π
<-
[^]

News 2019
June (20)
May (31)
April (25)
March (39)
January (37)

News 2018
October (13)
August (32)
July (23)
June (64)
May (63)
April (45)
March (43)
January (45)

News 2017
October (26)
August (39)
July (52)
June (88)
May (51)
April (43)
March (37)
January (33)

News 2016
October (25)
August (42)
July (34)
June (109)
May (55)
April (34)
March (37)
January (24)

News 2015
October (22)
August (56)
July (22)
June (94)
May (56)
April (32)
March (40)
January (21)

News 2014
October (26)
August (18)
July (23)
June (101)
May (57)
April (59)
March (54)
January (31)

News 2013
October (67)
August (50)
July (43)
June (193)
May (93)
April (102)
March (45)
January (50)

News 2012
October (64)
August (63)
July (53)
June (132)
May (88)
April (73)
March (57)
January (58)

News 2011
October (56)
August (31)
July (27)
June (71)
May (61)
April (32)
March (36)
January (24)

News 2010
October (11)
August (8)
July (14)
June (10)
May (3)
April (3)
March (1)

News 2009
August (3)
July (1)
June (2)
May (1)
April (2)
March (1)

Non Madame, épisode 5

New postby critor » 03 Jul 2015, 21:46

"Rien n'interdit de stocker des formules dans la mémoire permanente d'une calculatrice le jour des épreuves"
. Ainsi parlait Michel RICHARD, Chef de Produits grand public chez Texas Instruments France, dans le magazine
l'Ordinateur de poche
n°19 de décembre 1983 en pages 13 et 14. Selon nous, aucun texte ultérieur jusqu'à ce jour n'est venu modifier cette situation.

Et pourtant pour cette session 2015, même si ils restent des cas isolés minoritaires à ce jour, il y a eu par rapport à 2014 une inquiétante "explosion" des centres d'examens du BAC se permettant de :
  • demander aux candidats ce qu'ils ont dans leur calculatrice
  • leur demander d'arrêter de regarder leur calculatrice
  • fouiller leur calculatrice
  • confisquer leur calculatrice
  • remplir des procès verbaux de suspicion de fraude
Même si une grande partie des incidents qui nous ont été rapportés concernent des calculatrices haut de gamme couleur assez voyantes comme la TI-Nspire CX CAS, personne ne semble être véritablement à l'abri, l'une des victimes au moins étant équipée d'une simple TI-83 Plus. :o

Une partie de la communauté éducative râlait auprès de sa hiérarchie depuis des années contre la possibilité d'utiliser les mémoires des calculatrices comme "anti-sèches". En réponse, l'Institution a sorti cette année un texte imposant l'utilisation d'un mode examen à compter de la session 2018, mode examen qui selon nous ne résout rien et amène de nouveaux problèmes possiblement plus embêtants - mais ce n'est pas le sujet aujourd'hui.
Galvanisés par ce texte, plusieurs de ces personnes semblent avoir décidé de ne rien laisser passer cette année, afin de forcer l'Institution à se prononcer, espérant ainsi créer une interdiction globale de tout contenu sur les calculatrices dès la session 2016, sans avoir donc à attendre la session 2018.



On aurait pu espérer de l'Administration un abandon des poursuites mais visiblement non, plusieurs candidats ayant reçu une lettre recommandée sur le modèle ci-contre, annonçant une décision de la commission disciplinaire du Baccalauréat en septembre prochain. Des vacances d'été gâchées en perspective... :mj:

Notons donc le motif :
"usage d'une calculatrice contenant des éléments de cours non autorisés en mémoire"
.
En l'absence de texte réglementaire traitant du contenu des calculatrices, l'administration s'engage sur une voie périlleuse. En effet, qu'est-ce que des éléments de cours non autorisés ? Les applications de tableau périodique des éléments ou de formulaire de coniques chargées d'origine sur les TI-82/83/84 n'en seraient-elles pas elles aussi ? :#roll#:


Sur quels textes récents se basent donc certains centres d'examens pour expliquer leur changement de comportement cette année ? Certains ont accepté de nous répondre :
  • D'une part, nous avons la nouvelle réglementation calculatrices applicable à compter de la session 2018. Même si les mesures qu'elle définit ne sont pas encore en vigueur, ces mesures sont introduites pour lutter contre la possibilité d'utiliser les mémoires des calculatrices comme "anti-sèches". De l'avis des personnels concernés, ce texte redéfinit donc depuis le 2 avril 2015 dernier cette pratique comme frauduleuse.
  • D'autre part, nous avons les consignes de surveillance interdisant tout
    "appareil non autorisé permettant la consultation d'informations"
    .
    Certes, dans un article précédent nous décortiquions la formulation de cette phrase, et en déduisions qu'elle n'interdisait absolument pas la consultation d'informations sur calculatrice, aux épreuves où celle-ci était autorisée.
    En effet, la phrase interdit d'une part les appareils permettant la consultation d'informations, pas la consultation d'informations en elle-même. Toute calculatrice programmable est un appareil permettant la consultation d'information, mais leur autorisation mentionnée en page de garde du sujet est prioritaire sur la consigne générale les interdisant.

    Il semble en fait que certains centres d'examens aient une interprétation différente de cette phrase, car ayant une définition plus large du mot
    'appareil'
    , pouvant être selon eux non seulement un matériel mais également un logiciel. Dans cette interprétation, tout logiciel/application/programme permettant la consultation d'informations sur une calculatrice graphique est donc également interdit.



La bonne nouvelle, c'est que par la force des choses l'Institution va bientôt devoir se prononcer sur ces cas et donc interpréter et ainsi clarifier ses textes, nous donnant tort ou raison. Les candidats de la session 2016 sauront donc enfin tous à quoi s'en tenir, indépendamment de leur centre d'examens, et seront ainsi à nouveau tous à égalité ! :bj:

Nous regrettons toutefois très fortement que cette clarification se fasse dans un contexte inégalitaire, au détriment d'une petite poignée de candidats attrapés pour l'exemple car ayant eu la malchance de composer dans le mauvais centre d'examens avec le mauvais surveillant et/ou d'avoir utilisé une calculatrice trop voyante comme la TI-Nspire CX CAS, et espérons en échange que les sanctions éventuelles sauront rester légères pour cette première année.
Si sanctions il doit y avoir en septembre, un avertissement sera dorénavant affiché sur les pages de nos convertisseurs de documents en ligne et possiblement pages de téléchargements, à destination du public francophone.
Link to topic: Non Madame, épisode 5 (Comments: 20)

Découvre ou redécouvre le prototype HP Xpander

New postby critor » 05 Jul 2015, 13:44

Sommaire

  1. Introduction
  2. Premier coup d’oeil
  3. Le système d'exploitation
  4. Le logiciel Math Xpander
  5. Les activités intégrées
  6. Le matériel
  7. Conclusion



1) Introduction
Go to top
542354205419Ci-contre derrière ce superbe couvercle d'un bleu-vert translucide, se cache le HP Xpander, un prototype de calculatrice Hewlett Packard tactile datant de 2000-2001 comme indiqué au dos avec la référence
F1903A
, et que nous avons le plaisir d'avoir aujourd'hui entre nos mains pour vous :
NON-COMMERCIAL
PROTOTYPE


Les trois constructeurs historiques étaient en effet en compétition à l'époque autour de la sortie d'une calculatrice tactile, avec :
  • chez Hewlett-Packard :
    • le HP Xpander
  • chez Texas Instruments :
    185218233771
  • chez Casio :
    • la Casio Classpad 300
Finalement, seul Casio alla jusqu'au bout de la démarche et sortit la première calculatrice graphique tactile, la Classpad 300, pour la rentrée 2003, qui sera suivie des Classpad 330, Classpad 330+ et fx-CP400, avec le succès commercial que l'on ne connaît pas.

Le HP Xpander aurait-il pu changer l'histoire des calculatrices Hewlett Packard, aujourd'hui presque invisibles en France ? Découvrons-le ensemble ! ;)



2) Premier coup d'oeil
Go to top
542554245421Le HP Xpander dispose visiblement d'une connectivité assez riche, pouvant ainsi encore être qualifié d'
ordinateur de poche
au même titre que la HP-48GX, appareils des années 80 dont descendent les calculatrices graphiques que nous connaissons aujourd'hui :
  • sur le bas :
    • un connecteur "DC IN 4V" d'alimentation 4V, sous 0.5A et avec la borne positive au centre comme indiqué au dos
    • un connecteur "COM" de communication série au format Jack 3.5
    • un mystérieux connecteur plat propriétaire avec plein de broches, peut-être un connecteur Dock pour une station d'accueil
    5422
  • sur le côté :
    • un lecteur de cartes
En 2000-2001 et contrairement à la concurrence, Hewlett Packard n'avait donc pas encore tourné le dos à l'héritage de connectivité et d'évolutivité des ordinateurs de poche, chose qui hélas a été faite depuis.

5439Le boîtier du HP Xpander dispose d'un logement dédié au stylet tactile.

543754385439Mais au dos, sous le couvercle des piles nous attendent de belles surprises :
  • bien que le boîtier annonce deux piles LR06/AA/UM-3 tout-à-fait normales, ce n'est pas ce qui est installé. Ce sont effet des piles Toshiba de 2 Volts au lieu de 1.5 Volts, ayant de plus la particularité d'avoir des bornes positive et négative de formes identiques. C'est d'ailleurs visiblement ce qui est attendu vu que les contacts d'alimentation de la calculatrice sont eux aussi de même forme. :o
    D'ailleurs, ces piles ne seraient pas remplaçables par l'utilisateur selon ce qu'il y a d'écrit, mais ce n'est sûrement pas ce qui va nous arrêter : ;)
    CAUTION

    Batteries are not
    user replaceable.
    Danger of explosion
    if incorrect batteries
    are fitted.
  • un emplacement pour une pile bouton manquante, mais visiblement sans aucun contact d'alimentation :o
    donc, en rajouter une ne servirait strictement à rien
    :P
5479Mais cessons de vous faire languir, il est grand temps d'allumer la bête... ce qui ne marche pas ! :#roll#:
En effet les batteries rechargeables Toshiba ont coulé et semblent avoir fait leur temps. :'(

547854775476Interessons-nous donc de plus près à l'adaptateur d'alimentation, prévu pour être branché sur le secteur nord-américain.
Bingo, c'est une alimentation universelle, acceptant n'importe quelle tension entre 100 et 240V ! :bj:
Un simple adaptateur de prise suffira donc.



3) Le système d'exploitation
Go to top
548354825481Avant d'être invité à calibrer l'écran tactile, nous nous voyons accueillis par l'écran du
Boot Loader
affichant un logo en niveaux de gris et qui nous indique deux phases successives :
  • Verifying System
    image integrity
  • Launching System
5484Enfin, nous arrivons à l'écran d'accueil du HP Xpander qui nous offre le choix avec une belle écriture cursive entre :
  • Math Xpander
  • e-Lessons
  • My Work
54865485Trois boutons tactiles sont également présents en permanence en bas de l'écran. En plus du clavier physique assez limiète, le bouton de droite permet de faire appel à deux claviers virtuels :
  • le Standard Keyboard au standard Qwerty
  • et le Math Keyboard

55035501Via le bouton tactile du milieu en bas d'écran, nous accédons à une grille d'icônes nous rappelant étrangement les versions Windows 3.x, versions sorties à partir de 1990 et ayant précédé Windows 95.
Et effectivement, le prototype HP Xpander tourne bien sous Windows, plus précisément Windows CE version 3.0 build 126, un système d'exploitation pour appareils mobiles sorti justement en 2000.
Un choix donc à l'opposé de Texas Instruments, qui avait choisi Linux pour Toto.
Nous y apprenons également quelques informations sur le matériel :
  • processeur Hitachi SH3, comme dans la première génération de calculatrices Casio Graph USB
  • 7894Ko de RAM utilisables, que l'on peut supposer issus d'une puce de 8Mo de RAM
5502L'application 'About' nous apprend que nous somme sur le système HP Xpander 2.0.

55055504Nous arrivons même à visualiser le système de fichiers, révélant la présence des dossiers usuels de Windows, qui ne demanderaient qu'à être dumpés. ;)



5431
4) Le logiciel Math Xpander
Go to top
Enfin le bouton tactile en bas à gauche nous ramène à l'écran d'accueil. Choisissons donc d'y découvrir le logiciel Math Xpander.
Nous arrivons sur un historique de calculs, où quelques manipulations nous permettent de constater que nous disposerions d'un moteur de calcul formel mais pas d'un moteur de calcul exact.
Toutefois, le moteur de calcul formel nous semble extrêmement basique, car n'arrivant pas même pas à simplifier des formes simples comme
$mathjax$2\times x\times 3$mathjax$
. A moins qu'il ne faille lui demander manuellement, ce que nous n'avons pas trouvé.

Depuis cet historique, il est possible d'accéder à différents sous-modules :
5495549354895487
  • un logiciel de géométrie dynamique
  • un éditeur d'annotations sans formatage
  • une feuille de calculs / tableur
  • un grapheur
  • un solveur numérique d'équations
    (que nous n'arrivons d'ailleurs pas à utiliser correctement)
Le grapheur permet notamment de reconnaître des courbes tracées au stylet tactile, une fonctionnalité que HP vient juste 15 ans après, d'introduire pour la première fois sur une calculatrice commercialisée, la HP-Prime.
Il permet de réaliser aussi des tableaux de valeurs, et de construire des objets géométriques en plus des fonctions dans le repère.

55005496Mais ce qu'il y a d'exceptionnel avec ce logiciel de Math Xpander, c'est son intégration. En effet, toute utilisation d'un des sous-modules ci-dessus génère l'ajout d'une miniature sur l'historique de calculs. Il suffit d'un simple clic sur cette miniature pour relancer le sous-module dans l'état exact où on l'avait laissé ! :bj:



550855075506
5) Les activités intégrées
Go to top
Choisissons maintenant d'explorer les
e-Lessons
, que l'on pourrait traduire par
"cours électroniques"
. Il s'agit en fait d'activités préchargées au format .lnk :
55105512550955175520
  • Composition of Functions
    : une décomposition visuelle des composées de fonctions à l'aide de robinets
  • Graph-Based Motion
  • Jeopardy Order of Operations
  • Periodic Table
  • Rectangle Mesaurements I et II
    : étude de la dépendence entre différentes mesures du rectangle



5516551555145513Notons le caractère très complet de l'application tableau périodique des éléments, permettant même de tracer des diagrammes à partir de couples de différentes propriétés des éléments, mettant ainsi par exemple en évidence le caractère périodique des propriétés chimiques et donnant ainsi tout son sens au tableau ! :bj:
Une application qui était donc le digne successeure de celle disponible sur carte d'extension pour la HP-48SX de 1990 puis directement incluse dans les HP-48GX de 1993. ;)


Au final, le format .lnk semble très riche, permettant d'intégrer et interfacer nombre d'objets dynamiques, donnant ainsi vie à de véritables documents mathématiques et scientifiques. :bj:



54415440
6) Le matériel
Go to top
Il est maintenant grand temps de découvrir ce que ce prototype renferme dans ses entrailles. Nous y trouvons une carte mère
"HP F1903-80400 Rev. A9"
et y notons :
  • un buzzer piezzo électrique - donc ce prototype est capable de jouer du son ! :bj:
  • une puce RAM Samsung KM416V4004CS-L5 de 8Mo comme prévu estampillée U1
  • la puce processeur Hitachi SuperH attendue, ici une SH-3 HD6417707R F60A prévue pour tourner à 60MHz sous 3.3V au format FP-208
    (4x52=208 broches)
    estampillée U12
  • une puce Flash-ROM Intel E28F128J3A-150 de 16Mo estampillée U2
  • que l'emplacement pour pile bouton est effectivement dépourvu de tout contact et donc inopérant en l'état
  • que le connecteur inférieur inconnu est estampillé J7 et utilise 15 broches, soit beaucoup trop pour un simple connecteur dock de recharge
  • 370937113780un connecteur de cartes d'extension estampillé CN1 avec 2x25=50 broches, ressemblant donc énormément aux connecteurs CompactFlash déjà trouvés sur Toto et dans les hubs TI-Navigator type II
5442Nous confirmons aisément que ce dernier connecteur est bien au format CompactFlash en y branchant sans difficulté la carte WiFi CompactFlash Texas Instruments prévue pour les deux appareils précédemment cités. Malheureusement, cela ne déclenche apparemment aucune réaction de la part de Windows CE 3.0, ce dernier continuant de ne lister aucune carte d'extension, nous empêchant ainsi pour le moment d'aller plus loin dans la sauvegarde de ce prototype. Mais sans doute ne faut-il pas trop espérer niveau Plug'n Play de la part de ce système d'exploitation.


7) Conclusion
Go to top
Au final, le prototype HP Xpander de 2000 tirait parti de l'écran tactile bien avant la Casio Classpad 300 de 2003, et nous apparaît comme pédagogiquement révolutionnaire, permettant un véritable travail scientifique avec la réalisation de tâches complexes en intégrant différents modules et applications au sein d'un même document.
Le prototype HP Xpander posait ainsi dès 2000 les bases de ce que seront Spot, Fido et Toto lors de leur présentation au salon international T3 de 2002 à Calgary au Canada, puis les TI-Nspire à partir de 2006.

Nous trouvons très dommage que ce travail d'intégration alors révolutionnaire n'ait pas du tout été repris depuis pour la nouvelle calculatrice HP-Prime.

Après avoir cessé d'innover à partir de 1993 suite à la HP-48GX et s'être fait durablement dépassé par Texas Instruments avec la TI-92 dès 1995, en 2000 Hewlett Packard avait clairement les moyens de revenir à la première place, pouvant compter alors sur une fanbase francophone pas encore délitée et attendant fidèlement depuis 5 ans une réponse à la TI-92.

Il aurait certes fallu améliorer l'écran du HP Xpander dont la qualité est pourrie pour l'époque, tellement qu'il est difficile d'en obtenir des photos correctes.
Il aurait également fallu améliorer le processeur, car devoir attendre jusqu'à 5 secondes après un clic dans le cas où ce dernier déclenche une ouverture ou fermeture de fenêtre est éprouvant, et sans doute bien davantage en situation d'examen.

Certes, même avec ça, au vu de ce qu'ont donné la Casio Classpad 300 et ses successeures, nous nous garderons bien d'affirmer que la HP Xpander aurait pu être un succès commercial de référence pour le haut de gamme comme la TI-Nspire.

Mais il y avait au moins de quoi sauver l'image de l'entreprise, et peut-être par conséquent relancer l'achat des calculatrices HP d'entrée et milieu de gamme.

Hélas, ce ne fut pas le choix effectué par l'entreprise, qui suite à l'abandon du HP Xpander se contenta de se tourner vers le recyclage des matériel et logiciel déjà dépassés de la HP-48GX avec les nouvelles HP-49G puis HP-50G, non sans oublier hélas de suivre la mode de la concurrence et d'abandonner avec ces nouveaux modèles les formidables possibilités de connectivité et d'évolutivité qui ont fait la réputation extraordinaire de la HP-48GX, faisant de ce modèle le dernier véritable ordinateur de poche de la marque. :'(



Crédits images
:
http://www.evilmadscientist.com/2011/the-hp-xpander/ pour les captures d'écran, car je n'arrive pas à utiliser correctement le HP Xpander Connectivity Kit, le prototype ne répondant visiblement pas aux requêtes transmises par mon adaptateur USB/TTL.
Le logiciel nous révèle toutefois la présence d'un "upgrade mode"... A suivre...
;)
Link to topic: Découvre ou redécouvre le prototype HP Xpander (Comments: 12)

Résultats DNB & BAC, 1ère & Terminale, en France & Etranger

New postby critor » 06 Jul 2015, 17:11

Que tu aies passé le BAC ou le DNB...
Que tu aies été en Première ou en Terminale...
Que tu aies passé en France, dans un DOM, dans un TOM, ou même dans un centre d'examen français à l'étranger...

Admission, mention, et même notes...

Un Lien pour tous
Un Lien pour tout
Un Lien pour tout trouver
Un Lien pour tout demander
Un Lien pour tout consulter
Et dans les ténèbres les fêter ou pleurer


Image




Dates indicatives de publication
:

  • BAC 1er groupe Métropole :
    mardi 7 juillet de 9h à 15h selon les Académies
  • BAC 2ème groupe Métropole :
    du mercredi 8 juillet au vendredi 10 juillet après les épreuves, selon les Académies soit chaque jour, soit uniquement le dernier jour
  • Notes des épreuves anticipées du BAC Métropole
    (Première)
    :
    du lundi 6 juillet au vendredi 10 juillet selon les Académies
  • DNB Métropole :
    du lundi 6 juillet au vendredi 10 juillet selon les Académies
  • DOM, TOM et Centres Etrangers :
    très variable, et pour certains déjà en ligne

Le nouveau logiciel Classpad demande de payer un abonnement

New postby critor » 09 Jul 2015, 13:58

Les constructeurs de calculatrices ont parfois tenté de faire payer à leurs utilisateurs diverses choses à ce jour gratuites.

On peut citer Texas Instruments avec :
  • dans le début des années 2000, les applications Texas Instruments qui étaient payantes - applications aujourd'hui préchargées sur les calculatrices TI-82+/83+/84, comme le tableau périodique des éléments ou le tableur
    'CellSheet'
    .
    Il n'était pas possible d'installer ces applications que tu connais aujourd'hui sans avoir au préalable payé et installé la licence alors téléchargée sur la calculatrice.
  • Les premières TI-Nspire, les TI-Nspire ClickPad
    (2007-2010)
    contrairement à aujourd'hui ne venaient pas avec un numéro de licence pour le logiciel TI-Nspire, ce qui supprimait toute une dimension à l'expérience TI-Nspire.

Mais ce n'est rien à coté de Casio qui n'est absolument pas en reste dans ce genre de pratiques mercantiles :
  • Sous le prétexte de nouvelles fonctionnalités majeures, lors de la sortie du 2ème modèle Casio Classpad, la Classpad 330 qui venait préchargée avec un OS
    (Operating System - Système d'Exploitation)
    3.00, Casio a décidé de faire payer à ses utilisateurs de l'ancien modèle Classpad 300 la mise à jour en version 3.00. :mj:
    Et c'est hélas toujours valable aujourd'hui : il n'est pas possible de mettre à jour directement une calculatrice Classpad 300 muni d'un OS en version 1.xx ou 2.xx vers une version 3.xx, sans effectuer d'abord la mise à jour vers la version 3.00. Et le logiciel d'installation de la version 3.00 ne manquera pas de vous réclamer un code d'installation que vous n'obtiendrez qu'en payant.
  • Casio fait également payer ses logiciels de conversion d'images pour ses modèles couleur fx-CG10/20 et fx-CP400. :mj:
    Une fonctionnalité pourtant réclamée à corps et à cris par sa communauté d'utilisateurs pendant des années, et heureusement enfin disponible aujourd'hui pour ces modèles via notre convertisseur en ligne mViewer GX Creator.

Aujourd'hui Casio récidive, encore une fois autour de la gamme Classpad.
Il était possible de disposer sur son ordinateur de la calculatrice fx-CP400 grâce au logiciel Classpad Manager.
Ce logiciel était téléchargeable dans une version d'évaluation de 90 jours.
Pour en bénéficier au-delà de cette période d'essai, il vous suffisait d'acheter une licence, valable à vie une fois installée.
Notons qu'il n'était pas possible d'installer la licence à partir de son logiciel d'évaluation. Il fallait télécharger le logiciel complet, qui lors de son installation vous demandait directement le numéro de licence pour continuer.


Et bien c'est fini. Casio sort ce mois-ci une nouvelle édition de son logiciel, le Classpad Manager Subscription.
Contrairement à l'édition précédente, c'est désormais un unique logiciel incluant la période d'essai de 90 jours et qui peut être converti en une version complète à tout moment ! :bj:

Mais hélas, ce n'est pas la seule nouveauté...
Comme son nom l'indique, le logiciel est désormais soumis à une sorte d'abonnement - vous payez dorénavant pour des licences temporaires, que vous devrez renouveler à intervalles réguliers.

Certes, vous pourriez choisir de rester sur l'ancienne édition des logiciels Classpad Manager, avec votre licence permanente.
Sauf que Casio semble faire ce qu'il faut pour vous inciter à passer à la nouvelle formule. En effet, le Classpad Manager n'est apparemment plus mis à jour, la dernière version téléchargeable incluant l'ancien OS fx-CP400 2.00.2000. Seule l'installation du nouveau logiciel Classpad Manager Subscription vous permettra de disposer du dernier OS 2.00.3000. Une différence certes mineure aujourd'hui, mais qui risque de ne pas le rester suite aux prochaines mises à jour de l'OS fx-CP400. :mj:

Rajoutons de plus que l'installation du Classpad Manager Subscription désinstalle l'ancienne édition Classpad Manager, effaçant ainsi votre licence et vous retirant par là-même la possibilité d'utiliser de façon permanente la fx-CP400 virtuelle en version 2.00.2000.
Même si il suffit apparemment de garder une copie du dossier d'installation, ou de réinstaller l'ancienne édition et d'y resaisir le numéro de licence, nous notons que tout semble être fait pour donner l'impression à l'utilisateur qu'il n'a pas d'autre choix pour le jour où le paiement lui sera réclamé.
:mj:

Et donc que se passe-t-il si vous aviez déjà une licence perpétuelle pour l'ancienne édition Classpad Manager ?
Vous aurez la possibilité de convertir gratuitement en ligne votre numéro de licence pour la nouvelle édition Classpad Manager Subscription.
Mais cette nouvelle licence ne sera plus perpétuelle et expirera le 31 décembre 2018, date à laquelle vous devrez donc commencer à payer à nouveau pour le renouvellement temporaire régulier de votre licence alors que vous pensiez avoir fait un investissement une fois pour toutes. :mj:
Pour un élève/étudiant qui dans 4 ans fera peut-être totalement autre chose, cela n'aura possiblement aucun effet. Pour un enseignant c'est plus embêtant, et potentiellement assez désagréable si il venait juste d'acheter une licence qu'il supposait perpétuelle pour la rentrée prochaine... :'(


Les licences perpétuelles jusqu'à présent proposées avaient des prix frisant avec les 100€ qui pouvaient apparaître comme chers et donc dissuasifs pour les élèves/étudiants.
Nous n'avons pas les nouveaux tarifs, mais en constatant qu'à compter de ce jour les licences perpétuelles Classpad Manager peuvent être converties en 3 ans et demi d'utilisation du Classpad Manager Subscription, on peut tabler sur 30€ par an.

Sous des apparences de baisse des prix permettant certes une accessibilité au plus grand nombre, ce changement de politique commerciale majeur est en réalité une hausse significative des prix puisque les licences perpétuelles ne sont plus proposées. :mj:
Sous l'hypothèse ci-dessus, au lieu de 100€ c'est 150€ que devra débourser un étudiant pour 5 ans d'études, ou 300€ pour un enseignant sur 10 ans. Un changement donc néfaste pour les inconditionnels/fans/professionnels qui sont certes une minorité, mais qui étaient paradoxalement les personnes les plus amènes à promouvoir/recommander le modèle Classpad. :mj:


Téléchargements
:

Examens 2020 : la liste des calculatrices conformes!

New postby critor » 11 Jul 2015, 14:15

Tu passes ton examen à partir de 2018 2019 2020 ?
Attention, car la nouvelle réglementation applicable n'autorise plus que les calculatrices graphiques munies d'un mode examen à diode.

Tu ne dois donc surtout pas te tromper dans ton achat.
Surtout que nombre de boutiques en ligne et magasins continuent de mettre en avant leur stock d'anciens modèles non conformes et bientôt définitivement invendables, par crainte sans doute de ne pas arriver à s'en débarrasser à temps... :mj:

Nous regrettons cette pratique, et allons donc te donner dans cet article toutes les informations afin de ne pas être le dindon de la farce. ;)

Voici la liste complète et illustrée des seuls modèles conformes à ce jour, tous constructeurs confondus.
Attention, les noms de modèles doivent être absolument identiques à la lettre près à ce qui est listé ci-dessous - toute approximation ne pourra conduire qu'à des erreurs...
:#non#:

Trop de choix ? Suivez notre guide exclusif QCC (Quelle Clignotrice Choisir) !


Calculatrices graphiques monochromes :

84875019518168325599
Autres calculatrices graphiques monochromes :
(production arrêtée)

4954
  • Casio Graph 75+E
  • TI-Nspire

    (modèle non-CAS bleu et uniquement avec le clavier Nspire, pas avec le clavier 84+)
  • TI-Nspire TouchPad

    (uniquement avec le clavier Nspire, pas avec le clavier 84+)

Calculatrices graphiques couleur :

826455705462

Calculatrices graphiques & formelles monochromes :

  • TI-Nspire CAS TouchPad

    (production arrêtée)

Calculatrices graphiques & formelles couleur :

58417184


Remarque :

Certains modèles non conformes ne valant plus rien en France peuvent être mis en conformité à moindre frais par les bricoleurs.
Ils disposent bien d'un circuit électronique pour diode examen, mais dont un ou plusieurs composants
(dont la diode)
sont manquants. Il suffit alors de rajouter tout ou partie des composants manquants. :)
59085838

  • [1 résistance + 1 diode]

  • [1 transistor + 2 résistances + 1 diode]

    (modèle ClickPad - production arrêtée)
  • TI-84 Plus CE
  • Casio fx-7400GII
    avec carte mère
    CY801
  • Casio fx-9750GII
    avec carte mère
    CY801
  • Casio fx-9860GII
    avec carte mère
    CY802

[Rentrée 2018] Achetez la TI-83 Premium CE au meilleur prix

New postby Adriweb » 11 Jul 2015, 20:19

Voici une liste des meilleurs endroits pour
acheter la TI-83 Premium CE au plus bas prix
:bj:
(Si vous souhaitez acheter une TI-Nspire CX CAS, les meilleurs prix sont par ici - une Casio Graph 90+E par ici - et une HP Prime par là)


Pour rappel, la TI-83 Premium CE est un des modèles autorisés aux examens français à partir de 2018.
Par ailleurs, n'hésitez pas à lire notre test en profondeur de cette machine.

Offre spéciale TI-Planet !

  • Jarrety à
    79,79 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus -
    offre spéciale avec chargeur inclus gratuitement
    )


Le Top

  • Amazon à
    75,99 €
    (édition spéciale
    bleue
    disponible)
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus -
    livraison internationale possible
    )
    .
  • CDiscount à
    75,99 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • Bureau-Vallée à
    75,99 €
    (Achat
    en magasin
    )

Les autres :

  • Fnac à
    76,99 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • Darty à
    76,99 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • Top-Office à
    76,99 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port compris)
  • MisterGoodDeal à
    76,99 €
    (Achat
    en ligne
    ; livraison gratuite en point relai)
  • Cultura à
    78,99 €
    (Retrait
    en magasin
    - Si
    en ligne
    , frais de port variables (< 8€))
  • RentreeDiscount à
    79,74 €
    (Achat
    en magasin
    )
  • Boulanger à
    79,99 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • TSP à
    80,00 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • Auchan à
    81,99 €
    en magasin
    (+5€ livraison point relai et +7€ livraison à domicile)
  • Majuscule à
    82,50 €
    (Achat
    en magasin
    , via "liste" en ligne)
  • Rakuten/PriceMinister à
    83,99 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • Office Depot à
    84,90 €
    (Achat
    en ligne
    - frais de port inclus)
  • LDLC à
    89,95 €
    (Achat
    en ligne
    )


Et si vous voyez une bonne occasion, n'hésitez pas à la signaler en réponse :)

Par ailleurs, n'oubliez pas qu'il est possible que votre lycée ait passé un accord avec un revendeur, et qu'un prix groupé est peut-être disponible - auquel cas la calculatrice peut être obtenue pour 70 euros environ :)

(Dernière mise-à-jour: 15 Septembre 2018)

La Vectrex émulée sur ta TI-Nspire

New postby critor » 12 Jul 2015, 15:00

En 1982 sortait la Vectrex. Cette console de jeux vidéo 8-bits atypique se démarquait de ses concurrentes de l'époque, avec :
  • un écran cathodique intégré
    - plus besoin donc de monopoliser la seule télévision de la famille !
    :bj:
  • un fonctionnement vectoriel, permettant des jeux avec une bien meilleure définition que les consoles concurrentes fonctionnant par pixels, et avec relativement peu de pixels à l'époque :bj:

L'écran était toutefois monochrome. Mais chaque jeu venait en fait avec un filtre colorisé qu'il suffisait de superposer à l'écran pour lui donner une toute nouvelle dimension, avec des zones de couleur et des éléments statiques de décor. :bj:

5521Aujourd'hui, la Vectrex peut enfin revivre sur notre TI-Nspire CX, grâce Gameblabla qui nous a sorti un émulateur. :bj:

Malheureusement, contrairement à d'autres émulateurs Vectrex disponibles, celui-ci ne gère pas les images de filtres, ce qui aurait pourtant été parfaitement possible grâce à l'écran couleur de la calculatrice. :'(

55235522Mais en pratique, il te suffira tout simplement de récupérer en plus de la ROM du jeu auquel tu désires jouer, une image de son filtre dédié, de la redimensionner en environ 4,4x5,6cm² et de l'imprimer sur transparent.
Et te voilà désormais prêt à revivre l'expérience Vectrex dans toute sa dimension ! :bj:


Téléchargements
:


Source
:
viewtopic.php?f=20&t=16484&p=186422#p186422
Link to topic: La Vectrex émulée sur ta TI-Nspire (Comments: 1)

-
Search
-
Featured topics
Avantages VIP et goodies pour les donateurs !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...

Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
2207 utilisateurs:
>1976 invités
>226 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)
-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)