π
<-
Chat plein-écran
[^]

Casio Bonne Equation ép5 tout sur Graph Light/Math+ & voyage Tokyo

New postby critor » 07 Mar 2024, 07:42

19019Une rentrée 2024 exceptionnelle niveau calculatrices en perspective, cela faisait longtemps. Casio s'aprête en effet à lancer non pas une mais deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la graphique d'entrée de gamme Graph 25+E II (rentrée 2020)
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la graphique couleur Graph 90+E (rentrée 2017)
Si tu regardes bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ changent radicalement de clavier par rapport à ce que nous connaissions sur les calculatrices graphiques, en reprenant la nouvelle organisation introduite avec la calculatrice scientifique fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023 dans le cadre de la nouvelle génération de calculatrices scientifiques CW Classwiz de rentrée 2022.

Mais commençons justement par rappeler ce contexte des calculatrices scientifiques Casio, car cela va être très important pour mieux comprendre la suite. Nous allons faire court.

Après la fx-80 College de 1979, nous n'avions eu que de rares évolutions très localisées du clavier scientifique Casio :
  • 1989 avec la fx-85V, ajout d'une 4e ligne de touches de fonctions
  • 1997 avec la génération W (fx-92 Collège New en France), ajout d'une ligne de touches de contrôle, avec entre autres les touches fléchées gauche et droite
  • 2001 avec la génération MS (fx-92 Collège en France), ajout sur cette ligne des touches fléchées haut et bas
18559190101901119012

1898118711Même si les formes et couleurs des touches ont varié, l'organisation du clavier était restée exactement la même sur les modèles suivants fx-92 Collège 2D et fx-92 Spéciale Collège, les flèches haut et bas permettant juste de naviguer dans les expressions en écriture naturelle en plus de l'historique de calcul, jusqu'à un changement radical pour cette rentrée 2023.

La fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023 est un véritable bijou d'intuitivité avec son tout nouveau clavier. Il s'agit d'une part d'un allègement avec :
  • suppression de la touche
    ALPHA
    , modificateur alphabétique qui ne servait en pratique que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • suppression des fonctions secondaires pour les touches de contrôle situées en partie haute du clavier
En compensation, nous avons une optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches à usage transversal :
  • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
  • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
  • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
  • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
  • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)

Pour l'ultime épisode de sa web-série La Bonne Equation, Casio avait promis de tout te révéler sur les Graph Light et Graph Math+. En prévision de la sortie de cet épisode, Casio vient donc de publier plein d'éléments qui vont nous permettre de te faire une présentation exhaustive de ces modèles. C'est parti !

PS : Rendez-vous sans faute en fin d'article, pour avoir la chance de gagner un voyage à Tokyo pour toi + la personne de ton choix, ville ayant l'honneur d'héberger le siège international de Casio ! 😍

19005191031902019021Commençons par la Graph Light Lycée.


1) GénéralitésGo to top

La Graph Light est donc destinée à remplacer la Graph 25+E II pour cette rentrée 2024.

16704Rappelons que les différents microgiciels équipant les calculatrices scientifiques de génération CW Classwiz sont tous identifiés par une référence commençant par le préfixe EY suivi d'un numéro à 3 chiffres, référence affichable à l'écran d'autodiagnostic. Par exemple pour la fx-92 Collège Classwiz c'est EY-006. Ces microgiciels ne différant que par les sélections de fonctionnalités et langues disponibles, cette référence permet d'identifier de façon unique ces dernières.

Et bien Casio nous révèle aujourd'hui, sans doute involontairement, que le nom de code du micrologiciel Graph Light sera EY-090 pour un microgiciel qui démarrera en version A, des indications présentes en clair dans les adresses de plusieurs visuels publiés.

La Graph Light est totalement dépourvue de mémoire alphanumérique et n'a donc aucun besoin d'être mise en mode examen, cette capacité étant de toutes façons absente. Elle est ainsi autorisée et directement utilisable à tous les examens et concours régis par le cadre réglementaire national des calculatrices, conformément aux textes en vigueur.

Sur les dizaines de calculatrces scientifiques de génération CW Classwiz sorties depuis la rentrée 2022, niveau alimentation on distinguait jusqu'à présent :
  • les modèles bénéficiant d'une alimentation hybride avec une cellule solaire prolongeant la durée de vie d'une pile bouton LR44, cette dernière étant facilement remplaçable car accessible sous une trappe à dévisser
  • les modèles comme la fx-92 Collège Classwiz alimentés par une simple pile AAA ne bénéficiant d'aucun accès dédié, et dont le remplacement nécessitait le démontage intégral de la coque arrière de la calculatrice
Pour la Graph Light, Casio a fait le choix de l'alimentation par pile AAA, mais ô surprise également de déroger aux règles précédentes. En effet la Graph Light dispose d'une trappe permettant d'accéder facilement à la pile AAA, qui plus est une trappe coulissante sans vis et dont l'ouverture ne nécessite donc pas le moindre outil ! 👍



2) MatérielGo to top

La Graph Light reprend à l'identique mais dans un format de boîtier un peu plus grand, le matériel des calculatrices scientifiques CW Classwiz, c'est-à-dire :
  • l'écran mais avec quelques petits changements, illustré sur le schéma rapide ci-contre :
    19046
    • la plupart des drapeaux supérieurs sont réorganisés sur 2 lignes ce qui laisse davantage de place pour les décrire (les drapeaux relatifs aux modes degrés, radians et grades passe de D, R et G sur les fx-92 Collège et autres scientifiques CW Classwiz à respectivement Deg, Rad et Gra ici)
    • les 4 drapeaux avec les flèches directionnelles sont maintenant répartis selon 4 directions concentriques
    • les drapeaux supérieurs sont de plus complétés avec 2 nouveau drapeaux, f(x) et g(x), portant ainsi leur nombre de 18 à 20, et nous verrons leur utilité plus loin
    • la zone matricielle reste en 192×63 pixels allumables en 4 niveaux de gris, mais est un peu plus grande avec une diagonale passant de 6,05 cm à 6,95 cm
  • le processeur 8 bits nX-U8/100 cadencé à 5 MHz
  • la mémoire RAM de 24 Kio
  • la mémoire ROM de 512 Kio



1900518981
3) ClavierGo to top

Le clavier de la Graph Light est extrêmement similaire avec celui de la fx-92 Collège Classwiz. Même organisation, même nombre de touches, menus en Français et même inscriptions clavier en Français.

En passant la Graph Light nous semble donc avec tout ceci être un modèle conçu spécifiquement pour la France comme la fx-92 Collège Classwiz, c'est-à-dire sans modèle équivalent hors de nos frontières. Il est donc très possible que la fx-7400GIII, le modèle équivalent à la Graph 25+E II hors de France, ne fasse pas l'objet d'un remplacement similaire prochainement.

Nous notons toutefois quelques toutes petites différences :
  • mise en valeur de la fonction secondaire d'extinction OFF sur la touche
    AC
  • le séparateur décimal passe de la virgule au point, et la touche
    ,
    est donc remplacée par
    .
  • par conséquent le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule
  • la touche
    ;
    n'est donc plus nécessaire et est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
  • la touche
    Rép
    permettant d'invoquer le dernier résultat disparaît, cédant la place à
    ,
    pour le séparateur d'arguments
  • l'invocation du dernier résultat est déplacée en fonction secondaire de la touche
    FORMAT
  • nombre complexe i accessible en fonction secondaire de la touche
    9
Remarquons en passant la conservation de la fonction secondaire QR sur la touche
x
; c'est-à-dire que comme la fx-92 Collège Classwiz, la Graph Light te permettra d'exporter ta saisie via un QR Code à des fins d'affichage et approfondissement sur ton smartphone ou ta tablette ! 👍



1910819062
4) ApplicationsGo to top

Passons maintenant au logiciel de la Graph Light, bien évidemment comparable avec celui de la fx-92 Collège Classwiz, et intéressons-nous aux différences. Commençons par les applications mises en avant à l'écran d'accueil.

Nous y retrouvons 7 applications de la fx-92 Collège Classwiz :
  • Calcul
  • Stats
  • Tableur
  • Tabl fonct
  • Equation
  • Prod croix
  • MathBox

Formidable, nous y découvrons 3 applications supplémentaires, certes absentes de la fx-92 Collège Classwiz, mais présentes sur des calculatrices scientifiques haut de gamme de même génération CW Classwiz commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW :
  • Probabilités
  • Complexes
  • Vecteurs
Précisons toutefois que certaines application du haut de gamme restent manquantes. Par exemple si nous avons ici Vecteurs sur la Graph Light, nous n'avons pas Matrices.

Rajoutons à cela 1 application supplémentaire totalement inédite car jamais vue sur aucune autre calculatrice de génération CW Classwiz, Graphe pour le tracé de graphes de fonctions, développée donc exprès par Casio pour la sortie de la Graph Light !

Inversement, nous notons la disparition d'1 application de la fx-92 Collège Classwiz :
  • Algorithmique pour la programmation de tracés dans un langage par blocs "à la Scratch"
Pour ce dernier point c'est assez surprenant, la Graph Light pouvant très bien être achetée dès le Collège par des familles souhaitant ne pas avoir à renouveler l'équipement par la suite lors de l'entrée au lycée, le manque de l'application Algorithmique se fera douloureusement sentir. Nous avons deux hypothèses :
  • Soit Casio cherchait à ce qu'il n'y ait aucun doute possible sur la conformité aux examens de la Graph Light dans l'esprit de surveillants pas toujours bien informés (car pas toujours profs de Mathématiques ou sciences), avec un lien entre l'aspect programmable ou graphique et la présence d'une mémoire, et donc pas conséquent la nécessité d'un mode examen.
    En effet la fx-92 Collège Classwiz malgré son application Algorithmique est tout autant autorisée à l'ensemble des épreuves sans aucun besoin de mode examen. C'est-à-dire que la fx-92 Collège Classwiz est programmable au sens scolaire, mais absolument pas au sens de certains surveillants qui font un lien (à tort) entre l'aspect programmable et la présence d'une mémoire.
    Peut-être Casio a-t-il pensé que l'ambiguité était davantage probable dans le contexte d'épreuves d'examen de niveau lycée, avec des surveillants n'étant donc pas les mêmes qu'au Collège.
    Cela reste selon nous très dommage, car à notre sens il n'y a aucune ambiguité possible lorsque l'on se réfère au texte officiel, et non aux résumés par toujours fidèles qu'en font les consignes de surveillance locales à l'académie ou au lycée.
  • Soit la suppression découle de contraintes techniques, comme par exemple un manque de place dans la ROM de 512 Ko avec tout ce qui a été pris par les applications supplémentaires ainsi que par la nouvelle application Graphe

Poursuivons en découvrant quelques-unes de ces nouvelles applications.



19029
5) Application ProbabilitésGo to top

Nous avons donc l'application Probabilités des modèles CW Classwiz haut de gamme, jusqu'ici inédite en France.

Cette application permet de travailler avec 3 lois de probablités :
  • 2 lois discrètes : binomiale et de Poisson
  • 1 loi continue : Normale
Pour chaque loi le menu permet de choisir différentes questions types sur lesquelles travailler :
  • 2 questions pour les lois discrètes : P(X=...)=? , P(X≤...)=?
  • 3 questions de loi Normale : densité de probabilité, P(...≤X≤...)=?, P(?≤X≤?)=...
19106Notons bien qu'ici les menus ont été intégralement traduits en Français, et que Casio a même fait l'effort de présenter les questions types en équation soit sous la forme des énoncé, cours et livres auxquels les élèves sont habitués (là où les modèles CW Classwiz haut de gamme que nous avions testés jusqu'à présent nommaient la situation type de façon plus obscure pour les élèves : avec des suffixes pour valeur de probabilité, densité de probabilité, probabilité cumulée, probabilité inverse). Quel beau chemin parcouru ! 😊
19030190311903219033




19034
5) Application VecteursGo to top

Nous avons donc également l'application Vecteurs des modèles CW Classwiz haut de gamme, elle aussi jusqu'ici inédite en France, et avec des menus intégralement traduits en Français.

Cette application permet de travailler avec un maximum de 4 vecteurs, A, B, C et D. C'est le menu contextuel de la touche
OUTILS
qui permet de définir chacun de ces vecteurs en dimension 2 ou 3, et d'appeler les opérations ou fonctions spécifiques au calcul vectoriel. On y retrouve par exemple les produits scalaires et vectoriels avec les bons symboles !
1903519036190371903819039190401904119042190431904419045




19047
6) Application GrapheGo to top

Il est grand temps de découvrir la toute nouvelle application Graphe.

Elle permet de définir jusqu'à 2 fonctions f et g, la saisie se faisant en écriture naturelle.
190481904919050

Le ou les graphes associés sont alors tracés dans une fenêtre graphique de 191×63 pixels, la colonne de pixels tout à gauche étant inutilisée.

Une fois le(s) graphe(s) obtenu(s) le menu contextuel
OUTILS
dispose d'une très belle collection d'outils d'étude dont tu peux avoir besoin :
  • parcours de courbe au curseur
  • image
  • antécédents
  • zéros (intersections avec l'axe des abscisses)
  • ordonnée à l'origine (intersection avec l'axe des ordonnées)
  • intersections entre les deux graphes
  • nombre dérivé
  • tracé de la tangente avec affichage de la pente
1905119055190521905319054

Si la configuration actuelle de la fenêtre graphique ne te convient pas, le menu contextuel
OUTILS
te permet de la changer. Si tu peux bien évidemment modifier individuellement chaque valeur, notons également la présence de configurations prédéfinies :
  • Orthonormé pour un repère orthonormal (même unité pour les axes des abscisses et ordonnées)
  • Trigonométrique
  • Standard (bornes horizontales de -10 et 10)
190561905719059

19058Et terminons sur une innovation géniale de la part de Casio. Sur la vue graphique, les 4 drapeaux directionnels s'allument pour t'indiquer la position de l'origine du repère par rapport au centre de l'écran. C'est ainsi particulièrement utile si jamais les axes étaient invisible car positionnés hors de l'écran, une situation très fréquente sur d'autre modèles et également très pertubatrice pour nombres d'élèves se retrouvant alors totalement perdus. Ici donc la Graph Light t'indique de façon totalement intuitive les touches fléchées à presser pour ramener les axes et même l'origine dans ton champ de vision ! 👍



7) CatalogueGo to top

Quittons maintenant les applications pour nous intéresser à la touche
CATALOG
, présentant pour sa part des fonctionnalités transversales aux diverses applications.

Nous y notons plusieurs choses absentes de la fx-92 Collège Classwiz :
  • les opérateurs de sommation, dérivation et intégration
  • un convertisseur d'unités, même si il est très loin d'être aussi poussé que celui présent sur les modèles CW Classwiz haut de gamme, ne traitant que des unités de vitesse et de température
190631906419067
1906519066




8) Echantillons et émulateursGo to top

Envie toi aussi de pouvoir tester la Graph Light par toi-même et découvrir l'ensemble de ses capacités ? Enseignant, nous avons plusieurs possibilités totalement gratuites à te proposer.

Si tu es prof de Mathématiques ou sciences en exercice dans un lycée de France (aussi bien en métropole qu'en outre-mer), alors tu peux dès maintenant demander à recevoir gratuitement dans ton établissement un exemplaire de la Graph Light à des fins de test. Fais-vite, les premiers envois auront lieu courant avril soit très vite ; il n'y en aura pas pour tout le monde...

17950À compter du 10 avril 2024, un émulateur Graph Light sera téléchargeable pour ajout à ta clé USB d'émulation Casio (émulateur utilisable directement sans installation sous Windows). Attention l'émulateur ne fonctionnera que si la clé USB d'émulation Casio officielle est branchée sur ton ordinateur. Enseignant, si tu ne disposes pas encore de cette clé USB, tu peux également la demander gratuitement.

Dernière possibilité, pour la rentrée 2024 un émulateur en ligne Graph Light tournant directement dans ton navigateur Internet sera rajouté à la plateforme ClassPad.net. Cet émulateur te sera accessible depuis ton compte ClassPad.academy. Tu ne disposes pas encore d'un compte ClassPad.Academy ? Va vite le créer, c'est gratuit pour les enseignants !



ConclusionGo to top

Pour l'utilisateur scolaire, le remplacement de la Graph 25+E II par la Graph Light présente ainsi divers avantages très significatifs, la plupart logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • moteur de calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application pour les lois de probabilités

Mais inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions, la plupart matérielles :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)
Et justement, dans le contexte français actuellement compliqué, cette régression pourrait bien se révéler être un énorme avantage. En effet par rapport à la Graph 25+E II, la production de la Graph Light devrait donc coûter beaucoup moins cher à Casio. Et on pourrait donc s'attendre en conséquence à un prix inférieur, sans doute intermédiaire entre les prix des fx-92 Collège Classwiz (à partir de 18€) et Graph 25+E II (à partir de 40€).

Casio nous indique la cible de la Graph Light c'est :
  • les cursus non scientifiques (par exemple au lycée la série générale sans spécialité Mathématique)
  • le lycée série technologique
  • le lycée série professionnelle
  • les études supérieures en médecine
  • et également le collège, avec l'opportunité d'un équipement unique pour toute la scolarité du collège au lycée notamment pour les cités scolaires (nous y mettons toutefois un bémol, avec l'absence sur la Graph Light de l'application Algorithmique de notre point de vue essentielle au Collège)
Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur un matériel de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéen(ne)s et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

fx-92 Collège Classwiz et Graph Light partageant quasiment le même clavier, Casio anéantit ainsi toute difficulté de prise en main dans le cadre d'un passage à la Graph Light pour l'entrée en Seconde par exemple, la prise en main est immédiate !

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des problématiques évoquées.

A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa belle base d'utilisateurs au Collège pour mieux servir le Lycée. À notre avis la Graph Light a tout ce qu'il faut pour cartonner dans les lycées français et devenir une référence, la seule inconnue étant jusqu'à quel point. Car même si Casio précise que ce modèle cible les cursus non scientifiques, il nous semble probable qu'il soit adopté de façon autrement plus large, le caractère scientifique ou pas du cursus ne se décidant qu'en fin de Seconde.


190061902219023Poursuivons avec la Graph Math+ Lycée. Nous sommes encore loin de la connaître aussi bien que la Graph Light, et plusieurs choses seront encore à l'état d'hypothèses en attente de pouvoir la tester en vrai.



1) GénéralitésGo to top

La Graph Math+ est donc destinée à remplacer la Graph 90+E pour cette rentrée 2024.

16704Rappelons que les différents systèmes d'exploitation équipant les calculatrices graphiques Casio récentes sont tous identifiés par une référence commençant par le préfixe CY suivi d'un numéro à 3 chiffres et d'1 à 2 lettres de suffixe, référence affichable à l'écran d'autodiagnostic. Par exemple :
  • pour la Graph 90+E c'est CY-811AY
  • pour son équivalent fx-CG50AU en Australie c'est CY-810FY
  • pour son équivalent fx-CG50 dans le reste du monde c'est CY-810AY
Ces différents modèles et donc systèmes partagent toutefois une même plateforme matérielle, la CY-810, référence inscrite sur les cartes électroniques.

Et bien Casio nous révèle ici aussi, sans doute involontairement, que le nom de code du système d'exploitation Graph Math+ sera CY-875A.
Difficile en l'état d'en déduire grand chose sur le matériel, la numérotation étant loin d'être toujours consécutive.

Cette numérotation commune à tous les modèles graphiques est en effet croissante dans le temps, entre nous avons eu des CY-835 à CY-838 pour la génération monochrome USB Power Graphic 3 à partir de la rentrée 2019 (dont en France les Graph 25+E II et Graph 35+E II).

Elle est toutefois loin d'être consécutive pour des raisons que nous ignorons encore. Il serait possible que les dictionnaires électroniques Casio qui utilisent la même plateforme matérielle que les graphiques couleur mais que nous connaissons hélas encore bien trop peu partagent la même numérotation et expliquent ces sauts.

Difficile donc à ce jour de déduire grand chose du CY-875A, cela pourrait tout aussi bien indiquer un matériel similaire à celui de la Graph 90+E qu'une évolution matérielle majeure.

1908419105La Graph Math+ reprend donc le format de boîtier des calculatrices de génération CW Classwiz dont les fx-92 Collège Classwiz et Graph Light ; c'est-à-dire notamment que contrairement à la Graph 90+E elle n'utilise plus une coque protectrice à glisser mais à clipser.

Niveau alimentation toujours pas de batterie, nous restons sur 4 piles AAA ce qui en fera donc sans doute un modèle un peu plus épais que chez la concurrence. Ce n'est pas forcément un point faible ; tout est histoire de point de vue. Nos tests montrent qu'à matériel et donc consommation similaire, l'autonomie de bonnes piles AAA est nettement supérieure à celles des batteries Lithium-ion que les concurrents préinstallent dans leurs modèles, et ce même en testant contre des batteries neuves complètement chargées.
190851908619087


Niveau connectivité nous avons une excellente nouvelle à t'apprendre. La Graph Math+ abandonne enfin le port mini-USB pour lequel les élèves et enseignants avaient de moins en moins souvent la bonne connectique sous la main en cas de besoin, au profit d'un port USB-C ! 👍
Le port série historique mini-Jack 2.5mm est pour sa part conservé.

Si nous avons bien lu et compris, les câbles USB et mini-Jack ne seront plus fournis avec la calculatrice ; peut-être un moyen pour Casio de faire un effort sur le prix en faveur des utilisateurs en cette période de forte inflation.
Niveau USB cela ne devrait pas être bien gênant, les utilisateurs n'auront qu'à essayer les câbles USB-C qu'ils auront sous la main, et juste mettre de côté ceux qui ne fonctionneront pas pour la connectivité (c'est-à-dire ceux qui ne sont pas complets car juste câblés pour la recharge inutile ici).
Il restera toutefois possible d'acquérir auprès des distributeurs Casio un kit de connectivité SB-2000 comprenant 1 câble USB-C complet et 1 câble mini-Jack 2.5mm.



190061900518981
2) ClavierGo to top

Le clavier Graph Math+ reprend une fois de plus l'organisation CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec des différences un peu plus poussées par rapport à la Graph Light précédente.

Déjà, les inscriptions clavier sont ici en Anglais. Cela suggère un remplacement prochain de la fx-CG50, équivalent hors de France à la Graph 90+E, peut-être pour la rentrée 2025.

Même nombre de touches au clavier, aussi la touche transversale
f(x)
pour le gestionnaire de définitions de fonctions disparaît, au profit du retour du modificateur
ALPHA
avec ici un accès intégral à l'alphabet.

Les touches de fonction
F1
à
F6
de la Graph 90+E sont supprimées. 2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées pour les remplacer. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste d'activer l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • déjà comme déjà dit nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses pour les élèves en étiquette de chaque onglet ! 👍
  • mais aussi, les instructions ou tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part donnera ici encore davantage de sens à chaque manipulation, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains de ces onglets ! 👍

Pour le reste :
  • La division euclidienne en fonction secondaire de la touche
    ÷
    disparaît ici
  • Plusieurs fonctions secondaires caractéristiques de la superbe Graph 90+E sont reprises ici sur la rangée inférieure du clavier, mais cette fois-ci indiquées avec des icônes plutôt que des inscriptions : capture d'écran, sélection, copier-coller



1901419015
3) Ecran d'accueil et applicationsGo to top

Passons à l'écran d'accueil listant les applications disponibles.

Première impression, par rapport à la Graph 90+E, Casio semble ici avoir fait le choix d'un design autrement plus épuré pour la Graph Math+. L'écran d'accueil ci-contre met en effet beaucoup moins en avant les capacités couleur de l'écran, se contentant d'afficher les icônes d'applications en 4 teintes (du noir, du blanc, des variantes de rouge, des variantes de bleu). Cela rappelle d'ailleurs fortement les fx-92 Collège Classwiz et Graph Light, qui utilisaient 4 niveaux de gris pour les icônes d'applications sur ce même écran (noir, blanc, gris clair, gris foncé).

Regardons maintenant rapidement ce qui est disponible niveau applications. Quelques changements ou ajouts :
  • Sur la Graph 90+E, les représentations graphiques de fonctions et tableaux de valeurs de fonctions étaient disponibles dans 2 applications distinctes, Graphe et Table. Si elles partageaient fort heureusement les mêmes définitions de fonction, il n'en restait pas moins qu'il fallait donc régulièrement changer d'application alors que l'on continuait pourtant à travailler sur les mêmes données.
    Avec la Graph Math+ c'est fini, ces fonctionnalités étant regroupées au sein d'une même application Graph&Table ! 👍
  • La Graph 90+E permettait de faire appel à différentes bases numériques pour tes calculs, mais c'était une fonctionnalité relativement cachée et mal intégrée. Depuis l'application de calcul historique il fallait modifier le paramètre Mode sur une autre valeur que Comp. Le comportement de l'application de calcul changeait alors de façon assez déconcertante, désactivant la saisie naturelle, l'accès à nombre de fonctions scientifiques au clavier, ou encore la possibilité de remonter dans l'historique des calculs.
    Avec la Graph Math+ c'en est fini de tout ça, l'invocation de bases non décimales faisant maintenant l'objet d'une nouvelle application dédiée Base-N ! 👍
  • L'application Système semble pour sa part renommée en Paramètres.
  • Une toute nouvelle application Mode examen



4) InterfaceGo to top

Avant d'explorer plus en détails certaines de ces applications, nous allons te présenter en quelques mots l'esprit de la nouvelle interface Graph Math+, et ce afin que tu remarques encore mieux les changements dans ce qui va suivre.

L'interface Graph 90+E n'était en fait qu'une version colorisée et agrandie de celle de la Graph 35+E II. On retrouvait très exactement les mêmes écrans et menus. Pour remplir cet objectif la Graph 90+E utilisait une police de caractères ridiculement grosse, lui permettant de faire rentrer à l'écran très exactement les mêmes nombres de lignes et colonnes de caractères. Un choix qui très clairement avait fort tristement bridé tout ce qu'il était possible de faire avec la formidable définition en 396×224 pixels de l'écran.

Avec la Graph Math+ nous partons vers de tout nouveaux horizons. C'est ici toute l'interface qui a été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu, et il est maintenant grand temps de la découvrir.

Un changement concerne donc les onglets de bas d'écran, avec toujours 2 onglets affichés même si davantage peuvent être disponibles. Cela permet d'avoir beaucoup plus de place pour les décrire explicitement, plus besoin d'abréviations !

Mais avant d'aller plus loin nous nous devons de te préciser quelque chose d'essentiel ; ces onglets n'ont apparemment plus rien à voir avec ce que tu as connu sur les graphiques Casio depuis le siècle dernier. Avec la Graph Math+ il y a en effet un radical changement radical de philosophie à leur sujet.

Sur Graph 90+E, les onglets de bas d'écran servaient à saisir/déclencher des actions, éventuellement en passant par des sous-menus d'onglets. Sur Graph Math+ à la différence, ils sont exclusivement dédiés à basculer entre différentes vues (on pourrait dire aussi écrans ou pages) de l'application courante. Une changement hautement pertinent permettant aux élèves de mieux acquérir la compétence Représenter !

Quant aux actions, puisqu'elles semblent désormais totalement absentes des onglets de bas d'écran il faut bien les mettre quelque part. Nous avons à cette fin des boutons dédiés aux actions qui apparaissent au sein même des interfaces des différentes vues.

L'interface a également tendance à laisser autant que possible visible le contexte d'appel, notamment par :
  • la superposition d'une ou même plusieurs fenêtres popup pour les appels d'interfaces, menus ou saisies, en lieu et place d'un affichage plein écran
  • une aide en ligne discrète dans la barre de titre
  • la table des caractères spéciaux dont l'interface lorsque appelée prend la place des onglets de bas d'écran, au lieu ici encore d'un affichage plein écran
Un avantage scolaire est donc de ne plus couper brutalement et totalement l'utilisateur du contexte d'appel, ce dernier restant partiellement visible à l'écran ! 👍

Nous allons te suite t'illustrer tout ceci en prenant en exemple plusieurs des applications intégrées. Et cela va être également l'occasion de voir que Casio est très loin de s'être contenté des ces aspects transversaux, mais a également fait des choses spécifiques au moins pour certaines de ces applications.



5) Application Graphe&TableGo to top

Par exemple donc, commençons par l'application Graphe&Table. Au moins 3 pages y sont accessibles via les onglets de bas d'écran que nous venons d'évoquer : dans l'ordre Fonction, Graphe et Table :
1909719102

Mais ce n'est pas tout, Casio a fait ici quelque chose de spécial. Lors du passage de la page Fonction à la page Graphe, l'utilisateur est obligé de passer par une fenêtre popup de configuration de la fenêtre graphique.

Rien de méchant, la configuration en question est préremplie (et si besoin avec plusieurs configurations prédéfinies hautement pertinentes comme déjà montrées plus haut sur la Graph Light ; nous notons justement au passage une certaine similarité dans l'interface des applications de graphes si l'on fait abstraction ici du format popup). Revenons donc à nos moutons, cette popup de configuration est donc tout simplement montrée à l'utilisateur lorsqu'il tente d'accéder à la représentation graphique ; il peut très bien ne rien y changer et l'appliquer immédiatement grâce au bouton d'action Tracer justement présenté en toute première ligne. Mais c'est ici encore une nouveauté d'une pertinence remarquable, rien que de voir cette configuration pendant un court instant donnant ainsi davantage de sens dans l'esprit de l'utilisation à la représentation graphique qui va suivre ! 👍
19098190991910019101


Nous apprécions au passage une interface très loquace, nous faisant quasiment des phrases en alignant de longues lignes de mots, et remarquons entre autres l'utilisation déjà évoquée de messages d'aide en ligne fort bienvenus dans la barre d'état en haut d'écran.



19074
6) Application PythonGo to top

Passons maintenant à l'application Python afin de voir si Casio nous a ici aussi inventé quelque chose de génial.

L'application présente ici au moins 2 pages via les onglets de bas d'écran : Editeur et Shell ; c'est-à-dire qu'elle s'ouvre sur le premier onglet avec l'éditeur, et c'est déjà quelque chose de remarquable.

En effet justement, quand on fait du Python en classe, le but est le plus souvent de saisir et tester un petit script (et non de réutiliser un script déjà existant), dans la plupart des cas sans volonté de le conserver. On réutilise et conserve plutôt nos scripts dans le cadre de projets, un cas d'utilisation moins fréquent à la fois dans le temps et ainsi qu'en intensité car concernant moins d'utilisateurs.

Or jusqu'à présent, les applications Python des calculatrices faisaient quasiment toutes démarrer l'utilisateur dans la liste des scripts, parfois même pire dans un explorateur de fichiers (exception avec la HP Prime qui s'ouvrait directement dans la console Python). Ce cas mis à part, l'utilisateur devait donc de façon quasi systématique faire la manipulation permettant de créer un script ou pire fichier après avoir navigué vers le bon dossier, et d'en saisir le nom au clavier alphabétique. Que c'est lourd, long et compliqué... Rajoutons de plus que nous sommes hélas de plus en plus sur des générations d'utilisateurs qui ont de plus en plus de mal à comprendre et distinguer fichiers, dossiers, dossier racine ou encore dossiers compressés (archives), les appareils numériques qu'ils utilisent ayant tendance à leur masquer cet aspect informatique.

1907719075Casio ose donc changer tout ça. Avec la Graph Math+, le lancement de l'application Python présente directement la page de l'éditeur de script. Ce dernier est préconfiguré avec un script vide déjà prénommé module.py, et donc immédiatement prêt à être exécuté sans manipulation supplémentaire après ou avant la saisie du code ! Que de temps gagné !👍
Rassure-toi, l'utilisateur conserve bien évidemment la possibilité de sauvegarder son script après saisie si il le souhaite, grâce au menu contextuel
TOOLS
avec la possibilité donc pour les utilisateurs un peu plus experts de choisir un nom de fichier autre que module.py, évitant ainsi l'écrasement du script lors de la prochaine saisie.

Puisque donc c'est si simple, saisissons de suite un petit script, pour calculer la moyenne arithmétique de 3 notes. Nous notons au passage que l'éditeur de script est capable d'afficher jusqu'à 9 lignes de code par écran, contre les 7 trop grosses lignes de la Graph 90+E (héritées de la Graph 35+E II) qui outre l'aspect visuel avaient également le défaut de brider lourdement le caractère global de la visualisation des scripts saisis.

Afin d'accélérer la saisie, nous pouvons avantageusement faire appel à la touche
CATALOG
qui présente les instructions et fonctions Python relatives aux différentes bibliothèques.

Comme évoqué, on peut faire appel à la table des caractères spéciaux pour tout ce qui n'est pas directement disponible au clavier, et elle a l'énorme avantage de s'affiche en bas d'écran à la place des onglets, laissant donc l'intégralité du script saisi visible pendant son utilisation ! 👍

Lorsque l'on tente de passe à la page Shell, il est bien demandé si les changements au script doivent être enregistrés et donc pris en compte, ce qui permet d'ignorer une erreur de saisie (un défaut de certains autres modèles ou toute saisie est immédiatement effective sans retour en arrière possible, de quoi bien râler par exemple lorsque l'on a accroché accidentellement la touche effaçant toute une ligne...).
190761907819079


19081La saisie étant donc effectuée, passons maintenant la page Shell donnant accès à la console Python.

Nous notons au passage que nous sommes toujours sur le même interpréteur Micropython que sur la Graph 90+E, c'est-à-dire la version 1.9.4.

Nous avons l'immense plaisir de remarquer que Casio a tenu compte d'un de nos retours, permettant à la touche
VARIABLE
si tapée depuis cette page de lister les variables et fonctions définies et permettre leur saisie rapide, génial ! 👍
1908219083


Dernière nouvelle excellente, la bibliothèque casioplot a ici enfin été étendue avec une nouvelle fonction getkey() permettant d'identifier les touches tapées par l'utilisateur. Qui plus est Casio a été au top, le test en question étant non bloquant. Le développement de projets Python sur Graph Math+ va donc pouvoir atteindre un tout nouveau niveau, avec notamment la programmation d'interfaces ou jeux directement contrôlables au clavier par l'utilisateur ! 🎉



19074
7) Application ProbabilitésGo to top

Petit passage par l'application Probabilités présentant ici 2 pages, Configuration et Résultats.

Elle nous permet ici d'invoquer pas moins de 8 lois de probabilités :
  • 4 lois discrètes : binomiale, Poisson, géométrique, hypergéométrique
  • 4 lois continues : Normale, χ², Student, Fisher

Les questions types pouvant être travaillées sont nombreuses, et présentées sous la même forme que dans les cours, énoncés et livres :
  • pour les lois discrètes, 4 formes d'équations pour 6 questions types : P(X=...)=? , P(X≤...)=? , P(X≤?)=... , P(X≥...)=? , P(X≥?)=..., P(...≤X≤...)=?
  • pour la loi Normale, 3 formes d'équations pour 6 questions types : P(X≤...)=? , P(X≤?)=... , P(X≥...)=? , P(X≥?)=..., P(...≤X≤...)=?, P(?≤X≤?)=...
  • pour les autres lois continues, 3 formes d'équations pour 5 questions types : P(X≤...)=? , P(X≤?)=... , P(X≥...)=? , P(X≥?)=..., P(...≤X≤...)=?

Une fois la loi et l'équation choisies sur la page Configuration, l'interface utilisateur de la page Résultats est d'une intuitivité absolument remarquable, encore plus géniale que sur Graph Light, parlant littéralement le langage scolaire de l'utilisateur. En effet il a juste à saisir ou changer directement dans l'équation affichée les valeurs connues, pour que la calculatrice résolve automatiquement la ou les valeurs restantes inconnues ! 👍

On apprécie également une illustration graphique de la situation immédiatement mise à jour à chaque modification !
19090190911909219093190941909519096




19068
8) Application Mode examenGo to top

Sur la Graph 90+E, l'invocation du mode examen nécessitait d'allumer la calculatrice en maintenant les touches
7
et
COS
enfoncées. Moyen mnémotechnique, en fonctions alphabétiques ces touches correspondent respectivement à M et E, ce qui donne Mode Examen. Mais cela n'en restait que peu accessible pour qui ne connaissait pas cette astuce, ne réalisait pas cette manipulation assez souvent, et ne lisait pas l'aide en ligne du mode examen disponible dans la calculatrice.

Avec la Graph Math+ fini les ennuis, Casio a eu l'idée lumineuse de créer une toute nouvelle application Mode examen dédiée et une fois de plus fort loquace qui te le laissera jamais tomber ! 👍

19088Il t'y est par exemple rappelé que le mode d'examen consomme davantage d'énergie et qu'il te faudra donc le désactiver le plus tôt possible en fin d'épreuve. En effet la calculatrice ne s'éteint jamais complètement en mode examen, c'est juste l'écran qui est éteint, le processeur restant éveillé pour faire clignoter la diode examen rouge présente sur la tranche supérieure de la calculatrice.

Pour les petits malins qui activent leur mode examen avant leur épreuve afin de pouvoir arriver à cette dernière avec une mémoire non vide, Casio a prévu la parade. Plus aucun besoin pour les surveillants de s'embêter à trouver une calculatrice compatible ou configurer en urgence un ordinateur pour désactiver le mode examen, l'application propose dans ce cas la possibilité directe de réactiver le mode examen, c'est-à-dire de vider à nouveau toute éventuelle donnée mémoire !

Enfin, l'affichage d'un 00.05.2202 nous y révèle de plus la version du système d'exploitation actuellement utilisée par les prototypes Graph Math+, 0.05.
1906919070190711907219073




190141901619015
9) Applications manquantes ?Go to top

Si tu as bien compté jusqu'ici, en fait il nous manque pas mal d'applications au menu principal.

Là où la Graph 90+E présente de 19 à 24 applications (selon si l'on compte les applications additionnelles officielles ou pas en plus des applications intégrées), la Graph Math+ ne présenterait donc que 11 applications à ce jour.

Si la réduction s'explique en petite partie par des fusions d'applications (comme par exemple Graphe et Table qui deviennent Graphe&Table), c'est très loin de justifier un tel écart.

Nous nous inquiétions donc également de plusieurs manques. Aucune trace, du moins sur l'écran d'accueil Graph Math+ précédent, de fonctionnalités Graph 90+E plus ou moins importantes.

Déjà il manquerait, a priori, toutes les fonctionnalités offertes sur Graph 90+E via des applications additionnelles officielles préinstallées en usine :
  • application Physium pour le tableau périodique des éléments chimiques et la bibliothèque de constantes physiques
  • application Graphe 3D pour les représentations dans un repère 3D de différents types d'objets (droite, plan, sphère, cylindre, cône)
  • application Sim prob pour le simulateur d'expériences aléatoires
  • application Géométrie pour la géométrie dynamique
  • application Plot Image pour la superposition de tracés de graphes sur une image

Mais nous notons également des absences remarquées par rapport aux applications intégrées sur Graph 90+E :
  • application Tableur pour les feuilles de calcul
  • application Programme pour l'édition et utilisation de programmes dans le langage interprété historique Casio Basic
  • application Dyna Graph pour l'animation des graphes de fonctions paramétrées
  • application G-conique pour les représentations graphiques de fonctions coniques
  • application Lien pour le transfert de données entre calculatrices
  • application eActivity pour l'édition de documents scientifiques
  • application E-CON4 pour l'acquisition de mesures physiques
  • application Finance pour les calculs financiers

Casio vient de communiquer par rapport à nos inquiétudes.

Déjà un équivalent à l'application Finance est bien déjà disponible quelque part, sous la forme d'un menu. Peut-être donc une entrée dans le menu contextuel (touche
TOOLS
)
d'une des applications, ou bien une entrée au catalogue (touche
CATALOG
)
.

Des fonctionnalités équivalentes aux applications intégrées sur Graph 90+E Tableur, Dyna Graph et G-conique seront rajoutées lors d'une mise à jour ultérieure à la sortie, courant 2025.

Des fonctionnalités équivalents aux applications additionnelles officielles (Physium, Graphe 3D, Sim Prob et Géométrie) seront également rajoutées lors de cette mise à jour.

Restent donc à ce jour incertains l'avenir des :
  • applications intégrées Programme, Lien, eActivity et E-CON4
  • application additionnelle Plot Image

Pour la connectivité (Lien, E-CON4), on pourrait imaginer une ouverture automatique de l'interface associée dès que l'on connecte la Graph Math+ à une autre calculatrice ou bien à l'interface d'acquisition.

Pour d'autres applications, on peut très facilement imaginer une suppression volontaire :
  • eActivity qui peut être vu comme un éditeur d'anti-sèches (bien que permettant bien mieux que cela) et rencontrer donc une certaine hostilité de la part de profs ne souhaitant pas faire appel systématiquement au mode examen
  • l'application Programme puisque le langage Casio Basic n'est plus utilisé au lycée français - peut-être sera-t-elle à la différence toujours présente dans le système d'exploitation équipant les successeurs des fx-CG50



10) Echantillons et émulateursGo to top

Chaque nouveau visuel Graph Math+ est un véritable trésor de découvertes de nouveautés toutes riches en enseignements. Brûles-tu toi aussi d'envie de pouvoir la tester et donc aller plus loin dans l'exploration de cette petite merveille ?

Si tu es prof de Mathématiques ou sciences en exercice dans un lycée de France (aussi bien en métropole qu'en outre-mer), alors tu peux dès maintenant demander à recevoir gratuitement dans ton établissement un exemplaire de la Graph Math+ à des fins de test. Fais-vite, les premiers envois auront lieu courant avril soit très vite ; il n'y en aura pas pour tout le monde...

17950À compter du 10 avril 2024, un émulateur Graph Math+ sera également téléchargeable pour ajout à ta clé USB d'émulation Casio (émulateur utilisable directement sans installation sous Windows). Attention l'émulateur ne fonctionnera que si la clé USB d'émulation Casio officielle est branchée sur ton ordinateur. Enseignant, si tu ne disposes pas encore de cette clé USB, tu peux également la demander gratuitement.

Dernière possibilité, pour la rentrée 2024 un émulateur en ligne Graph Math+ tournant directement dans ton navigateur Internet sera rajouté à la plateforme ClassPad.net. Cet émulateur te sera accessible depuis ton compte ClassPad.academy. Tu ne disposes pas encore d'un compte ClassPad.Academy ? Va vite le créer, c'est gratuit pour les enseignants !
C'est ici une annonce hautement plus surprenante et inattendue, dans le sens où ClassPad.net ne permet à ce jour que l'émulation des calculatrices scientifiques des 2 dernières générations EX Classwiz et CW Classwiz, soit une technologie 8 bits autour du processeur nX-U8/100. Si il s'agit donc maintenant de rajouter également les calculatrices graphiques, cela nécessite le développement intégral d'un tout nouveau cœur d'émulation 32 bits.



ConclusionGo to top

La Graph Math+ est apparemment le fruit d'une très riche et mûre réflexion de la part de Casio, la synthèse d'années de retours de la part d'enseignants et utilisateurs.

Le travail effectué par Casio autour de la nouvelle interface de la Graph Math+ depuis deux ans est clairement de très haute facture. Il y a visiblement eu une réflexion très profonde autour de l'intuitivité, la simplicité, l'aide à la compréhension et donc entre autres la pédagogie.

Car si Casio a tout changé dans l'interface, chaque nouveauté a visiblement une excellente raison d'être à l'endroit et sous la forme où nous la trouvons, tout a été pesé et pensé, rien n'a été laissé au hasard !

Nous ne pouvons que nous incliner devant les compétences remarquables dont ont su faire preuve les enseignants partenaires qui ont aidé Casio à imaginer et concevoir ce nouveau produit :
  • Djelloul Hidra, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Nantes), et justement également consultant formateur pour CASIO France depuis bientôt 12 ans
  • Thomas Lechenne, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Besançon), et également consultant pour CASIO France depuis 16 ans
  • Yves Coudert, professeur agrégé de Mathématiques s'occupant également de la spécialité NSI au Lycée Le Bon Sauveur à Le Vésinet (académie de Versailles), et également consultant pour CASIO France depuis 15 ans et demi
Merci à tous ! 😍

Ce jeudi 7 mars, retrouve Casio avec sa propre présentation des éléments précédents dans l'épisode 5 de sa délicieuse web-série La Bonne Equation.

Si de plus tu es professeur de sciences (Mathématiques, Physique-Chimie) dans un collège ou lycée n'importe où en France (Corse et DROM inclus), la consultation de cet épisode dès publication te permettra de t'inscrire pour gagner un formidable prix, un voyage de 7 jours à Tokyo pour toi et la personne de ton choix (valeur 4500€, incluant le vol aller-retour Paris-Tokyo à la date de ton choix en 2024 dans la limite de 3000€ + 6 nuits dans l'hôtel de ton choix dans la limite de 1500€).

Bonne chance à toi !

Lien : https://www.casio-education.fr/la-bonne ... /episode5/

Sources :

Casio Offre de test Graph Light / Math+ profs Maths/Science Lycée

New postby critor » 04 Mar 2024, 10:04

19019La rentrée 2024 s'annonce exceptionnelle niveau calculatrices. Casio s'aprête en effet à lancer non pas une mais deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la graphique d'entrée de gamme Graph 25+E II (rentrée 2020)
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la graphique couleur Graph 90+E (rentrée 2017)
Si tu regardes bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ changent radicalement de clavier par rapport à ce que nous connaissions sur les calculatrices graphiques, en reprenant la nouvelle organisation introduite avec la calculatrice scientifique fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023 dans le cadre de la nouvelle génération de calculatrices scientifiques CW Classwiz de rentrée 2022.

Mais commençons justement par rappeler ce contexte des calculatrices scientifiques Casio.

Après la fx-80 College de 1979, nous n'avions eu que de rares évolutions très localisées du clavier scientifique Casio :
  • 1989 avec la fx-85V, ajout d'une 4e ligne de touches de fonctions
  • 1997 avec la génération W (fx-92 Collège New en France), ajout d'une ligne de touches de contrôle, avec entre autres les touches fléchées gauche et droite
  • 2001 avec la génération MS (fx-92 Collège en France), ajout sur cette ligne des touches fléchées haut et bas
18559190101901119012

1898118711Même si les formes et couleurs des touches ont varié, l'organisation du clavier était restée exactement la même sur les modèles suivants fx-92 Collège 2D et fx-92 Spéciale Collège, jusqu'à un changement radical pour cette rentrée 2023.

La fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023 est un véritable bijou d'intuitivité avec son tout nouveau clavier. Il s'agit d'une part d'un allègement avec :
  • suppression du modificateur alphabétique qui en pratique ne servait que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • suppression des fonctions secondaires pour les touches de contrôle situées en partie haute du clavier
En compensation, nous avons une optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches à usage transversal :
  • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
  • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
  • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
  • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
  • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)
Ceci étant posé, passons maintenant à la présentation des Graph Light et Graph Math+.

19005Commençons par la Graph Light Lycée.


1) MatérielGo to top

La Graph Light reprend à l'identique mais dans un format de boîtier un peu plus grand, le matériel des calculatrices scientifiques CW Classwiz, c'est-à-dire :
  • l'écran mais avec 2 petits changements :
    • les drapeaux supérieurs sont réorganisés sur 2 lignes ce qui laisse davantage de place pour les décrire (le drapeau du mode degrés passe de D à Deg par exemple) et complétés avec 2 drapeaux supplémentaires f(x) et g(x)
    • la zone matricielle reste en 192×63 pixels allumables en 4 niveaux de gris, mais est un peu plus grande avec une diagonale passant de 6,05 cm à 6,95 cm
  • le processeur 8 bits nX-U8/100 cadencé à 5 MHz
  • la mémoire RAM de 24 Kio
  • la mémoire ROM de 512 Kio



1900518981
2) ClavierGo to top

Le clavier de la Graph Light est extrêmement similaire avec celui de la fx-92 Collège Classwiz. Même organisation, même nombre de touches, menus en Français et même inscriptions clavier en Français.

En passant la Graph Light nous semble donc avec tout ceci être un modèle conçu spécifiquement pour la France comme la fx-92 Collège Classwiz, c'est-à-dire sans modèle équivalent hors de nos frontières. Il est donc très possible que la fx-7400GIII, le modèle équivalent à la Graph 25+E II hors de France, ne fasse pas l'objet d'un remplacement similaire.

Nous notons toutefois quelques toutes petites différences :
  • mise en valeur de la fonction secondaire d'extinction OFF sur la touche
    AC
  • le séparateur décimal passe de la virgule au point, et la touche
    ,
    est donc remplacée par
    .
  • par conséquent le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule
  • la touche
    ;
    n'est donc plus nécessaire et est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
  • la touche
    Rép
    permettant d'invoquer le dernier résultat disparaît, cédant la place à
    ,
    pour le séparateur d'arguments
  • l'invocation du dernier résultat est déplacée en fonction secondaire de la touche
    FORMAT
  • nombre complexe i accessible en fonction secondaire de la touche
    9
Remarquons en passant la conservation de la fonction secondaire QR sur la touche
x
; c'est-à-dire que comme la fx-92 Collège Classwiz, la Graph Light te permettra d'exporter ta saisie via un QR Code à des fins d'affichage et approfondissement sur ton smartphone ou ta tablette ! 👍



19013
3) LogicielGo to top

Niveau logiciel, la Graph Light est également comparable avec la fx-92 Collège Classwiz, mais avec quelques différences :
  • d'une part, y sont disponibles quelques applications ou fonctionnalités supplémentaires, absentes de la fx-92 Collège Classwiz mais présentes sur des modèles CW Classwiz haut de gamme commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW (Vecteurs, Complexes, Probabilités, convertisseur d'unités), et ici avec leurs menus intégralement traduits en Français !
  • ajout d'une application inédite Graphe développée exprès pour ce modèle, dédiée au tracé de graphes de fonctions
  • inversement, disparition de l'application Algorithmique pour la programmation
    Nous ignorons si cette suppression découle d'une contrainte technique, manque de place en mémoire ROM avec tout ce qui a été pris par les fonctionnalités supplémentaires ainsi que par le codage de la nouvelle application Graphe, ou bien d'un choix assumé, cherchant à ce qu'il n'y ait aucune ambiguité possible aux aux examens, la Graph Light étant donc indiscutablement dépourvue de toute mémoire alphanumérique et pouvant donc être utilisée sans besoin d'un mode examen conformément aux textes en vigueur (même si de notre point de vue, l'application Algorithmique ne permet aucune saisie alphanumérique, et uniquement l'agencement de blocs de programme prédéfinis, de toutes façons perdu à chaque extinction de la calculatrice)
Amélioration plus transversale par rapport à la fx-92 Collège Classwiz, citons également la disponibilité au
CATALOG
des opérateurs de sommation, dérivation et intégration.



ConclusionGo to top

Pour l'utilisateur scolaire, le remplacement de la Graph 25+E II par la Graph Light présente ainsi divers avantages très significatifs, la plupart logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • moteur de calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application pour les lois de probabilités

Mais inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions, la plupart matérielles :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)
Et justement, dans le contexte français actuellement compliqué, cela nous semble être un avantage. En effet par rapport à la Graph 25+E II, la production de la Graph Light devrait donc coûter bien moins cher à Casio. Et on pourrait donc s'attendre en conséquence à un prix inférieur, sans doute intermédiaire entre les prix des fx-92 Collège Classwiz (à partir de 18€) et Graph 25+E II (à partir de 40€).

Casio nous indique la cible de la Graph Light c'est :
  • les cursus non scientifiques (par exemple au lycée la série générale sans spécialité Mathématique)
  • le lycée série technologique
  • le lycée série professionnelle
  • et également le collège, avec l'opportunité d'un équipement unique pour toute la scolarité du collège au lycée notamment pour les cités scolaires (nous y mettons toutefois un bémol, avec l'absence sur la Graph Light de l'application Algorithmique de notre point de vue essentielle au Collège)
Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur un matériel de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéens-lycéennes et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

fx-92 Collège Classwiz et Graph Light partageant quasiment le même clavier, Casio anéantit ainsi toute difficulté de prise en main dans le cadre d'un passage à la Graph Light pour l'entrée en Seconde par exemple, la prise en main est immédiate !

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des problématiques évoquées.

A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa belle base d'utilisateurs au Collège pour mieux servir le Lycée. À notre avis la Graph Light a tout ce qu'il faut pour cartonner dans les lycées français et devenir une référence, la seule inconnue étant jusqu'à quel point. Car même si Casio précise que ce modèle cible les cursus non scientifiques, il nous semble probable qu'il soit adopté de façon autrement plus large, le caractère scientifique ou pas du cursus ne se décidant qu'en fin de Seconde.

190061900518981Poursuivons avec la Graph Math+ Lycée.




1) ClavierGo to top

Le clavier Graph Math+ reprend une fois de plus l'organisation CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec des différences un peu plus poussées par rapport à la Graph Light précédente.

Déjà, les inscriptions clavier sont ici en Anglais. Cela suggère un remplacement prochain de la fx-CG50, équivalent hors de France à la Graph 90+E, peut-être pour la rentrée 2025.

La touche transversale
f(x)
pour le gestionnaire de définitions de fonctions disparaît, au profit du retour du modificateur
ALPHA
avec ici un accès intégral à l'alphabet.

Les touches de fonction
F1
à
F6
de la Graph 90+E sont supprimées. 2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées pour les remplacer. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste d'activer l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • déjà comme déjà dit nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses en étiquette de chaque onglet ! 👍
  • mais aussi, les instructions ou tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part donnera ici encore davantage de sens à chaque manipulation, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains de ces onglets ! 👍

Pour le reste :
  • La division euclidienne en fonction secondaire de la touche
    ÷
    disparaît ici
  • Plusieurs fonctions secondaires caractéristiques de la superbe Graph 90+E sont reprises ici sur la rangée inférieure du clavier, mais cette fois-ci indiquées avec des icônes plutôt que des inscriptions : capture d'écran, sélection, copier-coller



190141901619015
2) Ecran d'accueil et applicationsGo to top

Passons à l'écran d'accueil listant les applications disponibles.

Première impression, par rapport à la Graph 90+E, Casio semble ici avoir fait le choix d'un design autrement plus épuré pour la Graph Math+. L'écran d'accueil ci-contre met en effet beaucoup moins en avant les capacités couleur de l'écran, se contentant d'afficher les icônes d'applications en 4 teintes (du noir, du blanc, des variantes de rouge, des variantes de bleu). Cela rappelle d'ailleurs fortement les fx-92 Collège Classwiz et Graph Light, qui utilisaient 4 niveaux de gris pour les icônes d'applications sur ce même écran (noir, blanc, gris clair, gris foncé).

Regardons maintenant ce qui est disponible niveau applications. Quelques changements ou ajouts :
  • Sur la Graph 90+E, les représentations graphiques de fonctions et tableaux de valeurs de fonctions étaient disponibles dans 2 applications distinctes, Graphe et Table. Si elles partageaient fort heureusement les mêmes définitions de fonction, il n'en restait pas moins qu'il fallait donc régulièrement changer d'application alors que l'on continuait pourtant à travailler sur les mêmes données.
    Avec la Graph Math+ c'est fini, ces fonctionnalités étant regroupées au sein d'une même application Graph&Table ! 👍
  • La Graph 90+E permettait de faire appel à différentes bases numériques pour tes calculs, mais c'était une fonctionnalité relativement cachée et mal intégrée. Depuis l'application de calcul historique il fallait modifier le paramètre Mode sur une autre valeur que Comp. Le comportement de l'application de calcul changeait alors de façon assez déconcertante, désactivant la saisie naturelle, l'accès à nombre de fonctions scientifiques au clavier, ou encore la possibilité de remonter dans l'historique des calculs.
    Avec la Graph Math+ c'en est fini de tout ça, l'invocation de bases non décimales faisant maintenant l'objet d'une nouvelle application dédiée Base-N ! 👍
  • L'application Système semble pour sa part renommée en Paramètres.
  • Sur la Graph 90+E, l'invocation du mode examen nécessitait d'allumer la calculatrice en maintenant les touches
    7
    et
    COS
    enfoncées. Moyen mnémotechnique, en fonctions alphabétiques ces touches correspondent respectivement à M et E, ce qui donne Mode Examen. Mais cela n'en restait que peu accessible pour qui ne connaissait pas cette astuce, ne réalisait pas cette manipulation assez souvent, et ne lisait pas l'aide en ligne du mode examen disponible dans la calculatrice.
    Avec la Graph Math+ fini les ennuis, Casio a eu l'idée lumineuse de créer une toute nouvelle application Mode examen dédiée ! 👍

Là où la Graph 90+E présente de 19 à 24 applications (selon si l'on compte les applications additionnelles officielles ou pas en plus des applications intégrées), la Graph Math+ ne présenterait que 11 applications à ce jour.

Si la réduction s'explique en partie par des fusions de fonctionnalités comme nous venons de voir, cela fait quand même beaucoup.

Nous nous inquiétons donc également de plusieurs manques. Aucune trace, du moins sur l'écran d'accueil Graph Math+ précédent, de fonctionnalités Graph 90+E plus ou moins importantes.

Déjà il manquerait, a priori, toutes les fonctionnalités offertes sur Graph 90+E via des applications additionnelles officielles préinstallées en usine :
  • application Physium pour le tableau périodique des éléments chimiques et la bibliothèque de constantes physiques
  • application Graphe 3D pour les représentations dans un repère 3D de différents types d'objets (droite, plan, sphère, cylindre, cône)
  • application Sim prob pour le simulateur d'expériences aléatoires
  • application Géométrie pour la géométrie dynamique
  • application Plot Image pour la superposition de tracés de graphes sur une image

Mais nous notons également des absences remarquées par rapport aux applications intégrées sur Graph 90+E :
  • application Tableur pour les feuilles de calcul
  • application Programme pour l'édition et utilisation de programmes dans le langage interprété historique Casio Basic
  • application Dyna Graph pour l'animation des graphes de fonctions paramétrées
  • application G-conique pour les représentations graphiques de fonctions coniques
  • application Lien pour le transfert de données entre calculatrices
  • application eActivity pour l'édition de documents scientifiques
  • application E-CON4 pour l'acquisition de mesures physiques
  • application Finance pour les calculs financiers

Nous avons plusieurs hypothèses par rapport à ces manques en apparence, mais ignorons à ce jour lesquelles seraient à retenir :
  • une intégration de certaines des fonctionnalités apparemment manquantes dans les applications listées (Dyna Graph et G-conique pourraient être disponibles dans Graph&Table par exemple)
  • pour la connectivité (Lien, E-CON4), ouverture automatique de l'interface associée dès que l'on connecte la Graph Math+ à une autre calculatrice ou bien à l'interface d'acquisition
  • une disponibilité de certaines de ces fonctionnalités de façon transversale via la touche
    CATALOG
  • une disponibilité de certaines de ces fonctionnalités au menu contextuel de certaines applications via la touche
    ...
  • un logiciel non encore totalement achevé, avec les fonctionnalités manquantes qui seraient rajoutées d'ici la sortie pour la rentrée 2024 ou bien lors de mises à jour faisant suite à la sortie
  • la disponibilité de certaines de ces fonctionnalités via l'installation d'applications additionnelles, applications qui seraient donc développées séparément du système d'exploitation, et feraient donc l'objet d'une publication d'ici la sortie pour la rentrée 2024 ou bien plus tard
  • et dernière hypothèse, la suppression volontaire de fonctionnalités ce qui ne serait pas étonnant dans certains cas (on peut citer eActivity qui peut être vu par certains comme un éditeur d'anti-sèches et rencontrer donc une certaine hostilité de la part de profs ne souhaitant pas faire appel systématiquement au mode examen, l'application Programme puisque le langage Casio Basic n'est plus utilisé au lycée français et que de plus son éditeur pouvait être détourné afin de saisir des anti-sèches, l'application Géométrie qui est très peu utilisée au lycée français car les programmes traitent de moins en moins de géométrie pure au profit de la géométrie analytique et qui de plus n'est habituellement pas ce qu'il y a de plus confortable à piloter avec les touches fléchées du clavier, ...)



3) InterfaceGo to top

L'interface Graph 90+E n'était en fait qu'une version colorisée et agrandie de celle de la Graph 35+E II. On retrouvait très exactement les mêmes écrans et menus. Pour remplir cet objectif la Graph 90+E utilisait une police de caractères ridiculement grosse, lui permettant de faire rentrer à l'écran très exactement les mêmes nombres de lignes et colonnes de caractères. Un choix qui très clairement avait fort tristement bridé tout ce qu'il était possible de faire avec la formidable définition en 396×224 pixels de l'écran.

Avec la Graph Math+ nous partons vers de tout nouveaux horizons. C'est ici toute l'interface qui a été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu, et il est maintenant grand temps de la découvrir.

Un changement concerne donc les onglets de bas d'écran, avec on dirait toujours 2 onglets affichés même si davantage peuvent être disponibles. Cela permet d'avoir beaucoup plus de place pour les décrire explicitement, plus besoin d'abbréviations !

Mais avant d'aller plus loin nous nous devons de te préciser quelque chose d'essentiel ; ces onglets n'ont apparemment plus rien à voir avec ce que tu as connu sur les graphiques Casio depuis le siècle dernier. Avec la Graph Math+ il y a en effet un radical changement radical de philosophie à leur sujet.

Sur Graph 90+E, les onglets de bas d'écran servaient à saisir/déclencher des actions, éventuellement en passant par des sous-menus d'onglets. Sur Graph Math+ à la différence, ils sont exclusivement dédiés à basculer entre différentes vues (on pourrait dire aussi écrans ou pages) de l'application courante. Une changement hautement pertinent permettant aux élèves de mieux acquérir la compétence Représenter !

Quant aux actions, puisqu'elles semblent désormais totalement absentes des onglets de bas d'écran il faut bien les mettre quelque part. Nous avons à cette fin des boutons dédiés aux actions qui apparaissent au sein même des interfaces des différentes vues.

L'interface a également tendance à laisser autant que possible visible le contexte, notamment par :
  • l'utilisation de fenêtres popup pour les appels d'interfaces, menus ou saisies, en lieu et place d'un affichage plein écran
  • une aide en ligne discrète dans la barre de titre
  • la table des caractères spéciaux dont l'interface lorsque appellée prend la place des onglets de bas d'écran, au lieu ici encore d'un affichage plein écran
Un avantage scolaire est donc de ne plus couper brutalement et totalement l'utilisateur du contexte d'appel, ce dernier restant partiellement visible à l'écran ! 👍

Nous allons te suite t'illustrer tout ceci en prenant en exemple plusieurs des applications intégrées. Et cela va être également l'occasion de voir que Casio est très loin de s'être contenté des ces aspects transversaux, mais a églament fait des choses spécifiques au moins pour certaines applications.



4) Application Graphe&TableGo to top

Par exemple donc, commençons par l'application Graphe&Table. Au moins 3 pages y sont accessibles via les onglets de bas d'écran que nous venons d'évoquer : dans l'ordre Fonction, Graphe et Table :

Mais ce n'est pas tout, Casio a fait ici quelque chose de spécial. Avant de pouvoir accéder à la page de la représentation graphique, l'utilisateur est forcé de passer par la configuration de la fenêtre graphique, présentée comme évoqué sous la forme d'une fenêtre popup.

Rien de méchant, la configuration en question est préremplie et lui est simplement montrée lorsqu'il tente d'accéder à la représentation graphique ; il peut très bien ne rien y changer. Mais c'est ici encore une nouveauté d'une pertinence remarquable, rien que de voir cette configuration pendant un court instant donnant ainsi davantage de sens à la représentation graphique qui va suivre ! 👍

Nous apprécions au passage une interface très locace, nous faisant quasiment des phrases en alignant de longues lignes de mots, et remarquons entre autres l'utilisation déjà évoquée de messages d'aide en ligne fort bienvenus dans la barre d'état en haut d'écran.



5) Application PythonGo to top

Passons maintenant à l'application Python afin de voir ici aussi si Casio nous a inventé quelque chose de spécifique. Nous notons déjà que l'éditeur de script est capable d'afficher jusqu'à 9 lignes de code par écran, contre 7 sur les Graph 90+E et Graph 35+E II.

L'application présente ici au moins 2 pages via les onglets de bas d'écran : Editeur et Shell.

Et bien justement. Quand on fait du Python en classe, le but est le plus souvent de saisir et tester un petit script (et non de réutiliser un script déjà existant), dans la plupart des cas sans volonté de le conserver. On réutilise et conserve plutôt dans le cadre de projets, un cas d'utilisation moins fréquent et concernant de plus moins d'utilisateurs.

Or jusqu'à présent, les applications Python des calculatrices faisaient démarrer l'utilisateur dans la liste des scripts, parfois même dans un explorateur de fichiers (exception avec la HP Prime qui s'ouvrait directement dans la console Python). Ce cas mis à part, l'utilisateur devait donc de façon quasi systématique faire la manipulation permettant de créer un script ou pire fichier après avoir navigué vers le bon dossier, et d'en saisir le nom au clavier alphabétique. Que c'est lourd, long et compliqué... Rajoutons de plus que nous sommes sur des générations d'utilisateurs qui ont de plus en plus de mal à comprendre et distinguer fichiers, dossiers, dossier racine ou encore dossiers compressés (archives), les appareils numériques qu'ils utilisent ayant tendance à leur masquer cet aspect informatique.

Casio ose donc changer tout ça. Avec la Graph Math+, le lancement de l'application Python affiche par défaut le premier onglet, c'est-à-dire directement la page de l'éditeur. Ce dernier présente un script vide déjà prénommé, module.py, et donc immédiatement prêt à être exécuté sans manipulation supplémentaire après ou avant la saisie du code ! Que de temps gagné !👍
Rassure-toi, l'utilisateur conserve bien évidemment la possibilité de sauvegarder son script après saisie, si il le souhaite.

Concernant maintenant la page Shell donnant accès à la console Python, nous avons l'immense plaisir d'apprendre que Casio a tenu compte d'un de nos retours, permettant à la touche
VARIABLE
si tapée depuis cette page de lister les variables et fonctions définies et permettre leur saisie, génial ! 👍
La Graph Math+ est apparemment le fruit d'une très riche et mûre réflexion de la part de Casio, la synthèse d'années de retours de la part d'enseignants et utilisateurs.

Le travail effectué par Casio autour de la nouvelle interface de la Graph Math+ depuis deux ans est clairement de très haute facture. Il y a visiblement eu une réflexion très profonde autour de l'intuitivité, la simplicité, l'aide à la compréhension et donc entre autres la pédagogie.

Car si Casio a tout changé dans l'interface, chaque nouveauté a visiblement une excellente raison d'être à l'endroit et sous la forme où nous la trouvons, rien n'a été laissé au hasard !

Nous ne pouvons que nous incliner devant les compétences remarquables dont ont su faire preuve les enseignants partenaires qui ont aidé Casio à imaginer et concevoir ce nouveau produit :
  • Djelloul Hidra, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Nantes), et justement également consultant formateur pour CASIO France depuis bientôt 12 ans
  • Thomas Lechenne, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Besançon), et également consultant pour CASIO France depuis 16 ans
  • Yves Coudert, professeur agrégé de Mathématiques s'occupant également de la spécialité NSI au Lycée Le Bon Sauveur à Le Vésinet (académie de Versailles), et également consultant pour CASIO France depuis 15 ans et demi
Merci à tous ! 😍

Chaque nouveau visuel Graph Math+ est un véritable trésor de découvertes de nouveautés toutes riches en enseignements. Nous avons bien hâte de pouvoir enfin la manipuler, nous avons encore tant d'autres nouvelles applications à découvrir...

Justement, as-tu toi aussi envie de tester les nouvelles Graph Light et Graph Math+ de rentrée 2024 en avant-première ?

Et bien cela tombe bien, car Casio nous lance aujourd'hui une offre de test dédiée aux nouveaux modèles.

Es-tu professeur(e) de Mathématiques ou de sciences en exercice dans un lycée de France métropolitaine ou des DROM-COM ?

Alors félicitations à toi, car Casio se propose de t'envoyer gratuitement un exemplaire de Graph Light ou Graph Math+ (c'est toi qui choisis) pour que tu puisses commencer à découvrir, prendre en main, et éventuellement mettre à jour tes supports de cours ! 😍

Il te suffit juste de t'inscrire à l'offre via le formulaire lié ci-dessous. Ta calculatrice te sera envoyée à ton adresse professionnelle (celle de ton établissement) courant avril c'est-à-dire très bientôt ! 😉 Dépêche-toi, il n'y en aura pas pour tout-le-monde...

Nous remarquons au passage que Casio te demande également si tu serais intéressé(e) par une formation afin de mieux prendre en main les nouveautés. Si tu manifestes ton intérêt, Casio te demande ta préférence parmi 2 choix, ce qui pour le moment ne t'engage à rien :
  • formation dans ton établissement
  • ou bien formation dans une grande ville près de chez toi
Ce dernier point est particulièrement intéressant, nous indiquant que Casio semble réfléchir à un grand événement en présentiel dans plusieurs villes en France. Peut-être enfin le retour de la remarquable Tournée Pédagogique Casio dont la dernière édition effective remontait à 2019, l'édition 2020 ayant hélas été annulée pour cause de pandémie. À suivre...

Lien : https://www.casio-education.fr/offre-de ... math-plus/

NumWorks Coque NumWorks Mars 2024 à gagner

New postby Admin » 04 Mar 2024, 02:15

1901719018NumWorks te propose dès aujourd'hui à gagner sa nouvelle coque en édition limitée de Mars 2024.

Ce mois-ci tu as droit à quelque chose de très utile si jamais ta calculatrice tombe en panne de batterie un jour, toutes les tables de multiplication de 1 à 10 !

Voici les liens de participation, n'hésite pas à tenter sur les différents réseaux pour maximiser tes chances :
Link to topic: Coque NumWorks Mars 2024 à gagner (Comments: 1)

TI-Nspire Mise à jour 6.0.3 émulateur TI-Nspire CX II en ligne

New postby critor » 23 Feb 2024, 14:42

18998Nous avons le plaisir de t'annoncer aujourd'hui, juste à temps pour le lancement de la conférence T3IC 2024, la mise à jour de l'émulateur TI-Nspire CX II en ligne.
Cet émulateur te permet de retrouver toutes les fonctionnalités de la TI-Nspire CX II numérique.

Nous passons donc de la version 6.0.1.56 à la version 6.0.3.385.

Bonne découverte à toi !



Lien : https://nspirecxii.ti.com/tco/

Casio La Bonne Equation ép 3-4: visuels Graph Light/Math+ & lots

New postby critor » 22 Feb 2024, 11:17

18124Grand événement, pour la rentrée 2024 Casio va lancer non pas une mais deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la graphique d'entrée de gamme Graph 25+E II (rentrée 2020)
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la graphique couleur Graph 90+E (rentrée 2017)
Si tu regardes bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ changent radicalement de clavier par rapport à ce que nous connaissions sur les calculatrices graphiques, en reprenant la nouvelle organisation introduite avec la calculatrice scientifique fx-92 Collège Classwiz de rentrée 2023 dans le cadre de la nouvelle génération de calculatrices scientifiques CW Classwiz de rentrée 2022.

16682Le clavier fx-92 Collège Classwiz est un véritable bijou d'intuitivité, d'autant plus surprenant que son organisation n'avait pourtant que très peu bougé depuis la fx-80 de 1980.

Nous avons d'une part un allègement du clavier avec :
  • suppression du modificateur alphabétique qui en pratique ne servait que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • suppression des fonctions secondaires pour les touches de contrôle situées en partie haute du clavier
En compensation, nous avons une optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches à usage transversal :
  • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
  • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
  • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
  • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
  • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)

Dans deux actualités précédentes, nous t'informions :
  • de la sortie des épisodes 1 et 2 de La Bonne Equation, une délicieuse web-série en 5 épisodes par Casio, te révélant comme jamais vu l'envers du décor dans le cadre de la conception des nouveaux modèles
  • de la publication par Casio de tout premiers visuels propres des nouvelles Graph Light et Graph Math+
Toutefois les visuels en question étaient tronqués et ne montraient que la partie haute des calculatrices allumées sur leur écran d'accueil, pas encore le clavier donc.

Aujourd'hui dans le cadre de la sortie des épisodes 3 et 4 de La Bonne Equation, nous avons l'immense plaisir de découvrir les tout premiers visuels complets des nouvelles Graph Light et Graph Math+, et en prime accompagné de plusieurs captures d'écran !

Découvrons tout cela ensemble, modèle par modèle.

1897418266Commençons par la Graph Light. Elle reprend à l'identique mais dans un format de boîtier un peu plus grand, le matériel des calculatrices scientifiques CW Classwiz, c'est-à-dire :
  • un écran avec une zone matricielle de 192×63 pixels allumables en 4 niveaux de gris
  • un processeur 8 bits nX-U8/100n cadencé à 5 MHz
  • mémoire RAM de 24 Kio
  • mémoire ROM de 512 Kio
Niveau logiciel, la Graph Light est donc comparable à la fx-92 Collège Classwiz, mais avec quelques différences :
  • d'une part, y sont disponibles quelques applications ou fonctionnalités supplémentaires, absentes de la fx-92 Collège Classwiz mais présentes sur des modèles CW Classwiz haut de gamme commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW (Vecteurs, Complexes, Probabilités, convertisseur d'unités), et ici avec leurs menus intégralement traduits en Français !
  • d'autre part, disparition de l'application Algorithmique pour la programmation, la Graph Light étant donc dépourvue de toute mémoire alphanumérique et ainsi autorisée sans mode examen conformément aux textes en vigueur
  • et enfin ajout d'une application inédite Graphe développée exprès pour ce modèle, dédiée au tracé de graphes de fonctions
Amélioration plus transversale par rapport à la fx-92 Collège Classwiz, citons également la disponibilité au
CATALOG
des opérateurs de sommation, dérivation et intégration.

Passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente donc divers avantages très significatifs, la plupart logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • moteur de calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application Probabilités

Mais inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions, la plupart matérielles :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)

Casio nous apprend donc aujourd'hui que la cible de la Graph Light c'est :
  • les cursus non scientifiques (par exemple au lycée la série générale sans spécialité Mathématique)
  • le lycée série technologique
  • le lycée série professionnelle
  • et également le collège, avec donc l'opportunité d'un équipement unique pour toute la scolarité du collège au lycée (nous y mettons toutefois un bémol, avec l'absence sur la Graph Light de l'application Algorithmique essentielle au Collège)

Mais il est maintenant grand temps de te faire découvrir ce qui n'existait sur aucun modèle CW Classwiz jusqu'à ce jour, la nouvelle application Graphique, te permettant de tracer de 1 à 2 graphes de fonctions !

C'est l'occasion pour nous de faire un point sur l'écran. Niveau format, l'écran de la nouvelle Graph Light t'a peut-être paru plus haut que celui de la fx-92 Collège Classwiz, c'est-à-dire moins allongé horizontalement.

Alors il est exact que l'écran de la Graph Light tout comme son boîtier est un peu plus grand, mais la définition de la zone matricielle reste très exactement la même : 192×63 pixels.

Ce qui fait illusion, c'est que les drapeaux en haut d'écran sont différents :
  • réorganisés sur 2 lignes
  • ce qui laisse davantage de place ; par exemple le drapeau du mode degrés passe de D à Deg
  • et nous avons en prime 2 drapeaux supplémentaires f(x) et g(x) qui sont justement utilisés dans le cadre de cette application graphique

L'application Graphe te permet notamment des résolutions graphiques, dont la recherche de point d'intersection entre les deux courbes de fonctions. Tout un riche éventail de fonctionnalités y est disponible : points d'intersection, zéros, ordonnée à l'origine, image, antécédent, nombre dérivé ou pente de la tangente, etc.

18981Jetons maintenant un coup d'œil au tout nouveau visuel intégral, nous permettant enfin de découvrir le clavier.

Le clavier de la Graph Light est donc extrêmement similaire avec celui de la fx-92 Collège Classwiz. Même organisation, même nombre de touches, menus en Français et même inscriptions clavier en Français.

En passant la Graph Light nous semble donc avec tout ceci être un modèle conçu spécifiquement pour la France comme la fx-92 Collège Classwiz, c'est-à-dire sans modèle équivalent hors de nos frontières. Il est donc très possible que la fx-7400GIII, le modèle équivalent à la Graph 25+E II hors de France, ne fasse pas l'objet d'un remplacement similaire.

Nous notons toutefois quelques toutes petites différences au clavier :
  • mise en valeur de la fonction secondaire d'extinction OFF sur la touche
    AC
  • le séparateur décimal passe de la virgule au point, et la touche
    ,
    est donc remplacée par
    .
  • par conséquent le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule
  • la touche
    ;
    n'est donc plus nécessaire et est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
  • la touche
    Rép
    permettant d'invoquer le dernier résultat disparaît, cédant la place à
    ,
    pour le séparateur d'arguments
  • l'invocation du dernier résultat est déplacée en fonction secondaire de la touche
    FORMAT
  • nombre complexe i accessible en fonction secondaire de la touche
    9
Remarquons en passant la conservation de la fonction secondaire QR sur la touche
x
; c'est-à-dire que comme la fx-92 Collège Classwiz, la Graph Light te permettra d'exporter ta saisie via un QR Code à des fins d'affichage et approfondissement sur ton smartphone ou ta tablette ! 👍
Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur un matériel de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéens-lycéennes et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

fx-92 Collège Classwiz et Graph Light partageant quasiment le même clavier, Casio anéantit ainsi toute difficulté de prise en main dans le cadre d'un passage à la Graph Light pour l'entrée en Seconde par exemple !

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des problématiques évoquées.

A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa belle base d'utilisateurs au Collège pour mieux servir le Lycée. À notre avis la Graph Light a tout ce qu'il faut pour cartonner dans les lycées français et devenir une référence, la seule inconnue étant jusqu'à quel point. Car même si Casio précise que ce modèle cible les cursus non scientifiques, il nous semble probable qu'il soit adopté de façon autrement plus large, le caractère scientifique ou pas du cursus ne se décidant qu'en fin de Seconde.

1830718124La Graph Math+ pour sa part nous était jusqu'à présent autrement plus mystérieuse

C'était a priori toute l'interface qui avait été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu. En témoignait déjà l'éditeur Python illustré sur le visuel plus haut avec, hors onglets de bas d'écran et barre de statut, 9 lignes au lieu de 7. Mais tu vas voir, ça ce n'était que l'arbre qui cachait la forêt.

1897518978Première impression que nous avions déjà, par rapport à la Graph 90+E, Casio semblait avoir fait le choix d'un design hautement plus épuré pour l'interface Graph Math+. L'écran d'accueil ci-contre met en effet beaucoup moins en avant les capacités couleur de l'écran, se contentant d'afficher les icônes d'applications en 4 teintes (du noir, du blanc, des variantes de rouge, des variantes de bleu). Cela rappelle d'ailleurs fortement les fx-92 Collège Classwiz et Graph Light, qui utilisaient 4 niveaux de gris pour les icônes d'applications sur ce même écran (noir, blanc, gris clair, gris foncé).

Quelques changements ou ajouts :
  • Sur la Graph 90+E, les représentations graphiques de fonctions et tableaux de valeurs de fonctions étaient disponibles dans 2 applications distinctes, Graphe et Table. Si elles partageaient fort heureusement les mêmes définitions de fonction, il n'en restait pas moins qu'il fallait donc régulièrement changer d'application alors que l'on continuait pourtant à travailler sur les mêmes données.
    Avec la Graph Math+ c'est fini, ces fonctionnalités étant regroupées au sein d'une même application Graph&Table ! 👍
  • La Graph 90+E permettait de faire appel à différentes bases numériques pour tes calculs, mais c'était une fonctionnalité relativement cachée et mal intégrée. Depuis l'application de calcul historique il fallait modifier le paramètre Mode sur une autre valeur que Comp. Le comportement de l'application de calcul changeait alors de façon assez déconcertante, désactivant la saisie naturelle, l'accès à nombre de fonctions scientifiques au clavier, ou encore la possibilité de remonter dans l'historique des calculs.
    Avec la Graph Math+ c'en est fini de tout ça, l'invocation de bases non décimales faisant maintenant l'objet d'une nouvelle application dédiée Base-N ! 👍
  • L'application Système semble pour sa part renommée en Paramètres.
  • Sur la Graph 90+E, l'invocation du mode examen nécessitait d'allumer la calculatrice en maintenant les touches
    7
    et
    COS
    enfoncées. Moyen mnémotechnique, en fonctions alphabétiques ces touches correspondent respectivement à M et E, ce qui donne Mode Examen. Mais cela n'en restait que peu accessible pour qui ne connaissait pas cette astuce, ne réalisait pas cette manipulation assez souvent, et ne lisait pas l'aide en ligne du mode examen disponible dans la calculatrice.
    Avec la Graph Math+ fini les ennuis, Casio a eu l'idée lumineuse de créer une toute nouvelle application Mode examen dédiée ! 👍

Là où la Graph 90+E présente de 19 à 24 applications (selon si l'on compte les applications additionnelles officielles ou pas en plus des applications intégrées), la Graph Math+ ne présenterait que 11 applications à ce jour.

Si la réduction s'explique en partie par des fusions de fonctionnalités comme nous venons de voir, cela fait quand même beaucoup.

Nous nous inquiétons donc également de plusieurs manques. Aucune trace, du moins sur l'écran d'accueil Graph Math+ précédent, de fonctionnalités Graph 90+E plus ou moins importantes.

Déjà il manquerait, a priori, toutes les fonctionnalités offertes sur Graph 90+E via des applications additionnelles officielles préinstallées en usine :
  • application Physium pour le tableau périodique des éléments chimiques et la bibliothèque de constantes physiques
  • application Graphe 3D pour les représentations dans un repère 3D de différents types d'objets (droite, plan, sphère, cylindre, cône)
  • application Sim prob pour le simulateur d'expériences aléatoires
  • application Géométrie pour la géométrie dynamique
  • application Plot Image pour la superposition de tracés de graphes sur une image

Mais nous notons également des absences remarquées par rapport aux applications intégrées sur Graph 90+E :
  • application Tableur pour les feuilles de calcul
  • application Programme pour l'édition et utilisation de programmes dans le langage interprété historique Casio Basic
  • application G-conique pour les représentations graphiques de fonctions coniques
  • application Lien pour le transfert de données entre calculatrices
  • application eActivity pour l'édition de documents scientifiques
  • application E-CON4 pour l'acquisition de mesures physiques
  • application Finance pour les calculs financiers

Nous avons plusieurs hypothèses par rapport à ces manques en apparence, mais ignorons à ce jour laquelle serait à retenir :
  • une intégration bien plus poussée que ce que nous pensions initialement, avec plusieurs des fonctionnalités que l'on pourrait penser absentes disponibles dans certaines des applications présentées, notamment via le menu contextuel de la touche
    OPTION
  • une disponibilité de certaines de ces fonctionnalités de façon transversale via la touche
    CATALOG
  • la Graph Math+ consistant apparemment en une refonte majeure de la façon de rendre les fonctionnalités accessibles, on pourrait tout simplement supposer que le logiciel ne soit pas encore achevé, et que les fonctionnalités qui manqueraient seront rajoutées d'ici la sortie pour la rentrée 2024 ou bien lors de mises à jour faisant suite à la sortie
  • et dernière hypothèse, la suppression volontaire de fonctionnalités ce qui ne serait pas étonnant dans certains cas (on peut citer eActivity qui peut être vu par certains comme un éditeur d'anti-sèches et rencontrer donc une certaine hostilité de la part de profs ne souhaitant pas faire appel systématiquement au mode examen, l'application Programme puisque le langage Casio Basic n'est plus utilisé au lycée français et que de plus son éditeur pouvait être détourné afin de saisir des anti-sèches, l'application Géométrie qui est très peu utilisée au lycée français car les programmes traitent de moins en moins de géométrie pure au profit de la géométrie analytique et qui de plus n'est habituellement pas ce qu'il y a de plus confortable à piloter avec les touches fléchées du clavier)

Il est maintenant grand temps de lever le voile et de découvrir cette nouvelle interface.

Un changement concerne donc les onglets de bas d'écran, avec on dirait toujours 2 onglets affichés même si davantage peuvent être disponibles. Cela permet d'avoir beaucoup plus de place pour les décrire explicitement, plus besoin d'abbréviations !

Mais avant d'aller plus loin nous nous devons de te préciser quelque chose d'essentiel ; ces onglets n'ont apparemment plus rien à voir avec ce que tu as connu sur les graphiques Casio depuis le siècle dernier. Avec la Graph Math+ il y a en effet un radical changement de philosophie à leur sujet.

Sur Graph 90+E, ils servaient à saisir/déclencher des actions, éventuellement en passant par des sous-menus d'onglets. Ici sur Graph Math+ pour ce que nous pouvons voir, ils semblent exclusivement dédiés à basculer entre différentes vues (on pourrait dire aussi écrans ou pages) de l'application courante. Une changement hautement pertinent permettant aux élèves de mieux acquérir la compétence Représenter !

Quant aux actions, puisqu'elles semblent désormais totalement absentes des onglets de bas d'écran il faut bien les mettre quelque part. Nous remarquons apparemment des boutons dédiés aux actions qui apparaissent au sein même des interfaces des différentes vues.

Nous allons te suite t'illustrer des exemples avec plusieurs applications. Et cela va être également l'occasion de voir que Casio est très loin de s'être contenté des ces aspects transversaux, mais a églament fait des choses spécifiques au moins pour certaines applications.

Par exemple donc, commençons par l'application Graphe&Table. Au moins 3 pages y sont accessibles via les onglets de bas d'écran que nous venons d'évoquer : dans l'ordre Fonction, Graphe et Table :

Mais ce n'est pas tout, Casio a fait ici quelque chose de spécial. Avant de pouvoir accéder à la page de la représentation graphique, l'utilisateur est forcé de passer par la configuration de la fenêtre graphique.

Rien de méchant, la configuration en question est préremplie et lui est simplement montrée lorsqu'il tente d'accéder à la représentation graphique ; il peut très bien ne rien y changer. Mais c'est ici encore une nouveauté d'une pertinence remarquable, rien que de voir cette configuration pendant un court instant donnant ainsi davantage de sens à la représentation graphique qui va suivre ! 👍

Notons au passage que la configuration de la fenêtre graphique est présentée à l'utilisateur sous la forme d'une fenêtre popup. Le remplacement lorsque possible de menus ou interfaces plein écran par des fenêtres popup est également une excellente chose dans le contexte scolaire, ayant le très gros avantage de plus couper l'utilisateur du contexte d'appel ! 👍

Nous apprécions au passage une interface très locace, nous faisant presque des phrases, et remarquons l'utilisation de messages d'aide en ligne fort bienvenus dans la barre d'état en haut d'écran.



Passons maintenant dans l'application Python afin de voir ici aussi si Casio nous a inventé quelque chose de spécifique.

Déjà, l'application présente ici au moins 2 pages via les onglets de bas d'écran : Editeur et Shell, et on confirme bien 9 lignes visibles dans l'éditeur comme évoqué plus haut.

Donc, quand on fait du Python en classe, le but est le plus souvent de saisir et tester un petit script, dans la plupart des cas sans volonté de le conserver (on conserve plutôt les scripts de projets, c'est un cas d'utilisation bien moins fréquent et concernant moins d'utilisateurs), et donc la plupart du temps pas d'utiliser quelque chose de déjà existant.

Or jusqu'à présent, les applications Python des calculatrices faisaient démarrer l'utilisateur dans la liste des scripts, parfois même dans un explorateur de fichiers (exception avec la HP Prime qui s'ouvrait directement dans la console Python). Ceci mis à part, l'utilisateur devait donc de façon quasi systématique faire la manipulation permettant de créer un script ou pire fichier après avoir navigué vers le bon dossier, et d'en saisir le nom au clavier alphabétique. Que c'est lourd, long et compliqué... Rajoutons de plus que nous sommes sur des générations d'utilisateurs qui ont de plus en plus de mal à comprendre et distinguer fichiers, dossiers, dossier racine ou encore dossiers compressés (archives), les appareils numériques qu'ils utilisent ayant tendance à leur masquer cet aspect informatique.

Casio ose changer tout ça. Avec la Graph Math+, l'application Python s'ouvre directement sur la page de l'éditeur avec un script vide prénommé module.py, et donc immédiatement prêt à être exécuté sans manipulation supplémentaire après ou avant la saisie du code ! Que de temps gagné !👍
Rassure-toi, l'utilisateur conserve bien évidemment la possibilité de sauvegarder son script après saisie, si il le souhaite.

Concernant maintenant la page Shell donnant accès à la console Python, nous avons l'immense plaisir d'apprendre que Casio a tenu compte d'un de nos retours, permettant à la touche
VARIABLE
si tapée depuis cette page de lister les variables et fonctions définies et permettre leur saisie, génial ! 👍

18981Pour terminer passons donc maintenant au clavier avec le tout nouveau visuel intégral.

Le clavier reprend une fois de plus l'organisation CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec des différences un peu plus poussées que sur la Graph Light précédente.

Déjà, les inscriptions clavier sont ici en Anglais. Cela suggère un remplacement prochain de la fx-CG50, équivalent hors de France à la Graph 90+E, peut-être pour la rentrée 2025.

La touche transversale
f(x)
pour le gestionnaire de définitions de fonctions disparaît ici, au profit du retour du modification
ALPHA
avec un accès intégral à l'alphabet.

Les touches de fonction
F1
à
F6
de la Graph 90+E sont supprimées. 2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées pour les remplacer. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste d'activer l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • déjà comme déjà dit nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses en étiquette de chaque onglet ! 👍
  • mais aussi, les instructions ou tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part donnera ici encore davantage de sens à chaque manipulation, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains de ces onglets ! 👍

Pour le reste :
  • La division euclidienne en fonction secondaire de la touche
    ÷
    disparaît ici
  • Plusieurs fonctions secondaires caractéristiques de la superbe Graph 90+E sont reprises ici sur la rangée inférieure du clavier, mais cette fois-ci indiquées avec des icônes plutôt que des inscriptions : capture d'écran, sélection, copier-coller

La Graph Math+ est visiblement le fruit d'une très riche et mûre réflexion de la part de Casio, la synthèse d'années de retours de la part d'enseignants et utilisateurs.

Le travail effectué par Casio autour de la nouvelle interface de la Graph Math+ depuis deux ans est clairement de très haute facture. Il y a visiblement eu une réflexion très profonde autour de l'intuitivité, la simplicité, l'aide à la compréhension et donc entre autres la pédagogie.

Car si Casio a tout changé dans l'interface, chaque nouveauté a visiblement une excellente raison d'être à l'endroit et sous la forme où nous la trouvons, rien n'a été laissé au hasard !

Nous ne pouvons que nous incliner devant les compétences remarquables dont ont su faire preuve les enseignants partenaires qui ont aidé Casio à imaginer ce nouveau produit :
  • Djelloul Hidra, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Nantes), et justement également consultant formateur pour CASIO France depuis bientôt 12 ans
  • Thomas Lechenne, professeur agrégé de Mathématiques (académie de Besançon), et également consultant pour CASIO France depuis 16 ans
  • Yves Coudert, professeur agrégé de Mathématiques s'occupant également de la spécialité NSI au Lycée Le Bon Sauveur à Le Vésinet (académie de Versailles), et également consultant pour CASIO France depuis 15 ans et demi
Merci à tous ! 😍

Chaque nouveau visuel Graph Math+ est un véritable trésor de découvertes de nouveautés toutes riches en enseignements. Nous avons bien hâte de pouvoir enfin la toucher et l'allumer...

En attendant, retrouve Casio et bien d'autres explications autour de l'esprit dans lequel ont été conçues les Graph Light et Graph Math+, avec les nouveaux épisodes de La Bonne Equation disponibles ce jeudi 22 février.

Si de plus tu es professeur de sciences (Mathématiques, Physique-Chimie) dans un collège ou lycée n'importe où en France (Corse et DOM-ROM inclus), la consultation de chaque épisode te permettra de t'inscrire pour gagner de superbes cadeaux !
  • épisode 3 « La nouvelle navigation » : Casio te présente ici les nouvelles Graph Light et Graph Math+ avec leurs fonctionnalités clés et évolutions !
    À gagner une trottinette électrique Aovopro (valeur 300€) !
  • épisode 4 « Le design produit » : Casio te révèle ici enfin le visuel intégral propre de chacun des deux nouveaux modèles, et profite de l'occasion pour te parler design !
    À gagner ici une enceinte Marshall (valeur 250€) !

Prochain rendez-vous avec cette délicieuse web-série, le jeudi 7 mars avec l'épisode 5 « La Bonne Equation » : Casio promet ici de te faire découvrir les nouveautés sous tous leurs angles et de te permettre de les tester en avant-première !
Encore plus de visuels au menu ; nous avons très hâte, nous allons certainement nous régaler ! 😉
De plus, à gagner pour cet ultime épisode, un voyage de 7 jours à Tokyo pour toi et la personne de ton choix (valeur 4500€, incluant le vol aller-retour Paris-Tokyo à la date de ton choix en 2024 dans la limite de 3000€ + 6 nuits dans l'hôtel de ton choix dans la limite de 1500€) !

Source : https://www.casio-education.fr/la-bonne-equation/ via https://twitter.com/CasioEduFrance/stat ... 0032687593

Casio Exerciseur ClassPad Learning disponible en Ukrainien

New postby critor » 14 Feb 2024, 23:16

2714Rentrée 2018 Casio te lançait ClassPad.net, une version en ligne du logiciel de Mathématiques intégré équipant ses calculatrices de la série ClassPad, c'est-à-dire les modèles haut de gamme avec moteur de calcul formel et écran tactile dont les derniers modèles sont les fx-CP400+E (France), fx-CG500 (Amérique du Nord) et fx-CG400 (reste du monde).

La plateforme te permet de composer des documents en ajoutant différents objets (en Anglais widgets ou post-its) représentant des données mathématiques, et chose remarquable de les interconnecter visuellement. En effet les modifications que tu effectues sur les données dans l'un des post-its interconnectés sont alors automatiquement répercutées dans les autres, un outil remarquable pour avancer simultanément dans un problème Mathématique sous différentes représentations, ou encore plus généralement travailler la compétence Représenter !

Depuis la rentrée 2022 avec la mise à jour en version 4 de ClassPad.net, la plateforme a évolué pour agréger des versions en ligne de différents produits Casio auxquels tu peux t'abonner de façon indépendante :
  • ClassPad Math Plus, au tarif de 24,95€ par an seulement, est exactement ce que nous venons de te décrire : la version en ligne des calculatrices graphiques haut de gamme ClassPad fx-CP400/CG500
  • ClassPad Math, gratuit pour sa part, est une version allégée de ClassPad Math Plus. Certaines fonctionnalités en sont absentes comme le calcul formel ou le calcul financier, ce qui en fait plutôt une calculatrice graphique de milieu de gamme.
    16681
  • ClassWiz est un émulateur en ligne des calculatrices scientifiques de Casio de génération EX-Classwiz (modèles sortis de 2014 à 2022, dont les fx-92 Spéciale Collège française) et CW Classwiz (modèles sortis depuis 2022, dont la fx-92 Collège Classwiz française).
    10525
  • EX-Word, version en ligne des dictionnaires électroniques produits par Casio sous le même nom
18184En France et en Allemagne nous avons encore mieux que ça, nous avons ClassPad Academy, une plateforme qui nous est dédiée ! Elle reprend les technologies ClassPad Math Plus et Classwiz de ClassPad.net, et leur adjoint ClassPad Learning :
  • une banque d'exercices en ligne ludiques pour les collégiens et collégiennes, dévelopée par le norvégien Kikora, partenaire de la plateforme :
    Image
  • une technologie de gestion de classe, permettant aux enseignants d'attribuer les différents exercices ou devoirs aux élèves de façon groupée ou plus individualisée, offrant entre autres des exercices conçus pour être traités en toute autonomie grâce entre autres à divers indices et surtout évalués automatiquement, avec génération d'un bilan pour chaque élève (réussites, difficultés, recours ou pas aux indices, etc.)
    ImageImage
Tu peux justement trouver des exerciseurs en ligne Kikora.no (en Norvégien) et Kikora.se (en Suédois) à l'interface extrêmement similaire à celle de ClassPad.academy.

ClassPad Learning avec sa riche banque d'exercices était donc jusqu'à présent disponible dans 2 langues, Français et Allemand. Il n'était pas possible de changer la langue d'affichage, cette dernière étant liée à ton choix initial de langue lors de ton inscription à partir de ClassPad Academy.

Tu avais donc :
  • pour une inscription en Français, ClassPad Learning et ses exercices en Français
  • pour une inscription en Allemand, ClassPad Learning et ses exercices en Allemand
18980Aujourd'hui Casio Allemagne nous sort un début de gestion de langue sur Classpad Learning.

Si tu accèdes à ClassPad Learning via un compte ClassPad.Academy allemand, alors tu auras à tout moment le choix entre 2 langues d'affichage.

En plus du Français et de l'Allemand, ClassPad Learning et sa large banque d'exercices ont en effet été traduits intégralement en Ukrainien, en soutien aux réfugiés scolarisés en Allemagne.

Un travail titanesque que nous ne pouvons que saluer ! 👍

Source : https://classpad.academy/news

TI-Scientifiques Mise à jour 2.1.1 logiciel d'émulation TI-MathPrint

New postby critor » 14 Feb 2024, 11:44

16916Les TI-MathPrint constituent la dernière génération de calculatrices scientifiques par Texas Instruments. Lancées pour la rentrée 2018, cette génération comprend les :
  • TI-30X Pro MathPrint (rentrée 2018)
  • TI-30X Plus MathPrint (rentrée 2018)
  • TI-30X Prio MathPrint (rentrée 2023)

Cette génération remplace les TI-MultiView de rentrée 2007 et présente des avancées matérielles majeures, avec notamment :
  • passage du processeur 4 bits T4X au processeur 16 bits nX-U16/100
  • mémoire RAM à 16 Kio
  • doublement de la capacité mémoire ROM, passant de 128 Kio à 260 Kio
  • technologie Flash permettant la reprogrammation de la ROM (en théorie)
  • quadruplement de la définition écran, passant de 96×31 à 192×63 pixels

Cette génération n'est hélas distribuée que chez certains de nos voisins européens, initialement les pays germanophones (Allemagne, Autriche, Suisse) et plus récemment l'Italie.

Elle est toujours inédite dans le reste du monde notamment en France et en Amérique du Nord, ces derniers restant sur l'ancienne génération TI-MultiView de rentrée 2007, avec pour la France la TI-Collège Plus.

18979Pour découvrir ou utiliser les calculatrices scientifiques TI-MathPrint, Texas Instruments fournit un très beau logiciel d'émulation, le TI-SmartView MathPrint, taillé sur mesures pour la mutualisation via une vidéoprojection en classe.

Aujourd'hui Texas Instruments nous publie une mise à jour de son logiciel d'émulation dédié TI-SmartView MathPrint. Nous passons de la version 2.1.0.183 à la version 2.1.1.344.




Téléchargements : TI-SmartView MathPrint 2.1.1 Windows Mac
Attention, les émulateurs précédents nécessitent une licence payante, et n'offrent plus de période d'essai depuis leur version 2.

Pour bénéficier d'une période d'essai gratuite de 90 jours, il te faut installer et utiliser une ancienne version :
TI-SmartView MathPrint 1.2 pour Windows Mac

Casio Premiers visuels Graph Light et Graph Math+ rentrée 2024 !

New postby critor » 13 Feb 2024, 11:46

Grand événement, pour la rentrée 2024 Casio va lancer deux nouvelles calculatrices graphiques en France :
  • la Graph Light Lycée, en remplacement de la graphique d'entrée de gamme Graph 25+E II (rentrée 2020)
  • et la Graph Math+ Lycée, en remplacement de la graphique couleur Graph 90+E (rentrée 2017)
16682Pour mieux comprendre ces nouveautés, commençons par planter le décor. Rentrée 2022 Casio avait commencé à lancer une révision majeure de ses calculatrices scientifiques dite CW Classwiz, déclinée en France pour la rentrée 2023 avec la formidablissime fx-92 Collège Classwiz en remplacement de la formidable fx-92+ Spéciale Collège. Au menu :
  • passage de l'écran en 4 niveaux de gris
  • accélération du processeur de 2,5 MHz à 5 MHz
  • définitions de fonctions qui ne sont plus restreintes à la seule application Tableau mais désormais transversales, utilisables par l'ensemble des applications !
  • application Vérification permettant de s'auto-exercer qui de façon similaire se transforme elle aussi en un mode transversal !
  • extension de la RAM de 8 Kio à 24 Kio, permettant enfin la conservation des données saisies lorsque l'on change d'application courante et donc l'avancée dans la résolution d'un problème en parallèle sous différentes représentations !
  • extension de la ROM de 256 Kio à 512 Kio
Mais aussi des changements majeurs visant l'intuitivité au niveau de l'interface et également du clavier dont l'organisation n'avait que fort peu bougé depuis la fx-80 de 1980 :
  • disparition de la numérotation des applications et choix dans les menus, au profit de la seule utilisation des flèches du clavier, avec pour la rendre plus efficace l'ajout de 2 touches fléchées supplémentaires permettant le défilement d'un écran entier vers le haut ou vers le bas
  • allègement du clavier avec la disparition du modificateur alphabétique qui en pratique ne servait que pour 9 lettres (ABCDEFMXY), tout le reste étant paradoxalement des fonctions mathématiques
  • en compensation, optimisation de l'intuitivité du clavier avec l'ajout de nouvelles touches :
    • touche Catalogue donnant accès par catégories à l'ensemble des fonctions transversales intégrées à la calculatrice
    • une touche menu contextuel Outils listant les fonctions ou opérations spécifiques à l'application courante
    • une touche Variable donnant accès à un véritable gestionnaire de variables, listant accompagnées de leurs valeurs l'ensemble des 9 variables (ici ABCDEFXYZ), permettant aussi bien de modifier ces valeurs que de récupérer dans la saisie le nom de la variable choisie
    • une touche Fonctions donnant de façon similaire accès à un gestionnaire de fonctions, avec 2 fonctions gérées (f et g)
    • une touche Format permettant de basculer sous différents formats le dernier résultat, te listant automatiquement les formats pertinents selon ce dernier (écriture exacte QPiRac, écriture décimale, notation scientifique, notation ingénieur, décomposition en facteurs premiers, notation sexagésimale, ...)
18124Et bien justement, regarde bien, les 2 nouveaux modèles Graph Light et Graph Math+ reprennent clairement la nouvelle organisation clavier fx-92 Collège Classwiz, avec quelques petites variations :
  • le séparateur décimal passant de la virgule au point, la touche
    ,
    est remplacé par
    .
  • le séparateur d'arguments passant du point virgule à la virgule, la touche
    ;
    est remplacée par l'exponentielle indispensable au lycée, avec les logarithmes rajoutés en fonctions secondaires sur les emplacements vides de la même rangée du clavier
A priori un très bon coup de la part de Casio, s'appuyant sur sa prédominance au collège (78,1% de parts de marché valeur en 2021) pour conserver ses utilisateurs lors du passage au lycée avec l'équipement en calculatrice graphique. En effet, leur offrir ainsi le même clavier atténue grandement l'effort de prise en main nécessaire lors du changement de modèle ! :bj:

Les Graph Light et Graph Math+ apportent ainsi une unité de gamme entre les modèles scientifique, graphique d'entrée de gamme et graphique couleur.

Jusqu'ici Casio avait souhaité ne pas tout dévoiler de ses nouveaux modèles. Les photos n'étaient pas autorisées sur les salons lors desquelles ils ont été présentés, et en dehors du visuel précédent tu n'avais eu droit qu'à des vues éloignées difficilement lisibles. Les échantillons y étant présents n'étaient de plus que des mockups ne s'allumant pas (coques de plastique lestées, ne reproduisant que l'aspect extérieur).

18266Et bien grande nouvelle, Casio nous sort enfin aujourd'hui les tout premiers visuels propres de ses nouveaux modèles, qui plus est allumés ! 👍

Commençons par la Graph Light. Ce modèle destiné donc à remplacer la Graph 25+E II, jusqu'ici le modèle d'entrée de gamme graphique, reprend à la différence le matériel et le logiciel des calculatrices scientifiques dans leur dernière génération CW Classwiz. La Graph Light est donc comparable à la fx-92 Collège Classwiz, mais avec quelques différences :
  • format un peu plus grand, aussi bien pour le boîtier que pour l'écran
  • disponibilité de quelques applications ou fonctionnalités supplémentaires, absentes de la fx-92 Collège Classwiz mais présentes sur des modèles scientifiques haut de gamme commercialisés dans d'autres pays comme les fx-991CW (Vecteurs, Complexes, Probabilités, convertisseur d'unités)
  • inversement, disparition de l'application Algorithmique pour la programmation
  • et ajout d'une toute nouvelle application dédiée au tracé de graphes de fonctions
Passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente donc bien des avantages significatifs, aussi bien matériels que logiciels :
  • définition d'écran passant de 128×64=8192 pixels à 192×63=12096 pixels ou même 12114 pixels si l'on compte les 18 drapeaux en haut d'écran
  • profondeur d'écran passant de 1 bit (noir et blanc) à 2 bits (4 niveaux de gris)
  • saisie en écriture naturelle
  • calcul exact QPiRac
  • application Tableur
  • application Probabilités
Inversement, passer de la Graph 25+E II à la Graph Light présente aussi quelques régressions :
  • perte de l'aspect programmable de la machine
  • perte de la connectivité (même si en pratique la connectivité de la Graph 25+E II était déjà très difficilement utilisable car ne disposant pas d'un port USB, et l'interface SB-88 nécessaire pour la connecter à un ordinateur n'étant plus produite par Casio depuis des années)
  • perte de puissance puisque l'on passe d'une technologie 32 bits (processeur SH4 à 58,98 MHz) à une technologie 8 bits (processeur nX-U8/100 à 5 MHz)
  • suppression du mode examen
Non programmable, la Graph Light en pratique ne dispose donc pas d'une mémoire alphanumérique, et est donc autorisée sans mode examen conformément aux textes en vigueur.

Pour résumer la Graph Light est une calculatrice hybride, avec des fonctionnalités graphiques greffées sur une technologie de calculatrice scientifique. Justement, cette régression matérielle significative devrait permettre en théorie une commercialisation à un prix inférieur à celui de la Graph 25+E II (actuellement proposée à partir de 40€).

Rappelons le contexte de forte inflation et notamment en France de réticence d'une grande part des lycéens-lycéennes et de leurs familles face à un équipement en calculatrice graphique alors que la réforme du lycée fait que la visibilité est désormais bouchée à moins d'une année (choix de 3 spécialités en fin de Seconde, puis abandon d'1 spécialité en fin de Première - difficile de savoir à l'avance si l'on sera concerné ou pas en Terminale par une épreuve scientifique terminale sous la réglementation nationale n'autorisant que la calculatrice graphique comme seul outil numérique).

Dans le contexte français la Graph Light nous semble a priori être une nouveauté extrêmement pertinente, répondant à l'ensemble des nouvelles problématiques.

18974Voici donc maintenant ci-contre le visuel révélé par Casio, avec la Graph Light et son écran d'accueil.

Comme annoncé plus haut, tu peux y confirmer la présence de l'application Probabilités disponible sur d'autres calculatrices scientifiques Classwiz mais non incluse sur la fx-92 Collège Classwiz française.

Et surtout, tu peux y découvrir l'icône de la toute nouvelle application Graphe que Casio a développée exprès pour ce modèle ! 👍

18307La Graph Math+ pour sa part nous est encore bien mystérieuse à ce jour.

Ses touches reprennent une fois de plus l'organisation du clavier CW Classwiz de la fx-92 Collège Classwiz, mais avec plusieurs différences par rapport à la Graph Light précédente.

Déjà le modificateur
alpha
est bien présent, sans nécessiter de touche supplémentaire au clavier (la touche 'Fonctions' semblant ici disparaître pour faire de la place). La plupart des touches disposent donc de fonctions secondaires et alphabétiques, comme ce à quoi nous sommes habitués sur les calculatrices graphiques.

2 touches fléchées supplémentaires sont ici rajoutées. Elles sont destinées à remplacer les touches de fonction
F1
à
F6
qui permettaient sur Graph 90+E de valider les différents onglets de bas d'écran, et qui ici disparaissent. Ces onglets sont donc désormais purement logiciels, les 2 touches en question permettant juste de passer à l'onglet précédent ou suivant. Plusieurs avantages significatifs en conséquence pour l'intuitivité :
  • nous ne sommes plus limités à 1/6 de l'écran pour la largeur d'un onglet, cette dernière peut désormais être choisie sans contrainte ce qui permet enfin de limiter ou supprimer complètement l'utilisation d'abréviations pas toujours heureuses en étiquette de chaque onglet ! :bj:
  • les instructions ou mini tutoriels d'enseignants n'utiliseront plus de noms de touches F1-F6 mais à la place les noms des onglets à activer, ce qui d'une part fera davantage sens, et d'autre part restera valide en cas d'une mise à jour changeant l'ordre de certains onglets ! :bj:

L'interface de la Graph 90+E n'était qu'une version agrandie (toujours le même nombre de lignes, colonnes ou onglets) de celle de la Graph 35+E II monochrome, juste avec de la coloration et de la décoration (fonds d'écran) en plus. Graph 90+E et Graph 35+E II évoluant en parallèle, cela facilitait sans doute bien des choses lors des mises à jour, avec la possibilité d'avoir une bonne partie du code source en commun.
Sur la Graph Math+ rien à voir, c'est a priori toute l'interface qui aurait été repensée, ne ressemblant a priori à rien de connu. En témoigne déjà l'éditeur Python illustré sur le visuel plus haut avec, hors onglets de bas d'écran et barre de statut, 9 lignes au lieu de 7.

1897518978Nous avions bien hâte d'en découvrir davantage... et c'est donc le grand jour avec le visuel révélé par Casio ci-contre, présentant la Graph Math+ sur son écran d'accueil.

Déjà, petite remarque générale. Par rapport à la Graph 90+E, Casio semble avoir fait le choix d'un design épuré pour la Graph Math+. Cet écran d'accueil met en effet beaucoup moins en avant les capacités couleur de l'écran, se contentant de n'invoquer que 4 teintes (du noir, du blanc, des variantes de rouge, des variantes de bleu). Ici encore une uniformité avec la Graph Light qui n'invoquait plus haut que 4 niveaux de gris (noir, blanc, gris clair, gris foncé).

Regardons maintenant plus en détails, et pas mal de choses semblent en effet avoir changé entre la Graph 90+E et la Graph Math+.

Commençons pas les changements ou ajouts :
  • Sur la Graph 90+E, les représentations graphiques de fonctions et tableaux de valeurs de fonctions étaient disponibles dans 2 applications distinctes, Graphe et Table. Si elles partageaient fort heureusement les mêmes définitions de fonction, il n'en restait pas moins qu'il fallait donc régulièrement changer d'application alors que l'on continuait pourtant à travailler sur les mêmes données.
    Avec la Graph Math+ c'est fini, ces fonctionnalités étant regroupées au sein d'une même application Graph&Table ! 👍
  • La Graph 90+E permettait de faire appel à différentes bases numériques pour tes calculs, mais c'était une fonctionnalité relativement cachée et mal intégrée. Depuis l'application de calcul historique il fallait modifier le paramètre Mode sur une autre valeur que Comp. Le comportement de l'application de calcul changeait alors de façon assez déconcertante, désactivant la saisie naturelle, l'accès à nombre de fonctions scientifiques au clavier, ou encore la possibilité de remonter dans l'historique des calculs.
    Avec la Graph Math+ c'en est fini de tout ça, l'invocation de bases non décimales faisant maintenant l'objet d'une nouvelle application dédiée Base-N ! 👍
  • Sur la Graph 90+E, l'invocation du mode examen nécessitait d'allumer la calculatrice en maintenant les touches
    7
    et
    COS
    enfoncées. Moyen mnémotechnique, en fonctions alphabétiques ces touches correspondent respectivement à M et E, ce qui donne Mode Examen. Mais cela n'en restait que peu accessible pour qui ne connaissait pas cette astuce, ne réalisait pas cette manipulation assez souvent, et ne lisait pas l'aide en ligne du mode examen disponible dans la calculatrice.
    Avec la Graph Math+ fini les ennuis, Casio a eu l'idée lumineuse de créer une toute nouvelle application Mode examen dédiée ! 👍
  • L'application Système semble pour sa part renommée en Paramètres.

Là où la Graph 90+E présente de 19 à 24 applications (selon si l'on compte les applications additionnelles officielles ou pas en plus des applications intégrées), la Graph Math+ ne présenterait que 11 applications.

Si la réduction s'explique en partie par des fusions de fonctionnalités comme nous venons de voir, cela fait quand même beaucoup.

Nous nous inquiétons donc également de plusieurs manques. Aucune trace, du moins sur l'écran d'accueil Graph Math+ précédent, de fonctionnalités Graph 90+E plus ou moins importantes.

Déjà il manquerait, a priori, toutes les fonctionnalités offertes sur Graph 90+E via des applications additionnelles officielles préinstallées en usine :
  • application Physium pour le tableau périodique des éléments chimiques et la bibliothèque de constantes physiques
  • application Graphe 3D pour les représentations dans un repère 3D de différents types d'objets (droite, plan, sphère, cylindre, cône)
  • application Sim prob pour le simulateur d'expériences aléatoires
  • application Géométrie pour la géométrie dynamique
  • application Plot Image pour la superposition de tracés de graphes sur une image

Mais nous notons également des absences remarquées par rapport aux applications intégrées sur Graph 90+E :
  • application Tableur pour les feuilles de calcul
  • application Programme pour l'édition et utilisation de programmes dans le langage interprété historique Casio Basic
  • application G-conique pour les représentations graphiques de fonctions coniques
  • application Lien pour le transfert de données entre calculatrices
  • application eActivity pour l'édition de documents scientifiques
  • application E-CON4 pour l'acquisition de mesures physiques
  • application Finance pour les calculs financiers

Nous avons plusieurs hypothèses par rapport à ces manques en apparence, mais ignorons à ce jour laquelle serait à retenir :
  • une intégration bien plus poussée que ce que nous pensions initialement, avec plusieurs des fonctionnalités que l'on pourrait penser absentes disponibles dans certaines des applications présentées, par exemple via la nouvelle touche OUTILS pour un menu contextuel dédié à chaque application (ou pourrait imaginer les coniques, objets 3D voir même feuilles de calcul accessibles dans la nouvelle appli Graph&Table, le Casio Basic en tant qu'option de langage dans l'application Python, les calculs financiers quelque part dans l'application Calculs... pas impossible même si cela commencerait à faire beaucoup niveau fusions/intégration à côté d'autres choses bénéficiant toujours d'une icône spécifique au menu d'accueil)
  • une disponibilité de certaines de ces fonctionnalités de façon transversale aux différentes application, par exemple via la touche CATALOG, ou via une popup lorsque l'on connecte effectivement une deuxième calculatrice ou station d'acquisition de données
  • la Graph Math+ consistant apparemment en une refonte majeure de la façon de rendre les fonctionnalités accessibles, on pourrait tout simplement supposer que le logiciel ne soit pas encore achevé, et que les fonctionnalités qui manqueraient seront rajoutées d'ici la sortie pour la rentrée 2024 ou bien lors de mises à jour faisant suite à la sortie
  • et dernière hypothèse, qui n'est pas ce que nous souhaitons mais qui n'est pas à exclure pour autant, la suppression volontaire de fonctionnalités ce qui ne serait pas étonnant dans certains cas (on peut citer eActivity qui peut être vu par certains comme un éditeur d'anti-sèches et rencontrer donc une certaine hostilité de la part de profs ne souhaitant pas faire appel systématiquement au mode examen, l'application Programme puisque le langage Casio Basic n'est plus utilisé au lycée français et que de plus son éditeur pouvait être détourné afin de saisir des anti-sèches, l'application Géométrie qui est très peu utilisée au lycée français car les programmes traitent de moins en moins de géométrie pure au profit de la géométrie analytique... la suppression de tout ceci ne serait pas surprenante)
À suivre...

Source : https://www.youtube.com/watch?v=9BTDdfIG4A4 via https://www.casio-education.fr/la-bonne-equation/

-
Search
-
Social TI-Planet
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Aidez la communauté à documenter les révisions matérielles en listant vos calculatrices graphiques !
Phi NumWorks jailbreak
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
1388 utilisateurs:
>1365 invités
>18 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)