π
<-
Chat plein-écran
[^]

chapitre 4


Hiérarchie des fichiers

DownloadTélécharger


LicenceLicense : Non spécifiée / IncluseUnspecified / Included

 TéléchargerDownload

Actions



Vote :

ScreenshotAperçu


Tester en ligne !

Informations

Catégorie :Category: mViewer GX Creator Lua TI-Nspire
Auteur Author: marie ange bayeux
Type : Classeur 3.6
Page(s) : 7
Taille Size: 1.23 Mo MB
Mis en ligne Uploaded: 21/03/2017
Uploadeur Uploader: marie ange bayeux (Profil)
Téléchargements Downloads: 1
Visibilité Visibility: Archive publique
Shortlink : http://ti-pla.net/a876211

Description 

THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-




Une fosse à Capesterre Belle eau


1
THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-




2
THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-




Les différentes photos présentent deux aspects de l’action de facteurs externes sur les
roches :
Question :
Quels sont ces facteurs ?
Erosion et altération.
Les reliefs, les chaines de montagne sont soumis à l’action de facteurs externes, qui tendent à
modifier leur forme et leurs altitudes. Les reliefs ont naturellement tendance à disparaître de
ce fait.
Question :
Est-ce que la dynamique interne de la terre pourrait avoir des conséquences sur la disparition
des reliefs ?
Oui les mouvements tectoniques peuvent participer à l’effondrement des reliefs par les
mouvements de distension.

Chapitre 4 : Disparition des reliefs

Tout relief est un système instable qui tend à disparaître aussitôt qu'il se forme. Différents facteurs
sont en jeu dans la disparition des reliefs.
Problèmes à résoudre :
-Quels sont les indices de la disparition des reliefs ?
-Quels sont les facteurs en jeu dans la disparition des reliefs ?
-Que deviennent les matériaux issus de l’effacement des reliefs ?

ACTIVITES PROBLEMATIQUES-PROGRESSIONS




Programmation
1/ Des chaines de montagnes récentes aux chaînes de montagnes anciennes, des
indices de la disparition des reliefs
Activité 1 : Comment les caractéristiques des chaînes de montagnes évoluent-elles ?
Etude des documents pages 210 et 211. Voir fiche.

Bilan :
Les géologues distinguent des massifs anciens et des chaînes de montagnes récentes. Le Massif armoricain, le
Massif central et les Vosges sont des massifs anciens qui se sont formés à la fin de l'ère primaire, entre —
360 et — 250 millions d'années. Les Pyrénées et les Alpes, en revanche, sont des chaînes de montagnes dont
les reliefs ont commencé à être formés, il y a 30 à 40 millions d'années seulement.
Chaînes anciennes et chaînes récentes se distinguent par une variété de paysages et de
reliefs. En particulier, les plus hauts sommets des massifs anciens dépassent rarement 1000
mètres d'altitude alors que, dans les Alpes, chaîne récente, plusieurs dizaines de sommets
dépassent 4000 mètres. Ces différences d'altitude s'expliquent par la longue érosion
subie par les massifs anciens.

3
THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-




ACTIVITES PROBLEMATIQUES-PROGRESIONS




Programmation
2/ Facteurs en jeu dans la disparition des reliefs
2-1/ Altération et érosion
Activité 2 : Facteurs en jeu dans la disparition des reliefs. Voir fiche.
Bilan :
Les reliefs sont soumis à l’action d’agents d’érosion et d’altération:
Erosion : ensemble des phénomènes externes qui, à la surface du sol ou à faible profondeur,
enlèvent tout ou partie des terrains existants et modifient le relief.
Altération : ensemble des mécanismes physiques et chimiques transformant la roche mère. en
particules, libérant des ions emportés en solution ou formant de nouveaux minéraux.
Tout relief à la surface de la Terre est soumis aux phénomènes d'altération et d'érosion qui
tendent à le démanteler.
Un certain nombre d'agents sont responsables de la désagrégation mécanique des roches et
donc d'une modification du relief. Les principaux agents sont le gel, la glace, les variations de
température et les végétaux. les racines des végétaux, en se développant, agrandissent des
fissures et contribuent à la désagrégation des roches.
Les glaciers et les eaux de ruissellement sont des acteurs efficaces de la disparition des
reliefs. Les glaciers réduisent les roches en débris, favorisant ainsi l'altération des minéraux.
La principale réaction chimique responsable d'une altération est l'hydrolyse, c'est-à-dire la
destruction des minéraux par l'eau. Dans le cas d’une andésite, soumis à l'action de l'eau, on
constate des auréoles d'altération autour des feldspaths. La structure du minéral est
modifiée avec formation de nouveaux minéraux et lessivage de certains ions.
Dans les différents cristaux, les ions ne réagissent pas tous de la même façon au cours du
phénomène d'hydrolyse :
-certains cations (Ca2+, Mg2+...), anions (PO43-, SO42-...) sont solubles
-d'autres cations sont insolubles (Al3+...) et précipitent sous la forme d'hydroxydes (ils sont à
l'origine de gisements métallifères, par exemple de bauxite) ;
Que deviennent les matériaux de la croûte continentale qui ont été démantelés ? voir
commentaire réalisé par le prof doc-pages, 214-215
Les produits issus du démantèlement des reliefs sont des débris solides (sédiments) et des
ions dissous. Ils sont transportés par le réseau hydrographique dans des bassins
sédimentaires continentaux ou océaniques associés à la chaîne de montagnes. Les sédiments s'y
déposent et forment, après consolidation, des roches sédimentaires détritiques. Les ions
dissous y précipitent et forment d'autres types de roches sédimentaires (Roches calcaires).
Ces processus impliqués dans la disparition des reliefs débutent dès la formation de la chaîne.




4
THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-


ACTIVITES PROBLEMATIQUES-PROGRESIONS




Programmation
2-2/ Des processus tectoniques participent à la disparition des reliefs
Activité 3 : En quoi des phénomènes tectoniques participent-ils à la disparition des reliefs ?
Etude des documents pages 218-219
Les chaînes de montagnes se forment par épaississement crustal, suite à la collision
continentale, avec une compression importante des terrains. Une extension est cependant
constatée au cœur de certaines chaînes de montagnes récentes. Ainsi, dans la zone axiale des
Alpes, on observe de très nombreuses failles normales récentes qui traduisent une extension
des terrains.
Des données sismiques et des données géodésiques ont confirmé cette extension est-ouest
dans la partie centrale des Alpes occidentales. Ainsi, Lyon s'éloigne actuellement de Turin
d'environ 0,5 mm par an.
Les géologues expliquent ces observations de la manière suivante :
- vers la fin de la phase active de collision, l'épaississement de la croûte et de la lithosphère
aboutit à un équilibre entre les forces tectoniques et les forces gravitaires (la croûte épaisse
et légère est en équilibre sur le manteau plus dense) ;
-l'érosion perturbe cet équilibre en enlevant de la matière et entraîne un soulèvement par
réajustement isostatique ;
-à la fin du processus de convergence, la compression étant très réduite, un « effondrement »
de la chaîne dans sa région centrale se produit sous l'effet du poids des reliefs.
L'ensemble de ces processus crée des conditions favorables à la réalisation de l'aplanissement
final de la chaine.
Activité 4 : Que deviennent les matériaux issus de l’effacement des reliefs ? Voir fiche.

3/ Le recyclage de la croûte continentale
La lithosphère continentale et les roches qui la constituent peuvent subir des transformations.
Elles peuvent aussi disparaître dans le manteau sous-jacent, dans les zones de subduction.
Les roches de la lithosphère continentale ainsi que les roches sédimentaires issues de leur
altération peuvent être transformées en roches métamorphiques dans les zones de collision.
La lithosphère continentale est donc recyclée dans les zones de subduction et dans les zones
de collision lors de la formation des chaînes de montagnes.
Au cours des cycles successifs de formation et de disparition des chaînes de montagnes (cycles
orogéniques), la lithosphère continentale est transformée par des processus tectoniques,
sédimentaires (érosion des reliefs, dépôt des sédiments, formation des roches sédimentaires),
magmatiques et métamorphiques.
Dans les zones de subduction, seule une petite fraction de la lithosphère continentale disparaît
dans le manteau sous-jacent, tandis que la quasi-totalité de la lithosphère océanique y est
recyclée. Cette différence explique pourquoi seule la lithosphère continentale a pu conserver
les roches les plus anciennes de la Terre.




5
THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-




6
THÈME 1 – B : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Chapitre-4-




7

Archive contentsContenu de l'archive

Actions(s) SizeTaille FileFichier
1.64 Ko KB readme.txt
1.25 Mo MB chapitre_4.tns

Pub / Ads

-
Rechercher
-
Sujets à la une
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-83 Premium CE avec son chargeur pour 79,79€ port inclus !
Offre TI-Planet/Jarrety pour avoir la TI-Nspire CX CAS à seulement 130€ TTC port inclus!
Jailbreake ta TI-Nspire avec Ndless et profite des meilleurs jeux et applications !
Transforme ta TI-Nspire CX en console Game Boy Advance!
1234
-
Donations/Premium
Pour plus de concours, de lots, de tests, nous aider à payer le serveur et les domaines...
PayPal : paiement en ligne sécurisé - secure online payments
Découvrez les avantages d'un compte donateur !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partenaires et pub
Notre partenaire Jarrety 
-
Stats.
236 utilisateurs:
>214 invités
>15 membres
>7 robots
Record simultané (sur 6 mois):
4008 utilisateurs (le 30/05/2016)
-
Autres sites intéressants
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)