π
<-
Chat plein-écran
[^]

Divers QCC 2017 épisode 22 : Programmation

Nouveau messagede critor » 06 Aoû 2017, 15:56

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2017 - Episode 22
Programmation


Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Editeur de programme et mise en forme
  3. Adéquation saisie clavier
  4. Conformité textes officiels
  5. Scores
  6. Classement temporaire

1)
Introduction
:
Go to top

Cette année, nous allons enfin aborder une fonctionnalité essentielle des calculatrices graphiques, la programmation.
Nous allons tenir compte des possibilités offertes par l'éditeur, de l'adéquation du langage avec le clavier de la machine, ainsi que de la conformité du langage avec le nouveau programme du lycée entâmé par les Secondes pour cette rentrée 2017.

2)
Editeur de programme et mise en forme
:
Go to top

La
TI-82 Advanced
offre bien un langage de programmation. Son éditeur de programme permet de visualiser 7 lignes de code simultanément. Tu peux de plus défiler rapidement le code par écran avec les raccourcis :f31: :f25: et :f31: :f34: .

La
TI-83 Premium CE
quant à elle affichera jusqu'à 9 lignes de code.
Avec la mise à jour système 5.3 qui sort pour cette rentrée 2017, il est de plus possible de couper/copier/coller des lignes. :)

Sur les
TI-84 Plus T
et
TI-84 Plus CE-T
, l'accès à l'éditeur de programmes est hélas interdit en mode examen. :(

L'éditeur de programmes affichera 6 lignes de code sur les
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
, ce qui pour cette dernière est assez décevant vu la définition de l'écran.
Il ne permet pas de faire défiler écran par écran, mais offre à défaut la possibilité d'aller directement en début ou fin de pogramme avec les
TOP
et
BTM
en menu de bas d'écran.
Il offre en prime la possibilité très intéressant de pouvoir aller à n'importe quel endroit du programme en recherchant un mot clé. :bj:
Contrairement aux modèles pécédents, le menu de bas d'écran ouvre l'accès aux lettres minuscules ! :)
Ici, on bénéficie de plus des fonctionnalité globales de couper/copier/coller du clavier vues en épisode 20, applicables non pas à des lignes mais au caractère près ! :bj:

La
Graph 90+E
a deux avantages spécifiques :
  • un ascenseur indiquant la position dans le code mais n'offrira aucune possibilité de déplacement supplémentaire :)
  • l'intégration exclusive de la coloration des paires de parenthèses sur la ligne en cours d'édition :bj:

Sur
Casio fx-CP400+E
, on bénéficie enfin d'un éditeur qui commence à être digne d'un ordinateur et affiche jusqu'à 24 lignes, avec notamment :
  • un ascenseur cette fois-ci manipulable au stylet tactile, permettant d'aller rapidement à la position souhaitée quelle qu'elle soit ! :bj:
  • le menu
    Edit
    en haut d'écran permettant de couper/copier/coller ou encore rechercher
Comme les autres modèles les commandes usuelles sont regroupées dans des menus, et leur saisie est ici particulièrement rapide et agréable grâce à la précision du stylet tactile ! :bj:

Sur
HP Prime
, l'éditeur de programme affichera 12 lignes.
Pas d'ascenseur indiquant la position précise ici, juste des flèches indiquant la possibilité de faire défiler l'écran tactile. Notons toutefois que le défilement cinétique est géré, ce qui compense partiellement. :)
Il sera là encore possible de couper/copier/coller.
Notons que la machine offre l'exclusivité d'un débogueur intégré permettant d'exécuter un programme pas à pas tout en suivant l'évolution de l'état des variables, et donc d'obenir très facilement la trace du programme comme régulièrement demandé à l'écrit du BAC ! :bj:

Sur les
TI-Nspire
, nous nous contenterons de 10 lignes maximum.
Toutefois, on peut passer aisément à l'écran précédent/suivant avec les raccourcis :nsct: :ns9: et :nsct: :ns3:, et aller directement en début ou fin de programme avec les raccourcis :nsct: :ns7: et :nsct: :ns1: . :)
Les possibilités clavier de sélectionner et couper/copier/coller sont cette fois-ci parfaitement intégrées.
Le menu liste égalemet d'autres raccourcis utiles comme :nsct: :nsf: pour rechercher, :nsct: :nsh: pour remplacer et :nsct: :nsg: pour aller au numéro de ligne de son choix. :)
On dispose bien d'un ascenseur mais il n'est que très partiellement manipulable au pointeur, ne pouvant notamment pas être glissé et ne permettant donc pas d'aller directement à la position de son choix. :mj:
Notons par contre deux exclusivités :
  • l'intégration de la saisie enrichie, identifiant les variables affectées en gras et non affectées en italique :)
  • l'intégration de l'écriture naturelle :bj:

8498La
Lexibook GC3000FR
quant à elle tente de te faire croire qu'elle est programmable grâce à sa touche
PROG/Calc
juste sous l'écran. :mj:
En réalité il n'en est rien. Cette touche ne sert qu'à mettre en mémoire une formule pour pouvoir l'évaluer par la suite, exactement comme sur les
TI/Casio Collège
.


3)
Adéquation saisie clavier
:
Go to top

Le clavier est-il bien conçu par rapport au langage de programmation choisi pour chaque machine ?
Les langages de programmation sont bien évidemment différents, aussi nous allons ici tester avec une saisie fictive.
Supposons que nous souhaitions saisir une ligne affectant 20 à une variable BAC puis retourner à la ligne pour une prochaine instruction.
Nous considérerons l'éditeur ouvert sur un programme vide.
De plus, si modifié nous restaurerons en fin de saisie le mode du clavier.

Sur les
TI-82 Advanced
et
TI-83 Premium CE
la syntaxe serait 20→BAC. Il faudra :
  • taper 20
    (2 touches)
  • taper la touche d'affectation :f91:
    (1 touche)
  • verrouiller le clavier alphabétique avec :f21: :f31:
    (2 touches)
  • saisir les lettres BAC
    (3 touches)
  • valider pour retourner à la ligne
    (1 touche)
Soit au total 9 touches.
La validation déverrouille automatiquement le clavier alphabétique, et insère automatiquement le caractère
:
séparant des instructions successives. :bj:

Sur les
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
, même syntaxe 20→BAC. Il faudra :
  • taper 20
    (2 touches)
  • taper la touche d'affectation
    (1 touche)
  • verrouiller le clavier alphabétique avec
    SHIFT
    ALPHA
    (2 touches)
  • saisir les lettres BAC
    (3 touches)
  • valider pour retourner à la ligne
    (1 touche)
  • déverrouiller le clavier alphabétique avec
    ALPHA
    (1 touche)
Soit au total 10 touches.

Les
TI-Nspire
ont l'avantage d'un clavier alphabétique séparé, donc pas besoin de s'embêter à verrouiller ou déverrouiller le clavier. :)
Il y a le choix entre 2 syntaxes :
  • 20→bac
  • bac:=20
Mais cela ne change rien puisque l'opérateur d'affectation se tape dans tous les cas en 2 touches :
  • :nsct: :nsva: pour
  • :nsct: :nsab: pour
    :=
    sur clavier à pavé tactile
  • :ns2p: :nseq: pour
    :=
    sur clavier sans pavé tactile
Il faut donc dans tous les cas :
  • saisir la valeur
    (2 touches)
  • saisir le nom de variable
    (3 touches)
  • saisir l'opérateur d'affectation
    (2 touches)
  • valider pour retourner à la ligne
    (1 touche)
Soit un total de 8 touches.

Sur
Casio fx-CP400+E
la syntaxe est 20⇒bac.
De plus, l'ouverture de l'éditeur de programme afficha automatiquement le clavier tactile. :)
Il suffira donc de :
  • taper 20
    (2 touches)
  • saisir l'opérateur d'affectation via le menu de haut d'écran
    Ctrl
    par exemple
    (2 clics)
  • saisir les lettres bac
    (3 touches)
  • valider pour retourner à la ligne
    (1 touche)
Soit encore 8 étapes.

Sur
HP Prime
la syntaxe est BAC:=20;.
En effet, toute instruction non finale doit être poinctuée d'un point-virgule.
En pratique cela donne :
  • verrouiller le clavier alphabétique avec
    ALPHA
    ALPHA
    (2 touches)
  • taper 20
    (2 touches)
  • taper
    Shift
    EEX
    pour saisir le caractère
    (2 touches)
  • taper
    Shift
    .
    pour saisir le caractère
    =
    (2 touches)
  • saisir les lettres bac
    (3 touches)
  • taper
    +
    pour saisir le caractère
    ;
    (1 touche)
  • valider pour retourner à la ligne
    (1 touche)
  • déverrouiller le clavier alphabéique avec
    ALPHA
    (1 touche)
Soit un total absolument catastrophique de 12 touches ! :mj:
Visiblement, ce n'est pas la même personne qui a conçu le langage et le clavier, nombre de caractères essentiels devant être saisis à chaque ligne ou presque étant déportés sur des fonctions secondaires de touches... :#roll#:


4)
Conformité textes officiels
:
Go to top

Les capacités découlant du nouveau programme officiel de Seconde de la rentrée 2017 incluent :
  • un langage de programmation orienté fonctions
    (programmes appelables via une notation fonctionnelle permettant de leur passer les arguments sur lesquels travailler, et renvoyant 1 résultat)
  • la possibilité de travailler sur des variables locales à la fonction
  • la possibilité de choisir librement le type de ces variables
    (entier, décimal, chaîne de caractères...)
  • la possibilité d'indenter son code
  • la possibilité de commenter son code
De façon moins officielle, les évolutions possibles des des futurs programmes de Première et Terminale pour les rentrées 2018 et 2019 présentées par les inspecteurs continueraient d'insister sur la notion de fonction en programmation, avec l'appel de sous-programmes, la composition de fonctions, voir même la récursivité.

Les
TI-82 Advanced
,
TI-83 Premium CE
,
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
offrent un langage qui n'est hélas plus conforme pour les nouveaux lycéens de cette rentrée 2017. :'(

La
Lexibook GC3000FR
n'a certes pas ce défaut... :troll:

Les seuls modèles remplissant ces critères à ce jour et donc utiles à l'épreuve écrite du BAC 2020 sont le haut de gamme :
  • les
    TI-Nspire
  • la
    Casio fx-CP400+E
  • la
    HP Prime

Petit bémol toutefois sur les
TI-Nspire
avec un petit bug d'indentation du code.
Lorsqu'une ligne commence par une forme en écriture naturelle, le retrait disparaîtra à l'enregistrement des modifications. :(


5)
Scores
:
Go to top

Voici ci-dessous les scores des tests d'aujourd'hui :
Image

Ton smartphone / tablette / ordinateur portable n'est pas autorisé au BAC. :#non#:
Nous ne pouvons donc que te conseiller très fortement d'opter pour un modèle conforme au nouvel enseignement de programmation fonctionnelle qui va être introduit au lycée sur les rentrées 2017
(Seconde)
à 2019
(Terminale)
, à savoir une
TI-Nspire
,
Casio fx-CP400+E
ou
HP Prime
.

Dans tous les cas, évite absolument les modèles non programmables en examen
TI-84 Plus T
,
TI-84 Plus CE-T
et
Lexibook GC3000FR
. :#non#:


6)
Classement temporaire
:
Go to top

Après prise en compte des épisodes précédents et des coefficients, voici le classement à ce jour :
Image
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2017 épisode 22 : Programmation (Commentaires: 32)

Divers QCC 2017 épisode 21 : Suites et récurrences

Nouveau messagede critor » 05 Aoû 2017, 12:26

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2017 - Episode 21
Suites et récurrences


Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Tests
  3. Scores
  4. Classement temporaire

1)
Introduction
:
Go to top

Pour cet épisode, nous allons parler des suites récurrentes, un objet mathématique introduit en classe de Première dans les séries générales et technologiques.
Les suites récurrentes sont usuellement données au lycée par :
  • le premier ou les deux premiers termes, presque toujours à partir du rang 0, parfois à partir du rang 1 ou d'un autre rang
  • la relation de récurrence, définissant usuellement le terme de rang n+1 ou n+2

Pour évaluer les possibilités de chaque modèle, nous allons nous baser sur l'exemple suivant :
$mathjax$\quad\begin{cases}
u_0&=~1\\
v_0&=~1\end{cases}$mathjax$
et
$mathjax$\quad\begin{cases}
u_{n+1}&=~u_n+v_n\\
v_{n+1}&=~u_{n+1}-v_n\end{cases}$mathjax$

Il s'agit donc de 2 suites récurrentes, chacune utilisant l'autre comme suite auxiliaire.
La suite
$mathjax$\left(v_n\right)$mathjax$
a de plus comme particularité d'utiliser la suite auxiliaire
$mathjax$\left(u_n\right)$mathjax$
au même rang que sa définition par récurrence.

2)
Tests
:
Go to top

Sur
TI-82 Advanced
et
TI-84 Plus T
, on peut définir jusqu'à 3 suites.
Le rang initial est commun, et hélas réglé par défaut à 1, alors que c'est presque toujours 0 en France. :(
La définition doit obligatoirement être saisie au rang n, ce qui, dans le cas de suites réccurrentes toujours donées aux rangs n+1 ou n+2 en France, obligera à transformer la relation et risquer de se tromper. :mj:
Au final, nous ne pouvons malgré ça par traiter notre exemple, car bien que la calculatrice accepte les suites auxiliaires, elle refuse complètement de travailler dessus si la suite auxiliaire est appelée au même rang que celui auquel est donné la relation de récurrence. :mj:

Sur
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE-T
on a l'avantage de permettre directement les définitions par récurrence aux rangs n+1 et n+2. :bj:
Toutefois, c'est un réglage qui est général, et ne permettra donc pas de faire coexister différents types de suites. :(
La nouvelle version 5.3 de cette rentré 2017 gère par contre parfaitement les suites auxiliaires appelées au même rang que la définition par récurrence. :bj:

Sur
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
, nous avons une application
RECUR
intégrée offrant des fonctionnalités en apparence identiques. :)
En pratique toutefois, nous sommes un cran en-dessous.
En effet, la saisie ne s'effectue pas ici librement via le clavier alphabétique, mais mais les formes proposées par l'interface selon le contexte en menu de bas d'écran.
Et les formes proposées ne nous permettent tout simplement pas de terminer la saisie de notre exemple. :mj:
On peut aussi regretter que le rang initial, valant 1 par défaut et non 0, ne soit pas directement accessible sur cet écran alors qu'il y aura obligation de le modifier à chaque fois pour la France. :(
De plus, ce rang n'est pas librement reconfigurable ici, ne pouvant valoir que 0 ou 1.

Sur
Casio fx-CP400+E
nous avons exactement les mêmes possibilités, problèmes et limitations.

Sur
Casio Graph 25+E
, l'application dédiée n'est hélas pas intégrée.


La
HP Prime
pour sa part cumule jusqu'à présent tous les avantages.
Elle gère notre cas particulier de suite auxiliaire, permet de configurer librement le rang initial, de définir aux rang n, n+1 ou n+2.
Mais surtout ce qu'il y a de remarquable ici, c'est que ces deux derniers réglages ne sont pas globaux mais spécifiques à chacune des 3 suites gérées, ce qui permet de mélanger différents types de suites ! :bj:
Par contre, on peut regretter que l'interface ne soit pas complète et ne permette pas de renommer directement les suites
(surtout que U1, U2, U3 risquent de prêter à confusion dans le contexte de suites)
.

Les
TI-Nspire CX
arrivent à faire encore mieux, ajoutant à tous les avantages précédents celui de pouvoir librement choisir le rang de définition des suites entre n et n+99 ! :bj:
Les suites sont certes maladroitement nommées par défaut u1, u2, u3..., mais la différence est ici que l'interface permet directement de les renommer comme dans l'énoncé ! :bj:

Sur les
TI-Nspire
monochromes par contre, comme sur
TI-82 Advanced
et
TI-84 Plus T
il faudra se contenter de définitions au rang n. :mj:

La
Lexibook GC3000FR
quant à elle n'a pas de suite dans les idées... :troll:


3)
Scores
:
Go to top

Voici ci-dessous les scores des tests d'aujourd'hui :
Image

Les
Casio
avaient certes une interface que l'on pouvait à priori trouver bien sympathique et très pertinente au lycée, donnant l'impression de pouvoir gérer plein de choses en une seule pression de touche...
Mais au final elle masque nombre de limitations et les modèles les plus adaptés à l'étude de suites car s'accommodant sans problème de nombres d'écritures originales pouvant être tendues comme pièges par les enseignants, semblent ici être nettement les
TI-Nspire CX
et
HP Prime
. :bj:

Inversement, vu l'importance capitale du thème d'aujourd'hui au lycée, les
Casio Graph 25+E
et
Lexibook GC3000FR
sont à éviter absolument ! :#non#:


4)
Classement temporaire
:
Go to top

Après prise en compte des épisodes précédents et des coefficients, voici le classement à ce jour :
Image
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2017 épisode 21 : Suites et récurrences (Commentaires: 2)

TI-z80 TI-83 Premium CE révision I: des changements cassant l'asm

Nouveau messagede critor » 04 Aoû 2017, 13:50

NOTE
: des éditions ont été réalisées sur le contenu de ce post pour indiquer que le problème semble moins largement répandu qu'initialement craint,
même s'il est bien visible car il affecte ce qui est probablement le programme le plus populaire.


En
mars 2017
,
Texas Instruments
a commencé à assembler la 13ème version matérielle de la
TI-83 Premium CE
, la révision matérielle
I
.
Ces toutes nouvelles versions commencent donc à apparaître dans les rayons pour cette rentrée 2017.

Mais hélas, il y a cette fois-ci un problème. Cette nouvelle version a visiblement changé quelque chose par rapport aux interruptions, notamment ceux relatifs à la gestion des touches du clavier tels qu'utilisés par certains programmes basés sur la toolchain communautaire, et pour la toute première fois depuis le lancement du modèle casse la compatibilité. :mj:
En effet, des programmes en langage machine ne réagissent plus à la pression de touches claviers, et tu n'as plus que la solution du bouton 'reset' pour remettre ta machine en état de marche.
Cela inclut notamment à ce jour les programmes utilisant les
interrupts
de la toolchain, en particulier le remarquable et extrêmement populaire
Mario Oiram CE
, et peut-être même des programmes assembleur conçus avec d'autres outils...

A ce jour, les développeurs de la communauté ne disposent pas de calculatrice en révision matérielle
I
, et les corrections à apporter demeurent donc difficiles à entreprendre. :'(
[Edit: MateoC en a désormais une - voir ici pour la conclusion des choses]


8174Pour connaître la révision matérielle de ta machine il te suffit de consulter le timbre à date gravé au dos à droite du numéro de série.
Ci-contre,
L-0816E
se traduit en
usine L
,
août 2016
,
révision matérielle E
.

Bien évidemment, c'est quelque chose que tu ne peux pas faire avant achat en magasin.
Toutefois, si tu souhaites éviter ces inconvénients et pouvoir bénéficier dès ton achat de l'intégralité de l'immense logithèque de la
TI-83 Premium CE
, tu peux te baser sur les emballages, et dans la mesure du possible éviter ceux portant la mention
"Approuvé par les familles
2017
"
.
546273258538


Source
:
https://github.com/mateoconlechuga/oiram/issues/2 via https://codewalr.us/index.php?topic=158 ... 7#msg58887
Lien vers le sujet sur le forum: TI-83 Premium CE révision I: des changements cassant l'asm (Commentaires: 10)

Divers QCC 2017 épisode 20 : Catalogue, aide et copier/coller

Nouveau messagede critor » 04 Aoû 2017, 12:05

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2017 - Episode 20
Catalogue, aide commandes et copier/coller


Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Tests
  3. Scores
  4. Classement temporaire

1)
Introduction
:
Go to top

Aujourd'hui, intéressons-nous à des fonctionnalités transversales facilitant énormément l'usage de nos calculatrices graphiques :
  • la présence d'un catalogue listant l'intégralité des commandes de la calcularice
    (pas juste celles sélectionnées pour des menus)
    , ainsi que les possibilités de rechercher dedans
  • la présence d'une aide intégrée sur les commandes, pouvant expliciter ce qu'elle fait ainsi que les paramètres attendus :)
  • la possibilité de sélectionner puis couper/copier/coller, permettant de reprendre une partie d'un calcul/résultat ou d'un programme sans avoir à tout retaper :)
[/list]

2)
Tests
:
Go to top

Les
TI-82 Advanced
,
TI-83 Premium CE
,
TI-84 Plus T
et
TI-84 Plus CE-T
disposent bien d'un catalogue intégral des commandes. :)
Il dispose d'une recherche très sommaire, avec la possibilité de taper l'initiale de la commande recherchée.

Notons que ces modèles ont le gros défaut de ne pas avoir de fonctionnalité transversale de copier/coller.
A part dans certains cas particuliers où des raccourcis ont été prévus, de façon générale tu devras recopier toute portion d'élément que tu souhaites réutiliser. :mj:

Les
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE-T
disposent en prime d'une aide contextuelle intégrée. Pour y accéder il suffit de taper :f95: sur la sélection d'une commande, que ce soit dans le catalogue ou dans n'importe quel menu. :bj:
Mais l'aide est au final très sommaire, ne faisant que détailler et nommer les paramètres attendus.
Le nommage avec des abréviations n'est pas toujours clair, et ne permet pas non plus de deviner les valeurs autorisées. :(

Sur les
TI-84 Plus
, il y avait une aide similaire activée par l'installation de l'application
CatalogHelp
.
Hélas, cette application n'a pas été intégrée sur les descendants de ces modèles,
TI-82 Advanced
et
TI-84 Plus T
, et il n'est pas possible de rajouter des applications sur ces modèles. :mj:


Toutes les
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
offrent là encore un catalogue intégral.
La
Casio Graph 90+E
a de plus le gros avantage d'y adjoindre une vue par catégories permettant donc de parcourir un sous-ensemble de commandes, ainsi que la possibilité de rechercher la commande beaucoup plus rapidement en saisissant non pas son initiale mais son début, jusqu'à 8 lettres au maximum. :bj:

Pas d'aide sur les commandes ici, ce qui aura le gros défaut de devoir expérimenter à l'aveugle en cas de doute lorsque l'on n'a pas accès au manuel, comme en mode examen. :mj:

Par contre, ces machines mine de rien on le gros avantage d'une fonctionnalité de copier/coller directement accessible au clavier en toute situation :
  • il suffit de faire
    SHIFT
    8
    dans n'importe quelle zone de saisie
    (fonction secondaire CLIP)
  • puis d'étendre la sélection avec les flèches
  • puis conformément au menu de bas d'écran qui s'affiche de copier avec
    F1
    ou couper avec
    F2
  • et enfin d'aller coller où on veut avec
    SHIFT
    9
    (fonction secondaire PASTE)

Toutefois, le copier/coller ne fonctionne apparemment pas si la sélection a été obtenue sans curseur de texte, notamment sur les objets. :(


Sur
Casio fx-CP400+E
, le catalogue est accessible à partir de la liste de vues du clavier tactile.

Il permet juste de sélectionner l'initiale de la commande recherchée, mais offrira là encore plusieurs catégories pour raccourcir la liste.

Le stylet tactile permet de sélectionner tout ce que l'on veut. On peut ensuite copier/coller à l'aide du menu
Edit
de haut d'écran comme sur ordinateur, ou bien directement au stylet glisser intuitivement la sélection vers l'endroit où l'on souhaite la coller. :bj:
Notons que cela marche même sur les sélections sans curseur ! :bj:


Sur
HP Prime
, les opérations de copier/coller sont accessible via
Shift
View
et
Shift
Menu
, et fonctionnent sur textes et objets. :bj:

Par contre, un catalogue intégral organisé en arborescence est accessible à l'aide de la touche
HELP
.
On peut y effectuer une recherche sans être cette fois-ci limité au début de la commande ! :bj:

L'aide des commandes y est aussi accessible de façon contextuelle, en tapant
HELP
sur la sélection d'un menu, ou même avec le curseur positionné sur la commande dans une saisie ! :bj:
Mieux que ça, l'aide y est exhaustive, prenant le temps d'expliquer en détails et en bon français ce que fait la commande et de détailler ce qui est à fournir pour chaque paramètre avec des exemples d'illustration, même en mode examen ! :bj:


Sur les
TI-Nspire
, il est possible de sélectionner avec la touche :nssh: comme sur ordinateur, puis de couper/copier/coller avec les raccourcis universels :nsct: :nsx: , :nsct: :nsc: , :nsct: :nsv: .
Dans ce dernier cas, cela marche même sur les sélections sans curseur ! :bj:

Le catalogue intégral est accessible avec la touche :nsbi:
La recherche est limitée à l'initiale des commandes, mais une vue par catégories est quand même accessible.
Une description sommaire de la commande sélectionnée est alors disponible en bas de fenêtre. :)

Les modèles à pavé tactile disposent bien d'un raccourci d'aide contextuelle, :nsct: :nstr: .
Toutefois il est extrêmement mal exploitié et n'a absolument rien à voir avec ce qu'offre la
HP Prime
. :(
Il n'offrira en effet que quelques informations généralistes sur l'application active. :mj:


La
Lexibook GC3000FR
quant à elle ne veut pas t'aider.
Comme l'écran n'indique quasiment rien, le clavier est très complexe avec des fonctions secondaires de touches qui varient selon le contexte et de nombreux raccourcis compliqués pour des choses qui auraient dû être simples/intuitives, comme l'affichage fractionnaire conforme aux programmes français ou l'affichage de la partie imaginaire d'un résultat complexe...
Il ne te reste plus qu'à apprendre le manuel avec tous les raccourcis par coeur ! :mj:


3)
Scores
:
Go to top

Voici ci-dessous les scores des tests d'aujourd'hui :
Image

Si tu apprécies d'être aidé(e), certains modèles ressortent nettement du lot... ;)


4)
Classement temporaire
:
Go to top

Après prise en compte des épisodes précédents et des coefficients, voici le classement à ce jour :
Image
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2017 épisode 20 : Catalogue, aide et copier/coller (Commentaires: 3)

Divers QCC 2017 épisode 19 : Performances

Nouveau messagede critor » 02 Aoû 2017, 18:13

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2017 - Episode 19
Performances


Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Tests avec programme
  3. Tests avec graphique
  4. Scores
  5. Classement temporaire

1)
Introduction
:
Go to top

Aujourd'hui, nous allons nous intéresser aux performances réelles des calculatrices graphiques conformes 2018+ en matière de calcul.
Nous effectuerons 2 tests :
  • avec le tracer de graphiques
  • avec l'exécution d'un programme

2)
Tests avec graphique
:
Go to top

Dans un premier temps, nous allons mesurer les performances des calculatrices dans le contexte de tracé de courbes.
Une méthode pour identifier les différents types de moteur de calcul numérique est de réaliser le long calcul
$mathjax$\arcsin\left(\arccos\left(\arctan\left(\tan\left(\cos\left(\sin(9)\right)\right)\right)\right)\right)$mathjax$
qui en théorie redonne 9, et en pratique un résultat voisin de 9.
Notons donc la fonction auxilaire de test
$mathjax$t(x)=\arcsin\left(\arccos\left(\arctan\left(\tan\left(\cos\left(\sin(x)\right)\right)\right)\right)\right)$mathjax$
.
Afin de ne pas avoir de tracé instantané rendant difficile les comparaisons, nous demanderons à nos calculatrice de tracer 2 courbes sur une fenêtre avec Xmin=-6, Xmax=6, Ymin=-3 et Ymax=3 :
  • $mathjax$f(x)=\arcsin\left(\arccos\left(\cos\left(\sin\left(t^2(x)\right)\right)\right)\right)$mathjax$
  • $mathjax$g(x)=-\arcsin\left(\arccos\left(\cos\left(\sin\left(t^2(x)\right)\right)\right)\right)$mathjax$
Pour ne pas désavantager les modèles disposant d'un grand écran, nous ajusterons bien sûr ensuite le temps par le nombre de colonnes de pixels de l'écran graphique, comme vu en épisode 14.

Ces fonctions dont les définitions se veulent communes à tous les modèles tiennent compte des limitations extrêmes d'un certain modèle que nous ne nommerons pas :
  • tracer de 2 fonctions au maximum
  • pas de possibilité de référencer une autre fonction dans la définition
  • maximum de 100 caractères par définition
  • pile interne d'opérateurs limitée à 24 éléments

La
TI-82 Advanced
met 1min39,16 à tracer sur 95 pixels de large.
La
TI-84 Plus T
est légèrement plus rapide avec 1min32,68.

Avec leur zone graphique de 265 pixels de large, les
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE-T
mettent 2min11,15.

Les
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
et
Casio Graph 75+E
sont sensiblement plus puissantes, ne mettant que 15,46s pour 127 pixels de large. :)

Avec ses 379 pixels de large, l'extraordinaire
Casio Graph 90+E
arrive même à faire encore plus court avec seulement 6,23s ! :D

Les
TI-Nspire
monochomes cadencées à 120Mhz en version 3.9 mettent 9,99s pour 318 pixels de large. :bj:
Les dernières
TI-Nspire CX
cadancées à 156MHz se contentent de 9,08s pour la même zone. :bj:

La
HP Prime
écrase tout-le-monde en puissance brute avec ses 400MHz, et s'exécute en seulement 0,24s pour un tracé de 320 pixels de large. :#tritop#:

La
Lexibook GC3000FR
n'a que 47 colonnes de pixels à traiter, mais elle se traînera quand même lamentablement pendant 2min24,51.

Et non, ce n'était pas la pire...
La
Casio fx-CP400+E
dispose du même processeur cadencé à 116MHz que la
Casio Graph 90+E
, mais ne mettra pas du tout le même temps, avec 28,22s pour pourtant seulement 309 pixels de large. :(

Mais ça, c'est dans le meilleur des cas, quand la calculatrice est en mode réel comme affiché ci-contre en bas d'écran.
Si jamais la calculatrice est en mode complexe, comme cela pourra régulièrement arriver en Terminale S, les piles seront épuisées avant même que le graphique ne soit terminé ! :o
Si si, on a testé avec des piles neuves, et 36 heures avec une luminosité d'écran baissée au minimum n'ont pas suffi... :mj:

Nous ne savons pas quoi, mais quelque chose ne tourne visiblement pas rond dans le moteur de calcul de cette machine. :#roll#:


3)
Tests avec programme
:
Go to top

Dans le contexte de programmes, la complexité d'un même calcul peut varier selon que l'on fait appel au moteur de calcul exact qui gère au moins les fractions/rationnels sur l'ensemble des modèles ou pas.
Nous allons donc traduire sur chaque modèle un algorithme de suites de nombres rationnels, et tester à chaque fois dans les deux modes de calcul :
Code: Tout sélectionner
Variables :
   n entier naturel
   u réel
Initialisation :
   n prend la valeur 0
   u prend la valeur 2
Traitement :
   Tant que |u-1|≥0,02 faire
      n prend la valeur n+1
      u prand la valeur 1+(1/((1-u)(n+1)))
   Fin tant que
Sortie :
   Afficher n et u

Le programme a été calibré pour être capable de renvoyer un résultat exact sur tous les modèles haut de gamme, évitant ainsi de fausser l'évaluation, certains modèles se permettent en effet à partir d'une certaine difficulté d'abandonner le calcul exact pour passer sur le moteur de calcul numérique plus rapide.


Sur les
TI-82 Advanced
,
TI-83 Premium CE
,
TI-84 Plus T
et
TI-84 Plus CE-T
:
  • on utilise l'opérateur de division :f65: pour forcer le quotient en mode numérique, et donc également les résultats des calculs ultérieurs l'utilisant
  • on utilise l'opérateur de quotient/fraction comme déjà vu en épisode 3 afin de peut-être obtenir le quotient en mode exact, ainsi que les résulats des calculs ultérieurs l'utilisant si rien d'autre ne vient interférer
La
TI-82 Advanced
met environ 36,43s en mode numérique, et 38,33s en mode exact.
La
TI-84 Plus T
semble légèrement plus rapide, mettant environ 34,12s en mode numérique, et 35,92s en mode exact.
La
TI-84 Plus CE-T
ne met pour sa part plus que 27,97s en mode numérique, mais 57,38s pour ne pas fait mieux en mode exact. :(
La
TI-83 Premium CE
disposant quant à elle d'un moteur de calcul exact plus complet non limité aux seules fractions semble le payer en performances, avec un recul à 32,97s en mode numérique et 62,51s en mode exact.

Sur les
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
, la situation est similaire.
Le moteur de calcul utilisé par les programmes dépend de la façon de saisir les quotients :
  • avec la touche diviser
    ÷
    pour le mode numérique
  • avec la touche quotient pour le mode exact

Les
Casio Graph 35+E
et
Casio Graph 75+E
mettent 15s en mode numérique et 15,88s en mode exact. :)
La
Casio Graph 25+E
pour une raison que nous ignorons est légèrement en retrait avec 17,88s en mode numérique et 18,68s en mode exact. La seule différence connue est la mémoire de travail utilisateur qui ne fait que 32Kio au lieu de 64Kio.
La
Casio Graph 90+E
sort toujours aussi nettement du lot avec seulement 7,47s en mode numérique et 7,77s en mode exact. :D

Sur les
TI-Nspire
il suffit de valider avec :nsct: :nsen: pour forcer le mode numérique.
Les
TI-Nspire
monochromes mettent ici 1,4s en mode numérique et 2,73s en mode exact. :bj:
Les
TI-Nspire CX
bien que plus puissantes mettent d'avantage de temps, possiblement à cause de la lourdeur de leur système, 2,33s en mode numérique et 3,28s en mode exact.

Sur
HP Prime
c'est l'éditeur de programmes qui permet de cocher l'option calcul exact.
La machine domine encore largement en mode numérique avec seulement 0,31s ! :#tritop#:
Toutefois en mode exact elle semble perdre davantage de temps, puisque fournissant le même résultat en 7,47s. :(

Sur
Casio fx-CP400+E
, le mode est contrôlable à tout moment grâce aux drapeaux tactiles en bas d'écran. Et cette fois-ci encore, ils ont une influence que l'on ne peut passer sous silence. :#non#:
La calculatrice mettra 1min31,65s en mode numérique et 23min21,71s en mode exact... :mj:

8498Quant à la
Lexibook GC3000FR
, malgré ce que tente de faire croire son clavier avec une touche
PROG
elle n'est absolument pas programmable. :#non#:
La touche en question ne sert qu'à mettre une formule en mémoire pour pouvoir l'évaluer plus tard, exactement comme sur les
TI/Casio Collège
.
Il ne nous est donc pas possible de chiffrer sa puissance de façon fiable.


4)
Scores
:
Go to top

Voici ci-dessous les scores de performances attribués selon une échelle logarithmique.
Pour le score des performances de la
Lexibook GC3000FR
avec le programme nous mettrons zéro.
De toutes façons, vu le score honteux qu'elle se tape pour les performances avec le graphique, ce n'est sans doute pas bien différent de ce qu'elle aurait dû obtenir au millième de point près. :troll:

Si tu n'as pas de temps à perdre à attendre les résultats, 2 modèles semblent être très clairement à éviter sur les tests d'aujourd'hui. :#non#:


5)
Classement temporaire
:
Go to top

Après prise en compte des épisodes précédents et des coefficients, voici le classement à ce jour :
Image
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2017 épisode 19 : Performances (Commentaires: 14)

Divers QCC 2017 épisode 18 : Activation du mode examen

Nouveau messagede critor » 01 Aoû 2017, 12:28

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2017 - Episode 18
Activation du mode examen


Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Tests
  3. Scores
  4. Classement temporaire

1)
Introduction
:
Go to top

Aujourd'hui, intéressons-nous enfin à l'activation du mode examen, mais du point de vue utilisateur.
Est-elle indiquée par la machine ? Facile ? Prend-elle du temps ? Génère-t-elle d'autres inconvénients que la surconsommation ou le blocage de la mémoire et de certaines fonctionnalités ?
Il est temps de tout savoir sur ton meilleur ennemi.
Par soucis d'équité, la procédure d'activation pouvant prendre plus ou moins de temps selon les données présentes en mémoire, nous effectuerons un reset de chaque machine avant de tester.

Il ne sera pas tenu compte cette année de la fiabilité du mode examen. :#non#:
D'une part, il y a le problème moral que les failles devraient logiquement être comptées positivement dans un classement ciblant les candidats/utilisateurs et tout ce qui leur est accessible en mode examen.
D'autre part, nous n'avons pas la même connaissance des différents modes examen, et ne pourrions donc pas être équitables sur un tel critère.

2)
Tests
:
Go to top

Sur
TI-82 Advanced
et
TI-83 Premium CE
, aucune aide ne t'est apportée. :(
Tu dois donc apprendre la procédure par coeur :
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches :f45: et :f105:
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Confirmer avec :f13:
    (point de non retour)
  5. Patienter
  6. Passer l'écran d'information en tapant une touche


Sur les
TI-84 Plus T
et
TI-84 Plus CE-T
européennes, le mode examen conçu pour être activé par l'enseignant/surveillant offre la possibilité d'activer ou désactiver 3 fonctionnalités supplémentaires.
Il y a 2 combinaisons permettant d'activer le mode examen :
  • une combinaison internationale
  • une combinaison européenne

La combinaison la plus documentée sur Internet est l'internationale qui bloque toutes les applications et présélectionne 3 fonctionnalités supplémentaires comme étant à désactiver :
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches :f24: et :f26:
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Réactiver les 3 fonctionnalités présélectionnées comme à désactiver
  5. Confirmer avec :f13:
    (point de non retour)
  6. Patienter
  7. Passer l'écran d'information en tapant une touche

Ce n'est pas cette combinaison que tu dois utiliser en France. :#non#:


La combinaison européenne tout en étant moins restrictive et moins complexe n'en est pas moins conforme, c'est celle que nous avons utilisée pour les tests QCC.
Elle conserve 3 applications accessibles
(Conics, Inequalz, Plysmlt2)
, et pour les 3 fonctionnalités configurables les présélectionne comme à laisser disponibles si bien que tu n'as rien à changer : :bj:
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches :f95: et :f105:
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Confirmer avec :f13:
    (point de non retour)
  5. Patienter
  6. Passer l'écran d'information en tapant une touche


Le temps d'attente à vide une fois le point de non retour franchi est d'environ 1,19s sur
TI-82 Advanced
et
TI-84 Plus T
, et 1,42s sur
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE-T
.
Si tu as beaucoup de données en mémoire, il est possible que cela prenne plus de temps.


Sur
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
, cette fois-ci nous disposons dans l'application
LINK/Lien
en tapent
F1
puis
F2
d'une aide expliquant en détails comment activer le mode examen. :bj:
Il faut donc :
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches
    cos
    et
    7
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Confirmer avec
    F1
  5. Reconfirmer avec
    F2
    (point de non retour)
  6. Passer l'écran d'information en tapant
    EXIT
  7. Patienter
Le temps d'attente est ici sensiblement plus long, l'activation du mode examen déclenchant un redémarrage complet du système de la calculatrice.
Après le point de non retour il est d'environ 5,57s sur
Casio Graph 25+E
,
Casio Graph 35+E
et
Casio Graph 75+E
, et 8,8s sur
Casio Graph 90+E
.


Sur les
TI-Nspire CX
, il y a là encore de 2 combinaisons :
  • une combinaison européenne
  • une combinaison internationale

Mais cette fois-ci c'est l'inverse. La combinaison européenne, bien que moins complexe, implique des restrictions plus embêtantes dans le contexte des programmes français.
Elle interdit notamment toute programmation, ce qui sera bien embêtant pour les questions d'algorithmique :
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches :nspl: et :nsen:
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Décocher toutes les limitations de fonctionnalités en tapant :nsct: :nsa:
  5. Confirmer avec :nsen:
    (point de non retour)
  6. Patienter
  7. Passer l'écran d'information en tapant :nsen:

Ce n'est pas cette combinaison que tu dois utiliser en France. :#non#:


La combinaison internationale n'a pas ce défaut et a l'avantage d'être documentée directement sur la machine lorsque l'on accède au menu :nsdo: :ns9: depuis un autre écran que l'écran d'accueil.
Toutefois elle en a un autre, celui de présélectionner par défaut 11 fonctionnalités comme étant à désactiver, dont des choses essentielles : :'(

Il ne faudra donc surtout pas oublier de les décocher en suivant
scrupuleusement
la procédure suivante.
Attention, une fois le point de non retour passé, il sera impossible changer quoi que ce soit jusqu'à désactivation du mode examen !

  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir la touche :nses:
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Décocher toutes les limitations de fonctionnalités en tapant :nsct: :nsa:
  5. Confirmer avec :nsen:
    (point de non retour)
  6. Patienter
  7. Passer l'écran d'information en tapant :nsen:


Cela implique là encore un redémarrage du système ce qui n'est cette fois-ci pas négligeable car tu en as au moins pour 54,64s d'attente, même sur les dernières révisions matérielles surcadencées à
156 MHz
. :mj:

Sur les
TI-Nspire
monochromes munies d'un pavé tactile, seule la combinaison internationale est disponible selon exactement la même procédure.
Bien que moins rapide, la dernière version système 3.9 disponible pour ces modèles est également beaucoup plus petite; tu n'auras à attendre qu'environ 32,07s.

Enfin, pour les
TI-Nspire
monochromes non munies d'un pavé tactile, la combinaison internationale est légèrement différente :
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches :nses: et :nsho:
  3. Rallumer la calculatrice
  4. Décocher toutes les limitations de fonctionnalités en tapant :nsct: :nsa:
  5. Confirmer avec :nsen:
    (point de non retour)
  6. Patienter
  7. Passer l'écran d'information en tapant :nsen:

Le temps d'attente n'est hélas pas le seul inconvénient en mode examen sur ces modèles, puisque tu auras une boîte de dialogue d'information sur le mode examen apparaissant à chaque rallumage de la machine.
Certes cela se passe en une touche, mais l'affichage de cette boîte n'est pas instantané, avec un délai de l'ordre de 1 seconde pendant lequel ta machine ne répond à aucune touche et est donc inutilisable. :(
Sur le nombre d'extinctions+rallumages effectués manuellement ou automatiquement pendant un examen de 3 ou 4 heures, le temps perdu n'est plus négligeable. :mj:


Sur
Casio fx-CP400+E
, tu n'es pas obligé(e) de retenir de combinaison secrète car le mode examen est également directement activable via les menus :
  1. Allumer la calculatrice
  2. Cliquer la zone tactile
    Menu
    en bas d'écran
  3. Passer à la 2nde page du menu
  4. Ouvrir l'application
    Communication
  5. Dans la barre de menu en haut d'écran cliquer
    Examen
    puis
    Démarrer le Mode examen
  6. Confirmer en cliquant le bouton
    OK
  7. Reconfirmer en cliquant le bouton
    OK
    (point de non retour)
  8. Passer l'écran d'information en cliquant le bouton
    OK
  9. Patienter



Toutefois, il existe là encore une combinaison d'allumage permettant d'accéder à ce menu plus rapidement :
  1. Eteindre la calculatrice
  2. Maintenir les touches
    y
    et
    z
  3. Allumer la calculatrice
  4. Confirmer en cliquant le bouton
    OK
  5. Reconfirmer en cliquant le bouton
    OK
    (point de non retour)
  6. Passer l'écran d'information en cliquant le bouton
    OK
  7. Patienter

Ici, bien qu'il faille encore attendre le redémarrage du système, le temps à patienter une fois le point de non retour franchi ne sera que d'environ 1,54s avec une mémoire vide.


Sur
HP Prime
, l'activation du mode examen est là encore directement accessible dans les menus :
  1. Allumer la calculatrice
  2. Aller dans les réglages de l'application de calcul numérique en tapant
    Shift
    Maison
  3. Avec le menu de bas d'écran, passer à la 2ème page
  4. Avec le menu de bas d'écran, passer à la 3ème page
  5. Cliquer
    Début
    dans le menu de bas d'écran
  6. Glisser le cadenas jusqu'au bord droit de l'écran
  7. Patienter
  8. Passer l'écran d'information en tapant
    Esc


Toutefois, tu disposes aussi d'un combinaison clavier que tu peux retenir pour aller plus vite :
  1. Allumer la calculatrice
  2. Maintenir la touche
    Esc
  3. Taper
    On
  4. Cliquer
    Début
    dans le menu de bas d'écran
  5. Glisser le cadenas jusqu'au bord droit de l'écran pour confirmer
  6. Patienter
  7. Passer l'écran d'information en tapant
    Esc


Sur
Lexibook GC3000FR
, il n'y a que le choix de retenir la combinaison par coeur :
  1. Allumer la calculatrice
  2. Maintenir les touches
    LN
    7
    AC
  3. Confirmer avec
    =
  4. Reconfirmer avec
    =
  5. Patienter
85628572856385648573

Il n'y aura ici qu'environ 2,1s à patienter, mais c'est beaucoup pour une mémoire qui ne contient rien. :troll:


3)
Scores
:
Go to top

Selon que la manipulation soit à faire machine allumée ou éteinte, nous considérerons toujours le cas le plus long.
Pour les modèles se donnant la peine d'offrir plusieurs façons d'activer le mode examen, nous retiendrons en priorité la manipulation la plus conforme au mode examen français, la moins restrictive, et enfin la moins complexe.
Image

A l'exception de la
Lexibook GC3000FR
, on remarque ici que ce sont les modèles ayant intégré le mode examen le plus récemment qui engendrent le moins d'inconvénients à l'utilisateur, peut-être parce que le mode examen a été conçu dans le contexte des textes réglementaires de 2015 alors que sur
TI-Nspire
il remonte à 2007.
Ce n'est pas sans nous poser nombre de questions niveau égalité entre candidats.
Est-ce qu'il y aura réllement 1 minute d'écart entre l'ordre d'activation du mode examen donné par le surveillant, et l'ordre de début de l'épreuve ?... :#roll#:


4)
Classement temporaire
:
Go to top

Après prise en compte des épisodes précédents et des coefficients, voici le classement à ce jour :
Image
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2017 épisode 18 : Activation du mode examen (Commentaires: 11)

Divers QCC 2017 épisode 17 : Formules intégrées

Nouveau messagede critor » 31 Juil 2017, 15:34

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2017 - Episode 17
Formules intégrées


Sommaire
:

  1. Introduction
  2. Tests
  3. Scores
  4. Classement temporaire

1)
Introduction
:
Go to top

En théorie, le mode examen est censé mettre les candidats à égalité, en supprimant les formules qu'ils ont rentrées dans leur machine.
En pratique on ne peut parler d'égalité, puisque plusieurs modèles disposent de formules intégrées librement consultables dans le cadre de fonctionnalités vu dans des épisodes précédents :
  • Ajustements / régressions
  • Coniques
  • Fonctions paramétrées
Des formules pouvant concerner les droites, paraboles, polynomes, hyperboles, cercles, ellipses...
Faisons le point sur le maximum à tirer de chaque machine.

2)
Tests
:
Go to top

Sur la
TI-82 Advanced
nous avons les ajustements/régressions statistiques qui intègrent et rappellent jusqu'à 9 formules.

Sur la
TI-84 Plus T
et
TI-84 Plus CE-T
, il faut rajouter l'application
Conics
disponible en mode examen qui rappelle et illustre jusqu'à 28 formules.

Sur la nouvelle version 5.3 de la
TI-83 Premium CE
pour cette rentrée 2017, il faut aussi compter la nouvelle application de fonctions paramétrées
Transfrm
accessible en mode examen et qui rappelle jusqu'à 11 formules.


Sur la
Casio Graph 25+E
, les ajustements/régressions statistiques pourront rappeler jusqu'à 10 formules.

Sur les
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
, il faudra compter en prime avec les 7 formules intégrées à l'application de fonctions paramétrées
DYNA
.


Sur
Casio fx-CP400+E
, nous avons :
  • 10 formules accessibles dans l'application coniques
  • jusqu'à 10 formules affichables après régression statistiques


Sur les
TI-Nspire
, nous retrouvons de façon similaire :
  • 13 formes prédéfinies dans l'application graphique
  • jusqu'à 9 formules obtenues après régression satistique


Enfin sur
HP Prime
, nous disposons de plusieurs avantages bien spécifiques :
  • 11 formules pour les régressions statistiques, cette fois-ci affichables avant même de réaliser la régression et donc sans aucun besoin de saisir de fausses données :bj:
  • une application d'exploration affine
  • une application d'exploration de trinômes, qui donne certes comme d'autres modèles la forme canonique, mais aussi de façon exclusive la formule du discriminant essentielle en Première :bj:


La
Lexibook GC3000FR
quant à elle en aucun cas ne te rappellera de formule à l'écran - c'est au-dessus de ses forces. :troll:


3)
Scores
:
Go to top


Notons que ce sont ici les modèles de milieu de gamme qui sont de loin les mieux dotés en formules intégrées récupérables par l'utilisateur.
Mais nous verrons dans un prochain épisode que le moteur CAS des modèles haut de gamme peut lui aussi ressortir certaines formules du cours, à condition d'apprendre à lui poser la bonne question. ;)


4)
Classement temporaire
:
Go to top

Après prise en compte des épisodes précédents et des coefficients, voici le classement à ce jour :
Image
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2017 épisode 17 : Formules intégrées (Commentaires: 0)

Lexibook Lexibook GC3000FR, 1er interrupteur de fraude officiel !

Nouveau messagede critor » 30 Juil 2017, 21:56

8453Dans un article précédent, nous étudions une méthode de fraude au mode examen développée par des lycéens, bien évidemment non sans mentionner les moyens de détection pour les surveillants.

Le principe en est absolument enfantin :
  • activer le mode examen chez soi
    (ce qui vide/verrouille le contenu qui est déjà en mémoire et fait clignoter la diode)
  • puis charger toutes ses données
  • puis couper l'alimentation en insérant et faisant dépasser discrètement une petite languette de plastique souple dans le compartiment d'alimentation
    (ce qui arrête le clignotement de la diode)
  • se présenter alors à l'examen, et le surveillant est content de voir que la diode ne clignote pas
    (c'est tout ce qu'il a pour consigne de vérifier, sachant qu'il n'est pas forcément un enseignant de Maths/Sciences compétent en calculatrices)
  • enfin lorsque le surveillant ordonne l'activation du mode examen, retirer et dissimuler la languette
    (la diode se remet alors à clignoter, mais contrairement aux autres candidats tu retrouveras toutes les données chargées)

85018568Lors de sa publication, cette astuce marchait sur tous les modèles conformes 2018.
Mais avec la nouvelle
Lexibook GC3000FR
sortie depuis pour cette rentrée 2017, cette astuce ne marche plus.
En effet, la diode continue à clignoter même sans les piles... :o
Voyons ensemble pourquoi, et à qui profite cette différence au final, surveillants ou fraudeurs.

En réalité, la
Lexibook GC3000FR
dispose de deux types de piles :
  • 2 piles AAA mises en série de 1,5+1,5=3 Volts
  • 1 pile bouton de sauvegarde de 3 Volts également

84948520Contrairement à ce que prétend l'emballage, la
Lexibook GC3000FR
n'est absolument pas développée en Europe par
Lexibook
.
Il suffit d'ouvrir pour se rendre compte que la carte mère porte la référence
TG206-A-2
, une référence qu'une simple recherche rapprochera du constructeur asiatique
Truly
, qui effectivement développe et commercialise des calculatrices graphiques qui ressemblent énormément aux modèles estampillés
Lexibook
en France, comme :
La
Lexibook GC3000FR
serait donc en réalité une
Truly TG206
.
Tout ce que
Lexibook
a probablement fait, c'est de demander à
Truly
de rajouter une diode examen à leur modèle
TG204
, vendu chez nous sous le nom de
Lexibook GC2200
.
Ce n'est pas ce que nous appelons une "conception en Europe"...
:#roll#:

85168517Et chez le taïwanais
Truly
, on est pour la politique du moindre effort et pour l'économie des bouts de chandelles.
Au lieu d'investir dans le coûteux développement d'un véritable circuit d'alimentation parallèle dédié à la préservation du contenu de la mémoire vive en cas de retrait ou faiblesse des piles AAA, et bien on a tout simplement branché la soi-disant pile de sauvegarde en parallèle des 2 piles AAA.
Ben oui, si l'on retire les piles AAA, la calculatrice peut toujours être allumée tant que l'on ne retire pas la soi-disant pile de sauvegarde, et inversement.
Voilà donc pourquoi l'astuce de fraude ne marche pas.



Mais ce n'est pas tout et les conséquences vont bien plus loin que ça... :#roll#:
Dans plusieurs articles, nous avions évoqué la méthode de fraude théorique de modifier sa calculatrice en lui rajoutant discrètement un interrupteur, que ce soit pour couper le seul clignotement de la diode ou bien l'alimentation au complet.
Et bien tu sais quoi ?... Ici pas besoin car
Lexibook
l'a
Truly
fait ! :o
Si si, en réalité le bouton permettant de verrouiller et déverrouiller le couvercle des piles est relié à la pile de sauvegarde.
Lors d'un déverouillage il connecte la pile de sauvegarde, et lors d'un verouillage il la reconnecte.

Tu ne vois pas le problème ?
Si tu mets ta calculatrice en mode examen puis retires les piles AAA, tu peux alors contrôler directement et discrètement le clignotement de la diode grâce au bouton à l'arrière !... :o

La 1ère méthode de fraude matérielle au mode examen tout-à-fait officielle puisque fournie par le constructeur.
Grâce à
Truly
, il te sera possible d'arriver dans ta salle d'examen avec une machine qui est déjà en mode examen, ce qui est totalement interdit. :#non#:
Le bouton te permettra en effet de tromper le surveillant de façon totalement enfantine...

Franchement, ils étaient payés pour réfléchir ceux qui ont conçu ça chez
Truly
, ou ils ont juste suivi bêtement la demande visiblement pas assez réfléchie de
Lexibook
? :#roll#:




8498Bon après, vu les capacités du modèle inférieures à celles d'une
TI/Casio Collège
récente, ce n'est pas dramatique...
Le modèle n'est pas programmable contrairement à ce que tente de faire croire le clavier, et ne dispose donc d'aucun éditeur de texte.
Tout ce que tu pourras faire, c'est saisir 2 lignes de données de 100 caractères chacune dans l'éditeur de fonctions.
Mais ne t'emballe pas, précisons de plus qu'il n'y a pas de clavier alphabétique, et que tu seras limité :
  • aux lettres ABCDEFMX en mode fonction
  • aux lettres ABCDEFMT en mode paramétrique
Bon courage pour saisir quelque chose d'intelligible avec ça... ;)
856985708571




Au final, le mode examen de la
Lexibook GC3000FR
est raté puisqu'il est très facile de tromper le surveillant sur son état sans aucune modification de la machine, et donc inutile...
Le mode examen est de plus inutile puisqu'il n'y a de toutes façons pas de moyen de saisir des cours exploitables jusqu'à preuve du contraire...
Et malgré les failles béantes de son mode examen, la
Lexibook GC3000FR
est donc tout autant inutile pour frauder...
Je propose de renommer ce modèle la
Lexibook Inutile 3
.
Lien vers le sujet sur le forum: Lexibook GC3000FR, 1er interrupteur de fraude officiel ! (Commentaires: 2)

-
Rechercher
-
Sujets à la une
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
1234
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


-
Sélections fichiers
Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
126 utilisateurs:
>110 invités
>12 membres
>4 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)