π
<-
[^]

Casio Roses pour les filles et bleues pour les garçons avec Casio

New postby critor » Today, 12:15

Pour la rentrée 2007, Texas Instruments proposait en France des TI-83 Plus bleues pour les garçons et roses pour les filles.
Outre la couleur, ces calculatrices étaient très stylées et avaient fait l'objet d'un certain travail de design, avec de longs traits droits aux angles bien cassés pour les garçons, et de douces formes arrondies pour les filles, le tout mis en avant par le feu site promotionnel ti-couleur.com.

Elles ne firent toutefois pas long feu, puisque la TI-83 Plus.fr lancée dès la rentrée 2008 ne fut proposée qu'en bleu avec un design beaucoup plus sobre, et que les anciens modèles disparurent progressivement de nos rayons.

33173403Aujourd'hui, après un renouvellement complet de la gamme chez TI, les modèles graphiques sont tous habillés de bleu et de blanc pour le primaire et le collège, et de noir et de blanc pour le lycée et le supérieur.


Texas Instruments a donc rapidement laissé tomber cette idée de calculatrices sexuées pour les lycéens, bien avant que les réseaux sociaux ne s'emparent depuis massivement des thèmes de théorie du genre ou des stéréotypes et préjugés sexistes construits dès l'école.
Notons toutefois à décharge, que ces calculatrices bleues/roses étaient proposées aux lycéens qui sont à cet âge-là davantage libres de choisir et affirmer leur couleur.


38303829Ce qui par contre est curieux, c'est que Casio s'est depuis engagé dans cette voie, non pas au lycée mais au primaire où au contraire ce n'est pas l'enfant qui choisit, ou bien si il émet une préférence c'est bien souvent par reproduction de ce qu'il observe autour de lui.

Vous pouvez trouver actuellement dans les rayons, pour petits garçons et petites filles, les Casio Ms 6 Nc ou encore les Casio Petite fx.

Roses pour les petites filles, et bleues pour les petits garçons.



Deux stratégies clairement différentes et décalées.

Lexibook Lexibook lance la "calculatrice" couleur tactile Android

New postby critor » Yesterday, 19:07

En fin d'année dernière, nous lancions un concours vous proposant d'émettre votre avis sur l'avenir des calculatrices graphiques, dans un contexte où la quasi totalité des académies ont désormais des établissements ou classes pilote expérimentant l'utilisation de tablettes tactiles.


Et surprise cette rentrée 2014, c'est le constructeur Lexibook, pourtant jusqu'à présent connu pour faire du très bas de gamme dans le domaine des calculatrices, qui dit lancer la révolution en sortant les premières calculatrices graphiques basées sur le système Android.


Prenant la forme de tablettes tactiles munies d'un écran couleur, elles sont au nombre de deux:
  • la Pocket Graph (prix indicatif 59,99€)
  • l'Academy Graph (prix indicatif 149,99€)

Il faudrait en fait parler davantage de tablette tactile que de calculatrice graphique, les fonctionnalités mathématiques intégrées se réduisant à une unique application calculatrice basculable entre 3 modes (basique 4 opérations, scientifique et graphique).
Une application au design d'ailleurs fort repoussant avec une grille de boutons rectangulaires flashy collés les uns contre les autres et redimensionnés afin d'occuper tout l'écran - mais bon ce n'est pas la faute du constructeur, c'est hélas la mode actuellement, jusque dans Windows 8.

En effet, les calculatrices tactiles couleur Lexibook ciblent une utilisation transdisciplinaire aussi bien en classe qu'à l'extérieur, avec bien d'autres applications intégrées:
  • traducteur bilingue 15 langues
  • lecteur audio-vidéo
  • suite bureautique 'SoftMaker Office'
  • agenda pour gérer son emploi du temps
  • leçons interactives
  • quiz/tests de révisions et de culture
  • lecteur d'images JPEG/BMP/GIF
  • lecteur de musique MP3
  • lecteur d'e-Books (livres électroniques)
  • application LexiBac pour réviser toutes les matières du BAC
  • ...

Les capacités techniques de l'Academy Graph n'ont rien à envier à une tablette tactile d'entrée de gamme:
  • écran 7" (17,78cm) 800x480px
  • double caméra intégrée (avant + arrière)
  • lecteur de carte micro SD
  • haut-parleur intégré
  • prises casque + micro
  • processeur 1GHz
  • mémoire RAM 512Mo
  • batterie Lithium 3000mAh avec 5h d'autonomie en utilisation (demi-journée de classe donc)
  • disque dur 4Go
  • mais aussi modules WiFi + Bluetooth...

En effet, là où Texas Instruments et Hewlett Packard avaient pris soin de le délocaliser sur un module externe flashy aisément reconnaissable pour les examens et concours, les Pocket/Academy Graph disposent du WiFi intégré et entre autres de l'accès à Internet comme le prouvent plusieurs applications intégrées:
  • 1 an d'abonnement offert à l'application "MeilleurEnClasse" pour le soutien scolaire en ligne
  • courrier électronique
  • stockage en ligne 100Go avec le "Lexibook Cloud"
  • ...

Notons que ces tablettes Android ne se connecteront pas au magasin "Google Play", mais aux "Lexibook Market" et "Lexibook Market Premium", revendiquant plus de 26000 applications compatibles.
De plus, la mention 'Premium' suggère que nombre d'entre elles seront payantes.

Confirmez tout ceci par vous-même, avec la vidéo officielle:

Une vidéo particulièrement bâclée au niveau des incrustations... Il est visible à l'oeil nu que l'affichage ne suit même pas les déplacements/tremblements de la calculatrice... Mais peu importe, là n'est pas l'essentiel du problème.

Le WiFi intégré sera problématique pour la fraude aux examens qui de nos jours est davantage interprétée en tant que tentative de communication avec un appareil électronique plutôt qu'en l'utilisation de la capacité de stockage intégrée à ce même appareil.
Et c'est encore plus préoccupant de nos jours, maintenant que n'importe qui peut se ballader avec un convertisseur 3G/WiFi dans la poche pour un abonnement dérisoire.
A moins de l'existence d'un mode examen qui pour le moment n'est apparemment mentionné nulle part et dont l'activation nécessiterait de plus un rafraîchissement des textes réglementant actuellement les examens en France... :#roll#:



Selon nous, les Pocket/Academy Graph ont davantage été conçues dans l'esprit du travail personnel en dehors du temps scolaire.
Elles n'ont à priori rien de spécial, ce ne sont pas des calculatrices, ce sont de simples tablettes tactiles bridées, avec quelques applications scolaires quelconques dessus.

Dans tous les cas, elles ne sont pas l'outil révolutionnaire annoncé dans notre concours.
Tant qu'à investir dans du matériel pour le travail hors du temps scolaire, nous pensons qu'il y a de meilleures solutions comme:
  • l'ordinateur portable
  • une véritable tablette non bridée, se connectant au magasin officiel ("Google Play", "Windows Store" ou "App Store" selon le cas)
  • une tablette munie d'une véritable application de Mathématiques intégrée (comme l'application TI-Nspire pour iPad, cf. ci-contre)
Les 26000 applications revendiquées par le "Lexibook Market" nous semblent à la fois bien trop peu nombreuses en comparaison, et en même temps bien trop nombreuses pour garantir une véritable qualité.



A notre avis, avec les fonctionnalités "calculatrice" réduites à une unique application quelconque (du niveau mathématique de la calculatrice Windows), les Pocket/Academy Graph ne répondent plus à la définition d'une calculatrice.
En ce sens, elles ne font pas partie selon nous des appareils autorisés aux examens et concours en France par la circulaire de 1999, et il est maladroit (ou plutôt malhonnête?) de la part du constructeur de les présenter comme des "calculatrices".
(sinon, cela aurait fait longtemps que les candidats se seraient présentés au BAC avec un ordinateur portable ou une tablette tactile, sous prétexte qu'il faisait entre autres calculatrices)
Tout est visiblement fait pour induire l'acheteur potentiel en erreur, même leur positionnement en rayon scolaire à côté des calculatrices TI/Casio dans certaines grandes surfaces... :#non#:

Un message et un affichage totalement en décalage avec la réalité et la finalité de l'outil.
Une réorientation s'impose d'urgence de la part du constructeur et des grandes surfaces fautives (Auchan entre autres), car à défaut pour les examens et concours 2015 ce seront les acheteurs ainsi trompés qui paieront les pots cassés lorsqu'ils se verront au mieux refuser l'usage de l'outil si ils ont la chance de se faire prendre en début d'épreuve, ou au pire devoir signer le procès verbal pour tentative de fraude puisque la simple introduction de l'outil litigieux suffit. :mj:


Source : http://www.lexibook.com/fr/Netbooks-Tab ... C2%AE.html

Casio Mise à jour fx-CP400 mineure 2.00.1000

New postby critor » 19 Sep 2014, 21:39

Après la sortie de la tant attendue, et finalement tant décevante mise à jour 2.00.0000 pour sa calculatrice couleur tactile fx-CP400, Casio nous sort aujourd'hui une nouvelle mise à jour 2.00.1000 qui semblerait mineure d'après le numéro de version.

Pas encore de changelog officiel, mais selon la communauté Casio il s'agirait d'améliorations apportées à l'application intégrée e-Activity.


Téléchargement : OS fx-CP400 2.00.1000

Source : TeamFX sur cnCalc.org
Link to topic: Mise à jour fx-CP400 mineure 2.00.1000 (Comments: 0)

TI-Nspire DBZ HD cx - Les saiyens s'affrontent sur votre calc !

New postby Creative Basic » 18 Sep 2014, 23:03

Les plus grands guerriers légendaires débarquent sur votre Nspire !

Retrouvez les 11 plus grands combattants de légende dans un jeu programmé en LUA en utilisant le dernière technologie "Ressources" :D ... si vous n'avez pas encore gouté aux possibilités offertes depuis la MAJ de l'OS en 3.6 pour le Lua avec l'utilisation de l'onglet "ressources" du SDK, voici un petit aperçu : gain de vitesse, gain de Ko ! Bref du tout bon (merci TI et surtout merci Adriweb pour l'explication)

Ca va vite, très vite et même sur votre calc (enregistrement de la vidéo avec un timer a 0.05... imaginez a 0.01... ça part dans tous les sens !) et malgré un programme qui pèse 260 ko et qui gère des sprites issus de jeux DBZ des dernières consoles - notamment DS.

Un petit apercu en vidéo :



Présentation du jeu (depuis le readme dispo dans l'archive)

DBZ[HD]cx
LUA Prgm développé par Creative Basic Studio - Septembre 2014 - Copyright
Espace mémoire requis : 262Ko - V 1.0

- Installation -
Nécessite une Ti-Nspire ou le logicile Ti-Software pour PC. Le Prgm a été développé sous l'O.S 3.9
Transférer directement le fichier .TNS sur votre calculatrice/logiciel.
! IMPORTANT : NECESSITE AU MOINS L OS 3.6 (UTILISATION DES IMAGES VIA RESSOURCES)

-Recommandation -
N'oubliez pas d'enregistrer avant de quitter l'application .
Le jeu dispose d'un système de sauvegarde de score .

-Presentation-
Sélectionnez 2 combattants sur les 11 disponibles depuis l'écran de sélection et livrez des combats avec une intensité jamais égalée sur calc ;)

-Gameplay-
Utilisez les flèches directionnelles pour déplacer votre personnage. Appuyez sur les boutons "a" , "b" , "x" ou "y" pour effectuer l'action désirée - notamment celles d'attaques
et de recharge de vie ou de force.
Pressez les lettres des touches correspondantes pour effectuer une action.
Dans l'écran de sélection, utilisez les touches de 1 à 6 PUIS celles indiquez sous le personnage adverse (m,c,b,f,v).
Les conditions météos et le background sont définis de manière aléatoire
La touche [tab] permet de changer la vitesse dans le jeu en fonction de votre utilisation (calc ou pc)
En cas de défaite (ce qui arrive souvent) pressez la touche [ENTER] pour recommencer.

le reste des indications est fourni à l'écran -

Plus d'information sur le forum Nspire de Ti planet

Good Game !



Quelques captures :
(Cliquez pour zoomer)




Téléchargement : https://tiplanet.org/forum/archives_voir.php?id=92679 (OS 3.6 ou ultérieur requis)

Amusez-vous bien, et à bientôt :)

Casio Découvre la carte mère Casio fx-FD10 Pro

New postby critor » 18 Sep 2014, 20:52

Dans une actualité précédente, nous t'annoncions le lancement par Casio d'une calculatrice graphique assez spéciale, la fx-FD10 Pro.
Ce modèle que nous avons pu tester depuis en récupérant et programmant son système sur une Graph 35+USB ne cible pas le marché scolaire, mais celui des professionnels travaillant en extérieur (techniciens et ingénieurs en génie civil notamment), avec:
368536843690
  • un jeu réduit de seulement 6 applications avec la suppression de tout ce qui était spécifiquement mathématique
  • l'ouverture à des formats de données non propriétaires:
    • comme le CSV, importable et exportable à partir des applications Tableur et Statistiques
    • ou encore les TXT pour les programmes
  • un lecteur de carte mémoire SD
  • un écran rétroéclairé
  • des boutons latéraux
  • une résistance aux intempéries et autres agressions extérieures
  • un clavier éclairé


Devant les spécifications techniques, nous pensions à un développement qui se serait basé sur la calculatrice Graph 95, dont le boîtier aurait été ici redésignée dans une version deluxe, ce que la Graph 35+USB ci-dessus a confirmé.

3828Aujourd'hui découvrons enfin, grâce à la communauté chinoise cnCalc.org, la carte mère de ce nouveau modèle ! :bj:
Comme sur Graph 95, on retrouve bien:
  • le lecteur de cartes mémoire directement monté sur la carte mère
  • l'architecture en 3 puces:
    • processeur à l'emplacement U101 (sans référence, comme d'habitude chez Casio)
    • mémoire RAM à l'emplacement U201 (anormalement sans référence)
    • mémoire Flash-ROM de 4Mo à l'emplacement U202 (une MX29LV320 de chez MXIC)

La carte mère porte en début de référence le code du modèle, ici LY787. On y remarque également 3 petits jumpers identifiés en rouge 1-2-3, dont l'utilité nous est à ce jour inconnue.

38273826Voici enfin la carte électronique des boutons latéraux, et l'autre face de la carte mère montrant que chaque touche à l'exception des flèches dispose de son éclairage individuel ! :o

De quoi sans doute justifier partiellement le prix très élevé de ce modèle malgré une technologie du siècle dernier.


Source : http://www.cncalc.org/forum.php?mod=vie ... 8#lastpost
Link to topic: Découvre la carte mère Casio fx-FD10 Pro (Comments: 0)

TI-Nspire Zoom nouvelle Nspire CX HW-O blanche à batterie Samsung ?

New postby critor » 14 Sep 2014, 23:52

38123819Hier, nous vous annoncions l'arrivée de nouvelles TI-Nspire CX disposant d'un nouveau standard de batterie, et nous avions de bonnes raisons de croire qu'il s'agissait d'une batterie Samsung.


3822Ce soir, découvrons plus en détail les nouveautés. D'une part, les TI-Nspire CX concernées sont apparemment les révisions matérielles O et ultérieures, après déchiffrage du numéro de série ci-contre.


3824Vues de face, elles sont donc munies des nouveautés de design apportées depuis la révision matérielle M, avec notamment l'ergot protégeant contre l'enfoncement accidentel de la touche :nsho: .


3823La nouvelle batterie a l'air assez carrée, et quelques calculs nous donnerait un rapport hauteur/largeur de 1,17-1,18 comme pour les batteries Samsung Galaxy S4, contre 1,22-1,24 pour les Samsung Galaxy S3 et 1,28-1,29 pour les Samsung Galaxy S2.
Toutefois ne crions pas victoire trop vite, car quelques calculs de proportionnalité nous donneraient apparemment des dimensions inférieures à celles des batteries Samsung Galaxy S4. :(

La nouvelle batterie a donc le merveilleux avantage de se connecter et se déconnecter ultra facilement car utilisant un simple contact à 3 broches - enfin, plus besoin de prise ou de fils ! :bj:


3825Découvrons enfin les spécifications de cette nouvelle batterie:
  • Tension: 3,7 Volts
  • Capacité: 1,2 Ah (1200 mAh)
  • Energie: 3,7 x 1,2 = 4,44 Wh
Il n'y aurait donc pas de changements de spécifications par rapport aux anciennes batteries.


Crédits photos : TechPoweredMath

TI-Nspire Python sur TI-Nspire, le point de vue français

New postby critor » 14 Sep 2014, 16:03

Si Java est le langage de programmation de référence dans nombre de formations supérieures avec une composante informatique, le concept de programmation orientée objet incontournable dans ce cas n'est peut-être pas la meilleure façon de débuter. Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs.

Aussi, la découverte de la programmation dès le début de l'enseignement supérieur utilise bien souvent d'autres langages:
  • langages logiques (Scheme, LISP...) en Université
  • langages fonctionnels (Maple...) en CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles: MPSI, PCSI, PTSI...)
  • langages de script (PHP, Javascript, Lua, Python...) dans les STS (Section de Techniciens Supérieurs: BTS, BTSA...)


Après un discret passage au lycée avec la défunte "option informatique" du BAC au siècle dernier, l'algorithmique et la programmation reviennent par la grande porte dans l'enseignement secondaire.
En effet, ces thèmes sont inscrits au programme obligatoire de Mathématiques initié en 2009 en Seconde, et concernent toutes les séries générales et technologiques de la Seconde à la Terminale.
Les instructions officielles n'imposent aucun langage de programmation, et parlent simplement du langage de programmation de la calculatrice, ou de l'utilisation de logiciels.
L'enseignant disposant dans sa classe d'une majorité de calculatrices similaires aura sans doute tendance à appliquer avec le langage TI ou Casio selon le cas.
Les autres préfèreront peut-être aller en salle informatique utiliser un logiciel comme Algobox, Scratch, Xcas ou Python.

Depuis la rentrée 2012 en Terminale S, une nouvelle spécialité ISN (Informatique et Sciences du Numérique) permet entre autres d'approfondir ces thèmes avec la programmation d'algorithmes de tri/recherche dans des objets composés (listes, tableaux, arbres), la programmation de robots, et la réalisation d'un projet comptant pour le BAC.
L'enseignant reste là encore libre de son choix, mais les instructions officielles précisent de choisir un langage répondant aux critères suivants:
  • simplicité d'utilisation
  • liberté d'installation
  • présence d'outils associés
  • existence d'une communauté d'utilisateurs
  • existence de bibliothèques facilitant le développement
A la rentrée 2013, les premiers bacheliers ayant bénéficié d'un enseignement de l'algorithmique et programmation dès le lycée débarquent enfin dans l'enseignement supérieur et bénéficient de nouveaux programmes de Mathématiques, notamment en BTS où comme au lycée l'enseignant a toute liberté sur le choix du langage de programmation.

Mais d'autres filières ont opté pour des choix différents. En effet à partir de la rentrée 2013, le langage de script Python avec ses bibliothèques Numpy, Scipy et matplotlib, devient le langage de référence pour la matière Informatique en CPGE scientifique, remplaçant ainsi Maple.



A notre avis, le langage de script Python fait partie des bons langages avec lesquels on peut débuter la programmation.
Nous pensons également que les très nombreuses ressources qui vont être produites dans le contexte des CPGE (cours, exercices, devoirs...) vont contribuer à l'expansion de l'utilisation du Python à d'autres filières de l'enseignement supérieur comportant une "initiation" à l'algorithmique et à la programmation, malgré l'absence d'instructions officielles en ce sens: enseignement de Mathématiques en BTS, et peut-être même premiers cours d'Informatique à l'Université.

Au delà de l'enseignement supérieur, dans une continuité BAC-3/BAC+3 il nous semblerait fort logique que le Python devienne également de fait le langage de référence pour la spécialité ISN en Terminale S, répondant parfaitement aux critères officiels, et permettant ainsi déjà aux élèves de se préparer à la poursuite d'études supérieures.

Il se pourrait même, les enseignants d'ISN étant bien souvent des enseignants de Mathématiques, que le Python tende à s'étendre au programme obligatoire de Mathématiques de la Seconde à la Terminale.
Dans le contexte actuel le phénomène sera sans doute marginal, puisque les élèves ne disposent que de leur calculatrice au BAC pour résoudre les problèmes d'algorithmique, et que celle-ci ne comprend pas le Python.
Mais cela pourrait bien changer à moyen terme, nombre d'Académies expérimentant actuellement l'usage d'un ordinateur portable ou d'une tablette tactile individuelle en classe, appareils sur lesquels on peut sans problème installer Python. Lorsque leur usage sera généralisé en classe, il sera logique d'autoriser ces mêmes outils aux examens.



Dans la perspective de cette expansion du Python, TI-Planet a décidé de prendre les devants et de réaliser un portage de "Micro Python" pour la TI-Nspire.

Texas Instruments a certes bien doté la TI-Nspire d'un langage de programmation de type script, mais il s'agit du Lua et non du Python. C'est un assez bon choix pour l'efficacité d'exécution, mais il est beaucoup moins populaire. De plus, Texas Instruments n'a pas doté la calculatrice d'un éditeur pour ce langage. Officiellement, il faut utiliser le logiciel TI-Nspire sur ordinateur pour saisir son programme, et ensuite le transférer sur la calculatrice pour l'y exécuter... ce serait un véritable cauchemar en classe. Heureusement il existe des outils tiers on-calc, comme oclua et Jens' Script Editor.

Il serait très complexe - et très lent - d'émuler un langage de script aussi complet que le Python dans un autre langage de script comme le Lua. Dans le cas de la Nspire, c'est encore plus difficile, car l'implémentation du Lua par TI est amputée des fonctions standard importantes: toutes les fonctions d'entrée-sortie (package "io") et fonctions utilitaires pour le système et les processus (package "os"). Aussi, le choix d'utiliser le jailbreak Ndless pour le développement, afin d'exécuter directement sur la calculatrice une recompilation du code C++ de "Micro Python", était le seul choix possible.



Image

Chers élèves et enseignants de CPGE, BTS, ISN, vous pouvez dès à présent éditer et exécuter vos programmes Python sur votre TI-Nspire (même si ce n'est pas encore très facile à utiliser, nous allons rédiger un tutorial dans les prochains jours), à condition qu'elle ne soit pas trop récente.

En effet, Texas Instruments combat activement le jailbreak Ndless permettant d'exécuter du code natif tiers (c'est-à-dire des applications non officielles aussi appelées 'homebrews'), afin de donner des garanties aux autorités régulant les examens dans d'autres pays que la France où il y a publication d'une liste de modèles autorisés après analyse de leurs capacités.

C'est certes compréhensible pour le business, mais totalement contre-productif dans le cas qui nous intéresse ici.

3572Pour s'exécuter sur TI-Nspire, "Micro Python" autre besoin du jailbreak Ndless qui nécessite lui-même les versions Nspire 3.1 ou 3.6. La dernière version 3.9 équipant d'origine les nouvelles calculatrices achetées n'est pas gérée à ce jour.
De plus, il est à ce jour impossible sur les calculatrices récentes (révisions matérielles J et ultérieures depuis la rentrée 2012) de revenir à une version antérieure une fois la 3.9 installée.
39Par contre ce sera certes possible, mais pénible de le faire sur les calculatrices plus anciennes (nécessité d'utiliser une interface de reprogrammation externe).





Très chers élèves et enseignants de CPGE, BTS et ISN, nous n'avons en conséquence qu'une seule chose à vous conseiller: achetez votre TI-Nspire d'occasion, en vérifiant bien que le vendeur n'a pas déjà mis à jour en version 3.9.

Espérons que Texas Instruments saura rapidement apporter une solution, car les TI-Nspire sont à notre avis sur le point de rater le train, même si les conséquences pour TI seront probablement limitées par l'absence de concurrence de grande ampleur sur le marché des calculatrices haut de gamme...
Nous savons pertinemment qu'un module Python prendrait de la place et ne servirait pas à tout le monde. Il serait peut-être temps d'abandonner la vision "universelle" de l'unité TI-Nspire et de proposer des applications que l'utilisateur pourrait librement choisir d'installer ou pas, comme c'est le cas sur la quasi totalité des autres calculatrices graphiques du marché.
Nous savons que c'est techniquement possible, puisqu'il existe un dictionnaire bilingue anglais-chinois officiel optionnel pour les TI-Nspire commercialisées en Chine.

Une application Python officielle optionnelle serait à notre avis un bon compromis. L'ouverture officielle de la plate-forme Nspire à la programmation en code natif serait bien entendu encore mieux, mais ne rêvons pas.


Vous voulez aider dans cet effort ? Faites savoir à TI que pouvoir profiter du Python sur Nspire est important pour vous ! Il vous suffit d'envoyer un email a ti-cares@ti.com avec par exemple un contenu de la sorte (à adapter dans votre contexte bien sûr) :
Spoiler: Afficher
Bonjour,

[INTRODUCTION :]
Depuis quelques semaines, des programmeurs ont montré la possibilité de faire fonctionner sur TI-Nspire une version "allégée" de l'interpréteur Python.
Voir http://ti-pla.net/t15140 pour un aspect technique et http://ti-pla.net/t15191 pour son role au sein de l'éducation en France.

[ARGUMENTS DE BASE :]
Malheureusement, cela exige d'utiliser le jailbreak Ndless... et de nombreux utilisateurs ne pourront donc pas en profiter, car celui-ci ne fonctionne pas sur la dernière version de l'OS.

Python est le langage de script le plus enseigné en Europe dans les lycées et universités. Ce serait vraiment un atout que de permettre le développement de cet outil sur une calculette telle que la Nspire.

[ARGUMENT(S) PERSONNEL(S) :]
En tant que professeur, je suis sur le point de conseiller à mes élèves d'acheter de nouvelles calculatrices, mais je serai d'autant plus enclin à leur conseiller la Nspire qui est déjà une très bonne calculette si, en plus, elle leur permettait d'écrire des programmes en Python, langage qui est à leur programme.

[CONCLUSION :]
C'est pourquoi, je vous demande si vous pouvez faire en sorte que ce langage soit accessible pour tous sur cette plateforme.

D'avance merci pour tous les efforts que vous voudrez faire pour accéder à cette requête.

[VOTRE PRENOM ET NOM]
[VOTRE PROFESSION]
[AUTRES INFOS SI BESOIN]




Téléchargements :
Link to topic: Python sur TI-Nspire, le point de vue français (Comments: 17)

TI-Nspire Nouvelles TI-Nspire CX blanches avec batterie Samsung Galaxy

New postby critor » 13 Sep 2014, 22:08

Les TI-Nspire CX de la rentrée 2014 accueillent une toute nouvelle batterie standard, apparemment compatible Samsung Galaxy ! :bj:
2014 redesigned TI-Nspire CX come with a brand new standard rechargeable battery which looks Samsung Galaxy-compatible ! :bj:

Depuis la numérisation de la dernière version 3.2.4.2 du logiciel de diagnostics TI-Nspire CX l'année écoulée, nous savions que Texas Instruments avait l'intention de changer des choses au niveau de la batterie.
Since the dumping of the latest 3.2.4.2 TI-Nspire CX diagnostics software version CX last year, we've known that Texas Instruments was intending to change things with the battery.

38113816
En effet, dans le menu "Battery Test", le test "Battery Pack Test" se voit désormais scindé en deux :
Indeed, in the "Battery Test" menu, the "Battery Pack Test" has now been splitted into two different tests :
  • "Getac Battery Test"
  • "Samsung Battery Test"

Il était donc prévu que les TI-Nspire CX puissent être équipées de batteries de marque Getac ou Samsung. Et si il y a eu besoin de scinder le menu, c'est qu'elles ne fonctionnent pas de la même manière, qu'il y a du changement, que quelque chose de gros se prépare... ;)
So it was planned that the TI-Nspire CX could be fitted with batteries from different brands, Getac or Samsung. And if the menu had to be split, it's that they do not work the same way, that there is some change, that something big is preparing ...;)

381738123813
La comparaison des tests en question sur les ancienne et nouvelle versions du Diags semble indiquer que les batteries que nous utilisions jusqu'à présent étaient des 'Getac'. En effet, le test des batteries 'Samsung' indique un couple de tensions différent, 3.78/3.94 Volts au lieu de 3.6/3.9 Volts.
Comparing those tests on both old and new versions of the Diags suggests that the rechargeable batteries we've been using up to now were 'Getac' batteries. Indeed, the 'Samsung' battery test indicates a different voltage couple, 3.78/3.94 Volts instead of 3.6/3.9 Volts.

3671
Déjà nous découvrions en mai dernier une évolution mineure des batteries TI-Nspire CX, avec l'utilisation d'une nouvelle prise munie d'un ergot que l'on pouvait enfin débrancher sans avoir à aller chercher d'outil ou à tirer sur les fils ! :bj:
Mais ce n'était pas la nouvelle batterie attendue, les spécifications étant identiques.
We already found some change with the rechargeable batteries in May 2014, with the use of a new plug that could be easily disconnected without having to pick up some tool or to pull on the wires ! :bj:
But it was not the expected new rechargeable battery, as the specifications were the same.

3818
Et bien cette nouvelle prise de batterie aura été finalement fort peu utilisée, car voici déjà pour cette rentrée 2014 de toutes nouvelles TI-Nspire CX ! :D
Comme vous le voyez, le dos est désormais blanc au lieu de noir, avec un couvercle de batterie totalement différent, suggérant l'utilisation d'une nouvelle batterie de forme allongée.
Well this new battery plug will have been very little used because we're finally getting redesigned TI-Nspire CX for back to school 2014 ! :D
As you can see, the back is now white instead of black, with a totally different battery cover, suggesting the use of a new longer rechargeable battery.

3819
Batterie que nous découvrons enfin ci-contre, et qui effectivement ressemble énormément à celle des Samsung Galaxy. :~o
Génial, il n'y a plus besoin de fils ni de prise - la connexion se fait désormais par simple contact ! :bj:
The rechargeable battery we finally discover is actually very similar to the one from the Samsung Galaxy. :~o
Great, there are no wires or plug anymore - just put in the battery and it's immediately connected ! :bj:

27683814
Les mauvaises langues diront peut-être que TI a copié HP qui utilise une batterie de Samsung Galaxy S3 pour ses calculatrices HP-Prime... Mais il n'en est rien puisque le logiciel de diagnostics TI-Nspire CX 3.2.4.2 incluant le support des nouvelles batteries Samsung date du 17 janvier 2013, date à laquelle la calculatrice HP-Prime n'était pas encore sortie et même pas encore annoncée d'ailleurs.
Some may say that TI did copy HP which was using a Samsung Galaxy S3 battery for its HP-Prime calculators... But this is not the case, as the TI-Nspire CX 3.2.4.2 diagnostic software including the support for the new Samsung rechargeable batteries was build on January 17 2013, and the HP-Prime hadn't even been announced nor released at that time.


Crédits photos :
Pictures sources :

-
Search
Calc :
-
Featured topics
10€ remboursés pour tout achat d'une TI-83 Plus.fr USB jusqu'au 30 septembre !
Convert your images and PDF documents for TI-Nspire and HP-Prime !
Jailbreak your TI-Nspire for the best of gaming and modding !
Promo Jarrety/TI-Planet: la TI-Nspire CX CAS à seulement 142€ TTC port inclus!
Offre Jarrety/TI-Planet: la TI-84 Plus C Silver Edition (couleur) à seulement 109€ TTC port inclus!
Transforme ta TI-Nspire CX en console de jeux Nintendo Game Boy Advance!
123456
-
Donations
For more contests, more prizes, helping us pay the server and domains...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Discover the the advantages of a donor account !JoinRejoignez the donors and/or premium !les donateurs et/ou premium !

Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
245 utilisateurs:
>219 invités
>19 membres
>7 robots
Record simultané (sur 6 mois):
2546 utilisateurs
 (18/06/2014)
-
Affiliates
Texas Instruments France
education.ti.com/france
 (français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (anglais)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (français)