π
<-
Chat plein-écran
[^]

TI-Nspire Découverte+dumping OS 1.5, une aventure de Ti64CLi++

Nouveau messagede critor » 17 Fév 2018, 17:26

81142300Quand on sait faire attention aux détails des photos sur
eBay
, on peut trouver quelques calculatrices
TI-Nspire
très rares voir uniques au monde, comme ci-contre un prototype
TI-XXXXXXXXXXX DVT1.2
devant dater de début 2007 et sans doute bien involontairement dédicacé par
A. Soléan
.

Toujours en provenance de la région de
Nice
(ou de
Monaco
selon le point de vue)
, peut-être reliques de la présence alors de l'usine
Texas Instruments
juste à côté à
Villeneuve-Loubet
, après quelques regards affutés a jeté son dévolu sur l'objet ci-dessous :


Cela ressemblera à priori pour le profane à une
TI-Nspire
normale munie d'un OS
1.x
, mais il s'agit plus précisément d'une édition spéciale
School Property
, aisément identifiable à ses bordures et couvercle jaunes. Ce n'est certes pas aussi collector qu'un prototype, mais cela n'en reste pas moins relativement rare sous nos longitudes. :D

Mais ce n'est pas le seul point remarquable, car comme tu peux le voir la calculatrice vient avec le très rare prototype de clavier
SimpKey B-P
que nous t'avons déjà présenté récemment, et là encore muni de l'inscription manuscrite
V2
. :bj:

Ti64CLi++
a eu non seulement de l'oeil mais aussi une chance insolente, et par conséquent nous aussi puisque nous en profitons tous, personne d'autre n'ayant enchéri sur ce trésor pourtant plus discret qu'une
TI-Nspire CX
au
BAC
et qui est donc parti à seulement
15€
! :bj:

92829281Mais ce n'est pas tout car grosse surprise après réception, le modèle était muni du fichier de certificat permettant à son
Boot2 1.4.1571
de production d'accepter des OS de développement
(signés avec les clés de développement et non les clés de prodution, non installables sur les machines non munies du certificat personnalisé, ce qui évite notamment d'en exploiter les bugs ou failles)
. La calculatrice faisait tourner le légendaire OS en version
1.5
(les versions mis en ligne sur le site de
TI
étant directement passées de
1.4
à
1.6
)
, plus précisément ici la version
1.5.DEVBUILD
compilée le
10 juillet 2008
.

92859283Cette version a l'avantage de parfaitement gérer le prototype de clavier, donnant enfin un sens à certaines de ses touches utilisant des inscription différentes de celles des
TI-Nspire TouchPad/CX
, comme les touches annuler/répéter ou favoris
(étoile)
! :bj:

9284
Ti64CLi++
a également réussi à obtenir d'autre choses originales, comme une boîte de dialogue
Pilot Study
munie du message cocasse
"This functioanlity(sic) has not been implemented yet."
.

Pour que tu puisses t'amuser,
Ti64CLi++
a même pris le temps, et ce n'est pas peu dire avec des OS en version
1.x
qui utilisent la norme
USB 1.1
, de te dumper l'OS. :bj:
Il ne peut hélas pas te partager son certificat de développement de façon utile, puisque ce fichier est spécifique à une calculatrice car contenant son identifiant produit et, comme nous avons l'habitude chez
TI
, est en prime signé avec une clé 1024-bits interdisant toute falsification.
Mais tu pourras quand même, si tu n'est pas muni d'un prototype ou de ton propre certificat de développement, l'installer sur émulateur à condition d'utiliser des versions de
Boot1
et
Boot2
de développement comme celles fournies ci-après. :)


Liens
:

Lien vers le sujet sur le forum: Découverte+dumping OS 1.5, une aventure de Ti64CLi++ (Commentaires: 8)

TI-z80 CEmu v1.0 release de l'émulateur TI-84 Plus CE/83 Premium CE

Nouveau messagede Adriweb » 16 Fév 2018, 20:41

A few days ago, CEmu version 1.0, the free and open-source TI-84 Plus CE / 83 Premium CE emulator, was finally released: D

This version, first official release (on GitHub) considered sufficiently ready, took a bit of time to be available, but that wasn't too bad, as for quite a long time now, dev. builds were available in real time (and they still are).

There is a
ton
of new features and improvements (which made Mateo and Jacobly quite busy the past few weeks/months), and now all this is available for download easily (for Windows, macOS, and Linux) - no need to compile the code yourself :)

For the pleasure of your eyes and because it's always better to see what we're talking about ... here are some screenshots showcasing different possible interface layouts:

Calc-only layout
A mixed layout with various panes
A debugging-oriented layout for developers


Even though CEmu is particularly suited to programmers (it's got a lot of things to help CE development), it is very customizable. Here are some
features
(yep, it's improved since the initial announce on December 30th, 2015 :P)
Il y a quelques jours, la version 1.0 de CEmu, l'émulateur libre et open-source de TI-84 Plus CE / 83 Premium CE, a été releasée :D

Cette version, première "release" officielle (sur GitHub) jugée suffisamment aboutie, a mis un certain temps à arriver, mais ce n'est pas si grave car depuis assez longtemps maintenant, des builds de
dev
. étaient disponibles en temps réel (et le sont toujours).

La grosse
tonne
de nouveautés et d’améliorations (qui ont bien occupé Mateo et Jacobly notamment, ces dernières semaines/mois) est donc disponible au téléchargement facilement (pour Windows, macOS, et Linux) - pas besoin de compiler soi-même le code :)

Pour le plaisir des yeux et parce que c'est toujours mieux de voir de quoi on parle... voici quelques screenshots montrant des agencements d'interfaces possibles :

Calc seule
"Mixte" avec plusieurs widgets
Pour développeurs, orienté débuggage


Même si CEmu est particulièrement adapté à un public programmeur (il contient beaucoup de choses pour aider au développement sur CE), il est très personnalisable. Voici un rappel des
fonctionnalités
(oui, ça change par rapport à l'annonce initiale le 30 décembre 2015 :P)


Standard features
Developer features
  • Built-in ROM dump wizard
    (ROM required: CEmu makes it very easy to get)
  • Accurate and fast emulation
  • Resizable calculator screen
  • "Always-on-top" window option
  • Screen capture (PNG)
  • Screen recording (animated PNG)
  • File sending/receiving (not for Apps/OS yet)
  • Multiple keybinding presets
  • Keypress recording and history
  • Emulation states for efficient saving / restoring
  • CE skins (colors like the real devices)
  • Available in English, French, Spanish, and Dutch
  • ...
     
     
     
     
     
     
     
     
      
      
  • Main options available via CLI arguments
  • IPC features when launching several CEmu processes
  • Custom display refresh rate, FPS indicator
  • Custom emulation speed/throttling
  • Code stepping, jumping...
  • R/W/X breakpoints, watchpoints
  • eZ80 disassembler (with equates support)
  • Port monitor/editor
  • General Timer monitor/editor
  • Memory viewer/editor
  • CPU state/registers viewer/editor
  • LCD state/parameters viewer/editor
  • Memory visualizer (as fully customizable virtual LCDs)
  • Various viewers: Stack, OP1-7, VAT...
  • Variable list with preview and program launcher
  • Recent files list with ability to quickly resend
  • Cycle counter for benchmarking/profiling
  • Emulation of DMA and SPI (for optimal accuracy)
  • Misc. emulation (backlight, battery...)
  • Pre-I HW Rev. emulation toggle (IM 2 compatibility)
  • "Autotester" (automated testing, light scripting)
  • ...


And in the future, here are some major evolutions ideas we have (not necessarily in this order):
  • "
    source-level debugging
    " (to set breakpoints in a C source code, be able to step in it, inspect variables' content...).
  • a "
    profiler
    " (to analyze the performance of a piece of code, by having metrics about what's happening: number of calls, the time / cycles it took, etc.
  • USB
    emulation (basically the final remaining piece of the core, I think ... and it's not an easy one): it will allow to do transfers
    correctly
    , including for OS and applications)
  • Lua scripting
    integration, so as to be able do directly interact with the core (programmatically), but also with the GUI
These 4 things have already been started - see their respective git branches.

Even more with these features, but even without at the moment, CEmu is probably by far the most advanced calculator emulator :bj:
Let's take this opportunity to congratulate the authors and contributors, and thank the testers for their many
bug reports
(which you can also do here in case you find one).


Download (Windows, macOS, et Linux)
: archives_voir.php?id=133742 (via GitHub)
As for the source code, it's right here.
Et dans le futur, comme évolutions majeures prévues, on a (pas forcément dans cet ordre) :
  • le "
    source-level debugging
    " (pouvoir mettre des breakpoints dans son code source C, step-by-step dans les lignes source, inspecter le contenu des variables...).
  • le "
    profiler
    " pour analyser les performances de son code, en ayant des métriques sur ce qu'il se passe : nombre d'appels de telle ou telle fonction, le temps/cycles que ça a pris, etc.
  • l’émulation de
    l'USB
    (la pièce restante finale du core, il me semble... et qui n'est pas simple) : permettra donc d'effectuer des transferts
    correctement
    , y compris d'OS et d'applications)
  • l'intégration du
    scripting Lua
    au sein de l'émulateur, pour pouvoir interagir directement avec le core de manière programmatique, mais aussi avec certaines choses du GUI
Ces 4 choses ont déjà été commencées, avec un certain degré d'avancement - cf. les branches git respectives.

Encore plus avec ces fonctionnalités la, mais même sans pour le moment, CEmu est a priori de loin l’émulateur de calculatrice le plus poussé :bj:
Profitons-en pour féliciter les auteurs et contributeurs, et remercier les testeurs pour leurs mille-et-un
bug reports
(que vous pouvez faire ici au cas où).


Téléchargement (Windows, macOS, et Linux)
: archives_voir.php?id=133742 (via GitHub)
Pour le code source, ça se passe par ici.

 
Lien vers le sujet sur le forum: CEmu v1.0 release de l'émulateur TI-84 Plus CE/83 Premium CE (Commentaires: 13)

TI-z80 Formulaire interactif nombres complexes TI-83 Premium CE

Nouveau messagede critor » 16 Fév 2018, 15:48

Puisque tu n'as plus de mode examen en 2018, il nous faut nous remettre au travail de façon complètement différente de ce qui avait été prévu et fait jusqu'ici cette année, surtout qu'il ne reste plus que 4 mois, voir moins pour les BTS ainsi que nombre de centres d'examens français à l'étranger.


Si tu passes le
BAC S
ou
STI2D
, tu peux être interrogé sur les nombres complexes.

9288 l'a bien compris et te sort cette semaine
NBECOMPL
pour ta
TI-83 Premium CE
. Si jamais tu ne connaissais pas bien les commandes de ta machine, voici de quoi t'en tirer quand même avec une sorte de formulaire interactif qui te permettra de répondre à nombre de questions types tout en t'indiquant à chaque fois les données à saisir :
  • inverse d'un nombre
  • racines d'un polynôme du second degré
  • coordonnées d'un vecteur, d'un milieu
  • longueur segment
  • argument d'un nombre
  • mise sous forme algébrique
  • mesure d'un angles orienté
On apprécie que les résultats puissent même être affichés en écriture exacte, la seule qui sert à quelque chose si recopiée sur une copie ! :bj:

Essaie-le pour tes prochains DS ou examens blancs, histoire de voir ce que ça donne. N'hésite pas à nous poster tes retours afin d'aider
Akael
à améliorer ce programme d'ici le BAC.

Par contre, nous te conseillerions quand même d'apprendre à te servir des commandes intégrées à ta machine. Car dans le contexte de programmes, les résultats ne sont pas affichés en écriture naturelle mais en écriture ligne, ce qui est moins confortable à lire et peut générer des erreurs à la recopie - ce serait dommage.


Téléchargement
:
archives_voir.php?id=1356345
Lien vers le sujet sur le forum: Formulaire interactif nombres complexes TI-83 Premium CE (Commentaires: 5)

Examens Abandon mode examen 2018 : responsabilités et solutions ?

Nouveau messagede critor » 15 Fév 2018, 13:46

8855C'est officiel, le mode examen est abandonné, du moins pour la session 2018.

Si l'on en croit la communication officielle, ce serait parce qu'un nombre significatif de candidats ne seraient pas encore équipés.

Il est exact que même si le corps enseignant dans son ensemble a correctement joué le jeu et informé les candidats, dans certains lycées en zones défavorisées il a dû essuyer de vives oppositions. Il est hors de question pour un certain public n'ayant pas trop à cœur de réussir, d'investir dans une nouvelle calculatrice graphique dont le milieu de gamme tourne autour de 80€. Pas réellement un problème d'argent d'ailleurs mais une simple question de priorités, chacun ayant quand même son smartphone coûtant parfois plus cher même sans compter l'abonnement qui va avec. Sans porter aucun jugement de valeur, l'éducation en France s'adressant à tous dans toute leur diversité, c'était un public à prendre en compte dans l'équation. Et la
Lexibook GC3000FR
à 30€ n'est absolument pas une solution
respectueuse
de ce public. :#non#:

C'est sans doute une minorité qui aurait persisté à rechigner jusqu'au matin de l'épreuve. Mais même si c'est 0,1%, parmi des centaines de milliers de candidats au BAC cette année c'est loin d'être négligeable. En effet, que fait-on face à un tel candidat se ramenant avec la mauvaise calculatrice un matin d'épreuve ?
  • Si nous avons le courage d'appliquer les consignes, il doit donc composer sans la calculatrice alors que le sujet l'autorisant est donc prévu pour. Ce qui n'a pas les mêmes conséquences que de composer sans le smartphone interdit : le candidat est désavantagé et pourra formuler un recours si il n'est pas satisfait de sa note.
    Sans compter les possibles troubles compréhensibles (mais non excusables) à l'organisation de l'épreuve avec cris, insultes et même violences quand on tente de lui faire abandonner sa calculatrice...
  • Si nous n'appliquons pas ces consignes, alors c'est l'inverse, nous favorisons forcément le candidat. Que ce soit en l'autorisant à composer sans mode examen et donc avec ses données, ou en lui prêtant une calculatrice
    (chose strictement interdite dans les textes)
    . Dans ce cas ce seront les voisins du candidat qui pourront formuler des recours si déçus par leurs notes, car ayant dû composer sans leurs données, ou avec une calculatrice moins performante que celle prêtée.
En l'état actuel des choses, l'équation semble insoluble. Nous pensons donc que le Ministère a su prendre une sage décision, plutôt que de risquer dès cette année des milliers de recours à l'issue incertaine, et par conséquent l'annulation des épreuves avec calculatrice et donc l'obligation coûteuse d'en organiser de nouvelles.



Considérons donc un élève refusant d'acheter une calculatrice graphique conforme parce qu'il est déjà équipé d'un modèle plus ancien. C'est :
  1. soit qu'il se soit trompé lors de son achat en neuf
  2. soit parce sa famille disposait déjà d'une calculatrice, ou en a trouvé une pas chère sur le marché de l'occasion

9034Dans le 1er cas les responsabilités des erreurs d'achats en neuf sont évidentes. Les rayons scolaires de la totalité des chaînes de grandes surfaces en France, et même certains distributeurs/revendeurs scolaires, se sont obstinés à vendre jusqu'au dernier moment des modèles non conformes 2017-2018, bien souvent sans aucune promotion, et certains persistent même encore cette année. Ci-contre encore à la rentrée 2017 dans un
Géant
des
Casio fx-CP400
et
Casio Graph 35+USB
non conformes, ces dernières au même prix que les
Casio Graph 35+E
conformes. Une pratique scandaleuse violant le devoir d'information du vendeur professionnel, car ne prévenant jamais comme tu vois le consommateur forcément scolaire qu'il achète un modèle qui n'est plus utilisable dans un contexte scolaire, et n'est donc même plus revendable en France. Quant à la revente à l'étranger, vu qu'il faudra retirer les frais de port pour être compétitif par rapport au marché de l'occasion local, elle ne serait envisageable que pour les rares modèles haut de gamme. Nous avons informé contre ces arnaques à de très nombreuses reprises depuis 2015, tout comme
60 millions de consommateurs
. :mj:

Maintenant considérons le 2ème cas, c'est-à-dire les familles qui sont déjà équipées d'un modèle non conforme, que celui-ci ait été transmis dans la famille ou provienne d'un achat en occasion. Rappelons que plusieurs modèles commercialisés avant 2015 était déjà conformes avec une diode examen : les
TI-Nspire
dès 2007 et les
HP Prime
à la rentrée 2013, sans surprise dans ce dernier cas puisque la 1ère édition du cahier des charges du mode examen fourni aux constructeurs date justement de 2013. Il revenait à notre sens aux constructeurs, en complément des promotions sur l'équipement à neuf, de proposer selon les cas des offres d'échange ou reprise, au moins pour les derniers modèles non conformes encore approvisionnés à compter de 2013 :
  • Casio Graph 25+Pro
    contre
    Casio Graph 25+E
  • Casio Graph 35+USB
    contre
    Casio Graph 35+E
  • Casio Graph 75/75+/95
    contre
    Casio Graph 75+E
  • Casio Graph fx-CG10/20
    contre
    Casio Graph 90+E
  • Casio fx-CP400
    contre
    Casio fx-CP400+E
  • TI-82 Stats/Plus
    contre
    TI-82 Advanced
  • TI-83 Plus / TI-84 Plus / TI-84 Pocket
    contre
    TI-83 Premium CE
Cela aurait mieux valu que de laisser d'anciens modèles non conformes pourtant encore parfaitement fonctionnels ne plus pouvoir avoir d'autre destination que la poubelle, évitant ainsi le gaspillage. Le constructeur aurait pu à son choix les recycler, les remettre à neuf pour les recommercialiser possiblement à prix réduit dans des pays voisins, ou même les donner à des ONG pour qu'ils puissent servir à des pays en développement plus éloignés.



Concernant les constructeurs, peut-être n'y ont-ils tout simplement pas pensé. Nous non plus d'ailleurs, puisque nous n'avions suggéré cela sans succès que dans le cas extrême de la
Casio fx-CP400
sortie pour 2013-2014 et coûtant souvent plus de 160€, rendue de fait obsolète dès l'année 2014-2015 suivante. Mais si nous avons bien compris le mode examen sera bien mis en place pour la session 2019, et peut-être les constructeurs devraient l'envisager pour équiper les derniers candidats récalcitrants. Sans cela il n'y a en effet aucune raison pour que les modèles non conformes n'ayant pas réussi à disparaître depuis 2015, disparaissent soudainement d'ici l'année prochaine, le public restant bien évidemment le même.

Par contre concernant les grandes surfaces et revendeurs/distributeurs, là la responsabilité est évidente, avec une volonté de gratter jusqu'au dernier sou et jusqu'au dernier moment voir même au-delà, en en disant le moins possible, trompant ainsi leurs propres clients. :mj:
Lien vers le sujet sur le forum: Abandon mode examen 2018 : responsabilités et solutions ? (Commentaires: 22)

Examens Abandon mode examen 2018: 1ères infos officielles

Nouveau messagede critor » 15 Fév 2018, 10:00

8713
Attention, voulez-vous sortir du mode examen ?
Notre Ministère a choisi sa réponse à cette question. Nous t'annoncions ce mardi que tu n'avais plus à activer le mode examen de ta calculatrice pour tes examens et concours 2018.

Mais c'était basé sur des communications académiques, n'ayant donc pas de portée nationale.

Guillaume Ouattara
, étudiant ingénieur et blogueur invité chez
Le Monde Campus
, nous fait ce matin la primeur de la communication nationale à venir, avec quelques clarifications et explications collectées directement auprès du Ministère de l'Education Nationale :
De nombreuses académies ont signalé qu’un nombre significatif d’élèves ne disposait pas à ce jour d’une calculatrice conforme à cette nouvelle réglementation.
[...]
Tous les candidats composeront donc dans les mêmes conditions qu’à la session 2017 et avec l’équipement de leur choix.

Source
:
http://ingenuingenieur.blog.lemonde.fr/ ... ulatrices/

Références
:

Lien vers le sujet sur le forum: Abandon mode examen 2018: 1ères infos officielles (Commentaires: 17)

Examens Abandon mode examen 2018 (BAC, BTS, DNB...)

Nouveau messagede critor » 13 Fév 2018, 11:03

Ce n'est pas encore officialisé et donc définitif, mais nous avons eu plusieurs contacts privés en ce sens ces dernières semaines, et maintenant que l'information est relayée même jusque sur certains sites fréquentés par des enseignants réacs qui auraient voulu faire passer le mode examen à tous prix, nous pensons que c'est avéré.

Nous ne souhaitions pas communiquer en l'absence de source officielle, mais avec l'accélération à laquelle se répand la rumeur depuis hier, autant communiquer pour éviter que l'information perde en exactitude.


Le mode examen est abandonné pour la *seule* session 2018.
Que tu passes un examen
(BAC, BTS, DNB, DCG, DSCG...)
ou un concours de l'enseignement secondaire
(concours général, olympiades académiques...)
tu pourras donc venir avec le modèle de calculatrice de ton choix, même un ancien modèle dépourvu du mode examen, et profiter pleinement des fonctionnalités que tu auras rajoutées en mémoire. :bj:


Sauf erreur, extraits ci-dessous de la circulaire à venir, peut-être officialisée ce jeudi matin au Bulletin Officiel.

Source académie de Montpellier :

Chères collègues, chers collègues,

Nous avons eu la confirmation cet après midi: toutes les calculatrices seront autorisées cette année aux examens (dont le bac et le bts).

Nous vous mettons en copie ci après un extrait de la circulaire qui devrait vous être communiquée sous peu.

Nous sommes bien conscients que cette information arrive bien tardivement, mais les questions posées par la mise en œuvre du mode examen dès cette année posait (sic) de nombreux problèmes dans beaucoup d’établissements.
Précisons qu’il sagit d’un report d’un an, et non d’une annulation...

Nous attirons votre attention sur le dernier paragraphe de l’extrait ci après (en gras italique) à bien préciser à tous les élèves...

Les IA-IPR de mathématiques
Il a été décidé pour cette session d’une mesure transitoire en autorisant tous les modèles de calculatrices avec fonctionnement autonome.

Par conséquent, les sujets d’examens de la session 2018 pour lesquels la calculatrice est autorisée devront comporter sur la page de garde la mention suivante :

« L'usage de tout modèle de calculatrice, avec ou sans mode examen, est autorisé.».

Il est important de préciser aux candidats équipés d’une calculatrice avec mode examen, que celui-ci ne devra pas être activé pour les épreuves, ceci afin d’éviter toute rupture d’égalité entre les candidats concernant l’accès à la mémoire des calculatrices et aux données qu’elles contiennent.


Source académie de la Réunion :

Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement

Suite aux difficultés de mise en œuvre de la circulaire n°2015-178 du 1er octobre 2015 relative à l’utilisation des calculatrices électroniques, les cabinets du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation ont été saisis.
Il a été décidé pour cette session d’une mesure transitoire en autorisant tous les modèles de calculatrices avec fonctionnement autonome.
Par conséquent, les sujets d’examens de la session 2018 pour lesquels la calculatrice est autorisée devront comporter sur la page de garde la mention suivante :
« L'usage de tout modèle de calculatrice, avec ou sans mode examen, est autorisé.».
Je vous remercie de relayer cette information à l’ensemble des personnels enseignants concernés de vos établissements.
Pendant les épreuves, il sera précisé aux candidats équipés d’une calculatrice avec mode examen, que celui-ci ne devra pas être activé, ceci afin d’éviter toute rupture d’égalité entre les candidats concernant l’accès à la mémoire des calculatrices et aux données qu’elles contiennent.
Cette information apparaîtra également sur leur convocation.
Je vous remercie de votre précieuse collaboration.
Bien cordialement,
--

Samir DIB
Chef de la Division des Examens et Concours

24 avenue Georges BRASSENS - CS 71003 - 97743 SAINT-DENIS CEDEX 9


Source académie de Rouen :

Utilisation de la calculatrice avec mode examen à compter de la session 2018
Mesure transitoire

Suite aux difficultés rencontrées dans le cadre de la mise en œuvre de la circulaire n°2015-178 du 1er octobre 2015 relative à l’utilisation des calculatrices électroniques, il a été décidé pour cette session d’une mesure transitoire en autorisant tous les modèles de calculatrices avec fonctionnement autonome.

Par conséquent, l'usage de tout modèle de calculatrice, avec ou sans mode examen, est autorisé.

Il est important de préciser aux candidats équipés d’une calculatrice avec mode examen, que celui-ci ne devra pas être activité pour les épreuves, ceci afin d’éviter toute rupture d’égalité entre les candidats concernant l’accès à la mémoire des calculatrices et aux données qu’elles contiennent.


L’information figurera sur les convocations, ce qui permettra d’en assurer une parfaite diffusion (candidats individuels et CNED inclus).


Source académie d'Orléans-Tours :

SIGNALE

A l'attention de Mesdames et Messieurs les chefs d'établissement

Bonjour,

Suite aux difficultés rencontrées dans le cadre de la mise en œuvre de la circulaire n°2015-178 du 1er octobre 2015 relative à l’utilisation des calculatrices électroniques, les cabinets de nos deux ministères (éducation nationale et enseignement supérieur) ont été saisis.

Il a été décidé pour cette session d’une mesure transitoire autorisant tous les modèles de calculatrices avec fonctionnement autonome.

Il est important de préciser aux candidats équipés d’une calculatrice avec mode examen, que celui-ci ne devra pas être activé pour les épreuves, ceci afin d’éviter toute rupture d'égalité entre les candidats concernant l’accès à la mémoire des calculatrices et aux données qu’elles contiennent.


En conséquence, l'usage de tout modèle de calculatrice, programmable ou non, avec ou sans mode examen, est autorisé.

(l’usage du téléphone comme calculatrice est interdit)
Je vous remercie de votre précieuse collaboration ;
Les services restent à votre écoute pour toute question complémentaire.

Bien cordialement,
Brigitte Rolland, chef de la Division des Examens et concours de l'académie d'Orléans-Tours


Source académie d'Aix-Marseille :



Source académie de Rennes :



Source académie de Nantes :

Sujet : TRÈS SIGNALÉ - Calculatrices autorisées - tous examens - pour la session 2018
Date : Wed, 14 Feb 2018 12:09:23 +0100
De : ce.dec <ce.dec@ac-nantes.fr>
Pour : Lycees et colleges de l-enseignement public - boites fonctionnelles de type ce.rne, Lycee et college de l-enseignement prive sous contrat, liste des centres capbep, Liste des LYC et LP agricoles publics, Liste des LYC et LP agricoles prives, Tous les CFA des Pays de la Loire preparant des formations EN -y compris dans les CFA Agri-, Chefs etablissement en EPLE - adresses nominatives

À Mesdames et Messieurs les Chefs d'établissement,


La circulaire n° 2015-178 du 1er octobre 2015 prévoyait qu’à partir de la session 2018 seules les calculatrices avec mode examen seraient autorisées pour les épreuves d’examen dont le sujet permettait l’usage de la calculatrice.

Toutefois, le Ministère a décidé pour cette session d’une mesure transitoire en autorisant, pour ces épreuves, l’usage de tout modèle de calculatrice, avec ou sans mode examen.

Vous voudrez bien communiquer cette information aux enseignants des disciplines pouvant être concernées par l'usage d’une calculatrice en épreuve d’examen, et en assurer la plus large diffusion possible.

Il convient également de veiller à ce qu'aucun document d’instructions qui aurait pu antérieurement être diffusé à l’initiative d’enseignants, en considération de la circulaire de 2015, ne soit conservé.

Les services de la DEC restent à votre disposition pour toute précision que vous jugeriez nécessaire.

Je vous remercie de votre précieuse contribution au bon respect de ces instructions ministérielles.


Pour le Recteur et par délégation,
Le Directeur des examens et concours,
Gilles FOREST

--
RECTORAT DE L'ACADEMIE DE NANTES
Direction des Examens et Concours (DEC)
Secrétariat
ce.dec@ac-nantes.fr
Christine CABRERA et Jenna GAUTIER
Téléphone : 02 40 37 38 03 ou 02 40 37 38 22


Source académies de Caen-Rouen :

Suite aux difficultés rencontrées dans le cadre de la mise en œuvre de la circulaire n°2015-178 du 1er octobre 2015 relative à l’utilisation des calculatrices électroniques, il a été décidé pour cette session d’une mesure transitoire en autorisant tous les modèles de calculatrices avec fonctionnement autonome.

Par conséquent, l'usage de tout modèle de calculatrice, avec ou sans mode examen, est autorisé.

Il est important de préciser aux candidats équipés d’une calculatrice avec mode examen, que celui-ci ne devra pas être activé pour les épreuves, ceci afin d’éviter toute rupture d’égalité entre les candidats concernant l’accès à la mémoire des calculatrices et aux données qu’elles contiennent.


L’information figurera sur les convocations, ce qui permettra d’en assurer une parfaite diffusion (candidats individuels et CNED inclus)."

Nous vous souhaitons une bonne poursuite de votre travail au service de la formation et de la réussite de tous nos élèves,

Pour les IA-IPR de mathématiques,


Ce n'est qu'une demi-surprise après l'abandon il y a quelques semaines du mode examen aux concours enseignants 2018.

Note bien les paragraphes en rouge et gras qui nous semblent clairs. Il va encore falloir se battre cette année contre les surveillants réacs qui dans certains lycées se permettent d'interpréter
(voir même compléter)
à leur sauce les textes officiels nationaux pour appliquer leurs propres règles qui les arrangent, et regardent d'un peu trop près ce qu'affichent les seuls modèles à écran couleur rétroéclairé. :mj:


La raison évoquée pour cette décision est les nombreux problèmes posés cette année par la mise en œuvre du mode examen dans beaucoup d’établissements avec les examens blancs, dont probablement entre autres le dernier signalé hier, ou encore l'impossibilité d'appliquer sur certains modèles la solution officielle de réinitialisation du mode examen pour les candidats se présentant avec une diode déjà clignotante.

Notons donc que les problèmes d'égalité entre candidats ainsi que de sécurité ne motivent pas la décision. Aussi il ne s'agit pas d'une abrogation, mais d'un simple report à la session 2019, le temps de rédiger des consignes de mise en place et surveillance tenant compte de toutes les difficultés rencontrées.

Nous ne pouvons que nous réjouir pour les candidats 2018 qui seraient à compter de maintenant à égalité de chances peu importe le modèle choisi, mais ce n'est absolument pas une victoire. Il faudra se remettre au combat pour les candidats 2019.

Plus d'informations dès que possible, on espère jeudi matin.




Sources
:


Références
:

Lien vers le sujet sur le forum: Abandon mode examen 2018 (BAC, BTS, DNB...) (Commentaires: 107)

Divers Rencontre TI et Casio à Eduspot 2018 Paris les 14-16 mars

Nouveau messagede critor » 12 Fév 2018, 16:40

La 2ème édition d'
Eduspot
, les Rencontres du Numérique pour l’Education, aura lieu
du mercredi 14 mars au vendredi 16 mars
, au
Palais des Congrès de Paris
.

C'est l'occasion pour toi de rencontrer les constructeurs de calculatrices graphiques
Casio
et
Texas Instruments
pour découvrir leurs dernières nouveautés, ou encore discuter mise en place du mode examen et également avenir avec les derniers programmes mettant l'accent sur le langage
Python
et le pilotage de robots munis d'actionneurs et capteurs.

A4 Technologies
qui a déjà développé une maquette de monte-charge autour de l'interface
TI-Innovator Hub
sera également présent.

841583147697872689618964


Par contre, pas de présence annoncée à ce jour pour
Hewlett Packard
et
NumWorks
. Ni
Lexibook
non plus d'ailleurs. :troll:




Source
:
https://www.eduspotfrance.fr/participan ... ot-france/
Lien vers le sujet sur le forum: Rencontre TI et Casio à Eduspot 2018 Paris les 14-16 mars (Commentaires: 0)

Examens BAC blanc Lille: mode examen annulé à cause de TI-82A/83PCE

Nouveau messagede critor » 12 Fév 2018, 13:59

Thomas Messias
, professeur de Mathématiques et également journaliste pour
slate.fr
, nous apprend aujourd'hui dans un article qu'un lycée de Lille a été contraint d'abandonner la mise en place du mode examen le matin même de l'épreuve posée en BAC blanc, suite à l'impossibilité pour certains candidats d'activer le mode examen à cause de problèmes techniques :
Thomas Messias a écrit:Ailleurs, on signale que même avec le bon matériel, les problèmes subsistent. Muriel, prof de maths à Lille, a pu le constater.
Muriel a écrit:«Certaines de ces calculatrices ne consomment pas des piles, mais sont rechargeables via un câble. Le problème, c’est que le mode examen est très gourmand en batterie. Personne n’avait pensé à prévenir les élèves de recharger leur calculatrice la veille au soir. Normalement, une recharge par mois suffit largement. Et là, patatras. Sur certaines marques de calculatrices, on a vu s’afficher un message expliquant que le mode examen ne pouvait être activé, faute d’un niveau de batterie suffisant. Comme personne n’avait prévu cela, ni les profs ni les élèves, nous avons laissé tout le monde composer malgré tout. Au mois de juin, je ne sais pas ce que nous aurions fait.»

Une décision éthique et responsable, dans l'intérêt de l'égalité entre tous les candidats, que nous ne pouvons que saluer.

L'interprétation faite dans le témoignage est certes techniquement inexacte, mais ne découle pas moins d'un véritable problème que nous avions déjà annoncé dès septembre 2015.

92779276Le mode examen des
TI-82 Advanced
et
TI-83 Premium CE
a un gros défaut : il est impossible à activer si le niveau des piles ou de la batterie est jugé trop faible par le système. En effet dans ce cas-là, lorsque l'on rallume la caclulatrice avec la combinaison d'activation du mode examen, nous avons bêtement l'avertissement du niveau de l'alimentation qui écrase l'interface permettant d'activer le mode examen. :mj:

Notons que ce problème n'existe pas sur les
TI-Nspire
ainsi que sur les modèles des autres constructeurs, où le mode examen reste activable jusqu'à la dernière étincelle d'énergie de l'alimentation.

On pourrait penser que ce comportement ne change pas grand chose, et que de toutes façons la machine est destinée à s'éteindre définitivement dans les secondes ou minutes qui suivent. Sauf qu'en pratique il n'en est rien. Nous avons fait des tests en mettant des batteries
TI-83 Premium CE
déclenchant ou pas le problème dans des
TI-Nspire CX
, et ce afin d'en récupérer un pourcentage de charge plus précis. De façon totalement ridicule, le problème se déclenche dès que la charge restante chute en-dessous de
25%
. :o

Or, dans d'autres tests nous avons mesuré en mode examen l'autonomie des calculatrices en fonctionnement continu
(ce qui ne sera jamais le cas lors d'une épreuve écrite, vu qu'il faut bien à un moment ou un autre écrire sur sa copie, et que la calculatrice va donc s'éteindre automatiquement pendant ce temps si on ne l'a pas déjà fait)
:
  • la
    TI-82 Advanced
    munie de piles neuves tient un peu plus de
    4 jours et 22 heures
    en fonctionnement continu
  • la
    TI-83 Premium CE
    munie d'une batterie chargée à bloc tient un peu plus de
    1 jour
    en fonctionnement continu
Donc lorsque la machine nous interdit brutalement de passer en mode examen quand on chute sous les
25%
de charge, il resterait donc quand même de quoi calculer en continu pendant encore
1 jour et 5 heures
sur
TI-82 Advanced
, et
6 heures
sur
TI-83 Premium CE
. C'est-à-dire bien plus que la durée des épreuves les plus longues, même en tenant compte d'un tiers temps - la situation est aberrante ! :mj:



Il est loin d'être impossible d'arriver à sa première épreuve imposant le mode examen avec une
TI-82 Advanced
dans cet état. Tout-le-monde ne rachètera pas des piles neuves pour son épreuve, surtout vu ce qu'elles coûtent. Et la
TI-82 Advanced
a le gros défaut de ne pas permettre du tout de consulter la charge restante. La seule information de charge que l'on aura sera au moment celle-ci passera sous les
25%
, et à ce moment-là ce sera déjà trop tard. :mj:

En prime pour les candidats ayant une deuxième épreuve imposant le mode examen, la probabilité du problème augmente, qu'ils aient une
TI-82 Advanced
ou une
TI-83 Premium CE
. Ils ne vont certainement pas tous, loin de là, remplacer les piles entres les deux épreuves, ni même penser à brancher la calculatrice pour la recharger, surtout maintenant qu'il n'y a plus de raison de la connecter à un ordinateur pour lui rajouter des programmes.
Et notons que même si le candidat n'a pas désactivé le mode examen suite à se première épreuve, la même alerte d'alimentation faible l'empêchera également de réinitialiser le mode examen conformément à ce que suggèrent dans ce cas les consignes en cours de préparation. :mj:


Bien évidemment, nous avions déjà signalé ce problème à
Texas Instruments
dès 2015. Mais aucune mise à jour
TI-83 Premium CE
n'a jamais corrigé la chose, et pour
TI-82 Advanced
c'est encore pire vu qu'aucune mise à jour n'est jamais sortie pour ce modèle. Il faut croire que le signalement n'a pas été pris au sérieux une fois retransmis jusqu'à destination. Peut-être sommes-nous même passés pour des pinailleurs. Mais il nous semblait évident qu'avec des centaines de milliers de candidats qui en France sont issus de milieux sociaux très divers et parfois défavorisés, c'était loin d'être impossible. Dommage donc de ne pas avoir été pris au sérieux, et qu'il ait fallu attendre une preuve par l'exemple, aux frais des candidats. :mj:

Que faire maintenant ? Car si certes il a été possible d'abandonner le mode examen à un BAC blanc ne concernant donc qu'un unique lycée, un jour de BAC noir dans un contexte à la différence national, il ne sera pas possible pour les surveillants de prendre une telle initiative. :#non#:
Texas Instruments
peut-il encore sortir des mises à jour à temps ? Et même dans ce cas, comment s'assurer que tous les candidats effectueront la mise à jour d'ici les épreuves alors qu'il ne reste plus que 4 mois, et même plus que 3 mois pour divers centres d'examen français à l'étranger ?... :#roll#:



Source
:
http://m.slate.fr/story/157342/calculat ... n-bac-2018
Lien vers le sujet sur le forum: BAC blanc Lille: mode examen annulé à cause de TI-82A/83PCE (Commentaires: 25)

-
Rechercher
-
Sujets à la une
"NumWorks++": Challenge de modification matérielle pour rajouter une puce de mémoire Flash !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
12345
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
286 utilisateurs:
>265 invités
>16 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)