π
<-
Chat plein-écran
[^]

NumWorks Khi: bootloader conforme France, multiboot Epsilon+KhiCAS

New postby critor » 07 Apr 2022, 10:25

La calculatrice
NumWorks
était initialement un formidable projet de machine ouverte.

Le développement tiers a pu s'y hisser à un niveau jamais atteint sur la concurrence, et permettant l'émergence d'un projet formidable,
Omega
par et ses non moins illustres collaborateurs.

Il s'agissait d'un
firmware
alternatif pour ta calculatrice
NumWorks
. Basé sur le code source d'
Epsilon
comme la licence libre l'y autorisait,
Omega
avait pour but de regrouper et mettre en avant les meilleures contributions au code d'
Epsilon
, en incluant cette fois-ci celles laissées de côté par le constructeur.

Difficile de tout citer ici mais voici déjà par exemple un des fantastiques ajouts d'
Omega
. La
NumWorks
travaille en interne sur des arbres de calcul, mais les bridait donc artificiellement pour n'accepter que des valeurs numériques.
Omega
ré-autorisait à nouveau ces arbres à utiliser des lettres / inconnues, ce qui nous redonnait ainsi un moteur de calcul littéral. De quoi même dériver, du jamais vu à seulement
80€
! :bj:
Citons aussi un tableau périodique des éléments, ou encore la possibilité d'avoir une bibliothèque de constantes physiques avec unités bien avant que ce ne soit disponible dans le
firmware
officiel.

12024Outre ce qu'il intégrait,
Omega
offrait également l'avantage de pouvoir installer à chaud des applications, fonctionnalité jusqu'alors absente du
firmware
officiel
Epsilon
. Plusieurs applications de très haute facture furent développées, on peut citer entre autres : :D
  • , une formidable application intégrée de Mathématiques et de Sciences par , enseignant-chercheur à l'Université de Grenoble, qui étendait gratuitement les capacités de ta calculatrice au niveau d'une
    HP Prime
    . L'application intégrait le moteur de calcul formel
    GIAC
    développé pour le logiciel
    Xcas
    du même auteur pour des possibilités en calcul encore plus étendues. Étaient également inclus un tableur, une bibliothèque de constantes physiques, un convertisseur d'unités, un tableau périodique des éléments et bien d'autres choses encore. Le tout était en prime programmable en
    Python
    , avec une collection de modules importables bien plus étoffée que celle de l'application
    Python
    officielle, et surtout ici de façon intégrée, tes scripts
    Python
    pouvant en effet faire appel au moteur de calcul formel
    GIAC
    par l'intermédiaire du module
    cas
    .
  • , un émulateur de console de jeux
    Nintendo NES
    par
  • , un émulateur de console de jeux
    Nintendo GameBoy
    par
  • , un tableau périodique des éléments par
Un gros avantage de plus était ici que
KhiCAS
et l'ensemble des fonctionnalités rajoutées restaient accessibles en mode examen, de façon parfaitement légale et légitime en France, puisque ces fonctionnalités ne sont pas des données et venaient de plus directement intégrées à des modèles concurrents haut de gamme parfaitement autorisés. :bj:
14500Mais voilà, à la rentrée 2021 la mise à jour d'
Epsilon
, le
firmware
officiel des calculatrices
NumWorks
, a introduit un verrouillage des modèles
N0110
.

Toute
N0110
mise à jour ou venant préchargée d'une version
16.3
ou supérieure, comprend un chargeur de démarrage censé être non effaçable, et empêchant entre autres :
  • l'installation de tout
    firmware
    non correctement signé par le constructeur, c'est-à-dire entre autres de tout
    firmware
    tiers
    (, , , ...)
  • l'installation d'applications persistantes en mémoire
    Flash
    (logiciel intégré de Mathématiques avec moteur ce calcul formel
    KhiCAS
    , émulateurs
    Nintendo Game Boy
    et
    NES
    , tableau périodique des éléments, ...)
Les utilisateurs informés avaient certes le choix mais étaient face à un cruel dilemme :
  • soit utiliser le
    firmware
    Epsilon
    pour bénéficier de toutes les dernières nouveautés officielles, mais en contrepartie renoncer définitivement aux
    firmwares
    tiers
  • soit utiliser un
    firmware
    tiers, mais en contrepartie renoncer aux nouveautés officielles car
    NumWorks
    a profité de l'occasion du verrouillage pour révoquer sa licence libre, et interdire ainsi la réutilisation de tout code introduit à partir de la version
    16

15413Dans une actualité précédente, nous t'annoncions la sortie de . est un chargeur de démarrage avec lequel il suffit d'écraser le chargeur officiel, grâce à une faille présente dans les
firmwares
Epsilon
officiels.

Après plus de 6 mois d'attente te permettait enfin de déverrouiller ta calculatrice, étant ensuite capable de lancer aussi bien les
firmwares
officiels
Epsilon
que les
firmware
tiers, à la seule condition que ces derniers aient été mis à jour pour supporter ce nouvel amorçage.
À ce jour étaient compatibles les
firmwares
et .

Encore mieux que ça, avec tu n'avais même pas à choisir entre fonctionnalités officielles et tierces, tu peux avoir les deux en même temps. Depuis le verrouillage la mémoire
Flash
des
N0110
est partitionnée en deux moitiés égales de
4 Mio
, et pouvant chacune accueillir un
firmware
.
Le raccourci
reset
+
4
permet de consulter l'état de la mémoire
Flash
et de mettre la calculatrice dans un mode de mise à jour protégé car interdisant la réécriture du chargeur de démarrage.
La mémoire
Flash
de
8 Mio
est découpé en 2
slots
A
et
B
de
4 Mio
chacun. Les raccourcis
reset
+
1
et
reset
+
2
te permettent alors de basculer entre l'amorçage des deux
firmwares
situés dans chacun de ces 2
slots
.

Sauf qu'il y avait 2 problèmes majeurs avec
Phi
.

D'une part, le découpage de la mémoire
Flash
en 2
slots
égaux de
4 Mio
faisait qu'il n'était pas possible de profiter à la fois :
  • de la possibilité d'avoir 2
    firmwares
    entre lesquels basculer au choix
    (par exemple l'une des dernières versions du firmware
    Epsilon
    pour avoir les dernières fonctionnalités officielles que la révocation de la licence libre interdit désormais de reprendre, accompagnée d'un des firmwares tiers ou )
  • et de la formidable application
    KhiCAS
Un problème de taille au sens propre, c'était ou l'un ou l'autre :
  • Soit tu mettais obligatoirement un
    firmware
    tiers dans le
    slot
    A
    ( ou )
    et pouvais alors installer et lancer l'application
    KhiCAS
    , mais cette dernière débordait sur le
    slot
    B
    et n'était donc pas compatible avec l'installation d'un 2ème
    firmware
    dans ce dernier
  • Soit tu mettais 2
    firmwares
    différents au choix dans les
    slots
    A
    et
    B
    , excluant ainsi l'installation de
    KhiCAS
    puisque le
    slot
    B
    lui était nécessaire
Des contraintes qui faisaient entre autres qu'il était impossible de disposer à la fois de l'application
KhiCAS
et des fonctionnalités d'une version récente du
firmware
officiel
Epsilon
.
Extrêmement dommage. :'(

D'autre part, et là c'était extrêmement grave,
Phi
n'est pas conforme à la réglementation française du mode examen et est donc strictement interdit d'utilisation à tout examen exigeant l'activation de ce mode en France. :#non#:
Le problème est que les raccourcis
reset
+
1
et
reset
+
2
permettant de basculer entre les deux
firmwares
présents en mémoire désactivent le mode examen.
Or c'est strictement interdit par les spécifications officielles du mode examen français ; le mode examen ne doit pas pouvoir être désactivé de façon autonome par les candidats, c'est-à-dire que la désactivation doit nécessiter un outil extérieur non présent sur leur table de composition car interdit en examen
(2ème calculatrice, ordinateur, etc.)
.
Un outil interdit étant frauduleux, si tu introduis
Phi
dans une salle d'examen en France et te fais prendre
(parce que tu auras basculé entre deux firmwares pendant l'épreuve et peut-être même oublié de réactiver immédiatement le mode examen)
, tu risquais l'ensemble des désagréments possiblement dramatiques
(non fixé sur ta réussite à l'examen à la veille de l'été comme les camarades et donc rien à fêter avec eux, le jugement nécessitant du temps alors qu'en prime les rectorats sont fermés une bonne partie de l'été risque de perdre ton inscription dans l'enseignement supérieur et donc une année, jusqu'à 5 ans d'interdiction de passer tout examen y compris le permis de conduire de quoi bien te gâcher la vie, ...)
.

Malgré sa gravité et ses conséquences éventuelles hautement désagréables, ce problème rapidement signalé n'a malheureusement pas fait l'objet de corrections de la part de l'équipe
Omega
. :'(

Heureusement, , auteur de l'application
KhiCAS
et de son
firmware
dédié , s'est saisi de ces problèmes.

Sa dernière mise à jour elle aussi majeure du
firmware
inclut désormais un chargeur de démarrage comparable à
Phi
, mais conforme à la réglementation du mode examen français.
Le mode examen si actif n'est plus désactivé lorsque tu bascules entre les
firmwares
via les raccourcis
reset
+
1
ou
reset
+
2
, plus aucun danger pour toi ! :bj:
Techniquement, le chargeur de démarrage lorsqu'on lui demande de changer de
firmware
récupère la configuration éventuelle du mode examen dans le
firmware
actif jusqu'alors, et la migre vers le nouveau
firmware
demandé.

15441Intéressons-nous maintenant à la nouvelle possibilité de
multiboot
enfin compatible avec l'utilisation de l'application
KhiCAS
. Le nouveau
bootloader
(chargeur de démarrage)
de découpe la mémoire
Flash
en 3
slots
, nommés ici
1
,
2
et
3
:
  • le
    slot
    1
    de
    3,5M
    correspond au début du
    slot
    A
    de
    Phi
  • le
    slot
    3
    de
    4M
    correspond exactement au
    slot
    B
    de
    Phi
  • le
    slot
    2
    de
    0,5M
    est un petit espace intermédiaire entre les deux

15437Et c'est cela qui change tout,
Bernard
a sorti une version minimaliste du
firmware
. Ne comprenant aucune application intégrée elle est dédiée au seul lancement des applications rajoutables dont
KhiCAS
entre autres.

Un avantage annexe de cette version minimaliste est qu'elle laisse bien davantage de
RAM
libre pour les applications,
176K
au lieu de
97K
! :D

Tu peux donc enfin obtenir à la fois les dernières fonctionnalités du
firmware
officiel
Epsilon
et l'application
KhiCAS
. Il te suffit :
  • d'installer
    Epsilon
    dans le
    slot
    1
  • d'installer la version minimaliste de dans le
    slot
    2
  • d'installer l'application
    KhiCAS
    qui ira donc dans le
    slot
    3
Un grand merci à
Bernard Parisse
pour s'être dépêché de développer et rendre disponible cette solution améliorée et conforme à temps pour les examens ! :favorite:

15441Supposons que tu dispose déjà d'une machine sous
Phi
ou
Omega 2.0
, voici comment migrer.

Pour remplacer
Phi
par le nouveau
bootloader
de , il te faut :
  1. mettre la machine en mode de récupération autorisant la réécriture du
    bootloader
    avec le raccourci
    reset
    +
    6
  2. te rendre sur le site de
  3. cliquer sur le bouton
    Récupération
    pour charger et lancer le logiciel de récupération
  4. installer le nouveau
    bootloader
    amélioré et conforme pour la France avec le bouton
    multi-boot

1544015441Prochaine étape, mettre
Epsilon
dans une version récente dans le
slot
1
. Une fois son fichier récupéré, il te faut :
  1. mettre la calculatrice en mode de mise à jour protégé avec le raccourci
    reset
    +
    4
  2. aller sur notre , indiquer le fichier
    Epsilon
    à programmer et utiliser le bouton
    Flash Slot A
Concernant le fichier
external.bin
d'
Epsilon 18
:
  • soit tu l'as déjà sous la main parce que tu as installé
    Phi
    sur une machine qui avait été mise à jour avec
    Epsilon 18.2.3
  • soit comme indiqué tu as déjà
    Epsilon 18
    sur la calculatrice dans le
    slot
    B
    ou
    3
    , et tu peux récupérer son fichier avec le même outil via le bouton
    Dump Slot B
  • soit il va te falloir te débrouiller pour le récupérer autrement, d'une façon illégale selon l'interprétation de la nouvelle licence
    (ou plus exactement de son absence)
    par
    NumWorks

1543815439Voilà, le plus dur est fait. Maintenant, toujours avec la calculatrice en mode de mise à jour protégé via
reset
+
4
, il te suffit :
  • d'installer la version minimaliste de avec le bouton
    Khi slot 2
  • d'installer les applis additionnelles dont
    KhiCAS
    avec le bouton de ton choix, soit
    KhiCAS stable
    soit
    KhiCAS alpha
Le contenu du
slot
3
affichera alors
Invalid
mais ne t'inquiète pas, c'est normal puisqu'il ne contiendra plus de
firmware
amorçable.

Tu disposes maintenant du meilleur des 2 mondes : :bj:
  • raccourci
    reset
    +
    1
    pour le
    firmware
    officiel
    Espilon
    avec ses dernières fonctionnalités
  • raccourci
    reset
    +
    2
    pour les applications additionnelles dont
    KhiCAS

Si par contre tu pars d'une calculatrice ne disposant pas encore de
Phi
, le plus simple est de commencer par l'installer pour ensuite suivre la procédure précédente de migration vers .

Tutoriels d'installation
:


Installation
:

  1. Phi
  2. ou
    Omega

Source
:
viewtopic.php?f=101&t=25584&p=267401#p267401

Casio Stage en ligne gratuit préparation BAC avril 2022 par Casio

New postby critor » 06 Apr 2022, 10:31

Bientôt l'épreuve écrite de spécialité Mathématiques du Baccalauréat Général, très rapidement après le retour des vacances suite à la nouvelle organisation imposée par la réforme du lycée et du Baccalauréat.
Il faut donc préparer cela dès maintenant, et avec les vacances et le beau temps printanier qui arrivent simultanément, cela va peut-être être difficile.

Mais que tu sois lycéen(ne) ou enseignant(e),
Casio
se propose de t'aider en t'accompagner avec un stage de préparation en ligne.

Entièrement gratuit, le stage adopte différents objectifs selon si tu es élève ou enseignant(e) :
  • pour les enseignants : comment aborder les différents thèmes mathématiques de manière simple et rapide à l’aide de la calculatrice
  • pour les élèves : se préparer avec l'aide d'un des professeurs de Mathématiques partenaires de
    Casio
    sur les principaux thèmes du programme, s'exercer avec des cas concrets issus des annales, et tu es bien évidemment bienvenu(e) peu importe ton équipement

Des journées ce mois d'avril vont être dédiées à chacun des thèmes, avec le déroulement suivant :
  • atelier pour les enseignants : 1 heure en fin de matinée, de
    10h30
    à
    11h30
  • atelier pour les élèves : 1 heure en tout début d'après-midi de
    13h30
    à
    14h30
    , afin de ne pas impacter ce que tu avais prévu pour ton après-midi

Afin de maximiser tes possibilités de participer, chaque thème sera de plus proposé sur 2 journées tombant sur différentes zones de vacances scolaires, du moins en Métropole. En voici le calendrier :
  • Fonctions & Probabilités
    :
    • Mardi 19 avril
      (zones A et B Métropole + Guyane + Saint-Martin + Saint-Barthélémy)
    • Mardi 26 avril
      (zones A et C Métropole + Guyane + Corse)
  • Programmation Python & Suites
    :
    • Jeudi 21 avril
      (zones A et B Métropole + Guyane + Saint-Martin + Saint-Barthélémy)
    • Jeudi 28 avril
      (zones A et C Métropole + Guyane + Corse)
  • Activation et désactivation du mode examen Casio
    :
    Mercredi 4 mai
Une organisation méticuleuse afin que tout-le-monde puisse participer, et que nous ne pouvons que féliciter ! :bj:

Le stage est sur inscription, mais précisons que tu n'as aucune obligation de suivre l'intégralité du stage : tu as toute liberté de sélectionner les journées auxquelles tu souhaites participer, même une seule si tu le veux ! :D

Merci
Casio
! :favorite:


Inscription
:
élèves enseignants

Casio OutRun 1.0RC, sortie jeu arcade Sega adapté Graph 90+E

New postby critor » 05 Apr 2022, 10:29

Nombre de jeux sortant pour smartphones, tablettes, ordinateurs et consoles de jeux, se retrouvent plusieurs années plus tard disponibles sur calculatrices graphiques.

Justement, un énorme avantage jusqu'à présent des calculatrices graphiques
Casio
, le constructeur ne combat pas l'exécution d'application tierces lorsque la calculatrice n'est pas en mode examen. Un choix de la raison à l'exact opposé de l'ensemble de la concurrence qui pousse pour l'excessif avec le blocage, l'effacement ou parfois même les deux, de tout programme ou application faisant appel à du code machine tiers, parfois même hors mode examen.

Les formidables
Casio Graph 90+E
(ou
fx-CG50
à l'international)
, ainsi que les modèles les ayant précédés
fx-CG10
et
fx-CG20
, grâce aux émulateurs dédiés et par , te permettent de jouer directement aux jeux compatibles avec les consoles de jeux suivantes :
  • Nintendo Famicom
    (
    1983
    )
  • Nintendo NES
    (
    1985
    )
  • Nintendo Game Boy
    (
    1989
    )
  • Nintendo Game Boy Color
    (
    1998
    )
8198831412255


Pour les consoles de jeux et plus généralement plateformes ne disposant pas encore d'un émulateur dédié sur ta
Casio
, les jeux doivent être adaptés au cas par cas. L'on n'en compte pas moins diverses adaptations ou portages hautement réussis de jeux sortis pour d'autres plateformes. On peut citer entre autres :
1189112784144371445415176

Les
Casio Graph 90+E
et compatibles sont de formidables machines vidéoludiques, aussi bien pour les joueurs que les développeurs, de loin le meilleur choix à ce jour toute concurrence confondue ! :bj:

Parlons aujourd'hui d'un tout autre jeu.
OutRun
est un jeu de course en
3D
sorti initialement sur borne d'arcade par Sega en 1986.

Au départ de
Coconut Beach
au volant de ta
Ferrari Testarossa
décapotable et accompagné de ta copine, tu devais enchaîner avec succès 5 circuits. L'épopée te faisait sillonner l'Europe avec sa haute variété de paysages et reliefs. À chaque fin de course tu avais le choix entre deux destinations possibles avec des conséquences sur la fin du jeu.

6774En 2016
OutRun
avait fait l'objet d'une première adaptation sur calculatrices graphiques par
Mark Power
sous le nom de
Racer
, pour la regrettée
HP Prime
.

Le jeu avait ici été recodé intégralement dans le langage interprété de la machine, le
HPPPL
.

Malgré cela ainsi que le recodage intégral, le lien avec l'original n'en restait pas moins évident vu la réutilisation des
sprites
de
Sega
.

9617En 2018, nous avons eu droit cette fois-ci à un portage de
Cannonball
pour
TI-Nspire
par en langage compilé
C
.

Cannonball
est un moteur de jeu amélioré dédié au jeu
OutRun
. Nécessitant ici la
ROM
du jeu original, il te permettait d'en retrouver toutes les fonctionnalités.

1534015336Dans deux articles précédents nous suivions ensemble dans son développement d'une adaptation de
OutRun
pour calculatrices
Casio Graph 90+E
et
fx-CG50
, ainsi que leurs modèles prédécesseurs
fx-CG10
et
fx-CG20
.

Après nombre de péripéties,
OutRun
atteint enfin ajourd'hui la version
1.0RC
, candidate à la version finale ! :bj:

1542315422
OutRun
t'accueille donc avec un écran aux graphismes dignes de ce nom pour un jeu d'un tel acabit.

Au-delà tu as droit à un menu bien fourni.

1542515424Nombre de réglages te sont en effet accessibles :
  • choix du nombre de voitures adverses
    (50, 100, 200, 300)
  • 3 niveaux de difficulté progressive, car ce sont autant de véritables IA que tu vas devoir affronter :
    • easy
      : les adversaires roulent tous à la même vitesse et ne changent pas de file
    • normal
      : les opposants ont chacun leur vitesse propre et peuvent se doubler si une voiture plus lente leur obstrue le passage
      (par la gauche si possible, ou sinon par défaut par la droite)
    • hard
      : les ennemis peuvent changer de file aléatoirement quand bon leur semble
  • possibilité de spécifier un nom de 3 lettres que tu souhaites afficher sur la plaque arrière de ta voiture, le réglage s'effectuant de façon délicieusement
    rétro
    en faisant défiler chaque lettre à l'aide des flèches directionnelles, comme si tu étais sur une borne d'arcade du siècle dernier :favorite:
  • possibilité de désactiver des éléments graphiques
    (environnement, nuages, fond d'écran)
    ou de
    gameplay
    (voitures adverses)
  • possibilité d'afficher les performances du jeu en
    fps
    (nombre de rafraîchissements d'écrans par seconde)

Il est maintenant grand temps de lancer la partie. 2 modes de jeu te sont au choix :
  • le mode
    arcade
    vise à terminer la course dans le temps imparti, chaque passage à un
    checkpoint
    rechargeant plus ou moins généreusement le temps selon la difficulté
  • le mode
    time attack
    est sans opposants et vise à faire le meilleur temps sur chacun des circuits. Un
    hall of fame (tableau d'honneur)
    donne les 5 meilleurs temps pour chaque circuit, et tu devras ajuster tes trajectoires avec minutie

Le moteur physique n'est en effet pas en reste :
  • la piste peut présenter des virages à gauche ou à droite, où tu devras choisir judicieusement ta position ainsi que ta vitesse afin que la force centrifuge ne t'envoie pas dans le décor
  • la piste peut présenter des tronçons en montée ou en descente, avec bien évidemment un effet sur la vitesse maximale atteignable

C'est maintenant enfin le moment de choisir ton circuit. 2 types de circuit sont possibles :
  • circuit simple où il te suffit juste de rejoindre la ligne d'arrivée
  • circuit
    multilap
    prenant la forme d'une boucle sur laquelle tu devras enchaîner 3 tours

15426Pour un total de 10 choix possibles, ces 2 circuits te sont chacun proposés dans 5 environnements couvrant cette fois-ci non plus l'Europe, mais bel et bien une bonne moitié du globe :
  • European Plains
    : Plaines européennes
  • Atacama Desert
    : Désert d'Atacama en Amérique du Sud
  • US Road 66
    : Route 66 aux Etats-Unis en Amérique du Nord
  • Finland
    : L'hiver finlandais en Europe du Nord
  • Kenyan Savanah
    : Savane kenyane en Afrique de l'Est

Pour chacun, un écran de lancement te rappelera les règles du circuit choisi, ainsi que les contraintes physiques éventuelles de l'environnement :
1542715428154291543015431
1543215433154341543515436


Comme tu peux le voir, les graphismes 3D ont fait l'objet d'un soin absolument méticuleux : :favorite:
  • éléments 3D de bord de route, que ce soit des décorations
    (espèces d'arbres, cactus, herbes, ...)
    ou des panneaux indicateurs
    (imminence d'un virage à gauche ou droite ou encore d'une section en montée ou descente, arrivée, ...)
  • système de fond d'écran sur 3 plans : le ciel avec les nuages qui défilent, et devant lequel s'interposent jusqu'à 2 niveaux d'horizon animés en parallaxe lors des virages

Les performances ne sont pas en reste : sans aucun
overclocking
les
fps
oscillent dans la fourchette 20-25 pour une fluidité remarquable malgré la richesse de l'affichage, rendant honneur aux hautes possibilités du matériel
Casio Graph 90+E
et
fx-CG50
! :bj:

C'est un véritable chef d'œuvre du jeu vidéo que nous signe aujourd'hui sur
Casio Graph 90+E
et
fx-CG50
; espérons que cela donnera envie à d'autres créateurs de s'intéresser à ces formidables petites machines ! ;)

Téléchargement
:
archives_voir.php?id=2869696

Source
:
viewtopic.php?f=24&t=25536&start=10#p267367

NumWorks Coque NumWorks édition limitée Avril 2022 à gagner

New postby critor » 04 Apr 2022, 15:45

13036Depuis la rentrée 2020,
NumWorks
te sort chaque fois une coque
collector
en édition limitée pour ta calculatrice. Si tu es chanceux(se) et a su te montrer assidu(e), alors tu devrais avoir pu te constituer une formidable collection : :D
1323013229 14802 135731480014799 14801

Voici pour ce mois d'
Avril 2022
la toute dernière édition limitée de la coque
NumWorks
à ajouter à ta collection. C'est cette fois-ci l'homme idéal de Vitruve qui s'invite sur ta calculatrice.

Tu peux dès maintenant tenter de gagner la coque sur les différents comptes sociaux du constructeur :

Pour participer et peut-être gagner, c'est très simple. À partir des liens précédents, et d'ici le
30 avril
au plus tard, il te suffit de :
  1. suivre, aimer ou t'abonner au compte du constructeur
  2. taguer ou identifier 2 ami(e)s

N'hésite pas à participer sur les différents comptes sociaux associés à ta zone géographique afin de maximiser tes chances. ;)

Zero Identification processeur Zero: STM32F412/413 Arm Cortex-M4

New postby critor » 04 Apr 2022, 12:42

Dans une actualité précédente nous t'annoncions pour la rentrée 2022 la sortie d'une toute nouvelle calculatrice graphique, la
Zero
. Le projet se veut offrir une version améliorée et plus abordable de la
TI-84 Plus CE
, équivalent à l'international de notre
TI-83 Premium CE
française, tout en étant compatible avec ces dernières niveau utilisation.

Par rapport à ce dernier point, on peut justement noter les claviers aux inscriptions absolument identiques :


Les nombreuses améliorations concernent le logiciel et le matériel.

Niveau logiciel par exemple, on peut noter une fenêtre graphique tirant grandement profit de la définition en
320×240
pixels de l'écran, alors que
Texas Instruments
la limite pour sa part à une zone centrale de
265×165
pixels alors entourée d'une épaisse bordure inesthétique et totalement inutile sur ses parties latérales.

Niveau matériel nous en savons déjà un peu plus. La
Zero
utilise :
  • à la place du processeur 8 bits
    eZ80
    à
    48 MHz
    des
    TI-84 Plus CE
    , un 32 bits à pas moins de
    100 MHz
    ! :bj:
  • à la place de l'antique port
    mini-USB AB
    des
    TI-84 Plus CE
    , une connectivité
    USB
    enfin contemporaine et facile avec un port
    USB-C
    , première calculatrice graphique au monde à nous proposer cette évolution tant attendue ! :bj:
  • par rapport aux
    4 Mio
    de
    Flash
    des
    TI-84 Plus CE
    20% de stockage supplémentaire, ce qui nous amène donc à
    5 Mio
    (que l'on peut supposer répartis sur 2 puces de capacités respectives
    4 Mio
    et
    1 Mio
    , règle binaire des puissances de 2 oblige)

Imagine ce que donneront tes programmes
TI-Basic
pour
TI-83 Premium CE
et
TI-84 Plus CE
avec une telle puissance...

Restait toutefois une question essentielle par rapport à la possibilité de faire tourner des programmes écrits en langage assembleur.

Quel pouvait bien être le processeur utilisé ?

Et bien de la communauté
NumWorks Omega
a étudié le fichier de mise à jour en version présent sur le site officiel.

Sans avoir donc la calculatrice entre les mains, il réussit l'exploit d'identifier son processeur. Cela l'amène en effet à conclure à l'utilisation d'une puce microcontrôleur
STM32
comme sur les calculatrices
NumWorks
, et plus précisément à un membre de la famille , tous basés sur un processeur
Arm Cortex-M4
.

Cela fait beaucoup de choix, il en existe pas moins de 11 :
STM32F401
,
STM32F405
,
STM32F407
,
STM32F410
,
STM32F411
,
STM32F412
,
STM32F413
,
STM32F427
,
STM32F429
ou
STM32F469


Mais nous savons que le processeur doit tourner à
100 MHz
, ce qui nous permet de réduire le choix à seulement 4 puces :
STM32F410
,
STM32F411
,
STM32F412
ou
STM32F413


On peut affiner encore un petit peu. Nous avons vu plus haut que la mémoire de stockage
Flash
était scindée en deux espaces de
4 Mio
et
1 Mio
répartis sur 2 puces. Sans doute que les
1 Mio
sont sur une
Flash
interne au microcontrôleur. Cela nous permet de réduire le choix à seulement 2 puces :
STM32F412
ou
STM32F413


À bientôt pour la réponse...

Source
:
viewtopic.php?f=121&t=25579#p267378

Crédits photos
:
TIFreak8x

TI-z80 Découverte du processeur non-z80 des TI-80 de 1995, enfin !

New postby critor » 03 Apr 2022, 10:18

Aujourd'hui nous allons parler
TI-80
, la calculatrice graphique
Texas Instruments
la plus mystérieuse jamais produite.

13446Mais plantons dabord le décor. En 1990
Texas Instruments
rentrait dans la formidable aventure des calculatrices graphiques avec son tout premier modèle, la
TI-81
, équipé d'un processeur 8 bits
z80
cadencé à
5 MHz
.

Dans un premier temps jusqu'en 1992, différentes versions du logiciel gravé en
ROM
ont défilé et sont consultables via la combinaison de touches
2nd
MATH
ALPHA
LN
:
1.0
,
1.1
,
1.1K
,
1.5K
,
1.6K
et
1.8K
.

Avec la sortie des
TI-85
et
TI-82
en 1992 puis 1993, la
TI-81
devint l'entrée de la gamme graphique
Texas Instruments
.

178Justement les
TI-81
assemblées à compter de 1993 ont subi une révision matérielle majeure. Pour mutualiser les éléments de production et ainsi économiser,
Texas Instruments
leur a fait utiliser les mêmes cartes électroniques que les
TI-82
qui venaient de sortir . Quelques petites différences toutefois :
  • les composants relatifs au circuit de communication étaient absents sur les cartes destinées à équiper des
    TI-81
    , puisque ce modèle était dépourvu de tout port de communication
  • la puce
    ROM
    soudée sur les cartes destinées aux
    TI-81
    conservait la capacité de
    64K
    suffisante pour le logiciel, au lieu des
    128K
    des
    TI-82
  • le processeur par contre passait à
    6 MHz
    comme sur les
    TI-82
    , et permettait donc à ces dernières
    TI-81
    d'être un peu plus rapides
Pour gérer correctement ce matériel sensiblement différent, le logiciel
TI-81
a lui-même dû subir des adaptations majeures, distribuées sous les numéros de version
V2.00
et
V2.0V
.

Et voilà nous y sommes déjà. En 1995
Texas Instruments
arrête la production des
TI-81
et les remplace par un tout nouveau modèle d'entrée de gamme, la
TI-80
.

Fort logiquement les versions du logiciel ici consultables via la combinaison via la combinaison de touches
MODE
ALPHA
LN
poursuivent la numérotation :
3.0
et
4.0
.
Comme pour la
TI-81
pas de port de communication, à l'exception des très rares modèles enseigants dits
TI-80 ViewScreen
munis d'un port
mini-Jack 2.5mm
dédié aux captures d'écran.

La
TI-80
avait la particularité d'être nettement plus légère et petite que la
TI-81
. Sans couvercle, on passait :
  • d'un poids de
    206g
    à seulement
    110g
    , à peine plus de la moitié !
  • d'une épaisseur de
    2,22cm
    à seulement
    1,60cm
  • d'une hauteur de
    17,36cm
    à seulement
    16,18cm
  • d'une largeur de
    8,09cm
    à seulement
    7,25cm

Mais tout ceci impliquait également des sacrifices :
  • au lieu de 4 piles
    AAA
    , la
    TI-80
    s'alimentait avec 2 piles boutons
    CR2032
    nettement plus chères
  • d'une définition de
    96×64
    pixels sur les
    TI-81
    , l'écran ne faisait plus que
    64×48
    pixels sur les
    TI-80
  • en taille également, l'écran se réduisait de
    2,48"
    à seulement
    1,85"

Un modèle extrêmement mystérieux qui continue à nous résister à ce jour depuis plus de 25 ans. Nombre d'étapes clé ont pris beaucoup plus de temps que sur les autres modèles
TI
de l'époque :
  • 2010 :
    dumping
    partiel de 32K du logiciel en version
    3.0
    et
    4.0
    , à partir de la puce
    ROM
    externe
  • 2010 :
    dumping
    du logiciel en version
    4.0
    complété avec les 16K manquant sur une
    ROM
    interne à la puce du processeur
  • 2011 : premier émulateur
  • 2012 : support des
    TI-80 ViewScreen
    par le logiciel de connectivité
    TiLP
  • 2021 : récupération enfin du logiciel de connectivité dédié officiel
    TI-Graph Link 80
Et toujours aucune possibilité d'exécuter des programmes
assembleur
à ce jour.

177En fait comme vu plus haut, il semble qu'un des objectifs de
Texas Instruments
lors de la conception de la
TI-80
ait été de minimiser le plus possible les coûts de production. Et dans ce cadre il y a juste quelque chose que nous ne t'avons pas encore dit, le processeur enfermé dans la puce
Toshiba T6M53A
n'est pas même pas un
z80
.

Impensable de nos jours, sans doute qu'à l'époque le code encore relativement modeste du logiciel graphique
Texas Instruments
permettait encore un portage pas trop coûteux pour un tout autre processeur.

Cette puce
Toshiba
n'a hélas pas de
datasheet
public. Une ancienne page du site
Texas Instruments
donnait toutefois des informations sur les processeurs des calculatrices. À la place de
z80
pour les autres modèles elle indiquait ici qu'il s'agissait d'un processeur propriétaire, et précisait qu'il était cadencé à
980 KHz
, soit beaucoup moins que la
TI-81
précédente.

Une hypothèse à partir des images récupérées de la
ROM
en version
4.0
, basée sur l'alignement des instructions, était qu'il s'agissait d'un processeur 16 bits. Mais ce n'était absolument pas une preuve, et pouvait être une conséquence de bien d'autres contraintes lors de la conception.

Le processeur de la
TI-80
nous restent donc encore fort mystérieux...

1542015419Une méthode populaire permettant d'identifier les calculatrices utilisant des processeurs similaires, est le test dit de la signature trigonométrique. Il suffit de calculer en mode décimal et degrés
$mathjax$Arcsin\left(Arccos\left(Arctan\left(tan\left(cos\left(sin\left(9\right)\right)\right)\right)\right)\right)$mathjax$
.

Le résultat mathématique est de 9, mais le moteur de calcul flottant de nos calculatrices répond normalement une valeur approchante.

Plus précisément, le résultat dépend du cœur de calcul utilisé, qu'il soit logiciel ou matériel. Nos calculatrices récentes permettent parfois d'accueillir plusieurs logiciels de calcul, mais généralement plus une calculatrice est simple, plus les algorithmes de calcul reposeront sur les capacités précâblées dans le processeur, ce qui est notamment le cas des calculatrices scientifiques entre autres.

Et justement, la
TI-80
répond
8.999999007884
, alors que les
TI-81
trouvent
8.999999616566
.

Or le logiciel
TI-80
en version
3.0
étant une évolution directe du logiciel
TI-81
en version
2.0
, il semble donc ici que la différence soit due au matériel.

Et justement, la
TI-80
n'est pas la seule calculatrice à répondre
8.999999007884
au test.

C'est également le cas des de 1989 et de 1992.

Or selon le musée
Datamath
, le processeur de la
TI Galaxy 67
nous est connu. Sa puce
Toshiba TMP0620F
utilise un cœur
Toshiba TMC17C
, une architecture 4 bits.

Réutiliser un cœur 4 bits de calculatrice scientifique dans le contexte des économies drastiques qui semblent avoir été au cahier des charges de la
TI-80
, avec comme conséquence entre autres un écran matriciel de définition bien plus modeste, cela nous paraît en effet très plausible a posteriori.

En conclusion voici donc enfin la réponse à l'énigme après près de 27 ans de mystères ; le processeur de la
TI-80
serait un 4 bits
TMC17C
de chez
Toshiba
, cadencé à
980 KHz
.

Référence
:
Comparaison
TI-80
et
TI-81

NumWorks Omega Theme Maker, éditeur visuel intuitif thèmes NumWorks

New postby critor » 02 Apr 2022, 09:08

,
firmware
alternatif pour
NumWorks
, te permet de profiter de différents thèmes d'affichage sur ta calculatrice. 4 thèmes prédéfinis au choix sont intégrés au code :
  • omega_light
    (par défaut)
  • omega_dark
  • epsilon_light
  • epsilon_dark

Pour utiliser un thème autre que
omega_light
, il te fallait recompiler
Omega
.

Si rien de tout cela ne te convient,
Omega
te permet même de créer d'autres thèmes à l'infini.

Mais voilà petit problème, créer un thème perso nécessitait de spécifier des codes de couleurs dans le code.

Or ne pouvoir vérifier si les valeurs de couleurs permettaient bien un affichage harmonieux nécessitait en théorie d'aller jusqu'à la compilation complète, soit du simulateur
web
, soit du
firmware
à
flasher
sur ta calculatrice. C'était assez lourd, surtout si tu n'étais pas sûr(e) a priori de tes modifications.

Et bien il y a beaucoup mieux avec
Omega Theme Maker
par , disponible en deux éditions.

Une édition
web
te permet d'éditer le seul fichier
.json
du thème, et d'obtenir à tout moment un aperçu interactif de tes modifications dans un simulateur
Omega
.

Omega Theme Maker
bénéficie également d'une édition native pour
Windows
,
macOS
, et
Linux
, proposant à la différence 2 vues d'édition :
  • la vue avec l'éditeur de texte
    .json
    correspondant aux fonctionnalitées précédentes
  • mais aussi une vue possiblement plus intuitive avec un éditeur dit de couleurs, intitulant et distinguant un peu plus clairement les éléments et permet le choix visuel de chaque valeur de couleur

Dans les deux cas il te suffira d'exporter le fichier
.json
altéré et de l'inclure pour ta prochaine recompilation du code source
Omega
.

Avec
Omega Theme Maker
, met la personnalisation du thème d'affichage
Omega
à la portée de toutes les mains ! :bj:

Liens
:


Source
:
viewtopic.php?f=101&t=24820

NumWorks 1er visuel NumWorks N0120EX via le simulateur portugais

New postby critor » 01 Apr 2022, 21:21

Ceci était bien évidemment un poisson d'avril, par ;)


D'ici la rentrée 2022,
NumWorks
va nous sortir son formidable nouveau modèle aux spécifications astronomiques.

Le Portugal aura pour sa part droit à un traitement de faveur avec un modèle dédié
N0120EX
, de par son contexte particulier.

En effet dès la rentrée 2020, la presse portugaise annonçait l'arrivée prochaine de
NumWorks
avec son modèles d'alors
N0120
dans la liste nationale de modèles de calculatrices graphiques approuvés pour la session d'examens 2021. Sauf que véritable camouflet, lors de la publication de la liste en question en mars 2021, la
NumWorks
était absente de la liste. Les motivations accompagnant la publication de la liste ne nommaient pas NumWorks, mais incriminaient clairement la possibilité d'installer des fonctionnalités de calcul formel sur de nouveaux modèles examinés dans le cadre de l'élaboration de cette liste, fonctionnalités strictement interdites aux examens portugais. La
NumWorks
étant alors le seul modèle récent absent de la liste, aucun doute possible sur qui était visé : la
N0110
avec la possibilité d'installer / ou pire .

NumWorks
a été contraint de donner de lourdes garanties en verrouillant les calculatrices
N0110
lors de toute mise à jour en version
16
ou supérieure.

Mais cela ne suffisait toujours pas aux institutions portugaises, puisque rien n'empêchait de candidat de se présenter avec une
N0110
non mise à jour et donc non verrouillée.

NumWorks
va donc sortir un nouveau modèle
N0120EX
qui viendra ainsi obligatoirement avec une version verrouillée, et qui vient d'être approuvé pour la session d'examens 2022.

Sauf que les épreuves de la session 2022, ben c'est maintenant... ou du moins d'ici quelques semaines.

NumWorks
se doit ainsi au minimum d'échanger par des
N0120EX
les calculatrices
N0110
achetées depuis la rentrée 2020, puisque non autorisées à l'examen alors que la communication du constructeur indiquait le contraire, gratuitement on suppose.

Dans ce cadre un nouveau simulateur a été diffusé et circule actuellement au Portugal, nous révélant enfin le nouveau visuel de la
N0120EX
! :bj:

Outre l'inscription claire aisément vérifiable par les surveillants de
N0120EX
sur la face avant, nous notons enfin quelques évolutions pour une meilleure ergonomie du clavier.

Malheureusement, suite à la révocation de la licence libre lors du passage à la version 16, il nous est impossible de te réhéberger ce simulateur basé sur le code de la dernière version
18.2.2
.

Nous avons toutefois trouvé un compromis pour te permettre de tester le nouveau clavier ; a remplacé le code protégé d'
Epsilon 18.2.2
par celui d'
Omega 2.0.0
sous licence libre.

Téléchargement
:
simulateur
web
N0120EX
avec
Omega 2.0

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Reprise de ton ancienne fx-92 Collège ou Graph 25/35/90 à 5€. Même non fonctionnelle ou ancien modèle. Etiquette de retour fournie, pas de frais de port à payer.
Coque NumWorks édition limitée Mai 2022 à gagner.
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
123
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
639 utilisateurs:
>620 invités
>13 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)