Page 1 sur 6

Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 13 Fév 2011, 02:25
de critor
Attention
: la nouvelle règlementation à partir de 2018 change les choses, notamment avec l'obligation de calculatrices à mode examen: viewtopic.php?f=61&t=17695


Plusieurs d'entre vous nous demandent régulièrement si telle ou telle calculatrice est autorisée, si on a le droit de mettre des pompes dans la calculatrice, si il faut les cacher/protéger...

Notre membre Laurae vous a publié un article très clair traitant de l'usage de la calculatrice aux examens d'État
(BAC, Brevet, BTS...)
et qui répond enfin à toutes vos interrogations! :bj:

Après un rappel des textes officiels en application
(circulaire du 16 décembre 1999)
, Laurae se livre à une analyse claire et précise dont nous vous conseillons fortement la lecture.


Image


Notamment, si la calculatrice est autorisée par le sujet, vous avez le droit à n'importe quelle calculatrice sous les réserves suivantes:

Image ce doit être une calculatrice au sens de la définition du mot
(les assistants personnels, téléphones ou ordinateurs portable ne sont pas considérés comme des calculatrices car ce n'est pas leur objectif principal)


Image le fonctionnement doit être autonome
(pas de branchement sur une prise électrique)


Image pas de calculatrice mécanique, uniquement des calculatrices électroniques, bouliers, abaques, ou règles à calculs

Image pas de calculatrice utilisant une imprimante



Quelques contraintes supplémentaires s'appliquent:

Image pas d'usage des fonctionnalités de communication
(câbles, diodes infra-rouge sur les calculatrices HP... curieusement, la DEL de la Nspire n'étant pas à la base une fonctionnalité de communication, son usage avec Norse ne me semble pas interdit dans le cadre de cette contrainte...)


Image vous ne pouvez utiliser qu'une seule calculatrice à la fois, mais vous pouvez en changer si elle tombe en panne

Image dans ce dernier cas, vous ne pouvez remplacer la calculatrice défectueuse au cours de l'épreuve que par une calculatrice présente dans vos affaires
(pas d'échanges entre candidats)




Ce sont absolument les seules contraintes. Vous avez donc notamment le droit d'aller à l'examen avec toutes les archives de TI-Bank dans votre calculatrice
(si ça rentre)
. :bj:
Notamment, aucun surveillant n'a le droit de consulter le contenu de votre calculatrice, ni de vous interdire d'en faire usage, et encore moins d'en effacer le contenu. :bj:

Si cela vous sécurise, vous pouvez imprimer la circulaire et la montrer au surveillant si jamais il vous embêtait.



Ce n'est pas de la fraude, quoi que l'on ait pu vous dire.
(plusieurs enseignants culpabilisent encore l'usage de la calculatrice...)
:mj:
C'est un
droit
! :bj:
Il serait donc dommage de ne pas en profiter.



Quelques limites d'application de cette circulaire toutefois:

Image Elle ne concerne pas les DS ou examens blancs effectués en cours d'année, sous la seule responsabilité du personnel de l'établissement.
Ce que vous subissez dans ce cadre ne doit nullement vous laisser présager du déroulement de votre examen en fin d'année.


Image Suite à une spécification présente dans la note de service du 4 décembre 2001, c'est le code rural qui s'applique aux examens professionnels et technologiques du secteur agricole
(CAPA, BEPA, BPA, BP, BTSA)
et la circulaire du 16 décembre 1999 n'est en conséquence pas valide. Candidats de l'enseignement
agricole technologique
ou
professionnel
, vous n'êtes donc pas protégés par la circulaire précédente. Cela crée un vide juridique, puisque le code rural ne mentionne pas les calculatrices. En cas de litige, seule compte donc la présomption du juge. Et malheureusement pour vous, le Tribunal Administratif de Rennes a déjà statué en défaveur d'un candidat du
baccalauréat technologique agricole
, faisant ainsi jurisprudence. :mj:
Remarque:
seules les examens technologiques et professionnels de l'enseignement agricole rentrent dans le cadre de cette exception. Les examens professionnels et technologiques de l'Éducation Nationale, et les examens généraux préparés dans l'enseignement agricole (BAC S filière agricole par exemple) entrent bien dans le champ d'application de la circulaire du 16 décembre 1999.

Si l'on vous avait mis au courant de cette décision de justice, sans préciser qu'elle ne pouvait s'appliquer qu'aux examens technologiques et professionnels de l'enseignement agricole, vous avez tout simplement été victime de
désinformation
! :mj:





Les archives TI-Bank aux examens d'État: c'est un
droit
!

:bj:






Liens:


Image L'article complet de Laurae

Image La circulaire du 16 décembre 1999
(à imprimer et à avoir sur soi le jour de l'examen en cas de problème)


Image Note de service de 4 décembre 2001
(examens professionnels et technologiques de l'enseignement agricole uniquement)


Image La décision du tribunal administratif de Rennes
(baccalauréat technologique agricole - application du code rural)

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 08 Oct 2011, 10:24
de Laurae
Le lien vers mon article ne fonctionne plus.

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 08 Oct 2011, 10:31
de critor
Les articles ne sont pas encore réparés.
Mais ça va venir :)

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 07 Mar 2014, 11:55
de lionelj218
Bonjour,


Pouvez-vous s'il vous plait donner le texte officiel concernant le fait que les surveillants n'aient pas le droit de consulter le contenu de la calculette, d'en interdire l'utilisation ou même d'en supprimer le contenu?


Merci

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 07 Mar 2014, 11:58
de Laurae
lionelj218 a écrit:Bonjour,


Pouvez-vous s'il vous plait donner le texte officiel concernant le fait que les surveillants n'aient pas le droit de consulter le contenu de la calculette, d'en interdire l'utilisation ou même d'en supprimer le contenu?


Merci


Il y est déjà. (circulaire de 1999)

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 01 Juin 2014, 21:12
de ALPHADEUXTROIS
Bonjour,

Et, donc la loi n'a pas changé, depuis ces 3 ans?

On a le droit d’avoir autant de cours que la mémoire le permet, sans être inquiété? On pourrait limite montré le cours dans la calculatrice à un pion, sans qu'il ne puisse rien faire? Ou vaut il quand même la joué profile bas, et quitté le cours quand un pion passe derrière nous?

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 01 Juin 2014, 21:14
de critor
Depuis 1999 tu veux dire - non rien n'a changé. :)

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 01 Juin 2014, 21:17
de ALPHADEUXTROIS
Wow, c'est du rapide comme réponse :D .

Et je te redemande, svp :

"On a le droit d’avoir autant de cours que la mémoire le permet, sans être inquiété? On pourrait limite montré le cours dans la calculatrice à un pion, sans qu'il ne puisse rien faire? Ou vaut il quand même la joué profile bas, et quitté le cours quand un pion passe derrière nous?"

Merci d'avance.

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 01 Juin 2014, 21:18
de critor
Montrer à un pion, je ne sais pas.

Mais le pion n'a pas à venir vérifier ou effacer ta calculatrice en début d'épreuve.
C'est clairement écrit dans ses instructions.

Re: Calculatrices et examens: quels sont vos droits?

Message non luPosté: 01 Juin 2014, 21:20
de ALPHADEUXTROIS
Ok, donc, il vaut mieux, etre discret, et baissé la luminosité au max. ;)