π
<-
[^]

News 2014
October (24)
August (18)
July (23)
June (100)
May (57)
April (59)
March (55)
January (32)

News 2013
October (67)
August (50)
July (43)
June (194)
May (92)
April (102)
March (45)
January (51)

News 2012
October (64)
August (63)
July (53)
June (132)
May (88)
April (74)
March (56)
January (59)

News 2011
October (55)
August (31)
July (27)
June (71)
May (61)
April (33)
March (35)
January (24)

News 2010
October (11)
August (8)
July (15)
June (9)
May (3)
April (3)
March (1)

News 2009
August (3)
July (1)
June (2)
May (1)
April (2)
March (1)

Casio Allemagne publie une application de pompes

New postby critor » Yesterday, 14:08

L'information fait actuellement la une du site officiel, Casio Allemagne nous sort une application pour calculatrices Casio, "Formel".

Quoi de spécial ? Habituellement les applications Casio sont développées dans toutes les langues, publiées sur le site anglais international et ensuite éventuellement annoncées et référencées par les sites spécifiques à chaque pays. Autrement dit, les équipes locales à chaque pays de Casio ne prenaient en apparence aucune initiative ou liberté en terme de développement, se contentant de faire remonter les demandes ou problèmes et d'informer leurs utilisateurs lors des mises à jour. C'est donc une initiative historique ! :bj:

Il s'agit donc ici d'une application en allemand, disponible uniquement via le site de Casio Allemagne. Le faux ami "Formel" ne doit toutefois pas vous induire en erreur. Rien à voir avec le calcul formel, puisque c'est le mot allemand pour 'formule'. 'Formel' est donc une application de formules ciblant l'enseignement secondaire et se déclinant en deux versions :
  • une version pour les calculatrices Graph 75/85/95 et 35+USB transformées
  • une version pour les calculatrices couleur Prizm/fx-CG
ImageImage


Algèbre, analyse, fonctions, statistiques... L'application couvre tous les thèmes du lycée. :)
Elle est de plus de très bonne facture, chaque formule se voyant affichée en écriture naturelle, décrite et expliquée, et parfois même illustrée, et même en couleur sur les Prizm/fx-CG.

ImageImageImage


Mais, au final... Il y a quand même un petit truc qui me dérange, mais comment dire...
Ah oui, je sais. Depuis quand est-ce qu'un constructeur de calculatrices graphiques, à part Lexibook bien sûr, se met-il à publier de vulgaires pompes ?

Peut-être allez-vous dire que c'est l'hôpital qui se moque de la charité (ou l'inverse), mais si vous y vérifiez à deux fois vous constaterez que l'équipe TI-Planet ne développe et ne publie aucune pompe.
Nous développons et publions de 'véritables' programmes dynamiques, qui permettent à l'utilisateur certes accessoirement de se remémorer une ou plusieurs formules, mais surtout de les utiliser et appliquer, lui permettant ainsi de multiplier à l'infini le nombre d'exemples. Par là-même, le programme rend intelligibles ces formules auprès de l'utilisateur, lui permettant même de terminer de leur donner un sens si ce n'était pas encore le cas.

En ce qui concerne les véritables et bêtes pompes statiques comme ce que vient de développer Casio-Allemagne, nous préférons laisser à l'utilisateur le soin de se les confectionner lui-même via divers formulaires en ligne que nous avons développés, et c'est également le choix du site communautaire Planete-Casio.
Nous pensons en effet rendre davantage service à l'utilisateur en lui laissant la tâche d'avoir à concevoir ses propres pompes, car dans ce cas il en connaîtra le contenu et sera capable de retrouver rapidement l'information cherchée. Alors qu'une personne mettant dans sa calculatrice un PDF de plusieurs 100aines de pages qu'elle n'a jamais lues, ne gagnera que le droit de perdre un temps énorme pendant son devoir/examen/concours à chercher où peut bien se trouver l'information nécessaire, et si seulement elle y est...

On faisait ça à la fin des années 90 voir jusqu'au début des années 2000, lorsque les sites communautaires de calculatrices étaient encore balbutiants... Là Casio Allemagne me semble débarquer dans le monde communautaire avec une bonne décennie de retard.



Non décidément, Casio nous avait habitués à des applications bien mieux pensées pédagogiquement jusqu'à présent.

Que Casio Allemagne souhaite se mettre à développer des applications pour offrir peut-être des choses plus utiles aux européens que dans la vision peut-être un peu lointaine de Casio Japon, j'approuve à 100%.

Mais visiblement, il va falloir faire preuve d'un peu plus de recul pédagogique pour la prochaine fois.




Source : http://www.casio-schulrechner.de/de/presse/detail/1664/ via http://dynatech.de/infos/news.php

Téléchargement : http://edu.casio.com/support/de/

Transforme tes prototypes Nspire TouchPad en vraies Nspire

New postby critor » 28 Oct 2014, 18:29

En 2010 et 2011, le marché de l'occasion a été inondé en France de prototypes de TI-Nspire ClickPad fabriqués début 2007, soit avant le lancement de la TI-Nspire.
Cela était reconnaissable par l'affichage par le Boot1 et le Boot2 d'un symbole spécial en haut à gauche de l'écran de démarrage.

Les Boot1 et Boot2 incluent en fait des clés leur permettant de vérifier la signature électronique de tout code exécutable qu'ils lancent. Le Boot1 vérifie le Boot2 ou le logiciel de Diagnostics avant de le lancer, et le Boot2 vérifie l'OS avant de le lancer.
Et ce symbole signifiait en fait que les versions spéciales de Boot1 et Boot2 programmées sur ces prototypes n'incluent pas les clés de production, mais les clés de développement.

En conséquence, il n'était pas possible de mettre à jour ces prototypes avec les OS et Boot2 récents dont nous disposions à l'époque, car ils provenaient bien évidemment du site de Texas Instruments et avaient donc été signés avec les clés de production... jusqu'à-ce que nous trouvions un moyen de reprogrammer le Boot1 sur ces prototypes après avoir développé un Ndless spécial pour les vieux OS 1.1 et 1.2 qu'ils utilisaient ;)
Et inversement, nous avions testé à l'époque qu'il n'était pas possible d'installer les OS de développement récupérés sur ces prototypes sur des TI-Nspire de production commercialisées.

Cela signifiait donc qu'en 2007 il y avait donc deux types de TI-Nspire dans les locaux de développement de Texas Instruments :
  • des TI-Nspire avec des Boot1/Boot2 de développement, destinés à tester des images signées avec les clés de développement et non prévues pour être diffusées sur le site de Texas Instruments
  • des TI-Nspire avec des Boot1/Boot2 de production, destinés eux à tester des images signés avec les clés de production et potentiellement diffusables sur le site de Texas Instruments


Or, c'est maintenant le marché de l'occasion Chinois qui depuis l'année dernière se retrouve inondé de prototypes de TI-Nspire TouchPad. Et le tout dernier dont la communauté chinoise cnCalc.org nous a fait part vient bouleverser les règles établies...
Et oui malgré tout, les TI-Nspire nous cachent encore quelques petits secrets. ;)

Ce prototype donc disposait bien d'un OS de développement, le 2.0.0.717, mais bizarrement l'icône indiquant un fonctionnement en mode de développement sur l'écran de démarrage n'apparaissait qu'autout de 50% de la barre de chargement, soit lors du lancement du Boot2. :o

Ce prototype était donc muni d'un Boot1 de production qui acceptait de lancer le Boot2, ce dernier étant donc également un Boot2 de production.
Mais malgré cela le Boot2 passait en mode de développement et n'acceptait que des OS de développements. Que se passait-il ? :#roll#:

Et bien il semble en fait que les Boot2 de production puissent passer en mode de développement si ils trouvent à la racine du système de fichiers un dossier "Developper Unit" avec dedans un fichier 'devunit.cer.tns'. Et cela explique également l'activation à 50% du chargement, puisque le Boot1 sur TI-Nspire n'a pas accès au système de fichiers.

Il resterait toutefois encore à découvrir si ce fichier 'devunit.cer.tns' permet de faire passer toute TI-Nspire en mode de développement, ou si il est spécifique à chaque machine en étant par exemple basé sur un cryptage de l'identifiant de la machine disponible à l'écran "A propos". ;)


Mais bref, avec cette nouvelle méthode, Texas Instruments n'a donc plus besoin de différentes TI-Nspire pour tester ses futurs OS. La même TI-Nspire peut aussi bien servir à tester les OS de production, que les OS de développement une fois l'activation de ce mode. :bj:



La méthode de transformation de prototypes en modèles de production que nous avions développée du temps des TI-Nspire ClickPad n'est pas appliquable aux prototypes TI-Nspire TouchPad EVT/DVT qui inondent la Chine. Pour la simple et bonne raison qu'elle nécessite Ndless, que les seuls OS de développement pour lesquels il existe une version de Ndless sont les 1.1 et 1.2, et que la protection anti-downgrade des prototypes TI-Nspire TouchPad venant avec un OS 2.0 interdira une telle installation.



312Mais bonne nouvelle désormais pour tout-le-monde : si vous récupérez un prototype TI-Nspire (que ce soit ClickPad, TouchPad, CM ou CX), qu'il est en mode de développement comme illustré ci-contre et refuse toute mise à jour, vérifiez la présence d'un dossier "Developper Unit" à la racine de la calculatrice avec dedans un fichier 'devunit.cer'.
Si ce fichier est présent bonne nouvelle, cela veut dire que le prototype n'est pas bloqué en mode de développement, et que ce dernier est désactivable ;)
Dans ce cas renommez simplement ce dossier. Au prochain redémarrage, le Boot2 ne trouvant plus le fichier 'devunit.cer.tns' va rester en mode de production, ce qui refusera le lancement de l'OS de développement inclus et déclenchera sa désinstallation. Vous serez alors capables d'installer un OS de production récent donnant une toute nouvelle vie à votre prototype ! :D
Méthode ultra-simple, testée avec succès par nos amis chinois à notre demande ! ;)


TI-Planet - Demandez-nous la Lune ! ;)



Source : http://www.cncalc.org/thread-10143-2-1.html

Convertis tes TNS en XML avec TNS2XML v2!

New postby Excale » 28 Oct 2014, 14:27

Pour les quelques personnes qui seront intéressées, TNS2XML a été mis-à-jour, ou plutôt, totalement refait.

TNS2XML vous permet de récupérer le "code interne" des fichiers TNS pour Nspire, à savoir du XML et des ressources (surtout les images en fait...).
C'est un programme qui fonctionne directement sur la calculatrice. Pour ceux qui se demandent pourquoi il n'en existe pas une version qui fonctionne sur ordinateur, il y a au moins deux raisons à cela:
-c'est plus facile à faire sur la calculatrice
-TI a un brevet sur une partie de la décompression

Il fonctionne maintenant avec Ndless 3.1 et 3.6.

Normalement, vous pouvez même récupérer le XML des fichiers tns crées avec OS 3.9 en utilisant l'OS 3.1.

Je rappelle aussi au passage la solution partielle (puisqu'on ne peut pas tout récupérer) qui fonctionne directement sur ordinateur: Le Levak's Clipboard Dumper

Et le lien, c'est par ici: TNS2XML
Link to topic: Convertis tes TNS en XML avec TNS2XML v2! (Comments: 6)

Tableau de variations, enfin sur Casio Graph

New postby critor » 28 Oct 2014, 13:25

Scientifix de la communauté Planète-Casio, vous offre aujourd'hui TABVARI,programme d'étude de fonctions pour toutes calculatrices Casio Graph récentes.

Les modèles compatibles incluent en effet les Graph 35+USB, Graph 75/85/95, et même les calculatrices d'entrée de gamme Graph 25+Pro.

Le programme vous propose donc de réaliser l'étude d'une fonction en fournissant son tableau de variations, ainsi que le tableau de signe de sa fonction dérivée.

Cela existait déjà sur Casio Classpad, mais sur les calculatrices Casio Graph dépourvues d'un moteur de calcul formel, c'est à ma connaissance une première.


Attention toutefois à bien prendre ce programme comme une aide pour guider votre recherche ou vérifier vos résultats, et non comme un outil donnant la réponse.

L'étude d'une fonction est un processus complexe nécessitant outre la fonction dérivée des outils qui ont presque entièrement disparu du programme de l'enseignement secondaire (les limites) et dont la programmation n'est donc plus à la portée d'un lycéen, encore moins sur une calculatrice dépourvue de moteur de calcul formel.

L'algorithme naif implémenté ici effectue un simple balayage et trouve donc des valeurs approchées d'extrema. Il sera très facile de lui faire afficher des choses fausses sur nombre d'exemples.



Téléchargement : http://www.planet-casio.com/Fr/programm ... howid=2677

Source : http://www.planet-casio.com/Fr/forums/t ... 85-95.html
Link to topic: Tableau de variations, enfin sur Casio Graph (Comments: 17)

Prototype TI-Nspire TouchPad EVT avec version TI-84 2.43.008

New postby critor » 27 Oct 2014, 22:18

Aujourd'hui nos amis de la communauté chinoise cnCalc.org nous font découvrir un nouveau prototype de calculatrice TI-Nspire TouchPad non-CAS qu'ils ont récupéré.

Le compartiment de batterie ici ouvert suggèrerait à priori qu'il s'agit d'un prototype assez ancien :
  • En effet d'une part la batterie présente un cercle vide à la place de l'information de recyclage présente sur les batteries fournies avec les modèles commercialisés
  • La batterie indiquerait aussi avec son 'datestamp' (timbre à date) F-1009 en fin de numéro de série une fabrication en octobre 2009, alors que ce modèle ne sera commercialisé que pour la rentrée 2010
Mais bon, ça ne prouve rien de façon irréfutable pour le moment, car une batterie, ça se remplace...


Par contre nous avons aussi au dos d'autres grosses différences avec les modèles de production, comme :
  • un usinage assez grossier de la plaque de plastique, sans aucune finition pour la protéger.
  • un bouton de déverrouillage du clavier blanc au lieu de noir
  • un numéro de série indiquant "PCB-EVT-NOT FOR SALE 294 P-1109"
Voilà qui nous parle davantage. Il n'agirait donc d'un prototype de niveau 2 (EVT) fabriquée en novembre 2009.

En effet selon la classification du musée Datamath, il y a 5 phases de production chez TI des premiers prototypes à la commercialisation d'un nouveau modèle :
  1. PROTO (Prototype)
  2. EVT (Engineering Validation Tests)
  3. DVT (Design Validation Tests)
  4. PVT (Production Validation Tests)
  5. MP (Mass Production)
Il s'agit donc d'un prototype assez ancien présentant nombre de différences avec le modèle de production, et donc d'autant plus intéressant. ;)

L'ouverture de la machine confirme déjà l'utilisation de la grosse puce ASIC "TI-NS2007C-0" équipant les TI-Nspire de production à partir de la génération TouchPad.

Intéressons-nous maintenant à la partie logicielle. L'écran de démarrage avec le petit carré en haut à gauche nous suggèrerait que la calculatrice utilise une version de développement du Boot2, et qu'en conséquence il ne serait possible que d'installer et lancer des versions de développement de l'OS, pas les versions de production distribuées sur le site de Texas Instruments.

Mais en fait lorsque nous arrivons à l'exporateur de fichiers, nous remarquons la présence d'un dossier "Developper Unit" contenant un fichier "devunit.cer". Il semblerait donc ici que les clés de développement utilisées par le Boot2 soient stockées dans le système de fichiers, et on pourrait faire l'hypothèse que leur suppression ou renommage rebasculerait le prototype en mode de production et permettrait sa mise à jour vers les OS de production 2.x ou 3.x.

Ce prototype fait apparemment tourner une version 2.0.0.717 de l'OS que la communauté cnCalc.org a été capable de dumper en suivant nos instructions.
Nous pouvons donc rajouter que cet OS a été compilé le 6 novembre 2009, alors que la version 2.0.0.1188 qui accompagnait les premières TI-Nspire TouchPad de production pour la rentrée 2010 datait du 23 février 2010.
Il y a donc 471 recompilations de l'OS qui séparent ces deux versions en l'espace de 3 mois et demie - en gros cela nous donne sur cette période 135 recompilations par mois - visiblement ça bossait dur chez TI à cette époque ;)

Pour finir rappelons que les TI-Nspire non-CAS monochromes disposaient d'un clavier amovible pouvant être remplacé par un clavier de TI-84 Plus qui déclenchait le lancement d'un émulateur de TI-84 Plus intégré à l'OS. Cet émulateur utilisait des versions d'OS spéciales non installables sur de vraies TI-84 Plus, et dont la numérotation se terminait par un chiffre pair. Pour rappel :
OS TI-Nspire
OS TI-84 inclus
OS contemporain
véritables TI-84 Plus
1.1
2.42
2.41
1.2
2.44
2.43
1.3-1.6
2.46
1.7
2.48
2.0-2.1
2.54MP
2.53MP
3.0-3.9
2.56MP
2.55MP


On pourrait donc ici s'attendre à un OS de TI-84 inclus intermédiaire entre les versions 2.48 et 2.54MP. Et bien non grosse surprise, le branchement d'un clavier TI-84 nous révèle contre toute attente une version 2.43.008 que nous ne nous expliquons pas à ce jour. :o



Téléchargement : OS TI-Nspire 2.0.0.717

Source : http://www.cncalc.org/forum.php?mod=vie ... 143&page=2 (en chinois)

Nouveau mode nPDF révolutionnaire dans mViewer GX Creator

New postby critor » 27 Oct 2014, 15:48

Dans un article précédent, nous vous présentions la version alpha de nPDF, le premier véritable lecteur de documents PDF pour TI-Nspire.
La performance technique était certes honorable, mais le lecteur n'en restait pas moins inutilisable en pratique avec une interface utilisateur des plus minimalistes:
  • vous obligeant à lâcher et réappuyer sans arrêt sur les touches pour faire défiler une page
  • vous obligeant aussi à faire défiler jusqu'en haut/bas d'une page pour passer à la page précedente/suivante, opération non instantanée que l'on pouvait déclencher par erreur puisqu'il n'y avait pas de barres de défilement
  • ne gérant pas les défilements en diagonale
  • vous obligeant donc à parcourir toutes les pages 1 à n pour visualiser la page n+1
  • et ne gérant aucun zoom, la plupart des PDF de texte étant alors illisibles
Comptons aussi de de gros problèmes de stabilité/fiabilité (qui ne sont pas une surprise pour un projet d'une telle ampleur), qui m'avaient amené à recommencer la vidéo de l'article plusieurs fois.

Depuis, Legimet a entièrement retravaillé son lecteur qui est désormais beaucoup plus fiable/stable et passe en version bêta.
Quelques fonctionnalités "user-friendly" ont également été rajoutées, comme :
  • la gestion des événements continus sans plus avoir à réenfoncer les touches
  • le support du zoom in/out
  • des touches de raccourci pour passer à la page suivante/précédente
  • un raccourci pour saisir un numéro de page à laquelle aller directement - :nsct: :nsg:
C'est mieux mais cela reste encore insuffisant pour une utilisation aisée en tant que lecteur d'eBooks.
Aussi, j'ai apporté nombre d'améliorations au code source disponible publiquement sur GitHub :
  • gestion des événements simultanés (notamment, défilements en diagonale)
  • en conséquence, passage des touches de raccourcis pour passer à la page suivante/précédente désormais utilisées pour des défilements en diagonale sur :nspl: et :nsmo:
  • suppression du changement de page automatique en défilant jusqu'en haut/bas d'une page
  • ajout de barres de défilement
J'en ai également corrigé plusieurs bugs, qui pouvaient contribuer négativement à la fiabilité/stabilité du lecteur :
  • correction d'une mauvaise allocation du 2ème buffer écran pour le double-buffering (causait aléatoirement des tremblements de l'affichage lors de rafraichissements utilisant le double-buffering)
  • amélioration de la protection contre le débordement de page (ce qui pouvait arriver si on dézoomait en étant proche d'une bordure de page)

Ces modifications ont toutes été soumises au projet mais n'ont pas encore toutes été acceptées.
En attendant, je vous publie donc un fork de nPDF, basé sur la version GitHub du 26 octobre 2014 et incluant toutes les améliorations ci-dessus non encore incluses dans la version officielle. :bj:

Et voici maintenant le résultat de tout ça, avec la vidéo ci-dessous qui contrairement à la précédente n'a pas eu besoin de reprises : ;)

Et oui... on peut désormais avoir le livre de Maths numérique de sa classe dans sa calculatrice et l'utiliser aussi rapidement et naturellement que sa version papier, ordinateur ou tablette ! ;)
Non, vous ne rêvez pas :
  • l'accès à l'explorateur de documents via :nsho: :ns2: est très rapide vu qu'il y a peu de fichiers, puisque contrairement à d'autres solutions on peut ici regrouper autant de pages que l'on veut dans un même fichier PDF ! :bj:
  • des documents PDF de plusieurs 10aines de Mo et 100aines de pages s'ouvrent en seulement quelques secondes ! :D
  • les défilements au sein d'une même page sont ultra-rapides
On reprochera pour le moment :
  • des opérations de zoom et de changement de page qui sont lentes, plus lentes qu'avec d'autres solutions
  • encore une fois, des problèmes de fiabilité et stabilité - alétoirement :
    • blocages (freeze) sur la sortie du programme ou la recherche d'un numéro de page
    • certaines pages qui au bout d'un moment ne se chargent pas et restent blanches (peut-être un problème de mémoire)
En effet, même si nombre de bugs ont été corrigés par Legimet et moi-même et si nPDF ne plante plus sans arrêt comme dans l'article précédent, les plantages restent possibles.

Pour ces raisons et selon moi, nPDF n'est pas encore un bon lecteur de documents pour une utilisation en environnement contraint (professionnel, devoirs, examens, concours...) - mais chacun jugera en fonction de ses propres contraintes et besoins. ;)
Mais si l'auteur peut intégrer mes dernières améliorations ou en faire d'autres allant dans le même sens et continuer d'améliorer la fiabilité et stabilité, nul doute que nPDF pourra devenir le meilleur lecteur de documents sur TI-Nspire, surpassant de loin tous les lecteurs existants ! :bj:
N'hésitez donc pas à l'y encourager sur la page du projet et de toutes les façons possibles, pour peut-être avoir une version stable avant les examens et concours 2015 :
  • reports de bugs
  • demandes de fonctionnalités
  • messages d'encouragement / remerciement
  • donations
  • et même pourquoi pas des contributions au code source ! ;)

Malgré ses défauts, vous souhaitez quand même utiliser nPDF ?
Alors bonne nouvelle - dès aujourd'hui, notre convertisseur en ligne de documents pour calculatrices graphiques, mViewer GX Creator, se dote d'un nouveau mode de génération nPDF. :D

Peut-être vous demanderez-vous quel en est l'intérêt, puisque nPDF est censé pouvoir lire directement les fichiers PDF que vous convertissez en ligne ?
Et bien il y en a plusieurs :
  • rajout correct automatisé de l'extension '.pdf.tns' permettant l'envoi sur la calculatrice, opération qui rebute nombre d'utilisateurs de Windows n'ayant pas connu la 1ère moitié des années 90
  • pour les fichiers PDF non vectoriels (c'est-à-dire contenant des images - fichiers PDF créés par exemple à partir d'un scanner, d'un appareil photo, ou d'une imprimante PDF), générations de fichiers beaucoup plus petits car adaptés aux dimensions de l'écran TI-Nspire, qui prendront donc moins de place, seront plus rapides à ouvrir, et causeront moins de problèmes de stabilité/fiabilité avec les lecteurs nPDF actuels
  • possibilité de scinder un même document en plusieurs fichiers PDF ayant chacun un maximum de pages (par défaut, 10 pages par fichier), permettant là encore de contourner les problèmes de fiabilité/stabilité des lecteurs nPDF actuels


Avec notre nPDF bêta amélioré, la révolution commence dès aujourd'hui sur TI-Nspire ! :bj:
Nous sommes toutefois un peu tristes de devoir laisser sur le bord du chemin ceux qui ont une TI-Nspire en version 3.9, puisque Ndless est nécessaire au fonctionnement de nPDF.



Liens :

Dictionnaires bilingues anglais-chinois pour OS 3.6 et 3.9

New postby critor » 24 Oct 2014, 19:55

Même si cette possibilité n'est presque pas exploitée par Texas Instruments jusqu'à présent, le système d'exploitation (OS pour Operating System) TI-Nspire accepte des modules d'extension permettant d'enrichir ses capacités, un peu comme les applications optionnelles ou add-ins pour les autres modèles.

Le seul exemple à ce jour est celui des dictionnaires bilingues anglais-chinois disponibles pour les calculatrices TI-Nspire CX commercialisées en Chine, les TI-Nspire CX-C, où il devient accessible via le raccourci identifié sur le clavier :nsct: :ns8: , ainsi que par l'option supplémentaire alors rajoutée à l'écran d'accueil. .
ImageImage


Petit problème toutefois, la protection anti-downgrade sur TI-Nspire utilise un numéro de version minimal stocké dans une zone de la mémoire NAND non nettoyable par des manipulations officielles, et ce numéro interdit toutes les versions antérieures, aussi bien en cas de réception d'un OS que d'un module d'extension.
En conséquence, si vous avez un OS en version 3.2.4 ou ultérieure, il vous était impossible d'installer les dictionnaires chinois en version 3.1 disponibles sur notre site. :(

A chaque nouvel OS montant la version minimale installable, TI est donc obligé de rééditer toutes les applications (heureusement ça ne concerne que les dictionnaires à ce jour), en augmentant leur numéro de version pour les rendre installables, et ce de façon totalement artificielle puisqu'il n'y a aucun autre changement derrière.
Peut-être que ça a été mal prévu au départ, et que c'est justement pour cela que cette possibilité n'est pas davantage exploitée.

Vous trouverez donc ci-dessous les nouvelles versions 3.6 et 3.9 de ces dictionnaires installables sur les derniers OS 3.6 et 3.9.


2670Précisons que l'installation de ces dictionnaires nécessitera de plus que votre TI-Nspire CX soit zonée en Chine, ce qui est le cas des TI-Nspire CX-C.
Le zonage de votre calculatrice peut être modifié à l'aide de l'utilitaire 'nsNandMgr'.


Bonne découverte du Chinois avec les dictionnaires bilingues pour votre TI-Nspire CX ! ;)


Liens :

Définis enfin directement tes suites récurrentes sur 82 à 84

New postby critor » 24 Oct 2014, 13:36

Les calculatrices TI-82 Stats, TI-82 Plus, TI-83 et TI-84 permettent de définir et étudier des suites numériques, nouvel objet mathématique introduit en Première générale et technologique.

Toutefois, tu as du vite te rendre compte que l'interface de définition causait plusieurs problèmes par rapport aux usages adoptés dans l'enseignement secondaire français:
  • la majorité des suites que tu rencontres sont définies à partir du rang 0, or la calculatrice définit toujours par défaut au rang 1, valeur qui reviendra après chaque réinitialisation de la machine - et si tu oublies de la remettre à 0, les résultats obtenus seront probablement faux :(
  • la quasi totalité des suites définies par récurrence le seront avec la donnée du terme de rang n+1 ou n+2, or l'interface de la calculatrice impose dans tous les cas de définir le terme de rang n :mj:
Restons sur ce dernier point qui est le plus grave.
Par exemple, la suite définie par récurrence avec
$mathjax$u_{n+1}=2u_n$mathjax$
sera à définir au rang n à la calculatrice, c'est-à-dire en remplaçant toutes les occurrences de 'n' par des 'n-1'
$mathjax$u_{n}=2u_{n-1}$mathjax$
.
C'est à priori assez simple me direz-vous mais encore faut-il parenthéser correctement lors de la saisie en ligne sur la calculatrice:
Code: Select all
u(n)=2u(n-1)

Les choses peuvent aussi se compliquer assez rapidement avec la formule de récurrence.
Par exemple, la suite définie par récurrence avec
$mathjax$u_{n+1}=n\frac{u_n}{n-1}$mathjax$
donne au rang n
$mathjax$u_n=(n-1)\frac{u_{n-1}}{n-2}$mathjax$
, à traduire en ligne sur la calculatrice par :
Code: Select all
u(n)=(n-1)u(n-1)/(n-2)

Les parenthèses ont donc un rôle essentiel, lié directement aux priorités opératoires.

Or, le programme du collège met certes encore l'accent sur le calcul mental, mais plus du tout sur la technicité des calculs, tâche présentée comme sans intérêt car répétitive et car il y a des outils pour la réaliser.
En conséquence il n'est pas rare de rencontrer des élèves qui en Seconde et même en série S ne maîtrisent toujours pas les priorités opératoires de Quatrième voir même Cinquième, et ce petit décalage du rang de définition risque donc d'être générateur de nombres d'erreurs pour les lycéens.

Heureusement, voici aujourd'hui 'AsSuit', l'assistant de définition de suites pour TI-82 Stat, TI-82 Plus, TI-83 et TI-84. :bj:
Il te suffira désormais de saisir telle quelle ta définition de suite récurrente au rang n+1 ou n+2, et le programme te la traduira automatiquement en une définition au rang n compatible avec la calculatrice, qu'il stockera automatiquement dans la suite u, v ou w de ton choix. ;)

Avec 'AsSuit', fini les erreurs de définition de suites sur la calculatrice au lycée ! :D


Téléchargement : AsSuit (l'assistant de définition de suites pour TI-82/83/84)

-
Search
Calc :
-
Featured topics
Participate in TI-Planet's educational programming contest !
Participate in TI-Planet's big programming contest !
Jailbreak your TI-Nspire for the best of gaming and modding !
Promo Jarrety/TI-Planet: la TI-Nspire CX CAS à seulement 142€ TTC port inclus!
Offre Jarrety/TI-Planet: la TI-84 Plus C Silver Edition (couleur) à seulement 109€ TTC port inclus!
Make your TI-Nspire CX a GameBoy Advance !
123456
-
Donations
For more contests, more prizes, helping us pay the server and domains...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Discover the the advantages of a donor account !JoinRejoignez the donors and/or premium !les donateurs et/ou premium !

Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
192 utilisateurs:
>163 invités
>23 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
2546 utilisateurs
 (18/06/2014)
-
Affiliates
Texas Instruments France
education.ti.com/france
 (français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (anglais)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (français)