π
<-
Chat plein-écran
[^]

Cours CC


Hierarchy of files

 Downloads
 Files created online
 TI-Nspire

 mViewer GX Creator Lua

DownloadTélécharger


LicenceLicense : Non spécifiée / IncluseUnspecified / Included

 TéléchargerDownload

Actions



Vote :

ScreenshotAperçu


Tester en ligne !

Informations

Catégorie :Category: mViewer GX Creator Lua TI-Nspire
Auteur Author: tcantenot
Type : Classeur 3.6
Page(s) : 73
Taille Size: 3.66 Mo MB
Mis en ligne Uploaded: 04/05/2021 - 20:08:10
Uploadeur Uploader: tcantenot (Profil)
Téléchargements Downloads: 1
Visibilité Visibility: Archive publique
Shortlink : http://ti-pla.net/a2734700

Description 

P. Bernada




Contrôle - Commande de Procédés
Contrôle - Commande de Procédés

Chapitre I : introduction


Te, q


Ts, q
Q réflexion
vanne

vapeur




Nécessité du contrôle dans l industrie
chimique (i)


■ Spécifications des produits


■ Sécurité


■ Environnement, normes


■ Contraintes opérationnelles


■ Economique.


4
Nécessité du contrôle dans l industrie
chimique (ii)
■ Quels sont les objectifs du contrôle - commande de procédés ?



Perturbations Objectifs à
Usine atteindre



Economie du Sécurité
marché, bénéfices
climat, Environnement...
accidents...




Contrôle
5




Définition d un procédé
■ Du point de vue de l automaticien

Procédé = ensemble complexe d appareillage fonctionnant dans le but
d obtenir un produit ou un service



entrées Procédé sorties




■ entrées = grandeurs incidentes (susceptibles de modifier les sorties) :
– manipulée : commande
– non manipulée : perturbation


■ sorties = grandeurs à maîtriser


6
Exemples

■ Stockage de produit liquide dans un réservoir

qe

qe
vanne Procédé h
qs
h
qs



■ Générateur de vapeur
qvap
P, T qair
h qcomb P
qcomb qvap Procédé T
qeau qair qeau h


7




Les trois étapes de la régulation

■ Rappel sur les objectifs de la régulation : garantir un fonctionnement
du procédé conforme à l objectif final, sécurité du personnel, qualité
du produit etc…

■ Pour atteindre ce résultat, trois étapes essentielles peuvent être
distinguées :

Œ l observation des grandeurs à maîtriser,

 la détection éventuelle d un écart par rapport à l objectif,

Ž l action sur une ou plusieurs des grandeurs incidentes

■ La suite de ces trois étapes est appelée chaîne de régulation




8
Exemple

■ Régulation de température. Objectif : maintenir Ts constant

Te, q


Ts, q Te
Q
Procédé Ts
Q réflexion
vanne

vapeur
■ Observation : la température Ts est mesurée par le dispositif
d observation

■ Détection de l écart éventuel et réflexion sur les lois d évolution à
mettre en œuvre

■ Action : ouverture de la vanne modifiant l apport de chaleur Q,
donc Ts.
9




Les moyens de la régulation :
observation d un procédé

■ En général, les grandeurs physiques qu il faut contrôler ne sont
pas directement observables.

■ Afin d obtenir des informations fiables et quantifiables et
quantifiables pour le contrôle, on doit donc disposer de grandeurs
auxiliaires dont les variations sont en rapport avec celles des
grandeurs à maîtriser.

■ ⇒ Utilisation d un appareil de mesure spécifique pour chaque
grandeur à observer.

■ La grandeur auxiliaire doit être :
– facilement exploitable afin de permettre d élaborer un signal
représentatif de la grandeur à observer,
– pouvoir être transmise sur une grande distance afin d être utilisée par
le dispositif de régulation placé dans une salle de contrôle

10
Mesure d une grandeur
■ Les principales grandeurs à mesurer :
– Pression, débit, température d un fluide en mouvement
– Niveau, masse volumique, pH, composition d un liquide stocké dans un
réacteur
– Déplacement, vitesse, accélération pour des organes mécaniques en
mouvement (moteurs, vannes etc…)

■ La mesure peut être locale. L appareil de mesure est alors
constitué :
– d un capteur : élément sensible à la grandeur que l on veut mesurer
– d un indicateur : dispositif commandé par le capteur qui permet la
visualisation de la mesure.
■ Exemple : le rotamètre (débimètre à flotteur)

capteur : flotteur
h indicateur : règle graduée indiquant h
flotteur
Calibrage h=f(q)
débit 11




Transmission de la mesure

■ La mesure peut aussi être transmise à distance. Dans ce cas,
l appareil de mesure doit servir de convertisseur de signal et il est
constitué :
– d un capteur
– d un transmetteur, dispositif permettant d élaborer un signal image de
la mesure.

■ Exemple du rotamètre : tension délivrée par
le transmetteur
fourchette pouvant tourner
autour d un axe fixe

aimant signal angle de rotation
de mesure de la fourchette
transmetteur

sortie position de la tige
tige
flotteur
niveau du flotteur

entrée
débit 12
Nature des signaux transmis

■ Du point de vue industriel, la nature du signal transmis dépend de
– son aptitude à être transmis sur de longues distances,
– sans distorsion au cours du transport,
– en conservant un niveau d énergie compatible avec un rapport signal/
bruit important.
■ On distingue deux types de signaux :
– pneumatiques, où l information est véhiculée par la pression de l air
dans une canalisation,
– électriques, où l information est véhiculée par une tension ou une
intensité de courant.
■ Les plus commodes à utiliser sont les transmissions électriques, sauf
pour des raisons de sécurité notamment en atmosphère déflagrante.




13




Caractéristiques du dispositif de
mesure
■ Les niveaux extrêmes des signaux sont toujours normalisés et on
raisonne la plupart du temps en pourcentage de l échelle du
transmetteur.

■ Table de correspondance générale des transmetteurs :

Echelle du transmetteur 0% 100 %

Valeurs Des signaux 0.2 1 bar
extrêmes pneumatiques bar
Des signaux électriques 4 mA 20 mA
0 mA 20 mA
0V 10 V
1V 5V

■ Les principales caractéristiques d un dispositif de mesure doivent
être :
– précision et linéarité (mesurer une masse de 1kg au mg près est difficile),
– le domaine d utilisation (un débit de lait ne se mesure pas comme un
débit d essence),
– les conditions d emploi en pression, température, etc… (une sonde
classique de pH mètre ne résiste pas à une pression de 15 bars) 14
Exemple de non linéarité
■ Dans la plupart des cas on cherche à obtenir une relation linéaire
entre la grandeur à mesurer et le signal de mesure :
signal
de mesure (%)
100
Cependant, les variations du signal du
transmetteur ne varient pas toujours
grandeur linéairement par rapport aux variations
à mesurer (%) de la grandeur à observer.
0...

Archive contentsContenu de l'archive

Action(s) SizeTaille FileFichier
1.64 Ko KB readme.txt
1.25 Mo MB Cours_CC/51-73.tns
2.63 Mo MB Cours_CC/01-50.tns

Pub / Ads

-
Search
-
Social
-
Featured topics
Comparaisons des meilleurs prix pour acheter sa calculatrice !
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.2 pour les Nspire CX II
Découvre les nouvelles fonctionnalités en Python de l'OS 5.5 pour la 83PCE/84+C-T Python Edition
Omega, le fork étendant les capacités de ta NumWorks, même en mode examen !
1234
-
Donations / Premium
For more contests, prizes, reviews, helping us pay the server and domains...
Donate
Discover the the advantages of a donor account !
JoinRejoignez the donors and/or premium!les donateurs et/ou premium !


Partner and ad
Notre partenaire Jarrety Calculatrices à acheter chez Calcuso
-
Stats.
523 utilisateurs:
>503 invités
>15 membres
>5 robots
Record simultané (sur 6 mois):
6892 utilisateurs (le 07/06/2017)

-
Other interesting websites
Texas Instruments Education
Global | France
 (English / Français)
Banque de programmes TI
ticalc.org
 (English)
La communauté TI-82
tout82.free.fr
 (Français)