π
<-
Chat plein-écran
[^]

Regulation


Hierarchy of files

 Downloads
 Files created online
 TI-Nspire

 mViewer GX Creator Lua

DownloadTélécharger


LicenceLicense : Non spécifiée / IncluseUnspecified / Included

 TéléchargerDownload

Actions



Vote :

ScreenshotAperçu


Tester en ligne !

Informations

Catégorie :Category: mViewer GX Creator Lua TI-Nspire
Auteur Author: meli.edouard^@
Type : Classeur 3.6
Page(s) : 25
Taille Size: 2.30 Mo MB
Mis en ligne Uploaded: 05/05/2021 - 01:23:04
Uploadeur Uploader: meli.edouard^@ (Profil)
Téléchargements Downloads: 1
Visibilité Visibility: Archive publique
Shortlink : http://ti-pla.net/a2735085

Description 

Physiologie-Physiopathologie




Régulation du métabolisme :
l’homéostasie énergétique
I. Principes généraux du métabolisme énergétique à l’échelle de
l’organisme
L'homéostasie énergétique définit le fait que la vie a besoin
d'énergie : de quelle nature et en quelle quantité ?

L'énergie est fondamentale et permet à l'organisme à partir de
molécules simples, la synthèse d'énergie.

1er principe de la thermodynamique : conservation de l’énergie

 La quantité d’énergie ne varie pas, elle est donc
précieuse
 La dynamique de vie est permise grâce à l’énergie (limitée) mise en place par des mécanismes afin
d’optimiser l’utilisation de l’énergie

Les mécanismes permettant de favoriser le stockage de l'énergie et l'optimisation de son utilisation constitue un
avantage sélectif et évolutif.

Les besoins sont permanents, or ils sont captés de manière périodique dans l'environnement : gérer en
discontinuité.

Au sein de l'organisme, on a un ajustement des réactions permis grâce à
la balance énergétique : Homéostasie énergétique

 Ensemble des mécanismes permettant de maintenir les valeurs
de référence énergétique stable et vitale d'un organisme
(aujourd'hui on parle d'allostasie)

En période post-prandiale, il y a mise en réserve de l'énergie. A jeun, on utilise ces réserves → principe de
l'économie d'énergie.

II. L’homéostasie énergétique chez les mammifères

1. La glycémie et ses dérégulations
Lors d'un prélèvement sanguin, le taux de glucose est égal à 5 mM,
après un repas ce taux augmente pour revenir à sa valeur initiale, à
jeun cette valeur diminue légèrement.

La glycémie est très contrôlée par l'organisme en permanence,
c’est un substrat facilement utilisable. Même si on ne mange pas, il
y a toujours du glucose dans le sang.

1
Physiologie-Physiopathologie

La glycémie représente la gestion de l'énergie à court terme. Un taux trop haut ou trop bas aboutit à des
pathologies multiples et parfois même la mort : la glycémie est un paramètre vital du milieu interne.

Il existe des éléments régulateurs comme l'insuline ou le glucagon qui agissent via des récepteurs. Les hormones
peuvent elles aussi intervenir.

Il faut faire la différence entre ce qui est sous contrôle homéostasique (glycémie) et ce qui est sous le contrôle
hormonal.

Le glucose est en permanence utilisé, en effet les globules rouges l'utilisent ainsi que les neurones car c'est le seul
à pouvoir passer la BHE.

Le diabète :

 Le matin avant de manger : hyperglycémie à jeun
 Incapable de contrôler la glycémie : éléments de régulation dysfonctionnels

Dans le diabète de type I, il n'y a pas d'insuline, le SI détruit le pancréas : insulinodépendant. Il nécessite l'apport
d'insuline.

Dans le diabète de type II, il n'y a pas de dépendance à l'insuline,
car au contraire il y en a trop, car elle ne fonctionne pas.

Le problème avec cette maladie c'est qu'elle est dite silencieuse et
émerge de plus en plus dans les pays de l'Europe du Nord.

Cela est dû à un environnement trop hygiénique. Comme le SI n'est
pas sollicité, il va avoir du mal à faire la différence entre le soi et
non soi.

Si la charge en glucose augmente trop, cela peut agresser les
vaisseaux sanguins, entraîner des rhénopathies (aveugle), la gangrène, des dysfonctionnements rénaux et
cardiovasculaires.

Au contraire, si la glycémie chute trop en dessous de 2,5 mmol, il y a de graves conséquences sur le cerveau
pouvant entrainer la mort.

Pour une personne saine, le taux est autour de 5 mM de glucose. Le taux d’un diabétique sera supérieur.

2. Le poids corporel et ses dérégulations




2
Physiologie-Physiopathologie

Chez l'animal, le poids corporel semble contrôlé par adaptation alimentaire tandis que chez l'homme la
composante psychologique prend la main.

Si on augmente ou on diminue la prise alimentaire, le poids suit, mais dès que la prise alimentaire redevient
normale, le poids revient au même seuil.

Le poids corporel est donc un paramètre qui doit être maintenu fixe et représente la gestion de l'énergie à long
terme.

Dans la nature, il n'y a pas d'animaux obèses (sauf hibernation) → pourquoi est-ce différent chez l'homme ?

Le poids dépend de l'individu, de plus la composante émotionnelle
impacte beaucoup sur la prise alimentaire.

Pour mesurer la masse graisseuse :

 Mesurer le niveau d'eau : densité corporelle 
Hydrodensitométrie
 Bioélectrique : Balance relié à un courant, plus le courant
traverse plus il y d'eau et donc moins de graisses
 Imagerie médicale (X, IRM, ultrason)


UMI = poids/(taille)²
Les pathologies associées à l'obésité sont en corrélation avec l'augmentation de la BMI et la prévalence du
diabète pouvant entrainer des problèmes cardiaques, de l'hypertension et dans certains cas.

Il existe des disparités du pourcentage d'obèses en France dues à l'alimentation et aux différents modes de vie.

On retrouve 2 types d'obésité :

 Obésité androïde : sur les hanches : sous cutané (chez les femmes)
 Obésité génoïde : sur le ventre,très délétère (chez les hommes)

Le poids corporel (IMC) doit être compris entre 20 et 25 :

 25-30 : surpoids
 > 30 : obésité


III. La balance énergétique

1. Les éléments de la balance énergétique




3
Physiologie-Physiopathologie

2. Les apports et utilisations
Pour mesurer l'énergie contenue dans les apports alimentaires, on les met dans une bombe calorimétrique

 On brule les aliments et on mesure la quantité de chaleur dégagée, ce qui reflète l'énergie contenue
 Cette énergie contenue est appelée énergie brute (tout n'est pas absorbé)




Après la digestion, les aliments se transforment en nutriments : énergie digestible (beaucoup plus faible que
l'énergie brute). Cette énergie est dépendante des espèces.

Ces nutriments sont absorbés et utilisés, et éliminés dans les fèces. Ce qui reste dans l'organisme est l'énergie
nette.

a) Apports et besoins glucidiques

Ces molécules vont :
Aliments
 Donner de l'énergie (ATP), de l’O2 et de la
chaleur à travers la respiration
 Etre stockées sous forme de glycogène ou AG
(s'il y en a trop) : lipogénèse
Nutriments
Etant solubles, ils ont du mal à rentrer dans les cellules et
nécessite donc un transporteur (GLUT).

Besoin journalier : 125-175g

b) Apports et besoins lipidiques

Besoin journalier : 80-100g

Les lipides vont subir une oxydation et peuvent intervenir dans la signalisation ou encore le stockage, on parle de
corps cétoniques : AG solubles.

Les lipides contrairement au glucose peuvent traverser la membrane mais ne peuvent pas se véhiculer
simplement dans le sang : besoin de lipoprotéines → émulsion.

A partir d'AG soluble, on peut obtenir du glycérol et donc du glucose par néoglucogenèse.


4
Physiologie-Physiopathologie

Devenir d'un AG : Bêta-oxydation → Acétyl CoA → Cycle de Krebs. Lorsqu'il y a beaucoup d'acide gras, il y aura
beaucoup acétyl CoA qui vont se condenser en corps cétoniques (cétogenèse).

Dans les acides gras, il y a ceux insaturés : acides gras essentiels, car la majorité des animaux ne savent pas
synthétiser les précurseurs de ces acides gras. On retrouve ces molécules dans les végétaux. Ils sont essentiels
pour le développement du cerveau et la constitution des membranes neuronales : acide linolénique et acide
linoléique.

Ils sont à l'origine des prostaglandines elle-même ayant un rôle dans l'anti-inflammation

 Molécules dérivées des oméga 6 : pro-inflammatoire (athérogène)
 Molécules dérivées des oméga 2 : anti-inflammatoire (athérogène)

S’il y a trop d'oméga 3, cela bloque l'oméga 6 : il y a besoin d'une balance/équilibre entre les deux.

Transport des lipides :

Ce sont des molécules lipophiles, elles nécessitent donc une solubilisation.

Les lipides sont transportés grâce à des protéines dans le sang ou la lymphe : lipoprotéines.

c) Apports et besoins protéiques

Besoin journalier : 0,8g/kg de poids corporel :

Les acides aminés peuvent être catalysés (valeur énergétique) : 2ème réservoir énergétique. Ils vont traverser la
membrane via des transporteurs.

Pour utiliser les acides aminés, il faut les désaminer. Leur élimination se fera sous forme d'urée dans les urines
(cycle de l'urée).

Donc il reste le corps carboné :

 Que l'on peut oxyder : ATP
 S’il n'est pas oxydé, il peut servir à la synthèse d'acide gras ou donne du glucose (néoglucogenèse)

Les acides aminés essentiels/indispensables :

(mg/kg/j) 2 ans 10-12 ans Adulte
Isoleucine 31 28 19,5
Leucine 73 42 12,5
Lysine 64 44 9,4
Méthionine/Cystéine 27 22 12,1
Phénylalanine/Tyrosine 69 22 ...

Archive contentsContenu de l'archive

Action(s) SizeTaille FileFichier
1.64 Ko KB readme.txt
412.20 Ko KB Regulation/21-25.tns
948.54 Ko KB Regulation/01-10.tns
1.02 Mo MB Regulation/11-20.tns

Pub / Ads

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
540 utilisateurs:
>522 invités
>13 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)