π
<-
Chat plein-écran
[^]

News 2019
April (2)
March (1)

News 2018
August (11)
July (8)
June (3)
May (10)
April (2)
March (4)

News 2017
August (15)
July (18)
June (1)
May (7)
April (4)
March (7)

News 2016
August (17)
July (16)
June (2)
May (2)
April (1)
March (5)

News 2015
August (25)
July (1)
June (4)
May (9)
April (4)
March (10)

News 2014
August (4)
July (4)
June (11)
May (12)
April (9)
March (12)
January (13)

News 2013
October (11)
August (5)
July (5)
June (9)
May (12)
April (10)
March (7)
January (10)

News 2012
August (12)
July (10)
June (13)
May (22)
April (8)
March (5)

News 2011
October (23)
August (1)
July (7)
June (29)
May (11)
April (5)
March (3)

News 2010
August (2)
July (2)
June (5)

News 2009
August (1)
July (1)
June (1)
May (1)
April (1)
March (1)

Hatier Variations 2019 : Casio, HP, NumWorks et TI réunis !

New postby critor » 14 Apr 2019, 10:24

C'est le printemps. L'ensemble des éditeurs scolaires communiquent actuellement sur les nouveaux manuels de Mathématiques pour les classes de Seconde et Première à partir de la rentrée 2019.

Les éditeurs scolaires avaient déjà pour habitude de traiter des outils numériques utilisés en classe, notamment la calculatrice graphique.

Mais la plupart se contentaient jusqu'à présent de traiter des deux constructeurs les plus populaires.

En cherchant bien, on pouvait aussi trouver des manuels mettant spécifiquement en avant des constructeurs ou modèles plus exotiques, sans doute derrière en partenariat avec le constructeur concerné.

Le travail novateur d'un de ces éditeurs a particulièrement retenu notre attention cette année, les éditions
Hatier
avec leur nouvelle collection
Variations
.

En effet les manuels
Hatier Variations
se dénotent clairement de ces pratiques.

Pour la première fois, nous avons donc des manuels de Maths qui, comme nous le faisons sur
TI-Planet
, traitent à égalité non pas deux, ni trois, mais les quatre constructeurs de calculatrices graphiques :
Casio
,
Texas Instruments
,
NumWorks
et même
Hewlett Packard
! :bj:

Son mis entre autres en avant pour chacun les capacités de programmation :
  • la
    Graph 90+E
    de
    Casio
    avec son application
    Python
  • la
    TI-83 Premium CE
    de
    Texas Instruments
    avec son application
    PyAdaptr
  • la
    NumWorks
    avec son application
    Python
  • et même la
    HP Prime
    de
    Hewlett Packard
    avec son écriture
    Python

Les manuels référencent également des ressources de programmation en ligne du même éditeur, avec divers tutos-vidéo
Python
et là encore calculatrices graphiques
Casio
,
HP
et
Texas Instruments
. Seul bémol,
NumWorks
manque pour le moment à l'appel.

Liens temporaires
:

Référence
:
https://www.editions-hatier.fr/collection/variations

Détecte les couleurs avec ta TI-LaunchPad MSP432P401R !

New postby Wistaro » 02 Apr 2019, 11:58

Nous vous parlons souvent du TI-Innovator Hub, un module compatible
TI-84 Plus CE / TI-83 Premium CE
et TI-Nspire CX
(CAS)
qui permet aux élèves de
collège
et
lycée
de s'initier à la programmation, et ainsi construire des
projets
reliant des concepts en science, technologie, ingénierie et mathématiques, aussi appelés
"STEM"
.

Grâce à ce produit, il est possible de
programmer
et utiliser des périphériques externes directement
via sa calculatrice
!
Nous avions découvert
ce produit
grâce à Adriweb lors de l'édition 2016 de la conférence T3.

Mais derrière ce produit, se cache une
carte électronique
et
divers périphériques
permettant de dialoguer avec la
calculatrice
.

Cette carte, c'est le
TI-LaunchPad
. C'est un
microcontrôleur
embarquant un
micro-processeur
, ainsi que divers
périphériques
. Pour réaliser des fonctions plus complexes, pour aller "plus loin" et profiter de la toute la puissance de votre carte, il est nécessaire de travailler directement avec le
TI-LaunchPad
:)

A ce TI-Launchpad, cette
brique élémentaire
, vous pouvez ajouter d'autres modules , des "BoosterPack".
Ces modules vous permettent d'ajouter des fonctionnalités, comme:
  • Un module Wifi;
  • Un module Bluethooth;
  • Un module de puissance pour contrôler de lourdes charges
    (un moteur par exemple)
    ;
  • Un écran LCD;
  • Et beaucoup d'autres choses...
D’ailleurs, dans un autre article, nous t'avions déjà parlé de l'Educational BoosterPack MKII, un autre BoosterPack
.

Il existe plusieurs types de TI-LaunchPad, mais aujourd'hui nous allons nous concentrer sur l'une d'entre-elle, la
SimpleLink™ MSP432P401R
.



Tout d'abord, je remercie
Texas Instruments
pour m'avoir envoyé cette carte!

Faisons un peu le tour de ce qu'elle propose:
  • Un processeur
    ARM Cortex 32 bits de 48MHz
    , avec une unité de point flottant
    (en clair, un module pour pouvoir travailler avec des nombres à virgules très précis)
    et un module d'accélération DSP
    (pour améliorer la conversion analogique / numérique)
  • Niveau mémoire, elle propose 256KB de mémoire Flash NAND et 64KB de mémoire RAM;
  • Pour communiquer, elle peut gérer 4 bus I2C, 8 SPI et 4 UART;
  • Nous avons
    40 pins configurables
    , dont 20 utilisables par les BoosterPack;
  • Enfin nous, avons 3 LEDs et 2 boutons.

Elle embarque également un
puce
, qui permet de faire du
débogage et de l'émulation en temps réel
. j'ai déjà parlé de ce principe dans un précédent article sur une carte DSP de chez Texas instruments.
Cela permet de lancer son programme dans le microcontrôleur, et de pouvoir à tout moment faire pause, lire l'état des registres, envoyer des messages dans la console...

C'est extrêmement pratique pour débogguer son code :p


Pour programmer cette carte, nous utiliserons
Code Composer Studio
, l'IDE totalement gratuit dédié aux cartes de chez Texas Instruments. Mais si votre pc manque de mémoire, ou si vous n'avez pas envie d'installer sur votre machine un logiciel relativement lourd, il est possible d'utiliser , un
IDE totalement en ligne
et accessible simplement avec un navigateur web récent et un plugin.
Cet IDE fonctionne exactement comme
Code Composer Studio
. Il est également possible d'importer des projets templates issues de la banque de données, TI-Ressource Explorer.
C'est là qu'il est possible de récupérer toutes les documentations, et les programmes de démonstrations.


L'avantage des
LaunchPads
, c'est qu'il existe un
SDK
(ici, le SDK SimpleLink™ )
et des
bibliothèques
pour se simplifier la vie! Inutile de
réinventer la roue
ou se se perdre dans la
configuration assez complexe
du microprocesseur!

A titre d'exemple, voici le code qui permet de faire clignoter une led:
Code: Select all
int main(void)
{
    volatile uint32_t i;

    // Stop watchdog timer
    WDT_A_hold(WDT_A_BASE);

    // Set P1.0 to output direction
    GPIO_setAsOutputPin(
        GPIO_PORT_P1,
        GPIO_PIN0
        );

    while(1)
    {
        // Toggle P1.0 output
        GPIO_toggleOutputOnPin(
            GPIO_PORT_P1,
         GPIO_PIN0
         );

        // Delay
        for(i=100000; i>0; i--);
    }
}


Le code est très simple! On initialise une des pins comme étant en sortie, la led étant branchée sur ce pin. Puis on alterne son niveau pour faire clignoter la led :)

Bon, je suis
d'accord avec vous
. Faire clignoter
une led
c'est bien beau, mais c'est
assez limité
! Il est temps de passer aux
choses sérieuses
, si vous êtes encore là à me lire
(j'espère!)
.

Je vous propose aujourd'hui de réaliser un module, qui pourra servir de base à un
autre futur projet
.
Il s'agit donc d'
un détecteur de couleur
à base de
photo-transistors
,
de comparateurs
et bien sûr de la
MSP432P401R!
(sans blague)
.
Bon j'espère que vous ne vous êtes pas enfuis en voyant le mot
"transistor"
! Rassurez-vous,
tout sera détaillé!


Ce petit projet sera détaillé en
plusieurs modules
.

Tout d'abord, intéressons-nous au composant qui va s'occuper de la photo détection. Son fonctionnement est relativement simple:
  • Une diode infrarouge va
    émettre de la lumière
    ;
  • Cette lumière va
    rebondir
    sur
    la surface à analyser
    ;
  • Un récepteur photosensible
    (ici, un photo transistor)
    va alors récupérer l'information lumineuse et la transformer en un signal électrique.


Suivant
sa couleur
, la surface va absorber
plus ou moins de lumière
. L'information reçue par le capteur sera donc
différente
suivant la
couleur de la surface
!
En
calibrant le capteur
, il est donc possible de faire un sorte qu'il ne détecte qu'une
seule couleur en particulier
. Dans mon cas, j'ai choisi
le blanc
.

Mais le signal renvoyé par le capteur n'est pas un signal propre, il peut fluctuer dans le temps et ne pas être très précis. Il n'est donc pas possible de brancher directement la sortie du capteur sur le MSP432P401R!

Dans un premier temps, il est nécessaire de
filtrer le signal issue du capteur
, grâce à un
filtre passe-bas
. Ce filtre va supprimer les
hautes fréquences
(qui rendent le signal pas très beau)
et ne garder que le signal basse fréquence, celui qui nous intéresse.
Mais un autre problème se pose:
les entrées
de notre carte
MPS432P401R
ne peuvent traiter que des
signaux logiques
,
0 ou 1
,
soit 3.3V ou 0V
. Mais pas entre les deux!
Or, le signal
renvoyé par le capteur
(après filtrage)
est un signal analogique qui varie au court du temps et qui prend plus que 2 états.
Pour résoudre ce problème, il suffit de réaliser un détecteur:
  • Si le signal issu du capteur atteint une valeur seuil, alors on envois un "1", soit 3.3V;
  • Si le signal est inférieur à ce seuil, on envoie un "0".

Et ce seuil permet de régler la couleur qui sera détectée! Vous pouvez tout à fait utiliser une
résistance variable
pour changer la
couleur de détection
:)

Le schéma simplifié d'une de mes cellules photo-détectrice est visible à gauche. J'utilise un
composant
(de référence CNY70)
qui permet à la fois d'émettre et recevoir la lumière avec un seul boitier :)

J'ai ensuite réalisé une carte avec 5 capteurs de ce type
(j'ai malheureusement cassé le 6e, et je n'en avais plus sous la main)
, en vue de l'utiliser pour un futur projet.

Voici sa face arrière, avec les capteurs:


Connectons maintenant cette carte à notre
MPS432P401R!

Nous utiliserons ici
5 entrées
de notre
LaunchPad
, configurées en
entrées logiques
, en plus des
signaux d'alimentation
.

Maintenant que notre
MSP432P401R
peut détecter une couleur, je propose qu'on s'amuse un peu!

Afin de tester
l'ensemble des capteurs
, je propose
un petit circuit
sympathique!
L'idée, c'est de faire
varier la luminosité d'une LED
en fonction du nombre de capteurs qui
détectent du blanc
.

  • Si
    seul le capteur de gauche
    détecte
    du blanc
    ,
    une LED rouge s'allume faiblement
    ;
  • Si
    2 capteurs de gauche
    détectent
    du blanc
    ,
    la luminosité de la LED augmente
    , etc..;
  • Si
    tous les capteurs
    détectent
    du blanc
    , la LED est au
    maximum de sa luminosité
    .

Le problème ici c'est que...
Comment faire varier la luminosité de la led?
En sachant que le MSP432P401R ne sait envoyer et recevoir que des signaux de
3.3V ou 0V?


En fait, il est possible de tricher :p

Pour faire croire à la LED que le signal n'est pas forcément 3.3V ou 0V, il suffit d'envoyer pendant un court instant
3.3V
, puis repasser à 0V, puis repasser de nouveau à 3.3V...et répéter ce schéma indéfiniment.
Si cette alternance
est très rapide
, la LED verra, en moyenne, un signal compris entre
3.3V et 0V
. La valeur de ce signal vue par la led dépendra du temps que le signal reste à
3.3V
avant de repasser à
0V
.

Ce principe s'appelle la
PWM
, pour
Modulation par Largeur d'Impulsion
:)

Pour la LED, j'utilise une LED rouge classique, ainsi qu'une seconde LED verte qui fait exactement la même chose que la rouge :D
Pensez à toujours utiliser une résistance en série avec votre LED pour limiter son courant et ainsi éviter de la détruire.


Après un peu de code sur
Code Composer Studio
, notre mini-projet est terminé!



Et maintenant, testons tout ça!
Voici un test du dispositif en vidéo:



Merci de m'avoir lu!
Si vous avez des questions ou des suggestions, n'hésitez pas à réagir dans l'espace commentaire :)

Décès de J Merryman, inventeur de la calculette électronique

New postby critor » 11 Mar 2019, 15:22

Un grand nom de l'électronique grand public du XXè siècle s'est éteint. C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition mercredi 27 février de
Jerry Merryman
dont nous t'avions déjà parlé, né le 17 juin 1932 à Hearne au Texas.

Autodidacte,
Jerry
se passionna très tôt pour l'électronique, travaillant en tant que réparateur de radios dès l'âge de 11 ans. Bien que n'ayant pas pu terminer son cursus universitaire, il fut engagé en tant qu'ingénieur chez
Texas Instruments
en mars 1963, où il fut affecté immédiatement à l'équipe de
Jack St. Clair Kilby
.

Jack
pour sa part, avait déjà inventé le circuit intégré chez
Texas Instruments
en 1958. Mais il lui fallait une application commerciale, et
Patrick E. Haggerty
, Président
Texas Instruments
de l'époque, avait suggéré une calculatrice de poche.
En effet les calculatrices électroniques de l'époque étaient encore bien trop grosses pour être transportables, et il fallait se rabattre sur les calculatrices mécaniques pour des dimensions et poids plus raisonnables.


C'est ainsi sous la direction de
Jack
que
Jerry
coinventa en 1965 la calculatrice électronique de poche, terminant son circuit électronique en seulement 3 jours et 3 nuits, et façonnant ainsi le monde que tu connais aujourd'hui.

Nommée
Cal Tech
, cette calculatrice ne disposait pas encore d'un écran pour afficher ses résultats, mais d'une imprimante à ruban intégrée.

Elle ne fut toutefois jamais commercialisée directement par
Texas Instruments
, l'entreprise préférant fournir les pièces nécessaires au japonais
Canon
, qui sortit ainsi la
Pocketronic
en 1970.



Toutes nos pensées aux proches et collaborateurs de
Jerry
.



Liens
:

Crédits images
:
photo calculatrice
Cal Tech

Campagne de dons / financement participatif... avec goodies!

New postby Admin » 17 Feb 2019, 00:42

Comme vous le savez peut-être en nous lisant, chez TI-Planet nous avons l'habitude depuis plusieurs années particulièrement, de nous rendre à des salons, conférences, événements… à propos d'
education technology
, notamment pour aller rencontrer des exposants comme TI, Casio, HP, NumWorks…
On peut par exemple citer les news que nous avons écrites à propos de T3, EduSpot, Orme, APMEP, UdPPC etc. ainsi que les nombreux albums photos associés.

En 2019 nous continuons bien sûr cette habitude, surtout qu'il y a beaucoup de nouveautés ces temps-ci, et être présent là où sont révélées les dernières innovations sera assez coûteux à l'association UPECS
(qui gère TI-Planet)
- et en fait, davantage que d'habitude…

En effet, voici le programme chargé que nous avons prévu pour vous :
Lors de ces salons,
critor
sera votre journaliste envoyé spécial et aura l'occasion de vous rapporter des nouvelles exclusives de ce que TI (particulièrement) et d'autres constructeurs y présenteront, comme la TI-Nspire CX II notamment, mais aussi le TI-Python et sûrement davantage encore...

Nous avons calculé le coût global de tout ceci (que l'on tente de minimiser autant que possible, évidemment), donc trains, avions, hôtels, nourriture sur place, entrées, transports en commun, etc. et ça reviendra à environ 1400 euro maximum (respectivement environ 400, 800, 80, et 80).

Cette fois-ci donc, nous aimerions appeler à votre générosité, pour nous aider financièrement à travers ces aventures en ouvrant une petite campagne de dons / financement participatif.
L'association accueille à bras ouverts tout don peu importe le montant !
Et pour vous encourager, nous avons mis en place un système de "goodies/récompenses donateurs" par palier qui vous permettra si vous le souhaitez de récupérer un tas de choses bien sympa tout en nous aidant - nous pensons que c'est un système bénéfique à la fois pour nous et pour vous. Quand vous donnez un montant égal ou supérieur à un palier, vous pouvez choisir de recevoir lesdites "récompenses donateurs" :)

En tout cas, peu importe ce que vous donnez, votre compte TI-Planet rejoindra le groupe des Donateurs !

PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !
Don par Paypal ou par carte, mais vous pouvez aussi nous contacter si vous préférez autrement (virement...)
As you may know from reading us, at TI-Planet we are often used to, for the past few years especially, go to fairs, conferences, events ... about
education technology
, to meet exhibitors like TI, Casio, HP, NumWorks ...
We can for example take the many news articles that we wrote about T3, EduSpot, Orme, APMEP, UdPPC etc. as well as the various associated photo albums.

In 2019, we continue of course this "tradition", especially since there is a lot of new stuff lately, and to be present where the latest innovations are revealed will be quite expensive to our UPECS organization
(which manages TI-Planet)
- and in fact, more than usual...

Indeed, here is the busy schedule we have planned for you:
During these events,
critor
will be your special correspondent/reporter and will have the opportunity to bring you exclusive news of what TI (and other manufacturers) will announce, just like the TI-Nspire CX II for instance, but also the TI-Python and surely more...

We calculated the overall cost of all this (which we try to minimize as much as possible, obviously), so trains, planes, hotels, food, entrances, public transport, etc. and it will cost up to about 1400 euro (respectively about 400, 800, 80, and 80).

This time, we would like to call on your generosity, to help us financially through these adventures, by opening a small campaign of donations / crowdfunding.
The UPECS organization gladly welcomes any donation whatever the amount!
And to encourage you, we have implemented a system of "goodies / donor rewards" in "levels" that will allow you, if you want to, to get a lot of nice things while helping us - we think it is a beneficial system both for us and for you. When you give an amount equal to or greater than a level, you can choose to receive the said "donor rewards" :)

In any case, whatever you give, your TI-Planet account will join the "Donors" group!

PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !
Donate by Paypal or by card, but you can also contact us if you prefer otherwise (wire/transfer ...)


A partir de 2€
:
  • compte
    premium
    TI-Planet
    (ce qui en fait donc une sorte de promo spéciale ;-))


A partir de 5€
:
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP


A partir de 8€
:
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP+
  • mention de votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés


A partir de 13,37€
:
  • compte premium TI-Planet
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news


A partir de 16€
:
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • un sticker TI-Planet spécial VIP


A partir de 25€
:
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • 2 stickers TI-Planet spécial VIP
  • adaptateur périphériques USB pour calculatrice CE / Nspire CX : mini-usb A/OTG mâle ⇔ USB A femelle


A partir de 50€
:
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • 2 stickers TI-Planet spécial VIP
  • adaptateur périphériques USB pour calculatrice CE / Nspire CX : mini-usb A/OTG mâle ⇔ USB A femelle
  • T-Shirt TI-Planet spécial VIP


A partir de 80€
:

  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • 2 stickers TI-Planet spécial VIP
  • T-Shirt TI-Planet spécial VIP
  • adaptateur périphériques USB pour calculatrice CE / Nspire CX : mini-usb A/OTG mâle ⇔ USB A femelle
  • au choix :
    • un prototype de clavier TI-Nspire
      (quantité disponible : 3)
    • un mini-clavier USB pour TI-83 Premium CE / TI-84 Plus CE
1024910250Détail des prototypes de claviers TI-Nspire disponibles :


A partir de 99€
:
10253
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au groupe spécial/exclusif (avec couleur unique)
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • 2 stickers TI-Planet spécial VIP
  • T-Shirt TI-Planet spécial VIP
  • adaptateur périphériques USB pour calculatrice CE / Nspire CX : mini-usb A/OTG mâle ⇔ USB A femelle
  • au choix :
    • un prototype TI-Nspire CAS avec connecteur J04/JTAG, Nlaunch et la dernière version 3.9.0
      (quantité disponible : 2)
    • un TI-Nspire Connection Cradle
      - adaptateur facilitant la connexion au connecteur J01/Dock de vos bricolages à inventer
      (UART: afficheur/enregistreur/interface bidirectionnelle..., 2ème port USB, batterie externe, diode ou haut-parleur sur les GPIO0/GPIO4/GPIO22, etc...)
Détail des prototypes
TI-Nspire CAS JTAG
disponibles :
  • une
    TI-XXXXXXXXXXX
    , numéro de série
    P1-R2-DVT1-000160
    , référence carte mère
    P1R2_DVT1.2_MB_6422
    , référence carte écran
    P3_LB_DVT1.2_2425
  • une
    TI-Nspire CAS
    , numéro de série
    P1-R2-DVT1.2-197
    , référence carte mère
    P1R2_DVT2_MB_6423
    , référence carte écran
    P1R2/P3_LB_PVT_2430
1025810256102571025510254


Pour les 3 premiers à donner 159€ ou plus
:
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • 2 stickers TI-Planet spécial VIP
  • T-Shirt TI-Planet spécial VIP
  • adaptateur périphériques USB pour calculatrice CE / Nspire CX : mini-usb A/OTG mâle ⇔ USB A femelle
  • un mini-clavier USB pour TI-83 Premium CE / TI-84 Plus CE
  • une TI-83 Premium CE neuve au choix avec
    boot string
    custom
    (par exemple votre nom/surnom).
    En cadeau, on vous installe tout programme/appli existant souhaité !
10259Détail des
TI-83 Premium CE
disponibles :
  • une
    TI-83 Premium CE
    sous emballage d'exposition A (rentrée 2015 - probablement Boot Code
    5.0.0
    )
  • une
    TI-83 Premium CE
    blanche de timbre à date
    L-0717I
    (révision matérielle
    I
    , Boot Code
    5.1.5
    ) sous emballage d'expédition
  • une
    TI-83 Premium CE
    bleue sous emballage d'exposition D (rentrée 2018 - probablement Boot Code
    5.1.5
    )


Pour les 3 premiers à donner 199€ ou plus

10253
  • compte premium TI-Planet
  • ajout de votre compte TI-Planet au
    groupe spécial
    VIP++
  • votre nom/pseudo en remerciement dans les news des événements associés
  • accès aux albums privés contenant les photos relatives aux événements avant utilisation en news
  • 2 stickers TI-Planet spécial VIP
  • T-Shirt TI-Planet spécial VIP
  • adaptateur périphériques USB pour calculatrice CE / Nspire CX : mini-usb A/OTG mâle ⇔ USB A femelle
  • un TI-Nspire Connection Cradle
    - adaptateur facilitant la connexion au connecteur J01/Dock de vos bricolages à inventer
    (afficheur UART, enregistreur UART, interface UART bidirectionnelle, 2ème port USB, batterie externe, diode ou haut-parleur sur les GPIO0/GPIO4/GPIO22, etc...)
  • une TI-Nspire CX CAS avec licence neuve au choix que l'on personnalise à vos souhaits
    :
    • Ndless qui affiche un remerciement personnalisé à nous communiquer (par exemple “Ndless installed for [NOM]”, de couleur vive au choix)
    • nBoot+ControlX / nLoader selon compatibilité
    • splash de démarrage custom 320x240 à fournir (nBoot+ControlX uniquement)
    • Linux (nBoot+ControlX uniquement)
    • nSonic2MS avec touche secrète + code pin au choix préconfigurés
    • etc.
10260Détail des
TI-Nspire CX CAS
disponibles :
  • une
    TI-Nspire CX CAS
    sous emballage d'exposition D (rentrée 2017 - probablement génération
    CR4+
    , révision matérielle
    W+
    , processeur
    156MHz
    , Boot1
    4.0.1
    , batterie Samsung
    1200mAh
    )
  • deux
    TI-Nspire CX CAS
    de timbre à date
    P-0517AA
    (génération
    CR7
    , révision matérielle
    AA
    , processeur
    156MHz
    , Boot1
    4.0.1
    , batterie Samsung
    1200mAh
    ) sous emballage d'expédition

PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !
Don par Paypal ou par carte, mais vous pouvez aussi nous contacter si vous préférez autrement (virement...)


Nous analyserons les paliers demandés (leur quantité à dispatcher) d'ici mi-mai afin de faire des commandes groupées et optimiser les frais-de-port ; chaque personne recevant quelque chose sera tenue au courant de la livraison :)

Merci d'avance à tous !

Retour vers 1998 avec le dossier fnac calculatrices

New postby critor » 13 Feb 2019, 13:50

Salut à toi !

Aujourd'hui, nous te proposons un voyage dans le temps avec l'édition
1998
du
dossier fnac sélection calculatrices et bloc-notes
que nous t'avons retrouvé. Ce magazine annuel était disponible gratuitement dans les boutiques
fnac
, à l'époque où cette chaîne en avait encore quelque chose à faire des calculatrices graphiques, avec un rayon entier leur étant exclusivement consacré et opposant sur un pied d'égalité les
Casio
,
Texas Instruments
,
Hewlett Packard
et même les légendaires
Sharp
.

Le catalogue présente entre autres un test comparatif des différentes calculatrices graphiques commercialisées par la chaîne, et nos tests
QCC
pour chaque rentrée
en sont justement librement inspirés.

Amusant de lire l'introduction mettant en avant la possibilité de stocker des "anti-sèches" en mémoire, ce qui ne scandalisait personne à l'époque.




Commençons donc par un petit inventaire de ce que proposait donc la
fnac
autour de 1998.

Nous avons premièrement les calculatrices pour la Troisième et la Seconde.

De 200F à 300F
(soit 40€ à 60€ de nos jours en tenant compte de l'inflation)
, nous avons :
  • la
    Casio fx-6910G
  • la
    TI-80

Puis de 300F à 500F
(soit 60€ à 100€ de nos jours)
nous trouvons :
  • la
    Casio cfx-8930
    , référence qui en fait n'existe pas, probablement plutôt la
    fx-8930GT
  • la
    Sharp EL-9400

Page suivante, de 500F à 800F
(soit 100€ à 160€)
, nous trouvons dabord d'autres calculatrices prévues pour la Troisième et la Seconde :
  • la
    Casio cfx-9930GT
  • la
    Casio cfx-9940GT
  • la
    Casio cfx-9960GT
Notons qu'il s'agit de calculatrices à écran couleur 2 bits
(2²=4 couleurs)
!

Puis, pour la Première et la Terminale, nous avons :
  • la
    HP 38G
  • la
    Sharp EL-9600
    , avec un écran tactile !
  • la
    TI-82
  • la
    TI-83

Dernière page, de 800F à 1200F
(soit 160€ à 240€)
, est proposée la
HP 48G
.

Puis pour les classes préparatoires et les études supérieures :
  • TI-85
  • TI-86

Enfin pour plus de 1700F
(340€)
:
  • HP 48GX
  • TI-92
  • TI-92II



Des informations très préciseuses qui nous permettent de valider nos diverses frises chronologiques conçues avec l'aide de et .

Les chronologies qui vont suivre sont organisées par gammes commerciales. Elles n'indiquent donc pas une parenté technologique entre les différents modèles successifs, mais c'est aussi une façon beaucoup plus simple et donc claire de présenter les choses, car cela expose le raisonnement du constructeur.

Chez
Texas Instruments
nous avions donc de façon cohérente en 1998 :
  • la
    TI-80
    : Modèle bas de gamme qui adaptait le système
    z80
    8 bits de la
    TI-81
    à un processeur
    Toshiba
    16 bits propriétaire, éclairant un écran ridicule de 64x48 pixels, et bien évidemment dépourvu de port de communication. Sorti en 1995, le modèle fut arrêté dès 1998. Si il fut certes remplacé par la
    TI-73
    , basée sur une
    TI-83 Plus
    allégée en fonctionnalités, la
    TI-73
    ne fut toutefois pas commercialisée en France ce qui eut pour conséquence d'augmenter nettement le prix de l'entrée de gamme. La
    TI-76.fr
    de 2009 mise en avant pour le lycée professionnel, une
    TI-82 Stats.fr
    elle aussi allégée en fonctionnalités fut le dernier membre de cette gamme commerciale. Il n'y a plus d'équivalent commercial depuis l'annonce de l'arrivée du mode examen en 2015, ce qui a donc à nouveau eu pour conséquence de reculer le prix de l'entrée de gamme.
  • la
    TI-82
    : Sortie en 1993 puis remplacée par la
    TI-82 STATS
    en 2004, il s'agit donc, commercialement parlant, du lointain ancêtre de ta
    TI-82 Advanced
    .
  • la
    TI-83
    : Sortie en 1996 puis rapidement remplacée dès 1999 par la
    TI-83 Plus
    , il s'agit ici du lointain ancêtre de ta
    TI-83 Premium CE
    .
  • les
    TI-85
    et
    TI-86
    : Sortie dès 1992, la
    TI-85
    , deuxième calculatrice graphique de
    Texas Instruments
    , initiait un haut de gamme ciblant les études supérieures et les élèves ingénieurs. Elle fut remplacée en 1997 par la
    TI-86
    , avec beaucoup plus de mémoire et pour la première fois le support officiel du langage assembleur. La
    fnac
    disposait donc encore 1998 de stock pour les deux modèles. Mais coincée à partir de 2001 entre la gamme des
    TI-83
    améliorées
    (
    TI-83 Plus Silver Edition
    ,
    TI-84 Plus
    ...)
    et les versions de poche plus abordables des modèles à moteur de calcul formel
    (
    TI-89
    )
    , la gamme n'était plus justifiée commercialement et fut donc arrêtée.
  • les
    TI-92
    et
    TI-92II
    : Sortie dès 1995, la
    TI-92
    fut la première calculatrice du constructeur à offrir un moteur de calcul formel, emprunté au logiciel
    Derive
    développé par la
    Soft Warehouse
    , rachetée par la suite par
    Texas Instruments
    . Elle avait également l'avantage exclusif d'un grand écran 240x128 pixels, ainsi que d'un clavier à disposition alphabétique
    qwerty
    ! Elle fut rapidement remplacée dès 1996 par la
    TI-92II
    avec davantage de mémoire, et ici donc la
    fnac
    disposait encore de stock pour les deux modèles.
Un défaut de cet éventail, est qu'à part la
TI-80
qui n'est pas concernée, tous les autres modèles utilisent des protocoles de communication différents. Impossible donc d'échanger directement des données entres les
TI-82
,
TI-83
,
TI-85/86
et
TI-92
, il fallait obligatoirement être équipé du même modèle que son partenaire.

Notons que le langage de programmation n'est pas présenté comme de nos jours. Il n'est pas qualifié comme étant proche du
Basic
, mais du
Pascal
, voir même du
Turbo Pascal
pour les
TI-92
. C'est faux dans tous les cas, le langage étant spécifique et ne se ressemblant qu'à lui-même.



Chez
Casio
nous avions donc en 1998 à la
fnac
:
  • la
    Casio fx-6910G
    : Plus connue à l'international sous le nom de
    fx-7400G
    depuis 1996, elle fut renommée
    fx-6910G
    dans sa version distribuée en France, noms de modèles dans tous les cas imbuvables. Elle fut succédée dès 1997 par la
    fx-6910aG
    puis par un modèle portant deux noms, la
    Graph 20 / fx-6910aG
    .
    Noblet
    , la société qui s'occupait à l'époque de la commercialisation des calculatrices
    Casio
    en France, avait en effet eu cette idée très salutaire de nous simplifier les noms de modèles français, mais qui nous complique beaucoup les choses pour établir une chronologie. Il s'agit donc d'un lointain ancêtre de ta
    Graph 25+E
    d'entrée de gamme.
  • la
    Casio fx-8930GT
    : Là encore il s'agit du nom français de l'époque pour la
    fx-9750G
    internationale de 1997. En France, elle fut renommée
    Graph 30
    pour la rentrée 1998, et il s'agit donc de l'ancêtre de ta
    Graph 35+E
    .
  • les
    Casio cfx-9930GT
    ,
    cfx-9940GT
    et
    cfx-9960GT
    : Il s'agit de 3 modèles succédant simultanément dès 1996 à la toute première calculatrice couleur, la
    Casio cfx-9800G
    de 1995. Elles sont plus connues à l'international sous les noms respectifs de
    cfx-9850G
    ,
    cfx-9850G+
    et
    cfx-9950G
    , avec bien évidemment une progression en fonctionnalités et mémoire. La
    cfx-9940GT
    fut remplacée dès 1998 par un modèle à double référence, la
    Graph 60 / cfx-9940GT+
    . La
    cfx-9960GT
    fut quant à elle remplacée en 1998 par la
    Graph 65
    . Dans tous les cas, commercialement parlant avec leur écran couleur, il s'agit des lointains ancêtres de ta
    Graph 90+E
    .
Le langage de programmation est ici bizarrement qualifié pour les
Casio
couleur de proche du
Basic
alors qu'il ressemble énormément à celui de
TI
, à de simples renommages près. Et tout aussi bizarrement, il est qualifié de spécifique pour les
Casio
monochromes qui ont pourtant le même langage, juste dépourvu des instructions concernant la couleur.




Chez
Hewlett Packard
, la frise chronologique se simplifie un petit peu. Nous avions en 1998 :
  • la
    HP 38G
    : Sortie en 1995, il s'agit de l'ancêtre de l'actuelle
    HP 39gII
    .
  • les
    HP 48G
    et
    HP 48GX
    : Sorties en 1993. La
    HP 48G
    fut remplacée en 1998 par la
    HP 48G+
    avec davantage de mémoire. Il s'agit dans les deux cas de versions allégées et donc plus abordables du haut de gamme. La
    HP 48GX
    fut quant à elle remplacée en 1999 par la
    HP 49G
    . Dans les deux cas il s'agit des ancêtres commerciaux de ta
    HP Prime
    .



Et enfin nous avons encore plus simple avec le légendaire
Sharp
:
  • la
    EL-9400
    : Sortie en 1995, il s'agit de la première calculatrice graphique à écran tactile.
  • la
    EL-9600
    : Sortie en 2000, elle remplace le modèle précédent dont elle conserve l'écran tactile.


Nos frises chronologiques nous ont demandé énormément de travail, et ne sont malgré tout sûrement pas parfaitement exactes, la période des années 1990 étant la plus difficile par manque de sources, l'Internet étant bien moins utilisé à l'époque. Et c'est encore plus difficile chez
Casio
avec des noms de modèles différents en France et à l'international pas évidents à recouper, les renommage en
Graph XX
à partir de 1998, des dates de lancement qui peuvent également différer, et avec la délégation de la commercialisation à un prestataire,
Noblet
racheté par
Dexxon
avant de retourner dans le giron de
Casio
en 2008-2009, ce qui éparpille encore davantage les rares sources.

Si tu disposes d'autres documents représentatifs des calculatrices offertes à cette époque et souhaites aider notre travail, n'hésite pas à les partager. :)


Téléchargement
:
archives_voir.php?id=1892203

Le classement des Pythonnettes : la récursivité

New postby critor » 31 Jan 2019, 21:56

A la rentrée 2019 le
Python
sera le seul langage de programmation préconisé pour l'enseignement de l'algorithmique au lycée en Seconde et Première.

Plusieurs calculatrices graphiques intègrent déjà une implémentation
Python
officielle dans leur dernière mise à jour, plus ou moins complète, fidèle et réussie selon le cas :
  • NumWorks
    avec
    MicroPython 1.9.4
  • Casio Graph 90+E
    avec
    MicroPython 1.9.4
  • HP Prime
    avec l'écriture
    Python
    de
    Xcas
  • le module externe
    TI-Python
    pour
    TI-83 Premium CE
    avec
    CircuitPython
    (dérivé de MicroPython)
À côté de cela nous avons aussi plusieurs implémentations communautaires, qui à la différence ne fonctionneront pas en mode examen en 2020 :

Ces diverses implémentations ne sont toutefois pas équivalentes.

C'est notamment le cas pour les fonctions récursives
(fonctions qui se rappellent dans leur propre code)
, où certaines
"Pythonnettes"
nous avaient paru assez mauvaises.

Aujourd'hui, creusons donc les possibilités de nos
Pythonnettes
en récursivité à l'aide du script suivant :
Code: Select all
def prodr(n):
  if n<=0:
    return 1
  else:
    return n*prodr(n-1)

def maxr(fct):
  n=0
  try:
    while True:
      fct(n)
      n=n+1
  except Exception as ex:
    print(ex)
  return n

La fonction prodr(n) effectue ici récursivement le produits des facteurs 1 à
n
, c'est la fonction factorielle.

La fonction maxr(fct) va appeler fct(n) avec des valeurs de
n
croissantes jusqu'à déclenchement d'une erreur, et nous indiquer alors la description de l'erreur et la profondeur de récursion atteinte.

Sur
TI-Nspire
l'appel maxr(prodr) atteint une profondeur de
130
avant de nous renvoyer l'erreur
"maximum recursion depth exceeded"
. La profondeur maximum spécifiée lors de la compilation de l'interpréteur
Python
a donc ici été atteinte, impossible d'aller plus loin.

10209La calculatrice
NumWorks
quant à elle déclenche la même erreur à seulement
27
niveaux de profondeur.

Mais sur la version
web
de la calculatrice
NumWorks
ce n'est particulièrement pas joyeux, avec une limite à seulement
10
niveaux de récursion.

Sur
Casio Graph 90+E
, le script atteint une profondeur de
82
mais en renvoyant une erreur différente,
"pystack exhausted"
, et la limitation n'a donc pas la même raison technique.

Avec l'application
KhiCAS
, la
Graph 90+E
fait un peu mieux avec une profondeur de
98
. Mais ici la gestion de l'instruction except semble apparemment incomplète puisque la variable
ex
n'est pas affectée avec le message d'erreur.

La
HP Prime
qui utilise elle aussi un portage de
GIAC
, cœur du logiciel
Xcas
, atteint également une profondeur de récursivité de
98
. Nuance toutefois, ici elle continue au-delà mais nous avertissant avec le message
"Exécution en mode d'évaluation non récursive"
. Il semble donc que la calculatrice optimise le code en convertissant les appels récursifs en itératif au-delà de 98 niveaux de profondeur.

Si cela n'a pas été corrigé depuis octobre dernier, le module externe
TI-Python
pour
TI-83 Premium CE
que les types de base, soit les flottants uniquement en simple précision, et également les entiers uniquement courts, soit jusqu’à
$mathjax$2^{30}-1=1073741823$mathjax$
. La fonction factorielle produisant rapidement de longs entiers, l'appel maxr(prodr) devrait nous renvoyer :
TI-Python wrote:>>> from recur import *
>>> maxr(prodr)
small int overflow
13
>>>

Mais ici la limite n'a donc rien à voir avec le fonctionnement de la récursivité. Afin de mieux évaluée ce dernier, contentons-nous donc plutôt de la somme récursive des termes de 0 à n :
Code: Select all
def sumr(n):
  if n<=0:
    return 0
  else:
    return n+sumr(n-1)

L'appel maxr(sumr) devrait alors nous renvoyer :
TI-Python wrote:>>> from recur import *
>>> maxr(sumr)
max recursion depth exceeded
21
>>>

L'application
CasioPython
sur
Graph 35+E/75+E
et anciens modèles
Graph 35+USB/75/95
à processeur
SH4
nous atteint des sommets avec l'appel maxr(prodr), plus exactement
674
de profondeur ! L’ascension est ici avortée par l'erreur
"memory allocation failed, allocating 672 bytes"
.

Mais là encore, si c'est une limite de mémoire cela n'a rien à voir spécifiquement avec la récursivité. Passons donc à l'autre fonction qui mettra beaucoup plus de temps avant d'arriver sur des entiers longs, et consommera donc beaucoup moins de mémoire.

Extraordinaire, l'appel maxr(sumr) atteint maintenant une profondeur de
5351
. Le message d'erreur
"maximum recursion depth exceeded"
nous confirme bien cette fois-ci qu'il s'agit de la limite finale.

Toutefois, si l'on installe l'application
CasioPython
sur les premières
Casio Graph 35+USB/75/95
à processeur
SH3
ainsi que sur les
Graph 85
, les résultats sont différents. maxr(prodr) n'atteint que
213
de profondeur avec l'erreur
"memory allocation failed, allocating 170 bytes"
.

Et avec maxr(sumr) l'erreur
"maximum recursion depth exceeded"
se déclenche à seulement
644
de profondeur.

L'explication de la différence en est simple. Depuis la version
1.6
,
CasioPython
dispose d'un nouveau code d'allocation mémoire lui permettant d'exploiter
256Kio
au lieu de
32Kio
. Mais hélas, pour le moment ce code n'est activé que sur les machines à processeur
SH4
, alors que les anciennes calculatrices à processeur
SH3
disposaient pourtant déjà de ces mêmes
256Kio
.

Petit classement donc de nos
Pythonnettes
basée sur la profondeur maximale de récursion :
  1. application
    CasioPython
    sur
    Casio Graph 35+E/75+E
    et
    Graph 35+USB/75/95
    à processeur
    SH4
    avec
    5351
  2. application
    CasioPython
    sur
    Casio Graph 35+USB/75/95
    à processeur
    SH3
    et
    Graph 85
    avec
    644
  3. avec
    130
  4. HP Prime
    avec
    98
    (conversion automatique en itératif au-delà)
  5. application
    KhiCAS
    sur
    Casio Graph 90+E
    avec
    98
  6. Casio Graph 90+E
    avec
    82
  7. NumWorks
    avec
    27
  8. module externe
    TI-Python
    pour
    TI-83 Premium CE
    avec
    21
  9. NumWorks
    pour navigateur avec
    10

Le classement des Pythonnettes, comparaison modules cmath

New postby critor » 27 Jan 2019, 14:21

A la rentrée 2019 le
Python
sera le seul langage de programmation préconisé pour l'enseignement de l'algorithmique au lycée en Seconde et Première.

Plusieurs calculatrices graphiques intègrent déjà une implémentation
Python
officielle dans leur dernière mise à jour, plus ou moins complète, fidèle et réussie selon le cas :
  • NumWorks
    avec
    MicroPython 1.9.4
  • Casio Graph 90+E
    avec
    MicroPython 1.9.4
  • HP Prime
    avec l'écriture
    Python
    de
    Xcas
  • le module externe
    TI-Python
    pour
    TI-83 Premium CE
    avec
    CircuitPython
    (dérivé de MicroPython)
À côté de cela nous avons aussi plusieurs implémentations communautaires, qui à la différence ne fonctionneront pas en mode examen en 2020 :

Ces diverses implémentations ne sont pas équivalentes et diffèrent dans l'éventail de modules qu'elles proposent.

Aussi comme nous l'avons déjà vu, ces implémentations diffèrent également par le contenu proposé dans chaque module.
Nous avons en effet déjà comparé les modules , , et .

Voici un petit récapitulatif des modules disponibles sur chaque implémentation avec le nombre d'entrées offertes à chaque fois :
NumWorks
Casio
Graph 90+E
module externe
TI-Python
pour
TI-83 Premium CE
builtins218188175204190
array???
collections?
cmath???
gc???
kandinsky?
math4141254128
random8888
sys???
time34
Modules
6
6
3
7
8
Éléments
259+
240+
208
253+
230+


D'où à date le classement suivant :
  1. avec
    6
    modules et plus de
    259
    entrées
  2. avec
    7
    modules et plus de
    253
    entrées
  3. NumWorks
    avec
    6
    modules et plus de
    240
    entrées
  4. module externe
    TI-Python
    pour
    TI-83 Premium CE
    avec
    8
    modules et plus de
    230
    entrées
  5. Casio Graph 90+E
    avec
    3
    modules et
    208
    entrées

Un classement bien évidemment non final, puisque basé sur la comparaison d'une partie des modules.

Aujourd'hui poursuivons avec la comparaison du module
cmath
pour les nombres complexes, disponible uniquement sur les implémentations
Casio Graph 35/75+E
,
NumWorks
et
TI-Nspire
, à l'aide du script suivant :
Code: Select all
#platforms:
#0: MicroPython / TI-Nspire
#1: MicroPython / NumWorks
#2: MicroPython / G90+E
#3: MicroPython / G35+E/USB / G75/85/95
#4: CircuitPython / TI-Python / 83PCE
#5: Xcas / HP Prime
#6: KhiCAS / Graph 90+E
def getplatform():
  id=-1
  try:
    import sys
    try:
      if sys.platform=='nspire':id=0
      if sys.platform=='TI-Python Adapter':id=4
    except:id=3
  except:
    try:
      import kandinsky
      id=1
    except:
      try:
        if chr(256)==chr(0):id=5+(not ("HP" in version()))
      except:
        id=2
  return id
 
platform=getplatform()
#lines shown on screen
plines=[29,12,  7, 9,11,0,0]
#max chars per line
#(error or CR if exceeded)
pcols =[53,99,509,32,32,0,0]

nlines=plines[platform]
ncols=pcols[platform]
curline=0

def mprint(*ls):
  global curline
  st=""
  for s in ls:
    if not(isinstance(s,str)):
      s=str(s)
    st=st+s
  stlines=1+int(len(st)/ncols)
  if curline+stlines>=nlines:
    input("Input to continue:")
    curline=0
  print(st)
  curline+=stlines

def sstr(obj):
  try:
    s=obj.__name__
  except:
    s=str(obj)
    a=s.find("'")
    b=s.rfind("'")
    if a>=0 and b!=a:
      s=s[a+1:b]
  return s

def isExplorable(obj):
  s=str(obj)
  return s.startswith("<module '") or s.startswith("<class '")

def explmod(pitm,pitmsl=[],reset=True):
  global curline
  if(reset):
    curline=0
    pitmsl=[sstr(pitm)]
  hd="."*(len(pitmsl)-1)
  spath=".".join(pitmsl)
  c=0
  for itms in sorted(dir(pitm)):
    c=c+1
    try:
      itm=eval(spath+"."+itms)
      mprint(hd+itms+"="+str(itm))
      if isExplorable(itm):
        pitmsl2=pitmsl.copy()
        pitmsl2.append(itms)
        c=c+explmod(itm,pitmsl2,False)
    except:
      mprint(hd+itms)
  if c>0:
    mprint(hd+"Total: "+str(c)+" item(s)")
  return c

Et bien ici pas de perdante
(sauf les absentes)
, contrairement au module
math
pour le module
cmath
les
Casio Graph 35/75+E
,
NumWorks
et
TI-Nspire
exposent toutes les mêmes
12
éléments :
>>> from explmod import *
>>> import cmath
>>> explmod(cmath)
__name__=cmath
cos=<function>
e=2.718281828459045
exp=<function>
log=<function>
log10=<function>
phase=<function>
pi=3.141592653589793
polar=<function>
rect=<function>
sin=<function>
sqrt=<function>

D'où mise à jour de notre petit récapitulatif :
NumWorks
Casio
Graph 90+E
module externe
TI-Python
pour
TI-83 Premium CE
builtins218188175204190
array???
collections?
cmath121212
gc???
kandinsky?
math4141254128
random8888
sys???
time34
Modules
6
6
3
7
8
Éléments
271+
252+
208
265+
230+


D'où à le classement qui pour le moment ne change pas :
  1. avec
    6
    modules et plus de
    271
    entrées
  2. avec
    7
    modules et plus de
    265
    entrées
  3. NumWorks
    avec
    6
    modules et plus de
    252
    entrées
  4. module externe
    TI-Python
    pour
    TI-83 Premium CE
    avec
    8
    modules et plus de
    230
    entrées
  5. Casio Graph 90+E
    avec
    3
    modules et
    208
    entrées

A bientôt... ;)

Campagne de dons
Pour nous aider à financer nos déplacements sur les salons/congrès qui vous donnent du contenu exclusif

Vous aurez droit aux avantages VIP et des goodies !
30%
-
Search
-
Featured topics
Avantages VIP et goodies pour les donateurs !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
483 utilisateurs:
>427 invités
>50 membres
>6 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)