π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-z80 Imprime en 3D ton couvercle TI-83 Premium CE original !

Nouveau messagede critor » 01 Aoû 2018, 18:05

L'année dernière,
Jim Galu
, ingénieur chez
Texas Instruments Dallas
, te partageait des modèles 3D du couvercle
TI-83 Premium CE
(et
TI-84 Plus CE
)
.

Tu pouvais donc facilement remplacer un couvercle perdu, en récupérer un de la couleur de ton choix, ou même y intégrer équerre, règle graduée et rapporteur pour la géométrie. :)

Toutefois, il s'agissait d'une version assez aplatie/simplifiée du couvercle. :(

Et bien bonne nouvelle, car
Jim Galu
a depuis publié une nouvelle version du couvercle, beaucoup plus proche de l'original ! :bj:

Téléchargements
:

Lien vers le sujet sur le forum: Imprime en 3D ton couvercle TI-83 Premium CE original ! (Commentaires: 0)

TI-Nspire 1ère connexion JTAG fonctionnelle TI-Nspire ClickPad

Nouveau messagede critor » 29 Juil 2018, 18:52

9735Dans un article précédent, nous découvrions la
TI-Nspire TestBoard
, carte se branchant sur le connecteur
J04
des
TI-Nspire ClickPad
.

Nous avons pu vérifier que cette carte offrait :
  • un bouton
    reset
    pour redémarrer la calculatrice sans besoin de la retouner
  • l'accès en lecture et écriture au port série de la calculatrice via un connecteur standard
    DB9

La carte dispose aussi de deux connecteurs
JTAG
,
J01
et
J05
.

Le
J05
à 14 broches était pour la prise de contrôle du processeur
MSP430
de la carte, comme confirmé dans notre dernier article.

Nous supposions que le
J01
à 13 broches était quant à lui pour la prise de contrôle du processeur
ARM
de la calculatrice.

975497539752Aujourd'hui, continuons à explorer cette carte avec ce dernier connecteur. Pour cela, nous allons nous munir d'une autre interface
JTAG
, la
TMS320-JTAG-USB XDS100-V2
de chez
Olimex
conseillée par Lionel Debroux et que voici ci-contre.

La boîte contient donc :
  • l'interface
    JTAG
    avec :
    • une prise
      USB-B
      femelle
    • un connecteur
      JTAG
      mâle avec 2×10=20 broches et muni d'un détrompeur
    • un voyant d'alimentation
  • une nappe 2×10=20 fils femelle-femelle avec détrompeurs
  • une nappe 2×7=14 fils femelle-femelle avec deux détrompeurs
    (niveau brochage et prise)
  • un adaptateur 20 broches ↔ 14 broches

975797569755Ne reste plus qu'à assembler le tout, tâche sans danger du côté interface grâce aux nombreux détrompeurs.

Par contre, le connecteur
J01
de la carte
TI-Nspire TestBoard
n'a que le détrompeur niveau brochage. Dans le cas d'utilisation d'une nappe générique, il faut donc bien faire attention au sens de connexion, avec ici le fil rouge du côté des broches numérotées 1 et 2. :warning:



Une fois les pilotes
FTDI
installés, voyons ce que
OpenOCD
nous détecte :
Code: Tout sélectionner
C:\Users\Andreani\Downloads\OpenOCD-20160901\bin>openocd.exe -f openocd.cfg
Open On-Chip Debugger 0.9.0 (2016-09-01) [https://github.com/sysprogs/openocd]
Licensed under GNU GPL v2
For bug reports, read
        http://openocd.org/doc/doxygen/bugs.html
adapter speed: 500 kHz
Error: libusb_open() failed with LIBUSB_ERROR_NOT_SUPPORTED
Info : clock speed 500 kHz
Warn : There are no enabled taps.  AUTO PROBING MIGHT NOT WORK!!
Info : JTAG tap: auto0.tap tap/device found: 0x0792606d (mfg: 0x036 (LSI Logic), part: 0x7926, ver: 0x0)
Warn : AUTO auto0.tap - use "jtag newtap auto0 tap -irlen 4 -expected-id 0x0792606d"
Warn : gdb services need one or more targets defined
Info : JTAG tap: auto0.tap tap/device found: 0x0792606d (mfg: 0x036 (LSI Logic), part: 0x7926, ver: 0x0)
   TapName             Enabled  IdCode     Expected   IrLen IrCap IrMask
-- ------------------- -------- ---------- ---------- ----- ----- ------
0 auto0.tap              Y     0x0792606d 0x00000000     4 0x01  0x03
    TargetName         Type       Endian TapName            State
--  ------------------ ---------- ------ ------------------ ------------


1436
OpenOCD
nous trouve donc une puce
0x0792606d
de chez
LSI Logic
(0x036)
, ce qui semble correct.

Nous voici donc dotés de suffisamment d'information pour compléter correctement le fichier de configuration :
Code: Tout sélectionner
#set MODE "nsp20"
#set MODE "nsp13"
#set MODE "ns1"
#set MODE "ns2"
set MODE "ns1ext"
#set MODE "ns2ext"
#set MODE "cx"
#set MODE "cxext"
#set MODE "nav"
#set MODE "none"

if { $MODE == "nav" } {
   set ID1      "0x2b89102f"
   set LEN1   "6"
   set TYPE1   "jrc"
   set NTAPS   1
   set TAP      "1"
   set CHIP   "cortex_a"
}
if { ($MODE == "nsp20") + ($MODE == "nsp13") } {
   set ID1      "0x0692602f"
   set LEN1   "4"
   set TYPE1   "cpu"
   set ID2      "0x00000000"
   set LEN2   "2"
   set TYPE2   "unknown"
   set NTAPS   2
   set TAP      "1"
   set CHIP   "arm926ejs"
}
if { ($MODE == "ns1") + ($MODE == "ns1ext") } {
   set ID1      "0x0792606d"
   set LEN1   "4"
   set NTAPS   1
   set TYPE1   "cpu"
   set TAP      "1"
   set CHIP   "arm926ejs"
}
if { ($MODE == "ns2") + ($MODE == "ns2ext") } {
   set ID1      "0xa065416d"
   set LEN1   "29"
   set NTAPS   1
   set TYPE1   "unknown"
   set TAP      "0"
}
if { ($MODE == "cx") + ($MODE == "cxext") } {
   set ID1      "0x1b900f0f"
   set LEN1   "4"
   set TYPE1   "bs"
   set ID2      "0x07926f0f"
   set LEN2   "4"
   set TYPE2   "cpu"
   set NTAPS   2
   set TAP      "2"
   set CHIP   "arm926ejs"
}

#set DRV "ft2232"
set DRV "ftdi"

set INT "xds100v2"
if { $MODE=="nsp20"} {
   set INT "tinyh"
}

# *** DRIVERS ***
interface $DRV

# *** INTERFACES ***
if { $INT=="xds100v2" } {
   set INT_DESC "Texas Instruments Inc.XDS100 Ver 2.0"
   set INT_VID 0x0403
   set INT_PID 0xa6d0
}
if { $INT=="tinyh" } {
   set INT_DESC "Olimex OpenOCD JTAG ARM-USB-TINY-H"
   set INT_VID 0x15ba
   set INT_PID 0x002a
}
if { $DRV=="ft2232" } {
   ft2232_device_desc "$INT_DESC"
   ft2232_vid_pid $INT_VID $INT_PID
   ft2232_layout $INT
}
if { $DRV=="ftdi"} {
   ftdi_vid_pid $INT_VID $INT_PID
   if { $INT=="xds100v2"} {
      ftdi_layout_init 0x0038 0x597b
      ftdi_layout_signal nTRST -data 0x0010
      ftdi_layout_signal nSRST -oe 0x0100
      ftdi_layout_signal EMU_EN -data 0x0020
      ftdi_layout_signal EMU0 -oe 0x0040
      ftdi_layout_signal EMU1 -oe 0x1000
      ftdi_layout_signal PWR_RST -data 0x0800
      ftdi_layout_signal LOOPBACK -data 0x4000
   }
   if { $INT=="tinyh"} {
      ftdi_layout_init 0x0808 0x0a1b
      ftdi_layout_signal nSRST -oe 0x0200
      ftdi_layout_signal nTRST -data 0x0100 -oe 0x0100
      ftdi_layout_signal LED -data 0x0800
   }
   transport select jtag
}

adapter_khz 500

#adapter_nsrst_delay 200
#jtag_ntrst_delay 200
#reset_config trst_only combined
#reset_config trst_and_srst combined
#reset_config trst_and_srst srst_pulls_trst

# *** TARGETS ***
if { $MODE != "none" } {
   jtag newtap $MODE $TYPE1 -irlen $LEN1 -expected-id $ID1
   if { $NTAPS > 1} {
      jtag newtap $MODE $TYPE2 -irlen $LEN2 -expected-id $ID2
   }
   if { $TAP == "1" } {
      target create $MODE.$TYPE1 $CHIP -chain-position $MODE.$TYPE1
   }
   if { $TAP == "2" } {
      target create $MODE.$TYPE2 $CHIP -chain-position $MODE.$TYPE2
   }
   if { ($MODE == "ns1ext") + ($MODE == "ns2ext") + ($MODE == "cxext") } {
      flash bank boot1 cfi 0 524288 1 1 $MODE.cpu
   }
   init
   if { $DRV=="ftdi"  && $INT=="xds100v2"} {
      ftdi_set_signal PWR_RST 1
      jtag arp_init
   }
}
scan_chain
targets
if { $MODE != "none" } {
   halt
}


Voyons donc enfin ce que cela donne :
Code: Tout sélectionner
C:\Users\Andreani\Downloads\OpenOCD-20160901\bin>openocd.exe -f openocd.cfg
Open On-Chip Debugger 0.9.0 (2016-09-01) [https://github.com/sysprogs/openocd]
Licensed under GNU GPL v2
For bug reports, read
        http://openocd.org/doc/doxygen/bugs.html
adapter speed: 500 kHz
Error: libusb_open() failed with LIBUSB_ERROR_NOT_SUPPORTED
Info : clock speed 500 kHz
Info : JTAG tap: nsext.cpu tap/device found: 0x0792606d (mfg: 0x036 (LSI Logic), part: 0x7926, ver: 0x0)
Info : Embedded ICE version 6
Info : nsext.cpu: hardware has 2 breakpoint/watchpoint units
Info : JTAG tap: nsext.cpu tap/device found: 0x0792606d (mfg: 0x036 (LSI Logic), part: 0x7926, ver: 0x0)
   TapName             Enabled  IdCode     Expected   IrLen IrCap IrMask
-- ------------------- -------- ---------- ---------- ----- ----- ------
0 nsext.cpu              Y     0x0792606d 0x0792606d     4 0x01  0x03
    TargetName         Type       Endian TapName            State
--  ------------------ ---------- ------ ------------------ ------------
0* nsext.cpu          arm926ejs  little nsext.cpu          running
nsext.cpu: target state: halted
target halted in ARM state due to debug-request, current mode: Supervisor
cpsr: 0x600000d3 pc: 0xa40098f4
MMU: disabled, D-Cache: enabled, I-Cache: enabled


9758
OpenOCD
semble cette fois-ci bien prendre le contrôle du processeur, l'écran de la calculatrice se figeant et cette dernière cessant de répondre aux touches clavier.

A suivre...
Lien vers le sujet sur le forum: 1ère connexion JTAG fonctionnelle TI-Nspire ClickPad (Commentaires: 8)

TI-Scientifiques 1er test TI-30X Plus MathPrint chez DataMath

Nouveau messagede critor » 29 Juil 2018, 13:50

Là où nous avons la
TI-Collège Plus
, ce sont d'autres modèles scientifiques que
Texas Instruments
distribue dans d'autres pays.

Nous avons d'une part les
TI-30X Pro MultiView
et
TI-36X Pro
.
Ces deux modèles haut de gamme utilisent exactement le même
firmware
. La dénomination différente suivant les pays est purement commerciale, selon que les gammes
TI-30
ou
TI-36
y aient eu plus de succès.

D'autre part nous avons la
TI-30X Plus MultiView
.
Il s'agit d'une version allégée en fonctionnalités des modèles précédents. Pour être autorisée à certains examens européens dont la réglementation très restrictive disqualifie entre autres les calculatrices graphiques, ont été retirées :
  • matrices
  • vecteurs
  • calcul de nombre dérivé
  • calcul d'intégrale
  • résolution numérique d'équations à 1 inconnue
  • racines de polynômes de degré 2 à 3
  • résolution de systèmes d'équations linéaires avec 2 à 3 inconnues
Toutes ces fonctionnalités correspondent à des fonctions secondaires de touches clavier donc simplement effacées sur ce modèle.

Il semble en pratique que dans un soucis d'économies la
TI-30X Plus MultiView
utilise quasiment le même
firmware
que les modèles
TI-30X Pro MultiView
et
TI-36X Pro
. Le code des fonctionnalités supprimées est toujours présent, mais avec un drapeau y interdisant l'accès.
En effet dans une lettre du 18 juillet 2017, le Ministère de l'Education, de la Jeunesse et des Sports du Baden Württemberg, avec la Bavière les deux Länder ayant justement banni les calculatrices graphiques en Allemagne, avertissait l'ensemble du réseau scolaire qu'il était possible de réactiver les fonctionnalités interdites avec une combinaison de touches.
Pas plus de détails à ce sujet puisque nous n'avons trouvé sur Internet que des messages en allemand demandant comment faire, à chaque fois sans réponse.



Toutefois dès février 2018
Texas Instruments
présentait au salon
Didacta 2018
à Hanover leurs modèles successeurs pour la rentrée 2018 : les
TI-30X Plus MathPrint
et
TI-30X Pro MathPrint
.

Ils témoignaient d'une évolution majeure de la technologie, avec un quadruplement de la définition d'écran, passage de 96x32 pixels à 192x64 pixels ! :bj:
Révolution technologique que
Casio
avait toutefois déjà initiée avec sa gamme
ClassWiz
en 2014, et dont est issue la
fx-92 Spéciale Collège
de 2015.


Peut-être un avant-goût d'une prochaine
TI-Collège Premium
pour la France... ;)




Aujourd'hui, le musée
DataMath
te publie le premier test de la nouvelle
TI-30X Plus MathPrint
et va te permettre de découvrir nombre de ses secrets.

Nous ignorons si les failles permettant d'accéder aux fonctionnalités
TI-30X Pro
ont toutes été corrigées. Mais si tel est le cas, il resterait toujours la possibilité de remplacer la carte mère par celle d'une
TI-30X Pro MathPrint
.

Toutefois,
Texas Instruments
a inclus une nouveauté qui permettra désormais aux surveillants de détecter très facilement de telles fraudes. Tout appui sur le bouton
reset
déclenche désormais l'apparition d'un écran d'information donnant la version du firmware, ici
1.0.1.21
, et surtout précisant le mode de fonctionnement, ici
TI-30X Plus MP
. :bj:




Lien
:
http://datamath.org/Sci/Modern/TI-30X-PLUSMP.htm
Lien vers le sujet sur le forum: 1er test TI-30X Plus MathPrint chez DataMath (Commentaires: 1)

TI-Nspire Test TI-Nspire de développement avec Boot2 3.0.0

Nouveau messagede critor » 26 Juil 2018, 19:40

Au printemps 2017, trouvait sur
eBay
un lot de
TI-Nspire
assez spéciales, achetées peu après par
Brandon Wilson
.

Pas de simples prototypes prêtés à des enseignants/testeurs avant la sortie, mais des machines utilisées par l'équipe de développement de
Texas Instruments
et ayant miraculeusement échappé à la destruction. :o

Cet été, le lot en question est en vacances chez nous, et nous allons donc en profiter pour lui arracher jusqu'à son dernier secret. :bat:

Aujourd'hui occupons-nous de la
TI-Nspire
en haut à droite sur la photo, reçue ici sans clavier.



Sommaire
:

  1. Exploration visuelle
  2. Exploration logicielle
  3. Exploration série
  4. Exploration matérielle
  5. Dumping



1)
Exploration visuelle
:
Go to top

97509749A première vue la calculatrice est d'apparence normale.

Mais au dos nous concentrons les surprises, avec :
  • un boîtier clairement non final, puisque contrairement à nombre d'autres prototypes les indications normalement gravées pour les bouton
    reset
    et de déverrouillage du clavier en sont absentes
  • une ouverture découpée dans le clavier et permettant l'accès au connecteur
    J04/JTAG
    absent des modèles de production
  • un numéro de série gravé en
    P3-ASIC
    , tronqué par l'ouverture en question
  • en conséquence un numéro de série manuscrit de remplacement :
    2011002716
  • un autocollant en partie effacé :
    Prototype - Not for Sale
    This device has not been authorized as required by the rules of the Federal Communications Commission. This device is not, and may not be, offered for sale or lease, or sold or leased, until authorization is obtained.

Notons que l'ouverture laisse apparaître la référence de la carte mère,
P2/P3 ASIC MB_MP_6440
, soit la même que sur les cartes mère de production.
Il s'agit donc d'un modèle destiné à être utilisé par les ingénieurs
Texas Instruments
pour tester les nouvelles versions en cours de développement, avec donc ajout du connecteur
J04/JTAG
.



2)
Exploration logicielle
:
Go to top

Cette machine démarrant en mode développement comme indiqué par le carré sur l'écran nous est venue sans OS, et nous allons bien évidemment la remettre en état pour Brandon.
Mais comble de malchance, elle a une protection
anti-downgrade
qui lui fait rejeter les OS de développemnt 1.1, 1.5 et 2.0 dont nous disposons.
Pas trop le choix donc, nous pouvons lui mettre les OS de développement 3.0.0.621 ou 3.0.0.1217 dumpés récemment.
Maigre compensation, ces OS ne feront pas empirer la version minimale d'OS installable, réglée à 1.1.99 pour chacun.

Une fois l'OS enfin installé et démarré, nous apprenons l'utilisation :
  • d'un
    Boot1
    de développement
    1.1.8916
    déjà dumpé
  • d'un
    Boot2
    de développement
    3.0.0
    encore jamais dumpé à ce jour, et qui serait donc intermédiaire entre la version de développement
    2.0.0
    du
    13 octobre 2009
    et la version de production
    3.0.1.131
    du
    23 février 2011
    :o



3)
Exploration série
:
Go to top

9732Après avoir branché le port
Dock/J01
de la calculatrice sur une interface adéquat, on peut récupérer la sortie du port série.

Le log de démarrage nous confirme l'utilisation :
  • du
    Boot1 1.1.8916
    de développement du
    23 avril 2007
  • d'un
    Boot2 3.00.DEVBUILD
    de développement du
    17 septembre 2010
Boot Loader Stage 1 (1.1.8916)
Build: 2007/4/23, 23:29:51
Copyright (c) 2006, 2007 Texas Instruments Incorporated
Using developer keys

Last boot progress: 41098
Clocks: CPU = 90MHz AHB = 45MHz APB = 22MHz

Available system memory: 37292
Checking for NAND: NAND Flash ID: ST Micro NAND256R3A
PM is turning the device OFF
PM has turned the device ON
SDRAM memory test: Pass
Clearing SDRAM...Done.
Clearing SDRAM...Done.
Clearing SDRAM...Done.
Boot option: Normal

Loading DIAGS software...

Error reading/validating DIAGS image

Error loading DIAGS. Switching to BOOT2.

Loading BOOT2 software...

99%
BOOT1: loading complete (312 ticks), launching image.



Boot Loader Stage 2 (3.00.DEVBUILD)
Build: 2010/9/17, 14:13:38
Copyright (c) 2006, 2007, 2008 Texas Instruments Incorporated
Using developer keys

Clocks: CPU = 90MHz AHB = 15MHz APB = 7MHz
Checking for NAND: NAND Flash ID: ST Micro NAND256R3A


Initializing graphics subsystem.
Boot option: Normal


Initializing filesystem.
Datalight Reliance v2.10.1150
Copyright (c) 2003-2006 Datalight, Inc.
Datalight FlashFX Pro v3.00 Build 1358
Nucleus Edition for ARM9
Copyright (c) 1993-2006 Datalight, Inc.
Patents: US#5860082, US#6260156.
Filesystem ready.
Purging temporary files...
TI_OS_INSTALL_PRECHECK_OK (0)

Loading Operating System...

100%

BOOT2: loading complete (3206 ticks), launching image.




4)
Exploration matérielle
:
Go to top

9751Enfin, ouvrons la bête pour lui extirper ses derniers secrets.
On confirme l'usage de la carte mère de production
P2/P3 ASIC MB_MP_6440
ainsi que de la carte écran
P1R2/P3_LB__MP_2440
qui va avec.

Outre la présence du connecteur
J04/JTAG
nous notons une autre modification apportée à la carte mère, avec l'ajout d'un fil qui proche de la puce
Flash NOR SST 39WF400A
, rendant ainsi son
Boot1
reprogrammable.
Cette modification fut probablement nécessaire pour programmer le
Boot1 1.1.8916
de développement dans la puce de cette carte mère de production.



5)
Dumping
:
Go to top

Malheureusement, à cause de sa protection anti-downgrade il est impossible d'installer la version 1.1.9227 sur ce modèle, seul OS
TI-Nspire
de développement pour lequel une version
Ndless
est disponible. :(

En conséquence, il nous est impossible à ce jour de dumper le
Boot2 3.0.0
de développement.

Le seul moyen que nous verrions serait d'adapter le
jailbreak
Ndless
ou bien l'outil
Nleash
faisant sauter la protection anti-downgrade pour les OS installables sur ce modèle, soit à ce jour les OS 3.0.0.621 ou 3.0.0.1217.
Lien vers le sujet sur le forum: Test TI-Nspire de développement avec Boot2 3.0.0 (Commentaires: 3)

Divers QCC 2018 épisode 6 : Matrices

Nouveau messagede critor » 26 Juil 2018, 00:04

5409
Quelle Clignotrice Choisir 2018 - Episode 6
Matrices


Les matrices sont des tableaux de nombres que l'on étudie notamment en Spécialité Mathématiques des Terminales S et ES.
Mais tous les modèles ne gèrent pas le calcul matriciel. Voyons cela ensemble aujourd'hui, et notamment ce que donne la
NumWorks
après une année de mises à jour.


Sommaire
:

  1. Tests
  2. Scores



1)
Tests
:
Go to top

Les
Casio Graph 35+E
,
Casio Graph 75+E
et
Casio Graph 90+E
disposent de 26 variables dédiées aux matrices,
Mat A
à
Mat Z
, acceptant jusqu'à 65 lignes de 65 colonnes.
Cette limite est globale, puisqu'une seule variable matrice pourra atteindre ces dimensions.
L'éditeur affiche simultanément 5 lignes de 4 colonnes, et sur l'écran de calculs ce sera jusqu'à 6 lignes de 6 colonnes.
Malheureusement, l'écriture naturelle n'est pas du tout intégrée à l'éditeur. :(
Le moteur de calcul exact semble lui aussi fort mal intégré à l'éditeur, les résultats exacts étant limités aux seules fractions. :(
Précisons de plus qu'il n'est actif que pour la valeur sélectionnée.
Par contre, les valeurs exactes ne sont pas perdues pour autant, et seront retrouvées à l'écran de calcul. :)
Les matrices acceptent même les nombres complexes ! :bj:

La
Casio Graph 25+E
pour sa part ne gère pas du tout les matrices. :mj:

Sur
Casio fx-CP400+E
, il n'y a pas d'éditeur dédié aux matrices. La saisie s'effectue sur la ligne de calcul, avec l'avantage d'une intégration correcte des moteurs d'écriture naturelle et de calcul exact/CAS. :bj:
L'affichage permettra de visualiser simultanément jusqu'à 17 lignes de 12 colonnes.
Les matrices sont limitées cette fois-ci à 55 lignes de 55 colonnes.
De façon conforme à l'esprit du nouveau programme de Seconde 2017, il n'y a pas de variables spécifiques. N'importe quel nom de variable peut être défini de type matrice, ce qui outre la quantité accrue donne également toute liberté de nommage pour mieux s'adapter à chaque problème ! :bj:

Sur
HP Prime
, c'est assez étrange... et pas vraiment satisfaisant.
Nous retrouvons un éditeur dédié aux matrices, pourquoi pas, qui affichera simultanément jusqu'à 10 lignes sur 4 colonnes. Il est préchargé avec 10 noms de variables dédiées aux matrices,
M0
à
M9
.
Si la saisie en écriture naturelle est certes gérée, les valeurs exactes seront immédiatement perdues pour être remplacées définitivement par des valeurs numériques approchées.
Il ne semble pas être possible d'ajouter de nouvelles matrices directement depuis cet éditeur.
Par contre, sur la ligne de saisie des applications de calcul numérique et CAS, on peut définir n'importe quel nom de variable en tant que matrice, avec cette fois-ci un affichage simultané allant jusqu'à 9 lignes et 20 colonnes.
A partir de là, ces nouvelles matrices seront listées dans l'éditeur, avec une mention spécifique pour celles définies dans l'application CAS.
En apparence, l'éditeur affichera les matrices CAS avec leurs valeurs exactes et formelles, mais sans écriture naturelle.
En pratique, contrairement à l'application tableur cela ne relève pas d'un travail d'intégration du moteur CAS à l'éditeur. C'est juste un mode de fonctionnement totalement différent de celui des matrices numériques, avec blocage de toute évaluation comme l'on s'en rend compte aisément en saisissant de nouvelles valeurs depuis l'éditeur.
Par contre, il ne semble pas y avoir ici de limite arbitraire pour la taille des matrices, à part la quantité de ressources système. Elles peuvent apparemment être aussi grandes que l'on veut, faut-il juste être patient. :bj:

La
Lexibook GC3000FR
n'est clairement pas dans la matrice
.
Le dos de l'emballage nous baratine en parlant d'une mystérieuse
"mémoire matricielle"
, ce qui n'a visiblement rien à voir avec les matrices mathématiques. De là à dire que la formulation a été choisie exprès pour tromper les acheteurs... :mj:
Il faut d'ailleurs n'avoir pas froid aux yeux pour oser employer le mot
'mémoire'
au sujet de cette... chose. :troll:

La
NumWorks
dispose de 10 variables dédiées aux matrices,
M0
à
M9
. Cela peut varier en fonction des dimensions de la matrice, mais elles semblent pouvoir accepter jusqu'à 63 cellules.
La saisie s'effectue sur la ligne de calcul, avec l'avantage d'une intégration correcte du moteur d'écriture naturelle. :bj:
Toutefois, les résulats ne profitent ni du moteur de calcul symbolique, ni même du calcul exact. Toute saisie exacte/symbolique sera définitivement perdue dès la première évaluation. :'(
Notons par contre que les matrices ont le mérite d'accepter les nombres complexes, contrairement à d'autres modèles ! :bj:

Sur
TI-82 Advanced
et
TI-84 Plus-T
, 10 variables spécifiques
[A]
à
[J]
sont réservées aux matrices, avec un maximum pour chacune de 20 lignes et 20 colonnes.
L'éditeur de matrices affiche simultanément 7 lignes et 3 colonnes.
En tant que résultat on peut visualiser simultanément jusqu'à 6 lignes et 8 colonnes.
Le moteur de calcul fractionnaire est correctement intégré dans les deux cas.
L'affichage naturel n'est toutefois pas géré dans l'éditeur.
Les nombres complexes sont de plus refusés.

Sur
TI-84 Plus CE-T
, l'écriture naturelle est cette fois-ci correctement gérée dans l'éditeur, aussi bien pour la saisie que l'affichage ! :bj:
Toutefois, la même limite de 20 lignes par 20 colonnes se fait cette fois-ci cruellement sentir, une unique matrice ne permettant plus de coder un simple moteur de déplacement sur l'écran texte ayant cette fois-ci bien plus de caractères. :mj:

Sur
TI-83 Premium CE
on profitera en prime du moteur de calcul exact complet, aussi bien pour l'éditeur que pour les résultats. :bj:

Sur
TI-Nspire CAS TouchPad
et
TI-Nspire CX CAS
il n'y a pas d'éditeur ou de variables dédiés et on retrouve les avantages correspondant à ce contexte. :bj:
L'affichage permettra de visualiser simultanément 11 colonnes sur 10 lignes et demie.
En interne, les matrices sont limitées à 180 lignes et 180 colonnes.

Sur
TI-Nspire
,
TI-Nspire TouchPad
et
TI-Nspire CX
, les résultats en écriture naturelle exacte seront bien évidemment limités aux seules fractions.


2)
Scores
:
Go to top

Image

Les bons choix :

Au-delà du haut de gamme qui se détache nettement, l'ensemble des modèles de milieu de gamme sont également de très bons choix, avec pour chacun des qualités spécifiques. :bj:

Les mauvais choix :

Si tu envisages la spécialité Mathématiques et/ou la poursuite d'études supérieures dans les domaines scientifique ou économique, évite les modèles
Casio Graph 25+E
et
Lexibook GC3000FR
ignorant ce que sont les matrices, et dans une moindre mesure les modèles
TI-82 Advanced
,
TI-84 Plus T
et
TI-84 Plus CE-T
un peu faiblards. :#non#:
Lien vers le sujet sur le forum: QCC 2018 épisode 6 : Matrices (Commentaires: 7)

TI-Nspire Prototype TI-Nspire N3-DVT1 avec OS 3.0.0.1217

Nouveau messagede critor » 25 Juil 2018, 12:52

Aujourd'hui le chinois
comsmy
, grand amateur et revendeur de prototypes
TI-Nspire
, nous a dégoté un nouveau prototype
TI-Nspire
.

Son numéro de série est
N3-DVT1-085
, et il est équipé de l'OS de développement
3.0.0.1217
.

Cet OS dispose toujours de l'éditeur de thème déjà remarqué dans la version de développement
3.0.0.621
du
4 octobre 2010
, et qui sera supprimée avant la sortie de la version de production
3.0.1.1753
du
24 mars 2011
.

Nous y remarquons également déjà l'abandon du thème
TI-Nspire CX
en niveaux de gris, pour le thème simplifié/constrasté dédié aux modèles monochromes que nous connaissons.

Comsmy
s'est même donné la peine de dumper l'OS, par envoi sur une autre machine et interception du fichier de réception temporaire via un programme
Ndless
que nous lui avons communiqué.

Si bien que l'on peut le tester sur émulateur, et en récupérer le
log
de démarrage :
Beginning system initialization.
Clocks: CPU = 120 MHz AHB = 60 MHz APB = 30 MHz

Preparing file system. This takes a while...
POSIX layer initialized.
POSIX "NULL" device initialized.
POSIX "CONSOLE" device initialized.
Datalight Reliance v2.10.1150
Copyright (c) 2003-2006 Datalight, Inc.
Datalight FlashFX Pro v3.00 Build 1358
Nucleus Edition for ARM9
Copyright (c) 1993-2006 Datalight, Inc.
Patents: US#5860082, US#6260156.

POSIX file system initialized.
File system ready.
* P3 mode battery door detection
System build date: Jan 4 2011, 01:23:32
Available memory: 15260764 bytes
Purging temporary files...
Launching system...
Created Execution Context
NavNet Ready.
BOOT2 updater: error -2


Nous y relevons notamment sa date de compilation bien évidemment intermédiaire,
4 janvier 2011
.



Enfin, petit tour dans la machine que
Comsmy
a ouverte pour nous. Elle utilise :
  • une carte mère
    N3_MB_DVT1_4420
  • une carte écran
    N1/N3_LB_DV1_2420

On note la présence sur la carte mère du connecteur
J04/JTAG
.

Nous sommes également très surpris, par 4 fils rajoutés qui semblent relier directement le port
mini-USB
à la carte mère...
Mais qu'est-ce qu'ils ont encore fabriqué chez
TI
?
:#roll#:


Téléchargements
:

Lien vers le sujet sur le forum: Prototype TI-Nspire N3-DVT1 avec OS 3.0.0.1217 (Commentaires: 15)

TI-Nspire Dumping firmware TI-Nspire TestBoard (JTAG)

Nouveau messagede critor » 22 Juil 2018, 22:24

9735Dans un article précédent, nous découvrions la
TI-Nspire TestBoard
, carte se branchant sur le connecteur
J04
des
TI-Nspire ClickPad
.

Nous avons pu vérifier que cette carte offrait :
  • un bouton
    reset
    pour redémarrer la calculatrice sans besoin de la retouner
  • l'accès en lecture et écriture au port série de la calculatrice via un connecteur standard
    DB9

La carte dispose aussi de deux connecteurs
JTAG
,
J01
et
J05
. Nous supposions que :
  • J01
    à 13 broches était pour la prise de contrôle du processeur
    ARM
    de la calculatrice
  • J05
    à 14 broches était pour la prise de contrôle du processeur
    MSP430
    de la carte

La complexité électronique de cette carte nous avait par contre paru surprenante, avec son propre processeur
MSP430
. Nous avions deux hypothèses pour expliquer cela :
  • soit le
    firmware
    de la carte d'une façon ou d'une autre activait le
    JTAG
    de la calculatrice
    (c'est-à-dire qu'une connexion directe d'une interface
    JTAG
    générique aux bornes du connecteur
    J04
    de la calculatrice ne fonctionnerait pas, contrairement à la
    HP Prime
    )
  • soit le
    firmware
    effectue une double conversion entre le protocole
    JTAG
    pour l'interface à connecter sur
    J01
    , et possiblement un protocole propriétaire côté calculatrice



974597449743Aujourd'hui, continuons à explorer cette carte. Pour cela, nous allons nous munir d'une interface
JTAG
ciblant le processeur
MSP430
, la
MSP430-JTAG-TINY-V2
de chez
Olimex
conseillée par Lionel Debroux et que voici ci-contre.

La boîte contient donc :
  • l'interface
    JTAG
    avec :
    • une prise
      USB-B
      femelle
    • un connecteur
      JTAG
      mâle avec 2×7=14 broches et muni d'un détrompeur
    • un voyant vert/rouge
      (prêt/occupé)
  • une nappe 2×7=14 fils femelle-femelle avec détrompeurs



97479746La connexion de la nappe à l'interface est sans danger grâce aux détompeurs.

Par contre, le connecteur
J05
de la carte
TI-Nspire TestBoard
n'a pas de détrompeur. Il faut donc bien faire attention au sens de connexion de la nappe, avec ici le fil rouge du côté des broches numérotées 1 et 2. :warning:



Niveau logiciel, pour éviter de se lancer dans de lourdes installations, on peut opter pour la solution légère du
Olimex MSP430-programmer
. Dans ce cas par contre il faudra bien installer ou basculer sur les pilotes FTDI,
Windows
n'intégrant pas de pilote compatible avec ce logiciel.

Une fois lancé il ne nous reste alors plus qu'à préciser la bonne référence de puce,
MSP430F2111
comme vu dans l'article précédent.

C'est important, car les adresses ciblées pour les zones données et firmware ne sont pas les mêmes. Ici avec cette puce ce sera :
  • 0xF800-FFFF
    (2Kio)
    pour le firmware
  • 0x1000-10FF
    (256 octets)
    pour la zone de donnés



9748Plus qu'un clic sur le bouton
Read
et voilà, le firmware de la
TI-Nspire TestBoard
est dumpé ! :bj:
Il est même identique sur les 3 cartes dont nous disposons.


Il va maintenant falloir comprendre ce qu'il fait pour pouvoir répondre à nos interrogations.
Parles-tu
MSP430
? ;)




Téléchargement
:
firmware
TI-Nspire TestBoard
Lien vers le sujet sur le forum: Dumping firmware TI-Nspire TestBoard (JTAG) (Commentaires: 0)

TI-Nspire Prototype Nspire CAS avec versions 1.1.4797 de décembre 2006

Nouveau messagede critor » 22 Juil 2018, 20:58

Les plus anciennes versions
TI-Nspire ASIC
connues et récupérées sur des prototypes à ce jour étaient :
  • Boot1 :
    1.1.6818
    du
    4 février 2007
  • Boot2 :
    1.1.6818
    du
    4 février 2007
  • OS CAS :
    1.1.6925
    du
    8 février 2007
  • OS non-CAS :
    1.1.7320
    du
    26 février 2007
  • Diags:
    1.1.7387
    du
    13 février 2007

Mais aujourd'hui le chinois
comsmy
, grand amateur et revendeur de prototypes
TI-Nspire
, nous a dégoté un prototype
TI-Nspire CAS
assez spécial.

Ce qui est surprenant, ce n'est pas le nom de modèle en
TI-XXXXXXXXXXX
, ni l'autocollant commençant par
P1R2
apposé par dessus.

Par contre, une fois allumée cette machine nous accueille avec le message
Factory image found. Press 'I' to install
.
C'est-à-dire que son OS était préchargé en mémoire, mais pas installé.
Si ce message est habituel pour les utilisateurs d'émulateurs
TI-Nspire
, il est totalement anormal sur une vraie machine déjà sortie d'usine. :#non#:

Ce n'est pas la seule anomalie puisque le clavier diffère également de sa version finale, notamment avec la présence d'une touche
apps
! :o

Or, les prototypes
TI-Nspire ASIC
DVT1.2
et
DVT2.0
disposaient bien du clavier final.
Peut-être s'agit-il d'un
DVT1.0
?


Quoi qu'il en soit, a pris le temps de te noter ci-contre toutes les différences.




Une fois donc l'OS préchargé installé, nous arrivons à l'écran à propos qui nous réserve bien des surprises.

D'une part, record battu puisque nous avons ici les
Boot1
,
Boot2
et
OS
dans la version
1.1.4797
compilée le
6 décembre 2006
! :bj:

Le
Product ID
est également anormal, avec un numéro de série nul passé le
0C
identifiant le modèle
TI-Nspire CAS
. :o

Mais aussi, notons le nom du modèle affiché en
TI-Nspire CAS+
, alors que nous ne sommes ici plus sur la technologie
OMAP
mais
ASIC
. :o
Probablement que le changement de nom de modèle par rapport aux prototypes
TI-Nspire (CAS)+
produits en 2006 avec processeur
OMAP
n'avait pas encore été arrêté ou effectué.
Lien vers le sujet sur le forum: Prototype Nspire CAS avec versions 1.1.4797 de décembre 2006 (Commentaires: 1)

-
Rechercher
-
Sujets à la une
"NumWorks++": Challenge de modification matérielle pour rajouter une puce de mémoire Flash !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
12345
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
346 utilisateurs:
>338 invités
>3 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)