π
<-
Chat plein-écran
[^]

2008 POLYNESIE LUNETTE AMATEUR


Hierarchy of files

 Downloads
 Files created online(25797)
 TI-Nspire
(20002)

 mViewer GX Creator Lua(14356)

DownloadTélécharger


LicenceLicense : Non spécifiée / IncluseUnspecified / Included

 TéléchargerDownload

Actions



Vote :

ScreenshotAperçu


Tester en ligne !

Informations

Catégorie :Category: mViewer GX Creator Lua TI-Nspire
Auteur Author: Harambae
Type : Classeur 3.6
Page(s) : 3
Taille Size: 220.26 Ko KB
Mis en ligne Uploaded: 06/05/2021 - 20:24:09
Uploadeur Uploader: Harambae (Profil)
Téléchargements Downloads: 4
Visibilité Visibility: Archive publique
Shortlink : http://ti-pla.net/a2736497

Description 

ancien programme
Polynésie 2008 Exercice III – LUNETTE ASTRONOMIQUE D’AMATEUR (4 points)
Correction © http://labolycee.org
1. Vérification des distances focales
1.1. Considérons un point objet A situé au centre du Soleil et aligné avec l’axe optique de la lentille.
1 1 1
D’après la relation de conjugaison de Descartes : − = .
O1 A ' O1 A f '1
1 1 1
A peut être considéré à l’infini, O1 A → −∞ , donc  0 et il vient ≈ , soit O1 A ' = f '1
O1 A O1 A ' f '1
L’image se formera à une distance de 1,15 m de la lentille objectif.
1.2.1.
 On trace l’axe optique. On place A et A’, tels que AA’ = 10,0 cm.
L2  On trace l’objet AB de taille quelconque.
 On trace l’image A’B’ telle que A ' B ' = − AB
B

F’2 A’
A F2 O2
échelle horizontale : 1/1
B’
 On trace un rayon incident issu de B et passant par B’. Ce rayon
1.2.2. À l’aide d’une règle, on mesure coupe l’axe optique au niveau du centre optique O2.
O2F’2 = f2’ = 2,5 cm  On place la lentille L2.
Ainsi f2’ = AA’/4 On trace un rayon incident parallèle à l’axe optique, il émerge en
f ’2 conforme à l’indication du constructeur. coupant l’axe optique en F’2 et passe par B’.
 On place le foyer objet F2 qui est symétrique de F’2 par rapport à O2.

2. Grossissement de la lunette
2.1. Comme on l’a justifié en 1.1., l’objet AB étant situé à l’infini alors l’image intermédiaire A1B1 se situe
dans le plan focal image de l’objectif L1. A1 est confondu avec F’1.
On prolonge le rayon issu de B, il coupe le plan focal image en B1.
1 1 1
2.2. Appliquons la relation de conjugaison : − = .
O2 A ' O2 A1 O2F2'
Le point objet A1 est confondu avec le foyer objet F2, donc O2 A1 = O2F2 = −O2F'2 .
1 1 1 1
Il vient + = , donc = 0 , ce qui implique O2 A ' → ∞ . L’image définitive est
O2 A ' O2F'2 O2F'2 O2 A '
rejetée à l’infini.
2.3. On trace un rayon issu de B1 passant par le centre optique O2.
Le rayon issu de B émerge parallèlement à ce rayon. Ainsi B’ est rejeté à l’infini.
AB AB
2.4. α’ voir schéma. Dans le triangle rectangle O2A1B1 , on a tan α’ = α’ = 1 1 = 1 1 .
O2F2 f '2
AB AB
Dans le triangle rectangle O1F’1B1, tan α = α = 1 1 = 1 1 .
O1F'1 f '1
A1B1
α' f '2 A B f' f'
G= = = 1 1. 1 = 1
α A1B1 f '2 A1B1 f '2
f '1
1,15
G= = 46
25 × 10 −3
f'
2.5. f1’étant constante et G = 1 , alors pour que G diminue il faut que f2’ augmente. Il faut utiliser un
f '2
oculaire de distance focale supérieure à 25 mm.
ancien programme
3. Cercle oculaire
3.1. Le cercle oculaire est l’image de l’objectif à travers l’oculaire.
3.2. Voir schéma.
3.3. Méthode 1 : fortement conseillée
Voir, sur la figure, le rayon issu du bord inférieur de l’objectif L1, passant par A1 (F’1 et F2) puis par le
bord supérieur du cercle oculaire. Ce rayon forme un angle β avec l’axe optique.
Soit J le point situé au bord inférieur de l’objectif L1, dans le triangle rectangle O1F’1J :
D1
D D
tan β = 2 = 1 , avec β petit et exprimé en radians : β = 1
OF'1 2f '1 2f '1
d
d d
Dans le triangle rectangle F2O2H (voir figure), on a tan β = 2 = , soit β = .
F2O2 2f '2 2f '2
D1 d D .f '
D’après les deux expressions de β, il vient = donc d = 1 2 .
2f '1 2f '2 f '1
40 × 10−3 × 25 × 10−3
d= = 8,7×10–4 m = 0,87 mm.
1,15
Méthode 2 : longue, longue, mais une très bonne manière de revoir les formules essentielles.
OA ' A 'B'
D’après la relation de grandissement γ = = .
OA AB
L’objet est l’objectif de diamètre D1, situé à la distance O1O2 de l’oculaire.
L’image est le cercle oculaire de taille d, et situé à la distance O2K. (K étant le point du cercle oculaire
situé sur l’axe optique).
OK d
Ainsi on a |γ| = 2 = . On raisonne avec la valeur absolue de γ ainsi on a des distances et non plus
O1O2 D1
des mesures algébriques.
Il nous manque O2K, déterminons la à l’aide de la relation de conjugaison.
1 1 1
− =
O2K O2O1 f '2
1 1 1
= + Lunette afocale O2O1 = f’1 + f’2, O2O1 = – (f ’1 + f ’2)
O2K O2O1 f '2
1 1 1
= +
O2K −(f '1 + f '2 ) f '2
1 1 1
= +
O2K −(1,15 + 25 × 10 ) −3
25 × 10 −3
Il faut apprendre à utiliser la touche x–1 de votre calculatrice
VOIR : http://www.labolycee.org/lpola/Spe-2-Conjugaison-Grandissement.pps
O2K = 2,55×10–2 m, K est très proche de F’2. Le schéma n’étant pas à l’échelle, il est normal que l’on
trouve graphiquement un cercle oculaire en retrait de F’2.
OK d OK
Revenons à la formule de grandissement : |γ| = 2 = soit d = 2 .D1
O1O2 D1 O1O2
2,55 × 10−2
d= ×40×10–3
(1,15 + 25 × 10−3 )
d = 8,7×10–4 m soit 0,87 mm.
3.4. Pour recevoir le maximum de lumière, l’astronome doit placer son œil au niveau du cercle oculaire, et
le diamètre de sa pupille doit être supérieur ou égal à celui du cercle oculaire.
Merci de nous signaler d’éventuelles erreur par courriel : labolycee@gmail.com
EXERCICE III. LUNETTE ASTRONOMIQUE D’AMATEUR http://labolycee.org

ANNEXE À RENDRE AVEC LA COPIE

+
+
plan focal image de L1




ancien programme
B∞ F’1
F2 H
O1 O2 d/2
α A1 F’2 K
A∞ α β
β
cercle oculaire
α’ α’
A '∞

D1/2 B1

L2
J
L1
plan focal image de L2



B'∞

Archive contentsContenu de l'archive

Action(s) SizeTaille FileFichier
1.64 Ko KB readme.txt
223.65 Ko KB 2008_POLYNESIE_LUNETTE_AMATEUR.tns

Pub / Ads

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
666 utilisateurs:
>641 invités
>20 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)