
Nouveau sur le site,
Anonymous
? Avant de poster sur le chat et sur le forum, n'oublie pas de . En cas de problème, tu peux m'envoyer un message, je réponds rapidement.

Liens utiles:

Image
Découvre mes programmes et mon site!
User avatar
WistaroSuper Modo
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Level up: 86.1%
 
Posts: 3090
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ingénieur en électronique
YouTube: Wistaro
Twitter: Wistaro
GitHub: Wistaro

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Admin » 23 May 2016, 20:58

Nouveaux témoignages rajoutés sans numéro :
  • pollens + réchauffement climatique
    (spécialité ?)
  • mitochondries + respiration
    (spécialité !)
 
Ce compte ne reçoit pas de MP / This account does not receive PMs.
User avatar
AdminAdmin
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Niveau 13: CU (Calculateur Universel)
Level up: 86.6%
 
Posts: 425
Images: 28
Joined: 30 Aug 2011, 11:00
Gender: Not specified
Calculator(s):
MyCalcs profile

Re: TPs/ECE 2016 SVT: la récolte des codes!

Unread postby Wistaro » 23 May 2016, 21:49

Témoignage SVT - Sujet n6(?):

Je ne me souviens plus du numéro mais pour l'svt je suis tombée sur les drosophiles. Il fallait déterminer si la fréquence des crossing over était liée à la distance entre les gènes. Pour cela on avait une plaque de drosophiles issus d'un croisement. Il fallait déterminer les 4 phénotypes et calculer les pourcentages pour chaque phénotype. Pour l'autre plaque les pourcentages étaient donnés, c'est une situation équiprobable. Donc pour conclure il fallait juste comparer nos résultats à ceux donnés pour dire qu'il y a bien un lien entre la fréquence des crossing over et la distance entre les gènes.
Nouveau sur le site,
Anonymous
? Avant de poster sur le chat et sur le forum, n'oublie pas de . En cas de problème, tu peux m'envoyer un message, je réponds rapidement.

Liens utiles:

Image
Découvre mes programmes et mon site!
User avatar
WistaroSuper Modo
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Niveau 15: CC (Chevalier des Calculatrices)
Level up: 86.1%
 
Posts: 3090
Images: 37
Joined: 25 Feb 2013, 16:21
Location: Toulouse
Gender: Male
Calculator(s):
MyCalcs profile
Class: Ingénieur en électronique
YouTube: Wistaro
Twitter: Wistaro
GitHub: Wistaro

Next

Return to Maths, physique, informatique et autre...

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 18 guests

-
Search
-
Social TI-Planet
-
Featured topics
Concours de dessin de Noël 2022 par Casio jusqu'au 30 janvier 2023 : programme ton menu de Noël sur ta fx-92+ Spéciale Collège ou Graph 90/35+E II
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Aidez la communauté à documenter les révisions matérielles en listant vos calculatrices graphiques !
12345
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
724 utilisateurs:
>698 invités
>21 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)